Soutenez le forum !
1234
Partagez

L'Appel de l'Arène #07 : Le Vieillard Croquignolet

Narrateur
Narrateur

L'Appel de l'Arène #07 : Le Vieillard Croquignolet Empty
Mar 8 Fév 2022 - 19:19
De toutes les arènes de Mizu no Kuni, celle qui se présentait aux yeux des avisés était particulièrement attendrissante. Les terres étaient jonchées d'une herbe correctement taillée, si verte qu'elle en rendrait les pierres d'émeraudes jalouses, si brillantes que les orfèvres pourraient désirer s'en accaparer. Malgré les conflits sanglants qui pouvaient l'entacher, rien ne semblait pouvoir ternir le charme de ces teints verdoyants mêlés à ces fleurs de multiples couleurs, accompagnant ce petit point d'eau qui côtoyait les murs de l'arène et qui permettait, aux concernés, d'y employer leurs techniques pourtant mortelles. Avec cela, quelques arbres parsemés ci et là osaient donner un relief ainsi que d'autres carnations aux couleurs dominantes, mais pour les plus attentifs, tout cela semblait bien trop beau pour être vrai.

Et à la manière de la célèbre maxime qui rappelait que « lorsque tout était trop beau pour être vrai, alors c'était trop beau pour être vrai », comme le silence inquiétait toujours les plus avertis tant il était le glas le plus horrifique d'un massacre qui s'apprêtait à s'abattre, les plus intrigués d'entre vous pouvaient vouloir défier ces lieux... ou plutôt le maître qui s'apprêtait à se présenter à vous.

L'Appel de l'Arène #07 : Le Vieillard Croquignolet HxXi1IO

La présentatrice, elle, comptait bien vous rappeler que nul environnement ne devait vous méprendre : vous étiez là pour vous battre.

« Pour aujourd'hui, mesdames et messieurs, venez souiller ces terres et froisser ces beautés, car l'homme qui vous attend n'a rien d'un gentil garnement ! »

Posant un contexte que personne ne pouvait voir, vous pouviez ressentir une certaine curiosité à l'idée de venir vous confronter à la personne qui interviendrait prochainement. Mais avant toutes choses, il était essentiel d'appeler ceux qui étaient le plus à même de l'affronter d'égal à égal...

« Que les plus valeureux de l'ordre du Bronze viennent côtoyer la mort, car elle viendra vous chercher ! »

Vous saviez pourtant que la mise à mort était interdite ici... alors pourquoi une telle mise en scène ? Vous vous deviez de venir vérifier.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Yosuzume
Yosuzume

L'Appel de l'Arène #07 : Le Vieillard Croquignolet Empty
Mer 9 Fév 2022 - 12:34




Le vieillard croquignolet


Asosan, une île dédié au gladiateur et pour cela, elle sait à quel point, c’est vrai. La dernière fois qu’elle est venue sur cette île, c’était pour une mission en compagnie de Yuki Misaki. Elle avait eu quelques difficultés, mais au final, le duo avait réussi. Combattre des gladiateurs et sauver une esclave, ce n’était pas mal, en plus d’avoir arrêté le commanditaire de ce braquage de banque louper. Aujourd’hui, Yosuzume avait décidé de venir sur Asosan pour voir ses fameuses arènes de combat d’un peu plus près. La kunoichi avait adopté Sayuri afin qu’elle ait une vie plus heureuse et épanouie, en plus d’une meilleure éducation à ses côtés et au sein du temple des Tengu. En venant ici, elle espérait comprendre la vie des combattants, leur style de vie et cette sensation de combattre devant un public. Habituellement, la Grande Prêtresse n’est pas du genre à se balader dans ce type de lieu ou à chercher à se mettre trop en avant dans de telles situations. Mais pour comprendre son prochain, il faut se mettre à sa place pendant un moment. C’est pour cela que la kunoichi avait décidé de venir à Asosan, c’est de devenir une combattante d’arène pendant une journée. La Miko patientait jusqu’au prochain combat et observer les civils, l’ambiance et les différents combats qui avaient lieu. Soudain, une main se pose sur son épaule. Se tournant, elle reconnaît l’homme qui a osé la toucher. Ce type est le mercenaire qui était censé protéger le commanditaire du braquage de banque, mais il a fui quand tout a déraper.

« Que veux-tu ? » Demande-t-elle. « Oh rien, j’aime observer les combats, c’est passionnant ! Je participe, même de temps en temps. Mais que fais-tu ici ma belle ? » Demande-t-il d’un air jovial et décontracté avant que la Kuro Washi tourne un peu l’épaule pour qu’il la lâche. Elle soupire et observe les lieux. « Je souhaite aussi regarder et combattre. Donc ne te moque pas et m’embête pas. Je ne suis pas en mission ni rien. Et je m’appelle Yasei Yosuzume, et toi ? » Dit-elle. L’homme, plutôt grand et imposant physiquement, sourit et prend appui sur sa massue. « Je suis Arataki Itto, mercenaire depuis longtemps et connu pour ma force incroyable ! Et j’ai hâte de te voir te battre ici. Si tu es disponible et encore en état, rejoins-moi pour un autre combat, hors de la cité. » Dit-il d’un air sûr de lui et patpatant le haut du crâne de la Inuwashi. La brune gonfle les joues avant que la présentatrice se met à parler à nouveau afin de préparer le terrain pour un nouveau combat. Une porte de sortie pour aller loin de lui, la prêtresse se sent un peu soulager. Elle pose sa main sur ton torse pour le faire reculer un peu. « Hum…euh… » Elle retire sa main. « C’est à mon tour et on verra ça plus tard pour ta proposition. » Finit-elle là-dessus avant de descendre dans l’arène. La Kirijin ne connaît pas son adversaire, mais au moins, elle allait pouvoir tester son style de combat contre quelqu’un qu’elle ne connaissait pas et cela allait lui permettre de connaître ses faiblesses.

Yosuzume entre dans l’arène, surtout que dans un sens, si ça la libère d'Itto, la manière dont elle a présenté le nouveau combattant, était intrigant. La kunoichi s’approche de la Dame et la salue respectueusement, joignant ses poings et s’inclinant légèrement avant de se redresser. « Je m’appelle Yasei Yosuzume, Chûnin de Kiri et Grande prêtresse des Tengu, je viens relever ce défi. Ce combattant semble intrigant, voyons voir s’il a la bénédiction d'Izanami pour avoir de telles louanges de votre part, ma Dame. » Dit-elle avant d’observer devant elle, si son adversaire se montre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12487-yosuzume-miko-no-tengu#109068 https://www.ascentofshinobi.com/t12533-dossier-shinobi-yosuzume#109565 https://www.ascentofshinobi.com/u1154
Narrateur
Narrateur

L'Appel de l'Arène #07 : Le Vieillard Croquignolet Empty
Jeu 10 Fév 2022 - 13:32
- « Une bénédiction, uh uh uh »

Sa petite voix, aigüe et à la fois marquée par l'âge et l'expérience, résonnait dans l'arène. La présentatrice n'en dit pas un mot de plus, elle respectait l'ancien qui s'approchait avec toute la reconnaissance du monde, parce qu'elle savait que bien qu'il n'était des plus féroces, il était digne de respect. Sa silhouette, petite et peu effrayante, montrait un vieil homme de petite taille dont la barbe blanche recouvrait quasiment l'ensemble du corps. Il ne semblait rien avoir de particulièrement intimidant, d'autant plus que ses mimiques exhibaient tout l'attendrissement du monde.

L'Appel de l'Arène #07 : Le Vieillard Croquignolet Ommx

- « Je suis enchanté, ma jeune Yoshuzume, j'espère que votre beauté n'aura d'égal que votre force. »

Il s'inclina tout à fait modestement, sans une once d'irrespect. Il avait tout d'un grand-père tout à fait tendre et respectable, mais comme le lieu pouvait si bien le sous-entendre, tout mènerait ici au combat et à l'échange sanglant. Les manières étaient cependant au rendez-vous, ce qui pouvait faire ricaner les quelques spectateurs qui connaissaient déjà les capacités de cet adversaire.

- « Ooooh, je ne me suis pas présenté, veuillez m'excuser. Kintaro Niranegi, pour vous divertir. »

Derrière cette grande barbe largement fournie et épaisse, ses traits paraissaient dessiner un sourire tout à fait franc. Et accompagné de toute cette atmosphère également tendre et clairement susceptible d'accueillir des mariages et autres escapades romantiques, tout semblait mener à la paix et à la courtoisie. Malheureusement, l'heure était au début du combat. La présentatrice s'avança de quelques pas, une fois que chacun fut positionné à la position initiale, c'est à dire quelques mètres l'un de l'autre, ni trop loin ni trop proche.

« Hajime ! »

Le combat était lancé, et avec cela, les yeux du Niranegi s'assombrissaient.

- « Mes bébés ! Mes chéris ! Il est l'heure du goûter ! »

Ses mains s'agitèrent dans un premier temps, générant des mudras particuliers. Il éleva ses deux bras, faisant sourdre deux êtres infâmes, hideux, affreux à souhait.

L'Appel de l'Arène #07 : Le Vieillard Croquignolet 6k4d

- « C'est à vous ! »

Et leur course fut engagée, destinée à attraper les deux bras de la kunoichi, tandis que Kintaro sortait de sa sacoche un kunai, armé d'un parchemin explosif, qu'il s'apprêtait à lancer sur son adversaire une fois que ses deux monstruosités seraient arrivés à sa portée.

Ainsi se montrait l'un des plus grands paradoxes d'Asosan.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Yosuzume
Yosuzume

L'Appel de l'Arène #07 : Le Vieillard Croquignolet Empty
Ven 11 Fév 2022 - 11:52




Le vieillard croquignolet


Dans l’arène, Yosuzume s’était présentée comme la prochaine participant à un combat, face à un adversaire qui semble bénéficier de l’aide de la Mort. Du moins, c’était ainsi que la Yasei avait compris la chose, surtout vis-à-vis pour son penchant religieux. En soi, ça l’aidait à s’éloigner d'Itto qui la rendait embarrasser à chaque seconde passer à ses côtés et de son envie de toujours de l’embêter. De toute manière, la Kuro Washi n’était pas venue que pour être spectatrice, mais pour se battre aussi afin de connaître ses qualités ainsi que ses défauts. On dit qu’un ninja connaît tout ceci dans un véritable combat et surtout s’il s’en sort vivant. La brune allait voir si cette citation est bien réelle ou non et dans un sens, ça lui changeait de ses entraînements avec Namue et Misaki. D’ailleurs, après s’être présenté et parler un peu, son adversaire du jour se montre à la lumière du jour. Une vieille personne, un monsieur qui semble avoir dépassé un certain âge pour combattre, mais les apparences sont souvent trompeuses. La jeune femme allait devoir se montrer méfiante, car vu son âge avancé, il devait avoir pas mal d’expérience en combat et il semble être connu sur Asosan. En le regardant bien, il ne semble pas être quelqu’un d’hostile, mais de réconfortant et d’une bienveillance incroyable. Ce dernier salue la Kirijin tout en la complimentant sur sa beauté et espérant que sa force soit aussi grande que sa beauté. « J’espère faire honneur à vos paroles. C’est bien la première fois qu’un homme me fait ce genre de compliment. Ça me touche, mon cher. » Dit-elle avec le sourire avant de détourner son regard vers l’autre timbré dans les tribunes en train de faire de grands signes gênants.

Le vieil homme s’excuse d’avoir oublié les bonnes manières, il se présente comme étant Kintaro Niranegi. La brune sourit légèrement et le salue poliment à son tour. « Enchantée de faire votre connaissance, Kintaro-dono. » Dit-elle en se montrant très courtoise et respectueuse envers son aîné. Yosuzume se met donc en place, à une bonne distance de sécurité, ni trop loin ni trop proche, afin d’éviter les mauvaises surprises et d’avoir le temps de se protéger ou d’attaquer son adversaire. La présentatrice se met à signaler le début du combat et maintenant, il était fini le temps de parler et il fallait se battre. Par respect, elle laisse le vieil homme commençait les hostilités. Ceci dit, elle comprenait, effectivement, ce que la femme voulait dire quand elle disait que la mort viendra à l’adversaire de Kintaro. Ce dernier semble utiliser la nécromancie pour se battre et voilà qu’il invoque deux cadavres qui fonce en direction de la Yasei. Difficile de connaître leur intention, mais il ne fallait pas qu’elle les laisse venir dans sa direction. De signes incantatoire, la Grande Prêtresse réalise un jutsu permettant de souffler une puissante bourrasque qui permet de repousser les deux cadavres et faire ressentir son souffle sur une moyenne zone. Elle espère renvoyer les deux corps vers leur maître afin de le gêner dans ses prochaines manœuvres. Or, Yosuzume ne veut pas perdre de temps avec de la sympathie ou de la patience. Dans un même temps, son souffle permet sans doute de repousser le kunai explosif et retourner cela contre son utilisateur ou ses cadavres.

Yosuzume ne cherche pas encore à se transformer en hybride, la kunoichi n’y voit pas encore l’utiliser ni l’urgence de gagner de la distance et de la hauteur, sans rien connaître de son adversaire. Réalisant de nouveau mûdra, la Yasei souffle une dizaine de sphère de vent, de manière rapide, en direction de Kintaro afin de le perturber et de le blesser afin qu’il n’est pas le temps de donner d’ordre de contre-attaque envers ses zombies. Ce combat risque d’être compliqué, sachant qu’elle ne s’y connaît pas trop en nécromancie ni le potentiel réel d’un nécromancien dans son style de combat. En tout cas, la brune ne reste pas passive, car à la suite de son attaque de vent, la Jokyôkô se met à se déplacer sur le flanc droit de son adversaire, tout en restant à une distance raisonnable et en le gardant à l’œil.



Résumé
Santé : RAS
Chakra : 2B

Résumé du tour :

- Yosuzume utilise Shippuu no Sankibô (B) pour envoyer une puissante bourrasque afin de repousser les deux cadavres sur une moyenne distance, espérant que son jutsu permet de les renvoyer vers leur maître. Par la même occassion, si le kunai explosif est touché, cela peut explosif au contact et toucher les cibles (Kintaro et ses cadavres) : Cela dit, je te laisse juger cette action.

- Ne perdant pas trop de temps, elle utilise Tenkyû no Ryûhôbô (B), en soufflant une dizaine de sphère de vent rapide en direction de Kintaro afin de le blesser et d'éviter qu'il donne d'autres ordres à ses cadavres. Cela permet à Yosuzume de lui donner du temps pour se déplacer sur le flanc droit, tout en gardant ses distances et à observer le vieil homme et les corps.

Attention : En cas de souci durant le combat, ne pas hésiter à venir m'en parler afin d'éviter des arbitrages. Je suis ouvert à la discussion alors ne pas hésiter. Merci !

équipements utilisés :
Techniques utilisées :




Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12487-yosuzume-miko-no-tengu#109068 https://www.ascentofshinobi.com/t12533-dossier-shinobi-yosuzume#109565 https://www.ascentofshinobi.com/u1154
Narrateur
Narrateur

L'Appel de l'Arène #07 : Le Vieillard Croquignolet Empty
Dim 13 Fév 2022 - 15:41
Les deux macchabées fraîchement invoqués coururent à une vitesse toute à fait lambda vers la kunoichi, celle qui pouvait constater l'horreur que représentait l'homme aux allures pourtant tendres. Accompagnés d'un projectile qui visait à lui causer des dommages supplémentaires, celle-ci exhiba un grand souffle de vent qui expulsa les deux cadavres, emmenant avec eux le projectile explosif qui, prenant la route inverse, explosa dans les airs, touchant légèrement les bras des deux immondices qui s'écrasèrent au sol. Immobiles, comme désactivées.

Alors, la Yasei qui ne s'était pas encore dévoilée sous sa forme la plus bestiale enchaîna des mudras, lançant sur le vieil homme qui l'opposait de multiples balles de vent qui fusèrent, fouettant le vent de leur vélocité, menaçant l'originel de quelques blessures qu'il aurait pu encaisser...

Si de ses mudras tout aussi rapides, un mur Doton vivement né du sol ne s'était dressé devant lui, interceptant les balles de vent qui le firent s'effondrer au même rythme qu'elles n'avaient disparues.

- « Mes bichons ! Mes bibous ! Attendez vous à ne pas en avoir fini jeune fille ! »

Ses mains s'agitèrent une nouvelle fois, faisant une nouvelle fois naître du sol trois volatiles décédés, ce qui était largement visible par leurs os perceptibles, leurs chairs décaties, tranchées ou encore marquées par la pourriture. Ceux-ci prirent leur envol, tournant brièvement autour de leur cible unique avant de l'attaquer de toute part.

Puis, pendant qu'ils agissaient contre la Yasei, il se mordit son pouce pour y faire perler une petite goutte de sang, utile afin de montrer un pacte qui l'aiderait dans son combat.

- « Viens à moi, Gygybar ! »

Son volatile apparut dans un nuage de fumée, posé derrière sa position, et il s'apprêtait à prendre part à cette lutte qui venait de commencer.

Informations:
Revenir en haut Aller en bas
Yosuzume
Yosuzume

L'Appel de l'Arène #07 : Le Vieillard Croquignolet Empty
Dim 13 Fév 2022 - 19:22




Le vieillard croquignolet


Après avoir envoyé une dizaine de boule d’air rapide en direction de Kintaro, Yosuzume avait décidé d’être en mouvement. La kunoichi voulait éviter d’être trop statique et d’éviter d’être toujours à la même place. En tout cas, ce combat risque d’être intéressant contre ce nécromancien. C’est la première fois qu’elle en affronte un et ça risque de créer des surprises pour la Prêtresse des Tengu. D’ailleurs, il ne semble pas être doué qu’en la réanimation de cadavre et il semble connaître d’autres choses dans l’art du ninja. En effet, ce dernier utilise un mur de roche qui surgit du sol avec rapidité afin de bloquer ses assauts de vent. Il a encore de la réactivité le grand-père pour parvenir à utiliser de tel jutsu. Le combat va être intéressant et la jeune femme allait devoir donner le meilleur d’elle-même pour parvenir à tenir assez longtemps ou à le vaincre, si elle parvient à avoir une ouverture dans sa défense. Or, la Yasei sait pertinemment que le combat va être rude face à quelqu’un d’âgé et qui signifie qu’il possède bien de l’expérience dans les combats. Pour le moment, elle doit se concentrer sur le moment présent et savoir avec qui il va répliquer. Le voilà qui envoient trois corbeaux cadavériques dans sa direction. Il cherche à l’attaque avec des êtres capables de voler dans les airs, tout en l’entourant, ça ne va pas être facile à combattre. Il faut les repousser avant de commencer à être sérieuse, sur bien des points.

Réalisant des mûdra et inspirant de l’air dans ses poumons, la Yasei se met à souffler une puissante bourrasque autour d’elle afin de repousser les corbeaux autour d’elle et qui venaient dans sa direction. Une nouvelle fois, la même défense que tout à l’heure, face aux deux zombies. La kunoichi observe l’homme qui semble se préparer à invoquer quelque chose. Yosuzume se met à se transformer en hybride mi-femme mi-aigle royale dont le plumage est noir. Deux grandes ailes apparaissent dans son dos alors qu’elle a, à présent l’apparence plus du tout humaine, malgré qu’elle soit un être humanoïde se tenant sur deux pattes et avec des bras, mains. Ses yeux fixent le tour et ses grandes ailes battent violemment afin de la faire voler dans les airs, prenant de l’attitude. La Grande Prêtresse peut facilement repérer l’invocation volatile de Kintaro. Oiseau contre oiseau, amusant, mais à la suite d’une série de mûdras, elle pose ses mains sur son plumage et des sceaux apparaissent dessus tout en s’étendant sur elles. « Ô toi, Sagamibô, Daitengu dit les larmes des Tengu, fait subir tes larmes de colère contre l’ennemi des Tengu. » Dit-elle en envoyant une nuée d’une trentaine de plumes explosives en direction du Gypaète Barbu de Kintaro et d'un mûdra, elle les fera exploser dès qu'ils seront à porter de l'animal. Faire du deux contre un risque d’être très compliqué pour la Jokyôko no Tengu. Il fallait chercher à réduire le nombre d’adversaires assez rapidement avant qu’il ne soit trop tard et que la Kirijine soit un peu trop acculée face à la supériorité numérique du moment.



Résumé
Santé : RAS
Chakra : 1C / 4B

Résumé du tour :

- Yosuzume utilise Shippuu no Sankibô (B) à nouveau et cette fois-ci contre les Corbeaux cadavériques afin de les repousser. La technique permettant de dissiper du gaz ou autre autour de l'utilisateur, j'ai pris en compte que la bourrasque pouvait entourer Yosuzume pour repousser les attaques. Si erreur de ma part, ne pas hésitez à me le dire pour ne pas commettre à nouveau l'erreur, merci !

- Par la même occasion, après sa défense, Yosuzume utilise Miko no Shinto : Daitengu (C) pour se transformer en un être hybride et humanoïde mi-femme mi-aigle royale. Et elle en profite pour s'envoler dans les airs. De là, elle remarque par la même occasion, l'invocation de Kintaro qui va poser souci dans le combat selon elle.

- N'espérant pas faire durer le 2v1, Yosuzume réalise des mûdra et met des sceaux sur son plumages afin d'utiliser Sagamibô no Hikyuu (B) en envoyant une nuée d'une trentaine de plumes explosive en direction du Gypaète Barbu de Kintaro. Elle les fera exploser d'un mûdra en étant à bonne portée du kuchiyose pour lui faire subir des dégâts.

équipements utilisés :
Techniques utilisées :

Actives :



Autres :





Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12487-yosuzume-miko-no-tengu#109068 https://www.ascentofshinobi.com/t12533-dossier-shinobi-yosuzume#109565 https://www.ascentofshinobi.com/u1154
Narrateur
Narrateur

L'Appel de l'Arène #07 : Le Vieillard Croquignolet Empty
Mer 16 Fév 2022 - 21:08
De ces trois êtres qui avaient voletés au dessus de leur cible pour mieux la cerner et l'attaquer de leur hauteur, nulle ne put faire mouche. Rejetés de la même manière que l'avaient été les deux cadavres précédents, les trois aigles défunts percutèrent le souffle Fuuton que la Yasei avait une nouvelle fois utilisé, les emmenant à tomber inerte, eux aussi, comme désactivés, sur l'herbe émeraude de l'arène. Là semblait alors être un nouvel échec de la part du champion de l'arène de bronze, mais la Kirijin pouvait percevoir dans ses traits un sentiment étrange : de la confiance, mêlé à de la satisfaction, comme si cela faisait parti de son plan.

Après tout, au vu de la technique qu'elle venait d'employer et de la force qu'elle avait exhibé sur le terrain, il était tout à fait légitime que le Niranegi ai pu imaginer qu'une même défense ai pu servir à une technique aussi puissante que celle qu'il avait relâché.

Alors, une interrogation pouvait heurter l'esprit de la kunoichi...

Pourquoi ?

Derrière sa barbe, un fin sourire était tout juste perceptible. Mais alors qu'il se satisfaisait du plan qu'il mettait en place, ses yeux s'écarquillèrent à la vue des ailes qui se dévoilaient aux yeux de tous les spectateurs, emmenant la jeune femme aux cheveux violacés à une certaine hauteur, là où lui serait privé de quelques libertés. Plus que cela, de sa position, il posa un mur qu'il inclina légèrement vers l'arrière et qui s'érigea très rapidement, tentant de protéger son volatile des nombreuses plumes qui lui arrivèrent dessus. Lui, s'écarta légèrement du champ de bataille, voyant qu'il n'était pas la cible de l'attaque, mais le souffle surprenant de la technique ne fit pas que détruire la structure qu'il avait érigé, elle l'avait également éclaté pour faire subir à l'invocation plusieurs explosions, comme lui avaient pu se faire légèrement déséquilibrer par leur nombre et leur puissance.

- « Ouh ouh ouh, quel caractère », se dit-il à lui-même. « GYGY ! TU VAS BIEN ? »

Le souffle de l'explosion s'estompa alors, montrant à son adversaire du jour un volatile assez atteint, avec de nombreuses traces de brûlures sur les plumes. Il ne dit mot, mais sa stature montrait un mélange entre de la douleur et une envie de se battre. Et il n'était pas à bout, mais il savait qu'il ne pourrait plus se battre aussi aisément.

- « Mon ami, c'est l'heure de la contre-attaque ! On fait comme d'habitude ! »

Alors, de ses mudras naquit un aigle unique, plus féroce que les trois qui s'étaient auparavant écrasés sur le sol, et peu avant l'impact, Yosuzume pouvait entendre un étrange chant...

Un étrange chant qui fragilisait ses oreilles, percutait sa concentration, se rendait si lourd et si aiguë que l'état psychologique s'en verrait atteint. Plus que cela, cela l'atteignait un rien de temps avant le moment de l'impact, ce qui pouvait la prendre par surprise.

Après tout, qui de l'aigle ou d'un mal de tête étrangement douloureux l'instinct déciderait-il de vouloir protéger ?
Informations:
Revenir en haut Aller en bas
Yosuzume
Yosuzume

L'Appel de l'Arène #07 : Le Vieillard Croquignolet Empty
Sam 19 Fév 2022 - 9:32




Le veillard croquignolet


Un mur de roche pour tenter de stopper la pluie battante de ses plumes explosives. Kintaro avait eu une bonne idée, mais à moitié, car il aurait fallu la rendre plus résistante. En effet, malgré cette protection, cela n’a pas empêché les plumes et les explosions de détruire la muraille et infliger des dégâts à l’invocation du nécromancien. Cela dit, ce petit homme a dû être un peu touché par le souffle de l’explosion, lui qui s’est cru protégé par sa faible défense. Des hauteurs, les yeux dorés de la Jokyôkô no Tengu fixent ses adversaires, elle avait une bonne vision de la scène et rien ne pouvait lui échapper à cette distance. Il semblerait que la confiance du vieil homme sur un plan ne semble plus d’actualité, son visage n’est plus là même après qu’elle s’est transformé et envolé dans les airs. Cela dit, il est le champion de cette catégorie de l’arène et il ne va pas se laisser avoir ni même abandonner pour si peu. Yosuzume s’attend à une riposte de sa part avec le soutien de son gypaète Barbu et peu importe leur offensif ou leur stratégie, elle n’abandonnera pas si facilement face à un tel adversaire. La kunoichi veut les battre et elle se donnera à fond afin de ne pas être déçu ni de décevoir son adversaire et les spectateurs. L’oiseau est bien blessé et il fallait le faire quitter le terrain pour forcer le papy à combattre seul à nouveau et pour cela, la brune avait une idée. Or, il semblerait que leur contre-attaque allait démarrer. Soudain, Gygybar se met à pousser un cri, mais étrangement les sens de la Yasei sont multipliées et cela la perturbent beaucoup. Or, son ouïe était tellement perturbée qu’elle ne fait pas attention à ce qui se passe, ses mains à ses oreilles, une douleur à la tête, ce n’est pas un simple chant. En effet, elle était dans un Genjutsu, rien d’autre ne pouvait l’atteindre de cette manière.

Impossible de Kai à temps, car en reprenant son attention en direction du duo, elle remarque un oiseau cadavérique venir dans sa direction, alors qu’elle tentait de faire un mûdra malgré son ouïe perturbée. Or, elle n’y parvient pas et se prendre le volatile mort. Cela la fait vaciller, après avoir été un peu repoussé et tombant de quelques mètres. Ses ailes sont assez puissantes pour éviter la chute totale contre le sol et de maintenir son vol en gagnant un peu de hauteur à nouveau. Une douleur à ses côtes, comme si un ou plusieurs os avaient été fracturés à cause de cette charge à son encontre. La prêtresse souffre et crache un peu de sang. « Maudit sois-tu… » Dit-elle en fronçant les sourcils. Le Genjutsu dont elle a été victime, ne semble plus faire effet à cause de la douleur occasionnée, mais elle se sent encore un peu perturbée psychologiquement. Gardant en tête le combat, elle devra mettre de côté ces douleurs pour chercher à continuer l’affrontement. D’un mouvement d’ailes tandis qu’elle réalise des mûdra, la Yasei envoie une trentaine de plumes solides et tranchantes en direction du nécromancien. Or, ce n’est pas tout, elle souffle une puissante bourrasque dans la foulée, sur ses plumes pour augmenter considérablement leur vitesse afin de surprendre le vieil homme. Ainsi, elle gagnera un peu de temps avant de s’envoler sur la droite, malgré sa perte d’attitude à cause d’un manque de plume, mais faisant partie de la famille de rapaces et de grands oiseaux, ce n’est pas perturbant. Son plumage reste impressionnant et elle part sur la droite du duo.

Réalisant des mûdra, gardant une certaine hauteur, moins que précédemment, en plus d’un mal de tête, la Yasei avait décidé de se rapprocher un peu des deux ennemis et souffle une puissante tornade sur une large zone en dessous d’elle et où se trouvait Kintaro et Gygybar afin de leur infligé des dégâts à tous les deux. Durant l’attaque, la Yasei ressent une légère douleur à sa cote droite, mais résiste du mieux qu’elle peut à la douleur pendant son assaut. Elle ne doit pas être autant perturbé par les dégâts qu’elle a reçu durant le reste du combat, difficile soit-il.



Résumé
Santé : Cotes fracturés - Mal de tête
Chakra : 2C / 6B / 1A

Résumé du tour :

- Yosuzume se rend compte un peu tard qu'elle est plongé dans un Genjutsu et ne parvient pas à kai à temps. Elle encaisse l'aigle cadavérique de Kintarô, en subissant des blessures.


- Parvenant à garder une faible attitude avant de remonter un peu, elle réalise des mûdra avant d'utiliser Tarôbô no Batsu (B) où elle envoie une trentaine de plumes tranchantes et solides vers Kintaro et dans la foulée, elle utilise Kitakaze no Sanjakubô (B), en soufflant une puissante bourrasque sur ses plumes pour booster leur vitesse de manière importante afin de surprendre le vieillard.

- Après l'action, Yosuzume vole sur le flanc droit du duo et s'élève un peu en se rapprochant un peu d'eux. Réalisant des mûdra durant le trajet malgré les douleurs, elle utilise Gekirin no Tarôbô (A) en soufflant une puissante et large tornade en étant au-dessus d'eux pour les blesser en même temps.

équipements utilisés :
Techniques utilisées :

Active :



Simples :





Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12487-yosuzume-miko-no-tengu#109068 https://www.ascentofshinobi.com/t12533-dossier-shinobi-yosuzume#109565 https://www.ascentofshinobi.com/u1154
Narrateur
Narrateur

L'Appel de l'Arène #07 : Le Vieillard Croquignolet Empty
Dim 6 Mar 2022 - 19:31
De concert, le gypaète barbu et le vieillard montraient leur conjoint entraînement au travers d'un combo qui se voulait aussi dévastateur qu'ennuyeux, d'autant plus pour des shinobis qui ne s'étaient pas préparés à une telle éventualité : en combinant l'illusion auditive de Gygybar avec l'aigle décédé de Kintaro, il s'assurait d'empêcher à son adversaire de pouvoir réagir à temps. Ainsi, ce ne fut pas seulement ses oreilles qui durent se confronter à des blessures handicapantes, bien que celles-ci soient complètement factices, ce furent même certaines de ses côtes qui se fêlèrent, voire se brisèrent pour certaines, rendant presque impossible tout déplacement du corps.

Là était alors la force de la kunoichi : si son corps était endolori, ses ailes purent la maintenir toutefois à une certaine distance du sol, certes moins importante que précédemment mais l'empêchant toujours de s'approcher des quelques cadavres qui l'environnaient. Plus que ça, ses intenses douleurs ne lui empêchèrent pas de pouvoir à nouveau s'animer de mudras, lançant dans un premier temps des projectiles qu'elle accéléra d'une autre technique Fuuton, puis dans un second temps une tornade plutôt inquiétante qui, si elle ne trouvait aucune défense adéquate, pouvait sans aucun doute endommager tout aussi sérieusement le Niranegi.

Alors, celui qui s'attendait à éviter simplement la direction que prenaient la trentaine de projectiles fut effectivement surpris de la stratégie employée, si bien que tardivement, ce furent un grand nombre de singes qui apparurent sur le terrain devant le nécromancien, se jetant les uns sur les épaules des autres avec une grande vivacité, encaissant le plus gros des dégâts tandis que quelques projectiles avaient tout de même réussi à toucher leur cible à temps...

Sur son corps, quelques lacérations étaient visibles. En faible nombre mais tout de même sanguinolentes, son âge avancé bien que renforcé par quelques uns de ses talents ne lui permettait pas de se mouvoir comme d'habitude. Il n'était évidemment plus aussi fort qu'à son âge d'or, mais bien déterminé à l'idée de poursuivre le combat, son œil perçant empli de malice vint retrouver celui de la kunoichi comme pour mieux l'appréhender.

- « Tu es fourbe jeune fille, mais que cela est plaisant ! »

Et à sa tornade, ce furent cette fois plus d'une vingtaine de soldats qui, de leur taille et de leurs boucliers respectifs, se montant parfois dessus par nécessité pour couvrir tous les angles autour de leur invocateur, encaissèrent les dégâts de cette dernière. Ils s'effondrèrent alors à leur tour, au sol, détruits par la technique qu'ils venaient d'encaisser, comme l'étaient tous les cadavres qui entouraient ce terrain de combat.

Alors, pour la première fois, Yosuzume put constater une frustration visible sur la faciès du shinobi.

- « MES BEBES ! », s'écria t'il.

Elle pouvait trouver en son teint une des plus grandes insultes qu'il pouvait encaisser... la destruction pure et simple de tous ses cadavres, éparpillés dans toute la belle arène suite au déluge de vent que la Yasei avait effectué.

- « J'espère que vous saurez vous défendre de cela, jeune Yosuzume. »

Pour une fois, sa voix comme son visage s'étaient assombris, comme s'il s'apprêtait à lancer sa technique la plus forte. Après tout, il le savait, le combat progressait et ses réserves de chakra s'écoulaient petit à petit... tout comme l'état de santé de la kunoichi qu'il espérait voir tomber.

Une dernière attaque qui, si elle faisait mouche, ne lui permettrait pas de se relever.

- « VIENS A MOI, NIGANA ! »

Ses mains dansèrent une nouvelle fois, créant un gigantesque reptile qui fusa à grande vitesse vers elle. Fouettant les airs, ouvrant les crocs comme pour lui infliger des dégâts perforants en plus des dommages contondants, elle renversa le rythme des attaques du vieillard pour tenter de terminer ce combat dès maintenant... au risque que le rapport de force ne se retourne.

Informations:
Revenir en haut Aller en bas
Yosuzume
Yosuzume

L'Appel de l'Arène #07 : Le Vieillard Croquignolet Empty
Lun 7 Mar 2022 - 17:06




Le vieillard croquignolet


Dans un premier temps, Yosuzume avait envoyé une salve d’une trentaine de plumes en direction du vieil homme, cherchant à lui causer bien des blessures. Cela dit, Yosuzume avait créé un technique futon adéquat pour améliorer la vitesse de ses projectiles que ce soit ses plumes ou d’autres types afin de surprendre l’ennemi. Cela dit, le vieil homme a plus d’un tour dans son sac, il est assez rapide pour invoquer des singes morts qui grimper avec vélocité, les uns sur les autres afin de chercher à se protéger de son assaut de plumes noires. Cela dit, il semblerait que ce ne soit pas totalement suffisant pour parvenir à se protéger entièrement. Elle a de bons yeux et elle a vu quelques plumes passait à travers la défense de son adversaire. La kunoichi est assez satisfaite de ce premier essai, mais la douleur de ses cotes fracturés et brisés la ramène à la réalité. La douleur à la tête ne l’aide pas trop à profiter de cette petite victoire qui lui fait agir rapidement avec un autre assaut. Le vieil homme dit d’elle qu’elle est fourbe, mais ce n’est pas le cas. Ce n’est pas son genre de jouer dans la fourberie ou alors, c’est de manière inconsciente qu’elle le fasse. Nul temps pour parler, surtout pas avec son état physique où elle doit mettre rapidement un terme à ce combat. Une puissante tornade qu’elle donne naissance afin d’assiéger une grande zone où se trouve Kintarô. Ce dernier parvient à se protéger et également, son kuchiyose de cet assaut. Cela dit, il ne semble pas ravi, car ses cadavres ont pris trop de dégâts pour être réutilisé, peut-être, au vu de sa réaction.

« Hum… Ne vous loupez pas, car mes prochaines actions donneront la finalité de ce combat. » Dit-elle d’un air calme malgré ses grimaces de douleur. Kintaro n’est pas d’humeur à plaisanter, il n’a plus le même regard qu’au tout début. Il est plus sombre et cruel, elle avait tout de même « tué » ses bébés comme il le disait si bien. Et son avertissement en disait long aussi, il s’apprête à utiliser sa technique la plus puissante. D’un coup, il se met à invoquer un grand serpent cadavérique fonçant en direction de la Yasei. La Kirijin, malgré les douleurs, fait un bond sur la droite assez rapidement, mais elle a tapé le corps du serpent à cause de ses blessures. Rien de bien grave, mais elle souffre tout de même. Il faut lutter pour ne pas trop ralentir, il faut éviter que ces deux-là contre-attaquent trop vite. Réalisant des mûdras, Yosuzume relâche un puissant et rapide dragon de vent partant s’abattre sur l’invocation proche de Kintaro afin d’éviter d’encaisser d’autres Genjutsu de sa part. « Il est temps d’en finir, une bonne fois pour toutes. » Dit-elle d’un air sombre avant que son attention se tourne en direction du nécromancien.

D’un mûdra, elle souffle une autre puissante tornade sur toute la zone face à elle, cherchant encore une fois à visée toute cible de présente dans une large zone. Cela dit, elle se contenterait de techniques moins puissantes si ce dernier ne tombe pas afin de le terminer rapidement. Malgré la douleur, les blessures, la fatigue et bientôt, le manque de chakra qui approche à grands pas, Yosuzume était déterminée à gagner, elle qui ne cherchait jamais de victoire à tout prix dans ce style de combat. D’habitude, elle garde cette détermination pour de vrais adversaires, de vrais dangers, mais là, Kintaro lui avait donné envie de se donner à fond pour se surpasser et prouver que la jeune génération pouvait faire mieux que l’ancienne. Démontrer qu’elle peut faire mieux qu’avant, gagner en confiance en sa propre force et donner le meilleur d’elle-même. Pour quelqu’un de son âge, il se battait très bien et mieux que tous ceux qu’elle a pu combattre. Lorsqu’elle gagnera un peu plus d’expérience en combat, qu’elle deviendra plus forte, elle espérerait le retrouver et le combattre si le temps le lui accorde. « C’est un honneur de vous combattre, Kintaro-dono. » Fit-elle avec un léger sourire et un air fatigué.




Résumé
Santé : Cotes fracturés - Mal de tête
Chakra : 3C / 6B / 4A (Presque à court de chakra)

Résumé du tour :

- Yosuzume esquive (A) le grand serpent de Kintaro, cela dit, avec ses blessures, elle esquive de peu malgré la rapidité, la serpent et se cogne un peu à l'animal mort avant de prendre un peu ses distances.

- Réalisant des mûdra, Yosuzume utilise Tenryû no Tarôbô (A), relâchant un puissant et rapide dragon de vent en direction de Gygybar, cherchant à lui provoquer assez de dégâts pour qu'il soit désinvoqué par Kintaro.

- Par la suite, elle ne cherche pas à perdre trop de temps et à la suite de son dragon, elle réalise d'autre mûdra avant de souffler une nouvelle fois, Gekirin no Tarôbô (A), sa tornade de vent sur une large zone pour chercher à en finir avec ce combat.

équipements utilisés :
Techniques utilisées :







Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12487-yosuzume-miko-no-tengu#109068 https://www.ascentofshinobi.com/t12533-dossier-shinobi-yosuzume#109565 https://www.ascentofshinobi.com/u1154
Narrateur
Narrateur

L'Appel de l'Arène #07 : Le Vieillard Croquignolet Empty
Mer 9 Mar 2022 - 14:21
En envoyant son ultime technique offensive, c'était avec beaucoup d'espoir que le Niranegi espérait faire mouche. Ses réserves en chakra s'épuisaient, il le savait, l'invocation qu'il avait mise sur le terrain et qui avait été un grand investissement pour lui en chakra n'avait pu être rentabilisé. Là était alors une règle naturelle et inaltérable à laquelle il s'était confronté : contre ceux qui côtoyaient le ciel, il se retrouvait parfaitement impuissant, inapte à lui occasionner des dommages si handicapants qu'il pouvait prendre l'avantage sur les dommages, mais aussi sur la réserve de chakra qui ne cessait de se consumer.

De ses mêmes ailes, Yosuzume s'extirpa de la situation houleuse. S'empêchant de nouvelles fractures qui auraient pu signer l'arrêt du combat, elle répondit en deux temps en envoyant tout d'abord un dragon géant qui fila à grande vitesse sur le vieillard, tandis que dans un deuxième temps, c'était une imposante tornade, qu'il avait déjà vu, et qui dévastait le terrain. Et s'il pouvait du mieux qu'il le pouvait dresser à nouveau ce mur de singes qui s'étaient grimpés dessus avec une grande vitesse pour encaisser cet imposant dragon qui les fit voltiger en tous sens, Kintaro se rendit compte de ce triste constat : il avait perdu.

Du chakra, il n'en avait plus. Plus assez pour dresser ces mêmes boucliers qu'il avait montré auparavant. La tornade s'abattit sur toute la zone, lacérant profondément Gygybar qui disparut dans un nuage de fumée et le corps maintenant meurtri de celui qui se voulait être un des plus anciens combattants d'Asosan.

- « Uuuh... Bien joué... Jeune fille... », pouvait entendre la kunoichi de sa position.

L'arbitre s'avança alors, levant le bras haut dans le ciel pour annoncer à la foule qui était le vainqueur de ce combat.

« Yosuzume l'emporte sur Kintaro Niranegi ! »

Alors acclamaient tous ceux qui avaient vu ce qu'ils voulaient voir : un combat intéressant entre deux shinobis débrouillés, qui avaient montré à tous ce dont ils étaient capables.

Informations:
Revenir en haut Aller en bas

L'Appel de l'Arène #07 : Le Vieillard Croquignolet

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: