Soutenez le forum !
1234
Partagez

De la Glace dans les camps du feu [feat. Yoshiko]

Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

De la Glace dans les camps du feu [feat. Yoshiko] Empty
Lun 9 Jan 2023 - 18:04

S’il avait été possible pour la Yukijine de traverser les portes de la capitale des terres du feu, elle était bien loin de chez elle. Ce n’était pas la première fois qu’elle mettait les pieds en dehors de l'archipel, mais jamais elle n’avait foulé d’autres terres que les deux pays qui l’avaient vue naître et grandir ; Yuki et Mizu. Elle était habituée aux froid des terres septentrionales et aux tempêtes menaçant de son pays natal. Elle s’était faite aux odeurs salées de l’océane et au bruit des vagues qui venaient s’écraser contre le port de sa cité. La vie au coeur d'une forêt, cependant, ça ne pouvait que lui donner le mal de son pays.

Cherchant à se vider un peu l’esprit, la chûnin avait pris congé des deux êtres qui l'accompagnaient au coeur de ce périple jusqu’aux terres de la pierre. De toute façon, tous avaient des tâches à accomplir afin de préparer leur départ, dans deux jours. Si Misaki devait se charger des provisions, elle avait un peu de temps devant elle. Le marché d’Urahi ne fermera pas boutique avant encore plusieurs heures.

Arpentant ici et là les dédales des ruelles d’Urahi, la Yuki se laissait un peu porté au gré du vent, ignorant les regards de dégoût qui émanait des habitants de la cité. Car si le jeune femme n’était pas né dans l’empire, elle était ici une touriste, une femme de l’extérieur dans un cité qui avait pourtant tant de jugement pour ceux qui ne portrait pas le feu comme nationalité. N’était-ce pas là la raison du départ de l’ancien empereur ?

Dans tous les cas, son accoutrement criait Kiri. Portant fièrement son bandeau autour de son cou, il était visiblement frappé du sigle de Kiri ; quatre petites vagues. Ses accoutrements, eux, portaient le flocon de son clan comme indicateur de ses origines nobles. Née dans la glace, elle y voyait là une partie de son identité.

Sans s’en rendre compte, elle avait dévié en direction des camps d’entraînement du pays du feu. Sans doute était-ce là ses origines barbares qui l’avait naturellement guidé là où coulait le sang et là où s'entrechoquent l’acier. Déposant sa dextre contre les deux lames qu’elle portait sur son flanc, les esprits pourtant normalement si loquaces étaient ici dépourvu de la moindre parole. Une situation que ne pouvait pas expliquer la sabreuse.

« Quelques choses vous dérangent ? Fuzen est anormalement calme. »
« Tais-toi, Gamine. »
« Ah bah voilà ! »

Rigolait-elle intérieurement. Sur ses mots mentaux, cependant, elle ne s’était pas rendu compte que son attention fixée sur les terrains d'entraînement avaient semblé intriguer suffisamment un de leur utilisateur pour que cette dernière viennent à sa rencontre.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Inuzuka Yoshiko
Inuzuka Yoshiko

De la Glace dans les camps du feu [feat. Yoshiko] Empty
Sam 14 Jan 2023 - 21:47
Une journée hivernale relativement douce me guidait sur les terrains d'entraînements en dehors du domaine des Inuzuka. J'y allais souvent avec Meisho, avec un paquet de friandises pour lui, afin que nous puissions nous y entraîner ensemble, qu'il arrive à sauter par-dessus mes murs doton de différentes tailles de manière vive, afin que nous puissions ensemble surprendre nos adversaires et qu'ils abandonnent le combat. Je préférais en général que ça se passe ainsi plutôt que de devoir blesser quiconque, mais j'ai bien remarqué que la plupart du temps, les personnes préféraient se baigner dans l'horreur des duels plutôt que d'avaler leur fierté et rebrousser chemin. Je me demande sérieusement s'ils sont logiques et s'il y a au moins une personne qui ait ce même mode de pensée que moi.

J'avais aussi cette volonté d'explorer autre chose que mon pays, faire de nouvelles rencontres, mais je n'avais pas le courage de m'éloigner de mon clan et de mes amis de Urahi. Aussi, même Meisho était heureux de sentir l'odeur de voyageur et celui-ci se pressa d'aller voir l'inconnue.

« Heula ! Calme-toué Meisho ! » m'exclamais-je avant d'aller moi aussi à sa rencontre. « N'ayez point peur de mon ninken, Mam'zelle. »

J'avais un grand sourire sur mon visage. C'était la première fois que je voyais ce genre de vêtements, ça veut bien dire qu'elle ne vient pas du pays.

« Inuzuka Yoshiko, enchantée Mam'zelle, et bienvenue sur nos camps d'entraînement. Vous vouliez vous dégourdir les pattes avec quelqu'un ? »

Même si je n'étais pas friande des combats, ça me défoulait un peu d'en faire et ça m'aidait à avoir un lien bien plus fort avec mon ami canin, à savoir comment les gens se battent afin de mieux protéger les animaux en fonction des capacités de chaque humain. Je ne me suis pas proposée pour ce potentiel duel, mais si elle le souhaitait, je serai disponible.

_________________
De la Glace dans les camps du feu [feat. Yoshiko] X2re
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12708-chapardeuse-de-urahi-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/t12944-dossier-de-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/u222
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

De la Glace dans les camps du feu [feat. Yoshiko] Empty
Lun 16 Jan 2023 - 21:05

Valsant ses iris céruléennes entre la maîtresse et son chien, la Yuki des terres de l’eau. Reniflée par le canidé, la Yukijin écoutait les quelques paroles offertes par Yoshiko. Si Misaki n’était pas apeuré par l’animal, elle entendait pour la première fois le terme de Ninken. Confuse, elle posait son regard sur l’humaine et, d’une voix douce, la questionnait.

[Misaki] - Un Ninken ? Qu’est-ce que c’est ?
« Un chien Ninja. Capable d’utiliser du chakra. »

Lui répondit Fuse, l’esprit bienfaiteur de ses sabres. Bien entendu, la réponse n’était que mentale, mais la Yuki ne put s’empêcher de soulever un sourcil. Un faciès interrogateur qui était plus destiné à Fuse, mais qui ici se joignait bien à la question qu’elle avait posée à Yoshiko.

« Un peu comme Fuzen ? » Pensait-elle en rigolant mentalement.
« Idiote, ne me compare pas à ce clébard. »
« C'est vrai que tu ne baves pas autant. »

Cette joute verbale interne n’en restait pas là, mais c’était à ce moment que Misaki décida de fermer sa psyché et de faire taires les deux voix de ses sabres, concentrant son attention uniquement sur les êtres en chaire et en os qu’elle avait devant elle. D’ailleurs, cette dernière se présentait sous le nom de Yoshiko, du clan Inuzuka. Misaki n’avait jamais entendu parler des Inuzuka, mais qui pourrait la blâmer ? Naissant dans les terres barbares de Yuki, elle avait passé une partie de sa vie en isolation au coeur du domaine Yuki d’un pays peu accessible.


[Misaki] - Ravis de faire votre connaissance. Je m’appelle Misaki. Du clan Yuki. Ce ne serait pas une mauvaise idée de me dégourdir un peu, le voyage à été long.

C’était faux, il avait été rempli de péripéties, mais elle en rajoutait un peu à son discours pour paraître amicale. Enfant de diplomate, qu’elle le veuille ou non, ses apprentissages passées faisaient forcément surface, alors qu’elle se trouvait sur des terres inconnues d’une civilisation connue pour envahir les autres.

De sa dextre, elle indiquait à la jeune femme de prendre place au coeur d’un des terrains du camp d’entraînement. Saisissant dans sa senestre un kunai en acier, elle verbalise une petite règle avant de débuter l’affrontement.

[Misaki] - Quand le kunai touchera le sol, ça sera le signe de départ.

Sur ses mots, elle lançait son arme haut dans les cieux de sorte qu’il retombe au beau milieu du terrain, directement entre Yoshiko et elle-même. Quelques instants plus tard, alors que l’acier s’enfonçait dans la terre, la Yuki s’élançait sur la réalisation d’une série de mudra avant de poser une main par terre. De son contact avec le sol répandit une épaisse couche de glace sur la totalité de la surface de combat, piégeant les ressources sous celle-çi, incluant le kunai qui n’était plus qu’un vestige piégé par l’hiver. La Yuki revenait sur un terrain qu’elle connaissait bien. Elle amenait avec elle la morsure de l’hiver.

De la Glace dans les camps du feu [feat. Yoshiko] 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f


Résumé:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Inuzuka Yoshiko
Inuzuka Yoshiko

De la Glace dans les camps du feu [feat. Yoshiko] Empty
Lun 23 Jan 2023 - 22:21
« C'est le chien ninja qui accompagne leur maître Inuzuka, Mam'zelle. »

Je crache une flaque de boue au moment où le kunai touche le sol, qui étrangement recouvre une plaque de verglas. J'avais un peu frais mais ce qui me fit un peu peur est que je me demandais comment l'approcher, cette nouvelle adversaire.

« T'es prêt Meisho ? » ai-je demandé à mon fidèle compagnon, ce à quoi il me répondit d'un simple aboiement. Un simple aboiement qui résonna un peu plus au vu du froid mordant qui s'est abattue en même temps que ce changement de terrain. Si j'en croyais ce que je vis, le clan Yuki est adepte des terrains glaciaux, dénués de vie. J'imaginais qu'ils pourraient se sentir seuls, dans un désert enneigé. Qu'ils ne connaissent pas la chaleur d'un foyer ou la nature luxuriante.

Avec l'accord de mon ninken, nous nous transformions en un gigantesque loup bicéphale, de plusieurs mètres de hauts. De mémoire, sous cette forme nous atteignons les cinq mètres au maximum. Nous laissions s'échapper des grognements de nos gueules et nous regardions cette petite chose qu'était l'humaine. On allait glisser, c'était évident, si nous bougions , d'autant plus que notre taille et notre masse allait alourdir la chute et nous causerait enormément de mal, et nous pourrions écraser cette gente dame dans ce fracas ambulant. Alors nous restions immobile, prêt à écraser quelconque objet d'une simple patte, que nous levions actuellement en guise de menace.

Résumé du tourDès que le kunai touche le sol, Yoshiko crache une flaque de boue (rang C) sur le terrain, qui va recouvrir une toute petite zone sur la glace. Puis, elle et son ninken fusionnent pour devenir un majestueux loup bicéphale (rang B).

  • Santé : OK

  • Chakra : OK
    Tour 1 : 1C - 1B

  • Techniques utilisées :



  • Équipement utilisé :


  • _________________
    De la Glace dans les camps du feu [feat. Yoshiko] X2re
    Revenir en haut Aller en bas
    https://www.ascentofshinobi.com/t12708-chapardeuse-de-urahi-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/t12944-dossier-de-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/u222
    Yuki Misaki
    Yuki MisakiEn ligne

    De la Glace dans les camps du feu [feat. Yoshiko] Empty
    Mar 24 Jan 2023 - 15:04

    Valsant ses iris céruléennes entre la maîtresse et son chien, la Yuki au coeur de son enfer hivernal ne pouvait que se questionner sur les habiletés d’un chien ninja. C’était pour la première fois qu’elle rencontrait un tel duo et elle en ignorait complètement les capacités. Dans cette condition, la Yuki préférait rester sur la défensive afin d’observer et d’analyser les tenants et les aboutissants des capacités de son adversaire.

    Elle n’eut pas longtemps à attendre, car de l’union de la bête et de l’homme naquit un gigantesque canidé à deux têtes. Son regard posé sur ce dernier, le coeur anxieux de la Yuki sautait un battement. Ça ne lui disait rien de bon. Instinctivement, elle portait ses mains l’une contre l’autre et réalisait deux courts mudras. Malaxant du chakra autour de ses pieds, des patins de glace naquis afin qu’elle ne soit pas dérangée par sa propre technique.

    Poursuivant sur sa lancée, la Yuki réalisait cette fois une plus longue série de signe, mais dont la maîtrise faisait en sorte qu’ils étaient devenues une seconde nature pour elle. Malaxant son chakra au niveau de ses côtés, deux bras composé de cette fameuse matière qui avait rendu son clan pourtant si connu à Kiri. De ses véritables bras, elle saissait non pas une , mais bien deux lames. Dans sa dextre reposait un sabre blanc habité par Fuse, l’esprit de la bénédiction, tandis que dans sa senestre reposait un sabre noir maudit par Fuzen, l’esprit de la malédiction.

    Et, tandis qu’elle s’armait, les bras de glace eux s’étaient animés afin de réaliser les mudras de la première technique qui n’était pas née de l’Hyôton. À leur extrémité s’accumulait une importante quantité de mucus formant la tête d’un dragon. D’un seul coup, elle l’envoyait en direction du très gros chien, mais cette technique avec une petite twist. Des mouvements de ses extrémités, elle était capable d’en manipuler la trajectoire, voir même de les séparer en deux. Une information qu’elle dissimulait pour l’heure en envoyant sa création en ligne droite.



    De la Glace dans les camps du feu [feat. Yoshiko] 1

    Résumé:


    Revenir en haut Aller en bas
    https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal

    De la Glace dans les camps du feu [feat. Yoshiko]

    Page 1 sur 1
     Sujets similaires
    -
    » R.I.P. la glace [Feat. Miyuki]
    » [Mission B] - Briser la Glace (Feat. Yosuzume)
    » Traquer la glace [Feat. Kayuri Namue]
    » Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa]
    » [Event n°1] Est-ce que la glace fond dans les bains ? | Pv Eiichiro

    Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu :: Camps d'entraînement
    Sauter vers: