Soutenez le forum !
1234
Partagez

L'ordre dans le désordre | Estuko-chan

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Nagamasa H. Takumi
Nagamasa H. Takumi

L'ordre dans le désordre | Estuko-chan - Page 3 Empty
Sam 9 Juin 2018 - 18:06

Léger sourire aux lèvres, la réplique de celle qui m’accompagne ne peut que me conforter dans l’idée que tout devrait bien se passer ce soir. N’y voyez là rien de pervers, non. Simplement une envie que tout se passe normalement pour une fois. Enfin… Il est vrai qu’à la base, elle était venu pour parler de fleurs au poste de police et la voilà à présent en train de converser sur le fait que je vais la faire cuisiner. Le destin nous réserve de bien belles surprises des fois, c’est un fait.

Oh mais je ne m’en fais pas. Exactement, ce serait dommage que je te vois ainsi non ? M’enfin, c’est un peu pareil pour moi, je ne sais pas grand chose sur les fleurs. Tu vas devoir t’armer de patience haha!

Je présume que cela n’est pas trop lui demander, surtout qu’elle adore en parler matin-midi-soir. Quoi qu’il en soit, le gérant a l’air de la connaître et elle prend ses aises contrairement à moi. Je ne me sens pas particulièrement chez moi mais pas non plus au point de me considérer tel un inconnu en ces lieux. Mes propositions lui vont et les siennes ne me paraissent point dénuées de sens, elle ne perd pas le nord comme on dit. Des légumes ? Je présume que le soir qui se profile ne s’annonce point comme étant celui des excès sans limites. Cela est au moins révélateur d’une chose : elle sait faire preuve de retenue et/ou de modération. Une qualité qui se veut si rare mais aussi si précieuse par les temps qui courent. Un trait de caractère qui n’arrive pas à s’ancrer en moi, peut-être ai-je à apprendre d’elle aussi de ce côté-ci ? Allez savoir.

Fais comme tu - s’interrompt en la voyant partir tout de suite - veut… en souriant.

Qu’ai-je d’autre à faire durant les instants qui suivent à part la regarder faire ? Elle choisit elle-même les fruits des entrailles de la terre et choisi de payer l’addition sans faire de chichi. L’égalité des sexes dites-vous ? Quelque chose qui ne semble peut-être plus vraiment illusoire à en croire les actes de la fleuriste. M’enfin, la réalité est toute autre, évidemment. En la suivant, on se retrouve à l’extérieur du magasin et c’est bien sûr le chemin pour chez moi qui est engagé suite aux paroles de mon interlocutrice.

Yep ! C’est par là. Si madame veut bien me suivre… en effectuant une petite révérence légèrement caricaturée.

La nuit est tombée sur la Roche et l’air se fait un peu plus frais, assez pour qu’un souffle témoignant de cette fraîcheur émane de la bouche des hommes et des femmes se baladant encore à cette heure-ci dans les rues d’Iwagakure. Suis-je frileux ? Oui, carrément. Est-ce que je le montre ? J’essaye d’en faire fi mais ce n’est pas évident. En même temps, je suis du genre à toujours me trimballer en tenue traditionnelle donc forcément vient un moment où les intempéries ont raison de ma personne. Peu importe, je n’habite pas si loin que ça donc ça devrait aller.

Alors dis moi tout, qu’est-ce que tu as acheté Etsuko ?

Un léger instant après avoir posé sa question, je tourne mon regard pour le déposer sur sa petite tête brune et je continue.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2386-presentation-de-hyuga-takumi-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3029-equipe-11-tensai-iwa-pleine https://www.ascentofshinobi.com/t2416-hyuga-takumi-memoires-d-un-revolutionnaire#17148 https://www.ascentofshinobi.com/u508
Naari Etsuko
Naari Etsuko

L'ordre dans le désordre | Estuko-chan - Page 3 Empty
Sam 9 Juin 2018 - 21:36
Etsuko se promenait entre les trois rayons du magasin comme un poisson dans l'eau, connaissant chaque emplacement de chaque consommable qui s'y trouvait. Elle y avait passé tellement de temps petite qu'elle n'aviat aucun mal à s'y repérer. Puis de toute façon, vu la taille de la boutique, n'importe qui pourrait en faire de même après trois passages ici.

« Ne t'en fais pas pour ma patience, quand on parle de fleurs, je peux tout faire, je n'ai plus aucun défaut, je deviens parfaite. Après tout, les fleurs le méritent bien. »

Elle sourit de nouveau à Takumi, passant outre sa timidité qui revenait la tarauder devant Takao-san. Mais elle s'était malgré tout permis de plaisanter un peu, pour garder une bonne atmosphère et ne pas rendre à nouveau les choses un peu gênantes. Elle allait chez lui juste après, si elle commençait à paraître gêner maintenant, elle mourrait en passant la porte de chez lui. Elle saisit donc son bonheur puis régla l'addition. Elle ne s'était même pas posé la question un seul instant de qui allait payer. C'était elle qui connaissait l'endroit, elle qui lui avait proposé de faire un crochet par ici, elle qui avait voulu acheter des ingrédients supplémentaires. Il avait peut être déjà tout chez lui et avait accepté sa proposition par simple politesse.

Dans tous les cas, elle avait agit ainsi naturellement, et c'est tout aussi naturellement qu'elle se mit à le suivre une fois à l'extérieur de la boutique, attendant une petite centaine de mètres avant d'oser timider approcher sa main de celle du jeune homme. Elle lui attrapa doucement la main, se faufilant au creux de sa paume, les joues un peu rouges, regardant un peu sur le côté.

« Excuse-moi, c'est juste que j'ai un peu peur si je suis seule dans les rues à cette heure et... ça me rassure... »

Mensonge éhonté, elle était sortie bien plus d'une fois pendant la nuit toute seule pour aller se promener. Etsuko connaissait les endroits à éviter pour une jeune fille seule et elle savait se montrer discrète, c'était simplement un petit plaisir égoïste qu'elle s'offrait, et c'était plus cette pensée que l'action en elle-même qui la faisait rougir.

Elle était encore un peu intimidée par sa propre audace toute aussi soudaine qu'imprévue pour elle-même et probablement pour Takumi lorsque ce dernier l'interrogea sur ce qu'elle avait acheté tout en la guidant vers chez lui. En retournant son regard vers lui, elle remarqua un très léger frisson qui parcouru ce dernier, probablement le froid qui se trouvait être assez mordant en ce début de printemps. La demoiselle aux yeux émeraude n'avait pas le même problème, habituée à se lever aux aurores en toute saison, son corps s'était habitué avec le temps et le travail à ne pas trop craindre les écarts de température. Quand elle frissonnait, c'était en général plutôt dû à ses émotions qui elles, étaient assez légères, faciles à être déclanchées.

« Ce que j'ai acheté ? Hmmm... Alors j'ai pris des courgettes, des aubergines, des tomates, des oignons et des poivrons. Pour les bonbons, j'ai pris un peu de tout ce que j'aimais bien, j'en ai pris seulement quelques uns de chaque, comme ça tu pourras en goûter plusieurs sans craindre pour ta ligne. »

Elle souriait, heureuse de partager cette soirée avec lui alors qu'elle ne le connaissait que depuis quelques heures. C'était vraiment étrange comme sensation, c'était si agréable, si calme. Si juste au final. Tout allait bien dans le meilleur des mondes et elle comptait bien en profiter le temps que ça durerait.

_________________
Theme song : Ici
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Nagamasa H. Takumi
Nagamasa H. Takumi

L'ordre dans le désordre | Estuko-chan - Page 3 Empty
Jeu 21 Juin 2018 - 3:27

Parfaite, hein ? Les fleurs le méritent bien ? Petit sourire suivi d’un léger souffle, l’humour est à l’évidence accepté par le pupilles pâles. Il est vrai que détendre un peu l’atmosphère qui pourrait très rapidement se montrer gênante est quelque chose à prendre, pour sûr. Une bonne chose en somme. Le décor défile à mesure que les pas s'enchaînent. La nuit est tombée sur la Roche, la température a légèrement chuté, l’activité se veut moins festive mais tout autant exubérante. Point de fluet, point de superflu. La remplaçante du rayonnant met l’accent sur la franchise des événements, ouvrant alors le cœur des Hommes face à leurs obligations et leur destin. La main posée au creux de la sienne apporte un peu de chaleur alors que le reste de son corps subit la morsure - exagérée - du froid.

Il n’y a pas de mal, c’est normal. Enfin, je présume.

Le sac qui contient les ingrédients récemment achetés fait un peu de bruit et ce, en fonction des mouvement du duo. La curiosité du Hyûga est certaine et la petite brune ne tarde pas à l’assouvir, sourire aux lèvres. C’est donc dans la diversité qu’elle a fait, une bonne chose selon Takumi.

Je vois, c’est plutôt une bo-

Interrompu par l’apparition de plusieurs individus en uniforme du Yamagenzo, le chûnin s’arrête de progresser dans la rue, regardant alors ces derniers.

Shihainin-sama, une urgence fait que vous êtes réclamés au poste de police.

L’un des hommes du groupe vient de s’exprimer et ainsi annoncer la raison de leur présence. Il se tient cependant de préciser qu’ils ont passé toute la journée à rechercher leur supérieur, ne sachant donc pas comment gérer leur problème. Quoi qu’il en soit, il n’y a point besoin d’en dire plus. Lâchant la main de la fleuriste, c’est un air complètement sérieux (et concentré sur la tâche qu’il aura à accomplir cette nuit) qu’il arbore.

Le devoir m’appelle, nous aurons tout le loisir de discuter plus tard Etsuko.

À peine a t-il le temps de terminer sa phrase qu’il disparaît avec les trois personnes récemment apparues en ne laissant qu’une bourrasque de vent comme seul témoin de leur déplacement. Cela peut paraître brutal et spontané mais ce n’est rien de plus qu’à l’image de cet homme capable de se volatiliser du jour au lendemain, que ce soit pour remplir son devoir ou parce qu’il aurait périt en effectuant ce dernier.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2386-presentation-de-hyuga-takumi-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3029-equipe-11-tensai-iwa-pleine https://www.ascentofshinobi.com/t2416-hyuga-takumi-memoires-d-un-revolutionnaire#17148 https://www.ascentofshinobi.com/u508
Naari Etsuko
Naari Etsuko

L'ordre dans le désordre | Estuko-chan - Page 3 Empty
Mer 4 Juil 2018 - 18:31
Tout allait bien, la nuit tombait doucement, Etsuko était heureuse. Elle se sentait bien avec lui, rassurée et en même temps capable de devenir forte. Mais un changement assez violent vint briser cette paix qu'elle avait trouvé. Quatre hommes surgirent de nul part. Alors qu'Etsuko se préparait déjà à se défendre, par réflexe, ayant maintenant l'habitude des combats, elle reconnu finalement malgré la nuit les uniformes du Yamagenzo. Mais que pouvaient-ils bien souhaiter à cette heure-ci ?

Alors qu'elle se questionnait sur le sujet en se détendant, ces derniers lui apportèrent la réponse qu'elle redoutait. Takumi devait partir, l'abandonner maintenant, la laisser après l'avoir fait espéré. Ravalant sa salive, Etsuko relâcha la main du jeune homme qui ne chercha pas à épiloguer, partant immédiatement après un simple aurevoir des plus froids. Donc ce n'était qu'un faux espoir ? Un rêve inutile que de chercher à être appréciée pour ce qu'elle est, d'être encouragée ? Elle venait de se réveiller, et le froid venait désormais lui mordre le visage non sans une certaine cruauté. Elle en aurait presque envie de pleurer.

Secouant la tête, désormais seule et encombrée des courses qu'elle avait fait avec lui, la demoiselle aux yeux émeraude retourna vers chez elle lentement, repensant à la journée qui venait de s'écouler. Avait-il menti tout le long avec l'espoir de profiter d'elle à la fin, ou avait-il été sincère et il ne s'agissait là que de la reprise de son travail, montrant le sérieux qu'il devait avoir devant ses hommes. Ne trouvant pas de réponse, la jeune femme finit par repousser la porte de chez elle en arrivant dans la boutique, arborant à nouveau un sourire habituel face à ses parents, parvenant totalement à enfouir cette hésitation dans son coeur. Elle attendrait sa réponse, et au pire des cas, elle devrait l'encaisser, mais elle doutait d'avoir la moindre incidence dessus.

Elle transporta les légumes jusqu'à la cuisine et sourit à ses parents, leur indiquant qu'elle avait voulu cuisiner pour eux ce soir, et elle se lança sans plus attendre dans la préparation d'un repas pour le trio, cachant et oubliant sa tristesse du moment.

_________________
Theme song : Ici
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563

L'ordre dans le désordre | Estuko-chan

Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: