Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Brûler la chandelle par les deux bouts ▬ Terminée

Metaru Ekko
Metaru Ekko

Brûler la chandelle par les deux bouts ▬ Terminée Empty
Jeu 20 Oct 2022 - 9:22

Informations du personnage


Nom : Metaru
Prénom : Ekko
Sexe : Masculin
Année de naissance : Fin de l'été 187.
Nationalité : Kumojijn.
Pays d'origine : Kaze no Kuni
Capacité Spéciale : Metaru
Détails de votre CS : Création et "contrôle" du métal sous toutes ses formes.

Description du personnage



La chaleur, pas si désagréable en cette saison, rougie le bout du visage à s'approcher du feu vif devant le quel se tiens votre serviteur, Ekko. Cheveux bicolorés, blond et brun, sur ce corps entrainé souple, encore jeune. Cling Cling Cling, fait le marteau du jeune homme, frappant le métal pendant qu'il est encore chaud. Son affinité première, le Katon, et sa maîtrise des arts secrets des Metaru, lui permet de forger sans difficulté armes et armures, mais aussi outils ou bien accessoires. Toujours mit un point d'honneur à ce savoir faire ancestral, de la forge traditionnelle. Faut dire que l'histoire d'un de ses lointain parent, ayant perdu sa maîtrise du métal, ça l'a refroidi au début. Puis ça l'avait grave chauffé d'apprendre à donner des coups de marteaux, plutôt que de passer par le chakra. Assez grand, avoisinant le mètre quatre vingt dix, il a déjà perdu toutes les rondeurs de l'enfance, au profit d'un corps élancé, et d'une carrure forte. Ses yeux, noirs comme la nuit, sont deux billes perçantes duquel on peut ressentir les émotions fortes qui accaparent le Metaru, parfois. Le reste du visage est presque passe partout, s'il n'a pas l'air de donner des défis à chaque fois qu'il ne parle pas. Voix chaleureuse, pour un être solaire, presque mielleux parfois. Son air dur, c'est son armure, sa langue, l'arme de ses intentions. Pas vraiment intelligent, trop pour être con mais pas assez pour être brillant, il se contente d'être moyen partout. Ni le meilleur guerrier, ni le plus faible, il n'atteint pas la maîtrise de ses aïeuls, même si sa jeunesse peut expliquer certaines chose, il lui manque un déclic, une détermination sans faille, et beaucoup, beaucoup d'apprentissage.

Méfiant de par son histoire, il reste assez loin du danger en règle générale. Il aime bien se coltiner quelques embûches, et boire plus de raisons, mais n'est pas vindicatif. Tout au plus, il utilisera que ses poings et sa verve, pour régler un conflit, plutôt que de choisir la voie du sang, et de la vendetta. Plutôt tolérant, et enclins à pardonner les erreurs des autres, il est extrêmement transigeant, avec ses propres codes, et ceux des autres. En tout cas, tant qu'il n'a pas bu il n'est pas si dangereux que ça, par contre l'alcool il peut l'avoir mauvais, et avoir passé une sale journée. Sans être le meilleur, il vaut mieux l'avoir en tant qu'ami, qu'ennemi, il est capable de coups bas, et autres joyeux stratagèmes pour réussir.

Porte normalement le kimono traditionnel, noir sur blanc, sans fioriture. Les tatouages tribaux, sur son corps, sont une des seules excentricités qu'il se permet. Porte généralement un sabre à la ceinture, et des shurikens dans ses poches intérieur de son vêtement. N'est pas un très bon lanceur, mais paraît-il, c'est un classique incontournable des Shinobis.

Brûler la chandelle par les deux bouts ▬ Terminée M8yo

Histoire du personnage


Qu'est-ce qui a amené votre personnage dans le village ?

Bien que sa nationalité soit Kazejin officiellement sur les papiers, il est né dans la région de Kaminari, avant de déménager dans la cité du désert, et d'y faire ses classes. Emprisonné et réduit à se battre contre d'autres jusqu'à la mort, il parvient à s'échapper et retourne directement dans sa patrie, dans la ville ou il a grandit, devenue Kumo par la force des choses. Il arrive donc anonyme, et bien décidé à monter les échelons du monde shinobi.


Quel regard porte votre personnage sur le reste du monde, et surtout sur les autres factions ?

Pas vraiment nationaliste, être pragmatique, Ekko essaye d'appréhender les choses sous différentes coutures. Peut être que la volonté pusillanime et la passivité de chaque pays n'est pas la même que celle de Kaze, dont il a horreur. Saleté de pays remplis de sable et de tortionnaires qu'il peut pas saquer. Il y'a fait ses classes, mais semble apprendre plus en quelques mois à Kumo, qu'en plusieurs années la bas. Iwa, il aime pas non plus, c'était les clients préférés de son père et de sa mère, et ils ont même pas levé le petit doigts pour eux, ou pour leur fils. Prétentieux et barbare, voilà comme il voit le village de la brume. Le pays du feu, quand à lui, reste encore un sujet dont il ne faut pas trop parler... Être annexé s'était comme redevenir captif, et il en voudra toujours à ses responsables de l'époque. Même si ce n'est que par truchement des siens, la famille Metaru, la souffrance restait la même.

Racontez un évènement marquant de la vie de votre personnage.

La salle était autant remplie d’aristocrates, que de lèches bottes et de rustres personnages, qui discutaient tous en même temps. Le brouhaha lui donnait mal à la tête, mais il ne pouvait pas sortir de la salle d’audience du tribunal. Pieds et poings liés, attaché par un enchevêtrement de chaînes en métal, l’accusé se tenait seul sur le banc devant l’estrade sur laquelle trônait un juge suprême, truc dans le genre. Lui, s’en tapait. Un sourire énigmatique sur le visage, il semblait voir et entendre des choses qu’il n’avait pas besoin de partager ici. S’ils pouvaient juste arrêter de parler et agir, qu’on en finisse. Se dit-il.
Un bruit sec, trois fois répété. Le magistrat, déjà assis, dans sa longue robe noir, à collerette rouge, ouvrit les hostilités : On se calme dans la salle, le moindre bruit, je vous fais exclure. Dit-il sereinement, habitué à être obéis, l’autorité n’était pourtant pas chose naturelle chez lui. Comprenez qu’il avait le charisme d’une huître un lendemain de fêtes. Le pouvoir et l’argent faisait tout, dans le monde, mais il y’a une troisième chose, qui peut le supplanter ; La violence. Le dernier argument, la dernière façon de se démarquer. L’accusé peut se lever … Fit l’aristocrate en haori. Ce procès se tenait à huit clos, seuls quelques bougres y avaient été invité, et d’autre patientaient dans le couloir, espérant entendre ce qui se tenait la, derrière la porte dont deux molosses plus que des hommes, interdisaient d’y entrer.

- L’accusé serait coupable du crime de haute trahison, que plaide-t-il ?

- Coupable. Fit, toujours avec un fin sourire énigmatique le jeune homme qui se tenait là.

Tôlé générale dans la salle, le magistrat peinait à faire taire les aristocrates.
Après quelques minutes, le silence se fit, à grand coup de marteau sur son support en bois, et de vociférations lui donnant une teinte rougeâtre, comme un tomate.

Seul, lui, restait encore silencieux dans la pièce.

Il se mit à rire, pas le genre de rire machiavélique qu’aurait un méchant, mais plutôt celui qui rigole d’une bonne blague qu’on lui aurait confié.

Tout ça allait mal finir, tout son univers s’effondrait et il était le centre d’emmerdes pouvant l’amener jusqu’à la mort. Et pourtant il restait là, ses yeux d'ébène perdues dans le vide, riant à gorge déployée, jusqu’à ce que deux gardes arrivaient manu militari, l’obligeant à se rasseoir.

Deux années plus tard ...

Le sable était rouge. Le ciel était bleu, et le soleil tapait déjà fort, en cette matinée. Une journée comme les autres, pour le jeune homme. Il verrait du sang, il suinterait de la sueur, il écouterait le chant de l'acier, cliquetis des uns contre coutelas des autres. Jusqu'à ce soit son tour d'entrer en piste, et de montrer patte blanche, tachée de sang. Deux années entière de sa vie consacrée à la mort, et aux combats traditionnels de gladiateurs, rendant hommage aux aristocrates, et aux nantis de Kaze. Les bien nés, bienheureux, nonchalant ... Un luxe que n'avait pas Ekko, et qui le déposséda de son enfance très rapidement. Quand on est obligés de se battre pour sauver sa peau, on le fait, un minimum de sens de la survie animait encore le jeune ninja. Il avait fait ses classes dans le coin, et certains de ses confrères se trouvaient dans le colisée, et surveillaient de loin ses résultats, probable que la plupart le haïssaient, ou pensaient qu'il l'avait bien mérité, son sort.

Lui n'avait plus le temps pour des espiègleries enfantine, gagner sa croute, comme on le disait, n'avait jamais été aussi vrais qu'à cette période de sa vie. Littéralement, s'il voulait manger, il devait faire le spectacle. Rester en vie sur le champ d'honneur, oui, mais rester en vie tout court nécessitait quelques cabrioles, et des exploits réveillant la clameur de la foule.

Et son monde se terminait là. Son univers tourner vers la survie, se débarrassât de tout ce qui était trop lourd, ou trop fragile. Il devenait dur, comme la pierre. Comme le cuir a force d'être tanné. Ou comme une infusion de thé qui prenait son temps, et cachait encore quelques surprises au palais. Il poussa d'un coup. Il passa d'un réglementaire mètre soixante à presque deux mètre. Sa carrure, s'épaissit à force d'effort. Son corps, sculpté par l'effort et l'effroi de la mort, une épée de Damoclès au dessus de la tête, était capable de prouesse qu'on lui enviaient presque. Son nom commençait à être connu, et même si personne ne croyait à la coutume, qui voulait qu'on relâchait un individus après un certains nombres de victoire, il fallait bien que la question se posa un jour : Avait il racheter son droit à revenir dans la société ? Mais quand on lui donna le choix, il préféra garder le silence, et déchirer le papier ou se trouvait les clauses de libération, et faire la sourde oreille. Tout plutôt que la pitié.

Il préférait encore mourir que de négocier son droit fondamental à la liberté.

Quel est l'objectif principal de votre personnage ?

Monter les échelons, grandir et devenir plus fort, subvenir à ses besoins, ne jamais redevenir esclave et enchaîné. La mort dans l'honneur, elle, méritait plutôt de s'attacher.

A propos du joueur


Origine de votre avatar : Sukuna de jujusu kaisen
Indiquez votre parrain, si vous en avez un : Aucun
Est-ce un changement de personnage ? Non
Est-ce un double compte ?Non
Quelque-chose à ajouter ? Bonjour, et merci de votre lecture ^^(


Dernière édition par Metaru Ekko le Ven 21 Oct 2022 - 18:54, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Metaru Ekko
Metaru Ekko

Brûler la chandelle par les deux bouts ▬ Terminée Empty
Jeu 20 Oct 2022 - 20:32
Hello c'est terminé !

Merci d'avance, si je dois préciser certains trucs, hésitez pas.

Arigato ~
Revenir en haut Aller en bas
Chiwa Aimi
Chiwa Aimi

Brûler la chandelle par les deux bouts ▬ Terminée Empty
Ven 21 Oct 2022 - 7:43
Bonjour et bienvenue, petite précision, l'avatar que tu as pris est déjà occupé par un membre présent sur le forum, désolée ! Il faudra donc faire les changements nécessaires avant qu'un modérateur ne vienne lire ta fiche. Bon courage !

_________________
Brûler la chandelle par les deux bouts ▬ Terminée Hxv1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Metaru Ekko
Metaru Ekko

Brûler la chandelle par les deux bouts ▬ Terminée Empty
Ven 21 Oct 2022 - 18:48
C'est changé, merci!
Revenir en haut Aller en bas
Metaru Ekko
Metaru Ekko

Brûler la chandelle par les deux bouts ▬ Terminée Empty
Jeu 27 Oct 2022 - 21:08
Bonsoir,

Je suis désolé de vous relancer, mais s'il y'a quelque chose qui ne va pas dans ma fiche, je peux modifier sans problème.
Revenir en haut Aller en bas
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Brûler la chandelle par les deux bouts ▬ Terminée Empty
Dim 30 Oct 2022 - 0:23
Bonsoir, nos excuses pour ce retour tardif !

A la lecture de ta présentation, une interrogation de poids s'impose : comment ton personnage a-t-il pu naître au sein du clan Metaru, puis avoir fait ses "classes" à Kaze, où il apparaît en réalité être une sorte d'esclave contraint de se battre jusqu'à la mort ? De plus, lorsqu'il est jugé pour haute trahison, où cet événement se déroule-t-il ? Quel crime a-t-il aurait-il perpétré, et envers qui ?

Une fois des précisions/ajustements apportés sur ces points nous reviendrons bien plus vite vers toi pour finaliser ta présentation. Bon courage pour les éventuelles modifications !

_________________
Brûler la chandelle par les deux bouts ▬ Terminée Yano_b10

Theme MusicBrûler la chandelle par les deux bouts ▬ Terminée Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Brûler la chandelle par les deux bouts ▬ Terminée Empty
Mer 9 Nov 2022 - 13:36
Première relance ! Au bout de la troisième, ta présentation sera archivée.

A très bientôt on l'espère !

_________________
Brûler la chandelle par les deux bouts ▬ Terminée Yano_b10

Theme MusicBrûler la chandelle par les deux bouts ▬ Terminée Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Brûler la chandelle par les deux bouts ▬ Terminée Empty
Ven 2 Déc 2022 - 9:36
Seconde relance !

A bientôt,

_________________
Brûler la chandelle par les deux bouts ▬ Terminée Yano_b10

Theme MusicBrûler la chandelle par les deux bouts ▬ Terminée Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine

Brûler la chandelle par les deux bouts ▬ Terminée

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le feu n'est pas le seul à brûler...[Pv Yatogami]
» La chandelle des ténèbres brûle t-elle d'un feu sombre ?
» [B/LIBRE/AME] Deux agents pour deux traîtres
» Deux frères, deux lames ▬ Yoshitsune
» Les deux rivaux

Ascent of Shinobi :: Hors role play :: Présentations :: Présentations de Kumo
Sauter vers: