Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Anaï Eyana
Anaï EyanaEn ligne

Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Empty
Dim 6 Mar 2022 - 20:06
Dans cette éternelle salle d’entraînement, de retour du moins. Ce temple de la connaissance et de l’apprentissage redevenait peu à peu le lieu où je passais le plus clair de mes journées. En tant que Genin, j’étais rarement engagé à longueur de journée sur des missions sollicitant l’ensemble de mon temps libre. Cela me laissait donc énormément de temps pour m’entraîner, ce qui m’allait très bien. J’effectuais une série de Mudra en canalisant l’énergie Fûton provenant de ma main gauche et tentait de former un dôme autour de moi. C’était mon entraînement depuis plusieurs jours déjà, essayer de former un dôme complet autour de moi en Fûton afin de me protéger des attaques provenant de toute part. Je voulais ce dôme considérablement plus puissant que mon autre technique défensive affinitaire. L’objectif étant de pouvoir faire face statiquement à des attaques beaucoup plus puissantes que mon maigre mur de vent ne saurait repousser.

C’était la suite de mon entraînement avec Misaki, où elle m’avait enseigné les bases de la défense affinitaire sous la forme d’un mur. Le Fûton s’était révélé être un élément extrêmement utile et puissant de ce domaine, hormis contre les attaques Katon. En effet, le vent était naturellement présent dans l’air, il est beaucoup plus simple à matérialiser que de nombreux autres éléments, surtout en défense. Avec de l’entraînement, il est même possible de complètement se passer de Mudra, comme j’étais déjà parvenu à le faire. Je recommençais de nouveau ma série de Mudra et ne parvenait toujours pas à donner une forme arrondie à ce mur que je tentais de former peu à peu en dôme. Le travail de la forme géométrique de la technique était extrêmement complexe, il ne suffisait pas de la visualiser, même si c’est une étape importante. Il fallait également réussir à ordonner à l’élément de se plier comme on le souhaiter. Sa forme n’étant bien évidemment pas, la forme d’un dôme concentré de vent.

Je me demandais si Misaki possédait une telle technique. Je lui avais laissé un message ce matin avant de commencer l’entraînement, l’appelant à l’aide après une bonne semaine à galérer à modéliser la forme de mon mur en dôme. J’avais également tenté de reprendre depuis zéro, en concentrant le vent de partout autour de moi. Mais les premiers résultats me semblait bien plus concluant en partant d’une forme déjà connue et maîtrisée pour tenter de la rendre dans la forme voulue. Je parvenais actuellement à faire une sorte d’arc de cercle, peu solide, qui arrêterait probablement à peine un Kunai. Il y avait donc deux pistes majeures de travail, la première était de réussir à avoir une forme adéquate, en dôme autour de ma personne. La seconde était de renforcer la puissance du vent pour repousser même des techniques puissantes. Je n’avais pas de techniques affinitaires puissantes justement et je voulais que la première que je développe soit une technique pour me protéger de celles des autres. Pour l’offensive, le Taijutsu faisait déjà très bien l’affaire. Je continuais de m’entraîner, en effectuant mes mudras, en concentrant le vent présent autour de moi dans la salle d’entraînement, répétant la tâche, encore, encore et encore. J’espérais que Misaki vienne me filer un coup de main dans les prochains jours, ou qui sait, même dès cet après midi.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Empty
Lun 7 Mar 2022 - 5:44

Revenant tout juste d'une mission au coeur des terres de l'eau, Misaki n'eut que très peu de temps pour elle avant de recevoir une note des plus intéressantes. Posant ses iris sur l'encre qui composait le message de l'Anaï, un sourire sincère et rempli d'excitation se lisait sur le visage de la chûnin. La promotion de genin à chûnin avait été une plaque tournante dans la vie et la personnalité de la Yukijine. Elle s'était redécouverte, tout simplement. Fondamentalement intéressée par la transmission de son savoir, la jeune femme s'épanouissait définitivement dans son rôle de mentor, qu'elle réalisait avec les meilleures intentions du monde.

Finissant sa lecture, Misaki se fit une note mentale d'aller à la rencontre d'Eyana un peu plus tard dans la journée. Elle avait quelques devoirs envers son clan, entre autres en lien avec la prison du village, mais elle pourrait sans doute parvenir à passer au coeur du dojo des sabreurs vers le milieu de l'après-midi.

[...]


Pas-à-pas, Misaki montait les nombreuses marches qui menaient au coeur du domaine clanique des sabreurs du village caché par la brume. Autant elle n'avait jamais mis les pieds là, autant elle ne faisait que passer son temps là dernièrement. Arrivant à la hauteur des dojos, Misaki faisait valser ses iris sur les différents dales composant le toit des bâtiments. Elle essayait de voir si elle était capable de remarquer les dégâts laissés par son dernier entraînement. Elle remarquait quelques fissures ici et là, mais rien de bien important.

Rejoignant l'intérieur des dojos, Misaki identifiait rapidement celui qui était occupé par celle qu'elle était venue voir. Posant ses pupilles céruléennes sur l'Anaï, Misaki pouvait d'ores et déjà voir que la journée d'entraînement n'avait pas dû être de tout repos. Après tout, Eyana avait passé la majorité de la journée à malaxer son chakra pour essayer de créer cette défense qui l'intéressait tant. Forcément, au bout de plusieurs heures, son corps ne pouvait que parler de l'intensité de ses intentions.

Se raclant lourdement la gorge, la Yukijine cherchait à attirer l'attention de celle qui l'avait convoqué avant de lui échanger quelques mots.

[Misaki] - Bonjour Eyana, j'espère que tu va bien. J'ai reçu ton message.

Dit-elle en montrant à l'aide de sa dextre le morceau de papier que lui avait laissé la Céleste.

[Misaki] - Qu'est-ce que je peux faire pour toi ?

_________________
Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Anaï Eyana
Anaï EyanaEn ligne

Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Empty
Mar 8 Mar 2022 - 1:18
Misaki venait finalement d’arriver, comme pour porter une assistance inespérée à mon entraînement qui se trouvait au point mort. Je l’accueillais avec un petit sourire marqué par la fatigue de l’entraînement de la matinée. J’allais m’asseoir un instant avant de lâcher un grand soupir et de répondre à sa question.

« Bonjour ! Non ça ne va pas vraiment, je stagne. J’essaye de pousser notre entraînement affinitaire de la dernière fois plus loin. Je ne parviens pas à donner d’autres formes à mes défenses. J’aimerais notamment former un dôme autour de ma personne afin de me protéger des attaques provenant de toutes les directions. Et surtout, être capable de produire une défense bien plus solide que le mur qui je crains ne saura me défendre contre autre chose que des techniques basiques. Au vu de la menace fréquente pesant sur le village. Je dois être en mesure de me défendre autrement que par mes esquives liées au Taijutsu. Est-ce que tu maîtrises une défense avancée de ce type ? »

J’allais me redresser et je commençais à effectuer une série de mudra pour lui montrer l’état actuel de mon travail en la matière : Une sorte de demi dôme d’une intensité minable, probablement à peine capable d’arrêter un Kunai. En me concentrant, je parvenais à épaissir la rafale de vent éphémère, mais seulement par endroit et au coût d’une quantité de Chakra bien trop importante pour le résultat obtenu. Il semblait assez évident qu’il y avait d’énorme manquement sur le plan technique et la capacité à générer efficacement le Chakra. Les Mudras eux, semblait plutôt correctes, Eyana utilisant le Mudra du Rat afin de permettre au dôme de se former partiellement en appliquant une force rotative à la technique Futon. J’allais donc ponctuer mes tentatives d’une légère phrase avec certaine frustration dans le ton de la voix, ce qui n’était jamais vraiment surprenant venant de moi. J’avais toujours eu ce côté émotif.

« Voilà où j’en suis, toujours à la case départ malgré de nombreuses heures d’entraînement. J’ai l’impression d’être une énorme daube en Ninjutsu ! Le Taijutsu me semble tellement plus simple et évident ! »

Je retournais m’asseoir agacée après la démonstration en essayant de me calmer, concentrant mon attention sur Misaki, en espérant qu’elle saurait m’apporter les réponses dont j’ai besoin pour progresser.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Empty
Mar 8 Mar 2022 - 2:50

Discrètement, elle écoutait Eyana ventiler ses frustrations sur le développement de son ninjutsu. Ça ne semblait pas être un sujet faisant partie de ses points forts, mais le travail et l'acharnement dont elle faisait preuve étaient toute en son honneur. À chacun ses forces, aucun shinobi n'avait la science infuse. Tout passait par des heures de travail acharné, sans abandonner. Eyana avait déjà cette volonté, c'était plus que beaucoup de genin qu'elle avait rencontré.

[Misaki] - Alors c'est que tu es complètement mon inverse.

Rigolait-elle en essayant de détendre un peu l'atmosphère.

[Misaki] - J'excelle en Ninjutsu, mais ne me parle pas de Taijutsu.

Cette phrase n'était, en soi, pas fondamentalement vraie. Enfin, plus maintenant. Si c'était absolument le cas, alors qu'elle était à la place d'Eyana, Misaki avait mis tant d'heures dans ses entraînements au corps-à-corps que même une kunoichi telle que la Céleste aurait sans doute de la difficulté à suivre Misaki. Enfin, sans prendre en compte les portes... Parce que ça... Misaki n'avait aucune façon de les gérer autre que par des jutsus qu'elle se refuserait d'utiliser surs d'autre Kirijine.

[Misaki] - Ton travail acharné t'amènera loin Eyana et tu as le potentiel pour réussir, j'en suis certaine. Cela dit, j'ai peut-être quelques pistes pour toi.

Sur ses mots d'encouragement, il était temps d'exposer les quelques problèmes qu'avait pu identifier Misaki par la brève démonstration d'Eyana.

[Misaki] - Je vois trois problèmes dans la réalisation de ta technique. Répliquait-elle en levant l'indexe droit Premièrement, la réalisation d'une protection intégrale de ta personne demande un niveau de maîtrise nettement supérieur à notre dernier entraînement. Ici, on passe d'une technique de bas niveau à l'une des techniques les plus avancées au niveau du ninjutsu. Tu sembles déjà avoir un peu de difficulté avec cette partie des arts shinobis, de faire ce bond seul est tout en ton honneur, mais ça va te consommer beaucoup trop de temps.

Mais ça, elle était là pour y remédier.

[Misaki] - Pour ça, si tu le souhaites, je vais te mettre en contact avec une kunoichi du nom de Yosuzume. C'est une chûnin spécialisée dans le fûton dont le niveau de maîtrise est tel qu'il rivalise avec mon Hyôton. Elle saura sans doute t'aider dans tes démarches liées à cet élément. Je suis capable de t'aider à bas niveau, mais si tu souhaites poursuivre dans les arts du ninjutsu, elle te sera nettement plus utile que moi, pour cette affinité. Pour te donner une idée, si un jour mon chakra se développe sous cet élément, c'est vers elle que je compte me tourner pour quelques apprentissages.

Prenant une inspiration, elle levait un deuxième doigt.

[Misaki] - Deuxièmement, ce niveau de maîtrise ne dépend plus uniquement des mudras. Contrairement au mur que tu as appris quelques jours plus tôt, ici, ta technique doit être un tout avant même d'exister. C'est une phrase bien philosophique, mais pour paraphraser les dires de ma propre mentore ; les molécules de ta technique doivent d'ores et déjà avoir leur place dans ta création, avant même que tu aies commencé les mudras. Je te laisse cogiter sur ça, mais c'est un conseil qui m'a amplement aidé alors qu'elle m'apprenait à convertir un mur capable de séparer un champ de bataille en deux. En gros, ta technique ne devrait pas passer de bourrasques, à demi dôme, à dôme. Elle devrait soit fonctionner d'un seul trait, soit se planter d'un seul trait.

Répliquait en repensant à ce fameux entraînement qui avait inondé le terrain d'entraînement numéro douze. Avant de poursuivre, elle levait le pouce.

[Misaki] - Finalement, tu parviendras plus facilement à réaliser ce genre de technique en visant petit et en avançant avec des petits pas. Ce n'est pas grave si, en ce moment, tu n'es capable de bloquer qu'un kunai ou qu'un petit projectile. Commence par être capable de bloquer un kunai dans tous les angles et augmente ton intensité de là.

Finissait-elle en joignant ses mains ensemble. D'un seul trait, elle réalisait une série de mudras relativement complexe avant de concentrer son chakra dans les airs. La température de la pièce descendit de quelques degrés tandis que les molécules d'air se gelaient autour des deux interlocutrices, l'hiver prenait naissance. Sous eux, le sol se recouvrait d'une importante et résistante quantité de glace, les surélevant au passage tandis qu'une tout aussi impressionnante quantité de glace les enfermait désormais dans un dôme protecteur.

[Misaki] - J'ai ce jutsu dans mon panel. Si tu souhaites, j'ai quelques jours de libre devant moi. Il me fera plaisir de les passer en ta compagnie à travailler sur ton propre dôme.



_________________
Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Signamisakigif
~ Thème ~


Dernière édition par Yuki Misaki le Dim 13 Mar 2022 - 20:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Anaï Eyana
Anaï EyanaEn ligne

Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Empty
Dim 13 Mar 2022 - 19:48
Elle ne m’en pensait pas capable. C’était plutôt clair quand elle mentionnait que ce genre de technique était très avancée. Peut-être était-ce là d’ailleurs le genre de technique qui était sa limite, à elle ? Je la voyais tout de même dans son attitude bienveillante habituelle venir me conseiller et m’offrir quelques pistes pour avancer. Si elle ne m’en pensait pas capable, j’allais complètement lui prouver le contraire.

Selon Misaki, je devais apprendre à donner une forme à ma technique dès sa création. Pas essayer de modeler ce que je connaissais déjà. Cela me faisait écho à l’entraînement lors de la création du mur. En effet, j’avais initialement réussi à créer un mur avec mes mains avant de m’acharner à le créer à partir de l’air qui m’entourait. Cela s’était révélé être un exercice bien plus difficile pour moi, mais j’étais certaine qu’en continuant sur cette dernière piste, je pouvais y parvenir avec de l’acharnement. C’était aussi parfaitement normal que cela soit plus dur, la technique étant en elle-même, bien plus avancée. J’acquiesçais lorsqu’elle mentionnait que la dernière étape était la puissance de la technique en elle-même plutôt que sa réalisation. On en revenait à mon éternel problème de contrôle du chakra et non pas du malaxage. Je patinais à donner de l’épaisseur et de la puissance à mes techniques plutôt qu’à leurs réalisations.

Je voyais Misaki réaliser un important Dôme de glace qui nous recouvraient totalement en plus de nous surélever. Elle me proposait de me l’enseigner. Assez instinctivement, je hochais la tête, émerveillée. Peut être qu’elle m’en pensait capable, finalement. Je sentais Zushakon s’agiter à l’intérieur de moi, se tamponnant aux verrous de mes Fûinjutsus comme pour râler de cette relation d’Apprentie à Maître que je formais avec Misaki.

« Cela me plairait beaucoup de rencontrer cette Yosuzume, oui. »

Comme de nouveau boostée, j’effectuais un petit saut en arrière pour me mettre face à Misaki dont le dome se dissipait peu à peu avant de fermer les yeux, ressentir l’air autour de moi ainsi que le Chakra à l’intérieur de mon corps. Je me concentrais et imaginais exactement ce que je venais de voir à l’instant. Je ressentais la pression du vent sur ma peau alors même que l’intérieur du dojo n’avait aucun courant d’air. Je sentais à travers mes narines des odeurs que l’atmosphère m’apportait alors même qu’ils étaient normalement hors de mon odorat classique. J’imaginais ensuite ce vent venir se former autour de moi et former une bulle entière qui couvrait chaque côté mais également le haut et le bas. Je laissais mon Chakra s’évaporer de mon corps pour venir influencer l’air.

Puis j’intensifiais la présence de mon Chakra, je formulais une injonction dans ma tête tout en formant les Mudras de la technique : Coq, Sanglier, Chèvre, Rat, Serpent. Le Coq permettait de canaliser le Futon présent dans mes index. Le Sanglier, de fournir la forme du dome à ma technique et une répartition équitable de mon Chakra. La Chèvre amplifiait la puissance de la technique en dirigeant mes deux index vers le ciel en respectant le déséquilibre inhérent du Ying et du Yang avec l’asymétrie des index. Le Rat venait renforcer le sanglier en donnant la puissance rotative au vent et de dégager tous les éléments intrus vers l’extérieur et enfin, le Serpent donnait la consistance à la défense, la notion de protection qui m’était si personnelle.

A la réalisation du dernier Mudras, un simple petit mouvement se fit pressentir dans l’air, comme un refoulement général. Je sentais d’où venait le problème, j’avais évacué mon Chakra trop tôt et le sol bloquait mon énergie.

Alors je recommençais, cette fois ci en faisant un petit bond avec la réalisation de la technique pour me couvrir, avec ma mobilité. Le vent se saurait me porter comme la glace, mais la bulle était possible en me mettant dans les airs. L’effet du dôme était encore imparfait, mais je comptais bien persévérer devant Misaki, sensible à ses conseils. Je ne parlais, étant parfaitement concentrée à ignorer les provocations de mon passager clandestin qui s’amusait à chaque tentative infructueuse, comme pour venir titiller ma frustration qu’il savait si facile à générer.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Empty
Dim 13 Mar 2022 - 21:01

[Misaki] - L'apprentissage de ce genre de technique prend plusieurs jours. Je vais essayer de la faire venir dès demain, si elle est disponible.



Répliquait-elle en indiquant clairement qu'elle ne devait pas se mettre de pression quanta la vitesse à laquelle elle parviendrait à maîtriser ce jutsu. Posant son regard céruléen sur l'Anaï, Misaki l'observait réaliser des mudras et moduler l'air du dôme. La froideur de la glace apaisait Misaki, ça avait toujours été le cas, mais ce n'était rien d'endommageable. Une simple conséquence naturelle de la présence d'un glaçon géant dans l'environnement.

Lorsque l'opportunité se présenterait, Misaki gérerait deux mudras. Le premier, formant une croix avec ses deux indexes et ses deux majeurs, indiquaient clairement qu'elle s'apprenait à réaliser des clones. Ce mudra ne servait qu'à ça. Le second, celui du chien, criait la nature de sa création ; l'Hyôton. D'un seul coup, deux formes de glace translucide apparaissaient aux côtés de l'adolescente. Deux silhouettes rappelant parfaitement la Yukijine. Tranquillement, la glace prit les couleurs de Misaki et deux jumelles élémentaires posaient leurs regards sur Eyana.

Une des deux créations réalisait ses propres mudras et s'efforçait de déplacer la glace composant le dôme nouvellement créé. Il était temps de se donner un peu d'espace. Le second, une fois libérée de la protection cristallisée, saisit un morceau de charbon et du papier dans l'une des besaces de Misaki. S'éloignant un peu, elle commençait la rédaction d'une lettre adressée à Yosuzume.

Une fois terminée, la jumelle d'ombre s'apprêtait à se mordre le pouce, s'arrêtant sec quelques secondes avant le contact. C'était un peu comme si elle avait oublié que le moindre dégât allait la faire disparaitre. Visiblement gênée de la situation, elle finit par remettre le tout à la véritable Misaki qui avait son attention rivée sur Eyana. Reculant d'un pas, le clone prit exactement la place de la Yukijine qui se mordit le pouce afin de laisser couler un peu de sang. Réalisant une série de mudras, un petit harfang des neiges apparut derrière un écran de fumée. Sans perdre de temps, elle lui attachait la lettre à la patte et lui donnait ses indications. Saluant Misaki à l'aide de son aile, la bête s'envolait en direction du domaine Yasei.

Retournant son attention sur la Céleste, il y avait désormais trois paires d’yeux qui observaient les tenants et les aboutissants de la création de ce dôme de vent.

[Misaki] - Si jamais tu es capable de créer des clones d'ombres, fait les pratiquer ton jutsu elles aussi. En mourant, elles te rapporteront l'expérience de leur pratique. Ça sauve un peu de temps, mais ça décuple aussi la vitesse à laquelle tu t'épuiseras.


_________________
Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Anaï Eyana
Anaï EyanaEn ligne

Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Empty
Jeu 17 Mar 2022 - 17:27
« Laisses moi le contrôle et tu pourras très vite lui montrer tes talents en affinitaire. »

Je sentais la voix intérieure surgir dans mon esprit. Comme un électrochoc alors même que tous les verrous étaient dressés. C’était le signe qu’il était temps que je réalise de nouveaux les rites pour renforcer et maintenir les Fûinjutsus. Ils se faisaient de plus en plus pressant.

« Tais-toi, tu n’as même pas de force à me conférer, tu n’es qu’un passager clandestin inutile. »

Mon estomac se nouait et se retournais, je parlais uniquement dans ma tête, tout ce que pouvait voir Misaki était que je semblais complètement ailleurs pendant que ses clones étaient à la tâche d’envoyer un message à son amie.

« Ma présence ne te nourrit peut-être pas en Chakra, mais je sais faire bien plus que toi, toutes ces heures perdues à t’entraîner et apprendre à faire des techniques Ninjas basiques alors que tout ceci ne serait qu’une formalité si tu me laissais te montrer. Tout ce que je te demande, c’est que l’on partage. »

« Je connais parfaitement ta notion du partage, tu me l’as montrée suffisamment de fois. Tu n’es qu’une bête sauvage qui ne comprends que le fait d’être dominée. La raclée à Hayashi ne t’avais pas suffit ? »

« Une raclée ? Tu ne te souviens même pas de ce qui s’est passé dans cette entaille ma tendre… Et tu penses vraiment que ta nature Céleste est la tienne ? Ce don qui te rend si unique, est-il réellement le tien ou n’est-ce que l’un de mes cadeaux que je veux bien te faire ? »

Je ne répondais pas, il me l’avait bien cloué cette fois. A plusieurs reprises le Démon m’avait empêché d’ouvrir mes portes, je ne savais pas vraiment si cela lui était lié ou si c’était un simple verrou psychique que je m’étais apposé. Je sortais de ma transe et me remettais au travail.

[…]

Cela faisait plusieurs heures que je m’attaquais à la réalisation du dôme de vent, sans vraiment parvenir à m’améliorer. Mon dôme avait toujours des difficultés à se manifester totalement. Je parvenais à réaliser un demi-dôme avec une protection aérienne mais malgré mes efforts à essayer de visualiser l’ensemble de la forme, je ne progressais pas vraiment.

Effectuant une fois de plus la série de mudra pour le dôme de vent, je me concentrais pour répliquer la forme dans son ensemble. Même en utilisant mes bras pour projeter le chakra Fûton je ne parvenais pas à le réaliser intégralement. Je sentais le regard de Misaki espérant autant de fois que moi que cette fois était la bonne. Elle m’avait conseillé tous le long de cette journée d’entraînement. Je manquais d’une réelle maîtrise du contrôle de mon Chakra qui était visiblement un pré-requis essentiel à la maîtrise de cette technique. Mais je ne lâchais pas l’affaire.

[…]

La fin de journée pointait le bout de son nez. J’étais écroulée sur le sol du Dojo, complètement exténuée. Je n’avais plus une seule once de Chakra et le sol à mes pieds était complètement creusé par les différentes bourrasques de vent d’intensités irrégulières qui avaient eu lieu toute la journée. Je posais mes deux mains sur ma poitrine nue en haletant suite à ma dernière tentative et je tournais le regard vers Misaki, songeuse.

« J’ai l’impression de n’avoir rien accomplit de plus aujourd’hui à part apprendre à échouer encore et encore… »

Je gigotais mes deux jambes à même le sol comme pour avoir la sensation d’avoir encore mon corps qui réponds à mes injonctions en attendant un dernier encouragement de la Chûnin ou qu’elle me soulage enfin de ma souffrance de la journée en m’autorisant à aller me reposer.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Empty
Sam 19 Mar 2022 - 17:07

Les Misaki et Eyana avaient passé la journée à travailler la manipulation de l'élément de la Céleste. Les conseils de Misaki se voulaient généraux, car elle ne pouvait malheureusement pas la guider personnellement et dans le détail en lien avec le Fûton. Elle se disait, cependant, que ce qui était bon pour le Suiton ou l'Hyôton pouvait aussi l'être pour l'élément intangible qu'était le vent. Au coeur de la journée, les clones de la Yukijine avaient disparu. Incapable de survire plus que quelques heures, elles avaient rapporté diverses visions et diverses réflexions qu'elles avaient shunt. C'était un drôle de sentiment, celui de récupérer le savoir d'une de ses jumelles. Un peu comme si elle venait de ressortir de sa mémoire la totalité des souvenirs acquit par son chakra dans les dernières heures. Cependant, ça venait aussi avec l'épuisement, mais n'étant pas celui qui travaillait les techniques, cet épuisement se voulait beaucoup plus mental que physique.

Au long de la journée, la Yukijine avait noté une légère amélioration dans la fluidité des mouvements de l'Anaï. Elle semblait aussi plus alaise dans la création des rafales, bien qu'elle n'arrivait pas a généré exactement ce qu'elle souhaitait. C'était sans parler de l'expérience qu'elle acquérait dans la réalisation rapide des signes incantatoires liés aux arts shinobis. Au-delà de la réalisation de cette technique spécifiquement, ça avait une valeur inestimable pour ses futures techniques. Enfin, si elle venait a poursuivre dans son désire de maîtriser le Ninjutsu.

Aux termes de la journée, elle posait son regard sur son apprentie au sol et complètement vidé d'énergie. Verbalisant quelques lourdes paroles nourries par un sentiment d'échec que ne partageait simplement pas Misaki. Bien qu'elle comprenait d'où provenaient ses frustrations.

[Misaki] - Allons Eyana, tu sais très bien que ce n'est pas le cas. L'apprentissage du Ninjutsu est un processus long, tout comme l'est celui du Taijutsu. Je suis persuadée que tu n'as pas toujours été capable de courir des kilomètres comme tu le fais maintenant ? C'est le même processus, mais il est mental au lieu d'être physique.

Une comparaison un peu boiteuse, mais qui faisait tout son sens, pour peu que la Céleste décide de poser son esprit sur les mots que Misaki venait de lui échanger.

[Misaki] - On va s'arrêter là pour aujourd'hui. Si tu souhaites poursuivre ton entraînement ce soir, ne te concentre uniquement que sur ta maîtrise des mudras, sans insuffler le moindre chakra. C'est un exercice simple que tu peux faire en te relaxant dans un bain, mais qui t'aidera pour demain.

Enfin, c'était là quelque chose qui l'avait aidé elle, alors qu'elle n'était qu'une genin nouvellement sortie de l'académie. Aujourd'hui, le niveau de maîtrise de Misaki frôlait celui d'une experte. Si elle avait encore des choses à apprendre sur le sujet, elle commençait a se faire un nom dans l'enseignement de cet art shinobi.

[Misaki] - Bon repos.

Répliquait-elle en tournant les talons et en se mettant en route vers sa maison.

[...]

La nuit avait été courte pour Misaki. Elle avait passé la plus grande partie de son temps à réfléchir à une façon de travailler cette technique qui mettrait en valeur les forces de la Céleste, tout en décortiquant le tout pour rendre la tâche plus simple. Elle ne s'était pas basé non plus sur la présence de Yosuzume, si elle lui avait lancé une invitation, elle ne savait pas si cette dernière serait disponible en si peu de temps.

Voyant l'Anaï se joindre a elle sur le terrain d'entraînement numéro douze, Misaki lui exposait le plan un peu boiteux qu'elle avait concocté.

[Misaki] - Bon matin Eyana, j'espère que la nuit t'aura été reposante. Répliquait-elle accompagnée d'un sourire sincère.Je te propose qu'on décortique l'apprentissage de ce jutsu en plusieurs phases, plutôt que d'essayer de tout lancer d'un coup. Tu sembles êtres d'ores et déjà alaise avec les mudras, on ira directement vers la technique en soit.

Misaki levait sa dextre et pointait son index vers le ciel.

[Misaki] - On va décortiquer la technique. Une fois les signes terminés, il te faudrait produire ou manipuler du vent, on va explorer les deux options et voir ce qui est le plus naturel pour toi. Personnellement, je pense qu'il te sera plus facile de manipuler le vent en utilisant ton corps. Peut-être par le biais d'une rotation ?

Misaki savait que l'Anaï souhaitait créer une technique à même ses mudras, mais d'utiliser le corps d'une spécialiste de Taijutsu lui semblait plus naturel.

[Misaki] - Ensuite de quoi on travaillera graduellement la puissance. À ce moment-là, je vais créer une multitude de clones et nous t'attaquerons tous dans un angle différent. Ça va nous permettre d'identifier clairement les zones qui demanderont plus de travail et de concentration. Est-ce que ça te va ? Quelque chose à rajouter ?

_________________
Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Anaï Eyana
Anaï EyanaEn ligne

Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Empty
Sam 19 Mar 2022 - 18:56
Comme Misaki me l’avait conseillé, j’étais partie me prendre un bain. Non pas pour m’entraîner à la réalisation de Mudras, non, plutôt pour se détendre après l’entraînement. Le Sento de Kiri n’accueillait pas beaucoup de monde tard dans la soirée. Ou bien peut être que ma présence, tatouée quasiment sur l’ensemble du corps les faisait craindre à une criminelle qui pouvait prendre pour une offense toute intrusion.

Je me mettais alors complètement à l’aise, tendant les jambes pour sortir les pieds et les laisser à l’air libre sur le rebord du bain. C’était loin d’être gracieux ou flatteur pour mon intimité, mais autant profiter du fait d’être complètement seule.

[…]

De retour à l’entraînement, j’appréhendais de me retrouver à ne pas progresser de la journée une fois de plus. Mais je savais aussi pertinemment que ce n’était pas le genre de mindset que je devais cultiver pour progresser efficacement. Non, il fallait que je me pose sérieusement sur les problématiques et que je sois convaincue de ma capacité à réussir. Comme pour le Taijutsu comme l’avait si bien formulé Misaki. C’était après des années d’entraînement que les efforts avaient fini par réellement payer.

La différence entre le Ninjutsu et le Taijutsu, c’est que ce dernier, j’appréciais réellement ça. C’était un plaisir sans fin que de sentir mon corps se mouvoir dans l’espace avec aisance, de sentir mes muscles brûler, de ressentir quelque chose. Le Ninjutsu, tout était intérieur, spirituel, vide de sensation à mon goût. Même si les résultats pouvaient être impressionnant, l’entraînement n’avait pas cette même saveur.

« Ohayô gozaimasu Yuki-Sama, la nuit a été reposante et la soirée agréable. J’espère que Yosuzume aura le temps de passer aujourd’hui. »

J’écoutais sa proposition qui me semblait faire entièrement sens suite à notre dernier entraînement sur le mur élémentaire. C’était en effet grâce au levé de mes mains que j’étais parvenu à manifester la première fois le mur dans sa forme la plus tangible.

« Ca me convient parfaitement, je travaille par ailleurs déjà plusieurs techniques rotatives depuis quelques temps, donc le mouvement sera plutôt naturel. »

Je marquais une brève pause avant de laisser retomber un peu mon optimisme.

« Reste plus qu’à voir si cela va marcher. »

Intérieurement, je me reprenais très vite. Cela allait marcher.

Après un petit échauffement basique musculaire et de canalisation de Chakra, je me mettais à l’entraînement. J’enchaînais les mudras de ma technique avant de commencer à concentrer le chakra dans mes mains tout en imaginant la forme du dôme autour de moi. Et en une seule expulsion, j’entamais un mouvement rotatif à l’aide de mes deux jambes en effectuant un balayage de mes mains.

L’effet n’était pas concluant, peut être même pire que la veille. C’était en même temps à attendre d’une première tentative. Il fallait de plus que je décolle du sol. Je me remettais donc à la tâche. Optimisant les petits défauts que j’avais déjà pu détecter.

[…]

La fin de matinée se profilait et le temps d’un repas également. Les mouvements étaient beaucoup plus fluide et je m’étais essayé à une nouvelle technique depuis une heure qui provoquait une réelle amélioration.

Je bondissais en gardant mes mains sur mon torse avant d’effectuer un balayement vers l’extérieur au moment où je relâche la technique. Les mudra, le geste et la visualisation de la technique commençait à former un dôme beaucoup plus large et surtout complet. Il était clairement visible à l’œil nu, protégeant des attaques provenant de tous les sens, même du sol, ce dernier venant le creuser par ailleurs à chaque manifestation.

Je reposais les pieds au sol une fois de plus après l’expulsion du dôme d’air et je regardais Misaki.

« Alors tu en penses quoi ? La matinée à franchement était productive je trouve. On peut peut-être commencer à envisager la deuxième étape ? »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yosuzume
Yosuzume

Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Empty
Dim 20 Mar 2022 - 10:55




Le fûton


Yosuzume avait reçu une lettre de la part de Misaki, l’invitant à la rejoindre sur le terrain d’entraînement douze, demain au Grand dojo. Là-dessus, la kunoichi avait accepté la requête de son amie, car après, il semblerait qu’une Génin ait besoin d’aide par rapport au Futon. Là-dessus, la Yasei ne pouvait pas ignorer cette demande, même si ce n’est pas une experte dans l’enseignement. En réalité, elle n’a jamais appris à qui ce soit une quelconque technique, même si elle a une vague idée de comment s’y prendre. En tout cas, la Grande prêtresse fera de son mieux pour l’aider. Cependant, elle ne sortait plus trop seule dans Kiri à cause de quelques cas, connu à ce jour-là lié au Yasei et tant que les Kirijins ou du moins, certains ne se calmeront pas, elle sera surveillée. La Miko no Tengu est une bonne kunoichi, mais elle n’est que Chûnin et elle a une place importante au sein du Tengu-Ji pour se balader sans protection. Il y a peu, Arataki Itto est arrivée à Kiri en se faisant passer pour un marchand et honnêtement, elle ne sait pas comment il a fait pour convaincre les gardes. Cela dit, ce dernier assure qu’il est un peu marchand afin d’aider l’un de ses oncles, en plus d’être mercenaire. C’est un Yasei et il a pu obtenir un peu d’aide du clan pour s’installer un temps au sein de la Brume. Manque de bol, il a croisé le temple et Yosuzume, depuis, il reste collé à elle, se disant être un garde du corps idéal pour la petite femme.

Arataki Itto, Yasei Loup, 27 ans.

Le voilà devant la demeure de Yosuzume en train de l’attendre avec son grand sourire et limite, intimidant les civils à cause de sa grande taille. Ce type est un géant comparer à d’autres, il doit faire limite un mètre quatre-vingt-cinq ou un peu plus. En tout cas, il est clairement plus grand que Yosuzume et d’autres personnes qu’elle connaît. « Ohayo Yosu-chan ! Alors que fait-on aujourd’hui ? » Dit-il avec son air d’ahurir. La brune soupire et elle sait qu’elle va devoir se le coltiner toute la journée. Ce type est un pot de colle et étrangement, il aime bien la suivre partout. Elle l’a connu lors d’une mission à Asosan où il jouait le rôle de garde du corps d’un commanditaire d’un braquage de banques avant de le laisser tomber. Elle l’a revu à Asosan lorsqu’elle a combattu Kintaro, un vieux nécromancien contre qui elle a gagné. Et à présent, il est à Kiri et tant qu’il ne fait pas de bêtise, elle ne va pas trop l’embêter. « Je dois retrouver Yuki Misaki et une certaine Anaï Eyana. Et s’il te plaît, évite de trop te faire remarquer. » Soupire-t-elle en marchant dans les rues de la Brume. Ce dernier patpat la tête de la prêtresse avec le sourire. « Oh, tu me connais. C’est loin d’être le cas, ahah ! » Rit-il assez fort. La Kuro Washi sait que ça va être difficile, mais bon, elle fera avec lui jusqu’à temps qu’il en aura un peu marre d’elle, qui sait.

Arrivant sur le terrain d’entraînement numéro douze, la Yasei repère Misaki et une jeune femme. Arataki semble détendu et regarde vraiment partout avec un air enthousiaste comme un gosse qui découvre les choses. « Wouah ! C’est super grand par ici ! On va pouvoir se taper dessus, la Tengu ! » Dit-il en parlant assez fort. Yosuzume soupire. « On verra, là, je suis occupée. Et tiens toi bien, le Géant. » Dit-elle en s’approchant de Misaki et de Anaï ? La Kuro Washi les salue respectueusement en s’inclinant légèrement. « Bonjour à vous deux. J’espère ne pas être en retard, j’ai été un peu retenu à droite et à gauche sur le trajet. » Dit-elle déviant son regard vers le grand où ils étaient obligés de s’arrêter à un stand de nourriture pour qu’il prend de quoi manger ou d’aider une grand-mère à retrouver son chemin ou encore à attraper un chat sur un arbre. Arataki fait signe une fille avec un grand sourire. La Grande prêtresse observe les deux kunoichi. « Ne faites pas attention à lui, il est là pour assurer ma protection pendant un petit temps lorsque je me déplace dans Kiri. Bref, alors c’est toi la fameuse Anaï Eyana, c’est ça ? D’après la lettre de Misaki-san, tu rencontrerais quelques difficultés avec le Futon. En quoi puis-je t’aider ? » Demande-t-elle à la Genin.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12487-yosuzume-miko-no-tengu#109068 https://www.ascentofshinobi.com/t12533-dossier-shinobi-yosuzume#109565 https://www.ascentofshinobi.com/u1154
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Empty
Lun 21 Mar 2022 - 20:57

Rejoignant son élève le lendemain, Misaki ne put s'empêcher d'arborer un énorme sourire sur son visage. L'enseignante appréciait particulièrement ce genre d'interaction. La transmission de son savoir était une des pierres fondamentales pour une adolescente qui dévorait toute forme de connaissance sur le Ninjutsu. En ce sens, elle était complètement l'inverse de l'Anaï. Si cette dernière se nourrissait des sensations physiques de son corps dans son environnement, Misaki s'épanouissait dès qu'elle lisait les lignes d'un nouvel écrit sur les arts de la manipulation élémentaire ou bien lorsqu'elle tombait au sol, complètement vidé de son chakra après une journée de travail.

[Misaki] - J'ai reçu une lettre de Yosuzume indiquant qu'elle sera là. Je ne sais pas trop quand exactement, mais on devrait la voir apparaitre aujourd'hui.

Indiquait-elle à l'Anaï, avant d'échanger sur les quelques points que la Yuki venait d'extrapoler. C'était toujours un peu plus complexe d'enseigner un élément que sa propre personne ne maîtrisait pas. Si elle avait les bases théoriques, si elle connaissait les applications des diverses mudras sur le bout de ses doigts, si elle avait même d'ores et déjà une bonne idée de comment utiliser le futon, il lui était tout bonnement impossible d'échanger sur le ressentie. Bien que n'oublions pas qu'il s'agit quand même de l'affinité qu'elle étudiait en parallèle à cause de sa quête sur les arcanes du froid.

Une fois le tout en accord avec son élève, les deux femmes se lancèrent à l'assaut de cette deuxième journée d'entraînement.

[...]


Déjà, Misaki pouvait percevoir les améliorations de son élève. L'utilisation de son propre corps, de son propre physique pour s'aider dans la manipulation du vent semblait incroyablement plus facile et plus naturelle. Ce n'était fondamentalement pas une pratique des plus idéales, mais si au final, ça fonctionnait pour l'Anaï... Au diable les bonnes pratiques. Elle ne souhaitait sans doute pas devenir une experte dans ce domaine et ce qui comptait était qu'elle parvienne à produire quelque chose de suffisamment adéquat et important pour sauver sa propre vie. Si ça voulait dire tourner un peu sur elle-même... Et bien... tant mieux.

[Misaki] - Je dois dire que ta manipulation se fait de plus en plus naturellement. Et tes mudras aussi. La série est simple et facile pour l'altération des signes, mais tu sembles être capable de la faire même les yeux fermés.

Puis, avant même qu'elle n'ait la chance d'en rajouter, le son d'une voix typiquement masculine se faisait entendre au loin. Attirant nécessairement l'attention de la Yukijine, cette dernière posait ses pupilles sur la Kuro Washi et son invité. Heureuse de voir la Yasei se joindre à cette séance d'apprentissage, un sourire bien visible prit naissance sur son visage.

[Misaki] - Bonjour Yosuzume ! Tu tombes à poil, on allait prendre une pause.

Répliquait-elle en envoyant son regard vers le garde du corps de la Grande Prêtresse.

[Misaki] - Et ravis de faire votre connaissance, sieur ?

Le ton à la fin de sa phrase indiquait clairement qu'elle attendait une réponse de sa part.

_________________
Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Anaï Eyana
Anaï EyanaEn ligne

Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Empty
Mer 23 Mar 2022 - 2:50
L’entraînement approchait de la pause alors que je finis par me mettre en méditation, à ressentir chaque mudras un à un alors que je les exécutais. Laissant libre court aux sensations et aux chocs que ces derniers pouvaient provoquer dans mon Chakra. Le fûton était l’élément de ma main gauche, mon élément principal, c’était le seul que j’étais capable de matérialiser pour le moment et je sentais donc que les mudras lié à ce dernier provoquait le plus d’énergie.

Le second élément, qui avait les éléments qui me faisait ressentir le plus de chose était mixte, quelque chose entre le Katon et le Doton. Le serpent, la chèvre, le tigre, tous étaient riche en puissance en moi. Misaki m’avait mis un point d’honneur sur la personnalité des mudras et c’était peut-être là un point intéressant que de rechercher quels éléments me parlaient le plus au-delà du vent. Naturellement, le Feu et l’Electricité (cousin bâtard du vent), mais la Terre avait aussi un appel qui ne m’était pas totalement étranger.

La fameuse Yosuzume arrivait, une jeune femme plutôt grande avec de très jolis cheveux. Je me redressais et il était rare pour moi de ne pas dominer les autres femmes. Je ne devais la dépasser que de quelques centimètres. A côté d’elle, un géant, apparemment son garde du corps à qui je n’accordais aucune attention. J’étais un peu timide, je laissais Misaki s’introduire à elle et quand je vis qu’elle allait plutôt parler avec l’homme, je m’approchais discrètement de la Prêtresse pour venir m’incliner devant elle et lui afficher un sourire plutôt hésitant.

« Bonjour Madame, je suis Eyana. Je dirais que je rencontre quelques difficultés avec le Fûton tout court. Misaki-Sensei m’enseigne les Ninjutsu défensif depuis un moment déjà et elle a pensé que votre aide dans le domaine pourrait être utile. Vous avez la réputation d’être une experte dans la maîtrise du vent. »

Je marquais une légère pause avant de m’éloigner de quelques pas de Yosuzume pour lui montrer tout simplement où j’en étais dans mon entraînement. J’exécutais les Mudras de mon dôme Fûton et reproduisait la technique en bondissant légèrement pour réaliser une bulle d’air autour de moi. Elle était inconstante et pas vraiment puissante. Il était évident que j’avais un souci dans le contrôle de mon Chakra. Si le malaxage de ce dernier et la réalisation des Mudras étaient bons, le contrôle de l’énergie était irrégulier, chaotique.

« Je ne suis qu’une jeune Genin qui fait mes premiers pas dans l’art Ninja et je dois vous avouer qu’il me manque même certaine base. Je suis à l’écoute de tous vos conseils Madame. »


Et je m’inclinais légèrement devant Yosuzume, une fois de nouveau les pieds à terre, dans une révérence correcte, bien que loin d’être aussi impeccable qu’une petite fille de la Noblesse.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yosuzume
Yosuzume

Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Empty
Jeu 24 Mar 2022 - 10:48




Fûton


Le duo était finalement arrivé au terrain d’entraînement douze, comme indiqué sur la lettre de Misaki. D’ailleurs, la blonde était bien là, en compagnie de la fameuse Genin, Anaï Eyana, si c’est bien elle. En tout cas, il semblerait que les deux jeunes femmes bossent dures et ça semble bien se passer. La Grande prêtresse était encore accompagnée d'Arataki, après tout, il joue son rôle de garde du corps à la perfection. Or, il était un peu pot de colle et il s’émerveillait à chaque fois qu’il voit un truc qu’il n’a jamais vu ou quelque chose qu’il aime bien. Au moins, il n’est pas trop déprimant comme homme. Saluant les deux Kirijins, elle explique par la même occasion la présence d'Itto à ses côtés, sans trop entrer dans les détails. Il est juste là en tant que garde du corps et rien de plus, tout en disant qu’il ne fallait pas trop faire attention à ce dernier. En espérant que le Yasei Loup se tiendra correctement durant cette journée. Et sans perdre trop de temps, Yosuzume prêtait son attention à cette jeune femme qu’elle ne connaissait que son identité. Selon la lettre de Misa, elle a du mal avec l’affinité du vent et que son aide serait la bienvenue pour l’assister dans son apprentissage du Fûton. La Kuro Washi n’est pas contre cette idée, mais elle est loin d’être une grande experte dans le domaine. Est-ce qu’on donne le titre de maître ou expert dans un élément si elle utilise des jutsu de haut niveau ? En tout cas, Yosu fera de son mieux pour l’aider à progresser.

En tout cas, Yosuzume semble bien tombé vu que les deux kunoichi allaient prendre une pause. Du coup, elles allaient en profiter pour discuter rapidement et qu'Eyana puisse souffler un peu avant de devoir reprendre ses exercices d’apprentissage. D’ailleurs, l’attention de Misaki se tourne vers le garde du corps et ce dernier se met à lui répondre. « De même, jeune femme ! Je m’appelle Arataki Itto, enchanté ! » Dit-il avec le sourire. Et dire que durant leur mission sur Asosan, Misaki aurait pu le croiser, mais ça n’a pas été le cas selon ses souvenirs. Enfin bref, la Jokyôkô no Tengu est plutôt concentrée sur sa discussion avec la jeune Genin. Anaï est une jeune femme plutôt courtoise et bien élevée donc, ça semble déjà un plaisir de parler avec elle. Cela dit, Yosuzume ne se sent pas trop à l’aise avec le fait d’être appelé « madame » par cette dernière. Peut-être qu’avec le temps, elle se sentira un peu à l’aise et elle parviendra à être familière avec Yosu sans dépasser les limites du raisonnable. Ou alors, Yosu pourrait très bien l’autoriser à la tutoyer, au lieu d’attendre. À part cela, Eyana semble avoir du mal avec les bases du Fûton tout court et qu’elle a du mal à assimiler les explications de Misaki sur une technique défensive de vent. En réalité, apprendre une nouvelle technique n’est pas simple qu’elle soit de bas ou de haut rang.

« La réputation d’être une experte en Futon ? Je ne sais pas ce qu’a pu te dire Misaki-san, mais bon, je ne me considère pas comme telle. Cela dit, je maîtrise des techniques de haut rang avec cette affinité. Ton cas m’intéresse et ça sera un honneur pour moi de t’aider, Eyana-san. » Dit-elle d’un air calme. D’ailleurs, la Genin semble décider de lui montrer ce que son futon valait et par la même occasion, le souci dans sa maîtrise de cet élément. D’un œil attentif, Yosuzume observait la technique défensive de la jeune femme et effectivement, il y avait un souci. Cela dit, elle n’était pas si catastrophique qu’elle puisse le croire. Les bases sont là, mais elle doit juste savoir doser son chakra et maîtriser un peu plus son chakra élémentaire pour donner une forme à son vent. En dehors de cela, elle ne voit pas en quoi, il y a tout à revoir. Le plus important dans tout cela, c’est que l’aspirante ninja sait reconnaître ses faiblesses et qu’elle a besoin d’aide pour avancer. Ce type de raisonnement va beaucoup l’aider dans sa carrière de ninja afin d’apprendre et de progresser. Croisant les bras, la kunoichi hoche la tête. « Très bien, je vois. Avant toute chose, tu peux me tutoyer et donc, ne m’appelle pas madame, je suis encore jeune pour ça et je ne suis pas à l’aise avec madame. » Dit-elle avec un léger sourire. La Yasei se met à marcher autour de Anaï en réfléchissant et avec une attitude sereine. « Hum… Je suppose que Misaki a dû te le dire ou que tu l’as toi-même remarquer, mais tu as un souci dans le contrôle du chakra. Un souci de dosage et de maîtrise afin de donner une forme à ton élément et à le rendre puissant. Ce n’est pas…hum…disons trop catastrophiques, car tu connais les bases et il y a un semblant de début dans la forme de ta défense futon. » Dit-elle en s’arrêtant devant la Genin.

Yosuzume se tourne vers Misaki. « Qu’as-tu déjà dit à Eyana-san à propos de son problème de contrôle du chakra ? S’il te plaît. Et même en général sur l'apprentissage de cette technique. » Demande-t-elle avant de se tourner à nouveau vers la genin. « Et toi, jeune Anaï, quel type de défense cherches-tu à créer ? Sphérique, tourbillon, de bas, moyen ou haut niveau ? Si tu veux que je t’aide, il va falloir que tu m’expliques ton objectif dans la défense élémentaire que tu veux obtenir. Après ça, je pourrais te donner quelques conseils sur ce que tu m’as déjà montré. » Dit-elle plongeant son regard dans celui d'Eyana.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12487-yosuzume-miko-no-tengu#109068 https://www.ascentofshinobi.com/t12533-dossier-shinobi-yosuzume#109565 https://www.ascentofshinobi.com/u1154
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Empty
Ven 25 Mar 2022 - 1:36

Yosuzume était visiblement modeste. Sa maîtrise du ninjutsu élémentaire était d'un niveau tel qu'il relevait de l'expertise. Elle n'était pas du genre à en mettre gros et elle jugeait sincèrement les quelques jutsus qu'elle avait pu voir comme étant à un niveau égal à ses propres créations. Ses lames de vent étaient amplement capables de trancher même la plus solide de ses défenses et ça, c'était un exploit en soi. Misaki était une adolescente dont le Nindô était la protection de l'archipel. Ses jutsus étaient la personnification même de cette vision qu'elle avait des arts shinobis. Si elle n'était pas des plus efficaces sur le plan offensif, peu de gens pouvaient percer ses défenses et pourtant, Yosuzume y arrivait sans trop de difficulté.

[Misaki] - Allons, ne soit quand même aussi modeste. Si tu n'es pas une experte mondialement reconnue, tu es sans doute celle qui manipule le mieux le fûton dans tout le village.

Répliquait-elle, en toute honnêteté. S'il était vrai qu'il y avait bien d'autres spécialistes en ninjutsu, peu maîtrisait les arts de la manipulation du vent.

Écoutant attentivement les dires de la Yasei, Misaki n'interrompe pas davantage la discussion. Soucieuse de l'échange, elle ne pouvait que sourire en voyant son amie rejeter les formes de politesse de son élève. Elle mettait définitivement cette information dans un coin de sa tête, chose qu'elle utiliserait sans doute un jour dans une joute moqueuse et amicale. Capable d'identifier rapidement une de chose sur quoi Eyana semblait avoir de la difficulté, la Kuro Washi finit par se tourner vers elle, à la recherche d'information.

[Misaki] - Je m'en suis tenus aux informations plus gobale sur le ninjutsu et nous avons explorer la manipulation du fûton par le biais de son corps. Si ça semble apporter davantage de résultat, il faudrait idéalement qu'elle n'ait pas le tournis après chaque technique fûton.

Répliquait-elle de façon humoristique. En tant que spécialiste du Taijutsu, Misaki se doutait bien qu'elle n'aurait pas le tournis aussi facilement.

[Misaki] - Je sais que le futon peut être extrait directement de l'environnement, mais je n'ai aucune idée de comment la guider vers ça. Le Suiton ne peut qu'être produit de mon corps ou des pores de ma peau, sous forme de mucus et l'Hyôton... Je le créer beaucoup à partir de ma gorge ou directement dans mon environnement. Il ne part de rien et il devient quelque chose. Là, pour le fûton, il faut partir de quelque chose pour le manipuler. Ce n'est pas dans mes cordes et c'est pour ça que j'ai pensé à toi.

Elle haussait les épaules en portant ses mains sur ses hanches.

[Misaki] - Et très franchement, je t'avouerais que la réponse... Elle m'intéresse. J'essaie de développer le fûton moi-même et je sens que je bloque sur cette partie-là.

Bien que son objectif principal n'était pas égocentrique, Misaki n'hésiterait jamais a profiter d'une telle situation. Tuer deux oiseaux avec une seule roche.


_________________
Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Anaï Eyana
Anaï EyanaEn ligne

Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Empty
Ven 25 Mar 2022 - 17:16


La Yasei devait en effet être très douée, car elle avait très rapidement identifié mon problème concernant le contrôle du Chakra. Je savais pertinemment que ce dernier n’était pas mon point fort, voir même qu’il était catastrophique. Je gâchais mon Chakra dans mes techniques et je ne devais mon salut à ce sujet que grâce à une réserve plutôt conséquente de Chakra. Pas vraiment grâce à un entraînement quelconque mais plutôt des dispositions naturelles. Ce qui était étrange pour moi qui venait d’une famille plutôt modeste et n’ayant pas ou très peu de Shinobi. Zushakon était-il la cause de cette réserve ? Peu probable.

« Oui, je sais pour le contrôle de mon Chakra, mais je n’ai jamais vraiment réussi à résoudre ce problème. Je n’ai pas de problème à le… malaxer, car c’est surtout ça que j’utilise pour certaines techniques de Taijutsu, mais le contrôle, je le gâche énormément et je sais que ça me porte préjudice »

J’étais un peu gênée, je le cachais en fixant les cheveux de Yosuzume que j’aimais beaucoup et qui était une source de distraction agréable pour éviter d’avoir à affronter des regards concernant mes propres lacunes. La question de la Yasei concernant mon type de défense était la preuve que je n’avais pas été très claire dans la réalisation de mon dôme. J’allais donc tout lui verbaliser.

« Je tente de former un dôme défensif le plus solide possible afin de me protéger des attaques venant de toute part. Madame Misaki m’a déjà montré un exemple de Hyôton. J’essaye de le reproduire en Fûton mais il manque encore de puissance je crois. J’arrive à répliquer sa forme globale cependant. »

Ensuite j’écoutais Misaki finir sa discussion avec le grand Yasei et reprendre avec Yosuzume, elle parlait littéralement comme si je n’étais pas là. J’avais envie de l’interrompre en balançant un : « Elle est là tu sais ? ». Mais cela n’aurait pas été très respectueux pour les deux jeunes femmes qui me transmettaient leurs connaissances. Il était important de savoir contenir les petits comportements impertinents parfois.

Misaki parlait ensuite de développer le Fûton pour elle-même également, c’était une perspective intéressante surtout qu’elle m’avait déjà parlé plusieurs fois que c’était un élément qu’elle espérait maîtriser un jour. Je ne pouvais que l’encourager.

« Oui, vous devriez essayer de le manifester Misaki-Sensei. En soit, tout part d’une tentative non ? Et il serait logique que vous l’ayez, le Hyôton est bien composé du Fûton et du Suiton il me semble non ? »


Il aurait donc été logique que ses prédispositions affinitaires la pousse vers le Fûton. Enfin si je ne me trompais pas, je savais que le Futon et le Katon pour moi pouvait donner le Shakuton, l’incandescence. C’était parfois un don naturel pour certains, mais je sais qu’il était aussi possible de l’acquérir avec énormément d’entraînement. Si ma seconde affinité se révélait être au final le Suiton, je pourrais peut-être un jour demander à Misaki de m’enseigner le Hyôton aussi. Je ne vois pas trop ce que je pouvais en faire ceci dit.

Je restais de mon côté, en attente d’instruction, j’avais la bougeotte et hâte de me mettre à la pratique, mais je restais à l’entière écoute des deux femmes qui acceptaient de me transmettre un peu de leurs savoirs.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yosuzume
Yosuzume

Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Empty
Lun 28 Mar 2022 - 11:52




Fûton


Une experte en Futon ? Une réputation de haut estime dans ce domaine, là-dessus, Yosuzume n’était pas au courant. De plus, elle était modeste ou tout simplement qu’elle ne se considérait pas comme tel, un maître dans l’art de manipuler le vent. Cela dit, Misaki continue de la complimenter à propos de cela, malgré la modestie de la Yasei à ce sujet. Difficile de contredire le point de vue de la Yuki, si elle a pu tester d’autres utilisateurs du Futon. Or, elle estime tout de même, d’être loin de jouir d’une telle réputation au sein de Kiri. Cela dit, au fond d’elle, la brune était tout de même ravie d’entendre cela et ça lui donnait beaucoup de motivation à persévérer dans ce domaine. « Merci pour ces compliments, Misaki-san. Je tâcherai de continuer dans cette voie avec le Fûton et avoir plus de confiance dans ma maîtrise avec cette affinitaire pour me considérer comme une experte dans le domaine. » Dit-elle avec le sourire. Par la suite, Yosuzume entame une discussion sérieuse et à aborder quelques points sur Enaya et son problème de maîtrise. D’ailleurs, elle précise également que la genin n’avait pas besoin de la vouvoyer afin d’être plus à l’aise entre elles. Il n’y avait rien de bien catastrophique chez l’Anaï, mais elle avait besoin d’aide dans le contrôle et la maitrise de son chakra afin de réaliser des technique neutre ou affinitaire sans problème.

Yosuzume écoute attentivement Enaya sur ce qu’elle dit sur ses problèmes de chakra et la genin semble en avoir conscience. Et ceux qu’il y a de bien dans ce qu’elle raconte, c’est qu'Anaï n’est pas resté les bras croisés ou qu’on vienne lui tenir la main pour l’aider. Ena a tenté de corriger ce problème par le passé, mais sans succès et donc, il semble logique qu’elle demande de l’aide. Il n’y a aucune honte à demander une aide à un autre ninja, après avoir tenté en solitaire. D’ailleurs, rien qu’en l’écoutant, il semblerait que la jeune femme soit plus tournée vers le Taijutsu que sur le ninjutsu. Tout le contraire de la Yasei qui dispose malgré tout, d’une capacité clanique tournée également vers le combat rapproché. Le comportement d'Enaya démontrait qu’elle se sentait un peu gêner par rapport à cela. La brune croise les bras. « Je vois. Tu sembles avoir privilégier le Taijutsu au ninjutsu, ce n’est pas réellement un mal. Chacun à son propre style de combat, mais ça peut en effet, prêter préjudice pour certains détails ou stratégie de combat pour ou contre toi. Et aussi, si tu veux développer le côté Ninjutsu. Cela dit, tu n’as pas à te sentir gêner, Enaya. Il y a aucune honte à avoir du mal avec le chakra, on est tous passé par-là et peu importe le domaine ninja qu’on souhaite aborder pour développer notre force. » Dit-elle en l’observant. D’ailleurs, elle aimerait connaître le type de défense que l’Anaï souhaite développer, même si elle a une vague idée sur la question.

Enaya explique la forme défense qu’elle veut réaliser avec son futon. Un dôme de vent solide pour stopper les assauts de ses adversaires, une idée intéressante. La brune connaissait la forme qu’elle veut donner à sa défense élémentaire, mais qu'elle est le moyen de création pour y parvenir ? Utiliser du vent autour de soi, afin de créer une défense à proximité et la grossir avec son chakra pour former un dôme assez grand ? Ou depuis son corps ? En réalité, il y a juste deux moyens d’utiliser des jutsu et en réalité, la Yasei trouve que les deux sont efficaces et peu importe la situation. La kunoichi a expérimenté les deux types de créations. Il semblerait que le souci dans son jutsu ou du moins, dans la création de cette dernière, ait la puissance ou plutôt résistance de sa défense. En réalité, c’est tout simplement un problème du dosage du chakra pour parvenir à réaliser la réussite de ce dôme. Réfléchissant, la brune prend la parole. « Je vois. Ton dôme de vent, tu le formes depuis ton corps ou à proximité ? En dehors de cela, je pense que le souci vient du dosage que tu places quand tu malaxes ton chakra. La puissance d’un jutsu ou sa résistance, provient de la manière dont tu doses ton chakra quand tu le malaxes afin de lui donner une forme. Par exemple, si tu doses mal ton chakra, ça donne une forme inconsistante et instable. Quand tu le doses faiblement, ta défense n’est pas suffisante résistante ou quand tu le doses trop, ça peut provoquer une instabilité et détruire ta défense avant qu’elle soit en place. Le dosage est très important, pour une défense ou une attaque. » Dit-elle tout simplement.

Par la suite, Misaki prend la parole, car un peu plus tôt, Yosuzume lui avait posé une question à propos de la maîtrise de chakra de Enaya et de ce qu’elle avait pu lui dire. La blonde lui avait dit juste l’essentiel donc les bases en soi. Et d’ailleurs, la brune obtenait une réponse, comme le fait que c’était via le corps que Enaya tentait de créer un dôme de vent. Une idée intéressante, mais la manière la plus pratique de créer un dôme de vent, c’était de la créer à proximité de l’utilisateur. Cela dit, ça reste intéressant comme manière de faire. Ne plus avoir le tournie ? Là-dessus, Yosu était un peu perplexe sur la façon dont elle crée son dôme de vent. La Yasei l’écoutait attentivement, car par la suite, Misaki aborde un sujet très intéressant et qu’il n’est pas aisé d’expliquer ni de comprendre sans avoir un bon mentor expert dans le domaine. La Kuro Washi n’est pas un grand maître dans l’art du futon, contrairement à sa mère qui pouvait déchainer des tempêtes sur toute une zone sans forcément que ça vienne d’elle. Si seulement sa mère était encore vivante, cela aurait pu être d’une grande utilité pour les aider. Or, la Grande prêtresse va devoir les aider du mieux qu’elle puisse avec sa façon d’expliquer les choses. Misa explique la manière dont elle crée ses techniques et bien d’autres choses. Ainsi, elle avait appelé Yosuzume pour lui parler de cette manière d’utiliser le futon et elle rajoute, après une courte pause, le fait qu’elle souhaite aussi apprendre à utiliser le futon et que ce détail la bloque. Enaya prend la parole par ma suite et ça aide un peu la Yasei à réfléchir de son côté en attendant le calme pour prendre la parole.

« Hum…je vois. Si le destin dit que tu peux maîtriser le Futon, Misaki alors ma présence pourrait t'être utile ainsi que mes explications, si je parviens à me faire comprendre. Créer des techniques par le biais de notre corps est facile, car la concentration du chakra provient de nous. Du coup, il n’est pas difficile d’en réaliser qu’il soit pour une défense absolue à proportion de l’attaque qu’on reçoit ou de la vitesse dont l’assaut arrive. Je vais vous donner un exemple de deux défenses futon que je classerai comme dans le bingo book pour les nukenin. J’ai deux défenses différentes de rang B dont une à une vitesse normale et une autre dont je malaxe et dose le chakra avant de réaliser une légère augmentation dem on dosage pour la faire apparaître rapidement. Regardez. » Dit-elle, deux exemples utiles pour la suite. La Yasei se tourne sur la droite et réalise une série de mûdra. Souffle une puissante bourrasque d’air qui vient l’entourer sur le moment. Jutsu capable de dissiper par la même occasion toutes traces de poussière ou gaz comme défendre autour de la Yasei. « Ceci était ma défense normale. Or pour une défense rapide, ma défense se concentrera qu’en face de moi et non, autour à cause de la rapidité dont il se propage. » Dit-elle en réalisant d’autres mûdras. La Kuro Washi souffle une puissance et rapide bourrasque d’air qui se propage plus rapidement que la précédente. À la fin, la kunoichi se tourne vers les deux femmes. « Deux types de défenses dont la manière de les créer vous sont connaissables. À présent, l’autre manière de créer une défense et qui d’ailleurs, la manière de faire restera la même pour une attaque. » Dit-elle avant de reculer un peu plus loin.

Yosuzume réalise des mûdra et forme autour d’elle, un tourbillon de vent capable de la protéger de toutes attaques, provenant de toutes parts. À la fin du jutsu, la Yasei se rapproche à nouveau des femmes et croise les bras en les observant. « Je ne suis pas douée pour expliquer les choses, enfin du moins, c’est mon sentiment. Cela dit, je vais faire de mon mieux. Si vous avez des questions, n’hésitez pas. Bon, lorsque vous créez ou utilisez des jutsu fûton à proximité, vous devez malaxer votre chakra fûton et le laisser évacuer votre corps pour se mélanger à l’air naturel. L’avantage qu’on a les utilisateurs de fûton, c’est que le vent est présent autour de nous et ça, tout le temps. Un peu comme ceux utilisant le Doton. Notre chakra fûton hors de notre corps permettra de « commander » l’air afin de former un tourbillon, un dôme, un dragon ou des tornades à proximité temporairement ou durablement si vous maintenez votre dernier mûdra. C’est très technique au début, mais avec le temps, on s’y habitude et on peut tout faire. Pour le dosage ou la forme donnée, ça fonctionne comme dans le cas où vous les faites via votre corps. Là, votre chakra élémentaire sort de votre corps pour aller se mélanger avec l’air naturel et en quelque sorte, fusionner avec elle pour réaliser votre jutsu. Je pense que pour le Suiton de Misaki, c’est la même chose si tu te trouves sur un point d’eau par exemple. Lorsqu’on comprend ce mécanisme, peu importe notre élément, on peut y parvenir avec de la pratique. Bon…je pense que pour le Katon ou le Yôton par exemple, ça doit être moins évident. Enfin bref, avez-vous des questions ? Ou c’est bon ? » Finit-elle là-dessus. La Yasei n’est pas sûre d’avoir été très clair, mais bon, elle tentera de mieux expliquer si besoin est.



Résumé





Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12487-yosuzume-miko-no-tengu#109068 https://www.ascentofshinobi.com/t12533-dossier-shinobi-yosuzume#109565 https://www.ascentofshinobi.com/u1154
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Empty
Lun 28 Mar 2022 - 14:42

Portant sa dextre à son menton, la Yukijine assimilait la masse d'information que venait de lui transmettre Yosuzume. Plusieurs techniques, quelques façons de faire pour l'utilisation ou la création de vent et même une philosophie d'utilisation. Des choses toutes plus pertinentes les unes que les autres pour comprendre comment utiliser cet élément qu'elle convoitait tant. Cependant, ça venait de surcharger sa mémoire immédiate et si elle ne prenait pas le temps de se poser sur tout ça, elle en viendrait sans doute à en oublier des fragments.

Elle avait aussi la question de l'Anaï en tête, elle souhaitait y répondre, mais était-ce le bon moment ? Sans doute valait-il mieux enchaîner sur l'entraînement, mais la psyché de l'adolescente ne ferait que la harceler sur le sujet. Cependant, elle souhaitait aussi rebondir sur des éléments dans la démonstration de Yosuzume.

Au final, elle choisit de laisse libre courte a son esprit et de répondre à la hauteur de ses connaissances a Eyana. Les explications de Yosuzume étaient exhaustives et tant qu'elle n'aurait pas elle-même essayé ce qu'elle venait de lui nommer, de pousser davantage le sujet ne lui serait pas utile. Sans doute que l'expérimentation répondrait naturellement à ses questionnements.

[Misaki] - Eyana ! Concernant ta question. Il te serait normalement possible d'apprendre l'Hyôton par le biais des combinaisons élémentaires entre le Fûton et Suiton. Cependant, ce n'est pas le cas pour les membres de mon clan. Nous pouvons naturellement produire et manipuler de la glace. J'ai une cousine qui utilise naturellement son affinité pour le Raiton au coeur même de son ninjutsu.

D'ailleurs, il n'avait pas toujours été possible pour les shinobis d'apprendre l'Hyôton. Ça, Misaki ne le savait pas.

Se retournant en direction de Yosuzume, Misaki s'inclinait respectueusement.

[Misaki] - Et bien, merci pour les explications. Elles sont assez claires et exhaustives. Pour ma part, je n'ai pas de question. Pas avant d'avoir essayé moi-même ce que tu viens de dire. Je ne te retiens plus longtemps. Merci pour ton apparition avec si peu de délais, c'est apprécié. Je t'en dois définitivement une.

Elle se retournait en direction de son élève.

[Misaki] - On va prendre le temps de manger un morceau et d'assimiler tout ce que vient de nous nommer Yosuzume. On reprendra dans une petite heure.

Répliquait-elle en se dirigeant vers ses effets. Portant sa dextre à l'intérieur de son sac, elle sortait un bento qui l'attendait sagement. Un peu de riz et surtout, des takoyakis qu'elle aimait tant.

_________________
Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Anaï Eyana
Anaï EyanaEn ligne

Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Empty
Lun 28 Mar 2022 - 15:20
L’évidence était visible et la spécialité en Taijutsu que j’avais aiguisé toute ma vie était de toute manière difficile à dissimuler. Je ne le niais pas et répondais simplement à la Grande Prêtresse lorsqu’elle abordait le sujet. J’essayais tout de même de rester modeste, les Yasei étaient connu pour être redoutable au corps à corps et je ne voulais rien présumer sur les talents à ce sujet de la métamorphe.

« Je suis en effet un peu plus douée dans le Taijutsu que dans le Ninjutsu. Je lui ai aussi accordé beaucoup plus d’attention. Le Ninjutsu dit neutre, a été pour moi avant tout un soutien pour renforcer mon Taijutsu jusqu’ici. »

Elle abordait ensuite un sujet auquel Misaki lui avait dit de ne pas porter d’importance. Mais moi, il m’avait particulièrement travaillé. Celle de ne pas être capable de former mes défenses autrement que par le mouvement. J’aurais particulièrement apprécié être capable que mes mudras suffise.

Ce n’était pas qu’une question de style, de beaucoup de manière, cela pouvait me porter préjudice d’être incapable de me défendre avec uniquement des mudras. Il suffisait d’avoir un bras pris ou d’être blessée pour ne plus être capable de se défendre via le Ninjutsu et cela, ce n’était pas acceptable en tant que professionnelle de la guerre.

« Je dirais que je le forme depuis mon corps pour le dôme. Du moins c’est comme ça que j’ai manifesté mes premières défenses affinitaires, surtout depuis mes bras. Mais j’aimerais le manifester directement depuis l’air autour de moi, dans l’idéal. Je pense que généralement, j’insuffle trop de Chakra »


Le cours théorique se poursuivait et j’écoutais avec attention les propos de Yosuzume. Elle avait une élocution assez naturelle, trahissant une personnalité très sincère. On était loin des formes de phrasés de nombreux officiels. Ce qui était surprenant pour une femme qui avait un rang important dans la société. Elle devait sans aucun doute être vraiment très capable. Cela avait l’avantage d’être limpide et j’avais assimilé tout ce qu’elle avait dit.

« C’est en réalité très clair Yosuzume-Sensei. Vos démonstrations sont impressionnantes et je comprends beaucoup mieux pourquoi on vous qualifie de plus grande utilisatrice du Fûton de Kiri. C’est un don naturel chez vous. Je vais m’efforcer d’essayer votre technique pour mélanger le Chakra et l’air naturel. Je n’ai pas plus de question pour ma part. »

Alors que je terminais ma phrase, une question me venait soudainement à l’esprit, enfin plutôt une demande de revoir la femme aux beaux cheveux violets. Non pas pour un rencart, mais plutôt pour poursuivre cet apprentissage sur des techniques Fûton concrètes avec elle.

« Enfin si, peut-être une requête. Serait-il possible d’avoir un créneau d’entraînement avec vous à l’occasion ? J’adorerais pouvoir développer une de ces techniques de mur que vous avez montré. Si cela est possible pour vous. »

Misaki me livrait ensuite l’information concernant le clan Yuki et l’affinité naturelle pour la glace et la non corrélation entre affinité primaire et celle des membres du clans. L’idée de voir une Yuki faire du Raiton était curieuse mais pas autant qu’une Yuki faisant du Katon. Cela voulait dire que techniquement, quelqu’un maitrisant la glace et la lave était possible ? Quelle curieuse combinaison cela pouvait rendre.

Imitant ensuite Misaki, je me penchais vers mon petit sac pour prendre un bento qui était extrêmement chargé, notamment en viande et poissons, mais aussi divers légumes et du riz. J’avais toujours eu un appétit particulièrement conséquent.

« Souhaitez-vous rester manger Yosuzume ? Je peux aller vous chercher quelque chose pour vous et votre ami. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yosuzume
Yosuzume

Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Empty
Mar 29 Mar 2022 - 12:20




Fûton


En effet, Enaya était donc plus tournée vers le Taijutsu que le Ninjutsu. En soi, ce n’était pas mauvais, chaque avait ses forces et ses faiblesses, ainsi que son propre style de combat. La jeune genin devait être particulièrement plus forte que Yosuzume dans ce domaine. En effet, si Yosu connait quelques techniques au combat rapproché, elle sait toujours plus tourner vers le ninjutsu que le taijutsu. Aujourd’hui, Ena souhaite développer son art de la manipulation de technique à distance via le ninjutsu. Intéressant de vouloir chercher à être un peu plus polyvalent dans son style de combat. Malheureusement, le Taijutsu ne permet pas de créer de défenses solide ou importante hormis des parades et des esquives. Ainsi, si la jeune Anaï cherche à développer son fûton pour des défenses, ça pourrait la rendre redoutable dans un avenir proche. C’est une jeune femme intelligente et bosseuse. Un sourire s’affiche sur son visage avant de devoir passer aux explications ainsi qu’à des démonstrations afin de bien se faire comprendre. Yosuzume est plus friande des explications religieuses que dans l’arts ninja, mais soit, ça pouvait lui faire un bon exercice pour plus tard.

Enaya explique la manière dont elle a créé son dôme et plus généralement, ses défenses affinitaires. Depuis le corps et plus particulièrement, ses bras. Étrange manière de procéder et le fait qu’elle comprenne mieux le côté avoir le tournis. Le plus simple pour la genin aurait été via un souffle comme avec l’une de ses techniques de défense. En tout cas, ça devait être amusant de la voir en action. D’ailleurs, Ena aimerait créer des techniques d’approximité et en effet, ça serait plus simple et ça lui permettrait de faire un pas vers l’expertise de l’affinité. Cependant, la jeune femme a déjà du mal à créer une défense par le biais de son corps donc chaque chose en son temps et ça viendra tout seul. « Je vois, ça pourrait t’être utile avec le temps. Cela dit, chaque chose en son temps, Enaya-san. » Dit-elle avant de débuter les explications et démonstrations. Apparemment, Misaki et Enaya semblent avoir compris Yosuzume dans sa théorique et la pratique enfin la pratique devra être faite pour elles avant tout. Cela dit, la Kuro Washi leur a montré la manière de s’y prendre avec ses explications. Ce n'était pas une méthode facile pour utiliser des jutsu, mais elles sont assez intelligentes et fortes pour y parvenir avec le temps. Misaki est la première à prendre la parole et elle n’avait pas de question pour le moment, mais il y en aura peut-être quand elle tentera de créer des techniques Futon à proximité. En tout cas, elle la remercie de son aide en si peu de temps et elle lui en devait une, chose que la prêtresse n’allait pas oublier. « De rien, Misaki-san. Ce fut un plaisir de venir vous aider et d’avoir été utile. N’hésitez pas à me redemander de l’aide, si besoin est. » Dit-elle avec le sourire.

Dans un autre côté, Enaya prit à son tour la parole. Elle complimente Yosuzume, encore et cela la fait rougir un peu en n’étant pas habitué à tant de compliment de ce genre en si peu de temps. En tout cas, Yosu est très contente que ses explications et démonstrations ont pu être comprises par la Genin et aussi, par Misaki. Elle lui sourit un peu timidement avant de lui répondre. « Merci de tes compliments, finalement, ça me touche beaucoup. En tout cas, je suis heureuse que ça t’a permis de comprendre comment ça peut fonctionner. En espérant que tu puisses parvenir à le mettre en pratique. Et de même pour Misaki aussi. C’est tout ce que je vous souhaite, les filles. » Dit-elle avant de souffler un peu. D’ailleurs, la genin avait une requête à formuler à la Yasei. Ainsi, la Chûnin regarde la Genin afin de savoir ce qu’elle souhaitait savoir. Cette dernière souhaite avoir un créneau d’horaire pour un entraînement avec la Kuro Washi. Plutôt surprenant, mais intéressant à connaître une nouvelle tête. La raison est du fait de vouloir développer l’une des techniques qu’elle a montrées aux deux kunoichi. Cela fait sourire la brune qui ne s’y attendait pas. « C’est possible. Je me sens honoré que tu me demandes cela, Enaya-san. Je serais toujours disponible pour aider qui ce soit donc n’hésites pas à m’envoyer une lettre pour quand tu seras disponible. Je me trouve souvent au Domaine Yasei où il y a mon temple. Et ça nous permettra de faire amplement connaissance, ma chère. » Dit-elle amicalement.

Les deux femmes semblent discuter entre elles à propos du clan Yuki et autres. L’intervention de la Yasei était terminée et elle n’allait pas rester en ce lieu vu que son aide n’était plus nécessaire. D’ailleurs, elles allaient manger et il était temps aussi pour la kunoichi ailé d’aller en faire autant. Avant de parler, Enaya s’adresse à nouveau à la Kuro Washi, l’invitant à manger en leur compagnie et aussi avec Arataki. La brune sourit à cette demande. « Ne t’embête pas avec moi et le Géant. Je dois retourner au Tengu-jii pour manger avec ma fille adoptive et mes prêtresses. J’ai un programme assez chargé cette après-midi, une prochaine fois, peut-être. » Dit-elle avant que Arataki Itto la prend dans ses bras avant de se transformer en Yasei loup hybride. « Qu’est-ce que tu fais, Itto ? » Demande-t-elle un peu gêné sur le moment. L'homme ricane. « Navrées mesdames, mais je ne souhaite pas recevoir les foudres de la Trinité des Tengu. On va être un peu en retard, ma tendre Yosuzume. » Dit-il en leur tournant le dos. « Pose-moi au sol, Géant poilu ! Sale cabot ! » Dit-elle en remuant les jambes tandis que Arataki ricane en s’éloignant des deux femmes. « Oulala, ce ne sont pas des mots dignes d’une grande prêtresse, Yosuzume-chan. » Le duo partit en direction du domaine Yasei qui entre-temps, Yosu s’est calmée sur le chemin pour papoter avec Itto sur un possible combat qui ne targue pas de la harceler là-dessus.

Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12487-yosuzume-miko-no-tengu#109068 https://www.ascentofshinobi.com/t12533-dossier-shinobi-yosuzume#109565 https://www.ascentofshinobi.com/u1154
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Empty
Sam 23 Avr 2022 - 22:34

Suivant le départ de Yosuzume, le duo prit une pause bien méritée. Les avancés d'Eyana sur le sujet allait de bons trains et la femme aigle avait offert au groupe des conseils des plus importants pour la maîtrise de cet élément que Misaki convoitait tant. Une partie d'elle avait bien envie de tenter le coup, de poser ses fesses sur l'herbe et d'essayer de malaxer son chakra pour créer du vent, mais elle n'était pas là pour ça et une affinité élémentaire, ça ne se développait pas juste parce qu'elle le souhaitait.

Une bonne heure plus tard, il était temps de se remettre en action. Le duo complété une après-midi de travail suivant les indications de Yosuzume. Si les progrès étaient là, rien n'arriverait comme par magie. Ce niveau de technique demandait du temps et nécessitait un investissement plus qu'important. Les résultats, cependant, étaient bien souvent au rendez-vous. Un dôme venteux capable de protéger sa propre personne d'un assaut, et ce, même dans les cieux - car le fûton ne demandait pas un contact avec le sol ou une structure solide -, ne pouvait qu'être un outil important dans l'arsenal d'un shinobi.

La soirée arrivait rapidement et avec la fin de la journée, les réserves de chakra de l'Anaï se faisaient de plus en plus vides. Il n'y avait pas trente-six façons de les remplir et le groupe allait devoir prendre au moins deux jours de repos. D'une part parce que ça prenait énormément de temps créer du chakra et de l'autre parce que Misaki avait des obligations le lendemain qui l'indisposait. Se donnant rendez-vous au même endroit au lever du soleil, la Yukijine tournait les talons pour retourner au coeur de son domaine.

[...]


Les premiers rayons d'un soleil orangé perçaient par-delà les nuages. Un épais brouillard, bien plus présent qu'à l'habitude, offrait une apparence quasi lugubre aux ruelles de Kiri la Grande. L'air froid de l'hiver qui approchait se faisait sentir et les habits plus chaud commençaient à se faire voir de plus en plus.

Rejoignant son élève une fois de plus, Misaki la saluait de la main et à l'aide d'un sourire bien sincère. Elle ne s'en était pas nécessairement rendu compte, mais elle était de plus en plus alaise dans sa nouvelle vocation. Si elle avait fait le bond de l'enseignement avec Namue, c'est l'Anaï qui représentait un plus grand challenge pour la princesse des glaces. Les capacités naturelles de la Kayuri se rapprochaient bien trop de ce que pouvait faire Misaki et sans le savoir, la complexité d'enseigner un élément qu'elle ne possédait pas.

[Misaki] - Te connaissant, tu n'es sans doute pas resté toute la journée hier sans pratiquer un peu le jutsu.

Rigolait-elle. Peut-être qu'au fond elle se trompait, mais ça l'étonnerait. L'Anaï était studieuse, voire même entêter, quand elle avait une idée en tête, elle y allait jusqu'au fond.

[Misaki] - Montre-moi donc où tu en es.

_________________
Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Anaï Eyana
Anaï EyanaEn ligne

Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Empty
Dim 24 Avr 2022 - 4:01


Essayer encore, encore et encore, jusqu’à l’épuisement le plus complet. Je venais effectuer mes mudras pour reproduire le dôme de vent tout autour de moi de la meilleure façon possible. Mais cela ne payait pas vraiment. Du moins, pour le moment. Mon contrôle du Chakra était trop faible, la technique, trop complexe. Mais je n’abandonnais pas, j’étais même revêche, je me remettais en position et je me concentrais, comme lorsque je tentais d’atteindre la contemplation Céleste sauf que cette fois-ci, c’était une fusion avec les éléments et précisément celui du vent. Je formais le Mudras du Coq et venait ressentir une quantité importante tout autour de moi que le Mudra du Serpent venait ensuite former en dôme.

Le temps passait, mes réserves de Chakra se réduisaient. Je prenais une pause, je mangeais, je demandais conseil à Misaki, jusqu’à ce qu’elle aussi, elle fut à bout de force. Je n’abandonnais pas, je passais aux laboratoires de Rentanjutsu pour prendre des stimulants et je retournais à l’entraînement. Les mots de Yosuzume m’avait énormément stimulés et je me sentais capable de réussir à former cette technique. De cette manière, je pouvais ensuite aller la voir et lui demander de m’enseigner ses techniques les plus puissantes. L’objectif n’était pas de devenir aussi forte en Ninjutsu qu’en Taijutsu, mais d’être capable d’en faire un outil avec lequel j’étais à l’aise et capable de me défendre.

Je passais donc les prochains jours, dopée aux produits, à m’entraîner et à ne prendre que le temps minimum pour me reposer. Ce n’était pas une question de ne pas faire le plein de Chakra, mais de maîtriser le contrôle subtil de l’effet rotatif du vent.

[…]



Misaki finit par me rejoindre, il était tôt. J’étais à l’entraînement que seulement depuis une heure. Je travaillais depuis hier l’aspect de ma technique, réussir à lui donner l’apanage que je voulais, le plus optimal afin de réaliser quelque chose d’indestructible. Du moins, le plus dur à franchir possible. Et quoi de mieux pour me représenter que quelque chose qui donne naissance à mon aspect Céleste ?

Eyana : « J’ai travaillé un peu sur la forme à défaut de la puissance, je voulais préserver mon Chakra pour aujourd’hui. »

Je venais effectuer les Mudras de ma technique, désormais largement maîtrisés et j’appliquais l’ensemble des préceptes que m’avait transmis Yosuzume et Misaki. Et j’expulse alors ensuite de mon corps du Chakra Fûton. Le vent se mettant à tournoyer tout autour de moi et pouvant probablement englober plusieurs personnes. Les courants prenant alors la forme d’une sphère pouvant faire penser à un astre. Me trouvant au milieu de cet astre divin, j’étais légèrement surélevée de façon à être protégée des assauts de tout angle et toutes formes.

Bien sûr, la technique manquait encore énormément de puissance, mais visiblement mon entraînement sur le contrôle et la conception était arrivé à son terme. Et je n’étais pas peu fière de montrer le résultat à Misaki.

Eyana : « Elle manque encore énormément de puissance. Mais j’arrive, à faible puissance à former le dôme, il ne me reste plus qu’à parvenir à allier les deux. Tu en penses quoi ? »

Je réalisais que je n’avais même pas pris le temps de la saluer, mais je lui adressais tout de même un sourire, elle me semblait fatiguée ou tout du moins, soucieuse.

Eyana : « Et si on en profitait pour essayer de voir si tu ressens le Fûton au passage ? »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Empty
Mer 4 Mai 2022 - 4:48


S'il y avait bien une chose que pouvait dire Misaki sur Eyana, c'était qu'elle était travaillante. Elle ressortait définitivement de la masse simplement par son acharnement et sa capacité à rester concentré sur son objectif. Le ninjutsu n'avait rien de simple et pourtant, elle parvenait à comprendre et adapter les enseignements des autres afin d'aller chercher les clés de sa propre réussite. Certes, le jutsu qu'elle venait de lui présenter n'arrêterait sans doute pas le niveau de technique qu'elle visait, mais ce n'était qu'une question de temps et de pratique, rien de plus.

Les bases étaient là, si bien que son propre jutsu la surélevait un peu du sol. Ce n'était pas quelque chose qu'aurait cru possible Misaki. À vrai dire, elle était même persuadée qu'Eyana aurait sans doute dû abandonner cet aspect du jutsu qui, lorsqu'utilisé par la Yukijine, créait un plancher glacial. Dans tous les cas, la Yuki estimait en heure le temps qu'il faudrait à la Céleste pour achever l'apprentissage de cette technique. Le gros était d'ores et déjà fait.

[Misaki] - Très franchement, même sans puissance, ça reste une belle technique. Elle n'est pas si fragile que ça non plus et pourrait sans doute déjà encaisser des jutsus capables d'infliger de sérieux dégâts. Maintenant que tu es capable de former ton dôme et de le relâcher sans faute, adapter et développer sa puissance est un jeu d'enfant. Ce n'est rien de plus que de la répétition.

Elle croisait les bras en posant son regard dans celui de l'Anaï.

[Misaki] - C'est aussi la partie la plus chakravore, parce que là où tu pouvais minimiser tes dépenses en ne te concentrant que sur la forme, là tu va devoir y mettre le paquet.

Après, le délai de deux jours avant la nouvelle rencontre avait aussi servi à récupérer la majeure partie de son chakra. Sauf si elle décidait de faire n'importe quoi avec, sans doute aurait-elle-même assez pour terminer l'apprentissage et, dans le pire des cas, il ne suffisait que d'un peu de repos.

Avant que Misaki ne prépare pour lancer quelques jutsus et évaluer le niveau de puissance de la défense de son élève, cette dernière proposait quelque chose à la Yukijine qui, très franchement, piquait sa curiosité. Elle était un peu comme un enfant avec un nouveau jouet. L'intervention de Yosuzume lui avait ouvert des portes dans son développement personnel et elle avait de la difficulté à vouloir attendre pour l'explorer, mais après tout... N'était-elle pas justement une enfant ? Enfin... Une adolescente, certes.

[Misaki] - Hmmm. Pourquoi pas.

Répliquait-elle en posant sa dextre sur son menton.

[Misaki] - Je vais t'invoquer un clone qui pourra poursuivre l'apprentissage avec toi quand tu le voudras, mais je ne dirais pas non a un petit coup de main venant de quelqu'un capable d'utiliser le fûton.

Sur ses mots, Misaki réalisait une nouvelle série de signes incantatoire et faisait apparaitre un seul clone. Un nouveau jutsu dans l'arsenal de cette femme qui, franchement, invoquait des clones dès qu'elle le pouvait. Le froid était à l'hiver, ce que les jumelles d'ombres étaient à Misaki ; des incontournables. Sans être sa marque de commerce, elle comprenait simplement toute l'importance stratégique que lui offraient ses clones. Quoique ça dépendait beaucoup de sa personnalité aussi. La Yukijine avait déjà vu sa cousine Etsuko en invoquer et ce n'était pas de toute beauté.



Au final, si Eyana acceptait de l'aide, le clone de la Yukijine profiterait du moment pour préparer le terrain. Elle aurait bien aimé pouvoir ramener son expérience à elle, mais la nature glaciale de sa jumelle l'empêchait de pouvoir connecter avec un autre élément que l'Hyôton.

S'asseyant en seiza, Misaki fermait les yeux, visualisant le système dans lequel transitait son chakra. La première étape passait par la méditation, pour elle. Une façon d'accéder à son palace mémoriel et d'en extirper les souvenirs des quelques écrits qu'elle avait lus sur le sujet. C'était aussi une façon pour elle pour se concentrer sur la douce brise qui lui caressait le visage en cette froide journée automnale. L'hiver approchait et il se faisait sentir.


_________________
Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Anaï Eyana
Anaï EyanaEn ligne

Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Empty
Jeu 5 Mai 2022 - 21:25
Voyant qu’elle acceptait ma proposition d’entraînement et venait se mettre en position de méditation, pour se concentrer sur ce nouvel aspect potentiel de son exploration du Ninjutsu, de mon côté, je renversais quelque peu les rôles je venais lui donner exactement ce que j’avais pu ressentir la première fois que j’avais invoqué le Fûton et comment je m’y étais prise par la suite pour apprendre à le canaliser. En effet, tout point de départ réside dans le fait d’être capable justement de le ressentir avant d’en faire quelque chose.

Eyana : « Comme tu me l’avais dit aussi simplement. Concentre-toi au niveau de ton index et essayes de venir ressentir le Fûton par ce double biais, en venant réaliser le mudra du Coq. Pense au doux vent hivernal qui viens te caresser comme lorsque nous étions sur les côtes de Yuki, laisses le goût salé de la mer qui vient perler sur le bout de ta langue t’inspirer, essaye de le reproduire, comme si c’était là ta propre production. Essaye de penser à ton esprit qui vagabonde et matérialise-le comme du vent, si tu es seulement sensible au Fûton, alors tu seras capable de produire quelque chose, aussi infime cela puisses-t-il être. »

Je venais alors à mon tour de mon côté me concentrer. Je me laissais aller à ressentir le vent autour de moi et je reprenais le Jutsu que j’étais désormais capable de partiellement former depuis sa toute base, celle de simplement être capable de ressentir tout le vent autour de moi, de façon circulaire certes, mais cela pouvait être trop limitant. Il fallait se pencher sur les trois dimensions car l’objectif était de former un dome et pas seulement un mur de chaque côté. La forme se devait d’épouser celle d’un cercle plein avec pour seul creux, son épicentre où l’utilisateur était sous protection.

Je laissais Misaki à ses pensées et sa concentration, je lui servais d’exemple dans la façon de faire au pire des cas et je venais cette fois-ci invoquer le vent peu à peu et je changeais de posture pour venir invoquer la technique très lentement tout autour de moi, les courants venteux se renforçait et tout semblait tourner autour de ma personne comme par à-coup. Repoussant tout ce qui se trouvait autour de moi avant de brutalement se dissiper.

Puis, reprenant encore une fois les bases, je recommençais à zéro et j’augmentais cette fois-ci la vitesse et je venais reproduire la technique de plus en plus vite et de plus en plus intense jusqu’à ce qu’elle prenne la même forme que j’avais présenté précédemment à Misaki. Peut-être même que son intensité avait augmenté.

Je réouvrais les yeux et posait mon regard sur le clone de glace, laissant l’originale à sa concentration.

Eyana : « Je suppose qu’il est désormais temps de mettre à l’épreuve la solidité du dome afin d’apprendre par l’échec. »

C’était une invitation à la violence et je ne me faisais pas vraiment de doute sur mon incapacité actuelle à tout encaisser.

_________________
Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Empty
Ven 6 Mai 2022 - 2:19

Telle une méditation guidée, Misaki écoutait la voix de son élève la bercer. Étudiant mot pour mot ce qu'elle disait, la Yukijine aux paupières fermées écoutait avec attention la description de ce lui échangeait la Céleste. Visualisant son système circulatoire chakrique, Misaki poussait sa psyché à traverser l'entièreté de son corps, arpentant les dédales qu'empruntait son chakra jusqu'au bout de ses doigts qu'elle venait de lever devant elle, comme le lui indiquait Eyana.

Tranquillement, Misaki fermait ses deux mains, empruntant la position du mudra du coq, mais elle ne les joint pas encore. Elle avait réalisé ce mudra un si grand nombre de fois que sa dextre et sa sénestre pouvaient réaliser les mudras de ses techniques même pendant son sommeil. Tranquillement, elle ramenait ses extrémités ensemble en projetant son esprit autant sur l'hiver mordeur du pays de la neige, mais surtout, elle se ramenait à cette épreuve qu'elle avait dû réaliser au coeur du domaine des harfangs.

Le froid, la neige, la tempête. C'était une seconde nature pour elle. Elle était bien au coeur des éléments frigorifiant et c'était sur ça qu'elle reposait son esprit au moment de joindre définitivement ses doigts sous l'égide du coq. En cet instant, en ce moment, elle essayait de visualiser la forme que prendrait cette méditation, advenant le cas où elle parvint à créer un peu de vent. La première chose vers quoi divaguait son esprit était sur une douce brise qui lui caresse le visage pour ensuite aller faire bouger ses cheveux. Elle ne savait pas trop pourquoi c'était là sa première idée, mais un certain Yamanaka Kiyon pourrait sans doute faire un lien assez facilement.

Inspirant profondément, Misaki abandonnait son corps à son chakra et expulsait dans l'environnement cette énergie vitale qui, pour son plus grand bonheur, vint se coller à l'air ambiant afin de créer une microbrise qui caressait une des deux longues mèches de cheveux sur le côté de son visage. Un mouvement si infime qu'il était pratiquement imperceptible.

Mais ce n'était pas suffisant. Après tout, peut-être était-ce là le simple résultat du véritable vent ? La Yukijine, douteuse, décidait de poursuivre sa concentration tandis que son clone quittait un peu plus loin en compagnie d'Eyana. Sa jumelle connaissait le plan de progression qu'avait prévu Misaki, forcément, elle était elle et s'afféra à sourire à la Céleste.

[Misaki] - Je vais créer deux autres clones et nous allons t'attaquer de tous les côtés avec des techniques de basse intensité d'abord.

Répliquait-elle en réalisant les deux mudras nécessaire à l'apparition de plus de Misaki.



[Misaki] - Mais ce n'est pas tout. Ferme les yeux. L'une de nous trois va t'attaquer avec une version plus intense de la technique des autres, de sorte que tu ne saches pas exactement où et quand l'assaut arrivera.

Un défi de taille puisque si Eyana modûlait sa technique, même inconsciamment, au moment où elle voyait un assaut arriver, elle se ferait prendre de court avec une frappe dissimulé.

[Misaki] - Quand tu es prêtes. Active simplement ta technique et maintiens là à son plus haut de niveau de performance aussi longtemps que tu le peux.

_________________
Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Anaï Eyana
Anaï EyanaEn ligne

Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki] Empty
Ven 6 Mai 2022 - 17:03
Je me mettais en garde à l’indication de la clone et en voyant apparaître deux autres autour de moi. Je secouais la tête en me rappelant qu’il n’était pas là question de Taijutsu mais bel et bien uniquement de Ninjutsu. La posture était quelque peu différente. L’assaut n’allait pas être simple, je devais être capable d’agir en prévention d’un assaut potentiel à venir dont j’ignore l’intensité, la provenance et surtout le quand. Nous tapions là dans la faiblesse la plus pure des techniques de défenses Fûton, elles sont toute particulièrement éphémères et réussir à les maintenir suffisamment longtemps pour repousser l’assaut mais pas trop pour ne pas drainer tout son Chakra est la subtilité particulièrement difficile à maîtriser.

Me sentant prête, j’invective mes trois assaillantes, certaine de ma réussite à venir, le mindset, c’est important.

Eyana : « Allez, venez, trop de parlotte dans cet entraînement. »

Je viens réaliser ma série de Mudra, coq, sanglier, chèvre, rat, serpent. L’excécution est assurée, réflexe, le Jutsu commence à être parfaitement assimilé dans sa phase préparatoire. Puis je viens me concentrer en repensant aux conseils de Yosuzume sur la création de la défense à partir du corps. Les techniques qu’elle a pu me montrer et surtout la façon qu’elle avait de gérer son dosage de Chakra de façon à produire une rotation suffisamment puissante pour repousser une puissance d’assaut voulu. Pour cette protection et vu mon niveau Ninjutsu, le dosage allait être très important.

Je venais donc pousser la rotation au maximum que ce dont j’étais capable avec mon niveau actuel en contrôle de mon Chakra. Je poussais cette dernière de façon à me retrouver protéger de toute part, même du sol. Je maintenais le mudra du serpent et je me concentrais sur la forme de mon Chakra, je savais qu’avec les yeux fermés, je ne pouvais prédire la direction de l’assaut et donc adapter mon dôme en conséquence. Celui-ci se devait d’être parfaitement hermétique.

Je pouvais ressentir malgré mon état de concentration, aux vibrations du Chakra, les assauts provenant des clones de Misaki. Puis le retour à la réalité fut rude lorsque je sentis un choc venir se heurter à ma joue droite et perturber tout mon jutsu et venir m’envoyer directement sur le sol. Visiblement, ma défense ultime ne l’était pas tant que ça. Je voyais légèrement les étoiles, mais je me redressais, il n’était pas question de rester à se prélasser au sol.

Je secouais la tête et réouvrais brièvement les yeux, me sentant quelque peu vidée de mon énergie après la technique. Mais j’avais encore quelques réserves dans lesquelles puiser pour le reste de la journée.

Comme une injonction, je regardais les clones leur faisait signe de venir vers moi.

Eyana : « Recommençons. »

Et je réalisais de nouveau mes mudras, coq, sanglier, chèvre, rat, serpent. Retour à cette énième sensation de vent qui virevolte autour de moi et je ferme les yeux, afin de ne pas voir venir le futur assaut des clones.

Pendant ce temps, Misaki elle, était dans sa transe méditative.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana

Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki]

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une Yuki peut en cacher une autre… [PV Yuki Misaki]
» PROJET : DEFENSE [YUKI KAYA]
» Balayer le vent [Apprentissage/Misaki]
» Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki]
» Supervision des Yuki [Misaki]

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: