Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Pacte des Araignées] Les Enfants d'Izanami

Unohana Yachiru
Unohana Yachiru

[Pacte des Araignées] Les Enfants d'Izanami Empty
Lun 11 Juil 2022 - 14:14




Le pacte des Araignées


Tsume, An 201.

Seule, Yachiru se retrouve comme seule au monde dans ce pays qui lui semble si vaste et inconnu à la fois. Elle avait perdu ses amis, son amant et sa mère adoptive, elle errait sans but ou du moins, elle cherchait un but à sa vie. La brune avait promis à son défunt époux de trouver une raison de vivre dans ce monde. Or, il n’y avait rien de plus difficile que de trouver une autre raison à se battre dans ce monde, hormis la vengeance et la colère qui dévoraient son âme. Ses blessures avaient été soigné par un Irounin qu’elle a rencontré dans un petit village de fermier. Après avoir repris des forces en se reposant, l’empoisonneuse avait repris sa route, à la quête d’une nouvelle voie à suivre et peut-être quitter Tsume, dans un premier temps. Trouver un autre pays où résidait, éloigné du Pays de la Griffes, ainsi elle partit vers l’Est en direction d'Hayashi no Kuni afin de partir en direction de Ame no Kuni et Hi vers Kuni, peut-être qu’elle trouvera un endroit où s’installer et peut-être partir plus loin, encore qui sait. Actuellement, elle vagabonde encore dans Tsume, mais en danger et peut-être traqué par des charognards, des marchands d’esclaves ou des mercenaires pour la capturer. Ne voulant pas en arrivée-là et seule, elle ne sera pas capable de se protéger au mieux, même avec son Dokuton et son Doton. La jeune femme rase les murs, comme on dit, cherchant à emprunter des chemins étroits et sombres, des lieux où personne ne pensera la chercher.

Arrivant sur un chemin sinueux, étroite et difficile d’accès dans cette zone montagneuse, un gouffre semble être sans fin, lorsqu’elle pose ses yeux vers le bas, cherchant le fond. Si elle venait à tomber, ça serait très compliqué et la météo se gâte réellement trop. Pluie et vent, mais la Asashi no Aka continue d’avancer malgré quelques difficultés et aussi qu’elle est trempée. Un bout du chemin se brise et la belle Unohana tombe, glissant en roulé-boulé jusqu’en bas, tombant nez à nez devant l’entrée de la grotte. Trempée, saignant un peu est tâché par la boue. Elle se relève un peu avant de se retourner et d’apercevoir des torches au loin, ses poursuivants ne lâchent rien et tentent les mêmes idées qu’elle. Finalement, le gouffre est moins profond qu’elle aurait pu le croire. Pénétrant dans la grotte, la jeune femme observe les lieux, un peu sombre et il n’y avait personne qui était venu dans cet endroit, depuis bien longtemps. Et pourtant, elle avance petit à petit avant de repérer des torches accrochées au mur, allumées par une flamme qui semble être récente. Méfiante, elle reste sur ses gardes. Yachiru entend des voix, loin derrière elle, ce n’était pas bon signe. Or, il y a de petits bruits qui proviennent d’en face, mais impossible de distinguer quoi ce soit.

Avançant, suivant ce chemin lumineux jusqu’à deux chemins dont l’un avait de la lumière et l’autre, que l’obscurité. Il est clair que si elle suit le chemin avec les torches, ces poursuivants continueront à la traquer. Or, le chemin sombre et lugubre n’a rien de rassurant, même elle, la brune n’a pas rassuré. Cependant, elle n’a pas le choix pour obtenir une chance de leur échapper. Prenant le chemin obscur, la Unohana marche à l’aveugle, se cognant un peu contre les parois, devenant bien étroits et se sentant serrer. Au loin, elle voit les torches de ses ravisseurs prendre l’autre passage. Rassurer, elle continue et sent une présence sur son épaule. « Continue tout droit et ensuite, marche à quatre pattes pendant cent mètres et ensuite, tu nous trouveras, Ningen. » Dit la petite voix. Ayant un peu sursauter, Yachi prend la parole. « Qui es-tu ? Et qu’est-ce que tu es ? » Dit-elle d’un air surpris. « Chut…Avance et tu auras ta réponse, humaine. Et ne t’inquiète pas pour ceux qui te cherchent…Ils ne verront plus la couleur du soleil et de la lune. » Et d’un coup, le silence, à part comme de petites pattes se déplaçant à côté d’elle comme au-dessus avant de plus rien entendre. Reprenant son souffle, l’Empoisonneuse avance comme il lui avait indiqué et à la fin, elle se trouve dans un lieu juste légèrement éclairé par de faibles lumières difficiles à distinguer.

Soudain, une ombre géante surgit du plafond afin de lui faire face, reculant de quelques pas, elle est étonnée qu’une telle chose puisse se déplacer dans cette grotte. Ses yeux observent chaque recoint de la créature pour l’identifier. Sans hésitation, c’est une araignée d’une très grande taille, une Veuve Noire, au vu de son apparence. Des bruits se font entendre, beaucoup de bruit et pivotant légèrement, elle y voit une masse d’araignée de taille moyenne et de toutes races. Prise au piège et de loin, elle entend des cris de souffrance et des pleurs. Cela faisait froid dans le dos. « Pourquoi as-tu peur humaine ? Crois-tu qu’on veuille que tu deviennes notre repas ? » Dit la géante Veuve noire pendant que les autres observent. « Hum… Je ne sais pas. Vous êtes bien nombreuses et peut-être que mon sang vous a attiré à moi. » Réponds la Unohana. Un léger ricanement se fait entendre chez la Black Widow et suivirent des plus petits. « Navrée petite humaine, il ne faut pas nous confondre avec ces stupides félins ou canidés ou encore, d’autres animaux qui perdent leur moyen à l’odeur du sang. Nous leur sommes bien supérieurs, mais dis-moi jeune humaine, que fais-tu ici ? Et à la fois, traquer par les tiens ? Je suis curieuse…ah et ne t’en fais pas pour autant, je suppose que tes petites oreilles d’humaine ont pu entendre leur cri d’agonie que mon mari, Tsuchigumo leur a provoqué en les tuant et en les dévorant…en espérant qu’il a su partager avec les enfants. » Dit-elle approchant ses yeux de l’empoisonneuse.



« Disons…que…ils n’ont pas aimé que j’attaque leur précieux Seigneur corrompu et malheureusement, j’ai perdu la bataille. Etant la dernière survivante…il souhaite me tuer pour éviter que je rallie d’autres personnes à moi. Et…disons que c’est un hasard que je sois tombé ici… » Dit-elle impressionner par la Veuve Noire. « Hum…Une rebelle, cherchant à combattre le mal à sa racine, mais je sens comme une envie de pouvoir chez toi…Oh non…Du chakra. » Dit-elle en caressant la blessure de la brune et ramenant sa patte pour goûter le sang. « Hum…Délicieux. Quel est ton nom, jeune créature, une femelle ? Entre femelle, on peut s’entendre. Parle-nous de toi et on parlera de nous. Après tout, il est rare que je décide de ne pas tuer un humain, vous qui êtes si fragile, mais depuis que vous avez reçu le don du Chakra, vous devenez envahissant. » Dit-elle en râlant un peu pour la fin. « Je m’appelle Unohana Yachiru, je n’appartiens à aucun village shinobi, j’erre dans Tsume depuis la mort de mon amour et de mes amis. Et comme vous l’avez ressenti, j’utilise du chakra…le Doton et le Dokuton, principalement. Je cherche juste à quitter Tsume no Kuni pour aller vers l’Est, en sécurité, loin de mes traqueurs. Mais pourquoi m’épargner ? Je suis affaibli et je ne suis qu’une humaine. » Dit-elle. La Veuve Noire recule un peu. « Je vois, tu fuis la mort et tu as perdu l’homme que tu aimes. Triste petite chose. Seule et perdue. Tu devrais faire comme le reste des tiens, rejoindre un village shinobi et y vivre pour ta sécurité…même si vous avez tendance à vous entretuez. Et, tu possèdes du chakra, comme tant des tiens avant toi, j’ai cru que tu souhaitais un pacte qui nous lie pour nous utiliser, même si je n’apprécie pas être l’objet d’un humain, d’un morceau de viande. Or, pour toi, je pourrais faire une exception. Mais, tu n’es pas venue pour cela, si j’ai bien compris. Hum…Et pourquoi pas. Kumogakure, viens prendre soin de Yachiru-san pendant qu’on l’emmène dans les ténèbres pour rejoindre mon mari. »

Elle pousse un cri tandis que la petite araignée vient sur Unohana et use d’une toile pour comme panser sa blessure. Le sol tremble et tel un ascenseur, le sol descend profondément dans la montagne et un plafond se crée au-dessus d’eux. « Tiens-toi, tranquille. Père est grincheux, mais Mère a l’autorité sur lui. On ne va pas te dévorer si c’est ça qui t’inquiète. On va juste t’emmener dans un endroit que personne dans ce monde ne connaît. Vous humain, vous vivez à la surface, mais nous, autre, on vit sous-terre enfin pour une partie de nous. » Dit la petite araignée tandis que Yachiru reprend son souffle et essayer de ne pas trop stresser. « Je vois. Voyons voir ce que vous me réservez. » Dit-elle.



Dernière édition par Unohana Yachiru le Mar 12 Juil 2022 - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13275-unohana-yachiru-l-empoisonneuse?nid=1#117395 https://www.ascentofshinobi.com/t13285-dossier-shinobi-unohana-yachiru#117444
Unohana Yachiru
Unohana Yachiru

[Pacte des Araignées] Les Enfants d'Izanami Empty
Mar 12 Juil 2022 - 15:59




Pacte des Araignées


Descendant dans les profondeurs de cette montagne, Yachiru était entourée de plusieurs araignées. La géante Veuve Noire était bien silencieuse et calme, patientant comme tous les autres. Unohana avait été rassurée sur son sort, mais difficile de faire confiance à ces créatures. Il est indéniable que la jeune femme va devoir trouver un moyen pour s’en sortir ou du moins, sortir de cette montagne. Or, pour le moment, elle ne sait pas ce que lui veulent ces créatures. Il n’était, cependant, pas difficile de deviner que ses araignées sont des kuchiyose et qu’ils disposent d’une certaine conscience et une intelligence aussi développée que les êtres humains. Apparemment, ils ont déjà été en contact avec les humains en combattant à leurs côtés. Cela dit, le fait qu’elle soit encore vivante, lui échappe un peu. L’explication était celle du fait qu’ils pensaient qu’elle venait leur demander un pacte d’invocation. Et pour les autres, ses poursuivants, ils ont été éliminés afin de protéger leur futur maître. Cela dit, Yachi n’y croyait pas trop, car les être comme eux aiment mettre au défi leur futur maître et certains aimaient ne pas avoir de futur partenaire faible. L’errante ne savait pas sur quel pied danser et elle aura, sans doute, plus de réponse, le moment venu. Et au vu de son état ainsi que de sa méconnaissance des lieux, il serait stupide de prendre la fuite. En effet, ça serait la mort assurée.

En arrivant, en bas, Yachiru peut admirer comme une sorte de cité en ruine et très ancienne, enfouie sous une montagne. La brune est intriguée et s’avance en suivant les Aranaea. La jeune femme n’y revenait pas qu’il y avait une telle chose, si bas sous la terre. Cette civilisation devait être très ancienne et bien même avant la naissance du chakra dans le Yuukan. « Tu sembles être surprise humaine. Tu ne savais pas qu’une telle cité existée sous la montagne ? » Demande la Veuve Noire. « Non, disons que certaines choses nous sont encore inconnues ou dans ce cas-là, qu’on a oublié leur existence. Que pouvez-vous me dire sur eux ? » Demande Yachiru. « Rien, nous n'avons découvert ces ruines souterraines, il y a quelques années, uniquement. Nous voyageons en créant des galeries afin de nous déplacer sans être repéré par les humains. Évidemment, nous possédons notre propre territoire où on peut se cacher de vous, comme n’importe quel être divin que nous sommes. Nous sommes les Enfants d’Izanami, la déesse du Yomi. Cela dit, cette cité tombe en ruine, mais le plafond et les parois de la montagne sont étrangement résistants. La preuve que les humains n’ont pas forcément besoin de chakra pour réaliser de tel exploit. Mais de nos jours, vous avez oublié cela. » Finit-elle en arrivant devant l’entrée du village en ruine. Au milieu, une énorme tarentule a pris possession des lieux, tandis que la Veuve Noire le rejoint.

Yachiru monte sur les hauteurs, mais la roche utilisée par la construction des maisons semble instable. Du coup, elle y fait très attention et se dirige vers les deux araignées géantes. Tsuchigumo se tourne vers Yachiru, de ses yeux, il observe l’humaine, la petite chose qu’était à l’heure actuelle, la Unohana. « Alors, c’est elle ? C’est elle que Nakano a élevée et sacrifier sa vie. » Dit-elle d’une voix roque tandis que la Veuve Noire lui répond d’une douce voix. « C’est ce que nous a dit, notre enfant avant de mourir également. Du coup, tu confirmes que c’est bien elle ? » Demande-t-elle. « Je ne sais pas, Jorōgumo. Nakano me l’a montré qu’une fois et c’était qu’un avorton en train de s’entraîner. Cela dit, tes oreilles…difficiles de les oublier. Je n’ai jamais vu d’humain avec ce détail. Ça doit être elle. » Dit-elle à sa femme. Yachiru est étonnée de leur conversation. Elle avait oublié que sa mère adoptive avait le pacte des araignées, mais Naka avait tendance à faire appel à eux que très rarement. « Vous aviez donc ma mère comme invocatrice, il y a peu, encore. C’est pour cela que vous croyez que je souhaitais pactiser avec vous ? Et que je suis toujours vivante ? » Dit-elle à Tsuchigumo et Jorôgumo. Le mâle prend la parole. « En effet, même si Jikumo est mort avec elle, il avait installé Tsugumo à toi, afin de t’emmener à nous, si besoin. Cela dit, le destin s’en est chargé à sa place. C’est pour cela qu’on ne t’a pas tué, tu avais Tsugumo sur toi, contrairement à ceux qui t’ont poursuivi et qui ont connu une fin atroce. » Dit-elle avant que Jorôgumo prenne la parole. « C’est pour cela qu’on a cru que tu envisageais de signer un pacte avec nous, comme l’avait fait ta mère adoptive, Yachiru. Or, tu n’es pas venu pour cela et malgré tout, le destin nous a réunis. Souhaites-tu te lier à nous ? » Demande-t-elle. « Hum… Pourquoi pas, mais je suppose que ce n’est pas gratuit. » Dit-elle.

Tsuchigumo souffle légèrement sur la jeune mercenaire. « En effet, on t’autorise à convoiter le pacte, car ta mère adoptive souhaitait te l’apprendre un jour. Or, tu n’auras pas de traitement de faveur de notre part. Je doute qu’on puisse te laisser tenter tout de suite, car tu risques de mourir trop rapidement. Et je peux voir que tu n’es pas encore prête, jeune humaine. » Dit-elle d’un ton sévère. Jorôgumo bouscule un peu son mari. « Laisse là, cette jeune humaine a tant perdu. Or, Tsuchi n’a pas tort, tu n’es pas encore prête. Tu es épuisée et blessée, mais psychologiquement, tu es perdu et à la recherche d’une voie à emprunter pour te trouver un avenir. On peut te laisser le temps de te renforcer et de te laisser le temps de réfléchir. Jikumo restera avec toi, jusqu’à ce que tu sois prête. Nous disposons d’un repère dans les profondeurs des montagnes de la Foudre et de Tsuchi. Là-bas, il y a deux villages Ninja, Kumo et Iwa. Va dans l’un d’eux et forme-toi au combat, enfin devient plus forte et ensuite, va vers la montagne du pays où tu te trouveras afin de passer le test. » Dit-elle d’un air calme tandis que deux passages s’ouvrent. « À gauche, Tsuchi et à droite, Kaminari, fait-on choix. Nous te guiderons en dehors de Tsume, mais pour la suite, tout dépendra de toi. » Finit Jorô. Yachiru réfléchit quelques instants. « Je souhaite partir vers Kaminari, c’est totalement à l’opposé de Tsume et donc, moins de risques qu’on me retrouve. Et, c’est assez vexant, mais je dois admettre que je suis faible que ce soit en tant que Kunoichi et psychologiquement parlant. Mais, je ne vous oublierai pas et je deviendrai assez forte pour vous prouver ma force. » Dit-elle d’un air déterminé.

« Bien, on va te conduire jusqu’à la frontière de Tsume et de là, tu devras te débrouiller seule et survivre. Cela sera déjà un premier pas pour le début de notre relation, jeune humaine. » Dit Tsuchigumo. Jorôgumo accepte que Yachiru grimpe sur son dos afin de ne pas perdre plus de temps. Après quelques heures, Yachiru regagne la surface à la sortie du pays des griffes en passant par un petit tunnel qui se referme derrière elle. À présent, direction le pays de la Foudre et écrire son histoire, en espérant retrouver goût à la vie là-bas.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13275-unohana-yachiru-l-empoisonneuse?nid=1#117395 https://www.ascentofshinobi.com/t13285-dossier-shinobi-unohana-yachiru#117444
Unohana Yachiru
Unohana Yachiru

[Pacte des Araignées] Les Enfants d'Izanami Empty
Mar 12 Juil 2022 - 19:03




Pacte des Araignées


An 204, Kaminari, pendant l’annexion de Kumo.

Assise dans un parc, livre à la main, Yachiru était concentrée sur un ouvrage parlant de politique. La jeune femme avait pu depuis ce temps, trouver goût à la vie et un but, après avoir fait son deuil. La kunoichi appréciait ce temps tranquille, même si l’annexion de Kumo par le Teikoku était compliquée à digérer. Cela dit, il fallait être patient et tactique pour parvenir à renverser la situation à l’avantage des Nuages. La Résistance et le Fukkatsu menaient leur bataille afin de libérer Kumo. La jeune Unohana n’a pas été appelé par la Résistance Kumojin et cela l’attristait un peu. Or, elle était capable de se débrouiller toute seule, sans qu’on lui tienne la main à chaque fois. Refermant son livre, elle se met à soupirer et la kunoichi aimerait pouvoir se dégourdir un peu les jambes avant d’apercevoir une araignée sur son épaule. Un être humain ordinaire aurait cherché à la retirer d’un geste de la main ou de la tuer pour s’en débarrasser. Cependant, la Genin savait très bien pourquoi cette dernière s’était mise sur son épaule droite. Apparemment, le moment était venu de retrouver Jorôgumo et Tsuchigumo dans les montagnes de la Foudre. Le test, difficile de savoir s’il y en a qu’un ou plusieurs, ce qui vont proposer à l’empoisonneuse. En tout cas, elle ne perd pas son temps et il fallait qu’elle sorte de Kumo pour s’y rendre.

Des hommes à l’entrée du village, des gardes qu’elle connaît plutôt bien depuis le temps qu’ils sont à ce poste. La jeune femme use de charme, séduction et d’un peu d’acting pour parvenir à ses fins. Résultat, elle parvient à sortir du village sans contrôle et avec le temps, ils étaient habitués à ce qu’elle revienne rapidement. Pour le moment, elle n’a pas causé de souci auquel ce ne soit ni s’être fait remarquer. Après tout, la kunoichi reste prudente et elle est assez minutieuse pour ne pas se faire repérer. Après plusieurs heures de marche, la Genin parvient à pénétrer dans la chaîne de montagnes. Il lui faudra la journée pour parvenir avec l’aide de Tsugumo à trouver l’entrée de la grotte. À l’intérieur, la Unohana suit les instructions de l’araignée afin de trouver le passage pour se rendre dans l’antre des Aranaea. Le temps passe et plus, elle s’enfonce dans les profondeurs et plus l’obscurité gagnait du terrain. Cela dit, elle entre dans une pièce assez grande pour un être humain. Au vu de l’espace, elle ne trouvera pas Jorôgumo ni Tsuchigumo non plus. Est-ce que le test commence ? Non, ça ne serait pas intéressant pour elle ni pour eux. Et en soi, elle ne prouvera pas sa force de la sorte. Soudain, une silhouette sort des ténèbres afin de se dévoiler à la Kumojin.


Unohana Yachiru | Genin de Kumo


Qui êtes-vous ?


Demande-t-elle prudemment en dégainant assez rapidement Minazuki, sa Scythe d’acier, forgée par la Forge des Metaru. Sur ses gardes, la Genin ne se laissera pas berner par cette dernière. La femme l’observe et lâche un léger sourire sur son visage. Elle ne semble pas attaquer, prépare-t-elle un Genjutsu à son encontre ? Cela dit, Tsugumo bouge encore et hoche sa petite tête en direction de l’inconnue.

Yasei Momijigari | Prêtresse d’Izanami


Je me nomme Yasei Momijigari et tu peux baisser ton arme, tu n’as rien à craindre. Jorôgumo-sama m’envoie te chercher. Suis-moi, tu es attendu par les Enfants d’izanami-sama.


Dit-elle en lui tournant le dos et lui faisant un signe de la main afin de la suivre. Yachiru voit qu’elle ne montre aucun signe d’hostilité à son égard. Du coup, elle va servir de guide à la Unohana. Étrange, la dernière fois qu’elle a vu Jorôgumo et Tsuchigumo, il n’y avait pas d’humain avec eux et ils avaient montré une certaine hostilité à l’encontre des humains sauf envers leur pactisant. Marchant dans les ténèbres, Momijigari utilise une torche enflammée pour illuminer les lieux afin de ne pas se prendre un mur ou autres. L’ambiance semblait froide et lourde, la Dame ne prononce aucun mot envers Yachi. Il n’y avait pas de discussion, peut-être ne voulait-elle pas prendre le risque de répondre aux questions de la Kumojin sur ce qui l’attend plus loin. Cela dit, la femme est une Yasei, son côté bestial pouvait jouer sur sa relation avec les araignées de tous genres, même envers les Kuchiyose. À Kumo, il y a bien une certaine Medyûsa, une Yasei Serpent, peut-être qu’elle peut discuter avec les serpents, malgré son côté un peu asocial. Difficile à dire, en tout cas, l’empoisonneuse ne connaît pas trop le clan Yasei. Après plusieurs minutes de marche, les voilà, dans une sorte de mine avec une surface assez large. Une masse assez importante se lève tandis qu’une autre masse peu imposante, en fait de même. Des pattes frappent le sol et les formes se tournent vers les deux humaines. Jorôgumo était là, il n’était pas difficile de la remarquer et de reconnaître une Veuve Noire tandis que l’autre, Yachiru ne l’avait pas vu, à Tsume.

La Black Widow se rapproche du duo féminin avant de s’abaisser pour que le reste de son corps soit à peu près à leur niveau. Malgré les années passées, Juorôgumo reste une araignée impressionnante et sans doute, la plus grande de son monde. Yachiru reste, du mieux qu’elle peut, indifférente à sa carrure imposante.

Jorôgumo | Reine des Araignées


Je te salue, Yachiru. Cela fait longtemps qu’on ne s’est pas revu, mon enfant. Tu n’as point changé. En tout cas, je suis ravie que tu sois venue à mon invitation. Je suppose que depuis tout ce temps, tu as eu le temps de t’améliorer et de réfléchir à vouloir pactiser avec nous, les Enfants d’Izanami. Et je te remercie de ton aide, ma charmante Miko, Momijigari.


Yasei Momijigari | Prêtresse d’Izanami


De rien, Jorôgumo-sama. Il est tout à fait naturel d’aider l’une des filles d’Izanami, c’est mon devoir en tant que Shikome.


Unohana Yachiru | Genin de Kumo


Enchantée de vous revoir, Jorôgumo. En effet, depuis tout ce temps, j’ai repris goût à la vie et j’ai pu m’améliorer. Pour ce qui est du pacte avec vous, ma décision est prise. J’accepte, tout comme j’accepte vos conditions en prenant part à vos tests comme l’a suggéré Tsuchogumi par le passé. Cela dit, je suis curieuse. Vous semblez haïr les humains en dehors de moi, mais la Miko d’Izanami, vous l’acceptez ? Je me dis que je sais peu de chose sur vous alors que je m’apprête à tout réaliser pour me lier à vous.


En effet, il était étrange de voir une humaine, même avec une partie bestiale due à ses origines de Yasei, auprès d’eux. Lors de sa rencontre avec la Veuve Noire et la tarentule, ils montraient une certaine aversion envers les humains. En soi, ils avaient pu se montrer clément envers Yachiru, sans doute à cause de son lien avec Nakano, leur ancienne maîtresse. Et c’est quoi cette histoire de prêtresse d’Izanami et leur lien avec la déesse de la Mort ? Là-dessus, la kunoichi est un peu perdue. Jorôgumo semble rire légèrement avant de se tourner vers la Unohana.

Jorôgumo | Reine des Araignées


En voilà, des questions et en effet, on n’a pas trop pris le temps de parler avec toi, sur bien des sujets. Cela dit, tu étais un peu perdu et ton esprit encore fragiliser par la perte de tes proches. Tu n’aurais pas tout assimilé. En soi, je suis ravie que tu acceptes le pacte et de tenter ta chance dans mes deux tests que j’ai prévu pour toi. Dit-elle.

Cela dit, Momijigari est une Prêtresse d’Izanami et également, une Shikome, une sorcière de la déesse. Izanami est, selon les légendes, notre créatrice dans le but de surveiller le monde de la surface et que nos toiles puissent un jour piéger Izanagi entre-elle afin de l’attirer dans le Yomi. Nous sommes ses enfants, nous sommes légions et nous sommes ses yeux. Nous vouons un culte envers notre Créatrice. Si le cœur t’en dit, tu pourrais devenir l’une des Miko de Izanami-sama, Momijigari serait honoré d’avoir une sœur avec qui parler et partager sa foi. Or, vous pourrez en parler plus tard. Pour revenir à notre petite histoire, nous voyageons dans les tréfonds du Yuukan, creusant des galeries que nous seuls connaissons afin de voyager de pays en pays, disposant nos toiles et surveillant le monde du dessus, si un jour, Izanagi devrait revenir du Takama-ga-hara, ainsi est notre raison d’exister en ce monde et notre but dans la vie. Cela dit, notre Matriarche a pu obtenir la bénédiction d’Izanami pour nous donner naissance, l’enfant véritable de la Déesse de la Mort et de la Création. Gardienne des portes du Yomi, même moi, en tant que Reine, je n’ai pu franchir de mon existence. Et notre haine des humains vient du fait qu’il rejette notre Mère Créatrice et de leur violence envers nous. On s’est montré clément avec toi, Yachiru, car ta mère adoptive a sacrifié une partie de son corps pour honorer Izanami, même si elle n’y était pas obligée. Mais, les épreuves que tu vas subir, ne seront pas cléments avec toi et ne t’attend pas à une quelconque sympathie de ma part. Est-ce clair ?


Finit-elle dans un ton sévère. Maintenant, Unohana connait leur passé, leur existence et leur croyance. La brune s’était intéressée aux Shitoïsmes surtout vis-à-vis du clan d’Isonade, mais là, elle avait appris que Nakano était une Prêtresse d’Izanami, selon les dires de Jorôgumo. La brune hoche la tête avant de prendre la parole.

Unohana Yachiru | Genin de Kumo


Une histoire forte intéressante et qui explique bien des choses. Selon tes sous-entendu, ma mère adoptive était une croyante et prêtresse pour Izanami. Je connais l’histoire de cette Déesse et je comprends sa colère. J’en discuterai avec Momijigari pour devenir une Miko d’Izanami-sama et commencer mon apprentissage à ses côtés. Maintenant, commençons les épreuves afin que je vous prouve ma détermination et ma force.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13275-unohana-yachiru-l-empoisonneuse?nid=1#117395 https://www.ascentofshinobi.com/t13285-dossier-shinobi-unohana-yachiru#117444
Unohana Yachiru
Unohana Yachiru

[Pacte des Araignées] Les Enfants d'Izanami Empty
Mer 13 Juil 2022 - 16:21




Pacte des Araignées


L’obscurité, l’humidité, la transpiration et le sentiment d’être compressé entre les parois. L’épreuve avait commencé et la jeune kunoichi devait survivre pendant plusieurs minutes, car la mort la traquait sans lui laisser une seconde ou le temps de respirer. Difficile d’imaginer un plan ou une stratégie pour fuir. La Unohana ne s’attendait pas à une telle épreuve et encore moins, sans la possibilité d’utiliser Minazuki. Une course contre la mort et là-dessus, Jorôgumo l’avait prévenu qu’il n’y aura pas de traitement de faveur et peu importe, leur passé ni le fait que sa mère a été une ancienne Miko de Izanami ou pactisant des araignées. Pour obtenir leur force et leur aide, il fallait le mériter et le Veuve Noire a été très clair sur ce sujet. Du coup, la Genin ne s’attendait pas à rien qui puisse la mettre sur la bonne voie ni sur le fait qu’elle se montrera indulgente à la moindre erreur de sa part. La brune empruntait des galeries, parfois assez grande et d’autres, un peu trop étroite pour elle. Debout, à quatre pattes ou en train de ramper, elle ne craignait pas de se salir. Il y avait bien des choses dont elle devait faire attention, comme les toiles d’araignées ainsi que de petites araignées pouvant ou non, renseigner son poursuivant. Franchement, comment va-t-elle pouvoir survivre à cela ?

Quelques minutes plus tôt, Yachiru était devant Jorôgumo avec la confirmation de vouloir un pacte avec les araignées et d’accepter de passer les épreuves que Jorô avait préparées pour elle. La Reine des araignées semble satisfaite tandis que Momijigari semble stoïque en restant au côté de la Unohana.

Jorôgumo | Reine des Araignées

Excellent. Ne perdons pas de temps dans plus de blabla à présent surtout que ta présence est limitée à cause de l’occupation du Feu sur la Foudre. Je vais juste te confier ta première épreuve. Elle est simple enfin la consigne à écouter. Tu dois survivre pendant une trentaine de minutes dans les galeries en dessous de nous face à Torakkākumo (Litt. Araignée traqueuse). Je te préviens immédiatement, il a l’autorisation de te tuer si tu es trop faible. Evidemment, je t’autorise à en faire de même, mais tu as le droit qu’à deux techniques donc ne gaspille pas ou joue sur le temps. Bref, Torakkâkumo est déjà prête, allons-y.


Dit-elle tandis que des cheveux désarment Yachiru de son scythe avant qu’un trou fait son apparition sous la jeune kunoichi et tombe dedans. Jorôgumo demande pourquoi elle a pris l’arme d'Unohana et cette dernière dit que la Genin n’en a pas besoin, en plus de rajouter de la difficulté. De toute manière, les galeries ne lui permettront pas d’en faire usage à cause de taille de l’arme. Actuellement, Yachiru a passé environ dix minutes dans les tunnels et Torakkâkumo a failli la tuer à deux reprises, mais elle a réussi à l’éviter à temps. Quelques blessures, mais rien de bien méchant. Cela dit, il semblerait que ce dernier ait arrêté de la chercher ou il y a autre chose ? La Kunoichi de la foudre ne cherche pas à comprendre et tente de reprendre son souffle, tout en faisant attention à ne pas se faire surprendre. Yachiru se remet en marche et tente de se montrer discrète, mais ce n’est pas facile. En plus de cela, l’empoisonneuse ne peut utiliser que deux techniques et même si elle peut tuer Tora comme lui, il peut la tuer, elle ne peut pas se montrer imprudente. Les toiles de son poursuivant sont de plus en plus présentes et elles agissent comme une sorte de détection à son maître avec un esprit de ruche. Dès qu’elle en touchera une, cela préviendra l’araignée. Difficile de passer, sans avoir à l’idée qu’elle risque d’en toucher une.

S’avançant, elle accroche sa jambe droite à une toile et d’un coup, elle entend quelque chose avancer dans les galeries voisine, rapide et déterminé avec aucune hésitation dans sa démarche. Sortant d’une sortie se trouvant à quelques mètres devant elle, la brune cherche à se dégager de la toile, mais elle est assez résistante à cause du fait qu’il y a du chakra qui parcourt ses fils. Là-dessus, la kunoichi n’a pas le choix, composant quelques mûdras, elle relâche un jet de poison liquide avec comme effet de corrosif en direction de l’animal. Ce dernier l’évite en entrant dans un autre tunnel. La kunoichi sort de ce piège et rebrousse chemin. À présent, il ne lui reste qu’une technique à utiliser et ça risque de devenir compliqué. De plus, la brune ne sait pas combien de temps, elle est enfermée dans ces galeries souterraines. Avançant, elle espérait avoir semé son opposant, mais ce dernier arrive et bouscule violemment la jeune femme contre la paroi, cognant ainsi sa tête. Yachiru tombe au sol et elle est un peu sonnée. Se mettant sur le dos, l’araignée arrive soudainement, cherchant à planter ses crocs dans sa chair. De ses mains, elle retient les crocs de Torakkâkumo et tente de le repousser. Or, ce dernier fait son poids, mais manque de force, ce dernier la mort et lui injecte du poison dans son organisme. Tirer par l’araignée vers la sortie afin de montrer le corps à sa Reine, selon lui, Yachi mourra sur le trajet. Or, sa capacité permet à se purger du poison dans son organisme. Sortant un kunai de sa poche, la Kumojine parvient à se défaire de la toile qui l’enveloppait à moitié.

Unohana Yachiru | Genin de Kumo

Ne me sous-estime pas, petit ! Et disparaît ! Doton – Rokkuhando (Main de roche) !


Cri-t-elle alors en posant ses mains sur les parois, des mains de pierres provenant de la droite et de la gauche de l’araignée se frappe contre l’un et l’autre afin d’écraser l’animal. Cela dit, il est assez coriace pour une araignée, il est certes blessé, mais il n’en démord pas pour autant. Ce dernier s’avance vers elle, mais Yachiru lance un kunai dans sa direction pour le stopper dans son élan. Cela dit, un mur les sépare rapidement et le projectile tape contre la paroi rocheuse. Une sorte d’ouverture se crée au-dessus de la kunoichi et un fils arrive vers elle, l’invitant à la prendre. Y mettant sa main, la kunoichi s’y agrippe et monte. Après quelques minutes, la Kumojine arrive à destination et la voilà face à Jorôgumo ainsi que Momijigari. Apparemment, elles l’attendaient et si Yachi est là, cela voudrait dire que le test est terminé. Ainsi, ça voudrait également dire qu’elle a réussi à survivre pendant une trentaine de minutes. Et pourtant, elle a eu du mal et sans sa capacité liée au Dokuton, elle serait déjà morte à l’heure actuelle. La brune semblait épuisée en si peu de temps, elle avait quelques blessures et hématome, rien de bien grave. Cela dit, elle sait très bien que ce n’était pas terminé et que Jorô lui avait réservé autre chose pour la suite. À savoir, si elle va pouvoir souffler un peu avant de reprendre.

Jorôgumo | Reine des Araignée

Il semblerait que tu as survécu et de peu, d’après ce qu’on dit mes petits. Enfin, en soit, tu devais survivre pendant une trentaine de minutes et c’est fait. Tu as salement amoché Torakkâkumo, au point de le rendre grognon. Je suppose qu’on va passer à la suite, mais va souffler un peu. Disons que la dernière épreuve sera du même genre, mais avec d’autres règles. Tout est question de survie.


Unohana Yachiru | Genin de Kumo

Bien et disons que j’ai eu beaucoup de chance…sans ma capacité liée au Dokuton, son venin m’aurait tué. Enfin bref, je vais me reposer.


Dit-elle en partant dans une sorte de pièce, en compagnie de Momijigari, tentant de soigner ses blessures avec des bandages et pommades. La suite risque d'être également compliqué pour la Genin. Que réserve la Reine à Yachiru ? Un autre mode de survie avec d'autres règles ? Elle en saura un peu plus, d'ici quelques minutes.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13275-unohana-yachiru-l-empoisonneuse?nid=1#117395 https://www.ascentofshinobi.com/t13285-dossier-shinobi-unohana-yachiru#117444
Unohana Yachiru
Unohana Yachiru

[Pacte des Araignées] Les Enfants d'Izanami Empty
Jeu 14 Juil 2022 - 15:22




Pacte des Araignées


Les premiers soins de réalisés et après avoir discuté avec Momijigari à propos de sa voie du culte d’Izanami, il était temps de retrouver Jorôgumo. Cela dit, la suite va être compliquée pour la Unohana, même après avoir soufflé quelques minutes et soigner un peu, elle souffre encore de ses blessures et la fatigue est légèrement présente. Jorôgumo ne va pas la ménager et tout comme Tsuchigumo, elle avait prévenu la jeune femme qu’il n’y aura pas de traitement de faveur ni de sympathie pour obtenir le pacte. D’ailleurs, Yachiru avait pu récupérer Minazuki, sa faux de combat de la part de la Yasei. Cette dernière avait expliqué les raisons de le lui avoir confisqué l’arme, en reprenant ses mots employés à la Reine des araignées. Il est vrai que dans les galeries, il lui aurait été très compliqué de manier son Scythe avec aisément, voire pas du tout à cause de la taille de son arme et du fait que c’était peu grand, voire étroit de temps à autre. Dans la grande surface rocheuse, Yachiru et la Yasei se tenaient face à la Veuve Noire qui venait d’autoriser à Torakkâkumo de quitter les lieux pour aller se soigner dans leur monde. Cette dernière se tourne vers elles et s’approche un peu, dans l’idée de communiquer avec les humaines. La Unohana était prête psychologiquement à se donner à fond et à devoir puiser dans ses retranchements pour réussir la dernière épreuve.

Jorôgumo | Reine des Araignées

Tu as assez récupéré, mais bon, peu importe, on n’est pas là pour te materner en te laissant une semaine de récupération. La dernière épreuve est aussi de la survie, mais ça sera dans un combat. Je souhaiterai savoir jusqu’où tu peux aller et connaître ta force. Voir s’il y a du potentiel, dans ce petit corps. Tu dois survivre assez longtemps contre Momijigari, jusqu’à ce que je décide moi-même d’arrêter le combat. Tu peux utiliser autant de jutsu que tu veux, tu es libre. Je ne m’inquiète pas de la santé de la Shikome, elle est aussi forte que ceux que vous appelez Kage dans vos villages ninjas. Ah…tu as le droit de m’appeler en cas de besoin, mais juste une fois. Préparez-vous et commencez dès que vous serez prêtes, humaine.


Finit-elle en remontant afin d’avoir une vue d’ensemble du combat, depuis les hauteurs. Il est clair que les techniques des deux adversaires ne risquent pas de l’atteindre à cette hauteur. Momijigari part prendre sa place à quelques mètres de distance entre elle et Yachiru. De son côté, la brune se prépare psychologiquement pour l’affronter. D’après Jorôgumo, la Yasei est très puissante et digne d’être à la hauteur d’un Kage, ça restait à voir. Or, la Veuve Noire n’est pas du genre à mentir surtout que les épreuves ne sont pas là pour faire mumuse. Il est clair que la Reine des araignées a choisi un adversaire capable de tenir tête ou de surpasser la Genin afin de la mettre en difficulté. Jorô ne veut pas la combattre, elle préfère être observatrice et il était intéressant pour la Queen de voir comment Yachi se débrouille face à un autre humain. Ce combat va demander beaucoup de concentration et de prudence. Demander l’unique aide de Jorôgumo devra être fait au moment le plus critique. Son Scythe en main, ma Yasei l’observe attentivement et se montrer observatrice pour déceler une ouverture.

Yasei Momijigari | Shikome d’Izanami

Je ne vais pas passer par quatre chemins. Tu n’as aucune chance de gagner contre moi et tu es légèrement affaibli, suite à la première épreuve. Le but de ce combat est une question d’endurance, de survivre pendant un certain temps. Je ne suis pas là pour te tuer et je ne chercherai pas à te tuer. Cependant, je t’interdis de te relâcher ou de ne pas te mettre en condition comme si c’était le cas. À mes yeux, si je remarque que tu te relâches ou que tu n’as pas un esprit combattif comme si c’était ton dernier combat, je te pourfendrai, même si c’est contre ma volonté de t’ôter la vie, ma sœur. Enfin bref, je ne vais pas te ménager pour autant donc commençons.


Unohana Yachiru | Genin de Kumo

Très bien, merci de ta franchise, Momijigari-san. Je ne te ferai pas l’affront de t’insulter en ne me donnant pas à fond. Et je ne voudrais pas mourir trop tôt.


Momijigari affiche un léger sourire, une première depuis que Unohana est arrivée sur les lieux. La Yasei se transforme en un être hybride mêlant forme humanoïde pour le haut du corps avec une teinte de peau noire et sa chevelure devenant blanche, en plus de cela, une corne pousse sur chacune des extrémités de son front. Pour le bas du corps, ses jambes laissent place à un corps gigantesque d’une araignée avec ses huit pattes. Momi avait un corps un peu plus imposant et légèrement plus grand qu’avant. Ses yeux sont au nombre de quatre et on dirait un Yokai avec son allure démoniaque. Yachiru est impressionnée par la forme de son corps et c’est bien la première fois qu’elle voit une Yasei se transformer. Le combat va s’annoncer compliquer pour l’empoisonneuse. D’un coup, les cheveux de Momi s’élancent en direction de la kunoichi, cherchant à l’immobiliser. D’un mouvement avec sa scythe, la Unohana pare et dévie ses assauts avant de partir sur la gauche. Or, comment échapper à ses yeux et à l’affronter sans risquer de se faire blesser. Chargeant en direction de Momijigari, Yachiru réalise un enchaînement de cinq coups de son arme à l’encontre de son adversaire. Mais, la Yasei pare les assauts de la kunoichi avec ses cheveux avant de donner un rapide coup de patte afin de repousser la brune. Reculant de quelques pas, Yachi qui est toujours armé de son arme, cherche à retourner à la charge, mais elle se fait désarmer de force par la Shikome avant que des cheveux s’enroulent contre sa cheville droite et l’envoie valser contre la paroi en face d’elle, à quelques mètres.

Balançant Minazuki un peu plus loin, Momijigari s’avance tranquillement vers Yachiru. Cela dit, la brune n’a pas dit son dernier mot et réalisant des mudra, elle envoie un dragon de roche à l’encontre de la Yasei. Cette dernière effectue un bond sur la gauche assez rapide et balance des toiles dans la direction de la Genin. Yachiru les esquive et ne remarque pas la charge de Momi lui coupant la route. Surprise, il semblerait durant sa charge son adversaire avait réalisé des mûdra. Yachiru se prend donc un katon en pleine poire et se fait projeter violemment vers l’arrière. Avec des brûlures et des blessures, la Unohana a du mal à se relever et l’affronter de front n’est pas une si bonne idée que cela. D’un coup, Yachi souffle un épais nuage mauve sur toute la zone, masquant sa présence et infligeant par la même occasion des dégâts de nécrose contre son adversaire. Par la même occasion, Yachiru s’enfonce dans le sol, à l’aide d’une technique doton de dissimulation afin de chercher à se rapprocher d’elle. Momijigari est surprise par une telle attaque et son corps commence à subit les effets de cette attaque. Usant d’une technique sensorielle liée à sa vue, elle ne parvient pas à repérer. Ainsi, elle allonge ses cheveux sur toute la zone, avec un lien de chakra pour détecter quiconque marchant dessus. Sortant de terre, se trouvant derrière la Yasei, de quelques mûdras, Yachiru forme des stalactites de roche en direction de la kunoichi. Encaissant l’assaut, elle était parvenue avec sa technique des cheveux à repérer la Genin.

Yasei Momijigari | Shikome d’Izanami

Bien, tu as su m’infliger des dégâts honorables, malgré ton état. Cela dit, ce n’est qu’une question de temps avant que tu passes l’arme à gauche, ma sœur. Augmentons la difficulté !


Dite-elle d’un air sévère et réalisant des mûdras, en gonflant ses poumons. « Katon: Gōka Messhitsu », Momijigari souffle un puissant lance-flamme sur la zone en face d’elle, en forme de cône et sur une longue portée. Ces flammes ne sont pas là pour la plaisanterie ni pour juste l’affaiblir. Finalement, la Yasei s’est tout de même lâcher pour quelqu’un ne souhaitant pas tuer sa cible. De quelques mûdras, la Unohana forme un mur de roche entre elle et les flammes, mais la technique est puissante et fait fondre le mur. Une partie des dégâts ont été encaissé par le mur, mais la brune a subi pour se retrouver au sol, ses vêtements quasi en flambeau. Une patte de Momijigari se pose méchamment contre la cuisse gauche de la kunoichi avant qu’une soie enveloppe la kunoichi avant de la soulever face à elle, après avoir enfermé une partie de son corps dans une toile.

Yasei Momijigari | Shikome d’Izanami

Tu n'as pas tenu face à moi, mais sois assez fière de toi pour m’avoir infligé des dégâts avec cette brume de poison et ton doton. Or, il est temps d’en finir…te voyant, tu vas tomber dans les ténèbres de l’inconscience et tu auras perdu.


Unohana Yachiru | Genin de Kumo

Sauf si…Jorôgumo m’aide…


Dit-elle faiblement avant que Momijigari tente d’apercevoir la géante veuve noire. Or, Jorôgumo repousse violemment la Yasei avant de récupérer Yachiru et tapant avec ses pattes arrière, cette dernière plonge la Shikome dans un genjutsu, la paralysant totalement. Jorô en profite pour libérer la jeune humaine et l’observant en voyant dans l’état dans laquelle elle est. Yachi titube, mais reste déterminer à continuer le combat. Soudain, la prêtresse sort de l’illusion avec un Kai et soupire avant de commencer à réaliser des mûdras. Soudain, un mur assez épais les sépare et il y a deux araignées à chaque côté du terrain de combat ayant l’affinité Doton. Momijigari stoppe ses mûdra ayant compris ce qui se passait réellement. La Dame reprend sa forme humaine, démontrant aux intervenants qu’elle ne comptait plus se battre, tout comme les cheveux redevenaient normaux. De l’autre côté, Yachiru est soutenue par l’une des pattes géantes de Jorôgumo.

Jorôgumo | Reine des Araignées

C’est passable, tu as réussi la dernière épreuve, Yachiru. On parlera des formalités, dès que tu seras rétabli. Momijigari-san, l’un de mes fils t’accompagnera avec Yachiru pour la faire soigner au sein de ton temple. L’une des Prêtresses est spécialisé dans l’Iroujutsu, si je me souviens bien.


Yasei Momijigari | Shikome de Izanami

Oui, en effet. On devra faire vite alors, j’ai peut-être été moins sévère que prévu, mais elle a encaissé pas mal d’attaque, en plus des précédentes blessures. Je la ramènerai ici dès qu’elle sera rétabli, Jorôgumo-sama.


La discussion fut brève, mais efficace, comme d’habitude. Yachiru avait perdu connaissance et accompagné d’une araignée de taille moyenne, Momijigari emmène la Unohana dans son temple, caché dans les montagnes.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13275-unohana-yachiru-l-empoisonneuse?nid=1#117395 https://www.ascentofshinobi.com/t13285-dossier-shinobi-unohana-yachiru#117444
Unohana Yachiru
Unohana Yachiru

[Pacte des Araignées] Les Enfants d'Izanami Empty
Ven 15 Juil 2022 - 11:05




Pacte des Araignées


Cela faisait trois jours que la Unohana se reposait au sein d'un temple enfoui dans les montagnes de Kaminari. Momijigari l’avait emmené dans un lieu sacré dédié à Izanami et là-bas, l’une des prêtresses l’avait soigné avec son Iroujutsu et des soins liés au Rentanjutsu. Yachiru avait pu profiter de discuter un peu avec elles pour mieux se renseigner sur la religion entourant Izanami et aussi le fait pourquoi aucune d’elles n’est lié à un village Shinobi. Selon Momijigari, elles ont donné corps et âme à leur déesse afin d’entretenir leur croyance et protéger ce lieu qui leur est sacré. Chassées par le passé, elles n’ont plus envie de se lier au monde extérieur comme participer aux guerres entre les humains ou à leur politique. Cependant, ça ne les a jamais empêchés de développer leurs arts ninja pour se protéger du monde extérieur. Même si Yachiru décide de les rejoindre officiellement, rien ne l’interdit d’être à Kumo en tant que Shinobi, car ça restera son choix. Cela dit, la Yasei verra plus tard pour recruter la Genin en tant que prêtresse d’Izanami plus tard. Actuellement, elles devaient rejoindre Jorôgumo dans la montagne afin que cette dernière puisse signer le pacte des araignées.

Retournant sur les lieux, Yachiru était accompagnée de Momijigari et Jorôgumo était présente en train de les attendre avec deux araignées de moyennes tailles. L’ambiance semblait calme et d'un côté, elle pensait un peu à autre chose. Cela faisait trois jours qu'elle était partie de Kumo et peut-être que les gardes se posaient des questions. Cela dit, elle avait donné l’emplacement d’une bourgade assez éloigné du village. Ainsi, le fait qu’elle soit partie si longtemps pouvait être légitime. Les deux araignées de taille moyenne se rapprochent de la kunoichi et y déposent un rouleau assez costaud et épais devant la Unohana. Le pacte des araignées. Momijigari lui avait révélé sa réussite face aux épreuves de la Reine. Cela dit, elle ne lui avait rien dit de plus. L’une des araignées déroule le rouleau où elle pouvait voir quelques noms d’inscrits dessus. L’un des noms d’inscrits est familier à la kunoichi : Nakano Takeko, sa mère adoptive. Pour le moment, la Veuve Noire reste bien silencieuse, attendant le moment pour parler par rapport au pacte. Quant à la jeune brune, ses yeux dorés observaient le rouleau pendant un temps avant qu’un souffle se fasse entendre et que ses yeux se lèvent en direction de Jorôgumo.

Jorôgumo | Reine des Araignée

Je suppose que Momijigari t’a expliqué ce qu’on a pu dire rapidement, il y a peu de jours à propos de tes épreuves et de ta réussite. Je ne vais pas tourner autour du pot. Tu as encore des progrès à faire et j’ai été légèrement convaincu par ta force. J’ai pu constater ta force, tu ne seras pas encore en mesure de m’invoquer ni d’invoquer Tsuchigumo pour le moment. Cela dit, ce n’est qu’une question de temps, j’en suis sûre. Je veux bien que tu signes ce pacte avec vous et Tsuchigumo me fait confiance à ce sujet-là. Or, ne nous invoque pas pour des actions inutiles ou juste pour faire la causette sauf si tu as besoin d’une information très importante. On est spécialisé dans l’espionnage, la traque ou dans les combats, voire aussi, dans la mise en place de piège grâce à nos toiles. Pour le combat, je t’autorise à invoquer Ôgumo, une jeune araignée-loup femelle. Et pour la traque plus poussée, Okuyukige, une mygale mâle. Tu peux invoquer de plus petites araignées. C’est pour le moment, peut-être avec le temps et si nos liens se renforcent, je t’autoriserai à invoquer plus de mes enfants. Est-ce bon de ton côté ? Si oui, tu peux signer le pacte.


Dit-elle tandis que derrière sur les parois se trouvent justement Ôgumo et Okuyukige, en train d’observer leur futur maîtresse. Yachiru avait donc bel et bien réussi, en plus de cela, elle aura le droit d’invoquer deux des enfants de Jorôgumo, ainsi que d’araignées plus petite pour diverses tâches. C’était intéressant de connaître certaines informations sur leurs spécialités entre les combats, espionnages ou la traque via des capacités sensorielles. En tout cas, Jorôgumo n’avait pas tourné autour du pot, en plus de l’avoir prévenu sur leur utilisation et de ne pas abuser sur leur présence à ses côtés surtout si ce n’est pas utile.

Unohana Yachiru | Genin de Kumo

Je respecterai vos décisions et je prendrai soin de vos enfants, Jorôgumo-san. Je vais signer le contrat et faire en sorte que nos liens se renforcent dans le futur, tout comme ma propre force ne m’entraînant durement pour parvenir un jour, à t’invoquer à mes côtés.


Finit-elle là-dessus en signant le pacte des araignées et lorsque cela fut fait, il disparaît dans une fumée blanche. Les araignées disparaissent aussi, la laissant seule avec Jorôgumo et les deux araignées qui seront les alliés de la Unohana jusqu’au bout. D’ailleurs, Yachiru discute avec eux pendant un temps afin de se présenter et se connaître un minimum. Cela dit, il fallait se séparer afin de retourner à ses occupations surtout que le pacte a été signé à présent. La Genin et ses araignées auront tout le temps de se connaître au fur et à mesure du temps qu’ils passeront ensemble. La Reine et ses enfants disparaissent de ce monde, laissant Yachi et Momi seule. Les deux femmes profitent pour discuter tout en quittant les lieux, d’ailleurs, Yachiru retourne au temple pour participer à sa cérémonie d’entrée en tant que Prêtresse de Izanami, à l’aide de Momijigari. Elle retournera à Kumo que le lendemain après-midi, en prétextant que des brigands ont ralenti son retour dans le village, auprès des gardes Teikokujins.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13275-unohana-yachiru-l-empoisonneuse?nid=1#117395 https://www.ascentofshinobi.com/t13285-dossier-shinobi-unohana-yachiru#117444

[Pacte des Araignées] Les Enfants d'Izanami

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le second pacte 血盟
» Pacte volant.
» Transmission de pacte. (solo)
» Honorer le Pacte [PV;Idaina]
» Débuter un pacte. [Pv : Kenshin]

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Flashbacks
Sauter vers: