Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» 02. Unité Ouest
[Sabreur] L'épreuve de la brume EmptyAujourd'hui à 20:31 par Hyûga Tsuyoshi

» 04. Unité Nord
[Sabreur] L'épreuve de la brume EmptyAujourd'hui à 18:15 par Narrateur

» Un pacte entre nous - Pv Itö Luna & Yamanaka Nozomi
[Sabreur] L'épreuve de la brume EmptyAujourd'hui à 17:44 par Yamanaka Nozomi

» Ambition
[Sabreur] L'épreuve de la brume EmptyAujourd'hui à 14:52 par Gentoku M. Yamiko

» Mystérieux rendez-vous | Raizen
[Sabreur] L'épreuve de la brume EmptyAujourd'hui à 14:44 par Sharrkan

» 03. Unité Est
[Sabreur] L'épreuve de la brume EmptyAujourd'hui à 11:15 par Bakuhatsu Kenpachi

» 14. Signaler un retard/oubli
[Sabreur] L'épreuve de la brume EmptyAujourd'hui à 10:10 par Shinrin Kisara

» Loin des yeux, près du coeur | Ashitaka
[Sabreur] L'épreuve de la brume EmptyAujourd'hui à 6:57 par Borukan Ashitaka

» 01. Unité Sud
[Sabreur] L'épreuve de la brume EmptyHier à 22:00 par Chiwa Aimi

» Un rouleau anxiogène [Trame ?]
[Sabreur] L'épreuve de la brume EmptyHier à 19:18 par Narrateur

Partagez

[Sabreur] L'épreuve de la brume

Kayuri Namue
Kayuri NamueEn ligne

[Sabreur] L'épreuve de la brume Empty
Jeu 3 Nov 2022 - 21:41



L'épreuve de la brume


ft. Sabreur




La chûnin ne pouvait s’empêcher de se remémorer les événements de la veille tandis que son regard parcourait les flots infinis s’étendant devant elle et le petit vaisseau mizujine rapide qu’elle avait fait réquisitionner pour se rendre au lieu de rendez-vous fixé par le gardien des sabreurs. Ce dernier avait été des plus vagues sur l’objectif derrière ce voyage impromptu en direction de l’île sauvage, se contentant simplement de lui annoncer qu’elle devait s’y rendre pour y subir une nouvelle épreuve et la Kayuri ne pouvait s’empêcher de se questionner sur la nature de celle-ci malgré le fait qu’une partie d’elle devinait qu’il devait s’agir de la fameuse cérémonie des lames caractéristique des sabreurs.


Alors qu’elle s’apprêtait à s’enfoncer dans une nouvelle série de questionnement, son regard se posa enfin sur les rives escarpées de l’île d’Ue qui venait de percer l’horizon et, à la vue de ce paysage sauvage, les souvenirs de son dernier périple sur ces terres lui revinrent en même temps que l’image de la petite belette qui se trouvait désormais être son kuchiyose, Hidariachi. D’un geste rapide elle s’entailla la main avant d’apposer celle-ci sur la rambarde de bois sur laquelle elle s’appuyait et, aussitôt, un petit nuage de fumée se matérialisa avant de se dissiper rapidement, laissant apparaître une belette au crane couvert d’un chapeau à plume.


...

Bien le bonjour Namue-san, je vois que vos pas vous ont de nouveau mener aux abords de l’île de Ue. Comment puis-je vous aidez aujourd’hui ?

Le visage de la jeune femme s’illumina dès que son regard se posa sur la petite belette et, après quelques secondes à l’observer, la kunoichi lui offrit finalement une réponse.


Bien le bonjour à toi aussi Hidariachi-san et, en toute franchise, je ne désirais qu’un peu de compagnie.

La belette sembla sourire avant de hocher sa petite tête puis, tandis que la Kayuri lui présentait son bras, le mustélidé y grimpa rapidement avant d’aller se vautrer au niveau du cou de celle qui l’avait invoqué.


Alors compagnie je te fournirai… D’ailleurs, tu peux me dire ce que tu fais ici?



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552
Narrateur
Narrateur

[Sabreur] L'épreuve de la brume Empty
Dim 13 Nov 2022 - 21:30
Cette fois-ci, l'élève qui venait affronter l'esprit de sa lame avait souhaité rejoindre le groupe des Sabreurs non pas au port Naragasa comme à l'accoutumée mais directement sur l'île. Que ce soit une incompréhension de sa part ou une volonté propre à elle-même ou à celle qui l'avait formé et qui s'était séparée du clan il y a un moment maintenant, emportant avec elle l'une des lames ce qui, étrangement, s'était bien bien passé, tout ceci n'avait plus d'importance face à l'Épreuve qui arrivait. Seule elle jugerait de l'acceptation de Namue au sein du clan en tant que Sabreuse. Seule elle, dans sa parfaite impartialité, jugerait de la force de celle qui souhaitait la passer et ainsi accéder à la pleine maîtrise de son arme. C'était ainsi pour chacun des membres du clan, elle ne ferait pas exception.

Ainsi, alors qu'elle arrivait avec une belette sur les épaules, le groupe des anciens qui s'occupaient de préparer la cérémonie et effectuer les chants d'invocation l'accueillirent. L'un d'entre eux, un vieil homme au teint basané, aux cheveux blancs courts et parsemés, s'avança vers la recrue.

« Ohayo, Namue. Il est l'heure pour toi de faire tes preuves. Suis nous. »

L'homme prit alors les devants et marcha le long d'un sentier qui s'enfonçait un peu plus dans l'île avant de revenir par un petit chemin quasiment invisible pour qui ignorait son existence et retrouver ainsi une plage camouflée derrière une anse maritime. Ce lieu, bien caché, devait être introuvable pour quiconque n'y était pas déjà venu.

« Nous y voilà. Place toi au centre de ce cercle. »

Devant le groupe, un cercle était tracé au sol par une série de petites pierres encastrées dans la terre au dessus de la petite étendue de sable fin. Les anciens se mirent alors à entourer la zone puis attendirent le signal du meneur. Ce dernier s'avança à nouveau vers Namue avec un léger sourire.

« Bien, ça va être à toi. Montre toi vaillante, forte, vive et clairvoyante. Montre-toi sage et par la victoire, deviens Sabreuse. Deviens la maîtresse de ta lame, la capitaine de vos âmes. »

Alors qu'il reculait d'un pas, le petit homme qui n'atteignait pas le mètre soixante-dix fit un signe de la main et alors les percussions se mirent à résonner. Après une dizaine de secondes, les voix s'élevèrent.

Un chant guttural. Un chant rauque. Un chant guerrier. Un chant de combat.

L'Épreuve des Lames commençait.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Kayuri Namue
Kayuri NamueEn ligne

[Sabreur] L'épreuve de la brume Empty
Lun 14 Nov 2022 - 19:38



L'épreuve de la brume


ft. Sabreur




Namue n’eut pas le temps de répondre à son compagnon belette que les marins engageaient les manœuvres pour rejoindre une section de l’île qu’elle ne connaissait pas et où ils ne tardèrent pas à installer une descente en bois temporaire avant d’enjoindre la chûnin à l’emprunter.


La jeune femme ne put s’empêcher d’être légèrement nerveuse car contrairement à une recrue ordinaire, elle n’avait pas eu de réel maître sabreur, elle n’avait donc aucune idée de ce qui l’attendait une fois sur la terre ferme et, surtout, elle n’avait personne pour l’accompagner alors qu’elle descendait la descente de bois légèrement glissante d’humidité. Puis elle ressentit la petite belette qu’elle avait invoquée un moment auparavant se vautrer contre sa nuque et la jeune femme compris qu’elle n’était pas réellement seule et, après une dernière grande respiration, elle termina sa descente pour finalement rejoindre la terre ferme où l’attendait les anciens du clan qui ne tardèrent pas à l’enjoindre de les suivre ce qu’elle fit sans la moindre hésitation.


Le sentier s’enfonçait dans les profondeurs de l’île avant de revenir subitement vers la rive, empruntant un chemin presqu’invisible à l’œil nu et la jeune femme ne put s’empêcher de se faire la réflexion qu’en l’absence de ses guides, elle n’aurait jamais réussi à se rendre à destination.


Une fois arrivé, la jeune femme fut invitée à se placer au centre d’un cercle de pierres encastrées dans le sable fin d’une plage secrète. Puis, une fois qu’elle se fut exécutée, les anciens vinrent l’entourer et, après une brève explication qui se résumait à : « Devient maître de ta lame », l’homme se replaça dans le cercle et, quelques instants plus tard, des percussions se firent entendre puis, une poignée de secondes ensuite, les anciens se mirent à chanter d’une voix unique un chant rauque et guttural, un chant guerrier.


Laissant la mélodie l’envahir, la jeune femme dénoua sa lame de sa ceinture avant de la planter dans le sable devant elle puis, dans un geste symbolique, elle vint déposer son front contre le pommeau de son arme, fermant les yeux tandis qu’elle ouvrait enfin ses sens. Lentement la froide sensation du fer contre sa peau s’estompa puis, lorsque la jeune femme ouvrit de nouveau les yeux, une douce brise se mit à souffler tandis qu’une nappe de brume venait recouvrir le champ de bataille sur lequel elle se retrouvait désormais, venant camoufler les innombrables cadavres qui s’y trouvait.


La chûnin se releva tranquillement avant de porter instinctivement la main vers sa nuque à la recherche de son compagnon à fourrure qu’elle ne trouva pas.


En ses lieux, tu es seule.

La voix venait de s’élever dans le dos de la jeune femme qui ne put s’empêcher de ressentir de nombreux frissons lui parcourir l’échine de la colonne tandis qu’elle se retournait pour faire face à la nouvelle venue, une dame portant une longue robe blanche qui semblait se fondre à la perfection dans la nappe de brouillard qui recouvrait le paysage.


Ou plutôt, nous sommes seules.

La dame de brume tandis soudainement sa main droite vers le sol et, sous les yeux de la jeune femme, une lame éthérée s’y matérialisa.


Je lis en toi ton questionnement… J’ai de nombreux noms, certains me connaissent comme Misuto, la lame de brume, d’autre comme la protectrice de Mizu no Kuni… mais là n’est pas ton réel questionnement car il y a peu tu as appris le secret des lames à pouvoir et tu te demandes mon nom d’antan… Je suis ou plutôt, j’étais Heizu.

La chûnin hocha la tête tandis que son regard alternait entre la lame de son interlocutrice et le visage insaisissable de cette dernière.


Enchantée Heizu-sama.

L’ombre d’un sourire sembla étirer les lèvres de la dame avant de disparaître aussitôt tandis qu’elle levait sa main libre pour pointer un endroit au-dessus des épaules de la Kayuri. Intriguée, la jeune femme suivit la dextre du spectre et, sous ses yeux légèrement ébahis, elle vit le brouillard se condenser en de multiples endroits pour se matérialiser en des centaines de lames toutes uniques dans leur forme.


Je t’ais choisie pour devenir la nouvelle protectrice de Mizu no Kuni, c’est maintenant à ton tour de me choisir. Toutefois prend garde car tu n’as qu’un seul choix et une seule de ses lames est véritable…

Alors qu’elle terminait sa phrase, la dame de brume se fondit de nouveau dans son élément, laissant la jeune femme seule face à un champ d’épée disparate et une question lui brûlant l’esprit, comment choisir?


La chûnin connaissait bien entendu l’apparence physique sous laquelle la lame se présentait, mais elle avait l’intime conviction qu’il ne s’agissait pas de la solution à l’épreuve actuelle. La légende voulait que Misuto changeait son apparence en fonction de son propriétaire et une hypothèse germa dans l’esprit de la maître-lame, peut-être était-ce justement le but de l’exercice ? Choisir l’arme qui, par sa forme, lui convenait au mieux?


Prenant une profonde inspiration, la Kayuri commença à avancer tranquillement parmi les armes, balayant celle-ci du regard à la recherche de celle qui l’appellerait, mais après ce qui lui semblait avoir été plusieurs dizaines de minutes, la jeune femme dût se rendre à l’évidence, aucune lame n’attirait plus son regard qu’une autre, il ne s’agissait donc probablement pas de la bonne solution pour y arriver.


Se repassant les bribes d’information en lien avec la lame de brume que Yuri lui avait inculquée tout au long de son apprentissage sans qu’elle ne le réalise de prime abord, Namue se rappela un commentaire de cette dernière lorsqu’elle cherchait à lui apprendre à injecter son chakra dans son arme : « Tu dois ressentir l’âme de ta lame… ». Seulement quelques mots, mais la Kayuri ne pouvait plus s’empêcher d’être certaine qu’il s’agissait d’une manière pour sa mentore de lui indiquer la clé pour la réussite de cette épreuve.


C’est donc avec un souffle nouveau de motivation que la jeune femme ferma tranquillement les yeux et, plutôt que de parcourir les milliers de lames une à une à l’aide de son regard, elle balaya la zone qui l’entourait de son esprit, cherchant à percevoir cette sensation qu’elle avait ressentit lors de son apprentissage auprès du gardien et tandis qu’elle s’afférait à analyser la zone, une pulsation se fit sentir dans sa main droite, attirant aussitôt l’attention de son esprit et elle ne put s’empêcher de sourire car elle venait de comprendre ce qu’elle devait faire.


Je suis toi et tu es moi. Aucune de ses armes ne correspond à toi car tu es déjà en moi, car je suis déjà la protectrice de Mizu no Kuni.

La chûnin leva sa dextre au niveau de ses yeux avant d’ouvrir ceux-ci, propulsant par le fait même sa volonté dans celle-ci et doucement un voile de brume vint la recouvrir, l’enserrant dans une poigne intangible avant de se concentrer au niveau de sa main légèrement refermé, formant d’abord un pommeau ouvragé, mais sobre avant de matérialiser une lame fine et immaculée d’une longueur respectable pour un katana.


À vos ordres maîtres.

Et alors que ses mots résonnaient encore dans sa tête, la jeune femme ouvrit soudainement les yeux, remarquant que les chants avaient depuis cessés et tous la regardait. C’est alors que le maître de cérémonie s’avança dans sa direction, ouvrant lentement les bras avant de finalement prendre la parole.


Bienvenu chez les sabreurs, Namue.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552

[Sabreur] L'épreuve de la brume

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [sabreur] La lame de Brume
» [A/CONTRAT/HI] Ce qui est à la brume, revient à la brume
» Le sabreur balafré [Solo]
» Sun le sabreur. [ça arrive :3]
» Situation chaotique ► Sabreur

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: