Soutenez le forum !
1234
Partagez

Encres de sept lieux

Sōryū Kanon
Sōryū Kanon

Encres de sept lieux Empty
Ven 10 Nov 2017 - 15:24

Lettre adressée à Nagamasa Yoshitsune;




Cher Yoshitsune-san,

   Voici quelques temps, à peine, que vous avez pris, avec Akimoto-san, la direction des contrées lointaines de Joheki no Kuni. J’espère que votre expédition se passe sans heurt et que vous trouverez ce que vous cherchiez. Votre retour est espéré avec hâte.

Concernant le village, tout se déroule pour le mieux, grâce au festival, les inquiétudes et peurs ont été pansées, du moins momentanément, même si le risque court toujours malheureusement. D'ailleurs, c'est en cette inquiétude que je vous envoie cette missive. Il y a du nouveau, rien d'alarmant, mais je préfère vous avertir au plus tôt, dès que j'ai eu vent de ce qui se déroulait.

Une exode de Kirijins s'est présentée aux portes du village. Notamment, un de vos cousins apparemment, a prévenu votre frère via une missive de leurs déboires avec Kirigakure. Un certain membre du clan Hoshino. Demandant explicitement qu'asile lui soit offert, à lui et à ses compagnons d'armes, des Yuki notamment. Selon eux, le dirigeant de Kirigakure serait un tyran aux agissements plus que répréhensibles. A savoir si cela n'est pas encore une mascarade de plus ou pas, le la part de certains, comme les affiches anonymes, je ne saurais le dire. Étant pragmatique moi même, je vous demande, un peu égoïstement, de l'être vous aussi. Votre frère semble assez touché, vu que votre cousin fait partie intégrante de cette affaire. Je ne remet pas en cause son jugement, mais je pense que cela l’amènera sans doute à une réponse positive concernant la demande d'asile. Nous avons donc fait une réunion d'urgence pour débattre de ce sujet, mais leur arrivée fut plus prompte que prévue. Ce qui ne nous a pas permis de débattre sur les tenants et aboutissants que tout cela arborait. Les exilés de Kirigakure sont présentement interrogés, mais ceci amène la question de ce qui va découler par la suite. Nul doute, que cela va entraîner le courroux du village caché qu'ils ont déserté. Embrasser plus vivement les flammes d'une possible guerre entre les deux villages.

Je vous tiendrais informé de la situation, dès que j'aurais de plus amples renseignements.

Cordialement.

K. Sōryū 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t152-soryu-kanon https://www.ascentofshinobi.com/t845-equipe-8-nagareboshi-iwa https://www.ascentofshinobi.com/t923-soryu-kanon-et-les-chroniques-oubliees
Sōryū Kanon
Sōryū Kanon

Encres de sept lieux Empty
Dim 31 Déc 2017 - 3:31

Lettre adressée à Watanabe Shiori ;




   A celle qui lira ces encres, puisse-t-elle être, celle escomptée,

Voila déjà tant d'années, que je recherche une personne chère et précieuse à mon cœur, une personne ayant jadis disparue à mon regard, à mes mains, me laissant tristement dans l'ignorance du mystère de savoir, si cette dernière est toujours de ce monde, alerte et bien portante.

Je vous fais parvenir ces encres, par delà les lointaines contrées, car j'ai toujours gardé et garderais espoir, de la retrouver.

Cela peut paraître sot, voir même désuet, de croire qu'il est possible de pouvoir, ou même de vouloir, renouer des liens s'avérant être brisés par pléthores d'années, ne laissant que maigres indices, à part un probable nom, peut être effacé depuis le commencement, ainsi qu'un âge, qui se voudrait être.

Oui, ces encres portent tant d'espoirs demeurant chimères, qu'il en est grotesque d'espérer. Pourtant, je vous les transmets, sans aucune honte, sans aucun regret, car peut être, oui peut être, vous êtes bien celle escomptée.

Je sais que cela peut être risible, qu'une mère désespérée recherche cette fille, qu'elle a malheureusement perdue, qu'on lui a diaboliquement enlevée, qu'on lui a impunément arrachée.

Ma volonté, est que celle qui lira ces mots, soit bien celle que je voudrais.

Shiori.

Mon sang perdue depuis tant d'années.

Peut-être, êtes vous cette Shiori, mon enfant, ou coïncidence.

Je ne sais.

C'est d'ailleurs avec crainte, que j'ose vous faire parvenir ces mots, ayant à l'esprit, les prémisses de querelles se mouvant guerres futures, entre nos nations.

Ne tenez point compte de ces mots, si vous n'êtes point celle, à qui mes espérances sont vouées depuis eternité.

Je vous écrirais prochainement, si le courage m'en vient.

Je ne puis point briser encore, mes chimériques illusions, que peut être, mon enfant va bien et se trouve même, être vous.

Je veux garder encore un peu cet espoir, qui s'érige présent en moi, avant que vous ne m'en enleviez la réconfortante chaleur, si tel n'est pas le cas.

Je sais bien que des souhaits invraisemblables et des plus escomptés, qui se brisent soudain, les souffrances sont épines des plus acérées.


Shina Sōryū 


_________________
Encres de sept lieux 1511218930-kenkaneki
Merci Sora-chan!
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t152-soryu-kanon https://www.ascentofshinobi.com/t845-equipe-8-nagareboshi-iwa https://www.ascentofshinobi.com/t923-soryu-kanon-et-les-chroniques-oubliees

Encres de sept lieux

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Courrier et presse :: Lettres
Sauter vers: