Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» 02. Unité Ouest
Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki] EmptyAujourd'hui à 20:31 par Hyûga Tsuyoshi

» 04. Unité Nord
Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki] EmptyAujourd'hui à 18:15 par Narrateur

» Un pacte entre nous - Pv Itö Luna & Yamanaka Nozomi
Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki] EmptyAujourd'hui à 17:44 par Yamanaka Nozomi

» Ambition
Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki] EmptyAujourd'hui à 14:52 par Gentoku M. Yamiko

» Mystérieux rendez-vous | Raizen
Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki] EmptyAujourd'hui à 14:44 par Sharrkan

» 03. Unité Est
Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki] EmptyAujourd'hui à 11:15 par Bakuhatsu Kenpachi

» 14. Signaler un retard/oubli
Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki] EmptyAujourd'hui à 10:10 par Shinrin Kisara

» Loin des yeux, près du coeur | Ashitaka
Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki] EmptyAujourd'hui à 6:57 par Borukan Ashitaka

» 01. Unité Sud
Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki] EmptyHier à 22:00 par Chiwa Aimi

» Un rouleau anxiogène [Trame ?]
Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki] EmptyHier à 19:18 par Narrateur

Partagez

Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki]

Hyûga Tsuyoshi
Hyûga TsuyoshiEn ligne

Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki] Empty
Dim 11 Sep 2022 - 10:47
Une nuit, une pleine d'enseignements. Tsuyoshi avait pris le soin de bien se reposer, de fermer l'œil. Il avait récupéré autant que ses pensées le lui avaient permises. Après les avoir ordonnées pendant un bout de temps, il avait fini par dormir profondément. Une première nuit de sommeil véritable après tant de jours en dehors d'un lit douillet, hors de ce qu'il considérait être chez lui. Il s'était réveillé, contrairement à son habitude, assez tardivement. Le soleil avait déjà entamé son ascension dans le ciel et ce furent d'ailleurs la lumière des rayons de l'astre du jour qui le sortir de son sommeil. Un bain, un petit déjeuner copieux une longue discussion de plus d'une heure avec les siens, puis le Hyûga pris congé de ses parents pour s'en aller vers les Hauts Plateaux. Là, il escomptait s'entraîner durement et peut-être si jamais il était chanceux y trouverait-il un adversaire intéressant. En se déplaçant vers les hauts plateaux, le Hyûga se souvint qu'il avait donné un rendez-vous à Seiki.

Son envie était grande de s'entraîner, importante, immense. Il éprouvait un réel besoin de se dégourdir les jambes et d'expulser quelque part la frustration qu'il éprouvait encore. Il en avait besoin. Dans son esprit également se dessinait clairement l'intention réelle de gagner en puissance. Il se savait encore un peu tendre pour ce qu'il devait être. Par deux fois déjà, il n'avait su remporter une victoire nette et sans appel contre Inuko. Il lui faudrait travailler encore, s'entraîner encore et toujours et devenir meilleur que ce qu'il était à l'heure actuelle. A nouveau, il en était conscient, il devait progresser vers une nouvelle étape de sa vie, vers une étape de grandeur qu'il savait devait nécessairement être accompagnée d'un power up, d'un surplus de puissance gagné, d'un changement de niveau.

C'est fort de toutes ces pensées que le Hyûga rejoignit les Hauts Plateaux. En ce lieu, il s'était déjà entraîné un nombre incalculable de fois. En ce lieu, il avait déjà affronté foule de ninjas, perdu moults combats, mais appris énormément. En ce lieu désormais, il le savait, il lui faudrait revenir encore et encore jusqu'à repousser les limites de sa puissance actuelle. Parvenu au terrain d'entrainement numéro 4, celui qu'il utilisait pour son équipe, il se mit, après des étirements bienvenus, à effectuer quelques foulées autour du terrain.


@Shizen Seiki

_________________
Spoiler:


Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Shizen Seiki
Shizen Seiki

Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki] Empty
Dim 11 Sep 2022 - 23:50




Se changer les idées



J'avais l'impression qu'il ne s'était écoulé que peu de temps entre ma discussion de hier avec le Hyûga et mon réveil ce matin. D'un autre côté, il fallait dire que j'avais eu le temps d'avoir l'esprit amplement occupé, entre mes courses et mes pensées pour cet entraînement aujourd'hui. J'avais l'impression que cela faisait un moment que je n'avais pas combattu, et à fortiori un adversaire qui s'annonçait aussi fort que Tsuyoshi. Il avait dit qu'il était certain que j'étais capable de contenir ses coups...eh bien le dernier Hyûga que j'avais affronté et qui était théoriquement moins fort que le Taisho m'avait donné de grandes difficultés. Il fallait dire que je ne m'étais pas attendu à ce que son invocation caché dans ses vêtements soient capable d'utiliser le Genjutsu. Entre les techniques de dissimulation et les genjutsu, les shinobis d'Iwa présentaient des manières de combattre absolument ingénieuse et qui m'apprenaient énormément sur leur façon de combattre. Chaque combat, j'apprenais de nouvelles choses et une nouvelle manière de combattre. Et cela faisait un bien fou. Il était maintenant venu de recommence rune nouvelle fois, mais cette fois-ci avec le Hyûga.

La dernière fois que j'avais affronté Kisuke, un Hyûga possédant lui aussi des yeux un peu particulier, il m'avait fait une démonstration des arts Hyûgas une fois le combat fini. Ils étaient suffisamment puissants pour devoir grandement s'en méfier. Grâce à leurs yeux si particuliers, ils possédaient une vision si perçante qu'ils étaient capable de voir les Tenketsu de leurs adversaire et même pouvoir les bloquer. Et ainsi couper la circulation du chakra dans le corps de leurs adversaires. S'ils étaient capables de cela, ils étaient certainement capable de faire encore bien des dégâts à l'intérieur du corps, ce qui faisait des Hyûgas des adversaires particulièrement redoutables à affronter au corps-à-corps. Ce qui tombait bien ici. J'avais besoin de mettre à l'épreuve mon ninjutsu et ma capacité à gérer des combattants au corps-à-corps avec cette dernière. Dans tous les cas, il était grand temps d'aller à la rencontre du Taisho du Sazori pour livrer cet entraînement. Comme à mon habitude, je me préparai en récupérant tous mes équipements et me dirigeai vers les Hauts Plateaux.

Lorsque j'arrivai au terrain d'entraînement, le Hyûga aux longs cheveux noirs était déjà sur le terrain et semblait s'échauffer. Même s'il était évident que cela lui faisait plaisir de faire un peu d'activité. Je m'approchai alors du Taisho et une fois que je fus à portée de voix et de vue de mon adversaire, je levai une main en guise de salut.

-Bonjour Tsuyoshi-san, comment va ce matin ?

Suite à l'échange de quelques banalités, je me mis à mon tour à m'échauffer afin de dégourdir mes membres, et à réveiller les sensations dans mon corps. Une fois que ce fut fait, je me tournai vers le Taisho avec un sourire tout en me positionnant à une distance respectable de ce dernier, et me mis en garde.

-Prêt...?

Concentré sur mon adversaire, je me demandais comment il allait commencer à attaquer. Dans tous les cas, même si je lui laissais l'initiative, je me tenais prêt à réagir.

Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga TsuyoshiEn ligne

Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki] Empty
Jeu 15 Sep 2022 - 12:41
Le Hyûga fut surpris de retrouver Seiki. Une surprise qui fut de courte durée, tant il se rappela bien vite qu'il attendait le Sazori de la branche externe en ce lieu. Ils s'étaient effectivement donnés rendez-vous et ensemble ils avaient envisagé de se dégourdir les jambes ici, de s'affronter, le plus amicalement possible. Tsuyoshi cherchait par ce moyen à se changer les idées en premier lieu et évacuer toutes ces mauvaises pensées en lui, tout ce... stress s'il pouvait l'appeler ainsi. Mais il n'en doutait pas un instant, cet affrontement serait également l'occasion d'apprendre comme souvent dans ce type d'exercice. Il lui semblait par ailleurs qu'il n'avait jamais eu le loisir de combattre un ninja du profil de Seiki. Un maître des éléments n'est-ce pas ? Jusqu'à quel point les maîtrisait-il ? Les maîtrisait-il tous d'ailleurs ?

_ Seiki San ! Je vais bien mer et vous ? Questionna t'il.

Puis vint le moment où Seiki se mit à s'échauffer. Il préparait ses muscles à l'exercice qui était supposé être d'une certaine ardeur, d'un certain rythme. Tsuyoshi lui, avait déjà pris de l'avance à ce propos. Il regarda faire son adversaire du jour tout en prenant soin de bien noter mentalement les mouvements d'étirement qu'il ne pratiquait pas et de se projeter rapidement sur leur impact. Lorsqu'arriva le moment de commencer le combat, après qu'il lui ait répondu d'un hochement de tête qu'il était prêt, Tsuyoshi remarqua, une fois n'est pas coutume, que c'était à lui d'ouvrir le combat. Il n'y était pas tellement habitué, du moins, pas accoutumé à user d'entrée de jeu d'une technique offensive et c'était bien à cela qu'il était appelé.

Exécutant des mudra à la vitesse d'un Taishô digne de ce nom, le Hyûga fit apparaître des senbons fûton de chakra dans sa main. Portant un regard amusé sur Seiki il finit par lâcher sa technique en orientant sa main vers le maître des éléments comme si c'était une invitation à sa technique d'assaillir son adversaire du jour.


Il ne savait pour quelle raison, il lui semblait qu'il allait beaucoup apprendre de cette situation, de ce face à face. Pour l'heure cependant, il se demandait comment allait se sortir Seiki face à une technique en apparence anodine qui pourtant comportait une petite subtilité pouvant surprendre plus d'un.

Spoiler:

_________________
Spoiler:


Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Shizen Seiki
Shizen Seiki

Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki] Empty
Ven 16 Sep 2022 - 1:25




Se changer les idées



Lorsque j'arrivai sur la place et que je saluai Tsuyoshi, pendant une fraction de seconde ce dernier parut surpris de me voir. Comme s'il avait oublié qu'il m'avait donné rendez-vous la veille. Il se reprit bien vite pour autant, et je me rendis compte qu'il avait en effet réellement oublié qu'il m'avait donné rendez-vous. Je ne savais pas si je devais en rire, ou me sentir vexer d'avoir été balayé des pensées du Taishô aussi facilement. Je choisis bien évidemment la première option et rigolai doucement face à la perte et au regain de mémoire du shinobi. Après tout, il avait certainement dû cogiter les évènements de la veille encore et encore, et je comprenais bien qu'à l'instant présent je ne faisais certainement pas parti de ses priorités. Le plus important était qu'il se rappelait maintenant la raison de ma présence en ces lieux bien spécifiques. Après un bref rire amusé, je ne tardai pas à lui répondre.

-Moi aussi ça va, merci.

Peu de temps après les échauffements vient l'inéluctable moment où il fallait commencer les hostilités. Et en bon invité d'honneur dans ce village, je laissai bien évidemment à Tsuyoshi le loisir de commencer. Cela me permettait de vérifier plusieurs choses, même si je les connaissais déjà en partie. Il maîtrisait le doton et le fûton, cela n'avait aucun secret pour moi. Mais c'était aussi un illustre membre du clan Hyûga, et leur Taijutsu était particulièrement dangereux. Choisirait-il de commencer par le ninjutsu, ou le taijutsu ? Visiblement, la première réponse était la bonne. Enchaînant rapidement des mudras, des aiguilles de vent se formèrent devant lui. Je ne pus m'empêcher de sourire, car j'avais déjà eu un rouleau auparavant contenant cette technique et je savais exactement ses effets et je n'allais pas me laisser piéger. Qui plus est, commencer avec un duel d'affinité contre un Elémentaliste...Tout en commençant à reculer par petit bonds, je composai à mon tour rapidement des mudras, je gonflai ma poitrine et recrachai des flammes qui prirent la forme d'une dizaine de boules de feu.

-Katon ! Hosenka no jutsu !

Ces dernières vinrent annihiler les aiguilles de vent sans laisser de traces, consommant sans mal l'attaque de vent avec la supériorité du feu. Toutefois malgré son choix de commencer par le ninjutsu, je décidai tout de même de restreindre ses possibilités devenir au corps à corps. Composant à nouveau des mudras, je posai ma main au sol et y déchargeai une énorme quantité de chakra doton. Sur toute la zone qui s'étendait devant moi, je laissai mon chakra modifier le sol et sa densité, le transformant en un énorme marécage dans lequel mon adversaire risquait de s'enfoncer jusqu'à la taille s'il ne faisait rien.

-Doton, Yomi Numa.

Suite à cela, je plongeai une main dans mon dos, dans l'une de mes sacoches, préparant déjà ma prochaine action. Je ne comptais pas rester sur le qui-vive et subir cet affrontement, loin de là. Je comptais bien voir de quoi était capable mon adversaire.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga TsuyoshiEn ligne

Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki] Empty
Ven 16 Sep 2022 - 17:53
Le Hyûga se gratta la tête l'air niais lorsqu'il remarqua sa technique initiale et tout ce qu'il avait imaginé derrière, partir en fumée à cause d'une technique de feu produite par son adversaire. Ce dernier, il l'avait sérieusement omis au moment de produire sa première technique, est un élémentaliste, un maître des éléments qui était capable de répondre à ses attaques par d'autres attaques en usant de la supériorité affinitaire. La dernière fois qu'il s'était fait avoir de la sorte, c'était lors de son combat contre Hyûga Kisuke. Ce dernier se jouait de ses techniques fûton à l'aide de son Katon, aisément.

_ Oh la la... Dit-il à haute voix tandis que le jutsu katon fusait sur lui. Il pensait bien évidemment à tout ce pan de son répertoire de techniques qui était désormais inutilisable. Il allait devoir jouer sur les éléments restant qui pourraient lui permettre de tenter de varier son jeu... Autant dire plus grand chose. Il lâcha un soupir tandis que ses mains composaient des mudra. Pour contrer le katon, un mur de terre fut produit in extremis. Tsuyoshi senti passer la chaleur de la technique katon qui fit s'écrouler in fine le mur de terre.


Derrière, on ne lui laissait aucun répit. La terre se changeait devant lui devenant progressivement boue, un changement de terrain qu'il avait déjà vu et qu'il savait fortement déstabilisant pour lui ne serait-ce que pour sa liberté de mouvements. Il effectua un salto sur place en imprimant un tempo tel qu'il serait capable de retomber sur le sol une fois que la boue l'aura recouverte. Bien entendu, il ne comptait pas simplement sauter pour faire joli. Ses mains à nouveau exécutaient des mudra. Au moment où son corps allait être en contact avec la boue, sa main gauche la première entra en contact avec l'élément terrestre devenu actuellement boueux. Aussitôt la terre se changea devenant solide au contact de la main qui s'était enfoncée dans le sol jusqu'à un certain point. A nouveau debout, désormais sur une terre solidifiée sur un périmètre autour de lui, le Hyûga se secouait la main afin d'envoyer en l'air la boue qui avait eut le temps se coller à sa main.


_ J'avais eu un bon feeling en pensant que tu allais m'en faire baver... Dit le Hyûga à l'intention de son adversaire du jour. Ayant remarqué que Seiki préparait quelque chose en touchant sa sacoche, le Hyûga prenait l'énorme risque de laisser totalement le cours du combat à l'avantage de son adversaire. A nouveau des mudra exécutés et une armure de terre commença à le recouvrir en partant de la terre solidifiée qu'il venait de produire. Tsuyoshi s'imaginait déjà affronter au corps à corps Seiki, mais il n'était pas dupe. Il savait que forcément ce dernier ferait usage d'un type de technique que lui même savait exécuter avant la résonance...


_ Si jamais vous avez de belles techniques doton, j'aimerais les voir Seiki San ! Lâcha Tsuyoshi désormais grand adepte des techniques de la terre. Face à un maître des éléments pourquoi se priver d'en voir et d'en apprendre plus ?

Spoiler:

_________________
Spoiler:


Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Shizen Seiki
Shizen Seiki

Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki] Empty
Dim 18 Sep 2022 - 17:34




Se changer les idées



Se rendant compte que la supériorité affinitaire allait être un véritable problème dans ce combat pour lui, Tsuyoshi ne tarda pas à soupirer ce qui ne manqua pas de me faire sourire. Son fûton venait d'être facilement neutralisé par mon katon, et il devait se rendre compte que les combats affinitaires risquaient de rapidement s'avérer compliqués. Etait-ce la raison pour laquelle il se tournait maintenant vers le doton ? Il avait d'abord créer un mur pour se protéger des résidus de feu qui venaient vers lui, un mur qui s'effondra rapidement. Mais face à la prochaine technique de mon répertoire bien connu des adeptes du doton, il fit quelque chose à laquelle je ne m'attendais absolument pas. Si le salto qu'il effectua n'avait pour but que de retarder l'inévitable, les mudras qu'il composait avec sa main m'informèrent qu'il préparait autre chose. Pendant ce temps, je terminais ce que j'avais à faire dans ma sacoche alors qu'il réatterrissait sur...la terre ferme ! En posant sa main sur la boue qui s'était emparée du terrain, il l'avait retransformé en terre en solidifiant la boue. C'était la première fois que je voyais ce genre de techniques et cette utilisation du doton, et il fallait dire que j'étais plutôt impressionné. Quelque part, je ne m'attendais à rien de moins venant des ninjas de la Roche.

-Haha, si je t'e, "fais baver", tu ne sembles pas trop le montrer. Cette technique, c'est bien la première fois que je vois quelque chose du genre.

Et comme beaucoup de shinobis qui semblaient apprécier ce genre de techniques, mon adversaire se façonna une armure de terre et de roches pour venir le recouvrir et le prémunir d'attaque future. Pour une raison que j'ignorais, les armures étaient au final des techniques que je n'appréciais pas particulièrement. Je n'avais jamais pris le temps de travailler sur ce genre de techniques par ailleurs. Mais ce n'était pas le plus important, ce qui était plus embêtant, c'était l'impressionnante efficacité de ce type de défense qui ne ralentissait généralement aucunement leurs porteurs. Si le raiton était l'affinité la plus adaptée pour pallier à ces armures de terre, face à un ninja capable de compenser avec le fûton cela devenait rapidement un problème. Toutefois j'avais une solution qui pourrait, si elle passait, permettre de restreindre son utilisation de l'affinité fûton. Quant aux dernières paroles de Tsuyoshi, je ne pus m'empêcher d'afficher un sourire un peu contrit.

-Tu m'en verras désolé, mais le doton n'est pas l'affinité que je maîtrise le mieux. J'ai bien peur de ne pas avoir grand chose à te montrer de ce côté là. Mais je peux quand même faire quelques petites choses.

Effectuant de nouveau des mudras à grande vitesse, je posai mes mains sur le sol et propageai du chakra doton jusqu'à la zone où se trouvait Tsuyoshi. Puis contrôlant le flux de la terre, dans un puissant grondement et de terribles tremblement, je fis le sol s'affaisser sur plusieurs mètres tout autour de la position du ninja. Un beau puits que je venais de créer. Mais je ne comptais pas m'arrêter là. Composant à nouveau des mudras, je m'empressai d'enchaîner en crachant cette fois-ci une immense vague d'eau qui visait précisément se trou. Si d'ordinaire, un Tsunami n'était pas suffisant pour engloutir le terain sous les eaux, la tonne d'eau était cependant suffisante pour combler un trou de plusieurs mètres comme celui que je venais de créer. Tsuyoshi risquait de rapidement se faire engloutir par les flots. En créant cette crevasse et en envoyant l'eau à l'intérieur, j'avais pour but de restreindre ses possibilités défensives. Bien évidemment, son armure de roche supérieur au tsunami qui lui arrivait dessus ne ferait pas énormément de dégâts à cette dernière. Mais tenter de repousser l'eau avec du fûton briserait potentiellement la vague, mais n'empêcherait pas l'eau au final de recouvrir et englouti la zone où il se trouvait. Un kaiten aurait certainement les mêmes effets. Une fois dans l'eau, il aurait beaucoup plus de difficulté à faire appel au vent. Et cela me permettrait de...

Dans une nouvelle succession de mudras, j'envoyai cette fois-ci une puissante décharge électrique pour recouvrir la zone où il se trouvait. S'il ne pouvait pas utiliser le fûton, il aurait beaucoup plus de mal à se protéger du raiton qui arrivait sur lui. Comment allait se sortir mon adversaire face à ce déchaînement d'éléments ? J'étais curieux d'observer sa réponse. Allait-il à nouveau me surprendre ?


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga TsuyoshiEn ligne

Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki] Empty
Dim 18 Sep 2022 - 23:22
Le combat se corsait. En laissant totalement l'initiative à son adversaire, en ne faisant rien pour l'occuper, le Hyûga avait pris un immense risque, le risque de se prendre une combinaison d'enfer. En même temps, il n'avait pas tant de possibilités face à un maître des éléments. C'était ou il se donnait des cartouches en vue d'un mouvement qu'il lui faudrait patiemment mettre en place, ou il tentait à nouveau une attaque qu'il savait à 50% vouée à l'échec. Un gaspillage de chakra en règle en somme. Secouant la tête, le Hyûga se mit en tête de tenter patiemment le placement d'une combinaison qui pourrait lui donner des chances de gagner dans ce 1vs1 qui s'annonçait tactique jusqu'au bout.

La première riposte de Seiki fut une technique doton. Une technique qui à première ressemblait à deux techniques de son répertoire même si au final les effets étaient différents. Par précaution, à nouveau le Hyûga avait sauté, comme pour changer de position et éviter de perdre ses jambes, certes protégées par son armure, dans cette technique dont les effets au départ lui étaient inconnus. Pourtant rapidement, il finit par se rendre à l'évidence, oui, il était possible que Seiki tente de l'enterrer vivant, sachant qu'en dehors des craquèlements sourds de la terre, celle-ci s'affaissait littéralement à ses pieds.


Le Hyûga, alors en dessous du niveau du sol, activa son Byakugan, seul élément lui permettant encore de garder un minimum le visuel sur son adversaire. Ce ne fut que lorsque Seiki exécuta de nouveaux mudra et qu'une marée, fruit d'une technique suiton évidemment, fut à l'œuvre qu'il comprit qu'il avait bien fait d'activer son dojutsu. Il allait se faire engloutir et à la fois meurtrir par l'élément suiton qui viendrait le trouver dans le trou.


Sans attendre son reste, et parce qu'il n'avait pas d'autres options possibles et encore parce qu'user de cette technique pouvait servir son plan, Tsuyoshi puisa dans ses réserves chakratiques. Un dôme de terre parti du sol et parti grandissant vers les flancs, comme repoussant la terre autour de lui, et poursuivant sa formation en se refermant au dessus de Tsuyoshi. Compte tenu du départ de la technique doton, une bonne partie en étant enfouie sous le sol, une autre partie dépassant néanmoins du sol. La technique de terre fut suffisante pour contrer la marée qui se heurta au dôme. Celui-ci tint bon, il tint bon même pour la technique suivante, celle de foudre, de zone, qui irradiait le sol, dans un but on ne peut plus évident : celui d'user de la présence de l'eau sur le terrain pour augmenter les effets du raiton et les rendre même bien plus dangereux.


Son dôme encaissa les deux attaques, épargnant le Hyûga de tout contact avec l'élément eau et surtout avec l'élément raiton qui suivit. Sachant pertinemment que Seiki n'allait pas en rester là, le Hyûga entreprit d'entrer sous terre, en passant sous son dôme de terre et de filer vers la position de Seiki et même légèrement le dépasser. Le dôme quant à lui s'écroulait à la suite des deux attaques, ayant fait son œuvre. Peut-être que dans le laps de temps entre la destruction du dôme, la poussière qui s'élevait sur le terrain, obstruant légèrement la visibilité et son déplacement sous terre Seiki pourrait penser qu'il avait pu faire mouche ? Si tel était le cas, alors peut-être parviendrait-il à avoir la main à nouveau dans ce combat...


Spoiler:

_________________
Spoiler:


Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Shizen Seiki
Shizen Seiki

Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki] Empty
Mer 21 Sep 2022 - 17:07




Se changer les idées



Mon adversaire du jour semblait s'être rendu compte de son erreur en me laissant autant de marge pour manoeuvrer. Je pouvais voir la surprise derrière son masque de roche tandis que la terre s'affaissait sous ses pieds en tremblements. Dans les prémices de la technique, il avait essayé assez tôt de sauter en arrière certainement pour tenter d'esquiver, sans grand succès. Le sol continua à s'enfoncer tandis que le Taisho du Sazori disparaissait à ma vue. Mais je ne comptais pas simplement m'arrêter là. La prochaine technique fit déferler sur lui une vague suiton qui s'engouffra dans le creux créé. Mais je me rendis compte rapidement que mon attaque n'avait pas touché. Une construction de roche tentait de bloquer la chute de l'eau, ce qu'elle faisait bien évidemment avec succès. Et non seulement il parvint à la bloquer, mais il tint le coup. Mais je ne comptais bien évidemment pas laisser les choses se terminer ainsi. La technique raiton qui suivit finit par détruire l'entièreté du dôme, le laissant s'écrouler au fond du trou que j'avais créé, pour ne laisser entrevoir...que de la poussière au fond de cette crevasse pleine d'eau. Tsuyoshi, comme je m'en doutais, avait disparu. C'était visiblement une spécialité des Iwajin de disparaître ainsi pendant le combat, en devenant soit invisible soit en se fondant dans la terre. Au vu de l'affinité de mon adversaire, c'était certainement la seconde option. Mais j'avais prévu ce cas de figure...

Par précaution, je réalisai quelques mudras et laissai des pulsions électriques s'échapper de mon corps à la recherche de notre cher Taisho. Et je ne tardai pas à le retrouver en effet sous terre. Je n'avais aucune attaque pour l'atteindre de là où il était, j'allais donc devoir attendre qu'il sorte de sa cachette. Mais lui laisser autant de latitude risquait de ne pas jouer en ma faveur. Il fallait que je restreigne au mieux c'est possibilité pour pouvoir gentiment l'attendre. Et j'avais tout juste ce qu'il me fallait pour ça. Il avait tenté d'échapper à l'eau ? J'allais lui montrer que ce n'était pas si évident que cela. Composant de nouveaux mudras, j'inspirai profondément, gonflant ma cage thoracique au maximum, avant de laisser s'échapper de ma bouche une quantité faramineuse d'eau. Le but de ce torrent d'eau n'était pas d'attaquer mon adversaire qui se trouvait à présent sous terre, cela n'aurait eu absolument aucun effet. Le réel but de cette technique était de remplir le terrain de plusieurs mètres d'eau. Une telle quantité d'eau que, même lorsqu'il sortirait de sous le sol, il serait emprisonné sous l'eau. L'eau continuait à se déverser sur le terrain, faisant grimper le niveau d'humidité à un niveau certainement rarement atteint à Iwa, tandis que je concentrais en même temps mon chakra sous mes pieds pour pouvoir me maintenir sur l'étendue aqueuse. Comment je faisais pour avoir un souffle suffisant pour expirer autant d'eau ? Eh bien...j'avais de l'entraînement.

Une fois fait, et maintenant que le terrain était entièrement recouvert d'eau, je fis un dernier mudra pour pouvoir invoquer deux copies de moi-même se tenant sur les eaux eux aussi. J'aurais pu opter pour une technique de dissimulation à mon tour, tenter de piéger le Hyûga avec un petit tour bien placé. Mais les Pupilles Blanches (bien que ce ne soit pas le cas de mon adversaire) possédaient l'un des meilleurs Dôjutsu et l'une des meilleures sensorialités de tous les temps. Je l'avais vu à l'oeuvre lors de notre mission précédente, des pupilles capables de déceler le chakra à des distances inimaginables, et ce sans difficultés. S'en cacher face à un clan maître dans l'art relevait du presque impossible. Mais à défaut de me cacher, je pouvais rendre les choses bien plus compliquées pour l'homme à la tête du Sazori. Mes deux clones à mes côtés, je sortis deux kunais de ma saccoche, dont l'un était déjà attaché à un parchemin explosif que j'avais préparé un peu plus tôt.

-Vous savez ce que vous devez faire.

Mes clones écopant de mes pensées et de mon expériences avant leur création hochèrent de la tête. Ils savaient que dès qu'on verrait Tsuyoshi réapparaître, ils devaient se mettre en travers de sa route. Bloquer l'accès du Taisho à mon corps à corps. L'empêcher d'exercer sur moi les fameux "poing du hakke", capable de priver un shinobi de l'usage de son chakra. Et par-dessus tout, l'acculer pour réduire au mieux son périmètre d'action. Et son armure n'allait pas le protéger de tout. Il avait tout intérêt, lorsqu'il sortirait, à s'échapper rapidement de l'eau...


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga TsuyoshiEn ligne

Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki] Empty
Mer 21 Sep 2022 - 22:22
Dojutsu actif et étant en déplacement, rien, absolument rien de ce qui se passait à la surface terrestre n'échappait à la vigilance du Hyûga. Tsuyoshi remarqua les mudra et la technique suiton produite par Seiki. Une technique impressionnante tant par la quantité que par le fait que le shinobi semblait capable sans se lasser de dégueuler des volutes d'eau en un temps respectable. Alors proche de Seiki, le Hyûga entrepris de ne pas rester statique, de ne pas rester là à regarder faire son adversaire du jour. Pour quelle raison le ferait-il d'ailleurs ? Tandis que Seiki était en train d'inonder le terrain d'eau, Tsuyoshi sortit un parchemin de sa sacoche ninja et y apposa un sceau tout en sortant de la terre mère où il s'était réfugié.


Aussitôt à l'œuvre, le sceau qu'il activa se mit à absorber la quantité d'eau présente sur le terrain. Par une prouesse respectable du Shizen, le Hyûga remarqua que ce dernier se trouvait au dessus du niveau de l'eau comme l'on se tiendrait sur la terre ferme, il avait réussi à le faire sans trop se mouiller au contraire de lui qui avait du retenir sa respiration parce que plongé dans l'eau dans la mesure où il était sortit de terre. Laissant son sceau poursuivre sa besogne, Tsuyoshi remonta à la surface qui n'était guère éloignée, compte tenu de son sceau en activité et du fait qu'il n'avait pas regardé Seiki produire toute sa technique en intégralité. Seiki avait de son côté produit deux bunshins pendant ce temps.



Le Hyûga n'avait rien perdu de cette duplication et il lui semblait avoir identifié le véritable Seiki, qui n'avait guère bougé de sa position initiale. Une impulsion et le voilà sur ce dernier, tentant de le balayer et donc de lui faire perdre l'équilibre. Maintenant qu'il était proche du maître des éléments, il ne le lâcherait plus.

Spoiler:

_________________
Spoiler:


Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Shizen Seiki
Shizen Seiki

Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki] Empty
Mar 27 Sep 2022 - 1:59




Se changer les idées



Il avait certainement vu ce que je voulais faire, autrement il aurait été impossible qu'il réagisse aussi rapidement. Et comme je m'en étais douté, alors qu'il sortait de terre pour pénétrer dans l'eau que j'étais en train de créer, ses pupilles d'ordinaires noires revêtaient à présent la couleur nacrée du clan Hyûga. Les veines qui ressortaient au coin de ses yeux, donnant à ce regard un air plus que sévère, venaient confirmer un peu plus ce que j'avais déjà remarqué. Il ne servait plus à rien de tenter de le surprendre bêtement. Mais son dojutsu à lui seul n'allait pas le sauver de cette situation, loin de là. Et il avait un autre plan pour ça. Alors qu'il sortait à peine du sol, je le vis brandir un parchemin et peu de temps plus tard, l'eau que je venais de créer commença à se retirer. Plus précisément, à se faire aspirer à l'intérieur de ce parchemin ! Une technique de Fuinjutsu classique, mais fort pratique et surtout dans ce genre de situations. Toutefois, la technique de scellement qu'il venait d'utiliser ne semblait pas assez puissante pour contenir toute l'eau que j'avais recraché sur le terrain, ne laissant que quelques millimètres de liquide au-dessus du sol. Rien à voir avec ce que j'avais espéré accomplir. Maintenant que le Hyûga se retrouvait libre de ses mouvements, les choses allaient à présent se corser un peu.

-Il arrive, murmurai-je à mes clones.

Ils étaient au courant, mais le dire à demi-mot permettait de réaliser plus amplement la chose. Et comme je m'en doutais, il savait très bien où je me trouvais parmi mes copies et fonça tout droit sur moi. De ce fait même, il ignorait complètement mes clones, ce qui allait lui coûter cher. Car ces derniers étaient préparés à ce genre d'assaut. Ils avaient déjà commencer à réaliser des mudras, et le temps que le Hyûga arrive sur moi, leurs mudras se terminaient déjà. Tsuyoshi tenta de balayer mes jambes avec force, mais je ne comptais pas le laisser faire pour autant. Concentrant du chakra dans mes jambes, je fis un bond accompagné d'un salto arrière pour pouvoir me placer derrière mes deux clones. Et alors que son mouvement était en train de se terminer, mes clones enchaînèrent sans lui laisser le temps de se reprendre.

Le premier d'entre eux laissa s'échapper de ses lèvres un puissant souffle de vent s'étendant sur une large zone qui n'avait pas pour vocative de blesser, mais de repousser le shinobi au loin. Afin de remettre de la distance entre nous. Mais ce n'était pas tout. Car alors que le premier était encore en train de souffler sur notre adversaire commun, le second profita de ce vent tonitruant pour libérer une technique katon de notre répertoire. Un souffle de feu extrêmement brûlant, qui avait pour vocation de détruire l'armure de notre adversaire et de le blesser derrière celle-ci. Je comptais bien évidemment m'arrêter avant que les brûlures ne deviennent trop grave, cela allait de soi. Sans armure, encaissé entièrement cette technique signifiait la mort. Je comptais par ailleurs tout autant sur ce duo d'élément pour potentialiser ce combo. Pendant ce temps, en tant qu'original, cette fois-ci je fis bien attention à cette fois-ci bien me positionner derrière mes clones, de manière à ce que ces derniers fassent un rempart de leur corps. Et pour bien prévenir les actions de ce dernier, je versai des makibishis en arc de cercle derrière moi et sur les côtés, pour éviter tout débordement de ces côtés-là de la part de mon adversaire.

Certains diraient que c'était une mauvaise idée, que ces derniers m'empêcheraient de fuir si cela était nécessaire. Mais j'avais mes deux clones devant moi, et je pouvais toujours sauter sur les côtés ou en arrière pour me sortir de ce cercle de makibishis. Ce qu'il était certain de dire, c'était que je me préparais à toute éventualité, si ce combat ne se terminait pas après mon action précédente.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga TsuyoshiEn ligne

Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki] Empty
Dim 2 Oct 2022 - 15:55
Le combat était rythmé, plaisant. Les protagonistes faisaient montre d'une capacité à répondre à diverses situations. Il était clair qu'ils étaient tous deux d'un niveau supérieur au simple Jonin. Tsuyoshi l'avait perçu par quelques détails qu'il avait perçu au travers de petits détails à force de côtoyer le Shizen. Il avait vu juste au moment de considérer que cet homme était non seulement quelqu'un ayant la tête sur les épaules, mais en plus un combattant apte, capable de faire face à diverses difficultés. La capacité de Seiki à produire des enchaînements dans un tempo d'une efficacité redoutable faisait de lui un combattant redoutable. Tsuyoshi le savait mieux que quiconque, la gestion du tempo seule pouvait permettre à un combattant moyen de devenir un redoutable adversaire.

A sa grande surprise, Seiki qu'il avait pensé simple maître des éléments, seul spécialiste du ninjutsu, venait d'esquiver, oui, esquiver sa tentative de balayage. D'un salto qui lui rappelait plus les mouvements des maîtres d'un sabre, le maître des éléments venait de se soustraire d'un sort qui aurait pu sceller le court de ce combat. Mais ce ne fut pas tout. A peine Seiki avait-il échappé à son sort, tandis que Tsuyoshi terminait son mouvement les vents se déchaînaient sur sa position déclenché dans un timing redoutable par l'un des clones du Shizen.

*Dès l'instant qu'il a produit des clones, je savais que c'était foutu...* Ne put-il s'empêcher de penser. En effet, pour rétablir le combat et définitivement l'orienter à son avantage, il devait soit produire lui aussi des clones ou alors... Non il n'y pensait pas. Il n'avait pas besoin de ça.


Ses mains composaient des mudra tandis qu'il se faisait déjà balayer par la technique futon. Par chance, avant que l'autre clone ne lui balance la technique Katon, il avait pu mettre un frein à la technique futon et en même temps que le mur qui venait d'apparaître stopper la technique crématoire qui lui était destinée. Une bombe fumigène venait de fuser sur la position du trio, désormais disposé de telle sorte que l'original était protégé tant par les clones que par des makibishis. Rien de tout cela n'avait échappé aux pupilles du Hyûga.


Dès l'accalmie, un fumigène fusa peu avant la position des Seiki commençant à leur brouiller la vue. Le Hyûga profita de la situation. Une nouvelle charge et à nouveau une technique taijutsu allait être à l'œuvre les poings du Hakke. De façon brutale, le Hyûga frappait ses vis à vis en tentant d'impacter les deux. Après tout, il n'était que des bunshins, incapables même de subir une technique d'ampleur moindre.



_ Tu es vraiment intéressant à combattre Seiki... Je pense que tu as les épaules assez larges pour mener une mission.

Venait de lâcher Tsuyoshi au terme de son enchaînement.


Spoiler:

_________________
Spoiler:


Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Shizen Seiki
Shizen Seiki

Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki] Empty
Mer 5 Oct 2022 - 13:21




Se changer les idées



Comme je le pensais, mon adversaire fut pris de court par mon esquive, et mes clones ne lui laissèrent pas le temps d'enchaîner. L'avantage d'être à plusieurs était bien évidemment de pouvoir coordonner ses attaques avec ses pairs, ce qui s'avérait bien plus facile lorsque ces derniers étaient des copies fidèles de soi. La rafale de vent repoussa mon adversaire au loin, tandis que le second clone s'apprêtait à enchaîner avec une technique katon de notre répertoire. Suffisamment puissante pour nous débarrasser de cette armure doton et blesser le shinobi derrière. Mais c'était sans compter l'expérience au combat et la dextérité de mon adversaire. Réalisant des mudras, ce dernier fit apparaître un énorme mur devant lui, sortie d'une dimension parallèle qu'usaient souvent les Fuinjutsu users. Le vent se fracassa sur le mur offrant refuge à son invocateur, puis vint fondre sous les flammes crachées par mon bunshin. Décidément, mon adversaire était plein de ressources, ce qui n'était absolument pas pour m'arranger. Mais le combat continuait, et je n'avais pas le temps de souffler un seul instant. Je le vis sortir un objet de sa poche dans l'optique de nous le lancer, et au vu de son dojutsu toujours activé, je me doutais de la stratégie qu'il allait entreprendre.

Lorsqu'il lança le fumigène dans notre direction, je lançai à mon tour un des kunai que je tenais en main à sa rencontre. Le but étant de le faire exploser bien avant notre position, et ainsi limiter la réduction de notre champ de vision. Mais je savais ce qui allait suivre. D'un bond en arrière pour sauter derrière les makibishis tout en plaçant mon second kunai déjà entouré d'un parchemin explosif entre mes dents, je commençais à composer des mudras. Au même moment, le Hyûga tel un démon en armure sortie du nuage de fumée arrivait sur la position de mes clones avant d'enchaîner une succession rapide de coups sur ces deux derniers. Mais je ne comptais pas rester là à attendre. Il fallait que je me débarrasse de cette armure. Fragiles comme ils l'étaient, ils disparurent l'instant d'après, me rapportant l'information que mon adversaire avait usé sur eux d'une technique phare du clan Hyûga consistant à viser les Tenketsu. Au même moment, toutefois, un déluge électrique très rapide fondit sur le Taishô du Sazori pour venir le frapper et le priver de son armure, espérant le repousser ainsi par la même occasion. Quant aux paroles du gradé, je souris en répondant, tout en retirant le kunai de ma bouche.

-Je te retourne le compliment, Tsuyoshi-san.

Atterrissant derrière les makibishis de manière à ce que ces derniers se retrouvent entre moi et mon adversaire, formant un U dont il était au centre, je ne perdis pas de temps avant de composer à nouveau un mudra. Cette fois-ci, je laissai la foudre venir recouvrir le kunai que je tenais en main dans un crépitement menaçant, tout en récupérant un deuxième dans ma sacoche. D'un mouvement vif, j'envoyai le premier kunai fonçant très rapidement vers mon adversaire. Mais le kunai, comme mon adversaire, était piégé. Lorsqu'il arriverait au niveau de mon adversaire, je le ferai exploser. Qui plus est, le renforcement de ses capacités de pénétration ne le rendrait que plus dangereux si jamais mon adversaire tentait de s'en défendre. Sans compter les makibishis sur sa droite, sa gauche, et entre nous. Suite à cela, je pris à nouveau un autre kunai dans ma sacoche, infusé naturellement en raiton et attendis de pied ferme mon adversaire. La distance qui nous séparait n'était plus très grande, mais j'avais pris suffisamment de mesure pour tenter de l'éloigner de moi. S'il tentait de charger directement sur moi, les makibishis juste devant moi risquaient de blesser ses pieds. S'il tentait de les contourner, il risquait de perdre du temps pendant lequel je pourrais profiter pour continuer à me préparer. Et s'il parvenait tout de même au corps à corps, je l'attendais de pied ferme avec mes kunais foudroyants.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga TsuyoshiEn ligne

Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki] Empty
Lun 10 Oct 2022 - 21:36
Pouvait-il s'imaginer affronter un adversaire pareil ? Plus le temps avançait et plus l'adversité proposée par Seiki lui faisait comprendre combien ce vis à vis était intéressant. Non seulement il était un stratège du combat, mais en plus, il était plein de ressources. Le maître des éléments maîtrisait aussi l'art du combat, celle qui consiste à savoir quand placer une attaque, quand placer un mouvement défensif. Tout n'était pas qu'une question de puissance brute. Il y a également cette science si rare du tempo. Seiki, lui était un maître en la matière. Tandis qu'il était en train de pulvériser les clones d'une technique du hakke, en réalité calibrée pour un adversaire, mais qui en l'état pouvait servir, une mauvaise nouvelle s'annonçait. Un bruit significatif, un éclair. Il n'eut pas le temps de réagir, lui qui était déjà en train de s'activer sur ces fichus bunshins.

Son armure, à partir du point d'impact de la technique raiton, parti en éclat, explosa en morceaux tombant au sol dans un craquement sinistre. Ce moment où la technique avait fini par le toucher pendant qu'il faisait disparaître les bunshins adverses, ce moment-là sembla durer une éternité. Une éternité pendant laquelle Tsuyoshi comprit que son atout maître, celui lui permettant de se rapprocher sans craintes au corps à corps de ce maître des éléments capable de réagir aux sollicitations du taijutsu. Il s'attendait dorénavant au pire. Il avait parfaitement une idée de ce qui l'attendait.

*Echec et mat !* ne put-il s'empêcher de penser. Evidemment et ce malgré la disparition des bunshins qui étaient à eux seuls un véritable souci.

Profitant de la vue de Seiki qui était encore obstruée par le nuage de fumée et bien conscient que la disparition de ses bunshins lui donnerait non seulement l'information sur sa position réelle et possiblement sur la destruction de son armure, le Hyûga prit sur lui de composer des mudra à la vitesse maximale dont il était capable tout en exécutant une esquive sur le côté, afin de sortir de l'axe de l'attaque initiale. Il avait en vue les Makibishi ainsi que les faits et gestes de son adversaire. Un avantage sommaire lui ayant au final tout juste permis d'éviter "le pire". Une explosion après cette nouvelle salve d'attaque qu'il venait d'esquiver.



Il mordit la poussière sur le côté en étant soufflé alors qu'il se trouvait encore dans les airs mais parvint à se rattraper in extremis afin de stabiliser sa position. Il n'y avait aucun temps à perdre et ce d'autant plus qu'il était désormais à découvert, hors de l'écran de fumée qui quelque part le protégeait aussi. Seiki verrait certainement une boule humaine déboulant sur son côté gauche à la suite de l'explosion qui pourtant après un court moment de chancellement foncerait d'un bon sur lui à une vitesse importante. C'est pas le haut que proviendrait l'attaque. Rapide, doublement rapide. Aurait-il seulement le temps de réagir ?


Un coup de savate sur le haut du crâne afin de lui faire mordre la poussière lui aussi.

Spoiler:

_________________
Spoiler:


Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Shizen Seiki
Shizen Seiki

Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki] Empty
Jeu 13 Oct 2022 - 2:07




Se changer les idées



C'était un combat absolument palpitant qui était en train de se dérouler actuellement. Si je m'étais pas mal entraîné seul ces derniers temps, je n'avais pas oublié le fait que les shinobis Iwajins étaient particulièrement doués pour le combat. Toutefois, si je ne l'avais en effet pas oublié, il était facile d'oublier à quel point c'était particulièrement vrai. Rien qu'un bon affrontement contre un des chefs des unités spéciales d'iwa pour me remettre les idées bien en place. Et malgré mes prévisions et toutes mes précautions, je savais que mon adversaire n'allait pas tranquillement me laisser mener la danse comme je le désirais. J'avais réussi à l'acculer avec mes clones, et c'est de ces derniers qu'il décida de se défaire en premier. J'en profitai pour lancer un puissant et rapide éclair sur lui, mais son armure était extrêmement résistante. Bien qu'elle s'effondra, le Hyûga ne déplora aucune blessure, aucun engourdissement, ce qui ne m'avançait pas beaucoup dans notre combat.

Mais maintenant qu'il ne possédait plus cette armure sur lui, j'avais enfin la chance de pouvoir le blesser directement. Toutefois, cela n'allait pas être chose aisée. Mon kunai enveloppé de chakra raiton fusa en direction du Hyûga, et bien évidemment, ce dernier esquiva le kunai. Son byakugan et sa vision acérée avait dû l'avertir de la présence du parchemin sur le kunai, au moins au dernier moment. Car il ne se contenta pas de simplement l'esquiver, il fit littéralement un bond sur le côté pour esquiver mon kunai. L'explosion du petit objet métallique en plein vol lécha le corps de mon adversaire sans lui infliger de réels dégâts significatifs. Mais ce n'était pas le plus important. Alors qu'il sautait sur le côté, il commença à composer des mudras, et du vent se leva autour de lui, afin de l'entourer. Nul doute que je connaissais l'utilité de cette technique, au vu de ses dernières tentatives de se rapprocher de moi. Mais à peine eut-il atterrit sur le côté en évitant les makibishis qu'il se reprit immédiatement en fonçant sur moi. Je n'avais pas le temps de faire des mudras à vrai dire, pas avec deux kunais dans les mains. Il n'y avait qu'une seule chose que je pouvais faire, réagir à son mouvement. Sa vitesse avait certes augmenter, mais je pouvais encore discerner ses mouvements.

Il ne me restait qu'une option à vrai dire. Je n'allais pas pouvoir entièrement bloquer ou esquiver son prochain coup, il était bien trop rapide pour cela. Mais ce que je pouvais faire à contrario c'était me débrouiller au mieux pour encaisser le coup et lui infliger une blessure significative. Ses arcanes Hyûgas étaient basées sur le taijutsu, donc il y avait fort à parier que c'était un maître dans l'art. Il fonça sur moi, puis au dernier moment sauta pour tenter de m'asséner un coup de pied sur le haut de la tête, certainement pour me sonner. Je ne pouvais pas esquiver entièrement ce coup, mais je pouvais tenter de changer son point d'arrivée. Dans un mouvement de tête, j'esquivai partiellement le coup qui n'arriva finalement pas sur ma tête, mais sur mon épaule. Dans le même temps, mes mains commencèrent à s'activer. La douleur se fit sentir, mais je gardai mon kunai en main et mes membres s'activaient déjà. Alors que son pied étant encore sur mon épaule, mes mains vinrent encadrer son membre avec mes kunais électrifiés. Si je l'avais voulu, j'aurais certainement sectionné la jambe de mon adversaire ou au moins trancher quelques muscles et tendons. Mais ce n'était pas le but d'un entraînement.

-Tu n'as pas froid aux yeux d'attaquer à mains nues un adversaire munis de kunai renforcé par du raiton, haha.

Malgré la douleur dans mon épaule et la grimace qui marquait mon visage, je fis quelques pas en arrière tout en désactivant le chakra avec lequel j'avais infusé le kunai. Puis je les rangeai avec une petite grimace lorsque j'eus à bouger mon épaule blessée et finis par me laisser m'asseoir au sol en prenant une grande inspiration. Pendant ce temps, je commençai à masser mon épaule et à la faire bouger un peu, mais je m'arrêtai rapidement. Elle n'était peut-être pas cassée, mais j'allais devoir soigner cette blessure avant de pouvoir la bouger à nouveau normalement. Rien qu'un médecin ninja ne saurait soigner en quelques instants, je m'en doutais. Je finis par sourire à Tsuyoshi.

-Je pense qu'on peut s'arrêter là, Tsuyoshi-san. Tu as fini par prendre l'avantage, et je m'avoue vaincu. Tu es un combattant avec énormément de ressources...

Il avait réussi d'une manière ou d'une autre à contrer toutes mes techniques et stratégies, malgré toutes les mesures que j'avais prises au cours du combat. Il me manquait encore quelques techniques à créer, ainsi que peaufiner celles que je possédais déjà pour en faire des armes encore plus redoutables. Il me manquait des cordes à mon arc pour vraiment sortir mon épingle du jeu...Et je me devais de travailler sur ces dernières avec les évènements à venir.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga TsuyoshiEn ligne

Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki] Empty
Jeu 17 Nov 2022 - 23:15
Le Hyûga avait fait de son mieux, nul doute là-dessus. Il venait de se réceptionner et demeurait immobile, jambes légèrement écartées, bien ancrées au sol. Le coeur battait à grande vitesse, les veines dans ses tempes se faisaient sentir, signe qu'il était en pleine tension, en train de repousser ses limites. Après tout, n'était-ce pas le but de son entraînement ? Il avait eu affaire à un vaillant adversaire, plein de ressources, capable de bien des types de combos. Ce combat, oui, était plaisant, lui aussi pouvait aisément l'affirmer. L'adversaire était de taille, plein de ressources. Il suffisait pour s'en convaincre de constater quel fut le dernier mouvement de bonhomme. Cette technique raiton allant vers sa jambe. Tsuyoshi marqua un temps d'arrêt considéra tous ces éléments avant de réagir aux propos de Seiki et à sa situation.

_ Je ne sais pas si c'est une victoire... En situation réelle qui sait si j'aurais eu le temps de retirer ma jambe ? Dit-il en regardant Seiki droit dans les yeux.

_ Quoi qu'il en soit, je pense que ce que l'on recherchait a été atteint. Suer un peu, se dégourdir les jambes comme on dit... Merci pour ce combat Seiki San... Finit de dire le Hyûga.

Il était temps de se séparer. Seiki irait certainement se soigner à l'hôpital pour son épaule. Ce serait quelque chose d'assez aisé à soigner pour les médecins iwajins. A force de traitements ils étaient capables de faire des miracles.

_ Il va te falloir du coup allez voir un médecin... Il vont te remettre sur pied en un rien de temps. Je pense que je ferai mieux d'y aller également ahahah. Ajouta t-il d'un ton ironique. Il ouvrit la voie et certainement Seiki lui emboita le pas.

_ Demain, passe à l'Académie. J'aimerais m'entretenir avec toi d'un sujet... Avait dit le Hyûga d'un ton mystérieux.

Il avait en tête quelque chose depuis des lustres depuis le moment fatidique. Il était temps, Hatman ou pas, guerre contre Tsume no Kuni pas, de régler définitivement cette histoire.

_________________
Spoiler:


Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195

Et si l'on se changeait les idées ? [Seiki]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Echange avec le voyageur [Seiki]
» Il est temps de lancer la machine... [Seiki]
» Soshikidan : idées, rp, infos et développement
» Les frères et leurs fausses bonnes idées - Shiro
» [Mission B] Une bonne terreur, de temps en temps, vous remet les idées en perspective

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: