Soutenez le forum !
1234
Partagez

A la lueur de la Lave [Rin]

Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

A la lueur de la Lave [Rin] Empty
Mar 1 Fév 2022 - 10:12
Sur un prétexte qui mêlait habilement vérité et mensonge, l’Oterashi quitta les environs de l’Académie en compagnie de Rin, arpentant nonchalamment le centre ville en enterrant profondément en lui les craintes immuables qu’il nourrissait sur le déroulement de ses manigances. Se reposer à ce point sur ses clones était certes pratiques, et nul doute que si un couac majeur survenait, leur destruction suffirait à l’en avertir, mais le guerrier de pierre ne pouvait faire taire cette impression pressante de ne pas vraiment contrôler la situation. Toujours était-il que pour l’heure, tout semblait suivre son cours, un cours regrettable, évitable, mais néanmoins en marche, et tandis que le Chûnin foulait du pied les avenues de la cité en déposant son regard sur les bâtiments qu’il avait pour beaucoup participé à bâtir, il songea âprement qu’il ne lui serait peut-être pas donné l’occasion de le refaire à l’avenir. Et ce, qu’il triomphe ou non de cet Écorché avec lequel il avait pactisé.

Jetant un coup d’oeil appuyé à la Hyûga qui partageait l’ombre de ses pas, Yanosa songea à la teneur de la conversation qu’il allait devoir avoir avec elle. Il venait de l’utiliser comme prétexte, d’instrumentaliser une promesse qu’il lui avait faite afin de créer une brèche de probabilité dans le tissu de duperie qu’il avait jeté sur la hiérarchie du village. A minima, il allait lui devoir la vérité, mais si celle-ci n’était pas à son goût, le guerrier de pierre devait une fois de plus se préparer au pire. Tous les faits ne seraient peut-être pas bons à être divulgués en une seule fois et à nouveau, il lui faudrait procéder avec précaution. Et ce, même si il avait perçu distinctement la pensée de Rin lors de leur entretien avec le Taishô, ainsi que son parallélisme avec la sienne propre. Se dirigeant comme il l’avait annoncé jusqu’au Dojo des Assimilateurs, l’Oterashi s’engouffra promptement à l’intérieur en saluant sobrement de la tête quelques visages connus, puis mena son apprentie jusqu’à une salle à part, en apparence anodine et à laquelle nul ne semblait s’intéresser.

« Fais attention à toi », fit l’enrubanné en désignant une imposante formation rocheuse qui semblait faire partie de la paroi nord de la petite antichambre.

Canalisant un flux d’énergie Mitsudo, le Tellurique déplaça alors ce qui était en réalité une lourde stèle en brut, invitant Rin à s’engouffrer dans le passage qui s’enfonçait derrière vers les profondeurs souterraines du Dojo et de la cité. L’ouverture méticuleusement refermée derrière eux, les deux shinobi de la Roche suivirent alors l’étroite, sombre et étouffante descente jusqu’à son terme : une caverne bien plus large, illuminée par le rougeoiement intense et brûlant du flot de magma qui coulait là, paisible.

« J’avais créé cet accès pour une élémentaire de lave. On a perdu sa trace, après Yonbi. Faute de mieux, et surtout de corps… elle est à présent recherchée par nos autorités. Je ne peux qu’imaginer ce qui a pu lui passer par la tête. »

Ce préambule terminé, l’Oterashi fit un demi-tour dans la pièce pour faire face à Rin, les mains sur les hanches, esseulé face à la tâche à accomplir.

« ….Rin. Nous partons bel et bien pour la Forêt Interdite, mais il y a une chose qu’il faut que tu saches avant ça, au sujet de l’Ecorché. Il sera du voyage. »

Son regard perçant braqué sur les traits de la trentenaire pour y déceler la moindre inflexion, la moindre trace d’une pensée quelconque, Yanosa laissa passer un instant pour donner l’opportunité à son apprentie de trahir son sentiment sur cette information dérangeante à plus d’un titre et sur toutes ses ramifications

« Il va de soit que c’est officieux. Contraire aux ordres. Le duel aura lieu… et je veux que tu sois là pour m’assister, m’aider à prendre le moins de risques possible. Mais… je ne peux pas te donner cet ordre. C’est un choix que tu dois faire, et que tu dois faire vite. Beaucoup… d’arrangements, sont en cours, et je vais devoir rapidement ressortir pour m’assurer que tout se passe bien. »

Avec, ou sans toi, fut-il tenté d’ajouter. Car le guerrier sans visage n’avait pas mené la Hyûga jusque là sans raison, et la discrétion offerte par le fleuve de magma souterrain revêtait bien plus d’une seule utilité.


@Hyûga Rin

_________________
A la lueur de la Lave [Rin] Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Hyûga Rin
Hyûga Rin

A la lueur de la Lave [Rin] Empty
Mar 1 Fév 2022 - 15:59

À la Lueur de la Lave



Arpentant les ruelles de la roche, en direction du dojo des assimilateurs, Rin était complètement ignorante face aux machinations qui se jouaient dans l'ombre. Suivant pas à pas l'Oterashi, elle était silencieuse, pensive. Posant sa psyché sur la besogne qu'elle pensait s'en aller faire. Signer un pacte avec les serpents n'allait absolument pas être quelque chose de facile à faire, mais c'était la prochaine marche dans son parcours militaire.

Pénétrant au coeur du dojo, elle posait ses pupilles sur Yanosa soulevant une stèle comme si de rien n'était. Il était clair pour elle que les arcanes du Mitsudo avaient un petit je-ne-sais-quoi d'unique et d'attirant. Si Rin avait posé son esprit sur l'idée de les maîtriser un jour, elle avait finalement opté pour le développement de l'Iroujutsu.

Arrivant dans cellule rocheuse éclairer par le magma en fusion et coulant paisiblement au coeur de la cité de la roche, cette vision ne put que rappeler la mission qu'ils venaient tout juste de terminer. Avec Ashitaka qui avait justement utilisé sa lave pour éclairer la prison du désavoué, elle avait une impression de déjà-vu. Brusquement, elle s'arrêta, alors que Yanosa lui fit volte-face, les bras sur les hanches. D'un seul coup, Yanosa lui avouait qu'ils partaient bel et bien pour la forêt interdite, mais que l'Écorché serait aussi du voyage. Bien entendu, elle ne comprenait pas trop ce qu'il voulait dire par là. Elle ne connaissait pas les tenants et les aboutissants des capacités de l'Oterashi, mais elle pouvait amplement imaginer qu'il était capable de s'emparer de leur cible et de le sortir de cette prison imparfaite.

Posant ses pupilles vers le sol, Rin esquissa un léger sourire, alors que son mentor lui demandait son aide. Ses pupilles éburnés se posèrent dans les iris incandescents de Yanosa.

[Rin] - Yanosa-Senseï... Vous me demandez de choisir d'aller à l'encontre du village, dans ce qui sera sans doute le suicide de ma carrière militaire, si on survit. Vous me demander de décider ici et maintenant, qui je souhaite supporter entre vous et mon village...

Pour un shinobi aussi expérimenté que Yanosa, il pouvait sans doute déjà voir venir la suite de la conversation. Ne serait-ce que par le léger sourire qu'arborait la parange. Après tout, il n'était pas non plus le clairvoyant pour rien.

[Rin] - Allons... Vous savez bien que je vous suivrais... Elle faisait valser ses pupilles sur les nappes de magma. Jusqu'au coeur d'un volcan s'il le fallait.

Elle croisait les bras en envoyant ses pupilles dans le coin gauche de leurs orbites. Arborant des traits de colère. Une chose bien rare pour Rin qui, habituellement, ne laissait pas transparaitre ce genre d'émotion.

[Rin] - Le nécromancien doit être arrêté... peut importe le prix. Je suis en profond désaccord avec la décision de Teruyo. Je comprends pourquoi elle a été prise, mais la guerre qui se dessine devant nous impose de prendre des mesures plus drastiques.

Elle posait de nouveau son regard dans celui de l'Otérashi et à l'aide de sa dextre, elle l'invitait à se remettre en route.

[Rin] - Ne perdons pas plus de temps. Je doute que la disparition de l'Écorché passe inaperçue. Et puis... Ne vous en faites pas pour moi. J'assume pleinement la décision de vous suivre, peu importe les conséquences. Ce n'est pas comme si... j'avais quelque chose à perdre...

Terminait-elle en haussant les épaules. En vérité, elle n'avait absolument rien à perdre... Plus maintenant. Difficile de retirer à cette femme plus que ce qu'elle avait déjà perdu. D'autant plus qu'elle ne désirait pas grimper les rangs des shinobis de la roche, non. Elle n'avait pas rejoint les rangs d'Iwa parce qu'elle souhaitait obtenir un quelconque statut... elle l'aurait fait bien avant ses trente ans. Qu'il la laisse genin pour le restant de sa vie ou bien qu'il lui retire son bandeau, Rin continuera sur ça lancée. Que ce soit avec la roche ou ailleurs.

_________________
~ Thème~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Oterashi Yanosa
Oterashi YanosaEn ligne

A la lueur de la Lave [Rin] Empty
Mer 2 Fév 2022 - 0:03
Le guerrier de pierre s’était fait son idée sur l’opinion que devait s’être faite Rin à propos du plan officiel qui consistait à enfermer le Désavoué dans une boîte afin de le faire craquer et de lui soustraire des informations. Se faire une idée, toutefois, était loin de la conception de l’Oterashi de l’assurance et de l’infaillibilité, et ce n’était pas un hasard si celui-ci avait entraîné sa propre apprentie jusque dans ces tréfonds isolés, éloignés de tout et de tout le monde. Car dans le cas où son instinct l’aurait trompé, l’ombre d’Iwa comptait bien disposer de toutes les options possibles pour assurer son échappée… quitte à assommer la veuve ici même, et à la laisser croupir quelques heures avant d’être récupérée par un membre du Cercle qu’il aurait mis dans la confidence avant son départ. Et d’ici à ce que Rin ne lui rende son verdict sur le fond de sa pensée, le soldat de la Roche ne pouvait se départir de son regard inquisiteur, ne pouvait détendre le moindre de ses muscles, éveillés en prévision d’une neutralisation éclaire.

Le sourire et la mine tombante de la Hyûga furent les premiers éléments de réponse. Rares avaient été les occasions, même quand celles-ci s’y prêtaient, où Yanosa avait vu un tel sourire s’afficher sur le visage de la trentenaire, qui oscillait d’ordinaire toujours entre différents niveaux de sérieux et d’abnégation. Quelque chose l’avait fait réagir, avait éveillé quelque chose de profond en elle. Impassible, le Tellurique fronça légèrement et lentement les sourcils, peu enclin à tirer des conclusions trop hâtives lorsqu’un discours aussi sibyllin lui était servi. De façon aussi graduelle qu’il ne s’était tendu, le corps du Chûnin se décontracta cependant quelques secondes plus tard, lorsque Rin lui confirma pour de bon la nature réelle de ses intentions et de sa motivation. L’Oterashi expira longuement par le nez, évacuant et laissant derrière lui les pensées extrêmes, les résolutions qu’il avait foncièrement voulu éviter de prendre. Et qui, grâce au tempérament et à la lucidité de son apprentie, pourraient être laissées à pourrir en ces lieux sans plus de considération.

« Je n’en demande pas tant… mais, merci. »

Un mot rare entre les lèvres de Yanosa, qui prenait conséquemment beaucoup de valeur lorsqu’il était prononcé par l’intéressé. La Hyûga voyait clair dans les nécessités de leur situation, dans ce qu’elle impliquait de menus sacrifices et de risques à prendre afin de parvenir à un quelconque résultat. L’un comme l’autre voyaient au-delà des ordres donnés, parfaitement conscients des retombées qui les menaçaient même en cas de succès. De la mort, qui pouvait les guetter au moindre faux pas avec cet homme, cet Écorché. Mais tout deux savaient, au fond, qu’ils n’avaient pas le choix. De deux pas rapides, l’Oterashi combla la distance entre lui et Rin, puis posa une main lourde et ferme sur son épaule. Celle là même qu’il avait meurtri autrefois, et qu’il sentait à présent si résolue sous sa dextre.

« ...Ce n’est plus vraiment pour nous même qu’on se bat. Il y a des choses plus grandes que nous, que cette cité,… que ce pays. Mais on sait tous les deux, pour quoi on continue. Nous sommes ceux qui agissent… là où d’autres se contentent d’espérer. »

La main droite de Yanosa quitta l’épaule de la veuve, l’attention de celui-ci se tournant à nouveau vers les escaliers menant à la surface.

« Mais tu as raison, on a pas de temps à perdre. On part tout de suite, direction le quadrant nord-ouest. Avec tes yeux… on aura aucun mal à y retrouver les autres. »

Ainsi le duo se remit en route, hâtivement quoi qu’en pleine transparence, en direction du nord. De la Forêt Interdite… et du plus grand défi que le guerrier de pierre aurait certainement à relever.

_________________
A la lueur de la Lave [Rin] Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Hyûga Rin
Hyûga Rin

A la lueur de la Lave [Rin] Empty
Mer 2 Fév 2022 - 4:31

À la Lueur de la Lave



Il y avait peu de chose à rajouter dans cette situation. Peu de mot qui avait besoin d’être prononcer. Rin était bien entendu heureuse de pouvoir faire partie de ce projet, de pouvoir être incluse dans quelque chose qu’elle jugeait elle-même nécessaire à l’effort de guerre. La parange avait eu la chance d’être des deux côtés d’Iwa. De faire partie des civils qui bénéficiait de la protection des shinobis, qui dépendait de leurs soutiens et de leurs appuit. Elle comprenait le sens de la décision prises par Teruyo, de par sa lunette de simple politicienne et civil. Cependant, en tant que kunoichi, elle ne les respectait pas, elle n’était pas d’accord avec eux. Au final, peut-être que Yanosa déteignait un peu sur elle… sans doute que ça lui serait même reproché, mais elle savait dans quoi elle s’engageait.

Observant Yanosa poser sa main sur son épaule, qu’il avait fracture à de multiples reprises d’ailleurs, elle ne put que lui échanger un regard approbateur. Un dernier semblant d’émotion qu’elle se permettait de montrer, alors qu’ils étaient enfermé au coeur de la roche, à l’abri du monde extérieur et de cette carapace qui était – en réalité – une seconde peau pour elle. Écoutant avec attention le discours de son mentor, elle répondit simplement d’un hochement de tête, avant de le voir rompre le contact physique.

Tandis qu’il se remit en marche, la veuve le suivait pas à pas. Bien entendu, elle était quelque peu anxieuse. Stressé par ce qui s’envenait. Bien entendu, elle doutait même de ses capacités à pouvoir épauler l’Oterashi. Bien qu’il s’agissait d’un duel en un contre un, elle savait bien qu’avec un homme tel que le désavoué, ça n’allait pas être aussi simple, aussi facile. L’enjeu était énorme et elle maudissait intérieurement la décision du porteur de dieu. S’il avait accepté, ils auraient pu mettre en place un filet de sécurité adéquat et pas improvisé.

Montant les escaliers qui menaient derrière la stèle, Rin observait Yanosa la soulever une autre fois comme si de rien n'était. Elle était déterminer, si ses pupilles pouvaient lui servir un tant soit peu, le jeu en vaudrait la chandelle. S'il s'agissait du combat de l'Otérashi, elle espérait sincèrement que le désavoué serait un homme de parole... mais ça serait aller bien au-delà de l'estime qu'elle avait pour lui. Sans doute trop méfiante.

Cependant, la guerre et l'incertitude forçait certain shinobi à sortir du lot. Des gens hors de l'ordinaire au désir bien ordinaire. Forger par l'adversité, ses guerriers de l'ombre allait œuvrer contre vents et marré. Rin savait bien qu'elle s'engageait dans ce qui n'était qu'une chance de réussite et rien de plus. Cependant, une chance de réussite comptait plus pour elle que l’inaction proposé par le Taisho. Persuadé qu'une telle tentative ne serait jamais qu'un coup d'épée dans l'eau. D'ailleurs, elle ne pouvait chasser de son esprit le fait que cet ordre... avait soit été prononcé par un simple d'esprit ou bien par quelqu'un cherchant à évaluer plus que ce qu'il nommait.

Dans tous les cas, les deux shinobis étaient désormais en route pour les portes du village. Leur destination ? La forêt interdite. Bien entendu, Rin en venait même à oublier ses propres raisons pour aller mettre les pieds là-bas. Ce n'était de toute façon pas le moment et ça pouvait absolument attendre.


_________________
~ Thème~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin

A la lueur de la Lave [Rin]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La lueur de l'aube
» Lave, où es-tu ? | Ashitaka
» Lave moi ça [Hoto-psie]
» Entretenir sa lave [FT - Hyûga Kami]
» Taper avec de la lave [FT - ETSUKO]

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: