Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Trame] Le temps presse

Kayuri Namue
Kayuri NamueEn ligne

[Trame] Le temps presse Empty
Lun 19 Sep 2022 - 14:22



Le temps presse


ft. N/A




... Ce RP répond à celui-ci : Le temps presse

La jeune femme venait tout juste de revenir chez elle lorsqu’un violent « Toc » se fit entendre, si violent que les gonds de la porte manquèrent lâcher et elle ne put s’empêcher de penser que Yuri avait probablement encore oubliée ses clés ce fut donc après un long soupir qu’elle alla ouvrir celle-ci, mais à sa grande surprise, le visage de sa mentore n’était aucunement visible à l’horizon. Au contraire, aucune âme ne semblait habiter les couloirs de son bloc appartement et la chûnin prit de longues secondes avant de réaliser que la source du bruit n’était pas un cognement, mais plutôt une note que l’on avait sauvagement plantée dans sa porte en bois à l’aide d’une dague.


Tandis que l’adrénaline commençait à la gagner, la jeune femme agrippa la dague avant de la retirer d’un geste habile puis elle ouvrit le parchemin de lin afin d’en lire le contenu qui la laissa encore plus perplexe car, même si elle ne s’en cachait pas réellement, peu de gens connaissait son affiliation au Dojo itinérant de la brume et il ne faisait aucun doute pour la chûnin que les mots « les tiens » et « les nomades » faisaient références directement à celui-ci. Qui pouvait bien avoir laisser cette note ? Et surtout, qui pourrait avoir un compte à régler avec elle tout en connaissant ses liens avec le Dojo itinérant ?


N'arrivant pas à répondre à aucun de ses questionnements, la jeune femme retourna à l’intérieur de son appartement avant de poser le regard sur l’unique fenêtre de celle-ci qui était obstrué par un rideau opaque et, certaine que personne extérieur à son logement ne pourrait la voir, elle agrippa un bout de papier sur lequel elle indiqua quelques mots simples avant d’aller glisser celui-ci avec la dague directement où Yuri ne manquerait pas de se coucher lorsqu’elle reviendrait probablement plusieurs heures plus tard.


L’Altape ? surveille, retiens Dojo ? là où repos. Trois jours, Compte à régler ?


Une fois cela fait, elle agrippa son sac encore remplis de sa précédente mission et quitta son logement, prenant grand soin de verrouiller sa porte derrière elle et, une fois dans la rue, elle leva le parchemin devant ses yeux avant d’y faire parcourir son chakra raiton jusqu’à ce que celui-ci s’enflamme, détruisant tel qu’indiqué la lettre de façon publique. Puis, alors que les restes calcinés de la missive allaient s’écraser contre le sol, la jeune femme prit immédiatement la direction indiquée par la lettre qui se trouvait à moins d’une journée de marche du village de la brume.


Le passage de la porte se fit sans le moindre problème et rapidement elle se retrouva seule dans les marais entourant le village et, presqu’aussitôt, elle composa une série de mudra avant de laisser ses sens parcourir les environs, à la recherche de toute présence chakratique qui ne serait pas la sienne.





Résumé

État de santé: N/A
Réserve de chakra: 1B

Résumé des actions:

Namue laisse une note à Yuri en s'assurant de ne pas pouvoir être vu de l'extérieur de son appartement puis elle agrippe son équipement et quitte son logement dont elle verrouille à double tour la porte avant de faire circuler son chakra raiton dans le parchemin de lin afin d'enflammer celui-ci à la vu de tous. Puis elle quitte le village et, dès qu'elle pénètre dans les marais, elle lance une Détection de zone (Détection | Chakra | Approximatif | Zone) afin d'identifier un éventuel poursuivant.


Technique(s) utilisée(s):



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552
Narrateur
Narrateur

[Trame] Le temps presse Empty
Lun 19 Sep 2022 - 16:57
Ainsi, tu faisais le choix de quitter ta demeure en ne laissant derrière toi qu'une lettre aux descriptifs intrigants. Prenant bien soin de ne pas te faire repérer, sous le couvert de tes rideaux opaques, tu saisis rapidement tes quelques effets avant de te mettre en route. Il n'y avait pas de temps à perdre, il n'y avait pas de risque à prendre. La lettre disait que tu étais surveillée, mais l'étais-tu vraiment ? Tu ne pouvais te jouer de la vie de “ceux que le messager détient”.

Referment la porte derrière toi, barrant ce qu'il en restait, tu quittais la cité de l'eau sans trop de difficulté. Tels étaient les avantages des chûnins et c'est sans trop poser de question que les soldats de la Kenpei te laissèrent passer. Arpentant les chemins sécuritaires des marécages brisés, tu réalisais une détection de chakra sur une large zone. Une multitude de présences s'était retournée, tous en direction de cette cité que tu venais de quitter, sans doute les soldats que tu venais tout juste de passer.

Si tu étais suivi, observé, épié, cette personne le faisait à une distance qui allait bien au-delà de ta propre détection ou bien il cachait la présence de son chakra. Impossible de le savoir, mais l'absence d'information n'était-elle pas de l'information quand même ?

Il te fallut plusieurs heures pour finalement rejoindre les terres empruntées par le Dojo Itinérant de la brume. Cet endroit dont tu étais persuadée être la cible de cette fameuse lettre plantée à même ta porte. Arrivant un peu plus loin, ton regard se portait sur une scène qui tu étais à la fois inconfortable, mais loin d'être dramatique, pour l'instant.

Un homme se trouvait au beau milieu du dojo, en plein centre de cet endroit mobile où tu avais grandi. Un homme que tu avais d'ores et déjà vu ressème qui plus est. Un homme que tu reconnais immédiatement comme étant le capitaine de L'Altape, le navire mercenaire sur lequel vous aviez failli embarquer, toi et les Umimoris. Un navire qui, sous tes ordres, s'est vu refuser l'accès aux divers ports de l'archipel de l'eau. Un navire qui avait été marqué par les autorités et dont, visiblement, tu portais le blâme, toi, la cheffe de cette expédition.

Capitaine de l'Altape[Trame] Le temps presse 8ba8aac1dd48f424811b2d92b3fc7719
???

À ses pieds, une multitude de corps que tu reconnais sans trop de difficulté. Les corps des nomades avec qui tu as grandi. Les corps de leurs apprentis. Étaient-ils morts ou simplement inconscients ? Impossible pour toi de le savoir à cette distance, mais une chose était certaine, il n'y avait pas de sang. Nul part.

Encore loin, tu ne sembles pas avoir été remarqué, mais dans la pénombre s'était d'ores et déjà dessiné un plan pour te faire payer les conséquences de tes ordres. Un plan pour régler vos comptes. Que feras-tu ?

Résumé:


Revenir en haut Aller en bas
Kayuri Namue
Kayuri NamueEn ligne

[Trame] Le temps presse Empty
Lun 19 Sep 2022 - 17:53



Le temps presse


ft. N/A




Namue ne fut pas réellement surprise de ne détecter aucune trace de chakra dans les environs et c’est donc avec un léger sourire en coin qu’elle enchaîna avec une technique propre aux forces kirijines, lançant un ultime appel à l’aide que seul un véritable soldat de la brume serait à même de décrypter et la kunoïchi espérait sincèrement qu’aucun traitre ne se trouvait parmi ceux-ci car elle aurait fort probablement besoin d’un coup de main rapidement une fois sur place.


« Mayday, mayday, force inconnue menace Mizu no Kuni. Moi, Kayuri Namue, part rencontrer Nord du village de la brume, deux kilomètres ouest village Hotogawa, chute, lieu repos dojo. Besoin renfort immédiat. Deux kilomètres ouest village Hotogawa. »

Son appel à l’aide envoyé dans l’univers, la jeune femme prit une grande inspiration avant de composer un ultime mudra, recouvrant son derme d’une fine couche cristalline en même temps que son besoin de prudence lui revenait, elle ne pouvait s’élancer tête baissé dans ce qui était visiblement un piège, mais elle n’avait pas réellement d’autre choix que de se rendre sur place, toutefois, rien ne lui interdisait l’usage de clone et, alors qu’elle arrivait à une distance raisonnable du lieu de rendez-vous, elle ne put s’empêcher de composer une ultime série de mudra, matérialisant à ses côtés deux copies conformes de sa personne.


Puis, après un échange de regards entendus, deux Namue partirent se camoufler dans la forêt entourant la cascade et une unique Kayuri s’avança en direction du lieu de rendez-vous, prête à toute éventualité, mais malgré tout, le double de la jeune femme ne put s’empêcher d’afficher une expression furieuse à la vue de la scène qui l’attendait, expression qui disparu presqu’aussitôt pour redevenir entièrement neutre tandis qu’elle s’avançait dans la direction de l’homme et, un pas après l’autre, elle descendit la route avec lenteur en direction de l’homme qui venait d’hérité de la denrée rare qu’était sa haine et tandis qu’elle reconnaissait ses traits, elle dut faire un effort pour garder son air neutre alors qu’elle prenait la parole, lui adressant quelques mots.


Je suis ici, mais je ne vois pas quels comptes nous pourrions avoir à régler l’un et l’autre. Si vous cherchez un responsable à votre statut, vous devriez plutôt regarder du côté d’Anaï Eyana, le rapport provient d’elle et c’est elle qui a attaqué votre homme.

Continuant à s’avancer, le clone de la jeune femme approcha ses mains de sa ceinture qu’elle dénoua presqu’aussitôt avant de laisser tomber celle-ci ainsi que ses deux lames au sol, écartant par le fait même ses deux bras afin de montrer son absence complète d’intention malveillante à l’endroit du capitaine.


Je suis ici pour eux, que désirez-vous en échange de leur sécurité ?



Résumé
État de santé: N/A
Réserve de chakra: 1A (+1), 2B (+1), 1C (+1)
État de l'armure: intacte

Résumé des actions:

Namue envoie une alerte en direction du village dès qu'elle comprend être seule (Technique de faction rang C) en espérant qu'une personne au village sera attentive pour intercepter cet appel. Puis elle se recouvre d'une armure cristalline(Armure | ShôtonDéfense B). Une fois à proximité du lieu de rendez-vous, Namue se cache avant de créer deux clones cristallins puis elle se cache en compagnie de l'un de ses doubles avant d'envoyer son clone en reconnaissance.


Technique(s) utilisée(s):
精言語 • Seigengo - Langage spirituel
Technique de rang C ─ Technique de faction
Neutre ─ Sensorialité ─ Continue
Nécessite au moins deux personnes, un émetteur et un récepteur. Après quelques signes, l'enfant de la Brume intensifie sa signature chakratique de manière à générer des sortes de signaux cryptés à travers des pulsations chakratiques, en se référant à un langage codé. Cela lui permet, au travers d'un jeu d'émission/réception, tant d'émettre ces signaux que de pouvoir les capter et les interpréter comme s'il s'agissait d'un morse chakratique, le tout sur l'ensemble de la zone.

Technique de Faction






Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552
Narrateur
Narrateur

[Trame] Le temps presse Empty
Lun 19 Sep 2022 - 20:01
Capitaine de l'Altape[Trame] Le temps presse 8ba8aac1dd48f424811b2d92b3fc7719
???

Kayuri Namue



Vêtu de ton armure cristalline, accompagné par tes clones sous le couvert de la forêt, tu t'avances avec émotions en direction de cet homme qui avait osé s'en prendre aux tiens. Pas à pas, armé de ta fureur, enfin, plutôt ton clone, tu confrontes en quelque sorte le détenteur de l'Altape. Tes jumelles, créées après la réalisation de ton armure, portaient elles aussi cette protection cristalline, mais il ne s'agissait là que d'un leurre, car la protection n'était que visuelle et rien de plus.

Un capitaine est responsable des agissements de ses subordonnées. Pathétique de ta part de diriger le blâme sur ton subalterne.

Déclarait-il en réalisant quelques mudras. Visuellement, rien ne semblait se produire immédiatement après la réalisation des quelques signes, mais pourtant, autant tes clones, que toi, que la personne qui avait répondu à ton appel, vous pouvez d'ores et déjà entendre un imposant vrombissement au plus profond de vos oreilles. Cependant, quelque chose semblait clocher.

Un échange ? S'ils sont encore en vie, c'est parce que je veux te voir souffrir en les voyant mourir.

En effet, si ton regard se posait sur tes alliés au sol, alors que tu étais désormais assez près pour le remarquer, il te serait possible de voir que tous et chacun respirait, que leur cage thoracique montait et descendait au gré de leurs respirations. Cependant, sur ses mots, l’homme en fasse de toi rabaisse son sabre en direction d’une des pauvres victimes sans défense.

Résumé:

Mawehara Miyuki



Entendant l’appel de Namue, des soldats chargés de traquer les signaux de détresse générée par cette technique de faction créer à même le Kyoi, son message t’es rapidement acheminée. Étant la gradé en place au moment de l’appel à l’aide, tu décides de répondre toi-même à l’appel, la création d’une équipe pourrait sans doute prendre plusieurs secondes importantes que Namue n’a peut-être pas.

Rapidement prête, tu t’élances dans les marécages brisés, puis sur les terres de l’archipel de l’eau. Tu suis les indications lancés par la Kayuri, espérant peut-être rejoindre la chûnin avant même d’arriver à destination. Malheureusement, elle avait plusieurs minutes d’avance et son pas se voulait être tout aussi rapide que le tiens. Après tout, la vie de sa famille était en jeu.

Tu arrives à distance de la Kayuri. Ton regard se pose sur Namue, où plutôt son clone, armé de son armure de cristal. Face à elle se trouve un homme saisissant un sabre qu’il abat en direction d’un corps au sol. Tes oreilles sifflent, la nature de ton sabre peut aisément l'interpeller sur le chakra qui percute ton corps et te menace tout autant qu'il menace Namue et ses clones. Quelque chose cloche.

Résumé:
Revenir en haut Aller en bas
Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

[Trame] Le temps presse Empty
Lun 19 Sep 2022 - 22:16
La Sabreuse était en train d'écrire un rapport sur sa dernière mission pour la Kenpei au sein même du commissariat lorsque l'appel fut reçu et qu'immédiatement une requête d'aide immédiate fut transmise. Il s'agissait de Kayuri Namue, l'élève de Misaki, qui était dans une situation délicate à seulement deux kilomètres de la cité. Monter une équipe allait prendre du temps et la situation semblait urgente.

S'armant de sa ceinture où étaient accrochés ses deux katanas, la Mawehara fit un signe de tête à son collègue en panique.

« Je vais intervenir sur place immédiatement. Prépare une équipe et si tu n'as pas de nouvelles de nous dans un temps raisonnable, envoie la sur place avec ordre d'agir avec la plus grande prudence. Un senseur au minimum. J'espère que ce n'est pas grand chose et que je pourrais régler le soucis seule avec Namue, mais dans le cas contraire et sans plus d'informations, il faudra être prêt. »

Quittant ainsi le poste sans plus attendre, la kunoichi à l'entraînement implacable se mit à courir dans la direction qui lui avait été communiquée. Filant à travers les marécages brisés, elle se dépêcha jusqu'à arriver sur le lieu du signalement, mais elle ne vit pas la Kayuri avait d'atteindre ce qui avait tout l'air d'être le lieu dangereux. La première vision qu'elle eut fut celle d'un homme abattant son sabre sur un civil tandis qu'un sifflement détestable agitait ses oreilles, la perturbait en partie.

Pour l'heure soutenable, cette douloureuse sensation qu'on était en train de lui vriller la tête ne l'empêcha pas d'analyser en un instant la situation et d'en déduire ce qui était la seule solution pour empêcher un mort. Accumulant du chakra sous ses pieds, la guerrière se propulsa en avant, filant à côté de Namue qui avait laissé ses armes au sol pour aller immédiatement bloquer l'arme de celui qui était visiblement le coupable de ce groupe de personnes inconscientes.

Ainsi, tandis qu'avec Hakkei elle parait l'attaque qui aurait sans doute tué le civil allongé et qu'elle essayait de bloquer la lame du pirate en continuant à appliquer de la force contre l'arme de ce dernier, elle abattit Senritsu de haut en bas sur l'épaule d'arme de l'homme au tricorne pour l'entailler et espérer l'incapaciter suffisamment pour qu'il n'attaque plus ceux qu'il devait déjà avoir bien trop blessé. Mais ce n'était pas le coup en lui-même qui avait de l'importance, non. C'était bien le cri féroce qui s'échappa de la lame maudite dans le même mouvement. Encore mesuré dans son échelle, elle espérait que celui-ci suffise à empêcher l'homme de maintenir l'horreur de ce cri qui semblait sans fin et qui ne faisait que s'accentuer.

« Je suis capitaine de la Kenpei ! J'ignore qui vous êtes et quelles sont vos motivations, mais je vous somme de vous rendre ! Je ne vous laisserai pas vous en prendre à des civils innocents plus longtemps ! »

Furieuse de voir encore un sadique s'en prendre à des innocents si peu de temps après son affrontement avec le prêtre fou, la guerrière blonde aux yeux perçants avait les traits tendus. Elle était animée par une envie puissante d'exécuter sans plus de discussions le criminel qui se tenait devant elle, mais pour l'heure, elle lui laissait malgré tout la chance offerte à tout bandit qui n'avait pas encore tué, n'ayant pas vu la moindre trace de sang sur place.

HRP:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11574-mawehara-miyuki-la-danseuse
Kayuri Namue
Kayuri NamueEn ligne

[Trame] Le temps presse Empty
Lun 19 Sep 2022 - 23:03



Le temps presse


ft. N/A




Namue & son clone


Alors que son clone débutait la conversation avec le capitaine mercenaire, Namue composa pour une seconde fois une série de mudra avant de parcourir les environs de ses sens à la recherche d’une présence autre que celle du capitaine tandis que son second clone partait à la rencontre de son premier, cherchant malgré tout à rester caché des regards, tout en se rapprochant suffisamment pour défendre sa jumelle si le besoin s’en faisait ressentir.


C’est alors qu’elle vit le premier signe de renfort envoyé par la brume dans la charge dévastatrice d’une Miyuki enragée dont la lame se porta à la rencontre de celle du capitaine mercenaire avant de projeter dans sa direction un bruit stridant.


Profitant de l’intervention de la sabreuse qui ne manquerait pas d’attirer l’attention de l’homme, le clone de la Kayuri composa presqu’aussitôt une série de mudra, appelant une grande quantité de chakra shôton tout autour de l’homme avant de refermer celle-ci directement sur ce dernier dans l’objectif pur et simple d’immobiliser ce dernier.


Clone de Namue


Le clone de la Kayuri ne put s’empêcher d’afficher une grimace en réaction aux paroles de l’homme, ce dernier n’avait pas tords, mais il se trompait sur les intentions réelles de la jeune femme car même si elle ne portait aucunement la céleste dans son cœur après son insubordination qui avait faillit coûtée la vie à deux civils, la chûnin savait pertinemment qu’elle portait la responsabilité des actes de cette dernière. Elle s’apprêtait à répondre lorsque l’homme composa une série de mudra et la jeune femme ne put s’empêcher de lâcher un simple juron avant d’enchaîner ses propres mudras, propulsant en direction des deux bras du capitaine une série de chaînes cristalline juste au moment où celui-ci enchaînait une tentative de meurtre à l’endroit de l’un des membres du Dojo encore inconscient et que la lame de la capitaine de la Kenpei venait tinter contre celle du mercenaire.


Namue


Tandis que ses deux clones cherchaient chacun à leur façon d’immobiliser l’homme suivant l’intervention salutaire de Miyuki, la vrai Namue continuait de se rapprocher cherchant à rester camouflée le plus longtemps possible tout en laissant ses sens parcourir l’ensemble de la zone à la recherche d’une présence autre que celle du capitaine mercenaire.




Résumé
État de santé: Les oreilles qui sonnent
Réserve de chakra: 1A, 4B (+2), 1C (+1)
État de l'armure: intacte

Résumé des actions:

Namue lance une Détection de zone sur l'ensemble de la zone afin d'identifier une présence autre que celle du capitaine. Pendant ce temps, le clone resté à ses côtés se rapproche du capitaine et de l'autre clone suffisamment pour être en mesure de réagir à l'arrivée brusque de Miyuki via une tentative de Prison de cristal (Immobilisation totale | Shôton | Maintenue), profitant de sa position pour le moment inconnu ainsi que de la destabilisation lancée par Miyuki afin de surprendre l'adversaire. Au même moment, le second clone de Namue termine ses mûdras et lance des chaînes cristallines (Immobilisation partielle | Shôton | Bras | Maintenue) sans savoir que, quelques secondes plus tards, sa jumelle chercherait à recouvrir entièrement le capitaine de cristal.


Technique(s) utilisée(s):
Namue:


Clone 2:


Clone 1:



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552
Narrateur
Narrateur

[Trame] Le temps presse Empty
Mar 20 Sep 2022 - 14:21
Capitaine de l'Altape[Trame] Le temps presse 8ba8aac1dd48f424811b2d92b3fc7719
???

Un son sur une fréquence particulièrement maltraitante pour vos oreilles envahissait vos corps et vos canaux auditifs. Un son qui, s'il n'était pas arrêté, vous ferait rejoindre la multitude de corps au sol, inconscient et sans la moindre trace de blessure. Un son qui, malgré vos présomptions, ne provenait pas de l'homme que vous aviez devant vous. Comment aurait-il pu maintenir une technique et frapper de son sabre ? Il n'était qu'un leurre. Un piège tendu d'avance pour occuper Namue tandis que sa technique grandirait dans son être.

Un piège qui avait aussi saisi Mawehara Miyuki dans son étau, alors qu'elle fonçait en direction du jumeau boueux du Capitaine. D'une lame elle bloquait avec talent la frappe qui se voulait être mortelle pour l'un des apprentis au sol, tandis que dans une véritable danse, le sabre poussait un hurlement déstabilisant de faible envergure qui venait en rajouter à l'effet de la technique Onkyôton dont lui aussi était victime.

Déstabilisé autant par Miyuki que par son propre créateur, il ne pouvait simplement pas se défaire de la taillade rapide au niveau de l'épaule. Un coup simple qui brisait la consistance du clone Dôton. À sa mort, une quantité de boue se projetait en direction de Miyuki. Une boue qui voulait ralentir ses mouvements et l'empêcher de fuir la zone. Une boue qui était réservée à Namue.

Heureusement, le clone de la Kayuri s'était d'ores et déjà lancé dans une technique d'immobilisation, manifestant une quantité importante de cristal qui immobilisait son adversaire, ou plutôt ce qu'il en restait, venant protéger la Sabreuse des effets de la boue. Malheureusement pour le second clone, s'il avait agi au même moment que toute cette scène, sa technique d'ores et déjà lancée ne connecté avec rien.

De son côté, la véritable Namue toujours sous le couvert de la forêt avait réalisé les mudras d'une technique de détection qui connecte avec plusieurs cibles. Tous les êtres au milieu du dojo, qu'elle chassait rapidement de son esprit, et deux autres sources identiques un peu plus dans les bois. Pas très loin, mais suffisamment pour ne pas avoir été remarqué au travers de tous les bâtiments et de tous les arbres.

Cependant, alors même que l'information lui revenait, vous pouviez sentir le sol sous vos pieds se transformer. D'un sol riche et solide naquit le marécage. Couvrant une large zone, vous ne pouviez que comprendre le réel objectif de votre adversaire. Vous empêcher d'arriver jusqu'à lui. Cependant, ce qui était sifflement dans vos esprits devint étourdissement. L'impact de la déstabilisation Onkyôton prenait du galon sur vos corps, il fallait arrêter son créateur, mais plus vous attendrez et plus ça sera difficile tant la perte de conscience se fera plus présente. Le temps presse.


Résumé:

Revenir en haut Aller en bas
Kayuri Namue
Kayuri NamueEn ligne

[Trame] Le temps presse Empty
Mar 20 Sep 2022 - 19:35



Le temps presse


ft. N/A




Namue


Namue venait à peine de percevoir les deux présences positionnées en retrait du groupe qu’elle dégainait déjà deux kunais puis, après avoir accroché un parchemin explosif après l’un d’eux, la chûnin tira un premier en direction d’une cible et le deuxième en direction de la seconde cible tandis que le hurlement venait lui occasionner une légère perte d’équilibre grandement augmenté par le sol qui se dérobait sous ses pieds.


Deux présences où mes kunais !

La déclaration avait résonné fortement et, réalisant qu’elle venait indirectement de donner sa position en plus de celle de leur adversaire, la jeune femme enchaîna immédiatement avec le mûdra pour déclencher l’explosion qu’elle suivit directement d’une série de mudras tout en propulsant son chakra shôton dans la zone indiquée par ses sens quelques instants plus tôt, y déferlant toute la fureur de son cristal. Puis, alors que sa tête lui tournait de plus en plus, la jeune femme vint concentrer son chakra au niveau de ses pieds avant de se surélevée au-dessus de la boue générée par son adversaire.


Son équilibre de plus en plus affecté, elle se força tout de même à se maintenir sur ses pieds avant de s’élancer d’une démarche mal assurée rappelant celle d’un matelot regagnant le sol après un long périple en haute mer en direction d’une nouvelle cachette, un peu plus proche des deux présences qu’elle avait détecté quelques instants auparavant.


Puis, alors que sa tête continuait à tourner, la jeune femme agrippa le bas de son kimono et déchira deux lanières de celui-ci d’un mouvement sec avant d’en faire deux minuscules boules qu’elle vint insérer dans ses oreilles. Ses bouchons de fortunes en place, la Kayuri composa une minuscule série de mudra et vint recouvrir ses oreilles ainsi que les bouchons de fortunes d’une mince couche de cristal qui sembla se marier à merveille avec son armure shôton déjà présente sur l’ensemble de son corps. Il ne restait plus qu’à voir si son plan improvisé allait être suffisant pour la prémunir de l’assaut sonore de son adversaire si jamais son assaut plus direct ne fonctionnait pas.


Clones de Namue


Alors que leurs immobilisations se refermaient tour à tour sur ce qui n’était finalement qu’un amas boueux, les deux jumelles de la Kayuri comprirent presqu’immédiatement la supercherie qui ne fut que confirmé par le cri de leur originale accompagnée de deux kunais et, aussitôt, elles pointèrent ceux-ci de leur dextre avant de crier un avertissement à la sabreuse qui était venue à son secours.


Là-bas !



Résumé
État de santé: Les oreilles qui sonnent, perte d'équilibre de plus en plus marquée, ouïe complétement obstruée.
Réserve de chakra: 2A (+1), 4B, 1C, 2D (+2)
État de l'armure: intacte

Résumé des actions:

Dès qu'elle détecte les deux présences, Namue agrippe deux kunais ainsi qu'un parchemin explosif et tire un premier kunai avec un parchemin explosif contre une cible avant d'enchaîner un tir presque consécutif en direction de la seconde cible avec le second kunai (action RP). Elle avertit alors Miyuki de l'emplacement de l'ennemi et déclenche l'explosion de son kunai avant d'enchaîner avec le déchaînement de toute sa fureur cristalline dans la zone où elle avait perçut les deux présences (Zones | Shôton | Dégâts B). Puis elle recouvre ses membres d'une mince couche de chakra afin d'être en mesure de se hisser à la surface de la boue environnante pour ensuite aller se cacher dans une nouvelle cachette. Une fois à cet endroit, elle déchire deux petites bandes de vêtements qu'elle roule en boule avant de les inserrer dans ses oreilles en guise de bouchons de fortunes. Puis elle compose un unique mudras et vient recouvrir d'une mince couche les deux bouchons de fortunes afin de couper son ouïe dans l'espoir de se prémunir de l'assaut adverse.


Technique(s) utilisée(s):
Namue:




Clone 1 et 2: N/A

Équipement(s) utilisé(s):
Kunai(s): 3/5 | Senbon(s): 5/5 | Shuriken(s): 5/5
Parchemin explosif: 0/1 | Fumigène: 1/1 | Fil ninja: 1/1





Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552
Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

[Trame] Le temps presse Empty
Jeu 22 Sep 2022 - 19:59
Sans surprise, l'ennemi qui avait abattu son sabre sur l'un des civils n'était qu'un clone. Mais la guerrière blonde n'avait eu d'autre choix que de se jeter pour l'empêcher de tuer tout simplement le pauvre homme étalé à ses pieds. Heureusement protégée de l'enlisement lié à l'explosion du clone par une technique de Namue qui visait à immobiliser l'assaillant, la technique sonore ne s'était pas tue pour autant. Le vicieux était toujours camouflé entre les arbres, plus loin. Cependant, avec la tête qui commençait à tourner et sans aucun moyen de repérer rapidement le lâche, la guerrière ne pouvait rien faire pour le débusquer.

À moins que... La voix de sa collègue attira son attention. Cette dernière parlait de kunais. Et quelques instants après, la blonde remarqua en plissant les yeux, dans ce capharnaüm, les deux kunais en question. L'un explosa en bout de course tandis que l'autre se ficha dans un arbre. Sortant dans la foulée son propre kunai et son parchemin explosif, la Sabreuse visa l'endroit où le second kunai s'était planté avec l'un des siens, armé de son parchemin explosif. C'était une bonne idée, de tenter de déstabiliser leur adversaire dans cette sorte de canalisation qu'il démontrait en ce moment. Pour autant, la Mawehara voyait que le sol était de plus en plus instable et il était complexe pour elle de se mouvoir, d'autant plus que le son qui résonnait dans sa tête commençait à l'atteindre sévèment, au point où elle peinait à garder son équilibre.

Enchaînant dès lors les mudras, Miyuki décida de se couper du son, et en même temps, d'en protéger tous les inconscients. Le vicieux ne pourrait ainsi plus les atteindre. Elle n'aurait qu'à patienter une poignée de secondes, le temps de recouvrer ses esprits, pour ressortir de ce cocon improvisé -si jamais il n'était pas détruit- pour charger à nouveau son adversaire qui se cachait. Elle ne pouvait pas faire grand chose de plus pour l'heure, et elle ne se sentait d'ailleurs même pas capable d'agir plus rapidement tant tout commençait à tourner autour d'elle.

Par précaution et puisqu'elle ne savait pas si le bruit qu'elle continuait d'entendre était celui de la technique de son adversaire ou celui de son propre assourdissement qui continuait à résonner dans son esprit sans qu'il ne soit plus tiraillé, la jonin choisit de créer un second dôme par précaution. Tant pour s'assurer qu'elle ne serait pas à nouveau exposée à la technique vicieuse du couard que pour éviter de se faire surprendre par une éventuelle technique puissante qui viendrait en combinaison d'une autre.

Quant à ses jambes désormais prises dans la boue, cela la stabiliserait le temps nécessaire, elle trouverait bien un moyen de s'en extirper lorsqu'elle aurait de nouveau toute sa tête. Toujours à ses côtés, le clone de Namue pourrait également s'avérer utile si jamais sa défense marchait.

HRP:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11574-mawehara-miyuki-la-danseuse
Narrateur
Narrateur

[Trame] Le temps presse Empty
Ven 23 Sep 2022 - 13:44
Capitaine de l'Altape[Trame] Le temps presse 8ba8aac1dd48f424811b2d92b3fc7719
???

Alors que le cri de votre adversaire semblait interminable. Alors qu'il vous était de plus en plus difficile de tenir debout, l'équilibre de vos oreilles internes était atteint par cette frappe infernale qui les martelait, vous saisissiez deux armes accompagnés de parchemins explosifs et les envoyaient en direction de vos adversaires. Malheureusement, dans leur parcours, ils rencontrent l'acier de deux dagues lancer à même la trajectoire des kunai, les déviant de leurs courses.

Miyuki décida de couper court à la tentative de son adversaire en s'enfermant elle et les membres du dojo au coeur de non pas un, mais deux dômes de pierre. Renfermant autant sa propre personne que la jumelle de la Kayuri, mais aussi une partie de la boue du marécage. Elles n'avaient plus la possibilité d'entendre le moindre son provenant de l'extérieur, ce qui était en soi une bénédiction, car ça venait bel et bien mettre un terme à l'assaut constant du capitaine. Malheureusement, ça voulait aussi dire qu'elles n'avaient pas la moindre idée de ce qui se produisait à l'extérieur et que deux véritables structures de roche la séparait d’une quelconque interaction avec l’extérieur.

À l'extérieur du dôme naquit un véritable enfer cristallisé. Des piques Shoton nées du chakra de la véritable Namue et qui envahissait tout l'espace autour d'elle, créant une véritable forêt cristallisée difficile à naviguer rapidement. La technique de la Kayuri poursuit son chemin jusqu'à la position de ses adversaires. Habilement, le clone de boue resté près de son créateur levait un véritable mur du même élément que le dôme de la Mawehara. Un mur qui, s'il finit en morceau après avoir encaissé toute l'expertise de Namue, venait quand même amplement protéger les deux êtres une à côté de l’autre de l'assaut.

La forêt était devenue boue et aux arbres s'étaient jointes de très large stalagmite de cristal. L'environnement n'était plus propice à un affrontement et, malgré son propre désir de vengeance, votre adversaire n'était pas bête. La situation ne pouvait pas être plus parfaite pour la fuite, le repli stratégique. L'arrivée de renfort était un mauvais signe pour lui , mais les renforts s’étaient enfermés dans des coquilles de terre. Plutôt que de puiser dans sa réserve de chakra descendant, il décidait de profiter de la situation, chargeait du chakra dans ses pieds pour se mouvoir sans problème dans son marécage et finalement dans ses jambes pour fuir, sous les effets d'une charge, laissant son clone de boue derrière pour vous affronter.

Aviez-vous ce qu'il fallait pour le poursuivre ? Où bien vous contenterez-vous de sauver les nomades. N'oubliez cependant pas que devant vous se tient encore et toujours un être capable de vous en faire voir de toutes les couleurs. Enfin... De toutes les teintes de brun et de terre.

Résumé:
Revenir en haut Aller en bas
Kayuri Namue
Kayuri NamueEn ligne

[Trame] Le temps presse Empty
Ven 23 Sep 2022 - 21:08



Le temps presse


ft. N/A




Clone à l’extérieur du dôme


Tandis que le cristal se déchaînait, la jumelle de la Kayuri porta son regard en direction de l’adversaire juste à temps pour voir celui-ci prendre la poudre d’escampette, laissant derrière lui un second clone afin de couvrir ses arrières et, sans réfléchir, elle cria l’information à celle qui venait, quelques instants plus tôt, de se propulser à sa rescousse, espérant que sa voix serait à même de traverser la protection rocheuse de la capitaine.


Il tente de s’enfuir !

Réalisant que ses paroles risquaient fortement de ne pas traverser cette dernière, elle chercha à faire passer un message à celle-ci, lançant six projectiles contre la protection, trois premiers longs tirs suivi d’une pause, d’un long, d’un court et, finalement, un long afin de lui signaler, selon le code kirijin, qu’il était « OK » de sortir. Elle attendit un moment avant de répéter le message une seconde fois, espérant qu’au minimum, sa jumelle de cristal serait en mesure de comprendre le message.


Clone à l’intérieur du dôme


Quelques instants suivant la création du dôme par la Jônin, le clone cristallin enfermé avec celle-ci perçu, au travers de sa confusion, les tocs de ce qui semblait être le code kirijin, mais, plutôt que des variations chakratiques, il s’agissait de coup contre le dôme, est-ce que sa jumelle essayait de lui transmettre un message ?


De longues secondes passèrent et tandis que la déstabilisation sonore de leur adversaire commençait à s’estompé, le message sembla se répéter et, cette fois-ci, le clone de Namue fut certain qu’il s’agissait bel et bien du code kirijin qui lui signifiait qu’il était « ok » de sortir.


Il s’agit du code kirijin, je pense que nous sommes « OK » pour sortir.

Namue


La jeune femme, armé de ses nouveaux bouchons, porta son regard en direction de ses adversaires juste à temps pour voir, tout comme sa jumelle de cristal, leur adversaire prendre la poudre d’escampette et, sans réfléchir, elle laissa ses sens s’imprégner de l’énergie chakratique de celui-ci et, sans réellement réfléchir, elle s’élança en direction de son adversaire tout en composa une série de mudras puis d’un geste rapide, elle propulsa trois petits éclairs semblable à des senbons en direction de ce qu’elle soupçonnait être un clone rester derrière pour les ralentir puis, alors que l’assaut s’élançait vers sa cible, la Kayuri agrippa un kunaï auquel elle attacha un fil ninja avant de propulser celui-ci en direction du double boueux et, tout en continuant à s’élancer en direction de sa cible qui s’éloignait de plus en plus, elle exécuta un mouvement du poignet afin de contourner toute interception potentielle de l’arme.




Résumé
État de santé: Les oreilles qui sonnent, perte d'équilibre encore présente, ouïe complétement obstruée.
Réserve de chakra: 2A, 4B, 1C, 5D (+3)
État de l'armure: intacte

Résumé des actions:

Namue Mémorise la signature chakratique du capitaine puis elle s'élance vers lui alors qu'il tente de fuir, cherchant malgré tout à se débarasser du clone boueux resté en retrait via trois aiguillons de foudres (Raiton | Projectiles | Dégâts D) avant de propulsé un kunai équipé d'un fil ninja en direction de celui-ci, se servant de ce dernier pour contourner toute tentative de déviation à l'endroit du Kunai de la part du clone boueux.


Pendant ce temps, le clone de Namue resté à l'extérieur du dôme cherche à avertir ses consoeurs coincés dans le dôme de la situation en lançant des projectiles à rythme régulier, suivant le code kirijin en espérant que sa jumelle comprenne.


La destabilisation encore présente empêche le clone resté à l'intérieur du dôme de comprendre la première fois le message, mais celle-ci n'a aucun problème à entendre le message la deuxième fois et transmet aussitôt l'information à sa consoeur de la brume.


Technique(s) utilisée(s):
Namue:





Clone 1 et 2: N/A

Équipement(s) utilisé(s):
Kunai(s): 0/5 | Senbon(s): 0/5 | Shuriken(s): 0/5
Parchemin explosif: 0/1 | Fumigène: 1/1 | Fil ninja: 0/1







Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552
Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

[Trame] Le temps presse Empty
Sam 24 Sep 2022 - 21:01
La tête qui résonnait encore, la Sabreuse vacilla debout quelques instants. Mais protégée par ses dômes, le calme revint enfin. Prenant un instant pour respirer et retrouver ses appuis, elle put redécouvrir que ses jambes étaient en partie enfoncées dans une boue qui rendait toute tentative de mouvement particulièrement laborieuse.

Alors qu'elle commençait à tirer pour se sortir de là, le clone de Namue sembla percevoir quelque chose, puis le confirma. Il avait apparemment entendu des coups contre la roche qui les protégeait, des coups qui signifiaient une possibilité de sortir sans danger. Après quelques instants supplémentaires, la Sabreuse enchaîna les mudras pour ramener du chakra sous ses pieds et ainsi ne plus s'enfoncer dans cette boue maudite, puis elle termina de s'en extraire avant de faire s'écrouler une petite partie de chacun de ses deux dômes pour sortir et rejoindre sa camarade.

La cherchant du regard une fois à l'air libre, elle remarqua sa collègue en train de partir vers l'ennemi qui prenait la fuite puis rejeta un oeil vers tous les inconscients qui étaient restés derrière. Traquer et mettre hors d'état de nuire l'ennemi était certes important, mais elle ne se voyait pas abandonner sur place tous ces gens qui n'étaient pas encore debout.

Comme elle n'avait ouvert qu'une place pour passer dans son dôme, ils étaient encore protégés d'une certaine manière, mais ce ne serait pas suffisant si un problème survenait. Pire encore, ils étaient à moitié dans la boue et certains allaient peut-être finir par s'étouffer si elle n'y prenait pas garde. Non, elle devait rester sur place et laisser à Namue la poursuite du fugitif. Au moins dans un premier temps, celui de s'assurer que les civils ne risquaient rien.

Enchaînant une nouvelle fois les mudras, elle fit elle aussi apparaître deux clones d'elle-même et envoya les deux dans la boue qui, si elle ne rendait pas la tâche facile, n'était déjà plus autant piégeuse. Prenant ainsi un peu de temps pour s'assurer que les civils les plus mal positionnés n'allaient pas mourir bêtement, elle ressortit finalement du dôme, les laissant reprendre conscience à leur rythme sous la surveillance de son clone tandis qu'elle jetait un oeil dans la direction où sa collègue était partie.

Encore un peu hésitante, la Mawehara décida finalement de prendre son élan et, d'un seul coup, se propulsa pour tenter de rattraper une partie de son retard et éventuellement capturer celui qui avait tenté de tuer ainsi des mizujins et qui pensait s'en sortir en toute impunité. Mais surtout, si la vie de Namue était en jeu, alors elle serait directement à ses côtés pour la sauver elle aussi. Moins rapide qu'à l'accoutumée de par ce qu'elle venait de subir cependant, Miyuki faisait de son mieux et espérait ne pas arriver trop tard dans le cas où sa collègue aurait prit trop d'avance.

Pendant ce temps, ses deux doubles, eux, restaient sur place et continuaient de surveiller l'état des blessés, s'assurant qu'aucun n'était en danger de mort immédiat, prêts à les soigner le cas échéant.

HRP:

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11574-mawehara-miyuki-la-danseuse
Narrateur
Narrateur

[Trame] Le temps presse Empty
Dim 25 Sep 2022 - 14:10
Capitaine de l'Altape[Trame] Le temps presse 8ba8aac1dd48f424811b2d92b3fc7719
???

C'est sans trop de difficulté que Namue parvenait à s'accaparer la signature chakratique de son adversaire. Si celui qui était d'ores et déjà bien loin n'était pas dans son champ d'action, son clone par contre partageait autant son apparence que son chakra. Un clone qu'il avait laissé derrière afin de vous ralentir et bien que l'original partait d'un pas décidé, la menace n'était pas pour autant réglée.

La véritable Kayuri s'élançait donc dans la poursuite de l'agresseur tout en réalisant trois petites aiguilles de foudre en direction du jumeau boueux. Malheureusement, c'est sans trop de difficulté que le clone élevait du sol un véritable écran fragile qui encaissait pour lui l'énergie dévastatrice de la foudre. Fracturant au passage la défense qui s'éclatent au sol accompagné d'un son humide et liquide à cause du marécage.

Cependant, si le clone était parvenu à se défendre de cet assaut, il n'était pas prêt pour celui qui suivit. D'une part parce que sa propre création lui avait coupé momentanément la vue d'avec son adversaire, mais aussi parce que lorsqu'il avait dévié les projectiles d'acier précédemment, il utilisait des outils tirés directement du véritable capitaine qui n'était plus là, lui et son équipement. C'est ainsi que le kunai fendait l'air jusqu'à entrer en contact avec le double qui explosait dans un amas de boue. Contrairement à la dernière fois, le terrain était bien trop encombré et Namue bien trop loin pour que la boue ne puisse se rendre jusqu'à elle.

Malheureusement, ce qui venait de lui éviter un jutsu était aussi ce qui nuisait à des déplacements rapides dans toute la zone recouverte de marécages et de stalagmite de cristal. Tandis qu'elle arpentait les dédales de sa propre création, ses pieds couverts d'un chakra lui permettant de se mouvoir sans aucun problème dans cette vase malodorante.

De son côté, Miyuki finit par recevoir le signal qu'elle pouvait sortir de son cocon sans trop de problèmes. Cependant, elle fit le choix de ne pas user de son chakra et doit se débarrasser non pas un, mais bien de deux dômes de roche particulièrement solide. Ce n'était certes pas une tâche simple, mais la Mawehara en était amplement capable, mais ça allait lui prendre un temps fou. Un temps qui allait être utilisé par le capitaine pour prendre de la distance. Une distance qu'elle ne pourrait peut-être même pas rattraper. Cependant, aidée de ses clones, elle s'assurera au moins que les civils étaient hors d'atteinte et qu'ils ne se noient pas dans la vase.

Parvenant finalement à se creuser une sortie, les apprentis du dojo commencèrent à se réveiller, tous grimaçant en portant leurs mains à leurs oreilles. Finalement, contournant le terrain modifié par Namue, une large zone qu'elle devait dépasser pour pouvoir utiliser sa charge sans aucun souci. Les stalagmites rendaient simplement impossible ce genre de mouvement. Aidée du clone de Namue, elle avait une idée globale de la direction dans laquelle s'étaient lancés le capitaine et, par le fait même, la Kayuri. Sans détection, cependant, il serait difficile de remarquer un changement de trajectoire.

De son côté, le capitaine mettait les bouchés doubles et fuyait cet affrontement qu'il ne pouvait remporter, tant l'arrivée de la Mawehara chamboula tous ses plans.

Résumé:

Note:
Revenir en haut Aller en bas
Kayuri Namue
Kayuri NamueEn ligne

[Trame] Le temps presse Empty
Lun 26 Sep 2022 - 18:02



Le temps presse


ft. N/A




Namue


C’est sans surprise que son assaut initial fut bloqué par le clone boueux et que son second assaut fit mouche, malheureusement, elle n’avait pas compté sur la difficulté qu’elle aurait à traverser son propre champ cristallin. Heureusement, son mouvement constant l’avait amené à dépasser la zone marécageuse de son adversaire et, quelques instants plus tard, elle relâchait son chakra de ses membres avant de charger en direction du capitaine qui cherchait encore à se sauver, n’étant plus qu’un minuscule point dans son champ de vision.


Ne sachant pas réellement où se trouvait sa comparse, la chûnin se contenta de crier des indications vagues dans l’espoir que celle-ci l’entendent et la suive.


Il se dirige vers la côte !

Presqu’aussitôt, elle chargea à son tour doublement, arrivant à combler une partie de la distance que le capitaine venait de créer entre eux quelques instants plus tôt et, tandis qu’il cherchait encore visiblement à s’enfuir, la jeune femme composa une série de mudra avant de concentrer son chakra électrique qu’elle propulsa ensuite en direction de son adversaire sous la forme d’un énorme dragon foudroyant que la jeune femme espéra être suffisant pour l’arrêter dans sa course folle car même si elle avait les capacités de traquer celui-ci sur une très longue distance, la Kayuri ne pouvait s’empêcher d’espérer clore cette histoire ici et maintenant.


Clones de Namue


Tandis que l’originale se propulsait à la poursuite du responsable, les deux clones de la Kayuri vinrent porter mains fortes aux doubles de la sabreuse afin de porter assistance aux élèves du Dojo de la brume qui commençait enfin à se relever.




Résumé
État de santé: Les oreilles qui sonnent, perte d'équilibre encore présente, ouïe complétement obstruée. Début de fatigue lié à sa consommation de chakra.
Réserve de chakra: 2A, 5B (+1), 3C (+2), 5D
État de l'armure: intacte

Résumé des actions:

Les mouvements de Namue lui permettent de dépasser assez rapidement la zone boueuse de son adversaire tandis que le clone de celui-ci est détruit. Sans un seul regard, elle tente d'informer sa collègue de la trajectoire supposée de son adversaire avant de partir à son tour une double charge afin de combler la distance que celui-ci venait de placer entre eux. Puis, alors que ce dernier revient enfin dans son champs de vision, la jeune femme compose une série de mudras et propulse un dragon foudroyant dans sa direction.


Technique(s) utilisée(s):
Namue:

x2



Clone 1 et 2: N/A

Équipement(s) utilisé(s):
Kunai(s): 0/5 | Senbon(s): 0/5 | Shuriken(s): 0/5
Parchemin explosif: 0/1 | Fumigène: 1/1 | Fil ninja: 0/1


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552

[Trame] Le temps presse

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le temps presse, Namue.
» [Mission B] Une bonne terreur, de temps en temps, vous remet les idées en perspective
» Du vent dans les ailes [Solo / Trame Kuchy ]
» Un temps pour la colère, un temps pour le calme. [ETSUKO]
» il est temps...

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: