Soutenez le forum !
1234
Partagez

Un rouleau anxiogène [Trame ?]

Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Un rouleau anxiogène [Trame ?] Empty
Dim 4 Déc 2022 - 2:48
Combien de fois avait-elle roulé dans son esprit les différentes alternatives ? Combien de fois s’était-elle demandée s’il en était de son ressort d’ouvrir ce vulgaire parchemin qu’elle avait obtenu du corps d’un des hommes l’ayant attaqué. Elle n’en avait pas du tout caché l'existence, indiquant clairement qu’elle était en possession d’une telle trouvaille… Mais elle avait véritablement refusé de remettre son contenu aux soldats qui le lui avaient demandé.

S’il était vrai que la sergente avait entendu parlée des pommes pourries qui évoluent dans les forces militaires de Kiri, elle n’avait utilisée que leur présence comme une justification. Dire aux êtres moins gradé quelle qu’elle refuserait de remettre ledit parchemin à quelqu’un qui n’avait pas plus d’autorité que sa propre personne. Si ce n’était là qu’une façade, la vérité était ailleurs. Elle était incapable de se départir d’un bien qui lui permetterait potentiellement d’affranchir véritablement celle qui comptait le plus à ses yeux ; sa mentor.

Misaki avait roulée dans son esprit une multitude de fois sa discussion avec Arukisa. Elle lui avait nommée que s’il fallait, elle, la chasseuse de déserteur, gèlerait l’océan pour offrir un passage vers la liberté à la Gladiatrice, refusant d’être ce dont elle en était pourtant experte. Faisant le choix du favoritisme. Faisant un choix qui allait bien au-delà des valeurs qu'elle avait jurée d'affronter.

Elle se remettait en question. Elle remettait ses pouvoirs en question… et surtout… sa propre légitimité. Tout ça parce qu’elle craignait que dans ce parchemin né du lin ne se trouve des écrits qui viendraient la forcer à agir. Car si dans l’encre des phrases du rouleau qu’elle détenait se trouvait le salut de son enseignante, elle affrontera même les forces militaires de la brume... pour offrir à Gozan Arukisa ce qu’elle lui avait offert : “L’Opportunité d’Être”. Tout simplement.

Bien entendu, elle anticipait le pire.

Anxieuse, elle faisait les cent pas. Cachée au coeur du domaine de son clan. Cachée à l’intérieur de la demeure de sa famille. Cachée par le bois de la porte qui menait à sa propre chambre, Misaki était agitée.

Comme il serait plus simple pour elle de remettre cette information à son propre supérieur. Un homme dont elle avait confiance - mais dont elle aspirait secrètement à prendre la place… Une ambition pourtant si… Yuki.-

Dévalisant à ses calories l'énergie nécessaire de son mouvement répétitif, elle n’avait que pour regrêt l’anxiété que sa psyché osait lui faire vivre. Inspirant d’un seul coup une prise d’air qu’on aurait entendu derrière le bois de sa porte, elle ferma les yeux et d’un mouvement impulsif, elle finit par dérouler le contenu de cette bête qui n’avait que d'ampleur que ce qu’elle osait imaginer - c’est-à-dire une bête digne du plus haut mont du Yuukan.-

Résumé:

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Narrateur
Narrateur

Un rouleau anxiogène [Trame ?] Empty
Dim 4 Déc 2022 - 19:55

L’anxiété t’envahissait tandis que tes mains dévissaient le porte-rouleau pour en extirper un minuscule parchemin dont tes yeux s’empressèrent de dévorer le contenu qui avait été écrite d’une main délicate, mais ferme et dont le ton ne laissait aucune trace à l’interprétation, l’auteur de ses quelques lignes avait l’habitude de se faire obéir.


La princesse se trouvera à l’auberge la plus proche de Kiri une fois sorti des Marécages Brisés. Capturée la et ramener la vivante au port du village de Kihonega où mes hommes vous attendront pour l’amener à moi. Ne laisser aucun témoin et détruisez ce message.


R.A.

Tandis que tes yeux se posaient sur le sceau apposé à la fin de la missive, un vague souvenir d’un village portuaire de l’île principale de Kiri portant ce nom qui avait, autrefois, prospéré aux côtés du village de la brume avant de tomber dans le déclin lors de la construction du port Nagamasa. Puis, reportant ton attention sur le sceau, tu ne pus t’empêcher de penser qu’il s’agissait d’un indice sur l’identité de cet inconnu qui n’avait signé que deux lettres car ces simples glyphes et cette marque de cire avait suffit pour envoyer deux des plus puissants mercenaires de Mizu no Kuni sur un contrat potentiellement mortel.


Tandis que tu refermais la lettre, une petite voix au fond de ton esprit ne pouvait s’empêcher de penser que cette missive n’aurait pas pu mieux tomber car tu étais une chasseuse de déserteur et ton instinct te criait que l’auteur de cette missive avait un plan bien plus large qu’un simple enlèvement royal. Il ne te restait plus qu’à découvrir celui-ci.



Résumé:

@Yuki Misaki : Cette missive t'indique deux indices potentiels sur la personne derrière l'attaque contre la princesse. Le premier est le lieu de rendez-vous des mercenaires avec les hommes de leur commanditaire. Le deuxième est situé dans ce sceau qui, quoi que t'étant inconnu pour le moment, te semblait vaguement familier...




Revenir en haut Aller en bas
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Un rouleau anxiogène [Trame ?] Empty
Lun 5 Déc 2022 - 15:18

Difficile de mettre en mots toutes les émotions que vivent Misaki, à mesure qu’elle valsait son regard sur l’encre de la missive. Serrant ses deux mains sur le lin du parchemin, elle lisait avec attention le contenu de ce qu’elle s’était finalement convaincue d’ouvrir. Il en était un ordre d’un supérieur à un subalterne et, par le fait qu’elle en possédait le contenu, son propriétaire n’avait pas su s’enquérir de son premier ordre ; détruire le contenu de la lettre.

Soupirant, Misaki savait bien ce qu’il lui restait à faire. Cachée au coeur de sa chambre dans son domaine clanique, elle changea ses quelques habits afin d’arborer un tissu bien plus utile pour ce qu’elle s'apprêtait à faire ; s’enquérir sur le village en question.

Si dernièrement, elle s’était encombré de deux sabres afin de s’habituer aux poids et à la restriction des mouvements qu’ils occasionnaient, elle choisissait ici de les abandonner. Ce n’était pas le temps de s’habituer à quoique ce soit, la Yukijine se devait d'être aux meilleurs de sa forme. Elle ignorait dans la gueule de quel loup elle s’apprêtait à se jeter.

Ramassant ses quelques effets, elle part en direction de la sortie du village. Saluant les gardes, expliquant exactement là où elle allait. Normalement, ce genre de situation ne se ferait pas seul, mais les ressources de la cité de l’eau étaient à leur plus bas. La potentielle guerre contre Yuki et les dernières trouvailles avaient eu le don d’éparpiller les ressources du village. De toute façon, elle n’avait pas nécessairement l’intention d’aller vers la confrontation.

Pas à pas, une fois les portes du village passées. Misaki arpentait les dédales des routes de l’Île-mère. Sans doute aurait-elle pu s’y rendre plus facilement - et rapidement - en faisant appel à Tosho, son invocation, mais il était difficile d’être subtile avec une bête d’une dizaine de mètre et, pour l’instant, la discrétion régnait dans l’esprit de la manipulatrice des glaces.

Un peu avant d’arriver sur le lieu indiqué dans la missive, Misaki joignait ses mains ensembles et réalisait les quelques mudras nécessaires à l’activation d’une technique de camouflage. Par précaution, elle la réalisait avant d’arriver trop près.



Résumé:

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Narrateur
Narrateur

Un rouleau anxiogène [Trame ?] Empty
Mer 7 Déc 2022 - 19:18

Ta destination n’étant pas bien loin du village de la brume, tu y arrives en peu de temps et, sous le couvert de ton camouflage tant visuel que chakratique, tu arrives sans peine à t’infiltrer au sein de ce dernier. Le premier élément qui te frappe est la pauvreté omniprésente côtoyant des marques d’une richesse pas si lointaine, principalement sur l’artère principale du village qui, alors que l’astre solaire restait bien en place, était particulièrement vide à l’exception de quelques personnes encapuchonnées qui se déplaçait dans l’ombre des bâtiments, cherchant visiblement une proie pour assouvir leur sombre dessein.


Rapidement tes pas te dirigent vers le lieu de rendez-vous de la lettre, le port du village autrefois si prospère et c’est avec une certaine stupeur que tu peux constater l’activité florissante de ce dernier tandis que des dizaines de personnes à l’allure peu recommandable travaillait d’arrache pieds à remplir de toutes sortes de marchandises les cales de navire voguant sous l’emblématique pavillon noir. Aucun doute n’était possible à tes yeux sur leur identité et alors que tu observais le spectacle se déroulant devant tes yeux, une conversation à proximité attira ton attention.


« Tu crois qu’ils vont arriver bientôt ? »


« Jsais pas, mais j’en ai marre d’être dans ce trou à rat… »


« En plus il faut encore faire le chemin jusqu’à … Tu sais où… »


Tout en prononçant cette dernière phrase, l’homme avait balayer du regard les environs avant de terminer sa phrase d’une voix bien moins forte. Toutefois, malgré l’absence de lieu précis, ton regard pouvait très bien percevoir malgré la distance l’insigne qui ornait la poitrine des deux hommes, il s’agissait du même symbole que ton regard avait put observer quelques instants plus tôt sur la missive.


Résumé:

@Yuki Misaki : Ta technique de camouflage te permet de t'infiltrer sans trop de problèmes dans le village qui ressemble plus à une ville fantôme désormais. Pourtant, alors que tu arrives au port, tu découvre une véritable fourmillière de pirates et autres bandits chargeant et déchargeant des marchandises à bord de navire. Puis, non loins de toi, tes oreilles attentives intercepte une bribe de conversation entre deux hommes arborants un insigne sur leur poitrine identique à celui ayant été utiliser pour signer la lettre que tu venais de lire. Que feras-tu maintenant ?




Revenir en haut Aller en bas
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Un rouleau anxiogène [Trame ?] Empty
Ven 9 Déc 2022 - 16:50

Arpentant les dédales des ruelles de la cité portuaire, Misaki valsait son regard et son attention sur tout ce qu’elle pouvait. C’était la première fois qu’elle mettait les pieds dans un tel endroit, mais elle essayait systématiquement de se créer des points de repère et de garder en mémoire les détails qu’elle jugeait le plus utile au cas où elle devrait revenir.

Une ville fantôme aujourd’hui repaire pour la racaille. Combien de fois avait-elle vu ce genre de système se mettre en place. Kiri la grande n’allait pas bien. Les brigands qui avaient été chassés par son clan, le clan des os et le clan des lames avaient maintenant laissé place à la piraterie. La gangrène qui engendre la gangrène.

Arrivant au coeur du port, ses oreilles captant une bribe d’une conversation, il n’était pas difficile pour Misaki d’imaginer ce qui se mettait en place. Si elle n’en connaissait pas les détails, il était évident qu’il s’agissait ici du pique d’un iceberg qu’elle avait envie de fracasser. Plonger la cité dans un hiver glacial et fracasser le corps de ceux et celles qui osaient défier la brume et le pays de l’eau.

Mais elle n’était pas sotte. Si elle agissait ici et maintenant, elle n'arriverait sans doute qu’une simple cellule, elle avait besoin d’en connaître la source. Ici, passive, la Yuki savait être patiente. Elle n’était pas impulsive.

Pour l’heure, elle n’avait que trop peu. Visiblement en attente de quelque chose, sans doute un regroupement plus important ou des ordres, le duo balafré par l’encre de leur tatouage était, pour l’heure, sa meilleure piste. Ça et les biens qui étaient en train d’être accumulés dans les entrepôts.

Résumé:

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Narrateur
Narrateur

Un rouleau anxiogène [Trame ?] Empty
Lun 26 Déc 2022 - 20:57

Alors que ta curiosité te poussait à continuer l’écoute du duo indiscret, ce dernier se déplaça dans une zone bien plus achalandé et, rapidement, tu comprenais que les suivre risquait de mettre en péril ton camouflage. Toutefois, un rapide regard sur tes alentours te permis aisément de repérer l’une des caisses transportées par les hommes dans les navires qui n’avait pas encore été fermé et, avant même d’en avoir vu le contenu tes yeux pouvaient aisément discerner le logo qui les marquait, le même qui avait signé la missive qui te brûlait désormais la poche.


Après quelques pas supplémentaire, un homme fit irruption à proximité, transportant une véritable brassé d’armes en tout genre qu’il jeta sans la moindre considération à l’intérieur de la caisse en bois avant d’en fermer le contenu d’une demi-douzaine de coup de marteaux, outils qu’il replaça à sa taille prestement avant de faire signe à deux autres ouvriers qui s’empressèrent d’agripper le contenant et de l’embarquer sur l’un des nombreux navires qui frayait dans le port du petit village oublier.


Tandis que ton regard balayait une énième fois le port, tu ne pouvais t’empêcher de remarquer la quantité importante de caisse ainsi déployé sur les vaisseaux qui s’apprêtait pour la plupart à prendre la mer vers une destination inconnue et, à la vue de celles-ci, tu ne pus faire autrement qu’avoir l’impression que l’on préparait une guerre.


Résumé:

@Yuki Misaki : Le duo que tu tente de suivre ne tarde pas à rejoindre une zone trop animée pour permettre à un camouflage visuel de rester indétecté. Toutefois, ton regards ne tarde pas à tomber sur une caisse ouverte marquée du même sceau qui ornait la lettre que les mercenaires portaient sur eux. Puis, avant que tu ne puisse en voir le contenu, un homme y jeta une brassé d'arme variée et la referma en quelques coups de marteaux et, quelques instants plus tard, deux hommes agrippait la caisse et la chargeait sur l'un des navires en partance. Un rapide regard sur les nombreux navires ancrés dans le port te permet de voir que chacun d'un semble transporter plusieurs dizaines de caisses similaires et ton instinct te cri alors l'évidence, l'on prépare une guerre.


Une question se pose, que fera la Yuki face à cette réalisation ?




Revenir en haut Aller en bas
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Un rouleau anxiogène [Trame ?] Empty
Mar 27 Déc 2022 - 15:06

Toute son attention était posée sur ce qui se tramait devant elle. Il ne fallait pas être un génie pour comprendre que quelque chose de crasse se préparait dans les méandres de la brume. Une aussi importante quantité d'armes transporté en direction d’un lieu inconnu, ça ne pouvait pas être pour la chasse au otarie.

Chaque battement de son coeur pompait une dose d’adrénaline, Misaki était sur le quivive. Elle connaissait les limites de son camouflage et de rester trop longtemps augmentait les risques qu’elle se fasse prendre.

Cependant, deux options s'offraient à elle. La discrétion ou l’assaut. Avait-elle ce qu’il fallait pour mettre fin à cette opération ? À tous les coups, il ne s’agissait là que d’une cellule et de la voir disparaître ne pouvait que précipiter ce qui se tramait. Être à leur place, si elle venait à savoir que Kiri est courant de leur agissement, elle n'attendait pas qu’il se prépare ou mette son plan en déroute.

Non, l’information qu’elle possédait était bien plus utile si elle restait dans l’ombre et qu’elle prévenait Kiri de ses trouvailles. Préférant rester à l’écart, Misaki se retira de la zone portuaire, là où l’activité serait quasi-inexistante.

Tout en maintenant son camouflage, l’experte en ninjutsu joignit ses mains ensemble et réalisa les mudras nécessaires à l’activation de cette fameuse technique de faction. Envoyant des signaux codés aux autorités et à ceux qui ont pour charge de les recevoirs, la Yukijine essayait d’informer son village et attendait d’éventuelles ordre de leur part.

Résumé:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Narrateur
Narrateur

Un rouleau anxiogène [Trame ?] Empty
Ven 27 Jan 2023 - 0:21

Kisaka, comme tous possesseur de la technique de faction du village de la brume, effectuait, lorsqu’elle se trouvait au cœur du village, une ronde de surveillance dans l’éventualité où un shinobi de la brume se retrouverait dans une situation délicate tout en étant à proximité du village de la brume.


Quoi qu’essentiel, cette surveillance effectué majoritairement par des membres de la Kenpei n’en était pas moins excessivement monotone et en tant que sergente, la jeune femme avait été chargée de surveiller ses comparses pour éviter que ceux-ci ne s’endorme ou n’effectue des tâches autre que celle d’être attentif à un éventuel appel de détresse et, comme c’était actuellement le cas, la chûnin relevait de temps à autre l’un d’eux afin qu’il soit en mesure d’aller se changer les pensées pendant quelques minutes.


C’est à ce moment que l’appel lui parvint, un appel qu’elle n’attendait pas réellement, mais alors qu’elle recueillait le message d’une certaine Yuki Misaki et remontait l’information au sein de la chaîne de commandement, un ordre lui parvint presqu’aussitôt, lui demander de revenir au village immédiatement et c’est donc ce que la chûnin transmis l’ordre à sa comparse en usant à son tour de la technique de faction du village de la brume.


Résumé:

@Yuki Misaki : Le village t'ordonne de revenir le plus rapidement possible à Kiri, mais le feras-tu ?

Revenir en haut Aller en bas
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Un rouleau anxiogène [Trame ?] Empty
Ven 27 Jan 2023 - 0:57



Ultimement concentrée sur cette fameuse technique de communication, la Yuki qui venait de mettre la main sur quelques informations d’une importance qu’elle jugeait capitale. Misaki était tout sauf idiote au point de s’en prendre seule à une multitude armé jusqu’au dent. L’égo n’avait jamais été un défaut chez elle et ce n’était certainement pas maintenant que ça allait changer.

Ainsi, toujours sous le couvert de son camouflage, la Yuki attendait sagement le retour des autorités de la brume. Son regard qui valsait sur les moindres mouvements dans son environnement, la chûnin était sur le qui vive. En retrait, loin de la populace du port, il y avait peu de chance que quelqu’un la surprenne de par sa dissimulation, mais elle était plutôt du genre à se préparer au pire.

Maintenant le mudra requis pour recevoir ses nouveaux ordres, il ne fallut vraiment pas longtemps pour qu’elle capte le signal crypté de son interlocutrice. Comme elle s’y attendait, la Yuki était rapatriée au coeur de la cité de la brume. Immédiatement.

Misaki était avant tout une soldate ayant juré de protéger l'archipelle, si elle aurait apprécié recevoir du renfort afin de s’en prendre de front aux groupuscules, les ordres étaient clair et elle préférait s’y plier que d'échouer ici et potentiellement mettre à mal ceux qu’elle aimait. Concentrant du chakra dans ses pieds, elle s'élançait en direction de Kiri, maintenant quelques minutes son camouflage avant de l’abandonner plusieurs mètres plus loin.



Résumé:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal

Un rouleau anxiogène [Trame ?]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Trame] Le temps presse
» [Trame] Beyond the water rift
» Du vent dans les ailes [Solo / Trame Kuchy ]
» Le second rouleau [Solo]
» Echange de rouleau [Ten no Ikari]

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: