Soutenez le forum !
1234
Partagez

Montre-moi ta détermination ! [Ft Minako]

Ten no Ikari
Ten no IkariEn ligne

Montre-moi ta détermination ! [Ft Minako] Empty
Lun 7 Mar 2022 - 9:31




Montre-moi ta détermination !



L'interrogatoire était maintenant fini, et j'avais encore mon rapport à faire sur la situation et mon avis sur le sujet. Une étape barbante et que je rechignais bien souvent à faire, mais assez importante pour que je le réalise en général sans tarder. Aujourd'hui toutefois, ce rapport allait attendre un petit moment. Et pour cause, la brune qui avait assisté à l'interrogatoire d'Akagi semblait avoir bien des choses à dire au sujet de mon interrogatoire et de la manière dont la justice était menée à Kumo. Elle qui déplorait le fait que quelqu'un qu'elle jugeait si intègre tel que Akagi doive se soumettre à ce genre d'épreuves et risquer une sanction, tandis que des êtres tels que Joben avaient été libérés de prisons, n'avait pas hésité à faire valoir son mécontentement. Elle n'avait peut-être pas tapé du point sur la table, mais son irritation et sa colère avaient eu à peu près les mêmes effets. Et certainement qu'en d'autres circonstances, avec un gradé moins conciliant, aurait-elle été inquiétée, mais ce n'était pas mon style. Toutefois, si sur certains points j'étais d'accord avec elle, le fond restait à revoir.

L'allusion assez claire faite à Joben était compréhensible. Ce dernier avait été tué de ma main, mais avant cela, il avait causé des ravages considérables. Des ravages qui resteraient dans nos esprits encore bien longtemps. Des ravages qui resteraient en stigmates sur le corps de la jeune demoiselle, qui gardait encore des cicatrices tantôt plus claires, tantôt plus foncées, accompagnées de cet aspect carton de la peau typique des blessures par brûlures. Pour autant, malgré ses remarques acerbes, sa réaction lors de la mort de Joben semblait d'avantage reflétée de la tristesse et de la compassion plutôt que de la colère. Qu'est-ce qui justifiait ce retournement de situation ? Etait-ce la première mort à laquelle elle assistait ? Je savais les effets que cela pouvait avoir, d'assister à ce genre d'évènements. Sur le coup, mon katana m'avait semblé si lourd dans ma main...les sentiments que j'avais alors éprouvé me semblaient pour autant lointain, comme si tout cela s'était passé derrière un mur étouffant les sons aussi bien que les émotions à ce moment là. Alors pouvais-je lui en vouloir si, de son côté, cela avait été tout l'inverse pour elle ? Cela ramenait toutefois un problème plus important sur le devant de la scène.

Minako était une kunoichi, apprentie au Kyubu. Et pourtant ces deux évènements -la mort de Joben et l'interrogatoire d'Akagi- avait fait ressortir des faces de sa personnalités qui me semblaient problématique. La retenue et le contrôle, d'une part. Mais aussi l'influence de ses émotions sur ses réactions, autant que sur sa vision des choses. Tantôt, sur le coup de l'émotion, elle s'était excusée en pleurs auprès d'un Joben mourant, tantôt elle blâmait le système de ne pas l'avoir arrêté plus tôt, et maintenant face à l'interrogatoire d'un illustre shinobi qu'elle admirait, sa colère était palpable et à peine dissimulée. Elle qui en apparence était si discrète, cachait un feu intérieur capable d'obscurcir son jugement. En cela, elle me rappelait vaguement Hideko. Et cela me rappelait une fois de plus à quel point nous étions différents, car là où ma personnalité pouvait sembler excentrique de prime à bord, mon esprit taillé par la pratique des samouraïs était aussi claire que l'eau de roche. Beaucoup confondaient mon caractère survolté avec une immaturité et une incapacité à prendre du recul pour analyser une situation, loin de là. Je posai donc mon regard sur le visage de la jeune fille, avec un petit sourire, avant de me tourner et me diriger vers la sortie du poste du Kyubu.

-Héhé, suis-moi, Minako-san.

Je traversai le poste en m'assurant que la demoiselle me suivit, et je fis un geste de la main à Akagi pour lui dire aurevoir et lui signifier notre départ. Toujours avec un sourire, je tournai la poignée de la porte et sortis du commissariat, et une fois fait ma main retourna se loger dans ma poche comme sa jumelle. Je fis quelque pas dehors, puis m'arrêtai en regardant les montagnes autour de nous et les nuages. Après une longue inspiration pour apprécier la vue, je tournai à moitié ma tête vers la demoiselle.

-Tu te laisses envahir par tes émotions, et cela obscurcit ton jugement, mais pas seulement...Du moins c'est ce que je pense. Mais tu sembles être en désaccord avec moi haha. Alors prouve moi l'contraire. Viens !

Et sans plus tarder, je bondis en direction d'un des terrains d'entraînement à l'écart de toute population pour laisser place à notre affrontement. Après plusieurs bonds puissants pour nous écarter de la population classique, je finis par m'arrêter sur une plaine avec quelques arbres éparses et des roches par-ci par-là. Un terrain qui semblait vide à plusieurs centaines de mètres à la ronde. Inspectant les alentours avec un air satisfait, je me retournai vers la demoiselle et lui souris.

-Montre-moi ta détermination, @Zaiki Minako-san.

En disant ces mots, mon sourire s'étira encore et je posai une main sur mon katana qui ne me quittait jamais. Mais je ne le dégainai pas immédiatement. A quelques pas de mon interlocutrice, je reculai une de mes jambes en la laissant trainer sur le sol, et me mis en position de combat, une main tenant mon fourreau avec le pouce sur la garde, tandis que ma seconde main était posée sur le manche. Cette posture était celle célèbre des samouraïs, prêt à dégainer en un instant.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Zaiki Minako
Zaiki MinakoEn ligne

Montre-moi ta détermination ! [Ft Minako] Empty
Lun 7 Mar 2022 - 14:21

Valse de la foudre et du feu


Après s’être excusée face aux deux officiers, la demoiselle au corps meurtri par ses brûlures cachant ses yeux en mettant son takegasa noir et rouge suit le jeune homme électrique à l’extérieur du commissariat. Les officiers qu’elle vit dans les couloirs eurent l’air ravis, pour une raison qui lui est inconnue. Sans doute ont-ils apprécié la leçon donnée par le géant de fer à la jeune apprentie. Les montagnes se dessinent à la vue de Minako, celle-ci ayant l’air apaisée par l’air frais qu’elle inhale. S’il est vrai qu’elle a une certaine fougue du combat, elle a aussi un manque de contrôle de ses émotions, donnant l’impression d’être perdue. De part le fossé entre la colère et la tristesse que la demoiselle a montré lors du combat contre le cardinal de la mort aurait pu être palpable si quelqu’un l’avait vu s’énerver contre l’homme au sein du gunkan en feu, il est indéniable que la demoiselle a besoin d’une aide extérieure pour réussir à se remettre dans le droit chemin.

Qui pourrait lui être un soutien assez puissant pour qu’elle ouvre son cœur sur ce brouillard dans lequel elle s’est perdue, hormis l’amour de sa vie ?

Il est peu probable que Minako demande à quiconque de l’aider à se recentrer sur elle-même, car depuis la mort de sa sœur jumelle, elle n’a espoir en rien. Le goût de la vie ayant disparu en même temps qu’elle, ne sachant ce qu’elle souhaite, quel chemin emprunter, quel avenir elle souhaite, en intériorisant toutes ces craintes en plus de ce deuil ô combien déchirant pour elle, en plus de ce qui lui semble être un abandon de la part du Cardinal, la kunoichi ne fait que souffrir et si personne ne s’en rend compte, il sera trop tard. Car soit elle fini par se suicider pour rejoindre sa sœur, soit elle fini par extérioriser ses émotions pour détruire la vie d’innocents.

« Ce que je ne comprend pas, c’est la manière dont tu as l’air si détendu de manière générale. Qu’est-ce qui peut nous pousser à réussir à avoir les idées claires sur ce qu’on est et ce qui fait de nous des shinobis, comment peut-on réussir à faire le vide dans son esprit dans le but de se recentrer et ainsi mettre le masque de la justice qui nous est attribué ? J’ai une myriade de questionnement sur moi-même et je n’arrive pas à m’éclaircir les idées, peut-être as-tu raison en me proposant un duel. »

La demoiselle a ainsi répondu à ce que pense Ikari sur sa propre maîtrise des émotions, qui d’ailleurs avait tapé dans le mille. Peut-être est-il la clé pour qu’elle puisse mieux comprendre cet art d’être en paix avec soi-même, dans tous les cas elle le suit jusqu’à un terrain vague, dans lequel ils pourront s’affronter sans blesser quiconque. Le son du vent faisant valser les brindilles d’herbe et la chevelure de jais de la jeune femme, tenant son chapeau en latanier, noir profond aux bordures rouge sang, ne la laisse pas de marbre, elle ne paraît que plus sereine.

Actuellement, la seule détermination de Minako est de pouvoir croquer la vie à pleine dent, sans sa sœur jumelle, la seule lumière qui illuminait son cœur. Elle n’ose en parler à personne, pas même à son interlocuteur qui semble pourtant prêt à l’écouter et à l’aider. Seuls quelques murmures sortirent de sa bouche avant de cracher un crâne de feu de taille moyenne, flottant entre les deux combattants, mâchoire s’ouvrant et se fermant pendant que sa créatrice maintenait les mudra lui insufflant le souffle de la vie.

« Sōgenbi, dévore son âme. »

Ainsi, le crâne flamboyant semble rire et fonce tout droit en direction du blondinet électrique, dans le but de donner un coup dans son ventre, pour une ouverture de bal que plus belle, une mise en bouche avant une danse qui sera bientôt menée par la chapelière du crépuscule.

Résumé du tour
Minako utilise l’une de ses techniques katon favorite, le Sōgenbi, pour ouvrir les hostilités l’opposant à Ikari.
Santé RAS
Chakra RAS [T1 : 1A]
Technique utilisée

_________________
Montre-moi ta détermination ! [Ft Minako] Reiu
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako https://www.ascentofshinobi.com/u1189
Ten no Ikari
Ten no IkariEn ligne

Montre-moi ta détermination ! [Ft Minako] Empty
Mar 8 Mar 2022 - 1:37




Montre moi ta détermination !



La kumojin à la chevelure ébène me suivis sans poser la moindre question de prime à bord, laissant même les petits sourires en coin des officiers de police sans réponse malgré son tempérament impulsif au premier abord. Etait-ce parce qu'elle avait compris que ce n'étaient pas des moqueries à son sujet, mais d'avantage une satisfaction de la part des officiers présents d'avoir entendu Akagi fièrement rentrer dans son rôle de policier ? Ou était-ce simplement car elle désirait rester discrète après les récents évènements ? Dans un cas comme dans l'autre, cela n'avait pas grande importance pour l'instant. Ce qui en avait d'avantage, ce serait la discussion qu'on aurait au décours.

Nous sortîmes du bâtiment, et sans me retourner, j'entendis la jeune femme prendre un grand bol d'air frais. Elle appréciait visiblement d'avantage l'extérieur que l'intérieur, au moins une chose que nous avions en commun. Et alors que je l'emmenais à l'écart de toute civilisation pour qu'elle laisse parler librement ses techniques mais aussi ses émotions, cette dernière prit la parole. Et ses mots ne firent que confirmer le trouble que je sentais déjà autant dans son attitude que dans ses réactions. Un trouble qui semblait bien plus profond que ce à quoi je m'attendais, mais auquel je répondis avec un large sourire. Un trouble qui n'était pas uniquement dû aux cicatrices que l'on pouvait voir sur son visage, mais à bien d'autres cicatrices plus profondes.

-Héhé, bats-toi avec moi. Tu y verras p'tet plus clair...

C'était dit d'un ton énigmatique, même si la réalité était bien plus simple. Je me mis alors en garde, et je n'eus pas à prier longtemps la demoiselle pour qu'elle lance les hostilités. De quelques mudras et d'un murmure presque incompréhensible, la kunoichi inspira et recracha de ses poumons des flammes qui prirent une étrange forme. Un crâne de feu à la mâchoire tendue, prête à mordre sa cible, se dirigeait dans ma direction. Elle n'était pas immense, mais à la chaleur qu'elle dégageait, faisant légèrement miroiter l'air et aux flammèches bleutées qu'elle laissait sur son chemin, j'en déduisis qu'elle n'était pas à sous-estimer. Une utilisatrice de katon donc...Très bien. Mais je me demandais quel autre don elle avait développé. Sans bouger d'un pouce, ou du moins c'est ce qu'on aurait dit, je laissai le crâne enflammé venir dans ma direction. Au dernier moment, je l'esquivai comme j'avais l'habitude de le faire en me muant en foudre. Puis prenant appui sur une jambe pour récupérer de mon esquive, je fonçai vers la jeune femme dans le but de réduire la distance qui nous séparait. Et ce n'est donc que trop tard que je constatai les mudras de la jeune femme toujours maintenu et son immobilité.

-Oh !

Zut ! J'aurais du mieux savoir, mieux faire attention. Du coin de l'oeil, j'aperçus le crâne qui m'avait dépassé revenir dans ma direction alors que je me dirigeais vers Minako. Il allait me rattraper bien avant que je n'atteigne son utilisatrice, ce n'était donc pas une option. Tch, il allait falloir que je la tranche, cette attaque. Mais cela laisserait l'occasion à mon adversaire de prendre ses distances si elle désirait rester éloignée. Glissant une main dans ma sacoche, je récupérai un grand lot de makibishis, et l'envoyai au-dessus de la kunoichi. Assez haut pour ne pas qu'elle l'attrape, pas trop non plus, le but étant que ce sachet au contenu non identifié parvienne à passer dans le dos de mon adversaire tandis qu'elle contrôlait son attaque pour me poursuivre. Puis faisant un petit bond à trois-cent soixante degré sur place avec un timing parfait, je me retournai face au crâne flamboyant, dégainai mon katana, et d'un mouvement fluide et avec un large sourire je tranchai l'attaque en deux et rengainai. Reprenant ma course tandis que le sachet de makibishi était toujours en l'air, en passe de dépasser la demoiselle, je pris d'une main un kunai, de l'autre quatre shurikens.

Avec le kunai, je l'envoyai avec précision pour percer le sachet de makibishis et en déverser le contenu derrière la demoiselle pour tenter de répandre ces derniers derrière elle, et ainsi tenter de couper une retraite prématurée. De l'autre main, je balançai les quatre shurikens que je tenais, pratiquant un lancer courbé afin d'en envoyer deux de chaque côtés et la tenir occupée. Des attaques simples, dont je ne doutais pas qu'elle arrive à s'en défaire. Mais la surprise de son attaque téléguidée m'avait fait perdre un peu de momentum pendant ce combat. Qu'allait-elle décider de faire à présent.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Zaiki Minako
Zaiki MinakoEn ligne

Montre-moi ta détermination ! [Ft Minako] Empty
Mer 9 Mar 2022 - 16:57
Une valse menée par Sōgenbi, cette âme de feu obéissant à celle lui ayant donné naissance.

Alors que Ikari pu l’esquiver en s’électrifiant, ce crâne flamboyant continua son chemin et tourna sa tête, comme s’il avait une conscience il sembla rire de la situation avant d’avancer dangereusement vers sa cible sous les ordres de sa génitrice. Contre toute attente, il disparu, fendu en deux par une lame trancheuse de chakra.

De son côté, Minako repéra cette capacité à pourfendre le chakra et en prit note, après tout le pouvoir du sceau promis par Samanosuke permet d’annihiler lui aussi le chakra. Elle demandera très certainement conseil à l’officier ultérieurement. Alors qu’elle fut concentrée à manier son crâne de feu, celui-ci dissipé, elle repéra la salve de projectiles lancés sur sa droite, puis sur sa gauche. Elle fit un mouvement de bassin pour esquiver les Kunai lui ayant frôlé le flanc gauche. Elle entendit des objets tomber derrière elle : des makibishi.

La demoiselle ne peut donc pas reculer au risque de se blesser de manière futile. Si elle avait une affinité de type futon ou suiton, elle aurait sans doute pu les faire valser plus loin. C’est alors qu’elle commence à comprendre l’importance de ne jamais affronter un ennemi seul, et surtout éviter de foncer a la hâte dans le danger.

Pour l’heure, la demoiselle comprend que le but est que le foudroyant officier l’affronte au corps-à-corps, alors elle use d’une technique dont elle est friande lorsqu’elle se retrouve seule : car c’est la où elle exploité toute sa puissance sans limites. Elle réalise des mudras, prend une inspiration et expire un sifflement sourd et o combien puissant. Seul le Cardinal pu entendre son onkyoton à pleine puissance de près. Cela dit, il ne sut pas qu’elle technique Katon la banshee eut utilisé, contrairement à Ikari, qui est officiellement le premier à voir cette combine.

Minako crache ensuite trois boules de feu d’affilées, aux lueurs de bougie, bleuâtre, telles ces oni aspirant l’âme de tous ceux qui s’approchent de trop près. Alors que les feux follets s’approchent de Ikari, avant de tournoyer autour de leur cible, elle envoie 3 Kunai , se retrouvant dans ces flammes, pour offrir un présent dangereux pour son adversaire.

Des lors que la Chapelière a ouvert les hostilités, elle reste silencieuse, admirant seulement son œuvre faire le travail…

Résumé du tourMinako esquive les projectiles sur sa gauche avec Duck. Ensuite, elle utilise la technique chuintement de la banshee suivie de la technique Onibi.

Ensuite, Minako prend quelques Kunai et envoie un dans chacune des boules de feu se dirigeant vers Ikari.

Santé Ok.

Chakra Ok.
1D - 1B - 2A
[T1: 1A - T2 : 1D | 1A | 1B]

Techniques utilisées





Équipement utilisé
Kunais utilisés 3/5

_________________
Montre-moi ta détermination ! [Ft Minako] Reiu
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako https://www.ascentofshinobi.com/u1189
Ten no Ikari
Ten no IkariEn ligne

Montre-moi ta détermination ! [Ft Minako] Empty
Sam 12 Mar 2022 - 11:19




Montre-moi ta détermination !



Comme je m'y attendais, mon adversaire n'eut absolument aucun mal à éviter les projectiles que je lui avais envoyé. Par contre elle n'avait pas eu le temps d'empêcher mon kunai de transpercer le sachet rempli de makibishi, et ainsi de se répandre derrière elle. Le vaste sac rempli d'étoiles métalliques s'était déversé, rendant la fuite de Minako difficile voir impossible par l'arrière, et mettant petit à petit mon plan en place. Et il était en deux phase. Bien évidemment, la première partie était d'empêcher toute retraite afin de favoriser le corps à corps, voir comment l'apprenti Kyubu se débrouillait dans ce domaine, mais il y avait une autre raison à cette configuration particulière.

Bien évidemment, la femme aux cicatrices ne comptait pas rester là les bras croisés après s'être rendu compte de la présence des étoiles ninjas derrière elle. Elle utilisait des jutsus puissants, mais elle ne semblait pas encore assez expérimenté pour, comme Aizen, avoir développé une seconde affinité. Toutefois, je me trompais peut-être. Elle composa une nouvelle série de signe, et cette fois-ci je ne repérai aucune clé rattachée à une affinité primaire. Pour cause, lorsqu'elle prit une inspiration, je crus d'abord qu'elle allait utilisé du fûton, ou du katon à nouveau. Mais ce ne fut aucun des deux. A son expiration, une puissante onde de chakra faisant vibrer l'air se propagea tout autour d'elle. Une onde de chakra qui fit vibrer sans mal les makibishis dans son dos, sans pour autant les déplacer sur son passage. L'air miroitait face à la densité du chakra qui était utilisé, et le son sourd que j'entendais me renseigna sur la nature de cette technique. De l'Onkyôton donc ? Mais si elle comptait m'avoir avec ça...

-Héhé me sous-estime pas, Minako ! T'es sûre d'vouloir gaspiller ton chakra ainsi ?

Et d'un nouveau coup de katana, je découpai un espace à l'intérieur de l'onde de son qui m'arrivait dessus pour en ressortir indemne. Rien de plus simple. Un sourire accompagnait toujours mes mouvements, témoignant autant de la joie et de l'exaltation que je pouvais ressentir au combat. Mes pas me menaient encore à me rapprocher de la demoiselle tandis que celle-ci, coincée, ne pouvait reculer et amorçait une seconde série de mudras. Cette fois-ci, délaissant rapidement les signes incantatoires, elle recracha trois boules de flammes faites d'un feu aussi bleu que les flammes précédentes. Une couleur particulière pour un katon, mais qui ne dissimulait en rien leur véritable nature.

Au lieu de foncer directement sur moi, elles fusèrent dans ma direction et tournoyèrent brièvement autour de moi avant de fondre de plusieurs côtés. Là encore, cette attaque ne représentait en réalité aucune difficulté majeure. Contrairement à la précédente, elle n'était pas téléguidée vu que la brune ne maintenait plus les mudras qu'elle avait effectué plus tôt pour lancer des kunais à l'intérieur des flammes. Alors je fis l'une des choses que je savais si bien faire. Laissant le chakra s'emparer de mon corps, je me muai en un éclair prendre de la hauteur et sauter juste avant que les flammes ne lèchent ma peau. A la place, elles se rencontrèrent et se consumèrent dans une petite explosion qui ne laissèrent plus tard aucune trace, exceptée les bouts metalliques arborant des traces de suie due à la chaleur des flammes. Cette petite astuce était bien pensée, et aurait même pu fonctionner si elle avait tenté de dissimuler son geste. Mais je ne comptais pas pour autant la laisser s'amuser. Si nous étions ici, c'était pour un but bien précis.

-Quel est le but de tes attaques, Minako-san ? Tu m'auras pas comme ça, héhé ! Raiton, Denki no Chihei !

Et laissant mon chakra se déverser par tous les pores de ma peau, je poussai la foudre à emplir le zone entière du combat dans un crépitement typique des techniques raiton. Aucune zone du terrain n'était à l'abri de cette attaque, tandis que je me trouvais encore dans les airs et sans appuis. Si Minako m'avait montré toutes ses cartes jusqu'à présent, elle aurait du mal à se protéger de cet assaut. Ni le son, ni le feu ne représentaient des atouts défensifs contre quelque chose d'aussi intangible que la foudre. J'étais donc curieux de voir la manière dont elle allait se défendre. Mais si c'était possible, je ne voyais qu'une solution...Et cette dernière me profiterait dans tous les cas. Enhardi par les miasmes du combat, je ne pouvais me départir de cette sensation grisante que me procurait la bataille, et de ce sourire qui l'accompagnait en toute circonstance.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Zaiki Minako
Zaiki MinakoEn ligne

Montre-moi ta détermination ! [Ft Minako] Empty
Sam 12 Mar 2022 - 22:14
« Une stratégie fort plaisante,
Déstabiliser, brûler et neutraliser.
D’une passion dansante,
Avec l’adversaire j’aime jouer. »


Telles furent les seules paroles de Minako avant qu’elle n’invoque un takegasa de géant en métal presque aussitôt pour se protéger de l’attaque venue du corps de Ikari. La foudre frappant au-dessus résonne dans ce demi-dôme, le son gronde au sein de cette protection particulière. À l’intérieur, il fait relativement sombre mais au moins la chanteuse du kyuubu est en sécurité.

Seule la lumière d’une petite fente peut éclairer ce chapeau typique du yuukan, fente donnant sur les makibishis traînant par ci par là. Il n’est d’ailleurs pas improbable que quelques un traînent dans sa carapace, ce qui d’ailleurs donna le sourire à la jeune femme car elle peut retourner les pièges contre son adversaire.

Elle invoque deux clones, l’un se chargeant de faire attention au sol et l’autre avançant doucement vers la fente. Une fois les deux arrivé, ils peuvent voir une aura électrique un peu partout dans leur zone. L’un d’eux se mit à cracher une queue de paon de feu à l’extérieur du chapeau, ne pouvant lui-même pas invoquer de muret pour éviter que la foudre aille à l’intérieur de la protection, mais qui peut permettre de dissuader toute entrée.

Ainsi, pendant que ces flammes bleutées sont en place, armées d’un fil de fer, les deux Mina’clones le maintiennent d’un bout à l’autre de cette entrée, en bas, comme si elle se préparaient au jeu de l’élastique. Elles ont également pose un parchemin explosif au sol, entre les deux, au cas où l’officier électrique entrerait.

En attendant, l’originale pose son cul par terre puis se prépare à sa prochaine attaque, imaginant pouvoir l’immobiliser avec des ondes sonores par surprise. Est-ce une bonne idée de vouloir s’enfermer seule avec un assimilateur de foudre ? Elle ne le pense pas mais quitte à essayer une stratégie autant la jouer à fond. Après tout, la jeune femme se sent confiante, il s’agit là seulement d’un échange de coup, telle une promenade de santé.

Elle pense que même si elle perd, il s’agit la d’un entraînement lui permettant de mettre à l’œuvre en temps réel la longueur d’onde entre ses tripes, son cœur et sa raison.

Résumé du tourNotre chère Minako sortira un Kinzoku no Takegasa de l'un de ses sceaux.

Une fois dans la cachette, elle réalise Kage Bunshin. Ces clones vont piéger l'entrée du demi-dôme avec les makibishi déjà présents sur place, l'un des deux crache une Grande Parade nuptiale, tandis que le second pose un parchemin explosif par terre. Ensuite, les deux clones tiennent un fil de fer de part et d'autre de la fente de leur cachette.

Santé Ok.

Chakra Ok.
1D - 4B - 2A
[T1: 1A - T2 : 1D | 1A | 1B - T3: 3B ]

Techniques utilisées






Équipement utilisé


Longueur estimée du fil : 2m
Parchemin non utilisé

_________________
Montre-moi ta détermination ! [Ft Minako] Reiu
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako https://www.ascentofshinobi.com/u1189
Ten no Ikari
Ten no IkariEn ligne

Montre-moi ta détermination ! [Ft Minako] Empty
Dim 13 Mar 2022 - 16:41




Montre moi ta détermination !



La réponse de Minako et son phrasé faisait penser à de la poésie, voir une mélodie, et aussi étrange que cela puisse sonner, cela lui ressemblait bien. Mais l'idée exprimée par celles-ci par contre étaient bien moins joyeuses. Jouer avec son adversaire ? Si c'était avec moi qu'elle comptait jouer, elle était mal barrée.

-Héhé, je vois...

Toutefois, elle n'était pas entièrement sans défense. Réalisant des mudras, elle fit apparaître ce qui ressemblait à un grand chapeau à la forme traditionnelle mais étrange dans le contexte actuel. Toujours était-il qu'il allait remplir le but pour lequel il avait été invoqué : protéger la demoiselle calcinée des éclairs qui crépitaient dans la zone. Et c'était exactement ce que je m'attendais à ce qu'elle fasse. Immédiatement, je donnai vie à deux clones de foudre tout en réatterrissant sur la terre ferme. Sans perdre une seule seconde, le premier fonça sur le chapeau et, usant de chakra sous ses pieds pour adhérer aux surfaces, il tenta de passer et de se faufiler du côté de l'ouverture du chapeau. Mais il fut rapidement accueillit par des flammes qui l'interceptèrent, des flammes qui avaient pris l'apparence d'une queue de paon. Ne les ayant pas vu avant, le katon de la demoiselle eut son effet et l'intrus que représentait mon clone fut consumé par le feu. Disparaissant, le chakra que je lui avais confié à sa conception me revint, et avec lui le souvenir de ce qu'il avait vécu.

-C'est donc cela,haha.

La jeune Minako semblait s'être elle aussi préparée en convenance face à la situation dans laquelle elle était. Elle avait piégé semblait-il la seule issue par laquelle je pouvais la rejoindre, et se faisant elle s'était elle aussi enfermée dans ce petit espace. Ce qui compliquait légèrement les choses. Mais ce n'était pas un tas de ferraille qui allait me retenir très longtemps. Echangeant un bref regard avec mon clone qui comprit exactement ce que je pensais et ce que j'avais prévu, ce dernier fonça vers le demi-dôme avec le sourire aux lèvres. De mon côté je m'étais reculé pour prendre une bonne distance avec tout ce beau monde. Dégainant son katana, il le leva en laissant le chakra parcourir la lame, se couvrant dans un premier temps de petites étincelles remontant le long de l'arme. Et en l'abattant, il en dégagea la pleine puissance de la technique. La foudre s'abattit une fois de plus, accompagnée par le coup d'épée, pour venir fendre en deux la protection que Minako avait invoqué grâce à un fuinjutsu.

Au moment même où le métal fut fendu, laissant tout juste apparaître le visage de mon clone ainsi que ceux de l'apprenti Kyubu et ses répliques, ma réplique laissa tomber un fumigène dans l'interstice. La boule tomba entre ses jambes, remplissant l'espace entre eux d'un énorme nuage de purée de pois. Et sans attendre, comme moi auparavant, il laissa les éclairs s'échapper de son corps pour venir électriser tous ceux qui se trouvaient dans son champ d'action. J'avais reculé suffisamment pour ne pas me faire toucher par cette attaque qui ne prenait pas la zone entière mais une certaine partie de celle-ci. Je doutais que les clones réussissent à s'en réchapper, ni Minako d'ailleurs. Mais étant donné que derrière elles était condamnée,, et que les parties du chapeau trônaient encore sur leur côté, s'il y en avait qui s'en tirait ce serait forcément vers moi. Et j'étais prêt à les cueillir.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Zaiki Minako
Zaiki MinakoEn ligne

Montre-moi ta détermination ! [Ft Minako] Empty
Lun 14 Mar 2022 - 15:40
« Ar… »

Une réaction totalement normale venant de Minako, l’originale, qui étouffée par la bombe fumigène, finit électrifiée par la foudre passionnelle du combat de Ikari. Ses clones ayant disparus par la même occasion à cause des débris, elle ne put se défendre face à cette technique. La demoiselle finit donc engourdie de partout, une sensation fort étrange car elle le ressent sur tout son corps, de son cuir chevelu à ses orteils, en passant par des parties du corps qu’elle n’eut pas imaginé. Une sorte d’électrochoc dans son esprit, car désormais démunie de défense, elle ne sait pas quoi réaliser pour continuer ce duel.

Perdue dans ce nuage de fumée, la jeune minarai tente de retrouver les deux katana qu’elle a gardé sur elle, puis les empoigne. Bien qu’elle ait perdu récemment cette capacité à pourfendre des corps avec les armes, elle a gardé son daishō sur elle au cas où. Après tout il s’agit d’une extension du corps alors pourquoi croirait-elle à ce pacte réalisé avec son esprit ancestral guerrier ?

Alors elle eut une idée, cracher une simple boule de feu, totalement classique, dans la direction de celui qui lui a lancé une bombe fumigène et essaye de s’y diriger non sans pas tomber à cause des débris par terre et les engourdissements la perturbant. Se relevant, elle empoigne enfin ses armes étant dans son dos, et dégaine, s’attendant à ce que l’un d’eux arrive, puis se souvient très clairement de cette scène ô combien horrible, dans laquelle, immobilisée par une ombre, fut forcée à réaliser une coupe en croix sur le torse de celui qui fut quelques instants plus tard tué.

Regardant son daishō qu’elle tient dans ses mains en position, elle voit trouble, ces armes lui ayant servi à affaiblir le cardinal avant qu’il ne soit tué, qui se sont gorgées de son sang, finissent par tomber. Car il s’agit là d’une assistance au suicide forcée, la première fois qu’elle a aidé à l’exécution d’une personne. Elle ne veut pas que ça ne se reproduise lorsqu’elle n’est pas en pleine possession de son corps et de sa volonté.

« Je ne… peux pas… Je ne peux pas abandonner… tu ne m’auras pas. »

S’ensuit une nouvelle fois d’un souffle, un sifflement sourd, afin de toucher quoi qu’il arrive quelqu’un autour d’elle, un dernier espoir de mener la danse.

« Je ne peux pas perdre… pas cette fois encore. Je peux encore me battre... Ne t'approche pas ! » ce à quoi Minako active et maintient un sceau sur le sol autour d'elle provoquant un son si strident que les personnes essayant de la toucher au corps à corps s'immobilisent de part la douleur aux tympans. Une sorte de système de défense pour cacher sa détresse interne, sur cette flamme de la confiance en soi quasiment éteinte...

Résumé du tourMinako se retrouve engourdie de part la technique foudroyante utilisée. Elle use de la technique de la boule de feu en direction du clone de Ikari de manière approximative, puis le chuintement de la banshee. Puis, désespérée, utilise son sceau bruyant pour tester l'assimilateur de foudre une dernière fois.

Santé Engourdie.

Chakra Chakra estimé relativement faible.
1D - 6B - 3A
[T1: 1A - T2 : 1D | 1A | 1B - T3: 3B - T4: 2B | 1A ]

Techniques utilisées






Équipement porté

_________________
Montre-moi ta détermination ! [Ft Minako] Reiu
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako https://www.ascentofshinobi.com/u1189
Ten no Ikari
Ten no IkariEn ligne

Montre-moi ta détermination ! [Ft Minako] Empty
Mer 16 Mar 2022 - 0:50




Montre-moi ta détermination !



Une petite exclamation se fit entendre dans la purée de pois qui venait de se lever, en même temps que le crépitement des étincelles de la technique de mon clone. Cette petite exclamation signifiait que Minako s'était pris la décharge, et aurait plus de mal à se mouvoir à l'avenir. Mais cela n'allait pas l'empêcher de continuer à combattre. Après un court instant, le nuage opaque se teinta d'une intense couleur orangée, et le moment d'après l'expérience de mon clone calciné me revint en mémoire. Je posai ma main sur mon katana, prêt à dégainer. Elle allait bientôt sortir de ce nuage, qui finirait d'ailleurs par s'essouffler et être dispersé dans le vent. Du moins c'est ce que je pensais, mais les secondes s'effilèrent et la seule chose que j'entendis fut le son d'objets en acier heurtant le sol. Le nuage se dissipa, laissant place à une demoiselle désorientée, semblant un poil perdue. Mais clairement pas démunie. Je haussai un sourcil d'un air curieux, alors que la demoiselle réalisait de nouveaux mudras. Une fois de plus, un son sourd s'échappa pour venir balayer les environs, mais comme la fois précédente, je la tranchai en deux.

Je ne savais pas ce qui lui arrivait, elle semblait perdre de ses moyens et cette dernière attaque semblait désespérée. Pour autant, je ne comptais pas sous-estimer mon adversaire. Créant de nouveaux des clones de foudre, je m'élançai à la rencontre de la kunoichi. Nous courions de manière à nous croiser, tentant de perturber les sens de la Banshee. Puis, nous séparant, nous prîmes partis d'attaquer différents fronts de la demoiselle. Mais alors que nous arrivions à son niveau, ou pas loin, la manipulatrice du son composa de nouveaux mudras. Si deux d'entre nous comprirent, avec l'avertissement et les signes incantatoires, que quelque chose de dangereux se préparait, le troisième larron ne fut pas aussi vif d'esprit. Lorsque les marques se répandirent autour de Minako, mon clone fut prit dedans et s'immobilisa immédiatement en se tenant la tête. Je ne savais pas ce qu'il était en train de vivre, mais par précaution, ni moi ni mon second clone ne bougèrent, restant en état d'alerte et sur nos gardes. Nos sens éveillés, nous nous demandions quelle était la nature de cette technique. Mon clone tenta de s'assimiler pour en supprimer la douleur, et son corps prit l'aspect de la foudre. Mais ce ne fut pas suffisant pour emboliser l'inconfort paralysant qui se paignait sur son visage. Et il disparut.

-Huuum...une technique de neutralisation par le son ? Intéressant, Minako-san !

Cela me faisait d'ailleurs remarqué que mon assimilation n'était pas suffisante pour contrerdes techniques Onkyôton. Mes sens étaient toujours vulnérables sur cette forme...Cependant, elle semblait à bout de force, et ces dernières techniques semblaient avoir été puisées dans la force du désespoir. Bien évidemment, dans le cas où je me trompais, je restais sur mes gardes, mais je doutais que ce soit une erreur de ma part. Pour autant, je lisais sur son visage son désir de ne pas perdre. Mais elle serait bientôt à court de chakra. Je lui offris un sourire et penchai la tête sur le côté.

-S'tu veux on peut s'arrêter là.

Ma garde ne laissait toujours absolument aucune ouverture. Mais mes yeux l'invitaient à ce qu'on s'arrête là. Maintenant que j'avais vu sa manière de combattre, maintenant que je l'avais vu en action, on pourrait discuter plus amplement.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Zaiki Minako
Zaiki MinakoEn ligne

Montre-moi ta détermination ! [Ft Minako] Empty
Mer 16 Mar 2022 - 19:16
Minako maintient toujours les mudras et voit, sans expression aucune sur son visage, le clone de Ikari se transformer en foudre, sans doute pour encaisser le son strident, mais disparaît peu à peu. En alerte, la demoiselle ne relâche pas le sceau, se demandant ce qu’il se passerait, mais lorsque le jeune officier lui propose d’arrêter le combat, après quelques instants, libère ses mains de ce Jutsu sonore. De toute façon, elle le sent, sa réserve de chakra a drastiquement diminuée. Fébrile, la demoiselle reprend ses katanas et s’avance vers le blondinet électrique tout en rangeant ses armes dans les fourreaux accrochés à son dos.

« Impressionnant, j’ai adoré notre duel ! » dit-elle avec le sourire. « Je ne suis pas assez expérimentée mais j’espère un jour avoir un niveau équivalent au tien ! »

Ralentie à cause du choc électrique, elle souffle un peu avant d’arriver enfin devant l’assimilateur foudroyant, visiblement fatiguée par l’énergie qu’elle a donné dans ce duel satisfaisant. Elle pense que la confiance en soi est réellement présente en lui, qui contrairement à elle, a réussi à déjouer son onkyoton d’une main de maître. Il a ainsi gagné ce duel facilement.

« Dans notre promo d’académie, avec mon groupe d’amis, le perdant du bras de fer paye au moins un verre un l’autre, mais je ne le proposerai pas cette fois pour que tu finisse ton travail sur l’interrogatoire après, si jamais on se bat de nouveau on se met ça ? »

De sa poche, Minako sort une cigarette et la met en bouche puis l’allume. Puis, regardant le ciel s’obscurcir, Minako reprend la parole, après avoir retiré sa cigarette de sa bouche. « Bon, je crois qu’il va falloir que je te réponde enfin quant à mon explosion d’émotion négative, je ne sais pas trop comment en parler. »

Telle l’épée de Damoclès lui tombant dessus, le temps lui ayant arraché sa sœur jumelle lui semble mortel. Comme si on lui a retiré quasiment toute sa vie, une moitié de son âme, comme si on arrachait le cœur à un être vivant et que celui-ci par miracle vivait encore.

« Fut un temps où j’avais une sœur jumelle, vivant comme un parasite dans mon corps. On avait réussi à nous entendre et à travailler de pair, jusqu’aux crises respiratoires que j’eu, finissant par me pousser aux portes de la mort durant l’examen des chuunin lorsque je rejoignis les gradins, après avoir fuis un combat en proposant autre chose pour ne pas montrer de souffrance. Je m’étais évanouie en ayant craché du sang et à mon réveil, on m’a expliqué que les poumons de ma sœur avaient grandi et s’étaient atrophiés, de sorte à ce qu’elle s’éteigne. Je n’y croyais pas, mais je n’entendis plus sa petite voix dans ma tête, elle était absente… je ne sentais plus sa présence et je fus plongée dans le coma de par ce choc émotionnel. »

Elle prit une bouchée de ce qui l’apaise en cet instant puis reprend.

« Je fus autorisée à sortir de l’hôpital pour voir le duel opposant Aizen à Anzu. Et, quelques temps après que Joben ait pris la parole face à la Grande Prêtresse, j’ai fais une crise respiratoire assez violente pour que je retourne à la case départ pour me faire soigner. La suite, tu la connais et je ne peux que vous remercier de m’avoir sauvé. Cela dit, je suis franchement perdue, sans ma sœur je ne suis plus capable de savoir comment réagir, comment canaliser mes émotions pour réussir à me comporter en shinobi, elle m’y aidait grandement de son vivant. Je ne sais pas si tu visualise ce que je te dis, mais disons que je me sens vide... »

La réponse à sa souffrance interne : le deuil récent, encore trop frais pour qu'elle n'arrive à le digérer et penser autre chose que sa défunte sœur.

Résumé du tour En l'état, Minako ne peut plus maintenir son sceau onkyoton par manque de chakra.
Elle se donc déclare vaincue.

Santé Engourdie.

Chakra Chakra estimé relativement faible.
1D - 7B - 3A
[T1 (1A) - T2 (1D | 1A | 1B) - T3 (3B) - T4 (2B | 1A) - T5 (1B)]

Technique utilisée


_________________
Montre-moi ta détermination ! [Ft Minako] Reiu
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako https://www.ascentofshinobi.com/u1189
Ten no Ikari
Ten no IkariEn ligne

Montre-moi ta détermination ! [Ft Minako] Empty
Lun 21 Mar 2022 - 21:29




Montre-moi ta détermination !



Malgré la disparition de mon clone, assailli par un son si strident qu'il l'avait tétanisé pendant quelques instants, Minako garda son sceau actif. Certainement qu'elle espérait m'empêcher de m'approcher. Mais le maintien de cette technique en faisait un handicap car elle l'immobilisait, et même si je me débrouillais bien en combat rapproché, je me défendais aussi pas trop mal avec les techniques à distance. Mais lorsque j'annonçai la fin du combat, elle cessa immédiatement sa technique pour se relever, tandis que mon second clone se dissipait en une explosion électrique. A son expression et à son souffle court, je devinais facilement que ses réserves de chakra étaient bien entamés, et presque sur la fin. Lorsqu'elle ramassa ses affaires tombées au sol pour se diriger vers moi et se rapprocher, on sentait la fatigue dans sa démarche. Mais cela ne ternit pas pour autant son sourire alors qu'elle s'adressait à moi pour me faire part de ses impressions. Me redressant et prenant une posture bien plus relaxée, je souris face aux paroles de la jeune demoiselle.

-Héhé tout l'plaisir était pour moi, Minako-san ! Mais j'te laisserai pas me rattraper aussi facilement !

Lorsqu'elle m'évoqua ses traditions avec ses camarades de l'Académie, je ne pus m'empêcher de rire joyeusement. Je me fis à la réflexion qu'ils étaient potentiellement un peu jeune à l'époque pour pouvoir s'offrir des verres d'alcool, mais peut-être était ce en réalité du jus ! Qui sait. Cela n'en restait pas moins très différent de mon expérience à l'Académie, et c'était tant mieux à bien des niveaux. Les assimilateurs n'avaient jamais été perçus d'un oeil très favorable à cause de la différence flagrante de nos capacités avec les autres shinobis. Ce qui faisait que je ne m'étais jamais réellement fait d'amis proches avec qui j'avais pu partager des bras de fer, et boire des verres de jus à l'occasion. Le fait que Minako me propose quelque chose de similaire à ce qu'elle avait fait avec ses amis d'auparavant...me toucha. Et un sourire joyeux persista quelques instants après.

-Avec plaisir ! J'ai hâte que tu me doives tout plein d'verre ! J'te laisserai pas gagner une seule fois, j'te préviens !

Et je n'en avais pas honte une seule seconde, malgré ma place de supérieur hiérarchique que je détenais actuellement. Après tout, c'était elle qui avait proposé cette petite règle, et elle me plaisait bien. Je supposais par ailleurs que ce marché n'était pas fait par pur charité, ce qui voulait dire que la demoiselle était réellement déterminée à me dépasser un jour. Et j'avais hâte de voir les progrès qu'elle allait faire. Elle sortit alors une cigarette de sa poche, et entreprit de l'allumer en regardant le ciel s'obscurcissant rapidement. Lorsque les premières bouffées de fumée blanche sortirent de ses lèvres, vinrent les senteurs de la nicotine et de je-ne-savais quels autres composés toxiques qui la composaient. Diantre ! Qu'est ce que je n'aimais pas cette odeur de cigarette ! Me repositionnant discrètement, j'adoptai une position qui permettait au vent d'emmener l'odeur du tabac loin de moi, tandis que j'écoutais le récit de la jeune femme.

Et c'était une histoire réellement triste. Bien que je ne comprenais pas réellement tous les tenants et aboutissants de cette dernière, je comprenais le deuil et le choc qu'elle avait subi récemment. Même si je n'avais aucune idée que certaines personnes vivaient avec...une jumelle ou une autre entité humaine à l'intérieure d'elle. Je trouvais cela d'ailleurs très étrange. Et plus étrange encore, la mort de la jumelle semblait avoir failli entraîner l'autre soeur avec elle dans le trépas au vu de ce qu'elle me racontait. Si l'on me demandait mon avis, je trouvais cette discussion et ces explications bien plus étranges que le fait que j'étais capable de devenir de la foudre à part entière. Et tous les bouleversements qu'elle avait subi étaient arrivés peu de temps avant le déraillement de Joben...Je finis par m'allonger sur le sol, les bras derrière la tête en regardant le soleil se coucher et le crépuscule à l'horizon en réfléchissant.

-Hum, j'peux pas dire que j'ai tout compris, j'sais pas c'que ça fait que d'avoir quelqu'un en soit...Alors j'peux pas t'dire quoi faire pour aller mieux...

C'était la réalité. Je n'avais jamais été particulièrement doué en conseils, surtout sur les choses que je ne connaissais pas. Toutefois, il y a bien une chose que je connaissais dans ce qu'elle venait de raconter.

-Par contre j'sais c'que ça fait d'avoir l'impression de perdre "une partie de soi". Puis tournant ma tête avec un léger sourire vers la jeune femme je continuai. Mais j'ai aussi découvert qu'on n'les perdait jamais totalement. Ils continuent à vivre en nous. Et une partie d'leur essence continue d'nous accompagner. Puis regardant à nouveau le ciel. Il faut juste continuer à avancer, en faisant de notre mieux et avec détermination, et écouter c'qui nous paraît juste à l'intérieur de nous...Sans perdre de vue l'extérieur et sombrer à l'intérieur d'soi même.

C'était la sensation que j'avais eu lorsque j'avais du partir de Tetsu pour atterrir ici. Avec mon pays natal, c'étaient mes parents que j'avais perdu, même s'ils étaient encore bien vivants. Mes parents et bien des aspects de ma culture. Mais comme le montrait ma maîtrise des arts samouraïs, elle avait persisté à travers moi. Et je l'avais accepté, et façonné au travers de ma propre personne pour en tirer le meilleur pour moi-même.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Zaiki Minako
Zaiki MinakoEn ligne

Montre-moi ta détermination ! [Ft Minako] Empty
Dim 3 Avr 2022 - 22:14
Auparavant, Minako ne s’était jamais confiée à qui que ce soit sur sa souffrance, sur ce sentiment d’abandon, sur cette sensation d’être comme morte de l’intérieur. Elle dû toujours intérioriser pour faire bonne mine, mais depuis que cette étoile s’est envolée, la kunoichi perdit facilement le contrôle de ses émotions. Cela dit, la présence et les mots de Ikari lui caressent son cœur meurtri, qui pourrait s’apaiser quelques instants. Elle est touchée par l’attitude du garçon ayant à peu près son âge.

« Mine de rien, ça m’a fait du bien d’en parler au moins une fois. Je ferai de mon mieux pour réussir à aller de l’avant et travailler à tes côtés. »

Ce joyeux luron lui faisait très clairement penser à son meilleur ami, Koyama. Ce dernier a perdu sa capacité de l’onkyoton et est devenu assimilateur de terre à cause d’une résonnance étrange. Mais ça n’a jamais empêché le duo de continuer à faire les 400 coups, à sécher l’académie pour se battre entre eux ou punir d’autres groupes de racailles du quartier pauvre… En clair, Minako n’a pas été repoussée par la capacité d’assimilation élémentaire car ce qui compte est la personne dans sa globalité.

Par ailleurs, en pensant à l’assimilation, elle visualise de nouveau son petit-ami, qui, lorsqu’il est quelque peu en colère, voit son physique changé, sa force décuplée, son comportement plus brut. Puis, à chaque fois qu’il reprend forme humaine, ne se souvient de rien, et se comporte comme si rien ne s’était passé entre deux.

« Au fait, je voulais te remercier d’avoir aidé Ken à reprendre le contrôle de lui-même lorsqu’il s’était métamorphosé la dernière fois. Je ne sais pas trop ce qu’il lui arrive mais j’espère qu’avec quelques recherches et une aide extérieure il réussira à prendre le contrôle de sa bête. On dirait une capacité similaire à l’assimilation alors euh… Disons que je ne pourrai pas tellement aider… » Minako réfléchit quelques instants puis eut une idée. « Au fait, si l’envie te prend pour un futur duel, j’habite dans le dojo à quelques rues entre la raffinerie et l’orphelinat, avec Ken. Sur ce, il commence à se faire tard. Je devrai te laisser maintenant. A bientôt Ikari ! »

Avec un sourire, sincère, elle conclut cette journée et tourne les talons, heureuse d’avoir passé un peu de temps avec le blondinet électrique, avec qui elle est clairement en train de tisser un lien d’amitié, du moins selon elle.

_________________
Montre-moi ta détermination ! [Ft Minako] Reiu
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako https://www.ascentofshinobi.com/u1189

Montre-moi ta détermination ! [Ft Minako]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Doutes et Détermination [PV => Inja]
» Prouver sa détermination [Entrainement / Ft Ten no Ikari]
» Montre-moi que tu es un véritable ninja
» Contre-la-montre en eaux troubles
» Et l'équipe 4, montre toi — Rei, Akame et Syoto

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: