Soutenez le forum !
1234
Partagez

Kurosaki | Un traqueur sachant traquer

Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

Kurosaki | Un traqueur sachant traquer Empty
Ven 25 Mar 2022 - 11:07
La Sabreuse s'étira. Voilà quelques occasions qu'elle remarquait ces animaux chakratiques puissants aux côtés de certains shinobis. Et, il fallait bien l'avouer, elle aurait bien aimé un compagnon de temps en temps. Quelqu'un avec qui discuter, partager du temps. Et l'idée que ce ne soit pas obligatoirement un humain lui plaisait plutôt bien. Ce serait peut-être bien différent de ce dont elle avait l'habitude, ça ne poserait pas les mêmes contraintes. Et ça la changerait sans doute de cette guerre perpétuelle que Senritsu tenait tant à mener contre elle. Enfin... Plus ou moins. À vrai dire, elle avait senti un léger changement récemment. Comme une envie d'enterrer cette haine derrière elles venant de la banshee. Ou était-ce simplement qu'elle avait compris qu'elle ne parviendrait définitivement pas à la faire céder, que coopérer était une meilleure solution ? Allez savoir.

Toujours était-il que la Danseuse avait finalement décidé de se pencher sur le sujet. Armée de toute sa volonté, elle se lança à la conquête de la bibliothèque de Kirigakure no Sato, bien cachée au sein du Complexe Shinobi. Ce n'était pas du tout la plus grande ni la plus majestueuse du Yuukan, mais pour des recherches d'information de base sur les kuchiyose, elle convenait très bien. Après tout, la guerrière n'avait aucune idée de par quoi commencer. Alors ce lieu avait été le premier auquel elle avait pensé.

Habillée sobrement, elle avait les cheveux encore légèrement mouillés de sa douche post-entrainement matinal. Elle n'avait ni cours avec ses élèves, ni avec Haku, ni obligation liée à la Kenpei en cette matinée. La journée parfaite pour s'adonner à ces recherches.

D'un pas léger, dynamique comme elle l'était toujours, la Mawehara traversa les différentes rues de la cité pour atteindre le Complexe. La ville était en pleine activité, entre les marchands qui tentaient d'hâler les passants pour les inviter à venir dépenser leurs économies, les badauds qui discutaient çà et là dans les ruelles de la cité de la Brume ou encore les différents artisants et autres travailleurs qui s'agitaient au sein de Kiri.

Croisant une patrouille de ses collègues qu'elle salua d'un signe de tête aux alentours de sa destination, Miyuki traversa les portes, vive et assurée. Elle savait où elle allait, rien ne l'arrêterait. C'était cette détermination permanente qui la caractérisait dont elle avait fait une signature qui lui servait tant de motivation qu'elle était la preuve même qu'elle en débordait. L'apparence qui aidait la guerrière à se persuader elle-même pour s'autorenforcer. Une pratique basique et importante qui l'aidait à ne jamais céder.

Après une poignée de minutes, elle arriva dans la bâtisse et fila directement au milieu des étagères, cherchant la section correspondante à ses attentes, celle où elle trouverait son bonheur à travers les pages des livres de la Brume.

La jeune femme aux longues jambes et au regard argenté salua le bibliothécaire aux yeux éteints, l'âge l'ayant fortement atteint, puis continua son chemin jusqu'aux étagères qui l'intéressaient. Elle fouilla ces dernières pour trouver le livre qu'elle cherchait, celui qui renfermait des informations sur une créature chakratique qu'elle souhaitait rencontrer pour espérer se trouver l'un de ces compagnons si uniques. Chacun avait ses particularités, ses talents, mais aussi son caractère. En cela, ils étaient très similaires aux humains. De plus, elle savait qu'un animal chakratique saurait combler ses faiblesses, et c'était bien là ce qu'elle cherchait, un camarade qui pourrait être avec elle en permanence et qui saurait la guider quand ses yeux et sa réflexion ne suffiraient pas.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11574-mawehara-miyuki-la-danseuse
Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

Kurosaki | Un traqueur sachant traquer Empty
Lun 9 Mai 2022 - 1:33
Après un temps interminable, une véritable éternité, la Mawehara finit par trouver un écrit sur un animal auquel elle n'aurait jamais pensé, le lapin. En feuilletant les pages du codex qu'elle avait entre les mains, la Sabreuse se rendit rapidement à l'évidence, c'était le compagnon qu'il lui fallait. Elle n'avait pas besoin d'aide au combat, n'avait pas spécialement besoin ni l'envie de voler en permanence, après tout c'était tout sauf nature, mais elle devait combler sa plus grande faiblesse, son incapacité totale à apprendre les techniques de sensorialité malgré des efforts répétés à l'académie. Elle avait dû s'y résoudre, le henge mis à part, elle ne parviendrait à rien dans un temps raisonnable, et elle ne pouvait se permettre de se plonger dix années dans des cours que d'autres parvenaient à maîtriser en six mois. Ce n'était juste pas imaginable pour l'égo de la blonde tout comme pour sa fureur interne. Elle avait besoin d'action, et ce serait ce pacte qui lui permettrait d'éviter d'être toujours prise par surprise.

Ce pacte serait sa salvation, elle en était certaine.

S'installant alors plus confortablement à une table, Miyuki prit le temps d'aller chercher chaque parcelle d'information contenue dans les pages du livre qu'elle avait trouvé. En quelques heures seulement, elle dégota ainsi suffisamment de pistes pour essayer de déterminer le lieu où elle devrait se rendre pour pouvoir rencontrer son futur camarade, son futur Kuchiyose, un lapin. Cette idée lui tirait aussi un sourire, celle de s'imaginer sur le dos d'un lapin géant qui bondissait avait un certain aspect absurde. Dans un autre sens, tous les animaux ayant pactisé n'étaient pas non plus immenses et celui qu'elle trouverait en suivant ces indications ne le serait pas forcément non plus. Rien n'était précisé sur l'écrit dans lequel elle était plongée, aussi ne pouvait-elle que faire des suppositions.

Quittant la bibliothèque, la guerrière aux yeux bleu-gris salua à nouveau la vieille femme qui la gérait et rentra chez elle. La journée était bien avancée, mais elle aurait ainsi le temps de préparer son voyage et surtout de trouver un bateau qui l’emmènerait à sa prochaine destination, l'île d'Ue. Elle connaissait bien cette dernière, avec sa faune sauvage, sa flore luxuriante et tous les dangers qu'elle recelait.

Un tour du port et des marchands du coin plus tard, la Sabreuse était équipée et parée pour son court séjour sur Ue. Elle ignorait encore si elle devrait rester là bas plus d'une journée, aussi avait-elle décidé de prévoir large. Elle avait prévenu également ses collègues et supérieurs à la Kenpei de sa brève absence à partir du lendemain matin pour aller à Ue, puis elle fit un détour pour finir sa journée à l'hôpital et y apporter l'aide qu'elle pouvait. Lorsqu'elle avait du temps et de l'énergie, c'était désormais devenu un réflexe et ainsi elle allégeait en partie le travail des médecins sur place en dehors de ses propres heures habituelles. Elle en profita pour les prévenir de son éventuelle absence lors des prochaines gardes qu'elle aurait dû assurer puis les salua en fin de journée, rentrant chez elle pour s'y reposer. Si elle voulait être efficace et prouver sa bonne volonté à ce lapin qu'elle s'en allait rencontrer, alors il lui fallait être au meilleur de sa forme. C'était nécessaire.

Après une nuit paisible heureusement, la Mawehara se réveilla à son heure habituelle et fila au port dès qu'elle fut prête. Là, le navire attendait l'horaire du départ qui ne saurait tarder. Légèrement en avance comme à son habitude, la Sabreuse patienta, commençant à observer les flots à quai. Lorsqu'enfin le départ vers Ue fut donné, ce fut avec une certaine appréhension que la guerrière se demanda si elle allait réussir. Elle qui avait ressenti une forte excitation, une anticipation particulièrement agréable à vivre à l'idée d'avoir un camarade qui l'accompagnerait désormais régulièrement, elle ne pouvait s'empêcher de se demander si elle y parviendrait réellement, si elle saurait se montrer à la hauteur. Encore une fois, ses démons lui murmuraient qu'elle n'était pas prête, qu'elle avait de grandes chances d'échouer. Et une fois encore, elle du se plonger dans un état de méditation qui lui fit oublier, le temps du voyage, que l'eau défilait et que Ue s'approchait, malgré les tentatives vaines de Senritsu. Non. Il était hors de question qu'elle cède. Elle était plus forte que cela. Bien plus forte. Elle en était persuadée, et elle comptait bien le prouver.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11574-mawehara-miyuki-la-danseuse

Kurosaki | Un traqueur sachant traquer

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un traqueur sachant traquer sans son chien est forcément un bon traqueur [PV : Reiko]
» [Mission B] Traquer, piéger, tuer. (PV Yasei Reikan)
» Un chasseur sachant chasser...
» Traquer les bandits [Mission B Ft. Hayai Taishi]
» [MISSION/A/KAZE] Apporter la lumière : traquer le Rat

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: