Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Trame] Beyond the water rift

Kaguya Wutu-Fuku
Kaguya Wutu-FukuEn ligne

[Trame] Beyond the water rift Empty
Lun 5 Déc 2022 - 0:29
C’est par un matin calme que Wutu-Fuku prend la mer à partir du port de Kiri. Le sommet de la Coalition est derrière lui. Il a la sensation d’être parti une éternité. Tant à faire, ici et sur le grand continent… mais avec cette grande guerre que tous les prophètes annoncent, le Kaguya le sent au plus profond de lui-même : c’est maintenant ou jamais.

Iwa a son hôte, qui poursuit son propre chemin. Kaminari a appris l’existence d’un Dieu sur ses terres et devra bientôt prendre une décision sur son destin. Le Dieu Renard, que l’Homme au Chapeau convoite, est là, quelque part. Les Dieux Moines pourraient ne pas être si éloignées des neufs dieux à queues. Au milieu de tout cela, Wutu-Fuku n’a aucune certitude. Il n’a que ce que ses valeurs lui dictent de faire.

Être un jinchuriki n’a rien changé à la vie du Heidan jusqu’à ce qu’il se rende sur Saroruncasi. C’est là qu’un autre prophète dont il ne comprenait pas la langue lui a annoncé une autre prophétie : qu’il trouverait les réponses à ses questions entre des montagnes au nord, des barres parallèles à sa gauche et de l’eau devenant de la glace à sa droite. Mais il ignore lui-même quelles sont ces questions.

Wutu-Fuku a pendant longtemps creusé cette étrange énigme. Il n’est pas sûr d’être arrivé aux bonnes conclusions, mais l’immobilisme du doute n’allait pas le faire avancer non plus. Le nord pourrait être n’importe quelle montagne… voir un autre pays. Et si c’est à Iwa qu’on attribue habituellement l’image d’une montagne, il ne faut pas oublier que Kaminari est également un pays très rocheux.

L’ouest pourrait être n’importe quoi. Ces barres verticales pourraient être des arbres, les traces de griffes, mais aussi… les barreaux d’une prison, faisant penser au Pays Oublié où le Kaguya s’est déjà rendu à plusieurs reprises.

C’est le point est pour lequel Wutu-Fuku est le plus sûr de lui. De l’eau devenant de la glace. Cela ne peut qu’être Yuki no Kuni. De plus, il a entendu parler d’une zone où la mer se transforme en glace autour des côtes du pays des neiges…

Entre ces trois points, rien de bien concret sur les cartes. De l’eau. Mais de nombreuses îles restent non cartographiées à ce jour. Et selon le vieux Shaman de Saroruncasi, il y aurait bien quelque chose entre ces trois points.

Pour en être réduit à suivre les divinations d’un vieux sorcier, il ne faut vraiment rien avoir d’autre. Le Kaguya est un homme cartésien. Ces histoires de Dieux ne l’intéressent pas d’un point de vue religieux. Tout ce qu’il voit, ce sont des entités surpuissantes auxquelles l’humanité ne comprend rien. Et s’il est impossible de les tuer et que le scellement peut échouer au moindre mégalomane décidé à les libérer, alors il faut agir en amont et éviter ce qui pourrait leur donner envie de détruire l’humanité.

Le Dieu de l’eau. Sanbi. Wen-kamuy. Trois-queues. Wutu-Fuku doute que la créature en lui se désigne elle-même par le moindre de ces qualificatifs. Si elle a un nom, son nom, il compte bien l’apprendre.

Quitte à aller au-delà de ce que le monde pense possible.

HRP:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3327-kaguya-wutu-fuku-termine https://www.ascentofshinobi.com/t5138-kaguya-wutu-fuku-carnet https://www.ascentofshinobi.com/u800
Narrateur
Narrateur

[Trame] Beyond the water rift Empty
Ven 30 Déc 2022 - 14:03
Les Mizujins sont des navigateurs réputés. L’océan n’a plus de secrets pour ceux qui vivent sur l’archipel depuis leur naissance, et tu ne fais pas obstacle à la règle. A bord d’une barque sertie d’un mât unique, tu fais voile vers ce que le shaman a tenté de t’indiquer.
Il a fallu que ton érudition s’en mêle pour traduire le message derrière la symbolique des signes, mais fort de cette sagacité tu parviens à voguer vers la bonne destination sans pourtant que tu ne saches encore que tu es sur la voie de la réussite ; tandis que le vent souffle dans ton dos, tu n’es guidé que par tes convictions. Si sûr tu puisses être, tu ne sais pas encore à quoi t’attendre. Tout te pousse vers cet objectif. Mais pourquoi ?

Ton expérience parle tandis que tu orientes ta godille et ta voile mais tout matelot que tu es, tu ne tardes pas à saisir le contexte particulier qui se dresse devant toi et qui menace de troubler ton périple. Plus tu avances et plus les brumes s’épaississent, signe que l’orage approche. N’importe quel marin écouterait alors la petite voix intérieure de la raison : on ne joue pas avec l’océan. Mais ce qui te pousse à t’enfoncer dans les ténèbres blanches de cet épais brouillard n’est pas la voix de la raison. C’est quelque chose de plus profond et mystique, une force intérieure qui souffle dans ton dos comme le faisait le vent naguère.
Le même magnétisme qui te poussait à te rapprocher de l’eau dans ton rêve d’éléphant.

Soudain la tempête que tu redoutais se déchaîne. L’eau semble escalader les airs et se dresser comme des montagnes, ta barque se retrouve secouée dans tous les sens et l’ondée gifle ton visage. Le vent devient si furieux que la voile qui t’a amené jusque-là cède et son mât se retrouve brisée en deux, le tissu flottant à son pinacle comme un vieil oripeau.
Tu découvres à tes dépens que l’eau cherche à retourner ta barque et à t’engloutir. Tous tes sens te mettent en alerte, mais la réalité te trompe-t-elle à nouveau ?

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Kaguya Wutu-Fuku
Kaguya Wutu-FukuEn ligne

[Trame] Beyond the water rift Empty
Dim 8 Jan 2023 - 11:32
Il aurait été surprenant que le voyage se déroule sans accrocs. Dans ces eaux lointaines, situées entre les pays abritant les deuxième, sixième et huitième dieux, les conditions météos se dégradent. Trop tard pour faire demi-tour. Il va falloir se battre.

On ne joue pas avec l’océan, le Kaguya ne le sait que trop bien. Nous ne sommes que des voyageurs tolérés sur sa surface et il peut nous prendre quand cela lui chante. Un grand sage n’a-t-il pas dit que ce n’est pas l’homme qui prend la mer, mais la mer qui prend l’homme ?

Les vents deviennent d’un coup plus violent. La tempête se déchaîne. Sans qu’il ne puisse rien faire, Wutu-Fuku se retrouve privé de mât et de voile. En tant que navigateur expérimenté, le Kaguya sait que se retrouver sans mât et sans voile pendant une tempête signifie devenir le jouet des éléments et le met en danger de mort.

Des réparations s’imposent mais pour l’instant, il y a plus urgent. Les vagues sont de plus en plus monstrueuses, et le Kaguya pourrait chavirer d’un instant à l’autre. Quelque chose lui dit que quel que soit la taille du navire qu’il aurait emprunté, le résultat aurait été le même. Il a au moins la satisfaction d’être venu ici seul, sans impliquer qui que ce soit d’autre dans les dangers potentiels de sa quête.

Il en faut bien plus pour faire perdre son calme au Heidan, qui a affronté des dieux et des morts. Mais il sait que son plus grand ennemi à cet instant, c’est lui-même. S’il panique et qu’il prend les mauvaises décisions, il risque de finir sous l’eau.

Dans un premier temps, Wutu-Fuku s’ancre solidement sur son embarcation en prenant une longue inspiration. S’il cherche l’équilibre physique, cet ancrage sert aussi d’équilibre psychologique.

Dans un premier temps, il observe rapidement le reste de son embarcation à la recherche de dégâts supplémentaires ou d’urgence à gérer.

Dans un second temps, le Kaguya se rappelle de ses leçons de navigation. Il doit urgemment rejoindre un terrain plat. S’il n’y en a pas, alors il doit le créer.

Faisant appel à son don pour le Suiton, le Kaguya compose rapidement des signes, puis crache tout autour de son embarcation une fine couche de mucus. Une technique habituellement destinée à coller ceux qui auraient le malheur de marcher à sa surface. Mais ici, le Kaguya cherche plutôt à limiter le mouvement de ce qu’il y a en-dessous. Son objectif : que le mucus agisse comme une « extension » de sa barque en la stabilisant, tout en profitant de ses propriétés pour limiter l’impact des vagues qui lui passeraient dessous, le temps que les éléments se calment.

Malgré sa résistance au stress et aux émotions extrêmes auxquelles sont corps le soumet, le Kaguya ressent des sensations semblables à celles qu’il avait vécues lors de son « voyage astral » à Saroruncasi. Il ne sait que trop bien que les sens peuvent jouer des tours. Alors, dans le doute, il compose un unique signe incantatoire pour produire un Kai.

Une fois un peu plus stabilisé, le Kaguya cherche autour de lui des signes météos permettant de définir si la tempête peut se calmer, voir s’il y a une terre en vue.

HRP:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3327-kaguya-wutu-fuku-termine https://www.ascentofshinobi.com/t5138-kaguya-wutu-fuku-carnet https://www.ascentofshinobi.com/u800

[Trame] Beyond the water rift

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Trame] Le temps presse
» Un rouleau anxiogène [Trame ?]
» Still water [Hyôsa Ichiryû]
» Still water [Kuzuei Domo]
» Du vent dans les ailes [Solo / Trame Kuchy ]

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: