Soutenez le forum !
1234
Partagez

La plus belle [Yamiko]

Migaru
Migaru

La plus belle [Yamiko] Empty
Lun 17 Oct 2022 - 21:19
Le pas léger et guilleret, le jeune homme était presque en train de sautiller. En se réveillant ce matin, il n’aurait pu rêver de meilleures nouvelles que celles qui l’amenait à se balader comme une petite fille se rendant chez une copine. Quelques discussions à droite à gauche et le quasi-trentenaire avait appris qu’un établissement sérieux offrait à sa clientèle un véritable buffet pour tous les sens. Boissons, nourriture mais surtout des femmes. Les mets les plus délicats pour un homme de goût comme lui. S’étant rapidement coiffé, d’un simple geste dans une tignasse plus qu’ébouriffée, il avait pris la direction qu’on lui avait indiqué avec un certain empressement. Si ses premiers pas s’étaient faits au pas de course, il s’était rendu compte qu’il y avait quand même une certaine distance. D’où l’adoption du rythme jeune demoiselle guillerette.

Lorsqu’il vit les premiers pignons de l’établissement, un sang nouveau irrigua ses veines. Deux volutes de vapeur s’échappèrent de ses narines et sa course reprit de plus belle, accompagnée d’un petit sifflement de machine à vapeur. De là où il était, face à la porte, parvenait déjà les sons des Muses qui s’affairaient à leurs instruments. Le cœur léger comme le pas, il sautilla jusqu’à la porte qu’il poussa d’un coup dans une entrée fracassante.

- BOUM BEBE !

Un silence pesant accompagna cet éclat. Des regards durs s’attardèrent sur lui. Il se renfrogna sur lui-même, venant de se souvenir ce qu’on lui avait dit de cet endroit. Ici étaient acceptés les clients sérieux. Ça avait beau être un lieu dédié à la luxure, il n’y avait pas d’écart irrespectueux qui restait impuni. Il s’inclina en guise d’excuse et attendit un peu de voir si on le congédiait. Chacun étant occupé à un loisir différent, il prit la direction du bar avec un peu plus de discrétion, mais non sans un certain empressement.

Ses yeux dévoraient le décor. Il était comme un enfant dans une confiserie. Tout donnait envie. De la boisson jusqu’aux vivres ou aux charmantes créatures qui faisaient de ce lieu un paradis terrestre. Si le morbide n’était pas à associer à l’emplacement, il se serait suicidé directement par simple plaisir de décéder dans un lieu aussi idyllique. Toujours avec un regard froid à son égard, une femme s’approcha pour prendre sa commande. Il accueillit la demoiselle d’un sourire charmeur et d’une voix plus grave qu’à son entrée :

- Une bouteille de sake s’il vous plaît.

Ce simple subterfuge ne lui permettrait pas de conclure mais il savait qu’il passerait une bonne soirée dans tous les cas. Pas la peine de se presser. Il dégusta un premier verre de son nectar et se retourna pour admirer encore une fois l’endroit. Parmi toutes les belles propositions qu’offraient l’établissement, il manqua de baver le contenu de sa bouche. Il y avait là les plus belles créatures du Yuukan. Des alcools affriolants et des occupations en tout genre. Pourtant, il n'y avait qu’une seule chose qui obsédait actuellement le jeune homme. Celle qu’il considèrerait jusqu’à jamais comme la plus belle femme qui lui ait été donné de voir.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/u3
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. Yamiko

La plus belle [Yamiko] Empty
Mar 18 Oct 2022 - 16:06
La plus belle [Yamiko] Yamiko10
La Plus Belle - feat. @Migaru

~ Teitetsu – Courant Année 203 ~

En hauteur, dans une loge ouverte vers l’immense espace en contrebas où se déroulait les spectacles publics, tes yeux violacés suivaient dans les moindres détails ce qui se passaient plus bas. Débout, les bras croisés sous ta poitrine, tu soutenais sans vaciller les quelques regards qui osaient croiser le tien. Contrairement aux autres femmes présentes, tu n’étais pas présente pour divertir mais juste pour être spectatrice de ce qui se déroulait au sein de cet établissement dont tous, même les jeunes femmes qui travaillaient en son sein, ignoraient que tu en fusses en réalité la propriétaire. Du moins, tu détenais une grande partie des capitaux investis dans la renaissance de cet établissement qui, autrefois, n’était fréquenté que par des hommes peu fréquentables. Des êtres ignobles pour la plupart. Leurs excès étaient tels qu’ils avaient même réussi à pousser certaines femmes de l’établissement à partir. A ton arrivée, l’établissement était pour ainsi dire un nid aux salauds.

Tu n’étais pas une féministe mais lorsque l’unique propriétaire de l’établissement t’avait quémandé de l’aide financière pour tenter de redresser ses affaires qui peinaient, tu avais accédé à sa requête à condition de repartir de zéro. De recommencer sur une base nouvelle et surtout plus saine, quitte à perdre les habitués actuels qui, de toute façon, tu jugeais ne pas mériter tout bonnement de fouler l’endroit de leurs pieds et de toucher les employées de la maison de leurs mains crasseuses. Ce fut ainsi que tu te retrouvas à collaborer avec Dame Tatsuki, une ancienne maîtresses du feu Parrain d’une organisation mafieuse dont tu faisais partie à une époque qui précédait ton intégration de Kumo. Aujourd’hui, toutes deux étaient propriétaires de cet endroit renommé Jardin des sens mais peu de personnes connaissaient cette vérité. Officiellement, tu étais plutôt connue comme la nièce de Dame Tatsuki. Fait que cette dernière ne cherchait point à démentir bien que vous n’ayez, en vérité, le moindre lien de sang. Et comme tu jugeais cette histoire comme sans la moindre importance, tu laissais donc les gens parler et penser ce qu’ils voulaient.

Miser sur la qualité plutôt que sur la quantité s’avérait bien risqué. Le Jardin des sens avait bien du mal à redémarrer ses activités. Il était fort difficile de faire oublier la mauvaise réputation de l’ancien établissement bien que celui-ci avait changé de nom, afin de marquer le grand changement qui n’était pas uniquement une façade car c’était tout le système de fonctionnement qui avait été revu, en plus de l’environnement. L’entrée étant devenue très sélective, les clients ne se bousculaient pas à la porte. Les hommes dignes de ce nom et, ou, de ce rang ne semblaient pas enclins à poser les pieds dans un établissement qui, autrefois, ressemblait à un bordel pour prolétariat.

Quelques anciens clients tentaient leur chance avec le nouvel établissement mais la plupart finissaient par être jetés à la porte car ils étaient incapables de respecter les nouvelles règles de la maison. D’ailleurs, une nouvelle tête manquait de peu de perdre son droit d’entrée au sein du Jardin des sens aujourd’hui. Fort heureusement pour lui, il s’était vite rattrapé en se montrant comme un homme digne. Ce dernier semblait être doté d’une volonté inexplicable à vouloir rester en ce lieu qu’il découvrait vraisemblablement pour la première fois. Tu le voyais comme un enfant émerveillé par une nouvelle confiserie. Le voyant pour la première fois, tu le surveillais sans relâche depuis son arrivée, car tel était ta tâche, mais lui aussi semblait faire de même mais tu doutais bien que ce fût pour une toute autre raison.

Après des minutes à se toiser sans que l’un ou l’autre daignait abandonner le duel de regards, tu décidas de rejoindre l’impertinent.

« - A quoi donc pouvez-vous bien penser en me regardant de la sorte ? Tu plongeas ton regard violacé dans celui bien vicieux de l’étranger. Laissez-moi donc devinez ! A une fleur que vous désirez cueillir ? … Je me trompe ? »

Tu venais de te mettre au même rang que les autres Fleurs présentes alors que, bien que tu portasses toi aussi le nom d’une fleur et que tu fusses accoutrée comme les autres filles du Jardin, tu n’étais pas pourtant comme elles. Tu n’étais pas ici pour divertir mais juste pour surveiller et intervenir si besoin. Comme s’acquitter de la tâche de jeter dehors, et sans ménagement, les clients irrespectueux et récalcitrants. A part Dame Tatsuki, personne ne savait que tu maîtrisât le chakra et encore moins que tu fusses une Metaru.

« - Je me nomme Tsubaki. »

Pourquoi donc avais-tu décidé d’aborder cet homme tout en sachant que tu n’allais certainement pas apprécier ce qui allait pleuvoir de sa bouche ? Surement parce qu’il avait été le seul ici à avoir osé défier ton regard sans vaciller. Son audace avait réussi à susciter ton intérêt mais pour combien de temps ? …

_________________
La plus belle [Yamiko] Fa683038ebd569e0c8d5d4d2e882b3a376ec4999
Veux-tu goûter à mon venin, Invité ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed https://www.ascentofshinobi.com/t13288-gentoku-m-yamiko
Migaru
Migaru

La plus belle [Yamiko] Empty
Mer 19 Oct 2022 - 22:44
Soit l’alcool de cet établissement était d’une rare qualité, une manufacture à la grandeur des dieux, soit Migaru vivait un rêve éveillé. La divine créature avait soutenu son regard un moment avant de venir à son niveau pour lui adresser la parole. Un instant qui avait peut-être été long, il ne saurait le dire. Ses yeux et sa pensée étaient obnubilés par la démarche gracieuse de la plantureuse femme. Lui qui avait un petit panel de conquêtes à son actif, il se retrouva fort dépourvu face à une dame d’un tel standing. Au-delà même de cette beauté sulfureuse, elle dégageait une force et une aura bien particulière qui avaient chamboulé le jeune homme. Bien que dragueur invétéré, cette rencontre avait eu l’effet d’un coup de massue sur la tête. Mais son esprit revint vite aux choses sérieuses. Elle lui avait parlé et il n’allait pas rester la bouche ballante. Une petite claque auto-infligée le remit dans le droit chemin.

- Très chère dame, si vous me le permettez, ce serait insulter votre beauté que de vous comparer à une simple fleur. Ou alors ce serait là une flore encore inconnue de l’Homme restée au domaine des Dieux. Hors de question d'enlever une telle beauté à son domaine divin.

Puis une soudaine pensée vint à l’esprit de Migaru. Une réflexion, ce qui était rare, perspicace, encore plus rare. Lui-même s’y connaissait un peu dans l’art de l’illusion. Peut-être que cet établissement utilisait du Genjutsu pour faire vivre une incroyable expérience à ses clients. Si c’était le cas, c’était du génie pur. Si ça ne l’était pas, il y avait potentiellement un concept très lucratif à la clé. Ne souhaitant pas se contenter de l’irréel, Migaru plaqua ses deux paumes l’une contre l’autre en s’écriant :

- KAI !

Il avait déversé dans son corps le chakra nécessaire à l’utilisation d’un Kaï. Ce jutsu basique permettait à qui l’utilisait de rétablir son flux de chakra. Migaru avait voulu s’éviter une déception soudaine et il avait fermé les yeux en procédant à ce geste. Il les rouvrit aussitôt son chakra utilisé et fut désarçonné une fois de plus. Deux sublimes améthystes le fixaient, et l’esprit qui se cachait derrière devait s’interroger sur l’énergumène qui lui faisait face. De son côté, le jeune homme s’étonna d’être à nouveau sous le choc de cette beauté envoûtante. Il comprenait son approche, beaucoup devaient la reluquer. La bestialité de son regard semblait indiquer que beaucoup avaient dû être éconduits. Bien que l’endroit se prêtait à une transaction simple et efficace, Migaru était de la vieille école et préférait s’assurer d’un minimum de lien avant d’allonger la monnaie.

- Enchanté, susurra-t-il suite à la présentation de la Fleur. Migaru ! se présenta-t-il avec un peu plus de fierté et de prestance. Au vu de l’établissement, j’imagine qu’on vous le dit souvent mais soit vous servez le meilleur sake de tout le Yuukan, soit vous en êtes la plus attirante des femmes.

Migaru se cachait derrière l’excuse d’entretenir un minimum de conversation avant de payer toute prestation mais s’il était honnête avec lui-même, il était juste un peu trop sous le charme et peureux de rompre la magie du moment avec un rustre billet pour une conversation tarifée.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/u3
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. Yamiko

La plus belle [Yamiko] Empty
Ven 21 Oct 2022 - 14:30
La plus belle [Yamiko] Yamiko10
La Plus Belle - feat. @Migaru

~ Teitetsu – Courant Année 203 ~

Tu n’émis la moindre réaction lorsque l’inconnu s’auto-gifla devant toi. Tu n’avais pas besoin de lui demander la raison de cet acte, bien que surprenant, car il suffisait de le regarder pour se rendre compte que l’homme semblait être captivé par ta personne. Et, tu te demandais bien pourquoi !? Tu étais consciente de ta beauté car on te l’avait déjà dit et démontré maintes fois mais tu ne pensais pas au point de provoquer un tel effet chez un être. D’autant plus que tu n’avais rien fait pour le séduire. La réaction de cet inconnu ravirait certainement bien de femmes et pourtant, celle-ci te laissait de marbre. Tu trouvais même cela un tantinet ridicule. Tu n’appréciais guère les enjôleurs. Tu préférais les hommes d’action aux beaux parleurs.

L’étranger alla jusqu’à se lancer une technique de kaï, croyant certainement qu’il avait été plongé dans une illusion. Tu fis mine ne n’avoir rien remarqué, ne désirant pas révéler ta nature de kunoïchi. Au sein du Jardin des sens, tu n’étais qu’une simple civile capable de maîtriser n’importe quel trouble-fête afin de le mettre en dehors de cet établissement dont tu étais, en quelque sorte, la gardienne.

Levant juste une main, une des fleurs affectées pour servir les boissons se pressa de préparer puis de t’apporter ton breuvage habituel qui n’était qu’un simple verre de saké. Au sein du Jardin des sens étaient servis de nombreuses types de boissons, plus ou moins alcoolisées, afin de satisfaire le goût de chacun. Y étaient servis même des divers mélanges d’alcool et de nectar de fruits, voir même de fleurs, qui apportaient une touche sucrée et parfumée au liquide pervers. Un mélange très traitre car le goût suave de la boisson poussait à une consommation sans modération. On se rendait souvent compte de l’excès uniquement quand il était déjà trop tard. Mais là n’était pas la raison qui te poussait à te contenter d’un alcool simple comme le saké alors que la boisson sucrée était très apprécier par les femmes. Du moins par la plupart d’entre elles car toi, par exemple, n’appréciais guère les boissons sucrées, alcoolisées ou non.

« - Une chose est sûr. Vous savez parler aux femmes, lâchas-tu sereinement avant de descendre délicatement une gorgée de ton alcool de riz. Je peux très bien être la plus attirante des femmes qui serve le meilleur saké du Yuukan, ajoutas-tu ensuite tout en dévorant le fin flatteur de ton regard violacé alors que ta main lui tendait ton verre de tes lèvres marqué. Enchantée de même, Migaru. Bienvenue au Jardin des sens. J’espère que vous vous plairez ici. »

Te voilà en train de jouer à la séductrice, allant jusqu’à offrir à l’homme un baiser indirect alors que vous veniez à peine de vous rencontrer. La séduction n’était pas une chose que tu affectionnais, loin de là, mais parfois tu y puisais un certain plaisir si le partenaire de jeu se révélait être à la hauteur de tes attentes. C’était certainement le cas présentement. Tu avais envie de voir jusqu’où était prêt à aller cet homme qui paraissait véritablement envoûté par ta personne. Et pour le savoir, tu avais décidé de le rejoindre dans son jeu. Après tout tu n’avais rien à perdre et tu avais du temps à tuer …

_________________
La plus belle [Yamiko] Fa683038ebd569e0c8d5d4d2e882b3a376ec4999
Veux-tu goûter à mon venin, Invité ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed https://www.ascentofshinobi.com/t13288-gentoku-m-yamiko
Migaru
Migaru

La plus belle [Yamiko] Empty
Sam 22 Oct 2022 - 0:20
Migaru ne s’en rendait pas forcément compte mais il affichait un air béat le faisant passer pour le plus grand imbécile de l’Histoire. Ce qui ne devait pas être loin de la vérité. Il n’était pas vraiment en état de réaliser quoique ce soit. Lui qui avait été admiratif de la décoration, de la charmante compagnie et des mets délicats proposés, un seul maintenant attisait son appétit. La sublime jeune femme était très posée, ses gestes étaient mesurés mais emprunts d’une assurance qui démontrait bien qu’elle était dans son domaine, et lui ayant l’honneur de fouler le même sol qu’elle.

Lui qui avait parfois tendance à vouloir se la jouer un peu macho, il ferait pouffer certaines anciennes conquêtes qui seraient ravies de le voir aussi pantois. Il devrait se ressaisir pour ne pas passer définitivement pour une loque humaine. D’autant que la bestialité du regard qui le fixait témoignait qu’elle n’était pas femme à se laisser berner par quelques jolis mots. Reprenant un peu de consistance, Migaru se fit violence pour devenir l’homme charmant mais attentif qu’il savait être.

Il aurait pu le réaliser plus tôt. Au lieu de ça, il n’avait même pas eu l’élégance de proposer un verre de sa bouteille à la Fleur. Elle avait fait un petit signe à l’une de ses consœurs qui lui avait servi un verre de sake. Le jeune homme se maudissait de ne pas avoir eu l’élémentaire politesse de partager. Alors que la Fleur prit une gorgée de son breuvage, elle venait de complimenter son interlocuteur sur sa manière de parler. Des mots dont Migaru savait y puiser quelques possibles renseignements. Le fait de simplement parler des femmes en général, et non d’elle-même. Cela pouvait indiquer qu’elle n’était pas forcément sensible à tous ces compliments élogieux. Mais la supposition était encore un peu hâtive. Du désarçonnement total à la suite de la découverte de la sublime créature, c’était maintenant un autre Migaru qui se lançait dans la discussion.

La Fleur avait tendu son verre où elle venait de boire. La marque de ses lèvres et la manière dont le récipient était tourné se voulaient clairs. D’une attitude un peu moins burlesque, Migaru tendit son bras, mais pas celui auquel la belle jeune femme aurait pensé. Celui où il tenait sa bouteille vint resservir le verre de la Fleur, alors que celui où il tenait le sien vint trinquer cette offre alléchante. Cette fois Migaru reprenait le dessus sur son comportement un peu trop impulsif. Il devait aussi se faire à l’idée que son attitude était tout sauf attirante pour une femme. D’autant plus lorsqu’elle était aussi jolie. Combien de ses confrères avaient dû se casser les dents sur ce monument de la beauté féminine ? Migaru avait beau avoir essuyer plusieurs refus dans sa vie, il s’en voudrait de passer pour un imbécile parmi tant d’autres. Avant de porter son verre à ses lèvres, il émit un petit sourire malicieux à l’attention de son interlocutrice :

- A votre Jardin et à toutes les Fleurs qui en font la beauté.

Le verre fut vidé d’un trait avant d’être rempli aussi sec. Il attendit que la Fleur en ait fait de même pour lui proposer un peu du breuvage enivrant. Il ne perdit pas de temps également pour répondre à l’accueil de son hôtesse.

- Je m’y sens déjà comme au Paradis, avoua-t-il. C’est un exploit d’avoir pu créer un endroit aussi splendide sur Terre. Vous devez avoir du mal à faire sortir votre clientèle, plaisanta-t-il.

Lui pour sa part comptait bien ne pas bouger pour l’instant. Il avait toute la nuit devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/u3
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. Yamiko

La plus belle [Yamiko] Empty
Lun 24 Oct 2022 - 12:11
La plus belle [Yamiko] Yamiko10
La Plus Belle - feat. @Migaru

~ Teitetsu – Courant Année 203 ~

« - Quel gâchis ! Lâchas-tu sur un ton qui reflétait la déception même si celle-ci était simulée. »

Avec délicatesse, tu déposas ton verre qui venait d’être rempli sur le comptoir.

« - Les passionnés de l'alcool de riz vous dirons qu’il ne faut jamais mélanger les sakés, mon cher. »

Reproches lâchés tout en fixant ton interlocuteur dans les yeux.

En vérité, tu ignorais si ton saké et celui que l’enjôleur avait versé dans ton verre était différent ou pas mais tu cherchais juste à le mettre dans l’embarras alors qu’il paraissait avoir repris le contrôle de ses émotions. Ton souhait était bien puéril mais tel était la nature du jeu auquel vous vous adonnez actuellement. Tu n’étais pas une mauvaise perdante mais tu jugeais ne pas avoir assez mis ton partenaire de jeu en difficulté. Le voir se débattre était le seul plaisir que tu puisais dans votre échange qui pourrait rapidement te lasser.

« - Un client qui refuse de partir, court le risque de ne plus être autorisé à remettre les pieds ici. »

Des propos sérieux en réponse à ce qui ressemblait être une plaisanterie de la part de de Migaru. Parole qui faisait comprendre que ceux qui désiraient fréquenter le Jardin des sens sur le long terme avaient tout intérêt à respecter les règles de la maison mais aussi à écouter celles qui les habituaient. Les Fleurs du jardin avaient beau avoir le rôle de divertissement, elles n’étaient pas cependant que des simples ornements destinés à égayer. Au contraire, elles étaient celles qui commandaient ici. Les désobéir revenaient à se mettre à la porte du jardin. Une raison de plus qui justifiait certainement le fait que le Jardin des sens était peu fréquenté mais il était hors de question de faire autrement. Là était la condition que tu avais imposée en investissent en ce lieu. Tu misais sur la qualité de la clientèle et non sur la quantité ; quitte à prendre le risque de ne pas rentabiliser le lieu dans l’immédiat. En observant les quelques clients fidèles, tu étais convaincue qu’il existait des hommes qui appréciaient la qualité des services de la maison et que ce n’était qu’une question de temps, avant qu’une foule masculine n’abonde au sein du Jardin des sens.

« - Je suis ravie de voir que vous appréciez nos services, Migaru-san. D’ailleurs, avez-vous choisi votre fleur ? Ne trainez pas trop au risque de voir celle qui vous convoitez finir entre les mains d’un autre. »

Paroles qui invitaient l’enjôleur à faire le choix entre rester auprès de toi, quitte à prendre le risque de repartir du jardin inassouvi ou bien d’aller cueillir une autre fleur qui, contrairement à toi, saura combler tous ses sens ...

_________________
La plus belle [Yamiko] Fa683038ebd569e0c8d5d4d2e882b3a376ec4999
Veux-tu goûter à mon venin, Invité ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed https://www.ascentofshinobi.com/t13288-gentoku-m-yamiko
Migaru
Migaru

La plus belle [Yamiko] Empty
Lun 24 Oct 2022 - 21:13
- Un établissement de votre standing m’aurait servi un sake de moins bonne qualité que celui que vous consommez ?! Je ne peux pas le croire.

L’air malicieux de Migaru se révéla un peu plus lorsqu’il laissa apparaître ses blanches dents. Bien que son interlocutrice se soit un peu offusquée de cet « affront », il n’était pas impressionné pour autant. Si elle était vraiment agacée, elle ne resterait pas. Puis le jeune homme se souvint du type d’établissement dans lequel ils étaient, et surtout quel type de relation s’y développait. La faute était commise, Migaru partait avec des points négatifs dans l’affaire. Pour autant, il ne se laissait pas abattre. La jeune femme, au-delà d’être la plus divine des créatures, avait une répartie et une assurance qui la rendait encore plus séduisante que sa plastique. Si Migaru n’était pas aussi intéressé, il aurait pu rester là à l’admirer. Cette courte période était révolue et l’objectif maintenant était clair. Et pour cela, il se devait d’être irréprochable.

D’un ton très posé qui témoignait de la véracité des propos, la Fleur annonça la couleur d’entrée de jeu. Le sérieux de l’établissement était assuré par des règles strictes. Par sa réponse, elle venait d’informer son interlocuteur que de potentielles sorties musclées pouvaient avoir lieu. Il attarda un très léger coup d’œil alentour, cherchant des gorilles des yeux. Aucun primate à lunettes de soleil repérés. Il était du coup curieux de savoir comment ces Fleurs étaient protégées de messieurs trop entreprenants ou collants. Peut-être aurait-il l’occasion de le voir en vrai. Il ferait tout son possible pour ne pas l’expérimenter lui-même. Une consigne qui lui serra la gorge mais qu’il ne laissa pas paraître en reposant son verre.

- Vous avez l’air d’avoir un règlement digne de ce nom. Je serais intéressé de le connaître, je ne voudrais pas commettre d’impair. Je compte bien revenir, dit-il avec un petit clin d’œil.

Ça pour revenir, il n’allait pas se priver. Le lieu procurait un tel sentiment de bien-être et cette femme l’avait totalement envoûté. Il l’avait regardé dans les yeux à plusieurs reprises et il s’étonna sur l’instant de ne pas être descendu plus bas. Bien qu’il l’ait vu arriver, il n’avait pas eu le réflexe habituel de s’attarder sur les formes de son interlocutrice. Il les avait perçues mais ne s’étaient pas attardées dessus. Il n’en avait pas particulièrement envie sur l’instant. Le regard d’améthyste était bien plus passionnant et intriguant. Mais il n’était pas fou, un concubin qui passe son temps à vous fixer dans les yeux paraîtrait étrange. Les règles étant strictes, il préférait avoir un comportement adéquat pour revoir la Fleur.

Directe mais subtile, elle lui signala qu’il ferait mieux de faire son choix pour ne pas se retrouver le pion damé. L’aimable remarque arracha un rire cristallin au jeune homme qui fit mine de faire un tour d’horizon. Objectivement, il fallait bien l’admettre, il n’y avait que des jolies femmes. Bien plus ravissantes que toutes celles avec qui il avait eu des aventures. Pourtant, une seule l’intéressait aujourd’hui.

- Oh ! Vous voulez dire que vous êtes déjà prise ?! s’étonna-t-il faussement.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/u3
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. Yamiko

La plus belle [Yamiko] Empty
Mar 25 Oct 2022 - 11:06
La plus belle [Yamiko] Yamiko10
La Plus Belle - feat. @Migaru

~ Teitetsu – Courant Année 203 ~

« - Je vous rassure que toutes nos boissons sont de qualité, Migaru-san. Seulement, nous proposons des variétés et des marques différentes afin de satisfaire tous les palais. Un alcool peut-être trop fort pour un individu et pourtant pas suffisamment pour un autre alors qu’il sera parfait pour un troisième. »

Fidèle à ton côté plutôt taciturne, tu ne disais que le strict minimum pour te faire comprendre et avec ta sérénité habituelle alors que ton regard violacé continuait de dévorer ton interlocuteur. Ce dernier se révélait non seulement être un fin séducteur qui connaissait manier parfaitement sa langue mais aussi un homme intelligent qui savait scruter les propos d’autrui afin de les exploiter à son avantage. Tu n’avais pas intérêt à montrer une faille dans ton langage, autrement, il saura l’exploiter pour gagner le dessus sur toi dans votre jeu, ou pour autre chose. Migaru se révélait donc être un homme dangereux pour une femme ; dans le sens où il pourrait la piéger par des simple paroles afin de la mener là il le désirait. Seulement, tu n’étais pas une fleur facile à cueillir.

« - Comportez-vous en gentilhomme et tout ira bien pour vous, Migaru-san. »

Comme pour marquer une réconciliation - quand bien même il n’y avait aucune embrouille entre vous - tu repris ton verre pour une gorgée, tout en écoutant ton compagnon du soir que tu continuais de fixer de ton regard intense malgré sa placidité impériale.

« - Au sein de ce jardin, je ne suis qu'une fleur qu’on ne peut qu’admirer, Migaru-san … Me contempler et me parler ne vous coutera pas un sou mais pourriez-vous vous contenter de cela alors que n’importe quelle autre fleur présente pourrait satisfaire tous vos désirs ? »

Lasse de votre jeu, tu avais décidé d'y mettre un terme en devenant ce que tu étais véritablement. Un être sincère mais à la personnalité plutôt marmoréenne. Cette fois, tu n’avais pas cherché à soigner ton intonation qui était alors naturelle mais plutôt glaciale.

« - Allez donc vous amuser, Migaru-san. N’est-ce pas la raison de votre présence ici ? »

Tu n’avais cure en réalité des états d’âme de l’enjôleur mais en tant qu’une Fleur du Jardin des sens et surtout la copropriétaire du lieu, tu devais pousser Migaru à la consommation. Le laisser uniquement boire en ta compagnie, n’apportera pas grand-chose à l’établissement …

_________________
La plus belle [Yamiko] Fa683038ebd569e0c8d5d4d2e882b3a376ec4999
Veux-tu goûter à mon venin, Invité ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed https://www.ascentofshinobi.com/t13288-gentoku-m-yamiko
Migaru
Migaru

La plus belle [Yamiko] Empty
Sam 5 Nov 2022 - 0:35
La Fleur n’avait pas tort. L’alcool servi ici était délectable. Il devait activement participer à l’effervescence et à la grandeur du lieu. Un excellent breuvage n’est rien sans la bonne compagnie. Et une compagnie agréable l’est toujours plus avec un soupçon d’ivresse. Le savant équilibre des deux promettait une soirée divertissante et fortement appréciée. Migaru ignorait qui pouvait tenir cet établissement, mais il savait y faire. Regardant encore un peu la décoration et tous les convives lorgneurs, il sirota son verre malgré la remarque de son interlocutrice, qui ne devait pas vraiment lui en vouloir en réalité. Pas pour si peu en tout cas. A moins qu’elle ne soit de parenté avec le distilleur. Mais sa réaction aurait été bien plus vive que celle servie.

- C’est à ses manières que l’on reconnaît la valeur d’un homme, cita le jeune homme fièrement.

La Fleur ne s’était pas épanchée sur des règles précises qui régissaient les rapports dans ce lieu. Elle l’avait résumé par une recommandation d’agir respectueusement. Cela dit, il en avait plus ou moins fait les frais lors de son entrée. Les regards qui lui avaient été jetés étaient significatifs. Il avait bien fait de se reprendre puisqu’apparemment, les moins éduqués finissaient à la morte manu militari. Du moins c’est ce qu’il supposait, n’ayant toujours pas vu l’ombre d’un homme de main musclé. Il se voyait bien travaillant ici, assurant la pérennité de ses divines créatures, tel un berger concupiscent. Il se délectait de cette soirée improvisée qu’il devait à une poignée de badauds ayant vanté les mérites de ce coin de Paradis. Si Migaru les croisait à nouveau, il se jura de leur offrir un verre. Il venait de trouver le lieu où il serait le plus heureux de mourir. Son verre terminé, il le reposa un peu, n’étant pas non plus à la recherche d’une ivresse expresse. Il faisait bien d’ailleurs puisque la suite le désarçonna à tel point qu’il aurait pu briser cette vaisselle délicate.

La Divine Fleur était une beauté inaccessible. Il avait seulement la possibilité de lui parler mais rien de plus. Assez défait, il réfréna une moue infantile et se surprit à relativiser très vite. En dépit d’une première approche presque primaire, il s’était ressaisi à la fois pour charmer et parce que cette femme l’intriguait au plus haut point. Sa beauté y participant grandement, leurs brefs échanges lui avaient permis de découvrir une femme pleine de répartie et pas aussi conciliante que ce à quoi on pourrait s’attendre dans pareil établissement. Lui qui était très porté sur les plaisirs de la chair se retrouvait maintenant à préférer une discussion délectable avec cette dernière. Décidément, si ses proches le voyaient. Lorsqu’il s’apprêta à répondre, la Fleur conclut par une remarque extrêmement concise, presque glaciale. Migaru ne se laissa pas débiner pour autant.

- Je ne devrais pas être étonné. Comment mettre un prix sur pareille beauté ? Ce serait soit insultant soit indécent.

Craignant tout de même de perdre ce contact privilégié avec la jeune femme, Migaru reprit immédiatement dans la foulée pour ne pas voir ce moment fugace s’échapper.

- Le plaisir était ma première motivation en venant ici mais il s’avère que notre échange strictement verbal en est une source intarissable. Votre règlement strict l’interdit ou pourrions-nous continuer ce partage à une table, deux bouteilles et aucun mélange ? plaisanta-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/u3
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. Yamiko

La plus belle [Yamiko] Empty
Lun 7 Nov 2022 - 11:15
La plus belle [Yamiko] Yamiko10
La Plus Belle - feat. @Migaru

~ Teitetsu – Courant Année 203 ~

Aux dires de Migaru, tu ne puis réprimer un sourire. Son invitation à boire en-tête-à-tête te rappela ce qui s’était passé jadis avec un de tes élèves qui était aussi ton amant à l’époque. Tu l’avais invité à boire et vous aviez fini par faire bien plus. Tu te demandas un court instant ce qu’était advenu de Shirō. Ce dernier t’avait laissé une lettre d’adieu en te disant la vérité sur son départ alors qu’il avait pris soin de simuler sa mort pour une raison qui, aujourd’hui encore, tu ignorais.

- Courtois, humble et vous savez manier votre langue à la perfection. Tout ce que j’apprécie chez une personne, lâchas-tu avec sincérité tout en continuant de fixer profondément ton interlocuteur dans les yeux.

Tu savais que tu ne devrais pas complimenter cet homme car cela pourrait lui faire miroiter un espoir alors que tu ne comptais pas aller au-delà d’une simple discussion avec lui. Dans une autre circonstance, tu te serais certainement laissée aller car tu étais loin d’être une femme de vertu, mais présentement, tu ne pouvais te permettre la moindre distraction. Tu étais présente pour travailler et non pour s’amuser et ta tâche différait de celle des autres Fleurs du jardin. Tu n’étais pas une Fleur destinée à tenir compagnie aux visiteurs du lieu. Ton rôle était tout autre.

- Votre compagnie est de plus agréable Migaru-san mais je ne peux pas m’isoler avec vous, ni vous accorder entièrement mon attention. Tu pris le temps de se délecter un peu de ta boisson avant de poursuivre sur un ton de plus serein. Je suis une Fleur qui veille sur toutes les autres de ce jardin. Je ne peux donc pas m’adonner à la distraction.

Par ces quelques mots, tu venais de révéler implicitement ton rôle au sien du Jardin des sens, ta responsabilité de gardienne des autres Fleurs.

Ton rôle n’était pas un secret et, tôt ou tard, si Migaru continuait à fréquenter le Jardin des sens, il le saura car il pourrait très bien assister à ton intervention lors d’une altercation avec un client qui aurait dépassé les bornes. Fait qui se faisait de plus en plus rare car même les nouveaux clients savaient comment se comporter pour ne pas voir la porte du Jardin des sens leur claquer au nez et définitivement. En général, ceux qui provoquaient des troubles étaient ceux qui avaient l’alcool mauvais. Un paradoxe car le Jardin des sens aspirait à un environnement divertissant et paisible mais l’alcool était une réelle source de problème au maintien de cette sérénité désirée. Et, malheureusement, le liquide pervers était un produit dont la maison ne pouvait se passer car il contribuait grandement au divertissement des clients mais il rapportait également beaucoup à l’établissement. De ce fait, sa consommation n’était pas limitée, au contraire, tout était fait pour pousser les clients à en consommer. C’était donc à ces derniers de savoir s’arrêter au bon moment mais, malheureusement, ce n’était pas toujours le cas …

_________________
La plus belle [Yamiko] Fa683038ebd569e0c8d5d4d2e882b3a376ec4999
Veux-tu goûter à mon venin, Invité ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed https://www.ascentofshinobi.com/t13288-gentoku-m-yamiko
Migaru
Migaru

La plus belle [Yamiko] Empty
Lun 14 Nov 2022 - 22:18
Rester concentré. Une instruction mentale qui tournait en boucle dans l’esprit du jeune homme. Difficile de résister quand une telle femme vous fixe dans les yeux. Même si le simple désir charnel commençait à s’estomper, Migaru gardait une profonde attirance pour la Fleur. Elle n’était pas comme toutes les donzelles qu’il avait courtisées, à qui quelques bons mots et quelques gestes tendres pouvaient les amener à se dévoiler dans l’intimité. C’était un attrait bien plus intense qui le tenait ainsi captivé par une simple discussion. Il aurait déjà tenté plus d’un rapprochement physique en temps normal. Mais la bestialité du regard de son interlocutrice l’en dissuadait et la préciosité de ce moment lui interdisait de tout gâcher. Il ne pouvait que laisser son habile langage en action et son esprit se fermer à toute tentative outrageuse.

- Votre compliment me va droit au cœur, dit-il en souriant de toutes ses dents.

Le bonheur du jeune homme fut néanmoins voilé par la révélation de la magnifique Fleur. Migaru pouvait se vanter d’avoir bon goût. Celle qui avait retenu son attention était bel et bien unique. Du fait de sa beauté mais aussi par son esprit et sa fonction au sein du lieu. En effet, d’après ce qu’elle venait de lui dire à demi-mots, elle endossait plus le rôle de surveillante que d’accompagnatrice. Une annonce décevante mais qui eut le mérite d’attiser un peu plus de curiosité chez le jeune homme. Une véritable pépite.

- Pas n’importe quelle Fleur alors ! Vous devez être plutôt entraînée, étant donné que je n’ai pas vu un garde pour assurer la sécurité. Désiriez-vous que je reste pour vous épauler ? plaisanta-t-il avec un clin d’œil à l’égard de sa pépite.

S’acharnant à ne pas y songer, la Fleur devait tout de même s’interroger sur cette déclaration. Migaru n’était pas ce qu’on pouvait appeler un modèle de force. Plutôt svelte et peu épais, il pouvait donner l’impression d’être un petit peu fragile de constitution. Pourtant, entre deux beuveries et trois dragues, le jeune homme s’était entraîné. Premièrement pour pouvoir plaire à ses dames et les satisfaire. Deuxièmement car il avait dû apprendre à maîtriser son nouveau pouvoir. Ses nouvelles compétences l’avaient amené à devoir pratiquer les arts martiaux pour pouvoir prétendre au grade de shinobi. D’ailleurs la procédure était encore en cours mais semblait sur la bonne voie. Migaru trouvait là une occasion de peut-être s’entraîner, bien qu’il n’y avait aucune certitude qu’il serait utile ici. Comme il l’avait souligné, cette femme devait abriter une force assez conséquente pour protéger autant de jolies fleurs des mains salaces. Préférant prendre les devants pour ne pas passer pour un simple maigrichon en manque d’attention, le jeune homme arbora un large sourire en repliant un peu son bras, dans l’espoir qu’un muscle se dessine un peu plus sous sa chemise.

- Je sais qu’on ne dirait pas mais j’ai un petit peu d’entraînement en manière de combat. Je pourrais vous êtres plus utile que vous ne le pensez.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/u3
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. Yamiko

La plus belle [Yamiko] Empty
Ven 18 Nov 2022 - 12:12
La plus belle [Yamiko] Yamiko10
La Plus Belle - feat. @Migaru

~ Teitetsu – Courant Année 203 ~

Décidemment, Migaru ne cessait de te surprendre. Sous ton masque d’indifférence, tu commençais à t’intéresser à cet homme dont le statut d’enjôleur ne te plaisait guère mais qui parvenait pourtant à t’arracher des sourires. Habituellement, la plupart des hommes qui fréquentaient le Jardin des sens te paraissaient bien lourds, au point que tu faisais tout pour les éloigner rapidement de ta personne mais tu trouvais la compagnie de Migaru bien agréable. Sans doute parce qu’il n’insistait pas autant que certains sans pour autant abandonner entièrement. Et surtout, il savait manier sa langue. Chose rien de bien exceptionnelle mais pourtant si rare. Le langage était un outil qui pouvait se révéler bien plus efficace qu’une arme pour apporter le résultat escompter à celui qui savait le manier. L’art de manipuler les mots était un des rares talents que tu appréciait chez un individu.

Il allait sans dire que Migaru était un de ces hommes qui réussissaient à faire tomber les femmes sous leur charme rien qu’avec des mots. Si tu avais été une de ces Demoiselles qui s’émouvaient facilement, il t’aurait déjà attrapé dans son filet depuis un moment. Mais, ton cœur était bien difficile à atteindre. Jusqu’à aujourd’hui, un seul un homme pourrait se vanter d’y être parvenu et cela n’avait pas durée bien longtemps. Depuis, ton cœur était devenu plus hermétique que jamais. Tu avais décidé d’appliquer ce que ton feu Parrain t’avait inculqué : considérer l’amour comme une véritable faiblesse.

« - Je ne doute pas de votre force Migaru-san mais beaucoup d’hommes avant vous m’ont fait les mêmes propositions et je les ai toutes rejetées sans exception. Pourquoi donc devrais-je accepter la vôtre ? »

Un regard interrogateur ancré dans les prunelles de ton interlocuteur, tu avais décidé de pousser Migaru dans un gouffre d’où il ne pourrait sans doute pas remonter. Mais s’il réussissait à s’en sortir, alors tu accepteras sa proposition de te seconder dans ton rôle de protectrice des Fleurs du Jardin des sens. Après tout, sa motivation te paraissait différente de celle des autres hommes. Il ne semblait pas motivé par le désir de se rapprocher des Fleurs mais d’une seule, toi. Et là était une chose que même toi ne pouvais ignorer. Malgré les nombreuses avances des hommes à ton égard, il était rare que tu te retrouvasses face à un si intéressé au point d’être prêt à tout pour te conquérir …

_________________
La plus belle [Yamiko] Fa683038ebd569e0c8d5d4d2e882b3a376ec4999
Veux-tu goûter à mon venin, Invité ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed https://www.ascentofshinobi.com/t13288-gentoku-m-yamiko

La plus belle [Yamiko]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» P14. METARU G. YAMIKO contre SETSUNA KURAI | VAINQUEUR METARU G. YAMIKO
» La Belle et la Bête
» La belle et la bête [Joo]
» Belle "image" - Taku
» [Mission rang C] La belle et le bontoutou

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Flashbacks
Sauter vers: