Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

[Ouvert] L'oubli martial

Kayuri Namue
Kayuri Namue

[Ouvert] L'oubli martial Empty
Lun 12 Sep 2022 - 18:15



L'oubli martial


ft. Tous




Depuis son retour de mission en compagnie d’Eyana et, surtout, depuis sa confrontation avec cette dernière qui ne semblait aucunement comprendre que ses actions pouvaient entraîner des conséquences non seulement pour elle-même, mais aussi pour ceux qui l’accompagnait, Namue n’avait pu s’empêcher de se remettre en question en tant que Chûnin. Était-elle réellement faite pour diriger ? Était-ce uniquement Eyana qui n’avait pas tolérée qu’une ancienne compagne Genin soit désormais dans une position de lui ordonner des actions ? Ou peut-être désirait-elle simplement le chaos, la Kayuri ne connaîtrait probablement jamais la raison ayant poussée celle qu’elle considérait comme une amie à la menacer ainsi alors qu’elle ne désirait que protéger l’entièreté de son groupe et ces questionnements promettaient par le fait même de la hanter encore longtemps, surtout que depuis leur retour au village, la céleste semblait avoir tout simplement disparu.


En addition à son rapport de mission, Namue en avait aussi profité pour envoyer deux missives, une première à l’intention des autorités du village afin de les mettre au courant des actions de l’Anaï et une seconde aux deux autres membres de la shotosenpei, Misaki et Arukisa, afin de leur demander l’expulsion de la principale intéressée car l’attitude qu’elle avait démontré n’était aucunement digne d’une membre de l’équipe cinq de la brume dont la mission première était la défense de l’archipel et de ses habitants. Ces actions lui avaient coûtées émotionnellement et elle n’avait put s’empêcher d’avoir l’impression de planter un couteau dans le dos d’une amie, mais cette dernière devait comprendre que toute action entraînait des conséquences et qu’une kunoïchi ne pouvait pas simplement menacer d’attaquer une comparse sur un désaccord.


La Kayuri espérait que le village allait simplement lui servir un avertissement sans plus, mais la décision de la conséquence appropriée aux gestes de la genin reviendrait entièrement à l’administration du village et uniquement à eux. Dans tous les cas, pour le bien de l’Anaï, la conséquence devait-être suffisante pour lui faire comprendre que son attitude lors de la mission avait mise en danger l’ensemble de son équipe et, qu’en tant que Kunoïchi, ce simple fait était totalement inacceptable.


Secouant légèrement la tête pour chasser ses pensées invasives qui menaçait de raviver en elle une culpabilité qu’elle ne devrait simplement pas avoir, la jeune femme poussa finalement l’imposante porte du grand Dojo des sabreurs avant de se diriger vers un coin libre où elle sortit simplement son sabre avant de se mettre à exécuter les enchaînements que lui avait appris Yuri quelques temps auparavant et, moins d’une minute plus tard, tout ce qui l’entourait autre que le pauvre mannequin de pailles et de bois qui lui faisait face et sa lame glaciale qui exécutait une danse mortelle avaient disparus, son esprit complétement focalisé sur le dépassement de son art.



...Ouvert à tous ceux pouvant être actuellement présent au Grand Dojo des Sabreurs, peut aisément être transformé en entraînement ou en apprentissage.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552
Koori Kakuzo
Koori Kakuzo

[Ouvert] L'oubli martial Empty
Lun 19 Sep 2022 - 21:46
Kakuzo poussa timidement la porte du dojo. Et alla s'installait dans un coin avec ses affaires. Le jeune musicien rasa les murs pour ne pas dérangeaient les autres personnes présentes dans le bâtiment. Il trouva un petit coin loin des regarde. Il était près d'une fenêtre, pratique pour une petite cigarette pendant l’entraînement et il pourrait faire une pause de temps en temps à l’extérieur en passent par celle-ci.

Le jeune homme déposa ses affaires au sol puis il regarda le mannequin de frappe qui se trouvait face à lui. Les bras croisés la clope éteinte au bec il se demandait ce qu'il allait bien pouvoir en faire. Sa rencontre avec Miyuki l'avait motivé à reprendre un entraînement plus « physique » mais il était incapable de savoir pas quoi commençait. Des tours de terrain ? La flemme. Il avait bien assez marché pour venir jusqu'ici. Il s’accroupit et ouvrit son sac. Il en sorti son gant amplificateur et sa flûte. Les deux seules armes qu'il n'avait jamais eues. Un jour il avait eu un kunai, mais ne sachant pas le lancer, il avait abandonné leur utilisation. Kakuzo préféré de base agir dans l'ombre avec des mélodies et des genjutsu. Le corps-à-corps ce n'était pas son fort, il était même très nul à cela.

Il enfila son gant amplificateur et se redressa. C’était un gant en métal qui recouvrait toute la surface de l'avant-bras et la main de Kakuzo. Il était fait de métal et il était perforé sur toute sa surface de petits trous qui laisser passer l'aire à l’intérieur. Kakuzo fit un petit moulinet avec son bras pour se chauffer l'épaule, aussitôt un sifflement aigu sorti du gant qui interpella les quelques personnes autour de lui qui se retournaient vers lui avec un regard interrogatoire.

Kakuzo s’excusa d'un geste de la main et un sourire gêné. Il se positionna face au mannequin et se mit en garde. Puis il commença à lui donner des coups de poing. Vu que Kakuzo ne donner pas de coups rapides le gant provoqué un faible sifflement qui ne déranger personne . Le gant était lourd et le fatiguait plus vite qu'il ne le pensait. Au bout de quelques minutes il arrêta de frapper ce pauvre mannequin et se dirigea vers la fenêtre et s'alluma sa cigarette. Le ciel était d'un bleu magnifique aujourd'hui.

_________________
[Ouvert] L'oubli martial 928103Kakuzoban
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13459-koori-kakuzo#119325
Kayuri Namue
Kayuri Namue

[Ouvert] L'oubli martial Empty
Mer 19 Oct 2022 - 19:18



L'oubli martial


ft. Kakuzo




Perdu dans ses pensées, la chûnin ne portait plus la moindre attention à l’environnement qui l’entourait, déversant sans relâche sa fureur contre le pauvre mannequin qui, elle devait l’avouer, possédait une résistance hors du commun, même pour un objet dont la fonction première était justement de recevoir des coups tranchants toute la journée. Elle ne put donc pas s’empêcher de surréagir lorsqu’un énorme sifflement aigu vint réduire en morceau sa concentration et, presqu’aussitôt, son instinct de kunoïchi prit le dessus sur sa réflexion et un kunaï trouva sa main avant d’être propulsé en direction de la source du bruit, un simple shinobi de la brume qui semblait avoir causé le bruit par un simple accident alors qu’il semblait essayer un nouvel outil, un simple gant métallique.


Réalisant à la dernière minute qu’il ne s’agissait pas d’un assaut la visant, la Kayuri modifia la trajectoire de son lancé au dernier moment et l’arme de jet vint simplement siffler aux oreilles du shinobi avant d’aller se planter, quelques mètres derrières, en pleins centre d’un mannequin de bois, évitant à la jeune femme la situation fâcheuse de devoir expliquer pourquoi son kunaï se serait trouver dans le bras d’un comparse de la brume.


Oh. Pardon, vous m’avez surprise.

Rengainant sa lame, la chûnin se dirigea ensuite vers son arme qu’elle venait de lancée puis, après l’avoir récupérée, elle rengaina celle-ci dans l’un des fourreaux dissimulés dans son kimono de combat. Puis, une fois les traces de sa bévue effacée, elle se retourna vers le shinobi responsable du son strident qui avait réveillé ses réflexes de combattantes.


Je suis Kayuri Namue, j’étais visiblement perdu dans mes pensées et le son produit par votre … Gant… a ravivé des souvenirs d’un récent ennemi que j’ai eu le malheur de rencontrer… Je m’excuse pour cet accueil… brutal… de ma part… Vous ne semblez pas être un combattant aguerrit, puis-je me permettre de vous demander ce que vous recherchez en ce lieu ?



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552
Koori Kakuzo
Koori Kakuzo

[Ouvert] L'oubli martial Empty
Dim 13 Nov 2022 - 20:11
Surpris par le kunaï, le jeune ninja de kiri fit tombait sa cigarette au sol. Avant de mettre le feu au dojo, celui-ci la récupéra et la remit à ses lèvres. Il chercha du regarde la personne qui avait voulu le tué avec une arme de jet. C'était une petite jeune femme aux cheveux noirs qui était apparemment entrain de s'approcher de lui. Pour ça première fois dans un dojo Kakuzo avait fait fort. Il avait dérangé tout le monde et on avait tenté de le tué sans raison. Enfin bon il n'était peut-être pas vraiment responsable sur le dernier point. Pourquoi cette fille était-elle autant sur les nerfs pour lançait des kunaï à tout va.

-Oh pardon, vous m'avez surprise dit-elle. Bon au moins elle a inintelligence de vouloir se faire pardonner.

Kakuzo lui sourit et lui répondit : ce n'est pas grave, j'ai toujours un peu de mal à contrôlé ce fichu gant. C'est une peu de ma faute je l'ai peut-être un peu cherché à venir faire des teste en public comme ça.

Il la regarda rangé toutes ses armes. Kakuzo remarqua son sabre. Il avait de la vaine en ce moment il ne tombait que sur des sabreurs. À croire que tout le monde dans le village utilisé des sabres. Ce n'était pas pour le déplaire. En effet Kakuzo cherchait tous les manieurs de sabre pour pouvoir s’entraînent avec eux. Apprendre leur façon de se battre pour bien les contrer. Lui qui n'était pas spécialisait au corps à corps. Il se devait d'apprendre à évitaient les bourrins au sabre ou autres arme de ce genre.

--Je suis Kayuri Namue, j’étais visiblement perdu dans mes pensées et le son produit par votre … Gant… a ravivé des souvenirs d’un récent ennemi que j’ai eu le malheur de rencontrer… Je m’excuse pour cet accueil… brutal… de ma part… Vous ne semblez pas être un combattant aguerrit, puis-je me permettre de vous demander ce que vous recherchez en ce lieu 

étrange se dit -il. Comment son gant pouvait raviver des souvenirs de ce genre. Il était pourtant, à sa connaissance le seul à utiliser ce genre d'arme.

-Moi c'est Kakuzo Koori, désolé pour le dérangement. En effet je suis pas vraiment dans mon élément ici. Mais on m’a dit que c'était un lieu parfait pour un entraînement au corps-à-corps. Je tente de me différencier dans quelque style de combat. Pour parer à toute éventualité . Ahahah et vous à part lancé des kunai aux gens, vous venez vous entraîner au sabre c'est çà .


_________________
[Ouvert] L'oubli martial 928103Kakuzoban
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13459-koori-kakuzo#119325

[Ouvert] L'oubli martial

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le mal du pays. [Ouvert]
» Iwa la Nuit [Ouvert]
» Renforcement [Ouvert Iwa]
» Décrassage [Ouvert]
» Le retour de l'élu [ouvert]

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: