Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Ando Amagawa
Ando Amagawa

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 3 Empty
Mar 2 Aoû 2022 - 5:45



Le son de la victoire, voilà ce qui malgré toute la douleur, laissait apparaitre un rictus de sourire ensanglanté sur le visage du scarifié. Sa vision était trouble depuis un moment, voilé par un brouillard intense comme s’il était sur le point de perdre connaissance, mais combattant de toute ses forces, Amagawa revint à lui alors que les soins de son compagnons débutait. Il se tordit de douleur alors que son corps n’était plus qu’un pantin démembré contre un mur froid, il frappa dans le vide sur ce qu’il reconnue comme Daiki, le sol et puis le mur qui l’accueillait, mais que pouvait-il faire sinon crier ou se débattre, sa main gauche était disparu, entrainant avec elle la moitié de son avant-bras, mais également sa capacité à faire des mudras. Les larmes auraient due couler, mais à la place, la douleur vive qui imprégnait chaque cellule de son corps le poussait à revivre cette explosion. N’étant pas docteur, Daiki faisait de son mieux pour lui apporter les premiers secours, mais même si le sang perdu avait laissé une énorme flasque, la déflagration elle avait carboniser la chair, cautérisant une bonne partie de la blessure par la même occassion…

Un cri guttural, animal, étranglé par un souffle n’ayant plus la force de sortir, voilà ou il en était et même s’il voulait se relever, ses jambes était paralyser par la douleur. La brulure prenait racine ou le membre fantôme laissait un amas de chair à moitié brulé, pour parcourir non seulement son bras en entier, mais également une partie de son flanc, son épaule et une portion de son cou. La chair brulé n’était que le moindre de ses soucis pour l’instant, car dans un vif élan de lucidité, Ama- attrapa le collet de son frère d’arme de sa main valide et même s’il manquait de force, il trouva celle pour poser la question.

-Il… est.. mort ? On l’a.. eut ?

Chaque mot pesait, comme une enclume sur sa tête ou un poignard dans sa bouche, l’épée de Damoclès avait rendu son verdict et un rire d’aliéné fut sa réponse au destin. Un rire noir, assombris par ce défaut qu’il avait, cette impatience qui lui avait couté si cher. La démence commençait à attaquer l’estropier.


Ce n’est qu’un moment plus tard, qu’il reprenait totalement conscience. Il avait alterner entre lucidité et rêverie d’un monde meilleur, mais l’adrénaline ne faisait plus effet et même s’il serrait les dents, rien ne ramènerais son bras gauche. Utilisant ses dents pour resserrer un garrot, l’engourdissement sue lui accorder un instant de répit. La main droite en guise de guide, le scarifié se releva, doucement, péniblement, mais il se releva. La douleur commençait à être partie intégrante de sa personne et même s’il dégoulinait de sueur, son instinct lui dictait qu’il ne pouvait pas rester ici.

-Daiki, je … crois que je suis … prêt, quel est la … situation ?

Encore étourdi, l’Ando vomi ses entrailles au sol. Son corps réagissait, que ce soit l’odeur, la douleur, le corps d’un homme est capable de miracle, mais il n’était pas un lézard non plus. Merde, il avait vraiment perdu une main. Maudissant le pillard, il lui jeta un regard sombre. De compétences remarquable, il avait sue se battre comme un shinobi jusqu’à la fin et c’est pour cette raison qu’il ne pouvais le détester, car à la guerre comme à la guerre.

Reprenant tranquillement ses repères dans une réalité effrayante, Ama réalisait qu’il avait en réalité été chanceux, ce parchemin n’était pas du bluff au final…

Attendant la réponse de Daiki, il avait bien l'intention d'aller faire les poches de cet ennemi vaincu.

Résumé:




_________________
Un homme sage à dit.
«Fais-toi violence.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13234-ando-amagawa https://www.ascentofshinobi.com/t13244-ando-amagawa#116999
Narrateur
Narrateur

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 3 Empty
Mer 3 Aoû 2022 - 1:24
Ainsi, votre adversaire vaincu, il était temps de panser vos plaies. Sans compétence spécifique en iroujutsu, ça complique largement la tâche. Les connaissances acquises au coeur de l'académie d'Iwa vous permirent cependant de traiter la blessure d'Ando Amagawa sans trop de problèmes. Ce n'était vraiment pas là un soin parfait, mais ça suffirait amplement pour le retour au village, là où il serait pris en charge dès votre arrivée.

Cependant, si son corps physique ne saignait plus, grâce aux bandages de l'Iranos et au tourniquet du futur crochet, sa psyché serait sans doute sacrifiée à jamais. Déjà, dans le ici et maintenant, l'état de choc commençait à faire des siennes. Vomissant ses tripes, il alternait entre le chaud et le froid typique d'une fièvre, le tout accompagné de tremblements. De courte durée, l'élémentaliste finit par reprendre le contrôle sur son corps, mais la redescente de l'adrénaline frappait vos corps d'une faiblesse sans nom.

Titubant, l'Ando décida d'aller plonger sa main dans les poches de son adversaire. Dépouiller les morts faisait-il partie de ses valeurs ? À la recherche de ce qu'il ne savait pas trop. Ses mains... Sa main voleuse pénétrait au cœur d'une des besaces du Sendai et, malgré quelques babioles sans valeur, il mit la main sur un article intéressant. Un petit ruby rouge, taillé à la perfection. D'un rouge éclatant, s'il ne faisait pas aussi noir sans doute aurait-il pu voir son reflet dans la pierre précieuse. Qu'allait-il faire avec ? L'empocher rapidement ou bien partager avec Daiki cette trouvaille ?

Dans tous les cas, le duo sortit de la noirceur du tombeau et retourna là où le clone de l'élémentaliste avait laissé Noroi... qui... QUI... était toujours là, inconsciente. Il vous était désormais possible de quitter pour le village, à moins que vous ne souhaitiez faire quelque chose d'autre avant ?

Quelques heures après leur départ, la belle au bois dormant se réveillait de son inconscience. Encore faible, elle avait suffisament récupérer pour pouvoir se déplacer d'elle-même.

Résumé:




Revenir en haut Aller en bas
Iranos Daiki
Iranos Daiki

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 3 Empty
Mer 3 Aoû 2022 - 23:25
Quelques moments avaient passé, et après quelques instants où il n’était pas certain si Amagawa allait pouvoir être déplacé où s’il allait devoir atteindre le réveil de Noroi pour ensuite partir chercher de l’aide au village, la situation en général se stabilisa, et avec elle, un genre de sérénité revînt. L’Iranos pouvait détendre ses muscles après un long moment de stress, et rien que ça lui faisait comprendre le véritable coût d’un combat, le genre de situation que les entrainements ne peuvent pas te préparer pour. La présence du sceau se faisait plus subtile, vue que son chakra n’était plus en ébullition… mais il le sentait encore, grugeant ce qu’il lui restait de sa foudre et scellant le tout dans son être… son utilisateur lui avait laissé un cadeau avant de partir.

Mais fort de sa réussite, Daiki était animer d’une nouvelle rage de vaincre. Après que son partenaire ai fouiller le corps de leur adversaire, il lui indiqua la sortie. Il se rappelait que l’homme avait le rubis en main quand ils sont rentrés ici… et qu’il faisait quelque chose avec la tombe. Il valait mieux donc éloigner les deux le plus possible, en attendant de le remettre à quelqu’un qui en saurait plus.

‘’ Ne l’expose pas trop, qui sait ce qu’il peut avoir comme effet… ‘’

Daiki dit en ramassant ses besognes par terres… ses multiples poches… pour finir par son Shuriken Fûma, logé dans le mur. Le shinobi prit soin de son outil préféré, et le rangea dans son étui, prêt à être utilisé une fois de plus, très certainement… malgré que maintenant, ce serait avec moins d’artifices.

Finalement, avant de sortir de la caverne, l’assimilateur rejoint la position d’Amagawa et tendit la main, attendant que celui-ci lui donne la pierre.

‘’ Tien donne, je vais la garder dans une pochette, en attendant qu’on arrive au village. Nous le remettrons à qui de droit à ce moment… qui sait, ils nous en donneront peut-être un prix.’’

Il dit, affichant pour la première fois depuis un moment un sourire, bien que rapidement repartis d’où il venait. La mission devait encore être remplis… ou plutôt, le village attendait leur compte-rendu de la situation, qui ne serait guère agréable à donner.

C’est après cet échange que l’homme laissa la tombe derrière lui, prenant bien soin de ne pas déclencher de pièges pour son dernier périple dans ce couloir glauque… En ressortant, il allait voir sur le toit, d’où son clone était descendu, pour y trouver Noroi.

‘’ Nous pouvons probablement atteindre notre ancien camp avant la tombée de la nuit par la route simple. Là-bas, nous changerons nos pansements et prendrons un repos mérité, avant d’atteindre le village le lendemain. Vous en pensez quoi?’’

L’expérience avait choqué le jeune homme, visiblement. Le fait d’avoir perdu sa foudre n’en était qu’un point aggravant. Celui-ci se promenait plus craintif qu’avant, attentif au moindres sons provenant des alentours, et ce, tout le long de la route vers leur ancien campement.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Ando Amagawa
Ando Amagawa

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 3 Empty
Jeu 4 Aoû 2022 - 4:06



C’est sans grande attente que l’Ando confirma que quelque chose n’allait pas chez son compagnon. Celui-ci semblait préoccuper au point de porter l’attention qu’on porte à un enfant. Ne savait-il pas que sans l’une de ses mains, il perdait ses capacité à invoquer les éléments ?

Rageant d’une énergie nouvelle, Amagawa garda le silence. Il était shinobi et même si sa première mission résultait de la perte d’un membre, il pourrais assurément trouver un moyen de compenser ce manque. Ne pas s’apitoyer sur son sort était dur, mais nécessaire. Il se releva donc pour quérir ses armes, laissé en plan, puis avant de quitter la grotte pour de bon, regarda le cadavre de l’homme auquel il venait de voler le bijoux. Le scarifier s’accroupi près du cadavre en silence, le regardant sans émotion. Le trou qu’avait fait le clone avait littéralement déchirer sa cible, mais son attention était ailleurs et de sa main voleuse, il s’épris de l’arme qu’avais brandit cet homme contre lui un instant plus tôt. Pour l’instant, ce sabre ferait office de cane pour compenser sa main perdu, mais il vit en l’objet la chance de prendre une voie nouvelle, de dépasser ce que ce pillard avait réussi à accomplir.

Quand Daiki lui demanda de lui rendre la pierre, Ama- daigna à peine le regarder, passant à côté de lui sans vraiment avoir l’intention d’en parler, mais une phrase sortie quand même de sa bouche. À la manière d’une menace, il dit simplement :

-Je suis toujours un Ninja... ce n’est pas une main qui m’empêchera d’accomplir ma part.

Et quand il ressortie pour se baigner de la lumière, il regarda Daiki monter à la rencontre de Noroi, comme si le sentiment d’être impuissant l’envahissait, il serra le poing sur la garde de l’arme qu’il venait d’acquérir. Maudissant son impatience, car il savait bien que ce n’était pas la faute de personne d’autre.

Quand l’idée de retrouver le premier campement fut proposer, l’estropier leva sa seule et unique main pour attirer l’attention des deux autres.

Il était épuiser, la sueur perlait sur son front et son teint blême n’augurait rien de bon, mais sa tête semblait avoir garder sa lucidité.

-Ne devrions nous pas déclencher le sceau de Noroi... bloquer l’entrée de la tombe et bruler les cadavres ? Nous épargnerons les charognard, mais également les curieux... D’autant plus que j’ai besoin d’une pause avant de repartir.

Il n’allait pas s’excuser, mais depuis un moment, une sorte de mélancolie s’était éprise de lui, comme si tout était sombre, emplie d’une certaine zizanie.

Quand il arriva proche de la jeune femme, il ne daigna même pas lui expliquer pour la perte de son bras, mais il lui tendit cependant la pierre sanguine, d’abord avec une hésitation, puis comme s’il venait de s’asperger d’une eau glacé, la déposa rapidement dans la main de sa compagne.

-Tiens... rend toi utile... tu peut la placer dans l’un de tes sceaux ? Je croyais pouvoir la protéger, mais regardons la réalité en face… Je ne suis plus que l’ombre de moi même.






_________________
Un homme sage à dit.
«Fais-toi violence.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13234-ando-amagawa https://www.ascentofshinobi.com/t13244-ando-amagawa#116999
Noroi
Noroi

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 3 Empty
Jeu 4 Aoû 2022 - 15:15



Des ruines impénétrables


ft. Daiki & Amagawa




Noroi ne comprit pas immédiatement qu’elle avait perdu conscience lorsqu’elle se réveilla, plusieurs heures plus tard, porter par ses compagnons de missions qui, visuellement, ne semblaient pas réellement faire bonne figure. Daiki d’un naturel constamment joueur semblait désormais plutôt dépressif et Amagawa semblait s’être littéralement fait exploser la main. Mais que c’était-il donc passer lorsqu’elle avait perdu conscience ? Et surtout, combien de temps était-elle restée ainsi ?


Ses pensées furent coupés par Amagawa qui suggérait de déclencher le sceau qu’elle avait posé un moment auparavant et, quoi qu’encore épuisé par sa consommation de chakra excessive, la jeune femme comprit le message et, d’un simple mudra, déclencha l’explosion de son parchemin, causant par le fait même l’effondrement de l’entrée des ruines dans un fracas infernal, mais avant qu’elle ne puisse demander à ses compagnons ce qui c’était produit, l’Ando lui déposa brusquement un rubis dans la main en lui demandant de sceller celui-ci dans l’un de ses sceaux.


Heu… Oui… On peut m’expliquer ce qui s’est passé ? Pourquoi on dirait que tu as fais mumuse avec des explosifs et pourquoi Daiki est … Comme ça … ?

Tandis qu’ils reprenaient la route, la jeune femme écouta le récit des événements et une certaine admiration envers son compagnon foudroyant naquit en elle en même temps qu’une nouvelle détermination, c’était la dernière fois qu’elle laissait Daiki jouer les héros. Puis, lorsqu’elle eut récupéré suffisamment de force, scella la pierre dans l’un de ses sceaux afin de la placer en sécurité.



Finalement, elle s’approcha de Daiki et lui souffla quelques mots de réconforts.


Ne t’inquiète pas, si c’est un sceau je peux peut-être t’aider, je suis justement entrains de travailler sur un moyen de briser d’autre sceaux ! Cependant, pour le moment, je n’ais pas encore réussi à briser des sceaux que je qualifierais de complexe… Mais ça vaut la peine d’essayer non ? Il faut seulement que je reprenne un peu de force…


Résumé des actions
État de santé: Fatiguée
État de chakra: 1B,3C (+1),2D

Technique utilisé :



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12796-80-la-malediction-du-clan-daiko https://www.ascentofshinobi.com/t13343-dossier-shinobi-noroi#118049 https://www.ascentofshinobi.com/u1521

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa]

Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» [Mission B] Sauver des Ruines et des Hommes
» [Mission libre/D] Les ruines de l'incendie
» Mission rang D
» Et la lumière fût ! [Mission rang D]
» [Mission rang C] Karajan

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Tsuchi no Kuni, Pays de la Terre :: Canyon Tôkuhama
Sauter vers: