Soutenez le forum !
1234
Partagez

Un loup solitaire, un raton-laveur et une petite tribu [PV : Aiko]

Yasei Mia
Yasei Mia

Un loup solitaire, un raton-laveur et une petite tribu [PV : Aiko] Empty
Lun 18 Avr 2022 - 17:25
C'est une journée ordinaire à l'orphelinat du domaine, tenu par Mia et quelques uns de ses comparses des sables, des adolescentes orphelines pour divers raisons, mais qui se sont serrer les coudes pour aider les plus jeunes d'entre eux à pouvoir trouver une famille. Et après divers changement à Kaze, la petite tribu s'est rendue à Kiri, ce qui a permis à certains de déjà trouver des parents adoptifs. Mais Mia ne compte pas lâcher l'affaire jusqu'à ce que tout le monde trouve une nouvelle famille, et puis, une fois que tout le monde est adopté ... eh bien, elle verra ce qu'elle fera à ce moment-là. Peut-être une école ? Vu qu'ils ont un bâtiment avec une salle de classe, il faudrait pas trop de travaux pour en faire une école. Après, ils peuvent toujours garder l'orphelinat pour permettre aux orphelins de Mizu d'avoir un abri, c'est aussi une solution.

Qu'est-ce qu'elle pouvait réfléchir quand elle s'occupe de la réception, il faut dire que les gens ne se bousculent pas pour venir voir les enfants ... donc Mia attend, derrière un bureau, les bras croisés derrière la tête, elle avait promis du repos à celle qui s'occupait de ce rôle, donc elle tenait parole. Mais bon, elle qui devait remplacer cette jeune femme en attendant n'avait de toute manière pas de mission sur le feu, et aujourd'hui ce n'est pas cours de Ninjutsu, alors elle pouvait bien s'occuper de cette place au moins cette journée. Bref, elle s'occupait comme elle pouvait avant de finalement voir une personne finalement entrée dans son orphelinat. Elle vient se redresser aussitôt, se levant avant de voir un homme entrer dans ce bâtiment.

- Bonjour, et bienvenue à l'orphelinat du domaine Yasei, que me vaut votre visite ? Vous venez pour une adoption ?

Si ça se trouve, c'est juste un livreur ou un gars qui envoie des missives ... mais bon, ce ne sera pas la première fois que Mia propose à des gens non intéressé d'adopter des enfants.

_________________
Un loup solitaire, un raton-laveur et une petite tribu [PV : Aiko] 3b14e6d669fc24a26c1dcd4b0218247f5ef60311
♫ Thème ♫


Dernière édition par Yasei Mia le Mar 19 Avr 2022 - 14:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12353-a-la-recherche-de-sa-famille-termine#107685 https://www.ascentofshinobi.com/u603
Aiko Kuran
Aiko Kuran

Un loup solitaire, un raton-laveur et une petite tribu [PV : Aiko] Empty
Mar 19 Avr 2022 - 14:10

Les Yasei étaient un clan d'hommes animaux sauvages qui vivaient en groupe au village caché de la brume; kiri. La plupart des membres avaient plus ou moins un don en rapport avec la faune ou la flore, étaient bien souvent en harmonie avec la nature. Ce fut les raisons principales qui avaient motivé Aiko, l'enfant des loups, à les rejoindre il y avait de cela une ou deux semaines. C'était encore un jeune membre, fraichement recruté, il devait s'adapter, tisser des liens et tenter de se faire une place. Il avait de l'aide de sa " marraine", celle qui était venue a lui pour l'entrainer dans ce groupe. Celle ci lui parla de deux ou trois personnes, le conseilla d'aller voir la ou la comme ce jour la où elle lui avait chaudement recommandé d'aller faire un petit tour a l'orphelinat de la ville. Cet endroit avait d'ailleurs attisé la curiosité du prince de la nature, souleva quelques questions dans son esprit. Selon les dits de son " sensei", c'était un lieu ou on récupérer les pauvres enfants sans parents, abandonnés comme lui il le fut. Forcément, aiko ne pouvait que se demander pourquoi il n y avait jamais mis les pieds et comment pouvaient on abandonner des enfants si petits ? Il ne comprenait pas, pour lui, ça restait un grand mystère. Le coeur sauvage y alla pour une bonne raison, voir deux. Il était censé rencontrer cette fameuse Mia mais surtout lui donner un coup de main pour s'occuper des enfants. C'était bel  et bien cela son objectif du jour. Le rendez vous avec Mia était dans l’après midi, le coeur sauvage avait donc le temps de manger un ramen sur un toit d’une maison random a son habitude. Il ne fut déranger dans son repas, regagna la terre ferme avec un petit air de triomphe sur son visage. Il se rendit ensuite a cet orphelinat. Aiko fut surpris de la manière dont il fut acceuilit a l’entrée de ce dernier. Des enfants tout souriants étaient venus vers lui, voulait se faire porter ou avoir des calins. Certains se demandaient  pourquoi ne portail pas de chaussures ni de t’shirt.  Le prince de la nature leur répondit avec un petit rire.

“ J ai vécu dans la forêt.” 

Il avait finit par craquer, par prendre un enfant dans les bras et le garder pour aller voir cette fameuse Yasei  Mia qui l’attendait dans son bureau. Il eut la politesse, le souvenir de frapper a la porte avant d’entrée.

“ Bonjour, je  suis Aiko..’” Fit il en posant le petit enfant  endormi sur l’une des chaises qui étaient face au bureau. Il se fit ensuite craquer les doigts, le haut du dos comme s’il venait de sortir du lit 

“ Non pas du tout, je suis ici pour t’aider.. YOSUZUME m’envoie” 

Perplexe, le prince de la nature aurait pensé que sa “ marraine” l aurait déjà avertie de son arrivé avec bien sur toute son histoire sur un plateau d’argent. Ca l’arrangerait bien dans le fond, l’enfant des loups se voyait mal reparler de son vécu en long, en large et en travers même s’il en était maintenant capable a la perfection.. Il disait la même chose, a force il connaissait les mots par coeur. Là, il attendit tranquillement les premières recommandations de son interlocutrice les bras croisés sur son torse, le regard rivé sur le petit encore endormi.
Revenir en haut Aller en bas
Yasei Mia
Yasei Mia

Un loup solitaire, un raton-laveur et une petite tribu [PV : Aiko] Empty
Ven 6 Mai 2022 - 14:07
Donc voici quelqu'un qui a été envoyé par Yosozume ? Il a pas l'air d'être un prêtre pourtant, ni même du genre très religieux, mais surtout très sauvage. Mia ressent cette sauvagerie de la part de cet homme, pas une sauvagerie du genre qu'il est violent ou dangereux, mais plutôt du genre habitat. Elle le sait, tous ces enfants qui le suivent et qui semblent l'avoir dans son coeur sont tout aussi sauvage que lui, mais vu son teint bien plus clair que ceux des enfants, elle se doute qu'il ne vient pas du même territoire sauvage que les enfants des sables. Que se ressemblent s'attirent comme on dit, peut-être que cela fait un peu de bien à tout ses enfants de pouvoir croiser une nouvelle personne de cette condition. Enfin, cet homme se promène torse nu, avec un enfant dans les bras, le déposant sur une chaise alors qu'il s'est tout de suite endormi.

- M'aider ? Yosuzume ne m'a pas prévenu de ton arrivée, elle a certainement voulu tout de suite commencer son cours ... ou alors elle a été kidnappé par un groupe de filou, c'est aussi une possibilité.

Elle se lève, vient le regarder en s'étirant à son tour, une chose est sûre, il est grand ... mais surtout torse nu, les pectoraux au vent. Non pas que ça lui déplaisait, c'était même une vue agréable, mais faudrait quand même y remédier, certaines de ses collègues de la même tranche d'âge qu'elle serait perturbée de voir un tel Appolon torse nu en train de se balader dans les couloirs ...

- D'ailleurs, si tu veux pas finir par te faire kidnapper par des spécimens plus vieux, tu as intérêt à mettre un T-Shirt. Et étant donné que ces spécimens en question sont des profs et autres surveillants, j'aimerais que tu le considère vraiment.

Elle finit de s'étirer, elle ? Eh bien, comme dit plus haut, elle apprécie la vue, et ne s'en cache pas, mais bon, en tant que responsable de cette orphelinat - et un peu son image quelque part - elle se devait de faire preuve de retenue !

- Enfin, je me présente, je me nomme Yasei Mia, je suis celle qui représente l'orphelinat, bien qu'on le dirige en groupe. Yosuzume ne m'ayant pas encore parlé de toi pour une raison ou une autre, pourrais-tu me dire qu'est-ce que tu sais faire afin de te donner du boulot adapter ? Parce qu'hormis te faire porter des caisses, j'ai rien qui me vient à l'esprit mon petit gars.


_________________
Un loup solitaire, un raton-laveur et une petite tribu [PV : Aiko] 3b14e6d669fc24a26c1dcd4b0218247f5ef60311
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12353-a-la-recherche-de-sa-famille-termine#107685 https://www.ascentofshinobi.com/u603
Aiko Kuran
Aiko Kuran

Un loup solitaire, un raton-laveur et une petite tribu [PV : Aiko] Empty
Mar 10 Mai 2022 - 16:03

Pied nu, torse nu  à un rendez vous n'était pas une si bonne idée, la meilleure façon de rencontrer quelqu'un or cette notion lui échappait totalement. Aiko ne faisait guère attention à son apparence, enfin pas vis a vis des autres. Il était comme lui il voulait être, libre dans ses mouvements sans mourir de chaud. En cette saison, il le fallait, le soleil et les températures chaudes recommençaient a dominer le ciel même au village de la brume: Kiri. Le coeur sauvage était venu ainsi à l'orphelinat, les enfants l'avaient plutot bien accepter à l'inverse de sa nouvelle interlocutrice. Celle ci ne semblait peu d'accord avec sa tenue, l'incita à mettre un t shirt pour une raison.. L'enfant de la nature ne la compris pas, fronça les sourcils avec un petit son venant du fond de sa gorge. Il avait beau se répéter sa phrase dans son esprit, il ne parvint à le comprendre. Il aurait bien voulu lui exprimer son interrogation sur le sujet or il fut interrompu par le petit garçon. Ce dernier se réveilla, surpris d'être assis dans le bureau de Mia. Il lui fit les gros yeux et sans demander son reste fila hors de la salle, il allait sans doute rejoindre ses petits camarades dans l'autre salle. Seul avec elle, l'enfant des loups reprit une grande inspiration, son courage a deux mains.

" Comment ? je comprends pas." 

c’était toujours délicat à faire ce genre d’aveux, aiko n’aimait pas se sentir en faute ou stupide à ne rien comprendre a la situation. La, le pauvre jeune homme aux cheveux de jais chercher un tissus pour se recouvrir le haut du corps. Il n’avait pas eut l’idée de prendre un t shirt au cas ou, se trouva bien embêter. Aiko chercha dans toute la pièce, tomba sur un petit bout de tissus sur un meuble. Il était assez fin, de couleur marron, parfait pour se recouvrir le torse. Le prince de la nature le prit doucement dans ses mains, se retourna vers son interlocutrice.

“ je peux? en attendant..” 

Le prince  de la nature déplia le drap, l’enroula autour de son torse. ca lui allait assez bien, il n avait pas trop chaud en plus. l’enfant des loups reprit sa place devant le bureau de la jeune femme, fit un effort de bien se présenter a elle en tenant les deux morceaux de tissus à l avant de  son torse.

“ Je .. AH, euh elle m a dit que je devais t aider pour les enfants.. enfin je crois.” 

Une nouvelle bien surprenante, sa marraine lui avait bien donnée toutes les informations avant de partir. Pourquoi son interlocutrice n’était même pas au courant de son arrivé ? Aiko  ne comprenait plus rien, se sentit un peu de trop dans cette pièce. Instinctivement, le sauvage se mordit la lèvre inférieure, baissa les yeux au sol. Il attendit un certain temps, tenta de chasser ce maudit gène dans son esprit. Peine perdue, il se mettait à la place de son interlocutrice, n’aurait pas spécialement aimé de recevoir un inconnu chez lui.

“ euh.. Hm; je peux partir si je dérange ?” 

il se sentait de trop, pensait vraiment que sa marraine l’aurait prévenu. La il avait juste l’impression de s’être tappé l'incruste, peu agréable.

Revenir en haut Aller en bas
Yasei Mia
Yasei Mia

Un loup solitaire, un raton-laveur et une petite tribu [PV : Aiko] Empty
Mar 17 Mai 2022 - 18:53
... ah ouais, sauvage à ce point. Mia ne s'attendait pas à ce qu'il soit aussi sauvage, vu qu'il avait l'air de parlé de façon civilisé un minimum. De là à devoir lui expliquer pourquoi il doit mettre un T-Shirt et pourquoi il risquait sa vie en se promenant dans les lieux avec une tenue aussi révélant et un corps aussi sexy alors qu'elle a tenté de le lui expliquer de façon un peu détourner - notamment parce qu'il y a un peu un enfant qui dort à côté, mais comme il vient de se réveiller et de partir rejoindre ses copains, c'est plus trop un problème -, elle pensait qu'il avait un peu de jujote tout de même. Mais soit, c'était un grand enfant à qui elle a à faire, mais comme c'était un adulte - en tout cas, il a l'air plus vieux que Mia -, elle pouvait lui expliquer les choses de façon moins ... bah plus clair et direct quoi.

- Parce que si tu te promènes torse nue dans le coin, avec ce corps et cet aura sauvage, tu vas avoir toutes les filles d'à peu près mon âge - voire quand même un peu plus vieux - qui va vouloir ... tu sais ... faire sauvagement l'amour avec toi. Enfin, d'abord faire les préparatifs genre sortir avec toi, boire un verre, faire connaissance tout ça ... puis faire sauvagement l'amour avec toi.

Si avec ça, il aura pas compris ce qu'elle voulait qu'il évite, elle ne peut plus rien pour lui, mise à part directement le jeter dans la fosse au lion, mais il a pris l'initiative de lui demander de prendre un rideau qui était sur une table, ici pour au cas où un enfant tâcherait un rideau déjà mis en place. Eh bien, ça lui fait une sorte de toge comme Aditya, bien que cela lui couvre une bonne partie du corps. La raton-laveur l'observe, au moins, il était habillé.

- C'est déjà mieux. Ça évitera que je te retrouve plus tard attaché dans la chambre d'une des filles dont je te parle.

Elle hausse les épaules, puis elle se lève, certes, elle n'est pas si grande, donc ça doit pas lui faire une grosse différence de son point de vue, mais Mia devait tout de même lui trouver un truc à faire. La polymorphe réfléchit, se frottant le menton tandis qu'Aiko lui dit que Yosuzume lui aurait proposer de lui donner un coup de main pour les enfants. Il semblait cependant se sentir de trop, ce qui fait secoué négativement la tête de Mia.

- Mais non, t'es pas de trop, de l'aide est toujours la bienvenue. C'est vrai que, vu que tu as du succès avec les enfants, tu pourrais m'aider à t'occuper d'eux. Il faut juste que je trouve comment ... je sais ! Suis-moi.

Elle lui fait signe de le suivre, lui tirant un peu sur le pantalon tandis qu'elle l'emmène dehors, dans la cour où les enfants s'amusent déjà sous la surveillance de certaines des filles en question, venant le guider vers une genre de cabane qui contenait divers objets, dont des jouets et notamment une balle qu'elle finit par montrer.

- Vu que tu as l'air costaud comme tout, je suppose que t'es physiquement entraîné. Les enfants aiment bien jouer au ballon, donc tu pourrais passer quelques heures à jouer avec eux. Ça leur fera du sport et ça dépensera l'énergie que certains ont en trop.

Elle lui envoie la balle, de sorte à ce qu'il puisse la rattraper facilement.

- Fais cependant gaffe ... les enfants ici sont des jeunes Yaseis sauvages qui apprennent à maitriser leur pouvoir, ils sont ... très brutaux et agités, essaie de pas finir épuisé avant eux.

_________________
Un loup solitaire, un raton-laveur et une petite tribu [PV : Aiko] 3b14e6d669fc24a26c1dcd4b0218247f5ef60311
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12353-a-la-recherche-de-sa-famille-termine#107685 https://www.ascentofshinobi.com/u603
Aiko Kuran
Aiko Kuran

Un loup solitaire, un raton-laveur et une petite tribu [PV : Aiko] Empty
Mar 24 Mai 2022 - 9:31

Aiko était entrain de se perdre, de se noyer dans cette conversation. Elle était entrain de lui échapper, de lui filer entre les doigts. Son interlocutrice allait trop vite pour elle, elle employait des mots, des sous entendu méconnus à ses yeux. Le pauvre fit des petits signes affirmatifs de la tête avec un sourire niais sur son visage , mine de comprendre. L’enfant des loups était arrivé à un stade ou chercher plus loin, à comprendre le véritable sens saurait une perte de temps. Il laissa volontairement couler ces histoires de filles, de coucheries sauvages. C'était de loin son domaine de prélédiction, n'avait jamais encore eut ce genre d expériences. Il était aussi occupé à s'adapter a son nouveau haut. Un vêtement fait à l arrache, avec un simple bout de tissus qui trainait dans la pièce. Au début, ça allait ,il ne s'en était pas plaind, avait supporté or la.. La matière commençait à le gratter de partout, lui provoqua des démansaison peut agréable. Il se gratta une ou deux fois, se sentit de plus en plus dans le gêne. Cette situation ne lui plaisait peu, il eut la sale impression de s'imposer, de taper l 'incruste. Il n aimait pas ça, le pauvre ravala ses bonnes idées. Le prince de la nature était sur le point de reprendre ses affaires pour repartir chez lui la queue entre les jambes or elle lui redonna un petit coup de boost. Il était le bienvenu et elle avait plus ou moins trouvé une occupation. Elle lui fit comprendre de le suivre hors de la salle. Aiko hocha les épaules, la suivit sans dire un mot, il n y avait rien a rajouter de toute façon. Ils allèrent tous les deux dehors ou il y avait des petits enfants qui jouaient entre deux. Le prince de la nature pencha légèrement la tête sur le coté, observa avec soin la ribanbelle de gamin.
“ au ballon? Oui euh.. D’accord” 
Des fois, il ne devais pas chercher bien loin pour comprendre, l’enfant de la nature était quand même intelligent, malin. Il eut la petite idée d’imiter les jeunes. Ils s’envoyaient la balle dans la main, parfois taper dedans avec le pied pour se faire la passe. Un jeu qui lui semblait assez facile vu comme ça; par  contre il devait retirer son affreux bout de tissus sur le dos, ce dernier l’empêcher de se mouvoir librement. C’était étouffant pour lui à la longue, il tourna les yeux vers son interlocutrice avec une petite honte dans les prunelles de ses yeux.

“ euh je ne pe..” 

Impossible de finir sa phrase, des cris d’enfants se firent soudainement entendre non loin d’eux, lui avaient coupé la parole. Deux étaient entrain de se battre pour récuperer la fameuse petite balle rouge jaune. Aiko décida de prendre les devants, de tenter de les séparer. Ce fut  a ce moment la ou il se rendit compte de l’importance des propos de son interlocutrice a leur sujet, elle avait raison. C’était des petits sauvageons, ils étaient assez brutes dans leurs gestes, surtout dans ces cas la.

“ Grr “

Mais aiko était vraiment un enfant sauvage, il y avait en lui une grande part de bestialité. Il n avait pas hésité un seul instant de pousser un puissant grognement pour les séparer. Il y était allé trop loin, il avait fait peur a l’un d’entre eux qui était littéralement parti pleuré dans le jupon de Mia 
Revenir en haut Aller en bas

Un loup solitaire, un raton-laveur et une petite tribu [PV : Aiko]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On m'a demandé une fois quelle est la différence entre un raton laveur et un panda roux
» Le loup solitaire et l'étrange fille [Imekanu]
» L'Aigle guidant le loup sur le bon chemin [Pv : Aiko Kuran]
» La Tribu [Pv. Mia]
» Où va-t-on raton ? [Reikan]

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: