Soutenez le forum !
1234
Partagez

Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Anaï Eyana
Anaï Eyana

Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Empty
Mer 23 Mar 2022 - 15:17
Je m’étais énormément amélioré dernièrement en Ninjutsu. Si une partie de mon entraînement continuait de se consacrer à du Taijutsu, notamment via la tentative de rejoindre l’Extase complète. J’avais passé ces dernières semaines avec Misaki à développer des techniques de défense liée au Ninjutsu. J’avais aussi de mon côté réussi à former quelques attaques basiques en Ninjutsu à distance, permettant de servir de leurre ou d’infliger des dégâts mineurs.

Cependant, je comptais consacrer les prochains jours à mêler Taijutsu et Ninjutsu dans des enchaînements offensifs. Si les Portes Célestes me permettaient de réaliser des frappes extrêmement puissantes, je savais de source sûre que mon affinité me permettrait également de renforcer certains de mes enchaînements. De plus, mon intérêt croissant pour l’Iroujutsu me poussait à vouloir améliorer mon contrôle de mon Chakra dans mes mains et mes pieds afin de pouvoir frapper avec précision et puissance.

J’étais donc face à un énorme mannequin en pierre renforcé par plusieurs plaques d’armures. Si cela était suffisant pour résister à mes frappes classiques, je n’en faisais qu’une bouchée une fois les Portes Célestes ouvertes, l’objectif était de parvenir à le détruire en insufflant du Chakra Fûton pour renforcer la pénétration de mes frappes. J’avais déjà une technique en coup unique, mais c’était plus un Ninjutsu de corps à corps que du Ninjutsu au service du Taijutsu.

Je frappais donc, concentrant le Chakra dans mes poings, l’enchaînement comprenait une dizaine de frappes et je n’arrivais qu’avec peine à maintenir le Chakra plus de quelques frappes. Était-ce un problème de maintien, de concentration ou de quantité ?

Je réalisais quelques mudras pour en concentrer une plus grosse quantité. Je réalisais de nouveau l’enchaînement, c’était bien plus efficace mais en réalité inapplicable au corps à corps. L’intérêt était justement la vitesse et pouvoir enchaîner un adversaire qui voudrait répondre avec du Ninjutsu.

Un bruit derrière moi me fit me retourner. C’était Misaki, probablement venue s’entraîner elle aussi à l’extérieur du Grand Dojo. Ou bien venait-elle régulièrement observer mes entraînements, sachant pertinemment où je m’entrainais en permanence ? Etant quelqu’un de plutôt routinière, j’aimais bien la tranquilité de ce lieu contrairement au Complexe Shinobi qui était souvent très fréquenté. Les Sabreurs n’étant plus très nombreux à Kiri, j’avais souvent le Dojo pour moi toute seule, et toujours au moins une salle ou un extérieur complètement isolé où je pouvais faire ce que je voulais. Je saluais avec bienveillance Misaki, prenant une brève pause dans mon entraînement.

« Ohayo Misaki-Sensei, vous me surveillez c’est cela ? Je vous ai connu plus discrète avec vos techniques de sensorialité ! »


Je lui affichais un sourire sincère en me dirigeant vers elle, récupérant ma serviette au passage pour essuyer la sueur. J’étais dans ma tenue d’entraînement habituelle, torse nue, les cheveux attachés en un chignon avec des baguettes et un bas de corps moulant noir, camouflant une partie des tatouages de mes cuisses. Une petite jupe fendue bleue kiri très courte recouvrait mon bas noir.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yuki Misaki
Yuki Misaki

Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Empty
Mer 23 Mar 2022 - 20:48

Au fil des mois, Misaki s'était fait certaines connexions, et ce, dans différentes sphères militaires du village caché dans la brume. Ça avait toujours été son objectif, en quelque sorte. Développer un réseau suffisamment large afin d'être capable d'exercer une certaine pression, si jamais elle finissait par en ressentir le besoin. Quelque chose de bien pragmatique pour cette Yukijine au coeur d'Or, mais au final, si tel avait été un objectif bien involontaire, elle s'était fait plusieurs amies.

Mawehara Miyuki était l'une d'entre elles. Une sabreuse avec qui elle avait du vécu. Rencontrée d'abord lors d'une enquête en sa compagnie, elle avait fini par tomber à quelques reprises sur elle au coeur des mois qui ont suivi. Entre entraînement, apprentissage, soins plus ou moins intensifs à l'hôpital suivant des entraînements ou bien simple rencontre près du bureau du Cavalier de Feu, la relation entre la Sabreuse et la Yuki allait de bon train.

Dernièrement, les ambitions de la Yukijine allaient de bon train. Elle s'apprêtait à se lancer dans une quête qui n'allait pas être facile et elle avait besoin de tout le support qu'elle pouvait trouver. Ne sachant pas exactement quelle forme tout ça allait prendre, elle préférait préparer le terrain d'avance, tandis que les engrenages s'enclenchaient tranquillement. Elle avait une rencontre prévue avec Saji, enfin il lui devait un repas qu'elle allait complètement utiliser pour lui exposer ses ambitions, mais elle voulait avoir quelques informations sur le Mizukage. Elle ne le connaissait pas tant que ça... Bien qu'elle pourrait sans doute dire par coeur les mesures de sa combinaison tellement elle l'avait vue.

Elle avait donc décidé d'aller à la rencontre de Miyuki, afin d'aller chercher quelques informations sur le Mizukage qui était, après tout, le chef de son clan. Ainsi, ne connaissant pas par coeur l'horaire de la jeune femme, l'adolescente s'était simplement rendu au dojo de la brume. Si elle n'y était pas, elle irait voir à l'hôpital... et si elle n'y était pas... elle ne savait pas trop ce qu'elle ferait...

Grimpant les dalles de pierre qui menait au coeur du dojo, elle croisait le gardien des sabreurs. D'un simple hochement de tête elle le saluait, mais ce geste anodin portait son regard sur une figure qu'elle commençait à connaître par coeur. Anaï Eyana s'entraînait un peu plus loin. Tournant la tête, elle fixait l'entrée des dojos intérieurs, puis elle ramenait son regard sur son élève... Puis sur le dojo... Puis sur son élève... Sa curiosité était palpable.

Réalisant une série de mudras, Misaki venait créer un seul et unique clone de glace.

Glacial Twin of the Freezing Queen
Technique de rang A
Hyôton ─ Spéciale ─ Simple
Après la réalisation de quelques mudras, le/la Yuki crée un double composé de glace. Ce clone ne peut qu'utiliser des techniques Hyôtons ou de nature neutre et possède une résistance nettement supérieure à la normale. Lors de sa destruction, le clone ramène l'expérience à son créateur/sa créatrice.
Ceci n'est pas une technique validée


Sans perdre de temps, la véritable Yukijine allait à la rencontre d'Eyana qui venait d'attirer son attention. Quoiqu'il ne fallait pas grand-chose pour la distraire dernièrement. Envoyant son double à la recherche de la Mawehara, si cette dernière parvenait à la trouver, elle avait pour ordre de simplement disparaitre. De cette façon, elle était capable à la fois de chercher Miyuki et à la fois d'assouvir sa curiosité.

S'approchant pas à pas de l'Anaï, cette dernière remarquait assez rapidement sa présence. Une attention qui ne passait pas inaperçue pour Misaki. Souriante, elle lui répondit quelques mots d'une douce voix.

[Misaki] - Peut-être est-ce simplement tes propres sens qui s'améliore de jour en jour ?

Répliquait-elle, amusée par la remarque de son élève.

[Misaki] - Mais ne tant fait pas, je ne te surveille pas. Je suis venue rencontrer Miyuki... Enfin... Voir si elle est ici. Et toi ? Que fais-tu de bon au dojo des Sabreurs ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Anaï Eyana
Anaï Eyana

Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Empty
Mer 23 Mar 2022 - 23:36

Je voyais la Yuki se dédoubler comme à son habitude pour vaquer à certaines de ses occupations. Je crois que c’était l’une de ses façons préférées d’être multi tâche. Est-ce qu’un clone pouvait générer d’autres clones ? Dans ce cas, comment savoir si la vraie Misaki est celle en face de soi en permanence ? Je suppose qu’il suffisait de lui mettre un coup de poing dans le visage.

Mais j’allais passer cette dernière option pour plutôt me concentrer sur sa question. La raison de ma venue ici.

« Eh bien je m’entraîne, encore sur le Ninjutsu. J’essaye d’insuffler du Chakra dans mes enchaînement afin de les rendre plus perforant et surtout, de pouvoir, si un jour c’est nécessaire, blesser cette plaie qu’on appelle les assimilateurs. »

Comme par réflexe pour reprendre ce que je faisais, je réalisais de nouveau un enchaînement avec du Fûton, renforçant ainsi mes frappes naturelles et même s’il était évident que c’était quelque chose de beaucoup plus naturel pour moi que les précédents entraînements, je ne parvenais pas efficacement à maintenir l’affinité dans le temps.

« Encore et toujours ce problème de contrôle de mon Chakra. La quantité n’est pas le problème, c’est plutôt le fait de maintenir dans le temps la technique. »


Je venais me rapprocher d’elle après avoir tambouriner une dernière fois mon mannequin d’entraînement armuré et m’appuyer contre le mur du Dojo des sabreur, croisant mes bras devant ma poitrine. La Yuki pouvait voir de près les traces de mes phalanges ravagées par des années d’entraînement, les mains fines mais à l’aspect rugueuse d’une combattante au corps à corps. Si les tatouages cachaient la majeure partie des traces sur mon corps, mes mains elles, n’avaient pas ce camouflage visuel. Je ne ressentais même plus la gêne de ces blessures tellement une épaisseur de peau c’était formée sur le dessus des zones de frappes pour compenser les traumatismes infligés jour après jour.

Une fois près d’elle, je la regardais dans les yeux, mon regard bleu glace devait lui rappeler ses origines Yuki et mes iris elles, étaient la marque de fabrique d’une pure Mizujine. Je marquais un petit instant à dévisager un peu plus Misaki que je n’avais jamais vraiment pris le temps de regarder avant de continuer la conversation.

« Enfin, vous devez avoir mieux à faire, c’est mon entraînement des prochains jours, je parviens déjà à réaliser des parades de la sorte, je devrais m’en sortir pour les enchaînements. A moins que vous ne soyez d’humeur à échanger quelques coups avec moi. Quand à ma présence au dojo des sabreurs, eh bien, auparavant j'étais très orientée dans l'art du Kenjutsu, je me battais exclusivement au Katana et beaucoup moins au poings. Donc c'était un lieu de prédilection pour venir m'entraîner. De mémoire, le complexe Shinobi n'existait même pas encore. »

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yuki Misaki
Yuki Misaki

Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Empty
Jeu 24 Mar 2022 - 20:16

[Misaki] - Définitivement, je ne me suis pas trompée sur toi. Dit-elle visiblement souriante. Tu ne t'arrête jamais et t'améliore a chaque fois que je te vois.

Dit-elle en écoutant son discourt. Les assimilateurs devaient sans doute être l'une des plus grandes faiblesses de l'Anaï, tout comme les portes étaient celles de la Yukijine. Les assimilateurs, complètement immunisés aux assauts physiques, avaient beaucoup de facilité contre le taijutsu et les lames, sauf celle des samouraïs. De vouloir d'ores et déjà combler cette distance était tout en son honneur.

[Misaki] - Comment comptes-tu blesser cette plaie d'assimilateur ? Ils ne peuvent pas être blessés à moins de frapper le chakra et ils peuvent s'assimiler plus rapidement que tu ne peux frapper, même sous les portes.

Misaki en connaissait un rayon sur l'assimilation. Les membres du clan rival au sien, celui-là même qu'elle comptait... assimiler... était tout des êtres élémentaires. Elle avait fait moult recherches afin d'être capable d'avoir une compréhension profonde de ses rivales et, elle l'espérait, ses futurs cousins.

Faisant valser ses pupilles sur son élève, elle observait les ravages de la guerre sur son corps. Des entraînements ayant, petit à petit, marqué la femme qu'elle avait devant elle a tout jamais. Posant ses propres pupilles sur ses propres jointures immaculées, la comparaison n'était même pas possible. Misaki, fille de noble, n'avait jamais travaillé la terre et s'était fait dorloter toute sa vie. La seule chose qu'il était désormais possible de voir était le début d'une déformation au niveau de ses doigts. C'était là le résultat des heures qu'elle avait passé à enchaîner les mudras. L'arthrite commencerait sans doute jeune chez cette Yukijine, si elle survivait jusque là.

Posant ses iris céruléens dans celle de son élève, Misaki souriait. Elle avait peut-être une alternative pour elle.

[Misaki] - Allons, je n'aurai jamais rien de mieux a faire que de passer du temps avec mes élèves et tu me surprends. Je ne savais pas que tu étais adepte du Kenjutsu.

Répliquait-elle sincèrement. Décidément, Misaki allait devoir finir par sortir son dossier un jour.

[Misaki] - Et puis, de toute façon, Miyuki n'est pas ici. En restant là, j'ai bien plus de chance de tomber sur elle qu'en la cherchant dans le village.

Haussant les épaules, Misaki avançait de quelques pas en direction du mannequin.

[Misaki] - C'est tout un pan du Ninjutsu que tu essais de maîtriser en ce moment. Certes, ça se combine avec le Taijutsu, mais ça reste fondamentalement de la manipulation élémentaire. Répliquait-elle en faisant apparaître, sans mudra, quelques piques de glace sur ses bras.

Fut un temps, Misaki était même capable de créer de véritable plaque de glace sur son corps pour se protéger des enchaînements de coups de ses adversaires. Malheureusement, elle n'était plus apte à le faire, et ce, depuis rescapent. Sans doute était-ce là des effets secondaires de la résonnance ? Un impact qui se faisait sentir plusieurs mois plus tard ?

[Misaki] - Il y a, cependant, plusieurs restrictions à l'utilisation du ninjutsu sans mudra. Il est quasiment impossible de modéliser son élément. Je ne peux pas faire grand-chose d'autre que cette quantité de glace. Ensuite, il est impossible de s'en servir efficacement à distance. Voit ça vraiment comme des frappes élémentaires. Si tu essaies de modéliser ton chakra comme tu le faisais à l'aide des mudras lors de nos derniers apprentissages, tu n'y arriveras sans doute pas. C'est complètement autre chose en soi, mais je pense que tu auras beaucoup plus de facilité avec ça.

Répliquait-elle en enchaînant une multitude de séries de coups sur le mannequin en exploitant avec aisance les éclats hivernaux. Véritable Taijutsu élémentaire inventé de toute pièce, ça représentait des mois de travail pour combler cette lacune avec le corps-à-corps qu'elle avait.

[Misaki] - Il n'est pas impossible de faire quelque chose avec le fûton, mais si ton objectif est de blesser un assimilateur de la sorte, tu te dire droit dans un mur. Même sous cette forme, ils en sont juste complètement immunisés... Quoique dans ton cas, un assimilateur Raiton passerait un sale quart d'heure. Sais-tu pourquoi ?



_________________
Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Anaï Eyana
Anaï Eyana

Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Empty
Ven 25 Mar 2022 - 11:51

J’affichais un petit sourire à l’intention de Misaki quand je voyais qu’elle appréciait venir passer du temps avec moi. Même si je l’utilisais, cela devenait peu à peu réciproque. Et même si je n’avais pas encore eu l’occasion de vraiment me frotter à elle dans un véritable combat, elle devait être l’une des plus puissantes expertes en Ninjutsu que je connaisse.

Quoi que, peut-être que Yuki Kaya, celle qui était fréquemment au Palais de la Brume à l’époque, à qui j’avais l’habitude de rendre compte était probablement meilleure qu’elle. Sa réputation était absolument phénoménale et ceux, même déjà deux années en arrière.

Les remarques de Misaki concernant les assimilateurs me déprimaient cependant un petit peu, cela ne fonctionnerait donc pas ? Quel était l’intérêt donc d’insuffler un élément dans ses enchaînements de Taijutsu ? Peut être que pour certains, c’était une façon d’outrepasser la limite naturelle de leurs corps ?

« Je pensais peut-être un peu naïvement qu’un enchaînement de la sorte allait être suffisant pour blesser un assimilateur. Est-ce que tu sais si les Scalpel de Chakra des Irounins sont capable de les blesser ? Y as-t-il une sensibilité au Taijutsu pour les assimilateurs plutôt solide tel que les Hyosa ? Si tu connais ce clan ? Je ne les vois plus trop à Kiri. »

Je marquais une brève pause en repensant à tous les Hyosa que j’avais l’habitude de croiser il y a deux ans à Kiri. C’est dingue comment deux années peuvent métamorphoser un village.

« Alors qu’avant, ils étaient absolument partout. »

La question se posait pour le Iroujutsu car j’avais eu un intérêt grandissant pour le domaine, le fait d’utiliser le soin pour guérir les conséquences des Portes Célestes, l’application avec mon Fûinjutsu, l’augmentation encore plus intense de ma force, tout cela semblait se compléter à merveille avec mes capacités actuelles. J’étais à la recherche d’une bonne synergie et je pense l’avoir trouvée. Mais il reste à bien me renseigner sur le sujet avant d’approfondir la pratique.

Je regardais ensuite Misaki exécuter un combo à l’aide de ses poings et de pique de glace. Un assimilateur ne serait pas blessé par ça ? Je me permettais d’en douter, mais c’était elle l’experte. Son exécution était tout de même impeccable, même si j’avais à redire sur sa gestion de la distance et l’angle de ses frappes, elle semblait tout de même bien se débrouiller au Taijutsu.

Elle me faisait ensuite un briefing sur le Ninjutsu sans Mudras, c’était intéressant de savoir que cela limitait donc la manifestation élémentaire et que ce n’était pas qu’une question d’aide à la manipulation du Chakra. C’était donc pas qu’une question de maîtrise de ce dernier, mais aussi tout simplement de puissance de la technique et de la présence de l’élément dans cette dernière.

« Eh bien je crois qu’il y a des histoires de supériorité affinitaire, pour des raisons évidentes, j’éviterais d’envoyer du Fûton sur une attaque Katon qui m’est destinée, je risque plus d’aggraver les choses pour moi. Sauf dans le cadre d’une défense. Par contre, le Raiton est faible face au Fûton, je me souviens d’avoir vu ça à l’académie. »

Je prenais une garde plutôt défensive face à Misaki et je la regardais avec un petit air de défi.

« Et si pour cet apprentissage, on mettait ça en pratique réelle ? Montrez-moi en appliquant votre assaut directement sur moi puis j’essaye de reproduire. Cela permettra de décrasser un peu tous les rouages de notre corps en même temps. Ne vous en faites pas, les piques de glaces ne me blesseront pas. »


Je me tenais face à elle, espérant qu’elle n’aurait pas trop peur de m’attaquer. C’était là aussi l’occasion de voir si Misaki n’était qu’une théoricienne ou si elle savait mettre en pratique.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yuki Misaki
Yuki Misaki

Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Empty
Sam 26 Mar 2022 - 9:27

Écoutant avec attention les commentaires de son élève, Misaki posait son regard dans le sien. Elle venait de poser une question si pertinente qu'elle faisait fonctionner à pleine vitesse la psyché de la Yukijine. Alors que les éclats de glace tombèrent au sol, car ils ne pouvaient rester en place que quelques instants, Misaki portait sa dextre à son menton.

[Misaki] - Je sais qu'il existe trois façons de blesser un assimilateur. Le fuinjutsu peut sceller leur corps élémentaire. Ils sont particulièrement sensibles à tout ce qui a un impact sur le chakra. J'ai connu quelqu'un capable d'absorber le chakra des techniques, sinon, un samouraï capable de couper à même le chakra pourrait les blesser. Pour ce qui est des scalpels... Je n'en sais rien. J'aurai tendance a te dire que non, puis que ce genre de jutsu a un impact sur leur corps physique et pas le chakra, mais je ne peux que te diriger par l'Han'En pour y trouver ta réponse.

Là, on sortait beaucoup de son champ d'expertise. Misaki avait construit une hypothèse liée aux informations qu'elle avait des assimilateurs et des scalpels de chakra, mais dans les deux cas, ses connaissances étaient loin d'être exhaustives. Difficile pour elle de répondre adéquatement sur le sujet et ses dires devaient être pris avec parcimonie.

[Misaki] - Pour ce qui est de ta réponse, elle est exactement. C'est intimement lié au fait que le Fûton est un élément supérieur au Raiton. Un enchaînement de frappes fûton ne ferait qu'une bouché d'un assimilateur de foudre. L'autre avantage est que cette supériorité élémentaire force le retour de l'assimilateur dans le monde physique... Cependant, cette guerre de pouvoir élémentaire n'existe que pour les cinq affinités de base. Un assimilateur d'un élément complexe, tel que l'Hyôton par exemple, n'a pas à ce soucier de ce genre de faiblesse.

Ils en avaient d'autres, mais on dépassait largement les connaissances de Misaki sur le sujet.

[Misaki] - Pour ce qui est des Hyôsa, il n'y pas de ça si longtemps, le chef de clan, aujourd'hui décédé, est repartie sur nos terres natales. Une partie du clan a dû le suivre. Ils contrôlaient le Port du Souvenir, mais comme tu as bien pu le voir, ils se sont fait renverser par le clan Tanuki.

S'en suivit un regard rempli de défi de la part de l'Anaï. Ah, comme elle la voyait venir. Ça avait eu le mérite de la faire sourire.

[Misaki] - Pourquoi pas !

Répliquait-elle en adoptant sa propre garde. Fixant l'Anaï, Misaki s'élançait tout en modélisant de la glace autour de ses mains, mais cette fois, les stalagmites se voulaient être rond et pas pointu. Elle ne doutait pas des compétences au corps-à-corps de l'Anaï, elle doutait des siennes, d'autant plus qu'il s'agissait là d'un réflexe pour Misaki qui rendait toujours non-létale ses coups contre des Kirijines. Depuis le jour fatidique qui avait failli lui coûter son bandeau, elle s'était promis de ne jamais faire autrement. C'était, de toute façon, un bon exercice de modélisation à la base.

Pendant son enchaînement de coups, alors qu'elle envahissait le cercle intérieur de la Céleste, Misaki lui échangeait quelques idées pour l'adaptation par le fûton.

[Misaki] - Une fois assimilé, les assimilateurs peuvent être dispersés. C'est sans doute là ta meilleure option, car ça leur consomme une bonne quantité de chakra pour se reformer. Peut-être qu'avec le fûton, tu serais capable de créer un effet expulsant visant a disperser leur corps élémentaire ?

Il s'agissait là d'une suggestion, mais elle-même ne savait pas si c'était possible.

_________________
Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Anaï Eyana
Anaï Eyana

Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Empty
Sam 26 Mar 2022 - 13:02
S’il y a bien quelque chose que je détestais, c’était avoir une faiblesse. Quelque chose qui me pose intrinsèquement problème et que je ne saurais pas régler dans une situation de combat. Les assimilateurs en était un et mon faible niveau actuel en Ninjutsu ne permettrait vraiment pas de régler le souci. Cependant Misaki évoquait le sujet du Fûinjutsu qui était un domaine que j’avais longuement développé durant mon voyage.

« Et donc n’importe qui via les sceaux peut forcer un assimilateur à quitter sa forme ? En réalisant un sceau de marquage qui absorbe sa forme ? »


Car si la question se posait via le scalpel de Chakra qui était du Chakra pur concentré qui permettait donc peut être d’atteindre le Chakra de l’assimilateur (mais pour blesser quels muscles, tendons ou nerf ?). La solution du Fûinjutsu m’était complètement inconnu et cela pouvait être une piste intéressante à développer pour l’avenir. J’avais appris et développer l’art des sceaux pour mon cas personnel mais sans jamais vraiment m’intéresser à leur mise en pratique réelle sur les autres arts Ninjas et si mon apprentissage du Ninjutsu et du Fûinjutsu avait bien un but, c’était celui de compenser mes lacunes apportées par ma spécialisation en Taijutsu.

Alors que Misaki rendait son attaque non léthale, probablement de mon point de vue, car elle me sous estimait. Je levais ma garde mon côté et concentrait une quantité de Chakra Fûton dans mes mains pour venir effectuer une parade successive de ses frappes. Je tenais ma position, ce qui semblait la surprendre et le vent avait surtout le sale effet de dévier les frappes plutôt que de simplement les absorber.



Dès que l’enchaînement de ses coups semblait se ralentir, je concentrais cette fois-ci mon Chakra Fûton de façon offensive et me penchait légèrement sur le côté pour laisser passer le dernier coup de Misaki de façon à contre attaquer directement après. Je me mettais de profil afin de bénéficier d’une meilleure allonge et surtout d’un puissant élan et appui du pied pour envoyer mon crochet de mon bras gauche.

L’enchaînement de coup était puissant mais imparfait en raison du Chakra Fûton qui manquait rapidement de puissance. Et par ailleurs, la fin de mon, enchaînement n’était plus que mes poings venant frapper Misaki et certainement pas une technique affinitaire.

« Vous pouvez y aller sur les frappes, ne vous inquiétez pas. Je sais me défendre. Vous avez une idée pour régler mon problème sur l’offensive ? A part continuer de pratiquer. »


La Chûnin avait cependant pu découvrir que je maîtrisais désormais les parades affinitaires et que j’avais donc bien continué l’entraînement en Ninjutsu, même sans elle.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yuki Misaki
Yuki Misaki

Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Empty
Dim 27 Mar 2022 - 23:23

L'Anaï posait des questions bien intéressante et surtout très pertinente. Cependant, Misaki n'avait pas la moindre connaissance sur les sceaux. Elle était bien incapable de répondre adéquatement à la curiosité de la Céleste. Elle connaissait les bases qui lui avaient été inculquées ici et là au fil de ses interactions avec les shinobis de la brume, mais les assimilateurs ne faisaient pas particulièrement partie des sujets de prédilection de la Yukijine. Certes, beaucoup plus dernièrement, mais pas de là à savoir pourquoi exactement le fuinjutsu était utile.

[Misaki] - Je ne saurais te répondre avec exactitude. Il y a une chûnin du nom de Gine. C'est une assimilatrice avec qui j'ai fait une mission. Si tu parviens à la trouver, peut-être pourrais-tu lui poser cette question ? Elle sera mieux placée que moi pour y répondre, mais ça fait longtemps que je ne l'ai pas revu.

Était-elle partie en mission ? Était-ce simplement le fruit du hasard ? Misaki n'en savait trop rien. Dans tous les cas, si les assimilateurs étaient aux coeurs des questions de la journée, il était temps de ramener le sujet sur l'enchaînement élémentaire que souhaitait réaliser la Céleste.

Échangeant quelques coups contre la spécialiste du corps-à-corps, Misaki posait ses iris sur sa maîtrise du taijutsu et surtout, sur la façon dont elle se protégeait des stalagmites générés par son chakra Hyôton. Cette dernière semblait d'ores et déjà capable de manipuler le vent pour former une protection impressionnante. Sans doute n'aurait-elle pas trop de difficulté avec la suite ?

Comme de fait, à la fin de l'offensive de la Yukijine, l'Anaï contre-attaquait avec brio la Yukijine qui était définitivement dans une position défavorable. Recevant directement la frappe de la Céleste de plein fouet, elle pouvait sentir son corps se raidir et l'impulsion de la douleur parcourir son torse. Une frappe à prendre au sérieux.

[Misaki] - Tu sembles être d'ores et déjà capable de manipuler le fûton a ton avantage.

Répliquait-elle en portant sa dextre à son menton.

[Misaki] - Je pense qu'il va falloir qu'on se concentrer sur la forme que prendra ton offensive. Une fois que tu auras en tête ce que tu veux exactement faire faire a ton chakra, on se concentrera uniquement sur celui-ci.

Répliquait elle en levant l'indexe.

[Misaki] - Je vois trois utilisations possibles du fûton au coeur d'un enchaînement de coups. Premièrement, tu peux créer des lames de vent pour trancher la chaire de tes adversaires. Elle n'auront que très peu d'impact sur les assimilateurs, puisque des lames ne les disperseront pas, mais face à quelqu'un d'autre, c'est assez dévastateur.

Rajoutait-elle en levant un deuxième doigt.

[Misaki] - Tu pourrais au contraire expulser des rafales de vent après chacun de tes coups, te permettant de disperser le corps élémentaire des Assimilateurs, mais ça n'aurait que très peu d'impact contre quelqu'un d'autre. Sans doute que ça amortirait même une partie de tes coups.

Elle levait finalement le pouce.

[Misaki] - Troisièmement, peut-être pourrais-tu utiliser ton affinité pour le fûton pour accélérer tes coups a des moments clés de ton enchaînement, dérangeant un peu la garde de ton adversaire ? Mais tu perds l'opportunité de pouvoir te servir des lames de vent.


_________________
Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Signamisakigif
~ Thème ~


Dernière édition par Yuki Misaki le Lun 28 Mar 2022 - 7:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Anaï Eyana
Anaï Eyana

Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Empty
Lun 28 Mar 2022 - 6:43
Le sujet des assimilateurs avait visiblement fait mouche dans un domaine que la Yuki ne semblait pas maîtrisée. Aucune de mes interrogations n’avaient été totalement répondue. Mais je ne pouvais pas lui en vouloir, cela était un sujet de niche et je suppose qu’en plus des assimilateurs au sens large, chaque type d’assimilation devait avoir ses spécificités. Cela mériterait que je m’y penche sérieusement à l’occasion.

Misaki me parlait ensuite de la forme que je souhaitais donner à la technique. Si les trois propositions étaient intéressantes, j’écartais la piste de l’assimilateur en premier lieu. Ensuite, utiliser le Fûton pour me booster légèrement dans la vitesse de mes frappes était une piste intéressante mais je me savais déjà suffisamment rapidement. Le problème était régulièrement de faire face à une menace armée ou de neutraliser rapidement un adversaire sans recourir aux portes Célestes.

« Je vois, je n’avais pas envisagé de réfléchir à une forme aussi instinctive de la nature de Chakra. Je me contentais de le former autour de mes mains comme pour une parade. Cela paraît évident. »


Et c’était particulièrement vrai, et cela paraît aussi être la logique quand on regarde une formation cristalline ou de glace où des attaques contondantes peuvent suffire mais dans le cadre du vent, cela prend plus le risque d’être un amortisseur de frappe qu’une arme léthale. Il fallait donc l’utiliser pour augmenter le facteur pénétration. Assez naturellement, je lui exposais mon raisonnement concernant le choix de la technique, même si je me doutais qu’elle allait avoir saisi le pourquoi.

« J’ai déjà un crochet très rapide, je pense que je vais partir plutôt sur l’enchaînement léthal. Je garde en tête l’option pour les assimilateurs mais je vais peut-être réfléchir à une façon plus optimale de les atteindre efficacement. Il faudrait une assimilatrice Katon de façon à vraiment être capable de réfléchir à une solution qui serait normalement mon chat noir. »

Et c’est vrai, même s’il était peu probable de trouver des assimilateurs Katon au Pays de l’eau, ici, un assimilateur Hyôton ou Suiton était plus probable. Mais peut être que lorsque je repasserais au Pays du Feu, j’aurais l’occasion de rencontrer et d’échanger avec quelqu’un possédant ce don unique. Cela devait également être un spectacle à voir.

Je me remettais ensuite en garde face à mon mannequin armuré et réfléchissait à la forme que je souhaitais donner à mes lames de vents.

« Les lames de vent donc… Essayons de donner une forme à cela… »

Presque instinctivement, je pensais à des griffes. Celle d’un énorme félin, mais pas uniquement tranchante, ces dernières avaient dans mon esprit avait une pointe perforante. Capable de transpercer et de lacérer en même temps. Je malaxais mon Chakra à l’intérieur de moi avant de la concentrer dans mes mains et je relâchais ma nature Fûton pour venir former ces griffes de vents.

Je lacérais le mannequin et les premières frappes furent dévastatrices. Les trois premiers coups vinrent défoncer l’armure et voler en éclat les plaques de bambous. Le vent comme mes poings perforaient puis éclataient la protection de l’être inanimé pour la réduire à néant. Par contre, arrivé à la quatrième frappe, le Chakra était de moins en moins visible, pour n’être plus présent du tout aux alentours de la sixième frappe.

Alors je recommençais, mais le problème semblait continuer de se manifester. Était-ce encore et toujours un problème de contrôle de Chakra ? Je laissais Misaki juge et je continuais de m’exercer à la manifestation de ces griffes de vent.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yuki Misaki
Yuki Misaki

Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Empty
Lun 28 Mar 2022 - 7:46

[Misaki] - Ce que je vais te dire n'est pas un absolu et c'est surtout un avis personnel. Sans doute serait-il possible de faire autrement, je ne suis pas une spécialiste sur les arts martiaux élémentaires, mais je pense que d'adopter un style de combat unique rappelant ton élément te serait plus facile ? Ce n'est bien sûr qu'une idée.

Misaki n'était pas omnisciente, mais des idées elle était capable d'en produire des dizaines en peu de temps. Son rôle en tant que mentore était autant de guider ses élèves par la réflexion que dans un enseignement plus direct. Tous n'avaient pas la même façon d'apprendre et certaines étaient plus naturelles que d'autres pour différentes personnes. Misaki apprenait plus facilement en mentalisant une multitude d'alternatives. Sa cousine, elle, apprenait plus facilement quand on lui donnait la recette et qu'elle n'avait qu'à l'appliquer. Chacun son style et c'était le rôle de Misaki de trouver celui qui était le plus adéquat pour l'Anaï.

[Misaki] - Ce que je veux dire par là, c'est que le fûton est un élément intangible que ton corps peut générer. Je trouverais logique que ça soit plus simple de créer des lames de chakra à partir d'une garde plus ouverte, à l'image d'un sabre ou d'une lame. Que le vent épouse d'ores et déjà la forme que tu as besoin plutôt que de le créer de rien, sans mudra.

Répliquait-elle en adoptant une position qui lui semblait le plus naturelle pour la tâche.

[Misaki] - Tu peux aussi attirer l'élément présent dans ton environnement sur ton corps, c'est ce que tu fais pour te protéger, mais là, il va falloir attirer l'élément et convertir sa forme pour en faire une lame tranchante. Tout ça, au coeur de plusieurs frappes. Je ne dis pas que ce n'est pas possible, ce l'est sans doute. Ça semble juste plus complexe.

Sans doute un défi que serait capable de réaliser Eyana, mais Misaki ne pouvait que lui exposer toutes les possibilités. Le développement d'un nouveau style de combat propre aux éléments était à prendre en compte et cette image lui venait d'une élémentaliste qu'elle avait affrontée qui semblait changer de garde en fonction de la nature de l'affinité qu'elle souhaitait utiliser.

[Misaki] - Peut importe ce que tu choisis, la première étape sera d'abord de modeler une première lame dans un mouvement fluide. Oublie l'enchaînement de frappes pour l'instant. Décide du premier coup que tu souhaites donner et répète-le en essayant de manipuler ou de créer du vent pour créer une seule lame.


_________________
Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Anaï Eyana
Anaï Eyana

Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Empty
Lun 28 Mar 2022 - 8:25
Les mots de Misaki faisaient écho dans mon esprit et je me concentrais quelques instants pour tout assimiler. Voir le Fûton comme une arme, voir son Ninjutsu comme elle voyait auparavant ses armes. Son voyage m’avait fait abandonner mes armes justement pour désormais ne voire plus qu’un corps, mon corps était mon outil de travail et mon arme. Et si le Fûton était au final mon nouveau sabre ?

Se reconnecter au Kenjutsu, aux frappes, enchaînement appris, à la maitrise du Katana et du Wakizashi. Concentrer le déchainement des griffes comme une danse au Daishô. Je me mettais lentement en position de méditation sur les tibias. Je laissais redescendre mon rythme cardiaque qui était monté avec l’exécution des frappes. Je laissais résonner en moi les mots de Misaki et mes souvenirs de la maîtrise des lames.

Ressentir de nouveau la technique du Iai, frapper en un seul mouvement du Katana en le dégainant. Aiguiser son art pour frapper avec le Daisho en simultané en forme de croix. Eventrer son adversaire en l’espace d’un instant. C’était des techniques complètement différentes des puissantes frappes à mains nues et pourtant le Fûton, dans sa forme aiguisée et perforante permettait de retrouver la subtilité des lames. Alors je me concentrais sur ces heures d’entraînements au maniement du Katana, sur les enchaînements de mouvements basiques, sur les enchaînements où les muscles du dos et des bras chauffaient. Mais où tout le jeu était sur l’allonge, frapper du bout de la lame pour optimiser la puissance et la défense.

C’était ressentir de nouveau ce qui avait été assimilé puis oublié. Revivre une vie passée désormais mise de côté.

Je mettais un terme à ma méditation, sans avoir la notion du temps passé puis je concentrais de nouveau mon Chakra dans mes mains dans cette forme de griffe et je venais asséner deux puissantes frappes en m’élançant. Une frappe par main en simultanée qui venait lacérer de part en part le mannequin armuré et le faire tomber au sol en plusieurs morceaux.

« Commençons donc par les bases avant de vouloir aller trop vite trop loin. »

Je recommençais la même frappe sur les restes du mannequin debout. Là, ce n’était plus de simples perforations mais bel et bien des lacérations tranchant l’entièreté du bois. Chaque enchaînement était composé de deux frappes, une pause. Deux frappes, une pause. Puis je passais à quatre frappes, c’était un peu faible. Donc de nouveau deux, encore et encore jusqu’à ce que les quatre soient de puissance égale chacune aux deux frappes. Je progressais et c’était une technique qui allait être apprise dans la journée.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yuki Misaki
Yuki Misaki

Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Empty
Lun 28 Mar 2022 - 9:13

Il ne fallut pas particulièrement longtemps à l'Anaï pour parvenir à générer des lames de chakra fûton au coeur même de ses frappes. Le travail intensif fait sur le ninjutsu dernièrement semblait porter ses fruits et la nature même du taijutsu semblait lui être naturellement plus facile. La combinaison des deux était certes un défi, mais bien moindre que celui de créer des techniques purement axé sur les arts du Ninjutsu.

Eyana avait d'abord débuté par des méditations suivies du travail répétitif qui venait avec le Taijutsu. Des frappes dans le vide, concentrer sur la modélisation de son chakra. Des frappes contrent les pantins, concentrant ses efforts sur l'aspect destructeur qui venait avec la nature de cette technique. Individuellement, ça allait assez rapidement.

Au bout de quelques heures de travail, le duo avait enchaîné sur des entraînements dans le vide. Malheureusement pour l'Anaï, les défenses au corps-à-corps de Misaki ne lui permettaient pas d'être une partenaire d'entraînement adéquate. Elle allait devoir faire avec des combats imaginaires afin de pouvoir moduler naturellement son chakra en fonction des différentes subtilités dans ses propres mouvements.

[Misaki] - Et si tu essayais une rotation ici.

Répliquait-elle pour essayer de challenger l'acquisition de la technique d'Eyana. Il n'était jamais conseillé de faire dos a son adversaire, mais la proposition de Misaki se voulait être purement pédagogique. Créer des situations de déséquilibre dans l'apprentissage de son jutsu afin de voir comment son corps et son chakra réagiraient.

La Chûnin n'avait pas la prétention de dire que ça aurait la moindre utilité, mais elle croyait sincèrement que si elle parvenait à maintenir la création et l'utilisation du fûton même dans des mouvements qui sortaient de l'ordinaire ou qui la sortait de sa zone de confort, alors face a un véritable adversaire, elle n'aurait aucune difficulté.

[Misaki] - C'est parfait... Essaie de placer une esquive au coeur de ton enchaînement. Voyons ce que ça dit.

Continuait-elle sur le même principe.

_________________
Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Anaï Eyana
Anaï Eyana

Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Empty
Lun 28 Mar 2022 - 9:56
L’enchaînement devenait de plus en plus précis et plus en plus puissant. Comme un sac de frappe sur lequel on essaye de toujours rajouter plus d’intensité, cela finissait par venir. La seule différence était que la limite d’énergie n’était pas l’endurance musculaire mais la réserve de Chakra. Quoi que l’entraînement appliquât tout de même son effet sur le corps également.

C’était en effet, beaucoup moins difficile que les deux derniers apprentissages affinitaires. Le mur avait été littéralement un apprentissage des bases du Ninjutsu avec le Fûton et le Dome était une technique très complexe et puissante. Ici, c’était pluridisciplinaire et c’était ce mélange de domaine qui donnait la puissance. L’enchaînement en lui-même n’était pas complexe ni la concentration de Chakra. C’était assembler les deux qui fournissait la puissance à la technique mais également sa complexité.

Misaki apportait des variations dans les mouvements, afin d’apporter un stress mécanique supplémentaire, de quoi emmener l’esprit ailleurs et c’était une bonne solution. Dans la fureur du combat, il y aurait d’autres distractions que simplement se concentrer sur la technique. Un apprentissage était avant tout, la maîtrise d’une technique et non pas uniquement son exécution.

« Ok, alors essayons avec la rotation »

J’imaginais des projectiles imaginaires, un high-kick dirigé vers moi puis je concentrais les frappes… Une, deux, trois, quatre, cinq, six, sept… Et le Chakra n’était plus en quantité suffisante. Je reproduisais la rotation comme si je changeais d’adversaire et j’enchaînais de nouveau les frappes en concentrant le Chakra.

Le temps passait, tout comme les variations. La rotation fut beaucoup plus compliquée que cela en avait l’air, je m’entraînais à enchainer les cibles aussi, comme si j’étais parfaitement entouré. Parce que tourner le dos à son adversaire n’est pas toujours un choix. La maîtrise de la technique venait dans son exécution instinctive.

Et ce n’est qu’une fois ce pan là maîtrisé que je prenais une pause. J’étais capable de mettre un coup de pied, effectuer une rotation, esquiver, puis enchaîner avec mes dix frappes sans perdre ma concentration en chakra. Cela avait demandé beaucoup d’effort et d’exécution, mais c’était là l’essence même d’un apprentissage, que d’essayer jusqu’à l’échec puis d’essayer encore jusqu’à ce que l’échec se transforme en réussite.

Parce que si on pouvait penser le Taijutsu inné pour moi, cela restait avant tout une affaire de réflexe et d’endurance musculaires, qui sont deux choses liées à la mémoire musculaire et nerveuses et qui doivent donc s’entraîner en permanence dans des situations toujours diverses. Et c’est en réduisant au maximum la nécessité d’attention à ces choses-là, le fait de subir la fatigue que je pouvais en accorder plus à la technique et vice-versa.

Je me sentais désormais prête pour une pratique un peu plus dangereuse. Si Misaki ne se sentait pas de tenter de parer mes coups, j’avais une idée de comment tenter de tester ma technique.

« Misaki-Sensei, êtes vous capable de produire un mur ou une armure très solide avec votre glace ? J’aimerais confirmer mon apprentissage avec un entraînement pratique où vous m’envoyez des projectiles ou d’autres formes d’attaques et où mon but est de détruire quelque chose de solide avec ce nouvel enchaînement. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yuki Misaki
Yuki Misaki

Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Empty
Lun 28 Mar 2022 - 11:11

Face à l'idée plus que pertinente de l'Anaï, Misaki ne put que sourire. Elle se demandait bien comment elle n'avait pas eu elle-même recours a son armure dans le cadre de l'apprentissage. Depuis la disparition de ses capacités à modeler de la glace défensivement, dans le coeur d'une parade, Misaki était devenue de plus en plus frileuse avec le corps à corps. Les impacts de la résonance se faisaient encore sentir et la spécialiste du Ninjutsu n'avait jamais porté les assauts physiques dans son coeur.

Réalisant un unique mudra, celui du chien, Misaki concentrait du chakra Hyôton autour de son corps. Le niveau de la technique venait naturellement abaisser la température de quelques degrés, autour de l'adolescente. C'était là le résultat naturel de l'apparition de glace sur le terrain et jamais elle ne serait en mesure de s'en servir pour blesser un adversaire... Enfin, pas tant qu'elle ne maîtriserait pas le Rinton.



Une véritable robe digne d'une tribu vivant au coeur du pays de la neige faisait son apparition sur son corps. Un revêtement inspiré par celle qu'elle avait aimée, Sendai Mayumi, aujourd'hui défunte. Un ultime souvenir, une ultime embrassade. Une protection qu'elle lui offrait, même parmi les morts. Levant les bras, remarquant qu'elle n'était toujours pas gênée dans ses mouvements, il fallait dire que malgré la disparition de ses capacités défensives, son entraînement physique avait quand même du positif.

[Misaki] - Ça devrait faire l'affaire.

Répliquait-elle en se mettant en position de combat. Si elle ne pouvait plus générer de glace comme elle le faisait avant, son corps n'avait quand même pas oublié les mouvements qu'elle avait répétés des heures durant.

[Misaki] - Si ça ne fait pas l'affaire, je peux aussi créer un amas de glace très solide.

Mais elle se doutait bien qu'un véritable échange de coup et de défense allait sans doute plaire davantage à l'Anaï.

[Misaki] - Quand tu es prête.

_________________
Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Anaï Eyana
Anaï Eyana

Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Empty
Lun 28 Mar 2022 - 19:46


La Chûnin réalisait une incroyable et majestueuse armure de glace venant la protéger de tous les côtés. Voilà qui était la porte ouverte pour m’entraîner librement contre elle. Elle semblait de plus n’être nullement gênée dans ses mouvements par cette dernière, ce qui était parfait pour qu’elle puisse répondre. Je voyais qu’elle voulait favoriser le corps à corps plutôt qu’un jeu distance-corps à corps.

J’allais donc lui donner ce qu’elle voulait et je concentrais mon RP dans pieds pour couvrir la courte distance qui nous séparait tout en générant le Chakra Fûton dans mes mains. Je fonçais au corps à corps, ma première attaque trop rapide pour elle venait frapper son armure par-dessus sa garde mais elle allait vite dévier certaines de mes frappes et l’unique frappe n’avait pas été suffisante pour vaincre l’armure. Très vite, elle passait elle aussi à l’offensive.

Et c’était là toute la technicité, elle n’attendait pas sagement mes coups et mon enchaînement. Et quand elle commençait à répondre avec du Taijutsu à son tour et que je devais esquiver rapidement à mon tour. Il était difficile de conserver la concentration du Fûton dans les mains tout en étant sur la défensive.

Même si j’étais supérieure dans le domaine du Taijutsu et dans la technicité de mes frappes, je devais uniquement utiliser mon enchaînement. Je parais et esquivais donc ses frappes et me jetais sur le côté avec l’objectif de venir à bout de son armure avec mon enchaînement. Après avoir bloqué un coup de pied qui était bien trop souple et vif pour quelqu’un qui portait une telle armure, je venais de nouveau répondre avec mon enchaînement après avoir repoussé Misaki d’un coup de pied dans le torse qui venait la faire reculer.

De nouveau, j’allais chercher profondément le Chakra Fûton pour exécuter ma technique. Cinq de mes frappes passaient et venait fracturer l’armure mais sans en venir à bout efficacement. Elle parvenait à se défendre basiquement des autres et j’étais incapable de maintenir la concentration suite à cela. Il fallait que je trouve une solution et la seule que je voyais était l’anticipation, essayer de prévoir les frappes de façon à ne pas être surpris et pouvoir maintenir une concentration instinctive de la technique comme je l’avais fais jusqu’ici avec les rotations. Voir le tout comme un plan ficelé.

Je laissais Misaki reformait son armure à sa solidité la plus totale, puis de nouveau, j’effectuais une charge dans sa direction pour venir asséner l’enchaînement à son encontre en commençant avec une feinte. Les trois premiers coups touchaient puis j’allais lui asséner un middle kick qu’elle n’attendait pas avant de la travailler avec mon enchaînement au niveau du corps. Les griffes de vents venait lacérer son ventre et perforer la glace lors des fentes et lorsque le dixième coup finit par la toucher sans aucune parade de la part de la Yuki. Son armure finissait de voler en milles éclats.

« Eh bien ! Je pense que l’on peut dire que c’était maîtrisé dans le feu de l’action ! »


J’étais impressionnée de moi-même et ma capacité de mise en application de la technique. Mais il était en soit parfaitement logique vu mes prédispositions au Taijutsu de parvenir à une exécution toute aussi propre en une journée d’entraînement intensif. Car oui, il était désormais bien tard. Mon corps suintait de sueur et je n’avais plus la moindre once de Chakra dans le corps.

J’échangeais un dernier sourire avec Misaki avant de ranger l’ensemble de mes affaires et de me préparer à aller prendre un bon bain compensateur.

« Merci Sensei d’être venue passer la journée avec moi. Rien ne vous y obligeait. »

Et après quelques formules de politesse, nous finnisâmes par nous quitter et chacun retourner à nos activités respectives.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Anaï Eyana
Anaï Eyana

Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Empty
Ven 6 Mai 2022 - 11:16


Après plusieurs entraînements avec d’autres Shinobi, je devais me heurter au réel. Il était difficile pour moi d’appliquer ma technique en combat réel. Ou bien celle-ci manquait énormément d’impact. Je devais revenir là-dessus, quelques jours après avec Misaki. Mon stage a l’hôpital de Kiri avait débuté et j’avais pu bien améliorer le contrôle de mon Chakra, mais il y avait définitivement une nécessité de repasser par la pratique. J’aurais pu le faire seule, mais cela faisait quelques jours que je n’avais pas croisé ma Sensei. Donc assez simplement, j’avais laissé une lettre au domaine Yuki.

A l’attention de Yuki Misaki,

Je reviens sur notre entraînement d’application du Ninjutsu au Taijutsu avec notamment les enchaînements affinitaires. Il semblerait qu’il me manque encore un petit truc avant de pouvoir réellement l’appliquer en combat. Je peux me débrouiller seule, mais si jamais vous avez un moment, je serais de nouveau au dojo des sabreurs les prochaines après-midis afin de m’entraîner.

Anaï Eyana

Et c’est ce que je fis dès les prochaines après midi, je me mettais à la tâche sur des mannequins en bois. Je venais me mettre sous contrainte en ouvrant la première porte céleste et je venais alors tenter de reproduire l’enchaînement. Je laissais les griffes très pointues apparaître et je lacérais le bois encore et encore. La douleur de la porte initiale pouvant permettre de produire un stress similaire à celui de coups pris en combat. Ce n’était pas une chose simple malgré ma maîtrise accrue du contrôle de mon Chakra.

Je venais me positionner de nouveau face à ma cible, puis je bondissais en sentant les meurtrissures sur mes muscles venir se manifester. Je concentrais de nouveau, sans mudras, mon Chakra Futon dans mes mains et je venais lacérer comme si j’étais un félin le bois du mannequin. Je voyais bien que dans la réalisation finale de la technique, il manquait un quelque chose. Elle n’était pas encore parfaite, les coups ne se succédaient pas naturellement, parfois l’un d’entre même était complètement absent. C’était la preuve que parfois, il faut revenir sur une technique que l’on pensait pourtant parfaitement acquise.

Et donc je recommençais, les après midi se succédaient et je voyais du progrès pointer le bout de son nez, mais il était évident qu’il allait me falloir varier les exercices et si possible, réussir à avoir une confrontation réelle, parce que venir griffer du bois comme un chat venant se faire ses griffes allaient résulter dans un procédé très long.

_________________
Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yuki Misaki
Yuki Misaki

Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Empty
Sam 7 Mai 2022 - 13:02

Misaki avait bel et bien reçu la lettre laissée par son élève, mais malheureusement, c'était à un moment où elle avait dû quitter en mission pour le compte de la brume. Elle était pressée et malheureusement, elle n'avait pas eu l'occasion de lui écrire en retour. Sa mission avait duré quelques jours pendant laquelle ses pensées se projetaient bien involontairement sur les mots écrits par l'Anaï.

Il était clair pour elle qu'à la seconde où elle mettrait les pieds au village, qu'elle irait voir les progrès de la Céleste sur la technique qu'elle lui avait enseignée quelques jours plus tôt. Elle trouvait curieux que son jutsu ne soit pas suffisent en condition de combat, car de prime à bord, Eyana semblait pourtant bien maîtriser la technique.

Il était cependant bien vrai qu'une technique maîtrisée face à des pantins de bois ne fournissait pas du tout un apprentissage près de la réalité. Certes, elles s'étaient aussi entraînement avec Misaki, mais la Yukijine était bien loin d'être une spécialiste du corps-à-corps et n'offrait définitivement pas un défi suffisant. Elle avait bien une idée pour outrepasser ça, mais elle craignait définitivement d'y faire appel. Sa cousine avait un caractère assez particulier, une véritable tête forte et elle ne pouvait voir que les interactions entre Eyana et Etsuko comme une bombe à retardement.

[...]

De retour au village, le corps couvert de meurtrissure et de lacération en tout genre, la Yukijine prit le temps d'aller faire un tour au domaine de son clan. Non pas pour se reposer, non pas pour déposer ses choses, mais bien pour aller solliciter l'aide d'une des seules experte en Taijutsu qu'elle connaissait, Yuki Etsuko. Elle n'avait pas été très difficile à identifier et, en soupirant, elle venait lui demander de l'aide. Elle allait lui en devoir une et les choses avaient toujours été un peu catastrophiques, quand elle lui avait repayé quelques faveurs.

Ainsi, pas à pas, les deux jeunes femmes parcourir les dédales du village en direction du domaine clanique des Sabreurs et de leurs dojos. Comme elle le lui avait indiqué, Eyana était là, sur un terrain recouvert d'éclat de bois en tout genre. Il ne lui fallut que quelques instants pour sentir la présence des deux Yuki et, alors qu'elle posait son regard sur le duo, Misaki levait la dextre de loin en guise de salutation.

Une fois près d'elle, elle prit la parole.

[Misaki] - Bonjour Eyana, pardonnes mon retard, mais j'étais à l'extérieur du village ses derniers jours. Révélait-elle, malgré son apparence qui criait qu'elle revenait de mission.Je te présente Etsuko.

Img : Répliquait-elle en pointant sa cousine à l'aide de sa main qui accueillit la Céleste avec le sourire. Contraîrement avec Namue, qui était assez chétive et fragile aux yeux de la Yuki, Eyana arborait les traits d'une combattante au corps-à-corps, ce qu'appréciait particulièrement la jeune femme elle aussi utilisatrice des portes.

[Etsuko] - Bonjour Eyana, Misaki m'a parler de tes difficultés avec l'application du Ninjutsu au Taijutsu, je suis là pour ça. Ma spécialité, c'est exactement ça.

Répliquait-elle en s'étirant, révélant la musculature tout aussi imposante que l'Anaï.

[Etsuko] - On va laisser de côté les pantins de bois.

Continuait-elle en avançant en demi-cercle autour d'Eyana, afin de s'éloigner un peu de Misaki.

[Etsuko] - Avant qu'on se tourne vers un enchaînement et une utilisation offensive, je veux que tu m'expulses du corps-à-corps, sans le moindre mudra.

Sur ses mots Etsuko se mit ensuite en position de combat, transformant son chakra en éclair et en faisant parcourir l'électricité de son pouce vers son petit doigt, révélant l'une des deux natures de son chakra, mais aussi son intention de faire payer à l'Anaï les erreurs de ses tentatives. Elle allait devoir se concentrer autant dans sa capacité à projeter son chakra de façon explosive, mais aussi sur ses défenses, car Etsuko ne faisait pas de cadeau.


_________________
Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Anaï Eyana
Anaï Eyana

Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Empty
Dim 8 Mai 2022 - 19:55

Après plusieurs jours à m'entraîner, je finis par voir Misaki qui se présente en compagnie d'une jeune femme aux cheveux albatre. je ne la reconnais pas vraiment, mais ma Sensei me la présente comme étant une experte en taijutsu comme moi. malgré mes efforts récents, j'adresse tout de même un sourire à l'intention des deux jeune femme qui viennent d’arriver. Je relâche le chakra de vent que je possède dans les mains alors que j'étais en pleine exécution de la technique. Mon regard se pose pendant plusieurs secondes sur la jeune femme qui a les cheveux blancs, j'analyse sa posture, sa musculature mais également son attitude. Tout de l’extérieur me fait penser qu'elle ne représente pas une grande menace au contact.

« Bonjour à vous deux et merci de venir m’assister. Je sens que sans coup de main, je vais en avoir encore pour un moment. visiblement ce n'est pas aussi naturel que ce que je pensais d'appliquer le Ninjutsu au Taijutsu. »

Je hoche la tête face aux déclarations de ma Sensei. Je vois ensuite la seconde Yuki venir s'enduire de chakra Raiton. c'était donc ces fameux boost affinitaires qui tentaient de rivaliser avec l'ouverture des portes céleste. Tout le monde les savaient inférieur et surtout beaucoup plus gourmand en attention, mais cela offrait une chance de pouvoir lutter face à notre vitesse ou notre puissance de frappe dans un combat au corps-à-corps.

Elle voulait que je l'expulse au corps-à-corps sans le moindre mudras ? j'avais appris à lacérer, mais certainement pas à expulser. je venais me concentrer et tenter de visualiser la chose. je voyais bien qu'elle se mettait en posture de façon à me sanctionner à la moindre erreur. bien, tant pis pour elle si je venais à la blesser. si elle ne comptait pas faire preuve de bienveillance, je n'allais moi même pas me retenir.



Je concentrais alors à mon tour mon chakra dans mes poings et je me jetais sur elle en venant ouvrir la seconde porte céleste afin de me revigorer et de pouvoir matcher avec sa vitesse. Ce qui fut assez surprenant, c'est qu'elle soit capable d'esquiver mes premières frappes. pour avoir déjà échangé des coups avec Misaki, je savais qu'elle n'aurait pas été capable de rivaliser avec cette vitesse. Je voyais la Yuki tenter de venir me frapper avec grande vitesse au niveau des côtes, cette fois-ci, je venais concentrer mon chakra fûton pour repousser ses frappes et le boost de vitesse cumulé fût tel que ma contre-attaque du plat de la main vint l'expulser de plusieurs mètres en arrière.



Il était rare à Kiri de tomber sur des personnes capables de rivaliser même quelques secondes au corps-à-corps avec moi sous l'effet des portes. Même si la jeune Yuki aux cheveux blancs ne s'attendait probablement pas à se faire toucher de la sorte, j'étais de mon côté tout de même impressionnée. Avec une certaine malice dans le regard, je venais leur adresser un petit clin d'œil.

« Quelle est la prochaine étape ? »


Spoiler:

_________________
Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yuki Misaki
Yuki Misaki

Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Empty
Lun 20 Juin 2022 - 19:03

Un peu à l'écart de la suite de cet apprentissage, Misaki n'avait que très peu de choses qu'elle pouvait dire à l'Anaï sur ce genre de technique. Rien que sa cousine Etsuko ne savait pas déjà et le Taijutsu, c'était sa spécialité, contrairement à Misaki. Cependant quand même curieuse de ce genre de technique, y voyant là même une opportunité pour son propre développement, la Yukijine écoutait avec attention et observait d'un regard attentif l'évolution de la situation. Après tout, elle-même souhaitait développer le Fûton et son propre Taijutsu ne pouvait que bénéficier des commentaires de sa cousine.

Cousine qui venait d'ailleurs de se faire éjecter du corps-à-corps avec brio par son élève. Là où Misaki aurait bien vu le tempérament d'Etsuko la faire exploser, elle accueillit avec le sourire la technique de son élève. Définitivement, la proximité entre les deux Yuki venait nuire à l'image qu'elle s'était faite d'Etsuko.

Pas à pas, retournant près de son élève, Etsuko se mit de nouveau en position de combat. Attendant que l'Anaï en fasse de même, elle lui inculquait les quelques consignes pour la suite de l'entraînement.

[Etsuko] - On va s'échanger quelques frappes, lentement au début et on augmentera la vitesse au fur et à mesure. N'use pas des portes, tu n'en n'aura pas de besoin. Si je t'attaque sans chargé mes coups avec du chakra fûton, je veux que tu te défendes sans utiliser de chakra. Si je charge ma frappe avec du chakra élémentaire, tu te défends en protégeant ton corps de la même façon. C'est clair ?

C'était quelque chose de plus complexe que ça en avait l'air. Certes, Etsuko débuterait tranquillement et utiliserait du chakra assez tôt dans sa frappe pour laisser le temps à l'Anaï de s'en rendre compte, mais plus elles accélèreraient la cadence et plus la Céleste du clan de la glace deviendrait imprévisible, utilisant parfois son chakra le plus tard possible.

[Etsuko] - Quand c'est ton tour de frapper, je veux que tu alternes ton chakra fûton entre une énergie d'expulsion, visant à ouvrir ma garde et une énergie de destruction, visant à lacérer ma chair.

Deux formes complètement différentes et aux utilisations complètement différentes. Si ça n'allait pas trop être un problème au départ, d'alterner rapidement au coeur d'enchaînement de coups de plus en plus rapide et tout en devant porter attention à sa défense et à la nature imprévisible de la Yuki allait être un assez gros challenge. Le but étant de raffiner la qualité du fûton qu'Eyana serait amené à utiliser, en rendant son utilisation comme une seconde nature.



_________________
Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Anaï Eyana
Anaï Eyana

Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Empty
Lun 20 Juin 2022 - 20:46


Malgré son injonction de ne pas utiliser les portes, je gardais la porte de la guérison active, nécessaire pour rester dynamique et surtout éviter un gros coup de fatigue à la suite des lourdes séances d’entraînement. L’avantage de cette porte était que je paraissais seulement plus rapide et plus forte, il n’y avait rien d’autres de vraiment visible et il était, sans mentir, bien difficile de discerner un quelconque effet pour quelqu’un ne s’entraînant pas régulièrement avec moi.

Je hoche la tête face à la prochaine étape et je comprends assez vite la subtilité qui va venir. Je sais aussi que la Porte Céleste va m’aider dans le raffinage du Chakra Fûton par les énergies générées. Ce n’est pas la première fois que je m’aide de l’impact cinétique de ces dernières pour créer du vent.

Je réponds à Etsuko d’une voix douce, tout en furetant de petits regards vers une Sensei qui semble hors de son domaine.

Eyana : « C’est bien pris, l’alternance ne risque pas d’être facile, mais je vais faire de mon mieux. »

Je me met alors en garde, sentant la dynamisation de la porte ponctionner du Chakra mais me gardant pleinement chargée en adrénaline et étant complètement attentive à mon environnement lorsque la discipline du Raiton me fonce dessus.

Les premières frappes sont sans Chakra, je viens donc parer avec une nature neutre, j’ai pris assez naturellement le réflexe de parer uniquement avec du Fûton en raison de sa nature repoussante et déstabilisante. Donc les parades non affinitaires ne sont plus aussi naturelles que je le voudrais. Je réplique avec des contre attaques que je sens un poil trop rapide en raison de ma dynamisation. Je ralenti le rythme et me force à téléphoner mes mouvements.

Voilà que les attaques affinitaires arrivent, suivit de nouveau du neutre. Je bloque tout avec de l’affinitaire par réflexe.

Eyana : « Mince, recommençons, j’ai manqué de concentration. »

Je me remet en garde et on reprends, le début est difficile, je ne fais qu’expulser, je peine à lacérer. Puis j’arrive à en placer une sous la forme de griffes de temps à autres. Le rythme des frappes est plutôt lent, cela reste plutôt un affrontement de poing contre poing qu’une utilisation complète du corps. E lle vient alors à alterner entre neutre et affinitaire, je parviens à suivre principalement en expulsant lors des frappes affinitaires en rétorquant par des expulsions. Quand la cadence devient trop rapide, je prends vite le dessus en peinant à m’arrêter.

Je m’excuse puis nous reprenons encore une fois, à vrai dire, cela dure un bon moment. Je peux sentir sans peine la sueur couler le long de mon front et la taxe en Chakra d’une deuxième porte dans la longue durée. Mais cela me permet de me concentrer pleinement dans les enchaînements. C’est seulement au bout d’un long moment que cette alternance devient peu à peu satisfaisante sans être pour autant complètement parfaite. Etsuko et moi-même sommes à plusieurs bleus et lacérations le long du corps, rien de mortel ou handicapant, mais là les conséquences d’un entraînement rude.

Eyana : « Je me sens d’appliquer l’enchaînement de façon isolée, sa problématique est souvent dans le feu de l’action. »

Une conclusion plutôt réaliste même après autant de passes qui m’avait poussé à demander encore de l’aide à Misaki. Un enchaînement de frappe contrairement à une technique de Ninjutsu, c’est souvent instinctif, rarement préparé et incanté.

_________________
Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yuki Misaki
Yuki Misaki

Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Empty
Dim 26 Juin 2022 - 12:53

L'objectif derrière la mise en place d'un tel objectif était clair pour Misaki, mais même pour elle qui était une experte dans le domaine du ninjutsu, c'était beaucoup lui demander que de s'adapter sur le tas, sans la moindre indication préalable. Certes, elle était bien loin d'avoir le niveau des deux jeunes femmes dans le domaine du Taijutsu, mais la nature de l'entraînement mise en place révélait d'autant plus du chakra affinitaire que de la maître du corps. D'autant plus qu'elle n'était pas non plus une incompétente dans l'art des frappes corporelles. Cela dit, elle gardait définitivement en tête cet exercice pour lorsqu'elle développerait elle-même davantage le fûton.

Ici, il y avait peu de conseils qu'elle pouvait exprimer. Elle ne pouvait qu'être un élément du décor, posant son regard céruléen sur la scène qui se dessinait devant elle. Il n'y avait rien de théorique qu'elle pouvait rajouter à la pratique. L'exercice d'Etsuko était impitoyable, mais sa maîtrise amènerait une forme de mémoire musculaire chez l'Anaï qui parviendrait à s'en servir en combat, comme s'il s'agissait d'une nouvelle nature. C'est justement à ce moment qu'Ayane échappait un commentaire sur le sujet, c'était même d'ailleurs la raison qui les avait poussés à se rencontrer de nouveau pour cet apprentissage.


C'est justement le but de cet exercice. Il est loin d'être évident, mais par sa maîtrise, l'utilisation du fûton au corps à corps deviendra une seconde nature. Pour peu que tu parviennes à le maîtriser. Même en situation de combat réel, tu parviendras à rendre ton chakra plus maléable et parfois même peut-être à surprendre ton adversaire. Même le ninjutsu peut devenir une mémoire musculaire.


Déclarait-elle, persuadée que l'Anaï avait d'ores et déjà fait ce lien. Après, ses inquiétudes étaient compréhensibles. Le taijutsu affinitaire bénéficiait certes de l'absence de mudra, mais ses possibilités étaient particulièrement limitées. Ses forces, cependant, se couplaient parfaitement aux avantages des portes célestes. Etsuko en avait fait sa spécialité et il était clair pour Misaki qu'Eyana trouverait sans doute le moyen d'en faire un art tout autant destructeur.

Trève de bavardage, on continue. On ne changera pas d'exercice tant que tu ne sera pas capable de tenir un enchaînement d'une cinquantaine de coup sans la moindre erreure.


Répliquait-elle en lançant une frappe en direct d'Eyana.


_________________
Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Signamisakigif
~ Thème ~


Dernière édition par Yuki Misaki le Mer 29 Juin 2022 - 13:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Anaï Eyana
Anaï Eyana

Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Empty
Lun 27 Juin 2022 - 13:24


La frappe en direction de mon visage fut déviée sans trop de soucis mais je devais aussi tôt repartir à l’attaque. Je me concentrais mais l’enchaînement perpétuel entre le neutre et l’affinitaire venait apporter une cassure dans le rythme que je n’arrivais pas à dominer.

Encore et toujours, la petite voix du Démon venait me tenter à la facilité et voilà un moment que je galérais sur cet exercice pourtant si élémentaire. Et si je cédais, juste cette fois ? Voir ce que ça pouvait donner.

Zushakon : « Je lui donnerais une bonne leçon, lui montrerais comment tu peux maîtriser tout ça en un clin d’œil et surtout, ton corps apprendra immédiatement de mon expérience. Laisses moi juste une peu le contrôle. »

Cela n’aurait pas été la première fois globalement, mais peut être la première fois dans le cadre d’un entraînement. Ce n’était pourtant pas si dur, pas si impossible à maîtriser. Qu’est ce qui pouvait bien me poser autant problème ? Probablement trop de réflexion.

Je me relançais dans l’enchaînement, j’étais à dix coups, vingt coup, puis une frappe affinitaire expulsée de trop et je retournais au point de départ. Si la Yuki était loin d’avoir l’ascendant sur moi en pied poing, elle me dominait dans le domaine affinitaire. Cette famille et leur niveau en Ninjutsu était absolument insupportable.

Dans mes projets à Kiri, j’aimerais créer une école d’entraînement au Taijutsu, un lieu où ceux qui souhaitent en connaître toutes les subtilités et spécificités pourraient venir apprendre. Un lieu où permettre à ceux qui le veulent de développer leur potentiel et si cela est accessible, l’accès à la puissance divine. Il avait été souvenir de tout bon Kirijin la puissance dégagée par Raonaka Ao et si cela avait été un ennemi effrayant, une partie de la crainte que beaucoup nourrissait en moi était que je pouvais être un outil tout aussi puissant. Surtout depuis mon développement progressif de la septième porte céleste. Et je savais le coût qui avait été nécessaire à celle-ci.

Et si c’était là uniquement céder une fois de plus ? Une dernière fois ? Les verrous étaient levés.

Eyana : « Allez Zushakon, montres moi que tu peux m’être utile. »

Venant bloquer un coup direct de sa main. La force amplifiée par les Portes Célestes et l’effet gonflant de ses muscles conférés par l’Iroujutsu, Eyana venait changer de regard, bien plus vide et déterminé. Une légère et fine couche de Chakra violet commençait à perler tout autour de son corps alors qu’une puissante vague d’énergie se dégageait d’elle.

Eyana : « Allons-y. Cinquante frappe. »

Puis sans attendre la bénédiction d’Etsuko, la posture de l’Anaï prenait une forme toute particulière et elle répondait à la frappe précédente, en neutre puis en affinitaire puis encore en neutre. Avec une vitesse et une puissance qui ne pouvait que dépasser Etsuko si elle restait uniquement sur du Taijutsu, incapable de lutter contre cette force Céleste. Au niveau d’Eyana, on avait comme changer de Pilote.

Zushakon ne chercherait pas à tuer Etsuko, simplement à réaliser un enchaînement de cinquante frappe tellement parfait qu’il mettrait sa propre technique à la poubelle. Le démon cherchant à capitaliser sur la frustration d’une technique superbe allié à une maître époustouflante. Si le Taijutsu d’Eyana était déjà habituellement précis et puissant, il allierait cette fois une grâce et une agilité surnaturelle.

Quant à l’enchaînement des cinquante frappes ? Il allait être réalisé sans le moindre problème.

_________________
Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yuki Misaki
Yuki Misaki

Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Empty
Mer 29 Juin 2022 - 13:49

Observant avec attention les enchaînements et les actions de son élève, la suite des événements ne put que lui faire soulever un sourcil. Non pas dû au fait qu'elle avait échoué l'enchaînement contre sa cousine, Misaki se doutait bien de la difficulté à laquelle l'Anaï devait faire face dans cet entraînement franchement d'un autre niveau, mais bien due au fait qu'après qu'elle ait prononcé quelques mots que la chûnin n'était pas complètement certaine d'avoir bien comprit, que soudainement le chakra de la céleste virait au mauve, une réalité qui appartenait au Sendai normalement.

Sans parler du fait que d'un seul coup, l'entraînement réalisé par la genin face à la cousine de Misaki ne semblait plus du tout lui poser le moindre problème. Changement de style de combat, changement radical dans ses capacités à réaliser un entraînement et surtout, c'était comme si un nouveau chakra émanait de la Céleste. Tant de point qui ne pouvait que mettre Misaki sur la défensive. L'Anaï allait avoir à répondre à quelques questions après l'entraînement.

Dans tous les cas, c'est sans trop de difficulté, étonnamment, qu'elle parvint cette fois-ci à réaliser l'enchaînement de frappes et de défense. À un niveau tel qu'Etsuko avait elle-même de la difficulté à répondre, choisissant de ne pas ouvrir de porte. Sur le faciès de la spécialiste en NinTai, on pouvait aisément y lire de la colère. Non pas parce qu'elle venait de se prendre quelques claques qui avaient laissé des bleus sur son corps, mais bien parce qu'elle ne pouvait que voir que la jeune femme ne respectait pas les consignes de l'entraînement. Se reposant sur les portes célestes et sur une puissance quelconque. Est-ce que cette victoire était même la sienne ? Avait-elle même comprise et assimilé ce qu'essayait de lui apprendre la Yuki qui venait rendre service. Ce n'était pas là une compétition, mais un entraînement. L'important n'était pas réussir coûte que coûte, pas si on ne venait qu'à y arriver simplement grâce à l'utilisation d'une puissance autre que la sienne.

Il me semble pourtant avoir été clair. Je ne sais pas d'où sort ce chakra, mais je sais reconnaître les effets des portes. Si tu n'es pas pour prendre cet entraînement au sérieux, ne me fait pas perdre mon temps. On va s'arrêter là pour aujourd'hui.


Déclarait-elle sur un ton sévère. Voilà le fameux caractère excrécrable d'Etsuko qui ressortait. Sur ses mots, elle fit demi-tour, jetais un regard à Misaki et quittait carrément le dojo des sabreurs. Une opportunité jetée par la fenêtre ? Peut-être, mais Misaki avait suffisamment d'idée pour poursuivre l'entraînement, quoique ça ne serait sans doute jamais aussi efficace qu'Etsuko. Dans tous les cas, elles en avaient assez eu pour aujourd'hui, c'était l'heure du repos.

On va s'arrêter là pour aujourd'hui, on reprendra demain. Est-ce que tu pourrais m'expliquer ce qui vient de se passer ?


Contrairement à Etsuko, son ton à elle était doux et apaisé.

_________________
Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Anaï Eyana
Anaï Eyana

Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Empty
Jeu 30 Juin 2022 - 9:55


Affichant une moue suffisante et satisfaite, je venais voir la Yuki incapable d’arrêter mes dernières frappes. Spectatrice des actes de Zushakon alors qu’il effectuait un enchaînement sans faille. Lorsqu’Etsuko, surpassée, devenait à son tour une mauvaise perdante, mon corps ne put s’empêcher de rire et de se régaler de toute cette situation. Alors qu’elle partait, je pouvais me sentir me pencher en avant et simplement faire un signe d’au revoir de la main.

Eyana : « A plus ! Si jamais t’as besoin d’un entraînement, n’hésites pas ! »

Rigolant de nouveau, j’étais tout de même amusée par un comportement que la bienséance m’aurait empêché d’employer en temps normal. Je pouvais sentir Zushakon être respectueux pour une fois et simplement me laisser de nouveau la place alors que l’enveloppe de Chakra violette venait se dissiper et que je pouvais sentir ma fatigue et mes blessures totalement disparues. L’entraînement à l’Iroujutsu avait visiblement porté ses fruits. Cette dernière semaine à l’hôpital à utiliser le Chakra du Démon Intérieur pour résorber l’effet des dommages internes semblait prouver son efficacité. Mon Chakra par contre, venait de subir un sacré choc à sa réserve par contre.

Je redressais mon regard vers Misaki et lui adressais un petit sourire quelque peu gêné par les paroles du Démon et les frappes qu’il n’avait su arrêter avant de blesser Etsuko autant physiquement que dans son égo.

Eyana : « Je suppose qu’elle ne voudra plus vraiment venir s’entraîner avec moi n’est ce pas ? »

Forcément, la démonstration n’avait pas su rester invisible. Misaki m’avait déjà vu utiliser les Portes Célestes et elle savait parfaitement que ce n’était pas là l’effet des Portes Célestes mais autre chose… Ou un mélange des deux ? Difficile de savoir ce qu’elle pensait, mais elle voulait avoir la vérité et je ne voulais certainement pas lui offrir.

Donc quand elle posa la question, je ne pus que bafouiller, cherchant mes mots avant de répondre d’une façon un peu hésitante.

Eyana : « Oh ça.. ? C’est juste, euh un de mes sceaux, il accroît mon acuité, il m’aide à m’entraîner, comme toi tu le fais avec les clones, ça décuple mon expérience, enfin tu vois .. ? »

Je ne savais pas vraiment mentir face à elle et je me retrouvais assez rapidement à rougir, mais je connaissais un bon moyen de rediriger l’attention, assez vite, je venais reprendre la parole pour tirer parti des bénéfices de ce changement de pilote.

Eyana : « Ecoutes, je me sens de réaliser de nouveau l’enchaînement de cinquantes frappes, je peux te montrer si tu veux ? »

Restait à savoir si ça serait suffisant pour esquiver le sujet…

_________________
Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yuki Misaki
Yuki Misaki

Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Empty
Sam 2 Juil 2022 - 20:17


Etsuko peut être rigide, mais c'est une Yuki... Elle refroidit rapidement. Je n'irai pas jusqu'à dire que tu ne la reverra plus, mais clairement pas aujourd'hui.


Déclarait-elle en haussant les épaules. Combien de fois avait-elle quitté les terrains d'entraînement du domaine Yuki, frustrée par l'inaptitude de Misaki à maîtriser rapidement les enchaînements de frappes qu'elle lui ordonnait. Ici, au moins, elle avait l'opportunité de rencontrer une kunoichi capable de suivre le train de ses entraînements et qui démontrait des résultats visibles. Si Etsuko était aussi curieux que ne l'était Misaki, son attention venait sans doute de se river sur la Céleste de l'équipe numéro cinq de la brume.

É coutant par la suite son élève essayer de balbutiner quelques explications sur ce qui venait de se produire, Misaki ne pouvait que sourire face à la tentative. Peut-être était-ce leur proximité depuis l'arrivé d'Eyana dans son équipe, peut-être était-ce simplement parce qu'elle n'était pas doué pour lui mentir où simplement était-ce là l'expérience acquise auprès de la Kenpei, mais la Yukijine ne croyait pas une seule seconde qu'il s'agissait là d'un sceau. Cependant, elle choisit de simplement laisser aller le sujet, ne souhaitant pas mettre de l'emphase là où clairement Eyana n'avaient pas envie d'en mettre.

Je vois ! Si jamais tu as un jour envie d'en parler plus en détail... de ce sceau... N'hésite pas à me faire signe. En attendant, on a un entraînement à poursuivre. Si tu te sens d'attaque pour continuer, continuons.


Déclarait-elle en revenant sur les quelques mots qu'elle avait échangé un peu plus tôt, souhaitant mettre fin à l'entraînement afin d'offrir l'opportunité à Eyana de se reposer. Les échanges avec Etsuko pouvait être vidant au même titre que de manipuler son chakra ainsi n'était pas quelque chose de facile. Au final, la genin se connessait et si elle se sentait d'attaque, autant poursuivre.

S'approchant pas à pas d'elle, Misaki se mise en position de combat. On pouvait dire ce qu'on voulait sur l'écart entre ses compétenses en ninjutsu et en Taijutsu, il n'en restait pas moins que sous la tutelle d'Etsuko, Misaki avait quand même adéquatement développer les arts des frappes au corps à corps, bien que ça n'égalerait jamais celle d'une Céleste.


_________________
Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal

Appliquer le Ninjutsu au Taijutsu [Apprentissage/Misaki]

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les défenses liés au Ninjutsu [Apprentissage/LIBRE]
» Une experte du Taijutsu vous dîtes ? [Ft. Shinja]
» Défense affinitaire avancée [Apprentissage/Yuki Misaki]
» Équilibrer CS Ninjutsu avec les CS Tai/Bukijutsu
» Refonte domaine taijutsu et bukijutsu

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: