Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Technique de Faction] La prison Foudroyante de Kumo

Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

[Technique de Faction] La prison Foudroyante de Kumo Empty
Dim 30 Jan 2022 - 15:55

Ainsi il se retrouvait une fois de plus à devoir se rendre indispensable pour le village. Ou plutôt se rendre utile. Mais cette fois ce n’était ni dans le rôle du professeur ni dans celui d’élève. Après le kinjutsu permettant de canaliser la puissance d’un dieu le village devait s’attaquer à un autre problème majeur : les âmes réincarnées. Horrible jutsu contre nature provenant directement d’un enfant de la Foudre, il ne serait pas étonnant que Kumo ait un jour à faire face à ce genre de créature.

Aizen ne connaissait pas les histoires familiales de la famille Kojima bien qu’il semblait y avoir de nombreux secrets se cachant derrière leur lignée. Mais peut-être que la relation entre le père et le fils le réémanerait tôt ou tard dans sa patrie, ce ne serait pas étonnant. Un détour par Kumo afin de dégoter de nouveaux cadavres puissants n’était pas à mettre de côté. Il espérait tout de même que les autorités Kumojins, en cachette, s’étaient assurés de mettre à l’abris ce genre de corps voire même les détruire. Pourquoi défendre ce qui n’était pas nécessaire de garder finalement ? Ce n’était que les sentiments humains qui empêchaient de détruire les corps des défunts. Mais maintenant qu’enterrer les morts était devenu dangereux, il n’y avait aucune raison à les garder. Si ce n’était la faiblesse de certaines superstitions ou autre question de respect et d’honneur inutile.

Il n’était pas étonnant pour le Nara de voir son élève Akio dans les volontaires. Il aurait aussi pu avoir Akagi avec eux mais un autre se porta volontaire avant, verrouillant ainsi le premier groupe. Un Genin maîtrisant la foudre et le magnétisme. Aizen fut interpellé par l’annonce de ce pouvoir, il aimerait bien en découvrir plus. Pour sa culture et pour toujours être plus prêt face à toute éventualité. Il connaissait de nom ce pouvoir grâce à ses recherches sur l’électricité, qui pouvait être créé à base de champ magnétique. Il n’avait néanmoins jamais observé de ninjutsu sur le sujet. Mais il se demanda si un Genin aurait le niveau d’employer un tel jutsu, vu la piètre présentation de Keisuke et ses sbires.

D’un autre côté une rapide analyse de ce qu’il avait vu et de l’indication de la technique à l’orale lui permit de comprendre que la difficulté ne résiderait pas tant dans la puissance de la technique. Pas besoin d’une énorme quantité de chakra, de matière ou autre. Ce qu’il leur fallait serait de la cohésion. La recherche d’un équilibre parfait pour obtenir une technique homogène ne laissant place à aucune faille. Tout cela lui faisait grandement penser à la barrière divine. Bien qu’une autre difficulté nouvelle résidait ici : faire cohabiter roche et foudre. Deux affinités qui, à la base, n’allaient vraiment pas de concert.

Dans tous les cas le choix ne lui était pas laissé. Son deuxième élève ne s’était pas manifesté et il devait faire avec ce qu’il avait. Quoi qu’il arrivait il savait qu’il parviendrait à ses fins, il était hors de question d’échouer face à quelqu’un comme Keisuke, il ne pourrait pas faire pire que lui.

Ainsi le premier trio à s’être porté volontaire se retrouva sur un terrain d’entrainement, bien que pour le Nara la première partie devait être théorique plus que pratique.
« Messieurs, nous nous attaquons là à un gros morceau. Il ne sera pas aisé de maîtriser une telle technique, du niveau d’un Kinjutsu dans son exécution. »
Il se tourna vers le Genin qu’il ne connaissait pas afin de passer rapidement sur les formalités.
« Kotetsu Teiko donc. Enchanté. C’est un défi pour un Genin de vouloir participer à tel projet même si le grade ne veut rien dire, j’ai déjà pu l’observer. Néanmoins, ne te connaissant pas, si tu te sens léger sur certains aspects du ninjutsu n’hésites pas à nous en faire part. »
Un sourire vers son élève, qui faisait maintenant plus parties de ceux qui enseignaient plutôt que de ceux qui apprenaient. Sans détour le Nara reprit afin de commencer directement à parler du sujet qui l’importait.
« Il s’agira dans un premier temps de réfléchir à l’aspect de la technique. Que ce soit la forme, notre emplacement, le maintien, etc. Tout est à réfléchir. Car comme vous avez pu le voir s’attaquer directement à essayer de réaliser la technique serait une perte de temps. Nous essuierons échec sur échec pour finalement peut-être changer complètement d’approche. »
Le Nara porta ses doigts à son menton et se mit à réfléchir. Il ne se donnait aucun temps mort et commençait déjà à penser la technique comme il venait de l’indiquer.
« Mhh. Akio. »
Dit-il en portant son attention sur celui qu’il venait de nommer.
« Penses-tu qu’il serait envisageable pour nous de refermer un piège doton sur un adversaire, en se trouvant de part et d’autre de lui ? Nous pourrions imaginer la forme d’un octaèdre ou d’un trapezohedron qui se formerait tout autour de notre cible par un amalgame de roche. Nous pourrions refermer la création en s’approchant l’un de l’autre afin que, finalement, ce sarcophage de roche fasse à peine plus que la taille de notre victime. »
Il commença donc par proposer une esquisse d’idée pour la forme et la manière dont ils s’y prendraient. Ne se permettant pas de donner une quelconque indication sur le Raiton qui n’était pas sa partie. Bien qu’il avait quelques connaissances sur ce sujet il laissait la main au Genin pour cela. Le Nara était très sérieux, car il devait faire mieux que Keisuke, et se démarquer, comme toujours.


Spoiler:


_________________
KUMO:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586 https://www.ascentofshinobi.com/u1536
Kotetsu Teiko
Kotetsu Teiko

[Technique de Faction] La prison Foudroyante de Kumo Empty
Mer 2 Fév 2022 - 10:28
Après m'être porté volontaire pour la réalisation d'une technique impossible à concevoir, il m'eut été ordonné d'aller au terrain d'entraînement dès que j'étais prêt afin de commencer le travail dès que possible, ce que je fis donc. J'étais arrivé le deuxième peu de temps avant le troisième. Dès que nous fûmes tous réunis, un homme se distingua naturellement en tant que leader, il s'agissait de Nara Aizen, Jônin de Kumo, que l'on pouvait entendre un peu partout associé à toute sorte de fait d'armes.

Cela ne m'étonnait pas de le voir aujourd'hui, car à chacune des occasions, il était là pour servir. Je ne savais pas si c'est par goût pour le challenge, l'envie de prouver, mégalomanie ou patriotisme qu'il se montrait autant dans chaque évènement. Qu'importe ce qu'il l'animait, j'allais très probablement très vite le découvrir. Très vite, le Nara posa les bases en affirmant qu'il ne sera pas facile d'exécuter cette technique de niveau d'un Kinjutsu. Après tout, il s'agissait de créer une technique capable de stopper des zombies immortelles au chakra illimité, ce n'était donc pas une simple technique d'immobilisation qu'il fallait créer, mais bien LA technique d'immobilisation par excellence.

Le Jonin semblait en savoir sur moi, commençant déjà à me rabaisser devant le second. Il me prenait déjà de haut alors même que nous n'avions rien fait. Je le sentais bien arrogant de nature avec un ton protecteur qui semblait sonner faux. Je n'eus pas rétorqué tandis qu'il sourit au second. Je ne savais pas s'il se moquait de moi ou s'il se vantait de ce qu'il venait de faire, mais les deux semblaient se connaître. Il n'eut pas échangé de mots, j'avais clairement l'impression d'être de trop dans cette situation. Ces deux-là avaient une relation privilégiée, nous n'avons même pas commencé que je me sentais déjà à l'écart.

"Vous avez certainement un Chakra plus puissant que le notre. Je pense que si vous deviez vous mettre au niveau d'Akio, cela vous briderez et on a besoin de votre pleine puissance. On peut nous charger de combiner mon Raiton à son Doton, on pourra plus facilement le faire, car nous sommes probablement de puissance à peu près similaire, vous pourriez intervenir ensuite avec votre maîtrise des ombres."

"Utiliser l'ombre créé par la terre générée par Akio pour utiliser votre technique sans avoir besoin de la maintenir ? Vous servant de la roche parcourue de chakra qui servira de catalyseur à votre technique Nara ou peut-être d'un sceau fuinjutsu qui vous permettrait d'utiliser votre entrave d'ombre sur le défunt ?"

"C'est sûrement pour ça qu'il nous a réuni par trois en demandant que les candidats maîtrisent le Doton et le Raiton. L'idée, ce n'est pas qu'il y ait un Jutsu Doton deux fois plus fort qu'un Jutsu Raiton ou l'inverse pour compenser un 2v1, mais plutôt qu'il y ait deux utilisateurs d'une même affinité, pour que le dernier y ajoute sa touche personnelle. Puis, il nous l'a dit, nous sommes libres de créer la technique que nous voulons."


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12473-kotetsu-teiko-100-termine#108923
Kentoku Akio
Kentoku Akio

[Technique de Faction] La prison Foudroyante de Kumo Empty
Lun 7 Fév 2022 - 22:12
Le trio s'était isolé, formé par le hasard des volontaires. Un duo se détachait du groupe, duo qui se connaissait plus que bien, tandis que le troisième larron, simple pièce rattachée pour le coup, devrait apprendre à se fondre dans le collectif. Tranquillement le Chûnin se plaça sur le côté, laissant son supérieur évoqué la technique souhaitée et son plan pour la mettre en exécution. Plan qui paraissait assez simple, ce qui coïncidait finalement bien avec l'aspect et le principe de la prison de roche et de foudre qui évoquait à chacun un visuel très clair. Donc Akio se contenta la plupart du temps d'acquiescer aux paroles prononcées par le Nara, un peu moins à celles distillées par le dénommé Teiko.

Une puissance égale ? Un renforcement par des techniques Nara ? Une impossibilité pour Aizen de se mettre au niveau du Chûnin ? Assez confuses, les pensées du Genin perturbèrent le calme apparent que le visage du Céleste renvoyait, le laissant faire quelques grimaces de désapprobation en attendant que la parole lui revienne. Lorsque ce fut son tour de se prononcer, il se redressa et commença en expliquant sa vision de la chose à l'utilisateur du magnétisme, avec un froid glacial dans le ton employé.

- Il est question d'une technique utilisable par le plus grand nombre... Impossible d'y mettre autre chose que nos affinités primaires. De la même façon, il est préférable pour Aizen-Sama de se fixer sur notre degré de puissance, plutôt que l'option qui voudrait que l'on force sur nos compétences pour nous rapprocher de la sienne. Ainsi nous resterions dans notre zone de maitrise et le tout serait moins énergivore. C'est une immobilisation, l'endurance sera primordiale.

Il se retourna ensuite vers Aizen, pour lui répondre sur sa vision de la méthode à employer.

- L'idée me semble cohérente. Augmenter la densité mais pas par un apport progressif de chakra, mais plutôt par la compression liée à notre avancée vers la cible. Puis un apport électrique sur la structure. Ou bien...

Il se stoppa quelques instants en tournant son regard vers le troisième membre du groupe, seul utilisateur de l'affinité électrique.

- User du chakra raiton comme d'un filet, pour "paralyser" la cible, avant de l'écraser au sol dans un sarcophage de roche. Ca aurait d'intérêt de nous faciliter la tâche sur la mise en place du Doton, tout en le prenant en tenaille entre la foudre d'un côté, et la pierre de l'autre. J'ai en effet un doute sur la facilité de créer un amalgame décent entre deux affinités qui ne s'entendent pas...

Il savait que la proposition auxiliaire laisserait émerger quelques doutes, notamment du côté du Nara, car elle ne ressemblait pas à la démonstration de Keisuke.

- Je sais que l'exemple ne ressemblait pas à cette vision, mais qui a dit qu'ils avaient utilisé la bonne méthode ? Il doit y avoir de la place pour l'interprétation. Après, rester dans les balises que l'on nous a exposé me convient aussi.

Les doutes étaient néanmoins permis sur l'intérêt d'une telle technique, sur des entités à la puissance dévastatrice et à la consistance relative, qui se rapprochait fortement d'une présence éthérée, à l'image d'assimilateurs, comme l'esprit combattu à Matshu par les shinobi des nuages.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

[Technique de Faction] La prison Foudroyante de Kumo Empty
Ven 11 Fév 2022 - 22:10

Le Nara resta quelque peu subjugué face aux paroles du Genin qu’ils venaient, son élève et lui, de rencontrer. Il aurait pu intervenir mais il laissa faire son élève, qui resta tout de même gentil, le faire. Ce fameux manipulateur de magnétisme semblait juger arbitrairement de plusieurs choses. Même Aizen ne s’était pas permis de le faire en admettant que même un Genin pouvait cacher une grande puissance. De plus, Aizen trouva que sa logique ne tenait pas la route. Si lui était largement plus fort qu’un Chûnin, pourquoi alors le Genin ne serait-il pas plus faible ? Ou alors peut-être était-il doué d’un talent sensoriel pour définir cela et qu’effectivement il avait le niveau de son élève. Pourtant son nom ne lui disait rien et il n’en avait pas entendu parler au tournois.

Le reste de ses paroles, cette fois concernant la technique, eurent finis de sceller son avis. C’était un ignorant, qui allait bien trop vite en besogne. Ce qu’il disait pouvait être d’une certaine logique en un sens mais c’était un hors sujet complet. Tout cela, outre la puissance, justifiait bien son grade comparé à son élève qui, à travers ses propositions, se montra beaucoup plus pertinent.

Aizen attendit alors que chacun finisse son intervention pour pouvoir reprendre, en allant toujours à l’essentiel.
« Vous vous trompez sur une chose tous les deux. »
Il dit ça avec un index levé devant son visage, comme quand on voulait enseigner une chose à un enfant.
« La foudre ne va pas forcément ronger la roche, ce n’est pas une fatalité. Certes une attaque composée de Raiton sera capable de réduire à néant une attaque Doton mais ce n’est pas pour ça qu’une synergie entre les deux ne peut pas exister. »
Aizen réfléchit un instant, cherchant un exemple concret pour qu’ils comprennent simplement afin de passer à l’étape suivante sans perdre de temps. Aizen n’était pas un impatient, mais il voulait utiliser son temps de manière optimale.
« Tenez, prenez le futon et le katon. Le katon sera capable de supprimer la puissance du vent. Pourtant ce dernier, employé de la bonne manière, sera aussi capable de booster des flammes. Tout est une question d’équilibre. »
Ce que n’avait pas du tout encore réussi à atteindre Keisuke et ses deux acolytes. Aizen entendait faire mieux, et le battre sur le terrain qu’il avait indiqué.
« La terre est conductrice, je ne vous apprends rien. Ainsi nous pourrions imaginer une technique doton permettant à la foudre de se propager avec plus d’aisance au lieu de tenter de lui résister. C’est lorsque la roche essaie de résister à la foudre qu’elle se voit ronger. »
C’était cela la solution. Au lieu de fermer la porte à la foudre il fallait la laisser entrouverte afin de maîtriser le débit passant, permettant à cette dernière d’être sublimée et à son conducteur de résister malgré la puissance.
« Teiko, Akio a tout dit. Nous devons respecter les consignes qui nous ont été données. Chaque ordre a un but, n’en doute jamais. Ici, nous devons tous mettre la même puissance dans cette technique car nous pourrions être amené à l’utiliser avec d’autres personnes. Travailler en équipe lorsqu’on ne se connait pas peut s’avérer compliqué. C’est pourquoi mettre une limite fixe pour tout le monde permettra de s’adapter en un rien de temps. »
Il fallait bien tout de même lui expliquer le pourquoi du comment. Le Nara avait beau être stricte et directif il n’en restait pas moins pédagogue. Il espérait que le Genin apprendrait de ce léger égarement.
« Akio, ne te méprends pas. Ce n’est pas parce que j’ai dit que nous devrions respecter les consignes indiquées que ton idée est mauvaise. Au contraire, elle est très bonne. Et les deux ne sont pas dissociables d’après moi. Ce que tu proposes s’apparenterait plus à une amélioration voire même à une évolution nécessaire, que nous pouvons implémenter dès nos premiers essais. »
Effectivement, espérer piéger une personne dans la roche si elle était libre de ses mouvements aurait été bien naïf. La foudre n’aurait fait que venir rajouter une touche finale mais le plus dur était d’attraper la cible dans le piège principal. Commençait par la foudre permettrait aux manieurs de roches plus de marge de manœuvre pour se mettre en place.
« Ainsi Teiko pourra lancer sa foudre contre notre cible. Pendant ce temps nous seront déjà tous deux en train d’agglomérer la roche tout autour de lui pour le piéger. Une fois la roche bien compacte et dense sur notre cible, la foudre n’aura pas finit son rôle pour autant. Il faudra que Teiko perdure malgré le sarcophage de roche et ce sans le détruire. »
Ils l’avaient sans doute compris. Roche et foudre ne devaient faire qu’un. Ils devaient se complémenter pour éviter de bouger tout en paralysant.
« La foudre pour profiter de la conductivité de la terre autour de notre victime pour l’l’électriser de toute part et ce, en continue. Vous l’aurez compris, ceux qui ont créé cette technique ont été malins. La roche bloquera les mouvements de notre proie alors que la foudre permettra de le paralyser autant musculairement que nerveusement. »
Il devait l’admettre, même si ça lui faisait mal. C’était sur ce genre de projet que planchait Keisuke. Aizen pourrait trouver mieux, il en était persuadé. Mais d’après lui on ne lui donnait pas sa chance. Pourtant il faisait tout pour sortir du lot. Il devait mettre de côté sa rancœur et simplement continuer.
« Ainsi que vous soyez immortels ou pas. Si votre cerveau n’est pas capable d’envoyer des ordres à vos muscles et si ces derniers sont physiquement bloqués… Vous ne pourriez pas faire grand-chose… »
Aizen laissa sa phrase en suspens sans en dire plus. Il voyait tout de même une multitude de défauts et de contre possible concernant cette technique. Mais il n’était pas là pour décourager ses subalternes et encore moins pour remettre en cause directement les ordres. Il réussirait à mettre sur pieds cette technique puis après avoir prouvé être capable de faire ce qu’on lui demandait alors il proposerait mieux. Il avait, encore une fois, toutes les cartes en mains.
« Que pensez-vous de ce postulat de base, commençons-nous à travailler là-dessus ? »
Il regarde le Kentoku et le Kotetsu un à un.
« Où avez-vous d’autres remarques propositions ? »
Pour peu qu’elles soient pertinentes.


_________________
KUMO:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586 https://www.ascentofshinobi.com/u1536
Kotetsu Teiko
Kotetsu Teiko

[Technique de Faction] La prison Foudroyante de Kumo Empty
Sam 12 Fév 2022 - 19:49
Akio avait soulevé un point intéressant. La technique devait être utilisable par tous, ce qui impliquait que nous devions utiliser des affinités accessibles. Si nous y ajoutons des techniques du clan Nara, cela restreindrait le nombre d'utilisateurs possibles. Cependant, on pouvait très bien confectionner un sceau et sceller la technique pour la réutiliser ensuite avec les mêmes propriétés. Cela ne sera pas facile de confectionner un sceau d'une telle puissance, mais avec les capacités d'un Suzuri, la maîtrise du Chakra des Sendai ou le savoir-faire d'experts en sceaux, on pourrait réaliser ce genre de prouesse.

Quant au Nara, on sentait un peu plus le poids de l'expérience. Il insistait sur un détail important et pas des moindres : la conductivité du Raiton. Il fit le parallèle avec le tandem Katon/Fuuton qui se complétait l'un l'autre bien que le feu servait fréquemment à annuler une technique fuuton. Un physicien s'arracherait les cheveux face à une telle analogie, car cela n'a aucun rapport. Il comparait l'oxygénation du feu avec la conductivité de la terre tout de même. Cela avait cependant le mérite de nous faire comprendre son message.

"Loin de moi l'idée d'insubordination à l'égard de mes supérieurs. J'avais compris qu'ils nous donnaient le squelette de la technique et que nous pouvions ajouter un ingrédient tant que cela permettait de rendre cette technique plus efficace. Mais Akio a raison, on risque de personnaliser la technique à un tel point qu'elle sera impossible à reproduire par d'autres."

Il est vrai que le travail allait surtout être important pour les deux utilisateurs du Doton, car ils devaient être capable de créer une technique Doton telle que la terre serait composée de matière dont les propriétés faciliteront l'hyperconductivité de cette dernière pour permettre l'utilisation du Chakra Raiton. Il fallait qu'ils soient en mesure de générer une technique dont la terre n'entrera pas en collision avec la foudre pour ne pas en atténuer leurs effets mutuels. Il fallait donc créer des interactions positives entre deux éléments pourtant opposés. La foudre ne devait pas grignoter la terre, ce qui l'affaiblirait et la terre ne devrait pas s'opposer à la foudre, ce qui là-aussi, l'affaiblirait.

Autrement dit, ce que je devais faire, c'est créer une technique dont la propriété de la foudre soit hyperconductif et isolé ou tout du moins atténué les effets antagonistes du Raiton. Il fallait aussi que j'insiste sur les effets de paralysie plutôt que sur les dégâts. Autrement dit, c'est une nouvelle foudre que je devais créer. Tandis que eux, ils devaient générer un amas de terre qui soit hyperconducteur et qui n'arrivent pas en opposition à la foudre.

"Il faudra tout de même être prudent. Les propriétés conductrices de la roche seront renforcées au détriment de sa résistance."

Je me redressais alors, tandis que Aizen finissait son explication. J'étais convaincu de sa vision, je commençais à mieux percevoir et comprendre sa technique ainsi que la représentation qu'il se faisait de celle-ci. Dans cette situation, j'allais avoir un rôle clé et j'étais le seul à pouvoir le faire. Tout reposait sur ma maîtrise du Raiton pour paralyser l'adversaire et neutraliser son système nerveux.

Cependant, je ne pensais pas que des zombies de leur trempe disposait d'un système nerveux et s'il pouvait être paralysé avec un Jutsu Raiton. Je ne savais pas qu'elle était la composition de ces êtres immortels : étaient-ils faits de matière organiques comme nous ? Avaient-ils un système nerveux ? S'ils sont immortels, ils sont forcément fait d'une autre matière que nous. J'ai bien quelques doutes quant à l'efficacité du Raiton. Je ne suis pas sûr que nos ennemis soient pourvus d'un système nerveux comme nous ou bien qu'ils soient constitués d'eau comme nous. La foudre n'aura probablement pas le même effet sur une entité dépourvue d'eau.

"Les propriétés de la foudre sont intéressantes sur nous. Car notre communication nerveuse est basée sur des impulsions électromagnétiques que le Raiton peut perturber afin de paralyser l'empêcher de bouger. De plus, la présence d'eau dans le corps humain amplifie ses effets et sa conductivité permet de les propager rapidement dans tout le corps. Ces zombies, pour être immortels, ne sont pas pas fait comme nous. Pour en garantir les effets, je dois concevoir..."

"Une nouvelle foudre unique."
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12473-kotetsu-teiko-100-termine#108923
Kentoku Akio
Kentoku Akio

[Technique de Faction] La prison Foudroyante de Kumo Empty
Dim 6 Mar 2022 - 20:59
Des mots, des mots, tellement de mots... Pourtant tout paraissait dès le départ parfaitement clair. Les propositions de chacun pour modifier la technique de base avaient été faites et réfutées assez rapidement par les avis contraires des autres. Alors soit, le trio se lancerait donc derrière les données que le Nara, à la légitimité absolue dans ce cas de figure, mettait en avant : améliorer la base avec l'idée du céleste, en laissant tranquillement le Raiton se faire guider par la roche ci et là pour rendre le tout cohérent, en parfaite fusion.

Et encore une fois, le Genin ne s'arrêtait pas. Akio allait réagir avant d'être stoppé par la pertinence théorique de la remarque. Le sourcil légèrement arqué, il était pour la première fois surprit dans le bon sens par le dénommé Teiko. Son regard croisa celui de son sensei, emplit de surprise et de curiosité à propos de cette "foudre unique" que l'utilisateur de magnétisme avait évoqué plus tôt. Par la soif des sciences, le Chûnin serait des plus attentifs à ce que son subalterne allait créer.

- Teiko, je t'en prie, innove. Je garde un œil curieux sur ce que tu vas inventer. Sensei, je vous propose de nous exercer à la création d'une prison parfaite et progressive. Mais j'aimerais apporter une petite modification sur l'architecture.

Akio effectua quelques mudras assez rapide, proches de ceux qui allaient servir à créer la prison de la technique. Un mur incliné, comme un pan de la cellule de roche, sortit de terre, sa structure était étonnante, laissant des sillons ici et là.

- Une telle création, par les différences d'épaisseur et les légers sillons, va permettre au raiton d'être guidé et de se rendre plus vite à l'intérieur, à l'impact de notre adversaire. En démarrant du sol, bien entendu. Pensez-vous cela pertinent ?

Le doute était permis, et un refus de son supérieur ne lui ferait aucune peine. À chercher à trop personnaliser la technique, elle ne pourrait plus être réalisée par le plus grand nombre, par des trios qui ne se connaitraient pas sur le champs de bataille. Peut-être fallait-il en rester au schéma de base, de la roche progressant vers la cible, électrocuté par un sol foudroyé. Aussi Akio commença à prendre de la marge et se placer face à Aizen. Il laissa de côté tout ce qui pouvait l'handicaper et commença à répéter les mudra, sans pour autant exécuter de suite la technique, simplement il faisait en sorte que la manipulation devienne automatique. Puis il attrapa un petit piquet en bois qu'il positionna à parfaite distance entre les deux membres de l'équipe une, une cible parfaite.

- Quand vous le souhaitez, Sensei, nous pouvons commencer à nous entrainer.

Attendant le feu vert, le Chûnin se lança. Bientôt un amalgame lourd, de roches, commença à fuser vers le pauvre morceau de bois, s'agglomérant très rapidement. Peut-être trop ?


Dernière édition par Kentoku Akio le Sam 18 Juin 2022 - 17:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

[Technique de Faction] La prison Foudroyante de Kumo Empty
Dim 27 Mar 2022 - 18:30

Aizen s’est peut-être emballé, il n’avait pas face à lui le genre de Genin qui se croyait au-dessus de tout pensant tout savoir mieux que les autres. Il n’avait face à lui qu’un Genin qui voulait montrer de quoi il était capable, qui voulait se démarquer. Comment aurait-il pu ne pas comprendre un tel comportement alors qu’il le faisait également le plus souvent possible. Mais il ne fallait pas que ses idées aillent à l’encontre du bon sens comment. L’ambition était quelque chose de souvent mal perçue, il fallait la manier avec subtilité.
« Ravi que nous ayons pu trouver un terrain d’entente. »
Une phrase pour conclure cette légère divergence et afin d’effacer tout gêne possible concernant ce sujet. Maintenant qu’ils étaient d’accord ils pouvaient avancés efficacement.
« Ta remarque est pertinente, Teiko, plus nous rendrons la roche miscible à la foudre plus cette dernière sera fragile. C’est l’une des nombreuses difficultés auxquelles il faudra faire face, sans pour autant s’embourber dans l’impossible. »
Il laissa un temps de pause, puis regarda un à un ses coéquipiers. Ils comprendraient bien vite que les plus grandes difficultés ne résideraient pas dans leur unique maitrise individuelle du Ninjutsu.
« Je m’explique. Nous allons vers l’inconnu, le jamais fait. Tout ce que nous allons essayer n’est peut-être tout bonnement pas possible. Il faudra, à chaque problématique, être assez lucide pour abandonner quand on comprend que c’est irréalisable sans pour autant jeter l’éponge trop vite et passer à côté de quelque chose. Un équilibre intellectuel aussi difficile que la coexistence de la roche et la foudre. »
Il se concentra de nouveau sur le Genin, plutôt ambitieux dans ses envies s’attaquant justement à quelque chose sans pour autant savoir si c’était impossible ou pas. Plus il y avait d’inconnus et plus la route serait compliquée. Donnez à un aveugle un chemin, plus vous placerez de trous sans le prévenir plus il y aura de chance qu’il n’arrive jamais au bout. Il fallait être prudent pour dans un premier temps aboutir puis dans un objectif secondaire mais primordial : ne pas perdre trop de temps.
« Je n’avoue ne pas pouvoir dire de quoi sont exactement constitués ses corps. Je me demande même si quelqu’un à part Reijiro en est capable. Il faudrait en capturer un pour le savoir sauf que nous avons besoin de cette technique pour en capturer un… »
L’ironie fit sourire le Nara, mais il savait que la situation n’était pas toute blanche ou toute noire. Ils avaient suffisamment d’informations pour créer quelque chose d’efficace. Il fallait viser la généralité quand on ne savait pas quel gibier on chasse.
« Je pense tout de même, et ça reste à titre personnel, que leurs corps sont composés de muscles. Sinon comment pourraient-ils se mouvoir ? Même si tout est possible. Après tout, on parle de résurrection de morts. Ce qui est certain, c’est que ce ne sont pas leurs corps d’origine, je n’ai pas besoin de vous expliquer pourquoi tellement les raisons sont nombreuses et évidentes. »
Un regard taquin vers chacun, il se doutait que Akio était arrivé à la même conclusion. Il espérait que Teiko comprenne également.
« Dans tous les cas j’ai des doutes que la foudre soit inoffensive sur eux. Ce que tu veux créer, Teiko, ça doit englober cette nouvelle possibilité sans pour autant annihiler les anciennes. »
Il devait aller encore plus loin, une foudre absolue, et cela sonnait comme un ordre.
« Elle doit être autant efficace sur eux que sur nous, il est impensable qu’il en soit autrement. »
Le Kotetsu ayant maintenant son objectif clair le Nara pouvait de nouveau se concentrer sur son élève. Foudre parfaite ou pas, cette dernière serait inutile si le duo n’arrivait pas à créer la prison de roche qui irait en adéquation. Ils devaient donc de leur côté travailler sur cela.

Rien n’étonna le Nara quand Akio voulu ajouter sa pâte à la technique. Il était loin du mouton à simplement suivre les indications. Ici, chacun était pleinement acteur. Mais qui le veuillent ou non, et Akio devait s’en douter, c’était Aizen qui aurait le mot final.
« Effectivement, des sillons dans la roche placée stratégiquement pourrait permettre à la foudre de pénétrer avec une perte d’énergie moindre et une vitesse accrue. Mais comme l’a dit notre camarade ici présent. »
Il montra Teiko qui déjà devait travailler sur sa partie.
« Cela fragilisera la structure. »
Il leva un doigt droit comme son corps.
« Néanmoins, cette technique est comme la barrière divine. Elle peut bien avoir des défauts ça et là de façon ponctuelle ce ne sera pas un problème car nous maintiendrons la technique autant de temps qu’il le faudra. Ainsi, alors que la foudre du troisième membre fera son office sans interruption nous pourrons aisément reconstruire et amalgamer de la roche aux endroits où nous voudrons. »
Il plaça en suite trois doigts à son menton et réfléchit, les yeux au ciel. Pour une technique simple, c’était finalement tout un cheminement de réflexion. Mais c’était là le secret des techniques les plus puissantes. Un aspect simple pour un travail méticuleux en amont. Un coup de sabre meurtrier avait prendre une demi-seconde, ça avait l’air simple en regardant. Mais derrière c’était en réalité le fruit d’années de travail.
« Ce sera comme des sables mouvants, en plus élaboré. Que la personne agisse ou pas, elle sera bloquée que ce soit de façon active ou passive. A moins qu’elle arrive à tout détruire et repousser d’un coup, nous pourrons concentrer toute notre puissance sur chaque nouvelle faille et passer à la suivante. »
C’était une technique de lâche dans sa nature à trois contre un. Il fallait profiter de cet avantage et tout miser dessus pour ne laisser aucune chance à l’adversaire. Capturer un ennemi immortel et aux ressources infinis relevait du miracle mais s’en sortir d’une attaque combinée se reformant en boucle en était un aussi.

Aizen se mit en place pour commencer la pratique sur la partie doton. Il se permit tout de même une remarque pour être sûr d’être sur la même longueur d’onde que son coéquipier.
« Il faut utiliser de la roche modélisée avec son propre chakra, pas celle environnante. »
Akio avait fait sa petite démonstration en sortant un mur du sol. Ils n’auraient peut-être pas tout le temps tout ce loisir d’utiliser le terrain à leur avantage. En plus ce dernier pouvait parfois cacher bien des surprises ou des débris du combat pouvant gêner la perfection de leur entreprise. Aizen préférait ne prendre aucun risque et cela commençait par s’habituer à ça dès la conception.
« Je suis prêt. »
Aizen réalisa des mudra et de la roche sortit des ports de la peu de ses avant-bras. Alors qu’il continuait les signes cette dernière se mit en mouvement tel un ruisseau en apesanteur et s’élança vers la cible étant qu’un morceau de bois. Le Nara choisit de faire tournoyer la roche autour de la cible dans un premier temps afin de couvrir le plus rapidement possible de façon uniforme cette dernière. Mais la roche de Akio formait déjà un amalgame, formé en plus bien trop rapidement si bien qu’en certains endroits la roche du Nara qui tournoyé arrachait des morceaux de celle de Akio.
« Tss. »
Aizen soupira suite à cette observation mais il ne s’arrêta pas pour autant. Il garda la roche de Akio récupéré pour la mélanger avec la sienne se disant que de toute manière à la fin le tout serait mélangé.

Alors que l’amalgame de roche de Akio grossissait à vue d’œil formant une tombe droite celle du Nara s’était mise à la recouvrir parfaitement. Mais très vite cette deuxième couche se craquela. Dans un premier temps la roche de Akio s’accumulait plus vite que celle du Nara et dans un deuxième temps elle avait une expansion vers l’extérieure alors que Aizen avait choisi l’inverse.

Loin de se laisser abattre et sans savoir si Akio faisait les mêmes observations le Nara s’adapta pour suivre l’expansion de Akio. La seconde couche de roche pouvait ainsi suivre l’expansion de la première sans en subir les conséquences.
« Voyons voir ce que ça donne. » le Nara afin de demander d’arrêter la technique pour voir l’état de leur œuvre.
Déclara
Aizen ne donna aucune observation à l’orale mais il plissa les yeux et s’approcha de leur création semblant plutôt correct pour un premier essai d’un point de vue extérieur. Il dégaina son arme et tourna plusieurs fois autour du sarcophage de roche. Puis, il planta son arme sans grande difficulté à un endroit précis. Rien ne se passa dans un premier temps. Mais lorsqu’il retira sa lame il se retourna et rangaina son arme pour enfin s’adresse à Akio.
« Tout est à revoir. » Dit-il simplement.
Derrière lui, depuis le point d’impact de son arme, des fissures s’était formés et avaient parcouru de façon aléatoire toute la surface pour se démultiplier sans cesse jusqu’à que la création s’effondre en un tas de miettes.
Aizen jeta un coup d’œil vers Teiko, s’en sortait-il mieux ?
« Teiko, n’hésites pas à nous faire part de tes progrès tout au long de la journée. Quelque chose me dit que nous aurons besoin de plusieurs jours, de toute façon. »
Il fallait avancer, mais tout semblait prouver qu’ils étaient allés trop vite en besogne. Bien sûr il avait déjà des axes d’amélioration en tête, mais qu’en pensait Akio ?


_________________
KUMO:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586 https://www.ascentofshinobi.com/u1536
Kotetsu Teiko
Kotetsu Teiko

[Technique de Faction] La prison Foudroyante de Kumo Empty
Dim 1 Mai 2022 - 16:04
Visiblement, la technique que je devais mettre au point était unique en son genre. En effet, je devais concevoir une sorte de foudre dont les propriétés conductrices sont renforcées. Ce sont les ions qui propagent les charges électriques à travers la présence d'eau dans la roche. L'eau est présente dans tout corps pourvu de matière organique, ce qui permet la conductivité électrolytique de la roche. L'érosion provient en partie de l'immense quantité d'énergie thermique libérée par la foudre en quantité tellement importante que malgré sa conductivité, la roche n'est pas en mesure d'absorber cette chaleur, ce qui crée une explosion. En d'autres termes, si je devais concevoir cette foudre, il fallait viser la conductivité et diminuer le niveau de chaleur généré. La solution à ce problème semble se situer surtout au niveau de la conductivité rocheuse. Ainsi, les deux ninja devaient aussi développer une roche aux propriétés ultra-conductrices.

"On est d'accord sur ce point. Je pense aussi que vous devez concevoir une roche aux propriétés ultra-conductrices qui soient aussi suffisamment résistances. Cependant, cela nécessite d'augmenter la présence d'eau dans cette roche, ce qui la rend plus poreuse au détriment de sa résistance."

Un autre élément complexifie, c'est que la cible que nous devions piéger n'est peut-être pas pourvue de matière organique, autrement dit, elle pourrait ne pas obéir aux mêmes règles. Au détriment des forces naturelles, c'est donc ma capacité de générer une foudre paralysante qui déterminera la capacité de cette nouvelle technique. De manière générale, le champ électrique humain est fortement perturbé par la présence d'un puissant courant électrique dans le corps, ce qui a pour effet de paralyser, de perturber le système nerveux qui fonctionnent via des impulsions électromagnétiques. Cependant, nos ennemis sont dépourvus de ce système et donc la paralysie ne pourra pas se faire par ce moyen.

"Vous l'avez bien dit, Aizen, tout est une question d'équilibre. Quant aux Edo-Tensei, je pars du principe qu'ils ne sont pas faits comme nous, ce sont semble-t-il des zombies. Au mieux, ils sont comme nous, ce sont des corps vivants, composées d'eau et de matière organique et pourvu d'un système nerveux et dans ce cas-là, nos techniques fonctionnent. Au pire, ils n'ont aucun de ces trois éléments et dans ce cas-là, il nous faudra concevoir des techniques d'un nouveau genre. Mais j'imagine que cela va être difficile de concevoir ce nouvel élément sans empiéter sur les anciennes propriétés."

"Les forces de la nature ne nous aideront pas, c'est notre chakra qui nous permettra de concevoir cette nouvelle technique. Je vais m'entraîner dessus séparément. Je vous tiendrais au courant, si je ne suis plus là, je serai peut-être à la bibliothèque chercher quelques livres, vous avez juste à m'attendre je reviendrais très vite."


Je me retournais alors avant de m'éloigner un peu plus loin. Il pouvait de là où j'étais, je me trouvais au pied d'un gros amas rocheux. Heureusement, le village était en altitude dans des zones montagnardes relativement humides dues à la présence de nuage, mais sèches sur certaines zones. Au pied d'un amas rocheux, je posais ma main sur la roche avant de fermer mes yeux pour me concentrer. Puisque je devais façonner cette foudre, je devais d'abord l'imaginer pour la concevoir dans sa matérialité. Autrement dit, je devais déjà donner forme à ma création, c'est ce qu'on appelle le Keitai Henkai.

C'est la caractéristique des Sendai, ils pourraient beaucoup m'aider dans cette entreprise. C'est tout d'abord une imagerie mentale qui devrait me permettre de concevoir cette technique. Dès que je fus prêt, je fis parcourir, via ma main, un chakra électrique de relativement faible intensité dans cette roche. Avant d'en travailler la puissance, je devais d'abord en travailler la forme et pour cela, il fallait injecter peu de chakra et donc peu de puissance pour en faciliter la manipulation. De plus, je devais réexécuter cette technique plusieurs fois, je devais donc répéter inlassablement la même technique sans cesse, ce qui nécessite une très forte quantité de chakra. Moins j'en mets et plus je pourrais répéter le geste. C'est donc la répétition et le travail qui me permettra d'arriver à mes fins.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12473-kotetsu-teiko-100-termine#108923
Kentoku Akio
Kentoku Akio

[Technique de Faction] La prison Foudroyante de Kumo Empty
Sam 18 Juin 2022 - 18:16
Les explications à rallonge d'Aizen ne surprirent pas outre mesure Akio, bien habitué à ce que celui-ci fasse étalage de toutes ses réflexions et ses certitudes. Le remettre en question, il aurait pu mais l'intérêt du groupe passait devant les petites réprimandes personnelles alors ne lui en tint pas rigueur. Au lieu de ça il acquiesça simplement à chaque parole, même celles qui le mettaient en porte-à-faux. Car finalement les idées de chacun gagnaient en cohérence, et il était clair que la prison devait être avant tout solide au lieu d'être optimisée pour le contrôle de la proie capturée.

Les sillons n'étaient pas la meilleure des idées en ce sens, au contraire. ils seraient des points de rupture évidents pour les adversaires pris au piège. Non. Finalement ne s'était-il pas leurré en pensant pouvoir faire mieux que le concept original ? Ne fallait-il pas simplement suivre le schéma préférentiel sans vouloir réformer la terre entière ? Le gros du travail, ce serait à Teiko de le faire. Aizen et Akio n'avait qu'à structurer un contenant solide et dense, rien de plus.

Lorsque le trio, sur la demande d'Aizen, se mit à exécuter un premier essai, les problèmes survinrent rapidement concernant l'usage doton. Les membres de l'équipe une, sans s'être préparés au préalable, n'allaient pas à la même vitesse, sans densité identique et avec un accroissement inverse. L'entreprise était vouée à l'échec. Le test de solidité du Nara démontra la faiblesse de leur création commune, donnée qui semblait oubliée dans l'esprit du fier épéiste tant son regard lancé au Chûnin en disait long.

- Inversons les rôles alors. Nous avons un problème de vitesse et de densité. Je prend l'extérieur de la structure, et vous l'intérieur. Vous ferez quelque chose de plus dense alors que moi je pourrais plus rapidement combler les brèches avec un doton légèrement plus fluide. Comme une coulée de boue.

Teiko intervint pour donner son avis sur les edo-tensei et prévenir qu'il allait s'isoler pour travailler sur le côté électrique de la prison. Ne restait sur le terrain d'entrainement qu'Akio et Aizen. Une technique assez simple qui se révélait déjà retorse. Le genre de détail qui agaçait au plus haut point le Céleste. Encore une fois, le cerveau en ébullition, il réfléchissait à une méthode plus simple, plus rapide, mais plus grossière de la technique.

- Ou alors, on ensevelit notre cible sur un flot continu de doton. La quantité serait notre alliée, en nous basant sur le principe bâtard que nous n'aurions rien d'autre à faire que d'utiliser notre chakra pour cette entreprise. Nous rendant faible et faisant disparaitre l'avantage prodigué par notre nombre.

Il tourna les talons pour s'approcher à son tour du sarcophage, vagabondant autour, laissant sa main effleurer la structure.

- Pour ma part, les deux options se tiennent, même si je préfère l'idée de votre doton le plus dense et le mien le plus fluide comme amalgame pour bloquer notre proie. Teiko n'aurait plus qu'à ajouter son Raiton, peut-être par le sol, pour immobiliser physiquement et nerveusement notre cible.

Il vint ensuite se replacer à son point de départ, non sans frapper d'un coup circulaire la démonstration précédente, laissant sa faiblesse faire le reste dans un effondrement boueux disgracieux.

- On reprend, c'est quand vous voulez.

Déjà, Akio avait joint ses mains pour continuer l'exercice. Hors de question de couper sans avoir ne serait-ce qu'une piste.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

[Technique de Faction] La prison Foudroyante de Kumo Empty
Sam 9 Juil 2022 - 18:00

Aizen écoutait attentivement ses deux subordonnées. Bien que beaucoup le pensaient arrogant il était de ceux qui portaient une oreille attentive tant que ce qui était dit était pertinent. Et là, ça l’était.
« J’ai entendu vos arguments à vous deux. Et c’est intéressant. »
Mais le Nara restait le chef et il était celui qui décidait. Néanmoins il était clair qu’il tenait moins du scientifique que du stratège malgré son intelligence et ses connaissances. Ainsi il pourrait orienter son équipe grâce à leurs propositions.
« Je pense que nous devons encore changer de direction, sur le principe énoncé par Teiko et sur l’observation de notre dernier échec. »
Aizen regarde le Genin s’éloigna et le laissa faire, après tout il ne semblait pas avoir besoin aide avec son raiton pour le moment et il cherchait tout seul de son côté. Ça lui allait car le duo de l’équipe un rencontrait encore des difficultés face à sa partie.
« Akio, l’agacement sur ton visage en témoigne, nous allons nous empêtrer dans quelque chose de trop compliqué. Malheureusement je pense qu’il va encore falloir recommencer dans une nouvelle direction. »
Il savait ô combien son élève éprouvait des difficultés face au ninjutsu, bien qu’il se soit très clairement amélioré. Mais son impulsivité avait tendance à se montrer contreproductive avec des travaux de ce type. Aizen en tant que chef d’équipe était là pour le recadrer et l’encourager bien qu’il savait que ce dernier n’apprécierait sans doute pas ça.
« Il faut garder patience, la difficulté de la technique, une fois que sa conception sera achevée ne sera pas si grande que ça. La création d’une nouvelle technique qui n’a jamais été vu, là est la difficulté principale. Nous devons tout imaginer. »
Ils l’avaient déjà fait, via une technique combinant ombre et taijutsu. Mais cela avait été de la force brute et quelques ajustements. Ici la technique ne serait pas forcément bien plus puissante, mais cela ne corrélait pas forcément avec le niveau de difficulté pour la créer.
« Tout ça pour te dire que si on tente ton idée de deux roches différentes cela ne va que faire croître l’hétérogénéité de notre création. Ta roche plus fluide ne va agir que comme une résine réparatrice dans ma roche. Le colmatage en sera que de courte durée. »
Mais il ne pouvait pas seulement balayer cela sans essayer, il lui en voudrait et à raison. L’expérimentation surpassait en tout point la théorie.
« Mais essayons quand même. »
Ils essayèrent. Le Nara se mit en place comme précédemment et le résultat fut pire, comme une régression. D’un point de vue extérieure tout allait bien, Akio avait réussi à colmater comme convenu les brèches sans problème. Mais Aizen alla analyser la roche autour du tronc d’arbre de plus près. C’était clair, c’était comme une résine placée dans une brèche, pas si parfait surtout dans el temps et face à la résistance. Efficace pour réparer la façade d’une maison, tout au plus.
« Peut-être que nous pourrions réussir en creusant cette voie. Mais il y a un moyen de faire mieux en se basant sur ce que toi et Teiko avaient dit. Nous pouvons tenter de noyer notre cible dans un flot de roche fluide sans fin. Mi roche solide, mi boue, ce sera quelque chose de très maniable et nous aurons aucun mal à créer un mélange homogène entre nos deux roches. De plus, cette roche sera plus chargée en humidité permettant une conductivité accrue. »
Ils s’étaient concentrés sur un seul état de la roche jusqu’à que Akio évoque cette possibilité de roche plus fluide. Solution qui correspondrait plus à ce qu’attendait Teiko pour sa foudre, ils pouvaient donc faire d’une pierre de coup. Mais…
« Le seul bémol de cette méthode, car il y en a toujours un, serait la résistance. Mais quelque soit la solidité de la structure, qui ici n’en sera pas une, mettre des tonnes de boue sur quelqu’un suffira bien à l’immobiliser car on alimentera sans cesse ce flux. »
La base même dans la création d’une technique était de tenter de contourner les faiblesses découvertes. Il y en a toujours, car une technique ne pouvait pas être infaillible mais les plus grosses devaient être adoucis au minimum.
« Qu’en penses-tu, veux-tu essayer cela ? »
Souriant légèrement, il attendait la réponse de son élève quant à cette nouvelle proposition.


_________________
KUMO:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586 https://www.ascentofshinobi.com/u1536
Kotetsu Teiko
Kotetsu Teiko

[Technique de Faction] La prison Foudroyante de Kumo Empty
Lun 18 Juil 2022 - 2:11
Nous nous exécutions au développement de cette technique, mais les problèmes que nous avions à faire face étaient de taille. Je n'ignorais pas les difficultés que j'allais devoir traverser puisque j'étais à l'origine de l'éléments critique, la clé de voute du projet à moi tout seul, tandis qu'ils étaient deux sur la structure. Jusque-là, je n'avais pas compris l'organisation de notre équipe, si ce n'est que la quantité de foudre sera nettement inférieure au volume rocheux nécessaire pour cette technique, ce qui impliquerait deux utilisateurs.

Or, la foudre doit être de haute qualité, tandis que la structure doit miser sur sa densité pour pouvoir résister à la pression d'un edo-tensei et à l'érosion de la foudre. En d'autres termes, je devais faire de la qualité, tandis qu'ils devaient plutôt miser sur la quantité. J'avais tellement de questions concernant ces edo-tensei, mais personne n'avait de réponse, sinon les choses auraient été réglé depuis bien longtemps.

Il me fallait tirer des hypothèses en fonction d'informations que je détenais et de la logique pour ensuite me positionner. De toute façon, je ne pourrais que supposer, extrapoler et concevoir mon Jutsu en fonction de ce que j'ai compris et de ce que je pense. Il s'agissait d'un gros challenge, une grosse responsabilité qui impliquait une certaine pression que je me devais de gérer. D'un côté, cela m'excitait, car j'avais envie de me surpasser, de faire mieux, plus que d'habitude.

Je devais parer à toutes les éventualités, m'attendre à toutes les possibilités : qu'ils soient pourvus d'eau, de matière organique, d'un système nerveux ou non, cette technique devait fonctionner. D'ailleurs, supposons que ces créatures edo-tensei soit constitué à base de doton ou de roche, le fait que j'essayais d'atténuer la puissance d'érosion à l'égard de la structure rocheuse ne devait pas diminuer l'efficacité de ma technique, bien au contraire. En fait, il fallait que je puisse cibler, limiter la zone d'effet, de sorte à minimiser les dégâts sur la structure et maximiser les effets sur l'ennemi prise au piège.

Je continuais mon exercice, réessayant à chaque fois de développer la foudre dont j'avais besoin. Je cumulais exercices et réflexion, cela ne servait à rien de m'exercer à tout-va si ce n'est dilapider mon énergie pour peu d'efficacité. Il fallait que je sois efficace, réfléchi, car j'en étais conscient, c'est l'esprit qui me permettra de concevoir cette technique. Je devais concevoir une foudre d'un nouveau genre, que personne ne connaît ou n'a déjà utilisé, autrement dit, tout se passe par l'esprit. Il me fallait d'abord l'imaginer avant d'en donner la forme et donc, cela nécessite une importante quantité d'énergie spirituelle, catalyseur de l'imagination. Je comptais donc bien continuer à travailler ainsi pour le reste de la journée.

Je n'avais en réalité que peu de pression, je savais que la technique n'allait pas sortir du sol en une seule journée, il fallait d'abord tout penser et commencer à s'exécuter pour expérimenter. Ainsi, il fallait d'abord concevoir, créer la base, imaginer, puis vient la recherche et enfin la pratique. Je comptais continuer donc ainsi pendant au moins une bonne journée, tandis que le lendemain, je comptais passer le plus clair de mon temps à bouquiner, à faire de la recherche avant de me lancer dans la pratique.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12473-kotetsu-teiko-100-termine#108923

[Technique de Faction] La prison Foudroyante de Kumo

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Technique de faction]
» Non de Zeus et de Gaia ! [Technique de Faction]
» Byakugan au rapport [Technique de faction]
» Communication avec la Terre [Technique de faction]
» Ainsi naquit le Parler de la Brume [Technique de faction - Libre]

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: