Soutenez le forum !
1234
Partagez

Le Sombre Dojo et les mille et une terreurs | PV Misaki

Hakurei Suijin
Hakurei Suijin

Le Sombre Dojo et les mille et une terreurs | PV Misaki Empty
Lun 9 Jan 2023 - 23:08

Le Sombre Dojo aux mille et une terreurs
Suijin x Misaki

All life is a prelude of death.
To serve me until you are a corpse
Or to be cut down or become one
You have two option at the end of my sword






La Brume Sanglante était bien plus sombre et empli de terreurs que l’on pouvait s’imaginer, et cela, le Marmoréen commençait à peine à le comprendre depuis sa récente arrivée dans ces terres marécageuses et terrifiantes.

Trouver une auberge n’avait pas été une mince affaire, surtout en cette période où le tourisme faisait rage. Enfin, si on pouvait appeler ça ainsi, il s’agissait surtout de moult marins aux yeux exorbités et injectés de sang, aussi affables que patibulaires. Ce n’était pas vraiment étonnant, vu le port à vocation militaire de l’archipel des sept abysses immémoriaux.

Le Suijin comptait bien en cette belle journée se remettre d’aplomb après les incroyables mésaventures qu’il avait traversé dernièrement. En plus d’un naufrage, d’une attaque de tentacule sauvage, de la perte de son équipage et de son ami le plus fidèle, de la mort tragique et affreuse de Benihamaru le Samourai de l’amour et de l’amitié, du passage à la douane qui ressemblait plus à de la torture qu’un interrogatoire et la découverte de la fantabuleuse Planète des Singes flottant sur les flots, les finances n’étaient pas au beau fixe.

Il avait entendu parlé d’un certain Dojo où des maîtres des épées martiales se regroupaient afin de peaufiner de noirs desseins. Un des éléments majeurs de ce village caché, en plus du quartier chic des abominables Shinobis des Glaces, mais où les gueux ne pouvaient visiter sans finir sous la questionnette.

C’est au petit matin, alors que les oiseaux chantaient avec allégresse leur joie de vivre, ou plutôt les mouettes ricanaient de manière outrageante et sardonique, que le marmoréen se rendait à ce lieu de villégiature si vanté. Arrivant devant un attroupement pour le moins gargantuesque qui prenait place devant une fort belle bâtisse, qu’elle ne fut pas sa stupéfaction de constater qu’un événement défrayant la chronique prenait place.

« Étrange… Tant de monde si tôt le matin ? » -dit-il, marquant un sourcil de surprise-

Le Hakurei ne connaissait rien des coutumes étranges de ce pays, mais apparemment, le lieu était étonnamment ouvert au public. Le Cristallin imaginait quelque chose de plus ténébreux, surtout après les épisodes assez épineux dont il avait été témoin.

Moult combattants de tout horizon se déchaînaient sur les mannequins en bois et s’entraînaient avec une ferveur digne des démons de la nuit des temps. Après tout, il s’agissait d’un Dojo, donc cela n’était pas vraiment surprenant en soi. Le Hakurei était assez impressionné par certains, qui rivalisaient en adresse avec les katas les plus flamboyants, pour ne pas dire, virevoltants !

Il s’agissait peut être là de l’occasion de se défouler, mais il subsistait des zones d’ombre sur cet endroit. Était- ce une sorte de brigade qui vouait un culte particulier ? Ou bien encore des adorateurs du combat à l’image de ces culturistes fous qu’il avait croisé au port ? Obtenir plus d’informations était la chose la plus censée à faire s’il ne voulait pas commettre de bourde.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4346-topic#33433 https://www.ascentofshinobi.com/t4398-hakurei-monogatari
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Le Sombre Dojo et les mille et une terreurs | PV Misaki Empty
Mar 10 Jan 2023 - 4:26
Tout avait quelque chose de surréel pour Misaki. Elle était devenue sabreuse, mais n’était clairement pas prête à en assumer les responsabilités. Si la quête personnelle de la Yukijine était née d'un désir sombre et rempli de terreur, il n’en restait pas moins que son admission au coeur des épéistes de légende venait avec son lot d’obligations.

Devant elle se tenaient une multitude de combattants tous aussi compétents que les autres. Devant elle se tenait celui ou celle à qui elle se devait de guider dans le clans. Un acte dont elle avait été la bénéfactrice - sous le joug de Mawehara Miyuki -, mais dont elle ne pouvait que juger les aléas de sa propre existence.

Si elle avait eu la chance d’être comprise par Miyuki, elle se devait de prendre le temps d’offrir à tous ceux qui s'offraient à elle. Leur offrir le temps qu’elle estimait leur devoir. C’était là pourtant si faux. C’était là quelque chose que sa psyché de paniqué ne pouvait que faussement identifier. Misaki avait besoin de plaire à tous. Son rôle de sabreuse ne pouvait qu’accepter que les plus disposés. Une partie de sa psyché gouvernée par un de ses sabres. - une des plus grande faiblesse de Misaki.-=

Par chance, Fuzen, cet esprit canidé aux sentiments vengeurs… Il était là pour veiller à la protection de celle qu’il avait acceptée. Si la “Gamine” n’avait rien d’extraordinaire, son partenaire Fusé - un esprit bienfaiteur et à l’origine de leur connexion - voyait en elle une véritable rédemption. Une femme capable d’établir l’équilibre entre la colère miléniaire de son unique partenaire et la réalité de ce qui était aujourd’hui ; le présent.
.
Ainsi, devant elle naquit une véritable file d’être tous plus incompétant les uns que les autres. Jusqu’à l'arrivée d’un homme qui ne portait même pas les sigles de la brume. Quatre simples vagues auraient suffi à contenter une administration Kirijine… Mais la femme né dans la glace et ayant grandit dans la brume n’avait que d’envie que de combler les rangs d’un être… véritablement digne.

Misaki pouvait sentir les prédispositions des gens autour d’elle sous la forme d’évocation émotionnelle. Kunoichi senseur, elle percevait par des images le chakra des êtres qui l'entourait. Face à Atsumi, une jônin du Kyoi, elle en avait perçu les facultés acidiques sous la forme d’un spa un peu trop brûlant.

Face à celle qu’elle avait acceptée comme apprentie, elle avait appris de son chakra la naissance d’un gem à la valeur illimité ; Kayuri Namue. Elle s’était polie au point d’être un véritable joyeux de la brume… Quelque chose qu'elle percevait encore une fois face à l'être qui était devant elle.

Mais devant elle se tenait un être dont elle ignorait pourtant tant l'existence. Un être dont ni Fuzen, ni Fusé, ne pouvait affirmer quoique ce soit.

[Misaki] - Es-tu prêt à servir Kiri ?

Une question pourtant si simple, mais dont la réponse amènerait autant de réaction que de possiblité. Car s'il était prêt à se joindre à la Brume, Misaki lui apprendrait tout ce qu'elle savait. Autant au sujet du Ninjutsu que du Kenjutsu
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Hakurei Suijin
Hakurei Suijin

Le Sombre Dojo et les mille et une terreurs | PV Misaki Empty
Ven 13 Jan 2023 - 14:59

Le Sombre Dojo aux mille et une terreurs
Suijin x Misaki

All life is a prelude of death.
To serve me until you are a corpse
Or to be cut down or become one
You have two option at the end of my sword







Il n’y avait pas de Brume aussi Sanglante que dans ce Village Caché du Pays de l’Eau, ce qui ne surprenait plus le Marmoréen, car le Yuukan était sombre et empli de terreurs depuis la nuit des temps. Le Dojo était sûrement et indéniablement la pierre angulaire locale des arcanes les plus interdites et virevoltantes, ce qui offrait un rafraîchissement salvateur à la visite touristique qui n’était pas vraiment palpitante après les moult déboires vécus en ces lieux.

Tandis que le Cristallin examinait les badauds qui s'entraînaient avec allégresse, usant de styles de combats plus atypiques les uns que les autres, mais pas pour autant si choquant que cela, une voix suave l’interpellait. Une femme à l’air assez glacial lui faisait face, lui posant une question pour le moins inattendue.

« Plait-il ? » -dit-il, un peu surpris par une énigme aussi abyssale-

La situation était assez malaisante, surtout que cela semblait provoquer un inexplicable intérêt de la part des autres personnes qui étaient présentes. D’un coup, tous les combattants, qui s’excitaient en moult pirouettes et autres cris de guerre digne des champs de batailles les plus exacerbés comme s’ils étaient possédés par les esprits vengeurs, venaient de se figer sur place, fixant d’un air intéressés la conversation. De plus, ils scrutaient de haut en bas le Hakurei, se faisant des messes basses dignes d’un nid de serpents goguenards.

La seule explication plausible était que la Kunoichi était une personne d’une importance capitale au sein de Kirigakure. Une fois de plus, Suijin se retrouvait dans une situation périlleuse, à n’en pas douter. La réponse qu’il allait donner serait sûrement décisive pour sa survie au Pays de l’Eau, c’est pourquoi il réfléchit avec précaution. Cependant, plus il mettait de temps à répondre, plus la lourdeur de l’atmosphère devenait pesante, surtout avec les spectateurs qui semblaient mystérieusement de plus en plus attentif au moindre détail.
Décidément, les péripéties ne cessaient de se multiplier dans ces contrées inhospitalières, mais fort heureusement, l’espoir de meilleur lendemain demeurait aussi limpide que le cristal.

 « Je ne sais pas…Je ne suis qu’un simple touriste originaire de Yu no Kuni… Mais la proposition est tentante. » -assez sibyllin, l’œil brillant-

Si il y avait des avantages comme des RTT, l’offre était à considérer, surtout que cela était l’occasion d’explorer la voie des ombres et des arcanes interdites.
Malheureusement, la réponse semblait irriter la plupart de l'auditoire qui commençait à lancer des regards noirs au pauvre étranger, semblant courroucé qu'il ne réponde pas par l'affirmative en se prosternant aux pieds de la Kunoichi qui ne semblait pas vraiment commode.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4346-topic#33433 https://www.ascentofshinobi.com/t4398-hakurei-monogatari
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Le Sombre Dojo et les mille et une terreurs | PV Misaki Empty
Ven 13 Jan 2023 - 21:03

Il fallait l’avouer, la question que venait de poser la Yukijine face aux curieux voyageurs se voulait être particulièrement directe et droite au but. Si d’habitude l’enfant de la glace était normalement plus douce et plus diplomatique dans son approche, la présence de deux esprits travaillant sa psyché constamment venaient malheureusement travailler quelque peu certains traits de sa personnalité. D’une part, les assaut constant de Fuzen, un esprit canidé agressif et porteur de malédiction amenait la jeune femme sur les routes de l’impulsivité. De l’autre, la multitude de gens qui avait précédé l’Hakurei qui, au final, n’était intéressé qu’à se joindre au dojo des sabreurs pour de mauvaises raisons ; la recherche de gloire.

Ainsi, malheureusement, ce dernier avait un peu écoper de cet amalgame de situation et le résultat avait été une question froide, directe, invasive et bien loin de la réalité. Car non, même s’il se joignait au dojo des sabreurs, personne ne le forcerait à servir Kiri.

Retrouvant un peu ses esprits et réalisant véritablement les tenants et les aboutissants de ce qu’elle venait d’imposer chez son interlocuteur, la coeur de la Yuki ne put s’empêcher de s’accélérer, nourrissant chez elle l’anxiété qui sommeillait en son passé.

[Misaki] - Veuillez m'excuser, j’ai supposé que vos intentions n’étaient pas nées du tourisme. Nous recevons beaucoup plus de gens souhaitant apprendre le Kenjutsu Kirijine que de touristes. L'erreur est la mienne et ma question était bien peu discrète.

Sur ses mots, la Yuki s’inclinait légèrement. Ses excuses étaient sincères.

[Misaki] - Pour me faire pardonnez, permettez-moi de vous faire visiter nos locaux.

Se relevant, elle arborait un sourire sincère et niais. Une voix douce et un regard apaisé.

[Misaki] - Et n’hésitez pas si vous avez des questions. Je me nomme Misaki. Yuki Misaki et porteuse de Fuzen et Fuse.

Disait-elle en révélant son affiliation pour les sept sabreurs de légende.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Hakurei Suijin
Hakurei Suijin

Le Sombre Dojo et les mille et une terreurs | PV Misaki Empty
Dim 15 Jan 2023 - 23:22

Le Sombre Dojo aux mille et une terreurs
Suijin x Misaki

All life is a prelude of death.
To serve me until you are a corpse
Or to be cut down or become one
You have two option at the end of my sword







Apparemment, le Hakurei se faisait du souci pour rien, car son interlocutrice ne paraissait pas offusquée par ses paroles. Enfin, à contrario de la foule de yeux pernicieux qui épiaient copieusement toute la conversation. Les visages se crispaient en affichant une sorte d’incompréhension, tandis qu’ils arboraient des yeux ronds comme des soucoupes et fixant l’étranger avec une tension palpable. Décidément, le Yuukan était sombre et empli de terreurs, à n’en point douter. Malgré l’atmosphère pesante, le marmoréen tentait de faire fi de l’adversité.

« Hajimemashite. Je me nomme Suijin, Hakurei Suijin. » -dit-il, gardant un air assez neutre malgré les regards assassins de la foule-

La Kunoichi proposait une visite des lieux, ce qui était accueilli avec allégresse. En apprendre plus sur les coutumes de la Brume Sanglante serait sûrement un bon moyen d’y survivre, surtout en ces temps de troubles. Plus il y pensait, plus le Hakurei réalisait qu’il s’agissait peut-être d’une occasion en or pour découvrir ce fameux et mystérieux art qui se nommait le Kenjutsu. Cela devait être quelque chose, à en juger par la foule en liesse qui était en train de se déchaîner dans ce théâtre écarlate.

« Je ne dis pas non à votre proposition, bien que ces arts de la lame ne me sont pas familiers. » 

En effet, le Kenjutsu était quelque chose d’assez exotique aux yeux du Cristallin. Yu no Kuni n’était pas une nation où les arts guerriers étaient légion, car l’amour et l’amitié y régnaient d’une main de fer depuis la nuit des temps.

« J’ai quelques questions. » -prenant une voix un peu plus basse- « Il y a toujours autant de gens ? C’est moi, ou… Ils semblent particulièrement attentifs à notre conversation. » 

En effet, la situation était assez déstabilisante, surtout que les yeux des badauds étaient clairement injectés de sang et prêts à sortir de leur orbite.

Bien sûr, Suijin ne comprenait pas vraiment tous les enjeux qui se tramaient à l’orée des ombres de ce Dojo où les arcanes les plus interdites les unes que les autres s’esquissaient avec malice.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4346-topic#33433 https://www.ascentofshinobi.com/t4398-hakurei-monogatari
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Le Sombre Dojo et les mille et une terreurs | PV Misaki Empty
Mer 18 Jan 2023 - 17:24

Écoutant attentivement les paroles échangées par son interlocuteur, laissant les mots se porter jusqu’à ses oreilles sans point l’interrompre, la Yukijine laissait aller ses pensées sur ce qu’avait à lui dire le voyageur. Ignorant complètement la lourdeur des regards posés sur eux, c’était là quelque chose qu’avait apprise Misaki au gré de ses rencontres ; devoir ignorer l’attention qu’elle attirait forcément depuis qu’elle s’était jointe aux sept sabreurs de légende.

[Misaki] - Vous me voyez ravis.

Déclarait-elle en indiquant de sa dextre le chemin. Attendant sagement que ce dernier fasse le premier pas et rejoint son flanc, la Yuki se met en route en valsant ses iris sur les différentes têtes qui, soudainement, dévient le regard. Leur premier arrêt, les dojos extérieurs.

[Misaki] - Vous le remarquerez assez rapidement, mais le Dojo des Sabreurs est… Rempli de Dojo. L’objectif de ce lieu est d’offrir un endroit à ceux et celles qui souhaitent apprendre l’art du Kenjutsu Kirijine. Forcément, ça demande des installations à la hauteur de nos ambitions.

Ils étaient répartis tout autour des divers bâtiments en bois qui accueillait autant d’autres terrains que les quartiers des apprentis et quelques autres fonctions.

[Misaki] - Vous dites ne rien connaître au Kenjutsu, mais c’est le cas de la plupart des gens qui se joignent à nous. Rare sont ceux qui ont même déjà tenu une lame.

D’ailleurs, si Misaki avait appris le maniement de l’acier avant de se joindre au sept sabreurs de légende, elle le devait uniquement à ses racines guerrières datant d’avant l'apparition du chakra. 200 ans de tradition que le clan Yuki enfonçait dans la gorge de ses nouvelles générations, même s’ils étaient désormais reconnus pour leur maîtrise du Ninjutsu.

[Misaki] - Le Dojo à gagné en popularité dans les dernières années. Plusieurs convoites les sabres à pouvoir qui sont sous la projection de notre clan, d’autres souhaitent suivre les traces de notre Mizukage qui est aussi le chef du clan des Sabreurs.

Tournant la tête, elle regardait encore une fois la jalousie qui pouvait aisément se lire sur le visage de plusieurs apprenties.

[Misaki] - Il est de coutume pour ceux capables de manier une lame à pouvoir de prendre un apprentie sous son aile afin de non seulement lui apprendre le Kenjutsu, mais de le préparer à la prise en main d’une arme à pouvoir. Je ne peux qu’assumer que les regards sont sur nous que parce que mon ascension dans le clan est récente et que je n’ai pas encore choisi un apprenti. Après, je peux facilement me tromper. Peut-être possédez-vous un charme inexpliqué qui attire le regard de nos élèves.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Hakurei Suijin
Hakurei Suijin

Le Sombre Dojo et les mille et une terreurs | PV Misaki Empty
Mer 25 Jan 2023 - 23:52

Le Sombre Dojo aux mille et une terreurs
Suijin x Misaki

All life is a prelude of death.
To serve me until you are a corpse
Or to be cut down or become one
You have two option at the end of my sword







Avoir la chance d’avoir un guide était rafraîchissant, surtout lorsqu'on connaissait le surnom du Village Caché, qui était en effet aussi Sanglant que la Brume qui le nimbait nuit et jour. La Kunoichi indiquait le chemin, ce qui annonçait une visite des lieux. Cela conduisit devant moult Dojo, chose peu surprenante en soi, si ce n’est que c’était un sacré morceau. Il n’était pas rare qu’un Dojo se trouve dans les domaines claniques, chose qui était assez courante dans les vastes et diversifiées contrées Yuukanites, et même à Yu no Kuni.

« C’est très impressionnant. » -dit-il, scrutant les moult bâtisses où des sons stridents de métal s'entrechoquant violemment résonnaient comme une douce mélodie-

Le Hakurei écoutait les explications de Misaki, comprenant que le Dojo des Sabreurs était sombre, mais surtout empli de terreurs aussi insondables qu'abyssales.

Apparemment, selon les dires de la jeune femme blonde, il existait des armes particulières, disposant de pouvoirs. Cela était un peu étrange aux yeux du marmoréen, mais cela devait en effet exister. Sans compter que le tutorat de la voie du Sabre rappelait bien les traditions que le Yuukan pouvait se targuer de perpétrer depuis les temps illustres. Tous ces regards effroyables étaient rapidement expliqués par les mots de la demoiselle, qui était l’une des membres de la confrérie des armes enchantées. Une épéiste qui n’avait pas encore d’apprentie, ce qui donnait du sens à la horde de badauds qui se démenaient avec allégresse afin d’avoir le privilège d’obtenir la précieuse place qui leur permettrait de s'élever dans la tour flamboyante du Kenjutsu Kirijin.

« Je sais pas trop… Je pense que ces regards sont plutôt à votre encontre, vu votre explication. Il ne me regardent que parce que vous m’avez adressé la parole. Enfin, vous voyez ce que je veux dire. » -affichant un air niais, un peu mal à l’aise-

En effet, cela était l’explication la plus simple qui était souvent la plus juste. Le Hakurei se demandait d’ailleurs pourquoi la Kunoichi lui avait dans un premier temps adressé la parole, car ne perdait-elle pas son temps avec un étranger ignare des arcanes obscures et interdites de la lame sanglante ? Mystère.

« Et donc vous cherchez un apprenti ? Vous avez l’embarras du choix. J’imagine qu’il faut être assez doué dans le maniement des lames. » -marquant une pause, avant de reprendre- « Mais vous parliez d’armes à pouvoir ? Qu’entendez vous par là ?. »

La question était un peu légitime, car cela était assez vague pour être sujet à quiproquo.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4346-topic#33433 https://www.ascentofshinobi.com/t4398-hakurei-monogatari
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Le Sombre Dojo et les mille et une terreurs | PV Misaki Empty
Aujourd'hui à 17:04


Écoutant attentivement les questionnements de son interlocuteur, la Yuki lui indiquait de nouveau de sa dextre la marche à suivre. Il était temps de lui faire visiter les chauds corridors du dojo, cette journée hivernale à Kiri n’était pas des plus chaudes. Si n’empêchait un entraînement extérieur pour les plus vaillants et surtout ceux ayant le plus à prouver, la Yuki ne souhaitait pas non plus indisposer un voyageur.

Ainsi, pas à pas, ils traversaient le seuil des portes en bois du bâtiment principal. Souriante, Misaki fini par répondre à son partenaire après quelques instants de réflexion. Les questions étaient pertinentes, mais elle n’était pas certaine de tout ce qu’elle pouvait révéler à quelqu’un qui n’était pas initié. Haussant finalement les épaules mentalement, elle lui répondit avec sincérité.

[Misaki] - Dans les moeurs de notre clan, un Sabreur prend un apprenti lorsqu’il se sent prêt à passer le fardeau de sa lame à quelqu’un d’autre. Il prend le temps de préparer son apprentie à la dure réalité qui vient avec la possession d’un sabre à pouvoir et lorsqu’il est prêt, le maître remet son sabre à son apprentie et se retire. Je ne suis simplement pas rendu là. Bien entendu, il existe aussi des exceptions.

Misaki en était justement une. Elle n’avait pas appris d’un maître la maîtrise des deux esprits qui hantent ses lames. Elle avait reçu conseil de la part de Miyuki et s’était elle-même lancée dans la découverte à froid de ce que s’était. Si ce n’était pas là un parcours typique, le simple fait que les lames de Misaki ne possèdent pas un, mais bien deux esprits et d’ores et déjà atypiques.

[Misaki] - Un sabre à pouvoir… Ça serait plus simple pour moi de vous montrer, ne bougez pas vous ne craignez rien.

Déclarait-elle en posant sa dextre sur le Tsuka de son sabre blanc. Délicatement, elle venait retirer la lame de sa protection et de son côté qui n’était pas tranchant, elle venait la déposer sur l’Hakumei, pour peu qu’il la laisse faire.



S’il se laissait faire, une forte quantité d’un chakra blanc et pure envahirait sa propre personne. Déposant une bénédiction sur son corps, Fuse viendrait améliorer la vitesse de l’Hakurei. Une vitesse qui serait à son paroxysme dès le contact, mais qui diminuerait graduellement jusqu’à finalement s’éteindre.

[Misaki] - Il existe certaines lames qui sont en quelque sorte hanté par un esprit. Cet esprit offre un certain pouvoir au porteur du sabre, mais ce dernier doit posséder une certaine qualité pour ne pas sombrer sous l’influence néfaste qu’à l’esprit de sa lame sur sa propre psyché. C’est bien loin d’être une relation donnant/donnant, c’est un constant combat pour ne pas perdre le contrôle. Ce que vous venez d’expérimenter est le pouvoir de Fuse, l’esprit qui habite mon sabre blanc. C’est un esprit capable d’offrir des bénédictions à ceux et celles qui entrent en contact avec.

Terminait-elle en rangeant son sabre dans son fourreau.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal

Le Sombre Dojo et les mille et une terreurs | PV Misaki

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La sombre Kirijuku et les terreurs simiesques
» La Sombre Mode et les Terreurs d'Iwajuku | PV Kisuke
» GRAND DOJO, GRAND DOJO INTERNATIONAL DE COURSE. TRI-ENTRAINEMENT.
» Sombre renouveau. [Shironome]
» [B/Libre/Iwa] La sombre Inunaki

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Flashbacks
Sauter vers: