Soutenez le forum !
1234
Partagez

Loin emporte le vent du désert [Ouvert 1-2 personnes]

Asaara Siduri
Asaara Siduri

Loin emporte le vent du désert [Ouvert 1-2 personnes] Empty
Sam 14 Jan 2023 - 11:42
Il est vrai que le vent souffle froid pendant la journée, quand on bouge plus au nord du continent. C’est un fait que l’on peut oublier quand on passe la majorité de sa vie dans un désert, où la température change surtout en conséquences de l’heure du jour, mais ce genre de chose font partie des conséquences de voyager tout le temps, sans réellement avoir le temps de s’informer sur chacune de ses destinations. En cet hiver 205, une mercenaire s’aventure loin de chez elle, aussi loin que ses pieds puissent la porter en fait, car celle-ci avait traversé la frontière du pays de la foudre il y a un moment déjà, et elle marchait vers Kumo, le village caché des nuages.

Mais pourquoi une mercenaire du pays des vents s'aventurent aussi loin de la maison? Et bien, ce même vent qui l’a vue naître portrait des informations intéressantes, notamment que le pays de la foudre était à la fine pointe quant il en vient à la technologie, et donc, il y aurait très certainement un peu de plaisir à y trouver! Ceci étant dit, l’idée de mettre les pieds dans un village de shinobi… bon, il fallait bien faire des sacrifices dans la vie, même si elle s'était bien débrouillée pour en faire le moins possible.

Asaara Siduri marchait donc en direction de l’Arche Grise, la porte d'entrée du village de Kumo. Elle portait avec elle l’espoir d’y trouver travail et plaisir, les deux choses qu’il ne faut apparemment jamais mélanger, mais qui composait la grande majorité de sa vie. Après des jours de voyage, elle apercevait maintenant l’indication claire qu’elle entrait dans un territoire, avec des lois strictes et un établissement claire… deux immenses arches en métal, dominant non seulement le chemin, mais un petit avant-poste, qui serait donc son premier arrêt vers de nouvelles découvertes.

Le problème maintenant, c’est qu’elle n’avait aucune idée des procédures… mais connaissant le monde ninja, si elle avançait simplement sans trop se soucier des barrières, il y aurait forcément un porteur de bandeau prêt à lui expliquer clairement ce qu’elle devait faire pour continuer avec tous ses membres encore attachés, c’est donc exactement ça qu’elle ferait!

La Kazejine avancerait alors jusqu’à ce que quelqu’un, ou quelque chose, lui barre la route… et puis, advienne que pourra. Il n’y avait pas exactement de guide touristique de la région. L’endroit semblait plutôt tranquille, pas beaucoup de voyageur en hiver, très certainement… ça tombe bien, elle avait horreur d’attendre.

'' Bon aller, à qui je dois payer un verre pour passer? On à pas toute la journée, ça caille dehors ! ''

Elle lança en direction des portes, en esperant attraper au moins l'attention de quelqu'un à peu près compétent, et elle pourrait juger s'il avait un sens de l'humour à sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13845-asaara-siduri-le-desert-a-une-ame-termine#122472
Zaiki Minako
Zaiki MinakoEn ligne

Loin emporte le vent du désert [Ouvert 1-2 personnes] Empty
Dim 15 Jan 2023 - 17:08
La Meikyû était une nouvelle fois au poste de sentinelle. Grâce à sa sensorialité onkyoton, c'était une excellente stratégie de la mettre à ce poste. Ça faisait largement affaire jusqu'à ce qu'elle maîtrise pleinement ses sceaux ancestraux, surtout celui qui ornait son œil droit tel un maquillage kazejin. Elle était auprès de Kyra, son collègue du jour, un gladiateur de presque deux mètres aux yeux bleus clairs, aux cheveux blancs en bataille et aux cicatrices sur le visage et le torse, toujours prêt à dégainer son tetsubo nécrosant pour se bagarrer contre quiconque.

Elle voyait une jeune femme qui avançait jusqu'à l'arche grise, qui se plaignait du froid et qui demanda à qui elle devait payer un verre. Minako pouffa un peu de rire, non pas qu'elle refuserait d'habitude mais étant donné qu'elle a un début de grossesse, elle ne peut boire aucune goutte de bière Kaminarijin, mais cette information plaisait bien à son collègue qui se racla la gorge avant d'attirer la nouvelle venue.

« Huhu, c'est par ici l'entrée. Quel est votre nom ? »

Minako se fit plus calme, droite et posée. Bien qu'elle fasse un regard noir à son collègue qui ne devrait pas accepter de se voir payer les verres de n'importe qui, elle feinta l'air impartial qu'elle a appris au long de sa vie d'apprentie du Kyuubu.

« Bienvenue à l'entrée de la cité des nuages, mademoiselle. C'est la première fois que vous venez par ici je suppose, quelle est la nature de votre visite dans notre fraîche contrée ? »

_________________

Alliance des bijuunours
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t13849-dossier-shinobi-zaiki-minako https://www.ascentofshinobi.com/u1189
Asaara Siduri
Asaara Siduri

Loin emporte le vent du désert [Ouvert 1-2 personnes] Empty
Dim 15 Jan 2023 - 18:22
Il semblerait que sa plainte n’a pas été en vain, car aussitôt celle-ci offrait de l'alcool potentiel, une voix masculine s’éleva pour la guider vers le bon endroit… Bon, pas de menace parce qu’elle s'était rendue trop loin, ça n'était que partie remise. La kazejine jeta son regard vers sa nouvelle destination pour y découvrir un duo de shinobi, en habit tout aussi douteux que le sacrifice de leur liberté. Le premier portrait est un genre de bâton qui semblait drôlement bien ouvragé pour un simple garde de porte… un gladiateur, sans doute. La deuxième, portrait sa spécialisé sur le visage, un sceau ancestral. Il semblerait que Kumo n’avait pas planté quelques incapables à leur porte… sympa.

‘’ Mon nom est Asaara Siduri, de Kaze, comme vous pouvez certainement l’imaginer.’’

Elle répondit promptement, consciente que son apparence, son nom et ses habits n'auraient jamais permis de garder cette information un secret, pas qu’elle en avait initialement l’intention d’ailleurs. Puis, son regard se tournait vers la femme du duo, qui semblait fort moins sympatique, et beaucoup plus stricte… bon, ce serait elle, le boss.

‘’ Première fois à Kumo oui, je traîne dans le pays depuis un moment par contre. Je cherche à entrer dans votre village pour y apprécier les quelques plaisirs uniques que l’argent peut acheter, et aussi faire de ce même argent, en proposant mes services de mercenaires… en toute légalité, évidemment.’’

Cette dernière partie était un mensonge, elle n’avait que faire des règles, et proposerait simplement ses talents à ceux qui pourrait l’utiliser, tant qu’elle n’avait pas à s’attirer les foudres des autorités.

L’Asaara maintenait une pause forte, fier et solide, et son regard, sans défier ouvertement, soutenait celui de Minako. Sans attendre que l’on lui demande, Siduri commençait à faire l’inventaire de ce qu’elle portrait dans ses nombreuses poches, en les énumérants dans la foulé.

‘’ J’ai quelques rations, deux gourdes d’eau, ma gourde de sable, une bouteille de fort…’’

Elle secoua la bouteille, qui semblait être encore au trois-quart.

‘’... presque pleine, je dirais. Et sinon ba… des vêtements, des couvertures et un sac de couchage. Pas d’arme, m’enfin… ‘’

Elle marque une pause, apposant sa main sur son urne de sable qu’elle portait à la taille.

‘’ Je suis Asaara, donc bon, vous pourriez considérer mon urne comme une arme… mais si c’est un problème, j’espère que vous être très assidu sur le nettoyage des rues, car je peux en trouver partout.’’

Ses intentions étaient bel et bien d’être honnête avec ses interlocuteurs, l’accès à un village caché n’était pas donné.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13845-asaara-siduri-le-desert-a-une-ame-termine#122472
Zaiki Minako
Zaiki MinakoEn ligne

Loin emporte le vent du désert [Ouvert 1-2 personnes] Empty
Ven 20 Jan 2023 - 15:47
« Je crains qu'on ne puisse offrir du travail au premier mercenaire venu, bien que notre cité porte un intérêt à avoir une relation stable avec votre clan et avec Kaze de manière générale. »

D'autant plus que la sécurité de la Foudre s'est accrue depuis quelques temps. Cela dit, dans ses souvenirs, il y a une alliance entre Kaze et Kaminari bien qu'ils ne soient pas voisins sur la carte. Minako ne voyait pas le mal à accepter la venue d'une membre du clan Asaara. Cela dit, la Banshee avait besoin d'informations complémentaires à son sujet et avait d'abord besoin de lui indiquer quelques consignes si jamais elle venait à accepter la venue de cette jeune manipulatrice de sable.

« Nous ne voyons pas d'inconvénients à ce que vous gardiez votre urne. Notez simplement que vous serez fortement appréhendée si vous utilisez votre sable à des fins violentes en ces lieux. »

Minako marqua une pause assez rapide avant de prendre ses précautions et de poser des questions.

« Avant d'accepter ou non votre venue dans notre cité, j'aimerai avoir quelques informations supplémentaires. J'ai un intérêt pour le type de contrat que vous effectuez habituellement en tant que mercenaire. Je pourrai prendre des notes à ce sujet, au cas où. Vous voyez, la sécurité est de mise dans un village caché. »

À ses côtés, l'impitoyable gladiateur se tenait fièrement, silencieux, cherchant ses mots. Après tout c'était lui qui est devenu officier récemment et il se devait de mener la danse. Il n'en est rien étant donné que sa jeune comparse a un tempérament de feu. Il zieutait d'ailleurs le regard de Minako qui semblait scintiller. Car en effet, de son fort intérieur, la genin rêvait d'une telle indépendance. Elle savait simplement qu'elle n'y aurait potentiellement pas le droit, pour éviter de donner des informations compromettantes à des ennemis de la foudre, que ce soit de gré ou de force. Elle devait se résigner à garder ces portes, mais d'un sens elle préférait être la sentinelle afin d'éviter la venue d'un autre fou furieux dans l'enceinte de sa patrie.

Selon Kyra, l'apprentie était droite dans ses bottes et était assurée. Il trouvait dingue le fait qu'elle puisse tenir aussi longtemps le regard avec autrui depuis que son sceau de l'adresse s'est éveillé. Il se souvient qu'au début, Minako avait de si fortes migraines qu'elle se terrait dans le noir à l'abri du son et de la lumière, jusqu'à la stabilisation dudit sceau qui la fit sortir de l'hôpital et surtout, qui la fit intégrer officiellement le Kyuubu.

_________________

Alliance des bijuunours
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t13849-dossier-shinobi-zaiki-minako https://www.ascentofshinobi.com/u1189
Asaara Siduri
Asaara Siduri

Loin emporte le vent du désert [Ouvert 1-2 personnes] Empty
Ven 20 Jan 2023 - 16:21
Alors qu’elle écoutait avec une attention chambranlante les mots de la jeune shinobi devant elle qui récitait très probablement des lignes qu’elle avait lu mille fois en préparation comme le bon patin que Siduri voyait en elle, il devenait claire que malgré un malentendu un peu embarrassant, l’accès au village serait possible grâce à une alliance avec son pays natale… fort pratique, on dirait que même ici, les gens ne blâment pas les Asaara pour la tempête du réveil du dieu du désert. Son sable serait aussi accepter, une décision qui n’avait pas réellement d’ampleur, vue que si elle était fauteuse de trouble, elle aurait bien trouvé du sable quelque part dans le village.

En n'eut pas le temps de parler par contre, car la pause de la Kaminarijine était trop courte. Celle-ci lui envoyait finalement une question à laquelle elle devait répondre… donc enfin elle aurait l’occasion de reprendre la parole. Elle jeta d’abord un regard vers l’homme derrière Minako, qui semblait un peu niais à regarder sa collègue en silence… l’observait-il? Est-ce que la shinobi en herbe devant elle était en entrainement? Ça expliquerait certainement la rigidité de ses mots.

Avant de prendre la parole, l’Asaara reposait ses épaules et pris un peu de recul, adoptant une posture beaucoup plus détendue et calme. Son regard trahissait visiblement une part d’ennui face à ce genre d'interrogatoire juste pour avoir accès à un village… enfin… quelqu’un de mal intentionné pourrait répondre à ce genre de question tout aussi bien.

‘’ Je m’occupe généralement de petits criminels en fuite, que ce soit pour les villages cachés, les villes ou tout autre patron… Je fais aussi quelques escortes de caravans, des contrats d’exploration et même occasionnellement du babysitting. Je vous laisse ma carte?’’

Elle finit son petit speech avec un hochement de tête moqueur en direction de Minako, le tout accompagné d’un sourire confiant. Elle essayait de voir s’il y avait quelque chose en dessous de cet allure sérieuse et franchement déprimante.

‘’ Ce que j'essaie de dire, c’est que je ne kidnappe pas gens, et je fais pas de règlement de compte contre les villages, les affaires des politiques, je laisse aux autres ce qui les intéresse."

Et ça, c'était la vérité… Il y avait bien quelques forces à l’extérieur des murs des villages, prêt à payer cher pour un agent infiltré… mais le jeu n’en vaudrait jamais la chandelle… une prime sur la tête mise par un village caché, c’est la fin de tout genre de style de vie confortable, et une peur constante de vivre ses derniers instants… non merci, elle préférait largement pouvoir boire dans une taverne ou une auberge de grand chemin après un travail bien accomplis, et profiter des plaisirs de la vie. Après, elle avait bien quelques ennemies qui rôdaient probablement quelque part.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13845-asaara-siduri-le-desert-a-une-ame-termine#122472
Zaiki Minako
Zaiki MinakoEn ligne

Loin emporte le vent du désert [Ouvert 1-2 personnes] Empty
Mar 24 Jan 2023 - 16:22
C'était appréciable de savoir qu'une personnalité indépendante chassait aussi les malfrats à l'extérieur. Elle aussi aurait rêvé de chasser librement ces merdeux, sans être tenue en laisse par quelconque être supérieur à elle-même. Elle n'avait qu'une hâte, c'était de pouvoir monter en grade et affûter ses connaissances personnelles à Kumo avant de prendre son envol.

Minako ne voyait pas trop en quoi elle ferait davantage attendre la demoiselle à l'entrée. Après tout, elle ne ressentait rien de néfaste en cette jeune femme. Kyra posa sa main sur l'épaule de sa petite collègue comme pour lui dire que lui aussi pense qu'il n'y a rien à signaler. Son visage se fit un peu plus amical avant qu'elle ne reprenne la parole.

« Bienvenue à Kumo. »

La demoiselle fait part des lieux qui sont assez sympa à visiter alors qu'elle réalise un mudra pour mémoriser le chakra de celle-ci.



« Les marchés et autres bistrots vous feront de l'œil, pour sûr. De plus, il y a aussi la grande bibliothèque si vous avez soif de connaissance. J'espère que vous apprécierez votre séjour à Kumo. Je me suis juste permise de mémoriser votre chakra, parce que je suis sûre qu'on pourrait s'entendre dans un futur proche. »

Kyra voudrait passer du temps avec la jeune Asaara pour le plaisir de l'alcool, tout simplement. Car celui-ci n'était simplement pas attiré par les corps féminins qu'il juge hideux. C'est pourquoi il reprend enfin la parole.

« En attendant, quand on aura fini de monter la garde ici, j'espère vous revoir pour prendre un verre, ma chère. »

_________________

Alliance des bijuunours
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t13849-dossier-shinobi-zaiki-minako https://www.ascentofshinobi.com/u1189
Asaara Siduri
Asaara Siduri

Loin emporte le vent du désert [Ouvert 1-2 personnes] Empty
Mer 25 Jan 2023 - 12:22
Et voilà! À la bonne heure en plus! Les mots qu’elle espérait entendre de la part de cette jeune pion du système des villages! Enfin, les portes d’un village caché s’ouvraient à elle, sans la moindre obligation à remplir de sa part, ne serait-ce que de ne pas s’attirer les foudres de ses bêtes en chaînes de shinobi à bandeaux. Le visage de l’Asaara s’éclairait aussitôt alors, bien qu’une lueur d’inquiétude la traversa alors qu’elle voyait les mudras de Minako s’enchainer… et puis… rien… du moins, à sa connaissance. Plus de peur que de mal peut-être? Ou alors une marque pour s’assurer de savoir où elle est dans le village? Peu importe, elle avait réellement l’intention de ne pas causer de soucis dans les nuages.

‘’ Et bien je vous en remercie! L’accueil à pas été trop mal, tout compte fait… je devrais dire à mes collègues que les rumeurs sur les villages sont peut-être exagérés!’’

Elle avait en effet entendu des horreurs sur cette procédure, certains auraient été pris en captivité, d'autres attaqués… bref.. Très loin de ce qu’elle venait d'expérimenter avec l’accueil presque sympathique… presque.

L’explication de ce qu’elle venait de faire vînt alors de la part de la gardienne en herbe. Et bien, il semblerait que la petite ait aimé la vue, et en voulait encore? Il y avait après tout une petite lueur d’espoir dans le corps froid et enchainé de cette kunoichi… m’enfin… Peut-être cherchait-elle la liberté qu’elle avait elle-même jeté en s'enroulant? Ça, ce serait certainement la meilleure!

‘’ Et bien, si vous avez comme moi un décalage entre la personnalité boulots et perso, je suis certaine que la quantité d’alcool nécessaire à notre entendre sera moindre~ D’ici là, ce fût un plaisir, mais la route à été éreintante, et les conforts de la vie entre quatres murs m’ont manqués ! ‘’

Elle se retourna vers le présumé mentor de la jeune dame, celui qui avait presque accepté son offre de boire un verre. Elle avait certainement vue plus moche, mais il n’y avait pas d’étincelle dans ses yeux à lui… probablement juste un pauvre type, constamment plié aux ordres.

‘’ Qui sait, j’aurais certainement une longueur d’avance d’ici là… suis ta pote, elle sait où me trouver.’’

Et avec ses mots, si personne ne l’empêchait, l’Asaara se dirigerait vers le village en question, finalement et légalement autorisé à voir le secret derrière cette muraille! Elle ne voulait pas déranger les gardiens de la porte plus longtemps que nécessaire, dans leur tâche ô combien importante.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13845-asaara-siduri-le-desert-a-une-ame-termine#122472

Loin emporte le vent du désert [Ouvert 1-2 personnes]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Autant en emporte le vent [TERUYO]
» [Désertion] Quand la flamme s'éteint, le vent emporte les cendres.
» RÉBELLION - Un vent de révolte [Ouvert / Libre]
» Rébellion - Le vent souffle sur les braises de l'Empire [OUVERT / LIBRE]
» 流失する Que le courant t'emporte

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Arche Grise
Sauter vers: