Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Anaï Eyana
Anaï EyanaEn ligne

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Empty
Jeu 30 Juin 2022 - 22:03
Umimori à la rescousseLors d'une précédente mission, les autorités de la Brume ont pu mettre la main sur une carte d'une haute importance. Récupérée au coeur d'une base pirate, cette dernière a révélé la présence d'un nombre important de grottes englouties par l'océan suite aux impacts de l'apparition du Dieu de l'eau. Après plusieurs investigations de la part d'équipe kirijine, une grotte en particulier semble poser problème. Même le plus compétent des nageurs ne parvient pas à atteindre la partie submergée de la caverne.

Afin de régler ce problème, Kiri se tourne vers le clan des Umimori. Il s'agit là d'une branche des Yasei ayant sympathisé avec le clan regroupé au village grâce aux interventions de Yasei Reikan. Cette branche à la particularité d'être principalement composée de métamorphes aquatiques qui seraient sans doute capable de rejoindre cette caverne engloutie.

Entre les différents monstres qui vivent au coeur de l'océan de l'archipel, la piraterie qui est en recrudescence et la température peu clémente de l'hiver, Kiri a décidé d'envoyer une équipe ayant pour objectif la protection des métamorphes. Leur sécurité est primordiale.

Protéger les Umimori de tout danger potentiel.
Aller à la rencontre du regroupement Umimori au coeur du Port Naragasa
Rejoindre l'emplacement indiqué de la caverne engloutie
Ramener les Yasei et ce qu'ils découvriront au village



Un énième départ en mer pour l’Anaï, avec pour une fois une autre direction que Yuki no Kuni. Mais une Chef d’équipe de plus en plus récurrente, Namue. Elle était comme à son habitude la première sur place, elle avait prévu son lot d’affaires pour le voyage afin d’être capable de parer à de nombreuses situations. Vêtements, équipements ninjas, cartes de l’archipel empruntées aux archives et même de la nourriture séchée ainsi que divers matériels de survie si cela s’avérait nécessaire. Après tout, ils ne savaient pas vraiment sur quoi ils allaient mettre la main au bout de cette grotte, ni même s’ils allaient être capable d’accompagner le Métamorphe.

Son sac était bien chargé mais suffisamment compact pour qu’elle puisse assurer une longue marche avec ce dernier. Elle n’avait pas ailleurs optimisé son organisation intérieure en procédant à un rangement par le biais de plusieurs poches fermées hermétiquement. La Céleste savait que les Ninjas avaient tendance à voyager léger en raison de leurs carrures, vu qu’elle était plus costaud que la plupart d’entre eux, elle prévoyait le coup.

Elle pouvait voir au loin la délégation Umimori au cœur du Port de Naragasa en cette journée au temps plutôt brumeux. Elle fut quelque peu hésitante quand au fait d’aller à leur rencontre. Elle était après tout dans sa tenue habituelle, malgré la fraicheur de l’hiver. A savoir torse nue, même pas un bandage recouvrant sa poitrine, et son bas était composé d’un pantalon et de chaussures simple. L’arborescence de tatouages jonchant intégralement son corps à l’exception des mains et du visage lui donnait plus l’apparence d’une pirate que d’une Ninja de la Brume. De quoi faire entièrement hésiter la Genin aux capacités Divines.

Mais elle voyait le temps passer, la délégation semblait être en avance et rapidement s’impatienter. Cette dernière craignait-elle quelque chose ? C’est ce que se demandait l’Anaï alors qu’ils étaient au sein des murs protecteur de la cité Brumeuse. Elle venait toutefois finalement se lever et entamer le premier contact. Après tout, Namue et le dernier désigné volontaire n’aurait alors qu’à se joindre à la conversation.

Se menant à leur niveau, Eyana venait réalisé une courbette respectant l’étiquette devant la Noblesse, elle n’affichait aucun sourire, mais simplement du respect et ce, qu’importe sa tenue qui pouvait paraître pour beaucoup, outrageante.

Eyana : « Umimori-Sama, mes respects. Je suis la Genin Anaï Eyana, pour vous servir. Je serais l’une des membres de votre escorte pour notre escapade en direction de la caverne engloutie. Vous pouvez compter sur moi pour assurer votre protection rapprochée. Kayuri-Sama est la chef de groupe, elle ne devrait pas tarder et vous pouvez compter sur nous pour l’ensemble du voyage. Nous sommes habituées à travailler ensemble. »

Sa tirade avait pour but de rassurer les Umimoris en cas d’angoisse face aux troubles que traversait en ce moment l’Archipel de Mizu. Le second objectif était également d’établir une relation cordiale et respectueuse avec ces derniers, n’ayant aucun doute que Namue préfère que les choses se passent ainsi. La Samourai de Cristal étant elle-même une féroce pratiquante de l’étiquette. Au même titre que Misaki pouvait l’être.

Eyana était au final peut être la plus sauvage d’entre eux, mais elle savait faire bonne figure lorsque cela s’avérait nécessaire.

Enfin, elle restait face à eux les seins à l’air.

_________________
[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Kayuri Namue
Kayuri Namue

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Empty
Ven 1 Juil 2022 - 2:44



Umimori à la rescousse


ft. Eyana & Tenma




Décidément le village de la brume avait décidé de ne laisser aucun répit à la chûnin qui, encore une fois, se voyait confier une nouvelle mission à titre de chef d’équipe avec deux membres qu’elle connaissait bien. Sa première partenaire n’était nul autre qu’Eyana avait qui elle faisait équipe au sein de la shotosenpei en plus d’avoir effectué un nombre important de mission en sa compagnie tandis que le deuxième était Tenma, un géant taciturne avec qui la jeune femme avait déjà effectué une mission au cœur même des égouts du village.


Un sourire satisfait sur le village, la Kayuri embrasa la missive à l’aide d’un minuscule courant électrique avant d’attraper son sac de mission qu’elle n’avait même pas eu le temps de défaire depuis sa dernière mission à l’extérieur du village et, après s’être assurée de n’avoir rien oubliée, la chûnin prit la direction du point de rendez-vous où l’attendait déjà l’Anaï en compagnie d’un groupe d’individus que Namue supposa être les Umimoris dont elle devait assurée la protection.


Tout en s’approchant de ceux-ci, la Kayuri les salua d’un signe de la main puis, lorsqu’elle fut suffisamment près d’eux, la Chûnin se présenta.


Bon matin à vous. Je me présente, Kayuri Namue, j’aurai la charge de cette mission, mais avant d’entrer dans les détails de celle-ci, j’aimerais tout d’abord vous remercier au nom du village de la brume pour l’aide que vous avez accepté de nous apporter et vous avez ma parole que mon équipe et moi-même feront tout en notre pouvoir pour assurer votre protection contre les potentiels dangers qui pourraient croiser notre chemin.

Tandis qu’elle terminait de parler, la jeune femme effectua une discrète révérence en direction de ceux dont elle avait désormais la charge et alors qu’elle se relevait, l’ascendante Yasei se demanda si ceux-ci étaient en mesure de percevoir le combat intérieur qui se déroulait au cœur de son esprit alors qu’elle tentait encore de renier ses instincts bestiaux. Puis, avant qu’elle ne s’enfonce un peu plus profondément dans ses pensées, la silhouette colossale de son dernier compagnon se profila au loin et Namue lui fit un signe tout en annonçant son arrivé à ses comparses.


Sur ce, notre dernier compagnon arrive.

La jeune femme se tourna ensuite vers les Umimoris avant de continuer.


Est-ce que nous attendions d’autres personnes de votre côté ?





Dernière édition par Kayuri Namue le Lun 1 Aoû 2022 - 15:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552
Tenma
Tenma

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Empty
Lun 4 Juil 2022 - 22:41
Tenma quittait tout juste son logement, la missive pliée précautionneusement dans une poche de sa veste, près de la poitrine. Un geste peut-être anodin mais pas autant que ça. Depuis son arrivée, l'héritier du Peuple Singe s'était vu affublé de quelques missions dont les tenants et aboutissants restaient des obligations. Des tâches pas forcément rudes mais qui n'enchantaient pas forcément le géant. Aujourd'hui serait différent puisque la dite mission l'amènerait à rencontrer des représentants du peuple Umimori. Cette perspective le réjouissait plus, malgré son visage toujours aussi fermé.

Ce clan d'hommes-poissons était une branche dérivée, voire voisine, du clan Yasei. Etant des polymorphes, Tenma ne ressentait pour eux que du respect et même de l'admiration. De ce contact bref pourrait naître quelque chose de plus, voire même l'amener à éveiller son propre pouvoir de transformation. Il n'avait toujours pas avancé sur cette quête, normalement primordiale dans sa décision de rejoindre la Brume. Les obligations du shinobi l'avaient tenu occupé et il s'était laissé amadouer par tout ceci. Cette mission était à la fois une aubaine et un rappel. Il était là pour une bonne raison : maîtriser son pouvoir de transformation afin de pouvoir revendiquer légitimement son trône.

Toujours aussi spartiate dans sa démarche et son attitude, il y avait pourtant ce petit soupçon de volonté bien plus important qu'à l'accoutumée. Tenma prit une large inspiration d'air marin alors qu'il arrivait tout près des quais. Le port Naragasa dévoilait ses navires et ses marchands qui déchargeaient ou repartaient en mer. Au milieu de cette foule travailleuse se tenait un petit groupe qui dénotait des dockers. Parmi eux, un visage connu que l'héritier primate avait déjà rencontré auparavant pour une autre mission. De ce qu'il avait lu, ce serait elle qui serait chargée de mener à bien cette mission. Le temps et le travail lui avait apporté une promotion, sûrement méritée. Tenma se souvenait d'une personne efficace, concise et professionnelle. La voir le rassurer quelque peu sur la potentielle tournure de l'évènement.

Son air se montra néanmoins plus sévère lorsqu'il s'approcha et réalisa que la troisième membre du trio de la Brume était une femme à la tenue plus que provocante. A la fois une honte et une colère sourde lui tambourinait les oreilles. L'Homme démontrait une fois de plus son manque de respect flagrant. Une telle attitude face à des émissaires du peuple Umimori : la Brume avait du souci à se faire du futur de ses recrues. Il ne se permit pas de faire de remarques, bien que son comportement en dirait suffisamment. Il salua premièrement la cheffe d'équipe d'un signe de tête respectueux, avant de se tourner vers les zoomorphes. Son regard se garda bien de croiser la nudiste dont il avait d'ores et déjà un avis bien tranché. Il inclina le buste face à leurs invités de marque et laissa sa voix grave porter quelques mots :

- Mes hommages représentants du peuple Umimori. Je me nomme Tenma et c'est un honneur de vous compter à nos côtés. En tant que parents éloignés, je n'ai nul doute que cette collaboration sera fructueuse, aussi bien pour le village que pour nos personnes.

_________________
[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Mqdefa10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11688-etre-un-homme-comme-vous-terminee#101787
Narrateur
Narrateur

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Empty
Mar 5 Juil 2022 - 2:13
Une chaude journée hivernale débutait. Les premiers rayons de soleil peinaient à percer la lourdeur de la brume qui s'était installée au coeur de Kiri. Une brume bien plus pesante qu'à l'habitude, mais qui n'inquiétait en rien les braves militaires que vous étiez. Après tout, vous aviez pour la plupart grandi au coeur des températures changeantes de l'archipel. L'air marin et salé de l'océan se portait à vos narines, les vagues déferlaient et venait s'éclater contre la pierre et le bois du port Naragasa. L'Océan était agité, mais ça ne semblait pas arrêter les pêcheurs qui s'apprêtaient à lever l'ancre pour leurs prises de la journée. Autour de vous vivait une économie florissante grâce au dur labeur des habitants de la brume.

C'est au bout d'un des multiples quais qu'attendaient deux membres de la délégation des Umimoris. À mesure que vous avanciez dans leur direction, chacun d'entre vous ne pouvait que remarquer que leur silhouette semblait anormale. Ça vous accrochait le regard même s'ils n'étaient qu'à peine visibles à cause de l'intensité de la brume. Chacun de vos pas faisait craquer le bois du quai sous vos pieds et attirait l'attention de ceux que vous deviez protéger. Plus vous vous approchez et plus vous remarquez ce petit je-ne-sais-quoi qui vous travaillait l'esprit. Les deux êtres provenant du fin fond des terres de l'eau vous semblaient d'ores et déjà arborer les traits hybrides de leurs animaux respectifs. Était-ce là leur forme d'origine, prennent une place si importante dans leurs êtres qu'ils avaient trouvé le moyen de ne faire qu'un avec la bête qui dormait en eux ou bien est-ce qu'ils activaient en permanence cette transformation qui était si caractéristique des métamorphes ? Était-ce même possible ? Après tout, la dépense en chakra ne pouvait qu'être colossale.

Délégation Umimori[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Umimori-Shotaro [Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Umimori-Kimiko
Umimori ShotaroUmimori Kimiko

Dans tous les cas, vous arriviez un par un devant un homme qui faisait facilement une tête de plus que Tenma et une fillette cachée derrière lui, pratiquement invisible, mais vous pouvez aisément apercevoir ce qui ressemblait à une tentacule de calmar dépasser de derrière celui qu'elle utilisait comme cachette. Il était difficile de dire avec précision l'espèce de poisson auquel appartenait le colosse devant vous, mais il ne faisait aucun doute qu'il appartenait bel et bien aux clans des Umimoris. Ne serait-ce que par les branchies qui ornaient ses joues et son cou. Eyana, en arrivant au niveau de l'homme, ce dernier jetait un regard sur ton accoutrement, ou plutôt l'absence de ton accoutrement, mais il ne semblait pas s'en intéresser plus que ça. Il écoutait tes salutations, mais ne te répondit pas immédiatement. Tu n'avais pas été ignorée, loin de là, son langage non verbal t'indiquait clairement que ta présence était connue et prise en compte. La jeune demoiselle, elle, te fixait du regard. Un regard curieux et plein de vie.

BONJOUR MADAME ! Hurlait-elle le sourire aux lèvres. VOUS AVEZ DES BEAUX CHEVEUX MADAME.

C'était définitivement un compliment, qu'elle venait de te crier aux oreilles. Elle dégageait une énergie enfantine, bien que tu pouvais estimer qu'elle devait avoir aux alentours de la quinzaine d'années. Dans tous les cas, tes partenaires pour cette mission te rejoignit presque immédiatement après, sans doute avaient-ils même pu entendre la jeune demoiselle.

Chacun votre tour, vous adressiez vos respects à la délégation des Umimoris, enfin, surtout à l'homme qui vous fixait droit dans les yeux d'un regard sévère, limite intimidant. C'est seulement une fois que tous vous ayez terminer de parler qu'il prononçait ses premiers mots. D'une voix lourde, grave et s'accompagnant d'une profonde vibration trahissant un problème à ses cordes vocales. Vous compreniez qu'il n'allait pas être le plus bavard du lot.

Je m'appelle Shotaro. Voici Kimiko. Ravis de faire votre connaissance.
RAVIS DE FAIRE VOTRE CONNAISSANCE.

Rajoutait-elle en bondissant de derrière sa cachette et en s'inclinant plusieurs fois dans votre direction. Un peu trop de fois même, trahissant l'intensité de l'énergie avec laquelle vous allez devoir composer pour le restant de cette mission.

Sans en rajouter davantage sur le sujet des présentations, Shotaro tournait les talons et se dirigeait vers un navire intimidant sur lequel semblait s'affairer un équipage un peu trop nombreux pour l'embarcation. Pour les plus initiés d'entre vous, il était clair que ce navire ne faisait pas partie de la flotte Kirijine, mais qu'il devait s'agir là du navire de mercenaire que devait avoir engagé l'administration pour vous conduire jusqu'à votre destination. Difficile de dire exactement pourquoi il ne s'agit pas là d'un équipage plus typique.

Dans tous les cas, à la seconde où Shotaro posait le pied sur le navire, il fut accueilli par un gros gaillard à la dent en or qui prit une grande inspiration dans sa direction. Sourire aux lèvres, un regard mesquin, il échangeait haut et fort sa première pensée.

Ouaiiiiis, ça pue le poisson. KOTO, TU ME DOIS 100 Ryôs.

Il fut bien entendu reçu avec colère de la part de celui qui venait de se faire insulter. Prenant un pas dans la direction du mercenaire, il envahissait le cercle intérieur de l'homme à la dent en or. La tension entre les deux était palpable, un coup de poing semblait se dessiner à l'horizon quand soudainement, la gamine qui s'était faufilée derrière le marin prit à son tour une toute aussi grande et bruyante inspiration.

OUAIIIIIIIS. ÇA PUE LE SINGE. SHOTARO, TU ME DOIS HUIT CREVETTES. POUHAHAHAHA.

Une petite partie de l'équipage éclatait de rire en même que la fillette, mais la majorité semblait être plus vexée qu'autre chose. Bien entendu la victime de cette vilaine blague continuait de fixer Shotaro quelques secondes avant de lui faire un signe de tête et de tourner les talons. Définitivement, il vous apparaissait évident que les nerfs des marins étaient d'ores et déjà exposés.

Posant votre regard sur le restant du quai, vous pouvez aisément voir qu'il y a des navires sans équipage qui semblait attendre la fin de leur existence. Personne ne semblait les avoir utilisés depuis un petit moment. Peut-être vous serait-il possible d'en réquisitionner un et de guider vous-même la délégation des Umimoris, après tout, en tant que natif du pays de l'eau, certain d'entre vous aviez la navigation qui coulait dans vos veines.

Dans tous les cas, un choix s'offrait à vous. Qu'allez-vous donc faire ?

”Résumé”:
Revenir en haut Aller en bas
Anaï Eyana
Anaï EyanaEn ligne

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Empty
Mar 5 Juil 2022 - 14:30
L’Anaï était rapidement rejointe par Namue face à la délégation composée de deux personnes aux traits amphibien évidents. Il n’était pas vraiment difficile de faire la différence du reste de la population. Ils étaient un clan, avec des capacités héréditaires unique. Ils faisaient donc parti de la noblesse de la Brûme. Chose souvent oubliée en ces temps de guerre et de conflits, mais les clans, même mineurs sont tenus en haute estime dans les rapports sociaux, se chargeant bien souvent d’employer de nombreuses personnes, des décisions politiques et surtout, de faire la guerre. Leurs pouvoirs leur conférant un avantage et souvent une forte proportion de Ninja dans leurs rangs.

Eyana, elle, était une roturière. Si une partie de sa famille du côté de sa mère avait pu se marier des décennies auparavant dans l’un des clans d’Obon, lui fournissant des cousins éloignés membre de la noblesse, de par son sang elle restait au plus bas rang social. Elle avait connu le travail nécessaire pour elle, qui vient d’une famille n’ayant jamais eu de Ninja ou d’utilisateur de Chakra avant elle, pour se hisser où elle était. Mais son intérêt pour l’histoire et ses voyages lui avaient inculqué qu’au-delà de la cuillère en argent qui apparaissaient dans la bouche des grands clans. Il y avait surtout énormément de responsabilité et de charge transmise à chaque enfant. La Céleste avait été libre de faire ce qu’elle voulait, eux, ce n’était pas le cas. Sans parler du sacrifice et du travail de dizaine de génération avant d’être eux même héritier. La Noblesse, contrairement à l’opinion populaire, méritait son respect et n’avait pas une vie pour autant plus facile.

Quand ils furent rejoint par Tenma, un homme à la corpulence venant facilement égaler celle d’Eyana physiquement et encore plus grand qu’elle, la Genin était rassurée de voir tous le monde manifester autant de respect.

Un amusement certains venait naître sur le visage de l’experte en Taijutsu aux compliments et l’énergie de la jeune Umimori. Retournant le compliment, elle venait poser sa main droite dans les cheveux de l’adolescente pour les ébouriffer tout en ajoutant d’une voix douce et beaucoup moins excitée qu’elle.

Eyana : « Et toi, tu as un superbe sourire, je sens que l’on va bien s’entendre. »

L’Hôte démoniaque venait ensuite adresser un simple signe de tête à l’attention du géant qui ne l’intimidait pas pour autant. Elle avait passé le cap d’être influencée par les fortes statures, elle se savait elle-même assez forte pour abattre plus d’un géant dans son genre.

Lorsqu’ils mirent les pieds à bord du navire, visiblement surchargé en équipage cependant, une scène irréelle venait se produire. Visiblement informé de la nature de leurs passagers, l’un des membres d’équipage, probablement confiant de sa taille de titan venait ouvertement manquer de respect au Clan des Umimoris. Se moquant d’une odeur de poisson que tous les habitants de la Brume arborait d’une certaine manière de part leur lien avec la mer. Et puis ils étaient sur un port, la pêche avait partie prenante dans les lieux.

La tension montait assez vite, probablement aussi vite pour la Guerrière que pour le géant aux branchies. Si la petite venait vite remettre l’grand à la dent d’or à sa place avec une bonne petite blague, une ligne avait été franchie.

Cet homme, membre d’équipage et incontestablement roturier, venait d’insulter un clan de la Brume qui apportait son aide. C’était une insulte envers l’ensemble de la caste noble, du clan Umimori et surtout au village de Kiri et au traitement de ses hôtes. Eyana ne venait que se retenir de l’éventrer sur place pour ne pas ralentir la mission.

Se portant au niveau du géant, elle venait d’abord le pousser violemment de toute sa force physique en arrière avant de lui décrocher en plein dans la machoire une gifle du revers de la main de façon bien humiliante et correctrice.



Eyana : « Espèce de sale petite merde, tes parents ne t’ont pas éduqué sur les us et coutume en société ? Tu vas prendre une leçon d’étiquette et surtout t’excuser. »

Sans attendre plus de réponse, Eyana venait dresser son regard en direction du pont du grand navire en hurlant à pleine voix ses propres injonctions.

Eyana : « Nous exigeons de voir le Capitaine. Que cet homme soit débarqué et remis aux forces armées sur le champs pour être fouetté. Cette délégation sont vos hôtes et vos passagers privilégiés. Si nous ne sommes pas d’accord sur ce point précis, nous annulerons votre contrat et nous irons prendre une autre embarcation et vous pourrez dire au revoir à votre paye et à de futurs emplois. »

S’exprimant comme une responsable, elle connaissait la tradition Samuraï de sa Chef d’équipe, elle savait que le respect des us était encore plus important pour elle. De bien des manières, sa réaction était probablement plus proportionnée que celle qu’allait pouvoir avoir Namue qui aurait peut-être décapité l’homme sur place.

Si le Capitaine venait s’excuser, faisait débarquer l’homme et que les tensions semblaient redescendre et la délégation rassurée par leurs interventions, alors Eyana sera d’avis à prendre le grand navire. Sinon, elle proposera rapidement qu’ils se rabattent sur L’Albatros. Elle inspectera cependant le navire en détail avant le départ afin de s’assurer qu’il n’y ait aucune mauvaise surprise.

Résumé des actions:

_________________
[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Kayuri Namue
Kayuri Namue

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Empty
Mer 6 Juil 2022 - 14:23



Umimori à la rescousse


ft. Eyana & Tenma




Dès que les présentations furent terminées, la délégation Umimori composé d’un homme taciturne et d’une gamine à l’énergie débordante partit en direction d’un navire imposant, mais dont le capitaine avait réussi l’exploit de surpeuplé son vaisseau malgré sa taille ce qui, en soit, était plutôt louche aux yeux de la Chûnin. Malgré tout, elle laissa l’Umimori du nom de Shotaro prendre les devants et monter à bord de celui-ci ce qu’elle regretta aussitôt puisqu’un énorme gaillard à la dent en or lui coupa le chemin avant d’insulter son passager comme seul un homme ayant subit une absence complète d’éducation pouvait le faire.


Tandis qu’elle s’empressait de combler la distance qui la séparait de l’altercation pour le moment verbale entre les deux hommes, la combattante en elle ne put qu’observer Shotaro effectuer un pas dans la direction du mercenaire dans le but assez visible de pénétrer son cercle intérieur, mais avant que son poing ne décolle en direction de la mâchoire du rustre, une petite boule d’énergie se faufila derrière ce-dernier avant de lui lancer une insulte à son tour qui eu pour effet d’uniquement exacerber les nerfs de l’équipage déjà à vif et alors que l’homme à la dent en or effectuait un geste plus ou moins menaçant de la tête en direction de son passager avant de tourner les talons et cet ultime manque de respect fut la goute de trop.


Accélérant le pas, la jeune femme posait la main sur son sabre et s’apprêtait à dégainer lorsqu’Eyana s’élança en direction du rustre et d’une solide poussée le déstabilisa avant de lui asséner une violente gifle bien sonore pour finalement l’invectiver d’une manière que seule Eyana était capable puis, une fois cela fait, l’Enaï sembla lire dans les pensées de la Kayuri puisqu’elle exigea de voir le Capitaine immédiatement.


L’urgence étant passée en partie, la Chûnin ralentit légèrement le pas avant de venir se placer aux côtés de sa partenaire de mission, une main sur son sabre et son regard parcourant non seulement le pont du navire dont la plupart des membres d’équipages semblaient soutenir le rustre, mais aussi des quais environnants qui semblait peupler de navires n’attendant qu’une occasion de prendre la mer.


Portant sa main sur l’épaule de sa partenaire pour attirer son attention, Namue lui adressa ensuite quelques mots dans le creux de son oreille.


L’équipage est à cran, je n’aime pas ça surtout avec un navire de mercenaire. Tu peux aller inspecter les navires et si tu en trouve un rapide que nous serons en mesure de naviguer nous-mêmes et qui est en état de faire la traversé réquisitionne le. J’ai un mauvais pressentiment pour ce navire.

Puis, sans attendre la réponse de sa partenaire, Namue se plaça devant celle-ci avant d’agripper la petite peste Umimori d’une main ferme avant de la ramener derrière elle dans un geste protecteur pour finalement reprendre d’une voix ferme et forte en direction de l’équipage visiblement à vif du navire.


Vous ne me semblez pas réellement vouloir de notre présence à bord et puisque votre navire est déjà surpeuplé nous allons vous laisser ainsi. Bonne journée et au plaisir de ne plus jamais vous revoir.

Se tournant finalement vers son dernier partenaire de mission qui semblait sur le point de sauter dans le tas à son tour, Namue comprit qu’elle venait de prendre la meilleure décision.


Maintenant allons rejoindre notre partenaire.

D’un geste de la main la Chûnin invita les deux Umimori à descendre du navire avant de se retourner vers l’équipage qui les regardait d’un air hostile.


Je vous conseille de ne pas aggraver votre cas, vous êtes encore au cœur du village de la brume, la moindre agression sera punie sévèrement.

Alors qu’elle prononçait ces derniers mots, la jeune femme posa sa main sur la poignée de son sabre puis, persuadée que le message ne pouvait être plus limpide, elle rejoignit ses comparses sur les quais de la brume avant de se retourner vers les Umimori.


Veuillez nous pardonner cet incident, j’ai préféré demander à ma comparse d’aller réquisitionner un autre navire afin de vous escortez plutôt que de nous embarquer en mer avec un équipage de mercenaires hostiles. Ne vous inquiétez pas, ma partenaire Eyana est une louve des mers de longues dates et je possède moi aussi une certaine expertise en navigation, tout devrait bien se dérouler.


Résumé

Namue impose le choix 3 à ses partenaires de mission et envoie donc Eyana réquisitionner un navire rapide. Son instinct lui criant que de rester à bord de ce navire serait trop risqué.





Dernière édition par Kayuri Namue le Lun 1 Aoû 2022 - 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552
Tenma
Tenma

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Empty
Mer 6 Juil 2022 - 22:10
L'Homme dans toute sa splendeur. A peine le trio Kirijin avait-il fait la connaissance des deux membres Umimori, une première difficulté de taille s'opposait à eux. La profonde débilité humaine personnalisé par un équipage vulgaire qui n'inspira que le dégoût au géant des forêts. La remarque qui avait été faite au géant Umimori était un combustible pour le brasier de Tenma. Son réflexe fut de faire deux pas immenses en avant pour rejoindre la zone de conflit. Fort heureusement, la touche de légèreté apportée par la jeune Umimori permit de faire redescendre très légèrement la pression. Dans d'autres circonstances, Tenma aurait même pu se sentir visé par sa raillerie. Mais le seul concerné était cette immondice trop fière qui venait d'accuser le coup. Un mercenaire ayant certes écumé les mers mais qui venait de se faire moucher par une jeune fille, qui devait avoir moins de la moitié de son âge. Ce qui ne semblait pas empêcher l'imbécile de faire une très grosse erreur.

Aux aguets, poings fermés jusqu'au blanchiment des phalanges, Tenma n'attendait qu'une chose : un autre pas de travers. La dévergondée dénudée ne manqua pas de réagir rapidement. Elle devança l'héritier primate sur sa volonté d'en venir aux mains. S'époumonant à la recherche d'un responsable, la nudiste s'indignait à juste titre du traitement offert aux Umimori. Alors que Namue commençait à intervenir pour faire honneur à son rôle de responsable, les tympans du géant d'Hi commencèrent à légèrement siffloter jusqu'à devenir un vrombissement qui annihila son ouïe. Il ne s'inquiéta pas de cette réaction. Il la connaissait. Il savait très bien ce qu'elle voulait dire. Il se revoyait. Des années en arrière. Assis sur un tronc dans une clairière. Le souvenir des larmes. Et du craquement sinistre de la nuque de sa douce.

Ses mains ne pouvaient se serrer plus, pourtant il redoubla d'intensité dans l'exercice à l'évocation de ce souvenir. Il avait fait la pire des choses pour défendre la meilleure des causes. Ce meurtre le poursuivrait ad vitam eternam mais il était le prix à payer pour bâtir le monde qu'il désirait. S'il était incapable de maîtriser son pouvoir de zoomorphie, il gagna en cet instant tout le côté primaire de l'animal. Ses yeux étaient rivés sur le rustre. Une seule envie le parcourait, un désir assourdissant de saisir cette tête hideuse. La séparer du reste du corps. La broyer dans une paume immense tendue vers les cieux. Pour que son nectar asperge tout contrevenant désireux de manquer de respect à des êtres supérieurs.

Toutes ces idées morbides se bousculaient sous son crâne et ses pas le menèrent instinctivement vers l'initiateur de ce conflit, encore quelque peu déboussolé du coup de la nudiste. Tenma se craquait le cou pour la suite. Il retrouva pleinement usage de son audition et de sa raison suite au regard puis aux mots de la Chûnin. Elle avait pris magistralement les rennes de cet instant sulfureux. Elle avait beau être humaine aussi, Tenma ne put se résoudre de défier l'autorité martiale. Bien trop respectueux de ce principe, il prit son mal en patience. Les poings restèrent deux pierres, désireuses de s'abattre dans la chair humaine. Mais il songeait à la fillette les accueillant. Ce monde avait déjà suffisamment d'horreurs à offrir. Il ne tenait pas à faire partie de ce genre de souvenirs. L'instant n'était pas propice à ce genre de rixe. La seule pensée positive qu'il trouva était d'espérer croiser cette bande plus tard. Un soir sur les quais. A l'abri de regards indiscrets. Des témoins, comme les caractériseraient la loi.

Au lieu de ça, il se mura dans un silence profond, afin de rester dans les clous définis par sa supérieure. La dénudée était déjà en quête d'un autre navire et semblait s'y connaître en la matière. Préférant ne pas interférer, voire même déranger, Tenma se plaça aux côtés de l'Umimori insulté, à qui il adressa un simple signe de tête. Le geste était assez clair sur sa signification qui visait à savoir si l'homme-poisson allait bien.


Spoiler:

_________________
[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Mqdefa10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11688-etre-un-homme-comme-vous-terminee#101787
Narrateur
Narrateur

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Empty
Ven 8 Juil 2022 - 4:09
Délégation Umimori[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Umimori-Shotaro [Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Umimori-Kimiko
Umimori ShotaroUmimori Kimiko

Lui bruit de la claque, la sensation de la chair chaude au creux de la main d'Eyana, les fourmillements venant après l'acte. Il n'y avait pas de doute, cette frappe émasculant avait connectée avec le visage rugueux et mal rasé de l'homme à la dent d'or. Complètement sonnée par l'intensité du coup, mais aussi par le fait qu'il ne s'attendait absolument pas à ce qu'une femme si petite puisse produire autant de force. L'homme au visage rougissant dut reprendre ses esprits pendant quelques secondes. Plusieurs longues secondes avant de voir noir de fureur. Cependant, avant qu'il ait la chance de donner la moindre raison à Namue de dégainer ce sabre sur lequel elle avait posé sa main, une voix hurlante perçait le brouhaha du navire sans la moindre difficulté.

GOTOH. ASSEZ.

La force à laquelle cette décharge sonore pénétrait les tympans des gens autour ne faisait aucun doute, vous aviez affaire à un utilisateur de chakra. Blême comme un drap, l'homme prêt à en découdre avec Eyana était devenu aussi raide qu'un bon petit soldat de l'Empire. Au garde-à-vous et n'osant même pas regarder celui qui était très clairement le capitaine de cette embarcation, vous pouviez lire la peur qu'inspirait celui possédant l'Altape.

Capitaine (Sans le chapeau)[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse 8ba8aac1dd48f424811b2d92b3fc7719
???

Tournant votre regard dans sa direction, vous pouviez voir que l'équipe tendue s'était tue et qu'un homme portant visiblement sa richesse se déplaçait dans votre direction. Son regard bistre se déposait d'abord sur la Céleste, à qui il adressait quelques mots sur un ton de voix beaucoup plus doux que précédemment.

Gotoh est mon second, il ne sera pas retiré de ce navire. Pas plus qu'il ne sera fouetté. Vous n'avez pas le pouvoir d'arrêter qui que ce soit pour de simples paroles, ne nous prenez pas pour des cons.

Il tournait la tête, posait ses iris sur la cheffe d'équipe qui avait sa main sur sa lame.

Non. Nous ne vous voulons plus à bord. Gardez votre argent... Shinobi... je n'ai plus l'intention de vous rendre service. Vous n'êtes plus les bienvenues sur mon navire. Rembarrez votre agressivité, vos lames et fichez le camp. Garder vos menaces pour votre prochain équipage.

Dans tous les cas, c'était aussi l'ordre que vous donnait Namue. La situation s'était rapidement envenimée et le message du capitaine était clair.

Tenma, alors que tu posais ton propre regard sur Shotaro, un regard rempli d'intention noble, sache que sa signification ne lui était pas perdue. Comprenant le sens de ce geste pourtant si simple, ce dernier mit sa main sur ton épaule avant d'enjamber la planche qui connectait le pont au quai. De la même façon que tu venais de lui exprimer tant de chose en si peu de mots et d'actions, il venait te rendre l'appareil. Une main palmaire sur ton épaule pour vous remercier de votre intervention.

Pendant que vous commenciez votre descente vers le port, le capitaine s'exprimait une nouvelle fois avant de tourner les talons.

Bonne chance... Shinobi... Vous en aurez besoin.

Déclarait-il en rigolant et en portant son regard vers l'horizon. Une fois au sol, vous l'entendiez beugler ses ordres de départ et l'immense navire quittait le port au même moment qu'une intense rafale de vent vous percutait. Si violente que la jeune Umimori faillit en perdre l'équipe, mais toujours aussi souriante et pleine de vie, elle se replaçait en adoptant une position de combat. Ses deux mains en garde devant elle, accompagnée des deux tentacules calamaresques qui frappaient l'air dans un échange de coup comme si elle possédait quatre bras. Un échange plutôt pathétique... ou humoristique.

MADAME, MADAME. UNE CHANCE QUE VOUS M'AVEZ ARRÊTÉ, J'ÉTAIS SUR LE POINT DE LUI EXPLOSER LES ROTULES. Criait-elle en donnant un très faible coup de poing dans l'air. VOUS LUI AVEZ SAUVÉ LA VIE.

Votre parcours en tant que shinobi et vos connaissances respectives sur les arts martiaux vous criaient tous intérieurement toutes les faiblesses dans sa garde et dans ses frappes. Il ne nous faisait aucun doute, cette fillette était i n o f f e n s i v e. Certes, elle manipulait le chakra, mais la majorité de sa réserve devait passer dans le maintien de sa forme hybride. Au corps-à-corps, elle ne ferait pas de mal à une mouche. La nécessité de votre présence protectrice prenait tout son sens.

Dans tous les cas, il était temps de se remettre au travail. Eyana avait pris un peu d'avance, accompagnée par la gamine qui semblait apprécier la présence de la Céleste. Avançant vers le navire portant le nom d'Albatros, Shotaro s'arrêtait brièvement, posant son regard sur Namue avant de lui échanger quelques mots. Des mots toujours aussi vibrants, roque et profond.

Ce n'est pas la première fois. Ce ne sera pas la dernière.

Deux phrases qui en disaient long sur ce qu'avaient pu vivre les êtres que vous accompagniez. Était-ce généraliser aux Umimoris ? Était-ce simplement eux, qui avaient une forme anthropomorphique assez unique et poussée ou bien était-ce là simplement les quelques mots qu'il avait trouvé pour t'exprimer que tu n'avais pas à t'en faire pour eux. Dans tous les cas, le message était clair, les formalités et les noblesseries ne semblaient pas être quelque chose qui dérangeait la délégation Umimori.

Eyana. En plein coeur de cette fameuse évaluation, plusieurs points sortaient à la lumière du jour. Trois qui te sautaient au visage, Eyana. Premièrement, le navire était en parfait état et sa construction ne devait pas dater de plus que quelques années. Deuxièmement, le bois utilisé pour sa création n'était pas le plus solide. Ici, la vitesse du navire et sa légèreté avaient clairement alimenté le choix des matériaux. Finalement... un dernier détail qui fut apporté à ton attention par Kimiko.

MADAME... MADAME... REGARDEZ. Criait-elle en ouvrant une trappe menant à une deuxième cale, cachée.J'AI TROUVÉ UNE CACHETTE D'ENFER.

Le navire devait sans aucun doute être utilisé pour le transport illégal de marchandise. Sans doute était-ce pour ça qu'il était resté inutilisé dans un coin du port. Le navire était complètement vide, y compris la cale. Sans doute que l'équipage devait moisir au coeur de la prison Yuki, s'ils sont encore en vie et son contenue sans doute saisit par la Kenpei.

Dans tous les cas, vous vous apprêtiez à vous mettre en route. Le navire inspecté, il s'agissait là de votre dernière chance pour vous préparer au voyage qui vous attendait.

”choix”:
Revenir en haut Aller en bas
Anaï Eyana
Anaï EyanaEn ligne

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Empty
Ven 8 Juil 2022 - 11:03
Ce n’était ni le lieu, ni le moment pour un affrontement.

Les paroles de ce Capitaine venait donner à Eyana l’envie de refaire un massacre comme lors de sa quête du Trésor engloutie. Laisser glisser la lame de son Kunai sur les gorges de chacun des pirates avant d’exploser le navire ainsi que tout ses membres à son bord. Là, il n’y avait point de contemplation ou d’extase à chercher, c’était uniquement une envie de vengeance pure. Une envie de faire du mal. Au même titre que sa baffe, du haut de son mètre soixante douze avait pu corriger le gaillard.

Dès lors que le quintette fût de nouveau pied à terre. Avant même de pouvoir les immobiliser ou les arrêter, les mercenaires se pressaient de remonter l’ancre et de quitter le port Naragasa. Probablement dans la crainte de représailles Kirijines et ils avaient bien raison. Ce n’était certainement pas Eyana qui allait laisser passer ce genre chose là. Surtout après la rafale de vent qu’ils venaient de prendre. Tournant son regard lapis lazuli vers la seconde membre de la Shotosenpai, elle venait marmonner.

Eyana : « Il vient vraiment de nous lancer un Jutsu là… Avec ton autorisation Namue, on va décaler le départ d’une petite heure, que je fasse un rapport de la situation, réquisitionne le navire et surtout nous assure que ces lourdauds ne puissent pas se venger facilement. »

Une requête assez lourde dans une situation où tous le monde devait attendre, mais il était évident que de toute manière, ils allaient devoir charger le navire en provision, en eau, en bois de charpente, en tissu et tout un tas de chose qui sont essentielles pour entreprendre le moindre voyage en mer. Même en l’absence de navigateur, maître calfat et voilier, il était important de juste ne pas se retrouver dans une situation où l’on coule ou on est incapable de bouger.

L’inspection du navire venait par ailleurs révéler une très belle confection. Clairement pas prévue pour le combat, c’était un petit bateau de transport, parfait pour le petit nombre qu’ils étaient. Et la petite cache trouvée par la petite Umimoris vint confirmer ses suspicions concernant la visée contrebandière de l’embarcation.

Ce qui était parfait pour le transport de deux individus pouvant générer une certaine haine.

Il était donc désormais temps pour l’Anaï de venir faire le point avec les deux autres à quai. Elle était moins discrète dans sa déclaration cette fois, visiblement assurée par ce qu’elle allait dire et surtout, elle ne voulait plus perdre de temps, cette histoire de mercenaire les avaient suffisamment retardés.

Eyana : « Le Navire est en parfait état, par contre il est complètement vide. Il va pouvoir nous transporter mais il va nous falloir du bois de charpente pour le calfat, une voile de rechange au cas où, une ancre, des outils, de l’eau et des vivres. Si nous pouvons mettre la main sur des outils de navigation, cela serait bien, sans cela, nous risquons de peiner un peu à suivre le court de notre progression. Dans un second temps, je pensais également nous prendre de grande toge pour nous protéger du froid hivernal, du vent et surtout nous dissimuler, nous donner l’apparence à nous et à nos passagers de contrebandiers. Cela éviterait que les mercenaires nous repèrent de loin et s’ils sont proche, les Umimoris pourront se cacher dans le compartiment secret pendant que nous revêtons un simple Henge. »

Eyana venait réfléchir un peu plus, elle aurait aimé se battre, mais parfois, pour le bien de la mission, il était mieux d’éviter le combat. Enfin, tout dépendrait de la situation, elle n’avait pas vraiment de doute sur sa capacité à corriger les mercenaires. Ils avaient TOUS tendance à sous-estimer les Shinobis et surtout la tatouée. Il y avait cependant des choses à faire concernant le comportement de ces derniers et elle devait s’en occuper.

Eyana : « Il y a donc également la réquisition du navire à faire, et aussi, je pense m’en occuper, le rapport concernant le conflit qu’il vient d’y avoir sur le quai. Contrairement à ce que dit le Capitaine, insulter la délégation d’un clan n’est pas « rien ». Surtout quand derrière on nous menace très clairement, que l’on fuit les autorités avant de régler la situation et qu’on lance un Jutsu sur la délégation et trois soldats. Je compte bien à ce que Kiri publie officiellement ce navire dans la liste de ceux à appréhender. Il n’est pas question de laisser la brume et un clan se faire insulter de la sorte. Donc avec ton autorisation Namue, avant de partir, je vais m’en occuper. »

Si elle suivait les ordres de sa chef d’équipe, elle insisterait sur ce point. Dans le cas où elle est autorisée par cette dernière, elle se rendra au poste de garde pour faire son rapport. Elle en fera une copie qu’elle enverra directement au bureau de l’administrateur en marquant le caractère urgent. Elle insiste sur l’insulte non provoquée de la délégation, les menaces, le délit de fuite et l’attaque affinitaire sur eux. Eyana exagère, elle aggrave le cas des mercenaires et tout est fait pour que la réaction soit importante. Elle va par exemple décrire avec excès comment la bourrasque a manqué de blesser voir tuer la petite et les menaces voilées se transformeront en menace de mort directe avec promesse de les retrouver en mer. Elle proposera que leur recherche soit transmise aux autres ports de l’archipel afin de ne leur laisser aucun endroit où jeter l’ancre. Ils ont des descriptifs, un nom de navire, l’enregistrement étant obligatoire dans chaque port, à défaut de les arrêter un jour, Eyana veut que cette altercation leur rende la vie dans l’archipel IMPOSSIBLE.

Résumé des actions:

_________________
[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Kayuri Namue
Kayuri Namue

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Empty
Sam 9 Juil 2022 - 19:31



Umimori à la rescousse


ft. Eyana & Tenma




Namue fulminait intérieurement tandis qu’elle arrivait sur le quai de la brume. Lorsqu’elle avait senti le jutsu du capitaine les percuter, la chûnin s’était imposée de garder son sang froid afin d’éviter que cette mission ne tourne au désastre avant même qu’elle ne soit débutée. Ce fut donc avec une certaine pointe de colère perceptible dans son ton de voix que la kunoïchi acquiesça à la requête de sa partenaire pour décaler le départ d’une petite heure et tandis que sa partenaire allait inspecter le navire, la jeune femme se retourna vers Shotaro qui venait de lui échanger quelques mots lourds de sens auxquels elle ne put s’empêcher de répondre d’une voix dans laquelle l’on pouvait visiblement percevoir son indignation.


Cette situation reste tout de même inacceptable et tant que je vous accompagnerai, je n’aurai aucune tolérance pour ce genre de comportement à votre endroit et, comme vous avez été en mesure de le constaté, mes comparses, quoi que plus enclins à la violence, semblent partager mon avis.

Tandis qu’elle terminait son discours, la jeune femme ne put s’empêcher de réfléchir à ses propres origines Yasei et aux conséquences que celles-ci auraient pu avoir si elle ne les avait pas réprimés avec autant de vigueur. Lui aurait-on réservé un traitement semblable ? Elle en doutait puisque la bête qui sommeillait désormais en elle était un félin sombre et non pas une bête aquatique. Malgré tout, les derniers événements semblaient avoir confirmé à la Kayuri qu’elle avait prise la bonne décision en apprenant non pas à contrôler son pouvoir, mais plutôt à le réprimer au plus profond de son être.


Ce fut le retour d’Eyana en compagnie de Kimiko qui la sortit enfin de ses pensées et tandis qu’elle écoutait le rapport de sa partenaire, la chûnin ne put s’empêcher de ressentir un certain soulagement en apprenant que le navire était non seulement utilisable, mais en parfait état à l’exception de matériels qui ne serait aucune compliquer à obtenir au cœur même d’un port important de l’archipel de la brume.


Aucun problème de mon côté, je te laisse t’occuper du rapport et des emplettes pour rendre le navire prêt à prendre la mer.

Tandis qu’Eyana s’éloignait, Namue se retourna vers son second partenaire de mission et après avoir jauger de nouveau sa stature plus qu’imposante, lui adressa enfin ses directives tout en lui tendant une petite bourse contenant une somme suffisamment alléchante pour qu’un contrebandier accepte de se départir de son navire l’espace de quelques jours.


Je te laisse aller parler au propriétaire du navire pour le réquisitionner. Il devrait y avoir suffisamment dans cette bourse pour qu’il ne s’y oppose pas plus que nécessaire. Au besoin rappel lui simplement que nous savons la nature de son commerce… Pour ma part, je vais rester ici en compagnie de nos protégés afin de m’assurer qu’aucun autre événement désagréable ne se produisent…


Résumé

Namue donne son accord à la demande d'Eyana qui part donc faire son rapport et acheter le matériel nécessaire au voyage. Elle donne ensuite une bourse contenant 50.000 ryôs à Tenma avant de lui demander d'aller réquisitionner le navire tandis qu'elle reste en compagnie de Shotaro afin de s'assurer qu'aucun autre incident ne se produise.


Si ses partenaires reviennent sans incident, Namue annoncera alors le départ en mer sans plus de délais.






Dernière édition par Kayuri Namue le Lun 1 Aoû 2022 - 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552
Tenma
Tenma

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Empty
Lun 11 Juil 2022 - 22:04
Les deux géants n'eurent besoin de mots pour se comprendre. En vérité, Tenma s'était presque attendu à une absence de réaction de la part de l'Umimori. Mais ce dernier eut l'air d'apprécier sa sollicitude et il le remercia d'une main sur l'épaule. Il n'en fallait pas plus et l'héritier primate ne s'épancherait pas plus là dessus. Comme Shotaro l'exprima à voix haute quelques secondes plus tard, ils en avaient vu d'autres. Ce n'était pas en ressassant inlassablement l'incident qu'ils avanceraient. Si les malotrus recroisaient la route de Tenma, il en profiterait. Il n'y aurait ni mission, ni responsable, ni Kiri. Une rafale de vent vint secouer les occupants du quai suite au départ des imbéciles. Un homme s'était présenté comme étant le capitaine. D'une voix il avait réussi à calmer tout le monde mais son petit numéro n'avait guères impressionné le géant d'Hi. Il en faudrait plus qu'une grosse voix et quelques grands airs. La nudiste commença à s'activer et à s'indigner de la situation. Tenma regardait à droite et à gauche en quête de solutions alternatives.

Le navire sur lequel la Genin avait jeté son dévolu semblait faire l'affaire. L'inspection révéla l'existence d'une cachette, mise au grand jour par la petite Umimori. Cet avantage pourrait leur être utile en cas d'approche ennemie. Si l'un d'eux s'y cachait ou pour protéger les ressortissants du peuple de l'Eau. Ce bateau semblait parfaitement convenir aux besoins de l'équipe. La dénudée délurée fit la liste du matériel dont ils auraient besoin. Tenma peinait à la prendre au sérieux. Elle s'égosillait trop à son goût. Sur le fond il ne pouvait que comprendre mais la forme laissait à désirer. A trop fanfaronner et s'indigner, elle en perdait de sa crédibilité. Sa tenue laissant déjà un mauvais à priori. L'héritier du Peuple Singe tâcha de passer outre les vociférations de la jeune femme, essayant de se concentrer sur ce qu'il pouvait faire pour aider la délégation.

Une quête rapidement remplie par la responsable Namue qui lui tendit une bourse remplie d'argent. Ils allaient avoir besoin de réquisitionner l'embarcation en question et il fallait voir ça avec le propriétaire. Confier une mission de négociation à un profil comme celui du géant n'était peut-être pas la meilleure idée. Sauf s'il ne s'en remettait pas aux arts obscurs de la médiation. Tenma dissimula immédiatement la somme sur lui. Il avait déjà sa petite idée en tête. Il lui était inconcevable de verser la moindre pièce pour un contrebandier. Il devrait déjà s'estimer heureux de ne pas se retrouver aux fers pour son petit trafic. L'idée était donc de le retrouver et de l'informer de l'emprunt de son navire.

Il y avait là quelques badauds et Tenma crut repérer plus loin deux hommes en train de discuter. A leur dégaine, il pouvait deviner qu'ils étaient des navigateurs. Ne voyant pas plus de cibles potentielles proches d'eux, il tenta sa chance avec ses deux là. Il s'approcha à grand pas pour venir se poster derrière eux. Il attendit qu'ils daignent tourner la tête dans sa direction pour les interpeller de sa voix la plus...éloquente.

- Capitaine de l'Albatros, le village réclame la mise à disposition de votre navire pour une mission mandatée par les autorités. Il va s'en dire qu'un refus pourrait nous amener le mentionner dans un rapport à nos supérieurs. En n'omettant aucun détail concernant l'embarcation, précisa-t-il sur un ton légèrement plus lent se voulant évocateur.

Spoiler:

_________________
[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Mqdefa10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11688-etre-un-homme-comme-vous-terminee#101787
Narrateur
Narrateur

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Empty
Mar 12 Juil 2022 - 14:49
Délégation Umimori[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Umimori-Shotaro [Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Umimori-Kimiko
Umimori ShotaroUmimori Kimiko

Face à l'arrivée de Tenma vers les deux hommes discutant, leurs regards se posèrent rapidement sur sa carrure et sa personne. Ne prenant même pas le temps de se présenter, il espérait discuter avec le capitaine de l'Albatros et les abordait comme tel. La réaction qu'il reçut fut celle de deux hommes éclatant de rire.

Nous ne sommes pas de l'Albatros. Ça doit faire plusieurs mois qu'on n’a pas vu son capitaine. Ni son équipage d'ailleurs.
J'ai entendu dire qu'ils ont été arrêtés par la Kenpei et amené à la prison du village.
Ah. Ça explique pourquoi on n’a revu personne... Ils sont sans doute morts à l'heure qu'il est. Vous voulez le réquisitionner ? Partez simplement avec.

Ainsi, bredouille, Tenma n'avait malheureusement pas eu la chance de pouvoir négocier avec le capitaine qu'il souhaitait rencontrer. À moins qu'un passage au coeur des geôles ne l'intéresse ? Dans tous les cas, le navire moisissait à l'abandon sur les quais de la brume, la réquisition ne serait pas difficile. De par votre statut militaire, compte tenu de la situation de l'Albatros et de son équipage, il ne vous suffirait vraiment que de le prendre. Sans doute que de toute façon, sa disparition ne dérangerait personne. Comme indiqué par l'un des deux interlocuteurs de Tenma, ceux que ça devrait déranger sont sans doute déjà morts ou pires encore, enfermés au coeur des geôles de Kiri.

Ainsi, s'activant, le trio de la brume prépara le départ. Eyana dans sa quête vindicative préparait son rapport qu'elle envoyait par la suite aux autorités de la brume, puis elle allait s'enquérir de quelques vivres et matériaux pour le voyage. Un trou dans un navire fait d'un bois léger pouvait arriver si rapidement. Namue quant à elle restait en compagnie des Umimoris, enfin de ce qu'elle pensait être deux Umimoris. Shotaro était resté au niveau de la proue, portant son regard sur l'horizon, tandis que la petite Kimiko, elle, s'était faufilée pour aller rejoindre la Céleste dans ses achats. Collaborant, elle transportait le peu de marchandise qu'elle était capable, souhaitant clairement elle aussi faire partie de l'équipe.

C'est au bout de plusieurs heures que le navire et son équipage furent enfin prêts à lever l'ancre. Il y avait eu un peu de retard sur le planning, le transport des matériaux et les négociations avec les vendeurs n'avaient pas été aussi bien qu'espérer, mais ça avait donné le temps à la température de se calmer un peu. Finalement paré, une fois tout le monde à bord, le navire de l'Albatros quittait le port de la brume.

Votre voyage, sur un tel navire, se traduisait en heure. Vous allez devoir rejoindre l'une des îles de l'archipel qui s'avérait être relativement proche du port Naragasa. Dans la mesure où une ile pouvait être proche. Dans tous les cas, vous n'aviez pas à contourner l'île mère. Toujours placé au même endroit, telle une véritable statue, Shotaro soupirait en regardant l'horizon. Sa voix grave et vibrante résonnait aux oreilles de ceux et celles qui seraient à proximité.

Le calme avant la tempête.

Bien entendu, cette impression ne lui était pas unique. Tous ceux et celles avec un minimum d'expérience dans la navigation pouvaient le sentir. Cet air chargé, ce calme anormal, les vents qui vous frappaient avant votre départ, l'atmosphère lourde. La traversée n'allait pas être de tout repos.

Ce n'est qu'au bout d'une petite heure que la cruauté de dame nature s'ouvrait à vos yeux, au loin, une véritable tempête faisait rage et vous vous dirigiez droit dedans. Fallait-il faire demi-tour ?

MADAME ! MADAME ! REGARDEZ. Déclarait-elle à l'Anaï et en pointant un navire aux voiles noirs.

Derrière vous, un navire semblait vous avoir pris en chasse. Il ne s'agissait pas là du navire que vous aviez vu plus tôt, mais le drapeau qu'il arborait vous indiquait clairement leurs intentions. Un drapeau noir, une tête de mort, le tout entouré d'un poulpe squelettique. Il s'agissait sans doute là d'un des fameux groupes de pirate qui avaient pris naissance dernièrement et vous étiez leur cible. Les Umimoris ? Le simple fait que vous êtes là ? Impossible de savoir exactement pourquoi.

Vous avez désormais deux choix. Poursuivre tout droit et profiter de la vitesse de votre navire pour semer les pirates, mais vous vous enfoncerez dans la tempête ou bien faire demi-tour, devoir affronter l'équipage de déchet humain, mais sans doute pourriez vous poser l'ancre quelque part pour attendre que dame nature se calme.

Choix:
Revenir en haut Aller en bas
Anaï Eyana
Anaï EyanaEn ligne

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Empty
Mar 12 Juil 2022 - 15:47
Elles avaient chargés le navire à deux, l’Anaï laissant la petite Umimori faire ce qu’elle pouvait, la complimentant régulièrement, appréciant la bonne volonté de l’enfant.

Eyana : « Tu es forte ! Tu seras une guerrière redoutable, tu dois faire de l’ombre à Shotaro… ! »

La Céleste gardait son air sérieux malgré ses remarques rieuses, au moins, la petite participait.

Une fois que le navire était fin prêt pour le départ, Namue n’eut pas vraiment besoin de lui demander pour qu’elle se mette à la manœuvre. Hissant l’unique grande voile de l’embarcation avant de venir dresser le perroquet pour permettre une bonne gestion de la direction malgré un vent sournois, le gouvernail était laissé aux mains de Tenma ou Namue. Eyana, elle, était concentrée sur les cordages, la voilure et surtout l’hydrographie afin de s’assurer de ne pas faire de fausses manœuvres lors de la sortie du port, même si vu le gabarit du navire, cela devrait aller.

Elle était peut-être un peu plus inquiète s’ils allaient prendre la haute mer, la coque était vraiment fine et elle procédait donc à des relever régulier pour s’assurer que la ligne de flottaison ne soit pas trop basse. Et surtout, que la coque résiste bien aux courants marins.

Ainsi, lorsque l’option entre la tempête et un navire pirate se présentait quelques heures plus tard, si un dilemme pouvait se présenter, pour Eyana, la question ne se posait pas vraiment. Le navire, fin comme il était, ne résisterait probablement pas à un vent et une mer trop violente. S’ils pouvaient prendre de vitesse les pirates de bien des angles, même en déviant légèrement, il n’était pas question de faire une course poursuite dans cinquante directions différentes. Les chasse en mer duraient des heures, voir des jours, donc même en esquivant la tempête, le problème ne serait pas résolu sans savoir ce que les Pirates voulaient.

Et ils avaient affichés leurs intentions, le drapeau noir, injonction à la reddition. Eyana manifestait donc son avis, avec une certaine assurance.

Eyana : « Faisons demi tour, la tempête est trop dangereux. »

Elle venait ensuite lever son index et son majeur gauche en direction de Namue et Tenma.

Eyana : « A partir de là, deux options, on peut soit les bombarder à distance si vous avez des techniques adaptées et jouer sur notre vitesse pour leur tourner au tour sans leur offrir le moindre angle de tir. La faiblesse de ces navires est souvent l’armement, nous sommes sont armement. De mon côté, si besoin, je sauterais à bord de leur navire pour jeter l’ancre et casser le gouvernail, de quoi finir de le couler. »

Elle venait baisser son majeur, indiquant, selon elle, une autre option.

Eyana : « Ou bien on peut lever le drapeau blanc, faire mine de se rendre, dissimuler nos passagers dans la cale, les prendre par surprise dans un corps à corps qui sera meurtrier. Ils ne s’attendent pas à tomber sur des Ninjas. Si on choisit cette option, pensez à dissimuler vos bandeaux. »

Au final, Eyana se plierait à l’option que choisirait ses camarades, elle est par contre fermement opposé au fait de se plonger dans la tempête.

Résumé:

_________________
[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Kayuri Namue
Kayuri Namue

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Empty
Mar 12 Juil 2022 - 18:26



Umimori à la rescousse


ft. Eyana & Tenma




Le départ fut plus tardif que prévu, mais, ultimement, les trois membres de la brume et leurs deux compagnons prirent enfin la mer sur une eau qui s’était étrangement calmé durant les préparatifs du groupe. Malheureusement, comme le signifia si bien Shotaro de sa voix grave et vibrante, il ne s’agissait que du calme avant la tempête et une heure à peine après avoir quitté le doux refuge du port Nagamasa, la fureur de dame nature se fit entendre au loin tandis qu’une véritable tempête recouvrait l’horizon vers lequel le groupe se dirigeait et il ne fallut qu’un regard à la Chûnin pour comprendre que leur navire, quoi que rapide et en bon état général, ne tiendrais aucunement la route face à une telle démonstration de force. Finalement un seul choix semblait s’offrir au groupe, opérer un demi-tour et chercher un endroit où se cacher le temps que la tempête passe.


Toutefois la main du destin semblait avoir un autre plan pour les envoyés de la brume puisqu’au moment où la chûnin allait faire part de sa décision au reste du groupe, la voix stridente de Kimiko se fit entendre et ce fut avec une certaine horreur que la Kayuri suivit la direction indiquée par la main de la petite pour finalement poser son regard sur un navire portant un pavillon qu’elle n’eut aucun mal à reconnaître pour l’avoir rencontré à de nombreuses reprises lors de sa dernière mission, le drapeau pirate.


La jeune femme s’apprêtait de nouveau à parler lorsque sa partenaire la devança, confirma ses craintes vis-à-vis de la tempête qui leur barrait le chemin avant d’exposer deux plans potentiels qui, quoi qu’imparfait semblait malgré tout bon aux yeux de la chûnin qui attendit que sa comparse termine avant de finalement prendre la parole d’un ton plus autoritaire qu’elle ne l’aurait voulu.


Je suis d’accord avec Eyana, notre navire ne survivra pas au cœur de cette tempête. Nous n’avons donc pas vraiment le choix d’affronter nos poursuivants. Idéalement j’aimerais ne pas faire courir plus de risque que nécessaire à notre navire donc un véritable combat maritime m’apparait beaucoup trop risqué et un point en particulier me dérange, pourquoi nous ? Nous sommes un minuscule navire, nous ne sommes aucunement une cible de choix pour un navire de cette taille… Mon instinct me crie que nous sommes la marchandise à leurs yeux et qu’ils n’hésiteront pas à couler notre navire dès que nous l’aurons quitté donc lever le drapeau blanc est hors de question…

Réfléchissant à toute vitesse, la jeune femme laissait couler ses pensées en même temps que celles-ci lui traversaient l’esprit et alors qu’elle jetait une rapide regard sur les autres membres du groupe, la Kayuri se rendit compte qu’elle se devait d’être plus claire dans ses directives. D’un simple mudra la jeune femme recouvrit son derme d’une armure cristalline d’un blanc translucide avant de reprendre finalement la parole.



Voici le plan, je vais analyser l’équipage de nos poursuivants afin de découvrir si au moins l’un d’eux utilise le chakra. Ensuite, je nous vois mal laisser notre navire immobile donc nous n’aurons pas d’autre choix que d’utiliser son principal atout qu’est sa vitesse. Je compte sur toi Eyana pour le manœuvrer à distance respectable. Tenma, je compte sur toi pour les harceler à l’aide de projectiles… Pour ma part, je vais avoir besoin de parchemins explosifs…

Le reste de son plan allait dépendre de si la jeune femme percevait un utilisateur de chakra ou non parmi les membres de l’équipage qui les pourchassait et la chûnin allait en avoir le cœur net bien rapidement puisqu’elle enchaînait les mudras avant de projeter son esprit à la rencontre de leurs poursuivant, cherchant à détecter une trace de chakra qui laisserait penser à un utilisateur des arts shinobis.




Résumé
État de santé: Impeccable
État de chakra: 1C, 1A
État de l'armure: Sans la moindre égratignure (dégâts rang B)

Namue donne son aval aux dires de sa partenaire Eyana avant de se recouvrir d'une Armure cristalline (Armure Totale | Shôton | Rang A) reprendre son rôle de chef de mission, ordonnant à Eyana de faire demi-tour et d'utiliser la vitesse de leur navire afin d'esquiver les tirs potentiels ennemis tandis que Tenma s'occuperait de les tirailler avec des attaques à distance. Toutefois, avant que le groupe ne débute l'exécution du plan, Namue prend le temps de lancer une Détection classique (Détection | Monocible | Rang C) en direction de leur poursuivant afin de s'avoir si l'un d'eux serait un utilisateur de chakra. Elle demande ensuite à ses partenaires de lui fournir des parchemins explosifs.



Technique(s) utilisée(s):




Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552
Narrateur
Narrateur

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Empty
Sam 16 Juil 2022 - 0:09
@Tenma étant hors délais, son tour est sauté. Le prochain tour sauté entraînera une exclusion de la mission.

N'hésitez pas à poster une demande de délais au besoin.

La narration postera la suite d'ici quelques jours.
Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
Narrateur

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Empty
Sam 16 Juil 2022 - 19:34
Délégation Umimori[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Umimori-Shotaro [Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Umimori-Kimiko
Umimori ShotaroUmimori Kimiko

Malheureusement, compte tenu de la situation, l'équipage à bord de l'Albatros devait choisir son poison. Poursuivre dans la tempête et prendre le risque de voir l'embarcation fragile qu'ils avaient choisie être détruite par dame nature ou bien faire demi-tour et affronter les pirates qui les avaient prient pour cible, encore une fois s'enclenchant dans une bataille à bord d'un navire qui n'était pas fait pour ça. Certains avaient cependant remarqué qu'il était bien anormal d'être pris pour cible, alors qu'ils n'avaient rien. Peut-être que si vous laissiez l'équipage du navire aux voiles noirs vous aborder, vous pourriez avoir là une réponse ?

Vous avez, cependant, l'avantage de la vitesse. Malheureusement, il ne vous serait pas impossible d'éviter complètement d'être à porter de guerre de l'autre embarcation, sans doute vous serait-il possible de capitaliser sur la légèreté de votre embarcation pour fuir, en temps et lieu. C'était là un avantage considérable qui émanait du choix du navire que vous avez fait. Plus fragile pour la guerre, mais suffisamment rapide pour la fuir.

Sur le pont de votre navire, la Kayuri joignait ses mains et réalisait quelques mudras. Recouvrant son corps de cristal, elle relâchait aussi une technique sensorielle, portant son attention vers le navire pirate. Elle ne put malheureusement pas retirer la moindre information de son action et du se rabattre sur l'absence d'information, enfin, en partie. Si son esprit était projette suffisamment loin pour atteindre l'autre navire, étant donné qu'il s'approchait de vous, que vous faites demi-tour et que vous pouvez désormais les considérer à distance moyenne, cette technique était simplement mésadaptés pour ce qu'elle voulait en faire. Elle avait, cependant, indéfini la présence d'une personne et connaissait désormais sa direction approximative. Elle se trouvait, approximativement, vers le navire pirate. Un véritable coup d'épée dans l'eau.

De toute façon, si son souhait était cependant de savoir si un utilisateur de chakra se trouvait dans l'autre navire, cette question fut très rapidement répondue par la présence d'une boule de feu géante fonçait désormais droit sur vous. Une technique qui menaçait de s'écraser sur le pont. Ils ne vous avaient pas offert la chance de lever un drapeau blanc, mais qui sait, peut-être accepterait-il des pourparlers ?

Mécanique:

Résumé des actions adverses:

Note:
Revenir en haut Aller en bas
Anaï Eyana
Anaï EyanaEn ligne

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Empty
Lun 18 Juil 2022 - 2:06
Des pirates et surtout, visiblement, des utilisateurs de Chakra. Il était peu fréquent de voir le Katon dans l’archipel de Mizu, la majorité des Ninjas utilisant le Suiton ou le Fûton. Eyana avait étudié cette affinité à l’académie, puis l’avait vu pour la première fois en application à Kaze. C’était jugée une affinité peu versatile en raison de son utilisation quasiment uniquement inoffensive mais il fallait se rendre à l’évidence, en mer, contre le bois d’un navire, c’était monstrueux.

Sans la moindre hésitation, utilisant ses réflexes naturellement supérieurs, la Céleste venait chopper le cordage de la grande voile pour tendre au maximum le tissu et venir mettre un violent coup de gouvernail afin de virer à gauche pour esquiver la boule de feu. Si tous le monde passait de gauche à droite à bord, c’était à peu près certains que le projectile allait être évité.

Il était désormais l’heure à l’affrontement et certainement pas à la fuite, pas pour la navigatrice qu’était Eyana, pas pour une Soldat de Kiri. Dès que l’esquive était effectuée, la tatouée venait donc hurler à l’intention de ses protégés.

Eyana : « Umimori-Sama, descendez à la cale tout de suite et restez calme je vous prie. La situation est sous contrôle. »

Il était important de garder le respect dans ces circonstances, et surtout de s’assurer qu’ils soient calme. La Céleste venait les accompagner en les guidant jusqu’à la cale tout en les rassurant sur la procédure et l’affrontement à venir. Elle avait cependant encore beaucoup à faire, Namue devrait s’occuper de commander l’assaut et Tenma était pour le moment assez passif, pas sûr qu’il sache naviguer.

Bondissant de nouveau sur le pont et venait réajuster la voile à mi chemin afin de permettre une plus grande manœuvrabilité au détriment de la vitesse, la barre était rapidement de nouveau dans les mains de la voyageuse.

Eyana : « Je vais garder la barre tant qu’ils ne sont pas plus proche que cela ! Si on en vient à un abordage, je m’occuperais du corps à corps, en attendant, occupez-vous d’eux à distance ! »

Eyana venait s’occuper de surtout les tenir à distance de la tempête. Il était important que le navire ne subisse pas de dégâts et ils allaient donc devoir protéger avant tout l’embarcation. Namue avait eu Misaki comme Senseï pendant longtemps, aucun doute qu’elle avait dans son répertoire bon nombre de techniques pour venir à bout de ce navire.

Et en cas d’abordage, les Pirates ne savaient pas ce qui les attendaient…

Résumé des actions:

_________________
[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Kayuri Namue
Kayuri Namue

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Empty
Mar 19 Juil 2022 - 13:09



Umimori à la rescousse


ft. Eyana & Tenma




Eyana, en bonne corsaire semblait avoir gardé son calme tandis qu’elle guidait non seulement les passagers vers la cale, mais trouvait aussi le moyen d’esquiver la boule de feu tout en gardant le contrôle du navire d’une main de maître et la Kayuri ne put s’empêcher d’être heureuse que ce soit l’Anaï qui l’accompagne pour cette mission en mer. Malheureusement, Tenma semblait entièrement à l’opposé et, malgré l’appel de Namue, ce dernier ne semblait pas avoir bouger le moins du monde.


Tenma !

Puis, après cet ultime appel à l’action, la Kayuri se mit à composer une série de mudra avant de lancer un dragon de foudre en direction du pilote se trouvant derrière la barre du bateau adverse. Elle avait déjà utilisé une stratégie similaire lors de sa mission à Buntan en compagnie d’Imekanu et de Mayuri et la résultante avait été bien plus positive qu’elle ne l’avait espérée avec la toile du navire qui avait prise feu.


...

Finalement, alors que son dragon fonçait vers le navire adverse, Namue s’empressa d’agripper un kunai et d’y enrouler un parchemin explosif avant de lancer celui-ci dans une courbe dictée par les longues heures de pratique que la jeune femme avait avec ses armes de jets. Puis, alors que l’arme allait se planter dans le flanc du navire adverse quelques instants après le passage du dragon foudroyant, la Kayuri composa l’unique mudra nécessaire à la détonation de son explosif. Encore une fois, il s’agissait là d’une tactique que la chûnin avait déjà employé lors d’un combat maritime durant sa mission à Buntan.



Résumé
État de santé: Impeccable
État de chakra: 1C, 1B, 1A
État de l'armure: Sans la moindre égratignure (dégâts rang B)

Namue prend 2 actions. Sa première action est une attaque contre le pilote adverse via un Dragon Foudrayant (Raiton | Dégâts B | Monocible) qu'elle enchaîne presqu'immédiatement avec sa deuxième action, un lancer de kunai auquel un parchemin explosif est rattaché que la jeune femme fera détonné dès l'impact contre le navire adverse*.



*Namue possède Jettojutsu au rang C ce qui devrait être suffisant pour justifier un lancer à une distance moyenne.

Technique(s) utilisée(s):


Équipement(s) utilisé(s):
Kunai: 4/5 | Senbons: 5/5 | Shurikens: 5/5
Parchemin Explosif: 0/1 | Bombe fumigène: 1/1 | Fil d'acier: 1/1




Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552
Tenma
Tenma

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Empty
Mer 20 Juil 2022 - 19:52
Tenma n'avait pas vraiment l'habitude des eaux démontées. A peine avaient-ils pris la mer que les intempéries de mère Nature jaillissaient au loin. La tempête qu'ils observaient semblait leur ouvrir les bras. Ils étaient largement étendus, couvrant toute esquive, n'offrant que le recul. Une option qui aurait pu être raisonnable si ce n'était pas sous la forme d'un autre navire aux allures peu engageantes. Bien que n'étant pas un expert maritime, il ne fallait pas être le premier des stratèges pour comprendre ce que représentait le pavillon qui battait au vent. De plus que sa célérité et sa direction ne faisaient aucun doute sur leur objectif. Tenma observa l'embarcation filer sur eux alors que les premiers ordres fusaient.

Le vent claquait aux oreilles des shinobis de la Brume, alors que la gérante de l'équipe commençait à donner des indications. Le géant restait fixé sur ce navire pirate, s'interrogeant sur ce qu'ils pouvaient espérer. Ils n'avaient pas l'allure de marchands et le timing avec lequel ils étaient apparus était assez perturbant. Ce qui pouvait laisser croire qu'ils avaient un tout autre but. Le plus difficile étant de savoir ce que des Hommes pouvaient manigancer dans leur esprit malade. La cupidité et la convoitise de ces êtres retournait le cœur de l'héritier du Peuple Singe. Bien plus que ne pourrait le faire le tumulte des vagues. Dans cet instant de chaos imminent, l'esprit du Genin se retrouva happé, bien malgré lui.

La vision d'un visage. Féminin. Le souffle venteux qui faisait craquer les arbres. Il secoua vigoureusement la tête, retrouvant la bise agressive et les gouttes d'eau qui se jetaient de toute part. Que lui arrivait-il ? S'il y avait bien un moment où ce genre de choses ne devait pas se produire, c'était maintenant. Son écart fut accueilli par un cri de la part de Namue pour le ramener à la raison. Les kunoichis s'étaient emparé des commandes. La nudiste prit la barre après avoir mis les Umimori à l'abri tandis que la cheffe d'équipe entamait une offensive contre les pirates. Ces derniers s'étaient eux-mêmes essayés à cette finalité. Ils engageaient clairement les hostilités, sans même chercher à les aborder dans le calme. Leurs intentions étaient claires. Pour Tenma, il n'y aurait pas de pourparlers. Toute la frustration emmagasinée contre leur premier équipage refit surface, chassant une bonne fois pour toute ce souvenir insidieux dans son esprit.

Il prit une profonde inspiration alors que son poing se serrait, créant une poigne aux reflets pâles. Leurs invités étaient à l'abri du conflit pour l'instant. La dénudée disait s'occuper du maniement de leur embarcation pour l'instant et se prêterait au combats au corps-à-corps s'ils se rapprochaient. Ayant pleinement repris ses esprits, Tenma traversa le pont pour rejoindre la proximité de Namue. Sur le passage, il se retrouva un bref instant aux côtés de leur pilote à qui il adressa quelques brefs mots :

- S'ils se rapprochent, je pourrais les couler définitivement, annonça-t-il.

Lorsqu'il fut en position, il profita de son élan pour envoyer son poing vers l'avant. Son hérédité adultère lui conféra un poing gigantesque au bout d'un bras démesuré. Un coup qui lui permit d'employer toute sa rage et sa force dans un assaut dévastateur pour leur navire. Il aurait toutes les raisons de pouvoir se justifier d'excès de violence, alors il ne s'en priverait pas.

Spoiler:

_________________
[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Mqdefa10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11688-etre-un-homme-comme-vous-terminee#101787
Narrateur
Narrateur

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Empty
Mer 27 Juil 2022 - 2:57
Délégation Umimori[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Umimori-Shotaro [Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Umimori-Kimiko
Umimori ShotaroUmimori Kimiko

Ainsi, d'un habile mouvement, Eyana manipule la barre de telle sorte que le navire changeait drastiquement de direction. La boule de feu lancée par l'autre navire finit par simplement s'éteindre en entrant en contact avec l'eau, tandis que le navire adverse gagnait en distance. Si le mouvement avait eu le mérite d'éviter des flammes qui se seraient rapidement propagées sur un navire de bois, ça avait au coût de cette fameuse distance qui vous était si précieuse.

Ne perdant pas davantage de temps, l'Anaï guidait les deux Umimoris jusque dans la cale. Son regard posé sur la plus jeune, elle pouvait la voir prisonnière de l'anxiété. Ce clan Yasei n'était pas un clan de combattant et ça pouvait amplement se voir sur le visage de la plus jeune. Quant à Shotaro, difficile de dire s'il était capable de lever le poing pour vous aider, il était plus difficile à lire, plus sobre, mais votre mission consistait d'abord et avant tout à les protéger.

Dans le court laps de temps qu'il fallut à Eyana pour guider les Umimoris, quelques événements se produisirent sur le pont. D'une part, le navire adverse fonçait droit sur le petit navire que vous possédiez. Visiblement, ils ne faisaient pas eux aussi dans les pourparlers. Leur objectif semblait clair comme de l'eau de roche ; vous devez couler. Pourquoi ? Impossible de le savoir pour l'instant. Vous aviez cependant là une menace. Vos adversaires s'apprêtaient à vous percuter de plein fouet.

Cependant, cette action menait leur navire suffisamment à proximité pour que le poing géant de votre allié revenu à ses esprits file en direction de la coque du navire adverse. Ce n'était pas tout, car de son côté Namue lâchait un véritable dragon de foudre qui fonçait droit sur le conducteur.

Face à cette double attaque, vous pouvez apercevoir un homme sortir du lot. Un petit singe sur l'épaule, il réalisait quelques mudras avant d'inspirer profondément. D'un seul coup, il souffla une véritable bourrasque de vent qui vint percuter le poing de l'Akimichi. Soulevant un véritable mur de vent, il venait protéger la coque du navire. Malheureusement pour le navigateur, ça voulait dire que la bête élémentaire qui fonçait sur lui et le carbonise d'un seul coup. Il n'était pas mort, mais ses blessures si graves qu'il perdit connaissance. Face à la décision entre protéger la vie de son nakama ou bien protéger le navire, l'homme au singe avait choisi d'utiliser son fûton pour son navire.

Dans la cale, c'est sans la moindre difficulté et surtout, sans le moindre son de la part de la petite énervée qu'Eyana pût finalement retourner sur le pont du navire. Apercevant les éclats de foudre frapper le navigateur de plein fouet. Récupérant le contrôle du navire qui avait d'ores et déjà commencé à aller un peu n'importe où, Namue venait de lui offrir une belle opportunité, si elle souhaitait éventuellement mettre de la distance entre eux et les pirates.

De son côté, Namue envoyait son arme de jet recouvert de son parchemin explosif. C'est cependant sans trop de difficulté qu'une dague filait dans l'air, frappant le projectile et le faisant dévier de sa course. La dague provenait d'un autre homme sur le pont qui, à son tour, réalisait une série de mudra se terminant par le tigre. Prenant une grosse inspiration, il venait cracher une mer de flamme en cône devant lui et ciblant votre pont au complet.

Vous étiez assez prêt pour apercevoir que sur le navire adverse, il devait y avoir une bonne vingtaine de pirates. Difficile de dire avec exactitude combien était resté en cale, mais vous pouvez très certainement compter celui frappé par la foudre de Namue comme étant hors d'état de nuire.

Mécanique:

Résumé des actions:
Revenir en haut Aller en bas
Kayuri Namue
Kayuri Namue

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Empty
Mer 27 Juil 2022 - 20:21



Umimori à la rescousse


ft. Eyana & Tenma




Namue avait espéré que les assauts du petit groupe suffiraient à rendre la continuité d’une attaque envers eux trop coûteuse pour les pirates, mais malheureusement cela ne semblait pas être le cas. Comble de malheur, plusieurs d’entres eux semblaient aussi capable de maîtriser le chakra ce qui était, en soit, nouveau pour la chûnin car parmi la centaine de pirates qu’elle avait combattu depuis les derniers mois, aucun ne maîtrisait cette ressource habituellement réserver aux praticiens des arts shinobis. Malgré tout, elle devait se rendre à l’évidence, ceux qui leur fonçait désormais dessus à pleine vitesse possédait au minimum deux utilisateurs de chakras et la gradée commençait fortement à penser à ordonner la fuite, mais en tant que chûnin du village de la brume, elle ne pouvait en aucun cas tolérer un assaut pirate aussi près du port Nagamasa. C’est donc devant cette fatalité que la Kayuri poussa un profond soupir avant de lâcher quelques mots destinés à ses comparses.


Je vous laisse en charge de la protection du navire, moi j’ai une leçon à donner.

Alors qu’elle prononçait ses mots, son regard était fixé sur le navire qui fonçait droit sur eux à toute vitesse et ses mains composaient une série de mudra qu’elle termina presqu’en même temps que sa phrase. Puis la jeune femme traversa le pont de leur minuscule navire avant de continuer sa course par-dessus bord, courant à la surface de l’eau en direction de sa cible sous le couvert de son invisibilité tout en utilisant à son avantage le fait que celle-ci semblait déterminée à entrer en collision avec le frêle vaisseau qu’elle venait de quitter. Ce fut donc très rapidement qu’elle se retrouva sur le pont adverse, à quelques pas du corps inconscient de l’homme qu’elle avait foudroyé quelques instants plus tôt.



Ignorant le pauvre homme, la jeune femme prit une grande inspiration avant de se retourner vers le pont ennemi et alors qu’elle terminait sa série de mudra, son camouflage terminait de se dissiper, révélant sa présence sur le pont ennemi un instant avant qu’elle ne projette son chakra cristallin sur l’ensemble de la zone, faisant surgir de longs piques de cristal en direction non seulement des pirates, mais aussi du gouvernail et du mât du vaisseau corsaire. Ses intentions étaient claires, réduire à néant toute chance pour celui-ci de non seulement poursuivre le navire kirijin, mais aussi d’échapper à la tempête dévastatrice qui avançait inlassablement dans leur direction.



La chûnin ne prit pas le temps d'admirer les dommages qu’elle venait d’engendrer sur le navire ennemi et, après avoir concentrer une dose de chakra dans la plante de ses pieds, la jeune femme s’élança par-dessus bord avant de charger en direction du navire Kirijin afin de rejoindre ses comparses sur celui-ci.




Résumé
État de santé: Impeccable
État de chakra: 3C, 1B, 2A
État de l'armure: Sans la moindre égratignure (dégâts rang B)

Namue utilise une première action pour lancer sa technique de Camouflage (Dissimulation visuelle | Rang C) puis elle rejoint ensuite le pont ennemi au niveau du gouvernail de celui-ci et, elle utilise une autre action pour lancer une attaque de zone shôton (Rang A | Shôton | Multicible | Dégâts B) sur l'ensemble du pont, visant non seulement les pirates s'y trouvant, mais aussi les structures tel que le gouvernail et le mât dans le but très clair de rendre le navire non navigable. Enfin, elle quitte le navire ennemi en chargeant jusqu'au navire kirijin.



Technique(s) utilisée(s):




Équipement(s) utilisé(s):
Kunai: 4/5 | Senbons: 5/5 | Shurikens: 5/5
Parchemin Explosif: 0/1 | Bombe fumigène: 1/1 | Fil d'acier: 1/1


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552
Anaï Eyana
Anaï EyanaEn ligne

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Empty
Jeu 28 Juil 2022 - 23:59


Plusieurs utilisateurs de Chakra, une volonté claire de couler le navire. Qui pouvait donc en vouloir aux Umimoris à ce point ? Ou bien était-ce là des représailles d’affaires antérieures ?

Un sentiment de haine, l’appel de la bataille, les genoux qui tremblaient de cette peur de la mort planant au-dessus du petit rafiot. Le cœur qui vient battre à plusieurs dizaines de battement au-delà d’un rythme normal. Un simple petit sourire sur le coin des lèvres de la Céleste qui ajuste la barre de navigation. Les deux navires sont sur le point de s’entrechoquer dans une manœuvre qui sera sans doute destructrice pour l’agile embarcation des Shinobi de la Brume.

Bats-toi, montres leur que tu es enfin une Ninja accomplie. Fini d’être à la merci des utilisateurs de Ninjutsu.

Misaki, regardes ça.

L’Anaï continue de tenter de maintenir le contrôle du navire en venant concentrer son Chakra dans ses poumons. Un enchaînement de mudras, Coq, cheval, buffle, serpent. Première utilisation du Ninjutsu au cœur de l’action. Si les poings, les pieds, les crachats ou encore les coups de tête étaient d’une aisance naturelle pour la Genin, c’était tout autre chose de réaliser de l’affinitaire au cœur de la bataille.

Elle devait attendre que Namue soit à bord et avant que le navire ne touche. Gardant le contrôle de son navire, la Capitaine venait donner un violent coup de gouvernail en maintenant un mudra. D’un autre geste de la main, un pas, puis deux en avant. Avantage d’un petit navire, elle parcourt facilement de bâbord à tribord. Puis elle vient serrer le cordage de la voile au maximum et l’attache au moment où le navire ennemi s’apprête à venir enfoncer ses crocs dans la chair de chêne de sa proie.

Un dernier mudra, puis une inspiration et un puissant souffle venant repousser telle une bourrasque la carcasse de bois flottant sur l’eau. Un souffle continu surgissant telle une proie alors que les flammes sont sous le contrôle du mur de terre de Tenma.

Rapidement, alors que la guerre est menée à leur bord et que la Céleste n’est pas prête à mener un abordage qui serait monstrueusement sanguinaire mais coûteux pour le trio, elle réajuste sa posture pour récupérer sa chef d’équipe après son carnage. Restait à voir comment leurs adversaires comptaient se défendre d’un tel assaut.

Eyana, elle, se tenait prête à se défendre contre un abordage.

Mais bon… Qui voulait venir chercher le corps à corps contre une Céleste ?

Résumé des actions:

_________________
[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Tenma
Tenma

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Empty
Dim 31 Juil 2022 - 17:55
Les pirates avaient la chance, et les Kirijins le malheur, que leur équipage soit constitué de personnes maîtrisant le Chakra. Alors que Tenma s'attendait à un revers efficace, son poing se fit arrêter par une forte bourrasque. Le vent acéré ne lui entailla pas la peau, étant à vertu essentiellement défensive. C'était l'inconvénient de son pouvoir. Le corps-à-corps l'exposait directement aux méfaits des attaques de distance aux effets néfastes. Sa dextre revenue à une taille normale, il la secoua très légèrement en se massant le poignet. Ce ne serait pas une si mince affaire de les envoyer par le fond.

La réplique ne tarda pas non plus puisque le navire prenait maintenant une posture beaucoup plus agressive. Leur objectif était clairement de les percuter de plein fouet. Il y avait donc une volonté profonde de se débarrasser d'eux. S'ils l'avaient pris pour un simple bateau de marchandises illégales, ils n'y seraient pas allé aussi violemment, pour ne pas endommager le trésor potentiel. Il y avait là une véritable volonté de nuire purement et simplement. Tenma se demandait s'ils étaient bien informé de tous les enjeux vis-à-vis de leurs accompagnateurs hybrides. Cachaient-ils quelque chose ou étaient-ils aussi spectateurs que le trio de la Brume ? Des questions qu'ils ne pourraient résoudre en cet instant particulièrement périlleux.

Les deux kunoichis méritaient bien leurs fonctions. Elles ne faiblissaient pas et restaient extrêmement réactives. Le géant n'était pas en proie à ses instants de doute et il en profita pour apporter son aide à son tour. Prenant la direction de l'avant de leur navire, il défiait de sa hauteur le bâtiment qui leur fonçait dessus. Surveillant la trajectoire, il fut aux premières loges lorsqu'il perçut le souffle rouge des flammes. Se précipitant dans ses mudras, il s'assura de pouvoir rejoindre celle qui tenait la barre. Leur cheffe d'équipe avait disparu mais il ne s'inquiétait pas pour elle. Au vu de ses ressources, son absence n'était pas préoccupante. Le plus important dans l'immédiat était de s'assurer que le poste de pilotage reste intact. Ce ne serait pas le géant de Hi qui allait pouvoir manœuvrer cette embarcation. Profitant de la proximité, il expulsa un jet de terre de sa bouche afin de former un rempart au feu. La chaleur et les flammes restaient importantes mais au moins ils n'en subirent pas les conséquences.

Le mur s'effritait à peine qu'une large main vient de nouveau transpercer l'air. Cette fois le coup était plus ciblé. Le navire adverse avait tenté de se rapprocher, la nudiste avait tenu à distance ces derniers, Tenma tenait à en profiter pour s'assurer qu'ils ne recommenceraient pas. Namue avait annoncé qu'elle devait donner une leçon avant qu'elle disparaisse. Elle était sûrement sur le navire ennemi. Un instant que l'héritier du Peuple Singe comptait bien mettre à profit pour occasionner le plus de dégâts à la structure externe du bateau pirate. Le poing gigantesque avait pris pour cible le gouvernail à l'arrière. Qu'ils essayent de les charger à nouveau sans direction.

Spoiler:

_________________
[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Mqdefa10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11688-etre-un-homme-comme-vous-terminee#101787
Narrateur
Narrateur

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Empty
Dim 31 Juil 2022 - 18:47
Délégation Umimori[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Umimori-Shotaro [Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Umimori-Kimiko
Umimori ShotaroUmimori Kimiko

Le travail d'équipe de la brume était à son Zénith. Était-ce là réellement les compétences terrifiantes des équipes de Kiri. Capable d'une cohésion sans nom, même sans la moindre indication. Définitivement, les pirates qui vous affrontaient n'avaient pas la moindre chance. Pas face à cet assaut combiné, pas face à vos défenses gargantuesques. Pas face à votre compétence.

Silencieusement, invisible, la Shôtonite grimpait à bord du navire adverse tandis que votre navigatrice soufflait un véritable mur de vent visant à repousser le navire pirate. Un mur qui suffisait amplement à éviter la collision, mais qui offre aussi une distance suffisante pour rendre les abordages plus difficiles. Car, si le navire avait connecté avec le vôtre, vous auriez été envahi par la multitude de pirates frappant sous les emblèmes d'un poulpe.

Désormais pris pour cible par un crachat enflammé, c'est le géant des forêts qui s'occupe de défendre le groupe encore sur place. Levant un véritable mur de roche, ce dernier encaissait sans trop de problèmes l'intensité des flammes qui, en entrant en contact avec le roc, se diffusaient dans tous les sens, carbonisant au passage une partie du navire, mais les dégâts n'étaient qu'esthétiques, venant noircir les planches de bois, sans plus.

C'est à peu près au même moment que la Kayuri apparu, réalisant les mudras nécessaires à l'activation d'une technique que les pirates n'avaient pas eu la chance de voir venir. Sa dissimulation avait fonctionné et le pont fut recouvert d'une multitude de stalagmites de cristal, empalant sur son passage les êtres à son bord. Perçant la voile, détruisant le gouvernail, transperçant les hommes, le pont du navire adverse était devenu un véritable terrain de mort et de destruction.

Plusieurs pirates échappèrent à l'assaut en se balançant à l'eau, d'autres subirent les stalagmites et furent projetés par-dessus bord. Difficile désormais d'établir avec précision l'emplacement de vos adversaires capables d'utiliser le chakra. Entre le mur solide qui vous coupait la vue et le chaos de la technique de la Kayuri, l'enfer visuel était trop intense.

D'ailleurs, cette dernière concentrait du chakra dans ses jambes afin de retourner avec vitesse sur le pont de l'Albatros. Cependant, n'avait-elle pas pris en considération le bordel généré par sa propre technique ? Comment était-il possible de naviguer rapidement au coeur des stalagmites laissés là par son propre jutsu ? Elle parvint, cependant, à profiter la hauteur de certaines de ses créations afin de les utiliser comme un tremplin, afin de pouvoir bondir jusqu'au pont de son propre navire, et ce, en usant de son chakra dans ses jambes et de sa vitesse. Sans doute que ça aurait été risqué face à des adversaires capables d'agir, mais la surprise jouait en sa faveur.

De son côté, Tenma achevait l'embarcation en détruisant de son poing géant le gouvernail dans l'eau. Tandis que Namue avait brisé la roue typique des navires sur le pont, l'Akimichi brisait celui dans l'eau. Impossible pour les pirates de naviguer sur ce navire. Ils allaient devoir briser les cristaux, réparer autant le gouvernail dans l'eau que sur le pont et tout ça alors qu'une tempête fonçait droit sur eux. La victoire était à Kiri.

Résumé:


Revenir en haut Aller en bas
Anaï Eyana
Anaï EyanaEn ligne

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse Empty
Lun 1 Aoû 2022 - 14:45
Victoire. Un sentiment d’euphorie alors que Namue venait révéler une létalité similaire à celle de la Yuki. Les poings avaient quelque chose de personnel, chaque mort distribuée était unique, le fracas des vertèbres, un coup du lapin. Une danse macabre virevoltante du pont à chaque coin du bastingage jusqu’à la proue. Un bref souvenir d’une escapade à Yuki en quête de trésors.

Cette fois ci, c’était la seconde incarnation de Misaki qui venait semer mort et désordre, de façon parfaitement impersonnelle dans un déluge de cristal et de hurlement. La surprise avait été totale, et pas même leurs puissants adversaires n’avaient été capable de réagir, complètement surpassé par les initiatives individuelles. Sa dextre sur la barre, un petit sourire émanait du visage de la Céleste alors que son amie venait massacrer leurs adversaires.

Eyana : « Quelle glorieuse Odyssée ! Voilà un petit baiser de la Brume sanglante ! Revenez, et nous vous réserverons le clou du spectacle ! »

Au même moment, le fracas du chêne cédant sous une pression trop forte alors que le Géant des forêts se révoltait contre la nature même de la physique humaine en décuplant sa chair. Une capacité clanique normalement issue des pays du feu ne pouvant rappeler que feu Chi, un individu pathétique mais unique. Peut être là la nature d’un cousin lointain partageant cependant uniquement de commun ce sang de titan. Le bestial venait ravager les dernières chances de navigation et d’affrontement des assassins.

A la barre, quelques mouvements venaient sécuriser le retour de la Chûnin à bord. Un petit clin d’œil enjôleur d’une Déesse à une autre venant relever la franche camaraderie qui les étreignait dans ces moments. Les deux jeunes femmes ne partageaient que peu de leurs vies personnelles, ne se connaissant pas réellement. Mais lorsque l’appel de la bataille résonnait, il n’y avait que le poing et la lame qui agissait de concert.

Eyana : « Tenma-San, pouvez-vous vérifier le bien-être de nos invités ? Je tâche de nous éloigner et de contourner cette tempête ! »

Un retour au bastingage babord, quelques jeu de dextérité sur les cordages, un classique nœud de huit pour sécuriser une vitesse de croisière à mi voile pour éviter de se faire trainer dans l’œil du cyclone. Eyana vient réajuster la barre et prendre le vent de poupe pour prendre le large des eaux tumultueuses et d’éventuels intrus à bord.

Eyana : « Attention au mat ! Changement de bord ! »


Le réflexe de baisser la tête, il serait toujours dommage d’être projeté par le Bôme à la mer. Deux prunelles rappelant les couleurs glacées de Yuki se pose sur la Samourai en devenir. Une injonction se forme, sans la volonté de commander, mais visant simplement la continuité de l’osmose qui les unis.

Eyana : « Namue-San, peux tu vérifier que nous n’avons pas d’indésirables à bord ? »

Dans le même mouvement, la Céleste se porte à tribord et réalise quelques mudras après avoir constaté que le mur de terre continuait d’être accroché au bastingage. Prenant appui sur le taquer, elle vient d’un puissant coup de pied au flan du pont générer une lame de vent qui tranche le mur de terre sans mettre en péril la structure de bois.


Résumé des actions:

_________________
[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Kiri] Clan Umimori
» [Kiri] Clan Umimori
» Village Umimori - Retour aux sources [ ft Umimori Tomeina ]
» [Mission/B/Kiri] Arriver à bon port
» [MISSION/B/KIRI] Le prix du silence

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Port Naragasa
Sauter vers: