Soutenez le forum !
1234
Partagez

Un premier client! [ Kaya ]

Supāku Nokoribi
Supāku Nokoribi

Un premier client! [ Kaya ] Empty
Mar 13 Mar 2018 - 19:36





Un premier client! [ Kaya ] Psx_2019

-Nokobiri
AAaah!! Chaud chaud chaud!! *CLING*

Si le bruit que ce morceau de fer rouge-orangé avait résonné dans toute l'échoppe au moment où je l'avais laissé tomber sur l'enclume, mes paroles exprimant la petite douleur que je ressentis sur le bout des doigts, elles, s'étaient perdus ensuite dans le bruit de l'acier brûlant au contact de l'eau. Une vapeur épaisse emmana de mes pincettes que je venais de laisser tomber dans le barril de liquide transparent, plongeant mon entière silhouette dans une brume opaque, mais qui disparue rapidement en s'échappant par la fenêtre arrière de la boutique. Trop pressé pour mettre mes gants, j'avais un peu trop attendu en traînant le morceau qui sortait tout droit de la forge et la chaleur de celui-ci s'était rapidement conduite jusqu'à mes mains à travers l'acier des pinces qui me servaient à le manipuler. Heureusement, il y avait plus de peur que de mal et ce n'est qu'une petite rougeur qui prit le dessus sur la couleur pâle de ma peau.

La raison de mon empressement? Le double travail! Je venais à peine se terminer mes testes et de recevoir mon bandeau de Shinobi de Kiri que je me retrouvais déjà à la forge après avoir acheté mon équipement. Étant seul, sans apprentit, je devais continuer de rouler la bosse que m'avait légué mon père tout en m'acquittant de mes exercices militaires et il était inévitable que j'en vienne à accumuler du retard dans mes livraisons...mais ce n'était pas bien grave! La forge...y'a que ça de vrai! C'était pas deux ou trois commandes légèrement en retard qui allaient me démotiver!

La seule chose qui était dommages, c'est que ces commandes n'étaient pas encore "les miennes". Non...il s'agissait des dernières qu'avait prise Papa avant sa mort. Il y avait donc une certaine nostalgie qui y étaient rattachée pour moi. C'était comme si je fermais enfin le dernier chapitre d'un livre qui, je l'aurais voulu, n'aie jamais de fin...et c'était un peu la raison du retard sur ces travaux. Pas parce que je ne voulais pas les terminer, mais parce que je voulais qu'elles soient parfaites ces pièces. Que le travail de Papa soit reconnu à travers d'elles...par moi! C'était pas un grand hommage...mais c'était un petit cadeau que je lui faisais! D'ailleurs, elles étaient prêtes maintenant, et il ne me manquait plus qu'à les accrocher et qu'elles refroidissent ensuite, le client viendrait les chercher! Yes!

Tirant donc mon tabouret jusque devant moi, en me servant du bout de mon pied comme d'un crochet pour en attraper une patte, je montai dessus en empoignant l'une des chaîne au plafond et le crochet qui venait avec. Passant celui-ci dans la pièce circulaire que je venait de terminer, je n'entendis pas tout de suite la clochette de la porte d'entrée qui venait de s'ouvrir à cause du bruit des maillons qui s'entrechoquaient entre eux...et c'est donc mon dos qui s'offrait à cette cliente que je ne pouvais encore voir. Et j'étais tout sauf dans une position très sécuritaire à ce moment. Une jambe bien étirée, quasi parrallèle au sol alors que l'autre me maintenait sur le tabouret du simple bout des orteilles pendant que mes deux bras continuaient d'attacher la pièce sur la grande poutre de bois. Un véritable acrobate...

...ou pas!

Tournant légèrement la tête, me sentant observer, je vis la jeune femme à l'entrée m'observer de ses yeux saphires dont l'un des sourcils était relevé, comme pour exprimer ce qu'elle devait bien penser en me voyant ainsi perché à essayer de me débattre dans cette situation si peu confortable. Et puis...ce regard imbécile que j'avais en la regardant...car il fallait le dire...

Rares étaient les femmes dans ma forge!
Et encore plus les femmes comme elle!!!


-Nokobiri
Heu...heeeuuuuu...bienvenue au Fer de Lance? Hehe...



@Yuki Kaya

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/u522
Yuki Kaya
Yuki Kaya

Un premier client! [ Kaya ] Empty
Mer 14 Mar 2018 - 11:04

Me voilà en train de faire du travail administratif maintenant… Je devrais vraiment prendre une secrétaire. Après tout, le Mizukage en avait bien une, qui n’avait que très peu de poitrine étonnamment, mais c’était peut être son style de femme, qui sait ? Un étrange amoureux des planches ? Enfin, le résultat était le suivant : je devais gérer les stocks d’armements pour tout le clan Yuki dont j’avais pris la tête récemment. Et en fouillant dans les dossier administratifs, je me rendit compte que l’ont avait déjà une commande en cours pour des kunais, shurikens et même quelques épées. Il semblerait que la forge où ils avaient passé la commande soit nommée le « Fer de Lance », et était située dans un quartier pas tellement lointain du domaine Yuki.

Par conséquent, me voilà en route pour cette forge dont je n’avais jamais entendu le nom. Il faut dire que je manipule plus souvent de la glace que du métal en fusion… Habillée de façon assez légère malgré la fraîcheur de l’hiver, je restais fidèle à moi-même. Il n’était pas question que je sorte de chez moi sans être apprêtée, et cette visite à la forge ne dérogeait pas à la règle. Léger maquillage, petit bustier blanc, pantalon moulant de la même couleur et des bottines. Une tenue que j’apprécie et qui est donc plutôt classique, pour moi.

Après quelques minutes de marche, me voilà devant cette enseigne. Il semble que je sois arrivée au bon endroit et sans encombres. Cependant, une fois rentrée dans ce lieu en pleine activité, je remarquais justement ce jeune homme qui était en train d’attacher quelque chose sur une poutre. Sa position était pour le moins non conventionnelle, et j’étais un peu étonnée de voir quelqu’un avec un équilibre si précaire dans un lieu où la moindre erreur pourrait coûter cher. Mon regard glacial était posé sur celui qui était en train de réaliser son numéro d’acrobate, et alors que je pensais à faire un peu de bruit pour me faire remarquer, il tourna son visage et la remarqua. Il était resté comme ça quelques secondes, l’air un peu abasourdi, comme s’il n’avait pas vu de femme depuis des années.

« Bonjour. Je suis Yuki Kaya, actuellement cheffe de ce clan et Jonin du village de Kiri. Je viens vous voir car mon prédécesseur avait visiblement passé une commande chez vous... » Je pose le bon de commande sur le comptoir. « Je ne sais pas si c’est déjà disponible… Et puis j’aimerai aussi discuter avec vous pour passer une future commande, vous savez ces outils sont de véritables consommables ... »

Je lui avais dis cela de façon assez légère, mais en général mon air froid et hautain avait tendance à rendre même mes paroles les plus simples intimidantes. Reste à voir quel était le tempérament de ce forgeron.

_________________
Un premier client! [ Kaya ] 1512773259-kaya-sign
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini
Supāku Nokoribi
Supāku Nokoribi

Un premier client! [ Kaya ] Empty
Mer 14 Mar 2018 - 12:25



Un premier client! [ Kaya ] Psx_2019

-Nokobiri
Euh...

Ça avait été plus fort que moi, je dois l'admettre. L'espace d'un très-très court instant, mes yeux avaient dérivés vers le bas en une fraction de seconde à peine...au moment où je reposais mes deux pieds sur le tabouret. Faisant mine de rien, prolongeant le mouvement de mes yeux vers la pointe de mes pieds, comme pour observer si j'étais bien stable sur ma position, j'essayai de faire abstraction moi-même de "où" j'avais bien posé mon regard. Si pour moi la situation avait bien pu sembler durer trop longtemps, de par mon inconfort, en réalité il n'y eut que quelques secondes d'écarts à peine entre le moment où je lui avais souhaité la bienvenu et celui où je décidai de descendre de mon perchoir afin de me diriger vers le comptoire de ventes.

Portant une oreille attentive à ce qu'elle disait, malgré mon air timide assez apparent, je pris le carnet de commandes de mon père qui traînait toujours sur la première planche sous la surface du comptoire. Sur le coup, et par habitude, je retenais le nom d'abord sans trop m'attarder à ce qui suivait. Parfois, les gens aimaient raconter tout et n'importe quoi et malheureusement je n'étais pas forgeron pour faire la conversation à propos du beau temps. Mais là...c'était une toute autre histoire.

-Nokobiri
AAah! En-enchanté Kaya-Sama! C'est un honneur d'avoir pu terminer la commande pour votre clan! Mon père l'avait bien commencée, et j'espère avoir fait hommage à son travail en y appliquant toutes les consignes qu'il m'a laissé.

D'ailleurs...je viens d'accrocher la dernière pièce ici-haut. Il faudra attendre quelques minutes parcontre elle est encore chaude. Hehe!!!
[i] Dis-je en portant une main derrière la tête, tout en souriant comme à mon habitude. Tranquillement, la timiditée s'envolait et laissait place à mon tempéramment habituel. Tant que je la regardais dans les yeux, tout irait bien...


-Nokobiri
Aaah! Mais bien entendu! Haha je ne resterais pas forgeron bien longtemps si je ne prenais pas vos autres commandes hehehe. Alors, vous avez besoin de quoi exactement! Proposez, achetez, attendez, laissez moi travailler et prenez! Tout sera fait comme vous l'entendez. Hehehe!

Puis, tout en récitant ce discours rythmé et en affichant un petit rictus, je sortis le catalogue de marchandise pour le déposer devant la blonde. À l'intérieur se trouvaient toutes les armes classiques qu'un Shinobi se devait d'avoir en sa possession, en plus de quelques armes plus ou moins conventionnelles dont un nouveau modèle...des sabres de taille irréaliste.

Attendant sa réponse, accotant mes coudes sur la table tout en courbant le dos pour bien appuyer mon menton au creux de mes mains, la plaque de fer de mon bandeau Kirijin pendait entre ma tête et le comptoire puisque accroché à mon cou.
Je ne faisais pas trop attention au ton qu'elle pouvait emprunter. Ici, dans cette maison, dans notre famille...l'on ne jugeait pas un livre sur sa couverture. Les premières impressions ne comptaient pas. Qui étions-nous pour juger de la personne qui place sa confiance en notre talent et notre travail? Qui étions-nous pour juger de l'attitude d'une personne sans savoir à travers quoi elle avait passée juste avant de mettre le pied devant nous? La vie était pleine de surprise après tout! D'autres plus belles que d'autre apparamment...mais on avait pas tous la même chance.


-Nokobiri
Pour les Shurikens et les Kunai, j'en ai déjà une bonne quantité en arrière boutique. Maaaiiis pour toute arme de qualité supérieur il faudra repasser quand j'aurai terminé. Comme à notre habitude, on voit envoie une lettre pour vous prévenir lorsque tout est prêt.





Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/u522
Yuki Kaya
Yuki Kaya

Un premier client! [ Kaya ] Empty
Lun 19 Mar 2018 - 14:18

Décidément, il avait l’air un peu tête en l’air, et je ne disais pas cela à cause de sa position acrobatique actuelle, mais plutôt à cause de son temps de réaction pour reprendre une position plus normale, et aussi pour accrocher mon regard. Mais en tout cas, il avait fini par prendre place au comptoir juste en face de moi, où j’avais posé mon bon de commande. Quelques secondes plus tard, comprenant la situation, il consulta un petit ouvrage qui devait sûrement être son carnet de commandes.

Ce fut presque rassurant de se rendre compte qu’il avait retrouvé la commande, et l’avait finie qui plus est ! Il me confia que la forge avait récemment changé de propriétaire, passant la direction du père au fils. La situation était presque comique, car je venais chercher une commande passée par l’ex chef du clan Yuki, passée à l’ex-chef du Fer de Lance. D’ailleurs, j’arrivais au bon moment car il venait de terminer la dernière pièce qui était encore rougie par la chaleur.

« Eh bien je vous fais confiance pour la qualité des pièces fournies. Pour les quelques minutes d’attente, je n’y vois pas d’inconvénient, je ne suis pas spécialement pressée aujourd’hui... »

Dis-je avant de lancer mon regard vers cette pièce en train de refroidir. Je me demandais ce qui se passerait si j’y appliquait ma maîtrise du Hyoton pour la refroidir de façon un peu plus rapide… Probablement un choc thermique qui briserait la lame ? J’avais follement envie d’essayer, mais ce n’était pas vraiment le moment pour faire des gamineries. Enfin, assez vite, il avait interrompu mes pensées un peu évasives pour me parler de la commande que je pensais passer par la suite.

Son attitude était assez amusante d’ailleurs, il venait de me vendre son métier de façon assez humoristique. Je n’arrivais pas à déterminer s’il était comme ça par nature, où si ma venue le faisait stresser. Le fait que je suis une cliente pouvait le mettre sous tension, ou alors de savoir que j’étais à la tête d’un grand clan… Ou même simplement le fait que je sois une femme ? Pour le moment, j’avais trop peu d’éléments pour répondre à cette question. En tout cas, il venait de poser son catalogue sur le comptoir, et je me pencha donc en avant pour observer ce dernier, sans faire vraiment attention à la position suggestive que je pouvais prendre.

« Pour être honnête, je pensais dans un premier temps m’occuper uniquement du basique. Kunais et shurikens surtout. Pour des choses un peu plus particulières, je dois déjà consulter les membres du clan qui serraient intéressés. Combien en avez-vous en stock de chaque ? Je pense déjà en prendre une centaine de chaque, si possible. »

_________________
Un premier client! [ Kaya ] 1512773259-kaya-sign
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini
Supāku Nokoribi
Supāku Nokoribi

Un premier client! [ Kaya ] Empty
Lun 19 Mar 2018 - 18:26



Un premier client! [ Kaya ] Psx_2019

-Nokobiri
Hehe! Tant mieux alors!De toute façon, avec l'air qui circule bien aujourd'hui...Dis-je en pointant les fenêtres ouvertes...ça devrait pas trop tarder!

Ces paroles suivant celles où la jeune cheffe mentionnait ne pas être pressée, je n'avais toujours pas bougé de ma position, toujours le menton bien appuyé au creux de mes paumes. Au moment où j'avais pointé les fenêtres, je n'avais fait que décaler la tête vers la gauche afin d'appuyer la joue sur une main pendant que l'autre démontrait les ouvertures qui laissaient entrer les courrants d'airs extérieurs et déjà, la rougeoyant manteau de chaleur qui enveloppait l'arme en question avait baissé en intensité.

Ramenant ma main, laissant la jeune femme se perdre un bref instant dans ses pensées alors qu'elle observait la dernière pièce qu'elle venait chercher, je pris un instant pour bien la regarder, l'observer, alors qu'elle avait la tête ailleurs. N'allez pas croire que je l'observais de manière...vicieuse! Non...même s'il était vrai qu'elle était très ravissante et qu'en plus, ses vêtements étaient très légers!

En fait, je l'observais plutôt "elle" globalement. Comment elle agissait, vomment elle se tenait, de quoi elle avait l'air, je prenais le temps de bien reconnaître son visage. Elle était la cheffe de son clan après tout...et donc une Shinobi qui avait probablement réussit à s'élever au-delà des attentes que l'on avait normalement des autres de cette trempe. Pas nécessairement et seulement en terme de puissance, mais de volonté aussi, d'ambitions! L'on avait qu'à être près de ces personnes généralement pour ressentir "pourquoi" ils en étaient arrivés là où ils se tenaient. C'était un peu le cas ici présent. Elle était non seulement jolie, mais elle avait ce charisme également qui tranchait entre "être un parmis tant d'autres" et "être celle au-dessus des autres". Une grande dame probablement...

Mais quand son regard revint au catalogue et qu'elle s'approcha pour mieux le voir, se penchant au dessus du comptoire et que sa tête se rapprocha lègèrement de la mienne...en m'offrant une vue plus "subjective" au vu de ses accoutrements léger, cette pensée totalement respectable et humble que j'avais de cette personne encore inconnue s'effaça pour remettre la timidité de l'avant. Si je n'avais pas rougis directement, j'avais néanmoolins cet inconfort au ventre qui me fit me relever directement et prendre la direction vers l'arrière boutique pendant qu'elle me parlait de sa commande plus précisément.

Vite! Changeons de point de vue!


-Nokoribi
Jee...hehe...euuh...oui. Oui! Venez, je les gardes dans l'arrière boutique dans un tonneau!

Sachant déjà que nous ouvrions notre forge dans un village Shinobi, mon père et moi avions travaillés dur pour être capable de fournir nos clients en projectiles! Les shurikens et les Kunai sont simples et rapide à faire. Je devrais être capable de remplir votre commande!


Puis, une fois arrivé devant une rangée de tonneaux, j'en soulevai la toile qui était déposée sur deux d'entre eux pour dévoiler une bonne quantité de ces deux armes de jets dont la demande était toujours très forte à Kirigakure. Il y avait là, plus d'une centaine de munition, c'était certain. Le seul problème sersit de tout ramener. Une dizaine de ces objets, ce n'était pas bien lourd, mais plus d'une centaine? Heureusement nous avions une mule et des paniers.

-Nokoribi
Je crois que nous avons ce qu'il faut hehe. Je vois que vous êtes seules...alors si vous voulez je peux livrer avec notre mule. Généralement on charge un montant supplémentaire, mais puisque c'est votre première commande ici, en tant que nouvelle cheffe, je le ferai sans frais cette fois-ci hehe! Histoire de partir sur une bonne note. Qu'en dites-vous?




Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/u522
Yuki Kaya
Yuki Kaya

Un premier client! [ Kaya ] Empty
Mar 20 Mar 2018 - 9:39

J’avais à peine mis le doigt sur les shurikens du catalogue que le jeune homme se recula avec son petit air gêné et pataud pour me signaler que son stock était dans l’arrière boutique. Son comportement m’intriguait un peu pour être honnête, mais cependant il ne s’agissait de rien de bien grave. Il m’expliquait aussi la stratégie qu’ils avaient choisi avec son père qui était d’être capable de fournir un maximum de projectiles consommables aux ninjas du village. Ce n’était pas une mauvaise idée du tout, c’est un marché qui devrait être plutôt stable, et dont la production était peu coûteuse.

« C’est tout à fait cohérent ! J’imagine que vous devez avoir de nombreuses commandes de la part des différents clans et autres particuliers. »

Dis-je avant de le voir approcher des fameux tonneaux et de retirer un grand tissu qui était posé sur ces derniers, sûrement pour protéger les projectiles de la poussière et autres saletés. J’étais toujours derrière le comptoir, et j’avais un peu de mal à voir à l’intérieur de ces récipients. Par conséquent, j’esquissais un petit sourire et fit un petit signe de la main avant de commencer à contourner le comptoir.

« Je vais m’approcher un peu pour regarder vos produits ! »

Quelques secondes plus tard, j’étais à ses côtés, et pouvais regarder plus en détail ces pièces de métal forgées sur place. Il y en avait un grand nombre dans chaque tonneau, ce qui rendait sa commande largement livrable dans la journée. Cependant, il mettait le doigt sur un problème : le transport. En grand nombre, ces objets pouvaient peser un certain poids. Et il était assez évident que mon physique frêle n’était pas vraiment adapté pour porter des charges lourdes. Mais à chaque problème, une solution ! Et il proposa d’effectuer la livraison lui-même avec une mule. Voilà une idée bien trouvée !

« Effectivement, je pensais venir passer une commande qui n’allait pas être disponible directement. Mais visiblement, je suis tombée sur une forge qui possède un joli stock ! L’idée de la mule me semble vraiment adaptée, et merci pour ce petit geste commercial. »

Dis-je avec un petit sourire qui cassait un peu mon aspect habituellement froid et hautain. Puis je me pencha vers un tonneau pour y plonger ma main et récupérer un shuriken que j’observais avec mon regard glacial, critique. Mon fin index passait sur les arrêtes du shuriken afin de vérifier s’ils étaient aiguisés, puis je regardais les finitions de ce dernier. Quelques secondes plus tard, je faisais de même pour les kunaïs, tout en restant muette. J’espérais qu’il n’aurait pas trop peur de cet instant de silence tandis que j’inspectais son travail…

« C’est d’une qualité tout à fait exemplaire, bravo. »
Dis-je en posant ensuite mon index sur un shuriken. « Vous devriez graver le nom de votre forge sur vos outils. Ce serait une source de publicité gigantesque pour vous, car on a tendance à en perdre pas mal, des shurikens et des kunaïs... »

Un petit conseil plus tard, je reposais les outils et me dirigeais vers le comptoir à nouveau.

« Vous souhaitez faire la livraison maintenant, ou un peu plus tard dans la journée ? Même question pour le règlement de ma commande. D’ailleurs, la première était déjà payée, non ? »

_________________
Un premier client! [ Kaya ] 1512773259-kaya-sign
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini
Supāku Nokoribi
Supāku Nokoribi

Un premier client! [ Kaya ] Empty
Mar 20 Mar 2018 - 15:24



Un premier client! [ Kaya ] Psx_2019

-Nokobiri
*Aaaaaaah mais pourquoi elle se penche toujours proche de moi!!!!*

Décidément, cela commençait probablement à paraître louche, comment à chaque fois qu'elle s'approchait de moi, je ne pouvais m'empêcher de prendre du recul, d'aller faire autre chose moindrement que la vue devenait un peu trop plongeante sur ses courbes un peu trop en valeur dans ses habits si léger...mais je ne pouvais rester sur place. Après, j'avais dix-sept ans, et ne pas se sentir attirer ou encore refouler ce genre de sensation était difficile, alors mieux valait simplement prendre mes distances. Cela pouvait sembler pervert du premier abords, mais la nature étant ce qu'elle était...et mon caractère timide et naif étant aussi ce qu'il était, mieux valait prendre mes distances quand ce genre de situation arrivait.

-Nokoribi
ha! Merci du compliment! Répondai-je d'abord, en faisant allusion à ses commentaires sur la qualité de nos produits. Pour la première, celle que vous veniez chercher aujourd'hui...oui elle est déjà payée. Il faut toujours payer au moment de passer la commande, donc votre prédecesseur a déjà réglé. Pour ces Shuriken et Kunai il faudra payer maintenant parcontre. Et pour la livraison, je chargerai le tout aussitôt que nous aurons terminés ici. Je livrerai directement ensuite, d'ailleurs mes paniers sont à l'extérieur, je vais les chercher.

Faisant encore volte-face, me dirigeant vers la fenêtre non loin de là et qui donnait vue sur la cours arrière de la forge, là où la mule se reposait, je fis mine d'observer si les paniers de transport étaient bien près de l'animal en question, car il me faudrait les remplir avec la commande de la Jonin de toute façon. Une Jonin!...oui c'est vrai...elle n'était pas seulement cheffe de clan. Ce qui m'amenait à penser à autre chose. Je n'avais pas encore eut de missions officiels, ni n'avait été rappelé à mon devoir de Shinobi depuis que j'avais enfin été choisis dans mes fonctions de Genin. Peut-être saurait-elle quand est-ce que l'on me donnerait ma première mission? Ou encore si j'allais être placé dans une équipe!

Faisant donc un allé-retour rapide afin de traîner les paniers qui serviront à contenir la marchandise commandée, je mentionnai rapidement le montant à payer pour la centaine de Kunai et Shurikens demandée par la cheffe Yuki, en date d'aujourd'hui. Et aussitôt, j'enchainai sur notre profession respective, laissant un peu de côté le travail actuel.


-Nokoribi
D'ailleurs je me demandais, et je parle en tant que Shinobis et non forgeron cette fois, je viens tout juste d'être promu Genin il y a quelques jours...vous savez s'ils formeront des équipes avec les nouveaux? Ou encore quand ils enverront les prochaines missions? Pas que je m'ennuie à la forge, mais...hehe...j'ai hate d'avoir mes premières missions!

Tout en parlant, je commencai à remplir les panniers avec les projectiles qu'elle voulait commander, laissant donc encore un peu de temps aux autres pièces de la précédente commande de refroidir un peu. Elles étaient probablement presque prête maintenant, mais je préférais leur laisser quelques minutes encore et les prendre en dernier. Ensuite, ne manquerait qu'à livrer. Par chance, les quartiers du clan Yuki n'étaient pas bien loin et le trajet se ferait assez rapidement. Je n'aurais qu'à fermer la forge pour une heure et revenir ensuite.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/u522
Yuki Kaya
Yuki Kaya

Un premier client! [ Kaya ] Empty
Mer 21 Mar 2018 - 11:44

Bon, j’allais devoir payer ma commande tout de suite, ce qui n’était pas vraiment une surprise. Heureusement, elle était tout de même prévoyante, et possédait de quoi payer sur elle. En monnaie locale, évidemment. Pour la livraison, elle devait être rapide, ce qui était évidemment parfait, mais pas un impératif non plus. J’avais hoché la tête à ses diverses petites remarques, et le vit repartir dehors, comme s’il n’arrivait pas à tenir en place. Hyperactif, le jeune homme ? Ou alors le contact humain lui était pour le moment un peu trop gênant… ?

« Très bien, je suis en mesure de payer tout de suite. Pour la livraison, je devrais vous accompagner, car on ne rentre pas avec des stocks d’armes dans le domaine sans y être autorisé. »

Dis-je alors qu’il était en train de rentrer à nouveau dans sa forge avec les paniers en main, et qu’il précisa le montant de la commande. Assez rare pour être noté, le montant était rond, ce qui me fit un grand plaisir car je déteste compter la petite monnaie. J’avais donc sorti quelques billets de mon porte monnaie, avant de les poser sur le comptoir. Le compte était juste, normalement.

« Voilà votre rémunération. Il y a le compte, à priori. »

Une fois cette affaire d’argent terminée, il commença à remplir les paniers des armes que je lui avait demandé, et plutôt que de rester dans un silence malaisant, il changea de sujet pour aborder celui de la vie ninja du village. Je fus assez surprise d’apprendre que le jeune homme qui se trouvait en face de moi était en fait un nouveau genin du village. Il allait donc cumuler deux fonctions, ce qui était tout à fait honorable. Il avait quelques questions qui n’avaient pas encore trouvé de réponse, et en tant que gradée du village de Kiri, je me devais de faire de mon mieux pour éclaircir les zones d’ombre.

« Nouveau promu ? Félicitations. Alors pour les équipes, cela se passe au niveau du Mizukage. Il est assez occupé en ce moment, mais à terme vous allez être intégrés dans des équipes, oui. Peut-être aurez vous la chance d’avoir un excellent senseï manipulateur de la glace, qui sait... » Dis-je avec un petit sourire et une pointe d’humour, pour essayer de casser mon image parfois un peu trop stricte. « Les missions sont mise à jour assez régulièrement, et ce ne sont pas forcément des membres d’une même équipe qui sont envoyés. Il est donc possible que vous partiez en mission avec d’autres camarades, et cela très rapidement ! Bon, ce ne sera probablement pas des missions à risques au début, mais c’est toujours mieux que rien. »

Il avait presque fini de remplir les paniers, et je me tenais alors prête à le guider vers les quartiers des Yuki, attendant son top départ pour commencer la marche dans cette direction.

_________________
Un premier client! [ Kaya ] 1512773259-kaya-sign
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini

Un premier client! [ Kaya ]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: