Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Fils de Kaze [Amagai]

Aka no Akuma
Aka no Akuma

Fils de Kaze [Amagai] Empty
Sam 17 Fév 2018 - 19:20
C’est tout en simplicité qu’un faucon noir arriva au-dessus des marais qui devançaient la cité réputée de Kirigakure no Satô. L’oiseau messager, entraîné et domestiqué dans ce but, n’eut pas de mal à trouver l’endroit dans le village où l’on s’occupait du courrier et des parchemins. C’est là-bas que les Kirijins affectés purent s’occuper de retirer de la patte du rapace le petit rouleau qui était adressé à Asaara Amagai. Après en avoir vérifié le contenu, ils purent sans doute la transmettre à l’intéressé…

Cher Asaara Amagai,

Souvenez-vous avoir reçu un bocal de sable, il y a déjà plusieurs années ? Ce fut mon père qui le déposa là. Tout porte à croire que nos parents se connaissaient bien. Vous faites d’ailleurs partie des dernières personnes dont mes aînés me parlèrent, avant de mourir de la main de l’Impératrice. Cette même femme qui dirige le pays où nous devrions toujours avoir notre place, plutôt que de vivre reclus.

Mes parents sont morts pour un idéal, celui de voir le Pays du Vent libre, celui de voir les Asaara sortir d’un esclavage pour une accusation remontant à deux siècles. Qu’importe que celle-ci eut été fondée ou pas, aucun nouveau-né ne devrait payer pour les crimes que sa famille aurait pu commettre. Je n’ai ni votre nom ni votre don, mais ma mère les avait. Et grâce à elle, j’ai vu que même le plus lourd des destins ne pouvait écraser par son poids la plus forte des convictions.

Je ne sais pas ce qu’il est advenu de vos parents, et je n’ai rien contre Kirigakure no Satô. Je n’exige rien de vous. Mais je sais à quel point on peut être désireux d’avoir des réponses, d’en savoir plus. Et je connais bien l’appel de la vengeance ainsi que ses dangers, tout comme la volonté que l’on croit parfois illusoire de pouvoir changer les choses.

Je veux vous offrir des réponses, et la possibilité d’agir, si c’est ce que vous souhaitez.

A l’heure où je vous écris ce parchemin, je suis à l’auberge dont je vous joins l’adresse. Je compte y rester au moins une semaine, et attendrai davantage si vous me répondez en me retournant un parchemin que mon faucon saura me rapporter.

Qu’importe ce que vous dictera votre cœur ou votre raison, vous êtes et serez toujours le seul maître de votre destin, Asaara.

Ketten, fils de Kaze no Kuni.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8835-kaguya-kosuke-dossier-shinobi
Asaara Amagai
Asaara Amagai

Fils de Kaze [Amagai] Empty
Dim 18 Fév 2018 - 6:42
Renvoyant le faucon à son propriétaire, l'Asaara ne tarda pas à faire savoir sa réponse à l'homme. Malgré la distance, Ketten serait la dernière personne en capacité de répondre aux interrogations de notre blondinet, qui.. bien des années auparavant, fut mit sur la piste de ses origines par le biais du père de ce Kazejin. Il devrait néanmoins faire attention quant au contenu de sa missive de retour, craignant que le village ne vienne à le considérer comme potentielle cible.

Ketten,

Il ne s'agissait donc pas de simples histoires de jeunesses racontées par mes prédécesseurs, vous êtes bien en vie. J'eu moi aussi la chance, au sein de l'Archipel, d'entendre de vive voix les récits de mes aînés, de nos parents et de nos grands-parents avant eux, mais aussi les prémices des vôtres que je ne pensais jamais avoir la chance de toucher du doigt.

Ce passé, bien qu'encré dans l'histoire de ma famille, ne fut que brièvement évoqué pendant mes jeunes années. Il n'est pas le mien, et mes attaches sont distantes quant à mon pays d'origine dont je ne connais que le nom de l'Impératrice et ses sbires rouge. Sans relâche, je pense au jour où il me sera enfin donné la chance d'effleurer la vérité me concernant, celle de laquelle je fus privé dés ma plus tendre enfance.

Sachez que depuis cette époque occulte et sans réponse ma mère Utsukushī trouva la mort, me soufflant dans ses quelques derniers instants de vie, qu'elle aurait aimée, ne serait-ce qu'une fois, revoir le visage de son amie, Alessa. Des mots durs et éprouvants pour une femme enlevée à son sol.. vers un pays qui n'est pas le siens, et qui n'aurait jamais du être le nôtre.

Retrouvons-nous autour d'un repas. Je ne sais ce qui anime réellement votre missive à mon encontre, ni ce que vous pourriez avoir derrière la tête en allant chercher un homme perdu au bout du monde. Mais honorant nos liens comme il se doit. J'espère que vous aimez le saké.

Amagai, l'Exilé.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2371-asaara-amagai-terminee#16968 https://www.ascentofshinobi.com/u503

Fils de Kaze [Amagai]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Courrier et presse :: Lettres
Sauter vers: