Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» 00. Demandes liées aux patchs
[Equipe#3] Un nouveau départ  EmptyAujourd'hui à 17:06 par Kaguya Shitekka

» Lancement de l'Arc n°7 : Contre le Temps !
[Equipe#3] Un nouveau départ  EmptyAujourd'hui à 16:59 par Nara Aizen

» Projet Clanique
[Equipe#3] Un nouveau départ  EmptyAujourd'hui à 16:45 par Metaru Akagi

» Danse avec les os
[Equipe#3] Un nouveau départ  EmptyAujourd'hui à 16:37 par Kaguya Shitekka

» Apprentissage forcé - Pv Harumi
[Equipe#3] Un nouveau départ  EmptyAujourd'hui à 16:11 par Miyamoto Teruyo

» Quand la lionne de flamme se laisse porter par le vent de la Tigresse [Pv : Reikan]
[Equipe#3] Un nouveau départ  EmptyAujourd'hui à 15:35 par Yasei Reikan

» 11. Signaler un bug
[Equipe#3] Un nouveau départ  EmptyAujourd'hui à 15:27 par Kaguya Sesshū

» 09. Demander un retour sur le forum
[Equipe#3] Un nouveau départ  EmptyAujourd'hui à 15:18 par Chiwa Aimi

» Oiseau de bon augure
[Equipe#3] Un nouveau départ  EmptyAujourd'hui à 15:05 par Kaguya Sesshū

» Les deux rivaux
[Equipe#3] Un nouveau départ  EmptyAujourd'hui à 13:58 par Shinrin Shinpachi

Partagez

[Equipe#3] Un nouveau départ

Yuki Seiko
Yuki Seiko

[Equipe#3] Un nouveau départ  Empty
Mer 13 Déc 2017 - 12:37
Rassemblement d'une équipe
L'automne, cette saison ou les couleurs de la nature s'embrasaient. Chaque arbre apportaient une palette de couleurs différentes imposant sa proche touche à la toile de l'artiste. Seiko, assise en tailleur proche de l'un des terrains d'entraînement du village. Son sabre reposant dans son fourreau était mis en évidence sur ses cuisses. Silencieuse et immobile à l'écoute du moindre bruissement de feuilles faisant frémir les végétaux proches d'elle. En communion avec son environnement, elle se ressourçait tout en marquant une forme d'introspection. Que de changement en si peu de temps, une si grande responsabilité qui lui avait été imposée à peine fût-elle revenu de son exode. Pourtant, elle ne boudait pas son plaisir et une certaine forme de satisfaction. La confiance que le Mizukage lui avait apporté lui faisait chaud au coeur. La reconnaissance de ses capacités et de son importance au sein du village. Jamais elle n'aurait pu espérer cela il y a encore quelques semaines. Serait-elle cependant apte à répondre à cette attente ? Elle ne le savait pas elle-même, être enthousiaste ne signifiait pas forcément qu'elle serait un bon professeur alors qu'elle avait été élève toute sa vie. Prenant une profonde inspiration qui trahissait à peine sa présence en ces lieux. Elle se disait que sans avoir essayé elle ne pourrait pas avoir une opinion concrète sur ses facultés. C'est pour cela qu'elle avait convié les membres de sa nouvelle équipe ici même.

Certes il était encore tôt et ses élèves avaient rendez-vous à huit heures tapante, mais la ponctualité est la base de tout travail d'équipe. Pendant cette attente, son instant de méditation et de tranquillité serait sa seule activité. Le premier contact serait plus orienté vers la connaissance, certes Seiko avait déjà pu lire quelques lignes les concernant sur des documents officiels. Rien ne remplaçait le premier regard, jauger les personnes d'une simple esquisse visuel en disait souvent long. Bien entendu leurs vies étaient placées entre ses mains, mais d'une manière réciproque la sienne l'était tout autant. Grandir ensemble et développer leurs potentiels pour devenir une véritable force de frappe pour Mizu no kuni. L'objectif ne saurait être plus noble. Malgré toutes ces belles perspectives, quelque chose accablait encore la Yuki. Le sol où elle était installée ainsi que la périphérie se mirent à geler lentement. Qu'en était-il d'Eiichiro ? Depuis son arrivée elle n'avait pas encore su poser les questions qui fâchent, préférant tenter une intégration en douceur. Bien que secondaire à cet instant, cette question devra être soulevé tôt ou tard. Pour l'instant, après avoir repris son calme, elle prendrait ses élèves en main avant toute autre chose.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
[Equipe#3] Un nouveau départ  Qsqsqsqs


Dernière édition par Yuki Seiko le Jeu 28 Déc 2017 - 4:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2044-un-clan-divise-reroll-otsuka-ayame-terminee
Ikeda Sanzo
Ikeda Sanzo

[Equipe#3] Un nouveau départ  Empty
Mer 13 Déc 2017 - 21:42
Finalement, un bureaucrate avait décidé de m'intégrer à une équipe. Je ne sais pas vraiment si j'avais bien fait de m'inscrire à cette liste. Je vais sûrement me retrouver avec des gamins... Je suis entouré de gamins en ce moment. M'enfin, je m'étais pas du tout renseigné sur qui serait avec qui et qui jouerait au prof. Le plus drôle, c'est la personne qui sera mon senseï aura sûrement mon âge. 'Fin, reste à définir la notion de drôle.

Breeeef, je me levai ce matin de bonne heure! Direction les bains; j'allais y claquer le peu d'argent restant dans mes poches. mais les bains, c'est vraiment le pied : se poser tranquillement avant le début de la journée, y'a rien de mieux. Un type qui allait souvent là-bas aux mêmes heures que moi me demanda comment c'était possible que mes cheveux soient redevenus soyeux une fois que je sois devenu clodo. Et c'est vrai que c'est pas commun. Qui aurait pensé que ems cheveux pourraient un jour devenir sympa à voir?

Je m'égare quand même beaucoup là. Les cheveux attachés maladroitement dans un espèce de chignon, je me dirigeai vers le lieu de rendez-vous, vêtu d'un t-shirt noir et d'un pantalon commun à pas mal de shinobis du villages. Je me rapprochais d'une femme à l'allure singulière. A vue d'oeil, elle devait avoir largement dépassé la vingtaine, peut-être même qu'elle avait mon âge. Mais c'était ses cheveux qui me marquaient le plus, ils étaient plus clairs que le sol où elle était en train de méditer, j'imagine... Les mains dans les poches et j'imagine le dos courbé, je me risquai à entrer en contact avec l'individu :

" Bonjour... Vous êtes ici pour l'équipe ? "
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t793-ikeda-sanzo-finie
Yumoa Yuko
Yumoa Yuko

[Equipe#3] Un nouveau départ  Empty
Jeu 14 Déc 2017 - 2:52
Un nouveau jour se levait sur le village caché de la Brume. L'ambiance était particulière, le Nidaime n'était plus, et avec l'arrivée de son successeur, c'est tout le village qui était bouleversé. Pas forcément dans le mauvais sens, mais de nouvelles équipes étaient formées, certains shinobis avaient pu bénéficier de promotions. Ce n'était pas le cas de Yuko. Encore bien trop jeune, il fut à nouveau convoqué pour rencontrer son équipe.

Sept heures sonnait, son réveil avec, et son œil s'ouvrit comme ci il semblait revenir à la vie. Il bondit en dehors de son lit, se dirigea rapidement dans la douche. Il faisait froid aujourd'hui, très froid, alors il laissa couler de l'eau bien chaude sur son corps pendant de longues minutes, il ne voulait plus en sortir. Prenant soin de se lavait comme il le fallait, il sortit ensuite de sa salle d'eau pour aller enfiler son costume. Sept heures vingt. Il avait encore un peu de temps. Habillé, il entama son déjeuner, il n'allait pas se laisser avoir comme la première fois, surtout qu'il pouvait potentiellement retrouver Shiori comme sensei. Il prit la route du rendez-vous dix minutes plus tard après s'être soigneusement brossé les dents.

« Yosh, Ikuzo ! »


Direction le terrain d'entrainement, là où normalement il rencontrerait son équipe. Il se demandait bien avec quels genre de partenaires il aurait, des jeunes ? Des vieux ? Mais surtout, le professeur, sûrement le plus important dans tout ça. Même si ça n'avait pas fonctionné avec Shiori car elle était vraiment sévère, elle n'en demeurait pas moins une sensei talentueuse, et le rouquin espérait retrouver cela chez son nouveau responsable.

Avançant vers le terrain indiqué, il pu apercevoir deux silhouettes au loin. L'une étant immobile, assise même, semblant presque en position de méditation, c'était curieux. L'autre avançait vers elle, d'un pas lent. Sûrement deux membres de l'équipe. Yuko se rapprocha, jusqu'à pouvoir observer avec précision le physique des deux shinobis. La personne assise était une kunoichi, les cheveux d'un blanc étonnant, et le front marqué d'une sorte de symbole, ou d'une tâche de naissance, très blanche elle aussi. Un courant d'air frais vint siffler derrière ses oreilles, lui donnant un léger frisson. L'homme lui, semblait très âgé, le rouqin ne parvenait pas à définir s'il était plus vieux que la femme assise ou non, mais en tout cas ils devaient avoir à peu près le même âge. Curieux, il eût pour le coup un léger doute, qui était le sensei ?

« Ohayo ! Je suis Yumoa Yuko. Futur grand parmi les grands, et vous ?! »

_________________
[Equipe#3] Un nouveau départ  Untitl10
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1873-yumoa-yuko-terminee
Niijima Nana
Niijima Nana

[Equipe#3] Un nouveau départ  Empty
Jeu 14 Déc 2017 - 21:28

Maintenant ou jamais


Dans un râle puissant, un cri du corps, le mannequin en bois fini par céder, scié en deux dans sa largeur dans un éclat de centaines de copeaux, valsant çà et là. La combattante assura difficilement sa réception, resta immobile quelques secondes, avant de laisser échapper un long et profond soupir. Elle resta de marbre, fixant les restes de la cible, maintenant en morceaux, les plus gros portant des éclats sans écorces. Sa jambe droite, celle qui avait porté le coup final, se mit à trembler de plus en plus, la jeune fille perdit l’équilibre et tomba sur le dos. Cela lui faisait mal, elle n’avait pas ressenti ça depuis des années, pas depuis sa formation auprès de son ancien instructeur qui l’avait arraché à la vie morose qu’elle aurait mené auprès de ses parents, celui qui lui avait permis de réaliser son rêve. Oui, elle souffrait, mais souriait bêtement, il y avait beau avoir une blessure, la satisfaction prenait le dessus sur les maux. Elle découvrit le bandeau qui servait à éponger son front, dénoua ses cheveux, Nana pouvait enfin se féliciter en arborant un large sourire. Dommage qu’il n’y ait eut de public pour témoigner des fruits de son entrainement de remise à niveau. L’adolescente se redressa légèrement et examina sa jambe encore tremblotante. Avec soin et minutie, elle défit les lanières de sa protection de tibias, l’accessoire glissa tout seul sur le côté, en dessous, de la vapeur émanait sous l’effort. Une chance qu’elle ait pensé à enfiler ce genre de protection, son os aurait pu se fracturer, malgré son bon niveau en techniques de combat à mains nues, elle restait une fille de faible constitution. Une grimace se dessina sur son visage quand toucha l’un des bleus sur sa peau, rien d’insurmontable mais ils étaient là… Le petite blonde releva la tête, le soleil avait disparu depuis bel lurette, faisant place à cette toile magnifique, de minuscules lumières bleutées dans le ciel, par millier, le tout dressées sur un fond encre des plus profond. Une brise fraiche lui caressa le visage, elle réagit en se couvrant de ses bras, il faisait froid, la nuit était tombée. Nana resta recroquevillée, ce n’était pas bon de rester ainsi dehors sous cette température, mais cela lui faisait un bien fou. Pas un bruit, pas un son, juste elle, et les restes de ce mannequin. Juste elle, et ce sentiment d’accomplissement. Juste… elle.

~ ~ ~


Qu’il fut difficile de se hisser hors du lit, la couette était si chaude, si confortable… Nana rentrée tard dans la nuit se levait maintenant tôt le matin. Elle massa sa jambe un petit moment, histoire de vérifier son état. Tout allait bien pour l’instant, la kunoichi décida de passa un peu de crème médicinale en prévention, ceci fait, elle alla se préparer. Depuis quelques temps, tout son train de vie avait changé. D’abord la prise de conscience suite à cette journée avec Shiori-senpai, puis ces rencontres avec les autres shinobi du village, et enfin son nouveau boulot au palais de la brume. D’épave, elle passa à citoyen exemplaire, son quotidien s’était illuminé du jour au lendemain. Fini les grasses matinées injustifiées, à présent Nana se couchait tôt pour se lever tôt, elle se remettait aux exercices physiques pour retrouver la forme, plus question de se laisser aller. Ces changements notables se remarquait surtout à l’état de son appartement, passé de bordélique à non-bordélique, si l’on omettait les vêtements de la veille que la fille avait jeté dans un coin, précédemment excédée par la fatigue. Elle déambula ainsi dans le plus simple appareil, à gauche à droite pour remettre de l’ordre, manger un peu, se laver machinalement les cheveux avec un rapide shampoing, suivi d’une toilette de chat, au gant. Pour l’occasion, elle choisit d’enfiler la tenue réglementaire des ninjas de Kiri, avec comme couleurs principales le bleu et le gris sombre. Plutôt que de laisser sa tignasse dans un état lamentable de manquement à la discipline capillaire, elle noua le tout en queue de cheval fournie avec un ruban blanc. Avant de quitter son foyer, elle inspecta de nouveau son tibia. Plus de douleur, mais mieux valait ne plus trop le sollicité de la journée, malheureusement. Le rendez-vous fixé par son nouveau chef d’équipe se trouvait à une petite trotte, mais rien d’insurmontable. Contrairement à ses futurs collègues, Nana connaissait déjà le nom de tous, ainsi que le visage de deux d’entre eux, privilégiée d’avoir assisté à la réunion au bureau du Mizukage, quelques jours plus tôt. La surprise lui était déjà gâchée, mais tant pis. C’est ainsi que Nana quitta sereine son domicile, très tôt le matin, le soleil pointait à peine…

Profitant des paysages du village ninja s’éveillant sous la brume matinale, la jeune élève marchait tranquillement dans les rues partiellement vides de la capitale des eaux. Rien ne pouvait la déranger en cet instant de sollicitude, d’appréciation du simple, au point de méditer sur ce qu’elle était devenue. Nana risquait-elle de perdre son charme à force ? Deviendrait-elle trop parfaite ou ennuyeuse ? Pourtant, elle appréciait ces nouvelles habitudes qui tranchait avec son passée. Sans doute était-ce cette impression de nouveau, de neuf, qui facilitait la transition. Tout redeviendrait comme avant, sous peu, personne ne le savait. Une chose était sûre, cette importance qu’on lui apportait à présent la changeait au mieux. Comme à l’époque où elle quitta le foyer familiale.

A son grand étonnement, elle arriva la dernière. Mais à l’heure, donc rien de grave dans cette histoire. Nana se présenta auprès des trois personnages aussi différents les uns des autres. Se rapprochant d’un pas lent et léger, elle adressa à l’assemblée sa bouille d’ange tout en faisant un signe de main :

- Bonjour, je vois que nous sommes alu complet.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1933-niijima-nana-banale-mais-pas-trop-100 https://www.ascentofshinobi.com/u450
Yuki Seiko
Yuki Seiko

[Equipe#3] Un nouveau départ  Empty
Ven 15 Déc 2017 - 3:32
Rassemblement d'une équipe
L'attente n'avait pas semblé longue pour la jeune femme. Bien que la zone autour d'elle était gelée de part sa méditation, elle restait néanmoins suffisamment alerte pour entendre des personnes approchées. Elle était curieuse de savoir quel type de personne allait être placée sous son aile. Seront-ils intrépides, imprudents, courageux ou même timides ? Que de facettes à découvrir qui la plongeait dans une forme d'enthousiasme non-dissimulé. L'inquiétude avait une place tout à fait légitime cependant. Elle qui avait été assommée de principes traditionnels et d'éducation protocolaire. La nouveauté du monde, les mœurs avaient sans doute bien évoluées pendant sa longue absence. On pourrait presque affirmer que c'est cet aspect qui l'inquiétait le plus, dépassée par de nouvelles coutumes qui en sont temps n'avaient pas encore pris pied dans la société. Les nouvelles expériences relèvent un côté effrayant tout comme excitant. L'inconnu peut sembler être un abîme infranchissable et pourtant si tentant de se plonger corps et âme à l'intérieur. Cette idée brisa l'immobilité de la jeune femme, affichant un sourire en coin.

Pourtant, il ne fallut pas longtemps pour que des bruits de pas se faisaient entendre se rapprochant de Seiko. Les salutations d'usage débutaient alors que deux autres personnes arrivaient également. Ouvrant alors ses yeux elle se relevait lentement, saisissant son sabre avant de le remettre à sa ceinture. Elle se retournait ensuite pour faire face à ses nouveaux disciples. Ses perles azur observait avec attention les deux hommes. L'un semblait se rapprocher de son âge affichant une image négligée, enfin il ne faut pas juger un livre à sa couverture. L'autre avait une allure tout à fait singulière, tignasse de feu et un aspect clownesque. Elle ne pouvait nier que cela l'intriguait et l'amusait à la fois. La troisième et dernière personne n'était autre que la jeune fille qui servait le Sandaime à la réunion des généraux. Eh bien cela promet d'être intéressant se disait-elle intérieurement. Prenant une légère inspiration elle finissait enfin par prendre la parole.

- Merci d'avoir répondu présent à ma missive. Je me présente, Yuki Seiko. Je serai dorénavant votre cheffe d'équipe et accessoirement sensei. Pour bien débuter notre future collaboration, je vais vous demander à tour de rôle de vous présenter à vos camarades ainsi qu'à moi-même. Votre nom, votre âge vos capacités et vos objectifs. Je le ferai moi-même plus en détail après votre présentation. Vous vous doutez bien que cela a pour but pour moi et comme vous tous, une meilleure élaboration stratégique dans un avenir proche.

Elle était restée neutre dans son discours, simple et efficace et sans détour. Inutile de pinailler sur des sujets futiles. La complicité s'il doit y avoir se fera sur le tas, mais un coup de pouce en introduction ne fait et ne fera jamais de mal. Elle avait hâte d'entendre ses élèves et futurs partenaires. Patientant, elle croisait les bras sous sa poitrine laissant lentement l'air froid qu'elle avait créée se disperser au gré du vent.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
[Equipe#3] Un nouveau départ  Qsqsqsqs
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2044-un-clan-divise-reroll-otsuka-ayame-terminee
Yumoa Yuko
Yumoa Yuko

[Equipe#3] Un nouveau départ  Empty
Ven 15 Déc 2017 - 8:28
Une minute environ après son arrivée, alors que les deux personnes face à lui étaient restées muettes, il eut la surprise de voir se présenter à eux une jeune kunoichi qu'il connaissait déjà. Il s'agissait de Nana, visiblement elle faisait encore partis de son équipe. Il esquissa un sourire, ravi de la retrouver, cela allait faciliter les rapports étant donné qu'ils avaient déjà expérimenté plusieurs supercheries ensemble. Quelque chose semblait changé en elle cependant, elle avait légèrement évoluée physiquement, était-ce le fruit de son entrainement ? Elle semblait un peu plus athlétique en effet, mais aussi, sur son visage, il parvenait à lire une bien plus grande maturité qu'il y a quelques semaines. La mort du second y était-elle pour quelque chose ?

Coupé dans ses pensées par la prise de parole de la jeune femme qui méditait, celle ci se présenta comme étant donc leur cheffe d'équipe et leur sensei. Elle avait une intonation de voix des plus normales, et un discours assez neutre, rien à voir avec ce qu'il avait pu connaitre avec Shiori, sans doute que les choses allaient mieux se passer ? Dans tous les cas elle avait l'air bien plus enjoué de faire partis de prendre les rênes de cette équipe. Elle souhaitait que chacun se présente tour à tour, et ce pour pouvoir les connaitre et élaborer dans les futurs des stratégies d'actions. C'était louable, bien que plutôt logique. Dans un enthousiasme sans précédent, Yuko se précipita pour prendre la parole en levant son pouce vers le haut face à lui.

« Je m'appelle Yumoa Yuko. J'ai dix huit ans, et mon truc à moi c'est le Taijutsu. »Dit-il en portant une série de coup de poings dans le vide.
« Mon objectif est de devenir un grand shinobi et je l'atteindrai par tous les moyens. Vous êtes mes frères et sœurs d'armes à présent, et je donnerai ma vie pour vous, pour le village. Faisons de Kiri une force redoutable et redoutée par delà les frontières les amis ! »


Comme s'il avait mûrit en l'espace d'un instant, il avait pris cet air sérieux qu'il n'employait jamais. La mort du Nidaime Mizukage l'avait fais réfléchir, et le renouveau qu'offrait le Sandaime le motivait plus que jamais à devenir l'un des meilleurs shinobi du village caché de la Brume.

Il fit un léger pas en arrière, croisa ensuite les bras, comme pour indiquer que sa prise de parole était terminée. A présent il était tout ouïe, pour entendre ce qu'avait à dire ses nouveaux partenaires, surtout le plus vieux, qui n'avait pas dis un mot encore depuis que le rouquin était arrivé sur place. Il se demandait bien quel genre de compétences il pouvait avoir, ne se doutant pas une seule seconde qu'ils pourrait être parfaitement complémentaires dans leurs futures missions.

_________________
[Equipe#3] Un nouveau départ  Untitl10
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1873-yumoa-yuko-terminee
Niijima Nana
Niijima Nana

[Equipe#3] Un nouveau départ  Empty
Sam 16 Déc 2017 - 2:38

Chacun son tour


Nana avait beau eut connaissance de l’apparence de leur nouveau chef d’équipe, elle ne s’attendait pas à cette présence à la fois glaçante et réconfortante. Son nom de Yuki n’était pas usurpée, la température négative qui l’enveloppait en témoignait, cependant, son visage était si lumineux, si sobre… Elle avait une gestuelle lente et posée, rythmée par une étiquette, comme quasi rituelle. Celle qui se présentait comme Yuki Seiko paraissait proche, et distante à la fois. Un personnage singulier qui avait don de perturber l’esprit de la jeune kunoichi. Devait-elle s’en méfier ou l’accepter sans aprioris ?

Ainsi, la grande dame aux cheveux cristallins accueillait ses nouveaux élèves, ses compagnons au seing de la fraichement formée Equipe N°3. Sans plus de manière, elle demanda à chacun de se présenter rapidement. Le très agité Yuko prit la parole le premier, sans vraiment étonné Nana qui s’était déjà associé avec lui par le passé. Il affirma haut et fort ses ambitions de grandeurs, d’atteinte des sommets, et ce, avec une ferveur non égalé chez les nouvelles recrues. Cette assurance, la petite blonde pouvait le lui envier. Une chose était certaine, en l’écoutant, la certitude de ses propos ne pouvait être discutée. Le garçon savait ce qu’il voulait, une attitude louable chez un shinobi. Nana resta admiratif à a fin du discours de Yuko, qui avait fait preuve d’un sérieux rarement observé en sa compagnie. A un tel point qu’elle se surprit à vouloir prendre la suite, faisant un pas en avait avec son léger sourire gêné.

- Eh bien… Je m’appelle Niijima Nana. Je suis devenu kunoichi pour accomplir mes rêves de voyages et de découvertes. Kiri est ma maison, et je m’efforcerais de rendre ce foyer meilleur pour tout à chacun. ( Elle souffla longuement, rougissant légèrement. ) Ah- Ah… Ah oui ! C’est un plaisir de me savoir entourée de personnes aussi assurés et sympathiques, j’espère que l’on s’amusera bien ensemble. Et- Oh, j’ai quatorze ans, par ailleurs, ne vous fiez pas à… ( Nana baissa les yeux en croissant le regard de Seiko, elle baissa le regard plus bas encore à la vue de sa poitrine. ) Et… j’ai terminé ! ( Silence ) Aaaaah ! Je- Je me débrouille aussi en Taijutsu, mais ma véritable spécialisation reste le traçage des sceaux, Fuinjutsu !

L’adolescente s’en retourna dans le rang, rouge comme une pivoine, les bras en croix, serrant sa poitrine déjà bien petite. Qu’est-ce qu’il lui avait pris de dire une chose pareil ?! Heureusement qu’elle avait su freiner son ardeur et ne pas évoquer la basse comparaison d’attributs féminin, la honte…
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1933-niijima-nana-banale-mais-pas-trop-100 https://www.ascentofshinobi.com/u450
Ikeda Sanzo
Ikeda Sanzo

[Equipe#3] Un nouveau départ  Empty
Sam 16 Déc 2017 - 22:44
Apparemment, ma question ne méritait pas vraiment de réponse. Madame avait déjà préparé sa présentation et elle n'avait pas du envisager quelqu'un s'adresse à elle. Son discorus justement, comme le gel présent par terrre pouvait le montrer, on avait à faire à un Yuki. C'est pas plus mal, ça en jette d'être entraîné par une Yuki. M'enfin, je m'écartai de quelques pas, histoire d'observer rapidement les nouveaux arrivants. le premier avait une drôle d'allure, il s'habillait comme un clown, même ses cheveux étaient rouges. Yuko; corps à corps; le reste est pas vraiment important. Il est jeune, il est ambitieux, normal, un bon p'tit kirijin. L'autre était une femme. Nan, c'était une jeune fille. Nana, Fuinjutsu, assez jeune, apparemment complexée par sa poitrine. Je levai les yeux au ciel, à présent adossé au mur, les mains toujours solidement ancrée dans mes poches, ces seins lui posaient problème à ce point? En tout cas, son petit discours poli me confirmait que j'avais à faire avec de jeunes gens assez innocents, ou du moins, qui le paraissent. Mais qui suis-je pour juger, hein ?

C'était donc à moi, maintenant. Qu'est-ce que j'allais bien pouvoir dire? Ils allaient sûrement me trouver con à sourire du coin de la lèvre en regardant le sol, les épaules voûtées. J'étais amusé par le néant au niveau de mes objectifs. Est-ce que je devrais pas plutôt m'en inquiéter? Au moins un peu? Enfin, j'aimerais bien devenir plus fort, comme tout shinobi, c'est normal ça. M'enfin bref, je relevai la tête et humectai alors mes lèvres avec le bout de ma langue, sale tic que j'ai qui pourrait être dégueulasse mais qui apparemment est plus rigolo qu'autre chose vu de l'extérieur. C'est comme quand les serpents sortent leur langue pendant une seconde.

" Bon... Je m'appelle Ikeda Sanzo, j'ai trente ans et je suis pas trop mauvais au taïjutsu, fis-je en me grattant la nuque, niveau objectifs, ils se bousculent pas au portillon, peut-être me trouver un appart' pour commencer. Et.. Euh... Ouais... J'espère qu'on sera efficace et vive Kiri. "

Mes dernières paroles me firent à nouveau sourire, elles étaient tellement vides de sens. WAW! SANZO! Tu deviens beaucoup trop sarcastique, tu vas finir par te faire taper.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t793-ikeda-sanzo-finie
Yuki Seiko
Yuki Seiko

[Equipe#3] Un nouveau départ  Empty
Lun 18 Déc 2017 - 2:16
Rassemblement d'une équipe
Seiko n'avait pas répondu tout de suite à celui qui se faisait dénommer Ikeda, non pas par manque de politesse, mais simplement pour éviter de devoir répéter son discours a de trop nombreuses reprises. Cette perspective de simplification était l'un de ses traits, économiser les actions pour un gain de temps. Gardant sa position initiale, elle écoutait avec attention le discours de chacun de ses nouveaux élèves. Yuko affichait une motivation aussi débordante que son style vestimentaire loufoque, c'était agréable de voir ce jeune homme plein d'entrain. Bien que ses propos auraient pu montrer une trop grande témérité et donc un danger pour son équipe. La blanche Yuki voyait plus en lui un être sûr de ses convictions. Un état d'esprit de jeune meneur, peut-être un brin maladroit, mais rassurant et attendrissant pour ses deux compères dans un avenir proche. Nana quant à elle semblait plus réservée, sa jeunesse appuyait sans doute le manque de confiance en elle qu'elle laissait transparaître. Elle ne manquait cependant pas d'ambitions, avec un objectif qui pouvait sembler naïf , mais finalement, n'est-ce pas ce que la trentenaire souhaitait ? Elle estimait déjà que cette jeune fille sera sans doute le pilier relationnel du trio. Un point tout aussi important dans la cohésion d'une équipe forte.

Pourtant, ce n'était encore que des suppositions, il était bien trop tôt pour juger. Pour en terminer avec celui qui se rapproche le plus de son âge. Il semblait le moins optimiste, renfermé ou peut-être timide qui sait ? Ses objectifs semblaient bien plus triviaux que ses partenaires, Seiko avait du mal à le jauger après son discours. Peut-être était-ce là une stratégie, sembler flegmatique pour mieux tromper son monde. Enfin, elle avait recueilli les informations souhaitées, malheureusement, le constat n'était pas réjouissant. Une équipe constituée purement et simplement de corps-à-corps. Nana possédait certes du Fuinjutsu, ce qui peut s'avérer très utile, sans compter son propre Hyôton se disait la Yuki. L'application d'une telle composition ne sera pas évidente, en revanche, si des associations sont faites, cela peut devenir percutant et le mot est faible. La nouvelle cheffe d'équipe soupirait un instant avant de se mettre elle-même à sa présentation.

- Eh bien, comme j'ai pu vous l'énoncer auparavant. Je me nomme Yuki Seiko, trente-trois ans. Chuunin de Mizu no kuni et l'un des quatre généraux de la brume. Mon objectif personnel est de restaurer l'honneur de mon clan, développer mes capacités et rendre de son prestige à ce village.

Prenant un instant pour expirer, en posant les mains sur ses hanches et bombant son buste pour rendre certainement la suite plus motivante.

- Pour se faire, j'aurai besoin de vous, de vos capacités et de vos convictions. Désormais notre quotidien sera étroitement lié, j'attends de vous à ce que vous suivez mon enseignement comme j'apprendrai sans doute énormément à vos côtés. Travaillez en équipe, aidez-vous les uns les autres, les individualités n'auront pas leurs places dans cette équipe. Tout est clair pour vous ?

Malgré un léger sourire, son ton restait stricte et cela pour une bonne raison. Elle ne voulait pas de tête brûlée incontrôlable dans son groupe. Fixant ensuite les deux hommes de son regard azur elle reprenait la parole.

- Si vous n'avez pas de questions, j'aimerai passer à la pratique. Ikeda, Yuko je souhaite vous voir à l'œuvre dans un petit duel. Ne tentez pas de m'impressionner en vous blessant stupidement. Aller au plus simple et faites de votre mieux.

Seiko s'écartait alors légèrement en invitant Nana à faire de même. Posant la main gauche sur la poignée de son sabre et l'autre sur sa hanche, elle fixait la future scène avec attention.


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
[Equipe#3] Un nouveau départ  Qsqsqsqs
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2044-un-clan-divise-reroll-otsuka-ayame-terminee
Yumoa Yuko
Yumoa Yuko

[Equipe#3] Un nouveau départ  Empty
Lun 18 Déc 2017 - 2:42
Le rouquin, qui avait pris la parole en premier, écoutait à présent attentivement ce que ses partenaires avaient à dire. En ce qui concernait Nana, il savait déjà plus ou moins à quoi s'attendre, et bien qu'elle éprouvait une légère timidité pendant son discours, ses propos confirma l'impression qu'avait eu Yuko depuis son arrivée. Elle avait mûri. Déjà. Le poids des responsabilités sans doute. Il ne savait pas pour quelles raisons elle avait été choisi pour figurer dans l'entourage du Mizukage, mais une chose était sûr, ça l'avait changé. Il était comme admiratif devant elle, afficher une telle progression en si peu de temps, lui aussi allait devoir continuer à travailler, et se remettre en question en permanence afin d'évoluer. Ses capacités physiques qu'il avait développé ne suffiraient pu.

En revanche, il était plus étonné par le discours du plus âgé des Genin. Il s'imaginait faire face à quelqu'un d'un peu plus... adulte ? Une personne qui allait pouvoir apporter une touche de sagesse au sein de l'équipe, mais à première vue ce n'était pas le cas. Cachait-il son jeu ? En tout cas il avait trouvé visiblement un partenaire en Taijutsu pour les entraînements d'équipe, et ça, c'était plutôt cool.

Les trois shinobis enfin présentés, le clown attendait la réaction de leur nouvelle sensei. Cette dernière se présenta alors un peu plus en détail, expliquant ses motivations, ses objectifs pour le village et cette équipe. Elle souhaitait créer un véritable esprit de cohésion, et c'était là une bonne chose. Les consignes étaient claires, et Yuko n'avait rien à y redire pour l'instant. Elle fit néanmoins la requête de voir les deux hommes en action dans un petit duel de Taijutsu. Cela avait le mérite d'être direct, le jeune rouquin ne s'attendait pas du tout à une confrontation dés la première rencontre. Ayant pour instruction de ne pas y aller trop fort, il en venait même à être légèrement intimidé par son partenaire. Il fit un mouvement de la tête et présenta son poing à Ikeda. Ce dernier tapa avec le sien en signe de salut, et les deux shinobis s'éloignèrent l'un de l'autre pour commencer le duel.

« Prêt Sanzo-senpai ? C'est partiiiiiiii ! »


Il se rua alors sur celui qui était donc son adversaire, bien que ce soit un petit duel amical, il avait la ferme intention de prouver ce qu'il valait. Se retrouvant tous deux rapidement au corps à corps, ils s'échangèrent ainsi des séries de coups de poings, de coups de pieds, certains touchaient, d'autres étaient parés, impossible de vraiment déterminer qui prenait ou allait prendre le dessus, les deux hommes semblaient faire jeu égale, du moins en employant ce Taijutsu plus que basique.

_________________
[Equipe#3] Un nouveau départ  Untitl10
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1873-yumoa-yuko-terminee
Ikeda Sanzo
Ikeda Sanzo

[Equipe#3] Un nouveau départ  Empty
Mar 19 Déc 2017 - 22:16
L'un des quatre généraux de la brume... Ca promet que du positif ça. Puis vint enfin le discours que tout le monde connaît : regard rivé vers l'horizon, buste bombé et tout le blabla inspirant. Ceci dit, abstraction faite de ça, ce qu'elle dit ne passe pas dans l'oreil d'un sourd. C'est vrai que cette équipe va changer pas mal de choses pour nous tous. On va pouvoir compter les uns sur les autres, plus ou moins. Mes deux jeunes partenaires n'ont pas l'air mauvais, méchants ou incompétents, bien que je sois très mal placé pour juger ce dernier point. J'hochai la tête brièvement afin de saluer son discours. Lorsque mon nom résonna, je senti que je n'allais pas pouvoir rester là trop longtemps. J'eus le temps d'espérer de tout coeur de ne pas me retrouver engagé dans un combat avant de me retrouver engagé dans un combat.

Je tapais son poing, c'était rare à Kiri un jeune aussi fair-play. D'habitude, c'est plutôt j'essaie de te tuer jusqu'à ce que tu meurs. M'enfin, on allait donc se battre, j'espère qu'elle allait nous stopper rapidement. Je finissais par me demander si ce p'tit con n'avait pas un niveau supérieur au mien, ce qui ne serait, en soi, pas si étonnant que ça. Mais c'est en me prenant un genou dans les côtes que je réalisais que je me battais à mains nues depuis tout à l'heure. Grand con que j'étais, j'avais oublié de sortir mon arme. Son esquive de mon coup de pied circulaire nous permit de reprendre notre souffle quelque instants.

Vint le temps de la charge fatale! On courrait à toute allure l'un vers l'autre, chacun sa stratégie. J'allais le prendre de cours et c'était pas du joli, limite un coup en douce. A quelques mètres de l'impact, je pris une impulsion et tirai de chacune des mes poches deux bâtons que je oignai ensemble pour former mon arme de prédilection? Dans la précipitation, je pus faire passer mon bâton entre mes jambes tandis que je volais au-dessus de Yuko, comme à saute-mouton. Un son m'indiqua que j'avais frappé juste.

En me retournant, le clown avait bien été touché. Je me remis en position, penché vers l'avant, les pieds assez écartés pour un appui optimal et attendant un stop de la générale de la brume. S'il te plaît, arrête le combat. Vite. J'en ai marre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t793-ikeda-sanzo-finie
Niijima Nana
Niijima Nana

[Equipe#3] Un nouveau départ  Empty
Mer 20 Déc 2017 - 14:14

Pompom Girl ou Banc de Touche ?


La fine équipe à présent constituée et présentée, Nana se laissa pensive, imaginant les multiples synergies que pourrait offrir cette composition atypique, très voir trop spécialisée. Une chose était certaine, c’est que les problèmes se régleront en face à face, à portée de poings. Alors que Sanzo rendait ses derniers mots le décrivant, la jeune fille observa leur sensei, visiblement intriguée par ce que la haute autorité avait pu lui confier comme coéquipiers. La chef d’équipe prit alors la parole, se présentant de la même façon à ses nouveaux élèves.

Cohésion. Entraide. Tels étaient les mots d’ordre de l’équipe idéale selon la vision de leur sensei. Ce qui rassura Nana, pas trop sûr d’elle du fait de son jeune âge, l’esprit de compétition était exclu, et elle ne serait pas discriminée La tête blonde approuvait les instructions de Seiko-senpai avec un grand sourire. L’attention de l’épéiste se porta sur les deux représentants masculins de la troupe. Justifiant un duel afin d’observer les capacités de ceux-ci. Visiblement, Nana était chanceuse, elle pouvait se reposer encore un moment sans avoir à s’inquiéter de sa blessure de la veille. A la demande de Seiko, l’adolescente se plaça à ses côtés, libérant la place au ring improvisé.

Le duel démarra comme elle l’imaginait, Yuko qui ferait les premiers pas, parlant le premier. Nana connaissait le loustique, elle ne doutait pas qu’il serait sans doute un meneur pour le trio genin. Quant à Sanzo, la kunoichi ne savait qu’en penser. Il semblait mystérieux, à la limite de l’ermite, du reste… De ce fait, les voir se battre donnerait sans doute un avis plus fournit les concernant. Pour l’instant, il ne lui fallait que regarder et étudier silencieusement, pendant que les deux garçons s’échangeaient des coups bas, dans la joie et la bonne humeur.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1933-niijima-nana-banale-mais-pas-trop-100 https://www.ascentofshinobi.com/u450
Yuki Seiko
Yuki Seiko

[Equipe#3] Un nouveau départ  Empty
Mer 27 Déc 2017 - 1:08
Rassemblement d'une équipe
Le combat avait débuté depuis quelques minutes et ne laissait présager aucun dominant. Leurs forces semblaient égales, pourtant Seiko n'était pas dupe, tout deux n'utilisaient qu'un faible pourcentage de leurs capacités. Bien que ses élèves pouvaient trouver qu'une mise en application aussi direct pouvait sembler brutale. La jeune femme estimait que les actes sont souvent meilleurs porteurs de réponses que la parole elle-même. Il fallait dire qu'en terme de sociabilité la Yuki était loin d'être la personne la plus apte. Affublée des préceptes de respect et de bonne conduite qu'une jeune femme doit observer en toutes circonstances. Saupoudré de la rigueur d'un entraînement quotidien et harassant, elle s'accorde de temps à autre des excès de zèle dans ses façons de procéder. Le mélange laisse peu de place à une entrée en matière bon enfant et récréative. Tout en fixant les coups portés devenir plus nombreux, elle se disait qu'elle aurait sans doute aussi beaucoup de chemin à parcourir pour s'accommoder de cette nouvelle façon de vivre. Rire, sangloter, joie, peine, amitié, dispute. Tout était pour elle que de lointaines émotions, sensations gelées par l'oubli.

Ces trois élèves allaient être ce que la jeune femme avait eu de plus « intime » en terme de rapport humain ces vingt-cinq dernières années. Un gouffre béant dans l'imaginaire collectif, oui, mais Seiko n'était pas comme tout les autres. Là ou les jeunes gens développaient leurs facultés de sociabilité dans leurs tendres jeunesse pour la plupart. Elle n'avait connu que la froide solitude d'un vent glacé caressant sa nuque au détour d'un livre poussiéreux comme seul camarade de jeu. Gardant toujours une posture stoïque, la fleur Yuki soupirait longuement, non pas que le combat était ennuyeux, simplement ,car sa réflexion n'était point joyeuse. Elle finissait cependant par dégainer son sabre tout en vélocité en plaçant sa lame entre ses deux élèves, telle une frontière infranchissable, signifiant la fin du combat. Rengainant son katana presque aussi rapidement qu'elle l'avait sorti, la Sensei relâchait sa position pour en adopter une plus souple.

- Merci pour cette petite démonstration. Je pense que c'est tout pour aujourd'hui, je ferai appel à vous ces prochains jours pour passer au véritable entraînement. Physique cette fois et n'espérez pas vous en tirer à si bon compte comme aujourd'hui. Nous devons être opérationnel très bientôt pour nos futurs missions. Je compte sur vous !

Suite à la fin de sa tirade, Seiko quittait le terrain d'entraînement, affichant toujours sa démarche élégante et distinguée. Elle se ferait une idée concrète de ses protégés à tête reposée, même si elle avait déjà pu mieux les cerner.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
[Equipe#3] Un nouveau départ  Qsqsqsqs
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2044-un-clan-divise-reroll-otsuka-ayame-terminee
Yumoa Yuko
Yumoa Yuko

[Equipe#3] Un nouveau départ  Empty
Mer 27 Déc 2017 - 17:28
Les deux hommes se rendaient coups pour coups, et ils n'y allaient pas de mains mortes, bien qu'ils employèrent uniquement un Taijutsu des plus basiques, loin d'être à leur maximum potentiel. Toutefois, ils semblaient donner un peu de spectacle aux deux personnes qui patientaient sur le côté, c'était agréable, ce bon corps à corps.

Et puis, durant un échange, Sanzô dégaina comme une sorte d'arme, avec laquelle il frappa avec rapidité dans le dos, envoyant le clown au sol pour quelques secondes. Aïe, ça faisait mal son truc. Alors c'était ça, il avait décidé de passer à la vitesse supérieure ? Yuko se releva pour lui faire face, et prenant une position assez spécial, il décida lui aussi d'augmenter son niveau de combat d'un cran. Concentrant son chakra, il en dégagea une grande partie, cette technique, peu de gens l'avaient vu, il commençait l'ouverture des portes célestes. Se propulsant vers l'avant pour attaquer à grande vitesse, il fut malheureusement stoppé par une lame de katana entre lui et son adversaire. Reculant d'une pirouette en arrière, il stoppa le processus de sa technique en regardant sa sensei, assez étonné.

Alors c'était déjà fini ? Sans doute qu'elle ne voulait pas que les deux hommes se blessent, et elle n'avait pas tort, les suites de cette techniques aurait pu être tout autre. Le rouquin salua son adversaire à l'annonce de la fin de l'affrontement, et se dirigea vers leur nouvelle professeur, qui leur indiqua qu'ils devaient se préparer à partir en mission prochainement. Déjà ? Elle ne plaisantait pas du tout, les choses sérieuses allaient donc bientôt pouvoir commencer.

Puis, se retournant, elle quitta le groupe. Ce fut une rencontre éclair, ayant juste pour but de se faire cerner. Le clown se retourna vers ses deux camarades, qui eût l'air tout aussi étonné que lui, bien que Sanzô n'affichait pas grande émotion. Il les salua de la main, avant de partir à son tour en direction de sa cahute. Il se reposerait le restant de la journée, pour pouvoir enchaîner tôt le lendemain, par un entrainement sans se ménager.

« Nana-chan, Sanzô-senpai, on se voit bientôt. Tchaoooooo ! »

_________________
[Equipe#3] Un nouveau départ  Untitl10
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1873-yumoa-yuko-terminee

[Equipe#3] Un nouveau départ

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: