Soutenez le forum !
1234
Partagez

Une curieuse enfant sauvage – PV Yukari

Inuzuka Yoshiko
Inuzuka Yoshiko

Une curieuse enfant sauvage – PV Yukari Empty
Mar 17 Mai 2022 - 13:31
L'enfant sauvage essaya de prendre soin d'elle mais ne sut comment s'y prendre. Qui sait, elle pourra y faire la rencontre d'une personne qui pourrait la guider à ce sujet…



Une curieuse enfant sauvage


@Fujioka Yukari


Je fus réellement attristée de comprendre à quel point les soldats de Urahi sont des menteurs compulsifs, méchants et lâches. Ça promet d'aider son prochain et au final, ça abandonne, disparaissant ainsi sans laisser de trace.

Seule, avec Meisho, je me mets à errer dans la ville, avec ces étranges choses dans les poches. On m'a dit que ça s'appelle des ryos et que ça sert à les échanger contre différentes choses, que ce soit des objets, des boissons, de la nourriture et même des services divers et variés. Cependant, personne ne m'a dit comment m'en servir exactement. Je les laisse ainsi en boule, dans mes vêtements. J'avais autre chose à faire à l'instant T, c'est-à-dire profiter de ma liberté d'exploratrice. Je n'avais sûrement pas beaucoup de temps avant de retourner dans ma forêt non loin de Urahi, alors je vagabondais à Iwa, à la recherche de quelques humains qui pourraient me conseiller sur ce qui me semblait être superficiel : la beauté physique et les vêtements.

Mine de rien, ces personnes ont l'air repoussées par l'odeur canine que moi et mon ninken avions l'habitude de porter. Peut-être qu'il n'y a aucun Inuzuka dans leur ville et c'est pour ça qu'ils font souvent des moues étranges. Je ne lâchais pas l'affaire et continuais à chercher. Crédule, j'écoutais les marchands me dire que certains vêtements m'iraient bien et me prirent des petites sommes d'argent comme ça. Je ne savais pas compter alors ils faisaient à ma place. J'en étais arrivée à un point où je me suis perdue avec plein d'objets différents, des vêtements, une brosse, des liquides étranges qui étaient soit du maquillage soit des shampoings en fonction de ce qu'ils m'ont vendu. Je ne sais pas du tout comment les utiliser, et puis il y a des dessins bizarres dessus, je ne sais pas ce que c'est. Est-ce ça qu'on appelle écriture ?

Je n'ose pas demander ce que ça peut être, car dans ma ville on se moque de moi au lieu de m'aider. Cela me rend toujours aussi triste parce que je voudrais grandir et être meilleure.

Mon gros chien et moi nous nous posions sur un banc et nous mangeons quelques morceaux de viande cuite que nous préférons grandement à nos parties de chasse. Vraisemblablement, personne ne nous cherchait et nous calculait, comme si nous n'existions pas. C'est à la fois étrange et apaisant, car pour une fois nous pouvions nous remplir la panse correctement, bien que nous paraissions être des mendiants. Nous ne doutons pas une seule seconde de ce qui pourrait nous arriver pendant cette journée.

_________________
Une curieuse enfant sauvage – PV Yukari Whva
Yoshiko – #649b88


Dernière édition par Inuzuka Yoshiko le Dim 22 Mai 2022 - 15:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12708-chapardeuse-de-urahi-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/t12944-dossier-de-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/u222
Fujioka Yukari
Fujioka Yukari

Une curieuse enfant sauvage – PV Yukari Empty
Mar 17 Mai 2022 - 17:57
Comme il lui arrivait souvent, Yukari faisait le tour du village, à la recherche de quelque chose qui attirerait son attention. Cela faisait un moment qu’elle n’avait plus eu de nouvelles de Tsuyoshi et leur projet de banque à Tsuchi était resté au point mort. Compte tenu des termes de leur accord qui stipulait que la supervision se ferait au sein du clan Hyûga, la jeune fille n’avait pas vraiment de moyens d’agir. De plus, elle éprouvait un profond respect pour le jeune homme aux cheveux de jais alors elle ne pouvait se permettre de s’accaparer son projet. En tout cas, elle espérait rapidement avoir des nouvelles, ne serait-ce que pour ne pas demeurer dans l’expectative.

Il y avait bien le projet de Kisuke mais là encore, elle avait l’impression que cela s’enlisait un peu. Au fond, ce n’était pas très grave, les déceptions faisaient plus ou moins partie de sa vie maintenant et la jeune fille ne s’était jamais enthousiasmé plus que de raison afin d’éviter une chute trop brutale. Il fallait apprendre à se contenter du peu que l’on nous donnait et surtout, essayer de faire du mieux que l’on pouvait. Sa promenade s’arrêtait à la hauteur d’une jeune fille accompagnée d’un chien. Cette dernière avait visiblement bien dépensé ses ryos au vu des nombreux articles qu’elle trimballait avec elle. Ce n’est certainement pas un citoyen qui achèterait autant de camelote alors soit la femme était très crédule ou soit elle ne venait pas d’ici.

« Désolé mais tu devrais sans doute éviter de te laver les cheveux avec ça si tu ne veux pas ressembler à un épouvantail. » Lança-t-elle en souriant.

Yukari parlait de la bouteille que son interlocutrice essayait désespérément de lire. En tant que fille d’un grand marchand, il n’était pas possible de la flouer sur la qualité d’une marchandise et même lorsqu’elle passait dans les rues commerçantes, on évitait de lui proposer quoi que ce soit. En effet, les vêtements que portait la jeune genin était bien au-delà de tout ce que les petits étals pouvaient proposer. Parfois, la jeune brune aimait s’immiscer au sein des acheteurs et de mettre le vendeur devant sa fraude. Quoiqu’il en soit, Yukari prit place sur le banc aux côtés de la jeune fille.

« Je m’appelle Yukari. Je suppose que tu n’es pas d’ici n’est-ce pas ? Je n’ai jamais vu quelqu’un acheter autant de produits de soin en une fois en tout cas. »

La jeune brune n’aimait pas vraiment les gens qui profitaient de la faiblesse ou de la méconnaissance des autres pour essayer d’en faire ce qu’ils voulaient. Si cela ne tenait qu’à elle, Yukari irait forcer le vendeur à reprendre ses articles frauduleux et de demander de restituer l’argent à la jeune demoiselle.

« C’est sans doute trop tard maintenant mais j’aurais certainement pu intervenir si j’étais venu plus tôt. Certaines personnes sont sans scrupules lorsqu’il s’agit de délester les gens de leur argent. Bref, tu t’appelles comment sinon ? »

Elle était peut-être là l’occasion de sortir un peu des sentiers battus et de faire en sorte de sortir l’esprit vivace de Yukari de l’ennui. Si c’était vraiment une étrangère alors l’iwajin avait sans doute quelques questions à lui poser.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8387-terminee-la-reverie-est-la-vapeur-de-la-pensee-fujioka-yukari https://www.ascentofshinobi.com/t12668-dossier-de-fujioka-yukari#111158
Inuzuka Yoshiko
Inuzuka Yoshiko

Une curieuse enfant sauvage – PV Yukari Empty
Dim 22 Mai 2022 - 16:30
Je ne comprenais pas ce que cette fille me racontait. Je ne savais pas comment entretenir mes cheveux et elle me dit que je pourrai devenir épouvantail ? Je rougis, de part ma timidité. Elle paraissait gentille en plus d'être très jolie. Je lui répondis donc que je ne venais pas du coin.

J'avais une myriade de questions à lui poser de part sa réaction sur mes achats. Étant donné que d'une part je ne sais pas lire, et que d'autre part je ne m'y connais pas en produit de beauté, je ne peux pas savoir si telle chose est correcte ou non. Crédule, je crois très facilement en ce que les vendeurs me racontent, mais si cette demoiselle s'y connait un peu mieux, alors je ne pourrai qu'apprendre à prendre davantage soin de moi et de mon apparence afin que mes camarades se sentent plus à l'aise à mes côtés.

« J'suis Yoshiko et j'suis une Inuzuka, et lui c'est Meisho ! On était là en mission diplomatique et du coup je découvre un peu le pays en attendant une réponse des autorités, et après bah je vais rentrer chez moua. Et pis du coup euh… »

Je pris une pause car je me suis mise à avoir peur de sa réaction si je lui avoue que je n'ai jamais connu la civilisation. Enfin, je ne sais pas comment le dire, surtout. Je ne sais pas comment dire que je veux apprendre à vivre comme les humains normaux, je n'ai aucun repère en ces lieux. Je suis seule avec mon chien et c'est un peu compliqué d'être dans un lieu dans lequel on ne connaît personne.

« Bah du coup j'veux apprendre à être jolie mais j'sais pas comment faire, ça fait pas longtemps que j'essaye de vivre dans une ville. J'ai toujours vécu dans une forêt et maintenant je veux apprendre à vivre dans une civilisation, on m'a dit que prendre soin de soi pourra m'aider ! »

Je fus relativement joyeuse, telle une enfant. Je ne savais pas comment elle pourrait prendre le tout, j'espère simplement qu'elle ne me rejettera pas...

_________________
Une curieuse enfant sauvage – PV Yukari Whva
Yoshiko – #649b88
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12708-chapardeuse-de-urahi-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/t12944-dossier-de-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/u222
Fujioka Yukari
Fujioka Yukari

Une curieuse enfant sauvage – PV Yukari Empty
Dim 22 Mai 2022 - 20:36
Comme Yukari s’en doutait, son interlocutrice venait bien de l’extérieur. L’iwajin n’en demandait pas tant mais la femme déclina son identité en plus de lui révéler ses origines. C’était d’ailleurs la première fois que la jeune brune rencontrait une Inuzuka. C’était souvent étonnant de voir leur symbiose avec leur compagnon animal ou du moins, c’est ce que son père lui avait affirmé la fois où sa fille le lui avait demandé. Contrairement à son paternel qui voyageait beaucoup de par son métier, la jeune genin n’en avait jamais eu la chance et vivait donc ses aventures au travers du récit de son père. C’est pour cela que rencontrer quelqu’un de l’extérieur l’intriguait toujours un peu car cela lui permettait d’en apprendre un peu plus sur le monde extérieur.

« Enchantée Yoshiko. Une mission diplomatique tu dis ? Je t’avoue que Iwa a connu des jours meilleurs en terme de tourisme…et la politique du village est un peu particulière en ce moment alors il se peut que tu attendes un moment avant qu’on puisse accéder à ta requête quelle qu’en soit sa nature. »

A sa connaissance, il n’y avait pas eu de nouvelle investiture et le village était probablement toujours sous la constitution du triumvirat. Peut-être cela avait-il changé depuis mais ce n’était pas quelque chose qui l’intéressait. De toute façon, si un changement de pouvoir devait avoir lieu, la jeune iwajin en serait sans doute vite informée par les patriotes ou simplement le remue-ménage qu’on attribue habituellement à ce genre d’évènements.

« D’ailleurs, si ce n’est pas trop indiscret, c’est quoi le but de cette mission au juste ? Rassure-toi, tu n’es pas obligée de répondre si on t’a demandé de ne rien dire. »

Yoshiko lui semblait étonnement simple d’esprit mais cela ne semblait pas vraiment déranger Yukari. Son innocence la faisait sourire sans pour autant s’en moquer. Difficile de croire que son interlocutrice ait fait le voyage toute seule jusqu’ici, d’autant plus qu’elle ne savait pas vraiment si, dans son village, elle était soumise aux mêmes règles qu’ici. Sa requête fut pour le moins étonnante mais la jeune brune ne pouvait lui refuser de l’aide.

« Tu veux apprendre à être jolie ? Franchement, je trouve que tu es déjà très belle donc tu n’as pas grand-chose à faire pour le rester. Certaines femmes s’affabulent d’une tonne de produits de beauté mais personnellement, je trouve ça vraiment inutile. Je comprends mieux maintenant tous ces achats si tu as vécu loin de la civilisation. N’hésite pas refuser des choses que tu ne connais pas parce que sinon, on aura vite fait de te prendre tout ton argent. »

Le discours de Yukari, bien qu’ayant l’aspect d’un sermon était prononcé sur un ton bienveillant. La jeune iwajin avait côtoyé quelques personnes au sein du village mais étonnamment, celle qui la marqua le plus était cette albinos venue d’ailleurs. Peut-être était-ce sa soif de voyage qui poussait Yukari à apprécier davantage les personnes venues de l’extérieur ? Ou peut-être qu’elle avait simplement eu la chance de rencontrer les bonnes personnes. En tout cas, elle n’était jamais contre un peu de changement dans sa vie monotone.

« Pour commencer, je pense qu’il faut te rendre dans les bonnes échoppes. Au début, ça ne sert à rien de se perdre dans l’extravagance et parfois, il suffit juste d’un bain et de vêtements propres. Je pourrais t’apprendre quelques astuces pour…vivre au quotidien, qu’en dis-tu ? »

Les yeux de Yukari se posèrent ensuite sur sa chevelure. Avec un peu d’entretien, ils se porteraient sans doute mieux. La jeune genin ignorait de combien de temps son interlocutrice disposait mais elle pourrait sûrement faire quelque chose.

« Au fait, on t’a donné un endroit pour te loger en attendant ? Le cas échéant, je peux t’inviter chez moi si tu le souhaites. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8387-terminee-la-reverie-est-la-vapeur-de-la-pensee-fujioka-yukari https://www.ascentofshinobi.com/t12668-dossier-de-fujioka-yukari#111158
Inuzuka Yoshiko
Inuzuka Yoshiko

Une curieuse enfant sauvage – PV Yukari Empty
Sam 28 Mai 2022 - 21:32
Je lui répond tout simplement que je suis allée quérir de l'aide médicale parce qu'un ancien samouraï a fait d'énormes dégâts au sein des effectifs de là d'où je viens, mais que je n'ai pas tous les détails sur ce qu'il s'est passé. Je ne sais pas en quoi cacher cette information est important, sachant que je viens pour une cause noble. Personne ne peut m'empêcher d'être gentille même avec ceux qui me font peur, tout de même.

Je ne sais pas tellement quoi répondre au fait de faire attention à ne pas acheter tout et n'importe quoi. Je ne comprends pas tout mais si Yukari me dit que je suis jolie, alors je me demande ce que d'autres personnes me reprochent. Je n'ose pas demander car je sais qu'on va simplement m'ignorer, comme souvent. Je pourrai au moins apprendre à être propre parce qu'il s'agit d'une chose que l'on me dit régulièrement.

Une aubaine s'est offerte à moi car elle s'est proposée pour m'apprendre quoi faire pour vivre au quotidien dans une ville civilisée. Par ailleurs, je crois comprendre que j'ai le droit de refuser quelque chose, chose que je n'osais pas faire.

Peut-être qu'on me trouvera changée à Urahi et qu'on me respecte pour ce que je suis ?

« J'veux bien apprendre c'que vous pourriez me conseiller, mais… euh… J'sais pas si j'peux faire kekchose en échange d'un peu de connaissance alors ? Pt'être que j'peux donner un rouleau que j'ai avec moi que j'peux pas apprendre… » disais-je en fouillant dans ma sacoche. « J'sais pas faire du feu moi, du coup j'me suis dis que si j'le donne à un ninja qui sait faire du ka… katon, il pourra sûrement s'en servir… Oh et pis, jsuis déjà dans un p'tit quartier en attendant d'avoir une réponse du coup j'peux me repérer pour ne pas être perdue ! »

_________________
Une curieuse enfant sauvage – PV Yukari Whva
Yoshiko – #649b88
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12708-chapardeuse-de-urahi-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/t12944-dossier-de-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/u222
Fujioka Yukari
Fujioka Yukari

Une curieuse enfant sauvage – PV Yukari Empty
Dim 29 Mai 2022 - 19:49
Yoshiko était vraiment une femme intriguante. C’était la première fois que Yukari rencontrait quelqu’un d’aussi atypique. Ainsi, elle appris, sans avoir eu à insister, l’objectif de mission de l’Inuzuka. Visiblement, il n’y avait pas qu’à Iwa que de telles calamités s’abattaient. Il était donc assez naturel de venir au village de la roche pour y quérir une assistance médicale. Après tout, son village se ventait d’avoir les meilleurs médecins du monde. Elle-même n’avait jamais vraiment eu l’occasion de le constater mais c’était sans doute vrai bien qu’un peu prétentieux. La dernière fois qu’elle s’était rendue à l’hôpital, elle se rappelait qu’’il y avait un jeune homme qui demandait de l’aide pour sa main amputée mais sa requête était restée sans qu’on y prête plus d’attention. Yukari se demandait alors si Iwa pouvait vraiment se permettre d’envoyer une délégation alors même qu’il est déjà assez compliqué de prendre en charge ses propres patients. Quoiqu’il en soit, ce n’était pas son problème et même si elle le voulait, la jeune genin ne pourrait rien y changer de toute manière.

« A mon avis, ils enverront sûrement Aimi si c’est un problème d’une aussi grande envergure. Un peu comme avec le seigneur de la Terre auparavant. Mais il me semble qu’elle avait été dépêchée pour participer à une sorte de sommet. Disons juste que c’est une sorte de grande réunion avec d’autres villages. Cela dit, ça fait un moment que je ne l’ai pas vue alors il va falloir sûrement attendre un petit moment. Enfin, ce n’est pas les ninjas médecins qui manquent ici et je suis presque sûre que les autorités trouveront une alternative à ton problème. »

Yukari en aurait sûrement vent dans les journaux. C’était toujours la même chose de toute façon. Une mission spéciale allait être dépêchée, des gens plein de bonnes volontés voudront y participer, on sélectionnera les plus aptes qui devront se rendre au pays du feu pour y accomplir leur objectif. S’en suivront sans doute des discours élogieux sur leur réussite et tout le tintamarre habituel. Pendant sa réflexion, la jeune femme vit Yoshiko lui tendre un parchemin. Une façon à elle de la remercier en échange de connaissances sur la vie quotidienne. Yukari s’empara du rouleau et le parcourut un instant avant de le lui rendre en souriant.

« Je ne pratique pas le katon non plus mais je vais te donner un petit conseil. Tu auras sûrement besoin de ryos pour t’acheter des choses comme aujourd’hui. Si tu mets la main sur un rouleau que tu ne peux pas maitriser, essaie de le vendre. Je ne sais pas comment cela fonctionne dans votre pays mais il y a pas mal de marchands itinérants qui seraient prêts à te verser un peu d’argent en échange de tes rouleaux inutilisés. Ce n’est d’ailleurs pas très difficile de les reconnaitre, les gens se précipitent en général dessus car ces marchands vendent généralement eux-mêmes des objets et rouleaux qui pourraient t’intéresser toi aussi. Donc je pense que tu ferais mieux de les accumuler jusqu’à trouver un bon acheteur. »

Depuis le début, la jeune iwajin avait bien remarqué que son interlocutrice ne saisissait pas totalement ce qu’elle lui racontait. C’était plutôt commun lorsqu’on avait vécu en dehors de la civilisation et Yukari se demandait à quel degré s’élevaient ses lacunes sociales. L’iwajin commença donc simplement par une question qui la fixerait sur la suite de la conversation.

« Je me demandais, est-ce que tu sais compter ? »


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8387-terminee-la-reverie-est-la-vapeur-de-la-pensee-fujioka-yukari https://www.ascentofshinobi.com/t12668-dossier-de-fujioka-yukari#111158
Inuzuka Yoshiko
Inuzuka Yoshiko

Une curieuse enfant sauvage – PV Yukari Empty
Mar 21 Juin 2022 - 16:50
Je suis vraiment étonnée de savoir qu'on pouvait aussi échanger des rouleaux contre de l'argent. On ne me l'avait jamais dit avant. En plus, le camarade qui était avec moi devait sûrement m'apprendre tout ça. À la place, je suis là, crédule, sans comprendre quoi que ce soit.

« bah euh, en fait… nan j'sais pas compter… »

Je sentais mes joues rougir de honte. Instinctivement je baissais les yeux, je sais qu'on se moque très souvent de moi pour ça. Comme si ça devait être instinctif alors que pour moi ça ne l'est pas.

« Bah en fait, j'sais pas lire non plus, et normalement on devrait me l'apprendre, mais j'ai pas eu le choix que d'être envoyée d'urgence là, c'est pas facile mais j'espère j'vais pouvoir faire ces trucs là un jour ! Moi j'ai jamais fais ces trucs là avant. »

C'est idiot, j'en conviens, peut-être que je serai une bête de foire à Iwa, peut-être qu'ils se demanderont pourquoi avoir envoyé une gamine aussi bête pour une mission aussi importante que de chercher ce qu'ils appellent un eisenin. Même moi je ne le sais pas. Je ne peux pas le comprendre, je ne sais pas comment ils fonctionnent, ou comment ils réfléchissent. Ils sont assez étranges en soi. Mais bon, au moins, j'ai l'impression d'être en sécurité par ici, j'ai moins peur qu'à Urahi. Les gens ont l'air plus sympathique et accueillants, il doit pas y avoir grand-chose au niveau des combats mortels qui font peur dans le coin.

Meisho jusqu'ici est sage, car oui on est en symbiose, on arrive à sentir les émotions de l'autre, et si on ne se sent pas en danger, nous ne montrons pas nos crocs.

_________________
Une curieuse enfant sauvage – PV Yukari Whva
Yoshiko – #649b88
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12708-chapardeuse-de-urahi-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/t12944-dossier-de-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/u222
Fujioka Yukari
Fujioka Yukari

Une curieuse enfant sauvage – PV Yukari Empty
Mer 22 Juin 2022 - 13:53
C’était relativement agréable d'avoir quelqu’un d'aussi simple. La question de Yukari relevait plus de la rhétorique que de la réelle interrogation. Il était assez évident que lorsqu'on achetait autant d'articles sans compter, il était très peu probable que l'on ait vraiment conscience de l'importance de l'argent. Cela dit, la jeune iwajin ne blâmait en rien l’inculture de son interlocutrice. Celle-ci semblait même assez contrariée de son illettrisme, ce qui poussait davantage encore le fait que Yukari voulait l'aider à mieux comprendre le monde qui l'entourait.

« Tu sais Yoshiko, faire l’aveu de son ignorance, c'est le premier pas vers la connaissance. Ceux qui se moquent de l’ignorance des autres sont bien plus ignares a mes yeux. »

Yukari s'installa près de l’Inuzuka et sortie une bourse remplie de pièces d'or et de billets. A ce stade, Yoshiko était comme une enfant à qui il fallait refaire toute une éducation mais elle n'avait certainement pas autant de temps qu'elle le souhaitait pour lui apprendre tout ce qu'elle désirait.

« Regarde. D'un côté, tu as les petites pièces de métal et de l'autre des papiers rectangulaires. Sache que ces derniers ont plus de valeur que les pièces en général. Tu ne sais pas compter mais je pense que je peux t'apprendre au moins à reconnaître ceux qui ont le plus de valeurs. »

Elle sortit un petit carnet dans lequel elle annota toutes les pièces et coupures avec un petit dessin caractéristique à côté. Elles les rangea par ordre croissant de valeur avant de revenir à son explication.

« Pour faire simple, il existe dix chiffres allant de zéro à neuf. On peut les combiner pour obtenir des nombres plus grands mais sache que plus il y en a et plus c'est gros. »

Joignant le geste à la parole, Yukari illustra son propos en s'emparant d'une coupure de cent et une autre de mille.

« quatre chiffres c'est plus grand que trois chiffres. Donc mon billet de mille est plus important que mon billet de cent. Quand tu achètes quelque chose et pour éviter de te faire arnaquer, essaie de donner la coupure qui se rapproche le plus de la valeur indiquée de l'objet. »

La jeune iwajin renseigna cela également dans son carnet.

« Si tu sais compter jusqu’à cent, en général, cela suit les mêmes règles au-delà de ce nombre sauf pour quelques paliers comme les milliers ou les millions. »

Yukari avait conscience que cela n’était pas évident pour quelqu’un qui n'avait jamais appris à le faire mais elle essayait de faire de son mieux pour être la plus claire possible.

« Si tu as du temps, je peux faire en sorte de t'expliquer tout cela en détail. Je peux même te rédiger un petit quelque chose pour quand tu rentreras au Pays du feu. Pour que tu t’entraînes un peu comme on le ferait avec des techniques, qu'en dis-tu ? »

L’altruisme de la jeune iwajin semblait sans limites. Si Yoshiko le souhaitait, elle pourrait même essayer de lui donner quelques bases pour la lecture. De nature patiente, Yukari pourrait sans doute être une bonne pédagogue si on lui laissait suffisamment de temps. Cependant, la jeune fille aux cheveux de jais attendit d'abord de connaitre les réactions de son interlocutrice. Mine de rien, elle lui avait délivré pas mal d’informations et elle n’était pas sûre que Yoshiko avait tout bien saisi.

« N'hésite pas à me poser des questions si tu n'as pas compris quelque chose. » l'encouragea-t-elle d'une voix douce et avenante.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8387-terminee-la-reverie-est-la-vapeur-de-la-pensee-fujioka-yukari https://www.ascentofshinobi.com/t12668-dossier-de-fujioka-yukari#111158
Inuzuka Yoshiko
Inuzuka Yoshiko

Une curieuse enfant sauvage – PV Yukari Empty
Dim 3 Juil 2022 - 11:41
Je fis les gros yeux et étais devenue très attentive et intéressée par ce que la demoiselle Yukari racontait et montrait. C'est vraiment rigolo ces petits objets là en fait !

« Meh… j'comprends po, comment des papiers peuvent être plus importants que des pièces de métal ? C'est fragile ça ! »

On compte de 0 à 9, après y'a des chiffres qui peuvent être combinés à d'autres pour qu'ils soient plus grands, je ne le savais pas mais en vrai c'est facile. De plus, mine de rien, Meisho aussi avait l'air de comprendre. Il pourrait aussi s'amuser à compter en aboyant un certain nombre de fois lui aussi !

« ça a l'air facile, mais si j'arrive à comprendre comment lire bah j'pourrai m'entraîner à compter ! »

Vu que personne n'avait l'air de vouloir m'aider chez moi vu que j'étais nouvellement arrivée et qu'ils ne se posaient pas de question sur ce que je suis, je dois en profiter maintenant, tant que j'ai l'impression d'être en sécurité dans une autre contrée. Ainsi, j'aurai moins ce handicap et peut-être aurai-je davantage de chance d'être un peu mieux perçue par ce qui m'entoure. Si j'y arrive, je pourrai mieux nourrir ma curiosité et ça c'est tellement bien !

De son côté, Meisho s'allonge de tout son long près du banc où nous étions installées, entre nous deux. Il fait un excellent gardien. Gentil, il pourrait nous défendre de tout danger potentiel. Il a aussi un sens qui lui permet de détecter les personnes gentilles et les personnes méchantes, mais aussi des personnes malades. Je ne saurai expliquer pourquoi mais la sensorialité est beaucoup plus élevée chez nous, Inuzuka. On doit juste être trop fort pour ces gens c'est pour ça.

_________________
Une curieuse enfant sauvage – PV Yukari Whva
Yoshiko – #649b88
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12708-chapardeuse-de-urahi-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/t12944-dossier-de-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/u222
Fujioka Yukari
Fujioka Yukari

Une curieuse enfant sauvage – PV Yukari Empty
Lun 4 Juil 2022 - 12:51
Yoshiko semblait avoir globalement assimilé toutes les informations de la jeune genin. Elle ne répondit cependant pas à sa question quant au fait de lui rédiger quelques informations mais ce n’était pas très grave, après tout, cela s’était peut-être perdu dans le flot d’informations.

« Les billets sont juste plus pratiques. Ils sont facilement transportables et plus facile à fabriquer. Ce n’est que du papier après tout. Et puis on peut en prendre beaucoup sans que cela soit trop lourd. »

Yukari réfléchissait à un moyen efficace d’aider la jeune Inuzuka. Elle avait bien des solutions mais la plupart demandaient des autorisations qu’elle ne possédait pas. Si elle pouvait s’affranchir de sa condition de kunoichi, elle pourrait sûrement se rendre où elle voulait mais cela ne lui garantissait toujours pas l’accès à la capitale du pays du feu. La jeune fille aux cheveux de jais ne voulait surtout pas, dans son élan de compassion, causer des problèmes à Yoshiko. Il fallait qu’elle se renseigne d’ailleurs sur les modalités d’envoi de lettres entre nations. La jeune genin se devait de trouver un moyen que ses correspondances ne passent pas en de multiples mains avant d’arriver à l’Inuzuka.

« Je vais essayer de te trouver un livre pour enfant. J’essaierais de faire le maximum pour t’apprendre à l’utiliser. Si cela ne tenait qu’à moi, j’essaierai de te rendre visite au pays du feu mais malheureusement, je ne peux pas sortir du village. Je pourrais commanditer une mission mais la raison ne serait pas suffisante pour justifier de quitter le pays. San compter qu’on devra obligatoirement m’assigner à un shinobi plus gradé. Vu les circonstances que je demande, il ne fera rien d’autre que s’ennuyer pendant que je t’apprends et je doute que l’on veuille assigner un chuunin à de la simple surveillance. Quand tu seras de retour au pays du Feu, il faudra que tu trouves quelqu’un de suffisamment gentil pour continuer à t’apprendre. Il faudra aussi que tu apprennes à écrire et quand tu te sentiras prête, n’hésite pas à m’envoyer une lettre. J’attendrais le temps nécessaire. Même quelques phrases maladroites me suffiront et dans notre cas, la forme importe peu. »

Si le projet de banque se concrétisait à l’étranger, Yukari l’utiliserait sûrement comme son ticket de sortie vers la liberté si ses autres options venaient à échouer. En attendant, c’était probablement tout ce qu’elle pouvait faire pour l’Inuzuka.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8387-terminee-la-reverie-est-la-vapeur-de-la-pensee-fujioka-yukari https://www.ascentofshinobi.com/t12668-dossier-de-fujioka-yukari#111158
Inuzuka Yoshiko
Inuzuka Yoshiko

Une curieuse enfant sauvage – PV Yukari Empty
Mer 6 Juil 2022 - 20:20
« Oh… »

La déception peut se lire sur mon visage. Était-ce si compliqué que ça de pouvoir être libre dans ces villages et ces corps d'armées étrangers aux miens ? Mais je ne peux que garder en mémoire l'idée de pouvoir lui envoyer des messages de temps à autre. C'est une idée géniale ça aussi ! Mes yeux pétillaient de joie. Oui du coup je pourrai toujours à ma manière entretenir une relation sociale avec des personnes alors que nous sommes loin physiquement comme ça !

« J'suppose qu'il faut le nom et le prénom de la personne à qui on envoie les messages c'est ça ? Un peu quand on donne le nom et prénom de la personne à qui une mission est donnée ? Du coup t'as un nom de famille, Yukari ? »

Meisho se mit à pigner car il commença à s'impatienter. Je lui donne raison, il fallait que l'on retrouve Tachitachi, sinon il s'inquiéterait. J'étais super joyeuse avec cette rencontre mais il fallait que je parte.

« Yup, Meisho, on doit rejoindre notre camarade ! Tachitachi n'attend pas ! J'ai hâte qu'on puisse se parler avec les lettres Yuka, à bientôt ! » dis-je en conclusion de la rencontre, avant de monter de nouveau sur le dos de mon ninken pour rentrer du côté de nos quartiers.

_________________
Une curieuse enfant sauvage – PV Yukari Whva
Yoshiko – #649b88
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12708-chapardeuse-de-urahi-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/t12944-dossier-de-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/u222

Une curieuse enfant sauvage – PV Yukari

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Appel de l'Arène #02 : l'Enfant Sauvage
» Le combat de sauvage (Sae)
» Le mythe du bon sauvage [Sae]
» Bureau sauvage [Solo]
» Au détour d'une ruelle, le javelot sauvage... [Ft.Taishi]

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: