Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

No King [NoRoi]

Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

No King [NoRoi] Empty
Jeu 20 Jan 2022 - 23:56
Kisuke déambulait dans couloirs de l'Académie, bob vert sur sa tête et sa cape aux couleurs un peu plus foncées flottantes derrière lui à son passage. "Prends des congés", on lui avait dit. "Pas de rentan aujourd'hui, change-toi les idées." Kisuke avait entendu tout cela, et s'était dit qu'il était temps effectivement de faire un peu autre chose que du laboratoire ou de se taper les uns sur les autres.

Il grimaça alors qu'une pointe de douleur se fit ressentir sur son torse. Une blessure déjà cicatricée, mais encore un tantinet douloureuse. Rappel de son combat contre son sensei, qu'il avait faillit gagner, selon certains points de vue. Qu'il avait complètement perdu, selon d'autres. Non, il devait laisser à son corps et son esprit le temps de se reposer.

C'était donc sa raison de sa venue dans ces couloirs. Donner un petit cours semblait le meilleur moyen de passer le temps gaïement et productivement.

Qui est intéressé par un cours de base sur le scellement ? Ou un peu de théorie sur la sensorialité ?

Kisuke faisait son marché des jeunes genins. Lui aussi était genin, certes. Il avait eut des cours de fuinjutsu avec son sensei, Teruyo, et il essayait maintenant de se mettre à cet exercice lui-même. Après tout, la meilleure façon de comprendre à fond ce que l'on faisait, c'était d'arriver à retranscrire l'informations à quelqu'un d'autres. Aujourd'hui, c'était son objectif - retransmettre le peu de savoir qu'il avait dans le fuin et la sensorialité.

_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Noroi
NoroiEn ligne

No King [NoRoi] Empty
Ven 21 Jan 2022 - 13:06



No King


Une nouvelle journée et une nouvelle tentative de la part de Noroi pour suivre des cours à l’académie tel que l’on lui avait fortement suggéré. Tandis qu’elle arpentait les couloirs bondés, cherchant tant bien que mal à conserver une distanciation sociale suffisante avec autrui, la jeune femme aperçue enfin une silhouette familière, un grand homme coiffé d’un bob vert et d’une cape qui, tout comme elle, vagabondait dans les couloirs du bâtiment académique.


Curieuse, l’Hermite prit la décision de suivre ce dernier jusqu’à ce qu’il s’arrête finalement et regarde la foule de genin qui, outre Noroi, ne semblait aucunement porter la moindre trace d’attention à son endroit ce qui ne l’empêcha pas de prononcer d’une fois forte une demande qui surpris sa poursuivante.


Kisuke - Qui est intéressé par un cours de base sur le scellement ? Ou un peu de théorie sur la sensorialité ?

Ayant la curieuse impression que la question de l’homme s’adressait à elle, la jeune Hermite avala la distance entre ce dernier et elle-même, cherchant maladroitement à éviter le moindre contact puis, une fois à une distance suffisante pour attirer l’attention du Hyûga, la jeune femme leva timidement la main avant de prendre la parole de sa voix incertaine habituelle.


Noroi - Oh bon matin Kisuke-san… Je serais bien intéressé par… tout? Je n’ais toutefois pas réellement de… Notions de base ? Donc… hum… Peut-être commencé par la… théorie ?

Alors qu’elle terminait sa phrase, la genin termina de s’avancer en direction de son interlocuteur avant de lorgner une salle de classe vide à proximité dont elle s’approcha discrètement tout en lançant de subtils signaux au pharmacien afin d’inciter celui-ci à y pénétrer afin que le duo puisse discuter sans qu’elle ne soit dans l’obligation de surveiller la foule d’étudiant constamment afin d’éviter un contact physique avec ceux-ci.





Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12796-80-la-malediction-du-clan-daiko https://www.ascentofshinobi.com/u1521
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

No King [NoRoi] Empty
Ven 21 Jan 2022 - 23:22
Kisuke aperçut quelqu'un qu'il connaissait... depuis peu. Noroi était une femme charmante qui aimait les plantes, dégageait un poison mortel et venait de devenir genin. Peut-être pas dans cet ordre-là. Il se rappelait qu'elle avait mentionné avoir été une hermite pendant tout un temps, et qu'elle n'avait pas suivit un cursus classique. Cela tombait bien.

Salut Noroi-san ! Et bien on pourrait commencer par la sensorialité.

Ils allèrent dans une salle de classe où Noroi commençait à se montrer un peu plus à l'aise. Cela croisa la tête de Kisuke que sa façon de garder des distances et de ne pas trop s'approcher de lui était sans doute due à sa condition spéciale. Son corps produisait et relâchait du poison. L'Apothicaire n'avait pas peur de ces substances - il avait des antidotes à large spectre et il faudrait des poisons véritablement potents ou rapides pour l'inquiéter.

Kisuke s'approcha d'un tableau, et chercha quelques secondes pour des morceaux de craies. Il poussa un petit cri de victoire, avant de se mettre à noter plusieurs mots et faire un schéma un peu standard de la sensorialité. C'était à peine plus avancée que la théorie de l'Académie, mais en parlant, Kisuke allait un peu plus dans les détails.

Ce domaine regroupe beaucoup de techniques différentes, mais on distincte trois catégories. Les techniques pour se dissimuler. Un shinobi camouflé peu passer inaperçut, traverser une frontière sans combat ou tout simplement rendre incapable un adversaire de le viser. Les deux dissimulations les plus classiques sont pour le chakra ou un camouflage visuel.
Les techniques pour détecter, bien entendu, en sont le contrepenchant. Elle permette de percevoir l'imperceptible, de récolter des informations, ou d'outre passer ces camouflages. De manière générale avoir un meilleur contrôle de son environnement. Les détections sont un peu plus variées que simplement le chakra. Mais cela dépend des capacités des shinobis.
Et enfin... les techniques qui camouflent une attaque. Particulièrement dangereuses, elles arrivent sans prévenir et renversent le cours d'une bataille. C'est une chose à garder en tête, même si c'est véritablement parmis les techniques les plus complexes et les plus dangereuses du Yuukan.


Kisuke avait un peu la gorge sèche. C'était presque un monologue, tout ce qu'il avait dit. Alors il descella une bouteille d'eau fraiche qu'il but a longue gorgée avant de la déposer sur un bureau. Puis il reprit, en activant son Byakugan.

Tu sais probablement sentir le chakra de quelqu'un. Certains, comme les Hyûga, peuvent même le voir. Une des techniques fondamentales est de pouvoir reconnaitre la signature chakratique de chaque personne, de pouvoir la différencier d'une autre et d'avoir quelques astuces pour se souvenir de cette signature pour beaucoup de monde. Cela ne demande pas de mudras spécifiques, mais il faut essayer de se concentrer pour ressentir cette différence, et puis arriver à la caractériser. Tiens, essaie de ressentir mon chakra. Et de le décrire.

Kisuke ouvrit ses bras et fit exprès de projeter gentiment sa signature chakratique tout autour de lui. Il ne retenait rien - même si c'était pourtant une habitude. Il laisserait Noroi comprendre cela le plus facilement possible, avant de le mettre dans une situation un peu plus réelle - et difficile. Un pas à la fois.



Spoiler:

_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Noroi
NoroiEn ligne

No King [NoRoi] Empty
Lun 24 Jan 2022 - 18:41



No King


Après une salutation rapide de la part du Hyûga, celui-ci compris les signaux non-verbaux de la jeune femme et la dirigea vers une salle de classe libre avant de s’approcher d’un tableau et d’y inscrire les bases de la sensorialité que l’Hermite n’avait jamais apprise et c’est donc avec beaucoup d’attention que cette dernière écouta son aîné et la théorie que celui-ci lui inculquait à toute vitesse, probablement persuadé que la jeune femme possédait des connaissances de bases en la matière.


Puis, tandis qu’il arrêtait son monologue, Kisuke attrapa une bouteille d’eau fraîche dont il avala le contenu avec l’avidité d’un assoiffé puis, alors qu’il redéposait l’objet sur le bureau de bois solide, il exécuta un unique mudra tandis que les veines entourant ses yeux devenaient proéminentes, menaçant presque d’exploser. Pourtant, alors que la jeune Hermite allait demander ce qu’il en retournait au principal concerné, celui-ci poursuivi ses explications et elle comprit rapidement qu’il s’agissait du fameux dojutsu caractéristique du clan Hyûga, le byakugan.


Un autre détail qui attira l’attention de Noroi fut le fait qu’il assumait qu’elle était capable de ressentir le chakra d’une autre personne et la jeune femme espéra être en mesure de passer cette lacune sous silence, mais l’apothicaire avait un autre plan en tête puisqu’il lui demanda presqu’aussitôt de ressentir le chakra qui s’échappait de lui et, surtout, de décrire celui-ci. Puis, alors qu’il prononçait ses mots, l’homme ouvrait les bras et un sens ignoré chez la jeune femme se mit à la démanger sans pour autant qu’elle n’arrive à faire appel à celui-ci.


Noroi - Ce que vous décrivez ressemble beaucoup aux chuchotements que la terre me renvoie lorsque je me concentre pour l’écouter…

Alors qu’elle prononçait cette phrase, la jeune femme ferma ses yeux avant d’exécuter exactement ce qu’elle venait de décrire et tandis qu’elle étendait ses perceptions pour écouter le chuchotement de la terre, elle se mit à décrire à haute voix ce qu’elle percevait.


...

Noroi - Une demi-dizaine de personne dans le couloir extérieur, quelque chose vient de tomber dans la pièce voisine, une personne… Je suppose… le rattrape et se met à écrire sur … Un tableau comme celui-ci je pense…

Malheureusement pour la jeune femme, la terre ne donnait pas suffisamment de détails pour lui permettre de déterminer leur localisation exacte voir même leur réelle nature et elle se devait donc d’assumer ces deux détails. Puis, alors qu’elle ouvrait de nouveau les yeux, la terre redevint silencieuse et un certain malaise s’empara de l’Hermite alors qu’elle reportait son regard sur le Hyûga qui continuait de l’observer.


Noroi - Je dois toutefois vous avouez n’avoir jamais tentée de ressentir le chakra d’une autre personne… Ou de quoi que ce soit… En fait, je n’ai qu’une notion instinctive de ce qu’est le chakra… Pourriez-vous me l’expliquer ?




Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12796-80-la-malediction-du-clan-daiko https://www.ascentofshinobi.com/u1521
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

No King [NoRoi] Empty
Jeu 10 Mar 2022 - 11:00
Kisuke écouta attentivement ce que la femme avait à lui dire. Les chuchotement de la terre ? Hm... elle décrivit parfaitement ce qui se passait autour d'eux, aussi était-ce peut-être bel et bien une détection de chakra qu'elle venait de faire. D'un autre côté, cela pouvait être d'autres types de détection sensorielles, Kisuke en savait quelque chose.

Noroi pas.

Il fallait donc l'éduquer dans la base de la base, ce qu'il fit avec grande joie.

Le Chakra c'est l'essence de chaque techniques ninjas, et dans une certaine mesure, de tout être. C'est un mélange qui arrive naturellement dans le corps entre l'énergie spirituelle et l'énergie vitales. Tout le monde en a, même les civils, les animaux ou les... handicappés. Les Shinobis utilisent souvent des mudras pour le canaliser dans des effets extérieurs spécifiques. Tu pourras trouver des dissertations dans la bibliothèque pour des explications plus détaillées, bien entendu. Mon clan possèdent des yeux qui peuvent le voir, ce qui est un avantage et parfois un handicap, car c'est un avantage qu'on ne peut désapprendre ni partager. Ce que je peux faire par contre, c'est montrer un exemple. Visuellement, le chakra c'est ceci.

Kisuke exécuta une très classique paume du Hakke devant son élève du jour. La vague de chakra bleuté avança de plusieurs mètres avant de se dissiper dans les airs, inoffensive à ce stade de puissance mais particulièrement visible et sous une forme très pure - contrairement aux affinités élémentaires. Pas que Kisuke pouvait faire ces affinités élémentaires, bien entendu. En théorie, il avait l'affinité katon, mais en pratique le ninjutsu lui échappait en permanence. Heureusement, il avait d'autres atouts.

Il toussota avant de se reconcentrer sur la tâche en face de lui. Cette jeune femme, avide de savoir, curieuse et promise à un brillant avenir.

Il est particulièrement visible sous cette forme, bien entendu ce n'est pas toujours le cas. Est-ce que tu as sentit quelques choses en toi ? Je réessaie, tiens toi prêt.

Kisuke réitéra plusieurs fois la technique, lentement. Inlassablement. Il augmenta aussi la puissance, pour rendre la détection d'une sensation plus facile - tout en faisant bien attention à ne rien détruire par inadvertance - car cet art ancestral Hyûga n'était pas mauvais pour faire une redécoration murale express si l'on n'y prennait pas attention. L'exercice commençait petit à petit à devenir éreintant pour le Hyûga qui dut alors s'arrêter pour reprendre sa respiration.

Il n'avait plus vingt ans ! Il haletait un petit peu, en parlant. Le souffle lui manquait.

La sensation ... que tu as sera légèrement différente... d'une personne à une autre, c'est ce qu'on appelle la signature... chakratique. En gros, une sorte d'empreintes individuelles.

_________________
Palmarès shinobi:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Noroi
NoroiEn ligne

No King [NoRoi] Empty
Mer 13 Avr 2022 - 22:28



No King


La jeune Hermite écouta avec attention son enseignant du jour et elle ne put retenir une exclamation de surprise lorsque celui-ci expulsa une vague d’énergie bleuté sur plusieurs mètres. Tandis que Noroi fixait de son regard orangé celle-ci, fut sortit de sa contemplation par un toussotement léger et elle reporta aussitôt son attention sur celui à l’origine de ce son qui lui demanda si elle avait ressenti quoi que ce soit et la jeune femme se rendit compte qu’elle n’avait aucune cherchée à ressentir le chakra ainsi propulsé par le Hyûga elle lui fit donc un signe de négation de la tête.


En réponse, Kisuke se contenta de reproduire une première fois la technique, mais malgré tous les efforts de la jeune femme, elle ne parvint pas à percevoir quoi que ce soit de différent. Le Hyûga, voyant l’incapacité de la genin à percevoir quoi que ce soit, recommença avec un peu plus de puissance et, cette fois-ci, Noroi eu l’impression de percevoir quelque chose, mais incertaine, elle en fit part à l’homme qui augmenta une nouvelle fois avec un peu plus de puissance et, cette fois-ci, la jeune Hermite n’eu aucun doute, elle avait ressenti l’énergie de son compatriote.


Répétant l’exercice encore et encore, Noroi affina sa perception jusqu’à finalement se rendre compte qu’elle était en mesure de percevoir cette même énergie qui se dégageait des attaques du Hyûga émaner du corps même de celui-ci, mais avant qu’elle ne puisse dire quoi que ce soit, l’homme arrêta l’exercice, haletant légèrement et la genin se rendit compte qu’il avait probablement dépensé une bonne quantité de chakra.


Noroi - Je vois… La sensation que je ressens lorsque je me concentre sur vous est très similaire à celle que je ressens lorsque je me concentre sur votre technique… Ce serait donc votre signature chakratique ? Et cette sensation varie d’une personne à l’autre ?




Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12796-80-la-malediction-du-clan-daiko https://www.ascentofshinobi.com/u1521

No King [NoRoi]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre a Noroi
» Lettres à NOROI et IRANOS : CONVOCATION
» [Apprentissage C]Roche protectrice [Pv : Noroi]
» Lancement du Laboratoire [Rentan][Yanosa, Noroi, Yukari]
» Deux enfants contre la vieille [Feat. Iranos Daiki et Noroi]

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: