Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Laisse un pourboire ft. Katsuko

Bakuhatsu Kenpachi
Bakuhatsu Kenpachi

Laisse un pourboire ft. Katsuko Empty
Ven 11 Nov 2022 - 19:55


La journée touchait presque à sa fin, et le Bakuhatsu l’avait dédié entièrement aux taches administratives. Incapacité depuis un long moment déjà, le soldat s’était vu dispensé de missions au-delà des frontières d’Urahi du a son état, ce qui représentait pourtant le fondement de sa responsabilité en tant que lieutenant de l’unité coloniale. Le Bakuhatsu se devait d’entamer une reconversion psychologique afin de tirer le meilleur de ses nouvelles fonctions bureaucratique pour continuer de faire avancer les choses, même si c’était loin d’être ce qu’il y avait de plus stimulant pour un hyper actif comme lui.

Pour clore sa journée de travail, il ne manquait a Kenpachi plus qu’a terminer ce rapport sur l’état global des opérations à l’étranger dont il avait la responsabilité, ce qu’il fit avant tremper le bout de sa plume dans le pot d’encre noire qu’il utilisait avant d’apposer sa signature au bas de la page avant de ranger sa plume. Il souleva ensuite délicatement la feuille de papier et se mit à souffler lentement afin d’accélérer le séchage de l’encre. Une fois l’encre bien sec, Kenpachi roula la feuille de papier avant de la place dans une étui qu’il transporterai lui-même vers son capitaine.

Son rapport terminé, le lieutenant enleva ses lunettes qu’il posa simplement sur la table, non pas qu’il en avait besoin pour voir ou lire, mais il trouvait simplement qu’elles lui allaient particulièrement bien dans cette position de bureaucrate, après avoir longuement contemplé son reflet dans la glace sous tous ses angles. Le Bakuhatsu attrapa ensuite sa béquille, puis l’étui contenant son rapport avant de quitter la pièce en fermant a clé derrière. Il s’élançait ensuite en direction du bureau du capitaine de la coloniale.

Cependant durant son trajet il cru bien reconnaitre une silhouette familière du coin de l’œil, alors il fit marche arrière pour vérifier, et il ne s’était pas trompé.

- Hey Katsuko, C’est moi, c’est Kenpachi.


_________________
Teikoku Rassemblement:
Revenir en haut Aller en bas
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

Laisse un pourboire ft. Katsuko Empty
Lun 28 Nov 2022 - 19:54
Les dernières préparations avant le départ pour Iwa étaient en cours avec Yoshiko et Katsuko s'était éloignée le temps d'aller chercher quelques courses au magasin le plus proche. Alors qu'elle marchait d'un pas de plus en plus assuré à mesure qu'elle s'habituait à la prothèse qui lui servait de jambe, elle entendit une voix qu'elle connaissait l'appeler. Une voix qui s'identifia immédiatement d'elle-même. C'était Kenpachi, l'un des soldats avec qui elle avait combattu le samouraï mort-vivant quelques semaines plus tôt.

« Ohayo, Kenpachi. »

Reconnaissant le jeune homme, elle remarqua que contrairement à elle, il n'avait pas encore été prit en charge et soigné. Un peu surprise d'avoir été soignée avant un soldat de l'Empire, elle n'en fit cependant pas mention. L'observant un peu plus, elle remarqua le rouleau qu'il avait en main. Une missive ? Il y avait véritablement quelqu'un d'assez sadique pour employer un soldat estropié comme messager dans cette cité ? Pathétique...

« Tu joues les porteur de message en ce moment ? Ils ne peuvent pas juste te laisser te reposer ? »

Un sourcil haussé, elle se demanda si ce n'était pas tout simplement lui qui était en train de faire du zèle. À vrai dire, maintenant qu'elle y pensait, à moins que son supérieur ait une rancœur particulière contre lui, il avait tout intérêt à charger quelqu'un d'autre de faire le trajet pour des raisons toutes simples, celles de l'efficacité.

S'étant arrêtée et retourné vers lui, elle le jaugea quelques instants de plus. Il semblait s'être remit du combat, son pied mis à part... Tant mieux pour lui. Même si elle lui en voulait encore de n'avoir su faire le bon choix pour tous les défendre le moment venu, elle n'allait pas jusqu'à souhaiter son malheur. Il y goûtait déjà assez avec sa propre amputation.

_________________
Laisse un pourboire ft. Katsuko 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Bakuhatsu Kenpachi
Bakuhatsu Kenpachi

Laisse un pourboire ft. Katsuko Empty
Lun 5 Déc 2022 - 6:02


- Ah ça ?! Ne t’en fais pas pour ça, je n’arriverais pas a rester sans rien faire face au chantier auquel on fait face, alors je me reconvertis pour rester actif. Mais là n’est pas le sujet, comment tu te portes ?! je vois que tu te remets « plutôt » bien de tes blessures.

Dit le Bakuhatsu en penchant la tête en avant pour indiquer la jambe de la Chinoike, qui contrairement à lui s’était déjà précipité pour faire quelque chose concernant celle-ci. En effet le jeune homme ne subissant que des effets qu’on pourrait classifier d’esthétique de son amputation, s’était remis à servir une fois soulagé et la blessure cautérisé. Contrairement à Katsuko qui s’était vu contrainte a la chaise roulante, il était donc impératif pour cette dernière de prendre des mesures.

- Je dois déposer ça. Ça te dit qu’on discute après ?! genre ce soir… Autour d’un bon repas c’est toujours mieux. Tu pourrais passer chez moi si tu sais cuisiner, j’adore cuisiner, on pourrait faire la cuisiner ensemble ?! Sinon on prend une réservation simple chez Ichimonjai, t’inquiète je t’invite.

En effet Kenpachi est un grand amateur de cuisine, une discipline pour laquelle il s’était découvert une passion dès ses plus jeunes années en pratiquant avec son frère ainé. La fratrie n’ayant personne a la maison pour s’occuper a leur de faire la cuisine, ils devaient tout deux mettre la main a la patte s’il devait en sortir quelque chose de comestible. Alors King devait le faire après le travail pour s’assurer que lui et son petit frère ne meurent pas de faim, Kenpachi emmena sa maitrise a un tout autre niveau pour s’assurer qu’au-delà de la consistance du repas, son frère puisse savourer quelque chose de succulent de retour du boulot.

_________________
Teikoku Rassemblement:
Revenir en haut Aller en bas

Laisse un pourboire ft. Katsuko

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Laisse-moi devenir [Toph]
» Ce que l'on laisse derrière soi — à Yasei Reikan
» Quand la lionne de flamme se laisse porter par le vent de la Tigresse [Pv : Reikan]
» La laine de mouton est aussi doux qu'un nuage et se laisse porte par le vent - comme le hasard
» Au Loup de Mer [Katsuko]

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu :: Palais Impérial
Sauter vers: