Soutenez le forum !
1234
-43%
Le deal à ne pas rater :
Chargeur Allume Cigare – Adaptateur Bluetooth – Appel Main libre- ...
16.99 € 29.99 €
Voir le deal

Partagez

Hey ! Tu fais les poubelles ? [Sanzo]

Yuki Shinichi
Yuki Shinichi

Hey ! Tu fais les poubelles ? [Sanzo] Empty
Lun 11 Déc 2017 - 22:41
De retour à Kiri, j’enchaîne les missions et petits boulots. La situation est telle que je songe de plus en plus à quitter le domicile familial. Je n’ai pas envie de m’éloigner de mes parents ou de ma sœur néanmoins cela sonne comme une évidence à mes oreilles : Je ne vais pas tarder à devoir me prendre un appartement. Pour cause, je sors de plus en plus tôt le matin et reviens de plus en plus tard le soir. Mes effets personnels commencent à s’entasser et le petit bureau de ma chambre ne suffit plus à contenir tout mon beau bordel. De plus, s’il est vrai que rédiger des rapports sur la table de la cuisine a un petit coté ludique, il est faux de croire que c’est très pratique lorsque le compte-rendu en question fait une cinquantaine de pages.

Après m’être entretenu un court instant avec mon vieux, lui comme moi sommes arrivés à la conclusion suivante : Je vais devoir prendre mes affaires, plier bagages et m’installer ailleurs un petit moment. Mon paternel pense que cela pourrait m’être utile de vivre « seul ». Ma sœur a elle aussi quitté le domicile familial vers l’âge de quinze ans et quand bien même je n’ai pas du tout envie d’emprunter la même voie que cette foldingue de Feng, je pense y être contrains par le temps, mes obligations et surtout ma mère. Car qu’on se le dise, le vieux Yaroi n’a rien contre le fait que je reste squatter chez lui. Ma mère en revanche, c’est une toute autre histoire.

Ma génitrice n’arrive plus à supporter le fait que je squatte ses tables, que je me pointe à des heures impossibles et la réveille en pleine nuit. De plus et bien qu’elle ait du mal à me le dire ouvertement, je la soupçonne de trop fortement s’inquièter pour moi en permanence.

▬ Misère. Je vais devoir payer un loyer.
C’est bien là la seule chose qui me rebute à l’idée de quitter mon chez moi – en plus de devoir faire ma propre bouffe, le ménage, le repassage et toutes ces futilités. Qu’on soit bien clair, j’ai de l’argent. J’en ai même beaucoup trop. Mais je n’ai absolument pas envie de le dépenser ! Payer un appartement un milliard de fois trop cher dans lequel je ne vivrai qu’un jour sur deux … Ce n’est pas du tout rentable, oh ça non ! J’ai besoin d’une stupide chambre d’hôte. Ou d’un lieu de vie que je peux partager avec quelqu’un de sorte à partager tâche ménagère et loyer … Oui voilà ! J’ai la solution. C’est la colocation. Il me faut un coloc’ … Un idiot, prêt à me supporter. De préférence un genin, quelqu’un de faible et de tellement nul aux arts shinobis qu’il acceptera bien de faire le ménage pour moi !

C’est en songeant à pareil individu que je croise Sanzo, l’éternel genin de Kiri. L’homme a l’air d’être dans de beaux draps. Comme à son habitude, le ninja de la brume tire une sale tête. Ce n’est pas beau à voir. Curieux, je l’accoste :
▬ Salut. Ça fait un bail. Tu te souviens de moi ? Alors qu’est-ce que tu deviens ?
Mon petit doigt me dit qu'il est toujours genin. C'est vrai après tout ... On ne le surnomme pas l'éternel genin de Kiri pour rien ! Un mythe se briserait si d'aventure je venais à apprendre sa promotion au grade supérieur.

_________________
Hey ! Tu fais les poubelles ? [Sanzo] 2iz0
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Ikeda Sanzo
Ikeda Sanzo

Hey ! Tu fais les poubelles ? [Sanzo] Empty
Mar 12 Déc 2017 - 22:01
Toujours à Kiri, j'enchaîne les échecs et les refus de me bouger le cul. La situation est telle que je sais que mon proprio' m'attendait devant chez moi, menaçant de casser mon bâton si je ne débarrassais pas le plancher immédiatement. C'est donc ce que j'ai fait. Je suis parti avec des vêtements, un peu d'équipement, un sac de couchage et ma dignité... Ou ce qu'il en reste. Maintenant que j'y pense, je sais pas vraiment où la trouver cette dignité. Elle est là, mais très bien cachée, mais là. C'est sûr. Je pense. BREF!

J'avançais dans la rue, les mains dans les poches, la démarche nonchalante, normal quoi. Il me fallait un p'tit endroit tranquille où dormir cette nuit. Après deux semaines d'errance, j'avais réalisé que la vie de clodo, c'était pas si désagréable à Kiri. Quand t'as de quoi te nourrir, de quoi te défendre, tu peux rester pépère dans ton coin sans que personne vienne te faire chier. Ah ouais... C'est vrai... Y'a l'armée de chat aussi. J'les avais oublié ceux-là, toujours à venir mendier de la bouffe. J'ai fini par céder face à leurs agressions. Ils me regardaient tous avec leurs grands yeux... Et puis ils miaulaient... Avec leur p'tites patounes là... Et leur p'tite bouilles. Cons de chats.

Je fus interrompu dans mes pensées très élaborées par une voix vaguement familière. C'était le petit Yuki avec qui j'avais fait équipe une fois. Il avait l'air plus aimable qu'avant. Pourquoi il venait me parler? C'est quoi ces questions ?

" Tout le monde sait plus ou moins ce que je deviens, même toi, fais pas genre... Il était une fois... Un vieux genin,sans-abri, qui partait s'acheter des nouilles pour grailler tranquillement. C'assez époustouflant je sais. Et toi, papa et Maman t'ont laissé sortir ce soir? "
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t793-ikeda-sanzo-finie
Yuki Shinichi
Yuki Shinichi

Hey ! Tu fais les poubelles ? [Sanzo] Empty
Mar 12 Déc 2017 - 23:29
Sanzo est toujours aussi positif qu’avant à ce que je vois. Contrairement à ce qu’il s’imagine, je ne sais pas grand-chose de sa vie. Bien sûr je suis au courant des grandes lignes mais j’ignore tout des détails sordides mentionnés par le genin.
▬ Sans abri ? Mais c’est génial ça !
Oups. J’ai pensé à voix haute.

Je rectifie le tir au plus vite :
▬ Je veux dire … Crois pas que je me moque de toi hein. Je ne dis pas qu’être un sans abri est génial. J’imagine que ça doit être difficile à vivre et … Voilà, tu m’as compris. Tout ça pour dire que je ne suis pas du tout en train de me payer ta tête même si, j’avoue, c’est tout à fait mon genre. Non non non. Dans le cas présent, si je me suis écrié « génial » c’est parce que je cherche un colocataire.

Jusque là je pense avoir été limpide. La proposition est encore tacite mais je vais la formuler de sorte à ce qu’elle devienne officielle :
▬ Si t’es intéressé, je peux te montrer l’appartement en question. Il est vraiment sympa et le prix a été très habilement négocié. Comprends par là qu’il est plutôt bas pour le bien en question. L’homme qui loue connaît mes parents, il leur doit une fière chandelle et il me considère comme le fils qu’il a jamais eu et … Bref, tu vois le délire.
J’ai beau être un clown, j’ai tout de même un nom. Cela a des avantages. Entre ma famille, mon grade et mes contacts, j’ai le bras long à Kiri. En tout cas beaucoup plus long que ce cher Sanzo.

Je n’ai pas encore fini mon laïus. En effet, je n’ai fait que présenter les aspects positifs de cette petite affaire. Or, il ne faut pas croire que je sois homme généreux. Si je lui propose de vivre avec moi, c’est qu’il y a une contre-partie. Et cette dernière est de taille. Je me racle la gorge avant de présenter les modalités et subtilités de l’affaire :
▬ En pratique, le seul truc que tu dois faire c’est payer la moitié du loyer chaque mois. On peut éventuellement s’arranger pour te faire payer moins si t’es si pauvre que ça mais bon. Par contre, j’insiste sur un point de taille : Tu fais la cuisine, la vaisselle, le repassage, tu tends le linge et … En gros tu fais tout ce que ma mère faisait quand j’étais chez moi quoi et que j’ai la flemme de faire. Ça me paraît être un deal correct, non ?

Il est genin. Il a à ce titre beaucoup de temps à perdre. Faire la cuisine ne va pas le tuer. Par contre, je doute qu’il soit ravi à l’idée de laver mes slips et de nettoyer les toilettes juste après que je sois passé.

_________________
Hey ! Tu fais les poubelles ? [Sanzo] 2iz0
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Ikeda Sanzo
Ikeda Sanzo

Hey ! Tu fais les poubelles ? [Sanzo] Empty
Dim 17 Déc 2017 - 14:42
J'avais peut-être parlé un peu vite à propos de sa sympathie. Donc si je le suis, il tombe sur un clochard, et tout ce qui l'intéresse, c'est le fait qu'il puisse le prendre comme coloc'. Sans perdre de temps, le Yuki continue sur sa lancée, exprimant le fait qu'il compte voler de ses propres ailes sans pour autant délaisser l'aide de papa et maman. Mais jusqu'ici, je veux bien me taper un colocataire pourri contre un toit. D'après lui, l'appart' est plutôt sympa en plus, et je doute pas qu'un jeune comme lui n'aille pas vivre dans un taudis.

Je commençais donc à peser le pour et le contre dans mon esprit lorsque que les paroles de Shinichi suffirent à faire disparaître tous les arguments en faveur du pour. J'entendis ces mots : cuisines, vaisselle, linge et mère, le combo me fit sourire. Alors je fixai le gosse en souriant pendant quelques instants. Il avait l'air vraiment sérieux et persuadé que le deal était acceptable. Comment un nain aussi sûr de lui et arrogant ne trouvait personne pour le recadrer? M'enfin, c'est pas moi qui allait m'en charger, ça c'est sûr.

J'avais espéré qu'il réalise sa connerie mais il n'en fit rien. Je fis donc lentement un pas de côté et continuai ma route sans un regard pour le petit blond, lâchant un simple "Tsss" laissant présager toute mon exaspération.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t793-ikeda-sanzo-finie
Yuki Shinichi
Yuki Shinichi

Hey ! Tu fais les poubelles ? [Sanzo] Empty
Ven 22 Déc 2017 - 22:49
Sanzo a l’air de m’écouter jusqu’au moment où je mentionne les tâches ménagères. À en croire ses mimiques faciales, l’homme est vexé. En prenant en considération les prix du marché, la qualité et la localisation de l’appartement trouvé et plusieurs autres facteurs, mon deal me semble tout à fait honnête.

L’éternel genin de la brume ne l’entend cependant pas de cette oreille. Offensé, il pousse un soupire et trace sa route.
▬ Wowowow. Tu es sérieux là ?
Oui. Il l’est. Le sans domicile fixe ne prend même pas la peine de demander plus amples informations. Il s’en va sans plus de cérémonie et sans un mot. Croyez-moi, l’Ikeda ne sait pas ce qu’il rate ! D’une, l’appartement est super. Et de deux, je suis un formidable colocataire. En ma présence, le ninja de la brume aurait assurément beaucoup progressé. Pour cause, je suis beau, fort, intelligent, riche et naturellement très doué. Et comme le dit le dicton « traîne avec des pouilleux, tu attraperas des poux, traînes avec des gens biens et tu deviendras quelqu’un de bien. »

En l’occurrence notre ami Sanzo a fait son choix. Il désire traîner avec des pouilleux et non avec le plus grand Yuki en devenir. C’est triste. J’essaie d’être gentil, je tends à la main au bas peuple de la brume et voilà comment on me remercie.

Voyant l’Ikeda s’en aller, j’hurle :
▬ Au cas où tu as un soudain gain de neurone, sache que ma proposition tient jusqu’à ce que je trouve un coloc’ ! Ne sois pas idiot ! En plus tu n’as même pas visité l’appartement … Je comprends pas.
Il n’y a rien à comprendre. Sanzo est bête. Le sans domicile fixe est par ailleurs doté d’une trop grande fierté à mon sens ! C’est vrai après tout … Laver le linge et faire la vaisselle … Ce n’est pas terrible. Bon, j’avoue ne pas désirer réaliser ces tâches ménagères et suis à ce titre en mauvaise posture pour dispenser des leçons de morale … Toutefois tout le monde n’a pas les moyens d’être aussi capricieux que moi. Quoiqu'il en soit, je ne compte pas suivre Sanzo jusqu'au bout du monde. Je lui ai soumis ma proposition. Celle-ci n'a pas l'air de l'intéresser pour le moment. Je vais donc passer à autre chose et trouver un autre coloc'. Il y a bien des gens en galère à Kiri et je suis confiant. Je vais finir par trouver quelqu'un qui accepte mes conditions.

_________________
Hey ! Tu fais les poubelles ? [Sanzo] 2iz0
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Hey ! Tu fais les poubelles ? [Sanzo] Empty
Revenir en haut Aller en bas

Hey ! Tu fais les poubelles ? [Sanzo]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: