Soutenez le forum !
1234
Partagez

Dr Renaud & Mister Renard à la poursuite de WuKong [Taishi]

Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Dr Renaud & Mister Renard à la poursuite de WuKong [Taishi] Empty
Lun 28 Nov 2022 - 23:12
Le Hyûga venait à peine d’en finir avec Aimi et l’assemblée. Ce qui devait être fait dans Iwa avait été défini et désormais, ils pouvaient regarder vers l’avant, vers la suite, vers ce qu’il y avait à réaliser concrètement. D’emblée, il avait jugé bon de prendre la direction du Nord en compagnie d’un ninja qu’il saurait utile sur bien des plans : Hayai Taishi. Bien entendu, l’ambiance entre eux n’était guère au beau fixe, mais pour cette fois-ci, pour ce voyage, le Hyûga espérait que l’Hayai trouverait l’occasion de moins se la péter et pourquoi pas trouverait le moyen d’aplanir les choses entre eux. Qu’avaient-ils besoin à chaque fois de ce manque de confiance, de cette condescendance ? Du surplus dans leur relation, un surplus inutile pour qui sait regarder vers l’avenir.

_ Taishi… Quand tu es prêt allons-y.Avait dit le Hyûga d’un ton laconique presque froid. En vérité il n’avait pas à caresser dans le sens du poil l’Hayai. Il le respectait, comme toujours et n’attendait de ce dernier que le juste retour d’ascenseur : être respecté et considéré selon le titre qui était le sien : celui de Taishô d’Iwagakure no Sato.

_ Comme tu t’en doutes, nous allons nous approcher de la capitale suffisamment pour avoir une idée de la position du Yonbi, de ce qu’il fait et d’où il se rend. Au besoin, nous pourrions bifurquer vers la capitale juste pour constater les dégâts, mais personnellement, je ne me fais pas trop d’illusions… Avait-il d’un ton tout aussi laconique.

Il attendit que Taishi termine ce qu’il avait à faire. Peut-être voudrait-il discuter une dernière fois avec Aimi ? Peut-être voudrait-il faire un tour vers les siens, leur faire un coucou, s’enquérir de leur situation avant de s’en aller ? Après tout, il venait tout juste d’arriver et quelque part, le Hyûga pouvait aisément comprendre qu’il veuille prendre du temps.

Silencieusement en tous cas, il attendrait que Taishi s’exécute et surtout lui dise ce qu’il comptait faire.




_________________
Spoiler:


Dr Renaud & Mister Renard à la poursuite de WuKong [Taishi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Hayai C. Taishi
Hayai C. Taishi

Dr Renaud & Mister Renard à la poursuite de WuKong [Taishi] Empty
Mar 29 Nov 2022 - 1:50
Taishi avait eu à peine le temps d’arriver qu’il était temps de repartir. Par chance peut-être, utiliser les ailes de Glouba lui avait permis de garder un certain niveau de fatigue raisonnable pour repartir aussi vite. Mais après un si long voyage, ses provisions étaient à sec alors dès qu’il quitta l’Assemblée, il commença à refaire ses vivres à même le marché tout en suivant un Tsuyoshi qui semblait résolu à cette mission d’éclaireur.

Que l’Hyûga mène la tâche n’était pas une grande surprise vu les capacités de ses yeux que Taishi connaissait trop bien à ce stade. Peu importe ce qu’il faisait, où il allait… Son chemin menait toujours à un ou une Hyûga.

« Oui, j’ai juste besoin d’une ou deux minutes. »

Le Taisho semblait impatient de se mettre en chemin ce que l’Hayai pouvait comprendre. Son ton prédisait également une conversation des plus plates, à l’image de leur relation tumultueuse. L’Éclair Vert ne pouvait pas prétendre avoir une grande estime du personnage, pur et simplement. Mais si autrefois il l’avait exposé avec pleine arrogance, l’Hayai était beaucoup plus posé désormais. Ça ne changeait pas le passé, probablement.

En dépit de cela, Taishi savait Tsuyoshi profondément loyal à Iwa et c’était peut-être tout ce qui comptait. L’Hayai termina de remplir son sac de matériel et de provisions avant de le balancer sur son épaule.

« Ok pour moi. »

Tsuyoshi exposa son avis sur la situation. L’Hayai songea intérieurement que cette mission était peut-être celle de trouver Yonbi pour l’Hyûga, mais Taishi avait une autre ambition… Celle de trouver Yanosa. Et ce, sans savoir ce qu’il ferait une fois face à lui, comme ces chiens qui chassent les écureuils en ignorant ce qu’ils feraient s’ils parvenaient à les rattraper.

Peut-être qu’à la fin des choses, il voulait entendre la vérité de la bouche de l’Oterashi. N’était-il pas des frères d’arme, aussi près l’un de l’autre qu’ils puissent être ?

« Oui. S’il a atteint la capitale, nos meilleures chances seront dans la région autour de celle-ci. Sans vouloir être cruel, notre mission n’est pas de mesurer les dommages causés à la cité, ni même de secourir d’éventuels survivants… Trouver le démon puis rapporter sa position à nos forces sera notre priorité absolue. »

Il était donc essentiellement d’accord avec Tsuyoshi, ce qui n’arrivait essentiellement jamais. Autant en rajouter, alors.

« Glouba a fait un long vol depuis Kaminari, alors il devra se reposer un moment avant de reprendre les airs. Et je dois éviter d’utiliser mon chakra inutilement, puisqu’il n’y aura pas un grand laps de temps entre le résultat de notre mission, et la tentative de sceller Yonbi. Autrement dit, nous devrons évoluer à pied pour le moment. Une fois en portée de ton Byakugan, nous mobiliserons notre chakra sensoriel. »

Ils étaient tous les deux aguerris et expérimentés. Tsuyoshi était plus chétif, mais frais et dispo. Ils seraient aussi rapide que tout autre shinobi d’élite du continent.

« Tsuyoshi… Que penses-tu du plan d’Aimi ? De sceller Yonbi dans la faux ? »

Taishi savait l’individu un adepte du Fuinjutsu tout comme lui, son opinion sur la question était donc importante et opportunée. Autant sur le fait que ce soit réalisable que… Sur l’idée que ce soit la bonne chose à faire, peut-être.

_________________
Relentlessly choose your destiny, Invité.
GLOUBAFIGHTER ENGAGE
Dr Renaud & Mister Renard à la poursuite de WuKong [Taishi] 56132_s
#GLOUBA / A MAJESTIC HUNTER
#TAISHI / JIKKUKAN HERITOR / THE GREEN FLASH / DAEDALUS EMERGENCE / RULE REVOLUTION
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Dr Renaud & Mister Renard à la poursuite de WuKong [Taishi] Empty
Mar 29 Nov 2022 - 23:37
Le Hyûga avait ouvert une porte et il écouta les propos de Taishi qui l'accompagnerait sur cette mission. Pourquoi diable avait-il choisi cet homme avec qui il savait que le compagnonnage ne serait guère aisé ? N'était-ce pas risqué de se promener avec un ninja qui comme certains était proche de celui qui à ses yeux n'était désormais rien d'autre qu'un pur renégat ? Il se souvint précisément de deux événements : la bataille contre le Yonbi lors de sa première sortie et la synergie incroyable entre Taishi et Yanosa lors de la bataille contre Tôsen. Il n'avait pas oublié et il savait. Il savait parfaitement que Taishi serait attiré par la ferme envie de rencontrer Yanosa, de lui parler, de tenter de comprendre. Taishi avait aussi une forte appétence à être le premier à savoir, à être celui qui a des informations inédites à partager à qui lui semblait digne de les recevoir. Tsuyoshi à ce moment-là se souvint de cette première fois où ils s'étaient vraiment parlés. Taishi s'était montré d'entrée condescendant souhaitant garder pour lui des informations qui par la force des choses seraient du domaine public peu après. Il se souvint encore de la dernière réunion des Jonins suscitée par Teruyo. Là encore Taishi avait souhaité garder pour lui une information qu'il jugeait capitale et à partager en premier lieu à Aimi et non pas aux collègues Taishô de cette dernière. Tsuyoshi gardait tous ces événements en lui, n'oubliant pas qui est Taishi et de quoi il est capable. Et pourtant, contrairement à ce dernier qui ne l'aurait probablement pas choisi pour cette mission s'il s'était trouvé à la place de Tsuyoshi, le Hyûga avait souhaité demeurer pragmatique comme il l'avait toujours été.

*C'est bien pour cela que j'ai ajouté tout ce qui suit après "au besoin...", pour voir si tu souhaitais bifurquer vers la capitale... Et pourtant je sais bien qu'à la première occasion tu tenteras de le trouver...* Pensa le Hyûga après que l'Hayai eut précisé quelle était la mission absolue du duo, comme si Tsuyoshi ne le savait pas. En même temps Taishi ne pouvait savoir qu'il avait proposé cette mini mission à Aimi dès l'entame de son propos. Elle n'avait fait que le responsabiliser sur ce sujet.

_ Je t'avoue que j'aurais préféré faire paresseusement l'aller-retour sur le dos de Glouba, mais tes mots sont les mots de la sagesse. Il vaut mieux compter sur lui lorsqu'il sera au summum de ses forces. Dit-il d'un ton neutre. Il demeurait sur ses gardes, considérant le phénomène à qui il avait affaire.

_ Ikuzo 行くぞ ! Dit-il de son ton tout aussi neutre, presque las.


Il s'élança sans impulsion, bien conscient que Taishi saurait certainement suivre son tempo. Effectivement ils avançaient vite comme le ferait tout ninja de haut niveau. A bien y regarder, peut-être n'avaient-ils pas tellement besoin de kuchyôse pour les faire avancer bien plus vite et pourtant... Dès que Glouba sera à nouveau opérationnel, son impact serait déterminé pour sûr.

Il se tut un moment lorsqu'une question inattendue fut portée à son attention. Taishi venait de la questionner à propos du scellement dans la faux. A vrai dire, y avait-il pensé en profondeur ? Il se souvint, ses mots avant qu'Aimi ne lui fasse part de son idée. Il avait préféré retenter l'option du jinchuuriki, froidement. Il n'était pas dans les émotions, du moins, pas dans celles qui menaient à mettre de côté une option tout simplement parce que la première expérience avait échoué. Il savait en son for intérieur que bien des zones d'ombres restaient à lever quant à la réalité même de ce qu'était un jinchuuriki, cependant, l'option était possible, connue, maîtrisable pour peu qu'on y mette les ingrédients nécessaire. C'était du moins sa pensée initiale et peut-être d'ailleurs sa pensée véritable. Il se souvint de ce jour où il avait demandé à Teruyo de pratiquer des tests et d'accepter qu'Iwa fasse des expériences sur lui. Oh, rien de douloureux. Il ne s'agissait guère de le disséquer, mais d'étudier bien des facettes de l'homme qu'il était devenu. Le hic, Teruyo avait refusé et il était en droit de le faire. Iwa ou plutôt Toph avait fait l'erreur de faire du jinchuuriki d'Iwa un Taishô l'exposant quelque part du même coup à des positions pouvant le mener à la mort.

_ Ce que j'en pense ? Répéta t-il ? Il venait de se tourner un moment vers Taishi après avoir pris l'information de quels obstacles éventuels se trouvaient devant lui. Il checka Taishi du regard comme pour l'évaluer. Il était certain que la confiance n'était pas de rigueur entre eux. Était-ce nécessaire de parler de ces choses-là avec lui ? Se questionna t-il un moment puis il soupira et s'intéressa à nouveau au chemin qu'ils avaient à parcourir.

_ Je suis assez mitigé... Mais dans l'urgence il n'est pas l'heure de contester ou de contre-argumenter. Nous devons suivre la voie tracée par la Tsuchikage car agir en désordre, chacun selon sa volonté, comme le ferait un Yanosa nous mènera uniquement à la défaite. Il marqua un temps d'arrêt garda le silence un moment avant de conclure : Cependant elle prend là un risque que l'on ne peut mesurer à l'heure qu'il est. Si le scellement échoue nous risquons la mort de certains d'entre nous, ni plus, ni moins... Avait-il poursuivit d'un ton las.

A nouveau il se tourna vers Taishi après avoir pris l'information de ce qui se trouvait devant lui. A nouveau il l'évalua du regard, tenta de sonder son âme et ses pensées. Il était certain qu'il n'était guère en mesure de le faire.

_ Et toi qu'en penses-tu ? J'imagine que si tu me poses la question... Il regarda à nouveau devant lui, laissant sa phrase en suspens. Il savait cependant que Taishi pourrait aisément terminer son propos.

_________________
Spoiler:


Dr Renaud & Mister Renard à la poursuite de WuKong [Taishi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Hayai C. Taishi
Hayai C. Taishi

Dr Renaud & Mister Renard à la poursuite de WuKong [Taishi] Empty
Mer 30 Nov 2022 - 2:52
Ils s’étaient mis en chemin sans autre formalité. D’une certaine manière ils avaient le beau rôle alors que le reste du village allait s’embourber dans d’urgents préparatifs au courant des prochaines heures. D’un autre côté… Et bien ils allaient devoir se tenir compagnie, ce qui ne semblait pas une mince affaire.

Alors que le terrain défilait sous leurs pieds, Taishi considérait son collègue du jour. À l’instar de feu Taisho Teruyo, l’Hayai avait toujours considéré Tsuyoshi comme profondément politique et surfocalisé sur sa position, son rang et les honneurs qui allaient avec. Teruyo n’avait jamais semblé éprouver la moindre compassion pour les Iwajins ayant perdu leurs jambes lors de la première émergence.

Et Tsuyoshi, lui, semblait avoir complètement oublié que sans l’intervention de Taishi à l’époque, il n’aurait probablement plus les siennes non plus. Non, tout ce que l’un et l’autre semblait trouver important, c’était ce poste ridicule qu’était l’idée d’un triumvirat sous une Tsuchikage depuis longtemps absente, son étoile ternie par des années d’inactivité.

Ce n’était qu’une autre facette du personnage qui lui déplaisait, tout en gardant à l’idée qu’au final il connaissait bien peu Tsuyoshi. Mais ce n’était pas la faute de l’Hayai si son interlocuteur semblait surtout s’identifier à son rang et rôle au sein du village.

Sa question avait été autant un test qu’une réelle interrogation. L’Hayai ne pouvait être le seul à s’interroger sur la faisabilité du projet. Et son bien-fondé, et bien… L’Éclair Vert garda le silence plusieurs instants après les premières déclarations de l’Hyûga. À bien s’y attendre, il ne laissait pas une voie facile à une agréable conversation. Quant à une qui soit productive, c’était encore à délibérer.

« J’essaie simplement d’être pragmatique …La faux de Tenzin n’a rien à voir avec les stèles des gardiens. Je ne sais pas si un simple objet peut retenir une présence aussi colossale. Je n’en connais aucun exemple, si ce n’est peut-être les sabreurs de Kiri. »

Ceux-ci auraient été les bienvenus pour leur expertise, mais il semblait impossible qu’ils puissent être contactés et parvenus à Tsuchi à temps, temps qui allait rapidement leur manquer. Yonbi ne s’arrêterait pas, pas avant d’avoir transformé le pays de la terre en désert volcanique, exempt de toute trace de l’humanité.

« Comme le ferait Yanosa… Mais nous ne savons pas exactement ce qu’il a fait, non ? Je ne doute pas des mots de Meho, pas comme l’a fait Toph, mais… Cette histoire ne peut être aussi simple. À moins qu’à titre de son chef, tu en saches davantage sur la chose ? »

L’Hayai fronçait les sourcils sans pour autant ralentir le rythme.

« Quel est le lien entre ce désavoué et la mort de Teruyo, voilà la vraie question. »

Une qu’il comptait bien poser à l’intéressé, pour autant qu’il le retrouve avant que la justice d’Iwa s’abatte sur lui.

« … Je n’étais pas un grand admirateur. Il était naïf et à la fois suffisant à lui-même. Pour autant, il avait une famille. Finir ainsi, en causant mort et destruction de son propre peuple dans sa chute… C’est une funeste fin. »

Une qu’on ne pouvait vraiment souhaiter à personne.

« Si Yonbi a vraiment attaqué la capitale… Nous vivons le plus grand échec d’Iwa depuis sa fondation. »


_________________
Relentlessly choose your destiny, Invité.
GLOUBAFIGHTER ENGAGE
Dr Renaud & Mister Renard à la poursuite de WuKong [Taishi] 56132_s
#GLOUBA / A MAJESTIC HUNTER
#TAISHI / JIKKUKAN HERITOR / THE GREEN FLASH / DAEDALUS EMERGENCE / RULE REVOLUTION
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Dr Renaud & Mister Renard à la poursuite de WuKong [Taishi] Empty
Mer 30 Nov 2022 - 22:51
Le Hyûga écoutait les propos de l'Hayai, ses réponses, ses idées. Il écoutait même le message en dessous de celui premier, de celui énoncé. Quelque part, comme bien souvent, il tentait d'en apprendre plus sur les gens et sur leurs pensées en tentant d'écouter convenablement leur propos. Une chose qu'il savait de Taishi et qu'il pouvait lui reconnaître aisément, c'était bien qu'il avait le sens de la discussion, du moins quand il était intéressé en la matière. Cela dit, dans la mesure où tous les deux étaient dans le flou sur quasiment tous les sujets concernant quelque part les actions à mener par Iwa dans un futur proche, leur discussion ne serait qu'une succession de "si".

Le Hyûga hocha de la tête en signe d'approbation quant aux premiers mots de Taishi. Oui bien entendu, nul ne savait si la faux de Tenzin était apte à pouvoir contenir un dieu. Ils en savaient si peu sur ces créatures. Les anciens en savaient davantage mais comme bien souvent dans le monde shinobi, les secrets étaient parfois jalousement préservés, parfois bêtement, au péril du plus grand nombre. Le Hyûga à ce moment-là pensa bien évidemment à Mokko et aussi au chef des fanatiques... Depuis le début ces deux-là s'employaient à lâcher leur savoir par parcimonie à la coalition. Quelque part, c'était causer un grand tort aux ninjas que d'adopter cette approche. En y repsenant bien les pensées du Hyûga s'en allèrent vers le sommet. Taishi s'y était rendu. Que s'était-il passé là bas ? Il n'avait guère eut le temps de procéder à un débriefing avec Aimi. Après tout, les dieux leurs étaient tombés sur la tête.

_ Ce que tu dis est vrai et c'est bien pour cela que j'estime que réutiliser un jinchuuriki, un procédé connu, est plus sûr. Néanmoins, quelque chose me dit que ce doit être possible de sceller ces créatures dans des objets... Je ne sais si les stèles avaient quelque chose de particulier... Mais oui, bien des objets de par le monde disposent de propriétés particulières parfois inexpliquées et inexplicables... Avait-il dit sur un ton presque mystérieux. Il garda le silence, demeurant pensif quant à ses propres mots. Il repensa à ces objets, à ces armes ou objets utilitaires qu'il savait aux mains de certains iwajins... Oui peut-être pouvaient-ils se permettre de tenter ?

_ Taishi... Pour moi il ne fait guère de doute que Yanosa a causé tout ce que Meho a affirmé. Je n'ai pas besoin de lui laisser le bénéfice du doute. Je ne sais pas exactement ce qui s'est passé jusqu'à ce que Teruyo meurt et que le Yonbi apparaisse, mais pour peu que tu sois honnête, ou informé sur les actions passées de Yanosa, tu ne peux être surpris si l'on te dit qu'il a commis une bêtise de cette taille. Le jadis clairvoyant pourrait être renommé le fourvoyé. Il a perdu toute clairvoyance depuis longtemps si tenté est qu'il l'ait déjà eu... Dit-il d'un ton laconique. Il n'avait guère envie de discutailler sur les mots qu'il avait prononcé initialement. Il n'avait guère dit qu'il savait exactement ce qui s'était passé, mais il avait dit initialement que Yanosa n'en faisait qu'à sa tête et n'agissait que selon sa propre volonté et quelque part créait le désordre. Qui peut oser dire qu'une organisation quelqu'elle soit saurait être performante, efficace avec des décideurs à tous les échelons ou avec des gens fonctionnant de façon isolée chacun tel qu'il l'entendait ? Iwa est une organisation militaire et l'organisation militaire rime avec le respect des ordres et de la chaîne de commandement.

Le Hyûga ne dit rien sur le fait que Taishi estimait que la plus grande question demeurait le lien entre le désavoué et la mort de Teruyo. Sur ce point, il ne se faisait guère d'illusions quand bien même son estime pour Teruyo n'était pas importante. Par contre, il éprouvait un grand respect pour Meho en qui il voyait un ninja de référence, un leader peut-être même le leader de demain. Il ne pouvait en dire autant pour Yanosa quand bien même, en lui laissant le bénéfice du doute, le mettre en haut de la hiérarchie pourrait quelque part apporter des fruits ou du moins des résultats différents. Qui sait ?

_ Teruyo était bien plus que naïf... Il était sournois et quelque part aimait tout contrôler, peut-être trop... Personnellement j'ai une plus grande estime pour toi que pour lui quand bien même il est mort et que je ne dois retenir que du positif de lui... Je n'ai cependant pas peur de mes mots. Teruyo n'a probablement pas eu la lucidité nécessaire pour remarquer la ligne rouge à ne pas franchir... Mais il n'est pas le seul fautif dans cette affaire. Il marqua un temps d'arrêt et porta son regard vers Taishi. Ce dernier utiliserait ces mots contre lui, il en était quasiment certain, il le rapporterait à Aimi au moment où il penserait que le faire pour faire chanceler la position du Hyûga, il n'était guère dupe. Cependant, il n'avait pas peur de ses mots ou de sa pensée. Il poursuivit : Personnellement je blâme Toph pour en avoir fait un Taishô alors qu'il était déjà Jinchuuriki d'Iwa. Pour moi c'est une grossière erreur de confier autant de pouvoir à un seul homme. De plus, tous ceux qui sont Taishô ou Kage sont de fait exposés à la mort de par les événements. Ils sont obligés d'être en première ligne car ils sont les numéros un. Comprends-tu où je veux en venir ? Il était sûr que non, mais il poursuivrait quand même. On ne peut pas mettre l'arme numéro un du village dans une posture de fragilité.

Alors oui, il s'attendait tout de suite aux réponses moralistes comme quoi les shinobis sont des êtres humains et non des armes, mais la conception froide de la chose avait amené Tsuyoshi a considérer qu'ils n'étaient que des armes aux mains des anciens de leurs clans ou de leur hiérarchie militaire, ni plus ni moins. Lui n'était pas dans les considérations sentimentales, il tentait de garder une vision pragmatique de la vie, de la réalité.

_ J'en conviens avec toi. Iwa a failli. Iwa a failli à tenter d'en savoir plus sur les dieux. Iwa a failli à en savoir plus sur les jinchuuriki, sur Teruyo et son lien avec le Yonbi. Iwa a failli à tenter de mieux se préparer au pire en cas d'assaut de Tsume no Kuni et de Tôsen qui y entretient ses troupes. Oui nous avons faillit, mais pour ma part, j'ai la conscience tranquille en sachant que j'ai tenté. Avait-il dit le plus froidement du monde.

Il y avait bien trop de romantisme et trop peu de pragmatisme à Iwa pour que les choses changent et que les choses évoluent dans le bons sens. Il ne nous restait plus qu'à espérer encore et encore mais surtout à se bouger dans l'intérêt supérieur du pays de la terre.

_ Dis-moi, quelles leçons avaient vous appris du sommet ? Y avez vous rencontré Mokko ? Ou le chef des Fanatiques ? Tôsen y a t-il fait son apparition ? Je n'ai pas eu le temps d'en discuter avec Aimi, mais si tu préfères qu'elle me l'annonce de sa propre bouche j'en prendrais acte. Dit-il sans regarder Taishi. Il connaissait assez bien ce dernier pour savoir qu'il était capable de faire sa diva, de faire des chichi à l'heure de délivrer des "secrets"...


_________________
Spoiler:


Dr Renaud & Mister Renard à la poursuite de WuKong [Taishi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Hayai C. Taishi
Hayai C. Taishi

Dr Renaud & Mister Renard à la poursuite de WuKong [Taishi] Empty
Jeu 1 Déc 2022 - 2:18
Tsuyoshi semblait lui aussi de l’avis que procéder avec un Jinchuriki aurait été une solution plus sécuritaire. Taishi réalisait, comme l’Hyuga semblait l’avoir fait, qu’Iwa avait vraiment raté l’occasion de pousser ses connaissances sur les hôtes des créatures divines. Une erreur d’Iwa, ou bien de Teruyo ?

Le Taisho avait bien des avis et l’Hayai les écouta avec attention, songeant qu’il était bien rare que les mots de l’Hyuga ait jamais été d’un tel intérêt. Les priorités de l’homme étaient trop souvent bien éloignées des siennes, et franchement… Souvent superficielles de son avis.

Mais pas cette fois.

« Je ne suis pas vain au point de ne pas savoir que la personnalité de Yanosa a fini par le rattraper. Sa manière de pensée n’est pas si loin de la mienne lorsque j’ai quitté Iwa, jadis. »

Mais l’Oterashi était tombé bien plus profondément dans ce gouffre que lui. L’Hayai avait rebroussé chemin avant qu’il ne soit trop tard. Le Clairvoyant, lui… Avait sombré, trop loin pour remonter désormais. Taishi songea qu’il ne savait pas à quoi ressemblerait leur prochaine rencontre. Leur lien était unique et imprévisible.

« Pour autant… Hmm… »

L’Éclair Vert détourna les yeux.

« … Je ne trouve rien à redire de ta logique. Je concède que le moment n’est pas opportun pour approfondir la manière qui a causé cette calamité. Nous ne pouvons que gérer les conséquences… Pour le moment. »


Peu importe ce qui avait causé la mort de Teruyo et la renaissance de Yonbi, ces faits ne changeraient pas. Son attention devait rester focalisé sur un problème à la fois.

Ce qui ne l’empêcha pas d’être surpris en relevant les yeux devant les commentaires de Tsuyoshi sur son ancien collègue Taisho. Surpris d’entendre l’homme émettre des critiques si ouvertes envers le Miyamoto. L’Éclair Vert avait toujours assumé que les deux comparses étaient de bons amis. N’avaient-ils cessé d’augmenter leur influence au village depuis leur montée au pouvoir ?

C’était peut-être plus simple. L’Hyûga ne voulait peut-être partager l’influence avec personne.

« Une arme que nous n’avons jamais appris à manier, à comprendre. Surprotéger Teruyo n’aurait pas été aussi nécessaire si nous avions su mieux utiliser sa puissance au profit du village, et non uniquement pour lui-même. Si nous scellons Yonbi dans une arme, la question se posera à nouveau. Si nous le scellons dans quelqu’un d’autre… Eh bien, qui serait le bon candidat désormais ? »


C’était une cascade. L’absence de la Tsuchikage avait réduit à néants les efforts pour étudier et utiliser les dieux. Ce manque de supervision avait donné carte blanche à Teruyo, dès lors au plus haut rang du village, de faire ce qu’il voulait de son don. Aimi n’avait pas le cœur pour voir le Miyamoto, un de ses plus cher ami, comme l’arme, le spécimen de laboratoire qu’il était. Et Tsuyoshi… L’Hayai le considéra des yeux.

Tsuyoshi n’avait jamais eu le courage de le faire, pas sans le support de quelqu’un d’autre. L’Hyûga était un dirigeant, à l’aise de manœuvrer des gens, mais pas de mordre lui-même par conviction. Ce n’était pas un défaut en tant que tel, mais vraiment une question de personnalité. En ce sens, il ne pouvait y avoir un contraste plus éclatant entre lui et l’Éclair Vert. Tsuyoshi disait avoir fait sa part, et Taishi en temps normal aurait été en désaccord; mais si on comprenait sa vision sous cet angle… Alors c’était peut-être véridique au final.

« Il y a longtemps que j’ai demandé à Toph de céder sa place à Aimi. Je n’ai pas l’insolence de penser que ça ait eu le moindre impact sur sa décision, ou celle du Daymio, de le faire. Ce que j’essaie de dire, c’est qu’elle a en effet sa part de responsabilité, tout comme Teruyo. Mais tout ce dont l’histoire se souviendra, c’est l’échec d’Iwa. »

Tsuyoshi lui demanda alors des renseignements sur le Sommet et Taishi garda le silence pendant plusieurs instants en réfléchissant à l’approche à prendre sur la question. L’Hyûga était peut-être Taisho, mais l’un comme l’autre savaient que ça n’avait aucune importance pour l’Hayai, qui ne voyait pas le rang comme un facteur de confiance. Pour autant, l’Hyûga avait été d’une honnêteté surprenante, soudainement désintéressé de protéger la réputation de son collègue, même s’il n’y avait surprise de le voir le faire qu’une fois le type trépassé. Mais Taishi supposa qu’on ne pouvait attendre de Tsuyoshi d’être autre chose que lui-même.

« … Il s’est passé beaucoup de choses. Nous avons rencontré Mokko mais également « le Gardien des Gardiens », le plus puissant membre de leur ordre. Nous n’avons pas le temps de couvrir le sujet au complet, mais ce qui importe le plus à cet instant est la révélation suivante : les démons à queue sont immortels. »

Taishi soupira.

« Les morts causés pour tuer le dieu du désert… Elles auront été inutiles. La créature finira par revenir à la vie, plus puissante que jamais. Et c’est pourquoi tuer Yonbi n’est pas une option ici, et n’est pas envisagée par Aimi, d’ailleurs. »

Il ne servait à rien de lui parler des patriarches. S’ils survivaient à cette catastrophe, ce serait un sujet pour un autre jour.

***

Quelques heures plus tard, les deux shinobis se posèrent au sol dans un léger éclat de poussière. Ils approchaient des environs des régions jouxtant la Capitale. À cette distance, même sans dôjutsu, Taishi pouvait voir une ombre à l’horizon… Dans la pire des directions.

Taishi échangea un regard avec l’Hyûga.

« Mes talents visuels peuvent percevoir tout changement de chaleur, mais ils ne me permettent pas de voir plus loin. Que disent tes yeux ? »

S’ils trouvaient Yonbi, Taishi n’aurait aucun mal à percevoir sa trajectoire et son chemin passé via l’évolution des changements thermiques causés par son passage. La nature du singe était particulièrement vulnérable à la vision de l’Hayai, en réalité.

_________________
Relentlessly choose your destiny, Invité.
GLOUBAFIGHTER ENGAGE
Dr Renaud & Mister Renard à la poursuite de WuKong [Taishi] 56132_s
#GLOUBA / A MAJESTIC HUNTER
#TAISHI / JIKKUKAN HERITOR / THE GREEN FLASH / DAEDALUS EMERGENCE / RULE REVOLUTION
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Dr Renaud & Mister Renard à la poursuite de WuKong [Taishi] Empty
Ven 2 Déc 2022 - 8:01
Le Hyûga avait lancé beaucoup de ballons de sonde après la perche qui lui avait été tendue par l'Hayai. Il avait opté pour des mots crus prononcés de telle sorte que nécessairement les réactions de Taishi auraient été édifiantes. Une stratégie comme qui dirait offensive pour récolter des fruits, des informations. Le résultat fut quelque part mitigé, mitigé en ce qui concerne Yanosa. Quelque part, le Hyûga n'était pas dupe. Il savait en son for intérieur que Taishi aimerait tenter quelque chose probablement faire ramener à la raison celui qui lui apparaissait comme un bon ami. Quelque part, ce type de pensée était louable. Tenter de ramener un camarade, un petit frère probablement, dans le droit chemin, oui une façon de penser louable sur le principe. Le Hyûga avait cependant des doutes quant à l'application de cette volonté et même quant aux fruits qu'elle pourrait porter. Le Hyûga nota mentalement les dissonances, ces notes qui indiquaient que comme bien souvent, malgré les apparences, leurs visions du monde n'étaient guère similaires. Il en prit bonne note.

_ Qui sait ? Avait répondu simplement le Hyûga à la question de savoir qui serait le bon candidat. A ses yeux, il y a bien des ninjas auxquels il pensait. Le plus évident pour lui était Borukan Ashitaka et il l'avait soufflé à Aimi. Pour lui, quoiqu'ils ne savaient pas grand-chose des liens entre Borukan et le Yonbi, des liens naturels peut-être cachés mais réels existaient nécessairement. A sa connaissance il avait été le seul à avoir tenté. Il avait soufflé à Ashitaka de se rapprocher de Borukan Etana afin de la sonder histoire de savoir si cette ancienne du clan des manieurs de la lave en savait plus sur le Yonbi. Ashitaka, comme pour bien d'autres "dossiers" lui ayant été confiés ne s'était pas bougé. Etait-ce anodin ces pouvoirs semblables entre les Borukan et le Yonbi ? A ses yeux non. Etait-ce anodin que le Yonbi ait été intialement scellé sous Rokkusu ? Encore là, pour lui non. Il se souvint d'un forum qu'il avait organisé dans Iwa alors qu'il était encore Chuunin, un forum sur la résonance... Etana était arrivée et elle avait tenu un discours ambigu ce jour-là. Tsuyoshi avait aussi "testé" en combat Teruyo en demandant à ce dernier de lui montrait ses liens avec le Yonbi et ils étaient réels. Teruyo avait été capable de produire de la lave en parvenant à se transformer en une mini réplique du dieu singe. Un résultat étonnant n'est-ce pas pour à priori un simple quidam en qui avait été scellé le dieu singe.

Pour le reste, pour la partie concernant le fait que Taishi ait demandé à Toph de céder sa place à Aimi, le Hyûga venait de l'apprendre. La chose ne lui parut pas étonnante. Il se souvint avec aisance de la "préférence" affichée et déraisonnée de Taishi pour Aimi en dépit des autres Taishô. Le Hyûga n'était pas étonné que l'activisme du bonhomme l'ait poussé jusqu'à ce point, jusqu'à réclamer à Toph de lâcher son pouvoir en faveur de l'Ecarlate. Cependant là aussi, il n'avait rien de particulier à ajouter. Aimi était devenue la Tsuchikage et Toph s'était écartée. En un sens c'était un progrès, il pouvait aisément le concéder.

_ Cela ne m'étonne pas Taishi. Personnellement l'idée de les tuer ne m'a jamais effleuré l'esprit. Les anciens, ceux-là même qui les ont scellés dans des stèles, ne les ont pas appelé des dieux pour rien... Avait-il répondu sans détours. Cette révélation d'après les mots de Taishi, à ses yeux, n'était qu'une confirmation de ce que ceux qui ont un regard lucide vers le passé tout en se projetant vers le futur peuvent percevoir. Tsuyoshi, certainement de par son éducation, était nécessairement ancré dans une forme de traditionnalisme. L'écoute et le respect des anciens quelque part lui parlait particulièrement. Contrairement à ses contemporains qui ne tentaient à priori même pas d'interroger l'histoire et le comportement des anciens, lui le faisait. D'après ses méditations et réflexions, ce que les hommes d'aujourd'hui étaient en train de vivre vis à vis des dieux, les anciens l'avaient déjà vécu, le tout de façon similaire. Tenter de tuer les dieux, les sceller dans des humains, des choses... S'ils avaient jugé bon au final de les sceller dans des stèles antiques et de cacher ce secret de la façon dont ils l'avaient fait c'était certainement à raison. Mais la jeune génération, suffisante à souhait quelque part, incapable de proposer par elle-même le moindre kinjutsu préférait partir de zéro comme si le passé n'avait jamais existé et comme si elle détenait seule la clé, celle qui mettra un terme définitif à tous ces soubresauts de l'histoire. Pourtant, pour rester lucide sur ce qui était en train de se passer là, maintenant, il fallait également avouer que Mokko et le chef des fanatiques avaient leur part d'erreur. Une fois le pot au rose dévoilé, une fois Tôsen apparut, ne pas donner toutes les clés de compréhension aux ninjas fougueux et ignorants de cette génération menait à bien des hérésies, sous leur silence coupable.

*Il me faut rencontrer ce Mokko...* Avait pensé le Hyûga.

_ Par contre je n'avais jamais entendu parler de ce gardien des gardiens... Il est donc le plus puissant ! Fort bien ! Est-il le plus sage ? Ne s'est-il contenté que de vous révéler cette... évidence de l'immortalité des dieux ? Avait-il questionné.

Ils avançaient pendant ce temps à allure certaine vers la capitale. Au fur et à mesure de leur avancée, cette colonne de fumée qui était visible des Hyûga depuis Iwa mais de façon floue, tel un rassemblement de nuages annonçant une tempête au loin, cette colonne s'en allait grandissante. Ayant préservé son chakra jusqu'ici et étant presque certain que le Yonbi ne saurait les prendre par surprise au regard de sa grande taille, le Hyûga n'avait jusqu'ici pas tenter de le débusquer à l'aide de son Byakugan. Il était désormais temps de prendre l'information.




Il scanna les environs sur une dizaine de kilomètres et à première vue, aucune trace du Yonbi. Simplement de petits cortèges de civils se déplçant vers des directions éparses à premières vue mais dont le point de départ semblait à peu près le même. Mais il n'y avait pas que cela. Les oiseaux dans le ciel et même les animaux en un sens fuyaient. Un véritable exode de la nature qui en disait long sur le cataclysme qui pouvait s'être abattu sur la zone que tous ces êtres, sans concertation, fuyaient de façon coordonnée comme si une main invisible les guidait.

_ Je crois savoir dans quelle direction se trouve le Yonbi... Dit alors le Hyûga comme pensif. Et alors qu'il regardait dans la direction vers laquelle sa réflexion l'avait amené à penser que là se trouvait leur cible, il remarqua un, deux, trois, quatre shinobis parce qu'ils étaient dôtés de chakra, aisément perceptibles aux yeux du Byakugan. Sans rien y montrer il affina sa vue jusqu'à ce qu'il remarque, jusqu'à ce qu'il connaisse l'identité de ces quatre ninja. Il hocha la tête, sembla peiné. Ils étaient là Rin, Kisuke avec Yanosa et même... Il ne pouvait y croire !

_ Taishi... J'ai besoin de pisser... Déclara le Hyûga. Ils avaient parcouru bien des kilomètres et lui avait quitté Iwa sans prendre le temps du moindre détour. Il était normal qu'il puisse avoir envie d'aller se soulager un peu...

Il s'arrêta en laissant l'Hayai poursuivre un mouvement vers l'avant, au moins un peu, après tout la décence et tout empêcherait certainement Taishi de rester au même niveau que le Hyûga. Conscient qu'il avait vu deux Hyûga et que ces derniers l'avaient probablement vu, il lui fallait tenter quelque chose mais de façon détournée. Conscient des faiblesses du Byakugan, surtout à cette distance, sexe en l'air un laps de temps, comme s'il pissait devant un homme sans gêne, il eut l'air distrait en remarquant que Taishi l'avait vu il se rangea derrière un arbre massif tout en donnant l'air de continuer sa manœuvre. Et pourtant là, derrière cette cachette inespérée, des mudra furent exécutés et un être fit son apparition.


_ Quatre ninjas, deux Hyûga, Yanosa. Leurs odeurs... Avait-il lâché à petite voix. Oui son kuchiyose connaissait Yanosa. Ils l'avaient déjà suivi de loin par le passé et le kuchiyôse les avait vu combattre Tôsen.

Tsuyoshi sortit de derrière l'arbre et réajusta son kimono avant de poursuivre vers l'avant résolu et yeux bien ouverts.

_________________
Spoiler:


Dr Renaud & Mister Renard à la poursuite de WuKong [Taishi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195

Dr Renaud & Mister Renard à la poursuite de WuKong [Taishi]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MLB] Le sang de Sun Wukong
» Course poursuite ~ Kuroi
» 6/03. Tribale poursuite
» Course poursuite haletante [PV Jurôjin]
» [Désavoué] Partie 4/02 - Poursuite

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Tsuchi no Kuni, Pays de la Terre
Sauter vers: