Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Let’s discover the darkness inside us [Pv Suijin]

Anaï Eyana
Anaï Eyana

Let’s discover the darkness inside us [Pv Suijin] Empty
Lun 4 Juin 2018 - 16:16
Je m’étais faite exceptionnellement belle en tenue de combat aujourd’hui. J’avais mon premier rendez-vous avec Suijin, un jeune homme que j’appréciais énormément. Ce n’étais pas un verre ou un restaurant mais un entraînement. Entre guerriers, c’était quelque chose de significatif à partager. Le lieu de rendez vous était à Kiri plage. Soixante dix mètres après la surface de la mer face au poste de garde. Oui, l’entraînement aurait lieu sur l’eau. Si Suijin maitrisait le Suiton, je lui filais là un énorme avantage. Mais j’avais mon propre avantage avec ma maîtrise du Raiton.

J’étais venue vêtue de mon armure, des plaques composites de bambou principalement noire avec quelques fils rouges décoratifs ici et là. Intégrale hormis pour mon ventre et mes cuisses étant uniquement recouverte de rembourrage protecteur afin de conserver un maximum d’agilité sans léser la protection. Je montrerais à l’apprenti sabreur l’utilité d’une armure s’il venait sans. J’avais fait l’effort sur mon maquillage, un peu de fard à paupière et un trait d’eye liner particulièrement soigné. Mes lèvres ressortaient brillante du rouge à lèvre que je leur avais appliqué. Mes cheveux étaient coiffés dans un chignon particulièrement complexe qui m’avait pris une bonne quinzaine de minute en nœud et autres fantaisies. Ils étaient aussi particulièrement coiffés pour recevoir le casque qui pendouillait sur la gauche de ma ceinture sans bouger ou tomber le long de mes yeux. Mon armement était composé de mon habituel Katana et Wakizashi ainsi que du tanto se situant dans mon dos.

C’était un entraînement en début de soirée alors que le soleil commençait à se coucher. J’étais arrivée particulièrement en avance pour pouvoir méditer à la surface de l’eau sur mes pensées et mes désirs mais aussi conditionner mon corps et mon esprit à l’affrontement à venir. Je savais Suijin lourdement se sous-estimé en terme de maîtrise martiale et pensait qu’il n’avait aucune chance dans l’affrontement, je ne comptais cependant pas le décevoir dans la démonstration de mes compétences.

Les fesses et les cuisses sur la surface de l’eau, je patientais en l’attendant, le visage tourné vers le soleil couchant. Etait-ce là un rendez vous romantique.. ? Probablement aussi…
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t3004-les-equipes
Shiranui Suijin
Shiranui Suijin

Let’s discover the darkness inside us [Pv Suijin] Empty
Mar 5 Juin 2018 - 1:42







::: RP ::: Let’s discover the darkness inside us
::: PV ::: Anaï Eyana


♫♪ MUSICBOX ♪♫
Really Slow Motion - Fearless


La douce brise marine se mélangeait aux évanescents nuages brumeux dans une apesanteur tenant de l’harmonie. Le vent courait le long de la plage faite de sable fin et d’un horizon se composant de diverses nuances bleutées allant de l’azur céleste à l'abyssale céruléen océanique. Le Shiranui avait un rendez-vous, et non des moindres. Un entrainement avec la Anaï, une Kunochi de la Brume qui était loin d’être de mauvaise compagnie. C’était avec plaisir qu’il attendait ce moment, mais aussi avec un peu d’angoisse, car la demoiselle était très douée dans les arts obscurs du monde des ombres. Le théâtre de la rencontre était déjà pittoresque, mais la scène où allait se jouer la représentation était d’un lyrisme envoûtant. L’incarnation même du plus beau et gargantuesque miroir pouvant exister à travers les quatre coins du monde du Yuukan. Il y avait pire comme terrain d'entraînement, cela était certain. Le jeune homme s’était préparé, arborant une tenue assez élégante pour l’occasion, bien que restant indéniablement faite pour les amateurs de querelles. Une veste sans manche de jais, avec des contours soulignés d’écarlate. Sa ceinture stylisée habituelle faisait le tour de sa taille, comportant la sacoche à équipements habituels. Cependant, ce n’était pas son épée habituelle qu’il avait décidé d’emmener avec lui. Il disposait de deux lames plus fines que celle qu’il utilisait habituellement. Quelque chose avait peut-être changé. Est-ce que la jeune femme remarquerait qu’il ne portait pas la vorpale qu’il employât lors de leur première rencontre ? Il espérait qu’il lui pose la question en tout cas, mais ne se risquerait pas à lui avouer la raison de changement hormis si son interlocutrice s’en interloquait par curiosité et se risque à évoquer le sujet. Le fier Apprenti n’était pas particulièrement à l’aise, car il n’avait pas une très grande maîtrise du chakra. Donc se battre sur un sol instable et aussi profond que les méandres du néant s’avérait une situation qui ne l’enchantait guère, mais si c’était pour avoir l’occasion de profiter de la compagnie d’Eyana, il était prêt à faire quelques sacrifices. Après tout, il voulait s'entraîner avec elle mais savait pertinemment qu’elle était redoutable. Il n’avait toujours pas de Sabre Légendaire, ce qui était encore assez embêtant pour rivaliser dans certaines situations où le Taijutsu n’était pas la solution la plus optimale. Pas assurés, regard marbré, le marcheur se dirigeait calmement vers la douce pléiade arborant une tenue de combat des plus saillantes. Elle semblait en pleine méditation, sur fond de coucher de soleil et l’horizon à perte de vue. Les Reflets miroitaient à la surface de manière fantasmagorique, rendant le tableau digne d’une toile de maître. Ne voulant pas la surprendre ou même la couper dans sa préparation mentale, le Shiranui admirait son armure qui était très impressionnante, autant dans l’esthétique que dans la prestance supplémentaire que cela offrait à sa porteuse. Elle était tournée vers le globe disparaissait en coulant progressivement dans les affres salées et humides. La pléiade devait se doutait qu’il était là de par les fines oscillations de ses pas sur le tapis aqueux, s’avancant à ses côtés tout en admirant le soleil une fois, avant de poster ses prunelles vers la Kunoichi. Sa chevelure était superbement mise en plis et elle était toujours superbement mise en valeur qu’importe ce qu’elle portait. Mais là elle semblait s’être fait belle à l’attention du rendez-vous qui avait quelques teintes plus suaves qu’assassines.
" Konbanwa, Eyana. Ton armure est superbe, tout comme toi. Tu vas finir par réussir à me convaincre d’en acquérir une. "




_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2939-shiranui-suijin https://www.ascentofshinobi.com/t3240-shiranui-suijin-monogatari
Anaï Eyana
Anaï Eyana

Let’s discover the darkness inside us [Pv Suijin] Empty
Mar 5 Juin 2018 - 14:06
Quel est le sens de la vie ? Est-ce simplement l’ensemble des phénomènes que présentent tous les organismes, animaux ou végétaux de la naissance jusqu’à la mort ? La croissance, métabolisme et la reproduction. Ou est-ce qu’il y a un sens plus profond ? Si nous n’étions que phénomènes, pourquoi y mêlent-on les émotions et le mental et pas uniquement l’instinct ? Ma conception du sens de la vie est partiale, réservée aux actifs, aux valides, à celles et ceux qui peuvent se fixer des buts et des objectifs, aux cerveaux gauches qui planifient et organisent. Une conception égocentrique, toute préoccupée de moi-même. Cette perception de la vie fait de moi le seul centre d’intérêt de ma propre existence. Il ne s’agis que de réalisation individuelle, d’accomplissement personnel. Le “je” était plus important que “l’autre” ou que le “nous”.

Le sens de la vie consiste à parvenir à mes fins, par mes propres moyens et par mes propres forces, afin de démontrer ce dont j’étais capable. Mon existence, en fait, était toute consacrée à l’utilité, à faire des choses. Plus j’en fais, plus je me sens utile et si je ne peux rien faire je me sens inutile, presque indésirable. Et je pense sans bien le comprendre que lorsque je serais enfin parvenu au but, alors je me serai réalisé et je deviendrai une personne heureuse qui a “réussi sa vie”. Et avec cette conception du sens de la vie, j’ai fait beaucoup de choses et j’ai même parfois soulevé des montagnes en investissant toute mon énergie dans des projets qui corresponde à ce que je considère être ma mission de vie. Est-ce que ceux qui dévoue au « nous » ou à « l’autre » ont une conception plus complète ? Même si c’est parce que je suis complet dans ma vision que j’aide les autres, certains le voit d’une manière toute autre, c’est parce qu’ils aident les autres qu’ils sont complets. N’est-ce pas là un phénomène de dépendance sur autrui ? Je me soucis sans cesse de me demander si mon égocentrisme ne fait pas naître une certaine arrogance qui me dévie du sens même de la vie. Celui de vouloir lui donner le sens que l’on entend.

Les pas de Suijin se rapprochait de moi, je pouvais les entendre avec la surface de l’eau qui se faisait de moins en moins plane et au fur et à mesure que la distance se réduisait, je réouvrais les yeux pour finalement défléchir les genoux et me redresser lorsque le beau jeune homme était à mon niveau absolu. Il me saluait et complimentait mon armure. Je rougis légèrement avant de sourire quelque peu, mon masque s’évaporant temporairement avant de me pencher pour aller lui déposer un baiser sur la joue. J’allais ensuite plonger mes yeux bleu glaces dans son regard et lui déclarait simplement, de ma voix douce.

« Bonsoir Suijin, j’espère que le lieu te convient. C’est une vue qu’il m’arrive que de trop rarement d’apprécier d’aussi près. »

J’allais ensuite l’examiner de haut en bas, constatant sa tenue et ses armes. On aurait dit une sorte de touriste de Kiri qui se baladait avec des répliques d’armes shinobi acheté au marché aux puces. Il allait vraiment falloir que je fasse quelque chose pour sa dégaine. S’il avait l’esprit guerrier, il semblait avoir énormément de mal à l’appliquer à son accoutrement. En portant mes deux mains sur mes hanches, j’allais de nouveau le fixer, le masque froid et rigide de mon faciès de nouveau en place. Mon ton reprenant un peu d’autorité.

« Tu sais qu’on va s’entraîner ? On dirait que tu es venu pour aller draguer les filles sur la plage. »

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t3004-les-equipes
Shiranui Suijin
Shiranui Suijin

Let’s discover the darkness inside us [Pv Suijin] Empty
Mer 6 Juin 2018 - 14:02







::: RP ::: Let’s discover the darkness inside us
::: PV ::: Anaï Eyana


♫♪ MUSICBOX ♪♫
Really Slow Motion - Fearless


A l’orée des cieux crépusculaires se nimbant du vespéral, les nuances colorées défilaient en offrant d’éphémères contemplations infinies. L’explorateur de cette odyssée se plastronne fièrement, après avoir offert un ramage épuré de malice si ce n’était plaire à l’hôte de ces lieux. La sirène se redresse, lorsque son invité fait montre de sa présence ou la trahie de par le silence rageur de ses pas. Nonobstant que la présence de l’aventurier s'avère troublante pour le calme berçant le théâtre ainsi que la gardienne marine, les prémices de l’inévitable affrontement semblaient être abordés avec correction dans la verve, mais tout autant dans la moindre de ses mouvances. La suite serait sans contexte plus sauvage et intense, mais il était avisé que de ne point se montrer hâtif. Chaque chose en son temps, comme le disait le proverbe aussi immémorial que la nuit des temps. Profiter encore un bref instant de la sérénité s’incarnant en ces instants, tenaient de toucher du doigt à chimérique Shangri-La. L’attente était vantée pour décupler le plaisir, mais une fois que le convoité se liait dans les chaînes étriquées de l’accomplissement jusqu’à totale satisfaction, que restait-il à part fresques de souvenir évanescents ? Faire exulter l’envie de l’acte jusqu’à son paroxysme, avant de se livrer avec passion de tout son être, mais aussi de toute son âme, ne pouvait s’avérer que divine ataraxie cathartique. La pléiade des océans était prête à en découdre et le signifiait ouvertement de par ses apparats de guerre, tandis qu’elle aspirait subtilement à être belle pour l’occasion… ou bien pour quelqu’un en particulier, si ce n’était les deux ou même plus. Les lèvres brillantes, assorties au pourpre illuminant éphémèrement le teint du visage les arborant, déposaient un baiser de bienvenue accueilli les bras ouverts sans s’en faire trop montre, hormis quelques traits trahissant le plaisir provoqué par l’agréable carillon de cet instant. Soutenant le regard cristallin venant se poser dans le sien, le parangon comprenait à travers les mots de son interlocutrice combien celle-ci semblait apprécier les paysages bucoliques. Désireuse de prendre part à d’innombrables et dantesques épopées, où elle sillonnerait sans fin ces horizons à la recherche des plus belles toiles s’incarnant à l’orée de la nature. Le jeune homme était un peu mal à l'aise, mais ne perdit aucunement de sa superbe prestance, lorsque les sentinelles bleutées vinrent dévisager son corps élégamment musclé et viril dont il pouvait se targuer. Elle semblait étonnamment chercher quelque chose alors que tout tenait de la perfection sculptée par les divinités elle-même. Il comprenait alors les paroles de la demoiselle, qui pouvaient être mal interprétées ou bien à double sens. La vue qu’elle appréciait rarement d’aussi près pouvait s’incarner en celle de l’horizon… ou bien celle d’un superbe étalon en chair et en os de ce calibre. Pourtant, il lui suffisait de lui demander afin de pouvoir le contempler d’aussi près qu’elle souhaitait. Le Shiranui avait encore un peu de mal à cerner la Anaï, variant entre sémillante et sérieuse de manière espiègle.
" L’endroit est parfait et original, que ce soit pour un entrainement ou la contemplation d’un magnifique paysage s’étendant aux confins de l’horizon. Un endroit encore plus original pour une séance de méditation ou encore un rendez-vous en tête à tête. "
La Anaï avait fait un choix judicieux concernant le premier rendez-vous les réunissant afin de s'entraîner. Comme elle le soulignait, il savait bien qu’ils allaient faire un peu d’exercice lié au monde des arts obscurs, sans mauvais jeux de mots. Les taquineries de la jeune femme ne l’offusquaient pas, ne volant à son comparse qu’un beau sourire juste pour elle.
" Je n’ai pas encore acquis de Sabre Légendaire, mais ce n’est que la première étape d’un long périple. Je dois m'entraîner pour progresser toujours davantage. Avoir un entraînement avec toi est une chance que je ne compte pas gâcher. De plus, je préfère davantage profiter de ta compagnie que d’aller draguer sur la plage. Si tu veux m'aider à trouver une tenue d'entrainement plus adaptée, je ne suis pas contre faire une autre fois des emplettes en ta compagnie, au contraire, car j'apprécierai tes conseils en la matière à leur juste valeur. "
Le shiranui était au parfait endroit si il désirait s'entrainer, mais aussi draguer. D'une pierre, deux coups, si ce n'était plus.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2939-shiranui-suijin https://www.ascentofshinobi.com/t3240-shiranui-suijin-monogatari
Anaï Eyana
Anaï Eyana

Let’s discover the darkness inside us [Pv Suijin] Empty
Mer 6 Juin 2018 - 17:14
Et voilà que mon Apollon venait complimenter le choix du cadre. J’avais oscillé avec plaisir entre romantisme et pratique. Savoir maîtriser le combat permanent sur la surface de l’eau était une épreuve difficile pour beaucoup de Ninja, j’avais donc trouvé cela adapté pour deux jeunes Genin tel que nous. Même si ma promotion était pour bientôt, cela aurait été une honte pour un Ninja de Kiri de ne pas maîtriser le combat sur l’élément du pays.

Il reprenait son discours à propos de son sabre légendaire, je me demandais sincèrement quand est-ce qu’il allait l’obtenir. Cela semblait vraiment le travailler et je le comprends, les épéistes de la brume avait leur réputation et les pouvoirs de leurs sabres étaient souvent de sacrés atouts. Il allait ensuite me draguer, sur la chance de ma présence et de s’entraîner avec moi. Je restais insensible, ne laissant pas les compliments m’atteindre d’un point de vue extérieure. La remarque à propos du shopping à deux ne put m’empêcher de rire, chose qui était rare. Bien que ce fût bref, j’avais esclaffé brièvement. J’allais lui répondre, amusée.

« Si tu veux, je te trouverais la tenue la plus adaptée et tu remporteras même le concours des tee shirt mouillés d’Iwa. Mais oui, il faut vraiment faire quelque chose sur ta tenue de combat. »

Je marquais un silence tout en l’examinant de mes yeux malicieux, je savais exactement ce que j’allais ajouter, mais je me demandais s’il était vraiment tombé dans le piège une demi seconde. J’allais tout de même lui offrir une chance de s’en sortir. De ma voix et de mon attitude habituelle, froide et impassible, mon Bushin ajoutait.

« Comme sur ta vigilance. »

Et la Eyana en face de Suijin disparut dans de la fumée avant que je sorte de l’eau à la verticale, le poing gauche en avant. Mes phalanges avaient pour cible directe le bas de sa machoire dans l’objectif précis de le faire chuter en arrière et de lui mettre un bon uppercut. J’avais pris sous l’eau une impulsion particulièrement forte pour me projeter dans sa direction et ma position était parfaitement parallèle à lui. Nous étions des shinobis et la tromperie était une arme, si je devais apprendre quoi que ce soit à Suijin, alors je n’aurais aucune pitié et c’était pour son bien à lui.

Qu’il m’esquive ou non. J’irais ensuite poser ma paume gauche sur la garde de mon Katana pour le sortir. Et me mettre en garde face à lui, l’estoc en avant en pleine direction du ciel avec la lame en diagonale légère de manière à pouvoir réagir à la moindre offensive de l’apprenti sabreur par autant des parades droites que des sextantes (contre-de-sixte). J’allais lui laisser bien entendu l’honneur de la prochaine offensive, mes muscles étaient froid et je comptais sur lui pour que nous débutions tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t3004-les-equipes
Shiranui Suijin
Shiranui Suijin

Let’s discover the darkness inside us [Pv Suijin] Empty
Mer 6 Juin 2018 - 21:23







::: RP ::: Let’s discover the darkness inside us
::: PV ::: Anaï Eyana


♫♪ MUSICBOX ♪♫
Really Slow Motion - Fearless


quelques éclats aux sonorités cristallines de rire amusé sont volés à la pléiade pourtant éprise de sérieux dans sa présente attitude. Le Shiranui n’attendait pas à ce que ces quelques palabres innocentes la fassent s’esclaffer, mais il ne lui en tenait point rigueur. Cela était surprenant tout de même, car elle ne semblait pas être sujette à laisser transparaître ses sentiments lorsqu’elle adoptait sa posture de marbre. Avait-il dit une énorme bêtise ou bien trouvait-elle quelque chose de risible chez son comparse ? Taquine jusqu’au bout des ongles, elle venait titiller le Shiranui avec une espiègle malice. La Anaï était intransigeante sur les tenues de combat et le style du jeune homme ne lui convenait pas, du moins en ce qui concernait le combat. Suijin était un peu piqué par la remarque de la demoiselle, mais il savait qu’elle était loin d’être en tort ou de mauvais conseil. Mais un concours de tenues mouillés tenait d’une provocation un peu véhémente tout de même. Néanmoins, la pléiade aurait été ravissante dans ce genre de concours, avec ce buste si finement dessiné faisant d’elle une nymphe à ne pas sous-estimer. Un long silence semblant durer éternité planait alors, tandis que le Shiranui dévisageait la sirène lui faisant face tout en laissant apparaître un sourire audacieux. Il savait qu’elle était malicieusement rusée et experte dans les arts des ombres, adorant se battre tout comme lui. La vigilance ne faisait défaut au jeune parangon, mais il ne s’attendait pas à ce qu’elle surgisse ainsi des profondeurs abyssales. Au moment où la copie disparue en un éclair dans le nuage de sa tromperie, l’embuscade coulait de source. Réagissant à ce traquenard pas piqué des hannetons, le guerrier portait alors toute son attention vers le miroir réfléchissant sur sa surface l’image de ces volutes le surplombant. La ruse était finaude et digne d’admiration. Le Genin apprenait vite et saurait en prendre de la graine, car il était là pour s’améliorer. Bloquant le coup au dernier moment en croisant ses avant-bras dans une posture défensive afin d’amoindrir le choc, il fut tout de même projeté à quelques mètres en arrière, effectuant alors un salto afin de se réceptionner avant de choir avec élégance sur la piste aqueuse en gardant l’arcane le maintenant en suspension à la surface. Un peu pleus et il n’avait plus de mâchoire sous cette terrible attaque d’Eyana. Elle n’aurait pas eu la délicatesse de faire disparaître son sosie, il aurait été estourbi tel un vulgaire pingouin glissant sur la banquise. C’était excitant en même temps, que ce jeu qui se tenait dans cet entraînement particulier. Cela lui rappelait cette fameuse partie de Shogi où ils s’étaient affrontés, une partie qui se poursuivait sans nul doute depuis les prémices de leur première rencontre. Bien qu’il ait encaissé avec brio, son avant-bras était engourdi par la violence sauvage de la féline qui ne cessait jamais de le surprendre. Il se plastronne, penchant la tête un instant en regardant la sirène le toisant avec toupet. Il devait lui rendre ses provocations, chose qu’il fit en dégainant l’une de ses lames en attendant que son bras ayant subit le plus gros de la charge soit un peu plus alerte. Heureusement qu’il avait des os solides, car elle n’y était pas allé de main morte. Mais c’est ce côté violent n’était pas pour déplaire, au contraire.
" Il faut dire qu'avec des charmes aussi envoûtant que les tiens, il est difficile de se concentrer, même si la plupart de ces derniers sont masqués sous ta belle armure. Sans compter ce visage d'ange... Cela ne fait que mettre en exergue mon imagination, mais je n’en reste pas moins vigilant. Dis-moi, pourquoi ne pas épicer un peu cet entraînement ? Que dirais-tu que le vainqueur puisse avoir un gage de la part du perdant ? “
Affichant un air amusé, mais terriblement sérieux sous cette façade provocante. Obtenir un gage de la part d’Eyana était très motivant et ne pouvait que lui donner une envie irrésistible de gagner cette querelle amicale. Il savait avoir peu de chance de l'emporté, mais n'allait pas s'avouer vaincu aussi facilement.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2939-shiranui-suijin https://www.ascentofshinobi.com/t3240-shiranui-suijin-monogatari
Anaï Eyana
Anaï Eyana

Let’s discover the darkness inside us [Pv Suijin] Empty
Jeu 7 Juin 2018 - 16:34
Mon coup avait failli porter, mais il avait réussi à se défendre, mes phalanges s’étant écrasée dans le mou de son avant-bras. L’impact allait être musculairement douloureux pour lui. Et probablement l’handicapé quelques peu lorsqu’il allait solliciter le muscle. Mais il ne s’était pas fait mettre KO comme un bleu après tout. J’allais garder ma posture face à lui alors qu’il proposait un gage pour le perdant. Pourquoi pas ? La proposition était drôle et il savait que cela allait probablement lui incomber à moins qu’il cachât son jeu depuis le début. Je pris ma voix douce avec une empreinte de malice pour lui répondre, les yeux légèrement plissés.

« D’accord ! J’espère que t’es prêt à aller montrer ta trompe à la chef du clan Yuki ! »

J’allais ensuite adopter une garde haute, bien plus agressive et visant clairement le haut de corps et les contre-attaque rapide au détriment des parades, me faisant me focaliser presque uniquement sur l’esquive pour la défense. J’attendais quelques secondes, voir s’il comptait ouvrir le bal. Pendant ce temps, je me conditionnais, je commençais à voir dans Suijin un homme désirant ma mort, voulant détruire tout ce que j’ai accomplis jusqu’aujourd’hui, réduire à néant mes ambitions. Je ressentais en premier lieu de la colère pour le Shiranui, de la haine pour ce qu’il souhaitait m’infliger. Puis le conditionnement allait un peu plus loin, je pensais au non accomplissement de tout mes rêves, à toutes les personnes déçues, aux éventuels amis que j’avais qui me regretterais, à la déception de ma hierarchie. Cela me rendait triste, Suijin me rendait triste à vouloir faire tout cela. Je le haïssais autant que je regrettais cet état de fait. Puis je me rappelais en dernier temps que c’était ce combat qui impliquait toute cette colère et cette tristesse. Que tout pouvait se jouer uniquement en un seul court instant, toute ma vie pouvait resposer sur ce moment précis, que tout ce que je faisais jusqu’aujourd’hui me préparait à ce moment précis. Et là je commençais à flipper. L’étape finale du conditionnement, mélanger colère, tristesse et haine en une seule émotion. Le tout se malaxait et foutait le bordel monstre dans mon esprit pour venir renforcer ma détermination de multiple manière. Une seule émotion persistait de ce mélange que peu de gens savait réellement définir.

La Rage.

Sans aucune hésitation, je faisais un bond en direction du Shiranui, retenant fortement mon usage de technique lourde pour seulement effectuer des frappes rapides agressive en direction du haut de son crâne et de sa gorge mais aussi de son estomac et de son sternum, visant clairement les points vitaux. Mon regard était devenu sans émotion, ne laissant transparaître que l’appel de la bataille.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t3004-les-equipes
Shiranui Suijin
Shiranui Suijin

Let’s discover the darkness inside us [Pv Suijin] Empty
Sam 9 Juin 2018 - 19:41







::: RP ::: Let’s discover the darkness inside us
::: PV ::: Anaï Eyana


♫♪ MUSICBOX ♪♫
Really Slow Motion - Fearless


Le Shiranui ne le disait pas outre mesure, mais il portait une admiration certaine à l’égard de la Anaï, étant même jaloux de ce talent remarquable et de ces facultés qui étaient bien supérieures aux siennes dans les arts obscurs. La partie de Shogi où tous deux s’étaient rencontrés jadis ne s’étant jamais achevée en réalité, naissant du chimérique plateau de jeu pour prendre sinueusement ses ancres dans la réalité. Un combat silencieux et de tout instant, entre une femme et un homme s'affrontent de manière placide. Que ce soit à travers les proies de leurs chasses communes de prédateurs assoiffés de sang, ou encore dans les passions partagées les plus primales faisant rage, il demeurait toujours un désir tacite de surpasser son partenaire de jeu afin d’obtenir la victoire dans légion de batailles chimériques pouvant se faire montre. La guerre opposant les deux jeunes gens n’avait jamais été aussi flagrante qu’en ce jour. Était-ce réellement une guerre se devant d’être finalement remportée par l’un ou l’autre ? Il s’agissait en réalité d’un jeu qui existait depuis la nuit des temps et se déroulant avec malice absolument partout. La lame au clair, posant son regard sibyllin sur la Kunoichi de la Brume adoptant une posture de combat mettant en exergue sa fougue guerrière, l’habitant de l’Eau savait qu’elle était redoutable. Cependant, ce n’était pas ce qui allait faire reculer le parangon, désireux de remporter la rixe, mais sachant qu’il ne pouvait se vanter d’une puissance suffisante pour la malmener. En vérité, il appréciait la demoiselle et savait que pour la vaincre, il ne pouvait qu'espérer se montrer plus renard qu’elle. Afin de se motiver, il lui proposait un gage qui ne manquait pas d'ajouter le piquant nécessaire à la divertir. Elle annonçait son amusement désintéressé à la chose de manière taquine, ou peut être sérieuse. Ne comptait-elle pas profiter de cette occasion ? En définitive, le Shiranui saurait comment exploiter ce gage s’il parvenait contre toute attente à remporter l'entraînement. D’ailleurs, n’était ce pas pour se trouver une motivation le poussant dans ses derniers retranchements ou encore tenter de déstabiliser la pléiade qu’il lui tint ce langage ? Apparemment, la Anaï n’était pas sujette à profiter des fruits de la victoire, ou elle cachait bien son jeu derrière ce masque de glace qu’elle arborait avec élégante implexe. Il prenait une voix sérieuse, mais teintée d’espiègles taquineries afin de la provoquer un peu pour ne pas perdre l'intérêt de la guerrière.
" Intéressant. Néanmoins, mieux vaut pour toi de l’emporter, car sinon ton gage sera bien plus éprouvant qu’un peu d’exhibition. Choix mal avisé que de ne pas profiter personnellement de la récompense… Je te pensais plus... égoïste. “
Enragée, elle sautait en direction du Shiranui afin de l’attaquer, tout en se retenant de se montrer trop zélée. Il s’agissait d’un entraînement et non d’un combat demandant la mort de l’un ou de l’autre. Le combattant déviait les offensives de la pléiade, jouant de sa lame en bougeant légèrement en usant de son jeu de jambes assuré. Bloquant la descente des cieux tout en prenant garde à la rapide mouvance visant ses autres points vitaux ne devant être touchés. Elle était agile et rapide, mais lui n’était pas mauvais dans la voix des lames. Profitant de la proximité et d’avoir neutralisé les coups fondant à son encontre, Presque la totalité d’entre eux. Pris légèrement de cours, le guerrier esquivait de justesse au dernier moment l’attaque visant son sternum. La lame lacérait légèrement son torse se dérobant à temps. Se repositionnant en pivotant rapidement, il visait alors les jambes de sa redoutable adversaire, tentant de lui asséner un léger coup de plat de sa lame avec retenue au niveau du côté de l’arrière de son genou afin de tenter de la déstabiliser. Ayant réussi ou non, il effectuait alors un mouvement de retrait afin de mettre une certaine distance entre eux, tout en lançant à la volée un senbon en direction de la Anaï qui n’aurait aucun mal à esquiver ou parer ce lancer plutôt évident. Puis, constatant les dégâts en portant un instant son regard sur sa blessure, le Shiranui prenait une posture plus défensive, dégainant au clair sa seconde lame de son bras allant mieux, mais encore endoloris.
" J’aurais dû prendre une armure, finalement. “
Se préparant au second assaut de son adversaire, il affichait un fin sourire, avant d’arborer ses traits de marbre et son air le plus sérieux.








_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2939-shiranui-suijin https://www.ascentofshinobi.com/t3240-shiranui-suijin-monogatari
Anaï Eyana
Anaï Eyana

Let’s discover the darkness inside us [Pv Suijin] Empty
Mar 12 Juin 2018 - 17:34
Le premier sang avait coulé le long du torse de l’homme et je pouvais sentir sa douce odeur emplir mes narines et réveillait en moi la douce soif qu’étais celle de vider jusqu’à la dernière goutte de son corps. Il m’avait provoqué sur la raison même du pari et comme quoi j’avais intérêt à gagner. Je ne comptais pas à ce que cela se passe autrement et je pense qu’il le savait parfaitement. J’allais lui répondre avec un ton sarcastique en profitant pour constater le filet de sang présent sur ma lame.

« Je ne compte pas te laisser gagner, malgré mon côté très gentlewomen. »

Je voyais la volée de senbon filer dans ma direction et je dégainais mon Wakizashi de ma main droite pour les dévier dans un rapide mouvement rotatif. Je souriais face à cette maigre offense de sa part alors qu’il avait été blessé. Etais-tu hésitant Suijin ? N’osais-tu pas ouvrir les hostilités face à moi ? Laisserais-tu ton désir sexuel et tes sentiments prendre le dessus sur l’appel de la bataille ? Je restais de marbre en le constatant, le regard du meurtre visible alors que je chargeais de nouveau dans sa direction.

Mes pas n’étaient pas spécialement vif, je réduisais simplement la distance qui nous séparais et j’armais mes deux armes pour asséner deux rapides assauts sur ses côtés avant de prendre une puissante impulsion sur ma jambe gauche pour me projeter légèrement en l’air et asséner une puissante frappe de mes deux armes simultanément. Je contractais du mieux que je pouvais mes muscles afin de mettre un maximum de puissance dans ce coup difficilement parable. C’était une frappe qui avait été mortelle pour de nombreux hommes, un coup de Kenjutsu classique vertical jouant sur l’amplitude et les dégâts plutôt qu’une quelconque finesse. Idéal pour se débarrasser d’un ennemi peu expérimenté dans la voie des armes, qui ferait l’erreur d’essayer de le parer au lieu de le dévier ou de l’esquiver. Un adversaire assez fort pour l’encaisser aurait de toute manière les muscles endoloris par le stress nécessaire pour encaisser l’impact, donc c’était tout profit hormis en cas de manœuvre plus intelligente.

Et je n’allais pas m’arrêter là, en retombant, je comptais bien enchaîner avec une balayette et de multiple assaut de lames. Suijin ne comptait pas être très offensif, j’allais lui montrer l’importance de l’initiative, ça serait sa première leçon.



Techniques utilisées :





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2994-eyana-anai-la-combattante https://www.ascentofshinobi.com/t3004-les-equipes

Let’s discover the darkness inside us [Pv Suijin]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: