Soutenez le forum !
1234
Partagez

Retour en milieu hospitalier [Ando Amagawa]

Fujioka Yukari
Fujioka YukariEn ligne

Retour en milieu hospitalier [Ando Amagawa] Empty
Jeu 4 Aoû 2022 - 22:33
Depuis sa rencontre avec Ieyasu, la jeune genin ne se souvenait pas être entrée dans le complexe hospitalier. La dernière fois, le samouraï avait eu de la peine à se faire prendre en charge et Yukari avait du lui expliquer la raison de son attente. Elle espérait d’ailleurs que ce dernier se portait bien même si elle doutait qu’il eut déjà trouvé une solution à son membre manquant. Après tout, il n’y avait toujours pas eu de signe du retour d’Aimi, pas plus que les autres éminents médecins qu’elle avait pu rencontrer avant l’avènement du Dieu Singe.

De plus, la jeune fille avait été retenue par ses obligations vis-à-vis du projet de banque à Iwa. Cela occupait suffisamment son attention pour la tenir occupée. Au moins, le sujet était intéressant et cela méritait toute son implication. Malgré tout, elle était toujours en attente de quelque chose de plus concret où elle pourrait exposer ses idées. En fait, la priorité était surtout d’acquérir le lieu qui servirait de base. La jeune fille avait ainsi un bon espoir de voir décoller le projet.

En ce qui concernait la raison de sa visite, Yukari était simplement curieuse de voir comment se comportait l’hôpital. Elle y avait travaillé un temps sans y pouvoir réellement trouver sa voie. Beaucoup de promesses mais peu d’implications. La jeune fille avait fini par disparaitre dans l’ombre profitant de la calamité qui s’était abattu sur le village pour fuir avec les civils. Assurément, Yukari n’était certainement pas prête à se sacrifier pour le village de la roche et vu l’état de ses camarades après coup, la jeune genin était persuadée qu’elle avait fait le bon choix.

Montant à l’étage, elle parcourait parfois les chambres, apportant un peu de réconfort aux blessés. Certains n’avaient plus de famille et vivaient dans la solitude alors la jeune fille essayait de par son altruisme de partager un moment avec eux. Parfois elle était bien reçue et d’autres fois non. En tout cas, Yukari mettait un point d’honneur à respecter le choix des patients, voulant simplement les aider dans leur convalescence et non les importuner.

Cette fois-ci, la jeune fille se dirigea vers une chambre dont l’occupant y avait été interné récemment. Elle demanda gentiment quelques informations au personnel médical afin de prendre connaissance des raisons de son hospitalisation. Son traumatisme la surprit un peu, étonnée par la coïncidence avec ses pensées antérieures concernant Ieyasu. Frappant méthodiquement à la porte de trois coups, elle pénétra dans la chambre en se présentant sommairement.

« Ando Amagawa ? Je me présente, je m’appelle Fujioka Yukari. Je suis une genin comme toi et j’ai vocation à visiter les patients pour partager un moment avec eux. Serais-tu d’accord pour m’accorder un peu de temps afin que nous fassions connaissance ? »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8387-terminee-la-reverie-est-la-vapeur-de-la-pensee-fujioka-yukari https://www.ascentofshinobi.com/t12668-dossier-de-fujioka-yukari#111158
Ando Amagawa
Ando Amagawa

Retour en milieu hospitalier [Ando Amagawa] Empty
Lun 8 Aoû 2022 - 4:07



C’était sa dernière journée à l’hôpital et déjà la veille, Amagawa n’avait pas réussi à trouver le sommeil. Sortir d’ici était sa priorité, mais les politiques du village étaient clairs et il ne voulait en aucun cas jouer sur le peu d’images qu’il lui restait au sein de l’organisation. Entre les visites d’infirmières inquiètes et les spécialistes de la réhabilitation, il n’avait pas la moindre idée de ce qu’il faisait encore là. Son corps ressemblait de plus en plus à celui de son maitre Yanosa, désormais brulé au troisième degré du cou jusqu’à sa hanche sur tout le flanc gauche, sans parler du morceau en moins… Mais il avait la certitude que son moral ne guérirait pas dans un endroit aussi déprimant.

Quand la jeune fille toqua, puis se présenta comme était Genin tout comme lui, il pouffa d’un rictus aussi sombre que ses émotions.

-Genin, est-ce que je peux toujours prétendre à ce titre avec une main en moins ?!

Dit-il en levant son membre fantôme pour imager à sa nouvelle amie une partie de sa colère. Fâché, plus contre lui-même que contre son interlocutrice, il passa sa main valide dans ses cheveux en tirant la tête vers le ciel et comme pour se calmer, il reprit une grande respiration, puis recommença.

-Désolé, ce n’est pas contre toi, j’ai juste du mal en ce moment.

Après tout, la perte d’un membre, même si elle mettait son avenir en jeu, ne lui enlevait pas la vie, mais rendait les petites tâches du quotidien bien difficiles tout d’un coup. On avait dû lui sectionner une partie du bras à son retour, pour parfaire le travail d’amateur qui lui avait cependant permis de ne pas se vider de son sang. Cette seule épreuve avait été pire que la perte du membre en soi, car là, il avait revécu la scène de son plein gré. Désormais, les pansements d’un blanc immaculé laissaient en lui un gout amer.

-J’allais partir d’ici, tu veux bien m’aider, je crois que je ne serais même pas capable d’enlever cette blouse d’hôpital tout seul, les attaches sont dans mon angle mort… Et je n’ai toujours pas envisagé comment je pourrais remettre mon pantalon non plus alors si tu ne t’en sens pas à la hauteur, il vaudrait mieux aller chercher une infirmière !

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13234-ando-amagawa https://www.ascentofshinobi.com/t13244-ando-amagawa#116999
Fujioka Yukari
Fujioka YukariEn ligne

Retour en milieu hospitalier [Ando Amagawa] Empty
Hier à 21:07
Le premier échange avec son patient se fit sur un ton sec. Yukari sentit toute son amertume à travers sa condition. C’était un épisode qu’elle avait déjà bien trop vu et c’était là une réaction parfaitement normal de quelqu’un qui avait perdu un membre. Un affront ultime pour quelqu’un qui était sans doute promis à une belle carrière. Sans doute pour cela que la jeune femme évitait de se retrouver dans de telles situations, préservant sa vie et ses membres d’un danger constant.

« Je ne t’en tiens pas rigueur et tu as parfaitement le droit de te sentir frustré. Heureusement, une solution existe à ton problème mais il va falloir t’armer de patience. »

Effectivement, elle ne doutait pas que Aimi allait revenir avec une solution. Les prothèses nécessitaient un travail d’orfèvre pour être réalisées, ce qui nécessitait de trouver les bonnes personnes. Yukari aurait sans doute bien voulu aider mais son champ d’action était limité et la jeune fille ne pouvait agir en dehors du village même avec toute la volonté du monde. S’approchant d’Ando, elle accepta de l’aider à se défaire de sa blouse. La jeune genin n’était pas spécialement pudique même si elle ne s’exhiberait pas pour le plaisir. Impassible, elle retira la blouse du patient et l’aida à enfiler ses vêtements, s’efforçant d’exécuter son travail en se maintenant dans le dos du jeune genin afin de préserver un peu de son intimité.

« Honnêtement, j’ai vu des iwajins subir des blessures bien plus handicapantes et s’en remettre. La technologie développée à Iwa durant ses derniers mois t’aidera sans aucun doute à retrouver tes capacités d’antan. Je peux seulement imaginer à quel point cela peut être frustrant de rester alité et de ne pas pouvoir remplir son devoir de shinobi. Concrètement, l’on te posera une prothèse mais ces dernières demandent un artisanat délicat et les gens capables de telles prouesses sont assez rares. Cela dit, Aimi possède une certaine renommée donc j’ai bon espoir qu’elle trouvera une solution pour remplacer ton membre fantôme. »

Enfin, c’était tout ce qu’elle pouvait faire pour le moment. Prier pour que Aimi rentre au plus vite et que les patients soient réellement pris en charge et puissent retrouver une vie normale.

« D’ailleurs, il ne me semble pas t’avoir déjà vu, ce qui signifie que nous n’étions sans doute pas de la même promotion. A moins que tu aies vécu ailleurs avant de venir à Iwa ? »

En réalité, c’était sans doute surtout parce que Yukari ne participait quasiment à aucune activité que devrait normalement réaliser une kunoichi de son âge. De plus, elle n’avait pas d’équipe, ce qui amoindrissait encore davantage ses entrées dans les dossiers de l’administration iwajine. Même ses capacités leur étaient inconnues puisque la jeune fille aux cheveux de jais ne s’en était jamais servie.

« En tout cas, je sais que c’est une épreuve difficile à encaisser mais je me dis que ce sont les risques du métier…Et puis, comme je te l’ai dit, ton cas n’est pas insoluble. » Termina-t-elle ne souriant comme pour lui redonner de l’espoir.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8387-terminee-la-reverie-est-la-vapeur-de-la-pensee-fujioka-yukari https://www.ascentofshinobi.com/t12668-dossier-de-fujioka-yukari#111158

Retour en milieu hospitalier [Ando Amagawa]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» < ANDO AMAGAWA >
» Apte ou pas ? (Ando Akame)
» Metaru Gang ! Le retour du retour des problèmes ! [ft. Shuuhei]
» Ando Akame - L'assassin aux pupilles ardentes
» 4/03. Au milieu

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: