Soutenez le forum !
1234
Partagez

Augures de souffre et de plomb — ft. Yashigare Masumi

Shimaenō
Shimaenō

Augures de souffre et de plomb — ft. Yashigare Masumi Empty
Dim 13 Mar 2022 - 10:29
Augures de souffre et de plomb
ft. yashigare masumi



Automne 204, Académie de Joheki.


La courbe du regard d'ambre et d'éther cernant la chair de l'Alchimiste s'éleva sur les détours antiques de cette Académie, où tant d'ouvrages et de savoirs se dérobaient au monde comme aux plus simples d'esprit. D'un carnet finement glissé entre ses doigts rendus amers par la trahison d'une âme de la veille, elle paru s'attarder à le contempler ; à retracer les lignages de ses propres écrits. Il n'y avait pour elle plus belle orfèvre, plus belle relique de ce qu'elle serait amenée à laisser derrière elle lorsque des muscles ne seraient que la poussière d'un divin sacrifice.

Le son de l'objet refermé sur ses pages tinta la clôture de cette douce lecture lorsque d'une œillade, l'on vint l'informer de la disponibilité de sa chère entrevue. Un sourire affable se dessina sur ses lèvres comme si l'on l'eut peint d'un art gorgé de malice et de délice ; celui-là qu'elle avait tant apprit à adresser aux êtres dont elle désirait obtenir le concours ou les possessions. Pour plaire, détenir ce qu'elle convoitait ultimement, elle n'avait que ces charmes et ces apprentissages forgés dans sa silhouette au fil des âges. Elle en ferait usage, encore et encore – il n'y avait que cela qu'elle avait jamais connu.

Ses pas trahirent la tonalité de sa démarche, enjoignirent celle de ce garde qui accompagnait ses flancs telle une sentinelle bienveillante, mais dont la morsure était à redouter ; comme chacun de ses confrères qu'elle avait pu croiser aux portes des Remparts. Elle ne s'oserait à nulle infâmie – pour le moment. Elle n'y trouverait aucune utilité.

Bien assez tôt, ce fut l'ombre d'une salle qui se présenta à elle, où, agencée comme les rouages d'un mécanisme bien huilé, une silhouette se trouvait en son cœur à l'image du cadran organisant toute chose. Et face à Yashigare Masumi, la jeune femme redoubla son ouvrage : plia finement son échine, courba l'arche de son bras au-devant de son buste telle une noble révérence.

Son sourire pouvait bien séduire, adoucir ; mais son regard, lui, resterait animé de sa fanatique ferveur.


« Ma dame. », sussura-t-elle en se redressant. Ces neuf jours avaient été bien trop longs. « C'est un plaisir d'enfin vous rencontrer en personne. »



_________________

_


Revenir en haut Aller en bas
Yashigare Masumi
Yashigare Masumi

Augures de souffre et de plomb — ft. Yashigare Masumi Empty
Lun 21 Mar 2022 - 4:51

Alors que les jours s’écoulaient, pas un seul jour n’avait passé sans que Masumi soit occupée. Proche du surmenage sur certaines facettes, elle guidait d’une main douce, mais suffisamment ferme les moindres rouages faisant tourner ce pays. De la frontière à l’Académie jusqu’aux différentes Seigneuries, rien n’était laissé au hasard si ce n’était du hasard lui-même.

Ainsi, en ce jour, Shimaeno était attendue, une jeune femme s’étant illustrée dans le sauvetage de nombreux Johekijine face à une menace des plus uniques. Accompagné de membres d’un groupe auquel elle n’avait à priori aucune appartenance, devant sa requête, Yashigare n’avait pu refuser une telle demande si poliment faite.

C’est donc sous escorte qu’avait été guidée la fameuse visiteuse dans une très grande salle qui servait de lieu d’audience. Ressemblant à une pièce digne de la royauté, Masumi n’était cependant aucunement sur un piédestal, se tenant à une hauteur similaire à autrui. En dehors de sa chaise d’une qualité phénoménale, seul un gigantesque bureau était présent.

Suffisamment grande pour y accueillir un volume de personnes conséquent, les murs étaient parsemés de vitraux rappelant un lieu de culte. Laissant entrer la lumière divine de l’extérieur, les fenêtres étant toutefois très hautes et beaucoup trop petites pour laisser entrer la moindre créature vivante.

Susceptible de semer des doutes, cette salle impressionnante était pourtant le bureau de Yashigare Masumi. Visible de par les nombreuses bibliothèques reposant contre murs, cet endroit était bel et bien là où se passaient bien des discussions, parfois secrètes parfois anodines. C’était aussi là où étaient accueillies de nombreuses personnes dont Shimaeno en faisait dorénavant partie. Or, elle n’était pas seule.

En effet, un homme échangeait avec la Daimyo au moment de son arrivée. Murmurant quelques paroles pour y terminer leurs discussions, celui-ci s’arrêta alors que sa cheffe recevait de la visite.

Spoiler:

Se tenant droits en posant calmement ses mains sur le pommeau d’une épée de haute qualité attachée à sa taille, ses traits semblaient décontracter. Pourtant, cet étrange personnage dégageait quelque chose d’intéressant ou de mystérieux qui demeurait masqué sous son armure accompagnée d'une cape d'un fourrure imposante.

Or, dans tout ce brouillard, il suffit de quelques paroles en provenance de Masumi pour effacer totalement la présence d’autrui alors qu’elle dégageait un magnétisme hors norme à travers les moindres mots qu’elle prononçait avec légèreté.

-Dame Shimaeno

Se levant calmement, Masume comme son compatriote se courbèrent respectivement en guise de salutations avant que la Daimyo regagne son siège.

Dès lors, plusieurs gardes quittèrent les lieux alors qu’une poignée demeura au niveau de la porte d’entrée. Étrange pour un lieu aussi sécurisé, les hommes ayant quitté les lieux ne semblaient émettre aucune méfiance alors qu’ils semblaient pleinement en confiance du niveau de sécurité dans la pièce.

-Le plaisir est partagé. Ce n’est pas tous les jours qu’il nous est donné de rencontrer une personne de l’étranger ayant contribué au maintien de l’ordre au sein de mon pays. Sachez que la population de Joheki et moi-même en sommes reconnaissants.

Appuyant ses dires, le soldat aux côtés de la Daimyo agréa ses propos d’un simple mouvement de la tête avant de se reculer de quelques centimètres. Adossant légèrement son dos contre le mur en posant un pied contre celui-ci, il observait la scène et la discussion. Si ce geste pouvait paraître peu conforme pour un garde, la fresque devenait de plus en plus claire.

Au milieu, Masumi représentait la parole tandis qu’à sa droite se situait son katana. Réel trésor, celui-ci reposait sur un support. À sa gauche se situait cet homme qui représentait un autre ordre de pouvoir ou du moins, quelque chose d'aussi pertinent que le sabre qui lui servait de comparaison.

-Dites-moi, avant que je ne puisse vous céder la parole et répondre à vos questionnements, permettez-moi de vous poser trois questions. Parlez-moi un peu de vous et dites-moi ce qui a attiré votre présence à Joheki et plus important encore, d'où vous vient le surnom de l’Alchimiste ?

Ramenant sa main à son menton avant de déposer son coude sur la table de chêne, on pouvait y dénoter un signe réel d’attention. Ayant piqué sa curiosité, un intérêt sourd était visible sur ses lippes qui ne prononçaient jamais aucune parole pour ne rien dire.

-Vous aurez ensuite le luxe de poser vos questions bien entendue.

Au même moment, une nouvelle personne entrait dans la salle avant de se présenter.

-Mesdames, monsieur. Mes excuses pour le retard.

S’adressant à Shimaeno, Masumi et l’homme à ses côtés, armé d’un gigantesque livre et d’un bâton, il se déplaça calmement pour se positionner à côté du Katana du Daimyo afin de compléter le trio d'acceuil.

Spoiler:

Dans un silence, aucune attention particulière ne fut addréssé au nouveau venu tandis que les deux membres déjà présents continuaient d’observer Shimaeno, comme s’ils n’étaient pas étonnés de l’arrivée tardive du retardataire…

Revenir en haut Aller en bas

Augures de souffre et de plomb — ft. Yashigare Masumi

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Audience à la Directrice [Yashigare Masumi]
» Rencontre avec Yashigare Masumi
» Des questions pour la Daimyo [Yashigare Masumi]
» Quand l'enfant pleure, Teikoku souffre... [Libre]
» La plume et Le Plomb ! [KONRAN TENZIN]

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Jôheki no Kuni, Pays du Rempart :: L'Académie
Sauter vers: