Soutenez le forum !
1234
Partagez

Sable & Colères solitaires | Solo

Yuki Ayuka
Yuki Ayuka

Sable & Colères solitaires | Solo Empty
Jeu 7 Déc 2017 - 2:00
Frapper, toujours plus fort, toujours plus violemment. Il était si rare de voir Ayuka sans les protections métalliques qui barraient ses avant-bras et une partie de ses poignets. Si elles lui étaient d’une grande utilité en combat et lui avaient déjà évité quelques blessures peu agréables, en cette soirée sur Iwa, elles étaient plus une gêne qu’une aide.

Ayuka n’avait connu l’académie et les installations d’entraînement d’Iwa que depuis peu de temps, mais les efforts qu’avait fournis le village pour offrir des lieux d’entraînement à ses combattants étaient des plus appréciables. Kiri aussi avait son Dojo et la jeune femme s'y était rendue quelques fois mais rapidement, les tensions entre les Sabreurs et les Yuki avaient poussé la blonde à ne plus s’approcher du domaine privilégié des manieurs d’épée… Magiques du Village Caché de la Brume. Sans être agressive par nature, tombée face à ceux qui avaient arraché l’œil de son cousin aurait certainement transformé un simple entraînement en bain de sang et de glace.

Frapper. Pour devenir plus forte, pour ne plus être faible. Car Ayuka ne le supportait plus. Longtemps la jeune femme avait compris que les différences de niveau écrasantes qui existaient entre elle-même et les hommes l’entourant provenaient du fait que jusqu’à sa quinzième année, elle n’avait guère fait plus que les entraînements de son père. Puis il y avait toutes ces années pour maîtriser le Hyoton. Puis plus grand-chose. Son niveau restait le même, sa force restait la même, sa puissance restait toujours la même.

Violemment le poing de la jeune femme s’abattit contre un sac de sable, provenant certainement de pierres broyées des plateaux d’Iwa. Et avec ce geste de pure violence, un cri. Un cri de haine contre elle-même, contre tous ceux l’entourant, contre sa propre incapacité. Certains se retournèrent face à cette expression non retenue, avant de laisser la jeune femme se calmer.

Elle aimait la vie. Voir ses proches heureux. Et depuis des mois ses frêles épaules tentaient de maintenir Eiichiro à flot, tout comme ses propres sourires sur son visage. Bien sûre que pour beaucoup, ils se trouvaient être sincères. Et personne dans l’entourage proche de la jeune ne semblait voir pourtant cette faille qui grandissait, qui savait entailler un peu plus son cœur et son corps. Elle restait faible. Faible comme à Kiri, faible comme à Tetsu, toujours faibles.

Pourtant elle désirait continuer de porter sa famille, de se démener pour eux. De découvrir Iwa pour eux, de tenter d’approcher les autres clans pour eux. De se battre pour eux, de sourire pour eux, se présenter pour eux. Ne se rendaient-ils pas compte ? Depuis leur arrivée à Iwa, c’était principalement les mots et les sorties de la jeune femme qui représentaient le Clan. Ce n’était définitivement pas Eiichiro et sa dépression qui allait aider sa famille à inscrire leur nom dans Iwa.

Et quand son mentor sortait le soir avec Watari, qui se souciait des deux petites filles ? Qui restait enfermée dans la petite demeure qui commençait à rendre Ayuka folle, pour les garder et les surveiller ? Qui se souciait de Setsuka, de cet enfant renfermé qui se retrouvait abandonnée seule dans sa chambre ? Personne sauf Ayuka, il fallait croire.

Elle frappa une nouvelle fois, ses yeux humides non pas de tristesse mais de fatigue et de colère contre sa propre faiblesse, contre son incapacité et rester heureuse dans cette situation. Colère contre son corps refusant de lancer ce maudit sac plus loin, colère face à ceux qui la regardait le maltraiter. Ces mêmes personnes certainement gentilles et avenantes, mais qu’elle devrait faire l’effort de rencontrer.

A croire que les sourires pouvaient rendre les peines et les faiblesses invisibles. A croire que quelques paroles réconfortantes pouvaient rendre sourd. A croire qu’elle ne serait jamais cette femme qu’ils pensaient peut-être voir en elle, du moins, celle qu’ils espéraient tous voir naître dans l’esprit d’une Yuki finalement si proche des autres, mais presque incroyablement seule.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t971-yuki-ayuka https://www.ascentofshinobi.com/u281

Sable & Colères solitaires | Solo

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: