Soutenez le forum !
1234
Partagez

Récit d'un Relai de la Paix [Solo]

Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

Récit d'un Relai de la Paix [Solo] Empty
Mer 24 Aoû 2022 - 1:49



« Kuchyiose no Jutsu ! »

Au sein de cette immensité, paysage de roches aux contours montagneux, se distinguait d'une perle de sang et d'un nuage opaque la silhouette de l'un des plus grands de sa lignée. C'était au beau milieu de rien qu'il était apparut, bien avant la rencontre du Deuxième avec la Princesse, bien avant qu'il ne se lance dans sa quête de reconquête, alors qu'il était assuré de ne risquer d'être dérangé. De son humble mesure, dans cette vaste plaine dans lesquels seules quelques caillasses osaient plomber le silence pour menacer de leur infime grondement – qui ne prendrait naissance que si une chaussure ne venait frapper leurs côtes – son regard pouvait se poser sur le seul ami qui était encore apte à côtoyer sa présence, là où tous s'étaient répartis dans le Yuukan, à leurs risques et périls.

Hatoka.

Mais de leur rencontre à ce jour, rien ne les avait relié intensément. Leur vie avait été comme divisée par leurs intérêts communs, leur chemin n'avait été mené à se relier de nouveau même lorsqu'il eu déserté ses fonctions – ce qu'il comptait voiler d'un mensonge intraçable, rien n'avait invité l'Empereur ou l'ex-gouvernant à convoquer son frère d'arme à ses côtés, à la lutte contre une Guerre qu'ils s'étaient promis d'exterminer. Il n'y avait eu que ce lien, invisible et fraternel, qui les avait lié sous ces arbres de Tsume, à la fin d'un conflit dont il avait du se tirer d'urgence.



« Salut, Hatoka. Ça fait longtemps. »

De son immensité, l'on pouvait voir dans ses prunelles la gêne de retrouvailles. Comme s'il avait besoin d'être redompté, comme si l'absence et la distance avait forgé un mur de glace, imperceptible et froid.

Il avait besoin d'être brisé.

« Mmmh... Bonjour, Yahiko. »

Comme s'il avait commis l'irréparable, l'heure venait à plus que quelques explications... Il avait un devoir d'affiliation.


_________________
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

Récit d'un Relai de la Paix [Solo] Empty
Mer 24 Aoû 2022 - 17:41
Le volatile ne pouvait que baisser les yeux devant le Devancier. Il n'était pas vraiment question d'une moindre posture de soumission, loin de là, il s'agissait plutôt de son attribut physique qui le dominait de quelques dizaines de centimètres. A la place, c'était son regard presque distant, étrangement lointain, c'était cet air qui flânait sur son faciès emplumé et qui intimait le reproche et la semonce. Aux origines dont il ne cernait ni les tenants ni les aboutissants, le crâne de l'ancien Empereur se redressait délicatement, suivant la trajectoire de son regard qui s'était d'abord haussé lorsque la brume s'était dissipée, prenant le temps de dévisager ces traits fermes, résolus et inflexibles qui se posaient à lui, après avoir parcouru dans leur longueur les plumes qui le couvaient. A son tour, c'était ses sourcils qui se fronçaient et ses paupières qui se plissaient, presque sous le regret. A la différence que jamais n'avait-il eu le moindre sermon à adresser à son fidèle.

Mais il ne fallut que quelques secondes, quelques brefs instants pour qu'Hatoka ne zieute les alentours, ne tourne la tête pour réaliser là où il était. A quelques centaines de lieux seulement de là où le Sendai l'avait déniché... dans un pays qui ne devait lui être étranger. Car à la simple perception de tout ce paysage immense qui les surplombaient tous les deux, à la simple découverte de ces monts et de ces roches qui semblaient lui rappeler un nid familier, son expression se transforma. Il savait qu'il était loin des montagnes entre lesquelles il avait été appelé dernièrement, au temps où la Dame d'Argent se plaignait encore du monstre rocailleux qui grouillait en ses entrailles, le même monstre dont il avait su, à l'aide de sa cousine et de l'Alchimiste, se défaire jusqu'à en récolter l'âme. Comme s'il lui en avait voulu pour l'avoir mené si loin des siens, et comme s'il était reconsidéré maintenant qu'il l'avait rappelé dans une terre plus familière.

« Mh... Quelque chose ne va pas ? », se décida t'il à trancher.

Lentement, sa tête se replaça de face, face à son interlocuteur.

« Je pense que tu me dois quelques explications. Sur tes plans, sur tes intentions, sur les desseins que tu projettes. Car depuis Tsume, tu n'as fait qu'éviter de m'appeler : sauf lorsqu'il s'agissait de mener quelques hommes loin des hauteurs. »

Ses paupières, cette fois, s'écarquillèrent. Il ne voyait définitivement pas où sa Colombe souhaitait en venir.

« Pas une nouvelle, pas une discussion, qu'une invocation dans laquelle j'ai certes sauvé des gens, mais où nous n'avons pas plus échangé que ça. »

Attendant de voir où il souhaitait en venir, la Colombe ne se fit pas attendre.

« Alors dis moi. Donne moi des raisons pour lesquelles nous devrions continuer de collaborer. N'y aurait-il pas d'autres shinobis pour lesquels je serai bien plus utile ? »

C'était son dernier frère qui se retournait contre lui.

Comme s'il était constamment enclin à décliner, comme s'il était constamment en besoin de faire ses preuves.


_________________
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

Récit d'un Relai de la Paix [Solo] Empty
Jeu 1 Sep 2022 - 16:56
La surprise était totale, pour celui qui n'avait pas une seule seconde imaginé que toutes ces interprétations aient pu être imaginées. Il s'étonnait de voir et de constater que sa propre invocation n'était pas véritablement encline au combat ; elle ne devait d'ailleurs s'y connaitre en ce domaine, car il était évident que de faire intervenir une telle masse de puissance n'était pas sans sacrifice. Dans un conflit où tout devait être pris en compte, il ne pouvait se permettre de le rameuter sous peine de se voir pris au piège, à la manière de la montagne qui l'avait empêché de se glisser jusqu'à l'antre du Samouraï de Joheki.

Alors ces reproches ne furent pas directement compris par l'Ancien. Son sourcil s'arqua tandis que son faciès restait de marbre, il se voulait sincèrement stupéfait de devoir avoir affaire à de telles remontrances. Mais là était également l'occasion de faire un point sur ses intentions, car de Tsume à Tsuchi, bien des éléments avaient perturbé de sa psyché à ses valeurs plus profondes, et ce moment semblait être bien choisi pour s'accorder, ou peut-être de ne pas le faire, sur les quelques raisons de leur relation. Avec un enjeu bien particulier : celui de s'assurer, même sous l'égide du mensonge, qu'il soit là lorsqu'il en aurait le plus besoin, lorsque la vie serait mise en jeu. Car nul intérêt n'existait dans la domination, surtout lorsque une heure H sonnerait, une heure dans laquelle Hatoka serait en parfaite position pour le trahir sans y risquer ses plumes.

« Ne sois pas bête, évidemment qu'il en existe des tonnes, et sûrement des shinobis qui te correspondraient bien plus que moi. Mais nous ne sommes pas différents, rappelle toi. »

Sous cet arbre, après un échange on ne peut plus sage et calme, l'accordage s'était fait. Leur vie avait commencé à battre l'une au rythme de l'autre, dans une direction commune.

« Je ne t'appelle pas plus souvent parce que cela me demande une quantité folle d'énergie, tout simplement. Cela n'a rien à faire avec toi, tu es capable de m'amener une grande aide... Mais le lien qui nous unit ne me permets pas de t'avoir avec moi pour une longue durée, tu le sais. »

Il creusa brièvement ses méninges, bien décidé à lui partager ce qu'il avait dans son crâne.

« Tu es intéressé par la paix, n'est-ce pas ? Eh bien je souhaite déloger le criminel qui est à la tête de l'Empire, et restaurer la vie des habitants de Wasure. Deux grosses tâches qui mettront ma vie en jeu mais qui devraient apporter la paix sur une partie du Yuukan. Du moins je l'espère. »

La tête d'Hatoka ne bougea pas d'un pouce, mais avant qu'il n'ose dire quoi que ce soit, ce fut le Sendai qui prit de l'avance sur la discussion.

« Mes objectifs n'ont pas changé par rapport à avant. J'ai simplement tâché de me rappeler que déjà à l'époque, j'étais prêt à éliminer tous ceux qui se donneraient corps et âme dans la lutte contre la paix. Vu comment s'est déroulé mon règne dans l'Empire... je ferai bien de me raffermir. »

Et avant qu'il ne s'indigne, il conclut.

« J'ai besoin que tu me racontes ton histoire et tes attentes. Je suis conscient que nous ne serons pas directement sur la même longueur d'onde, mais je souhaite discuter avec toi. Je suis prêt à changer, si tes valeurs sont proches de celui que je veux devenir. »

Puis au bout de quelques instants de silence, il le rompit.

« Soit. »


_________________
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363

Récit d'un Relai de la Paix [Solo]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Récit d'un passionné (Tome 1)
» Le récit des nuages [Reikan]
» Le havre de paix
» Paix sylvestre ∞ Aditya
» Venu en paix [Seiun]

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Tsuchi no Kuni, Pays de la Terre
Sauter vers: