Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse

Aller à la page : Précédent  1, 2
Kayuri Namue
Kayuri Namue

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Empty
Lun 1 Aoû 2022 - 15:33



Umimori à la rescousse


ft. Eyana & Tenma




Alors qu’elle courrait parmi les stalagmites cristallines qu’elle venait de générer, la chûnin comprit son erreur d’avoir voulu s’échapper le plus rapidement possible via l’usage d’une charge plutôt que d’avoir simplement camouflé sa présence pour ensuite s’enfuir furtivement. Heureusement pour la jeune femme, la surprise ou plutôt le chaos qu’elle venait de créer sur le pont adverse lui permit de s’enfuir malgré tout pour finalement charger en direction du navire que sa partenaire de la shotosenpei naviguait encore et toujours d’une main experte.


Quelques instants plus tard, la Kayuri se hissait à bord du navire et avant qu’elle n’ait le temps de reprendre son souffle, le navire des envoyés de la brume reprenait sa course, contournant la tempête afin de se rendre enfin jusqu’à leur destination et tandis que Tenma allait récupérer les Umimori toujours camouflés dans la cale du navire, Namue étendit ses sens sur l’ensemble du navire afin de détecter une présence chakratique qui ne serait pas celle de Tenma, Eyana ou bien des deux Yasei.



Puis, satisfaite de l’absence visible de passager clandestins, la Kayuri alla porter assistance à sa compagne céleste afin de l’aider à rejoindre les abords de l’île marquée sur la carte que lui avait fournit le village en même temps que l’ordre de mission. Si aucune autre mésaventure ne se produisait, les envoyés de la brume pourraient enfin commencer leur vrai mission, récupérer les secrets de la caverne engloutie.



Résumé
État de santé: Impeccable
État de chakra: 4C (+1), 1B, 2A (environ 50% si mes calculs sont bons)
État de l'armure: Sans la moindre égratignure (dégâts rang B)

Namue utilise une Détection classique en prenant bien soin d'ignorer les traces chakratiques de ses compatriotes (Eyana, Tenma ainsi que la délégation Umimori) afin de s'assurer qu'aucun passager clandestin ne se trouve à bord. Puis, une fois cette vérification faite, elle vient porter assistance à la céleste afin de naviguer le navire jusqu'à destination.



Technique(s) utilisée(s):


Équipement(s) utilisé(s):
Kunai: 4/5 | Senbons: 5/5 | Shurikens: 5/5
Parchemin Explosif: 0/1 | Bombe fumigène: 1/1 | Fil d'acier: 1/1


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552
Tenma
Tenma

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Empty
Mar 2 Aoû 2022 - 22:21
Entre débuts chaotiques avec un équipage irrespectueux et un plus hostile, le trio Kirijin profitait enfin d'un petit succès. Les attaques et défenses coordonnées par les trois shinobis de la Brume s'étaient montrées décisives dans la résolution de cet évènement. Entre l'attaque cristalline menée sur le pont, la manœuvre experte et l'assaut du géant, les envoyés de Kiri était venu à bout des pirates qui s'étaient lancé à leur poursuite. La meneuse de leur navire put reprendre paisiblement le contrôle en se débarrassant des résidus de terre laissés par le jutsu de Tenma. Ce dernier s'en serait occupé lui-même mais elle avait décidé de le devancer. Il ne s'en offusquerait pas. Au lieu de ça, elle se permit de lui demander d'aller vérifier si leurs invités n'avaient rien.

Cette simple demande suffisait à faire bouillir l'héritier du Peuple Singe. Elle n'était pourtant ni vindicative, ni irrespectueuse. Mais le fait de recevoir des ordres de l'Homme laissait le géant assez récalcitrant. Pourtant il s'exécuta sans broncher. C'était dans ses intentions premières d'aller s'assurer de leur confort. Il ravala haine et grognement alors que son pas lourd fit délicatement craquer le bois des marches. Penchant légèrement la tête de côté, afin de ne pas se cogner au plafond, il déposa son regard sur les deux zoomorphes. Ses yeux pouvant paraître si froids étaient emplis de bienveillance. Comme plus tôt avant de prendre le large lorsqu'il s'était enquit de l'état de Shotaro. Les mêmes yeux sondèrent les deux êtres alors que la profonde voix brisa le silence.

- Je suis navré que vous ayez dû être mêlé à ce genre de mésaventures. Pardon si vous vous êtes sentis balader comme de vulgaires marchandises mais nous tenons absolument à votre survie et bien-être.

Comme à son habitude, le géant se perdait en paroles de politesse un peu trop lourdes mais il ne pouvait s'en empêcher. Le contact avec des membres, aussi éloignés soient-ils, de sa famille le rendait beaucoup plus loquace et empathique. Il ne doutait pas de la solidité du géant des mers mais la jeune fille pouvait se montrer atteinte par de tels évènements. Une fois qu'il fut assuré de leur état, il regagna le pont. Les embûches semblaient un lointain souvenir alors que la navigatrice les avait ramené au plus proche de leur objectif initial. Portant son regard sur la terre, Tenma se retrouva une fois de plus plongé dans un mutisme profond. Les Umimori avaient pu quitter leur cachette et une pensée lui revint à l'esprit.

- Auriez-vous une idée de pourquoi ces pirates s'en sont pris à nous ? Leur comportement et réactions semblent montrer qu'ils ne s'intéressaient pas à des marchandises. Avez-vous reçu des menaces ou subi des pressions ? interrogea l'héritier du Peuple Singe.

_________________
[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Mqdefa10


Dernière édition par Tenma le Jeu 11 Aoû 2022 - 0:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11688-etre-un-homme-comme-vous-terminee#101787
Narrateur
Narrateur

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Empty
Sam 6 Aoû 2022 - 23:32
Délégation Umimori[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Umimori-Shotaro [Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Umimori-Kimiko
Umimori ShotaroUmimori Kimiko

Finalement, une fois vos manœuvres terminées, vous avez enfin la chance de pouvoir respirer un peu. Eyana toujours à la barre, elle indiquait à la cheffe d'équipe si cette dernière pouvait s'assurer qu'aucun pirate n'avait profité de cette proximité pour se joindre à votre navire, clandestinement. Une initiative importante, que cette dernière réalisait à l'aide de cette fameuse technique sensorielle qu'elle commençait à connaître par cœur. En effet, il n'y avait aucune autre âme que celles que vous désiriez. Les Umimori étaient en sécurité, aucun ennemi ne s'était accroché sur le bord de votre navire et sans trop de difficulté que la navigatrice se débarrassait des restants calcinés de roc de la protection de Tenma.

Ce dernier allait plutôt à la rencontre des deux membres du clan Yasei. Malgré toute cette situation, les deux êtres portaient toujours cette fameuse transformation qui leur était pourtant si naturelle. Rapidement, la gamine esquivait le géant pour aller rejoindre celle avec qui elle avait établi un lien, ignorant Tenma au passage. Finalement, ce fut Shotaro qui écoutait les quelques mots de l'Akimichi.

Silencieux, il attendait la fin de son discours, laissant vivre les moments de silence. Des silences qui ne trahissaient pas là un malaise, mais bien le respect de ne pas interrompre son interlocuteur. Portant son regard dans celui qui était chargé de le protéger, il répondit en quelques mots à cette interrogation. Des mots profonds, vibrants. Des mots qui ne pouvaient que trahir un problème aux cordes vocales.

Aucune menace. Aucune pression. Aucun visiteur. Personne en dehors du clan ne connaît la nature de notre mission.

Révélait-il. Était-il réellement la cible des pirates ? Leur objectif était-il plus sinistre et ne visait que la destruction pure et dure ? Assouvir sa domination, alors que la piraterie dans l'archipel était grandissante ? Il vous était simplement impossible de le savoir pour l'instant. Peut-être auriez-vous la chance d'investiguer davantage sur le sujet plus tard ? Pour l'heure, vous vous m’étiez en direction de votre destination.

Il vous faut quelques jours pour atteindre l'île indiquée sur la carte en toute sécurité. La tempête avait été violente, mais les manœuvres d'Eyana lui permirent de la suivre et d'emprunter les chemins nécessaires pour l'éviter. La navigatrice savait ce qu'elle faisait, la navigation ne semblait pas avoir de secret pour elle.

Ainsi, arrivant pile à l'endroit indiqué, Shotaro et Kimiko se préparèrent à entrer en scène.

RESTEZ ICI ! C'EST À NOTRE TOUR DE VOUS SAUVER.

Déclarait la gamine toute fière de vous imposer le fait que si elle parvenait à revenir avec ce qu'il fallait pour couronner cette mission d'un succès, c'était qu'elle vous sauvait. Rien de moins.

Sans perdre de temps, les deux êtres du clan Yasei plongèrent dans les eaux froides de l'archipel. De votre côté, plusieurs choix s'offraient à vous.

Choix:


Revenir en haut Aller en bas
Anaï Eyana
Anaï Eyana

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Empty
Lun 8 Aoû 2022 - 17:18
La navire venait effectuer les dernières manœuvres pour son insertion dans son point d’amarrage. Deux bras musclés venaient jeter une ancre qui allait s’enfoncer dans les profondeurs abyssales, figeant sur place l’embarcation et empêchant la mer de la soumettre à ses envies traîtresses. Les deux hommes-poissons se préparaient alors pour leur expédition sous marine, celle que leurs fantastiques capacités les rendaient apte à accomplir, la raison même de cette mission.

Les accompagner ? Tentant pour les Shinobis, mais Eyana balayait rapidement cette idée. Non pas qu’entre ses puissantes charges et sa capacité d’apnée elle s’en sente incapable, mais pourquoi avoir amené les Umimoris si c’était pour faire leur travail ? Ne souhaitant ni se mettre en danger inutilement, ni offenser le noble clan, le regard lapis lazuli venait plutôt s’orienter les abords émeraudes et les contours gracieux de la terre à l’horizon. Comme une envie d’évasion, comme un désir d’exploration, l’insatiable appel de l’aventure.

Eyana : « Je pense me rendre sur l’île, pour l’explorer, si quelqu’un veut m’accompagner. »

Une occupation pour tuer le temps, une recherche de trésors ou secrets oubliés ou d’une mort gratuite. Le destin lui donnerait la réponse, restait à savoir si l’un de ses camarades souhaitait prendre le risque avec elle. Il pourrait alors partager avec elle le fruit de sa découverte ou une mort pathétique.

Les dernières voiles étaient relevées, le navire dissimulé dans la niche de la grotte sous-marine afin de ne pas être facilement détectable. L’ancre bien en place. La curiosité furieusement éveillée. Il était temps de partir.

La jeune femme venait quitter alors le navire pour se rendre en direction des terres afin d’accomplir l’exploration de l’île le temps que les Umimoris fassent leur œuvre. Il n’y avait pas de navires à l’horizon quand elle était partie, ce qui fait que s’ils étaient suivis, le navire prendrait de toute façon plusieurs heures, voir un jour avant de les atteindre selon les vents. Le temps que les Yasei accomplissent leur devoir envers le village et que la Céleste ait été mourir tranquillement sur l’île, rapporté un trésor ou rien du tout.

Résumé des actions:

_________________
[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Kayuri Namue
Kayuri Namue

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Empty
Mar 9 Aoû 2022 - 14:52



Umimori à la rescousse


ft. Eyana & Tenma




Quelques instants avant que les deux umimori ne quitte le Navire, Namue prit la précaution de mémoriser leur signature chakratique. Puis, une fois le navire camouflé par les bons soins de la céleste, Namue sut immédiatement ce qui allait se produire car elle connaissait suffisamment sa partenaire de mission pour savoir exactement qu’elle ne pourrait la convaincre de rester sur place pendant que le duo umimori plongeait dans la mer. Malheureusement, la chûnin savait aussi qu’elle ne pouvait quitter le navire et laisser celui-ci sans protection. Elle se contenta donc simplement de composer une série de mudra, générant une paire de clones et, alors que sa partenaire s’empressait de gagner l’île, l’un deux accompagna celle-ci tandis que le second restait sur le navire.


Une fois que le clone eut quitter le champ de vision de la chûnin, celui-ci composa une série de mudra presqu’au même moment que le fit l’original tandis que le clone resté en retrait se plaçait à ses côtés, prête à la défendre au besoin tandis que les sens de la chûnin se liaient à ceux de son clone, communiquant avec celui-ci par de subtils variations chakratiques.


Elles sont arrivées sur l’île et commence l’exploration.

Son clone rester en retrait remarqua le regard interrogateur de Tenma et s’empressa de lui fournir une explication sur comment la Kayuri avait obtenu cette information.


Le village a mis au point une technique permettant à deux ninjas senseurs de communiquer entre eux via de subtiles variations dans leur signature chakratique. Puisque ni toi, ni Eyana ne posséder la moindre compétence comme ninja senseur, elle a envoyé un clone en compagnie d’Eyana afin de la tenir au courant. Malheureusement, puisqu’elle doit se concentrer pour ne pas manquer un message de celui-ci, elle est vulnérable. C’est pourquoi je n’ais pas accompagnée mon binôme.

Tandis que Namue restait assise sur le pont du navire camouflé par les bons soins de l’Anaï, son clone se déplaça vers l’extrémité du navire et plongea son regard dans les vagues de la mer.


J’espère que nos compagnons s’en sortent bien…


Résumé
État de santé: Impeccable
État de chakra: 2D (+2), 6C (+2), 2B (+1), 2A (9.5/14)
État de l'armure: Sans la moindre égratignure (dégâts rang B)

Namue prend la précaution de Mémoriser la signature chakratique des deux umimoris avant que ceux-ci ne plongent dans la mer. Puis, elle crée Deux clones de cristals (Clones | Shôton | Fragile) et envoie l'un d'eux en compagnie d'Eyana pour explorer l'île tandis que le second reste sur le navire en compagnie de l'original et Tenma. L'original et le clone reste en communication à l'aide de la technique de faction Seigengo - Langage Spirituel avec le clone qu'elle a envoyer sur l'île.



Notes:

Le clone active uniquement la technique lorsqu'il veut envoyer une information à Namue qui écoute constamment (maintiens continu pour Namue, le clone lance la technique, envoie le message et relâche la technique ce qui lui permet de rester plus ou moins attentif à son environnement).



Technique(s) utilisée(s):
x2




x2
精言語 • Seigengo - Langage spirituel
Technique de rang C ─ Technique de faction
Neutre ─ Sensorialité ─ Continue
Nécessite au moins deux personnes, un émetteur et un récepteur. Après quelques signes, l'enfant de la Brume intensifie sa signature chakratique de manière à générer des sortes de signaux cryptés à travers des pulsations chakratiques, en se référant à un langage codé. Cela lui permet, au travers d'un jeu d'émission/réception, tant d'émettre ces signaux que de pouvoir les capter et les interpréter comme s'il s'agissait d'un morse chakratique, le tout sur l'ensemble de la zone.

Technique de Faction


Équipement(s) utilisé(s):
Kunai: 4/5 | Senbons: 5/5 | Shurikens: 5/5
Parchemin Explosif: 0/1 | Bombe fumigène: 1/1 | Fil d'acier: 1/1


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552
Tenma
Tenma

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Empty
Jeu 11 Aoû 2022 - 0:00
Shotaro assura le géant d'Hi no kuni qu'il n'y avait rien d'anormal de leur côté. Ils n'avaient été ni approchés ni menacés de quelconque façon. Cette nouvelle rassura grandement l'héritier du Peuple Singe, même si sa conviction restait bien présente. L'acharnement et la présence de ces pirates semblaient un peu trop suspectes, concordant étrangement avec la mission des Kirijins. Ceci dit ces derniers s'étaient bien débrouillés et il n'y avait pas eu de nouvelles poursuites. Peut-être étaient-ils les seuls et ce serait la seule problématique du voyage. Tenma en doutait très fortement et restait alerte sur les potentiels dangers à venir. Son regard se portait de chaque côté du pont, à guetter l'horizon inlassablement.

La manœuvre de la navigatrice nudiste s'effectua sans encombre. Elle choisit son emplacement avec grand soin. Le plus à l'abri des regards, pour pouvoir profiter d'un avantage. L'initiative rassura le géant qui se planta les pieds bien plantés dans le bois du pont. Maintenant qu'ils étaient à destination, c'était au tour des Umimori de se mettre au travail. Les deux hybrides se jetèrent à l'eau pour entamer leur besogne. A peine avaient-ils disparus que la navigatrice Eyana proposa une exploration des terres. Tenma allait protester mais il voyait que la cheffe d'équipe ne s'y opposait pas. Il retint ses mots, se pliant à l'autorité définie par le village. L'idée ne l'enchantait pas mais il se voyait mal faire autrement. Au lieu de ça, Namue fut rejointe par deux copies d'elle même. L'une quitta le navire en même temps que l'Anaï tandis que les deux autres s'installèrent sur le pont.

Leur étrange ballet suscita un regard inquisiteur que le clone expliqua rapidement suite à cette réaction. Un jutsu assez complexe semblait-il. Tenma se contenta d'opiner du chef, pour faire signe qu'il avait compris. Même si en réalité ce genre de subtilités lui échappaient un peu. Les attraits de la sensorialité étaient trop poussés pour un homme aussi simple que lui. Non pas qu'il était idiot mais il devait se rendre à l'évidence que ce genre de manipulation était bien trop élevé pour quelqu'un de son niveau. Certains de ses semblables avaient la possibilité de bénéficier des atouts du peuple simiesque pour se repérer mais il n'était toujours pas éveiller à ce pouvoir. Cette pensée fit serrer ses grands poings qu'il garda camouflés dans ses bras croisés. Il profita de la remarque de la Chûnin pour répondre et ainsi chasser ce vieux démon de sa tête.

- Je n'en doute pas. S'il y a quoique ce soit, j'aurais la possibilité de tenir plus longtemps que vous sous l'eau pour aller voir ce qui se passe.


Spoiler:

_________________
[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Mqdefa10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11688-etre-un-homme-comme-vous-terminee#101787
Narrateur
Narrateur

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Empty
Dim 14 Aoû 2022 - 17:27
Ainsi, les trois êtres de la brume avaient décidé différentes marches à suivre. L'une d'entre eux irait explorer l'île, une petite île qui n'était pas visible sur la grande carte du Yuukan, mais qui avait d'ores et déjà été recensée par les autorités marines de Mizu. Accompagnée par un clone en cristal appartenant à une femme vidant ses réserves de chakra plus vide qu'un pirate ne vidait sa ration de grog. Pendant ce temps, Tenma lui profitait d'un petit moment de repos.

L'exploration de l'île se fit sans trop de difficulté. Quelques bêtes y résidaient, mais il s'agissait surtout d'une espèce d'oiseau relativement gros, clairement incapable de voler, mais dont le bec semblait parfaitement adapter pour se nourrir de petit crustacé. Une bête bien grasse, mais qui ne représenterait aucun danger. Débutant par le point sur la carte, vous pouviez noter qu'il s'agissait d'une côte surélevée de plusieurs mètres dont une chute d'un tel endroit serait rapidement accueillie par des roches bien aiguisées. La formation particulière indiquait clairement qu'une embouchure avait dû exister à un moment, mais la formation s'était effondrée sur elle-même, sans doute lors de l'apparition de Sanbi.

Depuis, la vie avait repris un peu son cours et un peu de mousse était apparue sur le roc, le rendant glissant. Ça ne faisait pas si longtemps et pourtant la nature semblait déjà au travail pour reprendre possession de l'espace. Vous vous doutiez que sous l'eau, une entrée était peut-être possible, mais les chances de rester prisonnier en essayant de traverser l'autre côté étaient élevées. Sans être capable de respirer sous l'eau, rester pris signifierait mourir. Qu'on soit capable de retenir sa respiration ou pas.

Poursuivant votre exploration, vous posiez votre regard sur des formations rocheuses, sur quelques arbres, sur les bêtes qui semblaient vous fuir, vous les prédateurs. Rien ne semblait vous sauter au visage directement, mais cette exploration se révèlera utile plusieurs heures plus tard.

En effet, c'est au bout d'un petit nombre d'heures que les umimoris finirent par ressortir de sous l'eau. Shotaro fut le premier, toujours sous sa forme hybride. D'un seul trait, il s'éjecte de l'eau afin de retourner à bord, rapidement suivi par la jeune calamar.

Pouuuuuaaaaaaaaah ! ÇA PUE LA MORT LÀ-DEDANS

Hurlait-elle en se pinçant le nez et en s'asseyant contre le mât pour récupérer un peu. La nage n'avait pas été facile et elle avait quelques lacérations sur son corps, tout comme Shotaro d'ailleurs. Certaines étaient saignantes, d'autre s'était suffisament refermé, indiquant qu'elles n'avaient pas tous été causé en même temps.

MADAME ! MADAME ! Y'A DE LA LUMIÈRE LÀ-BAS. Y'A PLEIN DE CORPS. ÇA PUE. C'EST DÉGOUTANT.
Un cimetière. Voilà ce que c'est. Une ancienne base pirate dont l'entré s'est écroulé. Piégeant les pirates en dedans.
MAIS Y'A DE LA LUMIÈRE. DE LA LUMIÈRE.

Révélait-elle, tandis que la voix vibrante de shotaro résonnait encore dans vos oreilles. Si sur le coup, vous n'aviez pas remarqué quelque chose de particulier, en repensant à votre exploration, Namue - ayant reçu l'expérience de son clone mort à cause du temps passé - et Eyana, il vous était amplement possible d'identifier sur l'île les quelques formations particulières qui pourrait potentiellement laisser passer de la lumière jusqu'aux cavernes. Définitivement, si ça avait été assez large pour laisser passer quelqu'un vous l'auriez remarqué, mais peut-être pourriez-vous aggrandir le tout et vous frayer un chemin par le haut ?

Choix:
Revenir en haut Aller en bas
Anaï Eyana
Anaï Eyana

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Empty
Lun 15 Aoû 2022 - 12:44
Les deux pieds parcourant une île encore inconnue pour elle. Le plaisir de l’exploration sauvage au contact de petites créatures curieuses semblant avoir fait de ce lieu leur petit havre de paix. D’un simple lancer de kunai, il parait évident qu’il faut essayer la petite viande exotique après l’avoir bien faite cuir. La découverte alimentaire peut être une activité risquée, mais bien trop tentante pour un véritable gourmet.

Un point d’intérêt fut tout de même à noter. Une formation rocheuse s’étant effondrée sur elle-même, condamnant visiblement toute chose se trouvant à l’intérieur, que ce soit les trésors, les animaux ou les personnes comme le révélerait plus tard les Umimoris. Un passage était possible, mais non pas sans risque. L’ensemble de la structure de roche était extrêmement instable, s’il était possible que tout pulvériser pouvait s’avérer suffisant pour créer un passage, c’était aussi très risqué. L’exploration était de toute façon terminée, il valait mieux faire retour à l’embarcation pour aviser en groupe de quoi faire.

Une fois de nouveau à bord du petit navire rapide, en compagnie de quelques-uns de ces oiseaux bien gras chassé au Kunai. La Céleste posait ses pieds à bord pour entendre le rapport des Umimoris. Glissant l’une de ses lames pour venir apporter un peu plus de sang et de tripes au charnier qu’ils avaient précédemment constatés. Il fallait cependant bien commencer par préparer la carcasse pour ensuite la manger. Il était nécessaire que Namue et Tenma reprenne des forces.

Déplumant les bêtes et sectionnant la tête, triant les déchets dans un petit sac à part, elle réservait le plus gros de la préparation une fois sur terre pour éviter de complètement souiller le pont, même si c’était des bois traités pour, c’était toujours une tache épuisante que de frotter le bois.

L’Anaï hochait la tête au rapport plus précis de Shotaro.

Eyana : « Je vois où vous êtes atterri. J’ai trouvé une voie d’accès au charnier par la terre. »

Terminant de sectionner une tête d’oiseau à ce moment, laissant la gorge venir se vider du reste du flux dans la mer, laissant une légère trainée écarlate, la Céleste continuait cependant sur le plus important selon elle.

Eyana : « Il serait dommage de partir d’ici sans avoir récupérés les éventuels objets de valeurs ou avoir identifié les corps. »

Pourquoi dépêcher un autre groupe pour l’éventuel récupération quand ils étaient capables de faire d’une pierre deux coups ? Non. Cela aurait le sentiment d’une mission seulement à moitié accomplie. Elle secouait la tête de gauche à droite comme pour rendre cette éventualité impossible. Elle formulait alors une phrase pouvait prendre la forme d’une injonction, mais elle savait que Namue serait de son avis sur la question.

Eyana : « Rassemblons-nous tous et allons au niveau de l’entrée terrestre. »

Le corps d’un des oiseaux préparés était cependant dressé devant toute la petite assemblée, un petit sourire aux lèvres, la Céleste ajoutait tout simplement.

Eyana : « Mais avant, prenons un petit repas. »

Une fois à terre, le groupe prendrait le temps de manger un morceau pour récupérer, savourer les pièces les plus nobles de ces petites bêtes natives de l’île. Partir à l’aventure un estomac plein, c’est toujours mieux et cela laissait également le temps de voir arriver d’éventuels poursuivant. Elle n’avait aucune idée du temps qu’ils allaient passer dans cette grotte, donc il fallait mieux anticiper.

De temps en temps, Eyana venait scruter l’horizon à la recherche d’éventuels navires visibles à l’horizon, ils ne partiraient qu’une fois les dangers écartés.

[…]

Eyana : « Tenma. »

Les deux prunelles lapis lazuli se plantaient sur le titan bestial de Kiri qui avait déjà su prouver ses curieuses capacités en défonçant précédemment le navire pirate. Peut être lui, serait capable de plus de subtilité qu’elle pouvait proposer. A moins d’ouvrir les Portes Célestes, ce qui n’était pas vraiment une option pour un simple obstacle naturel, Eyana n’allait pas avoir la force physique suffisante pour déblayer efficacement le passage. L’autre solution serait le Fûton ou un parchemin explosif, mais encore une fois, bien loin de la notion de subtilité et de précision prévue initialement. Elle avait tout de même prévue de prendre un peu de corde provenant du navire afin d'assurer la descente.

Marquant une petite pause, le temps que l’Akimichi lui donne son attention, elle formulait alors sa demande.

Eyana : « Ta capacité, pourrais-tu l’utiliser pour nous déblayer le chemin ? Mes solutions ne sont pas vraiment subtiles. »

Restait à voir si cela allait fonctionner. Pendant ce temps, elle chercherait un point d'accroche pour la corde.

Résumé des actions:

_________________
[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Kayuri Namue
Kayuri Namue

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Empty
Mar 16 Aoû 2022 - 16:27



Umimori à la rescousse


ft. Eyana & Tenma




Namue maintint le plus longtemps possible le lien avec son clone, mais au bout de quelques heures, celui-ci ne put faire autrement que s’évaporer, laissant Eyana seule sur l’île et la chûnin ne pouvait plus que lui faire confiance tandis qu’elle reprenant un peu d’énergie à bord du navire, son regard parcourant les flots dans l’attente du retour des Umimori qui tardait à se produire aux yeux de la jeune femme qui ne pouvait que leur faire confiance, incapable de les suivre dans les profondeurs de la mer.


Ce ne fut qu’au bout d’une autre poignée d’heure que ceux-ci percèrent enfin les flots, quelques temps après le retour d’Eyana d’une exploration infructueuse, porteur de nouvelles macabres. Ainsi, la grotte était un ancien repère pirate qui, à la suite d’un effondrement, avait piégé ceux-ci à l’intérieur, les condamnant par le fait même à une mort certaine.


L’objectif de la mission était de percer les secrets de cette grotte et, d’une certaine façon, c’était exactement ce que le groupe venait d’accomplir, mais terminer la mission sur cette note laissait un certain sentiment d’échec dans la bouche de la jeune femme et elle s’apprêtait à demander l’avis de ses comparses lorsqu’Eyana sembla décider qu’elle était désormais la cheffe d’équipe, donnant au passage ses ordres ce qui fit tiquer la chûnin qui ne put s’empêcher de lâcher un commentaire à sa partenaire.


Bon, premièrement j’aimerais rappeler que la réussite de cette mission pèse sur mes épaules et non celle d’Eyana. Toutefois, l’objectif de notre mission était d’identifier le contenu de cette grotte inatteignable et malgré un rapport plus que complet de nos compagnons umimori, je ne peux dire que nous avons entièrement répondu à cet objectif. De ce fait, je suis d’accord pour que nous explorions plus en profondeur, mais au moindre signe de danger, nous rebrousserons chemin, il est inutile de risquer inutilement nos vies.

Son message passé, la jeune femme déclina l’oiseau probablement que lui présentait sa partenaire avant de sortir une ration sèche de son sac qu’elle dévora tranquillement, mieux valait ne pas risquer une intoxication alimentaire durant un moment pareil et les rations sèches avaient l’avantage d’être spécifiquement conçue pour les longues missions.


Le temps passa rapidement et, bientôt, le groupe prenait la direction de l’île jusqu’à une crevasse correspondant exactement à ce que la jeune Umimori avait aperçu depuis l’intérieur de la grotte et, comme elle s’en doutait, l’ouverture ne semblait aucunement suffisante pour laisser passer un homme et l’évidence frappa la chûnin, le groupe devrait trouver un moyen d’élargir celle-ci sans causée un effondrement et les capacités de l’Akimichi semblaient toute désignée pour cette tâche, ne serait-ce que si celui-ci était capable de faire preuve un tant soit peu de minutie, mais encore une fois, avant que la jeune femme ne soit en mesure de parler, sa partenaire décida de s’imposer, outrepassant son autorité une nouvelle fois ce qui ne fit qu’exacerber l’irritation de la Kayuri.


Comme Eyana le signale, l’idéal serait d’utiliser tes capacités afin de dégager l’entrée, mais cela implique une certaine minutie, es-tu en mesure de le faire sans faire s’effondrer le sol sous nos pieds ?

Tout en attendant la réponse du géant, Namue composa une courte série de deux mudras et matérialisa deux nouveaux clones à ses côtés avant d’expliquer les prochaines étapes de son plan à ses compatriotes.


Je suggère d’y aller en premier avec des clones, en guise de corde, je propose de doubler un fil ninja, aucune liane ne fournira la résistance de ceux-ci. Toutefois, cela ne vient pas régler le problème d’un harnais digne de ce nom… Dans le pire des cas, nous pourrions utiliser le fil doublé pour composer aussi le harnais, mais cela coupera de beaucoup la longueur de notre corde de fortune… Toutefois, il me suffira de trouver un ancrage solide pour y faire un demi-cabestan et, ainsi, vous descendre en douceur… Vous avez une meilleure idée ?

Terminant sa phrase, la chûnin balaya du regard ses partenaires, à l’écoute de leur suggestion.



Résumé
État de santé: Impeccable
État de chakra: 2D, 6C, 3B (+1), 2A (10.5/14)
État de l'armure: Sans la moindre égratignure (dégâts rang B)

Namue réprimande subtilement Eyana sur sa prise d'initiative un peu trop grande à son goût avant de se nourir à même ses rations shinobis afin d'éviter une possible intoxication avec la consommation d'une espèce inconnue. Elle dirige ensuite le groupe sur l'île jusqu'à la découverte de la faille en question puis réprimande une nouvelle fois de façon très subtile sa partenaire avant de demander à Tenma s'il est en mesure d'utiliser ses capacités hériditaires pour dégager le passage sans causer un effondrement. Elle crée ensuite deux clones et signale à ses comparses qu'idéalement, il serait préférable d'utiliser des clones pour l'exploration plutôt que d'y aller sois-même. Elle suggère ensuite d'utiliser deux fils ninjas en guise de cordes.



Technique(s) utilisée(s):


Équipement(s) utilisé(s):
Kunai: 4/5 | Senbons: 5/5 | Shurikens: 5/5
Parchemin Explosif: 0/1 | Bombe fumigène: 1/1 | Fil d'acier: 1/1


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552
Tenma
Tenma

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Empty
Jeu 18 Aoû 2022 - 0:42
Le fait de ne pas avoir de visuel sur le déroulé de la mission des Umimori n'aidait en rien l'inquiétude du géant d'Hi. Il aurait préféré pouvoir les assister mais dans cet environnement auquel il n'était pas habitué, hors de question de prendre le risque. Même s'il avait la possibilité de retenir sa respiration plus longtemps sous l'eau, ce ne serait jamais au niveau des hommes-poissons. La seule chose à faire était donc de patienter. Ce n'était clairement pas le fort de Tenma qui restait bras croisés sur le pont, à épier l'horizon pour s'occuper l'esprit. Vainement puisque ses pensées étaient tournées vers le duo hybride en train d'accomplir leur mission. Les heures passèrent longtemps pour lui mais furent finalement salvatrices.

L'œil alerte ne manqua pas de remarquer les estafilades sur la peau du duo Umimori. Si l'information l'alarma immédiatement, leur attitude laissait présager que rien de grave ne leur était arrivé. Ils avaient découvert cependant un lieu caché, destiné à la piraterie. Tous les occupants y étaient morts, d'après les dires de leurs invités. Selon la jeune Kimiko, ils avaient réussi à apercevoir de la lumière, indiquant qu'un accès extérieur était ouvert. Rapidement, la navigatrice nudiste fit le rapprochement avec une découverte faite lors de leur exploration. Un éboulement qui devait être le fameux puits de lumière aperçu par la jeune fille-poulpe. Sur la suggestion d'Eyana, une exploration plus attentive pointait le bout de son nez. C'était sans compter sur l'intervention de Namue, qui rappelait à peine subtilement son rôle dans cette mission. L'air toujours grave et sérieux, Tenma admirait la scène en étouffant un petit sourire au plus profond de son être.

Un repas frugal fut improvisé avant qu'ils n'aillent tous se rendre compte sur place de l'entrée potentielle. La dénudée proposa des proies attrapées par ses soins et méticuleusement préparées. Gardant un regard en biais pour la manœuvre, le géant accepta une part du gibier proposé. C'était peu mais c'était un apport de calories qui lui serait peut-être utile. Même s'il restait mince, il lui éviterait de piocher dans ses réserves personnelles. L'encas englouti et tout le monde sur le qui-vive, le groupe partit pour leur destination. L'accès en question était en effet à déblayer avec méticulosité. Là encore, Eyana prit la liberté de proposer à l'héritier du Peuple Singe d'user de son pouvoir. Son interpellation avait lentement fait tourner la tête du géant vers elle, mais la nouvelle intervention de Namue interrompit sa réponse. Ce petit quiproquo enterré, Tenma s'approcha de la minuscule ouverture pour bien l'analyser. Il décroisa les bras de son torse en se retournant vers la compagnie.

- Je ne peux promettre un résultat parfaitement efficace mais en y allant progressivement, je devrais pouvoir y arriver. Il faudra par contre dégager la zone pour être sûr qu'aucun de vous ne soit touché.

Son regard s'était plus particulièrement attardé sur les Umimori. Les seuls pour qui il avait un peu de considération. Même s'il restait poli et respectueux vis-à-vis des kunoichis qui l'accompagnaient, il restait cet être profondément convaincu que l'Homme ne méritait pas sa sollicitude. Il prit la peine d'écouter la suite du plan de Namue qui se visualisait déjà à l'intérieur de la grotte secrète. Deux doppelgänger apparurent suite à la suggestion de la cheffe d'équipe. Laissant ouvert son plan à la suggestion, Tenma apporta une brève réponse au plan.

- En soit si un clone peut déjà y descendre, cela nous évitera d'y aller inutilement. Deux, voire même un, filins devraient faire l'affaire.

En tout cas, le géant devait déjà s'assurer que l'accès serait possible pour eux. Il concentra son chakra dans son corps et concentra l'essentiel dans son bras. Le membre prit une dimension gargantuesque qu'il amena vers le centre de l'éboulement. S'étant assuré que le périmètre était bien dégagé, il entreprit de tâter chaque pierre afin de repérer celle qu'il pouvait bouger et lesquelles il fallait éviter. Ainsi, minutieusement, il entama le travail de déblaiement, rendu possible par l'augmentation de sa force. D'ordinaire destinée à un aspect purement offensif, c'était un essai utilitaire qu'il faisait là de son jutsu.


Spoiler:

_________________
[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Mqdefa10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11688-etre-un-homme-comme-vous-terminee#101787
Narrateur
Narrateur

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Empty
Jeu 18 Aoû 2022 - 13:43
Délégation Umimori[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Umimori-Shotaro [Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Umimori-Kimiko
Umimori ShotaroUmimori Kimiko

Ainsi, vous choisissez de ne pas terminer la mission là. L’exploration d’un mystérieux endroit prévalait sur l’ordre de mission et la demande de l’administration Kirijine. Sans la moindre difficulté, Eyana et Namue parvinrent à guider le groupe composé des trois shinobis et des deux umimoris jusqu’à la faille, en chassant au passage un repas pour la multitude.

Le travail de déblayer et d'agrandir la faille en était un de longue haleine. Sur ses gardes, Eyana scrute constamment l’horizon à la recherche d'éventuels navires, à la recherche d'éventuels problèmes. Rien ne captait ses sens aiguisés. Si les pirates que vous aviez rencontré auraient pu être une éventuelle menace, sans doute n’étaient-il que le repas d’un requin. Un corps coulant au fond des abysses.

Lentement, mais sûrement, le géant usait de ses capacités naturelles pour venir dégager l’endroit. Usant d’une force décuplé par la consommation de ses calories, la travail n’était pas là facile, malgré cette capacité parfaitement adaptée pour la situation. C’est sans trop de difficulté, si ce n’est un épuisement physique important qu’il parvenait à bien gérer étant donné l’endurance d’un shinobi, Tenma parvenait à agrandir suffisamment la faille pour laisser passer individuellement les membres du groupe.

Curieux, si vous décidiez de jeter un regard vers le sol, vous ne pourriez voir que très peu de choses. L’endroit était sombre, bien que la faille offrait un peu de lumière. D’une part, il était possible d'apercevoir une grande quantité de corps répartir sur toute la petite surface que vous pouviez regarder. Des cadavres en état de décomposition et qui soulevaient une véritable odeur de mort. La distance qui vous séparait du sol était très importante. La caverne avait été en partie agrandie pour laisser place à des structures en bois longeant les paroies en roc. Il s’agissait là d’une base dissimulée vraisemblablement assez importante au vue du nombre de gens qui se sont retrouvés piégés dans cette dernière lors de son effondrement.

Ainsi donc, vous descendiez d'une corde qui touchait le fond. Un faux mouvement, une chute et vous ne ressortirez sans doute pas vivant. Il fallait faire attention. Namue générait deux clones et proposait de les laisser faire l’exploration des lieux. Allez-vous respecter sa demande ?

Résumé:
Revenir en haut Aller en bas
Kayuri Namue
Kayuri Namue

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Empty
Ven 19 Aoû 2022 - 16:05



Umimori à la rescousse


ft. Eyana & Tenma




Namue ne laissa pas réellement le temps à ses partenaires d’exprimer la moindre objection et, dès que le système de descente fut mis en place, elle descendit un premier clone tandis que le deuxième agrippait une branche sur laquelle il vint enrouler un bout de tissue puis, une fois le premier bien au sol au fond de la caverne, elle enflamma la torche de fortune à l’aide d’une décharge raiton avant de descendre à son tour son second clone, sa source lumineuse de fortune à la main et, quelques minutes plus tard, les deux clones de la chûnin se trouvaient bien confortablement les deux pieds sur le sol de la caverne, débutant par le fait même l’exploration de la caverne à la recherche d’une information importante ou d’un trésor à rapporter au village.


Je propose de laisser mes clones faire une première passe d’exploration et de ne descendre nous même dans la crevasse qu’en cas d’absolue nécessité.

Attachant sa portion du mécanisme de descente sur un large tronc à proximité, la jeune femme se retourna ensuite vers ses deux compagnons de missions et le duo umimori, un air sérieux peignant son visage.


N’oublions pas que cette grotte a déjà causé le trépas d’un groupe de pirate complet, nous ne sommes aucunement à l’abris d’un sort similaire si nous nous y rendons nous-même et j’aimerais vous ramener tous vivant au village.

Sa demande désormais mieux expliquer, la chûnin se tournait ensuite vers ceux qu’elle et ses comparses de la brume venait d’escorter jusqu’ici avant de baisser la tête respectueusement.


Pardonner nous le délai que cette exploration rajoute à notre voyage, à tout hasard, auriez-vous aperçu quelque chose pouvant être intéressant lors de votre présence au fond de celle-ci ?


Résumé
État de santé: Impeccable
État de chakra: 2D, 6C, 3B, 2A (10.5/14)
État de l'armure: Sans la moindre égratignure (dégâts rang B)

Namue envoie ses clones en premier, l'un équipper d'une torche de fortune composé d'une branche et de lanières de tissues. Elle s'excuse ensuite aux umimori pour ce délai supplémentaire avant de leur demander s'ils n'auraient pas aperçu quelque chose d'intérêt lors de leur passage dans la caverne.



Technique(s) utilisée(s): N/A

Équipement(s) utilisé(s):
Kunai: 4/5 | Senbons: 5/5 | Shurikens: 5/5
Parchemin Explosif: 0/1 | Bombe fumigène: 1/1 | Fil d'acier: 1/1


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552
Narrateur
Narrateur

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Empty
Mar 23 Aoû 2022 - 16:10
@Anaï Eyana étant hors délais, son tour est sauté. C'est désormait à @Tenma. Le prochain tour sauté entraînera une exclusion de la mission.

Bon RP.
Revenir en haut Aller en bas
Tenma
Tenma

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Empty
Mer 24 Aoû 2022 - 22:09
L'exercice s'était d'abord montré incertain, mais Tenma était parvenu à contrôler cette force pour la rediriger à des fins moins belliqueuses. Après un examen attentif de la structure et des débris, il avait sélectionné avec attention les rochers. Ces derniers avaient ensuite fini un peu plus loin, toujours avec beaucoup de délicatesse pour ne pas provoquer de tremblements, susceptibles de fragiliser le monticule rocailleux. L'excavation terminée, l'héritier du Peuple Singe passa son bras, redevenu normal, sur un front luisant de sueur. La tâche avait été ardue et avait réclamé une certaine concentration. Bienheureux du plan de Namue consistant à envoyer des clones en reconnaissance, il allait pouvoir récupérer un petit peu.

Appliquant ses mains sur ses hanches, il entreprit de se tordre légèrement pour venir faire craquer son dos. La charge s'était répercutée jusque là. Il fit quelques pas, arpentant les alentours pour empêcher un mal de dos de s'instaurer. Conformément aux indications et au plan de la Chûnin, deux répliques d'elle-même entreprirent une descente par le trou dégagé. Leur évolution en bas serait suivi en sûreté d'ici. Ce ne serait pas Tenma qui s'en plaindrait. S'ils pouvaient s'éviter des tracas supplémentaires, il ne disait pas non. Il ne s'attendait pas à ce que son hérédité soit autant utilisée. Une idée qui ne le ravissait guères pour le coup. Sa quête dans la découverte de son talent zoomorphique restait au point nul depuis son arrivée. Cette pensée le laissa penseur et renfrogné. En relevant un peu le regard, il observa le duo Umimori auprès duquel Namue présentait ses excuses, à juste titre.

Ils s'étaient montrés exemplaires dans cette mission et leur collaboration s'était déroulée sans encombre. Tenma ne s'attendait pas à autre chose. Du peu qu'il avait pu en apprendre, c'était un peuple fier et bienveillant. Kiri les avait approché par le passé et leur coalition ne pouvait qu'être fructueuse pour les deux camps. Sa réflexion l'amena même à une idée. Lui pourtant très renfermé et peu enclin au dialogue, il se rapprocha du groupe, et plus particulièrement des zoomorphes.

- Pardonnez-moi de vous importuner avec une telle demande mais pensez-vous qu'il serait possible de visiter votre village ? Pas directement quand nous rentrerons bien sûr mais à l'occasion.

Au-delà du contact avec le clan Yasei, Tenma se disait que le fait de diversifier ses interlocuteurs en la matière ne pourrait pas le desservir dans sa quête. Il s'était juré qu'une fois son pouvoir dévoilé, il retournerait voir son peuple. La fierté de son paternel serait la consécration de tout ce qu'il avait traversé depuis son adolescence. A nouveau un visage féminin surgit dans son esprit. Des yeux larmoyants, un craquement. Puis la vision disparut aussi soudainement qu'elle était venue. Tenma n'en afficha rien et se contenta de se poster à proximité du groupe et du trou, en attente des potentielles découvertes qui se ferait en contrebas.

_________________
[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Mqdefa10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11688-etre-un-homme-comme-vous-terminee#101787
Narrateur
Narrateur

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Empty
Sam 27 Aoû 2022 - 16:39
Délégation Umimori[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Umimori-Shotaro [Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Umimori-Kimiko
Umimori ShotaroUmimori Kimiko

Ainsi, sans opposition, les deux jumelles de cristal de votre cheffe d'équipe s'aventurent au coeur de ce qui n'était plus qu'un cimetière. S'agrippant solidement à la corde, elles parviennent sans trop de difficulté à descendre jusque dans les abysses. Au sol, les deux femmes se séparèrent et s'engouffrait finalement dans des emplacements bien trop vides de lumière pour que vous ne puissiez suivre leurs mouvements, si ce n'est que par la flamme que l'une d'elle possédait et qui disparaissait à chaque fois qu'elles pénétraient dans un bâtiment.

Vous attendiez donc que l'une d'entre elles vous reviennent afin d'avoir un semblant de rapport à vous offrir. L'odeur de mort se dégageait toujours et garder sa tête au-dessus de la faille afin de jeter un coup d'oeil n'était pas là la tâche la plus facile.

Afin d'occuper les quelques moments d'attente, Tenma portait son attention sur les Umimoris. Avec respect, il posait une question aux deux ambassadeurs du clan aquatique, il formulait une demande qui fit décrocher un sourire sur le visage de Shotaro. Un visage qui n'avait exprimé que neutralité et sévérité jusqu'à présent. Si la plus jeune semblait avoir développé une attention particulière pour Eyana, c'est Tenma qui avait, semble-t-il, atteint le silencieux colosse. De sa voix vibrante, il répondit à l'homme-singe.

Ça nous fera plaisir de t'accueillir.

Déclarait-il, simplement. Une réponse affirmative qui confirmait que Tenma avait obtenu un droit de passage jusqu'au pic du cerisier, l'endroit où résidait ce clan.

Puis il se tournait vers Namue.

Rien d'intéressant. Quelques corps ici et là.

Quelques longues minutes passèrent sans la moindre indication que les clones trouvaient quelque chose. Jusqu'ici tout allait bien, quand soudainement, l'expérience d'une des jumelles de Namue lui revient. Une expérience qu’elle seule pouvait percevoir. Une expérience qu'elle pouvait choisir ou non de vous partager.

Souvenir du clone



Alors que ton clone posait son pied au sol, l'odeur de putréfaction lui donnait une importante envie de vomir. Une envie qui ne la quittait pas du début à la fin et qui te revenait d'un seul coup. C'était comme si tu y étais. Une odeur qui te donnait à ton tour l'intense envie de vomir ton dernier repas.

Des corps, de la mort, de la putréfaction, des bâtiments abandonnés, plus de corps, plus de morts. Voilà l'intensité des souvenirs qui te revenaient. Chaque pas impliquait de faire attention pour ne pas poser ta semelle dans les entrailles d'un pirate entre l'état de solide et de liquide. Les fluides humains avaient envahi les ruelles.

Cherchant dans quelques bâtiments, eux aussi avec quelques cadavres, par moment, mais rien comparé à l'extérieur. Accompagnés de la lueur de sa torche, tes clones finirent par tomber sur un bâtiment décoré d'or et de richesse. Explorant les pièces, elles tombèrent sur des documents décrivant l'emplacement d'un endroit riche en ressources, sans doute le journal du gouverneur de l'endroit. Cependant avant d'avoir la chance d'en lire plus, quelque chose mordit le pied de la jumelle qui disparut instantanément. Il restait cependant encore un clone, qu'allait-elle bien faire ? La disparition fit tomber la torche, une action définitivement remarquée par l'autre clone qui, jusqu'à présent, n'avait pas encore disparu. Investiguait-elle ?

Résumé:

choix pour Namue:

Revenir en haut Aller en bas
Kayuri Namue
Kayuri Namue

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Empty
Dim 28 Aoû 2022 - 13:10



Umimori à la rescousse


ft. Eyana & Tenma




Clones


Alors que la torche touchait le sol, attirant invariablement le regard du clone restant, celui-ci se mit à effectuer une série de mudra et, quelques instants plus tard, deux nouveaux doubles apparurent à ses côtés. Puis, presque aussitôt, l’un se mis à composer des mudras avant de revêtir un camouflage tandis que le second s’éloignait dans la pièce, laissant le clone original scruté les environs à la recherche de ce qui avait fait disparaître son homologue.


Puis, une fois les nouveaux clones en position, l’original se mit à sautiller afin d’attirer l’attention tandis que son clone, sous le couvert de son camouflage, allait agripper le livre qui avait été échappé par le clone précédent avant de se diriger rapidement vers la sortie, son jumeau venant couper le chemin à quiconque tenterait de suivre la Namue qui s’échappait désormais de la cabane, un journal à la main.


Namue


Les souvenirs l’assaillirent si violemment qu’elle ne put s’empêcher de faire un pas en arrière. Puis, réalisant que ses réserves de chakra se vidait drastiquement, la jeune femme comprit que son double restant semblait avoir fomenter un plan et elle se remit donc immédiatement en position pour remonter ce qui atteindrait le bout de sa corde, en espérant qu’il s’agirait de l’un de ses clones. Puis, elle se tourna vers ses deux compagnons restés en retrait afin de leurs faire part de la prochaine partie de son plan.


À mon signal, reboucher l’entrée que nous avons créée de façon à ce que l’on puisse la déboucher facilement de l’extérieur, mais pas de l’intérieur.

Puis elle attendit la suite des événements, est-ce que ses clones arriveraient à compléter leur plan avant que les réserves de la chûnin n’atteignent le néant ? Elle commençait à en douter, mais dans tous les cas, elle avait la main levée, prête à donner le signal à ses compatriotes de refermer la brèche dès que les souvenirs de son double l’assailliraient ou qu’elle verrait celui-ci sortir du trou. Puis, elle donnerait ensuite un second signal, celui du retour au village et ce, peu importe si son clone avait réussi ou non. Elle reviendrait ensuite en compagnie d’une nouvelle équipe afin de récupérer ce dernier une fois ses réserves chakratiques de nouveau remplie.



Résumé
État de santé: Impeccable
État de chakra: 2D, 7C (+1), 4B (+1), 2A (12/14)
État de l'armure: Sans la moindre égratignure (dégâts rang B)

Le clone restant réagit rapidement en invoquant Deux nouveaux clones. Puis, alors que l'un d'eux se camoufle, le clone original tente d'attirer l'attention de ce qui a attaqué l'autre clone tandis que la namue camouflée attrape le journal avant de courir ensuite vers la sortie, son clone jumeau prêt à s'interposer entre la moindre menace et elle. Pendant ce temps, Namue qui ressent les consommations de chakra de ce qu'elle pense être son unique clone restant, se prépare à remonter celui-ci tout en ordonnant à ses compatriotes de se préparer à refermer le trou de façon à ce qu'il soit facilement ouvrable de l'extérieur, mais scellé de l'intérieur. Puis, une fois que le trou sera rescellé, elle ordonnera le retour immédiat au village de la brume.



Technique(s) utilisée(s):



Équipement(s) utilisé(s):
Kunai: 4/5 | Senbons: 5/5 | Shurikens: 5/5
Parchemin Explosif: 0/1 | Bombe fumigène: 1/1 | Fil d'acier: 1/1


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552
Anaï Eyana
Anaï Eyana

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Empty
Dim 28 Aoû 2022 - 13:41
Conservant la petite Umimoris près d’elle, ayant préférée céder à la raison plutôt que son envie profonde de partir à l’aventure en compagnie des Clones, Eyana jouait avec la petite en attendant le signal pour y aller. Elle était en pleine forme, prête à en découdre. C’est pourquoi lorsque Namue sortie de sa torpeur pour simplement leur demander de reboucher le trou, la Céleste venait interrompre sa séance de tresse avec le petite Umimoris pour se redresser en direction de la Chûnin. Le visage toujours neutre et parfaitement impassible.

Eyana : « Pourquoi ? »

Le futur murmure du Kyoi, bien que fière soldatesque, ne semblait pas d’humeur à agir sans avoir plus d’information. Namue souffrait le fait d’avoir été Genin aux côtés d’Eyana avant d’être promue Chûnin. Si elle suivait ses directives la plupart du temps, elle s’autorisait encore un peu trop de réflexion à elle-même. Largement plus charismatique que la Samourai, la Céleste usait de cet ascendant pas spécialement à bon escient, mais lorsqu’on lui parle de reboucher un trou sans plus d’explication, elle ne peut s’empêcher de savoir pourquoi.

Elle ne craignait pas grand-chose en termes de menace, surtout qu’elle était en pleine forme. Mais elle adressait tout de même un regard à Tenma, les deux experts en corps à corps avait su se comprendre dans le feu de l’action, peut être plus qu’avec la Chûnin. S’il partait pour exécuter les ordres de la Kayuri, elle lui ferait un signe discret, de simplement attendre. Elle ne s’interposerait pas plus que cela, s’il décide tout de même d’accomplir l’action. Mais il était visible dans son corps qu’elle était désormais aux aguets et tendue. Elle réfléchissait à ce qu’elle allait faire ensuite.

Comme un félin sur ses appuis, ses deux talons décollaient légèrement du sol, elle était sur ses gardes, si ses mains n’émettaient pas le moindre signe de menace, ses jambes, elles, étaient déjà dans sa posture de combat très aérienne prenant avantage de sa souplesse et puissance phénoménale.

Résumé des actions:

_________________
[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Tenma
Tenma

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Empty
Lun 29 Aoû 2022 - 21:37
Une lueur d'espoir dans cet océan de doutes. Tenma avait su apprivoiser le géant des mers, ce dernier lui assurant qu'il serait le bienvenu au quartier des Umimori. Bien que l'héritier du Peuple Singe n'avait pas agi par intérêt. Ses méthodes peu orthodoxes d'autrefois n'avaient rien à voir ici. Une profonde sympathie pour ce peuple avec qui il partageait une part d'hérédité. Sachant maintenant qu'il pourrait rencontrer d'autres zoomorphes, la perspective d'une évolution dans ses progrès le rendait quelque peu guilleret. Un état d'esprit qui ne lui était pas commun. D'autant qu'il restait invisible puisque toujours aussi fermé de visage et d'expression. Shotaro étant homme à mesurer ses mots, le Genin répondit d'un salut de la tête respectueux marquant toute sa reconnaissance.

La perspective d'éveiller son sens primate agissait comme un regain d'énergie. Bien que cela ne reste qu'un état mental. Il réalisait par la même occasion le pouvoir de l'esprit sur le corps. Bien que ses réserves de chakra étaient entamées, la sensation de fatigue s'était atténuée par cette simple pensée. Très légèrement cependant. Il était encore conscient de sa présence mais c'était comme si un voile venait l'étouffer l'espace d'un instant. Cela rappelait à Tenma pourquoi il avait rejoint la Brume. Son perfectionnement au combat bien sûr mais aussi l'expression de son plein potentiel. Il s'était juré de ne plus mettre un pied dans son village natal tant qu'il n'aurait pas atteint son objectif. Il pourrait alors se présenter fièrement face à son père, jetant par la même occasion l'opprobre sur sa génitrice infidèle.

De plaisantes pensées dont il fut extirpé lorsque Namue se mit à s'agiter. Quelque chose devait clocher en bas. Elle s'activa brusquement, réclamant de l'aide pour préparer une excavation expresse. Dressé à la méthode martiale, Tenma se tira de sa réflexion pour s'approcher mais fut interrompu du coin de l'œil par un geste. La navigatrice ne semblait pas de leur avis. Au-delà de ce mouvement à l'encontre du géant d'Hi, elle réclama une explication à la Chûnin sur ce comportement. Tenma était loin d'être un grand stratège ou un esprit particulièrement fin mais la déclaration de la kunoichi lui semblait évidente. Il y avait là dessous quelqu'un, ou quelque chose, qui mettait en péril le bon déroulé de cette exploration. C'était une déduction un peu rapide que le Genin s'était faite et son regard croisa celui de la nudiste. Elle cherchait clairement un soutien.

Le goût de Tenma pour le respect des règles et l'application à la lettre du pouvoir hiérarchique l'empêchaient d'agir de lui-même. De plus, son intérêt se portait essentiellement sur la sécurité du duo Umimori. S'il y avait bien quelqu'un pour qui il était prêt à se battre ici, c'était eux. Si sa déduction s'avérait exacte, il ne serait pas trop de deux pour bloquer l'issue dûment débloquée par ses soins. Mais la situation se faisant pressante, il ne voyait aucun mal à défaire ce qu'il s'était éreinté à accomplir. Pourtant ses réserves étaient bien plus amoindries. Il ne pouvait réitérer sa manœuvre de plus tôt. Soucieux de la suite et de la pérennité des émissaires zoomorphes, il commença à concentrer son chakra. Il effectua ses mudras et patienta avant de relâcher sa concentration. L'attitude de la navigatrice l'alertait un peu et il attendait le signal de la cheffe d'équipe. Dès qu'il l'aurait, il formerait un rempart de terre qui viendra sceller l'issue.


Spoiler:

_________________
[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Mqdefa10


Dernière édition par Tenma le Jeu 1 Sep 2022 - 21:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11688-etre-un-homme-comme-vous-terminee#101787
Narrateur
Narrateur

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Empty
Lun 29 Aoû 2022 - 23:09
Délégation Umimori[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Umimori-Shotaro [Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Umimori-Kimiko
Umimori ShotaroUmimori Kimiko

Récupérant les détails de son premier clone, tu décidais de surenchérir par de nouvelles jumelles... Enfin, ton double encore en bas prit cette décision pour toi, mais comme elle était aussi toi, c'était toi... Au fond. Tu déterminais que de pénétrer au coeur de cette caverne était trop dangereux et préférait à la place utiliser toute la versatilité que t'offraient les clones élémentaires. Dotées d'une conscience, elles pouvaient agir par elle-même et te ramener toute l'expérience qu'elle expérimentait. Des outils d'explorations, certes fragiles, mais qui vous évitent de bien inutiles blessures.

Devant invisible, ton clone saisit sans le moindre problème le journal en question. Un journal qu'elle va cacher dans ta besace et qui, faisant désormais partie de ton propre équipement, disparaissait à son tour sous le joug de ton chakra. Aucun danger supplémentaire ne semblait vous tomber dessus et, en attirant l'attention, l'une de tes jumelles se faisait une cible facile. Profitant de l'opportunité, celle qui bénéficiait d'un camouflage se lançait en direction de la corde, cherchant à fuir l'endroit avec son bien nouvellement acquis.

Alors que le trio de Namue exécutait le plan, cette fois-ci attentive à son environnement l'une des trois, celle qui avait invoqué les deux autres, venait d'être pris pour cible, alors qu'elle passait son pied près d'un cadavre, ce dernier s'animait avec la ferme intention de venir dévorer les chaires cristallisées de la shotoniste. Un geste qui était remarqué par cette dernière, étant donné qu'elle était aux aguets et qu'elle en avait compris les tenants et les aboutissants en posant son regard sur ce qui avait détruit la dernière. Le corps mort d'un pirate réanimé temporairement, le temps d'une action.

Poursuivant votre chemin, attirant encore et toujours l'attention, la Namue de cristal bien en vue fut elle aussi prise pour cible par un assaut. Un assaut qui aurait dû être envoyé sur celle qui détenait désormais le journal, mais le camouflage et l'éclairage de la place ne permettait pas de savoir où cette dernière se trouvait. Ainsi, une multitude de “nakamas” se lançait sur le second clone visible et encore envie, tandis que les tensions montaient à l'extérieur.

Du côté de la surface, Tenma s'apprêtait à réagir aux ordres de Namue et attendait sagement que cette dernière ne lui ordonne de sceller cet endroit définitivement. Namue était resté vague, personne ne savait ce qui se tramait sauf elle, mais les intentions de l'Anaï et l'ambiance qui venait de s'installer ne tombaient pas dans l'oreille des sourds. Ou plutôt dans les iris des aveugles.

Naturellement pacifique, les ambassadeurs du clan Umimori ne resteraient pas là, à regarder des conflits naître au coeur de l'équipe qui les avait jusqu'ici protéger des dangers et avec qui ils avaient tissé des liens. Profondément malaisé par la situation, Shotaro s'interposent entre les deux femmes, son dos vers l'Anaï, son visage vers Namue.

Que se passe-t-il ? Sans raison, sans explication, il est toujours plus difficile de suivre des ordres.

Probablement la phrase la plus longue échangée par Shotaro. Sa voix, vibrante, grave et douloureuse essayait de transmettre un conseil, un savoir, à la Kayuri. Peu d'hommes appréciaient suivre aveuglément les ordres, même les plus dociles. Tous ne s'expriment pas nécessairement, encore moins dans la confrontation d'une supérieure, mais ça ne voulait pas dire qu'intérieurement, ils ne doutaient pas.

De son côté, Kimiko se plaçait dos à Shotaro, dos à Namue. Elle faisait face à cette femme qu'elle appréciait. Cette femme qui ne l'avait pas jugé dès lors qu'elle avait posé son regard sur son apparence. Cette femme qui avait pris le temps de la protéger, de jouer avec elle et d'être simplement là pour elle.

MADAME ! MADAME ! ET SI ON ALLAIT CHASSER LES OISEAUX ?

Déclarait-elle, en essayant de fuir cette situation. En essayant d'offrir l'opportunité de passer à autre chose et de simplement aller plus loin. Elle n'avait pas les connaissances et la sagesse de Shotaro, elle n'était qu’une enfant, mais une enfant qui détestait le conflit. Une enfant qui fuyait le conflit.

Cependant, alors que tout ça arrivait, la corde fermement attachée et renforcée à l'aide d'un fil en acier se mit à bouger. Le clone camouflé de la Kayuri commença son ascension et, cette fois-ci, elle fut remarquée par ce qui traînait dans les abysses. Le camouflage n'était pas parfait, les rayons de lumière et le mouvement soudain de la corde venaient révéler sa présence. Une présence déjà bien hors d'atteinte des cadavres au sol.

D'un seul coup, et sans doute sous les ordres des abysses, une quantité importante de cadavres s'animent et s'empilent les uns sur les autres, à essayer de saisir cette corde et de grimper jusqu'à leur cible, de grimper jusqu'à la liberté. Bien entendu, certains étaient en état de décomposition plus avancé et la disparition de leur musculature les faisait tomber, mais c'était pour être remplacé par d'autre corps eux capable de se tirer à l'aide de cette corde renforcée.

Rejoignant les hauteurs, le clone de la Kayuri parvint à se tirer des abysses avec son bien dérobé, tandis qu'une multitude de corps remontait jusqu'à vous. S'il y avait un moment pour refermer le trou, c'était maintenant. Que ferait le groupe Kirijine ?

Résumé:

Note pour Tenma:
Revenir en haut Aller en bas
Anaï Eyana
Anaï Eyana

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Empty
Mer 31 Aoû 2022 - 17:58
Prête à agir contre la moindre menace, c’était une forme camouflée qui surgissait de l’antre en premier lieu, prête à y asséner un coup de pied, la Céleste remarquait là le camouflage visuel partiel de la Kayuri, celui qu’elle utilisait régulièrement pour se rendre plus difficile à détecter. La forme était tout de même trahit par ses ondulations et surtout son empressement, mais suffisamment visible pour qu’Eyana ne la frappe pas sur place. Mais un bruit terrible se faisait entendre dans le fond, le bruit de dizaine de choses innommable entrain de remonter.

Namue n’avait toujours pas répondu et la Céleste avait les crocs, pas contre elle, mais contre toute menace qui pouvait la priver de trésors que pouvaient avoir les Pirates avec eux. Cependant, la menace était cette fois-ci bien réelle et Tenma semblait hésitant de son côté sur la démarche à suivre. Les Umimoris avaient été mis mal à l’aise par la situation et visiblement empathe, ils s’étaient interposés entre la Genin et la Chûnin pour désamorcer le tout et surtout inciter la Chef d’équipe à expliquer sa décision tout en apaisant Eyana, qui était bien moins tendue qu’ils semblaient le penser. Mais Shôtaro n’était pas dupe, il ne savait pas jusqu’où une guerrière de la Brume sanglante pouvait aller pour un simple désaccord, surtout par rapport au ton tyrannique déjà employé par la créatrice de Cristal.

Mais il devait avoir une certitude, c’est que dans un combat réel, Eyana massacrerait Namue et cette perspective n’était souhaitable pour personne.

Imperceptible, concentrée pleinement dans la situation devant eux, la Céleste venait attraper un Kunai dans sa saccoche à outil ninja de hanche et le jeter au niveau de l’entrée du trou. Le Kunai était muni d’un parchemin explosif, il ne fallait qu’un Mudra d’Eyana pour balayer de nombreux morts vivants d’un coup et surtout reboucher le trou, au moins partiellement.

Eyana : « Namue. »

L’incitant une fois de plus à répondre, la Céleste venait concentrer du Chakra dans ses mains et elle se tenait prête cette fois-ci à défendre le groupe. Si le moindre cadavre venait émerger et se jeter sur les Umimoris, Namue, Tenma ou elle-même, alors elle les repousserait d’une parade Fûton.

De même, si Namue expliquait la situation, Eyana viendrait faire sauter le Parchemin explosif d’un simple mudra en coordination avec ses partenaires d’équipes afin de reboucher le trou.

Résumé des actions:

_________________
[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Kayuri Namue
Kayuri Namue

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Empty
Mer 31 Aoû 2022 - 20:47



Umimori à la rescousse


ft. Eyana & Tenma




Clones


Étrangement, son plan semblait avoir fonctionné et, alors que les deux clones non camouflé attirait l’attention de la menace, donnant en sacrifice leur existence éphémère, elle se contenta de courir directement vers le fil ninja qui l’avait descendu quelques instants plus tôt, mais contrairement à la descente, elle n’avait plus le temps de faire un harnais et se contenta donc de grimpe le long des câbles synthétique comme s’il s’était s’agit d’une simple liane, mais peut de temps après avoir débuter son effort, les mouvements constant du fil attirèrent l’attention de la menace et le clone de la jeune femme comprit que son camouflage n’était plus nécessaire car elle était désormais découverte.


Elle relâcha donc sa technique tout en redoublant d’effort, son regard retournant constamment en direction des dizaines de cadavres qui cherchaient à se hisser à sa suite, testant la solidité du mécanisme mit rapidement en place par les shinobis de la brume qui, jusqu’à maintenant, semblait encore tenir bon. Ce fut donc à la suite d’un effort considérable qu’elle parvint enfin à s’extirper du trou, le journal bien caché dans son survêtement ample, à l’abris de tous les regards.


Arrivant dans une nouvelle situation de conflit qui, cette fois, semblait opposer la céleste aux quatuors restant, le double de la shôtoniste ne put faire autrement que de marquer un moment d’arrêt avant de simplement crier quelques mots qui, elle l’espérait, allait faire réaliser à celle qui, encore une fois, semblait avoir un problème avec l’autorité de la Kayuri, que la réelle menace n’était pas sa partenaire de mission, sa partenaire d’équipe, sa consœur de la brume, mais bel et bien les dizaines de morts-vivants qui la suivait.


Vous n’avez pas le temps pour vos conneries, ils arrivent !

Tout en prononçant ses mots, le clone de la shôtoniste continua de s’éloigner précipitamment de la crevasse puis, lorsqu’elle passa derrière Namue et que ses gestes n’étaient plus visible par la céleste, elle glissa le journal dans le survêtement de celle-ci tout en retirant un Kunai qu’elle tira ensuite en direction du fil ninja qu’elle venait d’escalader, mais ses muscles tétanisés par l’effort ne semblaient pas apte à un tel exploit et la lame vint ricocher contre le fil ninja, ni créant qu’une minuscule faiblesse à peine perceptible.


Namue


La situation dégénérait rapidement et la chûnin ne comprenait vraiment pas qu’elle mouche avait piqué l’Anaï pour qu’elle adopte une attitude si agressive aussi soudainement. Heureusement, les Umimori semblèrent comprendre la situation et s’interposèrent entre la délinquante et sa commandante et tandis que Shotaro laissait s’échapper quelques mots afin de faire baisser la tension, la petite Kimiko chercha à détourner l’attention de la céleste en lui demandant si cette dernière ne voulait pas aller chasser les oiseaux, mais la principale intéressée ne sembla même pas entendre les paroles de la petite umimori.


Mon clone a été tué par une menace invisible et la seule personne apte à trouver cette menace n’a plus les réserves requises. Notre mission est de vous protéger, ce qui se cache dans cette crevasse vous menace, je n’ais pas encore eu les souvenirs de mon deuxième clone, il y a donc encore une possibilité d’en apprendre plus.

La jeune femme ignora complétement l’Anaï lorsqu’elle prononça son nom d’une voix menaçante, la genin avait dépassé les bornes et ses multiples bravades de son autorité avait mis en péril non seulement le succès de la mission initiale, mais aussi la vie de ses deux collègues de la brume en plus de mettre en péril celle de deux innocents dont leur mission était spécifiquement de les protéger.


Tu es encore genin Eyana, ce n’est pas sur toi que repose la vie de ceux ici présent, mais sur moi. J’ai demandé que l’on se prépare à refermer le trou d’une manière que l’on pourrait aisément l’ouvrir de nouveau en étant de l’extérieur, mais pas de l’intérieur spécifiquement dans le but de pouvoir revenir l’explorer ultérieurement. Nous ne devrions déjà pas être ici à explorer un endroit possiblement dangereux, mais bien sur la mer en direction de Kiri, mais tu as décidé du contraire. Ce faisant, tu as placé la vie de tes collègues en danger ainsi que la vie de ceux que nous devons protéger dans le cadre de notre mission, mais en tant que partenaire de la shotosenpei, je ne pouvais pas t’abandonner sur l’île, je t’ais donc suivi même si, quelques instants plus tôt, ton dédain de mon autorité m’avait déjà obligé à utiliser une bonne portion de mes réserves chakratiques pour ne pas te laisser explorer une île inconnue par toi-même. Comprend que …

La jeune femme n’eut pas le temps de continuer son discours car son clone s’extirpait à toute vitesse du trou, avant de lâcher des mots qu’elle pensait depuis le début, mais qu’elle s’était retenue de dire pour ne pas envenimer la situation, mais cette Namue n’avait aucune idée de la tension qui régnait et, visiblement, il y avait une menace plus pressante à régler.


Alors que son clone passait discrètement derrière elle, la chûnin aperçu le fil ninja qui continuait à bouger de façon saccadée et elle comprit aussitôt que quelque chose grimpait le long de celui-ci.


Quelque chose grimpe le fil ninja ! Refermer le trou maintenant !

Tout en prononçant ses mots, elle avait pointer le fil de sa dextre de manière à attirer le regard de la céleste dans cette direction et, ainsi, désamorcer la situation. Ce fut à ce moment qu’elle sentit son double coincer quelque chose sous son par-dessus, caché entre sa peau et sa double couche de vêtement et retenu par sa ceinture. Puis, elle sentit sa jumelle agripper un kunai qu’elle lança contre le fil ninja, mais son ascension du mince fil d’acier avait visiblement atténué ses capacités car elle ne fit qu’entailler très légèrement le fil.


Voyant l’échec de son lancer, le clone de la shôtoniste poussa un juron avant de poser son regard directement sur l’Anaï qui s’était interposer entre le reste du groupe et le fil d’acier et elle comprit qu’elle ne pourrait pas s’en approcher pour le trancher avec sa lame, elle fit donc ce que toute cheffe ferait et, d’une voix forte, ordonna à la vrai Namue et au reste du groupe de s’enfuir.


Tous au navire et quitter cette île ! Je vais essayer de les retenir !

Observant la petite umimori qui continuait à fixer un regard empli d’incompréhension en direction d’Eyana, la chûnin agrippa celle-ci d’un bras avant de s’élancer en direction du navire qu’ils avaient abandonnés quelques heures plus tôt, Shotaro et fort probablement Tenma sur ses talons, il ne restait plus qu’à savoir si la genin rebelle en avait fait de même…


Clone


Alors que son originale s’élançait vers le navire, elle poussa un soupir avant de composer ce qui serait probablement son ultime série de mudra et, presqu’aussitôt, une barrière translucide de cristal vint refermer la crevasse, piégeant au passage le fil ninja qui continuait à se balancer dans tous les sens. Puis, prenant une grande respiration, elle passa aux côtés de la céleste, ignorant complétement celle-ci tandis qu’elle la dépassait jusqu’à finalement atteindre le câble qu’elle avait grimper quelque instant plus tôt et, seulement à ce moment, elle dégaina son sabre avant de puiser dans ses dernières réserves pour venir trancher d’un coup la corde qui permettait aux cadavres d’atteindre la surface.


Le fil d’acier, privé de tension, vint s’échouer contre la barrière cristalline de la chûnin juste au moment où les premiers cadavres l’atteignaient et commençait à attaquer la maigre défense qu’elle venait de créer, visiblement elle ne tiendra pas longtemps et le double de la Kayuri ne put s’empêcher de simplement espérer que le maigre temps qu’elle venait de leur faire gagner serait suffisant pour permettre à son originale de fuir en compagnie du duo Umimori.


Dans tous les cas, elle ne pouvait plus se permettre d’utiliser la moindre parcelle d’énergie de son originale et elle se conterait donc de repousser ses poursuivants qui arriveraient à la surface de sa lame, comme une simple civile.


Namue et le reste du groupe


Une fois arrivé au navire, Namue dépose rapidement Kimiko avant de préparer celui-ci au départ et, quelques instants plus tard, la petite embarcation voguait sur la grande mer en direction du village de la brume, portant à son bord le duo Umimori ainsi que Tenma et, si elle avait enfin reprit ses esprits, la céleste.



Résumé
État de santé: Impeccable physiquement, épuisé par ses réserves de chakra presque vide.
État de chakra: 3D (+1), 7C, 5B (+1), 2A | Théoriquement vide.
État de l'armure: Sans la moindre égratignure (dégâts rang B)


Avant de grimper le fil ninja, le clone cache le journal dans ses vêtements. Il commence ensuite son ascenssion et arrête de dépenser du chakra pour maintenir son camouflage lorsqu'il se rend compte qu'il ne lui sert plus à rien. Une fois arriver à la surface, il alerte le groupe du danger avant de discrétement glisser le journal sous les vêtements de Namue, à l'abris du regard de la céleste qui semble vouloir s'opposer à tout ce que la chûnin ordonne.


Avant que son clone n'arrive, Namue cherche à expliquer son ordre et, surtout, à faire comprendre à Eyana à quel point ses actions viennent mettre en danger la vie de ceux qui l'accompagne. Puis, au moment où son clone passe derrière elle afin de camoufler le journal sous ses vêtements, dans son dos, elle voit la corde bougé et pointe celle-ci de sa dextre afin d'attirer l'attention de la céleste dans cette direction tout en ordonnant de refermer le trou.


Son clone prend ensuite un kunai et tente de couper le fil ninja à distance, mais son ascenssion a suffisament épuisé ses muscles pour qu'elle n'y parvienne pas. Le câble devra être coupé manuellement. Le clone prend alors l'initiative de se sacrifier et demande au groupe de s'enfuir.


Namue comprend l'intention et contourne Shotaro pour agripper Kimiko avant de partir au pas de course en direction du navire, Shotaro et possiblement Tenma sur ses talons.


Tandis que Namue agrippe Kimiko, son clone compose une série de mudra et vient boucher la crevasse à l'aide d'une Barrière cristalline(Mur | Shôton | Défense B) puis elle contourne Eyana avant de dégainer son sabre et de finalement trancher le fil ninja qui reste toutefois coincé à l'intérieur de la barrière cristalline. Elle vient donc se placer devant le trou, sa lame à la main et prête à renvoyer vers les abysses ce qui oserait en sortir.


Une fois arriver au navire, le groupe prépare rapidement celui-ci avant de prendre la mer, direction kiri. 



Notes:

Beaucoup d'action pour ce tour, mais le but est de conclure la mission immédiatement et je pense que la position des cadavres au moment où mon clone sort de la crevasse (moitié de la corde) ainsi que les actions de mon clone pour ralentir ceux-ci (barrière cristalline suivit d'une tranche mineure contre le fil ninja pour le couper) sont probablement suffisante pour permettre la fuite même si le fil ninja reste encore coincé dans la barrière cristalline.Dans tous les cas, je laisse toute liberté au narrateur d'annuler certaine de mes actions si celles-ci sont fait trop rapidement.



Note en rapport aux actions d'Eyana:

Aucune hypothèse sur les actions possibles d'Eyana n'a été effectuée.


Par la suite, considérant que les événements précédents la fuite de Namue en compagnie des Umimori et fort probablement de Tenma se font dans un espace temps très restreint et qu'une fois au navire, la priorité de Namue est la protection des Umimoris, celle-ci prendra donc la mer que la céleste ait suivit ou non.



Résumé de l'état du terrain après le tour:

Une barrière cristalline et possiblement un mur doton C (action potentielle de tenma) viennent refermer la crevasse. Le fil ninja à été coupé, mais il reste maintenanu par la ou les barrières créées pour boucher la crevasse (conséquence d'avoir coupé le fil ninja après avoir obstrué la crevasse). Le clone de Namue se place ensuite à proximité du trou, prêt à repousser au fond des abysses ce qui en sortirait.




Technique(s) utilisée(s):



Équipement(s) utilisé(s):
Kunai: 3/5 | Senbons: 5/5 | Shurikens: 5/5
Parchemin Explosif: 0/1 | Bombe fumigène: 1/1 | Fil d'acier: 0/1




Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552
Tenma
Tenma

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Empty
Jeu 1 Sep 2022 - 21:58
La tension était palpable à des kilomètres, si bien que le duo Umimori intervint à son tour pour essayer d'apaiser la situation. Shotaro sermonna aimablement la Kayuri sur son comportement tandis que la jeune Kimiko mettait sa relation en avant pour apaiser la navigatrice. Tenma observait tout ceci d'un œil alerte, son chakra toujours paré à se répandre pour obéir à sa volonté. L'instant semblait suspendu, tout comme le clone de cristal qui s'échappa du trou en se manifestant vivement. La situation pressait apparemment mais la Chûnin prit quand même le temps de répondre de ses actes. Le géant de Hi assistait à la scène avec un soupçon de jugement, qu'il se garda bien de partager.

Ce genre d'enfantillages en pleine mission, il s'en serait bien passé. La pression se faisait plus présente que jamais et pourtant ces Humains s'évertuaient à vouloir répondre de leurs actes. Dans sa tête, les choses étaient beaucoup plus simples. Namue était Chûnin. Elle était en charge de l'équipe. Elle donnait un ordre, ils l'exécutaient. Bien sûr, Tenma n'était pas enchanté de devoir se plier à la volonté de l'Homme mais son éducation spartiate lui avait appris que la hiérarchie était là pour régir les rapports sociaux. L'Homme avait hérité de ce trait par ses ancêtres Animaux. La Nature avait fait son œuvre avec le temps mais certaines règles restaient inviolables. C'était aussi pour ça que le géant s'y attachait tant.

Ne prêtant pas plus attention aux paroles, Tenma remarqua les mouvements de la corde. Quelqu'un ou quelque chose grimpait. Il fallait être réactif. Tout s'accéléra d'un coup d'ailleurs. La cheffe d'équipe prit son rôle à cœur et décida de prendre les devants en faisant évacuer la zone à tout le monde. La simple intervention de son double ne serait sans doute pas suffisant pour empêcher l'incartade obscure. Aussi le géant apporta sa contribution comme il l'avait envisagé plus tôt. Son chakra préalablement travaillé se mua en un mur de terre qui vint apporter un premier couvert à la crevasse. Lorsqu'il prit la suite du groupe, il aperçut une formation de cristal qui venait à son tour remplir le même objectif. Ce ne serait peut-être pas suffisant pour stopper entièrement l'assaut mais cela leur laisserait au moins le temps de regagner le navire.

Sur ce dernier, il accorda un regard à ses homologues zoomorphes puis un rapide aux Kirijins. Ses yeux balayèrent l'étendue de l'île dans l'attente de quitter cet endroit. Peut-être que l'exploration avait été infructueuse mais la mission était au moins remplie. Il espérait maintenant que le voyage de retour serait bien plus calme qu'à l'aller. Un soupir marqua aussi son état. Le physique allait bien mais l'énergie qu'il avait mis à profit était assez conséquente. S'il s'écoutait, il se serait allongé sur le pont de leur embarcation pour se laisser bercer par les vagues. Mais il se devait d'accomplir son devoir jusqu'au bout et il devait rester à disposition de l'équipe tant qu'ils n'étaient pas rentré à bon port.

Spoiler:

_________________
[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Mqdefa10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11688-etre-un-homme-comme-vous-terminee#101787
Narrateur
Narrateur

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Empty
Sam 3 Sep 2022 - 16:06
Délégation Umimori[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Umimori-Shotaro [Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Umimori-Kimiko
Umimori ShotaroUmimori Kimiko

Un certain nombre de cadavres à vos trousses, continuant petit à petit l'ascension vers la lumière, vous ne semblez pas être en mesure de vous entendre. D'une part, Eyana lançait un kunai piégé à l'intérieur de la crevasse. Avec expertise, elle parvenait à le coincer dans une faille créée par l'ouverture de Tenma, mais ce dernier restait là, inactif, attendant le mudra et le chakra de l'Anaï.

De son côté, le clone de Namue, sortie des abysses, glissait le journal à l'original et dans un mouvement malhabile et épuisé, elle ne parvenait pas à couper la corde renforcée au fil d'acier. Du côté des jumelles d'ombre, sans la moindre défense et sans la moindre opposition, les deux restées en bas encaissent les assauts des corps et disparaissent dans un tout petit nuage de fumée. Elles ramenaient l'expérience de leur vécu à l'original.

Écoutant les instructions, Tenma refermait la faille à l'aide de son mur en roche. Un mur qu'il serait capable de retirer en temps et lieu, s'il était pour revenir au coeur même de cette île inscrite sur aucune carte. Coinçant la corde, offrant désormais un outil pour les êtres dans les abysses pour grimper jusqu'à sa construction, un très léger bruit typique des ongles qu'on grattait contre le roc pouvait se faire entendre. En particulier pour Tenma, de par ses origines Yasei et les Umimoris. C'était un signe que l'armée des morts était à vos portes et essayait de se frayer un chemin.

Cependant, c'est alors que Namue ajoutait à la pierre une protection née de son cristal. Une couche supplémentaire afin de bloquer ceux d'en bas. Une ultime tentative afin de s'offrir du temps, mais une tentative qui venait puiser dans ses très maigres réserves de chakra. Avec ce niveau de dépense, le manque en énergie commençait à être bien présent. Si ce n'était de son expérience et de ses propres compétences, une genin lambda aurait sûrement déjà rejoint le décor sous la forme d'un tapis inconscient et inerte. Un décor qu'elle n'était pas loin de rejoindre, si elle continuait sur cette lancée.

La gamine Umimori dans ses bras, Namue prenait le risque que cette dernière n'apprécie pas le contact rapproché et physique. Elle venait d'envahir son espace et si clairement, elle était restée surprise du geste sorti de nulle part, l'enfant du clan aquatique ne s'y opposait pas. De toute cette énergie de vie qui l'animait, elle s'improvisait même aviatrice, faisant comme si elle volait et en vocalisant quelques rires d'excitation. Éternellement positive, elle aurait bien préféré que ce soit plutôt l'Anaï qui la soulève, mais ça ne semblait pas la déranger pour autant.

Bien entendu, Shotaro suivait le mouvement, quoiqu'il suivait surtout Kimiko. Atteignant le navire laissé en plan, ceux qui suivirent le mouvement commenciez dès lors les préparations pour quitter cet endroit, pour laisser à son sort les êtres dans les abysses qui, de par les protections de roche posée sur la faille, n'avaient réalistement plus de sources d'oxygène. Est-ce que leurs heures étaient comptées ? Pouvait-il même en mourir ? Après tout, n'était-ce pas là qu'une multitude de corps déjà morts ?

Dans tous les cas, pour ceux qui décidèrent de suivre le mouvement initié par la Kayuri, le navire débutait son retour vers Kiri La Grande sans davantage de résistance. Un retour qui se ferait sans le moindre souci, étant donné l'état dans lequel vous aviez laissé ceux qui vous avaient pourchassée.

Résumé:

Note pour Tenma:

Note pour Eyana:
Revenir en haut Aller en bas
Anaï Eyana
Anaï Eyana

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Empty
Mer 7 Sep 2022 - 18:09
Les mots fusaient. Pour une simple demande d’explication, Namue partait en cacahuète complet. Qu’avait-elle bien pu voir à l’intérieur pour être secouée de la sorte ? Mais les mots dépassés les bornes, il y avait là une entache à l’honneur que désormais aucune joute verbale ne saurait laver.

Était-elle encore frustrée de la déculottée que la Genin lui avait mise lors de leur entraînement ? Probablement.

Battue dans sa soi disante « spécialité » par quelqu’un qui n’était normalement qu’une néophyte. L’Anaï était désormais meilleure qu’elle autant en Ninjutsu qu’en Taijutsu et l’Ego devait lui dicter d’essayer de lui nuire. La Cristalline était mauvaise, jalouse, mais ce n’est certainement pas Eyana qui allait lui pardonner ce genre de comportement et de crise d’ego.

Il y avait désormais un prix à payer pour tout cela.

La Céleste venait relâcher sa position de combat, n’ayant au final pas eu à agir pour faire face aux entités provenant de l’intérieur. Sa mission de protection terminée et le combat refusé, elle venait enclencher la marche vers le navire. Elle ne répondait pas, pour le moment, préférant laisser la petite voix de Zushakon la chatouiller de l’intérieur et lui promettre la réparation à venir.

Une fois à bord, elle amorçait le départ en prenant la manœuvre comme à son habitude. Mais le voyage n’allait pas être plaisant cette fois. Du moins, beaucoup moins qu’à l’aller, surtout l’une d’entre eux.

A peine le vaisseau quittait l’île qu’Eyana s’amusait à chercher du regard sa proie, elle venait la soumettre mentalement avant même qu’elle ne commence à parler. Elle pouvait sentir que la Céleste venait pour elle, l’attitude ne trompait pas, seulement la tension pouvait monter. Elle souriait de l’affrontement qui arrivait. Ferait-elle une fois de plus la lâche ? Probablement, mais cela allait être un délice à savourer.

L’Anaï lâchait un petit soupir avant de se diriger vers sa victime, acculée sur un navire avec le prédateur. Elle n’était désormais plus que la curée et Eyana le limier. Mais bon, ce n’était pas là les lois de la nature qui s’appliquait. Simplement celle de la justice sociale. Elle avait décidé de péter un boulon pour une question, il était désormais temps d’assumer les conséquences de ses actes. Et Eyana adorait beaucoup trop la justice pour ne pas la délivrer sur place.

Un simple petit mot, à l’attention de Tenma et des Umimoris, avant de débuter son œuvre.

Eyana : « Ceci ne vous concerne pas, c’est une affaire d’honneur. »

Eyana se dirigeait vers Namue du haut de toute sa stature et d’une poigne ferme de sa main non directrice, elle venait la saisir par les cheveux pour la tirer en arrière.

Eyana : « Viens là espèce de petite merde. »

Puis de sa main gauche, elle vient lui adresser l’affection d’une mère, traduite par une énorme gifle dans le coin du visage, la même qu’elle avait mise en début de mission à la première grosse merde de cette mission, le second raciste de l’immense navire. Secondant le second en matière de grosse merde, Namue se voyait infliger le même châtiment.

Eyana : « Voilà ! Là tu pourras dire que j’ai dépassé les bornes. J’espère que tu feras ton petit rapport de soumise. »

Puis Eyana rabattait ses deux mains proches d’elle et venait se mettre en garde. Gardant tout de même un œil sur le trio, un peu triste que la petite voit cela. Mais c’était aussi un apprentissage de la vie en matière de respect.

Eyana : « Allez, assumes tes mots maintenant. Sors ton arme et réglons cela. »

Résumé des actions:

_________________
[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 4z4OkvQ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t13109-dossier-d-anai-eyana
Maître du jeu
Maître du jeu

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse - Page 2 Empty
Jeu 8 Sep 2022 - 12:19
Bonjour @Anaï Eyana,

Ce message est pour te laisser savoir que la dernière réponse de ta part à cette mission est invalidée et n’aura pas à être prise en considération, ni par tes collègues de RP, ni par la narration.

D’une part, nous jugeons que le RP est empreint d’une quantité importante de "Métagaming". Tu fais référence à un rapport qui, techniquement, n’existe pas encore lors de ce RP. Ayant été produit après cette mission. Non seulement ça, mais en plus, ce rapport ne tombera jamais dans les mains de ton personnage, sachant que tu as toi-même posté dans une lettre qui ne t’était pas adressée dans l’unique but d’aller voir ce qui était écrit sous hide (chose qui ne se fait pas tellement). Une action qui, si elle venait à être répétée, entraînerait donc une sanction administrative. Sans parler de la partie du RP que tu as finalement toi-même éditée.

D’un autre côté, ta réponse dépasse largement le cadre de la mission et nous ne voyons pas de raison de poursuivre ton action dans le cadre d’un RP Narré bloquant demandant aux joueurs, mais aussi au narrateur, de devoir respecter un délai de réponse. Si tu le places effectivement lors du retour à Kiri, ton action n’a rien à voir avec le contexte de la mission, mais se positionne plutôt dans un désir de vengeance d’Eyana envers Namue. Un contexte que nous t’invitons à exploiter en ouvrant un nouveau RP en compagnie de @Kayuri Namue qui aura l’opportunité d’y répondre si elle le désire, mais qui n’y sera pas contraint dans le cadre d’un RP narré bloquant avec délais.

Ainsi, nous jugeons que la narration est terminée et que le sujet est clôturé (et donc verrouillé par mes soins).

De manière plus générale et pour ne pas viser qu'un seul membre -> je rajouterai que, je ne veux pas savoir ce qui motive ce genre de réaction ou de comportement, mais il est préférable de laisser les problèmes HRP en dehors des RP du forum et même du forum en lui-même. Une communication est possible via le discord et nous sommes toujours ouverts à cela. Je ne tolèrerai plus de voir cela et la sanction qui s'en suivra sera sévère.

Bon jeu et bon RP sur AoS
Revenir en haut Aller en bas
http://ascentofshinobi.forumactif.com

[Mission/B/Kiri] Umimori à la rescousse

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Kiri] Clan Umimori
» [Kiri] Clan Umimori
» Village Umimori - Retour aux sources [ ft Umimori Tomeina ]
» [Mission/B/Kiri] Interroger le Conservateur
» [Mission/A/Kiri] Nos amies les bêtes

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Port Naragasa
Sauter vers: