Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"]

Tachibana
Tachibana

[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] Empty
Sam 5 Fév 2022 - 0:46
Suite à leur départ du Pays du Feu...

C’est après un voyage avec peu de péripéties que le duo de l’unité coloniale de l’empire du feu arrive finalement non loin d’Iwa. Ils tentent de d’avancer vers la porte est mais les nombreux assauts rendent la route difficilement praticable.

« Ce n’est pas possible que ce soit cette route. C’est censé être un village de marchands et si on ne sait même pas faire rouler un chariot sur une route cela ne doit pas être la bonne voie » pense le Tsumejin avant d’observer ses environs et demandant à Yoshiko de le suivre tandis qu’il poursuit un chemin qui la mène vers la porte ouest.

On peut dire beaucoup de choses sur le Pays de la Terre mais une chose est sûre : sa réputation n’est pas usurpée. Sa topographie rend les attaques difficiles pour une grande armée sans parler du ravitaillement qu’il faudrait pour nourrir tous les soldats lors de leur marche dans les montagnes.
Iwa semble imprenable, du moins pour ceux qui ne possèdent pas le chakra. Il voit mal comment une armée pourrait amener sur place autant d’engins de sièges pour percer les murs. Tandis que des explosions bien placées …

Le soldat de l’unité coloniale se secoue la tête, comme pour enlever ses mauvaises idées de sa tête. Parfois certaines habitudes ont la vie dure. Même s’il joue un rôle il n’est pas un vrai soldat au service de l’Empire du Feu. Il n’est qu’un imposteur ici que pour achever ses vengeances et voulant voir Tsume, son pays de cœur, libéré de l’Homme au Chapeau et Yamanaka Rei. Qu’il puisse enfin retourner chez lui dans un vrai pays sans noble ou aristocratie. Un pays où on a vraiment compris le sens du mot « liberté » contrairement au reste du Yuukan qui ressemble à une bassecour idéologique.

Alors qu’il arrive aux portes il demande à Yoshiko, une jeune femme a l’air sauvage, de s’arrêter.

- Nous sommes des soldats du Teikoku. C’est en tant qu’allié de la coalition que nous souhaitons entrer au sein du Village de la Roche pour discuter d’affaires entre nos deux nations.


Toujours méfiant, Tachibana continue de scruter les environs. Après tout, il avait entendu de nombreuses rumeurs sur les villages ninjas, ainsi que sur leurs méthodes, et ce ne sont pas des nouvelles des plus réjouissantes.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12681-yamanaka-tachibana#111373
Xuân Nozomi
Xuân Nozomi

[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] Empty
Sam 5 Fév 2022 - 12:06
L'un des shinobis présent aux portes hocha la tête pour saluer les nouveaux venus. Ils ne faisaient pas partie des visiteurs habituels et il faudrait donc les traiter différemment. Laisser entrer de nouvelles têtes dans le village sans leur demander quelques informations n'était pas une bonne idée.

- « Très bien, suivez-moi. »

Il fit quelques pas et les amena devant une porte, située juste à côté de l'entrée du village. Il y frappa trois coups, puis l'ouvrit, et fit signe aux visiteurs d'y entrer. Ils débouchèrent sur une pièce meublée d'une grande table et deux chaises à l'air confortables de part et d'autres de celle-ci. Sur deux d'entre elles étaient assis une shinobi et une femme, qui se levèrent pour accueillir les arrivants.

- « Bonjour, asseyez-vous, je vous prie. »
- « Bonjour, bienvenue à Iwa. »


Dans le coin droit de l'entrée d'autres chaises empilées étaient posées là, au cas où. Dans le coin gauche débutait une rangée d'étagères emplies de papiers et dossiers, allant jusque derrière les personnes déjà présentes. Au fond, un âtre réchauffait la pièce et l'éclairait le soir venu. Un évier contenait de la vaisselle : quelques tasses posées à sécher, ainsi qu'une théière. Il y avait aussi des placards, dont les portes fermées cachaient leurs secrets. Une fenêtre donnant sur Iwa se situait derrière les chaises vides. La femme repris la parole.

- « Désirez-vous un peu de thé ? Vous avez l'air de venir de loin, peut-être avez-vous soif. »

Ce faisant, elle se dirigea vers l’évier et entreprit d'essuyer les contenant s'y trouvant. La théière de nouveau remplie retrouva sa place, accrochée au dessus de l'âtre. Le shinobi attendit que les arrivants soient assis pour en faire de même. Puis il les invita à parler en ramenant devant ses yeux le registre présent sur la table.

- « Je suis désolé mais avant de vous laisser entrer dans le village nous devons vous poser quelques questions. C'est une question de sécurité que vous comprendrez certainement. Expliquez-moi donc qui êtes-vous, d'où vous venez, et la raison de votre visite. »

Il plongea une plume dans l'encre, prêt à renseigner les informations sur le registre des entrées et sorties d'Iwa.

_________________
[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] Ban3
Code couleur : #868A08
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12800-l-art-de-faire-pousser-des-fleurs-dans-les-roches-terminee#113073 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t12888-xuan-nozomi#113591 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Inuzuka Yoshiko
Inuzuka Yoshiko

[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] Empty
Mer 9 Fév 2022 - 22:35
C’est avec une joie immense que le voyage se déroule. Jouant avec les écureuils et autres oiseaux de passage, Yoshiko annonce parfois la météo à prévoir à son camarade humain. Ainsi, ils ont pu faire face au temps pluvieux. Même les petits lapins ont pu s’approcher de la jeune femme et de son ninken, et une famille de sanglier est passée sans foncer dans qui que ce soit.

Mais en aucun cas, ils n’ont fait face à des ennemis. En aucun cas ils n’ont croisé beaucoup de monde en s’approchant de l’entrée du village de la roche. Ils furent accueillis par une jolie femme et un shinobi, sans doute veulent-ils éviter tout conflit au sein du village de marchand.

La petite Inuzuka fait de grands yeux en regardant toute la pièce dans laquelle elle se trouve. Meisho s’assoit à ses pieds alors qu’elle-même pose ses fesses sur un siège après avoir été conviée. « Du.. quoi ? C’est quoi le thé ? Et mon chien il peut boire siou plait ? »

La petite Inuzuka brune aux reflets roux, à la petite voix, est si impressionnée par ce qui l’entoure qu’elle en a peur. Si pour certains ça peut être exagéré, en réalité Yoshiko n’arrive pas à contenir ses émotions, sa peur de l’inconnu, la peur des questions du shinobi sans doute. Les mains accrochées à ses cuisses, tendue, elle ne sait pas ce qu’elle doit dire ou faire. Son compagnon canin pigne comme pour lui souffler les réponses.

« Je suis Inu… Inuzuka Yoshiko, on vient de Hi et on cherche un médecin ninja passque en fait euh… Jsais pu, mais y’a eu un gros vilain qui a fait bobo à plein de gens et on manque de gens qui savent soigner les vilaines blessures. »

Il ne fait aucun doute que son camarade qui s’y connait bien mieux qu’elle, et qui sait lire, pourra mieux expliquer la situation. Alors qu’elle, elle ne peut rien expliquer. C’est comme si elle venait en touriste. Mais la peur d’être rejettée par autrui, la peur de ne pas être acceptée avec son chien, la peur qu’on lui fasse mal, en plus de n’avoir eu que peu d’éducation, font qu’elle a l’air d’être sortie d’une grotte.

Au bout d’un moment, elle agite ses jambes comme une enfant sur le siège, dont elle ne touche même pas le sol de sa petite taille, un peu plus détendue semble-t-il. Le gros chien à ses pieds souffle car il s’ennuie, et se couche directement, attendant que ça se passe.

_________________
[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] B1so
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12708-chapardeuse-de-urahi-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/t12944-dossier-de-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/u222
Tachibana
Tachibana

[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] Empty
Jeu 10 Fév 2022 - 20:49
[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] 99z0

En tout cas, ils n’ont pas dû attendre longtemps tandis qu’une femme rousse les accueille à ce qu’on pourrait littéralement appeler « prendre le thé ensemble ». Dans un premier temps, il laisse Yoshiko prendre la parole. Après tout il s’était mis en tête de l’éduquer et, parfois, on apprend qu’en se jetant à l’eau. Pas vraiment avant et son cas est, de toute manière, assez spécial. Autant on peut pardonner un enfant d’avoir un défaut de langage autant un adulte tout le monde serait prompt à se moquer de sa manière de communiquer mais il ne pourrait pas tout le temps la couver. C’est donc exactement pour cette raison qu’il n’intervient pas : elle doit apprendre que le monde et les gens qui peuplent cette Terre sont promptes à juger tout ce qu’ils jugent différents d’eux. Parfois, une simple différence à peine notable, peut-être suffisant pour être rejeté et sujet aux moqueries.

Ça avait été le cas pour Tachibana. Ses cheveux blancs et ses yeux roses-rouges d’un albinos avait suffit pour subir toutes les insultes de son clan qu’importe l’âge des railleurs. Mais inutile de nous attarder sur le passé. S’il est ici aujourd’hui c’est pour se forger un meilleur futur. Autant pour lui-même que pour le Yuukan.

- Merci de votre offre. Un peu de thé nous feras le plus grand bien après le long voyage que nous avons entrepris pour venir jusqu’à Iwa.

Laissant d’abord Yoshiko parler avec ses mots et elle n’est pas loin de la vérité la petite. Cependant, le Tsumejin, va tenter de réexpliquer avec des termes plus simples comme s’il faisait découvrir la solution à Yoshiko.

- Enchanté, Tachibana.

Dit-il d’un ton relativement heureux avec un léger sourire en coin comme pour se montrer sympathique, du moins du prime abord.

- Nous venons du Teikoku, l’Empire du Feu. Notre pays a subi un revers assez important de nos ennemis en commun. C’est donc pour cette raison, en tant qu’alliés de la coalition, nous venons quérir votre aide. Non pas militaire mais une aide plutôt logistique et de type … médicale.

Toujours se montrant très amical, Tachibana, continue son explication.

- C’est l’Empereur lui-même qui nous envoie pour cette mission de la plus haute importance. Et, je m’excuse d’avance, au vu de l’urgence on nous a demandé de parler directement à votre empereur, conseil ou maire, qu’importe comment vous appelez le chef de votre village, pour obtenir de l’aide au plus vite. Chaque minute qui s’écoule est une cendre qui s’éteint au sein du Pays du Feu.

Sa voix se murant à présent dans un silence comme tous ceux qui ne pourront jamais respirer. Sa dernière phrase a pour but d'être poétique changeant le mot « vie » par cendre et restant sur le lexique du feu. Mais parler de manière poétique ou même métaphorique n’a jamais été le fort du soldat de la coloniale aux yeux rougeâtres.

_________________
[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] U51q
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12681-yamanaka-tachibana#111373
Xuân Nozomi
Xuân Nozomi

[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] Empty
Jeu 10 Fév 2022 - 22:52
La plume traçait sur le papier, notant les informations divulguées par les émissaires. Le travail du shinobi était de consigner toutes les entrées et sorties d'Iwa, et il était assidu. Le moindre oubli pouvait mettre en danger le village. Il ne releva pas la tête de ses notes, même lorsqu'une tasse de thé atterrit devant lui.

- « Du thé. Ce sont des feuilles que l'on infuse dans de l'eau chaude. C'est très bon. Elles ont certaines propriétés, comme celle de garder alerte une personne fatiguée. »

Nozomi avait servit en premier les étrangers, toujours avec le sourire. La jeune femme à qui elle répondait lui semblait bien étrange. Était-ce vraiment possible de ne pas connaître le thé ? Il lui semblait qu'il s'agissait là de quelque chose d'universel. Prévenante, elle poursuivit.

- « Attention, c'est chaud. »

Tandis que le shinobi continuait d'écrire, elle repartit vers l'évier et ouvrit le placard présent dessous. On entendit quelques bruits divers comme celui de la vaisselle, puis enfin Nozomi sembla trouver ce qu'elle cherchait. Elle revint vers les invités avec une gamelle qu'elle avait emplie d'eau, qu'elle posa par terre.

- « Et voilà pour toi. »

Elle retint l'envie de caresser le chien, puis reprit place aux côtés de son collègue. Celui-ci releva enfin les yeux en entendant les paroles graves de l'homme en face de lui.

- « Je vois. Nous avions été prévenus de votre arrivée, mais ne savions pas que votre requête serait si urgente. Nous allons faire vite dans ce cas, afin de ne pas vous retarder. J'ai noté vos noms et votre provenance, il ne me reste donc plus qu'à prendre vos signatures. »

S'ils s'attendaient à devoir écrire à leur tour, ce ne fut pas le cas. L'homme fit un mudra avant de recommencer à écrire sur son parchemin. Nozomi se pencha vers son collègue et eut l'air un peu surprise.

- « Tu trouves vraiment qu'elle sent le chien ? »

Un regard noir la fit taire, et elle reprit place correctement dans sa chaise. L'horticultrice sourit aux émissaires et entrepris de faire la conversation.

- « Le voyage n'a pas été trop pénible ? »

Se tournant vers l'Inuzuka, elle poursuivit.

- « Qu'en pensez-vous ? Si c'est trop amer, on peut rajouter du sucre. »

D'un geste de la main, la Xuân lui présenta le sucrier qu'elle avait amené sur la table. Le shinobi reposa la plume dans l'encrier, éventa le parchemin pour le sécher avant de l'enrouler avec précautions. Puis il sourit aux émissaires en se levant.

- « J'en ai terminé. Je vais aller chercher quelqu'un qui vous accompagnera ou vous le souhaitez, et qui vous montrera aussi les quartiers que vous occuperez durant votre séjour. J'espère ne pas vous avoir fait trop attendre. »

Il s'inclina respectueusement avant de sortir, laissant les personnes présentes terminer tranquillement leur boisson le temps d'aller trouver leur guide.

Spoiler:

_________________
[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] Ban3
Code couleur : #868A08
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12800-l-art-de-faire-pousser-des-fleurs-dans-les-roches-terminee#113073 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t12888-xuan-nozomi#113591 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] Empty
Sam 12 Fév 2022 - 14:27
Le Borukan était en train de rédiger un rapport à son bureau au Shishiza, pensif, lorsque le shinobi arriva pour le sortir de ses rêveries et lui indiquer brièvement qu'il était appelé aux portes de la cité pour accueillir la délégation du Teikoku. Il se souvint de la lettre reçue quelques jours plus tôt pour prévenir de l'arrivée prochaine de ce groupe d'émissaires. Ainsi, c'était l'heure. Se levant sans plus attendre, le rapport pouvant attendre contrairement aux hijins qu'il serait malvenu de faire trop longtemps patienter, la rouquin indiqua au soldat étant venu le voir d'aller immédiatement prévenir @Miyamoto Teruyo, le Taisho du Manazuru et membre du Triumvirat comme ce dernier l'avait demandé dans sa lettre. Le guerrier roux quant à lui quitta les bureaux du Shishiza et marcha à grands pas pour filer vers les Crocs rocheux.

Sur le chemin, il lut le parchemin où les premières informations avaient été notées. Tachibana, aucun nom de famille ni de lieu de naissance pour le désigner, uniquement un prénom. Étrange. L'autre cependant s'appelait Inuzuka Yoshiko. Un clan qui vivait au sein du Teikoku depuis longtemps. Voilà qui était plus rassurant. Arrivant au poste d'interrogatoire qui ressemblait plus à une maison de thé bienveillante qu'aux quartiers du Shishiza prévus à cet effet, Ashitaka rentra à son tour dans la pièce où une jeune femme qu'il ne connaissait pas discutait avec les deux envoyrés du Teikoku. Il était aisé de les reconnaître à leur insigne.

« Hajimemashite mesdames, monsieur. »

Les saluant avec respect, il s'avança en commençant à se présenter jusqu'à s'installer aux côtés de sa collègue, face aux émissaires.

« Je suis Borukan Ashitaka, Jônin d'Iwa et agent du Shishiza. Veuillez m'excuser pour l'attente. Je me chargerai de votre sécurité au sein du village et vous accompagnerait jusqu'aux quartiers qui vous sont réservés après ce petit échange. Le Triumvirat a été prévenu de votre arrivée, mais avant de pouvoir rencontrer son représentant, je me dois de vous demander d'accepter un contrôle, rien de méchant mais cela nous permettra d'éviter tout problème. Vous permettez ? »

Attendant une confirmation des deux représentants tout en mettant ses mains en évidence au dessus de la table pour bien qu'ils sachent qu'il ne tentait rien en douce, il ne les mit en mouvement que lorsqu'il eut l'autorisation explicite des deux teikokujins. Enchaînant deux fois sa petite technique sans le moindre effet visible, il décida de l'expliquer pour qu'il n'y ait pas le moindre doute, la moindre suspicion.

« Arigato gozaimasu. Cela me permettra de vous retrouver plus facilement en cas de soucis, mais je doute sincèrement avoir besoin de m'en servir. »

Un sourire amical aux lèvres, le guerrier aux yeux ambrés avait une certaine confiance en ces deux là. Le contexte de leur mission, la prévention par lettre avant leur arrivée, le message de Teruyo qui les avait prévenu, non, les chances que quelque chose tourne mal étaient minimes pour ne pas dire inexistantes.

Maintenant, pour ce qui était des irounins présents au sein de la cité, le guerrier n'avait pas la moindre idée de si certains étaient disponibles pour venir aider le groupe. Il savait que la Chiwa était partie en mission, mais c'était bien la seule qu'il connaissait véritablement désormais.

« Avez-vous la moindre question ou la moindre requête avant que nous allions à vos quartiers pour que vous y soyiez mieux installés en attendant la réponse du Triumvirat qui ne devrait pas tarder ? »

Attendant une réponse, le Jonin restait encore assit, ne sachant pas non plus si sa collègue avait prévu ou entamé autre chose avant son arrivée.


Technique:

_________________
[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Inuzuka Yoshiko
Inuzuka Yoshiko

[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] Empty
Mer 16 Fév 2022 - 11:18
La frêle Yoshiko s’émerveille devant cette tasse chaude et ce que la dame lui explique, tandis que Meisho remue la queue, heureux, avant de s’empresser de boire dans la gamelle d’eau qui lui a été servie. L’odeur de ce ninken pourrait mettre mal à l’aise les personnes qui en ont pas l’habitude, mais ça ne dérange pas Yoshiko qui depuis le temps qu’elle vit avec ne saura pas comprendre ce qu’est « puer le chien ».

Lorsqu’elle essaye de boire, la chaleur de la boisson la fait pleurer, parce qu’elle s’est brûlé la langue. Mais elle réessaye de gouter au thé, parce que si elle veut réussir à se mêler aux humains, elle veut pouvoir ingérer ce dont ils sont capables d’avaler. En vérité, l’infusion lui plait très bien, il est inutile d’ajouter du sucre lorsque l’on est habitué au goût amer.

Le shinobi qui écrivait est parti chercher l’un de ses collègues, un guide pour ce séjour dans cette ville marchande. La petite Inuzuka se detend un peu plus, rassurée par le fait d’être avec Tachibana et par cette femme, qui a l’air gentille. La voix de celle-ci la rassure, comme si elle avait l’aura d’une maman. Une maman qui s’est volatilisé si vite lorsque Yoshiko était jeune enfant…

« Meisho il vous remercie ! » disait-elle en pointant son ninken couleur noir et marron, comme si elle peut savoir ce que son chien dit en faisant des petits aboiements. « Et pis on s’est bien amusé pendant le voyage, les animaux ils nous ont aidé à braver la météo pour venir. »

S’ensuit l’arrivée d’un homme à l’odeur étrange, comme un mélange d’odeur de cendres, de flamme et de terre, qui les salue et se présente. Meisho se lève et va à sa rencontre, s’asseyant devant lui en prenant compte de ce que sa maitresse lui a dit durant le voyage, c’est-à-dire faire attention à rester sage avec les humains.

« Mon ami il vous salue ! » s’exclame Yoshiko pour traduire les paroles de son chien. Puis elle regarde le jonin faire des mudras, mais elle ne comprend pas ce que c’est et ce qu’il fait, mais il ne le fait que deux fois. « Mais, vous n’avez pas compté mon ami ? Meisho il est notre égal pourtant ! »

N’ayant très certainement pas compris le but de la technique, elle ne sait pas qu’elle partage son propre chakra avec son ninken et c’est certainement la raison pour laquelle il n’avait utilisé la mémorisation que deux fois : Meisho et Yoshiko comptent pour une personne. Dans tous les cas, sa petite taille et sa manière de parler laisse penser à une enfant ou une adolescente prépubère. Elle attend donc sagement de savoir ce qu’elle est autorisée à faire.

_________________
[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] B1so
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12708-chapardeuse-de-urahi-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/t12944-dossier-de-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/u222
Tachibana
Tachibana

[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] Empty
Mer 16 Fév 2022 - 22:40

[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] 99z0

Tachibana ne peut s’empêcher d’hausser un sourcil en direction de Nozomi. Cette dernière ne ressemble pas vraiment à l’image qu’on lui a décrit des shinobis. Peut-être que, comme Chi, il existe des personnes diverses et excentriques. Après tout, il ne serait pas étonnant, que les carrières dangereuses et pleines d’aventures n’attirent pas des gens forcément … très stable.

- Merci pour le thé ainsi que de l’accueil.

Dit-il en buvant avant la tasse que lui a apporté la femme rousse plus souriante que jamais. Le Tsumejin effectue une grimace ne durant qu’un seul instant avant de déposer son verre et lui offrir un léger sourire en coin.

- Non, ne vous en faites pas. Le thé est très bon comme ça.

« Au moins maintenant je connais la provenance du thé qu’on volait aux marchands de passages au sein du pays de la griffe et qui avait toujours un goût horrible. J’ai longtemps cru que c’était une attaque dissimulée sur le goût d’autrui pour détruire nos palais mais, non, il semblerait que dans cette partie du monde des gens boivent vraiment ce type de … thé ».

Sa tête se tourne en direction de Yoshiko qui avait décidé de raconter, avec ses mots, leur voyage. Il ne peut s’empêcher de sourire, non moqueur, à l’encontre de l’Inuzuka avant d’avoir son attention redirigée vers leur hôtesse.

- Nous sommes arrivés relativement vites. Pour un village caché ninja les indications pour trouver Iwa étaient plutôt claires et la ville semble être connue de presque tout Tsuchi. Donc nous n’avons eu aucun mal à vous trouver.


Ses paroles, il les prononce avant l’arrivée d’Ashitaka. Une sorte de gradé du village de la Roche apparemment. Il n’a aucune idée des mots qu’il venait de prononcer. « Jonin », « Shishiza » ? Sûrement des grades ou des unités du village ? Peut-être l’équivalent de la territoriale ?

Il ne prononce nul mot, pour l’instant, et exprime une rapide grimace à l’annonce de sa technique de traçage.

« Ils sont méfiants et à raison. Mais il va falloir que j’altère ou lui fasse oublier nos signatures chakatriques si un jour Yoshiko veut devenir libre et vivre pleinement dans les bois loin de la présence des humains ».

- Enchanté, Soldat Tachibana et je vous présente Yoshiko. Nous sommes tous les deux de la coloniale.

Très cérémonieux, du moins du mieux qu’il peut, il baisse légèrement la tête en fermant les yeux avant de la relever et continuer à parler.

- Pouvez-vous rapidement nous expliquer les grades des ninjas et si vous avez des signes particuliers pour les reconnaître ? Nous ne voudrions commettre un impair diplomatique de par notre méconnaissance.

Après un bref moment, il reprend la parole alors qu’une nouvelle idée lui vient à l’esprit.

- Triumvirat… Vous avez donc trois empereurs si je comprends bien qui guide votre village ? Et, dernière question, avez-vous des clans de familles puissantes qu’il faudrait mieux éviter de contrarier ?

Puis regarde Yoshiko pour finalement retourner son attention sur Ashitaka.

- Sommes-nous autorisés de visiter Iwa durant notre séjour ici ?


« Iwa est connu pour être un village marchand prospère. Ce serait l’occasion rêver d’apprendre à Yoshiko à gérer de l’argent, et surtout ses dépenses, face à la tentation de plein de produits et de marchandises, sans parler de la nourriture. »


_________________
[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] U51q
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12681-yamanaka-tachibana#111373
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] Empty
Jeu 10 Mar 2022 - 13:22
La jeune femme répondit en premier. Elle semblait étonnée qu'il ne prenne pas en compte son Ninken. Affichant un sourire aimable, il chercha un instant ses mots avant de lui offrir la réponse qui lui semblait la plus adaptée.

« Vous pourrez vous retrouver l'un l'autre, n'est-ce pas ? Votre lien est plus fort que de nombreux autres. Je ne me fais aucun soucis pour cela. »

Répondant ensuite au soldat qui se présentait de manière plus officielle par un salut respectueux, le Borukan écouta les requêtes du Teikokujin qui souhaitait en savoir plus sur les règles habituelles aux villages cachés.

« Bien sûr... Pour les grades, les shinobis débutants reçoivent le grade de Genin. Lorsqu'ils ont suffisamment d'expérience et commencent à avoir des responsabilités, notamment celle d'une équipe, ils deviennent des Chûnin. Et lorsque nous sommes suffisamment expérimentés, que nous avons fait nos preuves sur la durée tant en tant que soldat efficace que dans nos capacités à guider d'autres subalternes, alors nous obtenons le grade de Jônin. Au dela, il y a quelques rangs d'importance, notamment les Taishos qui sont les chefs des unités spéciales. Je fais personnellement partie du Shishiza qui s'occupe de la défense intérieure et de la justice au sein d'Iwa. L'autre organe important est le Manazuru, qui s'occupe de la diplomatie avec les autres puissances du Yuukan. Pour ce qui est des signes, vous pouvez éventuellement percevoir la différence des insignes sur nos bandeaux, mais la plupart du temps, les gens se présenteront d'eux-mêmes pour vous faciliter la tache. »

Souriant, le guerrier essayait de se montrer concis mais précis. Et ce n'était pas simple.

« En effet, nous avons trois dirigeants actuellement. Pour les clans... Je suis moi-même le représentant du clan Borukan. Il y a également le clan Hyûga qui est puissant, ainsi que le clan Chôkoku. Peut-être rencontrerez-vous leur représentant pendant votre séjour ici. »

Terminant ses premières explications, il attendit que l'échange silencieux entre les deux ne se termine. Ce Tachibana semblait avoir encore des questions, aussi lui laissa-t-il le temps de les formuler.

« Bien sûr, vous pouvez la visiter. Je suis aussi là pour vous guider en son sein notamment, en attendant que l'un des membres du Triumvirat soit disponible. Ils ont été prévenus de votre arrivée, ils vous accueilleront dès que possible. »

Après quelques instants, Ashitaka hocha la tête comme pour se relancer lui-même.

« Si vous le souhaitez, je peux vous guider dès à présent à vos quartiers, ou je peux vous faire visiter Iwa dès maintenant si tel est votre souhait. »

Il était vrai qu'il n'était pas nécessaire qu'ils patientent à l'intérieur. Un messager n'aurait aucun mal à les retrouver dans les rues de la cité, autant qu'ils ne se sentent pas prisonniers, puisqu'ils étaient bien accueillis comme émissaires. Le rouquin était loin d'être le plus adroit dans ce domaine, aussi il espérait ne pas avoir commit d'impairs.

_________________
[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Inuzuka Yoshiko
Inuzuka Yoshiko

[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] Empty
Mer 16 Mar 2022 - 14:35
La jeune femme et son ninken sont heureux d’apprendre comment fonctionne l’armée de ce village qui a tout l’air d’être fort sympathique à visiter. Yoshiko fait de grands yeux émerveillés face aux paroles de Ashitaka qui explique le fonctionnement de l’armée puis qui se propose à les guider vers le quartier dans lequel ils s’installeront temporairement ou leur faire une visite guidée.

La petite femme de la forêt, de part sa curiosité ô combien importante, ne sait pas par quoi commencer, lorsque son chien lui fait comprendre qu’il faut d’abord marquer le territoire dans lequel ils vont dormir avant de visiter les lieux et ce pour éviter de se perdre. Il marque un point, et Yoshiko, ayant une confiance aveugle en son ami canin, prend la parole.

« Euh bah, je veux d’abord voir la où nous devons faire dodo pour qu’on puisse nous repérer à l’odeur comme ça on ne se perdrera pas après quand on visitra le village ! » dit-elle de manière totalement joyeuse, un grand sourire affiché sur son visage, comme excitée de pouvoir découvrir la vie à Iwa ne serait-ce pendant quelques temps. Meisho se lève et Yoshiko, de part sa petite taille et son poids en somme léger, s’assoit dessus, comme si le chien est devenu sa monture. Ce dernier exprime d’ailleurs la joie en remuant la queue.

« Et pis euh… S’il y a un endroit dehors pour que Meisho et moi on puisse courir et jouer en attendant je veux bien y aller après avoir vu la où on attendra sagement quelqu’un ! »

_________________
[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] B1so
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12708-chapardeuse-de-urahi-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/t12944-dossier-de-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/u222
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] Empty
Dim 27 Mar 2022 - 3:19
Le Borukan avait terminé sa présentation et ses vérifications, ne restait plus qu'à montrer aux deux teikokujins l'hospitalité du village de la Terre. Et la jeune femme commençait directement par requérir un passage à leur lieu de repos. Le rouquin hocha la tête, cela permettrait également au duo de poser leurs affaires pour avoir l'esprit plus tranquille en attendant l'intervention du Taisho.

« Bien, faisons ainsi. »

Ashitaka ne pouvait s'empêcher d'être décontenancé devant cette femme. Elle devait avoir à peu près son âge, ou en tous cas c'était ce que son physique semblait crier, les traits de son visage, sa stature, mais ses mots, ses réactions, étaient bien plus enfantines. Pourquoi avoir choisi un tel émissaire pour une mission qui était apparemment importante pour l'Empire ? Il ne pouvait s'empêcher de se questionner à ce sujet, de ce que pouvait traduire un tel choix. Était-ce une forme de réclamation de l'acceptation de tous venant d'une entité qui se disait différente des shinobis et des villages cachés ? Ou alors était-ce une forme de moquerie ? Dans une situation pareille, l'idée lui semblait particulièrement tordue. Peut-être était-ce simplement que cette jeune femme était liée à quelqu'un d'important. Après tout, elle était une Inuzuka et c'était l'un des clans principaux présents à Urahi.

N'ayant aucune certitude pour l'heure, le Jônin marchait à bonne vitesse pour conduire les invités jusqu'à leurs quartiers qui avaient été préparés pour leur venue dès que la nouvelle était parvenue à Iwa. Passant les portes, offrant ainsi une première vue sr le village aux teikokujins, le représentant des Borukan leur donna quelques indications sur les bâtiments devant lesquels ils passaient et qui semblaient attirer la curiosité de la jeune femme. Autant se montrer bienveillant.

Après quelques minutes, le groupe parvint enfin au lieu de réception des émissaires, là où ils pourraient poser leurs affaires et se reposer. Les chambres étaient confortables, soignées. Si le Borukan n'était pas véritablement le plus doué des hôtes, les efforts mis par le village pour accueillir dignement leurs invités étaient non négligeables.

« Voilà vos quartiers. Personne ne viendra vous y déranger bien sûr. Je vous laisse vous installer, je vous attends devant le bâtiment, lorsque vous souhaiterez sortir pour visiter le village. »

S'éclipsant ainsi pour laisser un peu d'intimité aux deux hijins, le rouquin se posa à l'extérieur, devant la bâtisse. Observant les alentours, il fut un peu embêté de ne pas voir Teruyo ni même un messager arriver. Il aurait bien aimé pouvoir se libérer de cette tache où il se sentait plutôt mal à l'aise. Il avait toujours préféré les échanges directs que ce genre de procédé d'accueil et de bienveillance complexe. La simplicité avait toujours eu un attrait pour lui auquel aucune de ces frivolités ne pouvaient se comparer. Enfin, qu'importe ses idées, il était soldat, il appliquait les ordres.

Yoshiko ressortit finalement seule, sans doute son collègue préférait-il se reposer pour l'heure. Il aurait bien le temps de visiter la ville plus tard de toute façon, le Borukan ignorait combien de temps ils auraient avant de se faire rapatrier vers l'Académie.

« Avez-vous un endroit en tête, un lieu que vous voudriez visiter, ou vous souhaitez que je vous fasse un tour complet des attraits d'Iwa ? »

Bon, à vrai dire, mis à part le marché, il n'avait pas grand chose à montrer. Le village s'était reconstruit récemment à cause des dégâts de Yonbi, mais bon, peut-être serait-elle intéressée par l'hôpital, allez savoir ?..

HRP:

_________________
[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Inuzuka Yoshiko
Inuzuka Yoshiko

[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] Empty
Mer 6 Avr 2022 - 11:19
« Ouah on va être trop bien ici en attendant un docteur ! »

La demoiselle renifle partout autour d’elle dans cette petite chambre chaleureuse et propre. Elle pose ses sacs contre un mur puis en sort une couverture sur laquelle il y a l’odeur de Meisho, afin qu’il puisse aussi avoir ses repères. Pour qu’il ne stresse pas et ne fasse pas de vilaine bêtises surtout, ainsi ils pourront faire une meilleure impression aux personnes présentes à Iwa et sauront les convaincre de venir avec un médecin pour les Teikokujin.

« Dis, Tachitachi, tu viens ? Non ? Oh… dommage, je voulais qu’on s’promène ensemble… »

Yoshiko fait une moue bien triste, puis monte de nouveau sur le dos de son ninken. Tous deux sortent de la chambre, bien en forme, déterminés à s’amuser à travers Iwa jusqu’à ce qu’elle sache ce qu’elle doit faire. Elle retrouve ainsi Ashitaka non loin de là.

« Tachibana il veut se reposer un peu, héhé, du coup bah euh… » dit-elle. Hésitante, elle reprend. « Euh… je veux voir le marché, on m’avait dit qu’il est bien plus impressionnant ici ! »

Ce comportement enfantin la rend si fragile, si innocente, qu’il ne ferait aucun doute qu’une âme sensible voudrait veiller sur elle et la protéger. La demoiselle demande à son chien d’avancer vers ce marché aux odeurs de nourriture bien plus alléchantes que sur les marchés du Teikoku. La monture canine, relativement rapide, intriguée par toutes ces nouvelles odeurs, se faufile dans diverses rues, marquant de part et d’autre son territoire.

La petite femme rit lorsqu’il court, appréciant cette course amusante pour le petit duo, jusqu’à ce qu’ils arrivent sur le marché, pour le malheur des passants, effrayé par la carrure menaçante de Meisho. Alors qu’ils ont peur et que certains d’entre eux crient et fuient, le ninken commence à paniquer quelque peu, grognant et montrant ses crocs.

« Mais… Meisho, Meisho, ste plaît, calme-toué, tant qu’on est ensemble rien ni personne ne te fera bobo ! »

_________________
[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] B1so


Dernière édition par Inuzuka Yoshiko le Sam 16 Avr 2022 - 18:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12708-chapardeuse-de-urahi-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/t12944-dossier-de-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/u222
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] Empty
Jeu 7 Avr 2022 - 19:36
Seule la jeune femme accompagnée de son ninken sortie des quartiers réservés à ces deux émissaires. Le rouquin hocha la tête, affichant un sourire qu'il essayait de rendre aussi amical et bienveillant que possible. Il n'était pas vraiment doué pour ce genre d'exercice et l'attitude de l'Inuzuka ne l'aidait en rien, déroutante et enfantine bien plus qu'il n'aurait pu s'y attendre de la part de soldats envoyés par l'Empire pour une requête apparemment importante.

Le Jônin prit alors les devants, guidant Yoshiko à travers les rues d'Iwagakure pour lui permettre de découvrir le marché qui l'intriguait tant. Ce n'était pas une heure où ce dernier était particulièrement actif, cela limiterait les chances pour la jeune femme de se perdre totalement au sein de la foule.

À peine arrivaient-ils que déjà la jeune femme et son camarade canin se mirent à courir dans tous les sens à la découverte des lieux. Oui. C'était difficile de voir ce duo autrement que comme des enfants pour le guerrier roux aux yeux mordorés. Cependant, la carrure du chien qui manipulait le chakra en duo avec l'Inuzuka avait un côté impressionnant que de nombreux civils semblaient trouver peu rassurant.

Se tenant donc un peu plus proche de Yoshiko et de Meisho, le Borukan se montrait en escorte qui se voulait rassurante pour les passants. Tout était sous contrôle, il n'y avait aucun danger. Il espérait que sa simple présence suffirait à le faire comprendre, grâce à son bandeau de Jonin comme à la présence du symbole du Shishiza sur son torse qu'il gardait bien visible. Ne restait plus qu'à attendre un messager ou une quelconque convocation de la part du Triumvirat pour pouvoir enfin passer à la partie importante de cet accueil, les requêtes des Teikokujins.

HRP:

_________________
[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] Empty
Ven 15 Avr 2022 - 23:13

Comme chaque jour ou presque, comme toute la journée ou presque, j’étais attablé derrière mon bureau. Seulement cette fois, mon activité du jour n’avait rien de palpitant, me contentant de lire des rapports de mission et de tamponner tout cela, validant les actions des uns et des autres pour confirmer la réussite de nos affaires. Quant aux missions en question, ce n’étaient que quelques missions de rang D et de rang C, rien de glorieux, seulement des affaires nécessaires qui redonnait du baume au cœur à la population. Quant à mon emprunte sur les parchemins, elle était toute aussi importante, ce sans quoi, nos jeunes shinobis ne pourraient être rémunéré à leur juste valeur.

Pour autant, une autre activité dans mon emploie du temps s’était greffée, au dernier moment. Le matin même, j’avais été informé qu’une délégation en provenance du Teikoku s’était présentée au village et que cette dernière souhaitait rencontrer les autorités. Actuellement seul représentant du triumvirat, cette tâche m’incombait.

Alors que quelques toc-toc se faisaient entendre à la porte de mon bureau, mon secrétaire personnel, bien qu’un peut trop stricte et administratif, entra en s’excusant et en me saluant. Occupé à préparer du thé et des petits gâteaux, j’acquiesçait d’un geste bref de la tête avant que cet adjoint de fortune ne se retire, laissant une jeune femme et un chien dans mon bureau. Toujours le dos tourné, je prenais les devants de la conversation.

« Je vous en prie, installez-vous sur l’un des fauteuils. Je termine cela et je suis à vous. » affirmais-je d’un ton amical.

Une minute, deux peut-être, pas plus de trois en tout cas et aucunement quatre, voilà que je me présentais dans le coin salon de mon bureau, affublé de mon petit plateau que je posais délicatement sur la table basse. Du haut de mon mètre soixante, ma petite bedaine accompagnant ma trentaine dépassée, il est vrai que de prime abord, je ne payais pas de mine pour le shinobi que j’étais. En attendant la réaction de cette première image de moi, je prenais les devants de la discussion.

« Avant tous, bienvenue à Iwa, à tous les deux » dis-je en regardant aussi le chien.
« Vous êtes du clan Inuzuka je suppose ? J’ai eu l’occasion de côtoyer une personne du clan Hokazuka par le passé et qu’il m’avait un peu parlé de son passé. Bref. Nous ne sommes pas là pour parler de tout cela. Mais avant de commencer, j’ai cru comprendre que vous aviez fait le voyage à deux ? Votre compagnon de route est-il souffrant ? L’attendons-nous ou souhaitez-vous que l’on commence sans lui ? »

Prenant le temps de servir le thé, je poussais délicatement sa tasse vers la jeune fille, l’invitant à à gouter le nectar ainsi qu’à déguster les quelques gâteaux que j’avais posé sur une assiette. Mais je serais un mauvais hôte si ne m’occupais pas de l’ensemble de mes invités. Me levant, je passais la tête par l’entrebâillement de la porte, demandant à ce que l’on amène deux gamelles pour pouvoir désaltérer le ninken comme il se doit. Ceci arrivant finalement rapidement, avant même que je puisse reprendre le fil de la discussion, me permettant ainsi de déposer quelques friandises pour le compagnon ninja qui était à côté de sa maitresse.

« En attendant, je ne me suis pas présenté. Je suis Miyamoto Teruyo. Membre du Triumvirat d’Iwa, en charge des affaires diplomatiques et accessoirement jonin du village. Ainsi donc, en quoi puis-je vous aider ? »


_________________
[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Inuzuka Yoshiko
Inuzuka Yoshiko

[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] Empty
Dim 17 Avr 2022 - 15:33
La jeune Inuzuka et son ninken, après avoir fini de s'amuser dehors, sont conviés à entrer dans le bureau de l'un des membres du triumvirat. Paraît-il que par politesse, la demoiselle ne devrait pas rester assise sur le dos de son chien mais se tenir debout, à côté de lui.

On peut la voir ainsi, mesurer une vingtaine de centimètres de plus que Meisho. Du haut de ses 1,40m et de son apparence frêle, de l'odeur corporelle du duo peu commode, Yoshiko pourrait être peu fiable. Pourtant, elle a réussi, plus tôt, à s'habiller et à se coiffer correctement. Aussi, elle a réussi à brosser le poil de son chien.

Impressionnée par les odeurs sucrées de gâteaux et celle du thé qu'elle a goûté plus tôt dans la journée, ainsi que par le personnage qui apparaît devant elle, elle ne dit mot, quelque peu gênée. En vérité, sa timidité reprenant le dessus, la petite soldate du Teikoku rougit.

« Oui, euh… Inuzuka Yoshiko et je suis avec Meisho, mon meilleur ami chien ! Et euh… Bah euh mon camarade il est fatigué par le voyage il était parti se reposer dans le quartier qu'on nous a montré avant que je vienne vous voir, il m'a dit que je peux commencer à parler avec vous sans lui ! »

Sans un mot, elle regarde son compagnon canin, qui, content, remue la queue et s'assoit par terre à côté d'elle, langue sortie, respirant fortement, montrant ainsi un signe de chaleur, suant de cette manière. Il aboie doucement lorsque les gamelles arrivent devant lui, comme s'il voulait remercier celui qui lui a donné de l'eau fraîche. Yoshiko par contre, n'ose pas trop goûter à des aliments sucrés comme ces gâteaux car elle n'en a jamais ingéré. Cela dit, la seconde fois qu'elle goûte au thé, elle commence à en apprécier l'amertume. Enfin, elle fait part de sa requête.

« En fait, euh… Y'a eu un samouraï revenu à la vie qui a empoisonné plein de personnes et on est en manque de eisenin assez fort pour les soigner. Du coup bah nous venons aujourd'hui pour en trouver un pour soigner les blessés de ce combat, car bah ils ont gagné contre le mort-vivant ! Paraît qu'ici il y en a qui sont très fort pour ça ! Et euh… voilà, une lettre écrite par la main de l'empereur lui-même pour prouver not' bonne foué. »

HRP
Je n'ai pas la transcription de la lettre en question, je pense cela dit qu'il s'agit d'une preuve de la requête sur la recherche de eisenin à Iwa. Lien vers le RP de la création de la mission, dans lequel l'empereur écrit apparemment une lettre pour les autorités de Iwa.

_________________
[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] B1so
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12708-chapardeuse-de-urahi-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/t12944-dossier-de-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/u222
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] Empty
Mar 26 Avr 2022 - 0:17

La jeune femme ne semblait pas être des plus à l’aise. Si son ami canin lui apparaissait bien plus ouvert et content de la situation et des petites sucreries offertes, l’Inuzuka elle n’était pas aussi avenante que le molosse. Rougissante, les yeux baissés, la jeune femme, malgré son apparence, avait le comportement d’une adolescente timide. Tout ceci était d’une certaine manière, assez paradoxal dans la mesure où elle était envoyée dans une mission diplomatique. Le Teikoku était assez étrange dans ce domaine-là, d’autant plus que la blonde cendrée semblait sincère dans son tempérament et loin de jouer un quelconque rôle.

Ecoutant avec attention le discours de la demoiselle, je jetais quelques coups d’yeux furtifs vers le canidé qui semblait bien loin d’éprouver les difficultés de ce monde. D’ailleurs cette réflexion, couplée aux excuses de la soldate me faisaient penser à une chose primordiale. Bien que shinobis, chacun de nous était soumis à la fatigue d’un long voyage. Pour autant, délaisser sa camarade dans de telles conditions me faisait avoir quelques doutes. Créant un clone, ce dernier s’empressa de quitte la pièce, partant délivrer quelques ordres pour faire surveiller le teikokujin absent, s’assurer que tout allait bien pour lui, et d’une certaine manière, pour nous.

« Toutes mes excuses pour cette coupure, il me fallait donner quelques ordres. » dis-je en invitant l’Inuzuka à poursuivre sa demande.

Cette fois, nous rentrions dans le vif du sujet et il n’avait rien de réjouissant. Malgré le discours enfantin décousu, je pouvais toutefois comprendre l’importance de la demande. Ainsi, le visage grave, sérieux, je réfléchissais quelques secondes avant de prendre le fil de nos échanges.

« Hi et Iwa ont œuvré ensemble il y a peu. Votre pays nous a aidé à nous relever, littéralement. Nos prouesses médicales ne pourraient avoir vues le jour sans le soutien de certains des vôtres, notamment votre empereur. Dans de telles conditions, si vous en venez à quérir notre aide c’est que la situation est grave. Nous avons une personne qui est actuellement proche de votre capitale. Je vais l’informer de la situation. Si jamais elle n’est pas en mesure d’intervenir, je ferais mander directement une délégation d’Iwa. Quoi qu’il en soit, Iwa répondra favorablement à votre demande d’aide. »

Au moins les choses étaient dites. Pour autant, il y avait d’autres points essentiels à explorer, des termes que la jeune avait utilisés et qui laissaient des interrogations dans mon esprit.

« Maintenant que vous êtes rassurée sur l’avenir de vos blessés, j’aimerai toute de même en apprendre plus sur la situation qui vous a amené à tout cela. Vous parlez d’un samouraï qui serait revenu à la vie, d’un mort vivant, de poison ? Je dois avouer que je suis quelque peu perplexe face à tout cela. Pour vous aider au mieux, il va me falloir le plus d’information possibles sur ce qui vous est arrivé. Qui est ce samouraï ? D’où vient-il ? Qui l’a réveillé ? Tout ce qui vous viendrait en tête et qui serait pertinent à vos yeux. »

Une personne capable de réanimer un cadavre d’une telle envergure, à l’heure actuelle, je ne voyais qu’une personne en mesure de le faire. Ainsi, alors qu’Iwa était attaqué de front, les autres nations auraient-elles aussi subi des représailles comme Hi l’a vécu ? Finalement, la décision de faire accompagner Aimi par Taishi me semblait une fois de plus le meilleur choix possible.


_________________
[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Inuzuka Yoshiko
Inuzuka Yoshiko

[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] Empty
Dim 1 Mai 2022 - 22:26
Yoshiko paraît vraiment timide et facilement impressionnable. Elle ne sut quoi dire pour le remercier, mais son comportement laissa penser qu'elle pu être rassurée et plus enclin à communiquer de manière sereine. Elle n'était pas sûre de ce qu'il a pu se passer et sur ce qu'elle devait dire. Une légère appréhension pouvait se ressentir, car elle était la seule Teikokujin présente dans le bureau. Son camarade ayant l'air de l'avoir abandonné, elle n'a aucun repère pour parler correctement à son interlocuteur.

Cela dit, Meisho, son ninken, plus confiant, la rassure en s'asseyant à côté d'elle afin de lui donner des coups de museau sur le bras, pour lui souffler les mots.

« Euh bah… en fait, c'était dans les ruines de Shito à Hi. En fait il y avait des nuages de gaz qui menaçaient les habitants aux alentours, donc y'a eu des soldats qui se sont battus contre quelque chose mais qui ont été retrouvé décédés.

Et pis d'autres gens ont été envoyés là-bas après. Et après bah ils ont réussi à revenir, gravement blessés mais en vie ! Du coup on a pu savoir que c'était ce qu'on appelle un ancien samouraï qui s'appelait Asakura Yoshitsugu. Et après euh… »


Meisho pose sa patte sur le bras de Yoshiko pour la rassurer. Ce petit moment de complicité entre humaine et chien est assez particulier à voir car c'est le ninken qui encourage la soldate à se sortir de sa timidité.

« J'ai appris après qu'en fait, qu'il y a un méchant qui s'appelle Reijiro qui a invoqué ces samouraï là mais jsais pas pourquoi… »

Yoshiko commençait à avoir une boule au ventre car elle a peur qu'il y ait d'autres monstres comme le samouraï. De plus, l'impression que son camarade Teikokujin commençait à s'instiller au sein de ses pensées parasites. Ce qui ne manque pas de lui humidifier les yeux et la faire renifler, car elle se retient de pleurnicher de peur. Meisho donne une bien meilleure allure que sa maîtresse...

_________________
[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] B1so
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12708-chapardeuse-de-urahi-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/t12944-dossier-de-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/u222
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] Empty
Jeu 5 Mai 2022 - 22:52

La jeune femme n’était pas la plus à l’aise dans l’exercice que je lui imposais. Si cela se sentait indéniablement de prime abord, au fur et à mesure, cela se voyait comme le nez au milieu de la figure. En revanche, le plus étonnant, n’était pas tant sa présence, il fallait de jeunes shinobis pour apprendre, preuve en était avec Ikky, mais laisser la jeune fille échanger ainsi seule alors que celui que je supposais être son tuteur se reposait donnait une bien mauvaise image de leur nation ou du personnage qui avait abandonné son équipière. Pour autant connaissant les efforts réalisés par Hi, le faute, à mon humble avis, à l’absent de cette réunion.

Pour autant, malgré non pas ce handicap, mais ce manque d’aisance, ce manque d’habitude, un peu de crainte peut être et surtout une bonne dose d’appréhension, la jeune femme tenta d’expliquer tant bien que mal ce qu’il en était.

M’excusant, je me levais de mon fauteuil pour retourner à mon bureau et prendre des notes suites à ses paroles, écrivant chacun des mots pour n’oublier aucun élément important de son discours. Si la localisation n’avait à cette heure que peu d’importance pour moi et le village, la situation était tout de même inquiétante et méritait de longues réflexions pour prendre la meilleure des décisions.

Au moins une chose était confirmée, c’est qu’Iwa n’avait pas été la seule à subir une nouvelle fois les affres de notre ennemi commun. En revanche, si le nécromancien était avec nous, il ne pouvait se trouver en même temps dans les environs de Hi à contrôler son pantin mort-vivant. De ce que j’avais pu voir avec Nara Alderan, il était alors fort possible qu’il ait laissé au samouraï un certain degré de liberté pour agir. Cela impliquait une nouvelle fois que le mal pouvait surgir de n’importe où. Qui sait combien de cadavre il avait réanimé et lâché ainsi dans le monde …

Repoussant mon parchemin, je m’adossais à mon siège avant de relever les yeux vers la jeune fille.

« Eh bien, je vous remercie pour toutes ces informations, cela nous sera fort utile pour les soins et la défense de notre village. Je m’en vais de ce pas prévenir notre agent à l’extérieur afin de vous donner une réponse au plus vite. En attendant vous êtes nos invités, n’hésitez pas à nous demander quoi que ce soit si nécessaire. »

Me levant, je saluais la demoiselle en baissant la tête, offrant au passage un regard amical à son compagnon canin afin que la jeune femme ne soit raccompagnée dans ses quartiers en attente d’une réponse finale. Quant à moi, un courrier important à rédiger m’attendait.


Spoiler:

_________________
[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] Terurusigna

Kit by Aimi


Dernière édition par Miyamoto Teruyo le Dim 22 Mai 2022 - 11:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Inuzuka Yoshiko
Inuzuka Yoshiko

[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] Empty
Mer 11 Mai 2022 - 12:57
Heureuse d'avoir pu apporter les informations nécessaires, la jeune femme pu retourner dans ses quartiers avec son chien. Avant ça, elle a remercié chaleureusement son interlocuteur, conquise d'avoir pu apporter son aide, à son échelle, afin de soigner les blessés. Un petit aboiement sorti de la gueule de Meisho comme pour remercier, lui aussi, le taisho du Manazuru.

Une fois retournée dans les quartiers, elle chercha Tachibana mais elle ne le trouva pas… il l'avait abandonné. C'est comme s'il n'était jamais venu la voir, comme s'il était un ami imaginaire. Pourtant, si c'était le cas, le duo n'aurait jamais pu mémoriser son odeur… de même, une illusion comme les gens l'utilisent, n'en ont aucune. Enfin, de ce que Yoshiko sait à ce jour. Une grosse déception pour la demoiselle qui se demande comment elle pourra rentrer chez elle, dans sa forêt. Une sensation d'être de nouveau seule, abandonnée de tous, s'instilla en son cœur meurtri par les cicatrices de son passé. Personne ne semblait s'en soucier, la voyant simplement comme une enfant hyperactive.

Elle s'y reposa alors, attendant vaillamment son nouvel ami. Du moins, elle essaya cela, car elle ne put dormir sur ses deux oreilles, effrayée par la possibilité de se faire attaquer par des personnes détestant son clan. L'enfant sauvage essaya de prendre soin d'elle mais ne sut comment s'y prendre. Qui sait, elle pourra y faire la rencontre d'une personne qui pourrait la guider à ce sujet…

_________________
[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] B1so
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12708-chapardeuse-de-urahi-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/t12944-dossier-de-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/u222
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] Empty
Dim 22 Mai 2022 - 11:33

Un jeune shinobi courrait à travers les différentes rues et ruelles du village. Si certains ne se seraient nullement embêtés à courir ainsi, préférant sauter de toi en toi, le genin fraichement sorti de l’académie n’avait pas encore suffisamment confiance en lui pour agir ainsi. Mais pour l’heure, il accomplissait pour autant sa tâche de messager avec une dévotion certaine. C’était sa toute première mission qu’on lui confiait et il ne voulait surtout pas la louper.

Arrivant finalement aux quartiers où résidaient les invités, il s’enquerra de l’Inuzuka qui, présente en cet instant lui ouvrit la porte. Le jeune homme resta alors là, bouche bée devant la jeune femme qu’il avait en face de lui. Après quelques bégayements timides, il parvint tout de même à s’adresse à la demoiselle devant lui.

« Inuzuka Yoshiko ? Voici un courrier de Miyamoto-taicho. Il vous prie de bien vouloir l’excuser, il aurait aimé pouvoir discuter avec vous une dernière fois, mais quelques affaires du village l’en empêchent. »

Dévoilant la missive, le messager restait là pendant que la jeune fille prenait le temps de lire la note de Teruyo.

Courrier a écrit:
Inuzuka Yoshiko,

Je vous prie de bien vouloir excuser ce courrier informel, d’autres affaires occupent mon temps et m’empêchent de vous rencontrer comme il se doit.

J’aurais souhaité le faire de vive voix, mais ce sera donc ma plume qui vous transmettra ma parole, vous informant par la présente qu’une délégation dirigée par Chiwa Aimi se rendra au chevet de l’Empereur.

Comme vous le savez, le Feu et la Terre ont œuvrés ensemble, main dans la main pour aider Tsuchi à se relever, aujourd’hui, nous rendons la pareille. Soyez rassurée, Chiwa Aimi est la meilleure eisinin du village, vous n’auriez pas pu espérer mieux.

Pour finir, je ne sais pas dans quelle mesure vous souhaitez organiser votre voyage de retour, mais si vous souhaitez rester quelques temps de plus, le logement que vous occupez à présent reste à votre disposition jusqu’à votre départ.

Si je n’ai pas l’occasion de le faire d’ici là, je vous souhaite un bon voyage de retour sur vos terres.

Miyamoto Teruyo
Membre du Triumvirat d’Iwa
En charge des relations diplomatiques

Pendant cette lecture, le jeune adolescent, jetais quelques regards furtifs sur la demoiselle, rougissant de plus en plus à chaque œillade qu’il réalisait.

« Je … vous … non rien … » bégaya-t-il une nouvelle fois avant de quitter les lieux en courant, se retournant seulement au bout de la rue.
« VOUS ÊTES TRES JOLIE ! » hurla-t-il avant de s’enfuir de timidité.

Spoiler:

_________________
[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"] Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine

[Mission C] "Rendre la pareille" - L'accueil ["Libre"]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mission C] "Rendre la pareille" - Le départ
» The Fly ▬ Mission Libre C.
» La loi du plus fort - [MISSION LIBRE C]
» [Mission libre D] Le Vil Chenapan
» The Uninvited ▬ Mission Libre D.

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Crocs Rocheux
Sauter vers: