Soutenez le forum !
1234
Partagez

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Empty
Dim 30 Jan 2022 - 13:03
Connaître ses AlliésSuite à la prise de pouvoir de la tribu des Tanuki face aux Hyōsa et leur mainmise sur le Port du Souvenir, Kiri doit rétablir le contact avec ceux qui dirigent désormais le port. Les traces du conflit entre Hyōsa et Tanuki demeurent encore présentes, et ont rebattu les cartes des forces en présence sur place. Kiri doit s'assurer en effet de pouvoir faire de nouvelles expéditions sans accrocs. Ce retour au Port pourrait être aussi une occasion de pouvoir se faire des alliés Yukijins afin de cesser la guerre.

Atteindre le Port du Souvenir
S'assurer un passe-droit avec les nouveaux propriétaires du Port, pour de nouvelles expéditions
S'entretenir avec le maître des lieux pour prendre le pouls de la situation actuelle, et planifier la suite


Connaître ses Alliés ❆


Inspirant profondément, Misaki pouvait sentir l'air frais et salé de l'océan pénétrer dans ses poumons. Debout à la proue d'un navire, elle avait reçu l'ordre de se rendre au coeur de son pays natal. Véritable déjà vue, elle venait tout juste de revenir d'un voyage personnel sur les terres septentrionales de Yuki no Satô. Si la première fois, il s'agissait d'une aventure pour elle, cette fois-ci elle revenait en portant les marques du village caché par la brume. Portant son bandeau fièrement autour de son cou, elle adressait quelques mots à sa mentore.

[Misaki] - Quand tu disais qu'on reviendrait bien assez vite, je ne m'attendais pas à ce que ce soit AUSSI vite.

Dit-elle le sourire au visage. Misaki faisait réfénce a un petit commentaire offert par la gladiatrice, alors qu'elle montait à bord d'un navire en direction du pays de l'eau. Il fallait absolument dire que le pays de la neige avait un petit je-ne-sais-quoi d'apaisant pour Misaki. En partie parce que ça réanimait des souvenirs de jeunesse et en partie parce qu'elle avait une connexion inexpliquée avec le froid. Exploratrice du Rinton, résistante naturellement aux températures négatives, Misaki était absolument dans son élément.

Cependant, tout ça n'allait absolument pas rendre les choses faciles. Kiri avait ordonné à Arukisa, Mamoru et Misaki d'aller négocier avec le clan des Tanukis un droit de passage pour de futures expéditions. Anciennement sous le joug des Hyôsas, le clan avait été renversé y avait très peu de temps. C'était d'ailleurs le moment idéal pour apaiser les tensions entre la neige et l'eau. Un objectif bien noble, mais qui n'allait absolument pas être aussi simple à réaliser.

Tournant les talons, elle posait son regard sur la troisième personne qui accompagnait l'équipe cinq de la brume Fuji Mamoru, un genin du village dont elle n'avait jamais entendu parler. C'était la première fois qu'elle faisait sa rencontre, mais elle avait une idée précise de ses compétences. Si la chûnin n'avait jamais rencontré l'homme en question, elle reconnaîtrait la forme unique et bien distincte d'Hiramekarei, un sabre ayant appartenu à un homme du nom de Nô.

[Misaki] - C'est toujours un plaisir de travailler en compagnie d'un sabreur. Ravis de faire votre connaissance, Fuji Mamoru-San.

Répliquait-elle d'une voix douce et apaisante. Elle avait accompagné ses dires d'une petite inclinaison respectueuse, envoyant deux longues mèches de cheveux se heurter contre ses joues. En se relevant, elle souriait en direction de celui qui accompagnait la Shotosenpei.

[Misaki] - On ne va pas tarder a arrivé.

Elle s'étirait en posant son regard vers l'horizon.

[Misaki] - En espérant que tout se passe bien.


Résumé des ActionsSimple RP d'introduction.

_________________
[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Signamisakigif
~ Thème ~


Dernière édition par Yuki Misaki le Mar 1 Fév 2022 - 5:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Fuji Mamoru
Fuji Mamoru

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Empty
Lun 31 Jan 2022 - 13:59


Réveille toi gamin, dépèche toi !
On va être en retard par ta faute sale porteur ingrats.


Laisser moi tranquille, avec vos mensonges. nous sommes déjà bien en avance. cesser de me faire stresser pour rien. Ou je vous laisse au Dojo !

Ok Ok on rigole morveux. T'a aucun humour. Monsieur le porteur mâture et responsable pffff
Ouais ouais pfffff

Je me demandais si Samehada avait autant d'humour que les deux d'Hiramekerai. leurs esprits étaient parfois imbuvables. Si certains esprits ne parlaient jamais à leur porteur sans avoir la contrainte où être en parfaite symbiose avec, ceux Hiramekarei étaient tout l'inverse.
Toujours à me provoquer, me tester et rendant toute tâche difficile quand je les avaient sur le dos. Pourtant au combat ils étaient des alliés précieux et très coopératif. Mais si une fois en dehors de cela les déplaisaient, ils me le faisaient savoir.

Je demande peut être à prendre le requin pour cette mission et je vous laisse au chaud au dojo ? comme ça tout le monde sera content ?

Tu ne penses pas se que tu dis ! Tais toi et avance, j'ai hâte de ressentir l'aura de Misaki-sama et Arukisa-sama.

Exaspérant mais j'avais été choisi car j'étais capable de les supporter tant physiquement que mentalement.

C'est donc avec un peu d'avance que je me présenta au navire qui devait nous conduire à Yuki No Kuni où une mission de pacification et plus ou mois diplomatique nous attendait avec les deux représentants de l'équipe 5. une bonne partie de temps de la traversée la météo avait été aussi exécrable que les deux types dans mon dos, je n'avais pas eu le temps d'échanger avec les filles situées dans les quartiers filles.... pour éviter tout problèmes avec les matelots.... ou plutôt pour les matelots.

Ce n'est que proche de l'arrivée que je rencontra Misaki à la proue du navire, émerveillé devant se qui devait être son pays natal au vu du nom de famille qu'elle portait. En l'abordant, la femme me présenta la joie de travailler avec un sabreur, chose fort agréable.

Tout le plaisir est pour moi Misaki-Sama. c'est un honneur de fouler pour la première fois Yuki No Kuni, en présence d'une fille du pays. La présence de équipe 5 me motive pour apprendre et être le plus utile possible à cette mission.

En soi, Yuki No Kuni était un enfer de glace à mes yeux, mais en période estivale, il était peut être possible d'y trouver de la sérénité et de la beauté dans ce blanc immaculé. J'étais en compagnie d'une Chunin et du capitaine de la Kenpei. Autant ma première mission et d'importance en plus, j'avais juste à suivre le mouvement et faire bonne impression pour le moment. la suite viendra naturellement.



_________________
Le bien-être est la loi des corps, Mais l’ordre est celle des esprits
[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Zenits11
Revenir en haut Aller en bas
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Empty
Mar 1 Fév 2022 - 2:40
La Rose ne croyait pas si bien dire en annonçant un retour prochain à leur récent départ de Yuki. D’ailleurs, son élève ne manque pas de lui rappeler cette situation cocasse.

- Je ne m’y attendais pas non plus Misaki. Vraiment pas. Il faut croire que notre escapade n’est pas passée inaperçue. Dit-elle en haussant les épaules, adossée sur le bastingage.

En réalité, Arukisa était persuadée que le choix de la Shotosenpei pour se rendre au pays de la Neige n’était pas anodin. L’intérêt du duo pour les terres natales de la Yuki assurait à l’administration kirijine une motivation et une détermination évidente de la part des envoyées. Il faut dire que les expéditions dans ce climat extrême et ce territoire parfois hostile n'étaient pas toujours appréciées par certains shinobis préférant le confort de Mizu. Là-bas, en plus de la population à risque, il fallait s'accommoder à des froids extrêmes.
D’ailleurs, le cœur de leur mission reposait sur les autochtones. Les récents chamboulements et prises de pouvoir ont changé la situation concernant le contrôle du Port du souvenir, premier point d’attache de Mizu. Ainsi, l’objectif du séjour était de prendre le poul afin d’établir de bonnes relations avec les nouveaux propriétaires. Arukisa avait pris soin de se mettre au parfum concernant les forces en présence et les enjeux. A priori, la nouvelle cheffe Hyôsa ne semblait pas avoir de raison d’être hostile envers Kiri, mais sait-on jamais. La Brume n’avait pas oublié la présence du Dieu félin sur ces terres et sa future rencontre avec les Onnas. La gladiatrice et son équipe devaient préparer le terrain pour cette prochaine excursion.

Ce n’était pas la première mission diplomatique de la Rose en zone étrangère. Se replongeant dans ses souvenirs lointains, elle repensa à son aventure à Hi avec son compère Shinichi. L’accord avec cet orphelinat avait permis à de nombreux enfants de trouver un foyer alors que la guerre éclatait au pays du Feu. Première mission diplomatique de Kiri d’ailleurs, elle en retenait une certaine fierté depuis toutes ces années.

Un œil sur l’horizon, la capitaine de la Kenpei surveillait les alentours, comme souvent dès que les navires quittaient les eaux de Kiri. La brise marine qui les accompagnait et gonflait les voiles gagnait en fraîcheur au fur et à mesure que le vaisseau progressait. L’eau semblait plus claire et au loin on pouvait apercevoir les silhouettes des gigantesques morceaux de banquise qui menaçaient chaque transport qui approchaient de Yuki. Pas de doute, ils allaient dans la bonne direction. Tout ce qu’espérait Arukusa, c’était que le capitaine et ses hommes leur permettent de mettre pied à terre avant la nuit.

En attendant, la jônin s’approcha à son tour du genin que la Brume avait affecté à la mission avec son équipe. Une jeune pousse visiblement suffisamment talentueuse pour quitter Kiri et s’essayer en territoire inconnu pour lui. La Rose pensait également que ce voyage à priori sans danger était une bonne expérience pour un débutant. Son dossier indiquait son appartenance au clan des Sabreurs, à l’image des deux lames qu’ils portaient sur lui. D’un air confiant, Arukisa lui adressa la parole.

- Ah Mamoru ! Alors, pas trop anxieux ? Lui demanda-t-elle. Cette mission ne devrait pas être mouvementée. Les sabreurs ne sont pas très doués pour la diplomatie, tu vas peut-être t’ennuyer. Ajouta-t-elle en le taquinant pour le mettre à l’aise. Elle s’adressa ensuite à ses deux comparses. On va sûrement rencontrer une personne importante, la nouvelle cheffe Hyôsa mais aussi cheffe Tanuki. C’est la même personne. Indiqua-t-elle en levant la main pour couper court à toute confusion. C’est elle que nous devons tenter de rallier à notre cause, alors gardez votre sang froid quoiqu’il arrive. C’est important. Finit-elle sur un ton beaucoup plus sérieux.

Les jeunes esprits inexpérimentés pouvaient avoir tendance à s’emporter et à laisser parler leurs émotions très rapidement, Arukisa connaissait bien cela. Mais se mettre Eirika Hyôsa à dos annoncerait immédiatement la fin des discussions et des relations avec Yuki.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS 63971_s

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Narrateur
Narrateur

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Empty
Jeu 3 Fév 2022 - 13:24
Anxieux, pressé, peut-être même excité ou ennuyé de venir ou revenir dans ces terres froides et glaciales, le trio de kirijin arrive à bon port, bien qu'il soit la cause de leur mission. En effet, le port a changé de propriétaire tout comme le clan Hyôsa a changé de tête, et cela se voyait encore qu'il y avait eu un gros affrontement dernièrement, probablement par manque de matière première et de quoi effacer la toundra brûlée, mais bizarrement, les occupants de port ne semblent pas en tenir rigueur. Probablement parce que la plupart, et ça les kirijins peuvent le voir facilement, vivent dans des tentes qui pouvaient être facilement réparables.

Il y avait peu de marché, la plupart se composent d'armes de manufacture yukijin et de produits provenant des mers que viennent de traverser les guerriers de la brume, mais aucuns produits de luxe, que le nécessaire pour survivre dans ces terres froides. Et pourtant, malgré ce manque de marché, il y avait de l'animation, des personnes se promenant pour faire leur course à des interactions plus envenimés.

... nous ne pouvons pas continuer à lui obéir, j'en ai rien à faire qu'elle ait battu l'ancien chef de clan, je refuse que notre chef soit une mauviette qui refuse de devenir seigneur de la neige !

Elle au moins elle n'a pas eu à demandé l'aide des kirijins pour faire le sale boulot et elle a vaincu Hakyô qui n'a jamais bougé son doigt pour mener à bien son projet de faire des Hyôsas les dirigeants de la neige.

Je t'interdis de parler d'Hakyô de la sorte !

Je dis ce que je veux et je continue de penser qu'on allait nulle par avec lui à notre tête ! Au moins, depuis qu'Eirika est notre cheffe, les choses bougent !

Ce dialogue de sourds n'est qu'un des dialogues que les kirijins parvenaient à entendre, il semblerait qu'il y a de la tension encore au vu du changement de tête des Hyôsas. Cela ne semblait pas foncièrement impacter les Tanukis, mais directement les Hyôsas entre eux, les Tanukis semblaient être la milice qui veillait à ce qu'il n'y ait pas de "grabuge", évidemment, on parlait de grabuge à la Yuki. Il y a des combats, des duels même, mais ils sont contrôlés pour que ça évite de partir en guerre civile à nouveau, et sont souvent séparés lorsqu'il y a eu un clair gagnant.

Maintenant qu'ils ont un point de vue sur ce qui les attend dans ce port, que comptes faire les kirijins ? Vont-ils continuer d'observer les différentes scènes du quotidien du port ? Ou bien vont-ils tenter de chercher directement l'endroit où se trouve la nouvelle tête des Hyôsas ?
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Empty
Jeu 3 Fév 2022 - 17:01

Connaître ses Alliés ❆



Arrivant à bon port, Misaki s'émerveillait autant que lors de sa première visite, à peine quelques jours plus tôt. Posant ses iris sur le décor enneigé, elle jetait un rapide coup d'oeil à la glace brisé qui flottait ici et là, menaçant les navires des gens souhaitant s'amarrer ou reprise du pays de la neige. Naviguer jusqu'ici n'était pas la chose la plus simple à faire et seule l'expérience permettait un parcours sans faute.

Posant finalement pied à terre, la Yukijine inspirait l'air de cet endroit qui lui était si cher et qui comptait autant a ses yeux. Ce n'était certes pas la première fois qu'elle venait au coeur du port du souvenir, mais elle ne l'avait jamais vu aussi vivant. Quoiqu'il fallait bien dire que lors de son dernier séjour, ses pensées s'étaient rapidement tournées sur la mission personnelle qu'elle venait accomplir, sans doute n'avait-elle simplement pas remarqué tout le mouvement qui alimentait ce pays de biens internationaux ?

Suivant pas à pas la cheffe de son équipe, elle portait une oreille curieuse aux diverses conversations des marins et divers travailleurs de l'endroit. Si elle chassait rapidement son écoute des échanges inutile de la vie de tous les jours, elle avait fini par tomber sur du croustillant. Deux hommes qui parlaient du clan Hyôsa et du clan Tanukis. Certains exprimaient leur mécontentement, d'autres partageaient leur vision de la nouvelle administration.

Tant de conversation qui passionnait la Yukijine. Désireuse d'en apprendre plus sur la nouvelle cheffe. Désireuse d'en savoir plus sur le traitement des Hyôsas depuis la perte de leur chef, Misaki ne put que dévier son chemin. Peut-être apprendrait-elle quelque chose d'utilisable et d'actionnable sur la nouvelle tête dirigeante ? Peut-être pourrait-elle trouver un lever dans les discussions des représentants de la glace, qu'elle pourrait utiliser plus tard ?

Tant de question qui ne pouvait être répondu que par une oreille inquisitrice et fouineuse.

[Misaki] - Je vous rejoins rapidement.

Dit-elle à ses deux coéquipiers.

[Misaki] - J'ai envie d'en apprendre un peu plus sur les travailleurs et ce qu'ils pensent du changement d'administration.

Poursuivait-elle en pointant discrètement les différents travailleurs loquaces.

[Misaki] - Ça nous pistera peut-être sur comment interagir avec cette Eirika.

Finissait-elle en déviant de sa trajectoire, pour arpenter les différents endroits du port. Observatrice, elle faisait valser ses iris partout et elle tendait l'oreille sur les multiples conversations du pays de la neige.

Résumé des ActionsMisaki décide d'écouter et d'observer la vie du port à la recherche d'information autant sur Eirika que sur les Hyôsas et leur nouvelle situation de vie.

_________________
[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Empty
Ven 4 Fév 2022 - 2:56
En débarquant dans le port enneigé, la Rose ne put que constater les cicatrices des heurts qu’il avait subi. Les traces de soufre au sol et les planches brisées des quelques édifices qui formaient le village démontraient la brutalité des affrontements. Le rapport de l’intervention précédente des kirijins mentionnait un choc entre plusieurs dizaines d’individus. Arukisa n’eut pas de mal à s’imaginer la rudesse du combat qui avait permis à la nouvelle cheffe de s’imposer.
Malgré tout, le lieu ne semblait pas complètement mort. Les habitations rudimentaires des autochtones étaient toujours en place. Signe qu’ils n’avaient pas l’intention d’abandonner cet endroit stratégique. Le port du Souvenir était la liaison entre Yuki et le reste du Yuukan, il valait certainement mieux le rebâtir que le voir dépérir. D’ailleurs, les villageois avaient l’air de continuer à vivre normalement, vaquant à leurs occupations habituelles.

La jônin fit quelques pas dans le village accompagnée de son équipe, histoire de prendre le pouls et de s’imprégner de l’ambiance locale. Le froid mordant ne semblait pas avoir d’emprise sur les natifs du pays alors que la Rose commençait déjà à resserrer ses vêtements pourtant bien choisis avant de partir. Elle n’avait pas oublié le plus grand danger de Yuki.
Parmi toutes les interactions qui se déroulaient autour de leur groupe, Arukisa ne put s’empêcher d’être interloquée par un léger accrochage entre deux individus. Sans forcément hausser la voix, leurs paroles vindicatives et surtout le sujet de discorde attira son intérêt. De toute évidence, l’avènement d’Eirika ne faisait pas que des heureux. Dans tous ces propos impétueux, la gladiatrice retint un sujet qu’elle ne connaissait pas. Seigneur de la neige ? Elle n’avait pas entendu ou lu ce titre dans le rapport. A quoi correspondait-il ? Devait-elle prendre le contrôle de Yuki ? Était-ce la réelle ambition des Hyôsa ? Il était important d’éclaircir ce point afin d’être au courant de tous les tenants et aboutissants de l’avènement de la guerrière. Si c’était bien ce qu’elle comprenait, ce nouveau paramètre serait à prendre en compte dans les ambitions de la Brume.

- Ne t’éloigne pas trop, une Yuki pourrait être nécessaire quand on rencontrera Eirika. Répondit la jônin à son élève. Suis-moi, on va se renseigner aussi auprès de ses deux hommes. Dit-elle à Mamoru en montrant du doigt le bruyant duo.

La Rose n’avait pas peur de rentrer directement dans le vif du sujet. Plutôt que de questionner des individus au hasard, elle préféra s’avancer directement vers ces deux-là qui avaient l’air affectés par la situation actuelle. Cette entrée en matière était possiblement un peu brute, mais au moins elle ne perdrait pas de temps.
Arukisa s’approcha d’eux et les interpella en levant le bras. Ne cachant absolument pas son bandeau de shinobi au passage.

- Messieurs ! Je suis envoyée par Kiri avec mon équipe, je m’appelle Arukisa.

Elle commença par se présenter afin de créer un climat de confiance. L’objectif n’était pas de mener une enquête incognito. La kunoichi opta pour la franchise. Après tout, elle ne venait avec aucune mauvaise intention.

- Je vous ai entendu parler de la nouvelle cheffe Hyôsa. Veuillez excuser mon manque de connaissance de Yuki, mais qu’est-ce que le Seigneur de la neige ? Demanda-t-elle avec sincérité, affichant un visage curieux.

Cette première réponse pourrait les aider à mieux situer le contexte politique de ce pays et à mieux comprendre ce qui semble être un sujet compliqué au sein même des Hyôsa.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS 63971_s

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Fuji Mamoru
Fuji Mamoru

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Empty
Sam 5 Fév 2022 - 4:48


Nous avions enfin posé pied à terre dans cet enfer de glace et de froid. Heureusement que j'avais prévu un kimono doublé et d'hiver et encore c'était même un peu léger. Si nous restions en place trop longtemps il y avait de forte chance que je prenne froid. il était aussi évident que faire parcourir un peu de raiton dans le corps pour se réchauffer pourrait être mal interprété par les habitants. Le climat était encore tendu, à couteau tiré malgré l'infortune et la promiscuité du port.

Je ne connaissais pas encore la mentalité de Yuki, même si ils avaient l'air rustre et un poil primaire à la manière de Tetsu où les conflits finissaient souvent arme à la main. Mais étant en mission "diplomatique" nous devions faire en sorte de paraître le plus civilisés et bienveillant possible. même si les esprits de Hiramekarei commençaient déjà à s'exciter sous l'aura tendue du port.

On se calme les enfants, je ne tire pas Hiramekarei sans l'accord de la capitaine. Alors fermez là et attendez son signal

C'est ça ! dépêchons nous à chauffer ses sauvages qu'on puisse se battre !

Limande cauchemardesque ... des esprits qu'on m'a dis.... j'avais hérité de deux démons plutôt !

Arukisa, je suis votre mouvement, vous avez l'air de connaître le pays et Misaki doit en être originaire. J'espère que ma lourde lame n'attisera pas les conflits. Je peux éventuellement changer Hiramekarei en un objet moins .... imposant

J'accompagna la jonin jusqu'à un duo qui débattait sur le rôle de la nouvelle cheffe des lieux et de la ligne politique à tenir. Selon leur dire, ils n'avaient pas réellement de seigneur de la neige, comme partout dans le Yuukan avec des Daimyo, Shogun, triumvirat ou autres appellations pour un dirigeant unique et reconnu. Yuki était vraiment encore une terre tribale avec des luttes de clans en externes et des guerres internes pour prendre la main dessus ? les Hyosas venaient t'ils d'unifier le pays et nous étions là pour éviter une guerre civile pour passer cette phase sombre et donner de l'espoir à une nation renfermée sur elle même depuis bien trop longtemps ?

Bonjour, Mamoru genin de Kiri. J'accompagne Ariksa et Misaki sur vos plaines enneigés pour découvrir le Yuukan.

Je me plaça légèrement en retrait par rapport à la capitaine pour lui laisser la parole et avoir un oeil sur les alentours pour trouver des indices et éviter qu'on soit pris à partie pour une raison ou une autre. Si le pays était aussi tribale, des étrangers n'étaient pas forcément les mieux vus, surtout juste après un coup d'état.



_________________
Le bien-être est la loi des corps, Mais l’ordre est celle des esprits
[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Zenits11
Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
Narrateur

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Empty
Lun 7 Fév 2022 - 11:08
Le groupe commence à se disperser pour envisager deux approches différentes. La première, la jeune Yuki qui sembla avoir une véritable obsession pour le pays vu ses précédents voyages dans ce lieu, décida de se mêler au marché pour observer leur mode de vie, rencontrer les hommes dans leur étal pour tenter d'en apprendre plus sur Eirika et potentiellement comprendre le point de vue générale sur sa prise de pouvoir dans le port. Elle pouvait entendre quelques tensions, certains fidèles à Hakyô qui n'avait pas digéré la prise de pouvoir de la fille de ce dernier, surtout en étant à la tête d'"indigène" qui ne mérite pas, selon eux, de partager le port avec eux, d'autres semblent au contraire s'y faire, et même adhérer à ce changement assez facilement.

En sont l'exemple d'un Tanuki et d'un Hyôsa en train de parler, facilement différentiable avec leur tenue, le premier ayant une tenue digne du barbare du point de vue de Mizu, l'autre une tenue proche de ce que porterait un Mizujin, mais en bien plus chaud. Et alors que la jeune blonde pensa à une simple discussion politisée comme elle a pu l'entendre, elle se retrouve à écouter un étrange débat.

.. mais si on envoie plusieurs ours contre le soleil, qui nous dis qu'ils seront suffisamment puissants pour tenir la tête face à lui ? Et si on envoie plutôt un seul et unique ours qui fait la taille de ce dernier, n'aurait-il pas plus de chance ?

Est-ce judicieux de n'envoyer qu'un seul ours, certes capable de tenir tête au soleil, tout seul face à ce dernier ? Est-ce que cela ne donnerait justement pas la possibilité au soleil de ne se contenter que sur une seule cible au lieu de disperser sa puissance sur plusieurs ours et permettre à un seul de pouvoir lui asséner le coup de grâce ?

Un seul petit ours serait-il cependant capable d'abattre le soleil, même avec un coup bien placé ? Un ours qui fait la taille du soleil pourrait lui nous donner la confirmation, car il sera suffisamment puissant.

Difficile à dire ... eh, toi, la blondinette, au lieu de nous écouter à notre insu, viens donc par ici !

Le barbare vient faire signe à la Yuki de s'avancer, a-t-elle vraiment le choix ? Cela reste un membre de la milice après tout, ce serait refuser une demande d'un policier.

Qu'est-ce que tu en penses ? Est-ce que, pour combattre un ennemi aussi puissant que le soleil, faudrait-il envoyé un seul et puissant ours ou bien envoyé une armée de plusieurs ours moins puissants ?

Et alors que la Yuki est occupée avec cette histoire de soleil et d'ours, l'autre duo tente de parler aux deux Hyôsas en train de se querellé sur la position politique de leur clan actuellement. Visiblement, cela les intrigue de voir des étrangers venir les voir tous les deux, ce qui met fin un court instant à leur dispute politique. Les deux hommes les observe tous les deux, l'un d'eux laisse échapper un sursaut de rire face à la question de la demoiselle.

T'es sûre que t'es kirijin ? Tu as bien entendu parler du Seigneur de l'eau non ? Le daimyo de Kiri ? Bah tu dois bien être capable de deviner ce que peut bien être le seigneur des neiges, non ?

Hey, un peu de respect pour les étrangers, c'est pas parce qu'ils ont accepté d'aider Eiriki et les autres barbares que nous que tu dois leur parler de la sorte !

Je parle de la façon que je veux, et avec qui je veux, et toi, tu commences déjà à me gonfler !

Étonnamment, malgré la température qui montent entre ces deux-là, il commence à faire bien plus froid. Il ne fallait pas être un génie ou l'esprit belliqueux d'un sabre pour savoir qu'ils vont vite en venir aux mains. Évidemment, cela attire bien vite l'œil de la milice assimilatrice qui vient commencer à s'approcher de ce raffut.
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Empty
Lun 7 Fév 2022 - 12:03

Connaître ses Alliés ❆



Arpentant ici et là le port du souvenir, Misaki écoutait avec un sourire un peu trop béat sur les lèvres. Yuki avait toujours été son pays, c'était là qu'elle était non seulement né, mais qu'elle y avait grandi jusqu'à ses six ans. Ses premiers souvenirs de vie appartiennent aux terres enneigées de ce pays. Bien entendu, elle n'oubliait pas non plus les raisons qui l'amenaient à revenir sur ses terres natales et elle essayait aussi de glaner le plus d'information qu'elle pouvait sur les différents clans. Si certains Hyôsa s'étaient pliés aux volontés des Tanukis, d'autres avaient cette défaite entre les dents. C'était comprenable, mais déjà là, ça offrait une information capitale à l'adolescente. Pour que les Hyôsa s'adoucis ainsi, c'était sans doute dû à la férocité et la force du clan conquérant.

Puis, son attention se riva sur une conversation des plus étranges. Un éternel conflit entre la qualité - la force individuelle - contre la quantité - une multitude de combattants contre un seul être.- Tendant l'oreille, elle n'avait malheureusement pas dû être assez subtile. Rapidement repérée par un homme de la milice, elle fut interpellée. N'ayant pas d'autre choix, elle décida d'obtempérer, elle n'était pas là pour causer le moindre problème. Puis, hors de toute attente, ce dernier lui demandait son avis sur la question.

Portant sa dextre à son menton et réfléchissant quelques instants, elle répondit d'une voix douce et sincère.

[Misaki] - Mon expérience me dicte que le soleil n'aurait aucune chance contre une multitude d'ours.

Répondit-elle en allant dans le même sens que le membre Tanukis.

[Misaki] - Par exemple, lorsque le dieu de l'eau s'est réveillé au pays de l'eau, plusieurs shinobis sont aller l'affronter. Il n'avait aucune chance et nous sommes parvenus à le vaincre à cause de la force de notre nombre. Aucun individu seul n'aurait pu espérer atteindre ce qu'une multitude a réussi. À plus petite échelle, j'ai affronté une Gladiatrice au coeur d'une arène du pays de l'eau. Une femme individuellement beaucoup plus forte que moi, mais je n'étais pas seule. J'avais une alliée à mes côtés, elle aussi bien plus faible que notre adversaire et pourtant, nous l'avons terrassé. Homme contre dieu, ours contre soleil. Un seul individu aussi fort soit-il ne parviendrait pas à ce que plusieurs personnes peuvent accomplir.

Elle posait ensuite les yeux sur le port.

[Misaki] - Et c'est aussi vrai dans les tâches de la vie de tous les jours. Une seule personne ne pourra pas réparer le port à lui toute seule... Enfin, si, mais ça lui prendrait toute une vie. Cependant, s'il va chercher l'aide de la masse, il parviendra au même résultat énormément plus rapidement et particulièrement plus facilement.

Elle se retournait et posait son regard céruléen dans ses interlocuteurs.

[Misaki] - Par contre, s'il y a plusieurs soleils... les ours sont cuit...

Rigolait-elle.

[Misaki] - Mais ou sont mes manières.

Répliquait-elle en s'inclinant respectueusement en direction des deux hommes.

[Misaki] - Je me nomme Misaki. Yuki Misaki. Ravis de faire votre connaissance. Je suis venue en compagnie de ma mentore et d'un des sept sabreurs de légende pour rencontrer Eirika pour le compte de la brume. Je n'ai pas pu m'empêcher d'errer... Yuki est le pays ou je suis née et j'étais curieuse de voir ce qu'il était devenu depuis mon absence, mais je pense que j'ai assez errer.

Rajoutait-elle en rigolant.

[Misaki] - Auriez-vous la gentillesse de m'indiquer ou je pourrais rencontrer Dame Eirika ?

Si le gars était à la recherche d'une quelconque identification ou symbole signifiant son appartenance pour la brume, il pourrait rapidement jeter un coup d'oeil sur le bandeau du village que Misaki portait autour du cou.

Résumé des ActionsMisaki répond à la question de l'homme et se présente. Elle indique pourquoi elle errait et demande de l'aide afin d'être guider dans la direction d'Eirika.

_________________
[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Empty
Mer 9 Fév 2022 - 6:58
Arukisa apprécia la présentation brève et suffisante de Mamoru, ce jeune genin savait rester à sa place. La Rose n’était pas inflexible sur la hiérarchie mais elle savait réellement à quel point les paroles parfois irréfléchies d’un shinobi inexpérimenté pouvaient causer des dégâts. Encore plus en compagnie d’individus avec qui la relation était encore à définir.

La réponse des deux grognons ne mit pas longtemps à arriver. Visiblement, ils étaient enclins à communiquer avec les kirijins. C’était la première fois qu’Arukisa entamaient des discussions avec les Hyôsa, elle tatônnait encore pour les cerner. Et de toute évidence, certains n’avaient pas leur langue dans leur poche et la courtoisie n’était pas une qualité commune. En entendant les mots de son interlocuteur, la jônin perçut le ton condescendant de celui-ci mais elle garda son calme. Entamer cette mission avec un accrochage ne ferait pas leurs affaires. Et puis il avait peut-être raison, sa question était hâtive et elle aurait sûrement pu deviner la réponse par elle-même. Néanmoins, la gladiatrice fut surprise d’apprendre qu’aucun Seigneur des neiges était déjà en place. Enfin, sa surprise fut de courte durée. D’après les histoires qu’on lui avait raconté sur Yuki, l’union sacrée n’était pas vraiment au programme ces derniers temps, ni même de l’histoire connue du pays. Il était fort probable que jamais une seule et unique personne n’ait réussi à diriger ces terres sauvages.
Face aux moqueries non dissimulées du Hyôsa, la kunoichi n’eut même pas besoin de rétorquer. Son confrère des neiges répondit à sa place, le sommant de montrer un peu plus de respect. Or, le goguenard ne comptait pas se laisser dicter son attitude et haussa le ton. A choisir, la Rose aurait préféré se retrouver dans la dispute plutôt que d’en être spectatrice. Au moins, elle n’aurait pas duré. Cependant, la situation sur place était déjà assez tendue, il fallait calmer le jeu.

- Voyons messieurs, restons courtois. Ma question était stupide, c’est évident que Yuki pourrait avoir un Seigneur des Neiges, comme de nombreux pays du Yuukan. Dit-elle en montrant ses paumes en mimant de stopper les échauffourées.

D’un regard aux alentours, Arukisa aperçut la milice commencer à s’agiter en percevant ce début d’altercation. Mauvais plan, pensa-t-elle. Ces deux nigauds allaient s’attirer les foudres des gardes pour des broutilles. Elle allait devoir faire preuve de plus de fermeté.

- Calmez-vous avant d’avoir des ennuis ! Dit-elle à voix basse sur un ton directif avant de montrer du regard les Tanuki.

La kirijin tourna son corps vers la milice et croisa le regard de Mamoru qui devait certainement se dire que la situation était devenue tendue en un rien de temps alors que le duo de la Brume n’y était pour rien. Arukisa prit la parole quand ils furent à portée de discussion.

- Gozan Arukisa, shinobi de la Brume. Excusez-les, ce n’est qu’une discussion animée. Nous cherchions justement à rencontrer votre cheffe, peut-être que vous pouvez nous aider ? Demanda-t-elle en tentant de détourner l’attention sur le sujet de leur visite.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS 63971_s

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Fuji Mamoru
Fuji Mamoru

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Empty
Jeu 10 Fév 2022 - 13:37


Nous étions à peine arrivé que le trio était déjà divisé. Misaki était sur sa terre natale, il était donc naturelle pour elle d'errer sur le port qui devait lui manquer. J'aurais fais la même chose à Joheki si nous parcourions la capitale pour la campagne verdoyante. Je gardais tout de même un oeil sur elle, avec des tensions et des personnes rude dans leur façon de parler et leur communication corporelles, une belle femme comme elle pouvait s'attirer "trop" d'attention. Je ne doutais pas qu'elle pouvait se défendre, mais cela attirerait trop d'attention sur nous.

Malgré ma bonne volonté de surveiller et d'être prêt à intervenir, c'est sur nous que toute l'attention se portait dû à une question un peu hâtive de la part de la Jonin. Elle commençait à parler politique et hiérarchie avec des gens qui ne sont même pas capable de respecter les règles élémentaires de leur clan. Aussi simple ou archaïque soit t'elle, les règles ancestrales du clans devaient être respecter. Si ils l'étaient pas contents ils pouvaient très bien se proposer comme chef de clan, seigneur de la neige ou qu'importe le titre ?
Pour ne rien arranger l'un des hommes répondit de façon nonchalante à la limite de l'insolence à nous prendre pour des attarder. Physiquement, je fis l'air de rien, comme ci ses paroles ne m'atteignaient pas. mais intérieurement j'avais une légère envie de lui écraser ma lourde lame sur le coin du nez pour le faire taire.

On sait se que tu penses Mamoru ..... va y .... nous aussi on meurt d'envie de lui écraser sa sale tête de sauvageon. Quand on va raconter ça à Samehada, elle sera verte d'être rester sur le portoir du grand dojo cette vieille sardine ! ahahah

Vous êtes aussi lourds physiquement que morale vous deux. me faite pas regretter mon destin au sein du clan dès ma première mission

Tu seras bien content qu'on coopère quand tu vas nous brandir. Regarde la milice rapplique !

Même avec des bandages cette satanée limande pouvait voir et sentir son entourage ? Ou nous avions déjà un lien pour qu'elle puisse les sens en moi ? Mais bon ! Je commençais à m'y faire et me détendre cette lame bavarde. Et les deux morues commençaient elles aussi à prendre du second degré.
Alors que Arukisa tentait la carte de la politesse et de la gêne, pour tenter de calmer le Hyosa. Il était évident qu'elle allait attirer plus les foudres de ce dernier en paraissant gêné et tentant de fuir la présence de la milice qui accourait à grand pas.

Si je peux me permettre, je pense que ma chef à peur de vous mettre dans la gêne devant la milice . Je ne pense pas que la milice et Eirika apprécie qu'on donne une mauvaise image de votre clan et pays à des émissaires de Kiri mais aussi bien, pour ma part, à des étrangers venant découvrir et aider votre nation.

Sans être agressif ou directif, c'était juste une remarque comme ça. De façon un peu détaché et désinvolte, la milice n'allait pas chercher des problèmes à des shinobis encore plus si il s'agissait d'émissaires de l'archipel voisine.
Si réellement nous avions des problèmes avec eux : soit la milice est aussi limité que certains de ses habitants. soit nous avions pas de chance et nous n'étions réellement pas la bienvenue.
Dans ce dernier cas, la mission allait s'annoncer compliqué et plier dès les premières heures : Yuki restera isoler du monde dans un conflit interne perpétuel.



_________________
Le bien-être est la loi des corps, Mais l’ordre est celle des esprits
[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Zenits11
Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
Narrateur

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Empty
Mar 15 Fév 2022 - 12:51
Le duo qui discutait philosophie militaire - avec certes des soldats bien particulier - semble continuer écouter la jeune blonde qui, il ne fallait pas être aveugle pour le savoir, n'était clairement pas d'ici. Ils l'écoutèrent sans faire de mots, peut-être deux trois remarques du genre "elle en a dans la tête quand même cette gamine", mais rien de suffisamment haut pour couper la blonde dans ses paroles qui, une fois finit, se présente au duo, et demande si la cheffe de clan est disponible ou pas.

Eirika ? Elle est dans sa tente en ce moment. Je peux t'y emmener si tu veux, mais il faudra être patiente avant d'entrer, elle est en conseil avec quelques uns de ses hommes.

Visiblement, pour la blonde qui n'avait pas besoin de montrer tant de preuves de son appartenance à Kiri - encore une fois, son physique et accoutrement parlait pour elle -, et elle avait déjà trouver une personne qui accepte de l'aider à la guider à travers le port. Est-ce que ces deux compères des brumes allaient être aussi chanceux ?

Si Arukisa et Mamoru rencontre la milice, ce ne fut pas vraiment de leur ressort, étant victime un peu contre leur grès d'une quérelle entre deux Hyôsas d'avis politique bien différents. Si les deux kirijins tentent de calmer les deux Hyôsas en train de se crêper le chignon, leur tentative semble vouée à l'échec. À vrai dire, ils sont déjà en train de se chercher mutuellement, notamment en se dosant avec leur capacité respective de pouvoir se transformer en glace. Finalement, la milice arrive, sépare les deux hommes de force, tout en leur ordonnant de s'arrêter. Évidemment, bien qu'ils puissent se transformer en glace, ce sont d'autres assimilateurs tout aussi expérimenté voire plus qu'eux qui s'en occupent, alors que d'autres viennent les éloigner des deux animaux en train de se préparer à se jeter dessus telle une mangouste et un serpent.

Veillez les excuser voyageurs kirijins, certains Hyôsas ont tendance à être plus passionnés que d'autres pour partager leur avis. Je vous rassure, ils ne sont pas tous comme ça, pas aussi belliqueux l'un face à l'autre en tout cas.

Il ne fallait pas attendre longtemps pour que les premiers coups tentent de partir, tandis que les deux membres de la milice, respectivement un assimilateur terre et un autre de métal, viennent les forcer à ne plus bouger en lui enfermant dans un cocon de leur élément, tandis que d'autres viennent les déplacer pendant qu'ils maintenaient leur technique.

Vous souhaitez venir voir Eirika ? Je peux vous y emmener, mais elle est en conseil avec certains de ses hommes. Attendez qu'elle ait finie juste avant.

Voilà donc le groupe qui est guidée par la milice locale qui les guide, chaque partie finissant par se retrouver au bout d'un moment devant la tente du chef, décoré de plusieurs blasons tribaux semblant représenter les divers éléments dont pouvaient s'assimiler leur guerriers qui se trouvaient chez les Tanukis et Hyôsas. Le groupe pouvait compter, ils y sont tous, même ceux apparus après la Résonnance.
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Empty
Mar 15 Fév 2022 - 19:16

Connaître ses Alliés ❆



[Misaki] - J'apprécie votre aide et j'attendrais sans problème qu'elle ait terminé de discuter.

Répliquait-elle à son interlocuteur de la milice. Sans perdre d'avantage de temps, Misaki était guidé par le Tanukis jusqu'au lieu où elle pourrait finalement rencontrer la nouvelle cheffe du port du souvenir. Pas à pas, elle avait suivi l'homme en faisant valser ses pupilles sur le décors qui s'offrait à elle.

Rapidement, ils rejoignirent le lieu où Misaki pourrait attendre que la cheffe des Tanukis, cette dame Eirika soit disponible. Elle fut rapidement rejoint par ses deux collègues de la brume, eux aussi guider par des membres de la milice. En guise de salutation, Misaki avait simplement hocher la tête et souris à ses deux partenaire.

[Misaki] - Je ne sais pas pour vous, mais j'ai bien hâte de rencontrer cette mystérieuse cheffe.

Dit-elle en imaginant toute la prestance qui devait être nécessaire pour gouverner des troupes tels que les Hyôsa.

[Misaki] - Ah et je ne n'ai pas appris grand chose que nous ne savons pas déjà. C'est une belle place le port du souvenir.

Continuait-elle, sincèrement.

[Misaki] - J'ai eu la chance d'échanger sur un duel métaphorique entre le soleil et des ours. C'était... unique. Et vous ? Comment s'est passé votre temps depuis notre séparation.

Terminait-elle en faisait référence à la séparation sur un ton humoristique, accentuant naturellement le fait que cette coupure avait été rapide. Il y avait ici peu de chose à faire à part attendre. Peut-être que si elle avait été Yasei, elle aurait essayée d'écouter au porte, mais ce n'était absolument pas sa tasse de thé.


Résumé des ActionsSimple RP ou Misaki se rend au point de rencontre et échange quelques banalités avec ses deux partenaires en attendant que Dame Eirika soit disponible.

_________________
[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Empty
Mer 16 Fév 2022 - 2:21
De toute évidence, les interventions des deux kirijins furent inutiles. Leurs paroles s’évaporèrent plus vite que la condensation qui sortaient de leur bouche à chaque mot. Les deux énervés avaient décidé d’en découdre comme des chiffonniers, peu importe les conséquences.

- On perd notre temps avec ces deux-là. Annonça la Rose à son partenaire en levant les yeux au ciel.

Cette petite échauffourée ne semblait pas vraiment ébranler la milice. Visiblement, ce genre d'impulsivité semblaient monnaie courante ici. A croire que les Hyôsa avaient le sang chaud malgré leur physionomie de glace. D’ailleurs, la milice vint aussitôt s’excuser auprès des kirijins pour ce comportement déplacé. Les yeux rivés sur l’intervention des gardes, Arukisa leva la main doucement vers son interlocuteur en signe d’apaisement.

- Ne vous en faites pas, je comprends que la situation puisse encore être floue pour certains. Le temps apaisera les tensions. Dit-elle avec assurance.

Les plus bas d’esprits pouvaient encore être perturbés par les chamboulements qu’avaient provoqué l’avènement d’Eirika. La clémence était la meilleure réponse afin de ne pas envenimer la situation.
Pendant l’interposition, la jônin nota un élément qui l’étonna. Enfin, plutôt plusieurs éléments. Elle qui pensait ne croiser que des assimilateurs de glace, elle put s’apercevoir de la diversité des matières maîtrisées par les acteurs devant elle. Ce détail n’avait été mentionné dans aucun rapport. Les Hyôsa de Kiri ne maîtrisait que la glace, était-ce une divergence locale ? Directement, la Rose pensa également à la Résonance. Ce phénomène marquant pour tous les shinobis étaient souvent l’explication de nombreux changements impressionnants et difficiles à expliquer autrement.

- En effet, nous sommes ici pour rencontrer Eirika. On va patienter. Dit-elle en observant l’apparition sur la devanture de la tente des blasons confirmant les multiples assimilations des deux clans. Les Tanuki sont aussi des assimilateurs ? Je pensais que seuls les Hyôsa étaient capables de prendre leur forme de glace. Demanda-t-elle par simple curiosité en observant attentivement les broderies des étendards.

Pendant le court trajet, Misaki les avait rejoints. Sa petite escapade n’avait pas vraiment apporté d’éléments utiles à la mission. Cela lui avait permis au moins de s’imprégner de l’ambiance, tout comme Arukisa et Mamoru.

- Rien de très passionnant. Dit-elle sur un ton détaché à la Yuki. Les choses devraient s’accélérer dans quelques instants. Eirika est une nouvelle cheffe, elle doit sûrement apprendre ses nouvelles responsabilités et se chercher. Surtout, ne lui manquez pas de respect. Elle pourrait bientôt devenir une sorte de Daimyô de Yuki d’après ce que j’ai compris. Ou quelque chose du genre.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS 63971_s

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Fuji Mamoru
Fuji Mamoru

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Empty
Sam 19 Fév 2022 - 6:56


Un enfer sur terre, Yuki était vraiment un sol gelée pleins de contradictions. Un pays si pur et intact pouvaient contenir tant de violence et de brutalité en même temps. Nous étions là, en visiteur et diplomate pour aider à restructurer leur pays et pourtant, une partie de la population agissait comme si nous n'existions pas.
A peine la discussion ouverte avec les deux qu'en espace de quelques minutes les deux hommes s'assimilèrent en glace. je fis un pas un arrière, la main prêt à saisir le manche d'Hiramekarei pour me protéger de dégâts collatéraux. La milice, elle, n'avait pas l'air être plus impacté par cet échange de force, elle se contenta de se transformer en terre et métal pour contenir la fureur guerrier de leur congénère.
Avec Arukisa, nous étions étonné de voir d'autres élement de la glace ou l'eau sur cette terre. Il était admis que depuis la Résonance certaines personnes pouvaient s'assimiler dans l'element qui leur était naturel ou proche, le bois pour les Shinrin de Hi, le métal pour les Kumojins ou le sable de Kaze et des Asaara. A mes yeux, Yuki composé avec une force militaire puissante et brute mais manquait clairement d'organisation et de discipline pour briller sur la scène internationale. Mais leur fougue rendait la conquête de leur pays par la force impossible.

Heureusement que Kiri avait pris la voie de la diplomatie et de l'entraide. C'est donc avec calme et sérénité que j'emboita le pas à la Jonin pour suivre la milice nous escortant à la tente de la potentielle Daimyo des neiges.
Comme une vraie cheftaine de guerre, Eirika arborait la bannières des clans réunifiés, en manquait t'il ? ou allaient t'ils tous fusionner pour prendre un nouveau et unique étendard ?

Je vous laisse parler j'imagine. vos deux noms seront probablement plus reconnus que le mien. Mise à part mon clan, qui je l'espère, rimera avec sécurité comme sur l'archipel pour Eirika. les sabreus ne sont pas doués pour la diplomatie d'après Arukisa-Sama ahahah. J'incarne la nouvelle génération, changeons ça ! j'ai soif d'apprendre. Parler est probablement moins fatiguant que manier cette lourde épée.

C'est toi qui est lourd avec sa courtoisie et ton léchage de botte fayot ! marmona l'un des esprits.

Espérons qu'il fasse meilleure dans la tente que dehors, et surtout que l'échange soit plus intéressant qu'un ours qui se bat avec le soleil ou devoir se transformer en un élément brut pour imposer sa vision des choses.


_________________
Le bien-être est la loi des corps, Mais l’ordre est celle des esprits
[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Zenits11
Revenir en haut Aller en bas
Hyôsa Eirika
Hyôsa Eirika

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Empty
Lun 7 Mar 2022 - 6:28
Le trio est en train de patienter dehors, dans un froid suffisamment important pour sentir leur cheveux et autres poils durcir, encore imbibé de l'humidité du voyage, couvrant assez rapidement les cheveux des trois protagonistes d'un filet de givre qui leur donne un aspect blanc, comme si l'attente les avait fait vieillir. Si certes il faisait froid, ce n'était pas une température si froide que ça quand on est habitué au climat du pays, la Yuki pouvait le confirmer assez facilement. Les deux gardes qui sont devant la tente du chef de la tribu Tanuki et du clan Hyôsa ne semble même pas faire attention au froid du port. L'un d'eux parla même sans trembler de lèvres devant la plus haut gradé du groupe, lui demandant si les Tanukis sont des assimilateurs eux aussi.

- Nous le sommes tous en effet, certains d'entre nous sommes des anciens Hyôsas, et on était composé uniquement de cela au tout début, mais depuis cet étrange phénomène, nos rangs se sont agrandis et diversifiés, comme vous pouvez le voir sur les divers symboles sur cette tente.

Alors que les mots de tous sont coupés par ce froid tranchant, les paroles du yukijins ne semblent pas souffrir des mêmes mots. Mais l'attente continue de se faire ressentir un peu, alors que le trio commence à réfléchir à comment procéder. Mais l'attente est récompensée au bout d'un moment, quand lorsque les gardes se poussent, certaines personnes en sorte. Si le trio n'avait pas eu l'infos, difficile de s'avoir qu'il s'agissait d'hommes haut-gradés, rien ne montrait leur place dans une plus haute hiérarchie militaire. Un des gardes vient entrer, afin de faire part de la présence des kirijins, ainsi que de leur souhait de lui parler. Pas un mot, mais le garde leur fait signe d'entrer.

La chaleur dans la tête était une réjouissance pour ceux n'étant pas habitués au froid yukijin, mais le cœur de certains semblent battre la chamade lorsque leur regard se pose sur la cheffe de tribu et de clan ayant pris possession du port. C'était le cas pour Arukisa et Mamoru qui sentait une sorte d'adrénaline parcourir leur corps, une étrange sensation que leur arme semble leur faire parvenir. Ainsi, apparaissait Hyôsa Eirika, assise sur une chaise suffisamment grande pour servir de trône, le visage semi défiguré, portant une armure qui semble avoir été renouvelée dernièrement. Difficile de parler de sa taille vu de là où ils se trouvent, mais ils pouvaient avoir un aperçu lorsqu'elle se leva, plus grande que la majorité des yukijins présentes dans cette pièce, sans non plus être une colosse. Mais surtout, cela permettait aux deux combattants utilisant une arme blanche "possédée" de voir sur sa ceinture une masse qui semble être la raison de leur étrange sensation. L'esprit guerrier qui se manifeste à travers cette arme n'est pas non plus si impressionnante qu'elle tient en respect les deux kirijins, mais leur arme respective semble reconnaître un grand esprit guerrier qui possède cette arme.

Difficile de mettre un nom dessus, mais désormais, les deux kirijins en ont la certitude : c'est une gladiatrice. Du moins, une gladiatrice telle qu'on l'entend de façon officieuse. Est-ce important ? Peut-être que cela permettra à certains de tenter une approche différente pour lui parler. Dans tous les cas, la jeune femme finit par s'arrêter suffisamment proche des yukijins pour leur parler suffisamment clair pour le trio.

- Bienvenue dans le Port Souvenir kirijins, j'espère que le voyage s'est bien passé de votre côté.

Elle les invites à s'asseoir sur ce qu'ils trouvent, des "chaises" - plus des morceaux de bois que de vrais chaises - étaient à leur disposition, tandis qu'elle reste debout, certainement devait-elle se dégourdir les jambes après avoir fait une entière réunion assise.

- On m'a fait parvenir que certains d'entre vous sont tombés sur des gêneurs, je m'en excuse, mais ma prise de pouvoir est encore récente. Ce ne sont qu'une minorité pour l'instant, mais ils sont bien plus bavards que le reste.


Finalement, la femme cesse de marcher, avant de les regarder tous les trois, le givre avait finit par fondre, ayant permis à certains de pouvoir reprendre leurs couleurs respectives.

- Encore une fois, Kiri m'envoie de nouvelles têtes. J'espère que vous êtes moins têtes brûlées que les précédents qui sont venus lors de notre raid sur le Port.

Vu le ton changeant, il semblerait qu'elle ait moyennement apprécié l'ancien trio kirijin venu voir ce qu'ils se passaient dans le port lorsque les communications ont subitement coupé.

- Je vous écoute.

Elle attend le premier qui se manifeste parmi le trio, croisant les bras dans l'attente d'un premier pas de leur part.

Résumé:
Revenir en haut Aller en bas
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Empty
Lun 7 Mar 2022 - 9:15
La réponse des gardes fut bien plus chaleureuse que l’atmosphère glaçante qui entourait le groupe. Des informations intéressantes qui pourraient être utiles à l’avenir. Les connaissances d’Arukisa sur Yuki étaient encore maigres, chaque renseignement supplémentaire était bon à prendre. Cette courte discussion n’empêcha néanmoins pas la morsure du froid de mordiller la Rose par endroit. Une attente de plusieurs minutes, immobile, devenait une réelle épreuve pour une étrangère. Encore plus quand on venait du continent et qu’on appréciait plutôt le climat tempéré des forêts de Hi. Son esprit pensait au sable chaud des plages de l’archipel de Mizu mais son corps ressemblait de plus en plus à une statue de givre. D’ailleurs, les pointes de sa chevelure commencèrent à se couvrir d’une fine couche de gel. Elle souffla sur ses mains et fit bouger ses articulations pour tenter de réguler sa température. Quelques minutes de plus et elle ferait à jamais partie du décor du port.

Finalement, la sortie de plusieurs individus sortirent la Rose de sa transformation de glace. Impossible pour elle de déterminer leur identité ni leur provenance. Aussi, ils passent devant les kirijins sans un mot, à peine un regard. Visiblement, leur présence les importe peu. La mise en place de ce nouveau régime à Yuki passait certainement par des heures de discussions infinies avec différentes délégations. A ce propos, c’était également la raison de la venue d’Arukisa et son équipe, leur entretien allait débuter.

Quand la jônin pénétra dans la tente, elle remarqua immédiatement la position de la récente cheffe. Eirika se trouvait en face d’eux, régnant sur sa nouvelle cour, assise sur un trône de fortune. Cependant, elle ne brillait pas par son élégance ni par un étalage de richesse. Au contraire, Arukisa nota sa tenue guerrière, son visage marqué et un certain charisme naturel. Des éléments qui semblaient la rapprocher encore plus de son peuple. Visiblement, elle méritait réellement sa place, ne serait-ce que par le respect qu’elle devait inspirer chez les siens. Un dernier élément attira l'œil vif de la Rose, ou était-ce plutôt son arme qui appelait la kunoichi à observer d’un peu plus près la Hyôsa ? Mikazuki avait parfois tendance à se manifester de façon étrange lorsqu’un élément connu de la faux était proche. En l'occurrence, une bouffée de chaleur parcourut le corps à peine réchauffé d’Arukisa. Elle sentit son rythme cardiaque légèrement s’emballer lorsqu’elle posa ses yeux sur la masse qui tenait à la ceinture de la dirigeante. Aucun doute, cet objet n’était pas un simple morceau de métal, il était possiblement lui aussi animé par un esprit enfermé à l’intérieur. La faux-fusil ne se trompait jamais, Eirika détenait une arme à pouvoir et à la vue de sa forme, elle était assurément du clan des Gladiateurs.

- C’est un plaisir de vous rencontrer. Répondit la Rose en abaissant la tête en signe de salut. Le voyage fut agréable, mais ce n’est que le début de l’épreuve quand on n'est pas natif de Yuki. Se permit-elle de répondre avec une pointe d’humour en acceptant son invitation à s’asseoir.

La jeune femme épousseta sa robe des derniers morceaux de givre et prit place sur le tronc qui allait lui servir de siège. Un espace rudimentaire qui la mettait au même niveau que les différents individus silencieux qui les entouraient.

- Une nouvelle fois, Kiri tient à s’excuser pour sa maladroite implication lors des événements récents. Le manque d’informations et la confusion sur le port à cet instant ont mené la Brume à une intervention… regrettable. Dit-elle, sans réellement être convaincue des regrets que pouvaient avoir Eirika. J’espère seulement que peu importe votre ressenti sur l’implication de Kiri et ses conséquences, vous comprendrez que nos intentions à l’égard de Yuki étaient et sont toujours bienveillantes.

Arukisa savait pertinemment en entrant dans cette tente qu’elle allait devoir affronter cette discussion gênante sur l’accident, malheureux ou pas, de la dernière intervention kirijine. Elle espérait seulement qu’Eirika ne prenne pas cet acte comme une ingérence volontaire dans la politique de son pays.

- C’est d’ailleurs la raison de notre présence sous cette tente. La stabilité et la paix au sein du pays des Neiges est ce qui nous uni. Votre récente prise de pouvoir semble avoir consolidé cet objectif d’un peuple rassemblé. Les récentes visites de Kiri ont consolidé les liens avec les Tanuki, avec vous. Nous venons donc nous assurer que ses liens sont toujours présents. Vous avez mis la main sur un endroit stratégique de vos terres, le port du Souvenir est la porte d’entrée de Yuki pour les visiteurs comme nous. La Brume a des intérêts dans les terres centrales, mais j’imagine que vous vous en souvenez. Nous venons donc, dans un premier temps, vous demander si notre présence est toujours la bienvenue pour de futures expéditions.

La Rose n’était pas la meilleure oratrice du territoire de l’eau mais elle tenta du mieux qu’elle put d’aller droit au but tout en mettant les formes.

Spoiler:

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS 63971_s

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Empty
Lun 7 Mar 2022 - 10:22

Ça avait un je-ne-sais-quoi d'amusant pour Misaki de voir ses deux partenaires devenir tranquillement des éléments du décor, de par le givre grimpant qui s'emparait doucement de leur corps. Elle n'en était pas immunisée elle non plus, ses cheveux dorés se fixant les uns dans les autres sous quelques couches de glace, mais les impacts de cette température sur sa personne avait plu un effet apaisant et ressourçant que destructeur ou bien inconfortable. N'ayant d'autre choix que d'attendre que leur tour vienne, Misaki prit quelques instants pour méditer, se concentrant sur sa respiration et sur la fumée que produisait chacune de ses expirations.

Ayant peu à dire, ayant peu à faire, elle attendait sagement jusqu'au moment ou quelques hommes sortaient de la tante d'Eirika. Posant ses pupilles céruléennes sur les visages des êtres avançant pas à pas, elle fouillait dans sa mémoire si leurs visages lui disaient quelque chose. Sans succès, elle haussait mentalement les épaules en tournant son attention sur le garde leur indiquant désormais de pénétrer au coeur de l'habitation de fortune. Inspirant une dernière fois l'air frais du pays de la neige, Misaki suivit au pas sa mentore. Étant la plus haut gradé de cette mission, il était tout naturel qu'elle pénètre en premier.

Une fois à l'intérieur, la Yukijine faisait valser ses pupilles sur les différents éléments du décor avant de poser son regard sur Hyôsa Eirika. Apercevant la femme en armure, le coeur de Misaki sautait un battement, elle avait l'étrange impression d'avoir déjà vu cette dernière quelque part. Cependant, incapable de mettre le doigt dessus, elle chassait ce sentiment d'un revers mental de la main et plaçait le tout sous l'égide d'un sentiment sans importance.

Plus petite que la représentante du clan Tanuki, l'adolescente s'inclinait respectueusement en direction d'Eirika. Normalement, deux mèches de cheveux avaient tendance à suivre la gravité et à longer ses cheveux, mais cette fois-ci, elles étaient restées collées sur ses oreilles à cause du givre. Par réflexe, elle s'apprêtait à en coincer une derrière son oreille, sans succès.

Écoutant avec attention les dires de la charismatique cheffe du port, Misaki accrochait un peu au commentaire sur les derniers envoyés de la brume. Ce n'était pas négatif, bien loin de là, mais elle n'était pas exactement au courant de ce qui s'était passé, contrairement à Arukisa. Une chose était certaine, cependant, c'est qu'elle doutait fortement que les membres du trio envoyé par Kiri étaient des têtes brûlées. Elle connaissait assez Arukisa pour savoir que ce n'était pas le cas. Elle était elle-même complètement l'inverse, sur analysant absolument tout et refusant d'agir impulsivement, c'était contre sa nature. Il ne restait que le sabreur qui les accompagnait, mais leur courte interaction indiquait plutôt quelqu'un de poli et respectueux.

Dans tous les cas, Arukisa débutait les échanges avec la Hyôsa. Misaki choisit de se taire. Elle ne souhaitait pas couper la parole à sa mentore et les négociations n'avaient pas besoin de se compliquer avec les avis de tous et chacun. D'autant plus que l'adolescente estimait que les paroles de la Gladiatrice se voulaient être juste, claire, droit au but. Des qualitatifs qui n'avaient pas toujours leur place dans des discussions politiques ou les langues d'argents prédominaient. Cependant, Eirika semblait avoir plus le profil d'une générale que d'une vipère politicienne. Elle semblait autant leader par ses actions que par son charisme. Sans doute apprécierait-elle la franchise d'Arukisa ?

Dans tous les cas, pour le moment, Misaki faisait simplement acte de présence. Écoutant avec attention les échanges, prête à intervenir si elle était sollicitée.

_________________
[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Fuji Mamoru
Fuji Mamoru

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Empty
Lun 7 Mar 2022 - 13:16


Longues, Longues, très longues étaient les minutes que notre trio passaient à extérieur de la tente par un froid de canard. Evidement seule Misaki ne s'en plaignait pas pendant Arukisa et moi-même nous nous transformions lentement en statue de glace et de givre.
notre capitaine profita de ce moment .... de souffrance silencieuse pour questionner un peu les gardes sur l'origine de leur changement, il était rare de voir autant d'assimilateurs et d'éléments différents au même endroits.

Je regrettais un peu m'a venue durant un instant, et dire que j'ai toujours vécu dans la chaleur rassurante des onsens, baigné dans la douce vapeur d'eau permettant de se promener nu autour des bains et de prendre soin de soi. Ici il n'y avait que des arbres croulant sur la neige, des hommes croulant sous les armes et ce froid implacable ..... j'espère qu'il y a un feu dans cette foutu tente !

Bien dit ! même nous avec la double épaisseur de bandages qu'on se les gèle ! le métal de notre lame se retracte tellement qu'on va finir par fusionner mais vraiment plus plus plus grogna l'un des esprits.

Pour une fois j'étais d'accord avec eux, et je n'osais pas utiliser un peu de mon chakra sous forme raiton pour réchauffer et revigorer mes muscles. Son utilisation avait de forte chance d'attirer l'attention, la crainte et la méfiance, pour le bien de tous.... nous patientions encore un peu avant qu'un groupe d'homme nous cède leur place. Je ne pouvais pas tellement juger si c'était une tribu de Yuki, des simples soldats ou gradés ou même une autre délégation venant du Yuukan.

Enfin le groupe entra dans la tente qui nous accueilli avec un peu de chaleur, pour la douceur on repassera vu déco et le profil des occupants. Au moins le gel se dissipa et mes couleurs refirent surfaces. Mais en posant les yeux sur Eirika, une sensation étrange et nouvelle se fit sentir. d'abord une vague de chaleur, réconfortante vu la situation puis me mettant mal à l'aise tellement qu'elle était incontrôlé. S'en suivit d'une sensation de fougue animale alors que la situation ne s'y prêté absolument pas ! Finalement des voix bien trop familières brisèrent ces longues secondes de désarroi :

Sale massue ! une masse vraiment certains esprits n'ont aucun goût.

C'est forcènement un hippopotame dedans, ou un sanglier ! marmona l'un des esprits.

Un phacochère

Un mulot à nez moucheté

tu l'a inventé celui-ci ? bon tu me diras, vivre dans une masse, quelle infâmie il doit être malheureux. je souhaiterais même pas ce sort à Samehada.

Vous avez fini ! vous me rendez vous ! j'ai chaud, je comprends pas se qui se passe avec votre cacophonie ! vous me devez des explications avant que mon état ce remarque !

La masse que porte la cheffe, enfin le bout de métal là. Nous ressentons un esprit à l'intérieur. Tout comme la faux de Arukisa ... au moins ta gladiatrice possède un simili de lame effilée .... là c'est ..... tu m'as compris.

Je venais d'apprendre que ma lame avait la capacité à ressentir les autres esprits, jusqu'où leurs sens pouvaient s'étendre en dehors de la lame ? pouvaient t'ils ressentir sur mon chakra est altéré ? voir même de m'aider à le rétablir ! je devais éclaircir cela avec les autres membres du clan à mon retour.

Heureusement que j'étais le dernier à être rentrer sous la tente et ce moment de confusion ne se fit pas sentir, quand se fut mon tour de m'incliner devant la maîtresse des lieux qui aussitôt nous invita à nous asseoir. La bûche était que moyennement confortable mais s'était toujours mieux que le froid mordant de l'extérieur. Je tirai légèrement sur les bandages pour ne pas faire frotter Hiramekarei sur le sol et me posa à la gauche de Arukisa, Misaki à sa droite. Tout comme la Yuki je choisis de ne pas intervenir et d'attendre qu'on m'adresse la parole ou qu'on m'incite à le faire. Surtout le tournant de la discussion pris un revers brutal. Ressassant les erreurs du passé mêlé à des excuses pour des actes commis par d'autres.


_________________
Le bien-être est la loi des corps, Mais l’ordre est celle des esprits
[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Zenits11
Revenir en haut Aller en bas
Hyôsa Eirika
Hyôsa Eirika

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Empty
Mer 9 Mar 2022 - 11:09
La cheffe des assimilateurs de Yuki écoute la seule qui s'est manifesté dans le groupe, cette situation où une seule personne ose être l'orateur pour tout le monde a déjà été vu par la Hyôsa. Ses yeux scrutent la manipulatrice de glace et le sabreur qui restent silencieux, intérieurement, elle se demandait pourquoi être venu à trois si un seul ne parle, Kiri avait-il peur qu'elle et ses assimilateurs agressent un messager envoyé par Kiri ? Peut-être que le pays de la Brume n'a pas aussi confiance en eux que ce qu'Arukisa tente de lui expliquer, parlant de liens consolidés entre les kirijins et les Tanukis. Le mutisme des deux accompagnants de la gladiatrice ne semble pas tourné en sa faveur, et la Hyôsa est bien moins convaincu des propos de la rose qui tente de faire ce qu'elle peut avec ses talents d'oratrices actuels.

- Votre façon d'avoir apporté vos bonnes intentions à l'égard de Yuki est à discuter. Envoyer un trio de jeune shinobi inexpérimentés et sans informations auraient pu avoir des conséquences bien plus grave pour le Port Souvenir, voire pour Kiri.

Ses bras sont croisés, tandis qu'elle repose son regard sur la seule qui lui parle, les liens consolidés ? En effet, plusieurs délégations ont été venus pacifiquement les voir et faire une entrevue avec eux, mais la cheffe a encore le souvenir de l'attaque du Port, de l'intervention des kirijins, si elle a certes confiance en leur ambitions, peut-être que leur façon d'agir sont à discuter.

- Vous pouvez toujours venir à Yuki en passant par le Port Souvenir, comme vous pouviez déjà venir ici en passant par la Montagne des Esprits. Mais si j'ai confiance en nos liens, votre intervention dans notre prise du port me fait poser la question suivante : au delà de vos bonnes attentions, de vouloir unifier Yuki no Kuni, est-ce que je peux avoir confiance en vos capacités ?

Son regard se fait plus lourds, tandis qu'elle recule pour avoir une vue plus général du groupe des shinobis de la brume. Voici le plan qui se présente devant elle : si les kirijins pouvaient effacer leurs anciennes erreurs, alors peut-être pourra-t-elle ravoir une plus grande confiance en eux.

- Si vous vous êtes montrer efficace pour explorer nos terres et entrer en contact avec les autres tribus, qu'en est-il de votre capacité à venir sur les lieux et nous prêter mains fortes ?

Eirika attendait une réponse de la part des kirijins, de tous ces kirijins, peut-être que ça fera sortir certains de leur mutisme.
Revenir en haut Aller en bas
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Empty
Ven 11 Mar 2022 - 3:02
Avant même qu’Eirika ne reprenne la parole, Arukisa jeta un regard significatif à ses équipiers. Si la bienséance et le protocole voulaient que la plus gradée prenne les devants pour exprimer la volonté de la Brume, il était de bon ton que tous les envoyés daignent au moins se présenter. Assurément par respect, les jeunes kirijins avaient préféré garder le silence et laisser la discussion se mener entre les deux femmes. Cependant, la jônin prit une nouvelle fois le leadership pour répondre à la première remarque de la Hyôsa.

- La situation dans le Yuukan pousse Kiri jusqu’à la limite de ses capacités en termes d’effectifs. Si nous voulons être présents sur tous les fronts et mener les combats qui nous semblent justes, nous devons aguerrir nos jeunes pousses et les envoyer sur le terrain. Comme mes deux équipiers présents avec moi. Le Port du Souvenir était une erreur de jeunesse, d’inexpérience. Mais ce n’était pas une erreur diplomatique. La guerre a causé de nombreuses pertes dans nos troupes, les shinobis vétérans ne sont pas éternels… Lâcha-t-elle en repensant aux noms ajoutés à la grande stèle du Complexe.

Certaines erreurs étaient plus préjudiciables que d’autres. Il était certain que la mort d’un ancien Mizukage était une faute grave. Mais la Rose ne put s’empêcher de penser que la tournure de la situation avait largement été favorable à celle qui se tenait devant elle. Cela lui démangeait de lui renvoyer la remarque qu’elle venait de leur lancer en lui rappelant qu’elle ne siègerait peut-être pas sur son trône sans la mort accidentelle de son père. Or, le moment n’était pas opportun pour créer du grabuge. Ce rappel d’Eirika était un signe qu’elle était encore sur la défensive concernant sa position envers Kiri. D’ailleurs, sa contre-proposition pour renouer des liens ne tarda pas.

- Je pense avoir démontré nos envies de collaborer de nouveau. Les mots de mes équipiers sauront peut-être vous convaincre davantage. Répondit-elle avec un sourire confiant.

De cette façon, Arukisa laissa l’occasion à Misaki et Mamoru de s’introduire dans la conversation. Eirika semblait lancer un défi aux kirijins. Un moyen de prouver leur bravoure et leur bonne volonté. La Rose était bien plus à l’aise dans l’action que dans ce genre de discussion interminable. Misaki ferait d’ailleurs une bien meilleure diplomate dans les années à venir. Si son équipe pouvait se soustraire à cette tâche en passant directement aux choses sérieuses, elle serait la première ravie. Quoique Mamoru n’avait pas non plus l’air très à son aise dans cette tente.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS 63971_s

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Empty
Ven 11 Mar 2022 - 20:10

Connaître ses Alliés ❆


Ainsi, le silence eut un impact plus négatif que positif. Si ce n'était pas là la bonne réponse, il s'agissait tout de même d'une "erreure" qui en disait long sur la personne que les kirijines avaient en face d'eux. Bien entendu, rien de tout ça n'avait été verbalisé. Les relations n'étaient pas si mauvaises, mais l'attitude autant d'Eiirika, alors qu'elle perçait les deux shinobis qui étaient restés silencieux.

Écoutant attentivement les paroles d'Arukisa, qui venait de tendre une superbe perche aux deux êtres afin qu'ils s'intègrent dans la conversation, elle ne pouvait qu'être d'accord avec ses dires. Cela dit, il y avait bien quelques points qu'elle aurait sans doute abordés différemment, mais ce n'était qu'une légère divergence d'opinion, rien de plus. Les discutions de cette nature étaient bien plus complexe qu'une formule à suivre ou une façon d'aborder les choses. C'était tellement plus subtil que ça.

Cela dit, Misaki profitait de la lancée pour se présenter.

[Misaki] - Ravis de faire votre connaissance, je m'appelle Yuki Misaki.

Répliquait-elle d'une voix douce et calme, tout en s'inclinant légèrement.

[Misaki] - S'il est bien vrai que l'intervention de la dernière équipe n'était peut-être pas la plus adéquate, elle n'est pas complètement mauvaise non plus. Je crois sincèrement qu'elle démontre avec efficacité la vitesse à lequel Kiri est apte a venir aider Yuki, mais aussi le désire que nous avons à protéger ceux que nous considérons être des alliées. Avec le peu d'information que nous avions, Kiri a quand même décidé de mettre à risque une de ses équipes, et ce malgré les temps incertains et la guerre qui est aux portes du monde, pour le bien-être d'un pays qui n'est même pas sous sa charge. Certes, l'équipe en question aurait dû agir différemment, mais je suis persuadée que leurs intentions étaient nobles.

Son regard fixait celui de son interlocutrice. Misaki n'avait pas la moindre idée de ce qui avait bien pu se passer lors de la dernière rencontre entre la neige et la brume, mais elle n'avait pas besoin de posséder les détails pour voir à quel point Kiri semblait avoir vexé Eirika. Il ne suffisait que de l'écouter y faire référence à répétition.

[Misaki] - D'ailleurs, je crois aussi que notre présence devant vous se veut être une forme de reconnaissance des erreurs passées. Nous venons nous assurer que Kiri peut toujours compter le pays de la neige comme allié, et ce, malgré les erreurs commises sur vos terres par les nôtres. Ça n'engage peut-être que moi, mais je tiens à vous présenter nos excuses au sujet de la dernière intervention de Kiri.

Terminait-elle en s'inclinant respectueusement, une nouvelle fois.


_________________
[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Fuji Mamoru
Fuji Mamoru

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Empty
Sam 12 Mar 2022 - 5:39


Finalement les missions diplomatiques n'étaient pas si simple. Je pensais que notre cheffe l'allait nous introduire et nous présenter pour éviter que tout le monde passe un temps vous à déballer sa vie. Une erreur que Eirika remarqua et ne tarda pas à sanctionner. Malgré son côté brute et non conventionnel, madame voulait se faire désirer comme une reine. Elle manquait pas de cran. Une place à peine acquise qu'elle jouait des grands airs en donnant des leçons et réflexion. Nous aurions été d'une autre faction avec des égos et comportements tout autres, cela tournerait en incident diplomatique. S'en suivrait une guerre, une conquête éclair par une faction organisée et armée sur un pays épuisé par une guerre civile.

Mais la politique de Kiri a toujours été de protéger les îles et archipel Yuki, Wasure compris, nous nous devions donc d'honorer notre credo malgré l'arrogance des dirigeants des autres îles. Elle retourna même cette volonté contre nous en nous incitant à faire son travail ! unifier le reste de Yuki pour elle. Un bon chef sait déléguer des tâches certes, mais pas de manipuler des alliés pour obtenir plus de pouvoir en contrepartie de ? une poignée de main ?

Peut être qu'un jour le karma s'occupera de son cas ou elle deviendra sage et modeste avec le temps. Arukisa puis Misaki me montèrent le chemin de la diplomatique.

Nous sommes honorer de votre accueil. Je me nomme Fuji Mamoru, représentant des sabreurs de Kiri et porteur d'Hiramekarei

J'allais cependant pas m'excuser pour les erreurs de l'équipe précédente, chacun son soucis. De plus en cherchant bien j'étais sur que les Yukijins avaient commis des erreurs, de communication ou d'intention.
Sans cette guerre, l'intervention hasardeuse de Kiri elle n'aurait probablement jamais eu ce poste ni un état, aussi fragile soit t'il. l'archipel de Mizu ne devait pas être le bouc à misère de Yuki.
Au fond de moi je voulais bien dire à cette gladiatrice que nous n'étions pas ses vassaux mais en tant que "allié" il était normal de s'aider .... même si j'avais peur que Yuki ne se déplace pas pour aider Mizu en retour.

Les sabreurs à l'aide des autres grands clans de Mizu ont pu pacifier l'archipel. Il est dans notre nature de venir en aide aux autres îles et archipel pour restaurer la paix.

Un sourire sympathique et une courbette suivit mes propos pour signaler mon intention de participer à cette mission de reconquête improvisé. Avec un peu de chance, madame restera au chaud dans sa tente pendant qu'on se les gèle dehors pour son compte. Mais j'étais prêt à faire se sacrifie pour rapporter de bonnes nouvelles au Dojo et honneur ma famille et mon clan.



_________________
Le bien-être est la loi des corps, Mais l’ordre est celle des esprits
[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Zenits11
Revenir en haut Aller en bas
Hyôsa Eirika
Hyôsa Eirika

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Empty
Sam 19 Mar 2022 - 9:14
Une erreur de jeunesse, cela fait froncer les sourcils d'Eirika, envoyer des jeunes shinobis dans une terre aussi inhospitalière que Yuki no Kuni, c'était du suicide de base, surtout sans supérieur et sans connaissance de l'endroit, cette "erreur de jeunesse" a eu bien plus d'impact que ce que pense les kirijins devant eux. Eirika croise les bras en attendant le discours de sa comparse gladiatrice qui affirmait que cette mission devait faire parti de leur formation. Si elle avait fait pareil, cela ferait longtemps que les Tanukis ne seraient plus dans la course pour reprendre le port. Enfin, chacun sa manière de former les jeunes pousses, quitte à risquer de les voir mourir, une pensée bien propre à son père ça : "soit fort ou meurs". Enfin, les deux autres parlent discrètement, mais finisse par apporter quelques pierres au sujet. La blonde parla de la rapidité de l'intervention de l'ancienne équipe, et de leur intention noble, ce qui fait rouler des yeux Eirika.

- S'il y a un truc que je ne peux pas renier, c'est qu'en effet, vous avez été rapide sur le coup.

Le jeune sabreur ne rajoute pas grand chose, il s'affirme comme étant membre des sabreurs, lui au moins devrait pouvoir comprendre le point qui va suivre, peut-être même la plus vieille et haut gradé du groupe.

- Mais vous n'imaginez pas l'aiguille qu'ils m'ont plantés en voulant se rendre "utile". Leurs interventions de ce duel entre mon père et moi ont réduis à néants tout ce qui a pu être mise en place pour éviter toute forme de rébellion. Un duel honorable, suffisamment symbolique pour mettre un terme non seulement à la guerre civile qui avait eu lieu dehors pendant ce temps, mais qui me permettra d'avoir tous les Hyôsas de mes côtés. Il en était de même pour mon père, qui aurait eu tous les Tanukis du sien. Un chef ayant réussi à prendre la place de l'ancien chef sans l'aide de personne suffit à convaincre ceux qui sont les plus belliqueux et les plus fidèles des yukijins.

Une mentalité barbare où régnait la loi du plus fort, pas forcément le plus physiquement, mais qui l'était globalement. Elle connaissait les réussites de son père, et savait que le vaincre, marquerait le coup une bonne fois pour tous ... mais il en a été autrement.

- Sauf que vos kirijins ont tenté de mettre un terme à ce duel qui aurait tous résolu, puis ils ont tués mon père. Alors que la prise du Port Souvenir et une victoire honorable dans ce duel m'aurait permis de pouvoir enfin mettre fin aux pensées de conquêtes des Hyôsas, nous offrir un meilleur endroit pour souffler des attaques des Onis et pouvoir agir sur le champ de bataille telle que nous l'avons convenu lors de nos précédents rendez-vous, je me retrouve maintenant à devoir me battre contre mes propres hommes.

Cela frustrait la cheffe de clan et de tribu qui avait vu ses plans s'écrouler à cause de l'intervention des kirijins précédents, comme quoi, cette "erreur de jeunesse" a eu beaucoup plus d'impacts que ce que les kirijins ont pu pensé.
Revenir en haut Aller en bas
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS Empty
Dim 20 Mar 2022 - 12:16
Comme la Rose s’en doutait, Misaki ne rata pas l’ouverture proposée par sa supérieure pour exprimer son avis. La Yuki excellait dans les relations diplomatiques et semblait vraiment dans son élément quand il s’agissait de faire usage d’habileté orale. Une intervention qui appuya sur la rapidité de réaction des kirijins pour intervenir. Un point que la gladiatrice n’avait pas soulevé.
Quant au jeune sabreur, son élocution fut bien plus brève mais il prenait clairement ses responsabilités de représentant de son clan. La réputation des épéistes légendaires dépassait les frontières de Mizu et une voix de ce poids pouvait convaincre Eirika de la bonne volonté des kirijins. Même si Mamoru nageait encore un peu dans son kimono de sabreur à cause de son inexpérience.

La suite des propos de la Hyôsa furent totalement inattendus. Yuki faisait réellement honneur à son statut de terre barbare à travers les mots de la nouvelle dirigeante. Si Eirika en voulait autant aux natifs de la Brume pour leur intervention, ce n’était pas pour la mort de son père mais seulement pour ne pas l’avoir tué de ses propres mains. Vu ses ambitions, cette conclusion n’était pas difficile à deviner. Cependant, le plan qu’elle avait imaginé pour prendre le pouvoir avec force sur le pays était tombé à l’eau. Selon ses dires, un duel à mort aurait prouvé sa puissance aux yeux de tous et lui aurait donné la légitimité dont elle manque aujourd’hui. La kunoichi n’avait absolument pas imaginé les conséquences néfastes de cet accident sur la situation politique actuelle.

Les sourcils relevés, elle ne put s’empêcher de démontrer son étonnement face aux répercussions annoncées.

- On m’avait dit que la tradition guerrière de Yuki était une de ses particularités, je ne pensais quand même pas que c’était le seul moyen de régler ce conflit. Commenta la Rose.

A l'évidence, Eirika correspondait à la lignée des chefs éparpillés sur le territoire. Une combattante redoutable qui aspirait à s’imposer par la force. Une solution de facilité mais une solution de tout de même. Son langage corporel et le choix de ses mots dégageaient une intense frustration. Inutile d’essayer de la raisonner à cet instant, ce serait une perte de temps. Sa préoccupation principale était maintenant de gagner en légitimité pour imposer son autorité à ses troupes. Arukisa et son équipe devaient aller dans ce sens pour regagner sa confiance et remettre Kiri au premier plan dans les alliés de la Hyôsa.

- Je comprends votre déception et votre frustration. Les excuses n’aideront pas à faire machine arrière. Votre coup d’éclat n’en fut pas un, mais il n’est pas trop tard pour rallier l’entièreté de votre peuple à votre cause et reprendre le contrôle. Dit-elle en serrant le poing à son encontre. Nous pouvons peut-être vous aider ? Si la Brume peut tenter de réparer son erreur dans le même temps, ce serait la moindre des choses. Je veux vous prouver que nous pouvons vous apporter bien plus que ce qui s’est passé dernièrement.

Une main tendue vers la Hyôsa pour l’aider à se relever à gravir les marches vers son trône de glace. Arukisa était à l’écoute de ses demandes, à condition que celles-ci respectent les valeurs de la Brume.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS 63971_s

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures

[MISSION/B/KIRI] CONNAÎTRE SES ALLIÉS

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rapport de Mission [Autorité de Kiri]
» [Mission/B/Kiri] Retard de livraison
» [Mission/B/Kiri] Arriver à bon port
» [MISSION/B/KIRI] Le prix du silence
» [Mission/B/Kiri] Mauvais esprit

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Yuki no Kuni, Pays des Neiges :: Port du Souvenir
Sauter vers: