Soutenez le forum !
1234
Partagez

Hyoton contre Yoton, à vos paris | Homasubi

Yuki Ayuka
Yuki Ayuka

Hyoton contre Yoton, à vos paris | Homasubi  Empty
Jeu 8 Mar 2018 - 23:49
Malgré le soleil, une certaine fraîcheur continuait de régner au coeur du Village caché de la Roche, et ce n’était pas pour déplaire à la jeune femme qui suivait une volcanique Borukan. Pourquoi ? Comment s’était-elle retrouvée entraînée de cette manière, alors qu’elle n’était sortie acheter que quelques tissus aux revendeurs du coin ? C'était un pur hasard qui avait fait se retrouver les deux combattantes d’Iwa. Sortant qu’une boulangerie chaleureuse et bien garnie du village, Ayuka avait manqué de renverser Homasubi. Et voilà… Comment de fil en aiguille, au cours de la conversation, une épineuse question apparut : entre le Hyoton et le Yoton, qui gagnait ?

Et visiblement, la Borukan semblait certaine d’une réponse en sa faveur, défiant devant tous la jeune Yuki. D’un sourire amusé, un sachet de beignets traditionnels dans la main, elle avait accepté simplement. “Défi accepté, il faut bien faire quelques efforts pour montrer que le froid de mes glaces est aussi, voire plus mordant que tes laves, Homasubi-dono !”

Et les voilà sur un terrain d’entraînement de l’Académie. Croquant dans un de ses beignets, Ayuka attendait que l’assurée manieuse de lave commence sa démonstration devant quelques curieux élèves observant discrètement. Alors vers qui vont vos faveurs, chers spectateurs ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t971-yuki-ayuka https://www.ascentofshinobi.com/u281
Borukan Homasubi
Borukan Homasubi

Hyoton contre Yoton, à vos paris | Homasubi  Empty
Sam 10 Mar 2018 - 17:46
Foutaises! Tu sais bien que la lave est plus chaude que le feu ! Et le feu, ça fait déjà fondre la glace ! Alors ma lave fera fondre les flammes ET ta glace, mouahahaha ! Elle rit, le torse haut, la gorge déployée, les bras croisées, fière et sûre de sa bêtise ! Après tout, le feu, ça ne carbonisait pas ! Chez les Borukans, quand on faisait un barbecue, c'était avec un fond de lave en fusion pour s'assurer une cuisson à point des viandes !

Prépares-toi à affronter ma technique secrète, femme des neiges ! La plus brûlante des boules de feu ! Celle fait qui fait rougir les utilisateurs de katons en leur donnant l'impression d'être de vrais nuls ! Elle inspira profondément avant de se mettre à faire ses mudras, commençant déjà à attaquer Ayuka. Yōton : Gōyōkyū no jutsu!!

C'était le bruit d'un mortier explosif qui suivit celui du souffle inspiré et expiré de cette sphère de magma incandescente qui se dirigea vers Ayuka. Comme diraient pépémoto "Pas le temps de niaiser!" Tu payeras l'usage de talons pour te rendre plus grande et le fait que tu aies failli me tomber dessus, Ayuka-chan ! Le plus effrayant dans cette prose guerrière était encore le grand sourire amical et affectueux qui suivait la boule de lave projetée.



Dernière édition par Borukan Homasubi le Sam 10 Mar 2018 - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Ayuka
Yuki Ayuka

Hyoton contre Yoton, à vos paris | Homasubi  Empty
Sam 10 Mar 2018 - 18:52
Donc, c’était son tempérament ordinaire. Ayuka se souvenait de cette jeune Borukan pour les interrogatoire qu’elle avait menés à ses côtés. Pendant quelques heures, la Yuki s’était demandée si l’énergie brûlante de cette fille de lave était due au stress d’une mission officielle mais visiblement, non. C’était son tempérament ordinaire. “Faire fondre les flammes ? Voilà une drôle de conception du monde ! Mais soit, bonne chance pour terrasser le Hyoton !”

Enfin, c’était son tempérament ordinaire et visiblement, elle ne rigolait pas en parlait de déchaîner son chakra héréditaire. Ayuka peina à croire en ce qu’elle voyait, à savoir… Une femme aussi petite qu’une enfant, à l’étrange képi… Générant une grosse boule de lave. Au milieu de la ville. Filant à toute vitesse vers la manieuse de glace. Sans entraînement intensif en taijutsu, on aurait certainement ramené quelques morceaux d’Ayuka à Eiichiro, avec les plus sincères excuses du clan Borukan. Heureusement, très rapidement la jeune femme se plaça sur le côté, contournant Homasubi sans se retourner sur l’explosion qui détonna sur le terrain d’entraînement. Dans sa course, Ayuka réalisa quelques mudras, générant ses hirondelles de glace, une de ses techniques fétiches. Les volatiles glacés filèrent à toute vitesse vers Homasubi alors qu’Ayuka restait à distance. “Voyons voir si tu es aussi rapide sans talons, Homasubi-chan !”

État de santé : RAS
État de chakra : 1B

Résumé du tour : Esquive et oiseaux tranchants en approche !
Techniques utilisées :

_________________


Dernière édition par Yuki Ayuka le Dim 18 Mar 2018 - 4:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t971-yuki-ayuka https://www.ascentofshinobi.com/u281
Borukan Homasubi
Borukan Homasubi

Hyoton contre Yoton, à vos paris | Homasubi  Empty
Dim 11 Mar 2018 - 14:09
C'est bien pour ça que tu n'es pas chef de clan encore, Ayuka-chan ! Tu penses que je porte des sandales... Alors que... La jeune femme fit quelques mouvements de mains presque dansant. Et soudainement.. Je porte des bottines ! PAF. Yōton : yōheki ! Et soudainement, un petit mur en demi-cercle de lave en fusion à moitié solidifié se releva devant Homasubi, laissant aux hirondelles de glace, le soin de se prendre un petit bain de lave visqueuse. Il ne manqua pas à Homasubi de venir, riant à gorge déployée, en pointant du doigt les hirondelles de glace.

Tu vois ! Je te l'avais dit ! La lave est meilleure que la glace, parce que la glace, elle fond ! Vraiment, c'est affinitaire ma chère Ayuka ! Elle ria de plus belle, puis se remis à faire des mudras : Yōton : yōoni no hōkō !! Elle inspira et recracha des gerbes de laves visqueuses et brûlante à destination de sa partenaire d'entraînement. Je suis sûr que je peux apprendre ça aux jeunes de l'académie, ils glaviotaient le long de la façade du bureau de Mura-nii ! Elle se remit à rire d'autant plus fort, fière de ses bêtises.

C'est tout ce que tu sais faire ! N'oublies pas que je suis toujours une genin ! Toi tu es presque une jônin, il faut que tu me montres que tu sais faire encore mieux si tu veux que je dise à Pépémoto que tu es prête, bouahaha! Mentait-elle sur cette possibilité ? Fort probablement. On parlait d'Homasubi. Les moments où elle prenait un air grave et un ton grave, où elle laissait soudainement une incroyable et féroce sagesse s'échapper de sa voix et de ses traits, c'était que la situation l'affectait particulièrement ou était particulièrement grave. En l'espèce, le combat contre Ayuka était pour elle une récréation parmi d'autres. Sinon, elle aurait trouvé un autre moyen de s'amuser, comme elle aussi, se mettre à glavioter dans le bureau de Muramasa...


Revenir en haut Aller en bas
Yuki Ayuka
Yuki Ayuka

Hyoton contre Yoton, à vos paris | Homasubi  Empty
Dim 18 Mar 2018 - 4:01
La vérité ? Ayuka explosa de rire devant la réflexion d’Homasubi. Tout y était, la conviction, humour, la banalité de la revendication. Des bottines. Le regard de la jeune femme glissa jusqu’aux petites talonnettes de la Borukan. Ce qui la fit rire un peu plus. Posant sa main sur son ventre pour se calmer, les larmes aux yeux, elle fit par répondre “Désolée… C’est bon !”

Se calmant doucement, elle se ressaisit. Pourtant le fou rire n’était pas loin… “Ce n’est pas affinitaire enfin, c’est spécial !” lança-t-elle en esquivant les crachats de lave de la jeune femme. “Cracher sur les murs de l’académie ? Pas sûr que ta famille apprécie !” Surtout quand on connaissait le nom du directeur… Mais au moins cette femme donnait de la vie dans tout Iwa et on ne devait jamais s’ennuyer avec elle dans un domaine clanique !

“Tout ce que je sais faire ? Je ne suis pas cheffe de clan... Esquive ça !” Sans dédaigner, d’un geste ample de main, la Yuki fit sortir une multitudes de grands épieux tranchant, filant en ligne droite vers Homasubi en transperçant le sol. “Sinon il te sera dur de devenir Chunin, Homasubi-dono !”

État de santé : RAS
État de chakra : 1A + 1B

Résumé du tour : Esquive et épieux tranchants en approche !
Techniques utilisées :

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t971-yuki-ayuka https://www.ascentofshinobi.com/u281
Borukan Homasubi
Borukan Homasubi

Hyoton contre Yoton, à vos paris | Homasubi  Empty
Dim 18 Mar 2018 - 16:30
C'est pour ça que je dois toujours te corriger ! Bien sûr que si, c'est affinitaire ! Elle délaissa ses mains hautaines sur ses hanches avant de faire une magnifique et grâcieuse esquive sur le côté, tournoyant avec sa cape dans les airs et retombant avec celle-ci vers l'avant. Ce n'était pas toujours très pratique d'avoir une cape. Elle souleva soudainement sa cape vers l'arrière avant de s'installer confortablement contre un pic de glace qui se mit doucement à fondre à son contact. Eh oui, Homasubi est irrésistible à ce point. De sa voix grandiloquente de gamine, elle ajouta alors : C'est le mélanges des natures affinitaires qui font de nos chakras spéciaux, des affinités spéciales. Mais pour autant, celles-ci demeurent toujours affinitaires au fond et ont donc des influences spécifiques !

Elle semblait bien trop académique et intelligente pour ses habituelles pirouettes et remarques incongrues. Attrapant un morceau de glace, elle le jeta dans sa bouche et commença à le croquer avec un air amusé. ça manque de goût ! Elle se mit à courir vers Ayuka avant de cracher à plusieurs reprises des gerbes de laves vers elle. Est-ce que tu veux goûter à un Homasubi spécial ? PFIT PFIT PFIT ! Les glaviots secrets d'Homasubi pour épicer vos soupes à l'algue comme jamais !

Homasubi se mit à courir vers son adversaire en projetant des petits filets de laves incandescent comme s'il s'agissait effectivement de glaviots fort peu recommandables. Et pour cause, là où ils tombaient, c'était de véritables petites flaques de lave qui se formaient, provoquant de petits bruits de clapotis de magma...

Revenir en haut Aller en bas
Yuki Ayuka
Yuki Ayuka

Hyoton contre Yoton, à vos paris | Homasubi  Empty
Ven 23 Mar 2018 - 18:52
“Tout est là, la différence, c’est ce mélange particulier qui nous permet de dépasser l'affinitaire vers la spécialité ! Et bien que je ne change pas de point de vue, je respecte ton chakra aussi noble que celui des glaces !” Si différent mais pourtant semblable. Ayuka connaissait peu de capacités héréditaires s'approchant du Hyôton. Les Kaguya possédaient un art bien différent du clan des glaces, les Metaru... Même si la jeune femme n'en avait jamais vu l'oeuvre, elle avait du mal à imaginer comment allier finesse avec métal.

Cependant, si Ayuka avait conscience du caractère volcanique de la jeune Borukan, la suite… Surpris la Yuki. En effet, voilà son adversaire qui crachait de la lave. S’il était courant qu’on souffle pour produire quelques jutsu plus ou moins puissants, c’était bien la première fois que la blonde voyait littéralement une kunoichi crachze en plein combat. Ayuka n’eut pas de mal à esquiver, sautant sur le côté de manière aérienne, mais elle sourit, lançant à la téméraire et brûlante jeune femme. “J’imagine que Akimoto-sama a déjà eu le droit à tes épices bien particulières ?” D’un côté, c’était amusant. De l’autre… L’idée et les visions associées avaient de quoi donner la nausée.

“Si tes soupes sont les plus brûlantes du continent, sache que les Yuki font les glaces les plus réputées !” Gonflant ses poumons, la jeune femme resta à distance mais souffla un air glacial, bien plus mordant que les simples brises de l’hiver iwajin…

État de santé : RAS
État de chakra : 1A + 1B + 1C

Résumé du tour : Souffle glacial contre crachats brûlants.
Techniques utilisées :

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t971-yuki-ayuka https://www.ascentofshinobi.com/u281
Borukan Homasubi
Borukan Homasubi

Hyoton contre Yoton, à vos paris | Homasubi  Empty
Ven 23 Mar 2018 - 19:42
Que l'affinité soit spéciale ou non, ça reste une affinité ! C'est pourquoi, je réitère ! C'est affinitaire, ma chère Ayuka-chan ! Elle éclata fièrement de rire face à cette nouvelle phrase dans ce débat qu'elle était sûr de gagner. Après tout, elle avait raison. Comme toujours. Pratiquement. Mais là, la jeune femme était sûre d'elle-même. Donc elle avait raison. Et c'est pourquoi elle riait joyeusement avec cette voix goguenarde et hautaine qui lui était si particulière. Et elle se fichait bien d'être noble ou pas, d'ailleurs. La noblesse, c'est bon pour vous les Yuki. Vous aimez bien vous donner des airs d'aristocrate. Je suis sûr que tu couches avec tes cousins ! Elle tira la langue à Ayuka, consciente que cette accusation allait forcément bondir à l'entente de cette phrase.

Elle leva un mur de lave pour se protéger derrière du souffle de glace comme si de rien n'était avant d'en sortir pour ajouter : Attends, j'en ai une bonne ! Je l'ai lue dans le kunaï salé ! Quelle est le point commun entre une nièce et une soeur dans la famille Metaru ? Elle s'interrompit, l'air très sérieux avant d'ajouter : Aucune ! Parce qu'ils sont tous frères et cousins en même temps ! Heureusement que la délégation de Kumo n'était pas là. Parce qu'avec de telle phrase, il y avait de quoi causer un incident diplomatique. On assumait hélas rarement ses vices. Ceux d'Homasubi était assurément d'avoir un esprit beaucoup trop libre et spontané pour le reste de la face du continent.

Attends, je vais te montrer le meilleur pic à brochette du coin ! Elle dégaina sa lame et pointa vers le soleil avant de s'écrier : Viens à moi, sabre magique ! Et soudainement... La lame devint rouge incandescent, dégageant une puissante chaleur et se mettant à suinter du magma. Fière d'elle, elle pointa sa lame - devenue hautement dangereuse - devant elle avant de charger : Et comme ils disent à Kaze, Taiyo !

Revenir en haut Aller en bas
Yuki Ayuka
Yuki Ayuka

Hyoton contre Yoton, à vos paris | Homasubi  Empty
Jeu 29 Mar 2018 - 21:26
Je suis sûre que tu couches avec tes cousins. Eiichiro. Shinichi. Muramasa. Un air de dégoût s’inscrivit sur le visage d’Ayuka à cette simple évocation. L’inceste n’était pas tabou au sein du clan des glaces et si l’amour avait happé Ayuka au cœur même de son clan, elle y aurait succombé mais… Non. Elle n’était guère amoureuse d’aucun de ses cousin. “Ah non, pas moi ! Je laisse ça aux Metaru de Kumo !” Après tout, peu importe si cela était vrai ou pas, les rumeurs courraient sur ce sulfureux clan majeur du village caché des nuages.

Et la blague qui en suivit de la part de la volcanique jeune femme fit rire Ayuka aux éclats qui se souvenait des kumojins vus à Shîto ou de sa rencontre avec le Raikage. Cependant les blagues faisaient presque oublier à la Yuki qu'elle était là pour démontrer qu’entre le Yoton et le Hyoton, son clan gagnait ! En vérité, elle acceptait le défi pour la fierté de son nom. Mais Ayuka respectait les capacités de nombre de clans, donc celle des Borukan. Peu importe la vérité, dans son cœur, le Hyoton serait toujours supérieur.

Se mettant en garde de nouveau face à l’assaut, Ayuka fila sur le côté, ne désirant clairement pas goûter à la lame de cette jeune femme qui la poursuivait. Heureusement que les entraînements avaient forgés l’endurance de la Yuki qui se promit de faire attention aux beignets. “Sabre magique ? J’ai de quoi faire également !” Restant à distance et se retournant, Ayuka projeta des vagues glaciales avec son sable infusé de son chakra. Visant juste à côté de la Borukan… Non, son but n’était pas de créer un glaçon brûlant.

État de santé : RAS
État de chakra : 2A + 1B + 1C

Résumé du tour : Deux sabres magiques ?
Techniques utilisées :

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t971-yuki-ayuka https://www.ascentofshinobi.com/u281
Borukan Homasubi
Borukan Homasubi

Hyoton contre Yoton, à vos paris | Homasubi  Empty
Jeu 29 Mar 2018 - 22:19
Son humour avait fait mouche. En même temps, il s'agissait de l'humour de qualité provenant du kunaï salé. Le meilleur de l'information derrière une bonne dose d'absurdité et de recul critique. Elle n'en avait pas l'air à dire des idioties et à se comporter comme une étudiante de l'académie en pleine puberté, mais la dansante brunette aux absurdes répliques en avait un minimum dans la caboche. Suffisamment pour briller les moments venus et pour saisir les subtilités d'une tactique sophistiqué : les embuscades, l'attrition, les pinces, les tenailles, les revers... Elle excellait d'ailleurs en shogi. Mais ça, personne ne le savait, faute d'avoir beaucoup de gens qui aimaient ce jeu, dans le clan Borukan.

Tu cours vite, Ayuka ! On dirait moi quand on me propose d'aller manger des yakitori ! Elle courait encore plus vite s'ils étaient extra-épicés. Et deux fois plus vite après avoir ingéré les-dites brochettes. Mais ça, évidemment, c'était une toute autre histoire : une histoire culinaire que ceux qui connaissaient Homasubi au restaurant avaient déjà pu entrevoir. Une étrange course, où la belle gamine avait un visage rougi par les épices et leur piquante nature. Tenant son katana maladroitement, la jeune femme savait qu'elle ne pouvait pas esquiver aussi vite qu'elle. Parant difficilement les vagues de froid avec son tison de lave, Homasubi finit par se reposer dessus, essoufflé. C'était sa lame de chakra et tous ses efforts précédents qui la rattrapait. J'abandonne, la lave fond sous l'effet de la glace ! Enfin, elle durcit. C'est la vie. Elle se tint le dos, en libérant la lame de lave pour éviter de continuer d'abîmer le sol. En vérité, elle avait soudainement un manque flagrant de courage à continuer à se battre : sa lubie lui était passé. Rangeant sa lame à sa ceinture, elle posa sa tête sur l'épaule d'Ayuka et ajouta, avec une voix lasse mais déterminé : Sois mon oreiller. Faisons la sieste. C'était un moment privilégié des Borukan que de faire la sieste. C'était même un moment sacré dans leur existence. Et justement, il était l'heure. Alors elle se laissa aller de tout son modeste poids sur son nouvel oreiller avec un grand sourire. Ayuka sentait bon et était douce.

Revenir en haut Aller en bas
Yuki Ayuka
Yuki Ayuka

Hyoton contre Yoton, à vos paris | Homasubi  Empty
Ven 30 Mar 2018 - 13:33
Une bien étrange jeune femme… Mais très attachante. Homasubi était une personne haute en couleurs, chose finalement assez rare dans cet univers de sérieux de protocoles. Ayuka sourit en la voyant s’approcher, en la voyant fermer les yeux. “C’est donc cela, le mythique sommeil au zénith des Borukan ?”

Passant son bras autour des épaules de cette femme qui à la différence de beaucoup d’autres, étaient plus petite que la Yuki, Ayuka l’entraîna dans un coin exposé au soleil mais surtout, à un banc. S'asseyant, Ayuka observait la cours où quelques traînées de lave restaient au sol, en train de se solidifier. Puis son regard tomba sur Homasubi qui semblait vraiment prête à faire la sieste. Mais pour combien de temps ? Ayuka se voyait mal abandonnée la volcanique jeune femme, seule, sur un banc en plein milieu de l’académie. Alors elle resta, testant le sommeil de son opposée mais probablement nouvelle amie. “Tu dors même avec ton képi ? Je vais commencer à croire que tu es née avec, Homasubi-dono.”

Elle était amusante cette brune plus vive que le raiton, plus ardente et chaude que le katon. Plus simplement, elle plaisait à Ayuka.

État de santé : RAS
État de chakra : 2A + 1B + 1C

Résumé du tour : Fin de l'entraînement, place au repos du guerrier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t971-yuki-ayuka https://www.ascentofshinobi.com/u281
Borukan Homasubi
Borukan Homasubi

Hyoton contre Yoton, à vos paris | Homasubi  Empty
Ven 30 Mar 2018 - 16:58
Un repos du guerrier, mérité ou non, la petite brunette se sentait bien. La fin de l'hiver, le retour du printemps et du soleil, les oiseaux chantant... Il ne manquait plus qu'un bon saké et quelques biscuits pour faire un pique-nique copieux avant de se reposer paisiblement dans le vol des fleurs de cerisiers. Il manque quelques choses, mais tes cuisses feront très bien l'affaire. Elle en profita donc pour s'installer félinement là où elle se sentait à l'aise avant de succomber doucement avec un air satisfait. Elle manqua de faire tomber son képi qu'elle posa a proximité en commentant sur une voix ensommeillé et mielleuse : C'est mon képi lorsque j'étais officier de l'armée du daimyo de la terre ~. Explication somme toute assez simple, mais assez imprévisible pour des shinobis.

Elle n'en rajouta pas plus avant de bailler encore plus fort et de s'étirer doucement en se retournant vers elle, en souriant malgré ses yeux clos. Elle semblait presque inoffensive, ainsi endormie, les lèvres et le regard mutin. Elle profita de ses mains libres pour se frotter les joues contres les cuisses d'Ayuka. Toute douuuuuuuuuce... Cela ressemblait à la douceur d'un kimono en soie et cela avait la chaleur d'une bonne couette. Ton amant doit être chanceux... Ronronna-t-elle avant de se retourner à nouveau sur le côté, irradiant d'un sourire satisfait.
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Ayuka
Yuki Ayuka

Hyoton contre Yoton, à vos paris | Homasubi  Empty
Ven 30 Mar 2018 - 21:41
Pendant de longues secondes, Ayuka observa le visage de la Borukan prendre une autre expression. Plus douce, plus vulnérable, belle. Cette vision tranchait avec les secondes précédentes durant lesquelles cette fameuse Homasubi parlait de cracher sur le mur, voire les fenêtres du directeur. Elle la laisse trouver sa position de préférence… D’ordinaire, Ayuka n’aimait pas rester immobile à regarder une personne dormir et elle ne rient faire. Cependant il fallait croire que Rakka et Setsuka lui apprenait la patience…

Son regard dévia du visage de la brunette jusqu’à son képi, simplement déposé sur le banc. Les mots de la jeune femme surent intriguer Ayuka. De mémoire aucun soldat du Daimyo de l’Eau ne rentrait dans le village caché pour devenir Shinobi. Ou alors des guerriers du village servaient d’escorte et de protection temporaire. “Et alors, même avec le képi, être guerrière d’Iwa est aussi prenant qu’être un soldat du seigneur de la terre ?”

La réflexion suivante d’Homasubi fit sourire la Yuki. C’était bien… La première fois qu’on la complimente sur la visible douceur de ses cuisses. Mais un tel petit compliment seul était toujours appréciable pour l’égo. Posant doucement sa main sur le crâne d’Homasubi, elle caressa ses cheveux. “Je n’en ai pas vraiment, d'amant, mais du coup, autant qu’elles soient utiles et appréciées à leur juste valeur par toi-même.” Pouvait-on parler d'amant comme d'amour ? Elle sourit, continuant de faire doucement courir ses doigts fins dans la cascade brune des cheveux de son amie. “Et toi, Homasubi-dono ? Un jeune iwajin te fait la cours ?”

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t971-yuki-ayuka https://www.ascentofshinobi.com/u281
Borukan Homasubi
Borukan Homasubi

Hyoton contre Yoton, à vos paris | Homasubi  Empty
Sam 31 Mar 2018 - 15:14
Beaucoup moins. Je me demande si mes hommes vont bien. Des paroles beaucoup trop simplement dites pour un sens beaucoup trop profond, dans une telle situation paisible. La jeune femme détendue, montra l'espace d'un instant, un brin d'inquiétude. Elle n'avait plus l'habitude d'être au rôle de recrue ou de troufion. Elle avait commandé plusieurs mois des troupes. Aujourd'hui, qu'en était-il ? Sa vie était effectivement beaucoup plus douce et moins rude ; peut-être pour cela qu'elle en profitait plus que beaucoup d'autres. Mais en revanche, qu'en était-il ? Que devenaient-ils ? Ryuji, Tatsuya, Momiji ? Des tas de noms lui revenaient. Des paysans qui avaient souhaités un jour se lever pour défendre leur pays. Qui avaient acceptés, bon gré mal gré, la discipline de fer d'une petite brune qui, avec ses airs de tyrans, avaient fait d'eux des guerriers accomplis. Un tyran, non pas de cruauté, mais de discipline... Qui pouvait le croire, ici, en cet instant ?

Le sang des traîtres sur les mains, Homasubi reposait comme une criminelle dans une prison de douceur, sur ces genoux fins et doux qui portaient sa tête. Elle haussa cependant bien vite en réponse à l'autre question de son amie et répondit : Les garçons que je rencontre ne sont pas ceux que je cherche. Déjà que je ne sais pas ce qui me plairait chez un homme... Mais ici... Il manque de modestes rêveurs qui souhaitent juste donner le meilleur d'eux-mêmes. Des samouraïs trop sérieux ou pas assez sérieux, des effacés, des brutes ou des trop vieux. Homasubi cherchait quelque chose de bien particulier ; ses mots laissaient cette réalité transparaître. Mais dans cette réponse très sérieuse, elle écartait la totalité des gens qu'elle avait rencontré ici. Quand on trouve quelqu'un qui nous convient, il ne faut pas perdre de temps et lui dire. Mais je n'ai jamais rencontré quelqu'un comme ça, Ayuka-chan. Il faut partir le conquérir, peu importe s'il est l'unique personne que l'on aime. Il ne faut pas l'emprisonner, mais entrer dans son cœur et le marquer à jamais. Ensuite, libre à celui-ci de reconnaître ou non l'empreinte que tu auras laissé. La voilà qui se faisait de plus en plus sage, sous le souffle lent et berçant des vents où la jeune guerrière volcanique semblait être en train de refroidir dans un doux repos auprès de cette amie chère à ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Ayuka
Yuki Ayuka

Hyoton contre Yoton, à vos paris | Homasubi  Empty
Sam 31 Mar 2018 - 17:24
Elle qui était amusante, elle qui était vive, brûlante comme un volcan. Elle qui avait souvent des comportements très enfantins se révélaient finalement souvent comme une jeune femme emplie de sagesse et de maturité. C’était comme s’il y avait deux Homasubi. Pourtant, Ayuka était persuadée que c’était justement cette dualité qui rendait la Borukan si attachante et unique. La Yuki ne connaissait pas grand chose des armées indépendantes des villages cachées. Pourtant à de nombreuses reprises, elle s’était demandée où était l’intérêt de si grands rassemblements d’hommes et femmes ne maîtrisant pas leurs chakras. Surtout quand on se souvenait des golems immenses capables d’écraser des villages, des géants, des champs recouvertes de pieux mortels… Mais Ayuka ne tint pas à continuer devant le ton morne que prenait la Borukan.

Les garçons en revanche… “Tu es sage Homasubi-chan, certainement plus que moi sur ce point, c’est à se demander d’où tu tires de si justes paroles !” Marquer un coeur. Peut-être est-ce déjà fait. Certains la pensaient timide, elle était juste émotive. Certains la pensaient discrète, elle était juste ennuyée. “Tu te souviens de l'interrogatoire de Kaguya Tsukiyomi ? L’amour et les amants, je ne pense pas que ce soit le moment pour, pas alors que la guerre arrive. L’alliance est signée avec le village caché de Kumo, et même si je n’ai pas encore les détails, je sais que le Yuukan risque de trembler bientôt.”

Et l’amour avait-il sa place entre la tête de Nara Alderan au sol, un homme au chapeau à traquer ou encore un Soshikidan à détruire ?

“Tu as raison, je n’ai presque jamais rencontré d’homme comme tu me le décris.”

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t971-yuki-ayuka https://www.ascentofshinobi.com/u281
Borukan Homasubi
Borukan Homasubi

Hyoton contre Yoton, à vos paris | Homasubi  Empty
Sam 31 Mar 2018 - 20:03
Et alors? Qu'importe le moment. Ce qui importe, c'est que tu veux. Le monde pouvait-il empêcher un cœur de s'exprimer ? Probablement, mais ce n'était que tristesse alors. Homasubi ne s'arrêterait que lorsqu'elle mourrait. Que lorsque le monde aurait eu raison d'elle. Elle comptait bien partir vers l'horizon un jour et en revenir triomphante. Si tu attends que la guerre se termine, que feras-tu si elle prend la personne que tu aimes ? Tu ne regretteras pas de ne pas avoir su lui dire avant qu'il parte au combat que tu l'aimais ? Il n'y pas de moment pour vivre. Il n'y a que la vie et ce que l'on souhaite en faire. Aimer, haïr. Se battre, fuir. Défendre, abandonner. Tout n'était que choix. Tout n'était qu'une question de force d'âme. D'expériences. Jamais, il ne fallait s'arrêter de vivre pour le reste du monde. Jamais.

Tu as déjà risqué de perdre la personne que tu aimes, je pense. Etait-ce le père de l'enfant de la Kaguya ? Bah, peu importe. Elle soupira. Il a l'air fort, mais il est mou, lui aussi. Moins que le ton ami, Noah. Mais il doit apprendre aussi le goût de la conquête qui est chère à mon sang et à mon clan. J'espère que tu le feras. Vous autres, anciens ninja de Kiri, on peut au moins avoir la preuve que vous viviez sous la domination d'abrutis. Vous ne prenez jamais d'initiatives. Elle semblait presque en colère, à ses paroles. Comme si le flot de ses propres envies guerrières et de conquêtes brûlaient jusqu'en dehors d'elle-même. Elle voulait mener les hommes. Elle voudrait être celle qui encercleraient les îles de l'archipel de la Brume pour les forcer à se rendre, sous peine de brûler les terres de ces félons et de ces traîtres. Et elle reviendrait à Iwa, avec ceux qui auraient acceptés son autorité, ou en ayant enchaîné les plus rebelles qui n'auraient pas su reconnaître leur imminente défaite...
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Ayuka
Yuki Ayuka

Hyoton contre Yoton, à vos paris | Homasubi  Empty
Dim 1 Avr 2018 - 22:41
“Tu es plus sage que ce que tu ne le laisses croire aux premiers abords, Homasubi-chan.” Car en effet, la Borukan avait raison. Sur bien des points. Ayuka n’avait qu’une vie et elle avait passé une partie de la siennes sous les ordres d’abrutis ou de monstres. De même, oui, elle ne faisait pas grand chose. Et sinon un projet qui lui tenait à coeur… Eh bien il n’y avait guère à faire. Le village se portait bien et à cette époque, la Yuki ne connaissait pas la mauvaise réputation de la police ou encore les frasques de celle-ci.

“Pour ce qui est des histoires de coeur, je veux lui parler. Mais ce samouraï mou est parti en vadrouille à Tetsu no Kuni sur ordre de ton grand-père. Et puis ce n’est pas si évident, notamment avec Tsukiyomi.” Une histoire compliquée, pleine d’ombres et teintée par les marques apposées des divers conflits de cette année écoulée. Caressant toujours les cheveux d’Homasubi, elle ajouta “Quand au fait d’être mou, je quitte mon équipe qui de toutes façons, n’a aucun avenir. Eiichiro n’est pas guère motivé à l’idée d’enseigner et je préfère en trouver une autre.” C’était dommage pour la petite Etsuko mais Ayuka n’avait pas envie de se retrouver dans une équipe où la moitié des membres se fichait totalement d’avancer.

Le soleil déclinait doucement dans la cours et des tous jours étudiants arrivèrent, observant les traces de magma solidifiées. L’un d’entre eux, visiblement un petit Borukan rit “Moi aussi j’peux faire de la lave !!” De ses petits doigts, il fit apparaître un chaton de lave, ceux les yeux impressionnés de ses amis. Une scène banal qui arracha un sourire à Ayuka.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t971-yuki-ayuka https://www.ascentofshinobi.com/u281

Hyoton contre Yoton, à vos paris | Homasubi

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: