Soutenez le forum !
1234
Partagez

03. Duel au Sommet

L'Homme au Chapeau
L'Homme au Chapeau

03. Duel au Sommet Empty
Sam 5 Mar 2022 - 17:30
Il fait froid. Et soudain, la chaleur se fait ressentir. Une envie de sommeil, le corps fatigué et le souhait d’être ailleurs. Un sentiment étrange, presque oublié…

Celui de la douleur.

Sakaze Tôsen rouvre subitement les yeux. Il se redresse furieusement. Son dos lui cause des douleurs dont seul le caractère inédit le dérange. Il grimace, mais il n’aura aucun mal à poursuivre le combat… face à lui.

Le Gardien des Gardiens.
Il se souvient de ce qu’il s’est passé un instant plus tôt. Il a été blessé, frappé par celui dont il a sous-estimé les capacités. Oh il s’attendait bien à ce que la Tête des Derniers Gardiens ait une puissance hors-normes, mais il ne pensait pas qu’elle serait aussi inédite et surprenante. Finalement, il trouve la situation ironique, lui qui a été à la fois béni et maudit par les pouvoirs temporels uniques qu’il a reçus.

« Tu as donc choisi d’aider les Shinobis, ceux-là mêmes qui sont à l’origine de les sacrifices de ton Ordre ! Sans Shinobis, il n’y aurait pas besoin de Gardiens ! Sans Chakra… il n’y aurait plus de Dieux… »

L’Homme au Chapeau serre les poings et hurle de plus belle.

« Si toi aussi tu refuses que nous redevenions tous de simples Hommes, alors montre-toi et finissons-en ! »

Et il se montre, sortant parmi les arbres en nombre. Le Gardien des Gardiens.

« Si le Chakra est apparu dans la vie de nos ancêtres et dans la nôtre, c’est parce qu’il devait en être ainsi. Aucun Homme, ni toi, ni moi ne devrions changer ce que la Nature nous réserve. »

Sakaze Tôsen n’a pas le temps de répondre. Car le Gardien a déjà chargé, une nouvelle fois avec une vitesse dépassant l’entendement. Ses pouvoirs temporels ne lui permettent alors que de se protéger avec les bras vers l’avant. Le coup porté est lourd et le propulse des mètres vers l’arrière. Une nouvelle fois, furieusement, son dos s’abat sur l’épais tronc d’un arbre centenaire.

L’Homme au Chapeau le sait. Il l’a compris. Cet adversaire n’est pas comme les autres. C’est pour cela qu’il voulait le recruter. Pas seulement pour l’aider à creuser l’écart avec la Coalition Shinobi : avant tout pour l’empêcher de devenir son ennemi. Mais c’est vraisemblablement trop tard.

Il se concentre et pousse sa capacité à prévoir le futur encore plus loin.
En haut ! Le Gardien des Gardiens avait sauté et tombe du ciel pour laisser s’écraser son furieux coup de pied.

Tôsen l’a esquivé… mais il ressent pourtant le choc un instant plus tard. Il est à nouveau propulsé vers l’arrière, et crache du sang.

Comment ? Pourquoi ? Est-ce que les arts ermites de son adversaire lui permettent de manipuler autre chose que le Chakra ? Comment peut-il prévoir cette énergie « naturelle » qui émane de chacun de ses coups ?

Un genou à terre, l’Homme au Chapeau grimace tandis qu’il essuie le sang qui s’échappe de sa bouche. Il est en difficulté. Cela lui rappelle Iwagakure no Satô. Sauf que cette fois-ci, il n’affronte pas tout un village de shinobis.

Il n’affronte qu’un homme.
Revenir en haut Aller en bas
Gardien des Gardiens
Gardien des Gardiens

03. Duel au Sommet Empty
Mar 15 Mar 2022 - 21:46
* Nous avons… Besoin d’aide. *

Ils avaient besoin d’aide. De tous temps et souvent sans en avoir eu conscience, les Hommes avaient requis l’aide des Derniers Gardiens. Et parfois, la première assistance qu’ils avaient pu leur porter était le secret, la dissimulation et l’inaction.

Aujourd’hui, face à ceux qui se prénommaient Shinobis, le Gardien des Gardiens avait décidé de passer le flambeau. A l’image d’une ère des Gardiens révolue. Lui aussi, à sa manière, allait briser les chaînes du passé.

Renier ce que ses prédécesseurs lui avaient enseigné. Renier l’absolue objectivité et l’éloignement qui avait guidés sa vie… jusqu’à ce jour. Jusqu’à cet instant ?

« La Nature ? Crois-tu que les Dieux en fassent partie ? Ce sont des Démons, des monstres créés par ce fléau qu’est le Chakra ! »

Entre deux échanges de coups, Sakaze Tôsen se débat autant avec son corps qu’avec ses mots. Mais le Gardien des Gardiens n’en a que faire. Il a choisi son camp. Il se refuse à se laisser attirer par l’ennemi.

Un ennemi qu’il domine. Même si les pouvoirs temporels de l’Homme au Chapeau lui permettent de tenir, il est toujours dépassé. Il accuse, coup après coup. Difficile sans doute, pense le Gardien, de voir l’avenir dans des frappes qui ne sont ni purement physiques ni purement liées au Chakra. Grâce à ses arts ermites, la portée de ses coups est agrandie et imprévisible. Et que dire de sa vitesse naturelle…

« Sans Chakra, tu n’aurais pas eu à vivre ainsi, reclus et simple spectateur de ce monde ! »

Il ne peut en dire plus, car le Gardien est déjà repassé à l’offensive. Le vieil homme peine à se protéger, lui qui était pourtant si clairvoyant. Une nouvelle fois, il crache du sang.

« C’est à cause du Chakra que nous en sommes là, c’est à cause du Chakra que tu n’as pas d’amis ! »

Le Gardien des Gardiens s’arrête. Son hésitation face aux paroles de celui qu’il avait finalement choisi pour ennemi l’a immobilisé. Fébrile l’espace d’un instant, il se refuse à tout changement de position. Son choix, il l’a déjà fait.

« Tais-toi. Et prépare-toi… »

On lui avait dit que l’Homme au Chapeau maîtrisait les pouvoirs uniques et terrifiants du temps. Voir le futur, aussi bien dans les actions que dans toute trace de chakra, voilà de quoi justifier que les Shinobis aient depuis le début eu tant de mal à rivaliser. Et maintenant que son Senjutsu fait face à ces capacités temporelles, le Gardien des Gardiens le sait.

Il va gagner.

Car si son ennemi a tant de mal à suivre le rythme, sa clairvoyance mise à mal face à l’énergie naturelle, le Gardien lui, n’a pas encore tout donné.

« Le prochain coup sera mortel.
?! »

Le Gardien des Gardiens a disparu. Sa vitesse est à son paroxysme, et sa force – centuplée par l’énergie naturelle – est plus grande que jamais.

L’Homme au Chapeau ne peut définitivement plus le suivre. Il ne peut plus lire à l’avance les mouvements de son ennemi, et encore moins pressentir la portée étendue des coups de l’ermite. Il ne peut voir ni le futur dans les mouvements de son adversaire que dans ses coups.

Alors, conscient de la situation, Sakaze Tôsen ferme les yeux.

Puis, le coup surpuissant du Gardien Ermite crée le vacarme.
Revenir en haut Aller en bas
L'Homme au Chapeau
L'Homme au Chapeau

03. Duel au Sommet Empty
Dim 8 Mai 2022 - 11:01
Le coup surpuissant du Gardien des Gardiens a fait trembler la terre, à tel point qu’un vaste nuage de poussière envahit les environs. Mais plus que les dégâts matériels – et la souffrance infligée au sol – il sait qu’il a touché le Chapelier. Son poing a transpercé sa chair. Mais son sourire accoutumé a disparu. Car pour la première fois de sa vie, il a tué un Homme.

« Là.
Tôsen ! »

Dans un réflexe immédiat, le Dernier Gardien fait un saut en arrière et pivote pour se retourner vers les nouvelles voix. Nouvelles ? Pas vraiment. Il s’agit là de Yamanaka Rei et le défunt Nara Alderan, les Lieutenants de l’ennemi. Où se trouve le troisième qui se prenait pour un Dieu ? Comment sont-ils arrivés là ? Comment vont les Shinobis ?

En concentrant son énergie naturelle, l’Ermite ressent le chakra de ses alliés. Mais s’ils sont encore en vie, pourquoi les Lieutenants sont-ils ici ? Pour porter assistance à leur chef ? Ou alors… le Gardien des Gardiens aurait-il vu juste ? Il se tourne vers Yamanaka Rei.

« Toi, tu-
Je vais bien.
?! »

L’Ermite se retourne. La poussière qui était née de son affrontement n’est pas encore totalement retombée. Mais ses dons lui permettent de ressentir ce qu’il constate ensuite avec ses yeux : l’Homme au Chapeau se relève. Il n’est pas mort. Il a perdu son bras gauche, mais il est toujours en vie.

Le sourire qui lui est accoutumé revient sur le visage du Gardien, surpris de voir son adversaire avoir tant de ressources. Une seule question lui vient.

« Comment ? »

C’est au tour du Chapelier d’esquisser un rictus, tandis qu’il remonte le temps localement sur son bras gauche pour le faire réapparaître.

« Ce chakra « naturel » fait que je ne peux pas te suivre. Je ne peux pas voir le futur de tes mouvements… mais je peux toujours voir le mien. »

Habitué à prévoir les attaques ennemies, Sakaze Tôsen a eu à évoluer sa façon de combattre, lui aussi. Son combat aux portes d’Iwagakure no Satô est la pierre fondatrice de ce changement. Et face au Gardien des Gardiens dont il ne peut pas lire la plupart de ses mouvements, il n’a qu’à prévoir son propre futur. Voir sa mort, puis trouver le contre pour que cela n’arrive pas.

Le Gardien des Gardiens, qui a compris la stratégie de son adversaire, croise fièrement les bras et bombe le torse comme à son habitude. Sa chaleureuse bonne humeur contraste avec la gravité de l’affrontement dont il est l’acteur.

« Je comprends, merci des explications. Mais je suis un optimiste, je continuerai jusqu’à ce que je te batte.
Approche donc. »

Le Gardien s’élance à nouveau, avec une vitesse que ne peuvent suivre les deux Lieutenants ennemis. Yamanaka Rei et Nara Alderan s’échangent brièvement un regard hésitant, puis le premier effectue de premiers signes incantatoires.

Mais tandis que son chef réussit à esquiver la nouvelle offensive de l’Ermite, il crie.

« N’intervenez pas ! Cet homme a le pouvoir de tout changer. Je veux qu’il nous rejoigne. »

Le Gardien des Gardiens grimace, puis repart à l’assaut de plus belle. Une attaque qui, une nouvelle fois, sera esquivée par son adversaire dont la nouvelle stratégie semble être la bonne.

« Pourquoi vouloir me battre, me tuer ? Parce que je veux que nous tous redevenions l’égal des autres ? Parce que je veux que Shinobis, Gardiens et Maîtres du temps, nous redevenions tous des Hommes ? »

Même en élargissant la portée de ses coups avec ses arts ermites, le Gardien n’arrive plus à toucher le Chapelier. Celui-ci ne cesse de prévoir tous les avenirs possibles qui le concernent et trouve à chaque fois le mouvement qui lui permet de s’en sortir.

« Contrairement à eux, je ne veux pas leur mort ! Je veux simplement celle du Chakra, la seule coupable d’avoir transformé les guerres des Hommes en de véritables cataclysmes ! La seule coupable d’avoir transformé les lois féodales en des jungles où règnent les plus forts ! La seule coupable d’avoir donné naissance à un monde où dix milles Hommes bons ne peuvent rien face à un seul Shinobi mauvais ! »

Continuant de s’échanger des regards hésitants, le Yamanaka et le Nara réanimé restent en retrait. Ils observent leur chef tenir tête au plus fort des combattants. Mais s’il semble ne plus pouvoir perdre… peut-il seulement gagner ?

« Je reviens d’un future où le monde a été détruit par les guerres, où les Shinobis se sont emparés des Dieux pour leurs intérêts et les ont laissé dévaster nos pays. Le Chakra et ces monstres sont des armes de destruction. Je ne peux pas arrêter les guerres, mais les faire redevenir comme ce qu’elles étaient avant. Autrefois, pour mener une bataille, un Homme devait convaincre. Aujourd’hui, tous les Hommes sont à la merci des Shinobis. »

Nouvelle offensive, nouvelle esquive. La vitesse avec laquelle les deux hommes s’affrontent est ahurissante.

« Mais les choses peuvent changer. Si je suis revenu dans cette époque, c’est parce que le futur que j’ai vécu n’est pas une fatalité. Ton fardeau de Gardien n’a pas à en être non plus. Vos prédécesseurs ont essayé de faire disparaître à jamais les Dieux. Aujourd’hui, c’est possible. Aujourd’hui, si tu me rejoins, nous pouvons mettre un terme à tout ceci. »

Sous le regard surpris de ses deux Lieutenants, Sakaze Tôsen, surnommé l’Homme au Chapeau, s’arrête de bouger. Il reste sur place, le regard plongé dans celui du Gardien. Il lui tend les bras.

« S’il te plait, sauve ce monde. »
Revenir en haut Aller en bas
Gardien des Gardiens
Gardien des Gardiens

03. Duel au Sommet Empty
Mar 28 Juin 2022 - 17:52
Il le dominait outrageusement. Mais depuis peu, le tant réputé Sakaze Tôsen montrait que sa renommée n’était pas usurpée, même pour celui qui s’était tenu éloigné des Shinobis pendant longtemps. Le Gardien des Gardiens comprenait désormais pleinement pourquoi la Coalition Shinobi avait fait face à tant de difficulté face à cet homme. Son pouvoir unique était puits de ressources innombrables. Quant à la maîtrise du temps, quelle arme pouvait véritablement rivaliser ?

Son salut, le Gardien le devait à ce que le pouvoir adverse puise dans le Chakra. Grâce à ses pouvoirs d’Ermite et son énergie naturelle, il était presque le « contre parfait » face au Chapelier. Mais maintenant qu’il s’était adapté, les deux hommes faisaient jeu égal. C’était d’ailleurs la preuve qu’au-delà de sa maîtrise du Temps, Sakaze Tôsen était un grand esprit et un stratège à ne pas redouter.

Les attaques du Gardien fusent, les esquives de l’Homme au Chapeau s’enchaînent. Le discours de ce dernier est puissant, et lourd de significations pour son adversaire. Des flashbacks lui reviennent sans cesse, à chacune de ses frappes.

* Tu auras ton rôle… à jouer… kof… kof… un choix à faire… *

Etait-ce de ce choix que son Maître Prédécesseur parlait ? Non. Le Gardien des Gardiens en est persuadé. Son choix, il l’a déjà fait : c’est celui de rejoindre la Coalition et d’aider pour la première fois les Shinobis. Celui de prendre parti et de briser à jamais la promesse qu’il avait faite à l’Ordre des Gardiens.

L’Homme au Chapeau baisse sa garde… volontairement ? Le voilà qui ouvre grand les bras, avec une demande aussi directe que déstabilisante : une invitation à sauver ce monde. La conclusion de son discours. Un écho à la philosophie des Gardiens.

* Vis jusqu’à… le rencontrer… kof… kof… tu sauras… *

Le rencontrer, qui ? Le Gardien des Gardiens le sait déjà. Il l’a rencontré. Il sait.

Il ne doit pas hésiter à faire ce qui est juste.

Le voilà qui fonce vers le Chapelier pour lui asséner ce qui, s’il reste les bras grand ouverts, le tuera à coup sûr.

Et s’il bluffe ? Et s’il voit dans le futur, peut-il prévoir ce qu’il va décider ? Et si…

* Tu seras... le Dernier... Gardien... *

Le Gardien des Gardiens est arrivé à hauteur de l’Homme au Chapeau. Son poing s’est arrêté à quelques centimètres du visage à l’ombre de celui qui était désigné comme son adversaire.

Sur le flanc, Nara Alderan et surtout Yamanaka Rei restent bouche bée. Ils craignaient le pire.

Le Gardien, lui, lève les yeux au ciel.

« Mon maître m’avait parlé de quelqu’un qui changerait tout. Je pense l’avoir trouvé. »

Il soupire, avant de faire un pas pour se rapprocher encore plus de l’Homme au Chapeau.

« C’est d’accord. Je vous aiderai, pour mettre fin à tout ceci. »
Revenir en haut Aller en bas
L'Homme au Chapeau
L'Homme au Chapeau

03. Duel au Sommet Empty
Dim 17 Juil 2022 - 18:03
Ses deux Lieutenants, à sa demande, ne se mêlent pas de l’affrontement qui a lieu. Et en décroisant les bras comme pour l’accueillir dans sa « famille », seul l’Homme au Chapeau sait s’il a cédé à la folie, à l’instinct ou suivi ce que lui dictaient ses pouvoirs.

A-t-il vu dans le futur le Gardien des Gardiens s’arrêter comme il vient de le faire ?

La réalité du présent est pourtant bien là. Celui qui avait semblé rejoindre les Shinobis jusqu’à maintenant n’avait pas tenté de porter le coup de grâce au Chapelier. Il avait même décidé de le rejoindre.

« Bien, répondit-il simplement. »

Sous l’ombre que lui procure son chapeau, le vieil homme se permet de fermer un instant les yeux. Un soupir plus tard et il les rouvre, puis fait un ultime pas vers son nouvel allié. Les deux hommes sont maintenant à hauteur l’un de l’autre.

Un rictus se lit sur le visage fatigué de l’ennemi numéro un des Shinobis.

« Je viens d’un futur qui n’a plus d’espoir. Les Dieux que vous avez tenté de tenir endormis y sont scellés dans des hôtes que les pays n’ont cessé de se disputer. Les guerres ont fini par rayer de la carte des villes entières. Seuls les plus riches ont réussi à développer des technologies suffisantes pour se protéger de ce chaos indescriptible. »

Son regard frôle le sol.

« Mais que ce soient ces Dieux, ces guerres ou ces technologies : tous n’existent qu’à cause d’une chose… le Chakra. »

Tandis qu’il regarde à nouveau le Gardien des Gardiens, l’Homme au Chapeau grimace de dégoût.

« A l’époque, les armes étaient données aux Samouraïs et aux Soldats ; à ceux qui étaient éduqués toute leur vie pour mériter de protéger les leurs. Le Chakra, lui, est injuste. Il donne des pouvoirs au hasard à des gens qui peuvent en faire n’importe quoi. Les Shinobis se persuadent que mon discours est faux… »

Sa grimace laisse place à un ricanement, toujours sur l’œil silencieux de celui qui lui fait face.

« … mais va leur demander s’ils trouvent « juste » que ces pouvoirs temporels soient arrivés à moi et pas à l’un des leurs ? »

Sakaze Tôsen se tourne et ses mains jouent sous son large habit noir.

« Je veux vraiment un monde plus juste… »

Il se retourne et prend son allié par l’épaule.

« … mais pas toi.
?! »

L’Homme au Chapeau lui a porté un coup que le Gardien des Gardiens a réussi à dévier.

Mais ce dernier est tétanisé. Son corps est pris d’une raideur soudaine. Il ressent le froid, le chaud. Son regard descend jusqu’à comprendre.

L’Homme au Chapeau vient de lui transpercer l’abdomen avec un katana de métal, qu’il a créé grâce aux pouvoirs volés au Raikage. De peu, c’était le cœur qui y passait. Mais le Gardien perd déjà beaucoup de sang.

Un spectacle que Sakaze Tôsen ne lui laisse pas le temps de voir. De sa main libre, il empoigne les cheveux de son ennemi pour le forcer à croiser son regard.

« Pensais-tu vraiment que je ne prendrai pas la peine de sonder le futur ? Je t’y ai vu tenter de t’en prendre à moi. De me trahir. »

La colère se lit sur le visage ridé du Chapelier.

« Je ne sais pas si ce sont les sentiments utopistes et mielleux des Shinobis qui t'ont eu, mais je ne suis plus comme eux. »

Le Gardien des Gardiens a beau s’accrocher lui aussi à son ennemi, son regard est fébrile et témoigne de sa situation grave : son sang s’écoule sur le bas de son corps. Même s’il a réussi à dévier le coup du Chapelier, il n’en a plus pour longtemps.

Pour lui, l’issue est inévitable.

« Meurs. »
Revenir en haut Aller en bas
Gardien des Gardiens
Gardien des Gardiens

03. Duel au Sommet Empty
Ven 5 Aoû 2022 - 21:39
Un bruit sourd, puis une sensation étrange. Le Gardien des Gardiens avait participé à si peu de combats et ses pouvoirs si uniques l’avaient gardé de ressentir pareille chose. Cette chose que les Shinobis et les Hommes connaissent pourtant si bien.

La douleur.

Tandis que ses yeux basculent vers le bas, l’Ermite découvre la blessure presque fatale que le Chapelier vient de lui infliger. Ses réflexes décuplés grâce au Senjutsu lui ont permis de dévier le coup, mais l’arme de métal l’a tout de même transpercé. Tandis qu’il grimace, le Gardien s’accroche à celui qui a vu clair dans l’avenir et dans sa future trahison.

Il s’accroche à son épaule, mais pas seulement. Il s’accroche à la vie.

« Il en faudra plus pour me tuer…
Je le sais bien. Mais vu que je ne peux pas te compter parmi mes Lieutenants, laisse-moi donc tes pouvoirs si uniques… »

***

« Et ce fameux « Chapelier », est-il vraiment si fort ? »

Sen’sei Mokkô ne peut empêcher un malheureux rictus d’apparaître sur son visage. Lui comme beaucoup d’autres ont pu témoigner de l’injuste puissance de Sakaze Tôsen.

« Tout vient de ses pouvoirs temporels. Avec ça, il nous est impossible de le devancer, de le surprendre ou d’avoir la moindre ouverture en combat. Et à chacun de ses affrontements, il se renforce.
Comment ça ?
Sa maîtrise du temps lui permet de « dérober » notre expérience. En ayant absorbé le pouvoir du Dieu des Éléments, il peut littéralement absorber la plupart de nos pouvoirs. Il a par exemple dérobé le Kinton d’un Raikage… »

C’est au tour du Gardien des Gardiens de sourire. Mais il ne s’agit cette fois pas d’un rictus anxieux. Celui-ci est sincère.

« Qu’est-ce qui te fait sourire ? »

***

« … ?! »

L’incompréhension se lit sur le visage abîmé de l’Homme au Chapeau. Aussi méconnu soit son processus de « vol des pouvoirs », il est facile de comprendre qu’il ne fonctionne pas ; du moins pas complètement. En réalité, il est interrompu.

A plusieurs dizaines de mètres de distance, les deux Lieutenants constatent sans comprendre. Puis soudain…

« Ses mains ! On dirait… »

Yamanaka Rei regarde les membres de son maître. Malgré la distance et le sang du Gardien, il voit bien que les mains du Chapelier sont étranges. Elles sont ternes. Ou plutôt grises, comme si elles étaient faites avec…

« … de la pierre ! »

L’Homme au Chapeau n’est plus simplement surpris. Il est effrayé.

« Qu-qu’est-ce que tu m’as fait ? »

Alors qu’il était à sa merci, le Gardien des Gardiens avait retrouvé le large sourire qui lui était accoutumé.

« Si tu n’arrivais pas à prévoir mes mouvements avec l’énergie naturelle, tu n’as pas pu voir ce qu’il se passerait en tentant de te l’approprier... »

Sakaze Tôsen ne comprenait pas. Etait-ce cette énergie qui le mettait dans cet état ? Cela voudrait donc dire… qu’il ne s’agissait pas là d’un simple pouvoir à apprendre, mais d’une toute autre énergie. Cette énergie naturelle… elle était en train de le transformer en pierre !

« Il semble que tu ne sois pas le seul à pouvoir prévoir le futur, ha ! ha ! »

Nouvelle grimace du Chapelier. Sa métamorphose en train d’évoluer. Ses bras sont presque entièrement touchés. Il ne peut pas bouger, ni pour retirer cet air satisfait du visage du Gardien, ni pour se défendre.

« Espèce de..! »

S’il ne peut pas se protéger ou contre-attaquer, il doit y avoir une autre solution. Il faut qu’il réfléchisse… trouvé ! Il rembobine le temps.

Et ça fonctionne ! La pierre s’effrite puis s’efface de ses épaules et commence à reculer sur ses bras.

« Voyons, tu voulais mon énergie, sers-toi ! Je t’en donnerai autant que tu veux, mon ami ! »

Mais… ce n’est pas suffisant. Le Gardien des Gardiens profite du contact pour laisser son énergie naturelle s’échapper et la transmettre au Chapelier. Pire encore, cette énergie se propage quasiment aussi vide que ses pouvoirs temporels lui permettent de remonter dans le temps pour se libérer de la transformation en pierre.

L’Homme au Chapeau ne peut pas faire mieux avec ses mains devenues rocheuses. Et de toute façon, il se sent piégé. S’il cède, il deviendra une statue et perdra tout. Et si par miracle il arrive à remonter le temps pour se défaire complètement de la transformation en pierre, il résorbera la blessure du Gardien des Gardiens alors qu’il est mourant.

Les deux hommes se tiennent et crient. La transformation en pierre de Sakaze Tôsen progresse puis freine, recule avant de repartir. Ce duel à la tournure épique se dirige vers une issue qui est plus que jamais indécise.
Revenir en haut Aller en bas
L'Homme au Chapeau
L'Homme au Chapeau

03. Duel au Sommet Empty
Mar 9 Aoû 2022 - 17:35
« Espèce de ..! »

D’abord inexplicable, le phénomène qui attaquait l’Homme au Chapeau lui faisait perdre ses moyens. Sous ses yeux, ses mains étaient devenues aussi dures que la pierre. Lourdes, immobiles, immuables : il n’avait tout simplement plus le contrôle sur ces dernières.

Il se concentre alors pour tenter de voir des bribes des futurs possibles.

Un Kai est inutile. Il perd trop de temps à se libérer pour le faire et aucune illusion n’est brisée. Il n’est donc pas dans un Genjutsu. Et le Gardien des Gardiens profite des efforts fournis par son ennemi pour lui asséner un coup fatal.

Pour le deuxième, il tente d’utiliser le Kinton au niveau de ses bras pour dégager la roche qui l’emprisonne. Cela ne fonctionne pas. Il n’y a donc là aucune source de Doton ou technique standard. C’est vraiment cette « énergie naturelle » qui agit de façon indépendante.

Dans le troisième, il remonte le temps suffisamment longtemps avant que sa transformation ne commence. Mais cela signifie que le Gardien des Gardiens n’est plus blessé. Un retour au combat s’en suit, dans lequel le Chapelier verra ses chances de victoire s’estomper. Car si cette « énergie naturelle » semble infinie, les pouvoirs temporels de Sakaze Tôsen sont eux régis par le Chakra. Et si sa réserve est énorme, elle a des limites…

Enfin, dans le dernier scénario, il abandonne. Le Gardien des Gardiens mourra, et lui aussi…

Non. Ce n’est pas possible. Il doit y avoir un autre moyen.

« Aaaaaaah !
Raaaaah ! »

Le déferlement de chakra du Gardien des Gardiens s’intensifie. La transformation en pierre gagne du terrain. L’Homme au Chapeau a beau utiliser son chakra pour remonter le temps, il est en train de perdre du terrain.

Ses mains et même ses bras tout entiers sont devenus de la roche. Il lui est de plus en plus difficile d’utiliser ses pouvoirs.

Ce n’est pas possible, se répète le Chapelier.

Un bref regard vers ses Lieutenants lui font comprendre qu’il ne doit pas compter sur eux. Le combat les dépasse. Et que pourraient faire un Nara et un Yamanaka ? Le Gardien des Gardiens est déjà immobilisé, et son esprit est trop puissant.

Est-ce vraiment la fin ? Va-t-il retrouver sa femme dans l’au-delà ? Cette époque va-t-elle finalement subir ce que lui voulait à tout prix éviter ?

Toutes ces guerres, tous ces combats, tous ces sacrifices… tout ça pour ça ?

« Aaaaaaaah…
?! »

Non. Cela ne peut pas s’arrêter ainsi.

De l’Homme au Chapeau se dégage soudain une immense quantité d’énergie temporelle. Elle est bien trop dense pour être contrôlée.

« … aaaaAAAAAAAAAAAAAH ! »

Cette immense quantité d’énergie s’échappe. Elle prend la forme d’une déflagration qui se dégage dans toute la zone.

Yamanaka Rei et Nara Alderan se protègent comme ils peuvent, avant de reprendre leurs esprits. Puis ensemble, ils constatent ce qui apparaît comme la conclusion de ce combat décisif.

Sakaze Tôsen, fatigué, nu de tout chakra temporel ; mais debout, les bras libérés de la pierre…
… fait face au Gardien des Gardiens à genoux, transpercé sur une majeure partie du corps, les genoux baignant dans son sang.
Revenir en haut Aller en bas
Gardien des Gardiens
Gardien des Gardiens

03. Duel au Sommet Empty
Dim 4 Sep 2022 - 19:38
Debout, l’Homme au Chapeau s’est libéré de la pierre qui le menaçait. Un rictus apparaît parmi ses rides. Une satisfaction à la hauteur du combat qui vient de se dérouler. Un soulagement qui fait suite à tout son parcours. Il a réussi. Il a vaincu.

Pourtant, tout semble soudain basculer.

Il pousse des respirations bruyantes. Son regard vacille. Il est victorieux, mais son visage montre un sentiment inverse. La panique l’envahit. Il regarde ses mains, pourtant libérées du sort ennemi, avec un air de dégoût.

« Si tu souhaites… tellement qu-que les Shinobis… redeviennent de « simples »… Hommes… »

Tous les regards convergent vers celui qui, à genoux, s’avoue vaincu. Mais là encore, le contraste est saisissant. Le Gardien des Gardiens affiche un large sourire face à la mine déconfite de Sakaze Tôsen. Tous les deux sont arrivés à la même conclusion.

« … tu n’auras aucun mal… à accepter la perte de tes pouvoirs… »

Les deux acteurs de ce combat titanesque avaient fini par comprendre ce qu’il s’était passé. L’Homme au Chapeau, face à la transformation en pierre qui le menaçait vu la quantité d’énergie naturelle que déversait le Gardien, ne pouvait rivaliser avec justesse en remontant le temps. A chaque fois qu’il rembobinait la temporalité de son corps, la transformation en pierre progressait davantage. Il avait alors tenté le tout pour le tout, en déployant tout ce qui lui restait de chakra pour contrer le sort ennemi.

Et il avait réussi. A suffisamment remonter le temps sur sa propre personne ; avant même que l’énergie naturelle n’y ait pénétré et que son corps n’ait commencé à se transformer en pierre.

Mais il avait perdu le contrôle. Il avait fait remonter à son corps un temps bien plus important. Il avait remonté le temps… jusqu’aux prémices de la maîtrise de ses pouvoirs temporels.

Sakaze Tôsen l’avait compris. Il tombe à genoux.

« Gardiens… Chapelier… nous avons eu notre chance… »

Toujours le sourire aux lèvres, le Gardien des Gardiens sent ses forces commencer à le quitter. Mais il ne peut se retenir de repenser à l’ironie de la situation.

Il n’a rien de fondamental contre l’Homme au Chapeau ; à vrai dire, il aurait vraiment pu le rejoindre s’il n’avait pas rencontré les Shinobis et été à leur contact.

Il regarde le ciel, pensif.

« Cette ère… est celle des Shinobis… »

« Celle des Shinobis ? » se répète Sakaze Tôsen. Ses poings se froissent. La colère s’empare de lui alors qu’il regarde son ennemi vaincu. Alors il a un déclic. Rien n’est fini. Au contraire, il constate une opportunité inédite.

« Alderan, immobilise-le ! »

De l’autre côté du terrain, le Nara revenu d’entre les morts marque son hésitation. Il échange un regard avec Yamanaka Rei, lui aussi visiblement confus.

« Pour le Nécromancien ! »

Alors ils comprennent l’objectif de leur chef : s’emparer du corps du Gardien des Gardiens pour pouvoir le ramener à la vie avec l’Edo Tensei !

Le Nara n’a d’autre choix que de s’exécuter et projette son Kagemane.

« ?! »

De son côté, le Gardien ne peut esquiver la technique dans son état. Face à lui, Sakaze Tôsen se relève et utilise le restant d’énergie physique qu’il a pour courir vers son ennemi. Son bras, sa main… même un doigt suffira !

« C’est en ne bougeant pas… qu’on arrive le mieux… à accumuler… »

… l’énergie naturelle. Dans sa position, le Gardien des Gardiens en attire une grande quantité. Mais plutôt que de la maîtriser, il fait l’inverse. Il la secoue dans le moindre recoin de son corps et de son esprit.

Si bien que ses jambes deviennent de la pierre. Et en l’espace de quelques secondes, tout son corps devient une statue.

Dans ses derniers instants, le Gardien des Gardiens repense à toutes les rencontres qu’il a fait lors de ce fameux « Sommet » ; plus que dans toute sa vie entourée de secrets et de distance. Il se souvient de ce Kumojin au katana qui l’a mis face à ce qui était peut-être ses contradictions ou encore à ce Kirijin manipulateur du bois qui n’a pas hésité à le protéger.

Toutes et tous ont joué un rôle dans sa décision. Toutes et tous ont fait qu’il ne la regrette pas.

Alors que la vie le quitte, une question d’un Iwajin lui revient soudain à l’esprit.

* Vous n’avez pas de nom ? Vous n’avez jamais voulu vous en forger un ou tout simplement … Peut-être que préférez-vous qu’on vous en donne un ? *

Se forger un nom ? Il y réfléchit…

* … vous devenez mes amis ! Merci ! *

Pourquoi pas.
C’est décidé.
Et puis ça sonne bien…
L’Ami.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
L'Homme au Chapeau
L'Homme au Chapeau

03. Duel au Sommet Empty
Sam 29 Oct 2022 - 17:08
Sous le regard de ses Lieutenants, qui s’étaient empressés de venir vers lui, le Chapelier avait le sien vide. A genoux, son air dépité se traduisait par sa tête qui ne cessait de basculer petit à petit vers l’avant. Si bien qu’à un moment… il en perdit son chapeau.

En le voyant tomber devant ses genoux fatigués, les iris du vieil homme se remirent à luire.

L’Homme sans Chapeau.
L’Homme sans Pouvoirs.

Un parallèle inattendu et pourtant si vrai. Une terrible ironie pour celui qui aurait dû prévoir cette infortune. Mais ses pouvoirs avaient leurs limites, une surface que les Shinobis de la Roche avaient à peine égratignée ; le Gardien des Gardiens l’avait exploitée. Gardiens et Shinobis, une lutte contre le temps et contre l’évidence. Ils avaient remporté cette bataille. Indiscutablement.

Et désormais nu de sa suprématie, Sakaze Tôsen se mit à rire, face au regard médusé de ses deux plus anciens Lieutenants.

« Tôsen…
Vos pouvoirs, vous les retrouverez. »

Nara Alderan n’avait pas tort. Ce qui avait été maîtrisé un jour pourrait à nouveau l’être le lendemain, surtout pour celui qui maîtrisait le temps. Mais du temps, il en faudrait.

« Un jour, oui. Je me suis vu avec lors de la Grande Guerre. Mais cela prendra du… « temps ». »

Il esquissa un nouveau rictus, tandis qu’il faisait signe à ses alliés de l’aider à le relever.

« Cette ultime bataille… je ne la pensais pas si lointaine. Et surtout, je ne pensais pas que je me retrouverais à prier… pour que le Dieu Renard soit trouvé le plus tard possible. »

Avec l’appui de Yamanaka Rei et de Nara Alderan, l’Homme au Chapeau désormais sans pouvoirs temporels adressa un dernier regard à la statue qui leur faisait face. Ce sourire… Il s’était battu pour ses idéaux. Peut-être que désormais moins dominateur, Tôsen était devenu moins agressif contre les idéaux adverses. Mais ces Shinobis… il devait les vaincre. Rien n’avait changé.

« Rentrons… »

Une nouvelle page de l’Histoire s’était tournée.

« … demain, vous serez à la tête du Ningen. »

Fin de l'Intrigue | Important:
Revenir en haut Aller en bas

03. Duel au Sommet

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 00. A l'aube du sommet
» 01. Le Sommet des Shinobis
» 01. Le Sommet de la Coalition
» 1/01. Un Sommet attendu
» 4/01. Au Sommet de l'Histoire

Ascent of Shinobi :: Événements :: Intrigue n°11 : Le Sommet de la Coalition
Sauter vers: