Soutenez le forum !
1234
Partagez

Cuisine du réconfort - Hoshino Ryunosuke

Yoake Suki
Yoake Suki

Cuisine du réconfort - Hoshino Ryunosuke Empty
Jeu 7 Avr 2022 - 2:22
Cuisine du réconfort
hoshino ryunosuke ―

Aujourd'hui, il fait beau.

Mais une ombre demeure, au sein de leur maison, de leur coeur. Suki faisait le ménage lorsqu'il la trouvée. La lettre, celle de Daisuke et ce qu'elle contient. Un pincement au niveau du torse, il n'a pas pleuré. En revanche, Suki sait que si la lettre était là, c'est parce que Ryunosuke l'avait lue.

Depuis le départ de son cher ami, ils n'ont pas parlé de cet évènement. Chose d'autant plus dure que Suki ressent une culpabilité incommensurable vis à vis de cette perte. Suki en est encore à ce stade où il se réveille le matin et où il est persuadé qu'il trouvera Daisuke à ses côtés. Quand il prépare le petit-déjeuner, le joueur de Shamisen fait toujours une portion de trop. Et, parfois, lorsqu'il entend une bonne blague ou voit une belle fleur, il a envie d'appeler Daisuke pour lui en parler. C'est comme si il n'est pas réellement envolé, comme s'il s'accrochait à eux, de manière invisible.

Mais aujourd'hui, il fait beau.

Alors, Suki a décidé de remuer le sable. Il a proposé de Ryunosuke de l'aider aux courses et ils se sont rendus au marché.

Achetant de la panure sur le premier stand, il annonce au plus jeune :

- J'ai envie de donburi au poulet. ça te va ?

Il paye et se tourne vers Ryunosuke.

- Il faudra des oignons nouveaux.

A ne surtout pas oublier. C'était comme ça que Il les aimait. Et Suki compte bien suivre la recette à la lettre.



_________________
「omae wa mou shindeiru」

Avatar, Signature, et Art par Moosopp
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13114-yoake-suki-solooooooooooo-termine
Hoshino Ryunosuke
Hoshino Ryunosuke

Cuisine du réconfort - Hoshino Ryunosuke Empty
Jeu 7 Avr 2022 - 11:00

Ryunosuke s'était levé très tôt, trop tôt. Les étoiles parsemaient encore le ciel. C'est silencieusement qu'il est sortit pour aller sur le toit, s'y asseoir, souffler lentement et chasser toute la tristesse de son cœur en la laissant l'envahir, en l'acceptant, avant de la laisser filer loin de lui à chacune de ses expirations.
Ils sont morts. Tous. Même Daisuke. Et à chaque fois ils l'ont écartés parce que, potentiellement, c'était trop dangereux pour lui. Parce qu'il n'était pas prêt. Sans doute.

Son regard s'ouvre. Le soleil est là, son cœur est douloureux, pourtant il se lèvera et arrivera pour prendre le petit déjeuner, un geste poli de la tête pour saluer, un regard adoucit.

Ryuno n'avait rien de mieux à faire, et l'idée de sortir marcher par ce beau temps lui convenait. S'il n'était pas le plus doué en entretien de maison, il pouvait au moins faire le reste et avoir l'impression d'être un petit garde du corps.

Kimono blanc, bandeau sur son front, son air détaché revient sitôt la porte de la demeure franchit. Si seulement il était encore là, au moins il pourrait pleurer dans ses bras plutôt que dans ceux du vent sur le toit. Se faire réconforter et avoir encore sa famille près de lui.

La question le fait tourner les yeux et entrouvrir les lèvres. Elles se ferment, ses dents se serrent un peu et c'est en détournant le regard de Suki qu'il lui répond : « Oui. » détaché, pas parce qu'il lui en veut, mais parce que ce plat est aussi un souvenir qu'il ne veut pas voir revenir. Plus encore les oignons. « Suki... » Qu'il a mal au creux du torse, mais c'est à peine si on peut le lire sur son visage. « Pourquoi maintenant ? » Aucun reproche. Sa voix était toujours calme, un peu douce pour lui malgré son effort de le traiter en public comme tout le monde pour qu'on ne s'en prenne jamais à lui le jour où on veut atteindre Ryunosuke.

Mais en posant ses questions et en marchant, il voit cet étale, ces légumes, ces oignons et il y attire son ami pour qu'ils en prennent. Ce n'est qu'un plat, n'est-ce pas ?
Il n'est plus là.
Daisuke.

_________________
*~. ♫ ♪ Thème - Background music ♪ ♫ .~*

Cuisine du réconfort - Hoshino Ryunosuke Oyba
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13111-hoshino-ryunosuke-pour-la-paix-termine https://www.ascentofshinobi.com/t13161-hoshino-ryunosuke-files#116195
Yoake Suki
Yoake Suki

Cuisine du réconfort - Hoshino Ryunosuke Empty
Jeu 7 Avr 2022 - 16:04
Cuisine du réconfort
hoshino ryunosuke ―

Suki voit dans le regard du frère de celui si cher à son coeur. Il ressent sa peine, sa douleur, précisément alors que Suki lui annonce le plat qu'il compte préparer. Ce n'est pas grave, a-t-il envie de lui dire, ça va aller. La peine passe toujours, même si elle est encore sacrément vive.

Il a commencé à marcher quand Ryunosuke lui demande.
Pourquoi maintenant ?

Suki baisse ainsi la tête un instant, une main tenant le sac en tissu, l'autre passant sur sa chapka pour la remettre en place. Il serre les dents puis fini par relever la tête vers le plus jeune avec un chaleureux sourire.

Il faut que ce dernier comprenne. Que même si ça fait mal, même si la plaie est encore vive, que le monde semble avoir perdu tout son sens, il faut qu'il sache que tous vont continuer à vivre.

Même si c'est cruel.

Même si c'est beau.


- Il est temps.

Cryptique, à la façon d'un vieux sage. Suki achète les légumes qu'il leur faut.

- Et puis, ça fait longtemps qu'on en a pas mangé. Pas depuis sa mort.

Sa voix grave est assurée. Il tient à l'être, pour Ryunosuke, pour Kentaro, pour eux tous. Ils avancent parmis les étals et s'arrêtent devant un stand de viande.

- Je te laisse choisir le poulet. Tu dois connaitre, à force de me voir faire.


_________________
「omae wa mou shindeiru」

Avatar, Signature, et Art par Moosopp
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13114-yoake-suki-solooooooooooo-termine
Hoshino Ryunosuke
Hoshino Ryunosuke

Cuisine du réconfort - Hoshino Ryunosuke Empty
Ven 8 Avr 2022 - 0:40

Peut-être est-ce ce sourire là, qui lui plaît et qui lui fait mal. Parce que Suki sourit si souvent, trop souvent. Est-ce qu'il a seulement pleuré ? Est-ce qu'il... a encore mal ? Si des larmes avaient pu faire briller une courte seconde son regard, la suivante il posait cette froideur sur le monde qui le protège. Mais si lui trouve que c'est trop tôt encore, est-ce réellement mal ? C'est trop tôt pour penser à lui en public, trop tôt pour sourire en se souvenant. Beaucoup trop tôt.

Ryunosuke ne dit rien et suit simplement les pas de l'autre homme. Mais ses pensées sont troubles, comme toujours. C'est un vide qui subsiste, un vide douloureux.

Alors qu'ils arrivent devant la viande, les mots le mettent hors de lui. Il n'avait pas envie d'y participer, pas plus qu'il n'aurait envie de le manger parce qu'il aurait honte d'apprécier sans Daisuke. Honte de prendre plaisir à vivre sans lui. « Je ne veux pas. » Lâche-t-il finalement en tournant les talons pour faire quelques pas loin de ce stand. Ses bras remontent et il les croise. « Je ne peux pas. C'est contraire à tout ce que je me suis promis de faire depuis mon arrivé ici. »

L'Hayashijin inspire lentement, contrôle son souffle pour ne pas perdre le contrôle de lui-même. Les émotions fortes, ce n'est vraiment pas fait pour lui. Enfin, celles-ci en particulier. Celles qui font mal au cœur parce qu'elles touchent la vraie corde sensible.
Sa tête hoche de gauche à droite, puis en prenant bien soin d'éviter de regarder Suki, il fait encore quelques pas vers un banc pour s'y poser. Qu'il le suive ou non, l'entende ou non, il laissera ces mots filer entre ses lèvres : « Je ne suis pas prêt. » le regard clos et le visage un peu fermé.

Le bruit des pas des passants, celui du vent, une légère brise, les voix ça et là, et ce manque. Ryunosuke n'était pas prêt à penser et à parler de sa famille qui lui manque. Même si c'était Suki, même si c'était Kentaro. « J'ai besoin de plus de temps. » un peu plus, juste encore un peu. « Désolé. » Cette fois sa voix tremble, très légèrement, mais à qui le connaît suffisamment c'est notable. Si facilement visible que ses mains se serrent entre elles un peu trop fort. Contenir ses sentiments, ça devenait délicat et même si ses méditations l'aidaient grandement, tant qu'il n'était pas prêt à faire réellement face, il savait qu'il resterait ainsi, trop fragile.

_________________
*~. ♫ ♪ Thème - Background music ♪ ♫ .~*

Cuisine du réconfort - Hoshino Ryunosuke Oyba
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13111-hoshino-ryunosuke-pour-la-paix-termine https://www.ascentofshinobi.com/t13161-hoshino-ryunosuke-files#116195

Cuisine du réconfort - Hoshino Ryunosuke

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hoshino Ryunosuke || Files
» Une entraîneuse digne de ce nom ! [PV Hoshino Ryunosuke]
» キッチンの腕比べ Kicchin No Udekurabe, le concours de cuisine [Libre]
» Détour sur le chemin du retour ft. Hoshino Eirin & Hoshino Reisei
» Cauchemar en cuisine [Nasu]

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu
Sauter vers: