Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Mission B - Kaiba] L'appât du gain

Anaï Eyana
Anaï Eyana

[Mission B - Kaiba] L'appât du gain Empty
Jeu 23 Juin 2022 - 22:08
[Mission B - Kaiba] L'appât du gain Ntr8

Il était le jour du départ. Au petit matin avant que la marée ne rende toute partance vers les hautes mers difficiles. Je m’étais apprêtée à préparer la chaloupe devant m’emmener vers le modeste petit navire du Capitaine. Une petite embarcation avec un seul grand mat et un simple pont pour une dizaine d’homme d’équipage, maximum vingt. Le genre de petit navire que favorisait les pirates pour leurs vitesses afin de rattraper les navires marchands de petite et moyenne taille.

J’étais venue avec un sac plutôt bien rempli pour monter à bord du navire. Tout un tas de barda qui allait pouvoir me servir selon les situations que nous allions rencontrer avec l’avantage d’avoir un navire sur lequel tout stocker. Il était plutôt évident que l’approche de la situation allait être complexe. Il fallait récupérer des informations sur des navires stationnés en pleine mer. Deux options qui était à tenter : Voir sans être vu, se tenir à distance et espionner à la longue vue les déplacements, essayer d’analyser ces derniers. En réalité une option très difficile car il est complexe en mer de réussir à voir sans être soi même à portée des autres vigies. La seconde option, plus audacieuse était de tenter de s’infiltrer en se faisant passer pour un navire pirate. C’était très risqué et pouvait mettre toute la mission en péril assez rapidement.

Pour être tout à fait honnête, je n’avais pas pris de décision concernant l’approche et j’attendrais d’en parler à ma partenaire de mission.

Namue devait me rejoindre après une deux lettres que je lui avais laissé l’invitant à se joindre à moi. Je devais également lui faire un point sur cette mission secrète confiée de la main du Kage. Elle serait probablement curieuse d’en connaître les détails et je la savais être elle-même talentueuse dans le domaine de la navigation si mes souvenirs étaient bon.

Je voyais le marin continuer d’attendre sur le quai à bord de la chaloupe, mon sac chargé en son sein, je patientais que la jeune Chûnin montre le bout de son nez. J’aurais apprécié y aller avec Fuso afin de ne pas avoir de problème de grade durant la mission mais il me fallait quelqu’un et il était nécessaire de bien choisir. Peu d’autres Genin du village me semblait suffisamment fiable pour m’accompagner sur quelque chose d’aussi important pour moi.

Après quelques minutes d’attentes, je voyais la forme de l’invocatrice de cristal pointer le bout de son nez, je lui fis un signe discret au loin, visiblement insuffisant pour qu’elle me voit. Préférant me faire discrète, j’attendais qu’elle me trouve et qu’elle s’approche à notre niveau.

D’une voix douce et basse, je la saluais.

Eyana : « Namue, tu es venue. Je t’en prie, montes à bord de la chaloupe, nous sommes en retard. »

Comme pour l’inviter à emboiter le pas, je venais me mettre dans la petite embarcation et l’aider à charger ses éventuelles affaires pour le voyage. Elle savait que nous allions vers Kaiba, elle devait donc avoir prévu un peu de temps en mer.

Eyana : « Nous prendrons le temps de voir tous les détails ensemble une fois à bord, désolée d’avoir été aussi cryptique, c’était une question de nécessité. »

Même si les courriers étaient sécurisés par du Fûinjutsu et le contenu relativement sauf, j’étais la première à savoir qu’il était possible de désamorcer un sceau pour un véritable expert dans le domaine. C’est une opération tendue mais toujours possible et il n’aurait pas été surprenant de voir des espions dotés d’un agent ayant de telles capacités. Il était bien plus sûr de tous lui confier une fois en mer, là où les murs n’ont pas d’oreilles.
Il était le jour du départ. Au petit matin avant que la marée ne rende toute partance vers les hautes mers difficiles. Je m’étais apprêtée à préparer la chaloupe devant m’emmener vers le modeste petit navire du Capitaine. Une petite embarcation avec un seul grand mat et un simple pont pour une dizaine d’homme d’équipage, maximum vingt. Le genre de petit navire que favorisait les pirates pour leurs vitesses afin de rattraper les navires marchands de petite et moyenne taille.

_________________
[Mission B - Kaiba] L'appât du gain 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Kayuri Namue
Kayuri NamueEn ligne

[Mission B - Kaiba] L'appât du gain Empty
Ven 24 Juin 2022 - 18:05



L'appât du gain


ft. Eyana




Namue avait été légèrement surprise par la demande de sa compatriote du Shôtosenpei, mais elle n’avait réfléchi qu’une fraction de seconde avant d’acquiescer à sa demande. Elle ne s’attendait toutefois pas à ce que le départ soit aussi rapide et celle qui se targuait d’être toujours en avance arriva de longues minutes en retard et avant même d’avoir été en mesure de s’excuser de ce dernier, sa comparse l’invita à monter à bord d’une chaloupe ce qu’elle fit, un bagage léger contenant ses maigres affaires sur l’épaule.


Pardonne moi du retard, je n’avais pas pensé à un départ aussi rapide.

Puis, tandis que les deux jeunes femmes naviguaient en direction du navire qui allait les transporter jusqu’à destination, la Chûnin repensa au contenu du message d’Eyana ou plutôt, au contenu absent de celui-ci, mais avant qu’elle ne puisse questionner la principale intéressée, celle-ci lui signifia d’attendre d’être à bord du vaisseau qui ressemblait en tout point à ceux dont la Kayuri avait l’habitude.


L’abordage se fit sans le moindre heurt et après quelques ordres bien sentit de la part de l’Anaï, les deux jeunes femmes se retrouvèrent enfin dans une relative isolation et aussitôt, la Chûnin se tourna vers sa partenaire pour la questionner sur les aboutissants de cette mission en provenance directe de la main du Mizukage.


Maintenant que nous sommes… Relativement … Seules…

Le regard de la jeune femme lorgna un gaillard au torse velu qui semblait tendre une oreille indiscrète et presqu’aussitôt ce dernier retourna à ses tâches tandis que la Kayuri reprenait la parole.


Peux-tu m’en dires un peu plus au sujet de cette mission ?

Tandis qu’elle parlait, ses yeux se posèrent sur le brassard de la Kenpei qu’elle portait désormais en permanence et réalisa que la différence de grade pourrait potentiellement causer un problème et la jeune femme ressentit un besoin irrépressible de rassurer sa comparse avant que celle-ci n’est le temps de répondre à sa première question.


Au fait, à moins d’un danger mortel, considère qu’il n’y aura aucun grade entre nous pour la durée de cette mission alors n’hésite pas à me donner des directives si besoin. Maintenant que ceci est dit… Tu me parles de cette mission ?

Tandis qu’elle terminait sa question, la jeune femme détacha son brassard de la Kenpei qu’elle plia ensuite avec délicatesse avant de ranger celui-ci dans l’une des poches internes de son kimono sans manche avant de reporter son attention sur sa partenaire de mission.



... @Anaï Eyana


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552
Anaï Eyana
Anaï Eyana

[Mission B - Kaiba] L'appât du gain Empty
Lun 27 Juin 2022 - 14:28


Je venais mettre en ordre notre modeste petit coin de navire s’apparentant bien plus à un morceau d’espace commun privatisé qu’à une réelle cabine, ce qui semblait logique vu la taille du navire. Si tôt que nous fûmes à bord, les manœuvres d’embarquement cessèrent et le navire se mit en marche en direction de sa destination. J’avais déjà pu voir les notions élémentaires du plan en compagnie du chef de bord. Pour une fois, je n’allais pas me ruer à la manœuvre, je songeais plutôt à la complexité de la mission qui nous attendait.

Le Rang et la récompense de cette mission dépendait au final bien plus de la difficulté pour l’accomplir que de l’opposition que nous allions affronter. Si tout se passait bien, nous n’allions pas nous battre une seule fois et il était même impératif que cela se passe de cette manière. Je ne pouvais pas me permettre de rater la moindre chose dans cette tâche, si je voulais mon navire et mon grade de Chûnin.

Une fois seule et visiblement aucune oreille indiscrète à portée, je venais murmurer à l’intention de Namue les informations concernant la mission. Je posais mon regard lapis lazuli dans le sien en déposant mes fesses sur une des caisses fixées par des chaînes.

Eyana : « Le Kage m’a chargé d’espionner un important regroupement de pirate au large de Kaïba. Nous devons tenter de savoir ce qu’ils sont actuellement entrain de planifier. Si possible, qui les commande et comment cela se fait qu’ils soient tous ensemble sans s’entretuer. »

Je prenais une pause, laissant le temps à Namue de me questionner si cela était nécessaire. Avant de reprendre sur les difficultés inhérentes de la mission, toujours dans un léger murmure.

Eyana : « Le problème est que les navires sont en pleine mer, ancrés. Donc pas de moyen d’accès par la terre. Nous allons devoir innover pour récupérer les informations. »

Je venais attraper mon sac contenant mes affaires pour les poser sur mes hanches en préparant à montrer ce à quoi j’avais pensé à Namue. Après tout, l’infiltration ne serait pas simple.

Eyana : « Et surtout nous ne devons pas laisser de trace de notre passage. Donc on ne neutralise personne, on ne se bat pas. On voit sans être vu. On vient, on récolte les informations et on repart à Kiri, ni vu ni connu. Je sais que ça change d’habituellement. »

A ce moment précis je venais défaire de mon gros sac un épais tissu bleuté aux couleurs irrégulières avec des teintes de blancs sombres et de bleus un peu plus clairs. Cela ressemblait en tout point à un tissu de camouflage en trois teintes.

Eyana : « L’infiltration étant le principal problème en mer, car il est impossible pour un navire de voir sans être vu. J’ai demandé au Capitaine de nous lâcher au large de l’île de Kaiba et que nous allions prendre la chaloupe pour nous laisser dériver avec la marée et le courant vers la flotte. Dissimulées sous ce tissu qui prendra les couleurs d’une mer nocturne. Nous resterons allongés dans la chaloupe, donnant de bref coup de rame quand nécessaire pour nous orienter, toujours en position allongée et nous nous faufilerons dans l’eau une fois assez proche. »

L’idée pouvait sembler folle et surtout incroyablement passive, mais mon ingéniosité passait avant tout par des réflexions dans les techniques de dissimulation matérielle avant de réfléchir à celle Ninja qui était bien souvent soit trop gourmandes soit imparfaites.

Eyana : « L’idée étant de nous faufiler sans être vu devant une vigie, je me dis que rien ne vaudra un camouflage visuel de la sorte et une fois au niveau des navires, ça ne sera pas difficile de nous glisser à leurs bords et de nous faire passer pour des membres de l’un des nombreux équipages. »

Je mettais fin à mon monologue pour enfin laisser la parole à Namue et réagir à mes propositions pendant que nous pouvions désormais sentir que nous avions bel et bien mis les voiles en direction de Kaïba de bon matin.

_________________
[Mission B - Kaiba] L'appât du gain 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Kayuri Namue
Kayuri NamueEn ligne

[Mission B - Kaiba] L'appât du gain Empty
Mar 28 Juin 2022 - 19:20



L'appât du gain


ft. Eyana




Comme elle s’y attendait, sa partenaire de mission lui expliqua son plan de match en détail et la chûnin se fit un devoir de ne pas l’interrompre avant que celle-ci est terminé, notant mentalement les différents points qu’elle notait au fur et à mesure que sa partenaire exposait ses idées et, lorsque celle-ci eut enfin terminé, la Kayuri s’étira légèrement en restant en position assise avant de finalement prendre la parole.


Le plan me semble bon dans l’ensemble…

La jeune femme prit volontairement une pause avant de poser ses pupilles dans celle de son interlocutrice pour finalement continuer sur sa pensée.


Je suis d’accord avec toi, le fait que les navires soient en pleine mer pose un problème pour une collecte subtile d’information… Dans l’ensemble je suis d’accord avec ton plan à un seul bémol, tu sembles assumer qu’il sera facile de se faire passer pour deux membres d’équipage, mais j’en doute fortement. Peut importe ce qui se trame, je doute fortement qu’un capitaine pirate s’y joigne sans un équipage de confiance qu’il connait de fond en comble ce qui vient réduire grandement les chances que l’arrivé de deux nouveaux membres d’équipage, inconnue de tous, passent inaperçu…

La chûnin réfléchit quelques instants tout en laissant la chance à sa partenaire d’assimiler ce qu’elle venait de dire. Puis, après de longues secondes de pause, Namue reprit finalement la parole, exposant à sa partenaire la solution qu’elle avait imaginée pour minimiser le risque d’être découvertes.


Comme tu le sais, je possède une certaine affinité pour la sensorialité qui me permet de me camoufler donc je propose qu’une fois à bord de l’un des navires, je reste camoufler pendant que tu infiltre leurs rangs. Contrairement à moi, tu ne devrais pas avoir de misère à infiltrer un équipage pirate… On ne peut pas dire que j’ai le profil type d’une praticienne de la piraterie…

Tandis qu’elle terminait sa phrase, sa main décrivit une large boucle, s’arrêtant l’espace d’un instant au niveau de ses sabres qui pendait à sa taille puis au niveau de son accoutrement général qui criait son appartenance au dojo itinérant de la brume.


Je doute que mon appartenance au dojo itinérant me soit de la moindre utilité et m’apprendre à être autre chose prendrait plus de temps que nous avons alors qu’en dis-tu ?



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552
Anaï Eyana
Anaï Eyana

[Mission B - Kaiba] L'appât du gain Empty
Mer 29 Juin 2022 - 12:00
Namue venait me parler de technique de sensorialité, si elles avaient leurs utilités indéniables face à d’autres Ninjas, j’avais quelques doutes concernant la situation. Je sais qu’énormément de Ninja Senseur ne disposent pas d’autres moyens de dissimulations. Peut être qu’au travers du Suiton ou du Futon elle pouvait se dissimuler dans l’environnement ? J’étais curieuse et surtout je me devais de m’assurer de cela avant que nous continuions sur cette modification du plan qu’elle venait me proposer.

D’une voix assez douce et sans jugement, je venais donc lui demander.

Eyana : « Mais disposes-tu au moins de camouflages visuels ? Car je doute fortement que le problème soit ici une histoire de Chakra. »

Dans la contradiction qu’elle avançait, elle avait par ailleurs peut être pas pris en compte de la taille que pouvait représenter une flotte, et encore moins un regroupement de quasiment tous les Pirates de Kaïba, je venais donc lui apporter une précision qui était peut être nécessaire. Toujours sur le même ton, j’étais avant tout dans la discussion et certainement pas dans le jugement, ne souhaitant vraiment pas la braquer.

Eyana : « Il va vraiment y avoir beaucoup de navire, on parle ici de plusieurs milliers de Pirates donc j’ai confiance dans notre capacité à nous fondre dans la masse tant que l’on ne prends pas trop de risque et qu’on adopte la bon attitude. »

Mais peut être que le mensonge et l’infiltration à la vue de tous n’était pas sa tasse de thé, bienveillante, je venais tout de même lui offrir une petite porte de sortie. Je me redressais de mon tonneau pour me mettre face à elle, lui adressant un petit sourire sincère tout en gardant mon regard azuréen dans le sien.

Eyana : « Si cela te semble un peu trop difficile pour toi, je peux comprendre, c’est pour ça que j’ai évité de te mettre face au fait accompli. »

Je venais par la suite replier la toile de dissimulation pour la remettre dans mon sac. J’étais appliquée à la tâche, la sac étant particulièrement rempli, je me devais d’optimiser l’espace.

_________________
[Mission B - Kaiba] L'appât du gain 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Kayuri Namue
Kayuri NamueEn ligne

[Mission B - Kaiba] L'appât du gain Empty
Mer 29 Juin 2022 - 19:40



L'appât du gain


ft. Eyana




Namue n’avait pas un tempérament bouillant et heureusement car les commentaires de sa partenaire firent malgré tout monter une certaine rage en elle que l’apprentie samouraï se força à contenir avant de répondre à l’instigatrice de celle-ci qui rangeait soigneusement sa toile de camouflage dans son paquetage bien remplis.


J’assumais qu’après avoir utilisé mes dons en sensorialité à de nombreuses reprises à tes côtés tu le savais… Je te confirme que oui et je ne suggèrerais pas un simple camouflage chakratique car comme tu l’as fait remarquer, ce n’est pas le problème.

La jeune femme prit une courte pause afin de redescendre son rythme cardiaque à l’aide d’exercice de respiration. Elle ne pensait pas être en colère, mais visiblement la remise en question de ses compétences par une partenaire venait toucher une corde sensible.


Je ne maîtrise pas le Henge ou n’importe qu’elle autre technique de métamorphose et j’ai passé la majorité de ma vie dans la culture Bushido et l’autre partie au cœur d’un village militaire. Ça ne me semble pas « trop difficile », je suis simplement réaliste et je connais mes forces. Ne te méprend pas, mon but est d’assurer le succès de la mission qui t’a été confiée et rien d’autre.

La chûnin prit une nouvelle pause afin de permettre à sa partenaire de mission de bien comprendre ce qu’elle voulait dire, puis, considérant celle-ci suffisamment longue, elle reprit la parole.


Peut importe le nombre de navire, les membres d’équipages ne changeront pas forcément de vaisseau à moins qu’il ne soit sur une île, mais la description des faits rapportés dans ton ordre de mission ne semble pas tendre vers ce scénario donc j’assume une quantité non négligeable de navire tous ancrés à une certaine distance les uns des autres pour éviter qu’une mer un peu trop agitée ne les fasses rentrés en collision. De ce fait, peu importe le nombre de pirates, les équipages restent plutôt restreints et une personne inconnue qui apparaît du jour au lendemain ça peut passer plus ou moins inaperçu, mais deux ? Avec l’une des deux qui ne possède aucune connaissance dans le jargon pirates, dans la navigation en haute mer, qui bouge comme une samouraï et dont l’habillement crie une appartenance au Dojo itinérant de la brume qui est réputé pour son aversion envers les pirates… Bref, tu comprends où je veux en venir, factuellement tu as une chance de t’infiltrer à bord de l’un des navires sans attirer l’attention, mais ce n’est pas mon cas. Je réitère donc ma suggestion d’user de mes talents en sensorialité pour m’infiltrer plutôt que mes talents d’actrices, pour ta part ça ne change pas réellement ton plan et pour ma part, je me rajoute une consommation non négligeable de chakra et selon la durée de notre infiltration, la recherche d’une cachette pour me reposer à l’abris des regards.

Le reste du voyage se produisit sans péripétie et rapidement, les deux jeunes femmes se retrouvèrent à atteindre l’avancement de la journée avant de débuter la première partie du plan d’infiltration de l’Anaï, profitant des derniers moments de calmes avant la tâche ardue qu’elle entrevoyait devant elle, Namue inspectait une dernière fois son équipement puis, lorsque l’heure arriva, elle s’installa au côté de sa partenaire dans la chaloupe qui fut rapidement mise à la mer et tandis que leur navire s’éloignait, la chûnin ne put qu’observer l’évidence, il était désormais trop tard pour reculer.




Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552
Anaï Eyana
Anaï Eyana

[Mission B - Kaiba] L'appât du gain Empty
Jeu 30 Juin 2022 - 14:39


Le discours de Namue venait faire sens, j’avais bien plus l’apparence d’une Pirate qu’elle, avec mon corps couvert de la tête aux pieds de tatouages. Dans le tas, je n’avais qu’à me construire une identité que j’avais toute trouvée si cela s’avérait nécessaire. Et puis si nécessaire, je n’avais qu’à me Henge en quelqu’un d’autres pour ne pas plus attirer l’attention que cela. Sur les navires les plus larges, je ne devrais avoir aucun mal à passer inaperçu vu la période que traverses les corsaires de Kaïba.

Je viens donc concéder la solution à la Chûnin, qui avait raison et garder bien le même objectif que moi.

Eyana : « Tu as raison, tu seras de toute façon probablement plus à l’aise comme cela, et si on peut utiliser notre Chakra pour autre chose que se battre. »

C’était sur ses paroles que nous rangions toutes les deux nos affaires chacune de notre côté alors que le voyage pouvait continuer.

[…]

Sans plus de péripéties, le navire finit par arriver après plusieurs jours au large de l’île de Kaïba. Conformément aux informations dont le duo disposait, ils positionnèrent le navire Kirijin au plus proche de la flotte, en étant toujours dissimulé par l’île.

Eyana : « Il nous faut une ancre pour la chaloupe, de façon à ce qu’elle reste en place, bien évidemment un petit volume Capitaine, j’ai beau être sérieuse dans l’entraînement physique, il faut qu’on puisse la porter à nous deux. »

J’avais en effet pensé à la problématique d’une chaloupe dérivant au large, la même qui devait nous permettre de rejoindre le navire une fois la mission accomplie. Il était important de garantir que cette dernière puisse servir pour l’aller comme le retour. Voler une chaloupe sur place était une option, mais une option qui laisserait des traces, il n’était ici pas question de laisser la moindre suspicion si cela était possible.

En compagnie de ma comparse, je venais donc charger la chaloupe et monter à son bord, de façon à nous recouvrir ensuite de la bâche aux couleurs de la mer. Nous avions bien évidemment attendu que la lune domine le ciel de façon à bénéficier d’une couverture supplémentaire par la luminosité, qui était peut être d’autant plus importante.

Montant à bord de l’embarcation, je venais refouler un petit nœud à l’estomac. L’ennemi allait être en très grand nombre, plus que je ne pouvais combattre même sous Portes Célestes et puis la réussite de la mission dépendait de ma capacité à m’infiltrer. Je savais dans le fond que le Mizukage avait raison et qu’actuellement ma capacité d’infiltration était ma principale faiblesse. Car il y avait se faufiler et laisser un tas de cadavre dans le sillage en tuant rapidement tout ceux que l’on croise. Et il y avait réussir à s’infiltrer sans laisser le moindre indice de son passage. Si j’excellais dans la première option, la deuxième était beaucoup moins exercée.

Nous pilotions à deux la chaloupe, laissant dépasser uniquement nos yeux et chacune une rame alors que le tissu de dissimulation nous recouvrait intégralement, laissant l’embarcation paraître comme une forme indistincte au milieu de l’Océan.

Alors que nous nous approchions, j’avais une autre pensée pour les capacités de Namue qui ressemblait énormément à celle de Misaki avec l’exception du combat au sabre. Au final, Namue était comme un mélange entre Misaki et moi-même. Je lui adressais donc une suggestion.

Eyana :
« Namue, avant que nous arrivions, peux-tu me dire si tu ressens une présence Chakratique à bord de la flotte ? Pour ce qui est de notre destination, nous allons arrêter la chaloupe et jeter l’ancre à bonne distance, puis rejoindre les navires à la nage ou en marchant sur l’eau si cela te convient. »



_________________
[Mission B - Kaiba] L'appât du gain 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Kayuri Namue
Kayuri NamueEn ligne

[Mission B - Kaiba] L'appât du gain Empty
Lun 11 Juil 2022 - 2:55



L'appât du gain


ft. Eyana




Namue aida sa compagne à charger le matériel à bord de la chaloupe puis, lorsqu’elles furent suffisamment rapprochées, la jeune femme s’allongea dans celle-ci aux côtés de sa partenaire avant de donner quelques coups de rames pour les placer dans la bonne course. Le reste fut une répétition d’un moment d’attente suivi de quelques mouvements de rames le tout dans un silence complet qui ne fut brisé par sa partenaire que lorsqu’elles arrivèrent enfin à proximité de leur destination.


D’un signe de la tête, la jeune femme lui signifia qu’elle avait bien entendu sa demande puis, elle exécuta une rapide série de mudras avant de fermer les yeux, laissant son esprit parcourir la masse de navire qui les attendaient au loin, découvrant avec une certaine horreur la quantité importante de personnes qui s’y trouvait. Toutefois, le bon côté était qu’elle ne détectait aucune trace de chakra notable qui indiquerait un adepte des arts shinobis à bord des navires et ce simple fait venait simplifier grandement la tâche d’infiltration de la Chûnin qui n’aurait pas à camoufler son chakra en plus de sa présence physique lorsqu’elle se trouverait à bord des navires.


Malheureusement, la masse de navires était telle que la Kayuri ne parvenait pas à projeter son esprit sur l’ensemble de celle-ci et il n’y avait donc rien qui lui indiquait qu’un utilisateur de chakra ne se trouverait pas sur l’un des navires qu’elle ne pouvait pas inspecter pour le moment.


...

La quantité de navire amarré est... impressionnante... Il y en a tellement que je n’arrive pas à projeter mon esprit sur l’ensemble de la flotte... Par contre je peux garantir que sur ceux que j’ai été en mesure d’analyser, je n’ai détecté aucun niveau de chakra qui indiquerait un utilisateur de celui-ci ce qui va faciliter grandement mon infiltration...

Prenant une grande inspiration, la jeune femme prit une pause pour réfléchir à la suite des événements avant de réaliser qu’elle n’était pas à l’origine du plan et la Kayuri décida donc de questionner ladite auteure sur les prochaines étapes.


Simplement à me faire signe lorsque tu voudras ancrer notre barque pour débuter l’infiltration.


Résumé des actions:
État de santé: Impeccable
État de chakra: 1C

Actions:

Namue suit les directives de sa partenaire et utilise une détection classique qui, outre lui offrir une vision sur la quantité de navire amassé, ne lui indique aucune trace d'un utilisateur de chakra. Toutefois, son esprit n'est pas assez puissant pour analyser l'ensemble des navires stationné.



Technique(s) utilisée(s):



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552
Anaï Eyana
Anaï Eyana

[Mission B - Kaiba] L'appât du gain Empty
Lun 11 Juil 2022 - 18:03
Namue ne détectait absolument aucune présence Ninja à bord des navires. Certains Pirates avaient des compétences redoutables même sans l’usage du Chakra, cela était bien connu, et j’avais même eu plus d’une fois l’occasion d’échanger avec certains d’entre eux. Selon les rumeurs, Namue elle-même, avait combattu certains d’entre eux, leurs arcanes étant aussi étranges que dangereuse, pour eux comme pour autrui.

Redonnant quelques coups de rames avant lentement arrêter l’embarcation, je venais adresser un signe de tête à Namue après un dernier coup d’œil vers la flotte.

Eyana : « Bien, je pense que nous ne sommes pas trop près pour nous faire repérer, il faudra terminer notre récolte d’information avant le lever du soleil par contre, car le tissu ne nous dissimulera que la sous l’influence de la lune, question de couleur et de reflets. »

Ma méthode d’infiltration n’était pas parfaite mais avait l’avantage de ne pas coûter de Chakra ou de requérir la maîtrise d’un domaine particulier.

Je rampais à l’arrière de l’embarcation et faisait signe à Namue d’accompagner mon geste pour que nous portions à bout de bras cette putain d’ancre qui pesait son poids afin de la faire passer par-dessus le bois sans chavirer le bateau.

Eyana : « Un.. Deux… Trois.. ! »

Laissant le morceau de plomb rejoindre les fonds marins, il ne s’agissait plus qu’à se glisser dans l’eau glaciale des mers de Mizu. Heureusement que le froid de l’hiver n’était pas encore là.

Je n’étais qu’une forme ombreuse me glissant à l’aide de mouvement de brasse en direction du navire principale, une immense Jonque accueillant visiblement une fête vue que les éclats de rires et de la musique semblaient en provenir. Plusieurs autres navires à proximité accueillaient également une ambiance festive.

De nombreuses petites chaloupes étaient attachées ici et là, sur les côtés des jonques les plus imposantes et où les équipages avaient décidés de se rassembler. Visiblement les Pirates allaient bien profiter de la nuit. Me glissant à l’intérieur de l’une de ces chaloupes qui n’était dans le champs de vision d’aucun témoins, je venais alors réaliser un Mudra pour prendre l’apparence d’une pirate avec un cache œil, de nombreux tatouages et un bandana sur la tête. Une apparence assez masculine, quelque chose de passe partout dans le milieu.



Il me restait plus qu’à grimper le long de l’une des échelles de cordes tressées et me joindre à la fête, en espérant que le déguisement serait efficace parmi les centaines de pirates s’agglutinant à bord. Alors que je m’apprêtais à monter, je pouvais voir deux individus se pousser violemment contre le bastingage en hurlant, avant que l’un des deux ne viennent passer par-dessus avant de s’éclater contre l’une des chaloupes plusieurs mètres plus bas puis glisser dans l’eau.

Une fête pirate n’est pas réussie s’il n’y a pas au moins dix morts je suppose.

_________________
[Mission B - Kaiba] L'appât du gain 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Kayuri Namue
Kayuri NamueEn ligne

[Mission B - Kaiba] L'appât du gain Empty
Mar 12 Juil 2022 - 22:46



L'appât du gain


ft. Eyana




Lorsque l’Anaï plongea dans l’eau glacial de la mer, Namue se contenta de rester à la surface de celle-ci puis, lorsqu’elle arriva suffisamment prêt pour potentiellement être détectée, la chûnin composa une série de mudras avant de se fondre dans le décor et quelques instants plus tard elle observait sa partenaire de mission exécuter une métamorphose qui lui rappela qu’elle devrait très probablement apprendre à faire de même un jour, mais elle n’en avait pas encore eu le temps.


Maintenant préparée, les deux jeunes femmes s’infiltrèrent dans le premier navire qui croisa leur chemin et tandis qu’Eyana se fondait dans la masse, Namue se dirigea vers la calle du navire à la recherche d’un coin où elle serait en mesure de se reposer au besoin ce qu’elle trouva sans peine dans un vaisseau aussi grand que celui où elle se trouvait.


Satisfaite, la chûnin continua son exploration du bâtiment jusqu’à se retrouver devant ce qui semblait être la cabine du capitaine une demi-douzaine de pirate montaient la garde, insensible au brouhaha qui se produisait quelques mètres plus loin et qui avait envoyé, quelques minutes plus tôt, un homme dans une chute vertigineuse vers sa propre mort.


Se rapprochant un peu plus en se servant du couvert de son invisibilité, la Kayuri chercha à intercepter sans succès des bribes de conversation qui s’échappait de la cabine du capitaine et alors qu’elle s’apprêtait à s’éloigner, sa collecte d’information ayant été infructueuse, son pied entra en collision avec celui de l’un des hommes qui montait la garde.


S’écartant rapidement, la jeune femme se propulsa à l’opposer de l’homme qui se retourna brusquement avant de poser sa main sur le pommeau d’un long sabre incurvé tout en balayant le pont qui le séparait des autres gardes de son regard perçant. Puis, alors que Namue pensait s’en être sortit de justesse, le pirate sortit un monocle de sa poche avant de coincer celui-ci dans devant son œil droit à l’aide de son arcade sourcilière.


Par simple réflexe, la chûnin enjamba la barrière de bois derrière elle avant de se laisser tomber sur le pont inférieur, se réceptionnant à l’aide d’un roulé-boulé avant de s’élancer vers la cale du navire. Son instinct lui criait qu’elle venait de passer à un cheveu d’être découverte et lorsqu’elle arriva enfin à la cachette qu’elle avait trouvé un moment auparavant, la Kayuri relâcha enfin son invisibilité avant de se caller derrière les nombreux tonneaux de provisions qui s’y trouvaient pour reprendre un peu d’énergie car quoi qu’étant impressionnante, sa technique de camouflage n’en restait pas moins lourde sur ses réserves de chakra et lui demandait une concentration permanente et elle allait avoir besoin de l’entièreté de celle-ci pour trouver un moyen d’avertir Eyana de la présence de ses monocles et de leur capacité qu’elle soupçonnait être en lien avec la détection du chakra.



Résumé du tour:
État de santé : RAS
État de chakra : 2C
Invisibilité: ON | [OFF]

Notes:

Namue décide de partir de son côté pour trouver une cachette où elle pourra se reposer sans devoir maintenir sa technique de camouflage au besoin. Après avoir trouver celle-ci, elle poursuit son exploration du navire et finit par se rendre devant ce qui semble être la cabine du capitaine. Devant celle-ci se trouve une demi-douzaine de pirates silencieux qui semblent avoir pour seule tâche de garder à distance toute oreille indiscrète de ce qui se tramait dans celle-ci. Profitant de son invisibilité, Namue tente d'intercepter des bribes de la discussion qui se produit entre plusieurs personnes à l'intérieur de la cabine, mais son pied entre en colision avec celui d'un garde et la chûnin bat en retraite avant d'avoir été en mesure d'entendre quoi que ce soit. Initialement immobile afin de ne pas faire de bruit, la Kayuri finit par s'enfuir prestement lorsque le pirate, ne voyant personne derrière lui ayant été en mesure de cogner son pied, sort un monocle de l'une de ses poches avant de l'enfiler devant son oeil droit. Une fois en sécurité dans sa cachette, Namue relâche son invisibilité avant de chercher un moyen de rentrer en contact avec Eyana pour la prévenir de l'existance des monocles dont elle soupçonne avoir la capacité de détecter le chakra.



Technique(s) utilisée(s):



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552
Anaï Eyana
Anaï Eyana

[Mission B - Kaiba] L'appât du gain Empty
Mer 13 Juil 2022 - 16:01
Pendant une bonne heure, les pirates faisaient la fête sur la Jonque. Je venais me mêler à eux, rire, me présenter sous une fausse identité parmi les centaines de navires qui composent la flotte. Les pirates étaient nombreux. Très nombreux, suffisamment pour faire trembler Mizu. Là, je me rendais compte de l’importance de ma mission. Les autorités elle-même avaient probablement mal estimé l’importance de toute cette flotte.

Les Capitaines de navire pourtant prestigieux étaient là pourtant qu’un individu parmi d’autres, chacun accompagnés de leur second et quartier-maître. Il était évident que le pont supérieur était le lieu de réunion des chefs. Et si je ne captais lors de mes passages que des trivialités, un moment survenu où une nouvelle chaloupe vint s’amarrer au vaisseau amiral, peu de temps après l’arrivée d’un nouveau navire.

A bord de la chaloupe, ce n’était pas n’importe qui. Un représentant de l’île de Kaïba, une femme vêtue d’un accoutrement de Corsaire, ne dénotant pas tellement auprès des dizaines de malandrins à bord couvert de tatouage. Il eut été d'ailleurs parfaitement possible pour moi de garder mon apparence normale et me fondre dans le décor par ailleurs…


[Mission B - Kaiba] L'appât du gain Un8g
Oda Matsu - Emissaire de la Gouvernante de l'île de Kaïba

Elle était escortée par deux gardes marins colossaux, mesurant chacun pas loin de deux mètres et étant aussi large que grand. L’un semblait être muni d’un énorme marteau de guerre alors que le second était doté d’une énorme lance de baleinier. Autant dire qu’ils ne faisaient pas dans la dentelle.

L’un des Capitaines, sur le pont supérieur, venait l’accueillir en souriant, un sourire édenté accompagnant une main remplacée par un crochet.

Capitaine Pirate « Madame Oda Matsu, je vois que notre très chère Gouvernante de Kaibe a décidé d’officiellement se joindre à nous. »

Affichant un sourire de circonstance assez bref, elle commençait rapidement à monter les quelques marches la menant au pont supérieur. De mon côté, je faisais de son mieux pour se glisser avec ma chope de Rhum dans le sillage pour entendre la conversation.

Oda Matsu : « La Gouvernante Reizei Ama valide cette alliance que vous et les autres Capitaines proposaient. Nous avons apporté une partie de nos navires et rapatrié ceux qui étaient sur les routes de Yuki et Wasure. Notre cible est déjà définie. »

Un autre Capitaine avec une imposante barbe et un katana à la ceinture venait retirer la pipe au niveau de sa bouche en lui adressant un hochement de tête.

Capitaine Pirate : « Nous espérons que vous avez trouvé de quoi rendre l’entreprise largement rentable. La Réponse de Mizu et Kiri sera certainement conséquente. »

L’envoyée venait sourire alors que ses gardes se postaient tous les deux au niveau des escaliers, j'étais dans le contrebas de ces derniers, tendant l’oreille malgré les rires et les éclats pour saisir la conversation qui se déroulant deux-trois mètres au-dessus de moi.

Oda Matsu :« Nous attendrons que le Daimyo prenne sa décision concernant Yuki No Kuni. Et s’il envoie ses forces là-bas, ce que nous souhaitons, cela sera le moment parfait pour frapper. Toutes les îles de l’archipel souffrent de la situation actuelle sauf une. Obon est le grenier de l’archipel, nous agirons donc comme de saints bénévoles souhaitant répartir les richesses. C’est l’une des îles les plus riches qui a fait sa fortune sur la faim des autres, nous pillerons leurs villes et… »

La conversation s’éloignait et une nouvelle bagarre ayant éclaté sur le pont était couverte d’encouragement. Les deux hommes dégainaient les coutelas et semblaient être prêts à en découdre. Je devais commencer à chercher un moyen de me glisser sur le côté. Le pont supérieur étant largement gardé par les deux énormes malabars en haut des escaliers. Il fallait que j'escalade, en essayant de rester le plus discrète possible. Chaque seconde était importante dans ces moments là.

_________________
[Mission B - Kaiba] L'appât du gain 4z4OkvQ


Dernière édition par Anaï Eyana le Lun 18 Juil 2022 - 12:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Kayuri Namue
Kayuri NamueEn ligne

[Mission B - Kaiba] L'appât du gain Empty
Mer 13 Juil 2022 - 19:53



L'appât du gain


ft. Eyana




Namue passa de longues minutes ainsi tapis dans l’ombre d’une coque, portant une oreille attentive aux moindres sons qui ne semblaient pas provenir du pont supérieur où la vaste majorité des convives étaient rassemblés. Puis, désormais certaine que personne ne semblait la chercher, la jeune femme sortit un minuscule bout de papier sur lequel elle griffonna quelques mots rapides avant de recomposer une série de mudra afin de réactiver son camouflage. Une fois le tout fait, la jeune femme reprit enfin la direction du pont où elle se mit en chasse de sa compagne.



Malheureusement, après plusieurs minutes à chercher en vain, la jeune femme du se résoudre à user de ses autres compétences en sensorialité afin de traquer précisément la localisation de sa partenaire, mais cela impliquait l’abandon de son camouflage et la Kayuri prit donc un moment pour trouver une cachette satisfaisante avant d’enfin composer une série de mudra, dispersant son camouflage pour balayer le pont du navire à l’aide de son esprit, localisant enfin sa partenaire un peu plus loin sur le navire.



Satisfaite, Namue relâcha sa technique de traque et réactiva son camouflage avant de se diriger vers le borgne qu’elle venait d’identifier comme étant Eyana sous l’effet d’une technique de camouflage. Puis, une fois à ses côtés, elle déposa sa main doucement sur son épaule avant de lui glisser le bout de papier contenant son message dans la main pour finalement se retirer vers sa cachette afin de reprendre un peu d’énergie.


Contenu du message

Trouver cachette avec les provisions, attention garde avec objet pouvant potentiellement détecter le chakra ? Détruire après lecture.




Résumé du tour:
État de santé : RAS
État de chakra : 4C (+3)
Invisibilité: ON | [OFF]

Notes:

Namue traque Eyana grace à sa technique de traque puis lui remet un bout de papier contenant un avertissement sur l'objet que le garde possédait et un indice sur l'emplacement de sa cachette. Puis la chûnin retourne se cacher afin de reprendre un peu d'énergie.



Technique(s) utilisée(s):





Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552
Anaï Eyana
Anaï Eyana

[Mission B - Kaiba] L'appât du gain Empty
Lun 18 Juil 2022 - 12:52
Après que la voie fut libre sur mon côté gauche, je venais me hisser sur le côté tribord du pont de commandement. La bagarre entre les deux pirates étant tellement bruyante avec les encouragements croissant de leurs camarades qu’il était impossible de distinguer les voix au-dessus de moi. Cela agissait cependant comme une distraction parfaite. Je concentrais du Chakra dans mes pieds et mes mains pour conserver un équilibre parfait et faire le moins de grincement et de bruits possible. La discussion au dessus semblait vive même si je ne pouvais en distinguer des phrases complète pour le moment.

Je faisais de mon mieux pour casser la distance.

Capitaine Pirate : « Infiltrer… en amont pour saboter… »

Je me rapprochais et je pouvais de nouveau commencer à entendre l’intégralité de la conversation. J’en avais tout de même manqué quelques minutes.

Capitaine Pirate : « Sans l’appui de Kaïba et avec la flotte engagée à Yuki, nous pourrions même tenir l’île. Prendre en otage Osagawa Goiichi. Le Daimyo, ne pourrait et n’oserait pas risquer la vie de l’un de ses gouverneurs. Et s’ils décident d’envoyer des Ninjas, quelques un de nos meilleurs combattants les ont déjà affrontés. En nombre restreint, ils ne feraient pas le poids. »

Plusieurs Capitaines semblaient être entrain de discuter avec la représentante de l’île aux Corsaires. Visiblement les phases préliminaires de négociations étaient terminées et ils étaient désormais dans les perspectives communes.

Pas d’autres mentions à cette histoire de sabotage ou d’infiltration cependant.


[Mission B - Kaiba] L'appât du gain Un8g
Oda Matsu - Emissaire de la Gouvernante de l'île de Kaïba


Oda Matsu :
« Attention à ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre mes chers Capitaines… Et puis je ne vois pas où serait notre intérêt là-dedans… A Kaïba… »

Capitaine Pirate :
« Mais si ma chère… Que votre Gouvernante voit gros. Nous ferons notre pillage d’Obon, de ses réserves, la vente de toutes ses propriétés.. Et le moment venu, une fois le Daimyo impuissant, de nouveau montré incapable de gérer l’archipel, il sera temps pour une nouvelle figure, celle d’une sauveuse. »

Capitaine Pirate : « Celle de Reizei Ama, future Daimyo de l’eau, qui viendra sauver l’Archipel de Mizu de sa propre cupidité. En échange, vous nous laisserez partir sans encombre avec tout notre butin et une fois le changement de pouvoir en place, nous pourrons discuter d’une future coopération. »

Oda Matsu :
« C’est bien plus gros que l’accord initial messieurs… Mais la proposition n’est pas impossible. Si vous vous sentez capable de faire face aux agents de Kiri, Shingen sera incapable de lever un blocus pirate de cette taille sans Kaïba qui sera déjà engagé ailleurs. Il suffira d’attendre… Le point de rupture. »

J’étais toujours suspendue, je serrais les abdominaux et concentrais mon Chakra pour maintenir cette position extrêmement fébrile afin de ne pas faire le moindre bruit et récolter un maximum d’information sur les plans des Pirates.

Oda Matsu : « Nous n’avons que faire d’Obon et de son peuple. Prenez les objets de valeurs sur place, mais essayez tout de même de laisser les infrastructures minières et agricoles en état. Je vais parler de tout cela avec Madame la Gouvernante. Mais il semblerait que nous ayons un accord. Nous agirons lorsque Kiri sera statué vis-à-vis de Yuki. Séparer cette flotte dans les prochains jours et faites ce qu’il faut pour pousser l’eau à aller chercher la guerre. »

Capitaine Pirate : « Cela est dans notre intérêt à tous. Nous allons rassembler nos combattants les plus talentueux, si jamais Kiri décide d’intervenir. »

En haut, il était possible de les entendre se serrer la main, se verser un verre et commencer à trinquer. Le bruit sourd des pas des deux malabars accompagnant Oda étaient audibles, visiblement, elle ne comptait pas s’éterniser en compagnie des Pirates. Et je ne comptais pas me soumettre à leur regard vigilant.

Je bondissais pour rejoindre une chaloupe en contrebas et rejoindre une autre partie du navire, de sorte à ce qu’ils ne me voient pas entrain de traîner non loin de leur protégée à plusieurs reprises. Je pris quelques minutes à remonter et c’est à ce moment précis que Namue venait me délivrer son message.

A la mention du garde, je jetais un œil autour de moi. Il n’y avait que beuverie, fête et évacuation du cadavre du perdant de la rixe précédente qui était traîné pour nourrir les poissons. Le gagnant sous l’œil attentif d’un Chirurgien-barbier qui venait refermer ses blessures. Je n’allais pas m’attarder et je descendais dans les ponts inférieurs pour rejoindre ma camarade auprès des provisions.

Je restais vigilante au cas où le damoiseau avec le monocle nous avait repérés. Mon Henge émettait tout de même du Chakra et il fallait que je sois attentive à ne pas me faire détecter, surtout après avoir récupérer toutes ces informations.

Je ne laissais pas mes sentiments personnels m’envahir, même si la mention d’Obon, mon île natale et son pillage venait me prendre jusqu’au tripes. Pour le moment, je cherchais Namue.

_________________
[Mission B - Kaiba] L'appât du gain 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Kayuri Namue
Kayuri NamueEn ligne

[Mission B - Kaiba] L'appât du gain Empty
Lun 25 Juil 2022 - 13:11



L'appât du gain


ft. Eyana




Namue attendit un certain temps dissimulé parmi les provisions du navire afin d’économiser son précieux chakra lorsqu’enfin un bruit signalant la présence d’une personne aux abords de sa cachette se fit entendre. Incertaine qu’il s’agissait bel et bien de sa partenaire aux premiers abords, Namue resta dissimulée de longues secondes avant de finalement se révéler en se jetant au sol d’un simple bond, ayant finalement reconnue les traits du Henge de l’Anaï.


Tu as trouvé quelques choses d’intéressant ? Personnellement rien du tout… J’ai vraiment passé à un cheveu de me faire prendre par un garde aux abords de la cabine… L’utilisation qu’il a fait d’un monocle me laisse penser que ce dernier pouvait détecter le chakra qui émanait de ma technique de dissimulation… Par chance, je ne crois pas avoir été détectée puisqu’aucun garde ne semble me chercher sur le navire…

Tandis qu’elle terminait sa phrase, la jeune femme entendit un bruit caractéristique de quelqu’un descendant sous le pont puis un deuxième et des éclats de voix.


Hey ! Attend !

Chuttttttttttttttttttttttttttt ! On va nous entendre !

Les deux hommes partirent dans un gloussement et Namue en profita pour se fondre de nouveaux dans sa cachette derrière les provisions avant de faire signe à Eyana de la suivre.


Tu es certains que le rhum est ici ?

Chutttttttttttttttttttt !! Et oui…

La première partie de sa phrase était si bruyante que la chûnin eu une certaine difficulté à entendre la suite qui avait été simplement murmuré. Pourtant, il ne faisait aucun doute que le duo d’ivrognes se dirigeait directement vers le duo de la brume. La Kayuri avait opté pour la dissimulation, il ne restait plus qu’à voir ce que sa partenaire allait décider de faire à son tour…



Résumé du tour:
État de santé : RAS
État de chakra : 4C
Invisibilité: ON | [OFF]

Notes:

Alors que Namue questionne Eyana sur ses découvertes, un duo d'ivrognes à la recherche de Rhum semble se diriger directement vers les deux jeunes femmes. Namue retourne immédiatement dans sa cachette et fait signe à sa partenaire qu'il y a de la place pour elle si celle-ci le désire, mais se tient prête à agir si l'Anaï décide de faire autrement.



Technique(s) utilisée(s): N/A


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552
Anaï Eyana
Anaï Eyana

[Mission B - Kaiba] L'appât du gain Empty
Lun 1 Aoû 2022 - 15:32
Namue apparu devant moi, je hochais la tête dans sa direction alors qu’elle commençait à me questionner. Forcément, elle était en quête de nouvelles, nous nous étions séparés quelques temps et fort heureusement, j’avais pu en apprendre sur les intentions des pirates.

Eyana : « Oui, je sais ce que compte faire les pirates ils… »

Je pris conscience d’un mouvement de la Samourai qu’elle avait détecté quelque chose et qu’elle ne s’était pas simplement tût pour me laisser la parole. Au loin, deux ivrognes, pas vraiment discret qui étaient visiblement dans les dédales de la cales. Face à leur état d’ivresse et leurs maladresses, je songeais à une alternative au fait de se cacher. Mais par sécurité, je suivais Namue dans sa cachette, venant me coller à elle en raison de la promiscuité du lieu.

D’une voix joueuse, je venais lui glisser un petit souffle dans l’oreille alors qu’elle pouvait sentir mon parfum marin provenant de ma baignade précédente.

Eyana : « Namue-San, je ne suis pas une fille facile qu’on se tape dans une cale de navire voyons… »

C’était faux, je l’avais fait trop de fois dans ce genre de lieu, en même temps, je passais énormément de temps en mer.

De leurs côtés, les deux ivrognes foutaient un boucan du tonnerre, mais ils étaient surtout très lents. Non pas que ma petite odeur de sueur mélangé au sel marin devait déranger Namue. Ils allaient surtout visiblement continuer la soirée ici. Ils devaient être quinze mètres plus loin quand je pris l’initiative de juste sortir ma bouche pour trouver la façon parfaite de les faire dégager.

Eyana : « Les gars, les prochains que vous trouvez à essayer de nous piquer du rhum, vous les pendez haut et court le long des écoutilles. Et le dernier vous le garder pour faire le carénage ! »

Pas besoin de plus de mots de leurs parts pour entendre les deux en quête d’alcool filer rapidement non sans renverser quelques objets en direction du pont. Visiblement le destin de finir au bout d’une corde de chaque côté à être frotté contre les dépôts de corail sur la coque n’était pas très envieux pour eux. Et ma supercherie avait fonctionné.

De nouveaux seules, je venais faire un bilan rapide à Namue de la situation, en murmurant dans son oreille.

Eyana : « Je sais ce que ce que compte faire les pirates, ils sont de mèches avec Kaïba pour attaquer une autre des îles, apparemment quand Mizu compte se rendre à Yuki ? Je ne comprends pas vraiment cette histoire, mais apparemment une opération d’envergure va avoir lieu là bas et la gouvernante compte trahir le Daimyo à l’aide des pirates. »

Résumant assez maladroitement l’histoire à ma camarade au vu du stress de la situation, je venais cependant la questionner sur la suite des affaires.

Eyana : « Cette information doit absolument parvenir au Mizukage sans qu’ils sachent que nous la possédons. Est-ce que l’ont quitte dès maintenant le navire pour partir ? Ou tu veux rester voir si on apprend autre chose ? »

Quitte ou double, la décision appartenait désormais à la Kayuri car je n’étais moi-même pas sûre de quoi faire. Nous pouvions avoir des informations cruciales encore à obtenir, mais c’était prendre le risque que tout tombe à l’eau.

_________________
[Mission B - Kaiba] L'appât du gain 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Kayuri Namue
Kayuri NamueEn ligne

[Mission B - Kaiba] L'appât du gain Empty
Lun 1 Aoû 2022 - 16:25



L'appât du gain


ft. Eyana




La vivacité d’esprit de sa partenaire permit d’éloigner les deux intrus sans la moindre effusion de sang et, après s’être assurés qu’ils étaient bel et bien partis, les deux kunoïchis de la brume reprirent la conversation interrompue par cet événement impromptu.


C’est avec une certaine consternation que la chûnin apprit les intentions réelles derrière ce rassemblement inusité de pirate. Ainsi, la gouvernante de Kaïba semblait vouloir trahir le Daimyo avec l’aide des pirates. Probablement vouée à l’échec en règle générale, cette dernière semblait avoir une information privilégiée puisqu’elle attendait que Mizu se rendre à Yuki pour frapper.


L’urgence de la situation était palpable et la Kayuri passait les potentielles solutions tandis que sa partenaire lui signalait l’évidence en lui rappelant que cette information devait parvenir au Mizukage sans que la gouvernante de Kaïba ou bien les pirates ne soient au courant. Puis, alors qu’elle cherchait encore une solution, pesant le pour et le contre de chacune d’entre elle, sa partenaire déposa directement le poids de celle-ci sur les épaules de la chûnin qui ne put s’empêcher de pousser un profond soupir avant de finalement lui répondre.


Je dois dire que j’aimerais vraiment rester ici afin de récupérer le plus d’informations possibles, voir même nuire à leur assaut imminent contre Mizu, mais le risque est trop grand et comme tu l’as déjà signifié, il est impératif que cette information parvienne jusqu’au Mizukage et je dirais même jusqu’au Daimyo car je doute fortement qu’un déploiement d’envergure à Yuki soit l’œuvre unique de Kiri…

La jeune femme prit une courte pause afin de faire le tri dans ses pensées avant de reprendre finalement la parole, expliquant un peu plus les raisons derrière un ordre qui tardait pourtant à venir.


Plus nous passons de temps ici, plus nous augmentons notre risque d’être détecté. Nous avons déjà découvert la raison première derrière ce rassemblement inhabituel de pirates et je dois dire que cette information prévaut sur n’importe quelle autre mission que l’on aurait put nous confier. Nous devons faire parvenir cette information aux autorités du village le plus rapidement possible.

Prenant une nouvelle pause, la chûnin prit une grande inspiration qu’elle laissa ensuite s’échapper dans un long soupir tandis que sa dextre passait lentement dans sa chevelure.


Nous allons quitter ce navire le plus rapidement possible sans nous faire détecter et regagner Kiri dès que possible. Il fait encore nuit et les pirates sont pour la majorité en état d’ébriété avancé… Je ne pense pas que nous allons avoir une meilleure occasion de partir.

Elle laissait à sa compagne l’occasion de suggérer un autre plan d’action, mais si cette dernière n’en proposait pas, la chûnin avait la ferme intention de relancer sa technique de dissimulation pour quitter ce navire le plus prestement possible en compagnie de sa partenaire.



Résumé du tour:
État de santé : RAS
État de chakra : 4C
Invisibilité: ON | [OFF]

Notes: N/A

Technique(s) utilisée(s): N/A


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552
Anaï Eyana
Anaï Eyana

[Mission B - Kaiba] L'appât du gain Empty
Lun 1 Aoû 2022 - 17:08
Je hochais la tête en direction de la Samourai face à ses dires, c’était globalement la réflexion que je m’étais faite à moi-même. Il ne valait mieux ne pas être trop gourmand au vu de la précarité de toute cette situation. Nous avions beaucoup trop à gagner à rapporter cette information sans nous faire repérer. Savoir où et quand nos ennemis comptait nous tendre un piège était l’assurance de pouvoir retourner l’élément de surprise contre eux.

Levant l’index devant Namue, je venais lui sourire.

Eyana :
« Je suis d’accord avec ce que tu avances, on se retrouve au point de départ. Pas de prise de risque inutile. »

Il était temps de filer à l’Iwajine, comme des lâches mais en toute sécurité. Je conservais pour le moment mon Henge et je filais vers le fond de la cale d’un pas plutôt lent, comme quelqu’un de normal. Puis une fois au niveau d’une des écoutilles arrières, je venais l’ouvrir et me glisser dans cette dernière dans l’obscurité nocturne. Puis d’un geste de la main, je venais la refermer en me suspendant contre les flancs du navire. Lentement, sans un bruit, je venais descendre dans l’eau jusqu’à ce qu’un simple et léger plouf soit audible, normalement de personne vu l’euphorie à bord.

Ne souhaitant pas prendre de risque, je venais réaliser la première partie de ma progression maritime en direction de notre embarcation sous l’eau. Me servant de ma mémoire pour m’orienter, je n’avais plus qu’à repérer la forme se dessinant sous l’eau.

Une fois sans le souffle et à bonne distance, je venais rejoindre la surface et continuer dans une brasse lente mon chemin. Je ne prenais aucun risque pour révéler ma présence, j’étais lente, à peine visible et surtout sans le moindre artifice. Une simple chevelure brune dans une nuit noire avec de nombreuses lumières sur les navires coupant la luminosité. Je prenais évidemment le soin d’éviter les abord de ces derniers.

Nous avions avec Namue au final joué chacun de notre côté, manquant peut être de complémentarité mais à deux méthodes d’infiltrations différentes, il était compliqué d’être coordonné sans prendre de risque inutile ou se mettre en porte à faux et au final, nous avions toutes les deux obtenus des informations sur les capacités et les intentions des pirates… Tout comme leurs nombres et leurs alliés.

Une fois de retour sous le tissu de la barque, je viendrais rompre le Henge et me préparer à lever l’ancre pour rejoindre notre navire dissimulé à Kaiba.

_________________
[Mission B - Kaiba] L'appât du gain 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Kayuri Namue
Kayuri NamueEn ligne

[Mission B - Kaiba] L'appât du gain Empty
Lun 1 Aoû 2022 - 21:41



L'appât du gain


ft. Eyana




La chûnin signala à sa partenaire son accord en rapport avec le fait de ne pas prendre de risque inutile puis, alors que cette dernière repartait sous le couvert de son Henge, la Kayuri composa une série de mudra et redevint invisible pour quiconque ne possédant pas de capacités sensorielles et, sous le couvert de ce camouflage, elle regagna rapidement le lieu de rendez-vous fixé avec la Céleste qui ne tarda pas non plus à la rejoindre, quelques minutes plus tard.


Puis, tandis que sa partenaire plongeait dans les eaux glacées de la mer mizujine, Namue optait plutôt pour une marche en surface, concentrant son chakra au niveau de la plante de ses pieds afin de se maintenir à au-dessus des flots, conservant du même coup sa technique de camouflage qui lui permettait de dissimuler sa présence aux yeux néophytes des corsaires mizujins.


Le retour jusqu’à leur embarcation se passa étrangement sans la moindre embûche et rapidement, les deux jeunes femmes s’étendaient côte à côte sous le tissu de la barque. De nouveau en sécurité, les deux jeunes femmes rompirent leur technique respective avant de lever prestement l’encre et sous le couvert de ce camouflage de fortune, elles naviguèrent partiellement à l’aveugle jusqu’à ce qu’elle atteigne enfin le navire qui, au grand soulagement de la Kayuri, les attendaient encore à l’endroit indiqué.


Quelques minutes plus tard, les deux kunoïchis de la brume se retrouvèrent à bord du navire qui repartit sans la moindre cérémonie en direction du village, transportant à son bord une information qui allait se révéler capitale pour la défense de l’ordre établi actuel et, une fois accosté au port, les deux jeunes femmes se presserait dans les bureaux du Mizukage afin de lui rapporter l’information de vive voix et la Kayuri ne pouvait s’empêcher de ressentir une certaine nervosité à l’idée de rencontrer cet homme dont elle avait amplement entendu parler, mais qu’elle n’avait encore jamais rencontré.



Résumé du tour:
État de santé : RAS
État de chakra : 5C (+1)
Invisibilité: ON | [OFF]

Notes: N/A

Technique(s) utilisée(s):



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552

[Mission B - Kaiba] L'appât du gain

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'amour du gain [PV Xūen]
» Rendez-vous à Kaiba [Kagai Inja]
» [Mission] A mission improbable, solution inconfortable! [avec Amaya]
» [Mission A] Mission périlleuse dans une crique pas si idyllique que ça
» Mission à Iwa

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: