Soutenez le forum !
1234
Partagez

Première Edition Émoussée | SOLO

Borukan Muramasa
Borukan Muramasa

Première Edition Émoussée | SOLO Empty
Mer 3 Jan 2018 - 23:13



Première Édition Émoussée


Featuring : Le Kunaï Émoussé | Édition Automne 201 N°1

« Etre, ou ne pas être : telle est la question. »
( Hamlet ~ W. Shakespeare )


Regard azuré et pas assurés, la demoiselle vêtue de jais se diriger avec prestance des plus prononcés, affichant visage figé d'expressions dénuées. On pouvait néanmoins reconnaître la contrariété. Elle tenait ce qui semblait être feuillets aux informations imprimés. Journal été le nom de l'objet. De plus, il arborait appellation émoussée. Arrivant dans le laboratoire ou recherches se tenaient, elle déclara annonce des plus satanés.

" Mura-san ! Regardes ! "

Posant en évidence, ces pages savamment ensembles pliées, afin que l’intéressé puisse l'examiner. Arquant sourcil, voûte trônant au dessus d’œil luisant, ce dernier s’enquerra alors de prendre attention particulière de l'interpellation soudaine. Que pouvait bien courroucer la petite gothique de service, qui rien au demeurant pourtant ne pouvait étonner avec tant de frénésie, que cela était inhabituel comportement. Simagrée, cela point ne se pouvait. Raison à tout, cela se devait.

" Ces manants ne manquent pas d'audace ! "

quittant le roman, dont avec tranquille curiosité, il prenait temps de tantôt feuilleter, il se saisit de ce noircit papier.

" Le Kunai Émoussé ? "

Bien étrange sobriquet, néanmoins démontrant avec clameurs énoncées, à qui étaient ces encres destinées. Quel était ce journal qui de souvenance n'existait ? Muramasa suivait pourtant avec intérêt zélé la moindre parution manuscrite qui existait en ces contrées. Quel était cette nouvelle édition qui se répandait ? Énigme allait être dissipée, sans plus tarder.

Il déplia les plis imperceptiblement granulés, mais des plus lissés, offrant alors lecture, à celui qui le désirait. Posant ses astres dorés, sur ces mots qui en phrases se dressaient.

Journal international ? Originaire de Mizu no Kuni ? Immédiatement, l'ardeur devint ostensiblement plus froide et distanciée. Soit c'était une énorme blague, soit la préface disait vrai. Prudence était mère de sûreté. Surtout envers engeance issue de ces contrées. « remercier les décisionnaires du Pays de l’Eau qui n’auront eu de cesse d’appuyer notre démarche », rien que cela pouvait faire tomber tout Iwajin de sa chaise, tant ce fameux pays de l'eau était vicié. Il parcourait les lignes avec attention, relevant tous les détails des informations prônées haut et fort. Rien que les titres pouvaient interpeller les esprits. Il ne s'agissait que de vent, n'apportant aucune réponse ou informations réellement pertinentes. Il en résultait tout de même encore une fois, une propagande viciée derrière tout delà. Sous entendant que tout était la faute d'Iwagakure, que d'avoir accepté ces exilés en ses murs. Que ce fait marquait le commencement de ces funestes événements. D'un coté, cela était vrai, mais de l'autre, le manque de certains faits, expliquant le pourquoi du comment, rendait cela quelques peu erroné. Enfin, il fallait reconnaître, que cela pouvait être vrai, selon le point de vue, enfin presque... Tsuchi no Kuni connaissait la vérité sur Mizu no Kuni. Des tyrans et des sauvages aimant le sang et les actes barbares. Fallait-il vraiment se surprendre de leur attaque des plus vile et lâche, en sachant ces faits. Bien entendue qu'ils réagiraient à l'affront d'avoir recueilli les fuyards ayant voué jadis allégeance à leur tyrannie. Inversement, les Kirijins savaient que les Iwajins, allaient certainement accepter la demande d'asile. C'était là l'occasion de faire couler du sang , donc pourquoi se priver. Sachant pourtant, qu'Iwagakure n'était pas fermé à la diplomatie. Rajoutez cela leur acoquinante félonie avec Shoshikidan, cela n'en était que pire. Beaucoup de variables n'expliquait même pas la logique se cachant derrière les coulisses se jouant de l'orée des ténèbres. De toute manière, accorder moindre once de confiance en mots se voulant soit disant impartiaux, était mal avisé. La seule chose un tant soit peu intéressante, était cette histoire de Banque Sabaku et de détournement de fond. Enfin, ici aussi, il ne fallait pas se baser sur ces écrits en leur accordant trop d'importance.

Terminant l'expertise, il replia sur lui même l'objet vicié.

" Et bien, que de surprenantes chimères que voilà. "





_________________

Even a storm that could ruin an umbrella
is not enough to halt a man’s journey.
Tread through wind and rain, and you’re bound to encounter a muddy stream.
And if it must be crossed, it is best to do so unclad.



Irou Gang Theme :
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1918-muramasa-this-silence-is-mine https://www.ascentofshinobi.com/t8392-iwa-equipe-0 https://www.ascentofshinobi.com/t9077-borukan-muramasa

Première Edition Émoussée | SOLO

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: