Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées

Anaï Eyana
Anaï Eyana

[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Empty
Mar 24 Mai 2022 - 0:57
Les corsaires des mers gelées[Conquête+] L’activité croissante de bandits des mers sur la partie est de Mizu no Kuni préoccupe les autorités d’Ukiyama. Votre objectif sera de contribuer à sécuriser les voies maritimes qui relient les pays de l’Eau et de la Neige. Les derniers rapports font état d’un équipage en particulier à neutraliser : les Fils du Kraken, un groupe de fanatiques qui s’adonnent aux pillages et aux agressions au nom d’un monstre marin. Rendez-vous donc en mer pour trouver et neutraliser ces pirates.

Atteindre la Mer Blanche
Repérer l’équipage des Fils du Kraken
Neutraliser l’équipage des Fils du Kraken



Voilà désormais deux jours que nous étions en mer à bord du Solstice de l'eau, un navire marchant effectuant des voyages réguliers entre le Pays des Neiges et le Pays de l'eau. Ce dernier s'était plaint d'avoir eu plusieurs membres de son équipage kidnappé ainsi que l'ensemble de ses cargaisons confisqués par des bandits qui se faisait appeler les Fils du Kraken. C’était la cible de notre mission avec ma chef d'équipe. Il faut dire que nous étions toutes les deux des habituées du Pays des Neiges pour avoir effectué plusieurs missions là-bas dont une d’importance capitale qui avait aussi eu pour but la lutte contre la criminalité dans ce pays qui semblait en être rongé et dont sa promiscuité avec le pays de l'eau semblait avoir pour conséquence de voir sa criminalité se déferler sur l'archipel de Mizu.

Il fallait dire que j'avais pu apprendre aux côtés de la Yuki que le pays des Neiges n'était pas un pays très structuré malgré l'ensemble des ressources naturelles capital dont il disposait. En effet, visiblement les conflits internes ainsi que le climat hostile du pays et l'absence de toute structure principale pour s'établir n'avait jamais permis à la population locale de réellement tirer profit de ses terres. Et le fait qu'il était le berceau de nombreux puissant Shinobi avait permis au pays de d'être capable de se défendre contre tout coup d'État ou toute tentative d'invasion extérieure. J’aurais simplement souhaité qu'il soit peut-être plus ouvert à des partenariats avec le pays de l'eau où nous aurions certainement plus procéder à des échanges qui nous aurait servi à tous les deux.

J’assurais sur le Solstice de l'eau mes habituelles manœuvre et me faisait passer pour une simple marin à son bord. Si bien entendu l'équipage en entier était au courant de la supercherie, il était capital que les fils du Kraken ne suspecte absolument pas que le navire ne servait au final que de leurre pour tomber dans une embuscade effectuée par notre équipe. Les autorités de Kiri avaient confiance en nous afin d'être capable de neutraliser l'équipage de pirate. Je trouvais tout de même que deux shinobi était assez léger pour lutter contre un équipage entier mais il faut croire que nos exploits récents ont peut-être causé une hausse de confiance de la part de notre hiérarchie en nous.

Misaki était resté de son côté pour le moment, elle m'avait manifesté ces derniers temps de nombreuse volonté à se concentrer sur elle-même afin de développer de nouveaux points de son Ninjutsu. Après nos récentes expérimentation avec le vent, je pouvais comprendre son souhait d'essayer de développer cette nouvelle affinité à laquelle elle semblait particulièrement sensible. Et puis vu son niveau de maîtrise dans le domaine, elle était à de doigts de pouvoir prétendre au niveau de maître et donc peut-être explorer de nouvelles facettes de ses compétences. Donc je me concentrais sur la mission et je savais qu'elle saurait accomplir son devoir d'artillerie à longue distance en temps voulu pendant que je me chargerai d'être au corps à corps. Et au pire s'il y avait quelques blessés, j'avais quelques bases en ninjutsu médical pour nous occuper de nos blessures tant qu'elle n'était pas trop importante.

Pour le moment, le navire suivait son cours au milieu de l'étendue d’eau bleue, il n'y avait aucun navire à l'horizon. Il fallait espérer que toute cette expédition ne soit pas faite pour rien. Je restais vigilante tout en occupant des cordages sur le pont et en échangeant quelques plaisanteries avec l'équipage.

_________________
[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Empty
Mar 24 Mai 2022 - 2:30

Depuis sa dernière venue au coeur du pays de la neige, la Yukijine ne savait plus trop quoi penser de cette terre qui, jadis, fut la sienne. Né au coeur du froid glacial et mordant, l'enfant du solstice ne pouvait que voir l'ascension d'Eirika d'un oeil douteux. Elle l'avait rencontrée, certes, mais si le côté imposant de son armure ou ses prouesses guerrières n'étaient plus à questionner, c'est ses compétences de gestion qui inquiétait la Yukijine.

Dans tous les cas, là n'était pas le sujet de leur mission. Eyana et elle avaient été envoyées au coeur d'une embarcation marchande afin de traquer des brigands sévissant sur les terres septentrionales. Des hommes des mers portant le nom de Fils du Kraken. Une créature mythique coulant les navires de leurs victimes. C'était d'ailleurs là le coeur de leur mode opératoire. Très peu de survivants avaient survécu à leurs assauts, plongeant dans les eux glacials et impardonnable du pays du froid.

Les quelques mots qu'ils avaient reçus faisaient état d'un drapeau noir marqué d'une tête de poulpe à l'image d'une tête de mort. Certains auraient exprimé avoir vu leur navire être littéralement tranché en deux, d'autres font plutôt état d'une véritable bête sous-marine répondant à l'appel du capitaine des Fils du Kraken.

La traversée avait été longue sur ce navire piètrement armé pour la guerre. Eyana, comme à son habitude, s'adonnait à coeur joie avec les matelots. Aidant la multitude dans leurs tâches pour les mener à bon port. Misaki, elle, s'était tenue plus à l'écart. D'une part parce que c'est les mèneraient sans doute droit vers un Iceberg si elle venait à prendre les commandes de l'embarcation, mais surtout parce qu'il s'agissait là d'une opportunité précieuse pour méditer et travailler sur son chakra. La jeune femme avait fait de nets progrès dernièrement, révélant carrément une affinité pour le Fûton. Si elle ne possédait pas encore de techniques appropriés, elle sentait être sur le point de mettre la main sur les clés l'amenant à la fusion élémentaire.

Malheureusement, il n'y avait pas assez d'heures dans ce voyage et elle n'était pas aussi près qu'elle le pensait. Même au coeur de la coque, elle pouvait sentir l'atmosphère se geler autour d'elle et ce n'était pas parce qu'elle avait atteint le Rinton, mais bien parce que les côtes du pays de la neige se faisaient de plus en plus près.

Remontant sur le pont, elle s'approchait de son élève qui était sur les cordages de l'embarcation. Posant son regard écarlate à l'horizon, elle ne voyait pas la moindre trace d'une quelconque attaque pirate. Au loin, la mer gelée indiquant qu'ils s'approchaient de la dizaine de kilomètres avant le port du souvenir faisait soupirer Misaki.

[Misaki] - C'est le troisième voyage qu'on fait et toujours rien. C'est à croire qu'ils savent qu'ils ne doivent pas nous prendre pour cible.

Révélait-elle, indiquant qu'ils n'en étaient pas à leur première tentative. Il n'y avait vraiment pas trente-six façons de déceler des pirates. Elles avaient beau chercher les alentours de Yuki, elles avaient beau avoir traversé à quelques reprises le chemin qui séparait les deux pays, les Fils du Kraken ne sortaient pas de leurs tanières.

[Misaki] - Je commence à douter de la véracité des informations qu'a obtenu Kiri.


_________________
[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Anaï Eyana
Anaï Eyana

[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Empty
Mar 24 Mai 2022 - 17:29
Absorbée par les manœuvres nautique jour après jour, je ne me rendais pas vraiment compte du temps qui passait et à vrai dire je prenais du plaisir à être simplement en mer comme cela, à sentir les flots venir heurter la carcasse de bois tout en gardant un œil sur l'horizon en espérant peut-être faire une rencontre ou quelque chose qui viendrait au moins perturber cette routine journalière qui m'était imposée par la mission. Le cumul d'être à la fois au travail en tant que marin et en tant que ninja tout en appréciant les tâches que j'effectue conférait à l'ensemble de la situation un cumul davantage ne me portant pas aux mêmes conclusions que la créatrice de glace.

En effet, je peux voir que Misaki sortait enfin de sa torpeur pour venir m'alerter sur le fait que nous étions tout de même au troisième voyage sans événement. C’était vrai que nous nous attendions à l'action dès le premier voyage et que là nous avions déjà effectué un aller-retour et que nous étions de nouveau sur l’aller. J’avais émis quelques songes sur le sujet mais je n'avais pas les compétences pour les tester ici et maintenant. À vrai dire je m'attendais à ce que ces pirates se jette directement sur nous afin de nous piller et que la plus grosse problématique de la mission soit de réussir à les vaincre plutôt que de galérer à leur mettre la main dessus.

J'ai arrêté donc ma tâche au niveau du cacatois et plongeais mes deux yeux bleus glace dans ceux de ma chef d'équipe avant de prendre la parole avec un ton plutôt léger.

Eyana : « Eh bien, la seule idée que j'ai pu avoir concernant ce problème était que l'équipage était composé de personnes capables de manipuler le chakra et plus particulièrement d'un senseur. Du moins, s’ils écumaient encore la mer Blanche et les abords de l'archipel de l'eau. Peut-être qu'ils orientent de cette manière leurs assauts sur des routes sur lesquels ils ne sentent aucune présence ninja ne souhaitant pas faire face une rencontre qui leur imposerait un véritable combat dans lequel il perdrait inexorablement des membres d'équipage. Mais ceci n'est bien entendu qu'une supposition. »

Je venais adresser ensuite à la Yuki un petit sourire timide sans pour autant retourner à ma tâche est dans attentif à ce qu'elle allait pouvoir me répondre. J’avais bien senti que malgré notre présence les hommes d'équipage n'étaient certainement pas rassurés d'entreprendre ses voyages et c'était aux côtés d'autres partenaires de mission lors d'une patrouille nocturne sur le port que j'avais déjà entendu les capitaines dire qu'ils avaient dû énormément augmenter les salaires des marins pour qu'ils acceptent de prendre la mer au vu des risques actuels et de la situation du pays de l'eau.

Cela ne m'était pas encore arrivé de réellement me soucier pour la santé de mon pays, étant originaire du grenier de Mizu, nous n'avons jamais réellement manquer de nourriture dans notre assiette ni même de travail que ce soit dans les villes ou dans les campagnes. Mais mon exploration de l'ensemble des îles de l'archipel m'avait permis de me rendre compte que l'insécurité et la situation économique était pour le moins catastrophique. Je n'avais pas trop à me soucier de toutes ces affaires politiques mais c'était visible même pour une ninja de rang inférieur comme moi.


_________________
[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Empty
Mer 25 Mai 2022 - 17:23

[Misaki] - Je dois t'avouer que cette alternative me donne des frissons. Si les Fils du Kraken ont quelqu'un capable de sentir le niveau des gens à bord d'une embarcation, nous avons définitivement une cible d'envergure. Ce genre de talent demande un niveau de maîtrise équivalent à celui d'un expert.

La Yukijine était particulièrement loin de ce niveau de maîtrise de la sensorialité. L'idée d'Eyana n'était en soi pas impossible du tout et si effectivement les brigands de mer qu'ils traquaient possédaient quelqu'un capable d'une telle prouesse, il n'était absolument pas impossible que les faits relatés dans l'ordre de mission soient toutes vrais. Trancher une embarcation en deux ou bien invoquer une pieuvre géante, un kraken, n'était pas hors d'atteinte pour des manipulateurs du chakra.

Posant sa dextre au niveau de son menton, baissant son regard céruléen, Misaki essayait d'émettre un quelconque plan pour parvenir à mettre la main sur ce genre d'équipage. Au final, trois voyages sans le moindre problème imposaient d'essayer quelque chose de différent. De simplement se promener sur les mers n'avait mené à rien, autant y aller avec l'idée de son élève.

[Misaki] - Ce n'est par contre pas du tout impossible. On va s'arrêter au port du souvenir faire le plein de vivre et pour le chemin du retour, je tâcherais de dissimuler la présence de mon chakra. Si un senseur est capable de détecter le niveau des gens sur notre navire, il ne verra que ta propre signature comme problématique. Peut-être que ça suffira pour les pousser à vouloir tenter le coup.

Il n'était pas rare de voir des équipages engager des voyageurs pour leur protection. Peut-être que ça indiquerait même aux pirates que le navire transporte quelque chose d'assez intéressant pour justifier le salaire d'une personne avec le niveau d'Eyana ? Dans tous les cas, ça valait le coup d'essayer.

[...]

Le navire une fois ravitailler, l'équipage avait pu profiter d'une journée de repos avant de reprendre la mer. Certes, le froid mordant de Yuki n'était pas la destination la plus reposante, mais l'équipe Kirijine poussait aux maximums la résilience des marins qui les accompagnaient. Certes, ils avaient le salaire qui allait avec une telle tâche, mais quand même.

Dès que l'embarcation était prête à se remettre en route, Misaki intégrerait la cale. Il n'était pas impossible qu'un senseur utilise un autre sens pour aussi déterminer le nombre d'adversaires potentiels et il valait mieux qu'elle ne se montre pas. Si quelqu'un identifiait huit personnes, mais que le second ressentait sept chakra, sans doute ne mordraient-ils pas à m'hameçon.



Note : Misaki utilise une version C de cette technique (elle ne peut donc pas utiliser d'autres techniques sans briser celle-çi.)



_________________
[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Anaï Eyana
Anaï Eyana

[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Empty
Jeu 2 Juin 2022 - 17:51
Encore une confrontation à laquelle je me retrouvais impuissante. J’avais décidé de favoriser l’apprentissage du Fûinjutsu plutôt que celui de la Sensorialité en raison de l’utilité que je pouvais adjoindre dans l’administration des soins. Mais les missions que je réalisais ces derniers temps me faisait remettre en question l’éventualité d’apprendre au moins à se dissimuler. Car la majorité des senseurs du village de la brume apprenait à se dissimuler eux uniquement et pas l’ensemble de leur équipe. Cela pouvait sembler bête, mais si je voulais faire partie d’une équipe du Kyôi efficace, il fallait que les senseurs soient capables de me dissimuler également.

Après mon entretien avec la Chûnin, je retournais à mes tâches sur le navire alors tout en essayant de me concentrer à rendre mon Chakra le moins visible possible, mais je savais pertinemment que je n’avais pas les compétences d’un senseur ni même le désir de réellement les développer. Je laissais de nouveau glisser le bout des doigts rugueux et abimés sur le cordage et venait régler sous les ordres du Capitaine la grande voile en tirant un coup sec de façon à venir étendre le tissu et venir serrer l’ensemble de l’armature par un nœud de huit. Pas trop tendu de sorte à ce que la voile ne se déchire pas sous les lourdes bourrasques de vent.

[…]


Nous étions de retour à Kiri, et le navire venait décharger ses marchandises. A quai, nous pouvions entendre qu’un nouveau navire avait été détruit juste derrière nous alors que nous étions encore à Yuki par ces fameux fils du Kraken. Deux uniques survivants avaient été renvoyés sur une barque avant d’être récupéré par un autre navire marchand. Apparemment le reste des survivants de l’équipage avaient été réduit en esclavage.

Nous allions pour reprendre la mer, mais je ne pouvais m’empêcher de me dire que quelque chose clochait. Pourquoi est-ce que les Fils du Kraken n’avaient pas décidé de faire deux en un ? Est-ce à cause de ma présence qu’ils avaient détecté ? Il devait y avoir autre chose. S’ils avaient un Ninja parmi eux, ils auraient eu la confiance de venir s’en prendre à nous, je sais que ma puissance Chakratique était relativement faible en raison de mon focus sur le Taïjutsu. Peut-être étaient-ils partisan du zéro risque, soit il y avait autre chose. Je ne pouvais m’empêcher d’en parler à Misaki, alors que nous prenions un repas chaud dans l’une des auberges pour marins.

Eyana :
« Ce n’est visiblement pas ça le problème dans notre traque du navire. J’ai encore fait répandre des rumeurs d’un transport de joaillerie pour Yuki No Kuni et nous n’avons eu aucune attaque. Je ne sais pas quel est le problème, mais il y a peut-être une taupe dans l’équipage ou un marquage effectué au sein du port directement, à l’aller comme au retour. Ce qui me tracasse c’est que nous n’avons aperçu aucun navire correspondant à celui des Fils du Kraken, même de loin. »

Je faisais tourner ma cuillère en bois dans mon ragout en restant dans mes réflexions. J’appréciais une bonne traque, mais je les préférais quand c’est moi qui menais la danse. Comme le disait un bon ami.
J’adore la trahison, mais je déteste les traitres.

_________________
[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Empty
Mar 21 Juin 2022 - 17:19


Embêtée, Misaki faisait les cent pas au coeur du port Naragasa. Portant sa dextre à son menton, elle réfléchissait aux tenants et aboutissants de cette mission qui n'avançait pas. De multiples voyages, plusieurs rumeurs et surtout quelques jours d'investis dans le vide. L'Anaï soulevait la possibilité qu'il y ait une taupe parmi l'équipage chargé d'accompagner les Kirijines dans cette mission. Franchement, c'était là la seule possibilité considère toutes les informations récoltées au cœur de cette mission. Surtout en considèrent que malgré les rumeurs, leur navire a été épargné, mais pas le suivant. C'était comme s'ils étaient volontaires évités.

Je pense que tu as raison, Eyana, mais on manque de temps et de ressource pour déterminer qui de l'équipage est la taupe.


Toujours en faisant ses vas-et-vient, elle évaluait leurs possibles prochains gestes à poser sur la mission. Impossible pour elles de s'admettre vaincu, mais le temps pressait, le navire ne tarderait pas à repartir pour Yuki. De toute façon, même si elle venait à arrêter le suspect, il n'est pas impossible qu'avec ce niveau d'organisation, l'absence de nouvelle de la taupe envoie un signal d'alarme au Fils du Kraken qui disparaitrait des eaux pour quelque temps. Leur butin était suffisant pour leur permettre un tel exploit un long moment.

Puis, s'arrêtant sec, un sourire se dessinait sur le visage de la Yukijine. Chuchotant quelques mots : « Mayumi, t'es brillante. » Elle se retournait et posait son regard céruléen dans celui de la Céleste. S'approchant de cette dernière, elle abaissa le niveau de sa voix de sorte que seulement son élève puisse entendre.

Voilà ce qu'on va faire. On va déclarer à l'équipage qu'ils quittent sans nous et qu'on leur fera signe si on a de nouveau besoin de leur coup de main. On va profiter de la nuit pour se glisser dans les caisses de matériel en se camouflant via le Henge. Ça devrait court-circuité la taupe et nous permettre d'infiltrer le navire ni vu ni connu.


Déclarait-elle en repensant à cette fameuse mission au coeur d'une base pirate qui avait vu Mayuki se transformer en un objet mondain pour infiltrer les entrepôts de l'endroit.

_________________
[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Anaï Eyana
Anaï Eyana

[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Empty
Mer 22 Juin 2022 - 0:37

A la proposition de la Yuki, je ne pouvais m’empêcher de grimacer à la perspective de tout ce qui allait suivre. Pas prendre de douche, devoir chier dans une caisse en bois et jeter le tout par les écoutilles, manger des rations sèches sans odeur et ce, potentiellement pendant des semaines. Elle savait le nombre d’heure d’entraînement que cela allait demander de me remettre en pleine forme après une telle contrainte ? Elle, avec son physique de mouche pouvait très bien faire 2 mois de transe méditative zen mon cul, mais moi… Bordel, j’avais pas vraiment de meilleure solution pour autant.

Eyana : « Bon… Soit… Mais c’est toi qui t’occupes des pots de chambre pendant le voyage. »

Je n’avais pas vraiment d’ordre à donner et en plus, il fallait être tout à fait honnête, je n’étais pas vraiment en position de la tutoyer ou encore de faire ce genre d’exigence, normalement c’était même à moi de m’occuper de lui nettoyer l’entre deux fesses en utilisant la bassine d’eau qu’elle aurait généré par son suiton.

Mais je m’égare un peu.

Après son éclair de génie, je la laisse informer le Capitaine de la fin de la mission, je présuppose avec un ensemble assez ennuyant. Je vois que la discussion est plutôt longue et d’ailleurs qu’elle semble un peu se prendre la tête avec la lui, la terreur quelque peu sur son visage. Il a payé pour une protection qui ne lui a, au final, pas servit, du moins il le pense. De mon côté, j’écris une petite note à l’attention de l’Administrateur pour l’informer de notre prise d’initiative, en cas de plainte du Capitaine.


**A l’attention de la hiérarchie de Kiri,

Dans le cadre de la mission de l’équipe numéro 5. Je vous informe de notre décision de tromper le Capitaine pour nous faufiler clandestinement dans son navire à l’insu de l’équipage. Suspicion de traître à bord. Nous sommes donc toujours engagé sur cette mission.

Genin Anaï Eyana**

Je glisse le petit mot dans un petit tube en bambou et génère un clone qui va s’occuper de le livrer directement à l’attention de Dame Suzanna. En espérant que ça ne soit pas ce connard de Toma le Chûnin qui la réceptionne au bureau des missions. Quand il m’arrive une saloperie dans ce village, c’est toujours de sa faute.

Je vois Misaki revenir et je lui adresse l’un de mes rares sourires, quelque peu timide et me contente d’un simple petit :

Eyana : « Allez courage, c’est pour son bien que t’as fais ça. Et notre santé mentale… Quoi que… »

Brève pensée de nouveau à la perspective de journée entière dans des caisses en bois.

A moins que le Henge était pour se fondre dans l’équipage, mais j’en doute, vu la taille du navire, tous le monde devait se connaître à bord, trop risqué de se faire passer pour des petits nouveau, le bosco ou même un ancien verrait vite la supercherie.

Je me recommande un petit pichet de Sake chaud et j’en offre une petite coupe à Misaki, n’affichant en rien un air conspirationniste alors que je sens le regard du Capitaine dans mon dos, tellement insistant que l’on pourrait penser à un souffle sur la nuque.

Eyana : « La vigilance est renforcée sur les quais en ce moment suite à des sabotages, il faudra être particulièrement discrète. »

Nous allions déjà avant tout devoir attendre surtout que l’ensemble de l’équipage regagne le navire ou dorment sur terre et avec le stress des traversées en ce moment, ils semblaient tous être d’humeur bien festive.

Pour cela, le Sake allait me tenir compagnie, pour une fois.

_________________
[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Empty
Mer 29 Juin 2022 - 19:18


Personne n'avait dit que la vie militaire au coeur de la cité de la brume allait être quelque chose de simple. Si parfois les missions étaient dépourvues de danger et d'inconvénient, telles qu'aller à la recherche d'un chat dans un arbre, de nettoyer les égouts de Kiri ou bien d'aller chercher des livres emprunter à la bibliothèque et jamais retourner, il y avait certaine mission qui venait avec une dose de désagréabilité qui surclassait tout ça. Un peu comme s'il s'agissait là d'un ajustement karmique pour toutes les fois où les missions s'étaient avérées être simples. Quoique la Yukijine était persuadée d'avoir chargé son karma positivement pour le restant de sa vie, après avoir traqué un pervers homme-cheval. Peut-être l'avait-elle balancé en attaquant par mégarde le Mizukage ?

Expliquant aux capitaines du navire la décision de la Chûnin de mettre fin aux frais de la mission. Ce dernier était visiblement en colère. Exprimant que la brume n'avait pas été égale à elle-même et qu'ils abandonnaient bien trop vite. Haussant les épaules, la Yukijine rappela à ce dernier qu'une guerre se prépare et que les ressources de Kiri seraient mieux utilisées pour s'y préparer que de chasser un équipage de pirate qui cible des navires n'appartenant pas à Kiri. Au final, elle terminait la discussion en l'invitant à s'enquérir des services de mercenaire, mais que la brume avait d'autres priorités.

Bien entendu, la froideur avec laquelle elle avait mis fin à la discussion se voulait être simplement une ruse pour détourner d'éventuels soupçons, si le capitaine était la taupe qui nourrissait les Fils du Kraken en information. Rejoignant Eyana, les deux femmes s'installer au coeur d'un établissement de beuverie, se commandant à manger et à boire. Les quelques regards échangés par l'équipage ne faisaient que confirmer que jusqu'à présent, son plan semblait bien fonctionner.

Posant ses iris sur le capitaine, ce dernier avait écouté les conseils de la Yukijine et venait d'embaucher deux mercenaires. Misaki savait pertinemment qu'en si peu de temps avant son prochain départ, tout ce qu'il trouverait ne serait que quelques idiots incapables d'établir un contrat digne de ce nom. Des déchets armés qui ne valaient pas les ryos qu'ils demandaient.

Je ne pense pas que ça sera un problème de mon côté. Tu as déjà vu ce dont je suis capable en termes de discrétion. Comment penses-tu toi y parvenir ?


Elle regardait les hommes s'enfoncer de la nourriture et de l'alcool dans la gorge.

Hmmm. J'ai peut-être une idée.


Sur ses mots, Misaki se leva d'un coup sec. Attirant les regards malsains des gens qui sentaient qu'elles les avaient abandonner.

ALLER, JE NE PEUX SUPPORTER VOS REGARDS. L'ALCOOL EST À MES FRAIS CE SOIR, POUR ME FAIRE PARDONNER.


De toute façon, ce n'était pas comme si le clan Yuki n'avait pas les fonds pour payer une soirée de beuverie à un équipage. Misaki avait amplement ce qu'il fallait pour couvrir un tel montant, quoi qu'elle sous-estimait à quel point les marins profiteraient d'une telle proposition.


_________________
[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Anaï Eyana
Anaï Eyana

[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Empty
Jeu 30 Juin 2022 - 15:29
J’affichais un petit sourire lors de la manœuvre de Misaki, je lui glissais au passage un petit mot non sans une once d’arrogance et de suffisance à mon image.

Eyana : « Tu sembles oublier que j’ai moi aussi des techniques d’infiltration. Quelques peu basique mais largement au niveau d’une infiltration solide. »

Alors que la Yuki lance le paiement de la tournée générale, je vins zieuter l’un des « mercenaires » de bas étage recruté par le Capitaine, un type seul ayant probablement servit comme matelot avant qu’une sale blessure ne mette fin à sa carrière. La différence entre un marin et un matelot était la fonction sur le navire. Le second était justement destiné au combat et ne faisait que cela à bord du navire, à part aider à des manœuvres très basiques comme les cordages. La plupart des gens ne connaissent pas la distinction, mais c’est ce qui faisait que la plupart du temps, les combats navals n’étaient pas entièrement mortels. Les marins ne combattaient que si leurs vies étaient en péril, préférant être fait prisonnier puis étant souvent libéré par une rançon que par une épée en travers du bide. Les matelots avaient également la fonction de faire régner l’ordre sous la charge du Maître d’Equipage à bord du navire. Bien souvent ils étaient les garants ou la source d’une mutinerie. La différence avec des pirates, c’est que tous le monde combattait sur leurs navires, ce qui les rendaient souvent bien plus redoutable et surtout craint.

Une fois les boissons coulant à flot, j’avais repéré ma cible et venais lui commander plusieurs bières supplémentaires. Lorsque vint l’appel inévitable de la vessie, je n’avais qu’à le suivre discrètement à l’extérieur. Sans état d’âme pour la pauvre âme, je pris un Kunaï et égorgeait ce pauvre innocent pour le bien de la mission après avoir mémorisé ses traits. Laisser une trace était trop dangereux et ce dernier irait très rapidement nourrir les poissons du port. Et je fis donc de nouveau surface à la taverne, mais sous les traits du mercenaire recruté pour l’occasion.



Je venais adresser un petit hochement de tête sous ses traits pour faire comprendre à Misaki, toujours à l’intérieur de la supercherie. Elle pouvait abuser de ses talents de Ninja senseur, j’avais mon propre Ninjutsu qui servait en cas d’infiltration. Elle le savait parfaitement, m’ayant déjà vu en abuser à plusieurs occasions.

Eyana : « Merci bien pour la tournée ma ptite dame, z’êtes bien charmante d’ailleurs, quel dommage que vous ne nous accompagniez pas ! »

Préférant jouer la carte de la drague sur Misaki plutôt que de me mêler au reste de l’équipage, cela me permettrait également de recevoir des instructions de sa part si besoin avant le départ. De mon côté, je venais boire à un rythme bien plus réduit et je rejoindrais alors le navire lorsque le Capitaine nous en donnerait l’ordre, désormais bien ancrée dans ma nouvelle peau.


_________________
[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Empty
Mar 5 Juil 2022 - 19:29


Posant son regard sur l'homme qui revenait à l'intérieur, la jeune Yukijine fut alertée de la supercherie par un mouvement de tête de son élève. Inconsciente de ce qui venait de se produire à l'extérieur, la jeune femme formulait un plan dans sa tête pour elle-même introduire avec facilité le navire qui quittera le port aux premières lueurs de la journée. Certes, elle pouvait se dissimuler des regards, mais la dépense en chakra ne serait pas négligeable et elle souhaitait économiser le plus possible ses forces pour l'affrontement avec les Fils du Kraken.

Se faisant désormais draguer par l'Anaï, ses quelques paroles donnèrent une idée à la chûnin qui en profitait pour rebondir sur ce qu'elle venait de dire.

Vous savez quoi. J'ai un petit quelque chose pour vous tous.


Déclarait-elle en se retournant en direction du tenancier de l'établissement.

Conduisez-moi dans votre réserve, j'aimerai choisir et vous acheter une caisse d'alcool pour l'équipage ici présent.


Dévisageant un peu la jeune femme, l'homme à la tête de l'établissement ne semblait pas trop vouloir obtempérer, jusqu'à ce que Misaki dépose sur la table une besace pleine d'argent. Le cliquetis des Ryôs avait le don de faire passer les pires des caprices, d'autant plus que ça n'engageait pas grand-chose pour lui. Haussant les épaules, il saisit la bourse, l'accrocha à sa ceinture et indiquait le chemin d'un mouvement de la tête.

Une fois cachée dans le très petit entrepôt, Misaki expliquait à l'homme en face d'elle les tenants et les aboutissants de ce qu'elle s'apprêtait à faire, insistant sur le fait qu'il garde pour lui les quelques informations qu'elle lui échangeait en lui rappelant la somme d'argent qu'elle venait de lui remettre. Hochant la tête, ce dernier acceptait la proposition de la Yuki en croisant les bras.

Joignant les mains ensemble Misaki réalisait deux mudras nécessaires à l'activation de ses jumelles de glace. Cette fois-ci, elle ne fit apparaitre qu'un seul double, n'ayant pas besoin de plus.



Saisissant une bouteille d'une des caisses, elle la remit au tenancier qui la rangeait simplement ailleurs. Réalisant un nouveau mudra, Misaki prit alors la forme de la bouteille qu'elle venait de retirer. Sa jumelle la saisissant, alors qu'elle tombait vers le sol et la rangea dans l'emplacement vide de la caisse avant de la saisir de ses deux mains et de retourner en compagnie du barman vers Eyana déguisée.



D'un seul coup, la jumelle de glace lui remit la caisse en frôlant la main de son élève, révélant la nature froide et glaciale du clone. De son regard, elle pointait la bouteille qu'était devenue Misaki en espérant que cette dernière comprenne.

Tenez, un cadeau de départ pour me faire pardonner. Sur ce, je vous souhaite de passer une belle soirée. Aurevoir.


Déclarait-elle en sortant de l'établissement avant de rejoindre une ruelle et de disparaitre, ramenant l'expérience à l'original.


_________________
[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Anaï Eyana
Anaï Eyana

[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Empty
Mer 6 Juil 2022 - 13:49
Après le départ de la blondinette, je venais me joindre à la soirée en compagnie des autres, essayant d’adopter un peu l’attitude patibulaire qu’avait l’individu précédemment. Continuant de boire à un rythme cependant bien plus réduit. Je voyais Misaki soudoyer un peu plus le tenancier avant qu’elle parte avec ce dernier. Ce n’est que quelques minutes plus tard que l’un de ses clones, que je n’avais pas identifié comme tel venait m’apporter une caisse de bouteille. Je ne comprenais pas la supercherie sur le moment pas plus que le contact glacial ne venait me vendre la mèche. Nous n’étions pas vraiment tactile avec Misaki, et il était plutôt naturel pour une Yuki qu’elle soit naturellement froide, au sens propre.

Je venais donc hocher la tête, lui afficher un petit sourire édenté avant de m’exclamer comme un individu passablement ivre.

Eyana : « Eh m’ci m’dame, quel dommage que vous ne restiez pas ! Bah, on se saoulera en pensant à vos p’tites formes, ça bercera nos nuits hé… Les gars ! On a d’la picole pour la route, ça permettra d’bien rester hydraté héhé… »

Venant claquer la caisse devant moi, je me levais après avoir fini mon verre en prenant congé des autres, prétextant l’importance de mettre les bouteilles en sécurité. Au final, sans le savoir, je jouais probablement le jeu de Misaki. Mais cela m’arrangeait bien pour prendre du sommeil d’avance avec le départ du lendemain également.

Je montais à bord du navire, saluant la vigie du soir qui me rappelait de la relever le lendemain matin. Merci à cet illustre inconnu de me rappeler une de mes occupations à bord. J’essayais de faire la conversation pour qu’il parle de mon poste à bord, mais sans succès. J’essaierais de jouer le gars qui se remet d’une gueule de bois pour compenser d’éventuelles lacunes pendant le voyage. Une fois à bord, ayant bien parcouru le navire, je venais balancer la caisse avec les bouteilles sans plus de cérémonie dans le stockage avant de l’attacher avec une corde pour éviter un drame une fois en mer.

Puis nonchalamment, j’allais mettre mes affaires dans un coin et me mettait dans un hamac les bras derrières la tête. Me concentrant pour maintenir la concentration nécessaire pour mon Henge et une couette sur moi. Si quelqu’un venait me réveiller pour avoir pris son lit, il n’y aurait rien de surprenant vu le degré d’alcool présent dans la taverne à quai.

Je songeais dès lors à toutes les attentions particulières que j’allais devoir porter à mon comportement durant le trajet. Toutes les mimiques, les façons de parler, les informations à connaître ou ne pas connaître. Ce que j’allais devoir essayer d’apprendre par voie détournée, peut être que le Marin ne savait pas lire, donc je devais faire attention à ne pas devenir soudainement lettré. Bref, il était important que je rentre parfaitement dans le personnage auprès du reste de l’équipage.

En attendant, je venais fermer les yeux en attendant le départ. Je venais boire une bonne quantité d’eau pour me réveiller de bonne heure afin d’assurer la relève, tout de même. N’oubliant pas la vigie de nuit.


_________________
[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Empty
Dim 17 Juil 2022 - 1:49


Ah l'agréable vie d'une bouteille. Désormais transformée en objet inanimé, la Yukijine se laissait porter par son élève, inconsciente de ce qui se passait, jusqu'à la cale du navire. Chaque pas venait faire brasser le liquide qui composait son camouflage. Une sensation un peu désagréable, mais surtout, particulièrement étrange. Elle n'avait pas souvent eu l'occasion de vivre tel un objet, ça apportait une perspective particulièrement unique au chakra. Une perspective même philosophique. Devenait telle tranchante, si elle se transformait en sabre ? Pouvait-elle être utilisée pour attacher les mains d'un adversaire, si elle devenait des chaînes ?

Dans tous les cas, le subterfuge des deux femmes semblait fonctionner, malgré le fait qu'Eyana n'avait pas la moindre idée que Misaki avait pris l'apparence d'une bouteille. Retrouvant l'expérience acquise pas son clone, ce dernier s'était autodétruit sans le moindre problème. Non, les complications n'étaient pas là.

Misaki fut forcée de constater qu'Eyana ne semblait pas comprendre la nature de son plan, qui franchement était beaucoup demandé sachant qu'elle n'avait pas offert le moindre indice autre que des choses particulièrement subtiles et elle avait simplement rangé la caisse sans offrir l'opportunité à Misaki de briser sa technique sans créer un vacarme dans la cale. Impossible pour elle de maintenir un tel jutsu, impossible pour elle d'avoir une véritable vision sur ce qu'il se passait... Elle se retrouvait donc là, prise au piège d'une caisse sans trop savoir quoi faire. Ah, comme elle aurait aimé avoir les talents des Yamanakas présentement.

Malheureusement, elle jugeait ne pas avoir de meilleure opportunité, puisqu'une partie de l'équipage devait encore être au coeur de l'établissement de beuverie. Si elle venait qu'à attendre plus tard, les risques qu'elles soient découvertes en explosant la caisse de bouteille en reprenant sa forme n'étaient que plus grande et, ainsi, elle décida de rompre son jutsu qui lui fit reprendre sa taille normale, au beau milieu d'une caisse pleine d'alcool, attaché sur un étage.

De toute beauté un véritable vacarme résonnait d'où elle se trouvait. Sans perdre de temps, Misaki réalisait les mudras de son camouflage. Espérant passer aussi inaperçu que possible.




_________________
[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Anaï Eyana
Anaï Eyana

[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Empty
Lun 18 Juil 2022 - 14:06
Un vacarme retentissait comme du verre qui se brisait. Plusieurs matelots venaient se portait au niveau du bruit et mener une investigation. Je venais simplement redresser la tête, puis chercher de nouveau le sommeil, restant attentive à mon environnement mais cherchant à ne pas éveiller la suspicion. Je pouvais entendre une voix au loin.

Matelot : « Ce n’est sûrement que le vent… »

Mais quelques secondes après, je me faisais secouer par des bruits de pas sourd dans ma direction et une voix agacée provenant de l’un des responsables de la sécurité à bord.

Matelot : « Diantre on t’a jamais appris à attacher les caisses avec des cordages à bord d’un navire !? Y’a du liquide partout ! Et de la bonne liqueur gâchée ! On va voir ce que le Bosco en pense, mais à mon avis, t’es bon pour porter les caisses à Yuki ! Et t’as intérêt à payer ta tournée ! »

Je me redressais à peine et je jouais le rôle du marin un peu gêné de sa faute, je ne faisais que balbutier quelques mots.

Eyana : « Euh… Oui.. Euh désolé… Je n’ai pas fait attention… Je croyais avoir attaché… C’est la bibine… »

Le combattant venait secouer la tête et se dirigeait vers les jeunes mousses entrain de dormir pour les mettre à la tâche du nettoyage avant que le bois ne soit imbibé d’une odeur d’alcool permanente. Non pas que l’odeur à bord fût réellement différente. De mon côté, il était enfin temps de retourner auprès du marchand de sable.

[…]

Comme l’avais prédit le Matelot, pendant deux jours, je n’étais pas de manutention à Yuki, mais plutôt à bord. Je me tapais les tâches de voltigeur au niveau des voiles, connues pour être particulièrement dangereuse. Je devais surtout me fondre dans la masse et ne pas utiliser mes talents de Ninja pour faciliter les choses. Fort heureusement, j’étais particulièrement à l’aise en mer, forte de mes nombreuses missions à bord de navire de toute taille. J’essayais cependant de ne pas trop en faire, mais de me faire petite en évitant de me sociabiliser suite aux moqueries. Je pouvais sentir qu’au bout de deux jours, certains me trouvaient un peu bizarre, mais pas suffisamment encore pour monter l’affaire au Quartier Maître.

De toute façon, après les deux jours en mer, nous fûmes rapidement dans de nouveaux soucis suite à l’annonce de la Vigie.

Vigie : « Pa..Pavillon noir en vue… Ce… C’est… Ce sont les Krakens Capitaine.. ! Les fils du Kraken ! »

La panique venait rapidement gagner les rangs de tout l’équipage, le Capitaine venait pester en entamait à son tour les manœuvres d’évitements afin de se désengager et fuir. Mais le navire étant chargé de cargaison, étant un navire à soute plutôt qu’un navire rapide, il ne faudrait pas plus de dix à quinze heures aux Fils du Kraken pour nous rejoindre.

_________________
[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Empty
Mar 2 Aoû 2022 - 2:21


Finalement, au bout de la énième traversée, le duo de la brume finit par créer la situation idéale pour rencontrer les cibles de leur mission. Les Fils du Kraken avaient, jusque-là, été plus habiles pour éviter ce navire piégé. Malheureusement pour eux, un stratagème des plus ingénieux permit aux militaires de confirmer le pire des scénarios. Parmi les membres de l'équipage se trouvait une taupe. Une personne qui communiquait avec les pirates, d'une façon qui leur était bien inconnue. S'il était désormais évident que le duo allait devoir découvrir l'identité de la taupe, ils y avaient des enjeux bien plus pressants pour l'heure.

Réapparaissant dans son coin, une partie de ses réserves bien entamée, la Yukijine filait désormais droit sur le pont du navire. Croisant du regard la couverture empruntée par Eyana, elle lui mimait des gestes plutôt incompréhensibles. Son objectif, demander à Eyana si elle pouvait trouver une façon d'arrêter le navire, mais tout ça, dans un langage des signes pourtant si loin d'être universel. Jusqu'à présent, la communication n'était pas leur force, mais tout ça émanait véritablement de Misaki.

Décidant finalement de rejoindre cette enveloppe empruntée, il fallait dire que l'arrivée des voiles noires lui offrit le couvert idéal, n'ayant pas encore été remarqué par la plupart des matelots. Décidant de rompre la couverture d'Eyana, qui n'en avait de toute façon plus besoin, la Yukijine emboitait pas, rapidement. Une fois à ses côtés, elle observait le navire qui fonçait droit sur eux.

[Misaki] - Je vois trois problèmes. Il va falloir minimiser les risques pour l'équipe. Arrêter les pirates et trouver cette taupe.

Déclarait-elle en valsant ses iris céruléen vers Eyana.

[Misaki] - Tu as une idée sur la marche à suivre pour arrêter les pirates et minimiser les risques ? La navigation, c'est ta spécialité, je te fais confiance.

Déclarait celle qui aurait simplement gelé l'océan pour piéger les embarcations dans la glace.

[Misaki] - Mes options sont un peu limitées sur ce genre de terrain.

_________________
[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Signamisakigif
~ Thème ~


Dernière édition par Yuki Misaki le Sam 6 Aoû 2022 - 19:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Anaï Eyana
Anaï Eyana

[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Empty
Mar 2 Aoû 2022 - 14:27
Une tentative de communication qui échoue encore une fois assez lamentablement. Dire que l’administrateur avait transmis des techniques de communication entre Kirijine. Quelle honte que je n’ai jamais pris le temps de les apprendre. Au bout d’un moment, la fut-bouteille vint me rejoindre pour me présenter directement son plan vis-à-vis de la menace à venir. Le Bosco venait par ailleurs une première fois m’hurler de me mettre au travail sinon j’aurais à subir du Maître d’équipage bien pire que ce que les Pirates pouvaient me réserver.

Je l’ignorais, je n’en avais pas vraiment grand-chose à faire. Bien plus concentrée sur ce que Misaki pouvait me dire. Des pirates, ce n’était rien d’inhabituel pour nous, à vrai dire. C’était même la routine, mais en bonne fonctionnaire de la Kenpai, aucun doute qu’elle voulait trouver la taupe et lui faire subir un sort à la hauteur de ce qu’elle nous avait fait subir. J’étais de mon côté assez désemparée sur la façon de la trouver. Mais j’avais une idée en tête.

Eyana : « Pour arrêter les pirates oui, plusieurs solutions, si tu en es capable, tu gèles le navire au moment où il nous arrive dessus, les bloquant totalement et à une portée suffisante pour empêcher les abordages. Sinon je peux sauter à bord et jeter leurs ancres à bonne distances pour le même résultat, mais plus risqué pour moi. »

Et surtout, plutôt en doute sur la capacité réelle de cette stratégie pour fonctionner, je n’avais pas pu accéder aux manuels d’hydrographie, donc je ne connaissais pas la profondeur réelle des eaux qui nous entouraient. Et c’était une donnée majeure quand on en était à parler d’ancrage.

Geler l’embarcation à la distance parfaite était au final la meilleure stratégie possible. Car leur navire n’était pas un navire de guerre, il manquait de la puissance de feu et de la manœuvrabilité pour ne serait-ce que tenter une bataille navale contre la Jonque Pirate. Même avec le meilleur équipage et commandement du monde, cela allait être compliqué.

Eyana : « S’il faut détruire le navire, je pourrais m’en occuper, j’ai étudié une technique qui devrait faire l’affaire. »

Mais il restait l’histoire de la taupe, et il fallait qu’on s’occupe de la dévoiler avant de nous révéler. Sans doute que cette dernière disparaîtrait pour de bon si elle se sentait compromise et en difficulté.

Eyana : « Il faut vraiment attendre le dernier moment pour utiliser nos capacités, essayer de voir qui dans l’équipage est la taupe, elle va surement tenter de nous saboter pour rendre la vie facile à ses camarades. »

Peut être irait-elle jeter l’ancre, mettre le feu à bord du navire, détruire le cabestan, couper le cordage des voiles. Toute une pléthore d’option s’offrait à bord d’un navire pour le saboter et la limite n’était souvent que l’imagination du saboteur et des fins qu’il souhaitait atteindre.

De mon côté, je restais principalement en observation, essayant d’esquiver la vue du Quartier Maître et du Maître d’Equipage pour qu’on me laisse tranquille. Je faisais confiance à Misaki pour immobiliser le navire adverse au bon moment ou me faire savoir si elle n’en était pas capable


_________________
[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Empty
Ven 5 Aoû 2022 - 1:29


Au final, son plan de simplement gelé l'océan et figé les embarcations dans cette glace dont elle était si fière étaient définitivement l'avenue la plus sécuritaire. C'était finalement une bonne chose que cette fameuse idée qu'elle avait en tête fut la meilleure. Certes, la Yukijine n'avait pas les talents de la Céleste en termes de navigation, mais savait utiliser ses propres capacités à bon escient.

[Misaki] - Aussi frustrant que ce soit, je préfère qu'on priorise la sécurité de l'équipage. Ne laissons pas à la taupe l'opportunité de saboter le navire. Au final, si on doit la laisser partir, autant ne pas lui donner l'impression qu'elle est démasquée. Ça finira par retomber sur elle, j'ai une idée de comment faire.

Déclarait-elle en envoyant une pensée pour cette geôle que son clan administrait. Réputé pour être une des pires du Yuukan, sans doute parviendrait-il à tirer les vers du nez du capitaine à bord, mais pour ça, il fallait d'ores et déjà s'occuper de le capturer en vie.

[Misaki] - Je peux autant geler l'océan et les deux navires qu'une partie du nôtre et le leur. Hmmm.

Déclarait-elle en posant sa dextre sur son menton, ignorant la cacophonie autour d'elle. C'était un peu comme si le monde avait arrêté d'exister. Seules survivaient la Céleste et la Yuki. Elle n'avait que faire des déblatérerions de l'équipage sur leur présence ou bien le fait que l'autre navire se rapprochait, c'était exactement ce qu'elle souhaitait.

[Misaki] - Je vais arrêter les deux navires, dès que tu as une chance, élimi...

Elle fut interrompue par un fracas soudain sur le navire. Ils venaient de heurter quelque chose... ou plutôt... quelque chose venait de soudainement les heurtés.

RELEASE THE KRAKEN
Technique de rang A
Neutre ― Invocation Kuchiyose ― Simple
Après la réalisation de quelques mudras, l'utilisateur mord son pouce et invoque Poulpô, un poule d'une dizaine de mètres (taillex2) capables de produire de l'encre en grande quantité (encre). La viscosité de la gélatine sécrétée par cette dernière permet la transmission de Genjutsu (genjutsu)


C'est sans crier gare qu'un tentacule particulièrement large sortit de l'eau près du navire, prêt à s'abattre sur la pauvre embarcation.

Plainful Slam
Technique de rang A
Kuchiyose ― Simple
Le poulpe soulève un tentacule afin de venir l'écraser sur un navire. La puissance est telle qu'elle est capable de fracturer en deux une embarcation ou bien d'engagé la survie d'une cible heurtée de plein fouet.




_________________
[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Signamisakigif
~ Thème ~


Dernière édition par Yuki Misaki le Sam 6 Aoû 2022 - 19:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Anaï Eyana
Anaï Eyana

[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Empty
Sam 6 Aoû 2022 - 12:42
La discussion stratégique fut interrompue par l’apparition d’une immense pieuvre dominant les mers de ses huit tentacule. Véritable créature issue des cauchemars, la panique générale fut dès lors évidente alors que Misaki avait précisé qu’il valait mieux négliger la taupe que le combat à venir ses potentielles conséquences.

[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées E4423bb2a29b9a6657920d9517382e42

Ses longues tentacules de chair venaient se hisser longuement hors de l’eau pour dominer les cieux, ses muscles étant suffisamment puissant pour les tenir à la verticale. Son visage qu’à moitié émergeant, ses deux gros yeux instillaient peur et terreur dans l’ensemble de l’équipage. Sa peau était ombrageusement brune, comme une créature extraite de ses abysses où le corail venait se fixer et déposer cette couleur de rouille sur son teint. Aucun son ne provenait de la créature, juste les claquement et la furieuse montée d’eau provoqué par son apparition.

Et l’épée de Damoclès vint s’abattre, la lourde tentacule menaçait de fendre le navire en deux, visiblement n’ayant aucune conscience ni pour les vies à bord, ni pour la marchandise transportée.

Eyana :
« Je m’en occupe ! »

En un bond, l’Anaï reprenait sa forme initiale et réalisait des mudras. Voilà un moment qu’elle attendait de lui prouver ses progrès. Ses deux pieds venait se poser au bout de la proue, face à la tentacule arrivant inexorablement sur la carcasse, mais la Céleste était sûre d’elle, sûre de ses capacités divine.



Un souffle émergeait se cage thoracique, une quantité astronomique de vent, semblable à celui d’une tornade venait émettre une bourrasque visible à l’œil nu entourant toute la face avant du navire marchand. Et lorsque la monstrueuse tentacule entra en contact avec ce dernier, elle n’obtint pas la victoire mais seulement à être violemment repoussée en arrière, partant s’écraser sur son propriétaire et renversant légèrement la créature marine. Voila la puissance d’une Ninja de Kiri accomplie.

Dressant ses deux mirettes bleu glaces en arrière, elle venait cependant hurler à l’encontre de sa Chef d’équipe qu’elle ne voyait pas beaucoup d’issue pour venir à bout du monstre marin.

Eyana : « Misaki !! Si tu n’as pas de solution pour cette Pieuvre, je vais devoir ouvrir les Portes ! »

Non pas une menace, mais prévenir que cela n’était que la solution envisageable selon sa camarade.

Et si c’était la solution choisie, elle ne pourrait se permettre que d’y aller à moitié. Mais peut être que la solution la plus intelligente serait de s’occuper de son invocateur ? Mais quel destin attends donc un Kuchyose qui perd son invocateur. Cela, l’Anaï n’en avait pas la moindre idée tant elle était novice en ce domaine.

_________________
[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Empty
Sam 6 Aoû 2022 - 20:55

Observant de son regard céruléen la défense de vent ériger par l'Anaï, Misaki ne pouvait qu'être souriante et fier face aux progrès de la céleste sur le ninjutsu. Capables d'ériger des barrières d'une puissance sans nom, si elle poursuivait ses avancés dans la maîtrise du vent, peu de choses pourraient arrêter celle qui ne cessait de gravir les montagnes de la réussite.

Sans perdre d'avantage de temps, Misaki mordait son pouce, faisant couler un peu de sang de cette extrémité particulièrement vasculaire. Joignant ses mains ensemble, elle réalisait une série de mudras nécessaire à l'invocation de l'impératrice. C'était là la première fois qu'elle faisait appel à son invocation en pleine situation de combat. Misaki l'avait déjà fait venir sur le Yuukan, une fois, et cette dernière lui avait amplement fait comprendre qu'elle ne devait pas faire appel à elle sauf si la situation l'exigeait. Ici, c'était amplement le cas.

Tōshō ― L'Impératrice
Technique de rang S
Invocation Kuchiyose ─ Simple
Après la réalisation de quelques mudras, Misaki mord son pouce et invoque Tōshō, un hibou du clan des harfangs des neiges mesurant dix mètres (Taillesx2). Cette dernière apparait avec une armure de guerre adapté à son espèce, capable d'encaisser quelques coups sans gêner sa capacité à voler (armure) et c'est une spécialiste des illusions, qu'elle peut lancer par des hurlements ou les battements de ses ailes (Genjutsu).


[Tōshō] - Misaki.

Déclarait-elle, simplement.

[Misaki] - Transporte Eyana jusqu'à navire là-bas et supporte là au besoin.

Ordonnait-elle à son invocation qui observait désormais la Céleste d'un regard perçant.

[Misaki] - Occupe-toi de l'invocateur, je m'occupe de l'invocation. Idéalement, ne le tue pas, mais seulement si ça ne met pas ta propre vie en danger.

Misaki ne disait volontairement rien au sujet des portes. Était-ce réellement sa place de dire à l'Anaï quoi faire au sujet de ses propres capacités. Cette femme était suffisamment compétente et connaissait amplement les limites de son propre corps. Misaki avait confiance qu'elle en ferait un usage parfait pour cette situation. Elle espérait simplement que l'invocateur tomberait simplement inconscient.

Si Eyana acceptait de monter sur Tōshō, cette dernière chargerait ses ailes en chakra afin de s'élancer à toute vitesse en direction du navire ennemi. Bien trop loin pour être rejoint d'un seul coup, il s'agissait surtout de gagner le plus rapidement possible en vélocité.



De son côté, Misaki s'assurerait que le navire de Kiri tienne encore debout, le temps qu'Eyana se charge de l'invocateur et de l'équipage. Elle avait d'ores et déjà vue la genin, futur chunin, en action et elle ne doutait pas une seule seconde de sa capacité à réaliser cette besogne.

Sautant sur l'eau, réalisant les mudras requises à l'activation de l'une de ses techniques, Misaki posait une main à la surface l'océan, répandant de la glace sur une immense zone, bloquant le poulpe sous les eaux. Quoique ce n'était là qu'un vulgaire bandage, car il claquait de ses tentacules la glace de la Yukijine qui ne tarderait pas de se fracasser. De toute façon, son objectif pour l'heure n'était que de gagner du temps.



_________________
[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Anaï Eyana
Anaï Eyana

[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Empty
Dim 7 Aoû 2022 - 19:20
Bondissant sur le dos du Hibou, la sensation de vol gagnait rapidement le petit estomac de la Céleste. Assez terrifiée à l’idée et pleine d’appréhension avec le vide et la risque de chute réel, ses sens venaient rapidement se refocaliser sur la situation en cours sous elle. L’affrontement et le navire pirate qui se rapprochait à grande vitesse.

La mer venait totalement se changer en glace, là l’œuvre terrifiante d’une Yuki et de ce talent à maîtriser tout ce qui est de composition aqueuse avant de la rendre sienne. C’était dans ces instants marins, en pleine mer ou en combat sur l’eau que le don héréditaire prouvait toute sa puissance. Ce que les Hyosas étaient bien incapable, c’est de manier l’élément à distance et dans la maîtrise du Ninjutsu, cela rendait les Yukis absolument dévastateurs. Une petite pensée pour la puissante Kaya, Heidan de Kiri qui avait plus d’une fois prouvée à quel point ses techniques de glaces faisait du village une force qui devait être crainte. Misaki marchait parfaitement dans les pas de la somptueuse dame des glaces.

En l’air, des carreaux de balliste commençaient à foncer droit sur le Hibou alors qu’il arrivait à portée du Navire ennemi. Il effectuait de petit zig zag afin d’éviter les projectiles, ayant tout de même confiance dans son armure pour en dévier un ou deux.

Eyana : « Je vais m’occuper de ça, et en profiter pour débusquer notre très cher invocateur. Surtout, si tu as de quoi bombarder le navire, n’hésites pas ! »

Les doigts de la Céleste venaient se croiser en même temps que ses mains se joignaient pour former une série de signe incantatoire. Sa dernière technique Fûton ajoutée à son répertoire se révélait être très utile. Que ce soit lors de ses entraînements ou en affrontement réel, elle avait saisit la puissance d’une technique de cette envergure. Terminant ses signes incantatoires après une seconde pluie de projectile en direction du duo. Elle venait alors prendre une puissante inspiration avant de cracher une première fois en direction de la proue du navire ennemi, une boule d’air comprimé.



Elle venait ensuite réaliser rapidement de nouveau les deux mêmes signes incantatoires. Et cette fois-ci, elle envoyait exactement la même technique en direction de la poupe du navire. Les deux boules viendraient exploser l’une après l’autre, dans une temporalité séparée mais normalement suffisamment proche pour empêcher une seule personne de se défendre deux.



En plus de ravager le navire pirate, les attaques Fûtons iraient meurtrir l’équipage, détruire les balistes qui les ciblaient et empêcher le mouvement inexorable de l’imposant navire en direction des marchands.

L’invocateur, lui, trouverait probablement une façon de s’en sortir. Eyana venait légèrement fléchir les jambes en déverrouillant les deux premiers verrous Céleste. Pour gagner en énergie et réactivité tout en se tenant prête à bondir et ne laisser absolument aucune chance à l’individu s’il se révélait pour se protéger des assauts venteux.




Spoiler:

_________________
[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Empty
Dim 14 Aoû 2022 - 3:42

Observant au loin les ravages mis en place par les techniques fûtons de son élève, Misaki ne pouvait que prendre une note mentale des tenants et des aboutissants de la création d'un tel jutsu. Là où précédemment la céleste avait eu de la difficulté avec la maître de son chakra élémentaire, cette dernière avait amplement su apprendre les rudiments du ninjutsu et était désormais capable de relâcher des techniques d'une ampleur sans nom. Technique fûton que Misaki essaierait peut-être un jour de répliquer, mais pour l'heure, elle avait d'autres chats à fouetter.

Que ce soit dans le futur, par son propre désire dernièrement de réanimer sa maîtrise du sabre ou bien immédiatement par les quelques tentacules de la bête des profondeurs qui venait percer la protection offerte par sa propre glace. Réalisant les mudras nécessaires à la création de ses patins à glace. Misaki venait recouvrir ses pieds de cette substance maîtrisés par son clan. Étant désormais amplement capable de se déplacer sur les eaux gelées, il était temps pour elle de passer à l'offensive.



Joignant de nouveau ses mains ensemble, elle réalisait les quelques mudras nécessaires à l'activation de l'une de ses techniques d'envergure. Une technique qu'elle avait utilisée lors de tous ses entraînements depuis sa création. Posant une main au sol, la femme des glaces répandait son chakra sur la totalité de la zone, sauf près de son navire allié. D'un seul coup, d'imposantes stalagmites de glace s'enfonçaient vers les cieux, des piques bien plus grosses qu'une personne et qui menaçaient d'empaler tout ce qui se trouvait sur son chemin. Que ce soit les tentacules de la colossale invocation ou bien ce qui n'avait pas été détruit du navire pirate. Misaki avait tant bien que mal essayé d'épargner les hommes à bord, mais les éclats carmins le bout de certains des piques indiquait que quelques membres de l'équipage avaient dû être lacérés dans leurs créations.



Eyana ouvrant la porte céleste était encore à l'abri sur la bête volante de la Yukijine. Pouvant observer la scène avec une vue aérienne. De son côté, les quelques tentacules qui avaient su se frayer un chemin dans la protection de glace de la Yukijine s'étaient pas tous retrouvés empalés sur place, virevoltant dans tous les sens, incapables de retourner dans l'océan.

De son côté, Tōshō avait simplement choisi de ne pas répondre à l'Anaï. Ce n'était là le kuchiyose le plus collaborateur du Yuukan et recevoir une demande de quelqu'un avec qui elle n'avait pas signé un pacte n'était pas quelque chose qu'elle appréciait le plus. Déjà qu'elle n'appréciait pas nécessairement le fait de recevoir des demandes de Misaki et elle avait elle-même subit son épreuve - et elle avait quand même essayé de la tuer pendant cette dernière.-

_________________
[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Anaï Eyana
Anaï Eyana

[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Empty
Dim 14 Aoû 2022 - 17:41
Le vent venait lacérer les chairs, étouffer les cris de douleur, propulser les corps de part et d’autres du navire, sur les mats, par-dessus bord, contre les morceaux de bois qui se brisaient et devenaient dangereux épieux. L’avant n’était désormais plus qu’un charnier, répandant sur une proue, qui allait peu à peu s’enfoncer dans les abysses, des trainées de liquides écarlates, de boyaux et d’intestins. Parmi les quelques rares survivants du déluge à ne pas avoir été tué sur le coup, certains constataient avec effroi leurs membres amputés ou leurs os qui prenaient des angles non naturels. L’horreur était à son paroxisme parmi l’équipage du Kraken, qui avait été pris au piège à son propre jeu

A l’arrière, un puissant dôme de bois désormais explosé de part et d’autre s’était érigé depuis un sceau, couvrant l’ensemble du personnel de commandement et révélant aux yeux de la Céleste l’identité de l’invocateur. Muni d’un bandana noir sur la tête, d’une chemise de corps blanche à rayure noire et d’un pantalon de marin, ses nombreux tatouages arborant sa peau le rendait unique même parmi les autres pirates.




Une fois sa défense morcelée, il n’eut pas le temps de préparer une contre-attaque que dans un bond aussi rapide que long, la Kirijine se trouvait désormais à bord, au milieu de l’ensemble des Officiers de bord. Tirant leurs sabres face à cette nouvelle menace, l’utilisatrice des Portes Céleste les prenait tous de court en se jetant sur l’invocateur en hurlant. S’il tentait de se défendre d’une parade, les poings étaient trop rapides et la première paume le frappant au sein du plexus solaire suivant du coup dans la tempe et le foie ne pu que le laisser lourdement sonné, crachant une gerbe de sang sous la puissance des frappes. Terminant son enchaînement de trois crochets, le combo l’envoya au tapis, pas complètement hors combat, mais lourdement handicapé et certainement incapable d’agir avec lucidité dans les secondes à venir.




Eyana : « Déposez vos armes, où je vous tue. »

Hurlant, face à ce destin inexorable, le Matelot encore restant et les officiers chargèrent la Céleste de leurs sabres, espérant probablement pouvoir prendre le dessus sur elle grâce au nombre. Il était temps de répondre à armes égales mais à vitesse et force supérieure. Dans ses mains, venaient se former deux lames de vents étendant sa portée de frappe comme sa léthalité et dans un enchaînement aussi puissant que rapide grâce aux Portes Céleste, il ne restait bientôt plus que quatre corps transpercés et lacérés de part et d’autre par le Fûton. Ils allaient probablement prendre de longues minutes avant de se vider de leurs sangs.




Sortant un Kunai sous le regard des deux enseignes ayant déposés leurs armes et mis les mains sur leurs têtes, il y eut qu’un simple lancer en direction de l’invocateur qui se redressait difficilement en tenant son estomac tout en crachant du sang sous la douleur et la rébellion de ses organes internes. Ne parvenant pas vraiment à se relever à cause de l’instabilité de la plateforme qu’était un navire sombrant dans les eaux. Le Kunai vint traverser la gorge du père du Kraken dans un geste impersonnel qui venait adjoindre ses gargouillis de sang à la curée en cours sur l’ensemble du navire.

Eyana : « Un geste et vous les rejoignez, je n’en aurais que faire. Vous êtes désormais prisonnier du village caché de Kiri. »

D’un signe de la main, Eyana venait faire signe au Kuchyose de Misaki, peut être que cette fois, ce dernier se montrerait plus coopératif. Et elle escorterait alors les deux prisonniers survivant à bord de leur propre navire.

_________________
[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Empty
Dim 14 Aoû 2022 - 19:30

Le duel à l'intérieur de l'embarcation terminée, la créature des profondeurs disparues tout simplement. Le combat avait été expéditif, mais tel était la coopération des militaires de la brume. Lourd en chakra, mais particulièrement dévastateur. Le défi de cette mission avait définitivement été de trouver une façon d'appâter le navire pirate, car il n'avait simplement pas la moindre chance contre lue fûton de la Céleste. Retournant dans son monde, la disparition des tentacules faisait baisser la garde de Misaki qui posait son regard sur son Kuchiyose.

Remarquant les quelques signes d'Eyana, cette dernière se posait en écrasant sous ses serres les deux prisonniers de la brume, prenant bien soin de ne pas les tuer. Attendant sans rien que l'Anaï grimpe sur son dos, elle finit par s'envoler afin de retourner sur le navire qui les avait conduits maintes fois entre Kiri et Yuki, et ce, en transportant les deux êtres entre l'immensité de ses serres. Après tout, Tosho faisait quand même une bonne dizaine de mètres.



De retour sur l'embarcation, il ne restait plus qu'à faire demi-tour. Leur mission était terminée, mais qu'en était-il de cette taupe au coeur même de l'équipage. Avaient-ils les ressources pour essayer de dénicher son existence pendant que le navire retourne à Kiri ou bien valait-il mieux ne pas éveiller les soupçons et n'intervenir qu'une fois sous la protection du port Naragasa ?

Le demi-tour ordonné par Misaki ne fit absolument pas le plaisir du capitaine qui devait se rendre au coeur du pays enneigé, mais avait-il vraiment le choix ? Kiri rembourserait le salaire de ses hommes et les vivres utilisés, il ne ressortirait pas perdant, si ce n'est que la cargaison qu'il devait aller livrer arriverait avec quelques jours de retard.

Prenant sa partenaire à part, la Yukijine commentait cette belle démonstration de maîtrise, tout en gardant un oeil sur les deux hommes désormais attaché et à la merci des marins qui semblaient en vouloir à leur peau. Difficile de ne pas comprendre leurs émotions quand il s'agissait là de deux hommes qui avaient fait couler d'autre navire et qui comptaient bien en faire de même avec le leur.

[Misaki] - Ta technique était absolument magnifique !

Déclarait-elle en revoyant la destruction du vent entre les mains d'Eyana. Une technique digne des prouesses de Yosuzume.

[Misaki] - On va retourner à Kiri. À moins que tu aies une idée pour leur tirer les vers du nez, quelques jours dans la prison de Yuki nous révèleront la taupe.

Chuchotait-elle en s'assurant de ne pas être entendue.

[Misaki] - Il va falloir les garder à l'oeil, je ne serais pas surprise que la taupe profite d'un moment d'inattention pour les faire taire.

_________________
[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Anaï Eyana
Anaï Eyana

[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Empty
Lun 15 Aoû 2022 - 14:49
Un vol à dos de hibou géant et la livraison des deux prisonniers survivants était faite à bord du navire marchand. Visiblement, piégé sous la glace, la créature n’avait pas été capable de lutter longtemps contre Misaki. Depuis le ciel, le spectacle du navire entrain de sombrer et la glace formée depuis le Chakra se fusionnant aux icerberg naturels et au gel de certaines étendues d’eau se situant entre Mizu et Yuki formait un paysage aussi chaotique que magnifique. La logique avait cédé la place au somptueux. Le vol n’était pas vraiment confortable mais le spectacle lui, valait certainement la peine.

Il y avait là toute la pensée de ce Tosen qui souhaitait faire disparaître le Chakra. Qui comme toute énergie, s’il était certainement capable des pires horreurs et des pires massacres comme en ce jour, c’était aussi une force incroyable capable de mener avec facilité de très grandes entreprises.

La Céleste venait ressentir un coup de fatigue en refermant la seconde porte céleste. Même après une utilisation si courte, le contrecoup était toujours une perte d’équilibre, une vision que se trouble, des douleurs musculaires. Elle venait fermer les yeux afin de ne pas laisser sa vision titubante affecter le reste de ses sens. Elle attendait que cela passe, jusqu’à ce qu’il soit sur le pont du navire.

La Yuki venait complimenter sa technique Fûton. Bien loin des résultats anecdoctique de ses premiers entraînements avec elle, c’était là une technique d’envergure. Eyana hochait la tête, sans pour autant répondre verbalement. Elle était fatiguée, s’appuyant alors contre le bastingage du pont. En ce qui concerne les prisonniers, une fois ces derniers attachés par les soins de la garde marine du Capitaine et escorté en lieux sûr, la Genin vient un peu plus difficilement formuler une réponse sur le sujet des prisonniers.

Eyana : « Non, pas besoin de leur tirer les vers du nez, c’est le travail de la Kenpei »

Au sujet de la taupe qui pourrait tenter de les faire taire, c’était en effet une possibilité, quelque chose qui allait même probablement arriver s’il souhaitait maintenir sa position ou rester à Mizu à la suite de toute cette affaire. C’était évident pour les trois survivants qu’il n’y avait plus d’avenir avec cet équipage pirate. Et s’il crachait le morceau trop vite, il se ferait également arrêter ou au moins intercepté avant de rejoindre Kaiba.

Eyana : « Bonne idée, assurez leur garde si vous voulez, vous êtes plus discrète que moi et surtout, je suis fatiguée de mon intervention. Le contre coup des portes. Je reste ici à veiller sur la bonne coopération du Capitaine. »

A défaut d’avoir d’ores et déjà mis au point ses sceaux pour lutter contre ces conséquences du dépassement de soi, elle n’allait pas être la sentinelle la plus vigilante. Et puis son infra épineux droit lui faisait quelques misères depuis l’atterrissage, peut être avait-elle été trop brusque lors du combat au point de se faire une élongation ou une déchirure de ce petit muscle dorsal.

En attendant, le navire faisait retour pour Kiri, avec le vent en poupe.

_________________
[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Empty
Dim 21 Aoû 2022 - 4:30

Joignant ses deux mains ensemble, la Yukijine venait créer les quelques mudras nécessaires à l’activation d’un seul et unique clone. Une jumelle faite de glace capable d’encaisser plusieurs coups avant que son existence ne soit rapportée à sa créatrice. Une jumelle capable de surveiller quelques pirates attachés au mât d’un navire le temps que la véritable incarnation du clan de la neige n’ait frayer un chemin au navire afin qu’il puisse reprendre la route.



Tandis que sa création se charge de la sécurité des hommes, la véritable Misaki rejoignait l’avant de l’embarcation, commençant d’ores et déjà la réalisation d’une série de signe plus complexe. De ses pieds naquis une très faible couche de givre qui partit en direction de l’eau, déposant une infime quantité de glace sur le bois du navire. Se propageant jusqu’à la mer gelée, la glace sur laquelle se répandait le givre venait craquer et se fragmenter. Elle se brisait sous l’impulsion du chakra de celle capable de manipuler cet élément, et ce, afin d’ouvrir la voie dans cet enfer hivernal qu’elle avait créé.

Satisfaite, elle tournait les talons posant ses iris céruléennes dans la noirceur de celles de son invocation qui, en lui fixant l’âme, tournait sa tête digne d’un hibou afin de regarder l’Anaï, puis retournant à Misaki.

[Tōshō] - Aurevoire.
[Misaki] - Bon retour Tōshō, encore merci pour tout.

Déclarait-elle en voyant la gigantesque harfang disparaître dans un nuage de fumée. Il ne restait plus grand chose à faire si ce n’est qu’attendre le retour au port de la brume.

[Misaki] - C’est bien le travail de la Kenpei, mais ça ne m’empêche pas d’aller fouiller un peu. Repose toi, ma jumelle se charge de la garde et quand elle disparaitra je prendrais le relais.

S’assurant que tout se passe bien, Misaki profitait de cette deuxièmes paires d' yeux, le temps qu’elle pouvait pour faire le tour du navire et débuter ne serait-ce qu’une inspection visuelle. Posant son regard sur les gens, sur leurs non-verbales, elle n’était pas intrusive, mais curieuse.

Elle entretenait quelques conversations ici et là, échangeait avec le capitaine toujours aussi amer de se voir réquisitionner son navire ainsi. Malheureusement, elle ne ramasse pas la moindre information utile et son tour de garde arrive trop rapidement.

Le restant du voyage était sans événement.



_________________
[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal

[Mission/B/Kiri] Les corsaires des mers gelées

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mission de Rang D] Par-delà les mers
» [Mission/B/Kiri] Noyer le poisson
» [Mission/B/Kiri] Interroger l'Erudite
» [Mission/B/Kiri] Interroger le Conservateur
» [Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Yuki no Kuni, Pays des Neiges :: Mer blanche
Sauter vers: