Soutenez le forum !
1234
Partagez

Humilité et Défiance [Ouvert | 1/2]

Iranos Daiki
Iranos Daiki

Humilité et Défiance [Ouvert | 1/2] Empty
Mer 10 Aoû 2022 - 0:09
Une nuit sombre et froide c’était abattu sur le grand village d’Iwa, des vents inattendus balaye les rues déserte d’un centre en pleine nuit, n’ayant aucune victime à frigorifié, et faisant claquer le moindre objet qui pouvait bouger, faute de pouvoir s’attaquer aux mortels qui dominait encore les terres pourtant autrefois hostiles de cette contré. Il semblerait que les éléments avaient quelque chose à dire… et peut-être la situation pouvait-elle être interprété dans ce sens.

Dans les quartiers des familles d’artisans du village, un grincement brisa la domination du vent sur l’ambiance pendant un court instant, puis un autre quelques secondes plus tard. Une fenêtre, que quelqu’un venait d’emprunter pour braver l’extérieur. Ce quelqu’un, c’était Daiki, de retour de mission depuis deux jours maintenant. Une figure encapuchonnée, portant asser de vêtement pour résister à cette température atypique du coin, bravait les rues désertes du village en direction des terrains d’entrainements de l’académie, une idée en tête.

En effet, cette tempête, Daiki la voyait comme l’élément vent qui clamait sa victoire contre sa foudre. Le destin qui se moquait du jeune homme pour avoir perdu son don contre un adversaire qui avait bien failli avoir sa peau… et celles de ses compagnons avec. C’est avec cette idée en tête qu’il décida de la braver, de lui montrer que tous les vents du monde ne pourraient pas l’arrêter, et il avait justement affaire en dehors de la maison.

Arriver à l’académie, le jeune homme pénétra les zones ouvertes au shinobi qu’il était, et atteint l’armurerie. Il trouva rapidement ce qu’il espérait, et sans plus attendre, si dirigerais vers le terrain d’entrainement de l’académie. Dans une main, son shuriken fûma, endommager par l’affrontement car celui-ci avait finit dans la pierre, émoussant la lâme. Dans l’autre, une pierre d’affutage. Certains diraient que c’est un moyen rustique, il préférait dire que c’était intime. La relation entre un shinobi et son arme était important pour un adepte de bukijutsu, et il le prenait au sérieux.

C’est alors qu’un bruit s’ajouta au vacarne de dehors, aussi faible était-il. Le bruit d’un grincement métallique, d’un shinobi qui avait décidé de symboliquement s’opposé au destin, et qui exécutait naturellement une tâche qu’il avait l’habitude de faire uniquement en tant de relaxation, pendant une période hostile et peu propice à tout genre d’activités.

Dans la tête de l’Iranos, des idées tournaient. Il allait sans doute trouver une solution à son problème, ça n’était qu’un sceau après tout… et à moins que son adversaire fût un expert en Fuinjutsu, le meilleur dans le monde, quelqu’un à Iwa saurait comment le défaire. Mais cette situation mettait en lumière une évidence… il se reposait trop sur sa nature maintenant, et il devait trouver autres choses, quand celle-ci ne serait plus disponible. Il était tant de retourner aux sources… ou alors de trouver quelque chose de nouveau. Il y avait tant à imaginer, et tout le temps devant lui, car la tâche qu'il avait entamer ne serais pas finit de si tôt.


Dernière édition par Iranos Daiki le Mer 10 Aoû 2022 - 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Fujioka Yukari
Fujioka Yukari

Humilité et Défiance [Ouvert | 1/2] Empty
Mer 10 Aoû 2022 - 16:22
Le vent soufflait fort sur le village de la roche. Depuis ses appartements, la jeune Fujioka observait ses effets, absorbée dans ses pensées. Dans sa main, elle jouait avec un petit objet dont la forme faisait penser une petite hélice mais dont les pales étaient en forme de coupoles. Bravant les éléments, la jeune genin sortit de son petit nid douillet et entreprit une petite excursion au sein d’Iwa. A divers endroits, elle posait son obscur objet en hauteur et restait planter là pendant de longs moments, inscrivant de mystérieuses données dans un carnet avant de changer d’endroit et de réitérer l’opération. Il n’y avait à priori pas grand monde dans les rues, ce qui lui évitaient les questions des curieux. Non pas que la Fujioka ne voulait pas répondre mais c’était surtout qu’elle était souvent incomprise.

Quant à savoir si quel était le but de la manœuvre, il serait assez honnête de dire que dans un village militaire comme Iwa, cela n’était pas d’une grande utilité et ne contribuait à priori pas à l’essor de celui-ci dans un avenir proche. Yukari espérait surtout que ses « recherches » contribueraient dans un lointain futur lorsque le monde aura vu plusieurs de ses générations s’écouler. Pour l’instant, la jeune femme faisait surtout cela pour son propre plaisir et elle s’en contentait tant bien que mal. Arrivée près de l’académie, la jeune genin voulut poser son outil au sommet de cette dernière avant qu’un bruit métallique n’attire son attention à l’intérieur du bâtiment. Curieuse, elle délaissa son objet avant de redescendre pour pénétrer dans l’académie.

Il était rare que la jeune genin ne s’aventure ici mais elle était curieuse de voir qui était assez courageux pour s’entrainer en des temps pareils. Elle parcourut donc les allées jusqu’à déboucher sur les terrains d’entrainements qu’elle n’avait jamais vraiment vu d’aussi près si elle devait être honnête. Il y avait là qu’une seule personne, occupée à affuter une arme aux dimensions impressionnantes. De mémoire, c’était l’un de ces shûriken grand format qu’on leur avait présenté à l’académie. A vrai dire, Yukari ne s’en était jamais servi sauf peut-être pendant certains exercices d’entrainement mais cela remontait à quelques années maintenant.

S’approchant du mystérieux individu encapuchonné, elle fit le tour pour mieux distinguer son visage avant qu’un éclair de lucidité ne lui traverse l’esprit. Etant donné que la jeune fille n’avait rencontré que très peu de personnes ayant pu retenir son attention, elle n’avait aucun mal à les identifier une fois qu’elle les revoyait. Nul besoin de reconnaissance chakratique…elle faisait juste appel à sa mémoire et en l’occurrence, les deux genins avaient déjà partagé une mission ensemble. La seule, semble-t-il pour la Fujioka, qu’elle n’ait jamais accomplie pour Iwa.

« Tu es…Iranos, c’est bien ça ? C’est Yukari ? La lavandière, tu te rappelles ? En tout cas, tu bien courageux pour venir ici par un temps pareil. J’admire ta détermination en tout cas. Sinon, ça avance bien avec le Manazuru ? »

La Fujioka se rappelait avoir brièvement discuté de ce sujet durant leur « mission ». En ce jour, la jeune femme était plutôt joviale et venait, pour l’instant, simplement requérir des nouvelles d’une personne qu’elle n’avait plus vu depuis un petit moment.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8387-terminee-la-reverie-est-la-vapeur-de-la-pensee-fujioka-yukari https://www.ascentofshinobi.com/t12668-dossier-de-fujioka-yukari#111158
Iranos Daiki
Iranos Daiki

Humilité et Défiance [Ouvert | 1/2] Empty
Mer 10 Aoû 2022 - 23:16
Alors que l’Iranos croyait fermement que le moment qu’il passait allait être dans une solitude totale, il semblerait que le destin allait lui donner tort. En effet, il n’entendit pas les pas de la shinobi qui s’approchait, et ne remarqua sa présence que lorsqu’elle entra dans son champ de vision plutôt restreint. Il reconnu un visage familier, franchement mignon et mature, avec une touche de douceur. Son attention de porta sur elle, sa tâche pouvait attendre, surtout que Yukari avait bien fait un détour pour lui parler… et puis, un peu d’interaction positive, ça n’a que de bonne répercussion, selon lui.

‘’ Oh, Fujioka.’’

Il dit d’une façon un peu trop solennelle, avant de sourire bêtement en soufflant du nez un peu, amusé par sa prestation.

‘’ Tu peux m’appeler Daiki, pas besoin d’être aussi poli entre nous. Content de te voir, Yukari! ‘’

Il finit par dire, son air amical se présentant comme à son habitude, bien qu’il y eût visiblement quelque chose qui le tracassait. Son regard se porta brièvement sur son Shuriken, puis retourna vers la Fujioka… cette situation devait paraitre un peu absurde, et il paraissait surement obsédé par son arme… ce qui n’était pas entièrement faux, tout compte fait.

‘’ J’ai 2 missions à mon actif maintenant, bien que la deuxième ne soit pas DIRECTEMENT du Manazuru, un petit oiseau me dit qu’ils avaient quelque chose à voir avec le fait que j’ai été fait chef d’équipe en tant que genin, dans une mission en dehors du village. Donc je dirais que ça se passe plutôt bien, en général.’’

Il expliquait trop, mais bon, dans ce moment précis, il avait un peu de mal à se soucier des normes sociales… il espérait simplement que Yukari serait disponible pour écouter… il aurait besoin de ça, en parler à quelqu’un qui n’était pas impliquer.

‘’ Et toi? Tu as trouvé quelque chose qui t’anime? Tu as l’air de trimballer un drôle d’outil… Ne me dis pas que c’est encore une mission du genre ‘aller faire la lessive pour une vieille dame fatigué’… ou alors je me sentirais un peu mal de te parler de mes ‘grandes aventures’ au-delà des murs de la ville.’’

Suivant ses paroles, il se leva pour regarder directement Yukari dans les yeux. Il n’allait quand même pas la regarder de haut comme ça… l’angle n’était pas exactement facile à travailler.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Fujioka Yukari
Fujioka Yukari

Humilité et Défiance [Ouvert | 1/2] Empty
Jeu 11 Aoû 2022 - 12:49
Daiki se redressa pour se mettre à son niveau. Il était toujours aussi jovial. Dans sa précipitation, Yukari l’avait appelé par son nom sans vraiment le faire exprès. Peu importe, cela donna lieu à une situation plutôt saugrenue. Ses regards passaient tantôt sur son arme et tantôt sur la jeune fille. Cette dernière conclut qu’elle devait sûrement avoir une signification particulière pour lui. En tout cas, son ancien partenaire de mission semblait bien avancer dans sa quête ayant, semble-t-il accompli une mission de plus grande envergure que celle qu’ils avaient accomplie ensemble.

« C’est ce que je me serais dit aussi. C’est plutôt rare de voir une mission extérieure offerte à une équipe entièrement composée de genins. J’aurais pensé que c’était parce qu’ils manquaient d’effectifs et qu’ils ont camouflé cela en disant que c’était l’occasion de t’offrir une chance de te distinguer ? »

L’esprit perspicace de la Fujioka l’empêchait d’avaler simplement ce qu’on lui disait. Dans tous les cas, la jeune fille aurait cherché la vérité derrière cet écart au règlement et elle n’était pas dupe pour voir que plusieurs têtes éminentes manquaient dans le village. Oh et puis, cela ne la regardait pas de toute façon.

« Je me tracasse sans doute l’esprit pour rien, j’ai tendance à trop réfléchir. J’ai bon espoir de me dire que tu ne tarderas pas à rejoindre officiellement le Manazuru en tant que confirmé.»

Elle passa une main sur son front, réajustant son serre-tête avant de continuer sur un ton moins analyste. La jeune fille était plutôt contente de ses nouvelles fonctions même si ces derniers temps, elle était dans une dynamique plutôt léthargique.

« J’ai probablement trouvé un projet qui pourrait me tenir occupé s’il décolle un jour. Un shinobi bienveillant a gentiment accepté de m’y intégrer mais il est parti en voyage juste après en laissant une missive pour ce clan visant à m’intégrer officiellement au projet. L’idée est de créer une banque à Iwa pour éviter que si une catastrophe se reproduise, les gens ne perdent pas tous leurs biens. Ce n’est encore qu’à l’état d’ébauche pour être honnête et actuellement, je cherche surtout les moyens de pouvoir construire le bâtiment en question. Je cherchais une personne en particulier mais lui non plus n’est pas disponible alors on m’a demandé d’attendre. Il ne me semble pas non plus qu’un membre du triumvirat soit présent du coup, je suis au point mort et j’essaie de faire autre chose pour m’occuper. »

Yukari désigna l’objet qu’elle avait ramené.

« Non, rassure-toi, ça n’a rien d’officiel. C’est un anémomètre. Ca permet de mesurer la vitesse des vents en fonction de la taille des coupelles et le nombre de tours que l’objet réalise en un temps donné. C’est une journée plutôt venteuse aujourd’hui alors j’ai décidé que c’était le moment idéal pour le faire. J’essaie d’établir une échelle qui permettrait de déterminer la force des vents en fonction des changements environnementaux. Dans la pratique, il faudrait que je teste sur plusieurs climats mais comme je suis limitée à Iwa…et bien, je fais avec ce que je peux. Je me disais que c’était plutôt bien de savoir ce genre de choses afin de pouvoir se mettre à l’abri en prévention d’une tempête dès qu’on en verrait les prémices par exemple. »

Il y avait bien qu’elle pour faire ce genre de choses de toute façon…elle et peut-être Kisuke aussi. D’ailleurs, lui non plus n’était pas au village. Peut-être était-il parti avec Yanosa ? Les deux hommes avaient l’air d’être en bons termes. Elle reporta son regard sur son interlocuteur.

« Il est à toi ce shûriken fuma ? C’est plutôt rare de voir quelqu’un s’en servir. La dernière fois que j’en ai vu en pratique, c’était sans doute à l’académie. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8387-terminee-la-reverie-est-la-vapeur-de-la-pensee-fujioka-yukari https://www.ascentofshinobi.com/t12668-dossier-de-fujioka-yukari#111158
Iranos Daiki
Iranos Daiki

Humilité et Défiance [Ouvert | 1/2] Empty
Ven 12 Aoû 2022 - 22:31
Alors qu’il était au moins fier de sa mission, du fait que le village lui avait fait confiance pour accomplir quelque chose en dehors du village et qu’il l’avait fait, et que même face à une opposition définitivement plus solide qu’ils espéraient, et avec aucunes pertes humaines, il était revenu et avait accomplis la tâche… la remarque de Yukari frappa un peu sur cette paix fragile qu’il avait maintenu. Et si c’étais vrai? Finalement, ils manquaient peut-être simplement de gens? Bon, ça ne changeait pas qu’il y avait fait ses preuves, mais y avait-il seulement quelqu’un qui y payait attention?

Cette réflexion secoua un peu le jeune homme, qui secoua la tête doucement pour en revenir. Non, il ne fallait pas le voir comme ça… et puis, il n’attendait pas une promotion de toute façon, l’examen Chûnin n’était même pas en vue, les officiels ne cherchaient certainement pas déjà leurs candidats.

‘’ Peut-être bien, mais ça ne changera pas le fait que j’ai mené à bien cette mission, ça vaut bien quelque chose ça.’’

Il finit par dire, plus pour lui-même que pour Yukari… il n’avait pas rien accomplis après tout, juste un peu moins que ce qui était prévu. La mission resterait quand même sur son ardoise comme un succès difficile.

L’Iranos s’intéressait alors au projet de la Fujioka, celle-ci semblait avoir tout un avenir devant elle, devenir banquier et tout le tralala… enfin, ça sonnait un peu chiant comme plan à long terme… mais l’objectif était louable, et ça serait définitivement quelque chose qui irait à la jeune analyste. Il hocha la tête finalement, retrouvant un peu le sourire au même moment que Yukari passait de l’analyse à la passion.

Elle enchaina rapidement avec l’explication de l’objet qu’elle amenait avec elle, et ça cependant, Daiki avait de la misère à y comprendre quoi que ce soit… un objet qui calcul la vitesse du vent? Mais pour quoi faire? Ce serait un genre de hobby, comme les gens qui collectionnent les timbres? Il aimerait bien dire que ça sonne chiant comme la pluie, mais comparé au simple vent, la pluie, c’est quelque chose qui se passe.

‘’ Une banque uh? Un concept ambitieux, j’en ai vaguement entendu parler dans un livre j’crois. C’est vrai que ce serait vachement pratique! Par contre ton histoire de force des vents, j’y comprend vraiment rien… il faut dire que le vent, ça a toujours été ma faiblesse!’’

Il finit par dire, avec un petit rictus amusé. Tout ce qu’il connaissait du vent, c’était les techniques fûton… donc bon, il parlait de ce qu’il connaissait, au risque d’avoir l’air d’un abruti.
Quand la conversation se tournait vers son Shuriken fûma, une lueur s’allumait dans les yeux de l’ex-assimilateur. Avec un mouvement fier, il déploya les lames de son arme et les exposèrent eux yeux de la jeune femme. C’étais un modèle standard, plus poussé que ceux de l’académie, et avec quelques gravures… rien de bien fou fou pour un non-initié.

‘’ C’est mon bébé, je l’ai fais faire sur mesure. Pour les experts en projectiles comme moi, c’est un peu une pièce maitresse. Tout utilisateur du Jettojutsu qui se respecte chéri son Fûma Shuriken. Le mien c’est pris un mur de plein fouet… ou plutôt le mur c’est pris mon Fûma… bref, il a besoin d’un peu d’amour si je ne veux pas me ridiculiser sur mon prochain tir.’’

Il dit avec un enthousiasme qui le surprendrait lui-même, s’il n’était pas absorbé par la discussion. L’ironie de passer de sa réaction initial à la météo directement à celle d’expliquer sa passion lui échappait complètement.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Fujioka Yukari
Fujioka Yukari

Humilité et Défiance [Ouvert | 1/2] Empty
Mer 24 Aoû 2022 - 22:56
Yukari ne s’attendait pas vraiment à ce que Daiki comprenne son exposé. Après tout, il n’y avait pas grand monde qui pouvait le comprendre ici. La plupart des jeunes de son âge s’occupant surtout de leur vie de shinobi et de se distinguer auprès de leurs senseis. Dire que la jeune femme avait toujours eu un sérieux différend avec ces derniers tant elle leur tenait tête. Sans doute était-elle loin d’égaler leur niveau dans les arts ninjas mais lorsqu’il s’agissait de jouer du verbe, la Fujioka pouvait se montrer remarquablement douée.

« Oublie ce que j’ai dit, ce n’est pas très important de toute façon. A en juger par ta réaction et si je me souviens bien de mes cours, j’en déduis que tu maitrises la foudre ? En fait, j’ai pas mal de petits projets de la sorte mais ils ne sont pas assez pertinents pour bénéficier d’une attention particulière. Enfin, l’essentiel c’est que ça permet surtout de me tenir occupée et de ne pas trop m’ennuyer. »

Yukari était une personne plutôt ouverte. Elle n’adhérait sans doute pas à la politique de son village mais elle respectait l’avis des autres sans leur opposer le sien. Aussi, laissait-elle toujours une chance à la nouveauté de l’impressionner ou à de s’intéresser un peu aux activités des autres.

« Je comprends tout à fait. C’est tout un art de savoir se servir de ce genre d’objets donc il n’est pas étonnant de voir surgir des spécialistes qui savent s’en servir. Puis, je trouve toujours ça bien d’avoir quelque chose auquel se rattacher. J’ai une petite idée en tête concernant les petits projets comme ceux que je fais aujourd’hui et j’aurais peut-être besoin de toi pour quelques tests si tu maitrises la foudre. Mais en attendant, tu veux bien me montrer comment tu t’en sers ? Je suis assez curieuse de voir quelqu’un manier ce genre de chose avec une meilleure dextérité que ce que j’ai pu voir à l’académie, dont moi-même bien sûr. »

Souriante, la jeune genin l’incita donc à lui faire une petite démonstration dont le but était simplement de satisfaire sa curiosité.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8387-terminee-la-reverie-est-la-vapeur-de-la-pensee-fujioka-yukari https://www.ascentofshinobi.com/t12668-dossier-de-fujioka-yukari#111158
Iranos Daiki
Iranos Daiki

Humilité et Défiance [Ouvert | 1/2] Empty
Lun 29 Aoû 2022 - 22:18
Le simple fait d’entendre quelqu’un mentionner qu’il maîtrise la foudre suffisait à enfoncer la proverbiale dague dans le cœur du jeune Iranos, alors qu’il pouvait sentir le seau sur son ventre lui bloquer ladite maîtrise qu’il avait apprécié, même avant d’en connaitre la nature. Il ne le laisserait que bien peu paraitre, mais bien qu’Il avait conscience que ça ne prendrais qu’un connaisseur des sceaux pour lui retirer ses chaines, avoir un handicap pesant sur ses épaules comme ça engendrait de nouvelles émotions négatives chez le jeune homme, qu’Il ne comprenait pas encore très bien.

‘’ Dans le mille, assimilateur de plus, donc le vent est réellement un problème pour moi… et ça c’était après avoir maîtrisé le Jettojutsu… comme quoi les choses se sont alignés pour se mettre dans mes pattes.’’

Il lança à la rigolade, bien qu’il se rappelât qu’il avait promis à Teruyo de trouver quelque chose pour contrer cette faiblesse importante chez lui. La vérité, c’est qu’il ignorait totalement comment contourner une faille aussi importante dans son jeu.

À la deuxième mention de l’utilité de la maîtrise de la foudre, l’Iranos décida de parler, pour éviter que ça ne se répète trop. Il hocha la tête avec un petit sourire qui était un tout petit peu forcé.

‘’ Ça me fera plaisir de t’aider, dès que je trouverai quelqu’un pour me retirer ça…’’

Il dit avant de relever son haut, et en se tournant, révèlerait le sceau complexe qu’il avait dans le bas du dos, qui lui-même était allumé… actif… constamment en train de forcé son corps dans son état physique, nullifiant toute transformation de son corps en foudre, ou production de celle-ci.

‘’ Un sale cadeau, laisser par un shinobi tout aussi détestable… mais bref, un ralentissement temporaire tout au plus…’’

Il dit, essayant plus de se le rappeler que d’en informer Yukari. Il empoigna ensuite son Shuriken surdimensionner et le fit tourner en donnant une poussé avec la main à la base des lames. Une démonstration hein? Ouais, ça il en était capable.

‘’ Écarte-toi juste plus près du mur… pour être certain.’’

Il demanda doucement à la jeune femme. Il prit position, les pieds fermes, et calcula pendant un moment les vents violents de cette nuit, qui passaient à travers le grillage du terrain d’entrainement.

Une bonne respiration, et un mouvement pratiqué des centaines de fois au bas mots, l’adepte du Jettojutsu envoya son Shuriken vers le coté droit du grillage. Celui-ci tournait dans la direction anti-horaire, lui donnant un arc qui l’amena à froller très légèrement les limites, provoquant quelques étincelles tout le long du grillage couvrant le fond du terrain, avant de revenir vers son lanceur, qui l’attrapa au vol, le laissant tourner quelques secondes avant qu’il ne s’arrête finalement.

Fier de son petit exercise, et malgré qu’il aurait préféré que son projectile ne touche pas le fond de la ‘cage’, Daiki se retourna vers Yukari, un sourire cette fois bel et bien honnête au visage.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos
Fujioka Yukari
Fujioka Yukari

Humilité et Défiance [Ouvert | 1/2] Empty
Mer 14 Sep 2022 - 12:21
Daiki était donc un assimilateur. Cela voulait dire qu’il ne faisait qu’un avec son élément, lui permettant de l’utiliser à un potentiel bien plus poussé que si l’on possédait simplement l’affinité. La jeune femme pensait que cette capacité devait offrir de remarquables moyens défensifs mais ce n’était là que ses propres suppositions, n’ayant jamais vu ce genre de pouvoirs à l’œuvre. Malheureusement, la curiosité de la jeune brune devra attendre puisque son assimilateur était dans l’incapacité d’utiliser ses pouvoirs actuellement en raison d’un sceau de restriction. Là encore, ce n’était absolument pas un domaine dans lequel la Fujioka pouvait aider.

« Le fuinjutsu est un domaine dans lequel je suis loin d’exceller…enfin, en supposant que j’excelle dans un domaine à la base. J’essaierais de voir si quelqu’un pourrait t’aider dans mon entourage. »

A priori, Yukari ne connaissait pas grand monde capable d’une telle prouesse. Sans doute Kisuke en était capable si elle en jugeait la capacité qu’il avait à stocker des objets dans des sceaux. Mais comme beaucoup de gens qu’elle avait pu déterminer comme potentiellement essentiels aux projets dans lesquels elle était impliquée, le Hyûga demeurait introuvable. La jeune brune n’échangeait pas beaucoup non plus avec ses camarades, ce qui limitait ses options.

Elle reporta ensuite son attention sur la démonstration de l’assimilateur. Une véritable démonstration d’expert. Là où Yukari s’attendait simplement à ce que Daiki ne le plante dans le mannequin, le shuriken décrivit un cercle bien large, jouant avec les limites du terrain avant de lui revenir en main par effet boomerang. C’était plutôt impressionnant et cela satisfaisait sa curiosité mais sans plus. La jeune genin se décolla donc du mur, se rapprochant du genin.

« Merci pour cette petite démonstration. J’espère que tu arriveras à faire son ton pouvoir d’assimilation et que cela ne t’entraveras pas trop dans ton boulot de shinobi. Si j’arrive à trouver quelqu’un avant que tu n’aies pu solutionner ton problème, je te recontacterai. A très bientôt Daiki. »

Si ils n’avaient plus rien à se dire alors la jeune fille reprendrait son dispositif sur le toit avant d’aller explorer d’autres sites dans le village caché.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8387-terminee-la-reverie-est-la-vapeur-de-la-pensee-fujioka-yukari https://www.ascentofshinobi.com/t12668-dossier-de-fujioka-yukari#111158
Iranos Daiki
Iranos Daiki

Humilité et Défiance [Ouvert | 1/2] Empty
Mer 14 Sep 2022 - 19:55
Il était évident par sa réaction que la Fujioka voulait faire le bien, lui proposant de voir si, dans on entourage, quelqu’un pourrait l’aider avec son problème. La vérité, c’est que lui-même n’avait pas commencer à chercher. Cette restriction sur son corps le ramenait plusieurs mois en arrière, quand il n’avait pas idée de son assimilation, et qu’il était simplement un lanceur de couteau meilleur que la moyenne. S’il voulait être un bon shinobi, et ne pas avoir une seule faiblesse énorme, il devait se débrouiller sans son don particulier, ou en trouver un autre pour palier aux faiblesses du premier.

Après sa démonstration, le jeune homme était fier de lui, bien que la réaction de Yukari fût plutôt neutre… difficile de l’impressionner celle-là… ou était-elle insensible à ce genre de chose? Très possible, vue que celle-ci semblait plus du genre scientifique, un peu comme Noroi finalement. Alors que celle-ci lui faisait ses aurevoir, le jeune homme lui ferait un grand sourire insouciant.

‘’ Ne t’inquiète pas trop pour moi, je trouverai bien quelqu’un pour me retirer ce tatouage involontaire! À la prochaine fois, belle Yukari, bonne chance dans tes projets ambitieux!’’

Il lui dit simplement, un peu limité dans sa capacité à avoir une conversation normale, mais avec tout de même de bonnes intentions… enfin… ça et un petit flirt, un simple compliment pour l’instant… après tout, il n’était pas totalement dans son assiette.

Après quelques instants où la jeune femme était partie, il reprenait son entrainement avant qu’un détail de ne frappe, et qu’il affiche une fois de plus un sourire. Bien qu’il eût eu ses doutes quant à le véritable intérêt de Yukari, une partie de sa phrase lui revînt en tête. Avec son sourire un peu niais mais satisfait, il répéta tout bas pour lui-même.

‘’ À TRÈS bientôt, uh ?’’

Pour ensuite continuer son entrainement, bien qu’après une demi-heure, il était épuisé, et rentrerait chez lui, où il trouverait finalement un sommeil satisfait, ayant fait quelque chose de sa soirée, et ayant braver les éléments.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos

Humilité et Défiance [Ouvert | 1/2]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Humilité | Nagamasa Shizuka
» Leçon pleine d'humilité [PV Shuhei]
» Le retour de l'élu [ouvert]
» Le mal du pays. [Ouvert]
» Iwa la Nuit [Ouvert]

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: