Soutenez le forum !
1234
Partagez

L'envers de la guerre

Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. Yamiko

L'envers de la guerre Empty
Lun 25 Avr 2022 - 14:08
L'envers de la guerre Yamiko10
L'Envers de la Guerre - Feat. @Zaiki Minako

~ Kumo - Printemps 203 ~

Parmi les débris et les cris d’agonie, ta silhouette avançait des pas lents vers une direction inconnue.

Ignorant totalement les morts et les êtres en détresse qui hurlaient sur ton chemin, tu évitais les obstacles sans vraiment les voir, enjambant parfois des corps sans vie. Ton corps étais présent et se mouvait sans problème mais ton esprit était comme déconnecté. A cet instant, tu ne ressentais rien et tu ne pensais à rien. Tu venais de perdre un camarade - qui avait été brûlé vif sous tes yeux - et ta sensei venait de partir définitivement de Kumo qu’elle savait déjà perdu et pourtant, tu ne ressentais la moindre tristesse, ni de colère envers ceux qui venaient de bouleverser totalement ta vie. En toi régnait une sérénité incompréhensible, une indifférence complètement égoïste mais qui te correspondait si bien.

Tu venais d’exécuter le dernier ordre de ta sensei Metaru Itagami : détruite le forge de Kumo - dont elle avait été la Directrice - pour que l’ennemi ne puisse jouir immédiatement des avantages plus que conséquents de l'industrie. Profitant du chaos qui régnait partout dans Kumo, alors qu’à certains endroits des combats régnaient encore entre des kumojin et des teikojin, tu avais réussi à infiltrer en toute discrétion la Raffinerie et la détruire assez pour paralyser son fonctionnement.

Il n’était plus qu’une question de quelques minutes avant que le Village Caché des Nuages ne rendait définitivement les armes. Même si certains persistaient encore à vouloir combattre l’ennemi, vous aviez déjà perdu cette guerre surprise menée par le Teikoku. Vous étiez mal préparé pour l’attaque surprise orchestrée par le Teikoku. Celle-ci vous aviez pris de court vous menant jusqu'à une défaite écrasante.

Soudain, un enfant en pleur vint enlacer tes jambes, te forçant à t’arrêter. Le petit être noyé par le chagrin réclamait sa maternelle entre les sanglots. Avec indifférence, tu toisas cet enfant qui réclamait ton soutien alors que tu semblais être la seule personne encore en vie en plus de lui dans les environs. Autour de vous ne se trouvaient plus que des cadavres ou quelques êtres en agonie dont certains parvenaient encore à quémander du secours mais en vain. Une scène désolante qui te laissait pourtant totalement de marbre ; tout comme la détresse du petit être qui s’était accroché à toi. Tu n’avais aucune intention de le consoler mais tu n’avais pas non plus le désir de le rejeter. Tu le laissais s’agripper à toi sans pour autant daigner lui accorder la moindre attention.

Le temps s’écoula et l’enfant continua de pleurer encore et encore. Ses pleurs résonnaient à travers les ruines alors que toutes les autres voix finirent par se taire définitivement autour de vous. Tous deux étaient postés au milieu d’une route dévastée et, telle une statue de métal, tu restais immobile et silencieuse avec le petit être accroché à tes jambes comme une moule à son rocher …

_________________
L'envers de la guerre Fa683038ebd569e0c8d5d4d2e882b3a376ec4999
Veux-tu goûter à mon venin, Invité ?


Dernière édition par Gentoku M. Yamiko le Lun 25 Avr 2022 - 15:27, édité 1 fois (Raison : corrections)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed https://www.ascentofshinobi.com/t13288-gentoku-m-yamiko
Zaiki Minako
Zaiki Minako

L'envers de la guerre Empty
Mar 26 Avr 2022 - 11:39
En ce jour de guerre durant laquelle le triumvirat X-Mijime était réuni chez l'un d'entre eux, ils se firent attaquer, soupçonnés de comploter pour on ne sait quelle raison. Ce fut lorsque la petite soeur de l'un d'entre eux se fit tuer devant le colosse du trio qu'ils se décidèrent à se battre avec leurs moyens, avec leurs maigres forces. Ils n'étaient que des apprentis ninjas…

Ils ont fini par se retrouver séparés. De son côté, Koyama, larmoyant car on vient de lui arracher la vie de Rina, sa petite sœur, sous ses yeux, fracassait la bouche de quiconque passait sur sa route, envahi par une colère que rien ne pouvait apaiser.

Ryuku utilisait sa faible maîtrise du raiton pour semer la route des quelques mécréants qui l'attaquait, il se contentait de se défendre des coups au corps-à-corps pour se défendre un peu, bien qu'il finisse par devoir battre en retraite, se cachant dans des décombres.

Minako, elle, de sa tenue d'écolière, de sa jupe plissée dont la longueur est significative de son statut de racaille de l'académie, recherche de potentiels survivants pour les sauver et les mettre en sécurité. La boule au ventre, se demandant si ses deux amis s'en étaient sortis, elle se cacha derrière les murs pour tenter de rester discrète. La jeune à la chevelure d'ébène, au fur et à mesure qu'elle s'enfonçait dans ces décombres, entendit des pleurs d'enfant se faire de plus en plus proche, lorsque…


Lorsqu'elle vit au milieu de cette situation de guerre, une femme, une adulte, se tenir debout, ayant l'air inexpressive alors qu'un marmot était déchiré par l'horreur de ce qui leur est arrivé. Minako ne sut pas si cette femme était une ennemie ou non, au vu de cet air si détaché. C'est alors qu'armée d'un bokken en bois, la demoiselle s'avançait doucement vers les deux personnes. Tendue, elle ne fit que quelques pas, s'attendant à ce que cette personne se profilant sous ses yeux ne l'attaque. Armée de courage, elle se mit face à cette femme puis la fixe d'un air insolent, prête à se défendre si besoin. Imaginant que c'est une ennemi, quoi qu'il arrive, on dirait simplement le spectateur d'un théâtre de guerre.

« Kesske vous foutez plantée là alors que vous pourriez mettre cet enfant à l'abri ? Moi et mes potos on veut essayer de protéger les innocents ! » dit la jeune femme de 16 ans, bien trop frêle pour être ninja, bokken dans ses mains, en position d'attaque.

_________________

Alliance des bijuunours
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t13849-dossier-shinobi-zaiki-minako https://www.ascentofshinobi.com/u1189
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. Yamiko

L'envers de la guerre Empty
Jeu 28 Avr 2022 - 23:47
L'envers de la guerre Yamiko10
L'Envers de la Guerre - Feat. @Zaiki Minako

~ Kumo - Printemps 203 ~

L’air impassible malgré la détresse de l’enfant accroché à toi, tu espérais que le marmot finirait par se calmer tout seul. Tu n’étais pas une méchante personne mais tu n’étais pas non plus une âme disposée à venir en aide quiconque qui était dans le besoin. D’autant plus que tu avais horreur des enfants ; surtout lorsque ceux-ci étaient des pleurnichards. Au vu de la situation, le petit être accroché à tes jambes avait toutes les raisons du monde d’être peiné et de quémander de l’attention. C’était pour ces raisons que tu ne le rejetais pas comme tu l’aurais fait dans une circonstance moins dramatique. Un acte qui te demandait beaucoup d’effort et pourtant pas suffisant d’après les dires d’une adolescente qui avait fini par se pointer dans la zone où vous vous trouviez. Elle avait été sans doute alertée par les pleurs de l’enfant.

La nouvelle venue t’avait parlé avec une certaine insolence que tu n’appréciais guère. Une impertinence suffisante pour que tu la remisses à sa place à ta façon, c’est-à-dire avec brutalité mais, même toi la belliqueuse jugeait qu'il y avait eu assez de violence pour aujourd'hui.

Contrairement à ce que pensait l’adolescente, toi aussi venait de participer à la mise en sécurité des innocents de Kumo. Du moins, tu avais tenté de les protéger en tant que kunoïchi du Village. En effet, tu revenais d’un champ de bataille où tu aurais pu très bien laisser ta carcasse au nom de ton devoir – comme ton coéquipier – si ta sensei ne t’avait pas éloigné d’une lutte infernale que vous aviez perdue après seulement quelques minutes d’affrontement intense. Vous n’étiez décidément pas préparé à affronter un ennemi qui s’était révélé être le Seigneur du Feu en personne donc le meneur de cette guerre que vous aviez, en réalité, perdue d’avance.

Tu fixas un instant la jeune fille et son épée de bois d’un regard glacial qui en disait long sur ton état d’âme avant de soulever sans ménagement l’enfant par le dos. Tu avais empoigné le haut du petit être de ta main habituée à fracasser des os. Fort heureusement, le vêtement du larbin se releva assez solide pour supporter son poids alors que tu le transportais dans cette position inconfortable à l’insolente jeune fille. Tel un sac à patates, tu déposas le marmot aux pieds de l’adolescente.

« - Puisque tu sembles être disposée à prendre soin de lui alors je te le laisse. Et il est inutile de chercher un abri maintenant. Evitez juste de vous aventurer là où des combats font encore rages. Dans quelques minutes, tout sera terminé. »

La jeune fille ne comprenait certainement ce que tu voulais dire mais tu savais que la guerre allait se terminée très bientôt. Votre équipe n’était pas la seule à avoir essuyé une défaite. En venant ici, tu avais pu constater sur ton chemin que des nombreux kumojin étaient à terre, morts ou vifs, alors que quelques-uns avaient baissé les armes, comprenant qu’il était vain de poursuivre une guerre déjà perdue. Il n’était plus qu’une question de quelques minutes avant que ceux qui s’entêtaient à résister n’embrasèrent la poussière à leur tour. Et alors, Kumo connaîtra une soumission à l’Empire du Feu. Une situation qui t’importait au fond mais ta défaite lamentable face à Yamanaka Rei te laissait un goût amer. Tu n’étais pas avide de victoire mais tu n’avais point apprécié la façon dont l’Empereur du Feu vous avait humilié. Tu abhorrais sa façon de combattre que tu jugeais indigne d’un véritable guerrier. Mais, mis à part toi, qui donc se soucierai de ce genre de détail ? En guerre, pour le commun des mortels, le plus important était de gagner, peu importait les moyens utilisés pour y parvenir.

« - Je dois devenir plus forte ! Laissas-tu échapper pour toi-même, oubliant que tu n’étais pas seule alors que ton regard où se reflétait à présent une détermination sans faille s’était levé vers un ciel dénué de nuage … »

_________________
L'envers de la guerre Fa683038ebd569e0c8d5d4d2e882b3a376ec4999
Veux-tu goûter à mon venin, Invité ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed https://www.ascentofshinobi.com/t13288-gentoku-m-yamiko
Zaiki Minako
Zaiki Minako

L'envers de la guerre Empty
Lun 16 Mai 2022 - 7:23
La demoiselle a toujours un regard de vilaine fille mal élevée, surtout lorsque la femme lui apporta l'enfant de cette manière. Cela dit, elle ne fit rien à l'encontre de son interlocutrice, parce qu'elle comprend que c'est une Kumojin et qu'elle a dû agir ailleurs avant d'arriver dans ce quartier.

Il fallait juste que Minako cesse d'émettre des jugements à la hâte bien qu'il soit difficile en ces heures de panique.

« Euh eh bien… courage pour la suite mad'moiselle. » prononce la jeune fille avant de commencer à avancer en prenant l'enfant dans ses bras. Enfant qui pleure parce qu'il veut retrouver ses parents. Parents qui ont été tués par les Teikokujin. Minako s'excuse en disant qu'ils doivent essayer de trouver une zone dans laquelle il n'y a plus d'ennemis afin de pouvoir retrouver ensuite les autres survivants. Elle pu entendre quelques mots sortir de la bouche de la femme et elle se dit, intérieurement, qu'elle devra aussi se rendre plus forte afin d'avoir le bandeau de shinobi.

Dans ses pensées, elle fut surprise par des lancers de jettojutsu de la part de quelques personnes qui attaquaient les deux jeunes lorsqu'ils semblaient s'éloigner peu à peu de la kunoichi expérimentée. Alors que Minako daigne prendre le coups à la place de l'enfant, un adolescent musclé arrive et frappe quelques-uns d'entre eux. Ensuite, il a utilisé une technique doton. Il semblait arracher des pierres avant de les lancer sur celle qui lui parut être une ennemie… alors qu'il s'agit d'une ninja de Kumo.

Le cousin du gaillard brute arrive à son tour de sa vitesse électrique, brisant les pierres de son cousin, le taclant sur le fait de ne pas être attentif, car de son ouïe fine il a pu entendre les paroles de l'adulte qui conseilla à leur amie et à l'enfant de faire attention à ne pas s'aventurer n'importe où. Tous trois à une distance relativement grande les uns des autres, c'est comme s'ils encerclaient la ninja de Kumo mais seul le garçon au teint hâlé semblait avoir un faciès réellement vil, montrant une haine profonde, avant de remarquer que ses comparses l'attend.

Le trio d'apprentis ninja se rejoignent à quelques ruines de la kunoichi et le constat est déplorable ; à leur échelle ils n'ont rien pu faire pour contrer les attaques adverses.

Cela dit, ceux qui ont attaqué les apprentis ninja n'ont pas été neutralisé et errent toujours quelque part en attendant de pouvoir faire davantage de victimes...

_________________

Alliance des bijuunours
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t13849-dossier-shinobi-zaiki-minako https://www.ascentofshinobi.com/u1189
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. Yamiko

L'envers de la guerre Empty
Mer 1 Juin 2022 - 13:56
L'envers de la guerre Yamiko10
L'Envers de la Guerre - Feat. @Zaiki Minako

~ Kumo - Printemps 203 ~

Tu pensais que l’insolente allait réagir avec violence face à ton comportement mais, contre toute attente, elle se montra plutôt calme et t’encouragea même avant de partir avec l’enfant que tu lui avais confié dans les bras. Ce dernier continuait de brailler. Ce qui attira probablement des ennemis qui attaquèrent lui et l’adolescente qui l’avais prise en charge. Mais, avant même que tu ne puisses intervenir, un autre gamin sortit de nulle part pour mettre en état de nuire expressément les assaillants. Te prenant probablement pour une ennemie, le nouvel arrivé te visa ensuite avec une technique de doton mais là encore, un autre adolescent intervint sans crier gare pour parer la technique du premier.

N’appréciant guère cette situation où, à tes yeux, des enfants se prenaient pour des héros, tu plissas les sourcils d’inconvenance. Tu n’avais cure de la survie de ces jeunes et pourtant, tu avais envie de les massacrer à cause de leur impudence qui pourrait leur coûter la vie. Certes, ils étaient intervenus, croyant bien faire mais, pour toi, ils ne devraient pas se trouver ici, sur le champ de bataille, mais plutôt en sécurité avec les civils. Les deux derniers semblaient bien maitriser leur chakra mais ils ne devraient être que des simples apprentis shinobi. Leur place n’était donc pas sur le terrain. Non seulement leur intervention pourrait leur mener à leur perte mais celle-ci pourrait également nuire à vos missions à vous les shinobi confirmés et chargés de protéger des novices comme eux.

N’aimant guère réprimander par la parole et n’ayant le moindre désir de les brutaliser physiquement, tu ne fis alors rien à l’encontre des jeunes impudents qui, de toute façon, avaient disparus rapidement. Néanmoins, pour rassurer ta conscience en tant kunoïchi du Village Caché des Nuages, tu exécutas quelques mudra pour faire apparaitre un double de toi.

« - Protège-les et empêche-les d’aller au-devant du danger ! Ordonnas-tu à l’être éphémère à ton image qui, aussitôt, disparut à la poursuite des trois adolescents et l’enfant. »

Tu avais le sentiment que des ennemis déterminés à faire du mal même aux plus faibles trainaient dans les environs mais, considérant que ta bataille était terminée, alors tu décidas de te retirer, laissant ton clone prendre les choses en main jusqu’à ce qu’une capitulation soit déclarée.

Ton double avait réussi sans mal à retrouver le trio d’adolescents et l’enfant qu’il décida de surveiller de loin mais sans pour autant chercher à se cacher d’eux. Tout comme toi l’originale, ta doublure n’avait la moindre envie de se rapprocher des gamins bien qu’elle fut présente pour assurer leur sécurité …

_________________
L'envers de la guerre Fa683038ebd569e0c8d5d4d2e882b3a376ec4999
Veux-tu goûter à mon venin, Invité ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed https://www.ascentofshinobi.com/t13288-gentoku-m-yamiko
Zaiki Minako
Zaiki Minako

L'envers de la guerre Empty
Lun 27 Juin 2022 - 21:52
Tandis que Koyama voulut lancer de nouveau des rochers en direction de celle qui les suivit, il eut affaire à une étrange réaction. Sa main s'est, de manière totalement irréaliste, transformée en roche alors qu'il l'a jetait en l'air. Paniqué, il regardait son moignon, moignon qui redevenait main, qui fondu dans une sorte de bouillasse de terre. L'incompréhension et la peur envahit son corps, qui a, pour une raison quelconque, une réaction inimaginable avec son doton. Comme s'il eût une malédiction pour ne pas avoir su protéger Rina, sa petite sœur. la malédiction d'être devenu assimilateur de son élément.

Minako, quant à elle, se demandait que faire entre laisser Koyama paniquer afin de pouvoir mettre l'enfant en sécurité, ou le ramener de force. Heureusement que Ryuku est présent pour essayer de comprendre cet étrange phénomène, qu'aucun des trois n'a vu auparavant.

Alors que le bambin pleurait, la voix de Minako changea, devient aiguë et criarde, et gueula qu'il se taise avant de finir comme les autres cadavres : en cendre. Elle reprit une voix normale et demande qui a parlé ainsi au garçon.

« Bah alors, tu ne me connais pas ? Ksksks…

Qui es-tu, Yamanaka ? Comment peux-tu prendre le contrôle de mon corps et changer ma voix ?

Aw…. Elle me prend pour un Yamanaka… Bah nan, je suis toi, c'est tout !

Comment ? Mais… Je ne comprends rien, pourquoi je ne maîtrise pas mon corps ? Lâche ce gamin !

Bah nan, pas avant que je t'explique vu que tu es si sotte… Disons, que j'ai toujours été là ! J'étais juste dans ce qu'on dit en stase, en gros j'étais scellée dans ton esprit depuis que tu n'as plus jamais pensé à ton ami imaginaire, t'sais quand t'étais toute petite ! Hé bien récemment, nous sommes entrés dans une sorte de résonnance divine qui m'a libéré de la prison mentale ! Ksksks…

Mais… Je veux une preuve de c'que tu dis !

Bah c'est simple, avant d'être arrivée à Kumo à la fin de l'hiver 201, tu étais une enfant pirate, une vilaine, un brigand comme tout ton équipage ! Ta maman t'a emmené là pour que tu sois mieux éduquée et tu le vis très très mal !»

Minako vit relativement mal cette chose qui est capable de prendre le contrôle de son corps et de sa voix. “ Qui es-tu ? ” se demanda-t-elle, ce à quoi la criarde répond à voix haute :

« Mitsai ! J'suis Mitsai !»

Un silence pesant finit par s'installer. Ryuku, le garçon blondinet coiffé de sa banane, n'y comprend rien, entre Koyama qui devient boue et Minako qui est possédée par un esprit, il ne sait comment aider ses comparses… Il n'avait pas le choix, il devait prendre l'enfant lui-même, sachant qu'il connaît un abri dans une boulangerie : un sous-sol qui permet d'être un espace de confinement pour quelques personnes. Ils devaient tous les quatre s'y rendre, en plus ils pourraient tenter d'apaiser le petit garçon avec quelques pâtisseries. Les deux racailles aux cheveux d'ébènes se fixèrent, effarés de ce qu'il leur arrive, n'osant pas bouger, par la peur qui les habitent en cet instant.

_________________

Alliance des bijuunours
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t13849-dossier-shinobi-zaiki-minako https://www.ascentofshinobi.com/u1189
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. Yamiko

L'envers de la guerre Empty
Mer 29 Juin 2022 - 16:51
L'envers de la guerre Yamiko10
L'Envers de la Guerre - Feat. @Zaiki Minako

~ Kumo - Printemps 203 ~

Un des adolescents, celui même qui voulait t’attaquer tout à l’heure, tentait de nouveau de t’agresser avec sa maîtrise du doton mais cette fois, ce ne fut pas l’un de ses camarades qui l’arrêta mais plutôt un phénomène de plus étrange. En effet, sa main se transforma en rocher avant de redevenir de la boue. Surprise, tu défis tes bras, alors que tu les avais croisé sous ta poitrine, tout en te demandant ce que c’était que ce pouvoir étrange que le jeune garçon manifestait. Mais, vu la panique qui semblait le gagner, lui-même ne paraissait pas savoir ce qui lui arrivait. Et comme si l’étrangeté n’était pas suffisant, ce fut au tour de la jeune fille de se comporter d'une façon anormale. Celle-ci se mit à discuter avec elle-même en parlant tour à tour avec sa voix et une autre qui ne lui était pas habituelle. C’était comme si son corps était habitée par deux entités différentes qui communiquaient entre elles à voix haute.

C’est quoi ce bordel ? Te questionnais-tu intérieurement tout en te demandant si tu devrais intervenir ou bien laisser les gamins avec leur problème. Ces derniers, même le troisième et l’enfant que tu leur avais confié, semblaient paniqués et ne savaient pas quoi faire.

Et puis, zut ! Fis-tu de nouveau à toi-même avant de lâcher une technique de zone raiton afin de paralyser les trois adolescents et l’enfant qui n’arrêtait pas de pleurer. Une technique qui ne leur faisait aucun mal mais les empêchait de bouger durant un court instant. Les quatre étaient même restés conscients. Sauf que maintenant que tu avais réussi à les immobiliser, tu te demandais quoi faire. Ayant agi, comme toujours, à l’instinct, tu n’avais pas réfléchi à la suite des évènements. Mais, rapidement, tu sus quoi faire. Ta mission étant de veiller sur eux, tu les transportas donc tour à tour dans la partie encore débout d’un bâtiment non loin de là, après s’être assurée qu’il n’y avait pas de risque d’effondrement.

Une fois chacun bien calé pour ne pas se faire mal, tu fis apparaître deux clones de toi-même à qui tu ordonnas d’aller chercher à boire et à manger. Ce n’était pas des repas qui manquaient dans le coin car les denrées abandonnés étaient encore intactes, la guerre ayant commencé à peine une journée.

Avant que chacun ne retrouvasses la mobilité de son corps, tu tins à avertir le plus turbulent des adolescents ; celui qui avait tenté de t’attaquer par deux fois.

« - Si tu tentes encore de m’attaquer, soit certain que je m’assurerai à ce que tu ne puisses plus recommencer ! »

Ce n’était pas que l’idée de remettre l’impétueux à sa place te répugnait mais tu préférais éviter de devoir faire du mal à un apprenti ninja de Kumo. Cela ne t’apporterait que préjudice même si c’était mérité. Et, tu avais assez de problème d’écart de conduite en ce moment même si tu te demandais si cela aurait encore de l’importance étant donné Kumo sera certainement bientôt restructuré.

Tu n'avais pas oublié les comportements étranges des deux adolescents mais n'étant pas du genre à s'intéresser aux autres, tu ne leur posa la moindre question. Tu te contentas de fixer la jeune fille qui, à cet instant, te paraissait comme la plus instable …

_________________
L'envers de la guerre Fa683038ebd569e0c8d5d4d2e882b3a376ec4999
Veux-tu goûter à mon venin, Invité ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed https://www.ascentofshinobi.com/t13288-gentoku-m-yamiko
Zaiki Minako
Zaiki Minako

L'envers de la guerre Empty
Sam 2 Juil 2022 - 18:25
Si ce n'était pas la peur qui les figea, c'était la foudre. Ou du moins, une sensation d'électrisation sur tout leur corps d'apprentis ninja qui les immobilisèrent. Une incompréhension la plus totale s'était présentée à eux. Conscients, ils surent que la kunoichi confirmée leur avait infligé cela afin de les mettre, tour à tour, à l'abri.

Minako était effrayée. C'était la plus jeune du trio, celle qui ne maîtrisait déjà pas son onkyoton et qui apprenait à manipuler son chakra afin que sa voix de Banshee ne cause plus de dégâts auditifs à quiconque, celle qui rêvait de retrouver les survivants de l'équipage Ushi-oni une fois ses capacités de ninja acquises. Pourquoi diable est-elle possédée par une entité quelconque ? Était-ce la douleur physique qu'elle a ressenti, de courte durée, qui aurait affecté tous les corps contenant du chakra peu avant que la guerre n'éclate ?

Il en est de même pour Koyama, âgé de deux ou trois années de plus qu'elle, qui donnait l'impression de redécouvrir son corps sous un nouveau jour. Il avait l'air de davantage souffrir de l'immobilisation de la kunoichi, par rapport à d'habitude. C'est vrai, lui qui est en perpétuelle compétition avec Ryuku ne tire pas de telles moues douloureuses lorsqu'il se prend des éclairs sur son corps. Était-ce cette même résonance chakratique qui a causé cette étrangeté de n'être qu'un avec son doton ?

Il voulut rétorquer à la Kumojin lorsqu'elle lui fit un avertissement, mais il ne le put, par manque de mobilité corporelle. D'autant plus qu'il est étrangement beaucoup plus fragilisé par cet élément que ses comparses. Il pu voir son corps se ramollir et devenir peu à peu, une bouillasse incontrôlée. Il n'arrivait pas à crier, comme lorsqu'on est en pleine paralysie du sommeil et que l'on essaye de gueuler au secours sans succès, dans le but de demander au corps d'obéir afin de pouvoir se mouvoir. Puis, il a pu parler, alors qu'il avait encore une forme humaine à ce moment-là.

« Nan mais là je m'en fous, je veux savoir ce qui m'arrive ! Qu'est-ce qu'il se passe avec mon corps ? Pourquoi je deviens boue ? On n'est pas censé pouvoir faire ça ?!! »

----------o----------

Minako s'est retrouvé en proie à une sorte de psychose, elle eut l'impression d'être victime d'une illusion. C'est impossible qu'un esprit puisse la posséder, elle qui est censée être terre à terre, une sceptique dans l'âme. Le tout lui fait se remettre en question et elle essaya, lorsqu'elle reprit sa mobilité, d'activer son sceau du Kai, ce qui ne manque pas de faire rire Mitsai.

« Bon allez, laisse-moi prendre le contrôle de ton corps un peu tu veux ? *Baille*

Ils sont ennuyeux tu ne trouve pas ? Ce petit gamin qui se blottit contre le blondinet à la tête ahurie et ce gros caca qui panique… et toi l'adulte, t'es qui au juste ?
»

L'entité qui prenait le contrôle du corps de Minako semblait découvrir son corps, tel un bébé. C'était à la fois étrange et effrayant. Elle regardait même au niveau de sa poitrine, pour une quelconque raison. Ça fascinait celle qui s'est présenté sous le nom de Mitsai. Elle semblait apprécier ce corps assez frêle, cela dit…

« Va falloir te muscler Mina, il faut avoir de zolis muscles à la manière des garçons comme ça tu ne te feras pas casser par n'importe quel pleutre ! »

_________________

Alliance des bijuunours
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t13849-dossier-shinobi-zaiki-minako https://www.ascentofshinobi.com/u1189
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. Yamiko

L'envers de la guerre Empty
Mer 13 Juil 2022 - 16:10
L'envers de la guerre Yamiko10
L'Envers de la Guerre - Feat. @Zaiki Minako

~ Kumo - Printemps 203 ~

Sans se soucier de se faire éclabousser, tu t’étais accroupie face au jeune garçon dont le corps entier était en train de devenir de la boue. Plus intriguée que paniquée, tu le fixais avec curiosité et sérénité alors que celui-ci semblait souffrir le martyr.

« - Désolée mon petit mais je n’ai aucune idée de ce qui t’arrive … Mais on dirait que tu n’es pas le seul à avoir de problème. »

Sur ces mots, tu fixas la jeune fille du groupe puis le troisième garçon, le Blondinet, qui semblait être le seul à aller bien mais qui restait bien silencieux dans son coin tout en serrant le gamin que tu avais ramassé dans ses bras. Tu décidas de lui demander de t’apporter une réponse à une question qui te trottait.

« - Est-ce ta copine, enfin ton amie se comporte toujours comme ça ? Tu n’eus qu’un silence en guise de réponse alors tu décidas de hausser le ton. Hé ! gamin ! C’est à toi que je parle ! Tu fis cette fois sursauter le jeune garçon qui paraissait être sorti d’un état de torpeur. Est-ce que ton amie à l’habitude de parler à elle-même ? »

L’adolescent te répondit en secouant vigoureusement la tête.

Tu te redressas, abandonnant le garçon tas-de-boue à son sort, auquel tu ne pouvais rien de toute façon. Avec prudence tu te rapprochas ensuite de la jeune fille bipolaire qui te fixait avec assurance comme si cette dernière cherchait à te défier. Une fois qu’elle fut à ta portée, sans crier gare, tu la giflas vigoureusement. Tu n’avais pas mis toutes tes forces dans la frappe car ça aurait pu lui faire sauter quelques dents mais tu y avais mis cependant suffisamment de vigueur pour lui faire ressentir une vive douleur et laisser une marque rouge sur sa joue.

Sans un mot et restant toujours sur tes gardes, tu guettas la réaction de la jeune fille. Ton objectif n’était pas de faire taire l’être qui semblait avoir pris possession du corps de l’adolescente, et qui se révélait être de plus insolent, mais tu te demandais si une claque assez violente suffirait pour la faire retourner à son état normal …

_________________
L'envers de la guerre Fa683038ebd569e0c8d5d4d2e882b3a376ec4999
Veux-tu goûter à mon venin, Invité ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed https://www.ascentofshinobi.com/t13288-gentoku-m-yamiko
Zaiki Minako
Zaiki Minako

L'envers de la guerre Empty
Lun 18 Juil 2022 - 15:14
Jamais un tel comportement n'a été vu chez Minako et Ryuku le confirma. Cette possession arrive en même temps que la transformation de Koyama…

Cette claque n'avait pas réussi à rendre l'état normal de Minako. Cependant au lieu de s'énerver, celle qui a pris le contrôle de son corps fit les gros yeux. Elle ne savait pas comment le prendre : est-ce une marque d'affection ou non ? Est-ce qu'elle doit se mettre en colère et se défendre ? Comment réagit un humain face à ça ?

« Ça fait mal quand même , ho ! » s'exclama-t-elle en faisant une mine d'enfant qui se mit à bouder. Cela dit, cette claque l'intéresse, car il est probable que cette fille soit réellement forte. Et si l'hôte de Mitsai pouvait l'avoir en mentor prochainement, ce serait génial, selon elle. Après un temps de réflexion, son intérêt se porte sur les quelques rations que la ninja avait rapporté. Mais avant ça, l'esprit devait apprendre à contrôler le corps de son humaine, ce qui ne serait pas une chose aisée. Et puis, elle voulait connaître l'adulte du groupe.

« Tu m'as l'air vraiment forte … J'veux savoir qui t'es avant que tu n'parte… »

Koyama avait réussi à stabiliser sa transformation, peut-être parce qu'il ne voulait pas mourir , qu'il avait encore des gens qui tiennent à lui… il ne devait pas abandonner et avait apparemment réussi à surmonter cette étrange épreuve. Il resta silencieux tout du long, se demanda quel maux a frappé celle qui lui avait donné le plus d'affection jusqu'à aujourd'hui. Puis, il serra ses poings. Il ne pouvait pas se permettre de la perdre. Pas elle…

« T'es qui ? Laisse ma Mina tranquille petite peste, dégage de son corps ! »

« Beeeuuuu, t'es pas gentil toi, laisse moi encore rester s'teu plaît là, c'est la première fois que je vis à sa place… »

_________________

Alliance des bijuunours
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t13849-dossier-shinobi-zaiki-minako https://www.ascentofshinobi.com/u1189
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. Yamiko

L'envers de la guerre Empty
Ven 22 Juil 2022 - 12:23
L'envers de la guerre Yamiko10
L'Envers de la Guerre - Feat. @Zaiki Minako

~ Kumo - Printemps 203 ~

Yamiko eut droit à une réaction plutôt inattendue suite à la claque qu’elle avait donné à l’adolescente. Alors que la jeune femme aux yeux violacés attendait, au mieux, que la jeune fille ne reprenne ses esprits ou, au pire, que l’entité qui avait pris possession de son corps se mette en colère, cette dernière se montra plutôt comme étant un adorable être. Une innocente qui essayait de jouer à la dure, voilà à quoi elle faisait penser à Yamiko qui la fixait d’un regard plutôt glacial malgré l’intérêt soudain que lui témoignait celle qui disait se nommer Mitsai.

« - On ne t’a pas enseigné qu’il faut se présenter avant de demander à quelqu’un de le faire ? Lâcha Yamiko sur un ton plutôt autoritaire. »

Yamiko n’était pas une femme de plus docile mais elle n’était pas non plus du genre sévère. Elle était plutôt quelqu’un de je-m’en-foutiste. Elle n’avait cure des autres même de ceux qui cherchaient à lui plaire. En tant que tas de cher habité par une âme encore humaine, il lui arrivait néanmoins de s’intéresser à des choses ou à quelques personnes mais cette Mitsai n’en faisait certainement pas partie. Aux yeux de la Gentoku, elle n’était qu’une sorte de parasite qui avait pris possession du corps d’une faible jeune fille. Une parasite qui intriguait cependant un tantinet la curiosité de Yamiko. La jeune femme se demandait comment cet être avait pris possession du corps de son hôte. Elle ne connaissais qu’un seul clan capable d’une telle prouesse.

« - Serais-tu une Yamanaka ? … Pourquoi avoir pris possession de cette fille ? Que cherches-tu donc ? »

Chercher à comprendre avant d’intervenir, voilà ce que lui avait inculqué le feu Parrain, celui que la Gentoku avait considéré comme son unique père même s'ils n'avaient pas été liés par le sang. Un enseignement que la jeune femme essayait d’appliquer tant bien que mal car il ne convenait guère et sa personnalité quelque peu impulsive. En cet instant, Yamiko avait plutôt envie de claquer cette Mitsai jusqu’à ce l’envie d’occuper un corps qui n’était pas le sein la déserterait.

Entre temps, les deux clones du double de Yamiko étaient revenus et commença à distribuer de la nourriture aux deux adolescents et à l'enfant qui sauta presque sur la denrée qu'on lui offrait ...

_________________
L'envers de la guerre Fa683038ebd569e0c8d5d4d2e882b3a376ec4999
Veux-tu goûter à mon venin, Invité ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed https://www.ascentofshinobi.com/t13288-gentoku-m-yamiko
Zaiki Minako
Zaiki Minako

L'envers de la guerre Empty
Ven 22 Juil 2022 - 17:59
« Non, on n'm'a jamais dit ça… »

Comment la petite devait se présenter ? Mitsai n'a jamais eu affaire à ce genre de situation, et elle a beau trifouiller sa mémoire, elle ne trouve pas de réponse définitive à ça. En tout cas, cette femme aussi a pensé comme Minako sur sa potentielle appartenance au clan Yamanaka, ce qui l'agace quelque peu.

« J'suis pas Yamanaka ! J'suis un esprit qui suis né au sein de celui de Minako grâce à ce qu'on appelle une résonance… J'aurai aimé être une des leurs pour avoir un corps physique rien que pour moi mais j'en ai pas… et j'sais pas d'où sort ce qu'on a subi qui a fait que je suis sortie de cette prison de l'esprit de Minako mais.. j'sais pas c'que je suis à part un esprit bloqué dans son corps depuis tout ce temps. Enfin… je… »

L'adolescente prit une mine sombre et se mit à essayer de s'expliquer sur ce qu'elle pouvait être à la demoiselle.

« J'suis Mitsai, un esprit créé de toute part. J'étais son amie imaginaire autrefois, comme certains enfants ont habituellement. Peu à peu, Minako commençait à jouer avec ses amis humains et a commencé à me délaisser. Je suis devenue son ombre et je me suis tapissée dans son esprit de sorte à être totalement bloquée à la communication, ne serait-ce que dans sa tête… Et, il y a de ça quelques jours, on a ressenti une étrange vibration au sein de nos réserves de chakra. Minako s'est tapé une violente migraine et c'est ainsi que j'ai enfin pu la retrouver. Maintenant, je veux moi aussi profiter du monde extérieur à notre maison mentale et ce jusqu'à ce que Minako comprenne à quel point j'ai souffert d'avoir été enfermée dans son subconscient. »

De là, l'étrangeté ne redemande pas de nouveau qui est son interlocuteur, car au final, ça ne l'intéresse plus. Elle se fit silencieuse et fixa encore l'adulte jusqu'à ce que ses propres yeux se révulsent pendant quelques secondes. L'ennui avait fini par l'envahir, et de plus, Mitsai ne pouvait plus continuer à prendre le contrôle du corps, car un cri de banshee ne se fit entendre que dans sa tête. En clair, Minako avait réussi à reprendre le contrôle d'elle-même, bien qu'elle soit désormais inconsciente, adossée contre l'un des murs, les jambes à plat, les yeux encore révulsés. Il lui fallait du temps, elle n'allait pas se réveiller de nouveau…

Cette fois, c'est Ryuku, le blondinet au style de rockeur qui allait sortir de son silence. Il avait écouté le discours de la voix qu'avait pris son amie tout en ayant fait un parallèle avec la réaction anormale du doton de son cousin.

« Merci pour ce que vous avez fait… j'avais peur que vous soyez une ennemie, pour être franc… Je suis Ryuku, le gars derrière vous qui a une réaction à son élément est mon cousin, Koyama. Et cette fille, Minako, ça fait deux ans qu'elle nous a rejoint à Kumo. Nous l'avons pris sous notre aile car elle ne contrôlait pas sa capacité sonore alors que nous deux avions un peu avancé dans notre apprentissage. Et sincèrement, je ne saurai expliquer qui est Mitsai. L'onkyoton ne se matérialise que comme étant une capacité sonore, il n'est pas question d'esprit ou quoi que ce soit. Peut-être est-ce un autre pouvoir qui lui est inconnu tout autant qu'à nous… »

Il était sans doute le plus sincère et le plus calme du trio. Il veillait sur l'enfant qui mangeait. Par ailleurs, il ne put s'empêcher d'espérer une chose…

« J'aimerai, si nous nous retrouvons lorsque nous serons genin, que vous puissiez devenir notre chef. On veut être aussi fort que vous ! »

_________________

Alliance des bijuunours
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t13849-dossier-shinobi-zaiki-minako https://www.ascentofshinobi.com/u1189
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. Yamiko

L'envers de la guerre Empty
Mer 27 Juil 2022 - 11:59
L'envers de la guerre Yamiko10
L'Envers de la Guerre - Feat. @Zaiki Minako

~ Kumo - Printemps 203 ~

Le « parasite » se révéla ne pas être une Yamanaka et se mit même en colère d’être prise pour telle. Il y avait certainement une raison à cela mais le savoir ne t’intéressait guère alors tu ne lui posas la moindre question à ce sujet. D’autant plus que l’adolescente, enfin l’être qui l’habitait, s’était lancé dans une longue explication , allant juqu’à parler du passé de son hôte. Des détails dont tu n’avais cure mais tu la laissas s’exprimer sans l’interrompre une seule fois. Son histoire aurait arrachée quelques larmes à certains mais pas à toi qui se contentait de la fixer d’un regard complètement placide. Tu désirais certes savoir son identité mais aucunement pas son passé et encore moins son état d’âme.

Ce fut un soulagement pour ta personne quand la dénommée Mitsai cessa de parler. Elle semblait s’être même « éteinte », laissant l’hôte qui se nommait quant à elle Minako, dans l’inconscience. Du long discours de Mistai tu n’avais retenu que ce qui tu considérais comme essentiel et arrangée à ta façon : Mistai était un être imaginaire que Minako avait inventé pour ne pas se sentir seule et cette vibration chakratique - que tu avais ressentis toi aussi - semblait avoir permis à cette entité chimérique de prendre la place de Minako. Une histoire à dormir débout mais le fait était bien là donc tu ne pouvais le nier.

« - Brave petit, fis-tu lorsque celui qui se nommait Ryuku t’expliqua leur situation. Lorsque tout sera terminé, je parlerai de votre situation au Raï … tu te souvins soudain que Reiko, votre Raïkage, venait de tomber sur le champ de bataille. Tu avais étais témoin de sa mort. Je parlerai de vous au chef du Village pour qu’il trouve une solution à votre situation. Il pourra peut-être même vous trouver un sensei mieux que moi quand vous seriez genin. En vérité, je ne suis pas si forte … »

A cette dernière phrase, ta voix s’était perdue en tonalité. Tu avais parlé comme pour toi-même. Tu étais faible, c’était une évidence. Tu n’avais même pas su protéger ton coéquipier et sans l’intervention de ta sensei, tu serais peut-être morte toi aussi. Tu devais devenir plus forte !

Des heures passèrent. Deux clones étaient restés pour veiller sur les adolescents et l’enfant alors qu’un s’était évaporé de lui-même afin de ramener tout ce qu’il avait appris à l’originale qui avait déjà atteint le domaine dévasté par la guerre des Metaru.

Puis, la fin de la guerre fut annoncée, marquant ainsi une nouvelle ère pour le Village Caché des Nuages …

_________________
L'envers de la guerre Fa683038ebd569e0c8d5d4d2e882b3a376ec4999
Veux-tu goûter à mon venin, Invité ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed https://www.ascentofshinobi.com/t13288-gentoku-m-yamiko

L'envers de la guerre

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [C] Libre - A la guerre comme à la guerre.
» La GUERRE des VOLAILLES
» Qu'une guerre à mener ?
» Sur le pied de guerre
» La guerre et le futur d'AoS

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Flashbacks
Sauter vers: