Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume)

Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume) Empty
Dim 30 Jan 2022 - 2:05
Briser la GlaceL'urgence impose à des représentants de la Kenpei d'intervenir immédiatement aux abords des Geôles. En effet, une violente altercation a eu lieu entre un gardien du clan Yuki et un ninja du clan Hyōsa, altercation qui a commencé à dégénérer en réel combat entre les deux hommes. Le second affirme en effet que son frère, actuellement incarcéré, est victime d'une injustice. Les griefs non résolus entre les deux clans n'ont arrangé en rien la situation qui a conduit les deux hommes à en venir aux mains. Votre mission consiste par conséquent à apaiser les tensions avant que l'affrontement ne dégénère davantage, au risque de menacer la sécurité de la prison.

Sécuriser la zone pour protéger aussi bien les civils que les geôles
S'interposer entre Yuki Shigeru, gardien des geôles, et Hyōsa Takeo
Résoudre l'altercation entre les deux hommes
Faire un rapport


❆ - Briser la Glace



Il y avait, dans la vie d'un membre du clan Yuki, certaines tâches et certains devoirs qui devaient naturellement être complétés. C'était là quelque chose de simplement naturel pour les membres de ce clan originaire du pays de la neige. Parmi lesdites besognes figurait la participation active des membres du clan à la gestion et à la garde des geôles du village. Sous le joug des Yukis et en collaboration avec la Kenpei, la prison de la brume était l'une des plus grandes fiertés du clan de Misaki.

Revenant d'un séjour de plusieurs jours en dehors du village, la Yukijine avait dû échanger quelques quarts de travail avec sa cousine Etsuko. Cette dernière avait accepté de combler le trou laissé par le pèlerinage de l'adolescente, mais à son retour, elle devait elle-même commencer à payer la dette de temps qu'elle avait accumulée.

La voilà donc, au coeur de la prison du village, participant activement aux différentes tâches qui lui étaient assignées. Étant à la fois même du clan Yuki et Soldate de la Kenpei, Misaki avait la chance - ou la malchance - de pouvoir être ciblé pour des besoins demandant n'importe laquelle de ses fonctions. Véritable couteau suicide au sein de la geôle, elle comblait n'importe laquelle des lacunes de personnel qui subvenait. Besoin de la signature d'un soldat ? On envoyait Misaki. Besoin de "rafraichir" - lire torturer - un prisonnier et sa cellule ? On envoyait Misaki. Bref, ses quarts de travail n'étaient déjà pas de tout repos, il avait en plus fallu qu'une situation éclate, pile pendant qu'elle était de garde.

En effet, alors qu'elle surveillait la pause extérieure des prisonniers de l'aile B, une altercation entre la glace et la glace explosait non loin d'elle. L'entré de la prison était gardée en tout temps et principalement par des cousins de Misaki. La capacité qu'avait son clan à bloquer des espaces avec la glace permettait aux gardes sur place d'enfermer la totalité de la prison de kiri dans un dôme de glace, si tel était le besoin, ou bien il pouvait simplement bloquer la seule et unique sortie de l'endroit.

Cependant, sans trop comprendre pourquoi, des éclats de glaces volaient dans toutes les directions. Autant en direction de la prison que du domaine Yuki juste en face. Pour la plupart, il s'agissait de redirection et de morceau d'une attaque plus conséquente bloqué par un des adversaires, cependant, il y en avait qui menaçait directement la sécurité des civils qui marchaient dans les rues de Kiri La Grande.

Relisant deux mudras, Misaki fit apparaitre deux jumelles de glaces. Deux copies parfaites de Misaki. Sans perdre de temps, la véritable adolescente et une de ses copies foncèrent en direction de l'altercation, tandis que la troisième restait en poste, là où elle devait se trouver de base.

Arrivant rapidement sur les lieux du duel, les deux femmes pouvaient apercevoir deux hommes se faire tête. L'une des deux têtes avait la totalité de son corps dispersé et il était en train de se reformer tranquillement. Le second, un cousin de Misaki, était connu de la chûnin sous le nom de Shigeru. Une fois complètement recomposé, l'Hyôsa lançait un assaut capable de terrasser autant son cousin qu'une partie de la prison.

Sans perdre de temps, les deux Misaki réalisèrent quelques mudras simultanément avant de cracher des quantités importantes de glace, levant un véritable rempart d'eau cristallisé, et ce, afin de protéger les infrastructures de la geôle. Misaki et son clone se trouvait au dessus du mur.

Cependant, Shigeru contrait l'assaut en en réalisant une tout aussi puissante et, alors que les deux techniques se rencontrèrent, de multiples éclats tranchaient volaient dans toutes les directions. Menaçant tout ce qui se trouvait à proximité du combat. Autant les autres maisons que les passants. Par chance, Yosuzume était dans le coin.

[Misaki] - SHIGERU ! ÇA SUFFIT.

Hurlait-elle, alors même qu'elle fut percuté par un des éclats au niveau de la tête. Confuse sur le coup, un peu de sang coulaient le long de son visage, tandis qu'elle recevait l'expérience du clone l'ayant accompagné. Détruit par les répercutions de l'assaut.


_________________
[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume) Signamisakigif
~ Thème ~


Dernière édition par Yuki Misaki le Lun 7 Fév 2022 - 13:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Yosuzume
YosuzumeEn ligne

[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume) Empty
Lun 7 Fév 2022 - 11:48




Briser la glace


Une journée comme une autre, Yosuzume se trouve au Tengu-Ji, son temple dédié au Tengu. La jeune femme était en train de former les jeunes Miki et Kinneshu pour qu’ils puissent être autonome au sein du temple. Umiko, l’une des membres de la trinité ainsi que Yasei Mamushi et Reiseiten no Amira, deux gardiens sont absents pour le moment, se trouvant à la vallée Inondés pour purifier les lieux et surveiller un village jusqu’à l'arrivée du ninja de la Brume, même si leur mission aux gardiens est de protéger la Miko no Tengu avant tout. Ils ne peuvent pas faire le boulot de Shinobi, ce n’est pas dans leur attribution, même si cela pourrait faire plaisir à Yosuzume. D’ailleurs, la Grande prêtresse avait terminé sa leçon du jour et elle laisse alors ses apprentis partir rejoindre Yuna pour connaître leur mission de la journée afin d’aider le temple et ses visiteurs. La Kuro Washi était seule en compagnie de Sayuri, la jeune ourse blanche qu’elle a adopté ainsi que Kazari, l’une des Sanmiittai no Tengu, au sein du temple. « Sayuri-Chan, je compte rendre visite à ton ancien maître Matsumoto Gin dans les geôles de la Brume, au sein du clan Yuki. Je souhaiterais savoir si tu veux venir avec moi ? Au cas où tu aurais des questions à lui poser ou lui dire quoi ce soit, qui te tient à cœur. » Demande-t-elle à sa fille. La jeune blanchâtre hoche négativement la tête. « Non, merci. Je préfère l’oublier, Okasan. J’ai une nouvelle vie et je tiens à en profiter tout en faisant abstraction du passé. » Répondit-elle. La brune est surprise que la gamine sait si bien parler. Kazari sourit derrière son masque. « Je lui ai appris à mieux s’exprimer, Grande Prêtresse. Votre fille est douée et elle est avide de connaissance. » Dit la Sanmiittai.

Yosuzume sourit et hoche la tête. « Très bien, continuez ainsi alors. Je vous laisse, je dois me rendre là-bas afin de revenir au plus vite. Je vous laisse le temple en mon absence. » Dit-elle en quittant les lieux, d’un pas calme. Pour cette fois, la Yasei se met tout simplement à marcher dans le Tengu-Jii, tout en saluant tout le monde surtout les visiteurs afin de leur parler un peu avant de quitter l’endroit en empruntant les escaliers pour arriver dans le domaine Yasei. Sur le chemin, la Kuro Washi croise Gine et Minami, en plein rencard, les deux tourtereaux avaient décidé de visiter le temple afin d’aller prier les Dieux. Cela étonnera toujours la brune que la scientifique croît en une entité supérieure, finalement, on peut bien mélanger science et religion. Cela dit, Gine stoppe Yosuzume, en voulant lui demander quelque chose. « Dis-moi, Yosu-chan. Est-ce que tu célèbres les mariages au sein de ton temple ? » Demande la lionne de flamme. D’un regard perplexe, elle observe les deux amoureuses en train de rougir légèrement. D’un léger sourire, la Prêtresse place chacune de ses mains sur l’une de ses deux amies. « Bien sûr et si vous décidiez de vous marier, je serais honorée d’être celle qui vous unira. Tenez-moi au courant ou l’une de mes Miko afin qu’on se fixe un rendez-vous quand vous vous serez décidé. » Dit-elle heureuse. Une petite discussion avant de se séparer d’elles. Encore une fois, la brune est surprise, à croire que cette journée est remplie de bonne nouvelle.

Arrivant au domaine Yuki, la Yasei parvient à entrer dans les geôles de la Brume afin de rendre visite à Matsumoto Gin. Là-bas, elle a pu croiser Misaki, mais la brune n’a pas cherché à l’embêter sur le moment. La kunoichi discute avec le prisonnier, par rapport à Sayuri, mais ce dernier n’est pas très aimable ni trop motiver à discuter avec la Grande prêtresse. Il n’est pas croyant donc l’utilisation d’une quelconque divinité n’était pas trop utile. Or, elle aimerait savoir où il a capturé Sayuri et si elle avait encore de la famille dans ce monde. Cependant, l’homme ne veut rien dire et cela dure pendant quelques minutes. Finalement, la Yasei n’obtient rien de lui et elle sait pertinemment que continuer serait une perte de temps. Au final, Yosuzume ne pourra pas aider Sayu à connaître ses parents à travers les paroles d’un membre de sa famille proche. Dommage, mais elle fera tout pour que la petite devienne une bonne personne à travers son éducation. Marchant en direction de la sortie, la Chûnin entend des bruits étranges, comme si un combat avait lieu, près de la prison. Ce n’était pas bon signe, si cela devait détériorer le bâtiment et que des prisonniers en profitent pour s’échapper des lieux. Son intervention est plus que nécessaire dans cette situation, espérant que Misaki n’y est pour rien ou qu’elle n’a rien de grave. Sortant, elle aperçoit deux hommes en train de se combattre, usant de glace, un Yuki et un Hyôsa. Que pouvait-il bien de passer exactement ?

D’un mûdra, Yosuzume crée un clone pour se séparer afin de protéger les passants, le clone réalise un mûdra en créant une puissante bourrasque afin de repousser les éclats agissant comme des projectiles pour protéger les passants. D’un autre côté, la vraie Yosuzume réalise des mûdra et pose sa main sur l’un des bras du Hyôsa, apposant donc un sceau d’immobilisant l’empêchant de bouger. La Yasei dégaine un kunai et le place sous sa gorge, le menaçant sur le moment. « Continue à user de technique, que tu t’assimiles ou non, je ferai en sorte que tu nuises plus à qui ce soit, compris ? » Dit-elle d’un air sombre et menaçant. « Maintenant, il va falloir se calmer et expliquer la situation…j’espère pour toi et l’autre dont mon amie Misaki gère, que vous avez une bonne explication. Votre geste à tous les deux est plausible de hautes trahisons envers la Brume. » Raconte-t-elle et d’un regard, elle voit son clone s’approcher de sa position. « Va à l’intérieur et vérifie, s’il y a aucun souci de sécurité, c’est peut-être une diversion, vite. » Ordonne-t-elle à son Bunshin tout en reportant son attention au Hyôsa qui s’est calmé et ne cherche plus à se battre, ne cherchant pas plus de problème qu’il en a déjà. À présent, il fallait qu’elle attende que Misaki lui donne le feu vert pour les rapprocher pour les faire parler et que son clone lui confirme qu’il n’y a pas eu d’évasion.




Résumé
Santé : RAS
Chakra : 3B

Résumé du tour :

équipements utilisés :



Techniques utilisées :




TSUKUBA-HŌIN NO SEIGEN
TECHNIQUE DE RANG B
Neutre ─ Marquage ─ Simple
L'utilisateur appose un sceau sur une partie du corps de sa cible désignée, auquel il alloue une sérieuse quantité de son chakra. Une fois activé, celui-ci s'étendra sur une partie de ses membres (bras, jambes, tête, etc.) afin d’entraver partiellement ses mouvements de manière durable. Du fait de sa nature liée au Fūinjutsu, cette entrave s'avère d'autant plus complexe que l'ordinaire.

(En cours de validation et technique C/C d'Aditya + accepté par cette dernière.)




Dernière édition par Yosuzume le Mar 22 Fév 2022 - 9:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12487-yosuzume-miko-no-tengu#109068 https://www.ascentofshinobi.com/t12533-dossier-shinobi-yosuzume#109565 https://www.ascentofshinobi.com/u1154
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume) Empty
Dim 13 Fév 2022 - 15:57

Briser la Glace



La situation semblait avoir dégénérée si vite. C'était définitivement une chance que Yosuzume soit dans le coin au moment des faits. D'ailleurs, ne semblait-elle pas venir de l'intérieur même de la prison ? Il fallait dire que cette information nourrissait davantage de questionnement chez la Yukijine. D'une part, parce qu'elle se demandait qui pouvait-elle bien venir rencontrer. De l'autre, parce qu'en l'absence de réponse, son imagination fertile partirait sans doute dans tous les sens. Si ça avait normalement été la norme, elle n'avait cependant pas le temps de poser sa psyché sur cette question.

Protégeant habilement tout ce qu'il y avait autour, autant les gens que les habitations, Yosuzume démontrait une fois de plus sa maîtrise du Fûton. Ensuite de quoi, elle réalisait quelques mudras et apposait un sceau immobilisant sur l'élémentaire de glace. Incapable de bouger, elle lui murmurait un message assez direct et qui eut exactement la réaction qu'elle pouvait espérer, l'homme arrêtait de malaxer son chakra et décida de ne pas être vu d'avantage comme une menace.

Pendant ce temps, Misaki s'était interposée physiquement devant son cousin, en train de réaliser de nouveaux mudras.

[Misaki] - ÇA SUFFIT ! Tu as causé assez de dégâts comme ça.
[Shigeru] - C'EST LUI QUI A COMMENCÉ.
[Misaki] - Mais c'est toi qui va être le premier a arrêté

Difficile de dire si c'était les mots de Misaki ou bien le fait qu'il venait de voir Yosuzume immobiliser son adversaire, mais Shigeru mettait à son tour fin au duel, brisant sa série de mudras et relâchant ses muscles.

D'un seul coup, cependant, Yosuzume ordonnait à son clone de pénétrer dans la prison au cas ou tout ceci ne serait qu'une diversion. Pliant les jambes, Misaki chargeait afin d'intercepter la jumelle de la Yasei, lui barrant carrément la route. Puis, parlant assez fort pour que tout le monde entende, sa jumelle verbalisait les raisons l'ayant poussé à l'arrêter.

[Misaki] - Désolé, mais tu n'es ni membre de la Kenpei, ni Yuki. Je ne peux pas te laisser pénétrer comme ça dans la prison. J'apprécie ton intention, mais s'il y a une tentative d'évasion, mes cousins sauront s'en occuper. Cela dit, j'aurai besoin de ton aide pour autre chose.

Répliquait-elle avec fermeté. Elle était absolument sérieuse et suivra le protocole à la lettre. Si Yosuzume avait pu entrer une première fois à titre de visiteur, même face à cet assaut ou possible diversion, la rigueur et l'intransigeance du clan Yuki pouvaient se faire sentir dans le discours de Misaki.

[Misaki] - Est-ce que tu pourrais surveillez ces deux-là, le temps que j’aille chercher quelqu'un pour remplacer Shigeru aux portes ?

Attendant la réponse de sa partenaire, elle finit par simplement traverser la rue. Le domaine du clan Yuki était juste en face de la prison du village et le trajet ne lui prit que quelques instants. Une fois à l'intérieur, elle partait à la recherche d'Etsuko, celle qu'elle devait normalement remplacer. Elle ne mit pas très longtemps pour la trouver et rapidement, les deux femmes quittèrent le domaine clanique pour rejoindre la rue.

Yuki Etsuko, chûnin du village et soldate de la kenpei. Une femme un peu plus grande que Misaki, mais qui possédait de longs cheveux blancs et une musculature plus que trompeuse. Possèdent des capacités autant dans les arcanes du clan de la glace et capable d'ouvrir les huit portes du chakra, la céleste dégageait une aura trahissant sa sévérité.

[Etsuko] - Tu te rends compte que si je t'aide, tu va me devoir une autre journée ?
[Misaki] - Je le sais bien, mais il va falloir quelqu'un pour garder les portes.
[Etsuko] - Fait vite.

La conversation s'était faite non loin du grabuge. Arrivant sur place, Etsuko se plaçait directement devant les portes de la prison et croisait les bras avec le regard sévère.

[Misaki] - On va amener ses deux-là au QG de la Kenpei. On va essayer de démystifier ce qui se passe.

Dit-elle en posant son regard sur Yosuzume.

[Shigeru] - Bonne idée d'amener ce chien au QG, mais je reste ici.

Essayait-il de protester. Il fut cependant rapidement intercepté verbalement par Etsuko, avant même que Misaki n'ait la chance d'ouvrir la bouche.

[Etsuko] - Soit c'est Misaki qui t'accompagne, soit c'est moi. Tu préfères qui ?

Répliquait-elle en serrant le poing, en fronçant les sourcils et en s'avançant de quelques pas en direction de Shigeru. La réaction du Yuki fut de reculer quelques pas en direction de Misaki, indiquant clairement de qui il avait le plus peur.

[Shigeru] - C'est bon... C'est bon...

_________________
[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume) Signamisakigif
~ Thème ~


Dernière édition par Yuki Misaki le Mar 15 Fév 2022 - 5:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Yosuzume
YosuzumeEn ligne

[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume) Empty
Lun 14 Fév 2022 - 11:25




briser la glace


Une bagarre devant les geôles de la Brume et ce n’était pas bon signe. De plus, ça ne donnait pas une bonne image au clan Yuki pour ce qui vient de se passer. Et le pire dans tout cela, les responsables sont un Yuki et un Hyôsa qui se sont battu pour une raison encore inconnue. Une rivalité ? Un souci entre les deux clans liés au passé entre leur clan ? Difficile de le savoir sans avoir interrogé les deux responsables. Yosuzume qui rendait visite à un prisonnier, a dû intervenir pour en stopper un, le Hyôsa tandis que Misaki a dû stopper physiquement son cousin Yuki. La brune ne prenait pas cela à la légère, surtout qu’elle a été obligée de protéger des civils passant par là. Ce n’était pas sérieux pour deux gardes, en agissant ainsi, ils pouvaient être vus comme des traitres et sûr que leur carrière de ninja va être mise en reconsidération. Peu importe leur excuse ou leur raison, ils ne seront plus jamais gardes à la prison de Kiri. En effet, ce rôle est très important et demandant beaucoup de sérieux ainsi que de disciple et de sang-froid. Là, ils ont tout fait le contraire en se battant l’un contre l’autre. En tout cas, elle est parvenue à immobiliser l’un d’eux et à le menacer de représailles bien plus graves que la prison. La kunoichi avait ordonné à son clone d’aller vérifier à l’intérieur de la prison pour savoir si ce n’était pas une diversion pour qu’un prisonnier s’échappe de sa cellule. Le Bunshin hoche la tête et se dirige vers la porte.

Cependant, le clone se fait stopper sur le chemin par Misaki et c’était plutôt étrange qu’elle quitte son prisonnier comme cela. Selon la blonde, Yosu n’est ni un membre de la Kenpei ni un Yuki et donc elle n’avait pas à prendre ce type d’initiative. Si tentative d’évasion, il y a, il fallait laisser le reste des gardes s’en charger et là-dessus, la Kuro Washi avait des doutes, après ce qu’elle a pu voir. « Hum…Et pourtant, c’est un membre de ton clan qui est l’un des responsables de cet accident grave. Et ce n’est pas sérieux que tu quittes l’un des suspects sans surveillance. Mais soit, tu en prends la responsabilité si quelque chose arrive. Et je suis tout ouïe de ce que tu proposes comme aide. » Dit-elle d’un air ferme. Des propos durs envers son amie, mais ils étaient légitimes avec le fait qu’un Yuki est responsable d’un accident et difficile de faire confiance sur l’objectivité d’un des leurs. Cependant, Yosuzume n’en fera rien et laissera la responsabilité d’un accident sur le dos de Misa vu que c’est elle qui l’empêche d’inspecter les lieux. Le clone croise les bras, en attendant la suite de sa proposition. Apparemment, la Chûnin de glace voudrait que Yosu et son clone surveillent les prisonniers, le temps qu’elle aille chercher quelqu’un. D’après elle, c’est pour remplacer Shigeru, le nom de son cousin Yuki qui avait fait du grabuge. La brune soupire. « Oui, pourquoi pas, même si tu aurais pu demander à quelqu’un d’autre. On t’attendra ici, mais fait vite. » Dit-elle en partant en direction de Shigeru.

Le clone reste avec Shigeru tandis que l’original est avec le Hyôsa en attendant le retour de sa partenaire. Yosuzume regarde l’homme à ses côtés. « Tu t’appelles comment ? » Demande-t-elle afin de tuer un peu le temps avant son retour. « Hyôsa Takeo. » Répondit-il tout simplement. En le voyant bien, il sait très bien qu’il vient de commettre une grave faute et qu’il n’y aura pas de retour en arrière possible et de son point de vue, il en était de même pour le Yuki. Mais avant de les juger, il fallait connaître les raisons de cette attaque entre eux. La Jokyôkô no Tengu n’allait pas lui poser la question tout de suite, elle allait attendre la blonde et savoir si elles les emmènent ou non au quartier général de la Kenpei pour les interroger. « Dis-moi, si je te retire ce sceau de ton bras, est-ce que tu te tiendras à carreau ? De toute manière, la plupart sont au courant et t’attaqueront si tu t’échappes et personnellement, je t’immobiliserai à nouveau. » Dit-elle un ton sérieux. L’homme hoche simplement la tête. « Oui, je me tiendrai à carreau. De toute manière, ça ne sert à rien d’empirer les choses…ce n’était pas le but. Après tout, c’est lui qui a été menaçant, je n’ai fait que me défendre. » Dit-il. La brune soupire et descelle le Fuuin avant de rester toujours près de lui en attendant le retour de la Chunin. « Peu importe qui a commencé, les faits sont les faits, vous êtes en tort tous les deux et on en discutera ailleurs dès que ma partenaire sera revenue. » Finit-elle là-dessus.

Après quelques minutes d’attente, voici que Misaki revient avec une femme à la chevelure blanche, plutôt mignonne, mais ce n’était pas le moment. La kunoichi les observe de loin tant qu’elles se rapprochent de Shigeru et du clone de la Yasei. Yosuzume se rapproche un peu avec son prisonnier, mais tout en mettant son clone entre les deux et à une distance de sécurité afin d’éviter tout nouveau problème. Comme le suggère son amie, il fallait se diriger vers le commissariat de la Kenpei afin de régler ce conflit et sévir selon leur témoignage. « Bien, ça me paraît logique vu la situation. » Dit-elle avant que le Yuki proteste là-dessus, disant que seul Takeo devra y être emmené. La Hyôsa tente de riposter verbalement à Shigeru, mais Yosuzume le regarde à nouveau. « Vaut mieux que tu ne dises rien. Si tu veux que tout se règle rapidement, garde tes mots pour ta propre défense. » Dit-elle, laissant Misaki et Etsuko géraient le cas de celui-ci. Apparemment, l’amie à la chevelure blanche semble être quelqu’un de bien convaincant pour le calmer. Vu que la situation est propice pour se déplacer vers le QG de la Kenpei, la troupe se dirige là-bas sans plus attendre. Arrivées là-bas, Yuki Shigeru et Hyôsa Takeo sont placés dans une pièce d’interrogatoire différent afin de leur poser des questions. Or, avant cela, le clone disparaît afin de laisser Yosuzume et Misaki seule. « Avant d’entrée, j’aimerais te poser des conditions. De base, tu n’aurais pas à interroger les deux, à cause de ton appartenance au clan Yuki et au passé des deux clans. Or, on nous a confié la tâche de le faire. Du coup, je te suggère que tu interroges Hyôsa Takeo et que je m’occupe de Yuki Shigeru. » Dit-elle d’un air sérieux et croisant même les bras. « Et je ne changerai pas d’avis. Tu es sa cousine à Shigeru et ça pourrait être mal vu que tu t’occupes de son interrogatoire à cause de votre de sang. Daichi pourrait porter plainte pour favoritisme ou autres et se servir de ton lien avec Shigeru pour ton manque d’objectivité si tout se retourne contre lui. Je ne dis pas que je ne te fais pas confiance, mais c’est le protocole. Et dis-toi que c’est le mieux pour cette mission. » Finit-elle là-dessus, sans proposer de plan ou de négociation. Il fallait se montrer juste envers tout le monde.




Dernière édition par Yosuzume le Mar 22 Fév 2022 - 9:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12487-yosuzume-miko-no-tengu#109068 https://www.ascentofshinobi.com/t12533-dossier-shinobi-yosuzume#109565 https://www.ascentofshinobi.com/u1154
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume) Empty
Sam 19 Fév 2022 - 4:53


Il y avait peu de choses qui mettaient Misaki hors d'elle. Peu de possibilité pour lui faire vivre une rage ancré au plus profond de son être et la ramenant uniquement dans l'immédiat. Cette femme à la personnalité anxieuse et curieuse avait toujours l'esprit qui valsait dans tous les sens. Cependant, lorsque Yosuzume prononçait ce qu'elle jugeait être une insulte envers son clan, le regard sur le visage de Misaki adoptait une noirceur qui trahissait cette femme normalement pétillante de vie. Ce n'était pas quelque chose qui ressortait souvent, mais en cet instant et en ce moment, elle regardait la Yasei de la même façon qu'elle avait regardé Nagamasa Kuraman, avant qu'elle n'entame un duel qui s'était soldé par la mort du déserteur.

Se ramenant dans un contrôle de soi assez rapidement, puisque Yosuzume n'était pas non plus l'ennemie, son attitude non verbale se voulait distance, froide. Presque glaciale même. Dans tous les cas, elle poursuivait la suite de son échange et allait chercher sa cousine en guise de renfort. La prison n'était pas le lieu propice pour un interrogatoire, ça ne servait que de lieu de résidence pour ceux d'ores et déjà arrêtés.

Rejoignant rapidement le QG de la Kenpei, les deux femmes devant faire équipe une nouvelle fois pour le bien de la brume pénétraient dans le bâtiment, amenant avec elles les deux suspects. Rapidement pris en charge et envoyé dans deux différentes salles d'interrogatoires, Yosuzume se permit de rajouter quelques mots à Misaki concernant la suite de la mission. Quelques mots qui venaient la vexer, mais qui avaient absolument leurs importances. Qu'elle doute cependant de son impartialité la blessait, mais elle comprenait le résonnement derrière sa proposition. Elle ne pouvait qu'être d'accord.

[Misaki] - Bien entendu. Bonne chance avec Shigeru.

Dit-elle simplement. Elle aurait pu proposer quelques conseils à sa partenaire sur comment aborder les membres de son clan. Sur quels boutons appuyer et lui proposer quelques pistes pour déjouer les apprentissages reçus au coeur de son clan. Cependant, est-ce que ça n'influencerait pas trop la suite des choses ? Est-ce que ça pourrait être perçu comme quelqu'un qui franchissait une ligne éthique ? Probablement pas, mais elle savait Yosuzume capable et elle allait devoir lui faire confiance.

Dans tous les cas, elle invitait sa partenaire à pénétrer dans la salle d'interrogatoire. Restant derrière la porte, elle tendait l'oreille afin de recueillir quelques informations qui lui seraient peut-être utiles pour son propre interrogatoire. Elle avait choisi de ne pas aller voir le Hyôsa directement, préfèrent le faire patienter et macérer dans ses propres réflexions. Elle préférait collecter quelques données et elle avait aussi envie de voir comment se débrouillerait Yosuzume.

_________________
[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume) Signamisakigif
~ Thème ~


Dernière édition par Yuki Misaki le Lun 7 Mar 2022 - 16:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Yosuzume
YosuzumeEn ligne

[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume) Empty
Lun 7 Mar 2022 - 11:54




Briser la glace


En dehors de la salle d’interrogatoire, Yosuzume explique son point de vue à Misaki sur le fait que la blonde ne doit pas y participer. En effet, Shigeru est un membre du clan Yuki, tout comme Misa, cela pourrait alors être compliqué pour la suite. C’est-à-dire que le second coupable, Hyôsa Takeo pourrait retourner la situation en sa faveur, s’il l’apprend et rendre leur travail caduc poussant au favoritisme de la part de Misaki. Du coup, il valait mieux que la brune s’occupe de celui-ci et de laisser à la Yukijin, l’honneur d’interroger la Hyôsa. Cependant, la Kuro Washi n’a pas interdit à sa partenaire de la suivre afin d’observer et de voir si elle ne rate rien. Yosu ne lui a pas interdit de participer, mais de trop s’investir vis-à-vis de Shigeru. Le protocole est strict et là-dessus, la prêtresse ne voulait pas abuser du manque de présence de supérieurs de la Kenpei. Si cela avait été un Yasei à la place de Shigeru, elle aurait espéré que sa partenaire réagisse de la même manière. D’ailleurs, la Jokyôko no Tengu n’est pas naïve ni aveugle, elle avait bien remarqué le comportement de Misaki à son égard. Elles sont amies et cela la vexe un peu que la manieuse de glace se montre étrangement froide à son égard. Espérant que cela n’en tâchera pas leur amitié sur le long terme. Pour le moment, la Inuwashi n’était pas là pour la soldate de la Kenpei. Il fallait se concentrer sur leur boulot et percer ce mystère sur leur dispute devant les geôles de la Brume, car tout ceci n’était pas sérieux.

En tout cas, Misaki ne semble pas trop bavarder en donnant son accord pour que Yosuzume y aille. Aucune réflexion déplacée, aucune mise en garde, rien qui pourrait vouloir que la Yasei aille seule dans cette pièce. Tout se passait bien et encore heureux, sinon elle risquerait sa place dans la Kenpei ainsi que dans les rangs de ninja de Kiri. Cette dernière l’invite à entrer dans la pièce. « Bien, tu peux aller voir Hyôsa Takeo ou rester derrière la porte, comme tu veux. Si j’ai besoin de toi, je saurais où te trouver, Misaki. » Dit-elle d’un ton calme avant d’entrer dans la salle. L’homme était assis à une chaise devant une table vide et ce dernier avait des menottes avec des sceaux d’immobilisation aux poignets afin d’éviter tout débordement de sa part. La Grande Prêtresse ne dit rien et elle va se mettre de l’autre côté de la table afin de garder une distance de sécurité. Pour le moment, l’homme semble un peu calme et observe la brune. Les yeux dorés de Yosuzume fixent les yeux de l’homme, elle ne compte pas se montrer tendre avec ce dernier. Pour elle, il avait commis un crime très grave, tout comme son adversaire du jour. Ils auraient pu provoquer bien pire sans l’intervention des deux kunoichi. Croisant les bras, elle allait prendre la parole pour donner les consignes avant de débuter le tout, sérieusement. « Ceci est un interrogatoire dans le quartier général de la Kenpei, je serais celle qui vous interrogera donc ne comptez pas sur Yuki Misaki pour venir prendre ma place, ça ne sera pas possible. Du coup, je me prénomme Yasei Yosuzume, Chûnin de la Brume. Sachez que vous n’avez pas intérêt à mentir, sinon ça va aggraver votre cas. Je ne vais pas vous mentir : déclencher un combat devant les geôles de la Brume est passible d’une très lourde peine d’emprisonnement. Cela dit, selon vos propos et vos explications, ça peut changer, si c’est valable, bien sûr. » Dit-elle tout en gardant un œil sur lui.

La Chunin s’assoit à une chaise, face à Shigeru, tout en étant séparé par une table. La kunoichi allait commencer l’interrogatoire à présent. « Je vais vous demander d’être honnête. Vous vous appellez Yuki Shigeru et vous êtes un garde aux geôles de la brume, c’est bien ça ? » Dit-elle avant de reprendre la parole. « Je voudrais savoir ce qui s’est passé avec le Hyôsa, je veux les détails et pourquoi vous êtes venus à vous battre. J’espère pour vous que les motifs sont valables pour que ce combat a eu lieu surtout au vu de votre rôle de garde. Le clan Yuki a la responsabilité des geôles de la Brume, si j’apprends que vous êtes responsable de cet événement, l’honneur de votre clan en prendra un coup à cause de ton manque de professionnalisme. Et croyez-moi, Shigeru, je ne souhaite pas que cela puisse être vrai. En soi, je veux un rapport de ce qui s’est passé et n’oubliez rien du tout, car vous n’êtes pas en position de réclamer quoi ce soit ou de vous plaindre. Et ne vous en faites pas, Hyôsa Takeo recevra le même style d’interrogatoire, pour le moment, il y a deux fautifs et à la fin, j’espère qu’on en trouvera un. » Dit-elle calmement et se met à présent à l’écouter.




Hrp:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12487-yosuzume-miko-no-tengu#109068 https://www.ascentofshinobi.com/t12533-dossier-shinobi-yosuzume#109565 https://www.ascentofshinobi.com/u1154
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume) Empty
Lun 7 Mar 2022 - 16:59

De l'autre côté de la porte, l'interrogatoire de Yuki Shigeru venait de débuter. Restée en retrait, Misaki comprenait pertinemment les raisons ayant poussé Yosuzume à la mettre à l'écart. Le froid qui s'était installé n'était pas dû à ça, mais plutôt au commentaire passer sur son clan. Cela dit, les émotions de la Yukijine se calmaient de minute en minute et, de toute façon, elle restait quelqu'un de professionnel. Jamais elle ne laisserait ce genre d'interaction corrompre son travail. C'était là, de toute façon, la base de l'éducation des Yuki. Former des êtres aptes à occuper des emplacements clés.

[Shigeru] - C'est bien ça. Je suis aussi Chûnin, ne l'oubliez pas.

Répondait-il à la première question posée par Yosuzume. Ça avait été dit sur un ton un peu hautin, visait clairement à rappeler ce détail d'une haute importance - dans son esprit.- Un peu narcissique, l'homme ne voulait pas que ses accomplissements soient oubliés. Cependant, c'était ce même trait de personnalité qui venait le titiller lorsque Yosuzume remettait en question la qualité de son être et de son travail. Le plaçant au même niveau qu'un homme qu'il évaluait n'être qu'un déchet.

[Shigeru] - Fautif ? Moi. Allons... Faites venir un Yamanaka qu'on en finisse. Sondez mon esprit et vous verrez que je n'ai fait que me défendre des assauts intempestifs d'un vulgaire Hyôsa.

Poursuivit-il sur le même ton hautin et en toisant Yosuzume du regard. La pression qu'elle mettait sur lui et sur les accusations ne semblait pas lui faire un seul plat. Après tout, les membres du clan Yuki grandissaient avec cette intensité et ce poids sur les épaules. Il était habitué à ce genre d'environnement. D'autant plus qu'il était persuadé qu'il était la victime dans cette histoire.

[Shigeru] - Vous voulez un rapport détaillé ? Le voilà. J'étais de garde aux portes de la prison quand ce vaurien est arrivé en brandissant le poing. Il criait à l'injustice et quand il a essayé de pénétrer dans la prison, je l'ai arrêté. Pas question que quelqu'un dans son état ne pénètre dans les geôles. Incapable d'accepter le refus, il m'a mis une droite en plein visage.

Dit-il en tournant la tête et en indiquant à l'aide de son index droit l'emplacement où il aurait reçu le coup. Rien n'était visible, aucune rougeur, aucune plaie. Soit la frappe n'avait pas été assez importante pour laisser une trace après quelques minutes, soit il l'inventait de toute pièce. Cependant, il mettait une importance capitale sur ce point, après tout, il était une "victime" selon lui.

[Shigeru] - J'ai ensuite essayé de mettre cet homme en état d'arrestation et c'est là qu'il a répliqué en m'attaquant. Je n'ai fait que me défendre et rien de plus. C'est de la légitime défense.

Finisait-il en croisant les bras et en s'écrasant dans sa chaisse.

_________________
[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume) Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Yosuzume
YosuzumeEn ligne

[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume) Empty
Jeu 10 Mar 2022 - 10:41




Briser la glace


L’interrogatoire avait finalement débuté entre Yosuzume et Yuki Shigeru, la brune avait décidé de poser ses conditions et ses exigences. Elle souhaite que ce dernier se montre coopératif et qui ne tourne pas autour du pot. S'il souhaite avoir les faveurs de la brune ou plutôt, que tout se passe bien pour lui, il n’avait pas intérêt à mentir ou à se montrer agressif et donc, de jouer le jeu dans les règles. La Yasei n’était pas là pour chipoter ou s’amuser, elle se montre toujours professionnelle dans son boulot et ce dernier allait vite le savoir. D’ailleurs, la Grande prêtresse pose une simple question, après avoir désigné son identité et son rôle au sein des geôles de la Brume. Une simple vérification pour s’échauffer un peu avant d’entrer dans le vif du sujet, qui allait demander beaucoup d’energie, de concentration et d’écoute à la personne afin de ne rien rater de ses réponses à ses questions. Dans un premier temps, ce dernier confirme son identité et son rôle avant de signaler qu’il était également Chûnin et qu’elle n’avait pas à l’oublier. Apparemment, il a oublié qu’il n'était pas en position pour faire le malin ou rappeler qu’ils étaient tous deux égaux au sein de la hiérarchie de la Brume. Le fait qu’il est interrogé pour s’être battu devant les prisons de Kiri lui a échappé et Yosu n’appréciait pas ce type de comportement assez hautain et narcissique. La brune l’observe d’un air sérieux avant de prendre la parole à son tour afin de lui rappeler un détail.

« En effet, vous êtes Chûnin, mais là, vous êtes un suspect donc vous n’êtes plus un ninja durant cet interrogatoire. Je vous considère comme un suspect, un fautif tant que l’affaire sera en cours. Si vous n’êtes pas content, c’est la même chose. N’oubliez pas que vous avez lancé un combat devant les geôles de la Brume et s’il y avait eu un accident, ça aurait pu entraîner des conséquences bien pires. Bref, commençons. » Dit-elle avant de passer à la suite, cherchant à obtenir des réponses sur ce qui s’est passé, Yosuzume voulait des détails, savoir ce qui s’est passé pour que ça parte en combat de la sorte. Cela dit, le jeune homme semble peu enclin sur le moment, à parler directement. Apparemment, le fait d’avoir dit qu’il était autant fautif que le Hyôsa ne semble pas l’emballer. Et là-dessus, Yosuzume ne changera pas d’avis tant qu’il n’y aura pas d’éclaircissement à ce sujet-là. En effet, elle n’a pas de réponse ni rien qui pourrait guider vers le vrai responsable de tout ceci. Du coup, aux yeux de la Kuro Washi, le Yuki tout comme le Hyôsa sont tous les deux responsables et advienne que pourra, après les avoir interrogés. De plus, Shigeru demande qu’un Yamanaka puisse s’infiltrer dans son esprit pour y découvrir la vérité, si besoin, car il n’est en rien fautif de tout cela. Vulgaire Hyôsa, au vu de son comportement hautain et insolent, la brune a déjà une petite idée de ce qui a pu se passer.

« On verra ça plus tard, si ça bloque. Cela dit, on ne dispose pas de Yamanaka à notre guise. Tout ce que je souhaite, c’est que vous me parlez de ce qui s’est passé là-bas, ni plus ni moins. » Dit-elle en croisant les bras. Elle ne veut pas connaître sa vie ni rien d’inintéressante qui n’est pas lié à sa querelle avec Takeo et à son combat contre lui. Le plus urgent était de connaître les détails et connaître la vérité pour avoir une conclusion à cette affaire. Cet homme semble ne pas être en panique ni rien. Après tout, il est un garde de la prison, il doit garder son sang-froid à toute épreuve sauf pour aujourd’hui face à Takeo, apparemment. Ce dernier se met à parler de son altercation avec l’autre prisonnier. D’après son rapport, Hyôsa Takeo est venu à la prison en protestant une forme d’injustice et Shige, en tant que garde n’a pas voulu le laisser entrer à cause de son comportement. De là, le ninja n’aurait pas apprécié son refus et il l’aurait attaqué en le frappant à la joue droite. Cependant, quand l’homme lui montre l’endroit où il a été frappé, il n’y avait aucune marque, aucune rougeur, rien comme s’il mentait à la Chûnin, en se faisant passer pour la victime. Il a essayé de le mettre en état d’arrestation et c’est là que ce dernier a attaqué. En gros, il n’a fait que se défendre d’un agresseur. La brune avait pris des notes et lève les yeux vers Shigeru. « Je vois. Donc, Hyôsa Takeo est celui qui vous a attaqué en premier, sans chercher à parlementer, il vous a directement agressé dès votre refus de le laisser entrer. Par la suite, vous avez cherché à l'arrêter, mais il a répliqué avec une technique et de là, vous avez riposté pour vous défendre…Hum, je vois. »

Yosuzume croise les jambes et relit un peu ses notes avant de reprendre la parole. « Je vais discuter avec ma camarade afin de connaître son avis. Cependant, je vais vous demander autre chose avant d’y aller. Pourquoi ne pas avoir appelé du renfort ? Vous êtes un ninja tout comme moi et ce Hyôsa, vous avez dû apprendre le Kage Bunshin ou ses variantes avec le Hyôton, qui sait. Et on ne monte généralement pas la garde des geôles tous seul, n’est-ce pas ? Où était votre partenaire ? Si vous êtes capable d’utiliser des clones, pourquoi ne pas en avoir créé pour demander du renfort ? Je suis assez curieuse qu’un tel affrontement n’a pas provoqué une sorte d’alarme pour que vos alliés viennent vous aider. L’unique personne que j’ai pu voir, c’est Yuki Misaki. Est-ce que la sécurité des geôles ne dispose pas d’un protocole exprès en cas d’attaque ? Ou peut-être que vous ne vouliez pas que quelqu’un interfère dans votre combat face à ce Hyôsa ? » Demande-t-elle d’un air sombre. « Vous savez, je suis un peu perplexe par rapport à votre rapport. Cependant, je vais le garder au chaud et j’en discuterai avec ma collègue avant d’aller interroger Hyôsa Takeo. Et ne tournez pas autour du pot pour répondre à mes questions, l’hésitation renforce généralement la méfiance envers un suspect qui cherche des excuses. » Dit-elle. La kunoichi ne cherche pas à devenir son ami ni à le prendre en pitié. Elle espère que ce dernier donne de bonnes réponses. Dans tous les cas, elle a le sentiment qu’elle allait devoir faire plus qu’un simple interrogatoire pour découvrir la vérité.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12487-yosuzume-miko-no-tengu#109068 https://www.ascentofshinobi.com/t12533-dossier-shinobi-yosuzume#109565 https://www.ascentofshinobi.com/u1154
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume) Empty
Dim 13 Mar 2022 - 21:27

Visiblement, Shigeru n'appréciait pas le ton et l'attitude de son interlocutrice. Cette dernière, lui rappelant à plusieurs reprises qu'il était un suspect dans l'affaire, venait frapper des cordes sensibles chez son suspect. Visiblement narcissique, de lui faire perdre la face comme elle le faisait le mettait à dos, petit à petit. Ça commençait à se faire entendre, car son ton de voix et la façon dont il s'adressait à elle devenaient de moins en moins courtois.

[Shigeru] - Je viens de te dire qu'il s'est présenté en beuglant et en criant à l'injustice. Je ne vois pas comment ça pourrait être plus clair que ça ? Tu entends bien juste ce que tu as envie d'entendre. Tu me traites de suspect, alors que j'ai failli y laisser ma peau à cause des assauts de ce vaurien.

Répliquait-il à Yosuzume, embêter par son résumé de la situation. Au final, c'était lui qui entendant ce qu'il voulait entendre, car il était persuadé que son interlocutrice mettait l'emphase sur le fait qu'il aurait dû essayer de discuter et de parlementer avec son adversaire, de pacifier la situation. Dans les faits, elle ne l'avait jamais accusé, mais il nourrissait un narratif le peignant comme une victime dans cette histoire.

S'en suivit une question lui demandant pourquoi il n'avait pas appelé les renforts. Le train de pensée mené par la Kuro Washi peignait encore une fois Shigeru dans un angle où il perdait la face. Plutôt que d'assumer le bien-fondé des questions de son interlocutrice, il se devait de ressortir de cette histoire avec son égo sain et sauf. Aussi, il soupirait intensément - dramatiquement même - avant de répondre aux questions de la Yasei.

[Shigeru] - Je n'ai jamais eu le temps de réagir. Les Hyôsas sont capables de créer de la glace sans le moindre mudra. De composer des signes pour autres choses que des défenses et je serais sans doute mort, vidé de mon sang devant les geôles. À quoi m'aurait servi mes clones hein ? Pour ce qui est de mon partenaire, je vous laisse vous-même lui demander il était où.

Mais il n'allait très certainement pas lui donner la moindre information le concernant. Dans sa psyché, elle méritait de travailler et de chercher... De se faire chier comme il se faisait lui-même chier en ce moment.

[Shigeru] - Nous avons bien des protocoles pour ce genre de situation, mais... D-É-S-O-L-É... Tu n'es pas accrédité pour les connaître.

Là il devenait particulièrement arrogant. Il avait formulé ça en cherchant visiblement quelque chose, sur les bras de la jeune femme. Il cherchait les brassards indiquant sa position dans la Kenpei, n'en trouvant pas, il ne pouvait qu'assumer qu'elle ne faisait pas partie de rang de la police militaire et il avait décidé de jouer sur ça. Au final, il cherchait à récupérer un peu de pouvoir là où il n'en avait plus.

_________________
[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume) Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Yosuzume
YosuzumeEn ligne

[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume) Empty
Jeu 17 Mar 2022 - 10:03




Briser la glace


Cet homme se montre calme et un peu arrogant sur les bords. Cependant, il semblerait qu’avec le temps et dans ses propos, la Yasei parvenait à briser cette glace. Il semblait perdre de sa patience et de son calme, en commençant à hausser un peu le ton. Finalement, il n’était pas aussi solide qu’il voulait le faire croire avec ses grands airs hautains. Dans tous les cas, Yosuzume n’était pas impressionnée par lui et il pouvait beugler autant qu’il le souhaitait, ça ne changerait rien. Le fait qu’il perd son calme, prouvait qu’il y avait quelque chose de pas net dans son discours. D’ailleurs, sa manière de parler de Takeo démontrait une certaine rancœur ou haine vis-à-vis de Hyôsa. S’il dit vrai, même s’il doit y avoir une partie de vérité et de mensonge dans ses propos, elle sait pertinemment que ce dernier a dû le provoquer. La grande prêtresse est loin d’être stupide, il a dû utiliser des termes peu commodes vis-à-vis de l'autre suspect et cela a dû déclarer une bagarre entre les deux. Cela dit, elle ne peut pas exposer son point de vue à Shigeru sans avoir interrogé l’autre homme. Cela dit, il y a quelque chose qui interpelle la Kuro Washi, c’est que selon lui, Takeo aurait crié à l’injustice donc il y a un prisonnier que le Hyôsa estime ne pas avoir sa place dans les geôles de la Brume. Cela dit, elle a peut-être tort et il y a autre chose derrière cette histoire d’injustice.

La brune soupire. « J’ai écouté tout ce que vous avez dit, je suis à la recherche de réponse. Et si je devais innocenter tous ceux qui me disent être innocents parce qu’il y a eu x trucs alors je serais la pire kunoichi de Kiri. » Dit-elle d’un ton calme. « Tant que cette affaire ne sera pas finalisée et vous serez toujours un suspect, que ça vous plaise ou non. Et d’ailleurs, baissez d’un ton, je vous en prie. » Finit-elle là-dessus. Pour la suite, la kunoichi était intriguée sur le protocole et le fait que ce dernier n’a pas tenté d’appeler du renfort face à un forcené. Après tout, les geôles de la Brume sont sous haute surveillance et en cas d’agression, il était logique de contenir la menace à sa manière tout en essayant d’appeler du renfort. Au moins, ça permet de neutraliser rapidement le problème et d’éviter bien des problèmes. Selon ses propos, il n’avait pas eu le temps de réagir pour créer des clones. La cause ? Son adversaire est un assimilateur Hyôton et par conséquent, comme tous les assimilateurs, ils n’ont pas besoin de mudra pour combattre avec leur propos pouvoir. Là-dessus, il n’a pas tort. Pour avoir combattu Suzurane Gine, assimilatrice Katon et Yasei lionne, elle savait très bien à quoi s’attendre d’un assimilateur. Cependant, un garde n’est jamais seul à surveiller les lieux et cela perturbe un peu la Yasei qu’aucun renfort ne soit venu dans les temps, hormis elle et Misaki. « Je vois et je peux comprendre un peu ta situation. Soit, je demanderai à ton/ta partenaire pour le reste. » Dit-elle.

Pour ce qui est du protocole, ce dernier refuse de le lui donner en se montrant arrogant. Amusant, il se croyait plus malin que la Yasei, mais là, il avait commis une erreur. La brune se relève et soupire. « Bien, un refus de coopérer avec les enquêteurs et dire que ça aurait pu t’aider sur cette affaire. Je prendrai notre de ce refus dans mon rapport. Du coup, je reviendrai plus tard. Je dois discuter avec ma camarade sur ton cas. » Dit-elle avant de sortir de la salle. En ouvrant la porte, elle remarque Misaki et d’un geste de la main, elle lui fait signe de reculer. « On doit parler, mais allons dans un endroit loin des oreilles curieuses. » Dit-elle. Fermant la porte derrière elle, Yosuzume emmène Misaki dans une salle, un peu éloigné pour que Shigeru et Takeo n’entendent rien de leur conversation. Croisant les bras, la Jokyôkô no Tengu observe la blonde d’un air sérieux. « Je présume que tu as écouté tout ce qui a été dit. Du coup, j’aimerais avoir ton avis avant que je te donne le mien. Et également, on ira voir Takeo pour l’interroger, mais je te laisserai mener l’interrogatoire et j’observerai tout en écoutant. Pour la suite, je pense qu’on va devoir aller interroger des témoins pour connaître certains détails. Navrée, je parle trop. Je te laisse prendre la parole, Misaki-san. »



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12487-yosuzume-miko-no-tengu#109068 https://www.ascentofshinobi.com/t12533-dossier-shinobi-yosuzume#109565 https://www.ascentofshinobi.com/u1154
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume) Empty
Sam 19 Mar 2022 - 16:04

[Misaki] - Je trouve curieux que Shigeru fût seul aux portes. C'est un shinobi compétent, quoi que clairement au-dessus de ses affaires, mais il n'aurait pas dû être seul.

Répliquait la Yukijine à sa partenaire qu'elle venait de suivre. Elle n'avait pas particulièrement apprécié l'attitude qu'elle avait adoptée lors de l'interrogatoire de son cousin. Ce n'était, cela dit, pas du tout lié au fait qu'elle interrogeait un Yuki, mais bien parce que ce genre de façon de faire ne menait bien souvent à rien, surtout face à une personnalité narcissique. Cela dit, Misaki doutait qu'elle ait obtenu plus de la part de Shigeru, et ce, peut importe comment elle s'y serait prise. Ce genre d'interrogatoire à froid, sans le moindre levier, mène de toute façon rarement a autre chose qu'un narratif mettant en valeur sa propre personne. C'était le fondement même de la protection de l'estime de soi. Quelqu'un relatera toujours des événements pour se mettre en valeur. C'est inconscient, mais ce n'est pas forcément malsain.

Cela dit, elle ne s'attendait pas non plus à obtenir plus elle-même. Son objectif allait d'être d'écouter ce qu'avait a dire le Hyôsa, de le valider dans ce qu'il vit pour essayer d'établir un lien, un rapport entre les deux et voir les pistes qui vont s'ouvrir en temps et lieu.

[Misaki] - Pour les témoins, c'est aussi une autre piste, mais attendons de voir ce que Takeo a à dire.

Terminait-elle en tournant les talons et en se dirigeant vers la salle d'interrogatoire où macérait Hyôsa Takeo. En route, elle prit quelques instants pour saisir un gobelet en bambou avant de le remplir d'eau. Pénétrant dans la salle, elle déposait devant son interlocuteur le verre et s'assied juste en face de lui. Dans une attitude bienveillante, Misaki entamait la conversation.

[Misaki] - J'aimerai prendre quelques instants pour comprendre ce qui vient de se passer.

Dit-elle en sortant un carnet et un morceau de charbon de sa besace. Son regard se posait dans celui de l'Assimilateur.

[Misaki] - Et si on commençait par le début.

Poursuivait-elle. Elle se doutait bien qu'elle ne devrait pas prendre tout ce qu'il lui disait comme des Ryôs, mais elle n'avait que pour objectif d'entendre les deux versions. Là, il avait l'espace qu'il fallait pour dire, ou pas, ce qu'il souhaitait.

_________________
[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume) Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Yosuzume
YosuzumeEn ligne

[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume) Empty
Dim 20 Mar 2022 - 10:12




Briser la glace


Yosuzume avait emmené Misaki dans une pièce, un peu éloigné des deux salles d’interrogatoire. Le but était de discuter avec la Yuki sur le cas de Shigeru avant d’aller parler à Takeo. La brune avait besoin de son avis et savoir ce qu’elle pensait sur ces propos aux questions de la Yasei. Du coup, ça permettait aux deux kunoichi de faire un point sur la situation et chose qu’elles feront également, après avoir interrogé le Hyôsa. Après avoir adressé la parole à la blonde, la Grande prêtresse laisse à présent, Misaki de parler. Un moment de pause pour la Yasei qui avait pas mal parlait en peu de temps. D’après la soldate de la Kenpei, elle était surprise que l’homme fût tout seul aux portes des geôles de la Brume. Avec cette réponse, la brune avait donc une légère partie de réponse à l’une de ses questions et le fait que dans le protocole, il n'aurait pas dû être tout seul à surveiller l’endroit. Après tout, c’était logique, vu que c’est une zone sous haute surveillance à cause de certains détenus extrêmement dangereux qui y résident. Du coup, pourquoi était-il tout seul lors de la venue de Takeo ? C’est étrange pour que ce soit qu’une simple coïncidence. « Hum… Je m’en doutais, mais il n’était pas trop coopératif pour parler de pourquoi il était seul et où était son partenaire. Je trouve ça étrange. » Dit-elle tout simplement.

Pour ce qui était du cas des témoins, comme l’avait suggéré Yosuzume, Misaki souhaitait voir ce qu’allait dire Takeo avant de suivre cette autre piste. En obtenant la version des choses du Hyôsa, elles allaient pouvoir vérifier s’ils disent la vérité ou non sur ce qui s’est passé. Dans tous les cas, la Yasei avait proposé d’aller chercher des témoins, après les avoir interrogés tous les deux. La brune hoche la tête. « C’est l’objectif, vis-à-vis de potentiels témoins de la scène. » Dit-elle avant de suivre sa partenaire de mission. Apparemment, Misa cherche une approche différente de la sienne, en préparant un verre d’eau. La kunoichi ne dit rien et continue de l’observer tout en la suivant jusqu’à la salle d’interrogatoire où se trouve Takeo. Entrant en sa compagnie, la Jokyôkô no Tengu se place dans le fond de la pièce et adosse son dos contre le mur avant de croiser les bras. Son regard se porte précisément sur l’homme en question. D’ailleurs, Misaki commençait l’interrogatoire, en souhaitant commencer par le début, c’est-à-dire, savoir ce qui a poussé l’assimilateur à se rendre aux geôles de la Brume pour provoquer un scandale et que cela amène un combat avec l'un des gardes. Takeo observe le Hyôsa et le verre d’eau, mais il n’en fait rien et il n’y touche pas pour le moment. C’est une Yuki et difficile de faire confiance à un membre de ce clan, à cause de leur narcissisme et leur haine envers les siens.

« Est-ce que comme l’autre Yuki, vous allez m’agresser verbalement ou vous montrez hautain et insolent si je vous explique tout ? Ou vous êtes plus mature que lui et apte à l’écouter sans être désagréable ni même provocatrice ? Car il semblerait que dans votre clan, il est difficile de trouver des gens raisonnables et adepte à écouter les gens. » Dit-il d’un ton un peu colérique et ça pouvait voir son visage qu’il n’était pas trop d’humeur. Cependant, il ne tente rien de stupide et il lance un regard à la Yasei. Yosuzume ne comprend pas son comportement en la regardant. Peut-être cherche-t-il une forme d’autorisation ou un moyen de se rassurer vis-à-vis de la Yasei, qui sait. Un simple hochement de tête, de la part de Yosu. Peut-être que le fait de ne pas être seul avec Misaki, ça peut l’aider à communiquer avec elles afin d’apporter certaines réponses à leurs questions à propos de ce qui s’est passé. « Je suppose que c’est vous, la Yuki, qui a interrogé votre cousin…ça ne serait pas une surprise. » Dit-elle s’adossant contre sa chaise. « Navrée, mais c’est moi et seule qui a interrogé Yuki Shigeru. Yuki Misaki n’a pas eu l’opportunité de le faire. À présent, concentrez vous sur ma partenaire et soyez coopératif. » Répondit la brune avant de poser son regard vers Misaki. Takeo soupire et croise les bras. « Que veux-tu savoir par rapport au tout début ? Tu veux connaître la raison de ma venue aux geôles de la Brume ou ma prise de bec avec ton arrogant de cousin ? » Demande-t-il à la blonde.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12487-yosuzume-miko-no-tengu#109068 https://www.ascentofshinobi.com/t12533-dossier-shinobi-yosuzume#109565 https://www.ascentofshinobi.com/u1154
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume) Empty
Dim 20 Mar 2022 - 20:36


Yosuzume avait choisi d'accompagner Misaki au coeur de l'entrevue. Elle s'était installée contre un mur, un peu en retrait les bras croisés. Peut-être parviendrait-elle à utiliser la présence limite intimidante de la Yasei ? Dans tous les cas, pour l'instant, il valait mieux essayer d'établir un rapport avec l'Hyôsa. D'autant plus que, par ses premières paroles, son discourt semblait remplit de préjuger envers les membres de son clan. Misaki allait devoir composer avec cette fermeture, pas l'envenimer.

[Misaki] - Monsieur Takeo, si j'avais voulu être hautaine ou désagréable, ce n'est pas au coeur du QG de la Kenpei que je vous aurais amenée, mais au coeur des geôles. Si j'avais voulu vous manquer de respect, vous seriez attaché à cette table et non pas libre de vous lever et de vous dégourdir les jambes.

Dit-elle sur un ton neutre. Avant d'avoir la chance d'en dire davantage, elle fut interrompue par l'Hyôsa qui, encore une fois, verbalisait ses préjugés envers le clan d'appartenance de l'adolescente. C'était, cependant, Yosuzume qui prit la parole pour calmer d'embole le jeu. Révélant que Misaki n'avait eu aucune implication dans l'interrogatoire de son cousin, elle venait de couper l'herbe sous le pied à de futures revendications.

S'en suivit un autre commentaire cherchant à visiblement peindre une image négative de la situation. Ça devenait redondant, mais sans doute était-ce là la façon dont se protégeait son interlocuteur. Un peu comme son cousin le faisait avec ses commentaires et la victimisation. La différence, l'Hyôsa avait tendance à se braquer dans un sentiment de persécution injustifié.

[Misaki] - Dites-moi tout ce que vous juger pertinent pour m'aider a comprendre ce qui est arrivé.

Terminait-elle, souriante, son regard céruléen dans celui de L'Hyôsa.

[Misaki] - Aucun détail n'est trop petit.

En laissant libre cours à son interlocuteur de s'exprimer, Misaki cherchait a avoir une version non teinté de ses propres questionnement. Bien entendu, tout ce qu'il nommerait serait noté dans son calpin.

_________________
[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume) Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Yosuzume
YosuzumeEn ligne

[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume) Empty
Mer 23 Mar 2022 - 10:20




Briser la glace


Yosuzume pouvait observer la scène dans son coin et il était clair que Takeo n’était pas à l’aise avec Misaki. La raison ? Tout simplement parce qu’elle est un membre du clan Yuki, ni plus ni moins. Apparemment, il y a un passif entre les deux clans, elle en a entendu parler, mais la brune n’a jamais cherché à obtenir plus de détails. Cela dit, elle n’aurait jamais dû que cela aurait provoqué un tel accident, un jour ou l’autre. Pour ça, la Kuro Washi allait laisser Misa s’en charger et voir comment elle va gérer la situation face à un Hyôsa. Sa façon d’agir, de parler et de penser allait être intéressant afin de voir comment cette affaire allait évoluer. Le jeune homme ne semble pas dans un premier temps, coopératif tout comme Shigeru. Peut-être avec Yosuzume, il aurait été un peu plus à l’aise vu qu’elle n’est pas une Yuki. Cependant, Yosu ne peut pas se charger de tous les interrogatoires et Misaki doit prouver que son clan n'est pas tous irrespectueux envers les Hyôsa. Un moyen de prouver qu’elle peut se montrer professionnel dans ce type de situation. Sur ce point-là, la Jokyôkô no Tengu faisait confiance à la blonde. En tout cas, la réponse de sa camarade semble mature et réfléchie, cherchant à démontrer qu’elle n’est pas là pour le lyncher, mais pour l’écouter. Intéressant comme approche.

Takeo soupire et croise les bras, ne voulant pas répliquer après cela. Il semble un peu réticent malgré les propos de Misaki, sur l’envie d’être coopératif avec la blonde. Cependant, il ne se gêne pas pour savoir si c’est elle qui a interrogé l’autre Yuki. Il pense qu’il y a du favoritisme entre membres du même clan et que l’affaire sera vite bouclée si c’est Misaki qui prend toutes les directives. Or, Yosuzume coupe l’herbe sur pieds à propos de tous soupçons que ce soient ceux déjà présents ou dans le futur. Peut-être que la Yuki ne voulait pas que Yosu intervienne sur ce sujet-là, mais elle l’avait fait pour faire avancer l’enquête. Il n’était pas intéressant que les kunoichi se retrouvent à bloquer à cause de soupçons ou autres. Voir pire, si ce dernier utilise cette carte pour rendre leur enquête caduque. Au moins, ce dernier ne pourra pas jouer sur ce tableau-là et elles allaient pouvoir avancer sans contrainte à ce sujet. Étrangement, il se montre un peu plus coopératif. Il avait sans doute besoin d’une forme de soutien comme Yosuzume, même si la Yasei n’est pas là pour jouer la gentille. Tout ce que la Grande prêtresse souhaite, c’est la vérité et que son travail soit bien fait. Pour l’aider, Misaki se fichait du point de départ de son histoire avec Shigeru, car toutes informations étaient intéressantes à prendre et à connaître. Il avait carte blanche, en quelque sorte, tant que ce n’est pas trop exagéré.

Takeo doit défendre sa cause et il sait que l’autre Yuki a dû inventer toute une histoire ou la déformer pour se mettre en position de victime. Or, il souhaite que la vérité surtout qu’il veut que justice soit faite pour quelqu’un. L’homme prend une grande aspiration avant de prendre la parole. « Je ne vais pas parler pendant trois heures, il n’y a rien de compliqué dans ce que je vais dire, mesdemoiselles. Mon frère, Saburō, est injustement incarcéré dans les geôles de la Brume pour un crime qu’il n’a pas commis. Je suis venu aux geôles pour parler à un responsable, quelqu’un de haut gradé, en plus de rendre visite à mon frère. Cependant, ce Yuki Shigeru n’a rien voulu savoir et il m’a repoussé. Il m’a provoqué, insulter et manquer de respect à moi ainsi qu’à mon frère et à mon clan. J’ai exigé de voir un haut gradé, sans quoi, je ferai monter cette affaire à la Kenpei, en plus de son comportement insolent pour qu’il soit viré de ce poste. Cependant, cet idiot m’a menacé et également de s’en prendre à mon frère quand les autres gardes auront le dos tourné. J’ai vu qu’il agitait les mains, du moins, ce que je croyais et du coup, j’ai attaqué pour me défendre d’une potentielle attaque. Et ensuite, vous êtes intervenue. » Dit-il. Yosuzume observe l’homme, après l’avoir écouté et il allait falloir décortiquer du vrai, du faux dans tout cela. Il y avait deux versions différentes. À voir ce qu’en pensait Misaki.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12487-yosuzume-miko-no-tengu#109068 https://www.ascentofshinobi.com/t12533-dossier-shinobi-yosuzume#109565 https://www.ascentofshinobi.com/u1154
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume) Empty
Jeu 24 Mar 2022 - 2:43

S'il était bien vrai que le clan Hyôsa et le Clan Yuki n'avaient pas toujours eu les meilleures relations. Que leurs interactions, nées d'une histoire lourde, ne reflétaient pas toujours la sympathie et l'entente, ici, l'Hyôsa semblait se calmer légèrement. Difficile de dire si ça resterait ainsi, les tempéraments barbares des clans du pays de la neige compliquaient bien souvent les choses, mais il n'obtiendrait pas de raison de Misaki pour se fâcher. Enfin, peut-être un peu, mais pas parce qu'elle voulait volontairement le provoquer. Il y avait, simplement, une tonne de choses qui ne fonctionnait pas dans le discours de l'homme qu'elle avait devant elle.

[Misaki] - Monsieur Takeo, vous me voyez désoler d'entendre que votre frère séjournerait dans les geôles de Kiri.

Mais elle ne pouvait pas juger le bien-fondé de ce qu'il disait. Après tout, n'était-ce pas tous les criminels qui étaient innocents ?

[Misaki] - Cependant, vous comprendrez que même si vous aviez discuter avec le directeur de la prison, ça n'aurait pas changé la situation de votre frère.

Car il s'adressait à la mauvaise personne. Les gardiens de la prison n'étaient pas ceux qui décidaient du bienfondé de la présence d'un individu entre leurs murs. Ils étaient là pour assurer la sécurité de l'endroit et surtout, empêcher ceux en dedans de sortir.

[Misaki] - Nous ne décisions pas des prisonniers qui entre dans la prison... Pas plus que nous ne décidons ceux qui en sortent. En ce sens, la Kenpei aurait effectivement dû être ceux à qui vous auriez dû formuler votre plainte. Même que, si vous jugez que votre frère n'a pas reçu la représentation nécessaire, je vous invite à le faire.

Répliquait-elle, sincèrement. Ça ne changerait sans doute rien, c'était bien souvent le cas, mais l'opportunité était là. Ce canal de communication était, dans tous les cas, plus apte à répondre à son besoin. De simplement se présenter aux portes de la prison n'arrangera rien pour personne. Ce n'était pas le bon endroit pour ça.

[Misaki] - Mais, entre vous et moi, expliquez donc la position dans laquelle se trouve votre frère ?

Pas particulièrement intéressant pour la mission en cours. Elle n'avait pas le mandat de faire la lumière sur cette histoire, pas plus qu'elle n'avait le pouvoir de déclencher quoi que ce soit, elle n'était qu'une soldate. Elle cherchait simplement à établir un lien et de montrer de la considération pour le frère de l'homme qu'elle arrêterait, à la fin de cette rencontre, car il venait lui-même d'admettre avoir attaqué en premier, ne pouvait qu'être positif. Au final, faire des gestes avec ses mains n'était pas un crime. Peut-être lui indiquait-il simplement de foutre le camp ? D'attaquer quelqu'un, par contre, c'était autre chose et il venait de l'avouer aux deux femmes. Était-ce là le résultat de la tactique bienveillante de Misaki ? Si déstabilisé par le fait qu'une Yuki ne le traitait pas comme de la merde qu'il ne s'était pas rendu compte de ce qu'il venait de dire ?

_________________
[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume) Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Yosuzume
YosuzumeEn ligne

[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume) Empty
Jeu 24 Mar 2022 - 11:49




Briser la glace


Takeo avait raconté la raison de sa venue aux geôles de la Brume. D’après lui, son frère a reçu une injustice et il a été condamné à être en prison. Yosuzume ne connaît pas les raisons de l’emprisonnement de son frère ni même ce qu’il a commis. De plus, ce n’était pas l’objectif de la mission et dans tous les cas, elles n’avaient aucun pouvoir décisionnel sur le cas du frère du Hyôsa. Pour le moment, elles avaient pour mission de les stopper, chose qui a été faite sans trop de problèmes. À présent, les kunoichi avaient pour but de connaître les raisons derrière ce conflit entre les deux hommes. Au final, Takeo s’est montré plutôt coopératif, contrairement à Shigeru. Ne disant rien, la Yasei reste en retrait, tout en écoutant attentivement ce qui pouvait se dire. Cela dit, le prisonnier semble être un peu dans une mauvaise situation. En effet, il a attaqué en premier, il l’a avoué. Or, il a cru que le Yuki allait l’attaquer, pensant que ce dernier allait faire des mûdra. C’est compliqué, car dans un sens, Shigeru a provoqué cet homme et il s’est montré hostile. Ainsi, il l’a poussé dans ses retranchements en agissant de la sorte. En soi et à ses yeux, Shigeru et Takeo sont tous les deux en tort et ils devront être sévèrement puni pour cela. D’ailleurs, il est difficile si elles allaient devoir chercher des témoins, vu que le Hyôsa a avoué attaquer en premier. Elle verra cela avec sa partenaire.

Misaki se montre plutôt amicale et a l’écoute avec Takeo, c’est une bonne approche vis-à-vis des griefs entre les deux clans. Ainsi, Yosuzume n’avait pas à intervenir trop souvent durant l’interrogatoire pour calmer le jeu. C’est pour cela qu’elle avait confiance en Misaki, car cette dernière sait se montrer professionnelle et laisser le reste de côté. La blonde se montrait tout de même gentille avec lui, en lui rappelant que c’était à la Kenpei qu’il aurait dû aller voir pour le cas de son frère. Les gardiens des geôles de Kiri n’avaient aucun pouvoir sur lequel sort et entre dans les cellules. Leur objectif était de surveiller les lieux pour éviter toute tentative de fuite et autres. Et le chef de la prison n’a sans doute, non plus le pouvoir d’agir sur un cas précis de l’un des prisonniers. La Kuro Washi ne connaît pas trop le fonctionnement de la prison, car le clan Yuki garde cela bien pour eux. Peut-être que des membres de la Kenpei sont au courant afin d’agir en cas de problème. D’ailleurs, la prêtresse ne sait même pas qui est le directeur des geôles. Est-ce le chef du clan ? Ou quelqu’un que le chef du clan Yuki désigne pour éviter d’avoir trop de responsabilité ? Ce serait intéressant à demander à Misaki. Regardant le suspect, il semblerait que l’homme ne sait pas où se mettre et qu’il a commis une erreur en se rendant donc à la prison, pensant pouvoir parlementer sans problème et trouver une solution pour son frère.

« Je pensais bien faire en me rendant directement là-bas…je ne voulais pas me battre ni rien, mais avoir des réponses et aider mon frère. Il a fallu que je tombe sur cet idiot de Yuki pour que tout bascule. Je me suis donc mal renseigné. » Dit-il d’un air dépité. Yosu avait de la peine pour ce dernier, mais ça ne change rien de l’erreur qu’il a commise. D’ailleurs, la Yuki surprend la Jokyôkô no Tengu en s’intéressant au cas du frère de Takeo. Après tout, ce n’est pas le but de la mission, mais peut-être que ça peut aider à comprendre la situation. La question de Misaki ne surprend pas que la Yasei, mais aussi l’homme. Soupirant légèrement, il croise les bras. « Je suis surpris que vous ne connaissiez pas les raisons de son arrestation injuste, étant donné que c’est lié à votre clan. » Dit-il. Yosuzume croit savoir que cette affaire va être compliquée si elles s’en mêlent surtout que ce n’était pas de leur ressort. L’homme, après une légère pause, reprend la parole. « Mon frère, Saburô, a été accusé d’avoir tué une Yuki lors d’une mission. Cependant, je sais très bien qu’il n’aurait jamais fait ça. Et celui qui l’a jugé n’a pas cherché à l’entendre ou à chercher des indices. Après tout, c’est ce qui arrive quand on laisse le clan Yuki gérer une enquête quand l’un des leurs est touché. Tsss…je l’avais prévenu de ne pas s’approcher de ce maudit clan. » Finit-il en croisant les bras et détournant le visage.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12487-yosuzume-miko-no-tengu#109068 https://www.ascentofshinobi.com/t12533-dossier-shinobi-yosuzume#109565 https://www.ascentofshinobi.com/u1154
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume) Empty
Sam 26 Mar 2022 - 15:34

[Misaki] - Il est clair pour moi que vos intentions étaient nobles.

Car c'était le cas de tout un chacun. Quelqu'un de normalement construit agissait toujours dans l'optique de bien faire. Même les actes les plus répugnants étaient justifiables par une intention noble. Cependant, malgré cette intention bienveillante, les gestes et les agir qui venaient avec ne l'étaient, eux, pas toujours. Combien d'atrocités ont été commises sous le joug d'un désir noble ? Ici, c'était un peu le cas. Il était évident pour la Yukijine que l'homme qu'elle interrogeait voulait le bien de son frère, mais de par ses actions, il devra en payer le prix. Un prix sur quoi elle n'avait aucune latitude.

[Misaki] - Mais dans votre quête, vous avez attaqué un Kirijin. Peu importe qu'il soit du clan Yuki, Yasei ou un sans nom. Vous avez posé une geste agressif et commis un crime. Vous allez devoir faire face aux conséquences de vos actions.

Car si les provocations lancées par son cousin étaient bien réelles, surtout qu'elle ne doutait pas non plus de ça, ce n'était pas illégal de lancer quelques piques à quelqu'un. Les Yuki avaient un plus haut standard que ça et il répondrait nécessairement de ses actions au coeur même de sa famille. Cependant, ce n'était pas ce genre de comportement qui amenait à devoir passer quelque temps derrière des barreaux.

[Misaki] - Vous comprendrez que pour vos actions, vous êtes en état d'arrestation. Sachez, cependant, que je tâcherais de vous mettre en contact avec les bonnes instances pour votre frère.

Répliquait-elle en se levant de sur sa chaise. Cette partie de son interrogatoire était terminée. Elle n'appréciait pas spécialement le résultat et elle aurait être capable de faire plus, mais la bienveillance de la Yukijine avait ses limites. Elle n'avait aucune information liée au meurtre d'un membre de son clan, Misaki n'était plus aussi impliquée dans les affaires internes depuis qu'elle a rejoint les rangs de la Brume et n'avait pas le pouvoir de juger de la véracité des propos du Hyôsa en lien avec son frère. Encore une fois, ce n'était pas non plus son mandat. Elle était là en lien avec l'agression qui était survenue plus tôt et rien d'autre.

[Misaki] - Pour ce que ça vaut, j'espère que vous parviendrez à obtenir des clarifications sur le dossier de votre frère. Par contre, ce n'est pas parce qu'il y a eu une enquête de la Kenpei que le clan Yuki est impliqué.

Mais le sentiment de persécution de l'homme était si fort que Misaki doutait d'être capable de lui faire voir autre chose. En vérité, tous les malheurs du monde semblaient être dus au Yuki, pour cet homme.

_________________
[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume) Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Yosuzume
YosuzumeEn ligne

[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume) Empty
Mar 29 Mar 2022 - 10:12




Briser la glace


Observatrice depuis le début, Yosuzume n’a pas eu à intervenir beaucoup et elle a laissé Misaki, gérer cet interrogatoire quasiment seul. Cela dit, Takeo a avoué avoir attaqué le premier et là, il avait vendu la mèche. Du coup, il n’y avait plus rien à faire pour lui, hormis régler cette affaire de meurtre injustifié qu’a subi son frère. Or, Yosu et Misa n’ont pas l’autorité pour et ce n’est pas le but de leur mission que de chercher à droite et à gauche des réponses. De plus, il allait que sa requête soit acceptée de la part de la Kenpei pour rouvrir l’enquête. Sans rien dire, il était clair que cela allait être compliqué pour sa requête, au vu de son comportement devant les geôles. La Yuki ne perd pas de temps pour expliquer que son action va être sévèrement puni et qu’il y aura des conséquences comme la prison. Cela dit, Yosu n’allait pas laisser que le Hyôsa être puni pour cela. Après tout, Shigeru a provoqué cette agression en étant insolent et influençant le comportement néfaste de Takeo. En soi, ils sont tous les deux fautifs, mais ça, elle verra avec Misaki dès qu'elle aura fini de parler avec le prisonnier. Le Hyôsa ne dit rien dans un premier temps, le temps de comprendre sa situation. La blonde se met à prononcer le verdict, comme quoi il était en état d’arrestation avant de dire qu’elle prendra le temps de contacter les bonnes instances pour le dossier de son frère.

Cela dit, la suite de la prise de parole de Misaki ne semble pas trop ravie le Hyôsa, apparemment, elle n’avait pas compris ses propos. De toute manière, il ne pouvait plus trop rien faire. Difficile de savoir, si le dossier de son frère sera revu et retravaillé avec plus de sérieux. « Merci, mais c’est injuste d’être le seul à subir une telle sanction alors que l’autre Yuki a tout fait pour déclencher tout ceci. Et vous n’avez pas compris. La Kenpei avait laissé cette affaire entre les mains d’un Yuki. » Dit-il d’un air désespéré. Yosuzume soupire. « Ne vous en faites pas pour Yuki Shigeru, il n’est pas sorti d’affaire pour autant. Pour le moment, restez sage ici et ne faites rien de compromettant. Des gardes viendront vous chercher pour suivre la procédure. » Dit-elle avant de tourner son regard vers Misaki. « Yuki Misaki, il va falloir qu’on aille parler en privé. Je vous attends dans la salle où on a discuté, il y a peu. » Dit-elle. La Yasei sort de la salle d’interrogatoire et informe des gardes du cas de Takeo afin de l’emmener dans sa cellule dès que Misaki en aura fini avec lui. Dans son côté, la Kuro Washi part dans la salle qu’elle avait empruntée avec sa camarade pour discuter. La Grande prêtresse attend patiemment l’arrivée de Misaki. Dans la salle, Takeo se retrouve seul avec Misaki et soupire. « Vous avez dit que vous allez faire parvenir me requête, mais est-ce vrai ? Après tout, les Yuki nous détestent et vise-versa, je ne douterai plus de vous quand j’en aurais la preuve que vous avez tenu votre parole. Pour le moment, je ne vous fais pas confiance. » Dit-il.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12487-yosuzume-miko-no-tengu#109068 https://www.ascentofshinobi.com/t12533-dossier-shinobi-yosuzume#109565 https://www.ascentofshinobi.com/u1154
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume) Empty
Dim 3 Avr 2022 - 15:17

Choisissant volontairement de garder le silence, alors qu'il nommait l'injustice qu'il semblait vivre, Misaki ne put qu'être en désaccord avec lui. S'il était vrai que son cousin avait provoqué autant les choses, il subirait les conséquences de ses actes, à la hauteur de ses actes. Entre la provocation et l'agression, il y avait une grosse marge et jamais l'homme en face d'elle ne ressentirait la moindre impression de justice. Au final, ce n'était pas ça qu'il cherchait. Il semblait avoir l'injustice facile.

Une fois seul, alors qu'elle s'apprêtait à quitter la pièce, ce dernier lui échangeait quelques mots. S'arrêtant dans son mouvement, elle tournait son regard vers son interlocuteur.

[Misaki] - Monsieur Takeo, ne projeter pas votre propre haine chez les autres. Les Yuki ne détestent pas les Hyôsa. Vous détester les Yuki et selon vous, les Yuki vous détestent. Pour ce que ça vaut, je ne vous déteste pas et vous avez attaqué mon cousin. Ne généraliser pas les provocations de Shigeru comme étant de la haine de mon clan tout entier. Après tout, s'il fallait voir les choses ainsi, votre geste d'agression serait perçu comme une déclaration de guerre entre le clan Hyôsa et le Clan Yuki, pourtant, ce n'est pas le cas. Vos actions ne représentent pas plus celles de votre clan que les actions de Shigeru représentent celle de mon clan.

Tournant les talons, elle se dirigeait vers la sortie et mit la main sur le cadre de porte avant de soupirer et de se retourner.

[Misaki] - Pour ce que ça vaut, j'ai l'intention de tenir parole, monsieur Takeo, mais ce n'est pas parce que je vous mets en contact que ça vous aide vous ou votre frère. Cependant, s'il y a effectivement la possibilité que quelqu'un soit incarcéré pour de faux motifs, qu'il soit Yuki, Hyôsa ou un shinobi d'un autre village, il a droit à une juste représentation.

Sur ses mots, trahissant toute la rigidité qui alimentait la Yukijine, elle rejoignit Yosuzume dans l'autre local. Posant son regard céruléen dans le siens, elle fermait la porte derrière elle.

[Misaki] - Je sais que nous avons tout ce qu'il faut pour finaliser l'arrestation d'Hyôsa Takeo, mais j'aimerai qu'on essai de trouver des témoins de l'événement pour corroborer tout ça.

Dit-elle en mentant. Son véritable objectif était de corroborer si les provocations de son cousin décrites par Takeo étaient véridiques ou non. Elle n'appréciait pas particulièrement l'attitude décrite par le Hyôsa et voulait s'assurer elle-même de la véracité des accusations. Ça, cependant, elle ne le déclarerait pas publiquement à qui que ce soit.

_________________
[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume) Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Yosuzume
YosuzumeEn ligne

[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume) Empty
Jeu 7 Avr 2022 - 10:34




Briser la glace


Takeo ne dit rien aux propos de la Yuki, il en avait assez dit comme cela. Misaki pouvait croire tout ce qu’elle souhaitait, elle passait pour quelqu’un de naïf au sein de son clan et tant mieux pour elle. L’homme reste muet et fait juste un signe de la tête pour avoir compris ses mots, ni plus ni moins. Parler encore plus, ça n’allait rien changer de toute manière et il le savait pertinemment bien. Ainsi, il laisse la blonde quitter la pièce et attendre que les gardes l’emmènent dans le lieu où il devait se retrouver à présent. Or, il espère que Shigeru sera puni par ses actions et que pour cette fois, il n’y aura pas de passe-droit à l’encontre d’un Yuki. Dans une salle à part, Yosuzume attendait l’arrivée de la Yukijin, tout en repensant à tout ce qui a été dit jusqu’à présent par les deux coupables. Il est vrai que Takeo n’aurait pas dû agir impulsivement à la provocation de Shigeru ni même attaquer le premier. Dans son cas, s’il avait des différends avec le clan Yuki, il aurait dû le laisser attaquer en premier pour ne pas être réellement fautif de la bagarre. En tout cas, Yosu aurait agi de cette manière pour démontrer que le garde était totalement en tort. Dommage pour lui d’avoir mal réagi, manquant de lucidité à ce moment-là. Cela dit, si le Hyôsa est envoyé en prison, la brune ne souhaite pas que le gardien s’en sorte si aisément.

Misaki vient d’arriver dans la salle où la Yasei l’attendait patiemment, apparemment, la blonde en avait terminé avec le Hyôsa. Maintenant, elles allaient pouvoir se concentrer sur les accusations de provocation énoncée par Takeo à l’encontre de Yuki Shigeru. Si ça venait à être vrai, ce dernier risque tout de même gros pour avoir été fautif de la provocation de l’affrontement entre eux. Cela dit, Misaki souhaite avant d’en finir avec la mission, de trouver des témoins qui étaient présents sur les lieux pour corroborer avec leur version des faits. Cela dit, Yosuzume aimerait aussi vérifier si le garde a incité Takeo à la violence. La brune hoche la tête. « Bien, disons qu’il y a un point dont j’aimerais confirmer, si possible. Allons-y et je suppose qu’après ça, on en aura terminé. » Dit-elle en sortant de la pièce, suivie par sa coéquipière. Le duo se dirige vers l’entrée des geôles de la Brume afin de trouver des témoins de la scène. Généralement, ce n’est pas le genre d’endroit où les passants restent pendant un moment. Sur place, la Kuro Washi regarde sa partenaire de mission et lui adresse la parole. « Séparons nous afin de parler à plus de personne, espérant qu’il y a encore la présence de quelques témoins sur les lieux pour nous parler de ce qui s’est passé. » Dit-elle en partant, après la réponse de la Yuki, dans son coin. La Grande prêtresse discute avec deux-trois passants corroborant une bonne partie des dépositions de Shigeru et Takeo. Or, rien sur le commencement et de ce qui aurait pu provoquer l’affrontement.

Difficile de savoir si Misaki ait pu trouver satisfaction sur ce qu’elle recherche de son côté. Pour le moment, Yosuzume entend juste ce qu’elle a pu entendre de la part de Shigeru et Takeo ou du moins la moitié de leurs discours pour se défendre. Jetant parfois des coups d’œil, la Yasei pouvait voir Misa se déplacer de temps en temps et discuter, mais sans plus. D’un coup, elle voit un homme sortir des geôles de Kiri et la Chûnin décide d’aller lui adresser la parole afin de savoir s’il était présent ou non sur les lieux, lors de la présence des deux Glaciales. « Bonjour, monsieur. Yosuzume, Chûnin de la Brume. Je ne vous dérangerai pas trop longtemps, mais je souhaiterai savoir si vous étiez présent lors de l’affrontement entre le garde et le Hyôsa. » Demande-t-elle à l’homme, d’un certain âge. « Bonjour, Ikeuchi Hiroyuki, je ne suis qu’un simple marchand. Eh oui, j’étais présent, du début jusqu’à la fin. Triste vision de voir un combat comme celui que j’ai vu entre le gardien et le jeune homme pour une histoire d’immaturité. » Dit-il d’un air un peu déçu. Yosuzume croise les bras. « Que voulez-vous dire par une histoire d’immaturité ? Vous étiez là avant qu’ils s’affrontent ? Si oui, que s’est-il passé ? Je vous en prie. » Demande-t-elle au marchand. Ce dernier caresse sa barbe blanche. « Hum… Le jeune homme voulait juste demander à rouvrir une enquête à propos de son frère prisonnier, car il y a eu une injustice de la part de la Kenpei et qu’il aimerait discuter avec un responsable pour chercher une forme de justice. Les erreurs judiciaires existent, la loi et la justice ne sont pas parfaites dans le Yuukan, avec des preuves, on peut rouvrir une enquête. Cela dit, la réaction du garde n’a pas du tout été appropriée. » Dit-il en croisant les bras, avant de reprendre la parole. « Ce dernier s’est montré irrespectueux et provocateur envers ce Hyôsa. Il l’a incité à la violence, ce que j’ai trouvé totalement irresponsable surtout venant d’un garde dont l’un de ces rôles est d’éviter, justement, la violence. Et ce dernier a réalisé des signes d’incantation, en étant menaçant. De là, le Hyôsa a attaqué avant que ce dernier ait pu réagir. Vous connaissez la suite, vu que vous êtes intervenus avec votre amie. » Dit-il.

Yosuzume est satisfaite de la réponse obtenue, elle n’était pas dans le faux depuis le début, concernant le garde. Cela dit, elle est surprise que ce vieil homme connaisse assez bien certains détails de la loi et reconnaisse des mûdras. « Merci de vos réponses, Ikeuchi-san. Et je suis surprise que vous sachiez bien des choses sur la loi et les signes incantatoires pour un marchand. » Dit-elle d’un air un peu surpris. Hiroyuki ricane légèrement. « Certes, je n’ai jamais été un ninja ni de la Kenpei, mais en tant que marchand, on doit apprendre un peu des lois pour se défendre, en cas de nécessité. Et je suis grand-père d’une petite fille. Ikeuchi Nemu, c’est une sergente de la Kenpei et Chûnin de la Brume, elle est tellement fière de ce qu’elle fait, qu’elle me fait part de ses journées et de ses démonstrations de jutsu Hikariton. Du coup, j’ai pris le coup de mieux connaître la loi et je sais à présent reconnaître des mûdras grâce à elle. » Dit-il. Là-dessus, elle comprenait mieux d’où il tenait ses connaissances. Ils doivent être très proches et c’était plaisant d’entendre cela. Par la suite, elle discute un peu avec le marchand sur diverses choses, comme son business et autres.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12487-yosuzume-miko-no-tengu#109068 https://www.ascentofshinobi.com/t12533-dossier-shinobi-yosuzume#109565 https://www.ascentofshinobi.com/u1154
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume) Empty
Ven 6 Mai 2022 - 1:57

Sortant de la pièce avec Yosuzume, cette dernière échangeait quelques mots à la Yukijine. Cette dernière proposait au duo de se séparer afin de couvrir le plus d'espace, le plus rapidement possible. Il y avait, cependant, un petit problème. Un petit quelque chose qui déchirait la Yukijine, mais elle se devait d'en faire part à la Yasei.

[Misaki] - Malheureusement, cette partie de l'investigation va te revenir. Je ne peux pas m'impliquer de près ou de loin.

Répliquait-elle en baisant les yeux vers le sol, honteuse. Il y avait une triste réalité qui se jouait dans la psyché de Misaki.

[Misaki] - Malheureusement, on parle ici d'investiguer un de mes cousins. Je ne peux pas être vue de près ou de loin dans ça. Non seulement parce que ce n'est pas quelque chose que mon propre clan tolèrerait, mais aussi parce qu'il s'agit d'une investigation d'un de mes cousins. Il ne faut pas, advenant le cas où il est responsable, que les gens puissent dire qu'il y a eu du favoritisme.

D'une part, qui était-elle pour même oser venir troubler la quiétude de son clan ? Cette jeune femme était certes ambitieuse, mais elle n'était ni la cheffe du clan, ni une de ses représentantes. Sa voix ne valait pas grand-chose et ça aurait été mal vu qu'une Yuki investigue un autre Yuki. Au même titre qu'un policier qui arrêterait son propre père serait mal vu dans sa famille, ici, elle s'exposait à un problème similaire.

Sauf que ce n'était pas là le seul problème. S'il venait à être exonéré et que Misaki était impliquée dans l'enquête, elle voyait déjà des rumeurs de favoritisme apparaitre, en particulier au coeur du clan Hyôsa et ses relations avec ce deuxième clan du pays de la neige ne devaient pas être tarnais, la Yuki avait bien trop d'ambition pour leurs deux clans pour voir ses idées mourir dans l'oeuf à cause d'une enquête non objective.

[Misaki] - Tu as bien vu comment est biaisé le clan Hyôsa à notre égard. Je ne veux pas leur donner une raison de plus. Je vais rédiger le rapport de nos interrogatoires, mettre en contact notre prisonnier avec les bonnes instances et je retournerais à mon poste à la prison.

Poursuivait-elle.

[Misaki] - Je te fais confiance. Je sais que tu es impartial et que tu trouveras la vérité et surtout, tu es la bonne personne pour faire valoir les droits de notre prisonnier si mon cousin n'a pas su bien gérer la situation.

Ah, comme elle s'était retenue de le décrire comme son idiot de cousin, mais la jeune femme pesait ses mots, surtout dans un tel contexte.

Au final, le duo se séparait. Misaki rédigeait le rapport comme elle l'avait décrit, faisant bien attention pour ne citer que des faits observables et quantifiables. Elle était davantage minutieuse dans cette affaire, pour toutes les raisons identifiées plus haut. Pas à pas, elle retournait par la suite à la prison relever Etsuko de ses fonctions.

Fin du RP pour moi.

_________________
[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume) Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal

[Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume)

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Briser la glace. [PV : Hyûga Hayate ]
» DE PLUMES ET DE GLACE 2 [PV : YOSUZUME]
» こうち - Rencontre d’altitude (feat. Yosuzume)
» Heal Me ! [Feat. Miyuki et Yosuzume]
» [Mission C] Quand la Glace se Brise | Kajija Oda | ft. Hayaidesu Shota & Yuki Eiichiro

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Geôles
Sauter vers: