Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» 02. Unité Ouest
Yellow Brick Road to Iwa [Aimi] EmptyAujourd'hui à 20:31 par Hyûga Tsuyoshi

» 04. Unité Nord
Yellow Brick Road to Iwa [Aimi] EmptyAujourd'hui à 18:15 par Narrateur

» Un pacte entre nous - Pv Itö Luna & Yamanaka Nozomi
Yellow Brick Road to Iwa [Aimi] EmptyAujourd'hui à 17:44 par Yamanaka Nozomi

» Ambition
Yellow Brick Road to Iwa [Aimi] EmptyAujourd'hui à 14:52 par Gentoku M. Yamiko

» Mystérieux rendez-vous | Raizen
Yellow Brick Road to Iwa [Aimi] EmptyAujourd'hui à 14:44 par Sharrkan

» 03. Unité Est
Yellow Brick Road to Iwa [Aimi] EmptyAujourd'hui à 11:15 par Bakuhatsu Kenpachi

» 14. Signaler un retard/oubli
Yellow Brick Road to Iwa [Aimi] EmptyAujourd'hui à 10:10 par Shinrin Kisara

» Loin des yeux, près du coeur | Ashitaka
Yellow Brick Road to Iwa [Aimi] EmptyAujourd'hui à 6:57 par Borukan Ashitaka

» 01. Unité Sud
Yellow Brick Road to Iwa [Aimi] EmptyHier à 22:00 par Chiwa Aimi

» Un rouleau anxiogène [Trame ?]
Yellow Brick Road to Iwa [Aimi] EmptyHier à 19:18 par Narrateur

Partagez

Yellow Brick Road to Iwa [Aimi]

Hayai C. Taishi
Hayai C. TaishiEn ligne

Yellow Brick Road to Iwa [Aimi] Empty
Mer 9 Nov 2022 - 4:15
L’Hayai vérifia le contenu de son sac une dernière fois avant de le refermer et le balancer sur son épaule. Celui-ci était remarquablement plus léger vu que Glouba n’y était pas. Ou bien sentait-il plus fort ? Peut-être un peu des deux. Dans les derniers jours passés à Kumo, Taishi avait pu se reposer mais également faire quelques duels amicaux, secouant la rouille accumulée dans les derniers temps. Il se sentait plus solide désormais, peut-être pas comme avant quand il avait ses jambes, mais…

Aimi avait été passablement occupée à sa manière et au final, ils avaient passé bien peu, trop peu de temps ensemble, si ce n’était que de la soirée qu’il avait orchestrée, avec les résultats qu’on connaissait.

S’il s’était opposé à l’escale, il réalisait à présent que décrire l’expérience comme négative aurait été une erreur. Ils avaient appris beaucoup, avaient refaits leurs forces, soigné les blessures de Glouba. Mais à présent, Taishi n’avait qu’une idée en tête et c’était de rentrer à Iwa, rentrer chez lui. Tellement de chose à dire, tellement de choses à faire…

« Aimi… Prête ? »

Aimi venait de le rejoindre et Taishi lui fit un sourire sympathique en guise de salutations. Comme a chaque fois, dès sa présence il se sentait mieux, plus léger. Il ne savait pas comment lui dire. Peut-être qu’au fond, elle savait qu’il n’était jamais aussi heureux qu’en sa présence.

« J’ai trouvé quelques produits locaux au marché et des kunais de facture metaru, je me suis dit que ce serait un bon souvenir de voyage. »

@Chiwa Aimi

Ils étaient parés pour partir mais il manquait quelque chose. Quelqu’un plutôt. L’Hayai se gratta la tête en regardant autour. Ils s’étaient donnés rendez-vous en plus.

« J’avais dit à Glouba de nous rejoindre ici, es-ce que tu l’as… Oh bordel. »

Oh Glouba arrivait, sans aucun doute. Mais pas exactement le même Glouba qu’à leur arrivée. La créature venait de surgir derrière Aimi, et si Taishi l’avait vu, c’était surtout parce que l’oiseau était désormais d’une taille considérable, bien plus grand que le Jônin, mais toujours aussi obèse.

« Qu’es-ce que… Comment… »

Glouba s’étira paresseusement, des ailes désormais bien assez larges pour servir de couverture à Aimi, même si elle n’aurait jamais accepté l’invitation.

« La Glouberté. »

Taishi échangea un regard confus avec Aimi. La quoi ? Glouba secoua un casque élargi par les forgerons Kumojins.

« Je suis de sang royal. Je suis censé prendre la place de mon père un jour. Et grâce à ton interruption, maintenant mon corps pense qu’il est temps. »

Ne sachant que faire de cette information, comme toutes les informations qui visaient le sujet des dindons, Taishi soupira en portant la main à son visage.

« Et euh… C’est permanent ? »

Le dindon opina du chef. Glouba devait faire quelques mètres du garôt désormais. Pas aussi gros que le perroquet d’Aimi, comme un entredeux peut-être. Il ne tiendrait plus sur son épaule en tout cas, le contraire plutôt.

« Quand tu auras fini d’être jaloux, on peut se mettre en chemin ? »

L’Hayai fit la moue, mais ne trouva rien à redire. Il était temps.

« Et par la route la plus directe. Notre séjour à Kumo aura brouillé nos pistes à un éventuel poursuivant. »

Beaucoup de choses les attendaient à Iwa. Mais Taishi n’aurait jamais pu se douter de leur ampleur, bien plus large encore que le tour de taille de Glouba.

_________________
Relentlessly choose your destiny, Invité.
GLOUBAFIGHTER ENGAGE
Yellow Brick Road to Iwa [Aimi] 56132_s
#GLOUBA / A MAJESTIC HUNTER
#TAISHI / JIKKUKAN HERITOR / THE GREEN FLASH / DAEDALUS EMERGENCE / RULE REVOLUTION
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Chiwa Aimi
Chiwa Aimi

Yellow Brick Road to Iwa [Aimi] Empty
Jeu 10 Nov 2022 - 10:30
___________________________________________

Yellow Brick Road to Iwa
___________________________________________

Voila que quelques jours loin du pays de la Terre qu’on pouvait voir comme une éternité aux yeux de la rousse. Aujourd’hui, il était temps de rentrer chez soi. Taishi et Aimi devaient se rejoindre à l’arche grise dès qu’ils auraient fini ce qu’ils avaient à faire. D’une des hauteurs de Kumogakure, la jeune femme portait déjà son sac et ses affaires déjà prêtes. Elle inspira longuement l’air de la cité qu’elle s’apprêtait à quitter et tenta de faire le vide dans son esprit quelques secondes. La kunoichi ne regrettait pas d’avoir fait le déplacement et était certaine qu’ils en sortiraient tous plus forts. Cependant, elle ne pouvait pas s’empêcher de sentir cette boule au ventre et l’anxiété qui pesait sur son esprit ne lui permettait pas de se sentir entièrement légère et sereine.

D’un bond léger, la kunoichi de la Roche se retrouva rapidement sur le sol de la cité des nuages. Elle suivit le chemin vers l’arche grise qu’elle connaissait bien maintenant pour y retrouver le manipulateur de lumière déjà présent. La douce ne put s’empêcher de sourire en le voyant, se remémorant le peu de temps qu’ils avaient passé ensemble ici, mais qui avaient été plus que concluants.

La Taishi lui rendit son sourire et hocha de la tête lorsqu’il lui demanda si elle était prête. Il lui fit part de ses trouvailles en guise de souvenir et acquiesça que c’était une bonne idée. Alors que le duo était sur le point de quitter les lieux, leur camarade plumé était aux abonnés absents. Alors que la jeune femme allait lui répondre qu’elle ne l’avait pas croisé, elle croisa son regard surpris et se tourna pour tomber sur… un énorme dindon. L’eiseinin bondit presque de surprise en reconnaissant Glouba, ou du moins, le nouveau Glouba ?

La réponse de l’invocation maintenant plus grande qu’eux fit rire Aimi, qui plaque une main sur sa bouche pour en atténuer l’écho. Elle écouta d’une oreille leur échange, amusée. Il était temps de se mettre en route. Avant de commencer à passer l’arche grise, la douce s’adressa à Glouba avec divertissement.


« Ne crois pas que ça m’empêchera de te faire valdinguer ! Mais contente de te voir plus qu’en forme… »

Ajouta sincèrement la kunoichi qui appréciait la créature bien qu’il pouvait être énervant par moment. Mais c’était aussi son charme ?

D’un ton un peu plus sérieux, l’écarlate s’adressa à son compagnon avec une idée en tête.


« Je ne sais pas toi, mais moi, je suis à la fois pressée de rentrer... Mais en même temps, avec tout ce que tu m’as dit, je redoute notre retour… Il y a beaucoup à faire, je me tarde de raconter tout ce qu’on a appris et ce qu’on a discuté avec Raizen à Teruyo et Tsuyoshi. »

À peine avait-elle fini de s’exprimer qu’elle s’était reculée pour réaliser des mudras. Posant ses mains sur le sol, un immense nuage blanc apparut au-dessus du trio. Le géant perroquet faisait de l’ombre à l’arche grise et vint à la hauteur de la kunoichi, un air interloqué sur sa face d’oiseau.

« Nous devons rentrer à Iwa, et je souhaiterais qu’on gagne du temps en traversant les frontières par le ciel. »

« Tu sais que tu m’en dois une, hein ! Par contre le gros dindon, hors de question, hein !»

Elle lança un regard vers le concerné avec une moue désolée, de toute façon, il était certainement capable de voler de lui-même sur une certaine distance non ?

« Alors Glouba, tu te sens de suivre le rythme ?»

Lui demanda-t-elle moqueuse, se vengeant peut-être de toutes les fois où il avait eu le don de la faire sortir de son calme olympien.

« Allons-y Taishi, nos camarades et notre maison nous attend !»

Déclara-t-elle avant de bondir sur le dos du Perroquet géant, elle s’installa et s’accrocha doucement à ses plumes. Le voyage du retour allait se faire avec une vue imprenable sur le monde, c’était juste parfait.


_________________
Yellow Brick Road to Iwa [Aimi] Hxv1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Hayai C. Taishi
Hayai C. TaishiEn ligne

Yellow Brick Road to Iwa [Aimi] Empty
Jeu 10 Nov 2022 - 15:26
Aimi semblait surprise par l’aplomb de Glouba et Taishi ne pouvait pas la contredire. Il y a quelques jours à peine, le dindon était une pile de bandages et d’os brisés. Et maintenant, c’est un oiseau en pleine forme, du moins si la forme est ronde et peu élégante.

« N’hésite jamais à le valdinguer. »

L’humeur de Glouba semblait peu affectée et celui-ci paradait fièrement, un croupion désormais massif faisant de l’ombrage au soleil. Taishi soupira, mais comme Aimi ne pouvait qu’être rassurée de le voir en si bonne forme. Si l’Hayai avait des remords d’avoir trahi sa confiance en l’invoquant au pire moment, qu’il soit en vie était un résultat acceptable.

« Oui, je sais ce que tu veux dire, Aimi. Impatient de rentrer, mais il y a l’appréhension de faire face à tout ce qui nous y attend. »

Il baissa les yeux un instant, mais les ramena vers la femme. Qu’elle était belle.

« Peu importe les difficultés, nous y ferons face ensemble. »

Et ensemble, qu’y avait-il en ce monde qu’ils ne pouvaient pas accomplir ? Voler avec Glouba comme passager par exemple. Mais le dindon semblait toujours très peu impressionné par le flamboyant perroquet d’Aimi, dépliant des ailes devenues des plus colossales, même si le Kuchyose de la Rouge restait encore plus gros. Taishi se demanda si Glouba serait un jour aussi gros que Djanglou, son père.

« Mais pour qui me prenez-vous ? Non seulement je peux faire mon chemin seul, mais je peux porter Taishi. Dégagez ! »

L’Hayai sourcilla surpris que la créature puisse faire l’invitation dans les circonstances. Toutes ces années juché sur son épaule, et maintenant… Taishi eut un léger sourire, considérant Aimi des yeux.

« Les choses changent, le monde aussi. »

Mais tout n’est pas toujours pire. La noirceur du monde projeté par l’Homme au Chapeau… Elle ne s’étendrait jamais sur leurs cœurs. Le Jônin fit un léger signe de tête à Glouba avant de faire un bond pour atterrir sur son dos devenu large.

L’instant suivant, ils prenaient les airs, rois du ciel pour cette nouvelle, dernière escale. Alors qu’ils vaguaient près des nuages, l’Hayai cramponné à Glouba observait la scène de ses yeux émeraudes. Il songea que c’était une scène, un instant qu’il n’oublierait jamais.

Iwa attendait.

_________________
Relentlessly choose your destiny, Invité.
GLOUBAFIGHTER ENGAGE
Yellow Brick Road to Iwa [Aimi] 56132_s
#GLOUBA / A MAJESTIC HUNTER
#TAISHI / JIKKUKAN HERITOR / THE GREEN FLASH / DAEDALUS EMERGENCE / RULE REVOLUTION
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Yellow Brick Road to Iwa [Aimi] Empty
Sam 19 Nov 2022 - 14:15

Aizen n’avait finalement fait que ce qu’il avait à faire. Demander aux Iwajins de l’accompagner avait, il n’en avait aucun doute, fait avancer la Coallition vers le chemin duquel elle se serait peut-être déviée. Il avait très peu de doute sur l’échec de négociations qu’ils auraient pu entreprendre à distance avec le Raikage mais qui sait combien de temps cela aurait pu prendre. Et du temps, nul n’en possédait en ces temps de crise.

Si le Nara n’avait eu le temps de s’entretenir avec celle qu’on appelait le Rubis Éclatant il avait pu le faire, au moins en partie, avec le plus réticent des deux à l’accompagner. Mais il l’espérait, même lui avait compris la démarche et avait sans doute finit par l’accepter.

Le Nara avait partagé à cet homme à la fois ses inquiétudes et ses motivations. Et ses projets se matérialisaient en deux grands axes qui étaient au final étroitement liés. Chasser Reijiro était l’un de ses buts pour espérer mettre en marche ce plan ambitieux il devait tout d’abord achever sa première idée, ou au moins l’entamer.

Une alliance solide s’étendant au-delà des frontières et dépassant même les principes de la Coalition. Car cette dernière n’était là qu’à cause de la déclaration de guerre de Tôsen au monde entier. Il les avait contrés à agir de la sorte, et peut était-ce d’ailleurs à lui que ce regroupement bénéficiait le plus. Mais le Nara lui voyait bien au-delà et pensait possible des alliances si solides que le concept même de patrie deviendrait flou. Il n’était pas de ses naïfs qui pensait que la paix ultime était possible. Ni de ces psychopathes voulant causer destruction pour bâtir leur royaume. Tout ceci n’était voué qu’à l’échec. Ce qui voulait lui était tout autre chose, quelque chose de nouveau que personne n’avait osé même imaginer. Mais si son plan était ambitieux il était surtout bien lointain car il fallait fabriquer des bases solides. Unifier devait être l’un de ces piliers. Et pour que ce dernier soit bien tangible et durable il ne fallait pas simplement le faire pour abattre une cause commune, mais simplement car c’était la meilleure chose à faire.

Et si personne n’était prêt à croire en ses envies folles, comme pouvait le montrer la réticence de Taishi, alors lui leur montrerait. Il ne pouvait en vouloir au monde. Celui qui voyait ne pouvait en vouloir aux aveugles de ne pas voir les marches à gravir devant eux. Lui le voyait, ce sommet atteignable. Et s’il était le seul à pouvoir le voir alors il leur montrerait la voix mais pour cela il fallait qu’il soit suivi. Il était encore trop tôt pour espérer aboutir, mais il fallait commencer…

Ainsi il ne pouvait pas se permettre de rater le départ des Iwajins et au moins leur dire au revoir. Il n’était pas étonné du peu de temps qu’ils avaient passé au sein de la Foudre. Peut-être même que cela représenterait déjà trop pour plusieurs de leurs semblables mais d’après Aizen ils avaient fait le bon choix et permis d’atteindre une nouvelle tape jusqu’alors inaccessible.
« Les meilleurs souvenirs ne sont pas matériels, Taishi. »
Aizen arriva derrière le duo s’apprêtant à partir, il les attrapé dans leurs derniers instants ici. Il se permit cette touche d’humour face à celui avec qui els relations avaient nettement avancés bien qu’elles restaient encore à l’état larvaire. Mais ils s’étaient dis des choses et il espérait que certaines idées avaient germées dans l’esprit du Hayai mais il était justement là pour s’assurer d’arroser les plantes.
« Aimi. »
Il la salua légèrement avant de reprendre la parole une fois leur attention captée.
« J’espère que votre court séjour vous aura était agréable. Je déplore que vous ayez à partir si vite mais je ne peux que le comprendre. Et je réitère mes remerciements quant à votre déplacement. »
Ses paroles étaient sincères, ils ne savaient peut-être pas encore à quoi ils participaient mais ils étaient parmi les premiers à suivre le Nara dans l’une de ses idées et ils verraient bientôt à quel point c’état là le meilleur choix.
« J’aurais aimé vous accompagner mais nous avons tous à faire auprès des nôtres, vous vêtes mieux placés que moi pour le savoir. Seulement, j’ose espérer qu’un jour ce ‘’nôtres’’ s’étende au-delà des simples frontières géographiques appartenant à une vision du monde maintenant résolue. Si nos villages doivent montrer l’exemple d’une collaboration comme jamais il en a existé alors je serais fier d’en avoir fait partie. »
Le message, bien que subtil, était délivré. Ils devaient voir plus loin et s’allier comme aucune nation ne l’avait jamais fait. Ils ne pouvaient plus se contenter en des partages d’informations filtrés et des échanges de rouleaux, ils devaient voir plus grand et ainsi ils pourraient s’élever là où personne ne s’était jamais élevé.
« J’espère aussi que votre échange avec le Raikage se sera montré fructueux. Pour nos pays, pour la coalition et pour le monde. »
Prenant leur mains tour à tour, s’ils l’acceptaient, dans les siennes, le Nara les salua finalement ne voulant pas les retarder plus que nécessaire.
« Je vous souhaite bon voyage, nous nous reverrons. »
Et peut-être bien plus tôt que prévu…


_________________
KUMO:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586 https://www.ascentofshinobi.com/u1536

Yellow Brick Road to Iwa [Aimi]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une Aimi qui vous veut du bien [Aimi]
» On the road again
» On a funeral road
» Road to Hi no Kuni
» Chaos Road | D. Etsuro

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Arche Grise
Sauter vers: